Vous êtes sur la page 1sur 16

Chapitre 1

REGIME SINUSOÏDAL
PERMANENT

 Grandeur sinusoïdale
 Représentation des grandeurs en RSP
 Analyse des circuits en RSP
Grandeur périodique -alternative
 Grandeur périodique
i(t+T) = i(t) : reproduction au bout de la
période T.
 Grandeur alternative
Alternativement positive et négative au bout
de T.
 Symétrique
Égalité des aires positifs et négatifs.
2
Grandeur périodique
Caractéristiques
 Valeur Moyenne

Intensité du courant continu transportant la


même quantité de charge :
Charge transportée
i(t) I
T
q(t )   i(t ) dt  I moy .T
Imoy Imoy
0
Q Q
T t
0 0 t
Courant moyen
T
Régime périodique 1 Régime continu
I moy   i(t ) dt
T0

3
Grandeur périodique
Caractéristiques

 Valeur Efficace
Intensité du courant continu produisant la
même puissance électrique :
i(t) Ieff
+
Puissance produite
v(t) R p(t) = R.i²(t) V R P = R.Ieff²
P   p(t) 

Courant efficace
Régime périodique Régime continu
1 T
T 0
Ieff  i²( t ).dt

4
Grandeur sinusoïdale
Courant sinusoïdal : i(t) = Im cos(t+)
i(t)
i(t) : intensité instantanée (A)
Im
Im : valeur maximale (A)
t+ : phase instantanée (rad)
Im cosφ ICC
 : phase à l’origine, t=0 (rad)
 = 2f : pulsation (rad/s) t
0 T
f : fréquence (Hz)
T = 1/f : période (s)
-Im

On définit également la valeur crête à crête : Icc = 2 Im

5
Grandeur sinusoïdale
Caractéristiques
 Valeur moyenne :
T
1
I moy 
T
 it  dt  0
0

 Valeur efficace :
T
1 Im
I eff 
T
 i²t  dt 
0 2

 Signal à composante continue : i’(t) = I0 + Imcos(t+)


◦ Valeur moyenne : I' moy  I 0

I 2m
◦ Valeur efficace : I' e ff  I 20  I 2eff  I 20 
2

N.B :En électrotechnique on représente le signal qu'avec sa valeur


efficace

6
Représentations des grandeurs
sinusoïdales
 Domaine temporel
On représente la forme d’onde de la grandeur
en fonction du temps : i(t), v(t),..
 Domaine de Fresnel
On représente géométriquement les
grandeurs par des vecteurs tournants : I, V,..
 Domaine du phaseur
On représente symboliquement les grandeurs
dans le plan complexe : I, V,..
7
Domaine temporel
Formes d’onde

i(t) Dipôle
v(t), i(t)

v(t) i(t)
Courant : i(t) = Im cos(t+i) v(t)

Tension : v(t) = Vm cos(t+v) Période T

Déphasage :  = v – i 0 
t

Dans le domaine temporel, le déphasage est donné par :


T
 
2

8
Domaine de Fresnel
Représentation statique

On représente les vecteurs à l’instant t = 0 :


i(t) = Im cos(t+i)  Vecteur I de module Im et déphasé de i.
v(t) = Vm cos(t+v)  Vecteur V de module Vm et déphasé de v.
Y
V ω
+

Vm φ
Im I

φv
φi
X
O

L’écart angulaire  = v - i représente le déphasage de i par rapport à v.

9
Domaine du Phaseur
Représentation symbolique

On représente les vecteurs I et V dans le plan complexe :


i(t) = Imcos(t+i) = Re {Im ej(t+i)}  I = Imcosi + j Imsini
v(t) = Vmcos(t+v) = Re {Vm ej(t+v)}  V = Vmcosv + j Vmsinv
Im
V

Vm φ
Im I

φv
φi
Re
O

En pratique, on utilise les valeurs efficaces : I = I i ; V = V v

10
Impédances et admittances
 Impédance : Z
Quotient des valeurs efficaces : Z = Veff / Ieff
 Impédance complexe : Z
Quotient des valeurs complexes : Z=V/I
 Admittance complexe : Y
L’inverse de l’impédance complexe : Y = Z-1 = I / V
 Lois d’association :
◦ Association en série : Zeq = ∑ Zi
◦ Association en parallèle : Yeq = ∑ Yi

11
Éléments Linéaires
Résumé

Élément Impédance Admittance

Résistance R ZR = R YR = G = 1/R

Inductance L ZL = jL YL = -j/L

Condensateur C ZC = -j/C YC = jC

12
Impédance complexe
Expression généralisée

En RSP : Z = R + jX
i(t) i(t)
Résistance
R
v(t) D v(t) Z = R + jX
Dipôle
Electrique jX
Réactance

L’impédance Z s’écrit : Z = Z 
X
Z Z  R²  X²   Arg Z  Arc tg
R

13
Impédance complexe
Représentation graphique
Im Im

V
Z
φ
I Z
φv X
φi φ
Re Re
O O
R

On peut calculer : Z = Z  à partir des expressions de V et I :


V
Z  Z 
I et   Arg V  Arg I

14
Addition/soustraction
 L'addition ( ou la soustraction ) de
deux grandeurs sinusoïdales de
même pulsation, est une
grandeurs sinusoïdale de même
pulsation

u1  U1cos t  1  u  Ucos t   

U=u1+u2  Ucos t   

15
Dérivation / Intégration

 La dérivation ou l'intégration d'une grandeur sinusoïdale


donne une grandeur sinusoïdale de nature différente
mais de même pulsation.
 Graphiquement :
 dériver revient à multiplier le module de la grandeur
considérée par  et à la déphaser en avant de /2
 intégrer revient à diviser son module par  et à la
déphaser en arrière de /2

16