Vous êtes sur la page 1sur 11

David VIEL – Le 09 03 2019

C’est le Business, le Jeu ...


= Comme ça ! Il n’y a rien à faire
= Laisse faire

Ce n’est pas en ton « pouvoir »


et/ou ce n’est pas de ton res-sort
= soumets-toi

Ce lien être-avoir
afin de pouvoir ressortir de « terre »

Il faut un objet
qui concentre le sentiment
sur ce qui sera son à-faire
ou son lien avec la « terre » ;
le « vivant »,
le « terrestre ».

Pour avoir un Je
= une re-connaissance
et/ou une raison d’être.
Le propre d’intégrer un milieu
et/ou d’être à l’Origine d’un milieu
pour continuer à penser, à dire et à faire ce qui lui est « propre » ;
« facile »
et/ou « naturel ».

David VIEL – le 09 03 2019


Réalisez que si ça ne vient pas véritablement de lui en soi,
alors le concret qui lui vient à l’esprit
et/ou la matière qui lui permet de « gagner » sa vie
= de se sentir « utile »
dépendra de sa capacité
à suivre les ordres
de ce qui sera pour la personne,
important/essentiel (sa vie, son ordinaire, son trou ;
il s’en sentira « responsable »
et/ou en être à l’Origine ; ce qui n’est pas faux).
Puisque c’est ça,
qui cale le sentiment sur ce qui sera son affaire
= son à-faire
pour être « présent »
et/ou « là » de fait.

Le temps « présent »,
celui qui lui permet de s’accrocher
celui qui lui est devenu, propre et/ou familier !!
Il y a une histoire pour ça
= du monde.
Et la personne s’est donnée du « mal »
pour ça.
= pour ressortir
pour avoir une reconnaissance (du change)
du « peau » = une peau
sinon elle n’aurait pas pu faire ce lien (être-avoir)
pour ressortir dans le sens,
qui lui est désormais propre
et qui est reconnu par du monde.

Elle a ainsi « réussi »,


à se faire valoir

David VIEL – le 09 03 2019


c’est à dire à se faire bien « voir »
et/ou, à bien se vendre
pour être (et rester)
dans le milieu
qui lui permet d’être « présent » ;
présent-able (« là » de fait)
sinon ça lui échappera
avec les conséquences que ça impliquera à son sujet
du fait d’avoir rien d’autres réalisés
malgré sa renommé (son carnet d’adresse)
et/ou son porte-monnaie
= son sentiment à ce sujet
= sa « réussite »
et/ou son « ascension » sociale.

Pour « monter » ...


Pour le « pouvoir »
ou le plaisir,
il faut passer par l’objet
qui doit avoir raison du monde
ou de personnes qui ont la « main » (du « crédit »)
afin de pouvoir non en vivre,
mais belle et bien se faire adorer
= un nom
et/ou de l’argent
= prendre le temps et l’énergie
de ceux qui sont en « bas »
ou «autours »
= d’autres que « soi »
pour le « pouvoir »
ou le plaisir
= oublier leur condition ;
non pour le reconnaître ça,

David VIEL – le 09 03 2019


avec le temps,
ce temps,
mais belle et bien ne pas « mourir »
« échouer »
et/ou redescendre
après que ça ait « pris » ;
pour encore le « pouvoir »
sinon c’est la « fin »
ou « injuste »
= la vie ne vaudra-it plus rien ;
ce qui n’est pas faux !! Puisque dans ce monde,
sans argent
et/ou renommé
c’est concrètement être dans la merde ;
non pour en sortir
et/ou le réaliser ça
mais belle et bien donner raison,
à ceux qui ont TOUT « compris »
et/ou la « main »
= Après tout le « mal »
qu’ils se sont donnés dans ce sens là
pour le « pouvoir »
et également pour le plaisir
= avoir raison « à la fin »
(la vue est tellement le sympa ;
c’est surtout le sentiment d’en jeter
au regard de ce qui est à j’ter
qui les fait « courir » ; « adhérer »).

Ils mettent ainsi ça en perspective


de là à conquérir (convertir) du monde sur « terre » (à leur sujet)
pour devenir une vedette
= être « responsable » ;

David VIEL – le 09 03 2019


de la fin du monde
= avoir raison du monde (du « poids »)
« à la fin ».
Le temps d’une vie,
il y a une conversion
ou un changement d’état (ne vous leurrez pas ;
trompez pas).

- « Pouce »
- C’est pour du rire
- Ça ne porte pas à conséquences
= Faux.
Du moment d’être « en vie »
vous êtes responsables (« dedans »)
= il y a une conséquence,
« chute »,
et/ou « fin »
pour votre personne
et par extension le monde ;
ce qui sera « là » de fait (réalisé ou pas ;
pour le « pouvoir »
ou le plaisir)
= de ce qu’il en ressortira de tout ça,
= du « fond »
vis à vis de la « forme» (de ce qu’il en ressortira de tout ça ;
il s’agit d’1 vie
et par extension du monde
ou de ce qui est encore « là », de fait
… Mais pour réaliser quoi
au fond ?
et/ou au juste?!).

Dès que le lien est fait,

David VIEL – le 09 03 2019


c’est être au « courant » des règles
= être face à la (1) « réalité » (celle qui ceint le sentiment pour être au « courant »
et/ou « dedans » = nommé)
= aux règles
ou ce qui passera en 1er ...
De plus ils (ceux qui sont « en vie » vis à vis de ceux qui sont « mort », sans avenir ou le « valoir » ;
pour ça il leur faudra faire pareil !! = Projeter un objet qui captive du monde
pour également le « pouvoir » ou le plaisir
= faire partie de ceux qui se sont illustrer avec le temps
dans ce sens là) …
ne réaliseront jamais réellement l’objet
ou le sens au fait d’être « en vie ».
= Ils se l’approprient
en fonction de l’ US-age
qu’ils en feront
et ainsi, qu’ils deviendront ;
être « là » où ils en sont !!
Et qui aura raison du monde,
ou pas,
pour encore le « pouvoir » ;
sinon c’est la « fin » (« ruine »
= ça ne fait pas plaisir
mais belle et bien « coûte »)
Je rappelle qu’ils sont toujours en tête.

Comment avoir conscience de soi (se découvrir)


lorsque l’on a à faire,
des choses pour « gagner » sa vie
qui n’a rien à voir avec ce que l’on est, en soi ?!

Il est question d’être


et d’avoir
= de soi

David VIEL – le 09 03 2019


et du temps.
Comment pouvoir se découvrir,
en faisant une chose
qui ne colle pas avec notre sentiment ( = ce qu’on ressent,
ce qu’on a besoin de faire
= de voir se réaliser
pour le réaliser!!!).
Il faut que ce soit « là »
pour le réaliser ça (faire ce lien) ;
sinon impossible de l’avoir à l’esprit
afin de pouvoir faire ce lien
sauf pour encore ressortir dans ce sens,
celui qui coûtera à la personne,
afin que ça « profite » à ceux qui ont TOUT « compris ».

Dans ce monde,
sans se vendre
au Marché
pour ne pas éprouver du mal (ne RIEN « valoir »)
c’est la promesse
d’être dans la misère (merde) ;
non pour le réaliser ça
mais belle et bien donner raison
au monde
ou à ceux qui polarise le monde (qui « marchent »)
dans ce sens là ;
afin de renforcer leur sentiment d’être « bien »,
ou de le « valoir » (d’être sur le « toit » du monde) ;
sans l’être pour autant « à féliciter »
et/ou « bien » (enviable ; en revanche il y a-ura une histoire,
celle qui aura raison du monde
qui leur permettra de réellement le croire
= d’être comme des « dieux »

David VIEL – le 09 03 2019


… si ça continue à « prendre » ;
bien évidemment).

Le truc,
c’est qu’on ne choisit pas réellement …
On entre dans un ordinaire.
Le propre et le fait d’entrer dans une logique
ou une mécanique d’ensemble (on fait partie du, d’un monde avec le temps).
Et impossible ensuite de s’en détacher
dé-faire comme ça
= sans que ce soit la « fin »
et/ou la « mort ».
Du fait de ne pas avoir encore conscience de ça
et par extension, de nous en soi ;
sauf à travers ce qui est devenu notre vie,
notre trou
pour encore le « pouvoir » (l’être « en vie »
et non, plus « là » de fait).
Pour encore pouvoir,
faire ce lien être-avoir (connaissance dans le sens,
qui a eu raison du sentiment
ou de la personne)
sinon c’est la « fin »
= ça échappe concrètement au sentiment (à la personne)
qui est encore en tête (en « réflexion » et/ou « en vie »).
Non pour le réaliser ça
mais belle et bien commencer à penser, à dire et à faire,
n’importe quoi
pour ne pas « mourir »
pour ne pas perdre SA vie
ou son lien avec la « terre ».

Ça est devenu « solide » avec le temps,

David VIEL – le 09 03 2019


pour la personne (la personne s’appartient) ;
à condition de rester « chez » elle
ou dans ses « murs » ;
sinon ça lui échappera,
avec les conséquences que ça impliquera
la concernant !
La personne disparaîtra concrètement
= elle se sentira « mal »
= elle ne pourra plus « s’assurer » contre ça (le temps
= les choses lui échappent).
Pour qu’une histoire ait raison de sa personne !
afin de renforcer le sort de ceux qui ne verront pas le mal
mais belle et bien une « réussite »
= le « jour »,
le « succès »
et/ou un « ordre ».
Des personnes qui ont besoin concrètement de matière
pour « nourrir » leur Je
pour continuer à croire en leur histoire
= à « progresser »
à « gagner » leurs vies.
Raison pour laquelle,
le système donne certes le change,
mais il enferme aussi les gens
dans ce qui sera pour eux,
ordinaire de penser, de dire et de faire,
afin de continuer à comprendre leurs vies
et/ou à faire ce lien ;
sinon c’est la « chute »
ou le « drame » (ça est vécu
et/ou personnel).

Et personne,

David VIEL – le 09 03 2019


est réellement conscient de ça.

Ils ont seulement pris une place (mis ça en perspective


et/ou misé sur une chose)
pour être « dedans »
et/ou « avec » (« sûr » avec le temps,
ce temps).

Et ensuite, ils feront tout pour « s’assurer »


= pour ne pas être inconsciemment, sans lendemain
et/ou « responsable » !
= pour encore le « valoir » (ça doit continuer à « prendre »,
car c’est la condition à leur « valeur » !!
= « assurance » contre ce qui leur arrivera personnellement).
Dans la logique,
du système
du Marché
et/ou de l’idéologie (du mouvement) des, Lumières.

Réalisez qu’à travers le monde


= qu’à l’échelle planétaire
il y a une Bourse ;
Nasdaq,
CAC40
Nikkei
Dow Jones
….
Après,
il est question
de ressource humaine à l’échelle du monde
afin que la Bourse continue « à bien se porter » (c’est ça qui « EST » essentiel/important
= qui captive l’énergie du vivant).
Je rappelle que la notion d’avoir est la boussole ou le nord de ce qui « est » ; ça ceint le sentiment

David VIEL – le 09 03 2019


Une vie n’a aucune importance
au regard du moteur du monde ;
à savoir le Marché
et ceux qui en vivent
= dépendent ;
sinon c’est la « fin » (plus rien n’en vaut la peine pour eux ;
ils disparaissent puisqu’ils n’ont rien d’autre réalisé !!).
Non pour le monde (ceux qui se font exploiter)
mais belle et bien pour, les exploitants ;
à savoir le Marché,
les Lumières
ou ceux qui ont TOUT « compris » (la « main »
et/ou le « droit »).

Titre + Intro

C'est Le Business (la "vie")


Comme ça = Soumets-toi (… laisse faire ou, accepte)

David VIEL – le 09 03 2019

Centres d'intérêt liés