Vous êtes sur la page 1sur 3

Rafaella Carnevali

Compréhension écrit:
Article :
BOMMIER, Antoine et al. Droits à la retraite et mortalité différentielle. Economie &
prévision, n. 2, p. 1–16, 2005.
BONNET, Carole; HOURRIEZ, Jean-Michel. Inégalités entre hommes et femmes au
moment de la retraite en France. , Regards sur la parité. Paris: [s.n.], 2012. Disponível em:
<http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/20/05.html>.
PALIER, Bruno; BONOLI, Giuliano. Phénomènes de ‘Path Dependence’ et Réformes des
Systèmes de Protection Sociale. Revue française de science politique, Vol. 49, No. 3.
<http://www.jstor.org/stable/43121849>

Sur l’internet:
https://www.la-retraite-en-clair.fr
http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_france3.html
http://www.institutmontaigne.org/ressources/pdfs/publications/reforme_retraites_vers_un_bi
g_bang(2).pdf
https://www.gmpa.fr/
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/protection-sociale/retraites/
https://calculettes.info-retraite.fr/age-depart

Vocabulaire
 Carsat: Caisses Régionales
 la Monnaie : Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne des institutions
françaises et la plus vieille entreprise du monde. Elle assure la mission de service
public de frappe des euros courants pour la France et d’autres devises étrangères.
Rattachée au Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie depuis septembre
1796, la Monnaie de Paris est devenue un Établissement Public Industriel et
Commercial (EPIC) en janvier 2007.
 Vieillissement : État de ce qui vieillit ; acheminement à la vieillesse.
 Écart : Distance sociale, hiérarchique, culturelle, etc., entre deux personnes, deux
groupes
 Cotisants : Personne qui cotise à une association, une mutuelle, un syndicat, etc.
 Taux Plein : La taux de calcul maximum de la retraite. Le nombre de trimestre pour
obtenir le taux plein dépend de l’année de naissance, 172 trimestres pour celles nées
à partir de 1973.
 Décote : Réduction du niveau d’une pension du fait que le salarié prend sa retraite
avant 65ans sans avoir le nombre d’annuités requis.
 Actifs: Qualifie tout service public, sédentaire ou ambulant, qui est valable pour la
retraite. Parfois par opposition à service sédentaire, et a alors proprement le sens de
service ambulant.

Compréhension orale:
<<Dessine-moi l'éco: le système de retraite en France>> :
https://www.youtube.com/watch?v=mUvdyegJyK4
<<Retraites, un système à bout?>> : https://www.youtube.com/watch?v=5CHiJinZb_g
<<La solution passe-t-elle par l'accroissement de la natalité?>> :
https://www.youtube.com/watch?v=QbSjXkVlNPA

Production écrit :
La France comptait fin 2016 plus de 16,1 millions de retraités, qui percevaient une retraite
moyenne de 1.389 euros brut par mois. La France était le premier pays a créé un régime de
retraite (du monde) a été créé pour les marins en 1673, celui des fonctionnaires civils et
militaires a été instauré en 1853. La généralisation des retraites, en France, s'est opérée à partir
de 1930 avec la création des «assurance sociales ». Les régimes de la Sécurité Sociale et de la
Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) ont été mis en
place à partir de 1945.
Aujourd'hui, le système de retraite français a trois régimes principaux : 1) Les régimes des
salariés ; 2) Les régimes des fonctionnaires et ; 3) Les régimes des non-salariés. Age légal de
départ à la retraite est 62 ans plus 43annés de cotisation et l’Age de départ à la retraite à taux
plein est 67 ans.
Le salaire de base ou salaire annuel moyen (SAM): le salaire annuel moyen représente les
salaires (revalorisés) sur lesquels les cotisations ont été versées. Le salaire annuel moyen est
calculé sur la base des 25 meilleures années de la carrière. Cette valeur est ensuite multipliée
par 50%. Puis, le résultat obtenu est multipliée par le rapport entre le nombre de trimestres
qu’il y a cotisé divisé par le nombre de trimestres qu’il faut avoir cotiser. C’est montant est
ensuite complété par les organismes de retraite complémentaire
Les exceptions qui permettent d'avoir des droits à la retraite sans avoir d'activité
professionnelle : Le service militaire ; Le chômage ; Les femmes au foyer et les aidants
familiaux ; et Le minimum vieillesse. Pour les femmes au foyer reçoivent leur retraite, les
conditions sont très strictes. En règle générale, il est nécessaire de travailler et de cotiser auprès
d'un ou plusieurs régimes de retraite pour pouvoir accumuler des droits à la retraite.
Les parents au foyer peuvent être affiliés automatiquement à l'assurance vieillesse du régime
général s'ils remplissent les 3 conditions suivantes: percevoir certaines prestations familiales,
respecter certains plafonds de ressources, avoir un certain nombre d'enfants. Une fois l'âge
légal de la retraite atteint, les parents au foyer peuvent potentiellement bénéficier de
l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Egalement appelée minimum vieillesse,
cette allocation est une pension de vieillesse accordée à partir de 65 ans et sous conditions de
ressources, aux personnes n'ayant pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite.
Pour le congé maternité se comptera 1 trimestre pour 90 jours d'indemnité de congé maternité;
si une femme prend moins de 90 jours de congé maternité, elle validera quand même 1
trimestre. Si le salaire perçu durant l’année civile du congé de maternité a été suffisant pour
valider 4 trimestres, la mère ne bénéficiera pas d'un trimestre supplémentaire pour son
accouchement.
Les femmes qui accouchent de leur 3e enfant (ou plus), ou de jumeaux, peuvent bénéficier de
deux trimestres au lieu d'un, leur congé de maternité étant plus long. Pour les naissances
antérieures à 2014, l'ancien système demeure en vigueur: un seul trimestre – celui au cours
duquel a eu lieu l'accouchement – est comptabilisé dans la durée d'assurance. Et le congé
adoption n'est pas validé.
La principale source de financement des systèmes de retraite provient des cotisations sociales
acquittées par les salariés et les employeurs. Ces cotisations représentaient, en 2013, les trois
quarts des ressources avec 227 milliards d’euros (Md€). Le budget consacré aux retraites est
le plus important de la protection sociale: 45,8% des prestations totales en 2013 (vient ensuite
la santé avec 34,6% des prestations totales). En 2013, le montant total des pensions de retraite
(des régimes obligatoires de base, complémentaires et supplémentaires) s’est élevé à 294
milliards d’euros (Md€), soit 13,9% du PIB.
La part des cotisations sociales a diminué, passant de 83% des ressources en 2003 à 75% en
2013. Le déficit présent en le système de retraite français est généré par plusieurs facteurs: 1)
L’augmentation des pensions moyennes; 2) Le versement des retraites sur une plus longue
durée ; 3) La diminution des ressources à cause du chômage ; 4) Une augmentation du nombre
de retraité - La Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) a ainsi vu son ratio
démographique se détériorer très fortement : en 1965, il y avait 4,29 actifs pour un retraité ; il
n’y en avait plus que 1,39 en 2012

Centres d'intérêt liés