Vous êtes sur la page 1sur 3

D.

VILAINE ISAE B2-C1 FLE

Nom, Prénom : Aceves Rodrigo

Les femmes du 6ème étage


1. En quelques lignes, résumez l’histoire du film
Un couple bourgeois a une vie absorbée à cause du travail du
marié et des tendances névrotiques de la femme ; alors que leurs
enfants sont à l’école. Le monde du couple est bouleversé quand ils
engagent une femme de chambre espagnole nommée Maria. Le
marié se lie d’amitié avec un groupe de servantes espagnoles
refugiées sous le régime de Franco, qui lui apprennent qu’il y a plus
dans la vie que de boulot.

2. Comment se débrouillent ces femmes espagnoles en


France ? (emploi, vie communautaire, état d’esprit)
Elles habitent au dernier étage d'un immeuble parisien classique,
dans des pièces considérées à l'origine comme des entrepôts des
appartements ci-dessous. Sans chauffage, ni salle de bain, juste
une latrine et un robinet pour obtenir de l'eau froide pour le
nettoyage, ces femmes ne perdent pas la joie, la foi, la langue,
encore moins la fierté.

3. Quelle est la situation socio-économique de la famille


Joubert ? Quelles sont leurs valeurs ?
Le mariage habite un vieil immeuble typique de la classe
bourgeoise parisienne au début des années soixante. Il est un
analyste financier conventionnellement marié à une femme de
province qui, en plus d'être précaire, est le prototype de la femme
des classes supérieures : froide, distante, intéressée par la mode et
les activités sociales et dont les liens affectueux ne sont que ses
expressions sexuelles explosives.

4. Relevez des éléments de contraste entre les Français et les


Espagnoles.
D’un côté, les Français, flegmatiques, raides, prisonniers de leurs
propres conventions ; de l’autre, les espagnoles, prisonniers de la
vie salée, vivante, hurlante et sociale dans un pays étranger qui,
D. VILAINE ISAE B2-C1 FLE

malgré l’inhabituel de sa position, Ils semblent ou devraient sembler


être heureux.

5. À votre avis, pourquoi la relation entre María et M. Joubert a


eu lieu? Donnez les différentes étapes de leur relation.

Parce que Maria est une espagnole caractérisée par sa sensualité


et sa jovialité particulière, qui perturbe la vie calme du couple
ennuyé. De l’autre côté, M. Joubert est habitué au joug féminin,
d'abord celui de sa mère et à sa mort, celui de sa femme, c'est un
homme mûr qui ne connaît pas la liberté.

5. Repérez des scènes qui se répètent dans le film. Quel en est


le sens ?
L'insistance du protagoniste de prendre au petit déjeuner un œuf
chaud, exactement trois minutes et demie, comme condition
préalable pour passer une bonne journée. Ils servent à montrer le
contrepoint entre les deux univers et les schémas de classe, qui
rendent apparemment la vie quotidienne monotone, les coutumes
exprimées à travers des codes et des protocoles qui définissent et
différencient le propriétaire et le prolétarien.

6. En 15 lignes, rédigez le dialogue final entre María et Jean-


Louis en utilisant le champ lexical des émotions, en particulier
celui de la peur.
María: Jean-Louis…
M. Joubert: (Sourie)
Miguel: Maman, cet homme te cherche
María: Merci, allez avec ta tante pendant que je parle avec lui.
M. Joubert: Maria, tu sais? Tout ce temps ...
María: Jean-Louis, je veux que tu saches que si je partais c'est
parce que ...
M. Joubert: (interrompt) Maria, ça n'a pas d'importance, ce qui
compte, c'est qu'on soit déjà ensemble. Je ne veux plus te perdre.
María: Mais je ne sais pas si je veux rentrer en France, Miguel a
grandi ici, il a des amis, il a l'école. En outre, trois ans ont passé.
M. Joubert: Peu importe si vous ne voulez pas être là, je peux
D. VILAINE ISAE B2-C1 FLE

venir avec toi. Lorsque tu es parti, il m'a fallu 30 secondes pour


comprendre que je voulais être avec toi. Je me suis trompé de ne
pas te pourchasser cette fois-ci, je ne veux plus commettre d'erreur
maintenant que je t’ai trouvé.
María: Qu'espères-tu vraiment, que nous vivions ensemble ici en
Espagne?
M. Joubert: Oui, juste ça.
(Maria libère ses mains de la paella et procède à l'approche quand
la scène est coupée)

Vous aimerez peut-être aussi