Vous êtes sur la page 1sur 27

Utilisation des fluides médicaux

dans les établissements de santé

Dr. SBAI Yassir


Réanimation Anesthésie
CHU Ibn Sina
sbaiyassir@gmail com
sbaiyassir@gmail.com

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM


Introduction :

9 O2 : principal fluide utile en médecine

9 Découvert par Josef Priestley en Août 1774, sa première utilisation

en clinique en 1868 (anesthésie dentaire)

9 Les fluides médicaux = parie arsenal thérapeutique, possèdent

propriétés physiques et pharmacologiques adaptés à utilisation

clinique

9 Utile en plusieurs disciplines : Anesthésie réanimation, Pneumologie,

Analgésie ...

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 2


Introduction :

Utilisés pour leurs propriétés physiques: « dispositifs »

ƒ Chirurgie ophtalmique (le tamponnement par le gaz favorise de façon mécanique


l’application de la rétine sur l’épithélium pigmentaire) ;

ƒ CO2 utile en coeliochirurgie (il permet la distension de la paroi abdominale)

ƒ Aspiration médicale (vide) utilisée pour ll’aspiration


aspiration des mucosités et des liquides
biologiques ;

ƒ Les gaz utilisés pour la cryoconservation ou la cryochirugie.

L’utilisation des autres fluides médicaux : « Médicament »

ƒ Pptés
P té pharmacologiques
h l i propres (effet
( ff t anesthésique
thé i ou analgésique
l é i d protoxyde,
du t d
effet vasodilatateur sur la circulation artérielle pulmonaire du monoxyde d’azote)

ƒ Implication “naturelle” dans la respiration, à savoir air médical, oxygène médical,


mélanges pour exploration fonctionnelle respiratoire.

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 3


Plan :
9 L’oxygène médicale :

Propriétés pharmacologiques

Applications thérapeutiques

Indications

Effets indésirables - Toxicité

9 L’air médical :

9 Le protoxyde d’azote N2O:

Propriétés pharmacologiques

Applications thérapeutiques

Effets indésirables - Contre – indications

9 Le monoxyde d’azote NO:

Propriétés pharmacologiques

I di ti
Indications - Mode
M d d’
d’administration
d i i t ti

9 Les mélanges à base d’Hélium


Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 4
L’oxygène médicale :

Propriétés pharmacologiques :

9 Gaz inodore, incolore et comburant

9 Intervient ô métabolisme cellulaire (cycle Krebs)

9 Baisse de Qtt O2 ô sang :

Æ Souffrance neurologique :

Æ Souffrance cardio-vasculaire :

Æ Répercutions respiratoires :

Æ Souffrance cellulaire :

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 5


L’oxygène médicale :

Applications thérapeutiques :
9 L’O2 est
st iindiqué
di é ddanss lla correction
ti d dess h
hypoxies
xi s

9 Crises d’algies de la face

9 Alimentation des respirateurs en anesthésie-réanimation


anesthésie réanimation

9 Vecteur des médicaments inhalés par nébulisateurs

On distingue 2 groupes d’indications selon la baricité de l’O2:

– Oxygénothérapie
yg p normobare (=
( P° atm))

– Oxygénothérapie hyperbare (> P° atm)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 6


L’oxygène médicale :

Oxygénothérapie normobare :

P° O2 = P° atm Æ Patient respire un mélange riche en O2

p/r à l’air
l air ambiant (p aller de 21% à 100%)

Deux types d’indications :

1 Indications
1. I di i respiratoires
i i :

• insuff resp aigues (Asthme, pneumopathie, traum thx)

• insuff resp
sp chroniques
h niqu s (BPCO
(BPCO, mu
mucoviscidose,
is id s fib
fibrose
s pulm)

Débit : 0,5 à 15 l/min (aigues) ou 0,5 à 2 l/min

Objt : palier à la défaillance de la mb alv-capillaire


alv capillaire

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 7


L’oxygène médicale :

Oxygénothérapie normobare :

2. Indications non respiratoires :

• Insuffisances cardiaques avancées avec hypoxémies

But : palier à la baisse du transport en oxygène

• Algies vasculaires de la face (10% des migraines)

O2 administré dès début de la crise à 7 l/min pdt 15min

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 8


L’oxygène médicale :

Oxygénothérapie normobare :

Administration :

9 En ventilation spontanée :

ƒ Lunettes nasales

p y g
ƒ Sonde nasopharyngée

ƒ Masque facial

9 En ventilation assistée (Patient intubé)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 9


L’oxygène médicale :

Oxygénothérapie hyperbare :

Patient respire un mélange riche en O2 dans enceinte

étanche dont P° > P° atm (Caisson hyperbare)

Loi de Henri : l’augmentation de la PpO2

Æ augm PaO2
P O2

Æ augem P° tissulaire en O2

OH = sous 2 à 3 atmosphères, des séances de 90 min à 2h

répétés 2 à 4 fois/j selon indication et état du patient

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 10


L’oxygène médicale :

Oxygénothérapie hyperbare :

Indications : (p changer le Pc vital)

ƒ Intoxications au CO : par augm PpO2

ƒ Embolies gazeuses : baisse taille des bulles Æ guérison

ƒ Infections des parties molles : augm de P° tissulaire en O2

ƒ Brûlures associés à une intox CO

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 11


L’oxygène médicale :

Effets indésirables - Toxicité :

ƒ Rétinopathie du Nné (radicaux libres)

ƒ Toxicité pulmonaire (radicaux libres)

ƒ Desséchement muqueuse nasale (épistaxis, escarre)

ƒ Apnée chez l’IRC (fort débit O2)

ƒ Convulsions sous O2 Hyperbare (crise hyperoxique)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 12


L’air médical :

Indications :

ƒ Utill en inhalation
h l avec O2 ô des
d respirateurs (FiO2)
(F )

ƒ Nébulisation de médicaments inhalés (salbutamol)

en remplacement de l’O2 pour économie ou incompatibilité

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 13


Le protoxyde d’azote N 2 O:

ƒ Découvert en 1772 par Josef Priestley

ƒ Gaz incolore, inodore, comburant, non explosif

ƒ Stocké
St ké en b
bouteilles
t ill sous f
forme d
de gaz li
liquéfié
éfié sous P°

Pur ou en mélange équimolaire avec l’O2 (MEOPA)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 14


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Propriétés pharmacologiques :

ƒ Propriétés
é é analgésique
é très
è rapides (3min)

ƒ Faible pouvoir anesthésique (adapté pr entretient)

ƒ Pptés anxiolytique, euphorisante, et amnésiante (Hilarant)

Propriétés pharmacocinétiques :

ƒ Absorption très rapide (> celle O2)

ƒ Très diffusible ds cavités

ƒ Non métabolisé par l’organisme, éliminé par voie pulmonaire

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 15


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Applications thérapeutiques :

1. Adjuvant à l’anesthésie générale

ƒ Administré par voie inhalée, mélangé avec O2 (50% - 70%)

ƒ Util au BO pour entretient de l’AG :

Æ Baisse doses des drogues IV et inhalé (réduction de 60 – 70%)

¾ Intérêt thérapeutique : moins d’E.IIai

¾ Intérêt économique : coût anesthésie, durée de réveil

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 16


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Applications thérapeutiques :

2. Utilisation en obstétrique :

ƒ Administré par voie inhalée, MEOPA

ƒ AMM pour utilisation en salle de travail pour analgésie du travail et de


l’accouchement :

I té êt thérapeutique
Intérêt thé ti : alternative
lt ti à lla péridurale
é id l (CI ou refus)
f )

3. Analgésie de surface :

ƒ AMM pour procédures douloureuses (ponctions, changement de pansements,


chirurgie superficielle et ponction veineuse chez l’enfant)

ƒ g
Analgésie équiv
q à 15 mg
g de morphine
p IM

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 17


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Applications thérapeutiques :

4. Analgésie durant transport par ambulance: (MEOPA)

ƒ AMM p
pour transport
p en traumatologie,
m g , brûlé,, et transport
p de malade
m
douloureux

5. Analgésie durant les soins dentaires : (MEOPA)

ƒ AMM pour utilisation en milieux hospitalier chez l’enfant, patient anxieux


ou handicapé

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 18


Le protoxyde d’azote N 2 O:
Dispositifs de délivrance:

1 Au
1. A courss de
d l’AG
l AG :

ƒ Mélangeur des respirateurs permettant l’obtention d’un mélange O2 + N2O.


g
La cc réglée par
p l’anesthésiste.

ƒ Dispositif de sécurité interdisant la délivrance d’un mélange Air+N2O et


FiO2 < 30 %

2. Auto-administration en respiration spontanée : (MEOPA)

ƒ Masque étanche équipé d’un ballon souple

Et une valve anti-retour

ƒ Patient allongé, surveillé par personnel formé.

ƒ Éviter MEOPA > 60 min consécutive

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 19


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Effets indésirables :

Rares < 10% (inhalations prolongées, répétées)

ƒ Excitations paradoxales

ƒ Sédation profonde

ƒ Sensation onirique
q vertige
g

ƒ Paresthésie, picotement, céphalées, NV

ƒ Myélopathie,
y p neuropathie
p

ƒ Anémie mégaloblastique

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 20


Le protoxyde d’azote N 2 O:

Contre – indications :

Liés à la grande diffusibilité N2O ds espaces clôts Æ augm P°

ƒ Hypertension intracrânienne

ƒ Pneumothorax non drainé

ƒ D
Distension gastrique
g q ou abdominale
m

ƒ Grossesse 1er trimestre

ƒ Association avec mdct dépresseurs


p SNC (opioides,
p BZD...)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 21


Le monoxyde d’azote NO:

Propriétés pharmacologiques:
pharmacologiques:

ƒ NO vasodilatateur pulmonaire sélectif

Æ Améliore vascularisation des zones saines ds le poumon

Æ Le sang détourne les zones malades du poumon

Î Améliore oxygénation du patient

ƒ Action exclusivement locale ô pulmonaire car rapidement inactivé

ƒ Posologie : VasoD à partir de 2 à 60 ppm

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 22


Le monoxyde d’azote NO:

Effets indésirables
indésirables::

Æ Formation de méthémoglobine ( mais <1,5% )

Æ Allongement du temps de saignement

Æ Toxicité
T xicité sur ADN : risque c
carcinologique
rcin l ique et mutations
mut ti ns

Æ Transformation au contact O2 : Acide nitreux, Acide nitrique ...

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 23


Le monoxyde d’azote NO:

Indications – AMM
AMM::

Æ Autorisation temporaire d’utilisation en 1996 su cohorte

Æ AMM en 2002 pour :

ƒ SDRA du Nné

Æ Indications hors AMM

ƒ SDRA de l’adulte

ƒ Poussées
P é d’HTAP au cours des
d CEC

ƒ Test de réversibilité de l’HTAP

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 24


Le monoxyde d’azote NO:

Mode d’administration:
d’administration:

Æ NO introduit ds circuit inspiratoire en aval du respirateur

pr éviter la formation de dérivés toxiques

Æ Administration ds mélange Air/Oxygène

Æ Débit d
d’administration
administration continu réglé sur la bouteille de NO

Débit réglé selon la concentration NO souhaité

Æ Posologie
P l i :ddose selon
l iindication
di ti allant
ll t d
de 0
0,5
5 jjusqu’à
’à 20
20ppm

Durée d être la plus courte possible (4j), Arrêt progressif.

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 25


Les mélanges à base d’Hélium:

Très utiles pour la mesure des différents volumes mobilisé par le

p um n : Ep
poumon Epreuves
u sF Fonctionnelles
n ti nn ll s Respiratoires
R spi t i s (EFR)

Intérêt : mesure des volumes non mobilisés : surtout CRF

VS VS
He He
F1 F2

CRF CRF

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 26


Conclusion :

ƒ La découverte des fluides médicaux a révolutionné la

PEC d
des malades
l d souffrant
ff de
d pathologies
h l graves

ƒ Utilisation des fluides médicaux nécessite une connaissance des


propriétés physico-chimiques par les praticiens

ƒ A permis de prolonger
pr l n er la
l survie des patients
p tients souffrant
s uffr nt
d’insuffisances respiratoires chroniques (extracteurs à domicile)

ƒ Svt util quand à des moments critiques de la vie : danger des


impuretés (Pc vital mis en jeu)

Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM 27