Vous êtes sur la page 1sur 2

NOM : TSIVOULAGNE

PRENOMS : Oliver Cédric


N°97
Licence 2 ESSA

SYNTHESE DE DEFENSE ET RESTAURATION DU


SOL (page 115-fin)

L’AMENAGEMENT GENERAL DU MILIEU NATUREL


La révolution industrielle ainsi que l’accroissement démographique du monde d’aujourd’hui
a conduit à la préservation des ressources naturelles limitées, au concept moderne
d’aménagement du territoire.

LA CLASSIFICATION DES SOLS ET LEUR CARTOGRAPHIE


Pour les travaux de planification et d’aménagement, la classification des sols est
indispensable. Cette classification devrait conduire à une cartographie et aboutit à une
physiographie pédologique.

Pour la classification des terres, un tel plan doit être adopter :

 Evaluation des potentialités de la terre


 Analyse socio-économique des besoins et des ressources de la nation
 Analyse des dispositions fiscale et juridique

AMENAGEMENT RATIONNEEL DES TERRES EN FONCTION DES


CARACTERES DU MILIEU ET DES CONDITIONS SOCIO-ECONOMIQUES
Un bassin versant comporte toute les ressources naturelles qui sont l’eau, le sol et les
végétaux. L’aménagement du bassin versant c’est l’action de rendre productive toutes les
ressources naturelles et de les protéger. Ce qui comprend les travaux d’amélioration des sols
ainsi que sa restauration.

 Etablissement d’un plan d’aménagement intégré d’un bassin versant


 Inventaire des ressources naturelles et humaines : la première étape consiste
à l’inventaire des ressources naturelles et humaines.
Il comprendra :
 Des relevés pédologiques
 Recensement des couvertures végétales
 Evaluation de l’érosion
 Renseignements sur les crues et les torrents
Et trois facteurs sont aussi à considérer durant un programme de
développement intégré :
 Le niveau présent de développement
 La structure sociale du lieu et les modes de comportement humain
 Les conditions économiques prévalentes
Et à la base de l’inventaire, on établit un plan de développement intégré.
 Les caractéristiques du plan d’aménagement intégré : il doit satisfaire les
conditions suivantes :
 Priorisation de l’agriculture de subsistance, et la conservation des eaux
et des sols
 Offre un revenu immédiat à la population touchée par l’aménagement
 Donner aux cultivateurs des subventions sous forme de crédits ou
prêts
 Prévision du maximum d’activités productrices
 Intensification des assistances techniques où la restauration et la
défense du sol sont mal connues
 Schéma d’aménagement d’un bassin versant
 Définition d’un système agraire rationnel : c’est un système qui tient compte
du milieu physique, biologique et humain.
Les méthodes biologiques consistent à :
 Couvrir le sol
 Augmenter la rugosité de la surface du sol
 Augmenter la teneur en matière organique du sol
 Défense les zones sensibles
 Faire des cultures associées et des cultures en courbe de niveau
 Pratiquer l’agroforesterie
 Restaurer un équilibre agro-sylvo-pastoral
 Définir les structures permanentes de l’aménagement
 Installation des terrasses, exutoires, haie
 Reboisement sur les zones à pente forte ou à faible potentialité
agricole
 Création des réserves d’eau
 Améliorer les moyens de communication