Vous êtes sur la page 1sur 46

РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.

COM/WSNWS

MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018


74E ANNÉE– NO 22979
2,60 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE
SCIENCE
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO
&MÉDECINE
SUPPLÉMENT

Implants : des conflits d’intérêts généralisés


▶ La mise sur le marché ▶ Les industriels paient les ▶ La Commission euro- ▶ Les autorités de santé ▶ Agnès Buzyn, la ministre
de prothèses implantées organismes de contrôle et péenne a tenté en 2008 de s’inquiètent des risques de la santé, convient que
dans le corps de patients se passent souvent d’étu- durcir la réglementation. de cancer liés aux implants les effets indésirables des
est moins contrôlée en des cliniques. Les patients Dix ans d’intense lob- mammaires. Personne ne dispositifs médicaux sont
Europe que lorsqu’il s’agit servent de cobayes pour ac- bying des fabricants sont sait combien de femmes largement sous-déclarés
de vendre un grille-pain céder au marché américain venus à bout de la réforme pourraient être menacées PAGE S 1 2 À 1 5

Carburant La réponse
de Macron aux « gilets jaunes »
MARS le chef de l’état devait annon-
cer, mardi 27 novembre, la mise
l’exécutif sur la réponse à appor-
ter au mouvement des « gilets jau-

CARTE
en place d’un « nouveau système » nes » sans fâcher les écologistes.
d’encadrement de la taxe carbone. Bercy entend par ailleurs propo-
Le gouvernement va demander ser des mesures d’aide aux entre-

POSTALE au Parlement de l’habiliter à effa-


cer la taxation du carburant en cas
prises touchées par les blocages.
Une quinzaine de manifes-

DE LA SONDE
de flambée du cours. Le système tants venus de toute la France
sera donc actionné sur décision ont été jugés lundi 26 novembre
politique : avec cette mesure, Em- à Paris, après avoir été interpel-
INSIGHT manuel Macron renvoie aux par-
lementaires la décision de sus-
lés sur les Champs-Elysées di-
manche. Portrait de François
pendre ou non les hausses des Ruffin, le député LFI omnipré-
▶ L’engin spatial, qui taxes sur les carburants. sent pendant cette crise
a atterri sans encom- Cet arbitrage intervient après PAGE S 6 -7 E T
des débats acharnés au sein de CAHIER ÉCO – PAGE S 2 - 3
bre, lundi 26 novem-
bre, sur la Planète
rouge, a envoyé son
premier cliché
▶ Les mesures sismi-
Energie Le gouvernement dévoile
ques devraient débu-
ter en janvier
sa feuille de route sur le nucléaire
emmanuel macron et François centrale de Fessenheim, le gou-
de Rugy, ministre de la transition vernement prévoit celui de deux
écologique, ont présenté, mardi à quatre réacteurs supplémentai-
27 novembre, les grandes lignes res d’ici à 2028. Au total, 14 réac-
de la Programmation plurian- teurs pourraient être fermés d’ici
nuelle de l’énergie (PPE). Ce plan à 2035. Des moyens supplémen-
donne une forte impulsion au taires mais limités seront consa-
solaire et à l’éolien. Très attendue crés à la rénovation thermique
sur son volet nucléaire, cette des bâtiments. Le soutien aux
feuille de route prévoit de re- voitures électriques sera ren-
pousser à 2035 l’objectif de ré- forcé. La PPE doit être soumise
duire à 50 % la part de cette éner- à consultations avant son adop-
gie dans la production d’électri- tion définitive à l’été 2019.
NASA VIA AP cité. En plus de l’arrêt de la CAHIER ÉCO – PAGE S 2 - 3

Bonnes feuilles
Le jour où
Entreprise
En le démettant,
Violences sexuelles
Une plate-forme
Cinéma
le président Mitsubishi tourne pour faciliter les La mort
a humilié son à son tour la page dépôts de plainte de Bernardo
chef d’état-major
PAGE S 2 4 -2 5
Carlos Ghosn
CAHIER ÉCO – PAGE 4
des victimes
PAGE 8
Bertolucci
Le cinéaste italien, auteur
notamment du « Dernier
LE REGARD DE PLANTU Tango » en 1972, est mort
lundi 26 novembre, à
Rome, à 77 ans. La comé- Comment
un co rsaire devient-il Giuseppe Verdi
?
dienne Maria Schneider doge de Gênes
avait été durablement
traumatisée par des
séquences sexuelles
brutales et humiliantes
PAGE 16
© détail de L’homme au gant du Titien © RMN-Grand Palais / Thierry Le Mage

1
ÉD ITOR IAL
LE BREXIT,
OPÉRA BASTILLE
CIMENT DU 15 NOVEMBRE
OPERADEPARIS.FR
08 92 89 90 90 (0,35 € TTC/MIN)

DE L’UNITÉ AU 13 DÉCEMBRE 2018

EUROPÉENNE
P A G E 30

Algérie 220 DA, Allemagne 3,30 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,30 €, Belgique 2,90 €, Cameroun 2 200 F CFA, Canada 5,40 $, Chypre 2,70 €, Côte d'Ivoire 2 200 F CFA, Danemark 34 KRD, Espagne 3,10 €, Gabon 2 200 F CFA, Grande-Bretagne 2,60 £, Grèce 3,20 €, Guadeloupe-Martinique 3,10 €, Guyane 3,20 €, Hongrie 1 050 HUF,
Irlande 3,10 €, Italie 3,10 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 2,90 €, Malte 2,70 €, Maroc 19 DH, Pays-Bas 3,20 €, Portugal cont. 3,10 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 200 F CFA, Slovénie 3,20 €, Saint-Martin 3,20 €, Suisse 4,00 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,20 DT, Afrique CFA autres 2 200 F CFA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

2|
INTERNATIONAL
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Un cargo bloque le passage du détroit de Kertch, reliant la Russie et la Crimée, sous la surveillance de deux avions de combat russes, le 25 novembre. PAVEL REBROV/REUTERS

Kiev décrète la loi martiale pour un mois


Les réactions internationales restent mesurées après l’attaque russe contre des bateaux ukrainiens

M
ême aux pires heu- ments qui se sont produits diman- les territoires concernés. Un cer- la communauté internationale. Londres évoquant également un
res du conflit dans che, lorsque trois navires militai- tain nombre d’articles de la Cons-
Le texte adopté On ne cachait pas, à Kiev, atten- « acte d’agression ». « Rien ne pa-
le Donbass, en 2014- res ukrainiens ont été stoppés par titution garantissant les droits par l’Ukraine dre un ralliement plus massif des raît justifier cet emploi de la force
2015, lorsque l’ar- la marine russe aux abords du fondamentaux des citoyens sont partenaires occidentaux, voire par la Russie », a commenté,
mée russe intervenait sur le terri- pont du détroit de Kertch, qui relie susceptibles de voir leur portée li-
prévoit qu’une l’imposition de nouvelles sanc- quant à lui, le Quai d’Orsay, Paris
toire de son voisin, l’Ukraine la Crimée, annexée par Moscou, et mitée si la situation l’imposait. Il mobilisation tions contre Moscou. Dimanche, demandant, avec plusieurs
n’avait pas franchi ce pas. C’est dé- le territoire russe. L’un d’eux a s’agit, entre autres, des droits au l’Union européenne comme autres pays européens, que les
sormais chose faite, au lendemain d’abord été tamponné ; les deux secret des correspondances, à la li-
partielle de la l’OTAN ont rappelé leur attache- marins capturés soient libérés.
des graves incidents qui ont mis autres ont essuyé des tirs avant berté de circulation ou de rassem- population peut ment à l’intégrité territoriale de Berlin a, de son côté, proposé une
aux prises les deux marines en d’être abordés par des comman- blement. Petro Porochenko avait l’Ukraine et à sa liberté de navi- médiation franco-allemande.
mer Noire : lundi 26 novembre, le dos du FSB, les services de sécurité pris soin de préciser que le texte
être décidée par guer dans les eaux du détroit de Lundi soir, devant le Conseil de
Parlement ukrainien a dit oui à la russes. Six marins ukrainiens – adopté ne menacerait pas la li- le président Kertch, mais les deux institu- sécurité des Nations unies
proposition du président Petro trois selon les Russes – ont été bles- berté d’expression ou le travail de tions ont aussi appelé « toutes les (ONU), l’ambassadrice améri-
Porochenko de placer le pays sous sés dans les incidents et vingt-qua- la presse. Les différentes factions parties » à la retenue et à la déses- caine Nikki Haley a dénoncé une
le régime de la loi martiale. tre capturés. ont ensuite exigé des garanties la peine dans les sondages, à plus calade. Lundi soir, le secrétaire « violation scandaleuse du terri-
Le texte introduisant cette me- Moscou a certes dénoncé une supplémentaires concernant la de dix points de l’ancienne pre- général de l’Alliance atlantique, toire souverain de l’Ukraine ». La
sure d’exception a été adopté par « provocation » ukrainienne, mais durée de la mesure ou les libertés mière ministre Ioulia Timo- Jens Stoltenberg, a estimé que la réunion n’a toutefois pas permis
276 députés contre trente au a surtout reconnu l’usage de la fondamentales. chenko, qui fait figure de favorite. militarisation russe de la mer l’adoption d’une résolution sur
terme de débats houleux. Il s’agit force, alors que toutes ses actions Les discussions se sont tenues S’il peut espérer profiter du climat d’Azov et du détroit de Kertch l’affaire, bloquée par le face-à-
d’une version « allégée » par rap- sur le sol ukrainien, depuis l’an- dans une ambiance survoltée, une de tension provoqué par la crise, et constituait une menace pour la face entre Russie et Occidentaux.
port à celle proposée dimanche nexion de la Crimée jusqu’à sa partie de l’opposition soupçon- faire oublier les critiques sur son région, et il a offert son « soutien Le président américain Donald
soir par le Conseil de sécurité na- participation au conflit dans le nant M. Porochenko de vouloir manque de résultats dans la lutte total » à l’Ukraine. Trump, de son côté, s’est
tionale. Le champ d’action de la Donbass, s’étaient jusque-là faites instrumentaliser les événements contre la corruption, M. Poro- contenté d’une brève déclaration
mesure est limité géographique- en secret, le Kremlin démentant de dimanche à des fins électorales, chenko a en tout cas donné des ga- « Acte d’agression » publique, lundi soir : « Nous
ment : sont uniquement concer- toute implication. Selon la partie notamment en retardant la tenue ges quant au processus électoral. Le président du Conseil euro- n’aimons pas ce qui ce se passe,
nées les régions frontalières de la russe, les navires ukrainiens ont du scrutin. Le président sortant, L’activité dont fait preuve le péen, le Polonais Donald Tusk, a quoi qu’il en soit, et nous espérons
Russie et de la Transnistrie, ainsi violé les « eaux territoriales » de la qui ne fait pas mystère de vouloir pouvoir ukrainien contraste avec condamné « l’usage de la force que ce sera réglé. » p
que les régions côtières du sud du Crimée et ont outrepassé l’inter- briguer sa réélection, est en effet à le soutien relativement timide de par la Russie en mer d’Azov », benoît vitkine
pays. La loi martiale ne sera im- diction imposée ce jour-là de
posée que pour une durée, re- franchir le détroit de Kertch.
nouvelable, de trente jours, et
non de soixante, comme envi- Droits fondamentaux garantis
Sur la défensive, la Russie accuse l’Ukraine
sagé initialement. Point impor- Kiev, qui tente par ces transferts
tant, précisé explicitement par de navires de muscler sa présence les réactions inquiètes ou indignées verneur de région pour discuter de la si- qui s’est confirmé par l’action hideuse à côté
M. Porochenko et formalisé par militaire en mer d’Azov, où ses ont eu beau affluer du monde entier, Vla- tuation de la médecine et des maternelles. de l’ambassade russe », a-t-il ajouté en réfé-
une clause adoptée par les dépu- ports sont soumis à un quasi-blo- dimir Poutine est resté aux abonnés ab- Mardi, financement de la science et re- rence aux quelques incidents qui ont
tés : l’élection présidentielle, pro- cus, ne reconnaît pas que ces eaux sents. Aucune réunion du Conseil de sécu- mise de décorations figurent à son pro- éclaté à Kiev devant la représentation di-
grammée le 31 mars, se tiendra criméennes sont russes, et met rité russe ni aucun contact avec son ho- gramme. Comme si les deux pays, Russie plomatique russe.
bien à cette date-là. surtout l’accent sur l’accord con- mologue ukrainien n’étaient à l’ordre du et Ukraine, n’étaient pas aux prises avec le Quant à l’instauration de la loi martiale
« La Russie est passée à l’étape clu entre les deux pays en 2003, jour, vingt-quatre heures après les graves plus grave affrontement direct armé, offi- en Ukraine, Moscou n’y voit que prétexte.
suivante de son agression, et nous qui garantit la liberté de passage incidents qui ont opposé en mer Noire des ciellement du moins, depuis l’annexion « Tout cela visait aussi à détourner l’atten-
avons de sérieuses raisons de pen- dans le détroit de Kertch aux ma- navires de guerre ukrainiens et russes. de la Crimée en 2014… tion des problèmes de politique intérieure
ser qu’elle est prête à poursuivre rines des deux pays. Lundi, Mos- Tard, dans la nuit de lundi à mardi 27 no- en Ukraine », a affirmé M. Lavrov. Un argu-
une attaque terrestre », a mis en cou n’avait pas donné suite aux vembre, Angela Merkel s’est donc résignée « Détourner l’attention » ment tout à fait semblable à celui, mis en
garde le président avant le vote, demandes ukrainiennes de ren- à appeler le chef du Kremlin, après le vote C’est au ministre russe des affaires étran- avant à Moscou, par des analystes politi-
dans une adresse à la nation dre les bateaux saisis. Les marins du Parlement ukrainien sur l’instauration gères qu’est revenue la tâche de contrecar- ques russes. « Le taux d’approbation de
d’autant plus solennelle que prisonniers devaient quant à eux d’une loi martiale pendant trente jours rer les multiples condamnations dont a Poutine ce mois-ci est de 66 %, descendant
l’Ukraine n’a pas les moyens, sur comparaître devant un tribunal dans les zones limitrophes de la Russie. fait l’objet Moscou. « Lorsque le côté ukrai- lentement à son plus bas niveau précri-
le terrain, de provoquer une esca- russe mardi. « Tout cela est clairement entrepris dans la nien a planifié cette provocation, a fustigé méen [avant l’annexion de la Crimée].
lade avec la Russie. Les forces ar- Dans le détail, le texte adopté par perspective de la campagne électorale en Sergueï Lavrov, il a probablement calculé Pourquoi ne pas mobiliser un public natio-
mées du pays ont toutefois été l’Ukraine prévoit qu’une mobili- Ukraine », lui a répondu le président russe, les avantages supplémentaires qu’il pour- nal en faisant une démonstration de la
placées en alerte maximale. sation partielle de la population selon le compte rendu qui a été fait de cet rait tirer de cette situation, dans l’espoir que force militaire en mer ? », relève le politolo-
Cette mesure d’exception, envi- peut être décidée par le président, entretien, en rejetant « l’entière responsa- les Etats-Unis et l’Europe prendront, comme gue Andreï Kolesnikov, du centre de ré-
sagée à plusieurs reprises depuis ainsi que la possibilité, pour les bilité » de la crise sur Kiev. toujours, le parti des provocateurs. » « Ce flexion Carnegie Russie. p
2014, mais jamais adoptée, répond militaires, de seconder les admi- Son agenda n’a pas été bousculé : imper- sont les nationalistes et les néonazis qui isabelle mandraud
au caractère inédit des affronte- nistrations civiles en place dans turbable, M. Poutine a reçu lundi un gou- mènent le bal maintenant en Ukraine, ce (moscou, correspondante)
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

international | 3
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Europe : le pacte migratoire de la discorde


Le document de l’ONU, approuvé par 190 Etats, est rejeté par plusieurs pays de l’UE, dont la Hongrie et l’Autriche

new york (nations unies), discours positif sur la migration, gratoire de 2015. La haute repré- téral contre toutes les formes de par d’autres Etats de l’UE, de l’Est
vienne, bruxelles - correspondants une meilleure compréhension sentante Federica Mogherini as-
La Belgique, où mouvements de populations su- surtout. Il faut toutefois noter
du phénomène grâce à des don- surait encore, mardi 20 novem- les nationalistes bis, passant notamment par une qu’aux Pays-Bas, où l’extrême

L
e peu qui subsistait de la nées chiffrées, etc. bre, que le pacte avait le « plein remise en question de la légiti- droite peine à se faire entendre
solidarité entre les pays Concernant les 225 millions de soutien » de l’UE.
s’opposent mité de l’ONU comme plate- sur ce dossier, l’ancien commis-
de l’Union européenne à migrants dans le monde – et pas En réalité, six Etats membres – au pacte, risque forme de dialogue. Pour justifier saire européen Frits Bolkestein,
propos de la migration va seulement les 25 millions de réfu- Hongrie, Autriche, République une position qui paraissait alors membre du Parti populaire pour
bientôt voler en éclats. Cette fois, giés relevant de convention de tchèque, Slovaquie, Croatie et Es-
une crise ultraminoritaire, Peter Szijjarto, le la liberté et la démocratie (VVD),
c’est un projet des Nations unies Genève –, le document vise aussi tonie – ont déjà annoncé qu’ils politique ministre des affaires étrangères, la formation du premier minis-
qui divise totalement les Vingt- à convaincre que les bouleverse- n’approuveraient pas le docu- avait évoqué un texte « favorisant tre, Mark Rutte, tente d’infléchir
Sept. Le pacte de l’ONU pour une ments climatiques, économiques ment onusien. Un septième, la
sur le sujet les migrations », présentées sous la position du gouvernement, fa-
migration « sûre, régulière et or- et démographiques rendent la Bulgarie, devrait les imiter. L’Ita- un angle positif à même d’inciter vorable au texte.
donnée » doit être approuvé – en mobilité humaine inéluctable et lie est tentée. Et la Belgique risque des « millions de personnes à se
fait, « endossé », sans cérémonie qu’elle peut être positive, à condi- une crise politique sur le sujet : le naliste, qui s’inquiète notam- lancer sur les routes ». « Mauvaise foi »
officielle de signature – par les tion d’être encadrée. premier ministre, Charles Michel, ment de l’utilisation que des ju- Une fois ce tabou brisé au cœur En outre, les partis d’extrême
chefs d’Etat et de gouvernement, Les Etats-Unis se sont retirés du s’est engagé en faveur du projet ges pourraient faire du pacte, ou de l’UE, il fallait un second pays droite de Suède, de Norvège et du
à Marrakech, les 10 et 11 décembre. projet dès la fin 2017, le jugeant mais l’un des quatre partis de sa d’une extension du regroupe- afin de rendre la position accepta- Danemark mènent une initiative
Ce texte d’une trentaine de pa- contraire à la politique voulue par majorité, l’Alliance néoflamande ment familial qu’il pourrait, selon ble par une plus large audience. commune pour faire pression
ges, débattu durant de nom- Donald Trump. Israël et l’Australie (N-VA, nationaliste), s’y oppose la N-VA, favoriser. L’Autriche s’est engouffrée dans la sur leurs gouvernements. Les
breux mois à New York et conclu ont suivi ; la Suisse, où gouverne- fermement, ce qui pourrait préci- Comme beaucoup d’autres, ce brèche, elle qui, de plus en plus conservateurs suédois estiment
en juillet, a fait l’objet d’un ac- ment et Parlement s’opposent, a piter la chute de la coalition. parti a été sensible aux arguments souvent, semble être le passeur que Stefan Löfven, le premier mi-
cord de 190 Etats membres. Il gelé sa décision. Les Européens, de la Hongrie, qui avait annoncé des idées de M. Orban concernant nistre social-démocrate, n’a pas
énonce 23 objectifs très géné- en revanche, se sont ralliés, seule Regroupement familial son retrait dès juillet, à la conclu- l’immigration, alors que le minis- de légitimité pour signer le pacte
raux censés sécuriser, faciliter et la Hongrie du souverainiste Vik- M. Michel tenterait désormais de sion des débats. Elle est longtemps tère de l’intérieur est occupé, à en tant que chef du gouverne-
encadrer la migration, avec l’af- tor Orban émettant d’entrée des négocier, avec d’autres pays euro- restée la seule à assumer publi- Vienne, par l’extrême droite du ment de transition.
firmation d’une nécessaire lutte réserves. L’Union européenne, péens, une « déclaration interpré- quement une position de rejet to- FPÖ (Parti de la liberté d’Autriche). Dernier épisode en date, les
contre les passeurs, la limitation demandeuse d’une « approche tative », soulignant le caractère tal, ce qui ne semblait pas éton- Fin octobre, Vienne annonçait, à parlementaires de la Ligue, le
des abus contre les travailleurs globale », réclamait d’ailleurs une non contraignant du texte. Ceci nant : Budapest s’est engagé, de- la surprise générale, sa décision parti d’extrême droite italien au
migrants, l’encouragement d’un telle initiative après la crise mi- pour apaiser la formation natio- puis 2015, dans un combat unila- de se ranger du côté de son voisin pouvoir avec le Mouvement
« illibéral », alors même qu’elle 5 étoiles, ont fait une déclara-
préside, jusqu’à la fin de l’année, tion, lundi 26 novembre, indi-
le Conseil de l’Union et que sa ca- quant leur opposition radicale au
pitale abrite l’un des trois sièges pacte. Ce sera sans doute la posi-
Les candidats à la succession de Merkel divisés sur le texte permanents de l’ONU. Pour justi-
fier ce retournement spectacu-
tion officielle du gouvernement
de Giuseppe Conte.
laire, l’exécutif autrichien a argué Louise Arbour, représentante
comme d’autres pays européens, l’Alle- CDU a accepté que, lors du congrès, les est même allé plus loin, réclamant un dé- qu’il craignait la reconnaissance spéciale de l’ONU pour les migra-
magne est divisée sur le pacte des Nations mille délégués du parti donnent leur avis bat sur la législation du droit d’asile. An- d’un « droit à l’immigration ». tions, se dit « déçue » de ces défec-
unies pour des migrations sûres, ordon- sur le pacte de l’ONU. A ce jour, une seule cien président du groupe CDU-CSU au L’annonce de cette décision a tions en série. La Canadienne juge
nées et régulières, qui doit être adopté à fédération, celle du Land de Saxe-Anhalt, Bundestag (2000-2002), retiré de la vie po- provoqué de vives protestations « surprenant » d’entendre des
Marrakech, les 10 et 11 décembre. Outre- en ex-Allemagne de l’Est, a déclaré qu’elle litique depuis 2009, M. Merz s’est fixé pour dans les rangs de l’opposition à la Etats européens parler d’atteinte à
Rhin, le débat a toutefois une dimension voterait contre le texte. objectif de « réduire de moitié » le poids coalition des conservateurs, em- leur souveraineté alors que le
particulière, et ce pour une raison de calen- Favorite des sondages pour succéder à électoral du parti d’extrême droite Alterna- menés par le chancelier Sebas- texte rappelle d’emblée la pri-
drier : la tenue, les 7 et 8 décembre, du con- Mme Merkel à la tête de la CDU, Annegret tive pour l’Allemagne (AfD), qui a obtenu tian Kurz, et de l’extrême droite, mauté du droit national. « Com-
grès de l’Union chrétienne-démocrate Kramp-Karrenbauer s’est prononcée claire- 12,6 % des voix aux législatives de 2017, es- alliée de Vladimir Poutine. Libé- ment peut-on imaginer que
(CDU), lors duquel doit être élu le succes- ment en faveur du pacte. Comme M. Spahn, timant que la CDU avait « péché par indiffé- raux et sociaux-démocrates y dé- 190 Etats auraient accepté un texte
seur d’Angela Merkel à la tête du parti. la secrétaire générale de la CDU a toutefois rence », ces dernières années. Une analyse cèlent une instrumentalisation qui cède sur la question de leur sou-
La chancelière allemande est favorable affirmé qu’elle était favorable à ce que le qualifiée de « naïve » par Mme Kramp-Kar- politique, accouchant d’une at- veraineté ? », demande-t-elle.
au texte, qu’elle a défendu devant le Bun- texte soit soumis au vote lors du congrès. renbauer, dimanche, dans la Frankfurter teinte sans précédent au multila- Mme Arbour dit refuser de parler
destag, mercredi 21 novembre. « La ques- Allgemeine Zeitung. téralisme défendu par l’Autriche, d’instrumentalisation du pacte,
tion migratoire ne peut être abordée que « Péché par indifférence » Quelles seraient les conséquences politi- neutre depuis son retour à la sou- mais estime que des gouverne-
dans un cadre international, et il ne faut pas Volontiers perçue comme la candidate de ques d’un rejet par la CDU du pacte de veraineté en 1955. Le président ments interprètent mal un texte –
croire qu’un pays peut à lui seul affronter cet Mme Merkel, Mme Kramp-Karrenbauer a l’ONU sur les migrations ? Faudrait-il y voir écologiste, Alexander Van der « non contraignant » – ou font
enjeu », a-t-elle fait valoir. tenu, ces derniers jours, à marquer sa diffé- un désaveu de la chancelière ? Pour Bellen, a dit craindre un isole- preuve de « mauvaise foi ». Aux cri-
L’un des trois candidats à la présidence rence avec la chancelière en se prononçant l’heure, aucun des candidats à la prési- ment de son pays. tiques elle reproche leur vision
de la CDU, Jens Spahn, a réclamé quant à contre la double nationalité des personnes dence du parti ne se prononce sur la ques- Mais le mal était fait : depuis le « trop eurocentrique » de la migra-
lui que le parti se prononce sur le texte. titulaires d’un passeport hors UE – une re- tion. Mais une chose est sûre : la question retrait autrichien – M. Kurz ayant tion et tacle les gouvernements
Opposant de la première heure à la politi- vendication de l’aile droite de la CDU à la- migratoire s’est imposée comme le thème voulu accorder une concession à concernés en les appelant à « bais-
que d’accueil des réfugiés engagée par quelle la chancelière s’est toujours opposée. central de la campagne pour la succession son partenaire minoritaire de ser d’un ton » dans leurs propos. p
Mme Merkel lors de la crise migratoire de Le troisième candidat à la présidence de de Mme Merkel à la tête de la CDU. p coalition, sur un dossier crucial marie bourreau,
2015, le ministre de la santé a eu gain de la CDU, Friedrich Merz, a lui aussi exprimé thomas wieder pour ce dernier –, la légitimité du blaise gauquelin et
cause. Lundi 26 octobre, la direction de la ses réserves vis-à-vis du pacte onusien. Il (berlin, correspondant) pacte a donc été remise en cause jean-pierre stroobants

Libération du chercheur britannique


condamné à la perpétuité à Abou Dhabi
Les Emirats ont gracié Matthew Hedges, tout en continuant de soutenir qu’il est un espion

beyrouth - correspondant réagi le ministre britannique des des Emirats arabes unis, principa-
affaires étrangères, Jeremy Hunt,
Les EAU sont lement Abou Dhabi et Dubaï.

M oins d’une semaine


après l’avoir con-
damné à la prison à
perpétuité pour espionnage, les
Emirats arabes unis (EAU) ont gra-
sur Twitter. « Au fond de mon
cœur, je sais qu’il n’est pas un es-
pion, a déclaré Daniela Tajeda,
l’épouse du chercheur, au micro
de la BBC. Mais si c’est ce qu’il faut
un Etat policier
où le travail des
médias comme
La consternation avait été
grande aussi dans les milieux aca-
démiques britanniques, où pré-
vaut l’opinion que M. Hedges a fait
les frais de l’autoritarisme émirati.
cié le chercheur britannique Mat- pour le ramener, je me réjouis de la
des universités La pétromonarchie est un Etat po-
thew Hedges, au cœur d’une dis- nouvelle. » Elle avait auparavant est très encadré licier qui ne tolère l’expression
pute aussi vive qu’inhabituelle critiqué le Foreign Office sur sa d’aucune opinion déviant de la li-
entre Londres et Abou Dhabi, gestion de l’affaire. gne officielle, où le travail des mé-
deux alliés historiques. Le ministre d’Etat pour les affai- rale avait estimé que le jeune dias comme des universités est
La libération du doctorant de res étrangères des EAU, Anwar homme cherchait à obtenir des strictement encadré.
31 ans a été annoncée lundi 26 no- Gargash, s’est, lui aussi, félicité de informations « classifiées » sur Le pardon accordé au doctorant
vembre, en même temps que ce développement. « Cela a tou- des sujets sensibles comme la reflète le souci des autorités émi-
celle de 700 autres prisonniers, jours été le souhait des Emirats guerre au Yémen, à laquelle les raties d’empêcher que le conten-
dans le cadre d’une amnistie dé- arabes unis de voir cette affaire ré- EAU participent, les contrats tieux débouche sur une crise di-
crétée à l’occasion de la Fête natio- solue au travers des canaux de dis- d’armement et le dispositif de plomatique. Un porte-parole a
nale émiratie. Arrêté à l’aéroport cussion établis dans le cadre de no- protection de membres de la fa- toutefois réitéré que M. Hedges
de Dubaï le 5 mai, le thésard de tre partenariat de longue date, a mille régnante. « est à 100 % un agent des services
l’université de Durham (nord-est déclaré le haut responsable dans Le verdict avait suscité l’indigna- secrets ». La déclaration a été ac-
de l’Angleterre) avait été con- un communiqué. C’était une af- tion au Royaume-Uni. Jeremy compagnée de la diffusion d’une
damné le 21 novembre à la prison faire simple qui est devenue inuti- Hunt avait mis en garde contre les vidéo de mauvaise qualité, pré-
à vie pour ses liens supposés avec lement complexe. » « répercussions » que cette affaire sentée comme les « aveux » du
le MI6, l’agence de renseigne- risquait d’avoir sur les relations jeune homme, dans laquelle ce-
ment britannique. Il est arrivé à Des « aveux » en vidéo entre les deux pays, liés par de lui-ci se présente comme un « ca-
Londres mardi matin. Aux yeux des autorités émira- nombreux accords de coopéra- pitaine » du MI6. Une mention
« Malgré notre désaccord avec ties, les recherches de M. Hedges, tion dans les domaines économi- guère convaincante dans la me-
les accusations, nous sommes re- consacrées à l’impact des « prin- que et militaire. Plus de sure où les services secrets britan-
connaissants au gouvernement temps arabes » sur la politique 100 000 expatriés britanniques niques ne font pas usage de ce
des Emirats arabes unis d’avoir ré- sécuritaire des EAU, n’étaient travaillent dans l’une des sept ci- genre de grade militaire. p
solu le problème rapidement », a qu’une couverture. La cour fédé- tés-Etats qui forment la fédération benjamin barthe
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

4 | international 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Au Mexique, le casse-tête de la crise migratoire


Repoussés à la frontière américaine, 5 000 clandestins sont bloqués à Tijuana, dans des conditions alarmantes

mexico - correspondance
Des négociations

G
az lacrymogènes, bal- sont en cours
les en caoutchouc, hé-
licoptères à basse alti-
entre le prochain
tude… La crise migra- gouvernement
toire enfle à Tijuana, au nord-
ouest du Mexique. Dimanche
mexicain et
25 novembre, 500 Centraméri- l’administration
cains ont franchi en force la fron-
tière avec les Etats-Unis avant
de Donald Trump
d’être repoussés par les autorités
américaines dans une ambiance
de chaos. Une caravane de plus rés. « C’est un cul-de-sac pour
de 5 000 clandestins est bloquée eux », s’est inquiété, dans la
à Tijuana par les mesures antimi- presse mexicaine, Carlos Moraz-
gratoires de Donald Trump. Le zani, coordinateur de la Croix-
nouveau gouvernement mexi- Rouge. La capacité d’accueil de
cain, qui entrera en fonctions le cette agglomération (1,6 million
1er décembre, négocie avec son d’habitants) semble saturée. La
voisin un plan régional pour sor- plupart des migrants sont réfu-
tir de la crise. giés à l’intérieur d’un stade dans
« Ils n’entreront pas », a averti, des conditions précaires. Les
lundi 26 novembre, le président autres dorment à l’extérieur. Le
américain, menaçant sur Twitter maire de Tijuana, Juan Manuel Des migrants
de « fermer la frontière de façon Gastélum, a déclaré, vendredi, fuient les gaz
permanente ». La veille, des de- « une crise humanitaire ». Il ap- envoyés pour
mandeurs d’asile manifestaient à pelle à l’aide le gouvernement fé- les empêcher
Tijuana pour exiger d’entrer aux déral et les Nations unies, refu- de franchir
Etats-Unis. Une partie du cortège, sant de dépenser l’argent des la frontière
dont des femmes et des enfants, contribuables. Des policiers an- américaine,
s’est ruée vers le canal asséché et la tiémeute surveillaient, lundi, les à Tijuana, le
barrière métallique qui séparent alentours du stade et les postes 25 novembre.
les deux pays. La frontière a été fer- frontaliers de Tijuana. Mais le KIM KYUNG-HOON/
mée plusieurs heures à San Diego gouvernement mexicain refuse REUTERS
en Californie. Les patrouilles amé- de déployer l’armée, malgré les
ricaines ont lancé des gaz de dis- pressions de M. Trump pour
persion sur les migrants. Quaran- « stopper » cet exode. cain pourraient être affectées. » gerait à promouvoir des investis- million d’hectares d’arbres frui- vail. Mais un autre défi se profile
te-deux ont été arrêtés sur le sol Quant à Marcelo Ebrard, futur mi- sements, surtout privés, pour dé- tiers dans l’Etat du Chiapas, avec pour « AMLO » avec ces centaines
américain. Côté mexicain, quatre Projet d’accord nistre des affaires étrangères, il a velopper les régions marginali- plus de 400 000 emplois à la clé. d’habitants de Tijuana qui se sont
Centraméricains ont été blessés et Le 1er décembre, le futur président, annoncé « de futures initiatives de sées du sud du Mexique. L’aide de Sans compter l’attribution aux mi- mobilisés, ces derniers jours,
98 sont détenus avant d’être ren- Andres Manuel Lopez Obrador développement pour répondre aux Washington aux pays d’Amérique grants de visas de travail, dont les pour exiger l’expulsion des mi-
voyés vers leur pays d’origine. (surnommé « AMLO »), héritera de causes des flux de migrants ». centrale (600 millions de dollars) démarches seraient facilitées. grants. Encore limité, le phéno-
Depuis six semaines, l’entrée au la crise. Il a réuni en urgence, di- Des négociations sont en cours serait aussi doublée. L’économie mexicaine arrivera- mène est très médiatisé. Selon un
Mexique de caravanes successi- manche, son équipe face à un phé- entre le prochain gouvernement t-elle à absorber cette main- sondage publié, dimanche par le
ves provoque l’ire de M. Trump nomène qui pourrait s’amplifier, d’« AMLO » et l’administration de Absorber la main-d’œuvre d’œuvre ? « AMLO » l’assure. Le quotidien El Universal, 53 % des
qui dénonçant « une invasion » de menaçant la sécurité intérieure du M. Trump, d’après la presse améri- Le plan régional fait écho aux pays ne compte que 7 réfugiés Mexicains rejettent les visas de
« criminels », a déployé 9 000 mi- Mexique. « Nous sommes très pré- caine et mexicaine. Un projet d’ac- grands travaux annoncés par pour 100 000 habitants, selon travail proposés aux Centraméri-
litaires à la frontière. D’autres occupés, a reconnu Olga Sanchez, cord prévoit que les demandeurs « AMLO » dans le sud du pays. En l’ONU. Un centre de recrutement cains, contre 47 % un mois plus
groupes de migrants sont en future ministre de l’intérieur d’asile restent au Mexique le tête, la construction du « Train a été monté à Tijuana. Environ tôt. Dès le 1er décembre, « AMLO »
route. A la fin de la semaine, Ti- d’« AMLO ». Les droits de l’homme temps de l’examen de leur situa- Maya », une voie ferroviaire de 45 000 emplois seraient vacants à devra vite convaincre des deux
juana pourrait en compter de seront respectés (…). Mais les rela- tion aux Etats-Unis. En retour, le 1 500 km sur la péninsule du Yuca- la frontière, 160 000 dans le reste côtés de la frontière. p
8 000 à 9 000, épuisés et désespé- tions avec le gouvernement améri- gouvernement américain s’enga- tan, ainsi que la plantation d’un du pays, selon le ministère du tra- frédéric saliba

La lutte coréenne rapproche La violence ordinaire de l’occupation


Séoul et Pyongyang à l’Unesco
à Hébron racontée par d’ex-soldats israéliens
L e classement au Patrimoine immatériel de l’Unesco de la
lutte traditionnelle coréenne marque une nouvelle étape
vers la réconciliation entre Séoul et Pyongyang. La Répu-
blique de Corée (Sud) et la République populaire démocratique
(Nord) ont déposé ensemble une demande d’inscription de ce
L’ONG Rompre le silence dénonce l’impunité des colons et des militaires face aux Palestiniens

jérusalem - correspondant traints à des contrôles perma- éthique » que posent les relations
sport. Elle a été acceptée lundi 26 novembre par le comité inter- nents et à des détours, tandis que
Lorsque étroites entre les soldats et les co-

D
gouvernemental de sauvegarde du Patrimoine culturel immaté- ébut 1968, quelques mois les colons jouissent d’une impu- les soldats lons, qui invitent les premiers
riel. « Le fait que les deux Corées aient accepté de fusionner leurs après la victoire spectacu- nité dans la partie dite H2, au cen- blessent ou tuent pour shabbat ou leur offrent de la
candidatures est sans précédent », s’est félicitée la directrice géné- laire d’Israël contre les ar- tre. Cette vie sous tension, cette co- nourriture. Leur leader, Baruch
rale, Audrey Azoulay, qui a évoqué « un pas hautement symboli- mées arabes lors de la guerre des habitation impossible, figurent au un Palestinien, Marzel, est l’une des figures les
que sur le chemin de la réconciliation intercoréenne ». Six-Jours, un groupe d’hommes se cœur d’un nouveau recueil de té- ils reçoivent plus extrémistes du mouvement ;
Lors des JO en Corée, en février, après l’escalade verbale entre le dirigea en voiture vers le sud de la moignages d’ex- soldats israéliens, il mise sur la solidarité entre juifs.
président américain, Donald Trump, et le dirigeant nord-coréen, Cisjordanie occupée. Se présen- publié mardi 27 novembre par l’or- un cadeau Une sorte de « coproduction sécu-
Kim Jong-un, le Nord et le Sud avaient défilé ensemble pour la cé- tant comme des touristes suisses, ganisation non gouvernementale des colons ritaire » s’instaure. Les appelés
rémonie d’ouverture puis fait équipe commune en hockey sur ils s’arrêtèrent dans une pension (ONG) Breaking the Silence se retrouvent « sous influence »,
glace. Là, pour la première fois, Séoul et Pyongyang ont agi de d’Hébron appelée le Park Hotel. Ils (« Rompre le silence »). dit le lieutenant. « Ils approchent
concert dans une instance internationale. Les deux pays sont annoncèrent qu’ils n’en bouge- chaque soldat, amènent des gâ-
certes toujours restés actifs à l’Unesco mais chacun de son côté, raient plus, au nom de leurs liens « Devoir moral » gissent de façon violente. Mais ils teaux et des biscuits et donnent
obtenant séparément le classement du kimchi (le chou fer- millénaires avec la ville. Cette ONG, honnie par la droite is- dessinent surtout la banalité de l’impression d’être vraiment pré-
menté) ou des chants populaires tra- Ces juifs extrémistes, rassemblés raélienne, documente depuis missions répétitives, entre main- occupés par leur sort, jusqu’au mo-
ditionnels. « C’est la victoire du temps autour du rabbin Moshe Levinger, quinze ans la réalité militaire de tien de l’ordre et mission militaire, ment, bien sûr, où vous faites quel-
POUR LA PREMIÈRE long et des liens profonds des deux cô- ouvrirent la voie à l’implantation l’occupation ainsi que les guerres où le flou des règles d’engagement que chose qui leur déplaît, et alors
tés de la frontière », a souligné Audrey des colons à Hébron. Aujourd’hui, dans la bande de Gaza. permet une interprétation très ils vous qualifient de nazi et ils
FOIS, LES DEUX CORÉES Azoulay. Elle s’était rendue à Séoul en après cinquante ans de tolérance Il s’agit de sa quatrième publica- large. La limite entre l’acceptable vous jettent des pierres », se sou-
ONT AGI DE CONCERT juin et avait de nouveau rencontré le
président sud-coréen, Moon Jae-in, à
puis d’encouragements de la part
des autorités israéliennes, ainsi
tion sur Hébron. Les soldats inter-
rogés y ont servi entre 2011 et 2017.
et ce qui ne l’est pas relève de la
conscience individuelle.
vient un autre officier de l’unité
Nahal (2014).
DANS UNE INSTANCE Paris en octobre. L’idée s’est alors con- que d’une protection militaire Dans l’introduction, l’ONG évoque L’ennui, la déshumanisation Lorsque les soldats blessent ou
crétisée de convaincre Séoul et Pyo- constante, ils sont près de 500 à vi- un « devoir moral », celui d’affron- des Palestiniens, l’effet de groupe tuent un Palestinien, ils reçoi-
INTERNATIONALE nyang de fusionner leurs candidatu- vre au cœur de la ville, sans parler ter le tableau que forment leurs ré- jouent sur chaque appelé. Il y a, vent un cadeau des colons.
res initialement séparées pour l’ins- des 7 000 résidents de la colonie cits. « Avec le temps, est-il écrit, l’oc- par exemple, ces soldats en fac- Ceux-ci bénéficient d’une impu-
cription de la lutte traditionnelle coréenne. voisine de Kiryat Arba. cupation et sa dictature militaire tion devant le tombeau des Pa- nité totale. « Ils savent qu’ils peu-
« Nous avions senti la volonté du président sud-coréen de faire La présence juive à Hébron – inhérente sont devenues évidentes triarches (mosquée d’Ibrahim vent leur donner des gifles, les
des gestes forts pour aller vers la paix », explique un haut diplo- l’une des plus anciennes au pour de nombreux Israéliens. En pour les musulmans), qui ap- frapper, les voler s’ils veulent et
mate de l’Unesco. Des signaux similaires viennent aussi du monde – avait été noyée dans le même temps, la dépossession des puient volontairement, parfois, que rien ne leur arrivera », résume
Nord où l’Unesco est présente. Deux sites de la République po- sang par les Arabes en 1929. Le dé- terres palestiniennes et la privation sur le bouton de la porte métalli- un sergent de l’unité Nahal
pulaire démocratique de Corée sont classés au Patrimoine veloppement d’une colonie au de leurs droits humains élémentai- que pour qu’elle claque au visage (2014). Un autre, de la même an-
mondial – les tombes de Koguryo depuis 2004 et les monu- centre même de la cité palesti- res au nom du projet des colonies de Palestiniens en train de passer. née, se souvient d’un rassemble-
ments de Kaesong depuis 2013. En diplomatie, le diable est sou- nienne – fait sans équivalent en sont perçues comme l’acte le plus Ces fouilles au corps, qui répon- ment de colons, fêtant Pourim ;
vent dans les détails : sous quelle orthographe inscrire ce sport Cisjordanie – pose aujourd’hui des patriotique de notre génération. » dent à des objectifs chiffrés. Ou ils lançaient des bouteilles de
transcrit « ssirum » en alphabet latin par le Nord et « ssireum » problèmes de sécurité perma- Hébron, « le lieu le plus sombre cet enfant de 10-12 ans, dont les verre sur les maisons palesti-
par le Sud ? Le compromis fut finalement trouvé. La transcrip- nents et rend infernale la vie des sur Terre », décrit un sergent inter- soldats crèvent le ballon, qui leur niennes, pendant des heures. Les
tion nord-coréenne précéderait dans les documents officiels autres habitants. De nombreux rogé. Les témoignages recueillis jette un peu d’eau en retour et se soldats demeurèrent immobiles.
celle du Sud car Pyongyang avait été la première à déposer la de- commerçants ont dû fermer leurs évoquent parfois des situations fait tabasser pour cela. « Notre seule mission était de dé-
mande pour ce classement. p échoppes ; les résidents de la ville, hors normes, où les soldats, sou- Comme d’autres ex-appelés, un fendre les juifs », dit le sergent. p
marc semo au nombre de 200 000, sont con- mis au stress et à l’adrénaline, réa- lieutenant explique le « problème piotr smolar
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

6|
FRANCE
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

L A M O B I L I S AT I O N D E S « G I L E T S J A U N E S »

Ruffin, « insoumis »
omniprésent
et insaisissable
Le député de la Somme a soutenu très tôt les « gilets
jaunes ». Ses adversaires reconnaissent son talent

C’
est l’un des estime Régis Juanico, député (ap-
nombreux « ON VOIT QU’IL VEUT parenté PS) de la Loire, membre
paradoxes de
François Ruf-
FAIRE PARLER DE LUI de Génération.s. Son coéquipier
dans l’équipe de football de l’As-
fin. Le député À TOUT PRIX. À LA semblée – M. Ruffin est un milieu
(La France in- offensif « très doué », selon son
soumise, LFI) de la Somme est PLACE DE JEAN-LUC collègue avec qui il travaille sur le
partout : dans les manifestations
des « gilets jaunes », sur YouTube,
MÉLENCHON, burn-out et le financement de
l’hôpital psychiatrique – estime
les réseaux sociaux, les plateaux JE SERAIS INQUIET » encore que, sur le fond, ils se « re-
de télévision et de radio. Et pour- joignent sur beaucoup de choses ».
tant, il refuse systématiquement BRUNO BILDE « Il a une parole singulière, origi-
de répondre aux sollicitations du député (RN) nale. La gauche, ça reste l’indigna-
Monde pour un portrait. Ses pro- du Pas-de-Calais tion et la révolte. Il porte des mes-
ches, ceux qui naviguent entre sages qui portent dans l’opinion »,
son journal Fakir et l’organisation continue le proche de Benoît
des manifestations « pot-au-feu » ment qui inspirait de la méfiance. Hamon. Lui, comme d’autres
du printemps, ont également fait Dès le 30 octobre, il affirmait ainsi députés, compare M. Ruffin au François Ruffin,
connaître leur fin de non-recevoir qu’il s’agissait d’adresser, dans la centriste Jean Lassalle (Pyrénées- député de la Somme,
pour une rencontre qui aurait rue, une « réplique à Macron ». « Il Atlantiques) qui s’est encore ré- à Paris, samedi 24 novembre.
permis de dévoiler − un peu − la y a un sentiment d’injustice fiscale cemment illustré en arborant un DOMINIQUE TOUCHART/MAXP
personnalité du journaliste. dans le pays, énonçait-il dans son gilet jaune dans l’Hémicycle.
Pourtant, M. Ruffin sait faire intervention vidéo tournée de-
parler de lui. Avec un art qui im- puis la cuisine de son apparte- POSITIONS « PATERNALISTES »
pressionne les plus roués de ses ment d’Amiens. Notre devoir n’est Son collègue « insoumis » Alexis
adversaires et les plus aguerris de pas de dire : “Ah, il y a des fachos”. Corbière (Seine-Saint-Denis) ne demeurer », avait-il déclaré sur « Pour quelqu’un qui n’a aucune choix « de verser au PCF les
ses camarades. Dernier épisode (…) Il faut d’abord comprendre tarit pas d’éloges sur lui : « Fran- Franceinfo, le 13 septembre –, du campagne nationale à son actif, 37 000 euros de sa dotation publi-
en date : une tribune publiée avant de juger. La question est de çois a un style, une manière de se protectionnisme et du souverai- sa popularité n’est pas négligea- que aux partis politiques ». De-
mardi 27 novembre dans Libéra- savoir comment conjuguer ce sen- faire entendre. Il travaille, vient à nisme et que ses positions peu- ble. Il a une surface de visibilité puis, il a décidé de la reverser à
tion, qui fait suite à celle publiée timent d’injustice fiscale avec un toutes nos réunions de groupe. Il vent être « paternalistes ». très importante, grâce au succès LFI. Mais il n’est pas sûr que le Pi-
dans Le Monde juste avant l’élec- impératif écologique. » apporte beaucoup. Et il est très Même au sein du Rassemble- de son documentaire Merci pa- card fasse le déplacement à Bor-
tion d’Emmanuel Macron à l’Ely- Quelques heures plus tard, le sympa. Il a un côté Mr Smith au ment national, on reconnaît son tron ! et de ses combats [récem- deaux, les 8 et 9 décembre, pour
sée en 2017. Dans ce texte au vi- chef de file de LFI, Jean-Luc Sénat [film américain de Frank talent. « Je le connais très peu mais ment, M. Ruffin a dénoncé dans la convention de LFI…
triol, l’élu attaque frontalement le Mélenchon, embrayait lors d’un Capra de 1939] où l’on voyait un il est indépendant vis-à-vis de son un livre Un député et son collab’ Parmi les successeurs poten-
chef de l’Etat. Sans nuances. meeting à Lille et soutenait le gars du peuple un peu naïf qui dé- groupe, actif dans les discussions, chez Big Pharma, éditions Fakir, le tiels à Jean-Luc Mélenchon,
« Vous êtes massivement haï. (…) mouvement. Le leader « insou- couvre le monde cruel des institu- provocateur dans la défense de ses rôle de Sanofi dans le scandale de M. Ruffin n’est pas seul. D’autres
Ce que les instituts [de sondages] mis » et ses proches n’ignorent tions et s’en indigne. C’est bien. » amendements, parfois caricatural la Dépakine à l’origine de malfor- « insoumis » sont en concurrence
ne mesurent pas, c’est le dégoût rien de la puissance de feu de Elsa Faucillon, députée commu- pour faire le buzz, décrit Bruno mations]. Il n’a pas le même style avec le journaliste, comme, par
puissant, virulent, que vous susci- M. Ruffin. Les vidéos de ce der- niste (PCF) des Hauts-de-Seine, Bilde, député du Pas-de-Calais. On que Mélenchon, est plus jeune. Ses exemple, Manuel Bompard, diri-
tez (…). Samedi dernier qu’est-ce nier font plusieurs centaines de abonde : « C’est quelqu’un de voit qu’il veut faire parler de lui à combats sont ancrés à gauche geant de LFI, ou les députés
qui rassemblait les “gilets jaunes” ? milliers de vues et ses « saines co- brillant, il est en contact avec des tout prix. A la place de Jean-Luc mais il les intègre dans une grille Adrien Quatennens (Nord) et
(…) Vous. L’aversion que vous pro- lères » à l’Assemblée nationale milieux que souvent les politiques Mélenchon, je serais inquiet ! » de lecture contemporaine, expli- Alexis Corbière. L’élu de Seine-
voquez. (…) Vous êtes fou. Je vous sont devenues sa marque de fa- ignorent. » Elle avertit : « Il peut A LFI, on commence, c’est vrai, à que Jérôme Fourquet, directeur Saint-Denis tient, d’ailleurs, à
écoute et je me dis : “Il est fou”. » brique. Il embrasse à chaque fois parfois avoir un glissement entre s’interroger. M. Ruffin voudrait-il du département opinion de recadrer ce débat : « Jean-Luc reste
des sujets consensuels et justes, le député populaire et le député prendre la place de M. Mélen- l’IFOP. Il a son positionnement notre émetteur fort. On ne cons-
UNE « RÉPLIQUE À MACRON » comme le handicap, le sport populiste. Il faut qu’il reste le dé- chon ? Le député des Bouches-du- propre. » truit rien en opposition à quel-
Une manière aussi, pour celui qui amateur ou les femmes de puté populaire. » De la même ma- Rhône traverse un trou d’air de- qu’un d’autre. Il faut parler au
semble parfois jouer les Candide, ménage. Le parlementaire com- nière, une figure de gauche de puis les perquisitions à son domi- « IL FAUT PARLER AU PAYS » pays, mais en s’appuyant sur la
de se hisser au niveau d’Emma- mence par une anecdote, part du l’Assemblée estime que M. Ruffin cile et au siège du parti. La ques- Il est vrai que celui qui fut, avec République, la laïcité, la justice
nuel Macron et d’incarner l’oppo- particulier pour arriver au géné- est ambigu, notamment sur les tion de la succession est moins Frédéric Lordon, l’un des fers de sociale. François est peut-être plus
sition à sa politique, notamment ral et au message politique. Tech- thèmes de l’immigration – « On taboue qu’il y a quelques mois. La lance du mouvement Nuit de- dans les grandes protestations po-
au travers des « gilets jaunes » et nique imparable. ne peut pas dire que la France va cote de popularité du tribun est bout au printemps 2016, met de pulaires, et l’indignation. Jean-Luc
de la contestation de la hausse des « Ses coups de gueule sont utiles accueillir tous les migrants, ce n’est en baisse, quand celle de M. Ruf- la distance entre lui et LFI. Dès arrive à additionner tout ça. »
prix des carburants. Très tôt, Fran- mais parfois la com éclipse le tra- pas possible. Maintenant, il y a un fin est en hausse. Leurs courbes se juillet 2017, L’Humanité souli- Pour l’instant. p
çois Ruffin a soutenu ce mouve- vail de fond. Il manque un suivi », devoir d’humanité qui doit sont d’ailleurs croisées. gnait que M. Ruffin avait fait le abel mestre

Les « gilets jaunes » se dotent de porte-parole, aussitôt contestés


Le mouvement a annoncé lundi la création d’une « délégation » de huit communicants. Une tentative de structuration rejetée par certains

L a question fait débat depuis


l’apparition des « gilets jau-
nes » début novembre.
Cette fronde protéiforme, née sur
les réseaux sociaux sans le sou-
routier, viennent d’Isère, de Sei-
ne-et-Marne, de Corrèze, des Cô-
tes-d’Armor ou des Pyrénées-
Orientales.
Ils comptent « engager une prise
pouvoir d’achat ou encore de la
précarité.
Dans le détail, ces revendica-
tions sont assez éclectiques et
parfois très ambitieuses : elles
30 000 personnes organisée sur
Internet. Et précisé que la mission
de cette délégation « ne sera ja-
mais de donner des ordres à l’en-
semble des “gilets jaunes” (…), ces
voir, parmi les porte-parole, des
personnes de leur département
« jamais vues » sur les blocages.

« Rôle de passerelle »
décidé par les huit personnes. (…)
On a fait cette délégation dans
l’urgence, au cas où on nous
demande d’aller à [l’Elysée] (…),
pour qu’ils ne nous disent pas
tien d’aucun parti politique ni de contact sérieuse et nécessaire » vont de la baisse des charges personnes ne sont pas des leaders D’autres contestaient même le qu’on ne s’est pas organisés. »
d’aucune organisation syndicale, avec les représentants de l’Etat et patronales à la suppression du ni des décisionnaires, mais des choix d’Eric Drouet, chauffeur En début de soirée, un nouveau
et qui se revendique « sans lea- demandent « au président de la Sénat, en passant par une hausse messagers ». La représentativité routier à l’initiative de la mobili- message est apparu sur sa page
der », va-t-elle réussir à parler République, au premier ministre du smic et des pensions de re- de ces huit personnes a cepen- sation du 17 novembre, et de Pris- Facebook : « Je me retire de la liste
d’une seule voix ? et à son gouvernement une pre- traite. « L’unique volonté est que dant immédiatement fait débat cillia Ludosky, qui a lancé la péti- de la délégation. » M. Drouet n’a
Lundi 26 novembre, des « gilets mière rencontre ». Et portent une l’ensemble de ces propositions sur les réseaux sociaux. On pou- tion contre la hausse du prix des pas répondu aux sollicitations du
jaunes » ont fait un pas vers la série de revendications dont soient soumises à un référendum vait lire ici et là : « Qui vous a de- carburants, signée par plus de Monde lui demandant de confir-
structuration de leur mouve- « deux principales » : « revoir à la populaire », est-il stipulé dans le mandé d’être le porte-parole des 980 000 signatures. mer cette décision. Quelle que
ment en annonçant sur Facebook baisse toutes les taxes » et créer communiqué. “GJ ? Personne ne vous a désignés Lundi après-midi, Eric Drouet a soit celle-ci, ces débats montrent
la création d’une « délégation » de « une assemblée citoyenne » pour Les porte-parole ont déclaré et on n’en veut pas » ; certains évo- tenté une nouvelle fois d’expli- combien un mouvement aussi
huit « communicants officiels » : débattre de la transition écologi- avoir été désignés par une « coor- quant des « pseudo-représen- quer la démarche dans une horizontal et hétérogène est diffi-
ils sont autoentrepreneurs, ser- que, de la « prise en compte de la dination nationale », à l’issue tants ». Des groupes locaux ont vidéo : « On fera juste le rôle de cile à structurer. p
veuse, chargé de communication, voix des citoyens », de la hausse du d’une consultation de près de également dit leur surprise de passerelle, insiste-t-il. Rien ne sera aline leclerc
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

france | 7
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

« J’aurais jamais dû mettre


les pieds à Paris »
Plusieurs manifestants interpellés samedi dans la capitale ont comparu
lundi 26 novembre devant le tribunal correctionnel

I l ne faut pas se fier aux appa-


rences. Par exemple, ce grand
gaillard barbu de 32 ans « sans
domicile fixe » qui ne dispose que
« LE COUTEAU,
C’EST UNE QUESTION
m’a mené. » Il pleure soudain
comme un enfant. « J’suis quel-
qu’un de la campagne, moi. J’suis
d’un milieu pas facile. Ma copine a
mère est décédée dimanche. « J’ai
manifesté chez moi le week-end
dernier et pendant la semaine.
Comme il y a des gens qui étaient
d’une adresse postale chez ses pa- D’HABITUDE, JE ME LÈVE un dossier de surendettement. venus nous agresser, j’ai pris une
rents et d’une carte d’identité pé- J’suis fait pour vivre dehors. Si lacrymo et un poing américain
rimée depuis longtemps. Il com- LE MATIN ET JE LE METS vous m’enfermez, je me ferai du pour Paris. Mais c’était pour me
paraît, lundi 26 novembre, parmi
une quinzaine d’autres partici-
DANS MA POCHE », mal. J’aurais jamais dû mettre les
pieds à Paris… » Il ressort sous
défendre, pas contre les policiers ! »
Un conducteur de chantier de
pants à la manifestation des « gi- EXPLIQUE UN HABITANT contrôle judiciaire en attendant 23 ans, une chômeuse de 27 ans,
lets jaunes » de samedi, devant la son procès, en janvier. mère célibataire d’une petite fille,
23e chambre correctionnelle de DE L’ARDÈCHE dont le dernier emploi était ser-
Paris pour « participation à un « Je me suis laissé emporter » veuse chez McDo, supplient, eux
groupement en vue de commet- De Bou, 902 habitants dans le aussi, le tribunal de les laisser ren-
tre des violences ou des dégrada- Creuse, arrive un homme de Loiret, est monté dimanche à Pa- trer chez eux. Tout comme ce
tions ». Il a été interpellé non loin 35 ans, qui tremble de tous ses ris un soudeur de 34 ans, chauffeur de bus en formation.
des Champs-Elysées avec un pavé membres. Il perçoit 950 euros 1 700 euros par mois. « Je vis chez « Ça se termine vendredi et après,
et un couteau. d’indemnités chômage, a travaillé ma mère, mais je participe aux normalement, j’accède directe-
La justice, qui traque les cas- comme charpentier et monteur charges familiales, précise-t-il. Je ment au centre bus de la RATP. »
seurs en marge du défilé, pense de réseau aérien. Il est accusé regrette, je me suis laissé emporter. Le plus âgé des prévenus a
en tenir un. La présidente, Co- d’avoir jeté des pavés contre un Je voudrais bien rentrer pour re- 40 ans. Il a manifesté, dit-il,
rinne Goetzmann, avise le tee- kiosque à journaux et les forces de prendre mon travail. » « contre la dégradation du service
shirt noir porté par le prévenu, l’ordre. Il demande le renvoi de son Un célibataire sans emploi de public ». Il a été arrêté avec une
barré d’un slogan imprimé façon procès, la procureure requiert son 29 ans, qui a bossé « dans l’éla- cagoule, des gants et un marteau.
tag qu’elle a lu un peu trop vite. placement en détention d’ici là. gage, l’imprimerie, les serres et, Ancien militaire, il est depuis
« Et ce tee-shirt ?, lui demande-t- « Je regrette vraiment d’avoir pris pour finir, comme cariste », espère plus de dix ans surveillant péni-
elle. ces deux bon sang de pavés. Je vou- à tout prix retourner le soir tentiaire. p
– Ben, la chèvre, c’est l’Ardèche. Et lais juste être écouté et voilà où ça même en Corrèze, où sa grand- pascale robert-diard
“goat”, c’est chèvre en anglais. Il
épelle : We’ve GOAT the power… »
Il vit en Ardèche, dans un ca-
mion. « En fait, je suis wwoofer sur
un petit terrain. Je paie pas l’électri-
cité en échange de quelques tra-

Le Sénat vote un gel de vaux. Le pavé, je l’ai ramassé parce


que là, je fais une formation de

INNOVATION
tailleur de pierres. Et le couteau,
la taxe sur les carburants c’est une question d’habitude, je
me lève le matin, je mets mon pan-
talon et mon couteau dans ma po-
che. » Condamné à deux mois
Les sénateurs de droite ont modifié l’agenda

INSPIRATION
avec sursis pour port d’armes.
pour mettre la pression sur l’exécutif
« Pas venu casser du policier ! »
Le suivant portait, lui aussi, un
couteau, un Opinel. Il a 26 ans, il

U n vrai coup politique. En « notoirement insuffisantes ». La vient de Thonon-les-Bains, en

INDÉPENDANCE
plein mouvement des droite a saisi l’occasion de se Haute-Savoie. « Détenir une arme
« gilets jaunes », le Sénat, placer du côté des manifestants. de catégorie D est une infraction »,
à majorité de droite, a voté, lundi « Les gilets jaunes ont été enten- lui explique solennellement la
26 novembre, le gel de la hausse dus », s’est ainsi félicité le sénateur procureure. Le prévenu hausse les
de la taxe sur les carburants. Alors LR de l’Oise, Jérôme Bascher, après épaules. « Vous savez, chez nous,

ISG
que la question de la fiscalité sur avoir souligné la nécessité d’en- tout le monde a un Opinel sur soi.
le gazole et l’essence ne devait être voyer un signal d’« écoute » et de Je vais pas me défendre de ça. » Il
à l’ordre du jour que mercredi au « considération » à l’attention des avait aussi une matraque dans
plus tôt, elle a été inscrite comme manifestants. son sac. « Je l’ai ramassée par terre,
prioritaire lundi après-midi pour je voulais la ramener en souvenir.
la reprise de l’examen du projet de « Procéder autrement » Je suis conseiller financier, je suis

INTELLIGENCE
budget 2019. Une modification de Outre le groupe LR, celui des cen- pas venu pour casser du policier ! Je
l’agenda destinée à mettre la pres- tristes et celui du Rassemblement voulais juste exprimer mon mé-
sion sur Emmanuel Macron, à la démocratique et social européen contentement.
veille de son discours attendu sur ont également voté pour l’amen- – Quels sont vos revenus ?
la transition écologique. dement. « Nous avons voulu faire – Je travaille en Suisse, je gagne
Malgré l’avis défavorable du entendre au gouvernement qu’il environ 8 000 euros par mois.

IMAGINATION
gouvernement, représenté par le faut procéder autrement, explique Son jeune avocat commis d’of-
secrétaire d’Etat auprès du minis- le président du groupe centriste, fice écarquille les yeux.
tre de l’action et des comptes pu- Hervé Marseille. La trajectoire – Et votre compagne ?
blics, Olivier Dussopt, les séna- d’augmentation des prix des car- – Elle travaille aussi en Suisse. Elle
teurs ont adopté un amendement burants est trop forte. Il y a une in- gagne 3 500 euros. »

INITIATIVE
d’Albéric de Montgolfier (Les Ré- compréhension qui s’exprime. Elle Condamné à trois mois avec
publicains), qui propose de geler est assez sonore et visible pour que sursis pour port d’arme.
les tarifs à compter du 1er jan- l’on en tienne compte. » A gauche, Le tour de France des mécon-
vier 2019. Ce qui revient à suppri- le groupe socialiste s’est abstenu, tents se poursuit. Venu de Poi-
mer la nouvelle hausse de 3 centi- en proposant une taxe flottante tiers, un beau gars en pull vert
mes sur l’essence et de 6 centimes sur les carburants. a été arrêté avec des gants, des
sur le gazole, prévue l’an pro- Le gel de la hausse de la taxe voté pierres et une tête de grenade. Il a (PARFOIS PEU DE MOTS SUFFISENT)
chain. L’idée étant de maintenir le par le Sénat ne devrait avoir, au 33 ans, vit chez ses parents, accu-
niveau de la taxe intérieure de final, qu’une portée symbolique. mule les CDD au Futuroscope.
consommation sur les produits La mesure a peu de chance d’être En provenance de La Rochelle,
énergétiques à celui de 2018, sans adoptée lors de l’examen du bud- un gamin de 22 ans, interpellé
l’augmenter jusqu’en 2022, get en seconde lecture à l’Assem- avenue Montaigne avec barre de DÉCOUVREZ LES PROGRAMMES
comme le prévoit l’exécutif. blée, où les députés La République fer, cagoule et deux flacons de POSTBAC DE L’ISG À PARIS
« Restons-en aux tarifs de 2018 », en marche disposent à eux seuls parfum Christian Dior – « ramas-
a déclaré Albéric de Montgolfier de la majorité absolue. Le groupe sés dans la rue », dit-il –, vit lui ET DANS 6 VILLES DE FRANCE.

www.isg.fr
en séance, jugeant « déraisonna- LR du Sénat pousse toutefois aussi chez ses parents. Il travaille
ble » de fixer à l’avance « une tra- Emmanuel Macron à se rallier à sa en intérim pour 1 500 euros men-
jectoire d’augmentation » du prix position. Dans un communiqué suels. « Je voulais faire du sport, j’ai
des carburants sans connaître des commun, les troupes de Bruno été obligé de me rabattre sur le mé-
éventuelles évolutions du cours Retailleau appellent le gouverne- tier de peintre en bâtiment », souf-
du pétrole. Aux yeux de l’élu ment à « saisir la main tendue » du fle-t-il. Soixante-dix heures de Établissement d’enseignement supérieur privé. Cette école est membre de
d’Eure-et-Loir, les mesures d’ac- Sénat, en vantant « une solution travaux d’intérêt général.
compagnement mises en place pour sortir par le haut ». p De Saint-Georges-la-Pouge, un
par le gouvernement restent alexandre lemarié village de 365 habitants dans la
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

8 | france 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Un portail pour signaler les violences sexuelles


La plate-forme doit faciliter le dépôt de plainte, à l’heure où seule une victime sur dix effectue cette démarche

J
e suis dans le bus et un
homme vient de me toucher
L’usage ai formés sur les phénomènes de
les fesses », tape frénétique- de l’écrit est sidération et de dissociation, qui
ment une policière sur son expliquent l’anesthésie émotion-
clavier. Le chat vient de dé-
censé simplifier nelle de certaines victimes et leur
buter. Assis au bureau voisin, un le signalement, incapacité à tenir un discours
collègue lui répond : « Sur quelle li- cohérent et détaillé », indique-t-
gne de bus vous trouvez-vous ?
en permettant elle au Monde. D’autant que des
L’individu est-il toujours avec aux victimes policiers non formés peuvent dé-
vous ? » Dans la salle des opéra- clencher ces réactions, « notam-
tions du commissariat de Guyan-
de contacter ment quand ils tiennent le dis-
court (Yvelines), on prépare, avec les policiers cours de l’agresseur, sous-enten-
cet ultime jeu de rôle, l’ouverture, dant que c’est la victime qui l’a
mardi 27 novembre, du nouveau
en silence provoqué », poursuit-elle.
portail de signalement des vio- Ils ont aussi rencontré un ma-
lences sexuelles et sexistes. gistrat, qui a travaillé avec eux
Avec cette inauguration en pré- nétisme ou les appels mal- sur la qualification des infrac-
sence de Christophe Castaner, le veillants d’anciens conjoints, tions. Un volet essentiel pour les
ministre de l’intérieur, Laurent « qui marquent souvent le début associations de victimes, comme
Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du de violences sexuelles plus graves le Collectif féministe contre le
ministre de l’intérieur, Nicole encore », souligne Sandrine Mas- viol, qui regrette qu’une partie
Belloubet, la garde des sceaux, et son, capitaine de police et chef des plaintes visant notamment
Marlène Schiappa, la secrétaire du nouveau portail. des viols conjugaux soient quali-
d’Etat chargée de l’égalité entre les L’accès au site est également fiées d’agressions sexuelles – et
femmes et les hommes et de la facilité : il suffit de se rendre donc moins sévèrement punis.
lutte contre les discriminations, sur service-public.fr et de cliquer
le gouvernement entend mon- sur le menu consacré au signale- Géré par quatorze opérateurs
trer qu’il a pris la mesure de l’am- ment des violences. Les victimes Si les revendications concernant
pleur de la violence contre les entrent leur code postal – pour la formation des policiers ont été
femmes en France. déterminer si elles sont en zone entendues, la question d’octroyer
police ou gendarmerie – et com- des moyens financiers suffisants
Formés avec une psychiatre mencent une discussion ano- à la lutte contre les violences
Il espère aussi que ce nouveau nyme par chat avec les policiers sexuelles ne semble pas encore
portail, que Le Monde a pu visiter ou les gendarmes, disponibles avoir trouvé de réponse.
en avant-première, facilitera le en permanence, nuit et week- Selon l’Institut national d’étu-
dépôt de plainte, à l’heure où end compris. des démographiques (INED),
seule une victime de violence L’usage de l’écrit est censé sim- les violences sexuelles touchent,
sexuelle sur dix porte plainte, se- plifier le signalement, que ce soit en France, environ 600 000 fem-
lon des chiffres de l’Insee et de pour les victimes vivant sous le mes et 200 000 hommes par an.
l’Observatoire national de la dé- même toit que leur agresseur (et Le portail est géré par qua-
linquance et des réponses péna- pouvant ainsi effectuer un signa- conversation à la fois. Ce dernier violences conjugales d’aller faire le policier décroche son télé- torze opérateurs : des équipes de
les publiés en 2017. lement en silence) ou pour les devra aider la personne à qualifier constater les coups par un méde- phone pour prendre rendez- quatre assurent la permanence
Cette plate-forme permettra victimes étrangères, puisque les les faits. La victime peut se con- cin avant d’aller porter plainte, vous pour elle avec la brigade lo- par roulement en journée – aidées
aux victimes et aux témoins fonctionnaires auront accès à un tenter d’un simple signalement mais aussi de cacher ces certificats cale de protection de la famille, par deux chefs, une psychologue
– hommes ou femmes, majeures outil de traduction automatique anonyme aux forces de l’ordre lo- médicaux et leurs documents un service formé au recueil de ce et une assistante sociale – et trois
ou mineures – de signaler un dans leur interface. cales, qui la renverront vers une d’identité en lieu sûr, afin que leur type d’infractions. personnes les relaient la nuit.
viol, une exhibition, des violen- Quel que soit le profil de la vic- association ou un centre psycho- conjoint ne les trouve pas », expli- Une formalité importante tant Des gendarmes viendront ren-
ces conjugales, un harcèlement time, celle-ci devrait avoir toute social, ou bien la prépareront à que la capitaine Masson. les critiques sont nombreuses forcer ce dispositif pour traiter
de rue… mais aussi des infrac- l’attention de son interlocuteur, porter plainte. « Nous pourrons Si la personne souhaite dévoi- sur le manque de considération les signalements dans leur zone,
tions connexes, comme le proxé- car il ne peut participer qu’à une ainsi conseiller aux victimes de ler son identité et porter plainte, des victimes dans certains com- ramenant à trente-sept le nom-
missariats. bre de policiers et de gendarmes
En mars, Groupe F, un mouve- qui répondront sur la plate-
A Rennes, une brigade numérique à la gendarmerie ment féministe, avait lancé une
enquête auprès de victimes de
forme dans toute la France, selon
un communiqué du ministère
violences sexuelles. En dix jours, de l’intérieur.
le lancement du portail de signale- gence des forces de l’ordre, le 17. « C’est une nus en ligne illicite, géré par la direction 500 témoignages avaient été A titre de comparaison, la res-
ment des violences sexuelles et sexistes, nouvelle offre de service au public, qui centrale de la police judiciaire. En atten- recueillis, évoquant des refus de ponsable du numéro d’appel
mardi 27 novembre, s’inscrit dans une s’adapte à une population connectée », ex- dant l’ouverture de la possibilité de dépo- plainte, des banalisations des pour les victimes de violences
stratégie plus large des forces de l’ordre : plique Maddy Scheurer, la porte-parole de ser des plaintes en ligne, prévue dans le faits ou des comportements conjugales 3919 emploie dix-
celle de la numérisation d’une partie de la gendarmerie nationale, qui décrypte les projet de loi de réforme de la justice, actuel- visant à culpabiliser la victime. sept équivalents temps-plein,
leurs activités. « trois grandes familles » de question : « Il y lement débattu à l’Assemblée nationale. Le 6 septembre, lors d’une confé- soit des équipes de cinq à
La gendarmerie a pris une longueur a ce qui relève de la sécurité du quotidien de Une petite révolution numérique à la- rence de presse sur la sécurité sept personnes répondant en
d’avance en lançant, le 27 février, sa « bri- basse intensité, les questions réglementai- quelle les forces de l’ordre tentent de se pré- publique, Gérard Collomb, alors journée aux quelque 200 appels
gade numérique ». Basée à Rennes, cette res notamment ; ça peut servir de plate- parer. Avec quelque 50 000 interactions de- ministre de l’intérieur, avait lui- reçus quotidiennement. Malgré
unité composée de vingt postes répond forme de recrutement pour les personnes puis le lancement de la brigade numérique, même admis à demi-mot qu’« on ces effectifs importants, 25 %
vingt-quatre heures sur vingt-quatre, qui souhaitent s’engager ; enfin, il y a les soit environ 185 par jour, la gendarmerie hésite à porter plainte au com- des appels n’ont pu être pris
sept jours sur sept, aux sollicitations des informations de toute nature que les gens peut déjà s’appuyer sur une expérience so- missariat sous le regard de l’envi- en charge en 2017.
internautes. Accessible par l’intermé- souhaiteraient nous donner. » lide. En revanche, depuis que le volet ronnement ». Reste que, si le nouveau portail
diaire du site de la gendarmerie nationale, consacré aux violences sexistes et sexuelles Les policiers de cette nouvelle devrait contribuer à faciliter le
le dispositif met en contact par le biais Petite révolution a été ouvert en juin, seules 53 sollicitations plate-forme ont d’ailleurs béné- dépôt de plainte, 73 % des plain-
d’une bulle de chat le citoyen et le mili- Cette nouvelle interface entre la gendar- ont été enregistrées, pour cinq rédactions ficié d’une formation avec la psy- tes pour violences sexuelles sont
taire chargé de répondre. merie et la population vient compléter de procès-verbaux in fine. En communi- chiatre Muriel Salmona, prési- classées sans suite, selon le bulle-
La brigade numérique est destinée à trai- d’autres dispositifs numériques comme quant sur ce nouveau portail, les autorités dente de l’association Mémoire tin statistique du ministère de la
ter les « sollicitations non urgentes » et n’a celui des préplaintes en ligne ou la plate- espèrent ouvrir davantage les vannes. p traumatique et victimologie, qui justice, publié en mars. p
pas vocation à remplacer le numéro d’ur- forme Pharos de signalement des conte- nicolas chapuis accompagne des victimes. « Je les laura motet

Catherine Pignon devient directrice des affaires criminelles et des grâces


L’ancienne procureure générale de Bordeaux succède à Rémy Heitz à l’un des postes les plus stratégiques de la chancellerie

N icole Belloubet, la minis-


tre de la justice, n’aura
pas traîné pour rempla-
cer Rémy Heitz, le directeur des
affaires criminelles et des grâces
tère public. Souvent classée à
droite, elle avait été nommée,
en 2007, par Rachida Dati comme
procureure générale de la cour
d’appel de Besançon, alors qu’elle
Nicole Belloubet
a mis sur pied un
groupe de travail
plus, depuis la loi Taubira de 2013,
d’instruction de la chancellerie
dans les affaires judiciaires indivi-
duelles, les remontées d’informa-
tions se poursuivent sur les dos-
ment mis sur pied, avec Rémy
Heitz, un groupe de travail avec
quelques procureurs et pro-
cureurs généraux pour voir com-
ment accélérer le processus de re-
Mais cela risquerait de déstabili-
ser encore un peu plus cet éche-
lon de la hiérarchie judiciaire.
Une réflexion plus globale sur le
rôle des procureurs généraux est
(DACG), parti depuis le 16 novem- n’était pas passée auparavant par pour accélérer siers sensibles. Un processus qui montée d’information. « La mi- ainsi engagée. Cela s’inscrit dans
bre pour succéder à François Mo- la fonction hiérarchiquement in- alimente la suspicion sur les affai- nistre s’était agacée à plusieurs re- la volonté réaffirmée par Emma-
lins à la tête du parquet de Paris. Le férieure de procureur de la Répu-
les remontées res politiquement délicates. prises d’être informée d’une nuel Macron de maintenir le lien
conseil des ministres a nommé, blique auprès d’un tribunal. d’information procédure sensible par le ministère hiérarchique entre les parquets et
lundi 26 novembre, Catherine Aujourd’hui, cette femme de Des postes-clés féminisés de l’intérieur avant que cela ne lui le gouvernement.
Pignon à ce poste stratégique de la 56 ans coche toutes les cases pour
sur les dossiers Mais il est en principe nommé remonte par les circuits de la chan- Avec la nomination de Mme Pi-
chancellerie. Actuellement pro- accéder à cette fonction. Elle a oc- sensibles pour permettre au garde des cellerie », explique un magistrat. gnon, et celle, il y a tout juste deux
cureure générale près la cour d’ap- cupé à deux reprises des fonc- sceaux de pouvoir, d’une part, ré- Mme Pignon va devoir poursui- mois, de Véronique Malbec au se-
pel de Bordeaux, elle a fait l’essen- tions au sein de l’administration pondre aux questions des parle- vre cette réflexion. L’idée ne se- crétariat général, à la place de Sté-
tiel de sa carrière au parquet. centrale, dans un service de la d’importance croissante : Angers, mentaires sur les enquêtes qui in- rait pas d’augmenter le nombre phane Verclytte, Nicole Belloubet
Cette magistrate est une grande DACG dans les années 1990, puis à en 2011, puis Bordeaux en 2016. téressent l’opinion et, d’autre d’affaires signalées, qui a considé- met aussi en œuvre sa volonté de
professionnelle reconnue par ses l’inspection générale des services Le directeur des affaires crimi- part, suivre l’évolution du terro- rablement chuté depuis la ré- féminiser les postes-clés. Désor-
pairs. Elle a été pendant plusieurs judiciaires en 2006. Entre-temps nelles et des grâces est l’interface risme, de la criminalité et de la forme de 2013, mais éventuelle- mais, trois des sept grandes direc-
années présidente de la confé- elle a dirigé la section financière entre le pouvoir politique et les grande délinquance pour ajuster ment que les procureurs puissent tions de la chancellerie, dont la
rence nationale des procureurs du parquet de Paris. Après Besan- magistrats chargés de mettre en la politique pénale et les moyens. adresser directement des infor- plus prestigieuse, la DACG, sont
généraux, ce club qui réunit les çon, elle a gravi les échelons en œuvre la politique pénale. Un D’ailleurs, Mme Belloubet a, se- mations à la DACG sans passer par dirigées par une femme. p
plus hauts magistrats du minis- dirigeant des parquets généraux poste exposé, s’il en est. S’il n’y a lon nos informations, récem- le filtre des procureurs généraux. jean-baptiste jacquin
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

COMMUNIQUÉ MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

www.grandanglesante.fr

Spécial santé bucco-dentaire

SOINS DENTAIRES : LA FIN


© CNO / DR

TRIBUNE
Serge Fournier,
président du Conseil
DE L’EXCLUSION ?
national de l’Ordre des LES RENONCEMENTS AUX SOINS En signant,en juin 2018,un accord sur une revalorisation substantielle des
liés aux prothèses dentaires relève- tarifs sur les soins dits « conserva-
chirurgiens-dentistes ront-ils un jour d’un passé révolu ? le plafonnement des prix des prothèses, teurs » (+ 40 à 60 % sur le traitement
C’est le pari et l’un des grands enga- les dentistes vont contribuer à un meilleur des caries). Cet accord s’accom-
« UNE gements sociaux du candidat Macron
accès aux soins dentaires.
pagne d’un effort sur la prévention,
durant la présidentielle. avec l’extension du programme M’T
INSTITUTION C’est, aujourd’hui, l’un des axes ma- dents aux enfants et aux jeunes
MOBILISÉE SUR jeurs du plan Ma santé 2022 porté par
la ministre de la Santé,Agnès Buzyn :
adultes de 3 à 24 ans.

LES PRATIQUES réduire totalement le reste à charge UN ACCÈS AUX SOINS ÉLARGI
des ménages sur les dépenses d’op- Avec cette avancée, les pouvoirs
INNOVANTES » tique, de prothèses dentaires et de publics espèrent en finir avec le re-
prothèses auditives. Prévu pour 2022, noncement aux soins dentaires, qui
« LA PROFESSION de chirurgien- le « 100 % Santé » devrait même deve- touche en moyenne 17 % de la popu-
dentiste s’apprête à connaître de nir réalité en janvier 2021 avec, dès lation chaque année.

© DIDESIGN-STOCK.ADOBE.COM / DR
profondes modifications dans les l’an prochain, une baisse progressive Pour les chirurgiens-dentistes, le
années à venir. Outre les ambitions des prix pratiqués par les chirur- 100 % Santé va modifier profon-
du président de la République de ré- giens-dentistes sur les prothèses den- dément la façon de travailler, avec
duire le reste à charge sur les soins taires. Concrètement, les patients se un accès aux soins plus large pour
dentaires, nous sommes confrontés, verront proposer, dans le cadre d’un la population et des soins conser-
comme tous les acteurs de santé, « panier de soins » garantissant un vateurs plus attractifs. Une évolu-
aux révolutions thérapeutiques et reste à charge nul après rembourse- tion salutaire, au moment où les
technologiques qui bouleversent le ment par l’assurance-maladie et la dentistes doivent pouvoir investir
champ de la santé. Attentif aux évo- complémentaire santé, certaines ca- DES SOINS CONSERVATEURS l’assurance-maladie et les syndi- dans des technologies et des modes
lutions des conditions d’exercice de tégories de produits,comme des cou- REVALORISÉS cats professionnels pour parvenir d’organisation innovants, comme la
ses confrères, le Conseil national de ronnes en céramique pour les dents Comment les pouvoirs publics sont- à un modus vivendi. En échange du télémédecine, les greffes dentaires
l’Ordre s’implique dans une réforme visibles et des couronnes métalliques ils parvenus à cet accord ? Il a fallu plafonnement des prix sur les pro- ou la robotisation de certaines opé-
importante pour mieux répondre pour les « dents du fond ». huit mois de négociations entre thèses, les praticiens obtiennent rations. Pierre Mongis
aux exigences éthiques et déontolo-
giques de la profession.Ainsi, l’Ordre
se veut en phase avec son temps pour
les praticiens et pour les patients. Chirurgie RÉVOLUTION DANS L’EXTRACTION DENTAIRE !
Néanmoins, il entend rester vigilant
quant à la garantie de la sécurité des
Avec Piezotome® CUBE,ACTEON annonce la fin de la « roulette* » chez le dentiste pour l’extraction
données à caractère médical au cours des dents. Grâce à cette nouvelle technique plus propre, plus rapide, mais surtout beaucoup moins
des échanges dans le cadre du dos- douloureuse, le patient peut conserver la quasi-intégralité de son os.
sier médical partagé (DMP) ou de la
télémédecine (des hackers ont volé QUELLE QUE SOIT LA RAISON pour LA TECHNOLOGIE DES ULTRASONS
des dossiers médicaux appartenant à laquelle vous devez subir une extrac- CONTRÔLÉS NUMÉRIQUEMENT
1,5 million d’habitants de Singapour tion dentaire : extraction de dents de C’est parce que le générateur à ultra-
[source Le Monde, 20 juillet]). Nous sagesse, extraction en vue de la pose sons Piezotome® CUBE opère à plus
nous intéressons également à des d’un implant dentaire,ou toute autre de 30 000 vibrations par seconde,avec
sujets majeurs de transformation du raison, il s’agit là d’un geste qui pa- des lames d’une épaisseur de 0,5 mm
système de santé,tel l’essor de la télé- raît simple,mais qui n’est pas anodin qui sont insérées entre la dent et l’os,
© ACTEON / DR

médecine.Il faut savoir que la télémé- ni sans conséquences éventuelles que le dentiste peut effectuer cet acte
decine bucco-dentaire est en phase pour votre santé bucco-dentaire. avec une extrême précision. Chaque Extraction réalisée avec
dynamique de structuration,avec des De plus, la simple pensée de devoir vibration est contrôlée et adaptée nu- le générateur à ultrasons
expériences innovantes (Montpellier, vous rendre chez votre dentiste ou mériquement en fonction de la puis- Piezotome® CUBE.
Guéret, Bordeaux, régions Bretagne votre stomatologue en vue d’une ex- sance de coupe nécessaire.Le résultat
et Hauts-de-France), qui démontrent traction dentaire génère souvent, et est spectaculaire : outre l’augmen- « UNE
l’intérêt de ces dispositifs pour lut-
ter contre l’éloignement des soins
plusieurs jours avant l’acte, une an-
goisse liée aux éventuelles douleurs
tation de la précision de coupe et la
visibilité optimale pour le praticien, TECHNOLOGIE
dentaires de certaines populations.
L’une des applications les plus pro-
auxquelles vous allez devoir faire
face pendant et après l’intervention.
la chirurgie est nettement moins
traumatisante et se déroule en une
D’AVANT-GARDE »
Pr Francis Louise,
bantes concerne la prise en charge étape.Le risque d’œdèmes,la douleur, chirurgien-dentiste à Marseille
des personnes âgées dans les Ehpad SAVIEZ-VOUS QUE LA MAJEURE ainsi que la prise d’antalgiques, sont
et les personnes en situation de PARTIE DES DENTISTES UTILISENT réduits en moyenne de plus de 50 %. Quels sont les avantages de
handicap. On peut distinguer trois TOUJOURS DES TECHNIQUES Piezotome® CUBE pour les dentistes ?
niveaux d’intervention pour graduer ANCESTRALES POUR RÉALISER LA SOLUTION INCONTOURNABLE La technologie des ultrasons est
les réponses sanitaires : le diagnos- CES EXTRACTIONS ? DES DENTISTES AUJOURD’HUI aujourd’hui parfaitement au point.
tic à distance suivi du déplacement « C’est donc dans un but de rendre Avec cette solution et les témoi- Son principal intérêt est de protéger le capital osseux ainsi que les tissus mous,
d’un praticien dans l’Ehpad,le dépla- cet acte moins traumatique que les gnages recueillis auprès de ses utili- ce qui nous évite d’avoir à reconstruire ces tissus lorsqu’il faut procéder à la
cement du patient en VSL chez un équipes R&D d’ACTEON ont créé sateurs, ACTEON affiche désormais mise en place d’implants. Même si c’est un geste fréquent, l’extraction reste
praticien, la délivrance des soins une solution d’extraction nommée de grandes ambitions pour son inno- parfois un acte imprévisible,souvent traumatique et source d’angoisse pour le
lourds dans des centres spécialisés. Piezotome® CUBE, qui réduit consi- vation, en visant d’équiper plus de patient.Pour le praticien,le recours à Piezotome® CUBE fait gagner du temps,il
Afin de faciliter l’essor de ces solu- dérablement le temps de l’inter- 33 % des cabinets dentaires à travers sécurise la phase opératoire et facilite la qualité de la relation praticien-patient.
tions, l’Ordre considère que l’usage vention, les saignements, préserve le monde d’ici à cinq ans. « Bien évi-
du stylo-caméra, destiné à établir le les tissus osseux pour une meil- demment plébiscité par les implan- Cette technologie est-elle indiquée pour toutes les situations cliniques ?
diagnostic, peut être accordé à des leure ostéo-intégration dans la pose tologues et stomatologues pour la Pour toute dent solidement ancrée dans le maxillaire ou présentant une
infirmières hors présence du chirur- d’implants, mais aussi et surtout pose d’implants ou les chirurgies morphologie complexe,l’utilisation du Piezotome® CUBE permet une extrac-
gien-dentiste. C’est par ce type de diminue les douleurs ressenties par simples ou complexes, Piezotome® tion plus facile et sans complications. Prenons le cas d’une dent de sagesse
décision que nous entendons contri- les patients pendant et après l’acte CUBE est la solution des dentistes incluse « difficile », pour laquelle l’instrumentation mécanique entraînerait
buer au développement de pratiques d’extraction. Dans certains cas, le généralistes qui ont intégré les actes des dégâts osseux et un risque de lésions des dents adjacentes : la technologie
innovantes en matière de soins den- résultat est tellement efficace que le de chirurgie mini-invasive dans leur ultrasonore permet son extraction avec sécurité et confort pour le patient,
taires.L’accès aux soins pour tous les dentiste peut réaliser une pose d’im- pratique pour le bien-être de leurs pa- assurant une cicatrisation parfaite. Ces conditions cliniques sont souvent
patients fait partie de nos missions, plant immédiatement après l’extrac- tients », conclut Marie-Laure Pochon. réunies pour que l’investissement soit rentable.L’équipement est certes coû-
c’est pourquoi nous soutenons ce tion », précise Marie-Laure Pochon, Pierre Mongis teux, mais vite amorti grâce à des indications nombreuses et un confort
type d’initiatives.» PDG d’ACTEON. *Aussi appelée instrumentation rotative. accru tant pour le praticien que pour le patient.
Daté du 28 novembre 2018, Grand Angle est édité par CommEdition • Directeur général Éric Lista • CommEdition, agence de communication éditoriale • www.commedition.com • Rédaction Pierre Mongis • Secrétariat de
Rédaction Iris Mondrian • Maquette, technique & réalisation Aline Joly (andie.j) • LA RÉDACTION DU QUOTIDIEN LE MONDE N’A PAS PARTICIPÉ À LA RÉDACTION DE CE COMMUNIQUÉ. NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

10 | france 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Imbroglio après la
Les gendarmes entendus tentative de suicide d’un
par la juge dans l’affaire Traoré mineur étranger isolé
Un jeune Burkinabé s’est jeté vendredi du
La famille du jeune mort en 2016 après son interpellation porte plainte 4e étage au tribunal de grande instance de Paris
contre une experte devant le conseil départemental des médecins

L’
affaire Adama Traoré
entre dans une se-
maine décisive avec
l’audition, par la juge
L’avis médical
de Caroline
gendarmes – et de son état de
stress. Un « cercle vicieux » se se-
rait alors mis en place, condui-
sant à une anoxie tissulaire (les
ou d’une simple divergence d’in-
terprétation médicale, Mme Ram-
baud n’étant pas cardiologue
mais anatomopathologiste ? « La
T rois jours après, on en sait
un peu plus sur le profil de
la personne qui s’est jetée
du quatrième étage du Palais de
justice de Paris, vendredi 23 no-
Le jeune migrant
est arrivé à Paris
récemment. La
d’instruction, des gendarmes qui
Rambaud a été différents organes sont privés taille du cœur était anormale, il est vembre. Hospitalisée, ses jours ne
Mairie confirme
ont participé à l’interpellation du invalidé dans d’oxygène) et à la mort. logique de faire un rapport là-des- sont pas en danger. D’après les mi- sa mise à l’abri
jeune homme de 24 ans, mort Qu’importe pour la famille Tra- sus, les pathologies cardiaques litants associatifs qui l’accompa-
quelques heures plus tard à la gen-
le rapport oré, qui ne conteste pas les étant responsables de 90 % des gnent depuis sa tentative de sui-
dans un centre
darmerie de Persan (Val-d’Oise), d’expertise rendu conclusions médicales mais as- morts subites chez les jeunes cide, il s’agit d’un jeune Burkinabé d’accueil de nuit
en 2016. Mais dans ce dossier sure en revanche que l’essouffle- gens », estime la médecin, qui rap- de 15 ans. « Il a sur lui un document
complexe, aux multiples ramifi-
en septembre ment fatal n’a pu être causé par la pelle qu’elle n’avait pas d’élé- qui donne une identité de mineur »,
cations, c’est sur le plan médical course du jeune homme, à la ments sur la condition sportive confirme une source judiciaire. Quoi qu’il en soit, le jeune s’est
que la famille du défunt voudrait condition physique d’athlète, de M. Traoré. Alors qu’une enquête en recher- bien rendu au tribunal de grande
faire avancer les choses. autorités pour exonérer les gen- mais résulte bien des méthodes Pour la famille du défunt, l’exis- che des causes des blessures instance de Paris, jeudi, dans le
Une plainte déontologique a été darmes, accusés par la famille d’interpellation brutales des tence d’une autre affaire similaire graves a été ouverte par le parquet but de faire appel de son refus. « Il
déposée en son nom par Me Yas- d’être à l’origine de l’asphyxie gendarmes. tend à prouver qu’il y a une inten- de Paris, Agathe Nadimi, mili- est allé consulter l’antenne mineurs
sine Bouzrou devant le conseil dé- ayant entraîné la mort du jeune tionnalité. Mme Rambaud avait tante du collectif Les Midis du du barreau de Paris », confirme
partemental des médecins des homme, à la suite d’une interpel- Une autre affaire similaire été sollicitée par le procureur de MIE, qui vient en aide aux une source judiciaire. Les person-
Hauts-de-Seine, lundi 26 novem- lation trop musclée. En revanche, ils estiment que le Pontoise après la mort d’Ali Ziri, mineurs isolés étrangers à Paris, nes qui le reçoivent sont alors con-
bre. Elle vise la docteure Caroline L’avis médical de Caroline rapport rendu par Mme Rambaud un retraité décédé en juin 2009 détaille ce qui a conduit l’adoles- frontées à une difficulté : le jeune
Rambaud, spécialisée en anato- Rambaud a été invalidé dans le est un « certificat de complai- après un contrôle policier à Ar- cent à enjamber le garde-corps vi- n’a aucune trace écrite du refus
mopathologie – l’étude des ano- rapport d’expertise rendu en sance », sur commande du par- genteuil (Val-d’Oise). Elle avait dé- tré du Palais de justice. « Cela fai- dont il a fait l’objet.
malies des tissus biologiques –, septembre 2018 par quatre mé- quet, qui a faussé l’enquête dès le celé à l’autopsie une « cardiomyo- sait quarante-huit heures qu’il de- Membre du conseil de l’ordre du
qui avait réalisé la première ex- decins, dont un cardiologue. Ils début et a participé du flou qui pathie hypertrophique », « dans mandait de l’aide », résume-t-elle. barreau de Paris, l’avocat Emma-
pertise médicale, le 26 juillet 2016, concluent en effet que le cœur entoure cette affaire. « Il est per- un contexte d’alcoolisme aigu ». Le jeune migrant serait arrivé à nuel Daoud explique que la situa-
une semaine après le décès d’Adama Traoré était en bonne mis de penser que ce compte rendu Deux conclusions qui avaient en- Paris très récemment. La Mairie tion est courante : « Depuis mi-
d’Adama Traoré. Il lui est reproché santé et que sa taille importante intermédiaire avait été sollicité par suite été écartées par d’autres confirme qu’il a été mis à l’abri 2016, nous signalons systémati-
d’avoir « commis des manque- s’expliquait par sa pratique in- le procureur de la République de médecins, lors de l’analyse du dans un centre d’accueil de nuit quement les cas de non-notifica-
ments déontologiques qui ont en- tensive du sport. « Il ne sera pas Pontoise pour pouvoir affirmer, cœur et du foie. les 20 et 22 novembre. tions à la Mairie de Paris. En 2018,
travé la manifestation de la vé- retenu, au vu des éléments dès juillet 2016, que M. Adama Tra- Après le dépôt de cette plainte, D’après Agathe Nadimi, il se se- nous en effectuons dix par
rité » dans cette affaire. d’autopsie et d’anatomie patholo- oré était mort du fait d’une mala- lundi 26 novembre, une séance rait présenté dans la foulée au dis- semaine environ. » Une situation
Désignée dès le lendemain du gique, la notion d’une quelconque die et ainsi pouvoir écarter toute de conciliation devrait être orga- positif d’évaluation des mineurs que conteste la Croix-Rouge : « De-
drame par le procureur de Pon- cardiopathie significative, a for- responsabilité des gendarmes in- nisée par le conseil départemen- isolés étrangers de la Croix- puis le mois de mai, nous notifions
toise, cette experte de l’hôpital tiori ayant pu intervenir dans le terpellateurs », estime Me Bouzrou tal des médecins des Hauts-de- Rouge, dans le 11e arrondisse- systématiquement les refus »,
Raymond-Poincaré à Garches mécanisme du décès », conclut le dans sa plainte. Seine, à l’issue de laquelle celui-ci ment. L’évaluation de la minorité assure Thierry Couvert-Leroy, dé-
(Hauts-de-Seine) avait rendu un document que Le Monde a pu « C’est complètement délirant, se décidera si l’affaire doit être ou d’âge conditionne la prise en légué national enfants et famille
premier rapport intermédiaire, consulter. défend Caroline Rambaud. Ils par- non déférée devant une chambre charge des mineurs par l’aide so- de la Croix-Rouge. « S’il y avait eu
portant uniquement sur le cœur Les médecins ne concluaient tent du principe que j’ai fait un rap- disciplinaire. Un magistrat, as- ciale à l’enfance (ASE). A Paris, elle un non-respect de la procédure, je
du jeune homme, qui concluait pas pour autant à la responsabi- port commandé par le procureur, sisté de deux médecins, devrait est déléguée à la Croix-Rouge. me serais insurgée », appuie
d’après la taille importante de ce- lité des gendarmes. Selon eux, les mais c’est faux. J’ai travaillé suite à alors décider s’il y a eu manque- « En 2015, 1 500 mineurs se sont Mme Versini. Mais, en l’espèce,
lui-ci que le défunt souffrait différentes pathologies d’Adama une réquisition du parquet, en to- ment déontologique. Les sanc- présentés pour être évalués, l’élue assure que son prestataire
d’une « cardiomyopathie hyper- Traoré (il souffrait d’une sarcoï- tale indépendance et en toute tions encourues vont de l’avertis- rapporte Dominique Versini, « dit que le jeune ne s’est jamais
trophique ». Une maladie généti- dose et d’un trait drépanocytaire) bonne foi. Je n’ai aucune raison de sement à l’interdiction d’exercer, adjointe à la Mairie de Paris à présenté. Ils ne l’ont pas vu ni éva-
que qui aurait été « potentielle- se seraient conjuguées sous l’ef- travestir la réalité et je n’ai aucun en passant par le blâme ou la sus- l’accueil des réfugiés et à la pro- lué. C’est incompréhensible. »
ment la cause directe de la mort ». fet d’un effort intense – dû selon intérêt dans cette affaire. » S’agit-il pension. p tection de l’enfance. En 2018, ils Un mail, envoyé jeudi par l’an-
Ce rapport avait été utilisé par les les médecins à sa fuite devant les d’une erreur, d’une manipulation nicolas chapuis sont près de 8 000. 30 % d’entre eux tenne mineurs du barreau de
sont reconnus comme mineurs au Paris à la Croix-Rouge et à la Mai-
terme de cette évaluation et pris en rie de Paris, dont nous avons pu
charge. » Le nombre de mineurs prendre connaissance, atteste
qui demandent une évaluation a pourtant que le jeune homme a

Assurance-chômage : les partenaires sociaux encore augmenté récemment :


« En octobre, les présentations de
jeunes sont en hausse de 20 %,
bien été renvoyé vers l’organisa-
tion caritative. Il explique que le
jeune garçon « se présente ce jour à
précise Mme Versini. La Croix- l’antenne des mineurs en vue de

ouvrent le dossier sensible des intermittents Rouge est saturée. »

« Evaluation courte »
saisir le tribunal pour enfants
d’une demande de protection (…). Il
indique être venu à la Croix-Rouge
Le jeune Burkinabé aurait été avant-hier. Ce jeune garçon a été
Mercredi, la séance de négociations portera sur les annexes 8 et 10 du régime d’indemnisation renvoyé par les équipes de la reçu de manière très brève par un
Croix-Rouge. « Il a eu une évalua- homme, qui a contacté quelqu’un
tion courte, explique Agathe Na- d’autre et ils lui ont donné des

A ttention, matière inflam-


mable. Pour leur troi-
sième séance de négocia-
tions sur l’assurance-chômage, le
patronat et les syndicats abor-
une prestation, au titre des an-
nexes 8 et 10, selon l’Unédic – l’as-
sociation paritaire qui gère le ré-
gime d’assurance-chômage. Au
premier trimestre 2018, les alloca-
La question est
de savoir quelle
sera l’ampleur
intermittents, pas plus que sur celui
des autres salariés éligibles à l’assu-
rance-chômage », déclare-t-il. L’ac-
cord de 2016 a certes permis d’of-
frir une couverture à 7 000 per-
dimi. C’est-à-dire qu’il s’est pré-
senté, qu’on lui a posé quelques
questions et qu’il a fait l’objet d’un
refus. » D’après la Mairie de Paris,
si la minorité ou la majorité d’âge
documents pour venir ici ».
Le Burkinabé serait donc re-
tourné à la Croix-Rouge vendredi.
Selon Agathe Nadimi, qui s’est en-
tretenue avec lui à l’hôpital, « il
dent, mercredi 28 novembre, un tions versées aux intermittents des efforts sonnes de plus, au titre des an- apparaissent comme manifestes s’est de nouveau présenté à la
dossier qui a donné des sueurs dépassaient les cotisations ver- nexes 8 et 10, souligne M. Gravouil, aux yeux des équipes de la Croix- Croix-Rouge et on lui a hurlé des-
froides à de nombreux ministres sées par ceux-ci de 934 millions
demandés mais il s’est aussi traduit par une Rouge, l’évaluation peut ne durer sus. Il a été dégagé. Il est retourné
de la culture et à de multiples res- d’euros. Ce solde entre dépenses et aux intermittents baisse des droits, notamment qu’une vingtaine de minutes. au tribunal et a attendu son tour à
ponsables de festival : les an- recettes s’est légèrement amélioré, pour ceux qui perçoivent des salai- « En cas de refus, on demande au l’antenne mineurs du barreau avec
nexes 8 et 10 du régime d’indem- puisqu’il était un peu plus impor- res moyens et élevés. jeune de revenir le lendemain d’autres jeunes. Ils ont discuté. Il a
nisation des demandeurs d’em- tant en 2015 (– 1 milliard d’euros). d’une même voix. « Ce que nous Le représentant de la CGT sou- pour récupérer le papier de non- dû comprendre la galère. Il ne vou-
ploi, qui prévoient des règles spé- Autrement dit, quelque 66 mil- voulons, c’est que le régime des in- haite par ailleurs que les chiffrages admission rédigé par l’ASE », pré- lait plus être à la rue ». p
cifiques pour les intermittents du lions d’euros d’économies ont été termittents réalise bien les écono- de l’Unédic – notamment sur les cise Mme Versini. julia pascual
spectacle. dégagées, grâce à l’accord conclu mies prévues par l’accord unanime économies induites par le « deal »
Les organisations d’employeurs en avril 2016 par le patronat et les de 2016 », confie Marylise Léon de 2016 – soient « confrontés » à
et de salariés, représentatives au syndicats du monde du spectacle, (CFDT). L’objectif, poursuit-elle, d’autres évaluations d’un groupe
niveau interprofessionnel, sont à propos des modalités d’indem- n’est pas de comprimer les dépen- d’experts. Ce dernier existe déjà,
censées se mettre d’accord sur la nisation des intermittents. ses « à tout prix ni hors contexte », mais il n’a pas encore pu être mis à J UST I C E PR ÉVEN T I ON
feuille de route à transmettre aux mais de garder comme « priorité contribution, car sa composition Un haut fonctionnaire Des préservatifs
partenaires sociaux des profes- Mesures douloureuses (…) la trajectoire et les engage- va changer, avec la désignation soupçonné d’espionnage remboursables
sions concernées, pour que ces Mais ce résultat n’est pas ments » définis il y a deux ans. De – imminente en principe – d’un Un haut fonctionnaire du Des préservatifs seront rem-
derniers discutent ensuite de nou- conforme aux buts qui avaient son côté, Jean-François Foucard nouveau président. « Les chiffres Sénat, administrateur à la di- boursés sur prescription mé-
velles dispositions applicables été fixés à l’époque par les parte- (CFE-CGC) s’inscrit, peu ou prou, de l’Unédic ne sont pas faux, mais rection de l’architecture, du dicale pour aider à lutter con-
aux intermittents : le document naires sociaux, à l’échelon inter- dans la même approche : « Nous al- nous les jugeons flous et deman- patrimoine et des jardins, tre le VIH, a annoncé, mardi
de cadrage a vocation à préciser les professionnel : ils avaient en effet lons reprendre la lettre de cadrage dons des éclairages complémentai- a été interpellé, dimanche 27 novembre, la ministre de la
« objectifs », notamment en ma- réclamé, dans leur document de de 2016 et regarderons si les objec- res », explique M. Gravouil. 25 novembre, pour des soup- santé, Agnès Buzyn, sur
tière de « trajectoire financière ». cadrage, des économies « qui ne tifs ont été atteints. » Et le Medef, dans tout ça ? Il se çons d’espionnage au profit France Inter. Ce rembourse-
Le sujet est ultrasensible pour pourront pas être inférieures à Force ouvrière est sur une ligne montre, pour l’heure, très discret : de la Corée du Nord, a révélé ment concernera une marque
une raison simple : le gouverne- 105 millions d’euros ». La feuille de très différente : pour son chef de « Il apparaît logique que tout le l’émission « Quotidien », sur particulière qui pourra être
ment veut que les conditions d’in- route évoquait même un tour de file, Michel Beaugas, il n’est pas monde soit soumis au même ré- TMC. Mardi matin, l’homme prescrite par les médecins.
demnisation des chômeurs – tou- vis beaucoup plus énergique question de parapher un texte qui gime de réformes », déclare, sans était toujours en garde à vue « Aujourd’hui, nous décou-
tes catégories confondues – soient (185 millions d’économie), tout prescrira des mesures douloureu- plus de précision, un membre du dans une enquête ouverte, vrons chaque année environ
revues, de manière à économiser en ouvrant la voie à un coup de ses pour les intermittents : « Nous mouvement patronal. Une pru- en mars, par le parquet de 6 000 nouveaux cas [de séro-
entre 3 et 3,9 milliards d’euros en pouce de l’Etat (de 80 millions considérons que les efforts qui de- dence sans doute dictée par le Paris et confiée à la direction positivité]. Notamment chez
trois ans. Dès lors, toute la ques- d’euros). vaient être faits l’ont été et qu’il faut souci de ne pas déclencher la co- générale de la sécurité inté- les jeunes – autour de 800 à
tion est de savoir quelle sera l’am- Tous ces chiffres vont être rappe- laisser sa chance à l’accord de 2016, lère des intermittents, prompts à rieure pour « recueil et livrai- 1 000 nouveaux cas chez des
pleur des efforts demandés par les lés lors de la rencontre de mercredi de porter ses fruits », affirme-t-il. se mobiliser dès qu’il est question son d’informations à une gens de moins de 25 ans – qui
partenaires sociaux nationaux et cela mettra en lumière les cliva- Denis Gravouil, son homologue de remettre en cause les an- puissance étrangère, suscepti- utilisent souvent le préservatif
aux intermittents. ges entre les protagonistes. Sur le de la CGT, défend la même posi- nexes 8 et 10. p bles de porter atteinte aux pour leur premier rapport
En 2017, quelque 120 000 person- dossier des intermittents, les cen- tion : « Nous n’allons pas laisser sarah belouezzane intérêts fondamentaux sexuel, mais pas dans les actes
nes ont perçu, au moins une fois, trales syndicales ne parlent pas faire des économies sur le dos des et bertrand bissuel de la nation ». – (AFP.) suivants », a-t-elle souligné.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 sports | 11

Ligue des champions : le PSG en équilibre précaire


Une défaite face à Liverpool, mercredi, au Parc des Princes, aurait des conséquences financières désastreuses

Une sortie de route prématurée d’euros à l’aune de ses objectifs Ledit contrat arrive à expiration « Il est certain qu’une victoire en
FOOTBALL en Ligue des champions – avant initiaux. Ce manque à gagner en juin 2019.
Une sortie Ligue Europa ne serait pas du tout

A
ttention, « rencontre un déplacement prévu sur la pe- pourrait être préjudiciable dans la « Dans le contexte actuel, c’est de route serait méprisée par le Qatar, ajoute un
cruciale » ! La mise en louse de l’Etoile rouge de Bel- mesure où les « Football Leaks » certain que ne pas sortir des pou- ex-dirigeant du PSG, club qui as-
garde est signée Tho- grade, le 11 décembre, lors de l’ul- ont révélé que les transferts re- les – outre le fait d’être un gros
synonyme de pire à remporter un deuxième ti-
mas Tuchel, l’entraî- time journée de la phase de pou- cord du Brésilien Neymar échec sportif et de faire un peu ta- rétrogradation tre européen après la victoire en
neur du Paris-Saint-Germain. In- les – pourrait être synonyme de (222 millions d’euros) et du pro- che dans la progression souhaitée Coupe des coupes, en 1996. La
traitable leader de la Ligue 1, avec « rétrogradation » en Ligue dige français Kylian Mbappé par QSI – ne serait pas une bonne
en Ligue Europa, remporter serait très important
quinze points d’avance sur son Europa. Une compétition nette- (180 millions), à l’été 2017, obli- nouvelle, observe Christophe Le- une compétition pour le palmarès. Après des années
dauphin lyonnais, le club de la ca- ment moins lucrative : le vain- geaient le club à générer 166 mil- petit. Le PSG est en recherche de de disette en Ligue des champions,
pitale joue son destin sur la scène queur de l’épreuve recevra lions d’euros annuels de recettes. revenus qui lui permettraient de
nettement moins une victoire en Ligue Europa re-
européenne, mercredi 28 no- 8,5 millions d’euros en prime de D’autant que le PSG est visé par faire face à la réinterprétation lucrative donnerait pas mal de souffle et
vembre, au Parc des Princes, lors résultats. La saison dernière, le une enquête de l’Instance de con- moins avantageuse de son dos- permettrait de rendre crédible à
de la réception de Liverpool. PSG, éliminé par le Real Madrid trôle financier des clubs (ICFC) sier par l’ICFC. Dès lors, se quali- nouveau une ambition en C1. »
Habitué à survoler son groupe en huitièmes de finale de la C1, a dans le cadre du fair-play finan- fier pour les huitièmes, et plus en- une catastrophe, estime Gilles Dos au mur, Thomas Tuchel
qualificatif en Ligue des cham- touché 62 millions d’euros (au ti- cier, ce mécanisme créé en 2011 core les quarts, ôterait un souci Dumas, cofondateur de l’agence jouera une partie de son avenir au
pions (C1) depuis son rachat, tre de ses résultats, des droits télé- par l’UEFA en vertu duquel les aux dirigeants. » de marketing Sportlab. On se mo- PSG lors de la réception de Liver-
en 2011, par le fonds Qatar Sports visés et des revenus commer- équipes européennes ne doivent querait certes du PSG dans tous les pool, finaliste malheureux en Li-
Investments (QSI), le PSG n’a ja- ciaux) de l’Union des associations pas dépenser plus qu’elles ne ga- « Pas une catastrophe » bars de France, en disant que l’ar- gue des champions la saison der-
mais semblé en aussi fâcheuse européennes de football (UEFA) gnent, sous peine de sanctions. En termes d’image et de visibilité gent ne fait pas le bonheur. Mais, nière. L’entraîneur parisien es-
posture dans la compétition au terme de son parcours. De surcroît, l’ICFC a rouvert la à l’échelle internationale, une ré- l’Atlético Madrid a su rebondir en père pouvoir aligner Neymar et
reine. Troisièmes de leur poule, procédure, après avoir blanchi la trogradation en Ligue Europa se- étant éliminé de la C1 la saison der- Kylian Mbappé, respectivement
avec une unité de retard sur Na- Le dossier du fair-play financier formation parisienne, en juin, rait-elle vraiment catastrophique nière et en gagnant, contre l’Olym- blessés aux adducteurs et à
ples et les « Reds », les Parisiens Christophe Lepetit, responsable tout en lui imposant de ne pas re- pour le PSG ? « Ce serait un contre- pique de Marseille, la Ligue l’épaule. Avec ses deux stars, l’Alle-
pourraient être privés d’une qua- des études économiques au Cen- nouveler son partenariat temps pour un actionnaire avec Europa. Cela peut donc être un mand aurait davantage de garan-
lification en huitièmes de finale tre de droit et d’économie du (145 millions d’euros annuels) des poches sans fond et qui aspire coup d’arrêt pour mieux repar- tie de pouvoir poursuivre son par-
si d’aventure ils s’inclinaient de- sport de Limoges, a fait les comp- avec l’Autorité du tourisme du Qa- à remporter un jour la Ligue des tir. Le projet de QSI ne s’arrêterait cours en Ligue des champions. p
vant leurs supporteurs. tes : « A ce jour, le PSG a déjà l’assu- tar (QTA), son principal sponsor. champions, mais ce ne serait pas pas pour autant. » rémi dupré
Pareil fiasco est inenvisageable rance de percevoir plus de 15 mil-
pour les dirigeants parisiens, qui lions d’euros de prime d’engage-
n’ont pas digéré la défaite (3-2), en ment et 4,5 millions liés à ses résul-
septembre, à Anfield. Signe que tats. S’il remportait ses deux
l’heure est grave, Nasser Al-Khe- derniers matches de poule, il ga-
laïfi est de retour en première li- gnerait 9,9 millions, soit plus que
gne. Mutique depuis que les pour sa phase de groupe bien maî-
« Football Leaks » ont révélé trisée de 2017-2018. En revanche,
l’existence d’un fichage ethnique en cas d’élimination, le PSG ne ga-
au sein des deux cellules de re- gnerait pas les 9,5 millions promis
crutement de jeunes du club, le aux huitièmes de finalistes. »
président qatari du PSG a prévu Désireux d’atteindre au mini-
de s’adresser à ses joueurs, au mum les quarts de la Ligue des
centre d’entraînement du Camp champions, comme il est par-
des Loges, à Saint-Germain-en venu à le faire entre 2013 et 2016,
Laye (Yvelines), à quelques heures le PSG version QSI pourrait voir
de la rencontre. s’envoler entre 25 et 30 millions

/ Pour des raisons de protection, le prénom de « May », réfugiée syrienne en Irak, a été modifié.
Adrien Rabiot entretient Ses bracelets.
le doute sur son avenir C’est ce que May a pris
Le milieu de terrain de 23 ans peut s’engager
pour un autre club, dès janvier 2019 quand elle a dû fuir la Syrie.

L
Et vous?
es emmerdes, ça vole tou- davantage de temps de jeu pour
jours en escadrille. » Pas sûr son fils, tout proche de s’engager
que Nasser Al-Khelaïfi con- avec l’AS Roma. Depuis cet épi-
naisse la célèbre formule imagée sode, le joueur traîne auprès du
de Jacques Chirac, mais le prési- public parisien une image de
dent du Paris-Saint-Germain voit « fils à maman » influençable.

Qu’emporteriez-vous ?
bien l’idée avant ce match décisif, Sifflé par une partie des suppor-
mercredi 28 novembre, face à Li- teurs du Parc des Princes, samedi
verpool en Ligue des champions. 24 novembre contre Toulouse en
Affecté par l’affaire du fichage championnat, Adrien Rabiot sera-
ethnique au sein des cellules de t-il aligné dans le onze de départ
recrutement de jeunes du club, il face à Liverpool ? En début de sai-
doit aussi gérer un autre dossier son, la question ne se posait pas
brûlant : la prolongation d’Adrien tant son entraîneur, Thomas Tu-
Rabiot au PSG. chel, débordait de mots doux
Le milieu de terrain de 23 ans ar- (« moi, j’aime ce joueur, j’aime tra-
rive en fin de contrat le vailler avec lui ») pour celui auquel
30 juin 2019, mais peut s’engager il a confié le brassard de capitaine
©UNHCR/Brian Sokol /

gratuitement pour un autre club lors des matchs de préparation.


en vue de la saison prochaine à
partir du 1er janvier. Un petit acci- « Prêt à toutes les éventualités »
dent industriel concernant un Mais Tuchel est un amoureux in-
joueur dont la valeur marchande flexible. Pour un retard de huit mi-
est évaluée à 50 millions d’euros nutes, il a relégué son protégé sur
par le site Transfermarkt. A la le banc lors du déplacement à Mar-
perte sèche s’ajouterait le poids seille le 28 octobre. Rabiot a connu
du symbole. Le PSG laisserait filer le même sort face à Lille et Naples, May a dû tout quitter quand elle a fui la guerre
pour rien le natif de Saint-Maurice au profit d’un Julian Draxler re- en Syrie pour se réfugier en Irak.
(Val-de-Marne), choyé depuis ses converti – avec un certain succès – C’est pour protéger les millions de réfugiés
15 ans au centre de formation. comme milieu relayeur.
Dans son édition du 24 novem- Interrogé par l’émission « Télé- au lendemain de la Seconde Guerre mondiale
bre, L’Equipe révélait que la direc- foot », dimanche, l’entraîneur alle- que le HCR a été créé.
tion parisienne s’avouait « très mand est resté vague sur le cas Ra-
pessimiste » sur une prolongation. biot : « C’est la décision d’Adri… On C’est pour May et tous les autres
Nasser Al-Khelaïfi apprécie pour- doit être prêt à toutes les éventuali- que nous continuons d’agir aujourd’hui.
tant le jeune homme et rêve de le tés. » Comme à un accord pour la À l’heure où plus de 68,5 millions de personnes
voir en capitaine et emblème du saison prochaine avec le FC Barce-
club, à l’image d’un Paolo Maldini lone, si l’on en croit la presse espa- sont déracinées à travers le monde, le HCR
au Milan AC. Mais la réalité est gnole ? « Tout ce qui se dit sur moi a plus que jamais besoin de votre soutien.
celle d’une situation bloquée en- est inexact, je prendrai la parole
tre la direction parisienne (qui quand il le faudra », a démenti
propose une importante revalori- Adrien Rabiot à Canal+, samedi, Découvrez son histoire et soutenez nos actions sur :
sation salariale) et Véronique Ra- après la victoire contre Toulouse
biot, mère et conseillère de l’inter-
national français.
(1-0). Se sachant en position de
force, le joueur et sa mère sem-
lachoselaplusimportante.fr
En 2014, la prolongation de con- blent décidés à faire patienter le
trat était survenue en octobre, PSG. Et même un peu plus que Votre soutien au HCR, reconnu d’intérêt général, ouvre droit à une déduction fiscale. UNHCR : 7 rue Henri Rochefort, 75017 Paris - 01 44 43 48 65
après de longues discussions esti- huit minutes. p
vales. Mme Rabiot réclamait alors alexandre pedro
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

12 |
IMPLANT FILES
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

J’
ai honte, et j’ai honte de mes col-
lègues. Cela me met tellement en
colère que j’en pleure parfois. » A
Bruxelles, l’eurodéputée Dag-
mar Roth-Behrendt, 65 ans, en a
vu défiler, des textes de loi. Les
souvenirs d’un seul, cependant,
laissent à la socialiste allemande le goût
amer d’un « immense échec », et même une
« blessure ouverte », comme elle l’a confié à
nos partenaires de la chaîne allemande NDR
dans l’enquête du Consortium international
des journalistes d’investigation. Ce texte
concerne les pacemakers, les pompes à insu-
line, les prothèses de hanche et les défibrilla-
teurs dans l’Union européenne, ce vaste
éventail de dispositifs médicaux.
Lancé en 2008, le règlement européen qui
les encadre n’a été adopté qu’en avril 2017. Et
ce à cause d’une décennie de lobbying sans
relâche des industriels du secteur. Mais sur-
tout une décennie de compromis et d’ac-
commodements politiques à la Commission
européenne, au Parlement – et de la part des
gouvernements. Le Monde et ses partenaires
ont épluché pendant plusieurs mois des di-
zaines de documents internes des adminis-
trations européennes, obtenus en toute lé-
galité grâce aux textes sur l’accès du public
aux documents de l’UE. L’enquête a permis
de reconstituer comment les lobbyistes de Prothèse de hanche sans
l’implant sont parvenus, à l’aide d’argu- ciment, retirée d’un patient.
ments trompeurs et de brochures sponsori- YVES SAMUEL POUR « LE MONDE”
sées, à convaincre des décideurs et à faire
passer la santé publique après les intérêts in-
dustriels. Il s’agit de la campagne de lob-
bying la plus « intense » dont Mme Roth-Be-
hrendt a été témoin en vingt-cinq ans à
Bruxelles, « à la seule exception de celles des
fabricants de tabac ».

« DÉFAILLANCES » DU CONTRÔLE
Quand la Commission entreprend la refonte
de la législation européenne sur les disposi-
tifs médicaux, son constat est pourtant alar-
Les lobbys au cœur des implants
mant. « Le système actuel ne garantit pas le
niveau de protection de la santé le plus élevé La Commission européenne capacité d’innovation de l’industrie, et irait Quand, fin septembre 2012, l’exécutif euro-
possible », relève un document de 2008. En donc à l’encontre des intérêts des patients ». péen met enfin son projet de réglementation
raison d’un « manque d’informations de a tenté en 2008 de réglementer Au fil des réunions et conférences organi- sur la table, l’autorisation de mise sur le mar-
base », l’Europe ignore quels implants « sont sées entre 2009 et 2011 pour discuter du ché n’y figure pas. « En l’absence d’éléments »
sur le marché et dans quelle mesure ils ont été la mise sur le marché des dispositifs projet de législation, un tiers des « parties probants, et « même si des professionnels de
contrôlés ». Or les alertes n’ont pas cessé ces prenantes » conviées par la Commission, la santé, des organismes d’assurance-maladie
dernières années. médicaux. Dix ans d’intense dont Eucomed, représentent les intérêts du et des agences [d’évaluation des technologies
Dès 2002, un groupe d’experts spécialisé secteur. Une seule association, European de santé] se sont prononcés en [sa] faveur », le
de la Commission s’inquiétait de « la ten- lobbying des industriels sont venus Patients Forum, porte la parole des patients. système semble ne nécessiter « aucune
dance claire – à savoir une augmentation C’est d’ailleurs à ce même moment qu’elle révolution », consigne une note interne.
constante – du nombre » d’incidents liés aux à bout des tentatives de réforme commence à percevoir un financement à Pour justifier sa décision, la Commission
dispositifs médicaux. Les autorités espagno- hauteur de 25 000 à 30 000 euros par an de la évoque « l’énorme impact » que l’option
les signalaient un bond de 20 à 332 incidents fondation Medtronic, une émanation du nu- aurait « sur le budget de l’EU, sur les fabricants
entre 1995 et 2000 ; les Pays-Bas de 87 à 467. méro un mondial des dispositifs médicaux. en termes de coûts et de charge administra-
Une hausse jugée néanmoins « très faible » où l’agence responsable, la Food and Drug Mais une série noire débute en parallèle : tive et sur l’innovation ». Et pour toute
par rapport à d’autres marchés comparables Administration (FDA), conditionne la com- en mars 2010, la France suspend les prothè- référence, son « étude d’impact » cite deux
dans le monde, soulignaient les experts, sus- mercialisation des implants au succès d’es- ses mammaires de la marque Poly Implant « études » affirmant que les systèmes euro-
pectant une importante sous-estimation : sais cliniques humains. La directive euro- Prothèses ; l’« affaire PIP » éclate, et impose péen et américain sont équivalents en ter-
« Il est improbable que les dispositifs médi- péenne de 1993 ne l’exigeait pas. Mais cette un « plan d’action PIP » au niveau européen. mes de sécurité, la quantité de dispositifs
caux soient plus “sûrs” au sein de l’UE. » Leur autorisation de mise sur le marché à des En août, l’américain DePuy retire du marché rappelés à la suite d’incidents étant compa-
rapport égrenait alors les « défaillances » du conditions bien plus strictes – comme pour ses prothèses de hanche métal-métal ASR, rable des deux côtés de l’Atlantique. En fait
système de contrôle de ces dispositifs avant les médicaments – s’est heurtée à un fort tir parce que des patients développent des né- d’« études », il s’agit de deux brochures de
leur accès au marché, et faisait part des de barrage. croses de tissus. Deux ans plus tard, l’agence moins de dix pages, commanditées et spon-
« doutes » des autorités à l’égard des entrepri- Parmi les 200 contributions à la consulta- américaine, la FDA, dénonce officiellement sorisées par les fabricants du cabinet de
ses de certification, appelées « organismes tion publique que la Commission a mises en « COÛTS ACCRUS » douze dispositifs médicaux « dangereux et consultants Boston Consulting Group. Aga-
notifiés » (« notified bodies »).
Il s’agit de sociétés commerciales liées par
place dans la foulée, plus de la moitié pro-
viennent des fabricants et des organismes
PÉNALISANT inefficaces approuvés dans l’UE qui n’ont pas
été approuvés aux Etats-Unis ». Puis, en
cés que la Commission ait passé outre leur
recommandation avec des arguments « pré-
contrat aux fabricants d’implants. Rémuné- notifiés, qui ont effectivement beaucoup à LES PME, « FREIN juin 2012, le Parlement européen fait pres- parés par l’industrie » et des données « impos-
rés 10 000 à 30 000 euros par dossier, ces or- perdre d’une refonte du système. « Coûts ac- sion sur la Commission et adopte une réso- sibles à vérifier de manière indépendante »,
ganismes notifiés leur délivrent un certificat crus » pénalisant les PME qui représentent À L’INNOVATION », lution lui enjoignant de basculer vers un les évaluateurs du Parlement se sont posé
de conformité pour accéder au marché euro- près de 80 % du secteur, « frein à l’innova-
péen. Ce sésame, censé garantir que l’indus- tion », « délais excessifs » pour accéder au
« DÉLAIS EXCESSIFS » système d’autorisation de mise sur le mar-
ché pour les implants les plus risqués.
des questions sur la validité de ces études.

triel a bien respecté les conditions requises marché : les fabricants font bloc, à la suite de POUR ACCÉDER Mais c’est compter sans le pouvoir des fa- MÉTHODES « RÉPUGNANTES »
par la loi, prend la forme des initiales « CE » la position teintée de chantage économique bricants. Pour préserver ce système qu’ils es- Lorsque les eurodéputés commencent l’exa-
(pour « Conformité européenne ») qui figu- développée par Eucomed, l’association sec- AU MARCHÉ… timent « efficace pour protéger l’intérêt du men du texte, le lobbying industriel change
rent sur les objets du quotidien, les grille- torielle chargée de leur lobbying. « Rien ne public sans entraver inutilement l’industrie », de cible. La socialiste Dagmar Roth-Beh-
pain ou les bouillottes. Mais les dysfonction- prouve que le système actuel ne fonctionne LES FABRICANTS ils se sont regroupés au sein d’un nouveau rendt, nommée rapporteuse du règlement
nements sont tels, juge la Commission pas », écrit Eucomed, qui ne « voit pas en quoi D’IMPLANTS lobby, MedTech Europe, dont les futurs pour le Parlement en octobre 2012, entre-
en 2008, que ces certifications constituent l’Agence des médicaments représenterait une locaux sont, ainsi que s’en réjouit son prend de « pratiquement réécrire la proposi-
une « menace potentielle pour la santé publi- solution appropriée dans le cas où ces problè- ONT MULTIPLIÉ président sur le blog de l’organisation, tion législative ». Pendant un an, « entre 300
que ». Elle envisage donc des changements mes existeraient effectivement ». « idéalement situés à deux pas de nos interlo- et 400 amendements » sont rédigés, raconte
radicaux afin d’améliorer le contrôle des im- Après cette forte campagne, la Commis- LES ARGUMENTS cuteurs politiques ». Les organismes notifiés celle qui s’entête à vouloir faire adopter un
plants classés à haut risque, comme les dis-
positifs cardiaques, mais aussi les prothèses
sion estime qu’elle a obtenu un « soutien
unanime pour améliorer le mode de fonc-
POUR FAIRE BLOC ne sont pas en reste. Début 2012, leur asso-
ciation professionnelle TEAM-NB, dont fait
système fondé sur une autorisation de mise
sur le marché centralisée.
de hanche et les implants mammaires. tionnement actuel des organismes notifiés », CONTRE BRUXELLES partie la société qui devait contrôler PIP, Mais la députée doit faire face à une campa-
L’une de ses propositions : retirer leur et non pour changer de système. C’est égale- TÜV Rheinland, expose dans une lettre au gne de lobbying aux méthodes « répugnan-
mission aux presque 80 organismes noti- ment la position de nombre d’Etats, en parti- commissaire européen à la santé les « leçons tes ». Son point d’orgue : une vidéo mélodra-
fiés pour la confier à une agence officielle, culier l’Allemagne, l’Irlande et le Royaume- à tirer du cas PIP »… matique exhibant une patiente à la survie
l’Agence européenne des médicaments. Uni. Une autorisation de mise sur le marché, La Commission a refusé de fournir au menacée par la « lenteur et la bureaucratie »
Cette option reviendrait à aligner le sys- conclut-elle, « n’améliorerait pas la santé pu- Monde la liste exhaustive de ses rendez-vous des supposés « trois ans » de retard qu’impo-
tème européen sur le système américain, blique, mais nuirait à la compétitivité et à la avec ces représentants d’intérêts. serait une agence centralisée (« Don’t lose
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 | 13
▶▶▶
Ce qu’il
faut savoir

Autopsie d’un système légal


Les « Implant Files » désignent une
enquête menée par le Consortium
international des journalistes
d’investigation (ICIJ) et 59 médias
partenaires, dont Le Monde.

Les dispositifs médicaux


au cœur de l’enquête
Plus de 250 journalistes ont travaillé
de conflits d’intérêts
sur les incidents occasionnés par
ces outils censés aider les patients
Les « organismes notifiés » sont payés par les industriels pour mettre un nouvel implant
(de la pompe à insuline aux implants sur le marché européen. Sans réel contrôle, et au risque de faire des patients des cobayes
mammaires en passant par les pace-
makers ou les prothèses de hanche).

Une absence de contrôle


Ces dispositifs médicaux bénéficient
facilement du certificat « Conformité
C inquante-huit moutons et
trente-trois êtres humains.
Ce sont les données clini-
ques de ce « cheptel de patients »
LES EMPLOYÉS
DE L’ORGANISME DE
positif sur le marché et vous espérez
que ça marche. Et puis, si ça ne mar-
che pas, vous vous en rendrez bien
compte. » Les patients compren-
Entre 2013 et 2017, la Commission
examine le fonctionnement d’une
soixantaine des 78 organismes
notifiés. Leurs réputations sont
européenne » permettant de les qui ont servi à délivrer le certificat CONTRÔLE NE LISENT nent à ce moment-là avoir « fait inégales. Dans le petit monde des
vendre dans toute l’Europe… Et ce, de conformité européenne (CE) au partie d’une vaste expérience ». implants, on le sait bien : certains
quasiment sans aucun contrôle. premier pacemaker sans fil de l’his- QU’UN DOSSIER L’Agence américaine des produits ne sont pas des parangons de rigu-
toire. Pour faire homologuer son alimentaires et des médicaments, la
Un bilan de victimes très opaque dispositif médical, St. Jude Medical
CENSÉ DÉMONTRER FDA, demande, elle, aux fabricants
eur. Or les fabricants sont libres de
s’adresser à celui de leur choix, et de
Seuls les Etats-Unis recueillent a ajouté à son dossier une centaine LES PERFORMANCES d’apporter la preuve de l’efficacité faire du « shopping ». D’après les
de manière détaillée les incidents de tests en laboratoire, de la pape- de leurs produits, avec des essais cli- informations réunies par les « Im-
relatifs à ces dispositifs médicaux. rasse et une « déclaration de confor- DU DISPOSITIF MÉDICAL niques en bonne et due forme. Les plant Files », l’organisme notifié al-
La base américaine compte mité », en réalité une simple page fabricants préfèrent ainsi obtenir lemand TÜV SUD a refusé à St. Jude
82 000 morts et 1,7 million de blessés où elle indiquait que son Nanostim, MAIS PAS SON EFFICACITÉ d’abord la certification CE, suivre les Medical de certifier le Nanostim.
en dix ans. En Europe, ces informations « plus petit qu’une pile AAA », est patients implantés en Europe, ce Qu’à cela ne tienne, la firme s’est
sont inexistantes, faute de « remontée » bien conforme aux dispositions de qui leur permet de « tester les pro- alors tournée vers le britannique
systématique et de contrôle. la directive européenne sur les dis- deuxième ou le troisième à tenter duits in vivo » afin de constituer le BSI, qui a été plus bienveillant.
positifs médicaux. d’accéder au marché, St. Jude Medi- « dossier de preuves cliniques néces-
Puis la firme américaine a payé cal aurait même pu faire l’écono- saire pour obtenir l’approbation de « Insuffisance de preuves »
une société commerciale entre mie de l’étude clinique. Car, selon la la FDA », décrit, pragmatique, le ca- Dans les recueils d’anomalies, pu-
10 000 et 30 000 euros pour directive européenne en vigueur binet de consultants EY. « En Europe, bliés fort discrètement par la Com-
évaluer la conformité du dossier de depuis 1990, le fabricant aurait pu on se sert des gens comme de co- mission en 2015 et 2017, on croise
the 3 »). Or non seulement la malade est une l’implant utilisé pour les cœurs qui faire état de l’« équivalence » de son bayes », avait déclaré en 2011 Jeffrey des certificats délivrés « sur la base
actrice, mais ce « délai d’accès des patients battent trop lentement. Obtenu en produit avec un dispositif déjà ho- Shuren, le responsable des disposi- de dossiers techniques incomplets »,
aux nouveaux dispositifs », comme le formu- août 2013, ce précieux label « CE », mologué. Des résumés d’articles de tifs médicaux de la FDA. L’Agence ou « suspendus pour raisons de sécu-
lent les industriels, serait semblable à celui qu’on retrouve sur les grille-pain revues scientifiques auraient suffi. s’était inquiétée de douze disposi- rité », sans que personne en soit in-
des médicaments et n’excéderait pas neuf ou les brosses à dents électriques, Et dans tous les cas, jamais les em- tifs « dangereux et inefficaces ap- formé. Ou des dispositifs médicaux
mois, se défend Mme Roth-Behrendt. permet à l’entreprise de commer- ployés de l’organisme notifié n’ont prouvés dans l’UE, qui n’ont pas été « manifestement non conformes aux
Chose rare à Bruxelles, le contre-lobbying cialiser dans toute l’Europe cet im- l’objet en question entre les mains : approuvés aux Etats-Unis ». exigences essentielles de sécurité et
est presque inexistant. Il existe des ONG spé- plant médical à haut risque qu’est ils ne lisent qu’un dossier censé dé- L’une des rares études sur la ques- de performance », certains mis sur le
cialisées dans les médicaments ou les droits le Nanostim. montrer que le dispositif accomplit tion, publiée en 2016 dans la revue marché « sans preuves cliniques suf-
des animaux, mais pas sur les implants. Les Depuis un quart de siècle, les dis- « les performances prévues par le fa- British Medical Journal, fait le fisantes », d’autres « avec des preu-
fabricants et leurs consultants occupent le positifs médicaux (défibrillateurs, bricant » et qu’il ne « compromet » même constat. Les implants ves insuffisantes de stérilité ». Dans
terrain, n’hésitent pas à faire du chantage à la pompes à insuline ou prothèses de pas la sécurité des patients. En re- d’abord autorisés en Europe font l’un des pays européens anonymi-
délocalisation, agitent la menace d’un im- hanche) sont censés être contrôlés vanche, l’industriel n’a pas à dé- l’objet de près de deux fois plus de sés par la Commission, une seule et
pact de 17,5 milliards d’euros sur leur secteur avant leur implantation. L’enquête montrer son efficacité… rappels que ceux d’abord autorisés même personne dirigeait un orga-
– chiffre affolant au vu du marché en Europe, des « Implant Files » s’est intéressée aux Etats-Unis (27 % contre 14 %). nisme notifié et l’agence nationale
alors évalué à 100 milliards. Et menacent le à ces « organismes notifiés » (noti- « Tests in vivo » Sur les 206 dispositifs cardio-vas- censée le surveiller.
commissaire européen à la santé d’aller se fied bodies), des sociétés commer- Au contraire, un médicament culaires, neurologiques et orthopé- « Les problèmes les plus notables »,
plaindre auprès du président de la Commis- ciales qui délivrent le certificat CE, passe par quatre phases d’essais diques analysés entre 2005 et 2010, note sobrement la Commission,
sion, José Manuel Barroso. indispensable à l’accès au marché. cliniques pendant plusieurs an- un quart ont posé un problème de concernent « l’indépendance et
Totalement inconnues du public, nées : d’abord sur des animaux, sécurité, « y compris ceux classés l’impartialité du personnel des
VINGT ET UNE VISITES DE LOBBYISTES elles brassent des chiffres d’affaires puis sur plusieurs milliers de per- comme innovations majeures ». A organismes notifiés », et « l’insuffi-
En un an, les eurodéputés conservateurs bri- parfois considérables. Celui de SGS, sonnes afin de décrocher une ce jour, le Nanostim n’est pas auto- sance de preuves justifiant la qualifi-
tanniques ont reçu à eux seuls 21 visites de le leader du secteur, avoisine les autorisation de mise sur le mar- risé par la FDA. cation des employés ». Des « actions
lobbyistes de l’implant, d’après le registre de 5 milliards d’euros par an. ché. Rien de tel pour les dispositifs Quand la Commission euro- correctives urgentes » allant
transparence du groupe. L’une des assistants En Europe, le système de contrôle médicaux. Pour des produits pion- péenne lance en 2008 la refonte de jusqu’au retrait de l’habilitation
de l’Irlandaise Mairead McGuinness, respon- des dispositifs médicaux relève niers comme le Nanostim, les or- la législation sur les dispositifs mé- ont été imposées.
sable du dossier pour la droite majoritaire d’un conflit d’intérêts institution- ganismes notifiés se satisfont de dicaux, elle envisage une réforme Pourtant, le nouveau règlement,
(Parti populaire européen), est ensuite allée nalisé. Non seulement l’entreprise « données cliniques » sur générale- radicale. Les Etats membres, dont adopté en avril 2017 et applicable
travailler comme lobbyiste pour Medtronic, contrôlée paye son contrôleur, ment moins de 100 personnes, se- les agences de santé doivent pour- en 2020, maintient les organismes
le leader mondial du secteur. mais elle sponsorise aussi les étu- lon le Centre fédéral d’expertise tant superviser les organismes no- notifiés, certes sous surveillance
La rapporteuse socialiste ne peut guère des cliniques effectuées en amont des soins de santé belge, KCE. Pour tifiés, soulignent des « défaillances renforcée, dans leur rôle de
compter que sur son groupe et celui des sur ses propres produits et, le plus la procédure d’« équivalence », les dans leur fonctionnement », écri- contrôleurs rémunérés. Le 28 octo-
Verts : la droite et les centristes sont opposés souvent, rémunère les médecins et exigences sont encore plus faibles. vait-elle dès 2002. Témoin, l’affaire bre 2016, St. Jude Medical a an-
à un système d’autorisation centralisée. ingénieurs qui les réalisent. Pour « Vous testez votre dispositif sur PIP, ces prothèses mammaires dan- noncé la suspension des implanta-
D’ailleurs la Commission se montre inflexi- l’étude Nanostim, réalisée sur des quelques animaux, vous rédigez gereuses implantées chez plus de tions du Nanostim : certaines bat-
ble. « Sur ce point, il n’y a aucune possibilité de moutons et des humains, le cardio- une synthèse de la littérature scien- 400 000 femmes dans le monde. teries se déchargeaient en quel-
compromis », tranche une note interne en logue consulté était ainsi membre tifique le comparant à d’autres, et La filiale française de TÜV Rhein- ques mois, au lieu des neuf ans
avril 2013. « Rejeté comme étant inapproprié du conseil consultatif de St. Jude puis vous le mettez directement sur land, l’organisme notifié qui avait prévus. Près de 1 500 patients
pour le secteur », le principe d’une agence Medical, la pathologiste chargée le marché et vous le testez sur des délivré le certificat, n’avait rien vu. avaient déjà été implantés. Pas des
centralisée « nuirait à l’innovation et à la d’examiner l’état du cœur des gens, comme le résumait à la Elle faisait ses inspections sur place moutons, des humains. p
compétitivité du secteur (…) sans valeur ajou- animaux était payée par la firme et chaîne néerlandaise Avrotros Carl en prévenant PIP de sa visite, par- stéphane horel et emeline cazi
tée démontrée pour la sécurité des patients ». trois des auteurs étaient à la fois Heneghan, professeur de méde- fois deux mois à l’avance. De plus, avec petra blum (icij),
La Commission a assuré en octobre 2018 au employés et actionnaires de Na- cine à l’université d’Oxford. Mais elle n’était pas habilitée pour ex- joop bouma (« trouw »),
Monde, qu’« il n’y avait pas eu de lobbying nostim-St. Jude Medical. cela ne se déroule pas dans le cadre pertiser les dispositifs médicaux, katrin langhans
pour bloquer la réforme, mais une volonté de Si le Nanostim n’avait pas été le d’un essai clinique. Dans le contexte mais… les appareils basse tension, (« süddeutsche zeitung »)
réforme ». Et de préciser : « La Commission premier pacemaker sans fil, mais le du marquage CE, vous mettez le dis- comme les sèche-cheveux. et jet schouten (avrotros)
agit toujours dans l’intérêt général et non
dans celui d’un groupe particulier. »
A l’automne 2013, les recommandations de
vote envoyées par Eucomed aux députés en
amont de la séance plénière au Parlement
Les « discussions informelles » des fabricants avec le ministère
leur demandent de repousser le principe
d’une autorisation centralisée. Et le 22 octo- la quatrième journée start-up innovan- tête » et « transmettre aux décideurs publics de protection des personnes et de l’ANSM,
bre 2013, cette « révolution » du système est tes du dispositif médical du Syndicat national des informations, expertises dans un objectif avaient été jugés « actuellement trop élevés »
définitivement rejetée. de l’industrie des technologies médicales de conviction » aux « membre [s] du gouverne- par Matignon. Combien de fois la ministre, le
Le processus législatif s’est encore étiré (Snitem) s’est close en juin à Paris sur un dis- ment ou membre [s] de cabinet ministériel » cabinet du premier ministre et les deux
quatre ans, jusqu’à l’adoption définitive du cours d’Agnès Buzyn, venue promettre que le sur la « régulation et [de] réglementation » des autres ministères impliqués dans la prépara-
texte en avril 2017. D’après le registre de ministère de la santé serait aux « côtés » des dispositifs médicaux. Ce sont les activités tion du Conseil stratégique (l’enseignement
transparence de l’Union européenne, fabricants pour les « accompagner ». En 2016, qu’il a déclarées à la Haute Autorité pour la supérieur et l’économie) ont-ils discuté avec
Eucomed (aujourd’hui MedTech Europe) a elle s’était déroulée « sous le haut patronage » transparence de la vie publique (HATVP) pour les industriels du secteur depuis la formation
affecté entre 2,8 et 3,3 millions d’euros au d’Emmanuel Macron, alors aux commandes l’année 2018, des activités de lobbying aux- du gouvernement en mai 2017 ? Aucun d’eux
lobbying sur la réglementation. « Quand je du ministère de l’économie : les fabricants quelles il affirme avoir consacré entre n’a répondu.
pense à toutes ces années que j’ai consacrées d’implants n’ont jamais négligé les allées du 300 000 et 400 000 euros. Le cabinet d’Agnès Buzyn a refusé. Ces infor-
au règlement sur les dispositifs médicaux, à pouvoir. mations « n’existent pas sous le format » solli-
l’énergie, aux efforts, aux nerfs, mais aussi On croisait cette année à la Journée du Sni- Réduction du délai d’accès au marché cité par Le Monde, a-t-il indiqué, « la déclara-
aux blessures et aux attaques, dit Dagmar tem Cécile Vaugelade, l’ancienne directrice Agnès Buzyn a en effet reçu le 4 avril une délé- tion des actions de représentation d’intérêts in-
Roth-Behrendt, et que je vois ce qui est sur la adjointe pour les dispositifs médicaux à gation du Snitem au ministère de la santé combe aux représentants eux-mêmes et se fait
table maintenant, je suis soit très en colère, l’Agence nationale de sécurité du médica- pour un « échange constructif », d’après l’orga- sur le site de la HATVP de sorte que le ministère
soit très triste, selon mon état. Car c’est une ment (ANSM). Elle travaille désormais pour nisation. Et le 10 juillet, à l’issue du Conseil ne tient pas de son côté un registre de suivi spé-
mauvaise loi, qui n’est pas adaptée à la pro- ceux qu’elle avait pour fonction de réglemen- stratégique des industries de santé, le gouver- cifique qui aurait le même objet ». Le Monde a
tection des patients. » p ter : elle est directrice des affaires technico-ré- nement annonçait une réduction spectacu- saisi le 16 octobre la Commission d’accès aux
stéphane horel glementaires du Snitem. laire du délai d’accès au marché pour les dis- documents administratifs afin d’obtenir des
avec simon bowers (icij), elena kuch Le syndicat entend « organiser des discus- positifs médicaux, qui passe de 500 à réponses des ministres concernés. p
(ndr), jet schouten (avrotros) sions informelles ou des réunions en tête à 180 jours. Les délais de réflexion des comités s. ho.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

14 | implant files 0123


MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Prothèse mammaire
macrotexturée.
YVES SAMUEL POUR « LE MONDE » moins de 18 000 femmes ont été
explantées après ce scandale.
FAUTE D’UN REGISTRE
Ce dossier aurait pu être l’occa- NATIONAL, IL EST
sion d’exiger un suivi des patien-
tes et, au niveau européen, des es- DIFFICILE DE SAVOIR
sais cliniques des industriels. Il
n’en a rien été. C’est seulement QUI PORTE LA « BIOCELL »,
parce qu’elle avait mis sur pied un LE MODÈLE LE PLUS
groupe de travail sur le lym-
phome lié aux implants que PROBLÉMATIQUE
l’ANSM a demandé en 2015 aux fa-
bricants sur le marché français de
lui fournir des informations con- plant ne sont pas suffisamment
cernant la « biocompatibilité » de garanties », a conclu l’institut, qui
leurs produits, c’est-à-dire la dé- craint un « impact potentiel sur la
monstration scientifique qu’ils sécurité des patients ».
sont parfaitement tolérés par l’or- Si les dossiers techniques
ganisme. Ces tests ont pour objet étaient incomplets, les implants
d’évaluer la toxicité des maté- mammaires n’étaient donc pas
riaux, leur impact sur le système conformes à la réglementation
immunitaire, leur caractère can- européenne. Pourquoi ont-ils pu
cérigène ou encore leur effet sur être commercialisés ? La question
le développement du fœtus. de la compatibilité des implants
mammaires avec le corps humain
Classification peu claire s’impose avec d’autant plus
En pratique, la plupart des fabri- d’acuité depuis deux publications
cants ont envoyé à l’ANSM un à l’automne. Ces études relancent
simple document, appelé « ra- le débat qui avait conduit, dans les
tionnel », dans lequel ils expli- années 1990, les autorités françai-
quent pourquoi ils se sont abste- ses et américaines à interdire un
nus de les réaliser. C’est autorisé temps les prothèses. Elles confir-
par la réglementation mais, en ment que les femmes porteuses

Les prothèses mammaires, mars 2016, les experts jugent non


« recevable » la « quasi-totalité des
arguments avancés par les fabri-
cants » pour « justifier l’absence de
d’implants mammaires ont un
risque supérieur de développer
des maladies auto-immunes.
« Quand vous introduisez quel-

un scandale de tous les jours


tests ». Autrement dit, aucun « n’a que chose dans le corps humain,
apporté la preuve de la biocompa- cela provoque une réaction im-
tibilité de ses implants mammai- munitaire continue. Si cela dé-
res à surface texturée ». rape, vous pouvez développer une
Selon l’Agence, pas de quoi s’alar- maladie auto-immune ou voir vos
Des implants texturés sont soupçonnés d’être à l’origine d’un cancer rare mer. « Nous disposons de suffisam- allergies s’aggraver », explique
ment d’éléments pour être complè- Jan Willem Cohen Tervaert, pro-
tement rassurés sur cette ques- fesseur à l’université d’Alberta,
tion », explique Jean-Claude Ghis- au Canada, et coauteur de la pu-

C’
était en 1997. La pre- en septembre l’attestent sans am- signalements d’incidents en de l’« affaire PIP », les autorités lain, l’un des directeurs de l’ANSM. blication la plus complète. Lui
mière femme avait biguïté. Le 21 novembre, l’Agence France. Pour Agnès Buzyn, la mi- sanitaires n’étaient pas en me- Pourtant, les dossiers sont encore aussi souligne l’absence de tests
38 ans quand on lui a nationale de sécurité du médica- nistre de la santé, il était jusqu’ici sure d’identifier toutes les patien- considérés comme incomplets et adéquats. « Ce que nous obser-
diagnostiqué un ment et des produits de santé difficile de « mettre en évidence tes concernées par ces prothèses leur évaluation est toujours en vons n’est que le sommet de l’ice-
cancer rare touchant les ganglions (ANSM) a publié un message de statistiquement » ce lien. Ce n’est frauduleuses, remplies d’un gel cours. La classification des prothè- berg », poursuit le scientifique,
lymphatiques, appelé lymphome prudence, conseillant aux chirur- pas la première fois que la longue de silicone dangereux, théorique- ses en elle-même n’est pas claire qui s’attend à voir émerger bien
anaplasique à grandes cellules giens « d’utiliser de préférence des histoire des implants mammaires ment réservé à un usage indus- non plus : « nano », « micro », d’autres cas. Selon lui, tant que
(LAGC). A ce jour, elles sont 615 at- implants mammaires à enveloppe révèle l’incapacité des autorités à triel. Annoncée en grande pompe « macro ». Ces appellations, qui ne les industriels ne fourniront pas
teintes dans le monde, dont 56 en lisse », en attendant de prendre évaluer l’ampleur des problèmes. en 2016, la création de ce registre sont définies par aucun critère d’étude solide, « il faudrait inter-
France, selon Corinne Haioun, une décision finale début 2019. Le Elles ne sont pas en mesure de dire est toujours suspendue à une scientifique, sont essentiellement dire ces implants ».
professeure d’hématologie à l’hô- lendemain, la société savante des aujourd’hui, parmi les 400 000 à décision de la Commission natio- des termes de marketing. Mais là encore, faute de suivi des
pital Henri-Mondor de Créteil, la chirurgiens plasticiens, qui préfé- 500 000 femmes porteuses d’im- nale de l’informatique et des Le cas français n’est pas isolé. A patientes, les autorités sanitaires
responsable du registre des cas de rait jusqu’alors « ne pas inquiéter plants mammaires en France, libertés (CNIL). la même période, l’Institut néer- naviguent à vue. Entre-temps, le
lymphome en France. Toutes, ou inutilement la population », a éga- combien sont concernées. Le mi- L’affaire PIP avait également landais pour la santé publique et nombre de personnes exposées a
presque, ont pour point commun lement recommandé de ne plus nistère parle d’au moins 340 000 permis de mesurer les défaillan- l’environnement, le RIVM, me- littéralement explosé. Au cours
d’avoir porté des implants mam- poser d’implants macrotexturés prothèses texturées, mais il est ces d’un système qui confie la cer- nait des investigations similaires de la dernière décennie, plus de
maires dits « texturés », dont la Biocell du laboratoire Allergan, impossible de le vérifier. tification d’un implant à une so- sur les dossiers des dix fabricants 10 millions de femmes se sont fait
surface granuleuse a été conçue celle qui domine le marché, « en ciété privée – un organisme noti- d’implants commercialisés aux implanter des prothèses mam-
pour mieux adhérer aux tissus. raison de [leur] surreprésenta- Gel de silicone dangereux fié –, payée par l’industriel, à par- Pays-Bas. Pour sept d’entre eux, maires dans le monde. p
Un « effet Velcro » qui entraîne des tion » dans les cas de LAGC. Faute d’un registre national, dont tir d’un seul dossier. Elle avait les données de biocompatibilité emeline cazi,
réactions inflammatoires. Des chirurgiens, alertés par les la création est pourtant discutée aussi montré l’incapacité de étaient là aussi jugées « insuffi- chloé hecketsweiler
Le soupçon d’un lien entre les effets indésirables, avaient banni depuis 2013, il est encore plus dif- l’ANSM à réagir aux alertes des santes ». « Toute lacune » dans la et stéphane horel
implants texturés des prothèses ces prothèses depuis des années : ficile de savoir qui porte la « Bio- chirurgiens qui signalaient des documentation technique « pour- avec deborah cohen (« british
et cette pathologie plane depuis ce sont en effet les implants mam- cell », le modèle le plus probléma- cas de rupture précoce depuis rait impliquer que la sécurité du medical journal »/bbc)
2008, mais deux études publiées maires qui occasionnent le plus de tique. En 2010 déjà, au moment deux ans. Rien qu’en France, pas produit et l’utilisation sûre de l’im- et jet schouten (avrotros)

« L’activité économique prime sur la sécurité sanitaire »


Ancienne juge au pôle de santé publique du tribunal de Marseille, Annaïck Le Goff s’inquiète du manque de contrôle des implants

fabricant, et les études cliniques et harmonisera les contrôles. La vi- certifiés ne sont pas dans une lo- crises sanitaires sont souvent ré- suite au fabricant d’assurer la sur-
ENTRETIEN ne sont pas toujours obligatoires. site inopinée au moins une fois gique de recherche de comporte- vélées par des dénonciations ano- veillance post-fabrication de son

A nnaïck Le Goff, ancienne


juge au pôle de santé
publique du tribunal de
grande instance de Marseille,
estime qu’il est urgent de renfor-
Peut-on confier sa santé à des
sociétés à la fois juge et partie ?
La question de l’indépendance
est fondamentale. Je ne vois pas
tous les cinq ans est aussi une véri-
table avancée. Chaque fabricant
devra nommer un responsable
des affaires réglementaires, doté
d’une formation suffisante. Enfin,
ments frauduleux. La matériovi-
gilance reste donc primordiale.

Cette vigilance est-elle


effective ?
nymes, ou des décès. Le nouveau
règlement demande à ce que
soient aussi surveillées les aug-
mentations d’incidents non gra-
ves. Mais encore faut-il avoir les
dispositif, et l’ANSM va inspecter
régulièrement certaines entrepri-
ses. Si des écarts sont repérés, elle
y retourne. Mais, à moins qu’elle
ait reçu un signalement ou une dé-
cer les contrôles des dispositifs comment la résoudre tant qu’exis- le nouveau règlement rend les Pour que le système d’alerte moyens pour le faire. Et puis, c’est nonciation, elle ne peut pas cons-
médicaux. tera ce lien financier entre l’indus- études cliniques obligatoires. Mais fonctionne, il faudrait que chacun une question de philoso- tater une fraude. Contrairement à
triel et l’organisme de contrôle. il y a la possibilité d’y déroger… joue le jeu, ce n’est pas le cas. Les phie. Certains fabricants décla- d’autres agences européennes,
Avec le recul, quelle vision Tout le système repose sur la fabricants sous-déclarent les inci- rent beaucoup et cela peut être comme la britannique, elle ne dis-
avez-vous des dispositifs confiance que l’on accorde au fa- Pourquoi une autorisation dents car cela pourrait déclencher interprété comme un signe de pose pas de pouvoir judiciaire.
médicaux ? bricant. Or, l’organisme certifica- de mise sur le marché, des inspections et entraver leur transparence. L’AP-HP [l’Assis-
J’ai découvert que la réglemen- teur n’est pas là pour prendre des comme pour le médicament, activité. Quant aux médecins, ils tance publique-Hôpitaux de Paris] Comment peut-on expliquer
tation des dispositifs médicaux mesures coercitives et, à être trop n’a-t-elle pas été retenue ? voient la déclaration comme une insiste beaucoup sur la déclara- les défaillances des implants ?
est beaucoup moins protectrice vigilant, il prend le risque que plus Les agences de santé n’ont pas contrainte administrative supplé- tion. Or, pour l’AP-HP, plus on dé- Ce n’est pas l’intérêt
que celle du médicament, et que personne ne fasse appel à lui. Les les moyens humains de réaliser le mentaire : ils en parlent avec le clare, mieux c’est : c’est signe que des industriels…
les patients sont moins bien pro- dernières affaires ont montré qu’il contrôle des dispositifs médi- commercial, mais l’information les agents ont conscience de la sé- Ils savent fabriquer les implants,
tégés que s’ils avalaient un com- y avait des failles dans le système. caux. Et puis nous sommes dans ne rentre pas dans le circuit offi- curité. Mais s’il n’y a pas d’action mais savent-ils analyser les défec-
primé de paracétamol. Il n’existe La fraude existera toujours, mais une logique de fluidité du mar- ciel. Et même lorsque les problè- corrective après, ça ne sert à rien. tuosités ? Le fabricant n’a pas for-
aucune autorisation de mise sur des garde-fous ont été introduits ché. L’activité économique prime mes remontent, il est très difficile cément de compétences chimi-
le marché délivrée par les autori- dans le nouveau règlement euro- sur la sécurité sanitaire. Les fabri- de trouver des laboratoires pour L’autorité de santé, l’Agence ques ou scientifiques. Il faut impo-
tés sanitaires pour les implants, péen. A partir de 2020, certaines cants sont soumis à une forte de- expertiser les explants. nationale de sécurité du médi- ser que les salariés soient formés à
qui sont pourtant à haut risque. dérives pourront être évitées. Do- mande pour produire des disposi- cament (ANSM), peut-elle la culture de la sécurité sanitaire et
Leur conformité aux exigences de rénavant, un groupe européen tifs innovants dans les meilleurs Ces signalements permettent- surveiller les fabricants ? à la matériovigilance. p
sécurité est contrôlée par des aura un droit de regard sur la dési- délais. Même avec les change- ils de détecter les problèmes ? Pour la mise sur le marché, tout propos recueillis par
sociétés privées, choisies par le gnation des organismes notifiés ments de texte, les organismes L’expérience montre que les est déclaratif. On demande en- e. ca. et c. hr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 | 15

« Les implants, angoisse


des ministres de la santé »
Agnès Buzyn, la ministre de la santé, assure travailler
à un meilleur signalement des incidents

cellules [LAGC]. L’avis d’experts Souvent, les médecins sous-dé-


ENTRETIEN recommande alors de mieux sui- clarent les effets indésirables.

A
gnès Buzyn, la minis- vre les femmes et de ne les ex- Soit parce que c’est long. Soit
tre de la santé, cons- planter qu’en cas de signe. Le mi- parce qu’ils considèrent que c’est
tate une sous-déclara- nistre Xavier Bertrand ne suit pas un événement habituel, et que
tion des effets indési- cet avis et propose une explanta- cela fait partie des risques. Soit
rables des dispositifs médicaux, tion de précaution. A-t-on bien parce que l’événement est telle-
mais assure travailler avec les mé- fait ? Entre 15 000 et 20 000 fem- ment inattendu qu’ils considè-
decins et les professionnels pour mes ont été explantées. A la place, rent que c’est sans lien avec le
que ces signalements soient plus on leur a posé de nouvelles pro- dispositif. Pour augmenter la
systématiques et automatisés. thèses dont on se dit maintenant culture de la déclaration, je mène
que ce sont elles qui posent pro- un travail avec l’ordre des méde-
Des chirurgiens alertent blème. In fine, la décision a été cins et les professionnels pour
depuis plusieurs années plus toxique que si on avait suivi qu’elle soit plus systématique et
sur un lien possible entre l’avis de l’INCa. Je redis que le ris- plus automatisée.
prothèses texturées, dont la que reste très faible et que le LAGC
Biocell d’Allergan, et un cancer est une maladie très rare. Chaque année depuis 2011,
rare. L’agence de santé a un rapport met en avant
recommandé le 21 novembre Sept ans après l’affaire PIP, il la défaillance du système.
de ne plus poser ces implants est toujours impossible d’iden- Pourquoi n’avoir pas tenu
mammaires. Pourquoi tifier qui porte quel implant compte de ces alertes pour
avoir autant attendu ? en France. Pourquoi le décret protéger les patients ?
C’est toujours facile de refaire de 2006 sur la traçabilité Les ministres qui m’ont précé-
l’histoire a posteriori. Nous cher- n’est-il toujours pas appliqué ? dée ont mené des batailles rudes
chons ce lien depuis plusieurs an- Depuis des années, les implants en Europe, à tel point qu’on a été Agnès Buzyn,
nées sans arriver à le mettre en médicaux, c’est l’angoisse des vus comme – pardonnez-moi – à Paris, le
évidence statistiquement. La dif- ministres de la santé. J’ai toujours des emmerdeurs. On a par exem- 21 novembre.
ficulté, c’est que la majorité des entendu Xavier Bertrand et Mari- ple demandé des études clini- ED ALCOCK/M.Y.O.P.
femmes, en France, portent des sol Touraine dire que leur inquié- ques pour tous les dispositifs qui POUR « LE MONDE »
implants texturés, et environ une tude venait des dispositifs médi- demandaient le rembourse-
sur trois des Biocell d’Allergan. caux parce que le niveau d’exi- ment. Une charte pour encadrer
Toutes ont eu plusieurs prothè- gence avant la mise sur le marché la visite médicale des fabricants
ses dans leur vie. C’était donc très est bien inférieur à celui du médi- de dispositifs médicaux est en
difficile d’affirmer le lien. On a cament. Tous savent que la régle- train d’être rédigée et des sanc- pratiques et de vérifier qui entre compte pour moi, c’est qu’on ne question qui est posée, c’est la
même cru que les prothèses frela- mentation est insuffisamment tions financières sont prévues dans les hôpitaux, et dans les demande pas à l’établissement de représentation des médecins
tées PIP étaient en cause, puis on robuste. Aujourd’hui, les chirur- pour ceux qui ne la respecte- blocs opératoires. consommer plus d’implants et français dans les essais cliniques
s’est rendu compte qu’on trou- giens ont l’obligation de donner raient pas. Aujourd’hui, normale- que les professionnels gardent internationaux, industriels ou
vait des lymphomes sur d’autres une carte avec le type de pro- ment, les industriels ne peuvent Que pensez-vous des partena- leur liberté de prescription. pas. Or, quand un pays décroche
marques que PIP. thèse, son numéro de série. Pour plus entrer comme ils le faisaient riats passés par des fabricants parce que les délais sont trop
cela, chaque implant doit avoir dans les hôpitaux. comme Medtronic avec des A l’issue du dernier Conseil longs, non seulement vous privez
Que dites-vous aux femmes son code de traçabilité, mais c’est établissements de santé ? stratégique des industries des patients français d’accès aux
qui en portent ? long à mettre en place parce qu’il Des fabricants mettent pour- Ils financent des salles de santé, vous avez raccourci médicaments, mais les médecins
Prendre une décision de police y a 1, 5 millions de dispositifs mé- tant à disposition du person- d’opération en contrepartie de les délais d’autorisation pour français n’auront pas la compé-
sanitaire est compliqué. En 2011, dicaux sur le marché. nel payé par l’industrie pour la pose d’implants. N’y a-t-il les essais cliniques. Est-ce tence sur l’usage du médicament.
l’Institut national du cancer assister les chirurgiens au bloc pas un risque d’influence un cadeau fait aux industriels ? C’est là qu’on risque d’avoir des
[INCa] annonce qu’il ne peut pas La base de données qui recense opératoire. Est-ce normal ? sur les choix médicaux ? Au vu des missions que j’ai patients français « cobayes ». p
conclure à un lien entre les pro- les incidents comporte beau- Non, ce n’est absolument pas Je découvre ce contrat, et je ne exercées dans ma vie, je ne suis propos recueillis par emeline
thèses PIP et le risque de lym- coup de cases non renseignées. normal. La charte aura précisé- sais pas si je souhaite que ce genre pas considérée comme faisant cazi, chloé hecketsweiler et
phome anaplasique à grandes Comment l’expliquez-vous ? ment pour but d’interdire ces d’accord se déploie. Ce qui des cadeaux aux industriels ! La stéphane horel

A Strasbourg, des « explants » autopsiés comme les patients


Dans une ancienne morgue, un chirurgien et une poignée de scientifiques scrutent à la loupe les implants cardio-vasculaires endommagés

REPORTAGE des incidents ne suffit pas,


d’autant que les autorités de santé
cardio-vasculaires issus d’une
vingtaine de fabricants. Dès la fin
« APRÈS L’AFFAIRE PIP, « Le corps humain a tout pour
plaire : un milieu humide, une tem-
testons la résistance et la fatigue
des matériaux. Ensuite, nous
strasbourg - envoyée spéciale
n’ont pas les moyens de réaliser des années 1990, « nos travaux ON S’EST DIT QU’IL SERAIT pérature à 37 degrés et des enzy- faisons de la matériovigilance,

B ienvenue dans ma grotte ! »,


plaisante le médecin en
poussant la porte à la pein-
ture écaillée de son laboratoire. Le
lieu ressemble à une cuisine des
les expertises appropriées.
« L’ANSM [Agence nationale de sé-
curité du médicament et des pro-
duits de santé] confie l’analyse
aux industriels, qui disent alors
ont montré que la stabilité des pre-
miers modèles était catastrophi-
que », dit le professeur, en raison
des ruptures de gaines en tissu, de
la corrosion des parties métalli-
UTILE DE REGARDER
DANS LE RÉTROVISEUR »
NABIL CHAKFÉ
mes. Il y a forcément une dégrada-
tion », insiste le chirurgien.

Agressions du corps
Retracer l’histoire de ces objets à
mais nous n’avons pas la compé-
tence dans chaque pays pour
analyser les dispositifs explantés,
admet-il. Nous essayons d’avoir le
plus de retours du terrain, car les
années 1950 ; c’est l’un des bâti- que le problème est lié à l’explanta- ques et des fuites dangereuses. chef du service de chirurgie l’intérieur du corps est un vrai problèmes coûtent cher, surtout
ments les plus anciens de l’hôpital tion plutôt qu’au dispositif lui- Deux prothèses en polyester vasculaire du CHU de Strasbourg défi. Méconnaissables, déchirés, aux Etats-Unis, où des usines
de Strasbourg, qui a d’ailleurs même », soupire le médecin. sont scrutées à la loupe : des chi- déformés, décolorés, les implants peuvent fermer des mois entiers en
longtemps abrité la morgue. Le rurgiens avaient constaté qu’elles ont subi à la fois les agressions du attendant d’identifier la cause. »
professeur Nabil Chakfé s’y livre Corrosion se déchiraient dans le sens de la Envoyés de toute l’Europe, plus corps et celles du bistouri qui les a Signe que les temps changent,
désormais à un autre genre Sur les paillasses, des machines, longueur, une fois implantées d’une centaine d’échantillons at- posés, puis retirés. « Nous les com- l’équipe de Nabil Chakfé va bien-
d’autopsie : celle des explants parfois créées sur mesure, testent chez le patient. « C’était lié à la tendent d’être analysés, soigneu- parons ensuite aux modèles neufs tôt emménager dans des locaux
cardio-vasculaires, ces gaines en les propriétés mécaniques des technique de fabrication », indi- sement étiquetés et rangés dans pour voir de quelle façon les pro- neufs, grâce à un financement de
tissu et ressorts métalliques utili- implants. Devant un soupirail, que le scientifique. Ces conclu- de petits bacs de couleur. C’est priétés mécaniques ont pu être al- la région Grand-Est et de la métro-
sées pour réparer les artères trois scientifiques s’affairent sions ont été adressées au fabri- une mine d’or pour l’équipe de térées. » L’anatomie de chaque pa- pole de Strasbourg. Le médecin
endommagées. Souvent retirés autour d’une série de flacons, où cant, Meadox, une division du chercheurs, qui espère prévenir tient influe également. Selon la espère maintenant vendre son
des corps après une fuite, ils sont flottent des explants : il faudra géant américain Boston Scienti- de nouvelles catastrophes. « Après courbure des artères, la partie expertise aux fabricants. « Mais
envoyés ici pour y être analysés. plusieurs semaines pour qu’un fic, mais « nous avons reçu zéro ré- l’affaire PIP [prothèses mammai- métallique de la prothèse peut pas question d’accepter une petite
Chef du service de chirurgie vas- cocktail d’enzymes et de javel les ponse de leur part », soupire-t-il. Il res], on s’est dit qu’il serait utile de frotter sur la gaine en tissu et la ligne en bas du contrat qui enterre-
culaire du CHU de Strasbourg, il débarrasse des résidus de chair et y a aussi les endoprothèses Cor- regarder dans le rétroviseur », percer. Le dispositif peut aussi rait le résultat », prévient le pro-
est le premier, en Europe, à avoir de sang. « On ne sait pas toujours vita, elles aussi au catalogue de raconte le médecin. être endommagé au moment où fesseur, qui tient à son indépen-
lancé, en 2011, ce programme ce que l’on cherche, donc nous re- Boston Scientific, dont « la mem- Deux flacons, expédiés il y a il est comprimé dans le cathéter dance. A l’avenir, il s’est aussi pro-
d’analyse d’explants cardio-vas- gardons tout. Et nous stockons les brane qui devait les rendre étan- quelques jours de Niort, contien- qui le guide jusqu’à l’artère. mis de s’attaquer à la formation
culaires (Geprovas). « Le plus sou- images et les résultats dans une ches se dissolvait dans le temps. nent, pour l’un, une prothèse im- Les données recueillies à Stras- des chirurgiens. « C’est halluci-
vent, les explants sont jetés à la base », explique Delphine Dion, Cela a pu entraîner des ruptures plantée lors d’un pontage, qui bourg n’ont pas manqué d’attirer nant pour la sécurité des patients.
poubelle, et on ne sait pas ce qui a ingénieure spécialisée dans les d’anévrisme de l’aorte, voire des s’était déchirée peu de temps l’attention des fabricants. Le res- Feriez-vous confiance à un pilote
mal tourné. Comme si, après un textiles médicaux. décès », explique Nabil Chakfé, après. Pour l’autre, un stent de ponsable français de Cook Medi- formé il y a quarante ans sur un
crash aérien, on se débarrassait de Cette collection unique au pour qui l’implant est une « pas- l’américain Medtronic – leader cal, un groupe américain, est avion à hélice ? Non ! Vous atten-
la boîte noire ! », souligne le méde- monde comprend des informa- soire ». « Le modèle a été discrète- mondial des implants – bouché venu rencontrer Nabil Chakfé. driez le suivant. » p
cin, qui estime que la surveillance tions sur plus de 630 explants ment retiré du marché. » six mois après son installation. « Avant la mise sur le marché, nous c. hr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

16 | disparitions 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Bernardo Bertolucci
Cinéaste italien

R
appeler d’emblée, pour
évoquer sa vie et son AUJOURD’HUI, SES
œuvre, que ce natif des
environs de Parme,
PROPOS APPARAISSENT
né le 16 mars 1941, est le fils aîné TOTALEMENT DÉPLACÉS
du poète Attilio Bertolucci est
plus qu’un simple détail bio- AU REGARD DU
graphique. Car client des ana-
lystes et auteur d’une œuvre han-
TRAUMATISME VÉCU
tée par le scénario freudien, le DURANT LE TOURNAGE
cinéaste Bernardo Bertolucci
n’aura jamais cessé de chercher à DU « DERNIER TANGO
se libérer de ses figures paternel-
les. Il est mort à Rome, lundi À PARIS » PAR MARIA
26 novembre, des suites d’un SCHNEIDER
cancer. Il avait 77 ans.
Ne cessant d’écrire des poèmes
d’inspiration familiale qu’en mère cantatrice et recherche des
tournant son premier film, paradis artificiels. Imbibé par l’at-
cet ex-admirateur du cinéma mosphère de désarroi qui plombe
hollywoodien passe de la coupe l’Italie à l’heure des attentats ter-
de son père biologique sous roristes, La Tragédie d’un homme
celle de Pier Paolo Pasolini. Ber- ridicule (1981) plonge un indus-
tolucci tourne, avec La Commare triel dans un dilemme : doit-il sa-
Secca (1962), un film « à la ma- crifier son fils, kidnappé par les
nière » de l’auteur de Mamma Brigades rouges, ou sacrifier son
Roma, dont il a été l’assistant sur usine en payant la rançon ? Les
Accattone (1961). Puis, c’est Jean- affres du Fabrizio de Prima della
Luc Godard qui le fascine lors- Rivoluzione sont toujours là, dans
qu’il signe Partner (1968), pat- la terreur de voir disparaître le
chwork brechtien sur la schi- monde de l’enfance, un paradis
zophrénie où rôdent les fantô- perdu, une douceur de vivre qui
mes d’Artaud et de Dostoïevski. n’appartient plus qu’au passé.
Il confessera avoir fait La Ce sont ces mêmes émotions
Commare Secca pour « dérober qu’il transpose dans Le Dernier
Rome à Pasolini », et s’il situe Empereur (1987), évocation de la
Prima della Rivoluzione (1964), vie de Pu Yi, ultime représentant
son premier grand film, à Parme, d’une dynastie déchue. Assis
c’est, dit-il, pour « dérober Parme sur le trône laqué de l’empire de
à [s]on père ». La dévotion à la Chine à 3 ans, demi-dieu pri-
Nouvelle Vague le poursuivra sonnier de la Cité interdite, ce
jusqu’à Innocents (2003), entière- playboy passera dix ans dans un
ment tourné dans la nostalgie camp de rééducation après la ré-
d’un Mai 68 vécu à Paris, où les volution maoïste.
jeunes insurgés bousculent les Au-delà des images d’une splen-
modes de vie de leurs aînés deur d’apparat (palais aux toits
(« Papa déconne »), et où la lita- d’émail, étendards bariolés,
nie rétrospective des éblouisse- lampions fleuris, trésors de jade,
ments distillés à la Cinémathè- mandarins et palanquins, phé-
que du Palais de Chaillot n’oublie nix, licornes, incendie d’ors et
pas la Jean Seberg d’A bout de de rouges), Bertolucci s’intéresse
souffle entre Garbo, Dietrich et la à un homme condamné au déra-
Mouchette de Bresson. cinement, transplanté d’une pri-
Ce thème récurrent de l’Œdipe son à une autre, marqué par le
s’accompagne de celui d’une fata- manque du sein maternel et par
lité : suspectant d’être l’héritier l’absence d’une figure paternelle,
d’un passé truqué, Bertolucci se porté à violer les tabous (couper
sait otage de son milieu social. Im- sa natte, porter des lunettes).
bibé d’éducation bourgeoise et en-
gagé au Parti communiste, il res- Le désir de transgression
tera un fils de famille mal dans sa Les sensuelles parties de colin-
peau, marqué par le péché originel En 1979. maillard de part et d’autre d’un
d’être né chez les privilégiés. Ro- EVERETT COLLECTION/ABACA drap de soie tendu, ou la nuit
mantique, gorgé de références 16 MARS 1941 Naissance de noces frémissante d’érotisme
stendhaliennes, l’autobiographi- dans les environs soulignent l’importance du
que Prima della Rivoluzione donne de Parme (Italie) sexuel chez ce cinéaste qui, trois
le ton. Fabrizio, son héros, est en 1962 « La Commare ans plus tard, adapte Un thé au
révolte contre une bourgeoisie qui vérité, son penchant pour les fasciste des années 1930 (inter- Secca », premier film la cinéphilie grâce à un person- Sahara (1990). Le Brando du Der-
symbolise l’alliance entre l’Eglise chimères. Là encore, le théâtre, prété par Jean-Louis Trintignant) 1969 « Le Conformiste » nage de rat de cinémathèque in- nier Tango était clone d’Henry
et l’Etat, et en sympathie avec les l’opéra renvoient aux mensonges, brasse nombre de ses obsessions, 1972 « Le Dernier Tango carné par Jean-Pierre Léaud, le Miller, cette fois c’est l’Américain
combats de la classe ouvrière. aux complots. Une tentative d’as- dont celle du bal, instant où, pour à Paris » film (nimbé d’une lumière à la Paul Bowles qui est pris comme
sassinat de Mussolini se déroule Bertolucci, les masques tombent, 1987 « Le Dernier Francis Bacon) est habité par un modèle d’une quête identitaire
Une Italie léthargique pendant le grand air de Rigoletto. où chacun dévoile des pulsions Empereur », Oscar Marlon Brando auquel il a de- dans le désert, avec perte des illu-
Illustrée par une phrase de Talley- En 1969 sort Il était une fois dans cachées, à l’image de ce troublant du meilleur réalisateur mandé d’oublier les leçons de l’Ac- sions, mort du couple, vertige
rand (« Celui qui n’a pas connu la vie l’Ouest, de Sergio Leone, dont il a pas de danse entre Stefania 1993 « Little Buddha » tor’s Studio et d’être lui-même. existentiel. Consacré à la vie du
avant la révolution n’a pas connu la écrit le scénario avec Dario Ar- Sandrelli et Dominique Sanda. 2011 Palme d’honneur Brando confesse sa propre en- prince Siddhartha, Little Buddha
douceur de vivre »), cette situation gento. Cette même année, Berto- Un malentendu commence à au Festival de Cannes fance, sa mère toujours saoule, (1993) reflète une sorte de conver-
ambiguë entre le rouge et le noir lucci tourne son chef-d’œuvre : Le s’installer entre ses admirateurs 2012 « Moi et Toi », son père brutal. Il hurle à la mort sion chez un auteur athée, ob-
est symbolisée par les deux fem- Conformiste, d’après un roman et Bertolucci, qui a décidé de dernier film sous le métro parisien qui passe sédé par l’ego, et découvrant avec
mes entre lesquelles il balance : d’Alberto Moravia. L’histoire d’un s’« abandonner au principe de 26 NOVEMBRE 2018 Mort au-dessus de sa tête. Et déclare en le bouddhisme une forme de
Clélia, future épouse, image de homme qui a honte de son père, plaisir ». On lui reproche des à Rome fin de tournage : « Je ne ferai plus sagesse. Un tournant chez un
l’ordre, du conformisme, et Gina, interné dans un asile, et de sa concessions au public, on le dési- jamais un film comme celui-là. homme dont le cinéma a tou-
sa tante, image du désordre, de mère, vieille excentrique à gigo- gne comme un maniériste. Il se Je me suis senti violé du début à la jours été fondé sur les conflits
l’amour hors la loi. La grand-messe los. Un homme hanté par une rassure : « J’ai lu Roland Barthes et fin. On a tout sorti de mes tripes. » (homme-femme, fils-père, fils-
bourgeoise est symbolisée par un homosexualité refoulée, une je sais que je peux penser au plaisir Bertolucci est sonné lui aussi : mère, patron-salarié).
opéra de Verdi, refuge du bel canto, culpabilité remontant à l’enfance, esthétique et au succès comme à « Pasolini avait raison. Le succès Ode au cinéma, rêve de révolu-
de la culture de classe. et qui, par volonté de rachat, s’est quelque chose qui n’est pas néces- est un cauchemar. » Des propos tion culturelle, situé dans les al-
Inspiré d’un texte de Borges, voué à mener une vie sans trou- sairement de droite. » qui apparaissent aujourd’hui to- côves de jeunes bourgeois désin-
La Stratégie de l’araignée (1970), bles, à ressembler à tout le monde. talement déplacés au regard du hibés (un trio formé par un Amé-
qu’il tourne juste après, est l’his- Il a épousé une bourgeoise bé- Un pied de nez auto-ironique traumatisme vécu durant le tour- ricain et un couple incestueux
toire d’un homme qui découvre casse et se laisse convaincre par Mais le scandale s’abat sur lui, nage par la comédienne Maria frère-sœur) plus que sur les barri-
que son père, ce militant de la le régime fasciste d’assassiner en 1972, lorsqu’il signe Le Dernier Schneider que l’acteur et le ci- cades, Innocents : The Dreamers
lutte antifasciste que la légende a son ancien prof de philo, un oppo- Tango à Paris, expression d’un néaste avaient entraînée sans la indique un repli (le huis clos de la
façonné au point de lui élever une sant politique réfugié à Paris. fantasme : rencontrer une femme prévenir dans des séquences chambre à coucher) et souligne
statue, et dont il cultive la ressem- Le film affiche une remarquable dans un appartement désert, lui sexuelles brutales et humiliantes. l’éternel désir de transgression.
blance au point de flirter avec son maîtrise de la mise en scène, une faire l’amour sans savoir qui elle Avec les dollars américains de Le film met le doigt sur le
ex-maîtresse, ne fut pas un héros vision onirique et baroque. Bal- est. Veuf d’une femme qui vient trois majors (Artistes Associés, paradoxe d’un cinéaste tiraillé
mais un traître. Le périple initiati- lets de tractions corbillards et de de se suicider, le personnage Paramount et Fox), il tourne 1900, entre instinct et raison, brasse
que se déroule dans une Italie fi- gentlemen à Borsalino, cette fres- principal est un Américain par- fresque épique sur la naissance un certain nombre de figures
gée, léthargique, les herbes folles que Art déco à la beauté funèbre tagé entre pulsion de vie (l’expé- du communisme dans la plaine obsessionnelles : le désir d’aban-
ont envahi les rails d’une gare où est stylisée dans des sanctuaires rience primitive d’une étreinte du Pô, ode au drapeau rouge, au don sensuel, le bal ambigu des
il ne passe plus de train. Mystifié aux lignes droites à la Chirico. Il y physique, sans tabous ni notion combat collectif des masses labo- êtres caméléons, l’attrait du
par un décor enchanteur, sensuel, multiplie les profondeurs de de péché), et une pulsion de mort rieuses, avec Robert De Niro (le triolisme. La nostalgie infinie
onirique, avec jardins enchan- champ fantastiques, cultive les (qui attise brutalité de langage et padrone) et Gérard Depardieu (le d’une innocence du charnel,
teurs et caves remplies de jam- éclairages expressionnistes et jeux sexuels humiliants). paysan). La Luna (1979) est une d’un refuge privé, d’un commu-
bons de Parme, Bertolucci inter- claustrophobiques, les décors Brûlot contre les institutions so- Phèdre à l’italienne où se côtoient nisme amoureux. p
roge l’histoire, son rapport à la en trompe-l’œil. Ce portrait d’un ciales, pied de nez auto-ironique à pulsion incestueuse pour une jean-luc douin
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

| 17
CULTURE
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

pppp CHEF-D'ŒUVRE pppv À NE PAS MANQUER ppvv À VOIR pvvv POURQUOI PAS vvvv ON PEUT ÉVITER

Un footballeur au pays des images


Un premier long-métrage plein de fantaisie autour d’un joueur naïf, victime de son statut médiatique

DIAMANTINO Carloto Cotta


ppvv interprète

P
résenté à la Semaine de la Diamantino.
critique, lors du Festival UFODISTRIBUTION
de Cannes, Diamantino
est le premier long-mé-
trage d’un duo occasionnel de jeu-
nes et joyeux « court-métragis-
tes », Gabriel Abrantes et Daniel
Schmidt (qui avaient signé ensem-
ble Palacios de Pena, en 2013), nés
et formés aux Etats-Unis, mais
œuvrant principalement en Eu-
rope. Entre inspiration hétéroclite
et désinvolture assumée, Diaman-
tino fait feu de tout bois et se pré-
sente comme un grand cirque
d’images, touchantes par leur hy-
bridation et leur multiplicité au
cœur d’une certaine iconographie
contemporaine. Abrantes et Sch-
midt ont, à ce titre, l’idée féconde
de faire vivre à l’écran une figure
rarement approchée par le ci-
néma, celle du footballeur profes-
sionnel, drôle de créature médiati-
que qui concentre sur elle une
foule de passions populaires et
d’intérêts commerciaux.
Diamantino Matamouros (Car-
loto Cotta, aperçu dans Les Mille et
Une Nuits et Tabou, de Miguel Go- rent les ressources de l’outil nu- chose de l’environnement visuel distes d’extrême droite, auxquels collait à la peau. Cette protubé- nine, qui, par leur réunion para-
mes) est une figure de proue de la mérique, dans un esprit de bi- dans lequel baigne notre moder- il se prête sans s’en rendre rance nouvelle, qui perturbe sa doxale, lui confèrent enfin un
Seleçao portugaise, dont le génie douille poétique à la Georges Mé- nité. A commencer par son prota- compte. Autant de flux d’une silhouette, le propulse en même semblant de réalité. p
suscite l’engouement national. liès, créant toutes sortes d’incrus- goniste lui-même, passionnant : communication aliénante, dont temps dans un âge adulte de dé- mathieu macheret
Mais c’est aussi un grand benêt au tations et de mélanges aberrants. d’une part à cause de sa naïveté la meilleure façon de sortir est en- sirs naissants.
cœur d’or, qui fond en larmes de- Ainsi l’inspiration du footballeur spectaculaire, qui le rend aveugle core de se transformer : à la suite Diamantino déchoit alors du Film portugais, français
vant les caméras du monde entier, sur le terrain se manifeste-t-elle au monde ; de l’autre, de par sa d’expériences, une poitrine statut abstrait d’icône pour en- et brésilien de Gabriel Abrantes
un soir de finale, pour avoir raté par une vision candide et amu- stature d’icône médiatique, qui pousse à Diamantino, qui contre- dosser dans sa chair le mélange et Daniel Schmidt. Avec Carloto
un penalty décisif. Son père sante, celle d’une meute géante contribue à le dématérialiser, dit frontalement l’image du foot- de deux images : celles des phy- Cotta, Cleo Tavares, Anabela
meurt au même moment, lais- de « chiens poilus » qui surgissent dans un environnement saturé balleur viril et bodybuildé qui lui sionomies masculine et fémi- Moreira, (1 h 32).
sant le joueur dans le désarroi et sur le terrain pour l’accompagner de logos (ses sponsors), de mar-
aux prises avec deux sœurs jumel- dans un nuage de barbe à papa. Le chandises (le fatras tape-à-l’œil
les, Sonia et Natasha (Anabela et film regorge de telles idées, bran- qui emplit son château) et de
Margarida Moreira), qui le tancent ques et fantaisistes, entre poésie messages publicitaires (ses appa-
et détournent sans vergogne son rafistolée et pastiche épais. ritions à la télévision).
argent. Pour soigner sa détresse, il Diamantino vaut peut-être
recueille dans son vaste château, moins pour ce qu’il raconte – une Créature spectaculaire
recouvert d’azulejos et de mar- histoire d’amour somme toute Le footballeur – un enfant piégé
ques de sponsors, une fausse réfu- convenue, un éloge de la candeur dans un corps d’adulte – est saisi
giée, Aisha (Cleo Tavares), qui est contre la méchanceté du monde – comme une image sans fond, un
en fait une enquêtrice des services que pour son bouillonnant ré- drôle de duplicata (sa ressem-
secrets venue plonger le nez dans gime d’images, qui cerne quelque blance troublante avec Cristiano
ses finances. Elle découvre un Dia- Ronaldo), une « figurine » infini-
mantino innocent, instrumenta- ment reproductible (un labora-
lisé par ses sœurs dans des opéra- toire entreprend de le cloner), ex-
tions douteuses.
Le film regorge ploité par des intérêts privés, mais
Un tel récit, dont la drôlerie joue d’idées branques ne s’appartenant pas lui-même.
sur la naïveté complète de son Créature spectaculaire, Dia-
protagoniste, n’a évidemment
et fantaisistes, mantino se cherche à travers un
rien de très sérieux, mais ne se re- entre poésie labyrinthe d’images kitsch et
fuse pourtant pas une forme de mensongères : les retransmis-
profusion qui maintient l’intérêt
rafistolée et sions des matchs, les talk-shows
à flot. Abrantes et Schmidt explo- pastiche épais racoleurs ou les spots propagan-

Carloto Cotta, caméléon du cinéma portugais


qui a vu Carloto Cotta dans Tabou (2012) ou nes », expliquaient, de leur côté, les deux jeunes
Les Mille et Une Nuits (2015), de Miguel Gomes, réalisateurs. « Il y avait 50 % du personnage
aura bien du mal à reconnaître le comédien de Diamantino dans le scénario, et Carloto a
portugais dans le film pop et déjanté qu’il tient fabriqué les 50 % restants », disaient-ils en sa-
sur ses épaules et au bout des pieds : Diaman- luant sa « performance d’acteur ».
tino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt. Le
Latin romantique à la fine moustache, âgé de Né à Paris, élevé à Lisbonne
34 ans, s’est transformé en clone de star de foot- Vu de France, Carloto Cotta est l’égérie du ci-
ball – tendance Cristiano Ronaldo. « On est partis néma d’auteur portugais, qui a pu tourner,
des clichés et on les a retournés. Les stars du foot outre Miguel Gomes, avec Joao Pedro Rodri-
se ressemblent, ils ont souvent la même coupe de gues, Joao Salaviza… Au Portugal, il apparaît
cheveux, les mêmes modes de vie », nous confiait
le comédien à Cannes, au lendemain de la pré-
sentation du film à la Semaine de la critique. Il
aussi dans des séries télévisées, sans être pour
autant une star. « Je ne suis pas très connu au
Portugal, je ne suis pas non plus très suivi sur les SEMAINE DE
était encore méconnaissable dans sa chemise à
carreaux de gentleman-farmer. Les muscles de
Diamantino, acquis au prix d’un dur entraîne-
ment avec un coach, avaient déjà un peu fondu…
réseaux sociaux. Je vis dans un pays qui produit
peu de films. Pour les productions commerciales,
on fait appel à des acteurs connus, des gens de
la télé. Parfois, certes, on me reconnaît dans la
L’ACCESSIBILITÉ
Dans le film, la mutation du personnage rue parce que j’ai joué dans des séries, mais les Visites • Contes • Ateliers
est aussi psychologique : il est comme touché gens ne connaissent pas mon nom. »
par la grâce le jour où il découvre, à l’occasion Le cinéma est arrivé dans sa vie après quelques Rencontres • Projections • Parcours sensoriels
d’une balade en mer, le sort des réfugiés, qu’il détours. « Je suis né à Paris, puis j’ai grandi à
nomme par ignorance les « fugiés ». Il fallait Lisbonne dans une famille d’artistes. Je jouais de
inventer Diamantino, personnage totalement la musique, je peignais, j’écrivais des poèmes.
improbable, qui passe de la naïveté à l’action, et Mais je voulais être metteur en scène, pas acteur. »
insuffle un ton férocement politique à cette co- Un jour, il a passé une audition pour Roméo et
médie. « Les réalisateurs ne m’ont pas dit grand- Juliette. Il était « en première ou deuxième année »
chose du rôle. Je savais que mon personnage d’école de théâtre quand il a rencontré Miguel
était la plus grande star mondiale du foot. Je me Gomes, grâce à un ami. « Gomes m’a fait passer
suis inspiré de Tom Hanks dans Forrest Gump, une audition. J’étais habitué au théâtre, aux #Accessibilité 01 / 12 / 18 - 09 / 12 / 18
de Robert Zemeckis, mais aussi de l’adolescent longues tirades qu’il faut souvent répéter dans un
www.quaibranly.fr Activités gratuites
que j’interprétais dans La Gueule que tu mérites, style très rigoureux, avec la diction adéquate,
Mécène principal
de Miguel Gomes. Pour le reste, il y a du Jacques en ne négligeant aucun détail. Ça pouvait me ren-
Tati, du Buster Keaton », ajoutait Carloto Cotta dre nerveux. Et là je me suis mis à jouer sans faire
sur la Croisette. « Nous avons voulu créer un per- d’effet spécial, et Miguel m’a dit que ça allait. Avec Masque en réduction / Ex-voto / Statuette masculine assise © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photos Claude Germain

sonnage tellement simple qu’il arrive à réagir lui, le cinéma est venu naturellement. » p
d’une manière nouvelle aux crises contemporai- clarisse fabre
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

18 | culture 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Le noir sied à Steve McQueen


Avec « Les Veuves », le cinéaste britannique s’aventure dans le « film de casse », qu’il teinte de mélancolie

LES VEUVES Toutes


ppvv ces entreprises,
criminelles

J
usqu’ici, la carrière de ci-
néaste de Steve McQueen, ou politiques
ci-devant étoile de l’art
contemporain, était tout en-
sont bornées
tière consacrée au martyre par le même
– désiré dans Hunger, auto-infligé
dans Shame, subi dans Twelve
horizon : la mort
Years a Slave. Son cinéma était
empreint de gravité, par sa
thématique, par la manière de la portraits. Il réussit à installer un
traiter. D’où la surprise, parfois système complexe de dynami-
proche du désarroi, de le voir ques, aussi bien à l’intérieur du
s’aventurer sur le terrain du heist groupe des femmes qu’entre les
movie, le « film de casse », généra- Viola Davis familles politiques rivales. Il ne
lement associé aux plaisirs éphé- (à gauche) s’agit pas vraiment de faire le
mères. Sur un scénario de Gillian et Cynthia portrait d’une grande ville améri-
Flynn (Gone Girl, Sharp Objects), Erivo. caine. McQueen se sert plutôt
le Britannique négocie une tra- MERRICK MORTON de la mythologie de Chicago (d’Al
jectoire périlleuse, entre la fidé- Capone au maire, Richard Daley)
lité à ses obsessions et le désir pour mettre en scène les rapports
d’embarquer les spectateurs dans humains les plus primitifs : pater-
une histoire aussi excitante nité et maternité, amour conju-
qu’invraisemblable. S’il parvient, gal, subordination économique.
malgré quelques faux pas, à ses La façon dont Veronica trans-
fins, c’est grâce à un ensemble forme sa bande de hors-la-loi en
inédit au cinéma, où les femmes petite entreprise pourrait servir
– emmenées par Viola Davis – se d’élément pédagogique dans les
tiennent au premier rang, où les écoles de commerce.
hommes, et non des moindres Toutes ces entreprises, crimi-
(Liam Neeson, Colin Farrell, nelles ou politiques, toutes ses
Robert Duvall, Daniel Kaluuya, aspirations, à la richesse, à la
découvert dans Get Out…), restent brasse amoureusement sa con- sont envolés en fumée, des mil- un casse qui permettra de rem- Steve McQueen. C’est finalement tranquillité, sont bornées par le
un peu en retrait. jointe avant de partir au travail. lions destinés à un politicien de la bourser la somme due. Il lui faut la mécanique du casse qui cède même horizon – et c’est là qu’on
Au début des Veuves, Veronica Mais ce job sera le dernier. Avec ville, Jamal Manning (Brian Tyree – comme dans tout film du sous la pression. Malgré l’engage- est sûr d’être dans un film de
(Viola Davis) est encore mariée à ses trois collègues, Harry dispa- Henry), qui a pour recouvreur de genre – réunir une équipe, et elle ment physique des actrices, les Steve McQueen : la mort. Plus
Harry (Liam Neeson). Ils vivent raît lors d’un sanglant affronte- dettes son frère, tueur et tortion- se tourne vers les veuves des col- détails parfois flous, souvent in- qu’un moyen de faire avancer le
très haut, dans une tour des ment avec la police. naire au regard vide (Daniel Ka- lègues morts en même temps cohérents, émoussent l’intérêt scénario (même si Gillian Flynn
beaux quartiers de Chicago. Elle Pour Veronica, le temps du deuil luuya). Un carnet laissé par Harry qu’Harry. Alice (Elizabeth De- des scènes d’action. a recours à certains de ses tours
est professeure, responsable est bref. Elle apprend qu’avec son donne à Veronica les renseigne- bicki), femme entretenue, écrasée de passe-passe favoris lorsqu’il
syndicale. Il est truand et em- époux des millions de dollars se ments nécessaires pour réussir entre sa mère et l’ombre du dis- Patriarche confit dans la haine s’agit de lancer le spectateur sur
paru, Linda (Michelle Rodriguez), Ce n’est pas si grave puisque l’on une fausse piste), la mort est ici
commerçante acculée à la faillite. croit aux personnages. A Chacun l’adversaire invincible, qu’il faut
La troisième (Carrie Coon) refuse d’entre eux, de Veronica, aux de- essayer de tromper ou de vaincre,
l’offre d’emploi, sa place est bien- hors impériaux, aux entrailles sans croire qu’on y parviendra.
NORD-OUEST PRESENTE tôt occupée par la baby-sitter tordues de douleur, à Robert Parfois masqué par le bruit des ar-
de Linda, Belle (Cynthia Erivo). A Duvall, patriarche confit dans la mes à feu, par la férocité des dialo-
cette cohorte aux effectifs im- haine, en passant par Belle, qui (et gues, ce désespoir baigne le film

AMANDA
pressionnants, il faut ajouter la elle est bien la seule) se lance d’une mélancolie singulière. p
dynastie Mulligan (Robert Duvall dans la délinquance avec le mé- thomas sotinel
et Colin Farrell), élus corrompus, lange d’ascétisme et d’hédonisme
NOUS BOULEVERSE JDD HHH adversaires de Jamal Manning.
Ce qui fait beaucoup de balles à
d’une sportive de haut niveau.
Steve McQueen, qui a pourtant
Film américain de Steve
McQueen. Avec Viola Davis,
Elizabeth Debicki, Michelle
NOUS PIQUE AU CŒUR Les Inrocks
maintenir dans les airs, même longtemps pratiqué les galeries,
pour un jongleur aussi habile que ne se contente pas d’aligner les Rodriguez (2 h 09).

VIBRE EN CONTINU Les Cahiers du Cinéma


SOIGNE L’AIR DU TEMPS Cinema Teaser HHHH Le grincheux croquemitaine
Vincent Isaure Stacy revient gâcher Noël
LACOSTE MULTRIER MARTIN

AMANDA
Le film d’animation reste fidèle à l’histoire originelle

que petit village des montagnes, d’être élevés dans ce merveilleux


LE GRINCH caractérisé par son sens de la gen- esprit du Noël chrétien.
pvvv tillesse, de la solidarité et de la fête, Cette nouvelle version se si-
se surpasse dans toutes les vertus gnale, davantage que par son gé-

Mikhaël HERS
UN FILM DE

C réature en forme de poire


à poil vert complètement
absurde, aussi laide que
mal embouchée, le Grinch est né
sous le crayon du célèbre Dr. Seuss
précitées lorsque vient Noël. Et
au-dessus du village, le Grinch, re-
tiré dans sa grotte, maugréant à
longueur d’année en compagnie
de son fidèle compagnon Max,
nie, par sa fidélité à l’histoire origi-
nale, remise au rythme trépidant
du jour dans une débauche d’ef-
fets visuels qui semble témoigner
de sa peur du vide. Dénué de per-
(alias Theodor Seuss Geisel), proli- le poil hérissé l’année durant par sonnalité propre, le film mange
fique auteur et illustrateur d’his- toute cette bonté et cette bonne un peu à tous les râteliers, depuis
toires pour enfants aux Etats- humeur, mais rendu quasiment la mécanisation de la vie quoti-
Unis. Apparu en 1957 dans l’album malade quand Noël arrive. dienne du maître et de son chien
How the Grinch Stole Christmas qui démarque Wallace et Gromit,
(« Comment le Grincheux vola Une débauche d’effets visuels de Nick Park, jusqu’à la cruauté
Noël »), le miteux croquemitaine Or il se trouve que cette année-là, burtonienne convoquée par la
connut un tel succès que sa lé- le maire de Chouville met les bou- musique d’un Danny Elfman qui
gende est désormais associée, chées doubles pour la fête. Plus de « elfmanise » à qui mieux mieux.

ACTUELLEMENT
outre-Atlantique, à la fête de lumières, plus de décorations, Il est toutefois une raison qui
Noël. On doit à Chuck Jones (ténor plus de joie, plus de célébration. pourra ici discrètement divertir
des Looney Tunes à la maison Plus, en un mot, que le Grinch les parents en même temps que
Warner) une première version n’en peut supporter. Lequel dé- leurs très jeunes enfants. C’est
animée qui fit date en 1966, avec cide en conséquence, déguisé en évidemment l’actualité des Etats-
l’horrifique Boris Karloff à la voix. Père Noël tracté par un renne Unis, actuellement gouvernés
Puis, en 2000, un essai beaucoup obèse, de ruiner la fête en défai- par une sorte de super-Grinch.
moins concluant de Ron Howard sant ce que le vrai est censé y avoir Situation peu enviable puisque,
en prises de vue réelles, avec Jim accompli, volant tous les cadeaux contrairement aux vertus huma-
Carey dans le rôle-titre. des enfants, tous les sapins déco- nistes du conte, c’est ici Chouville,
C’est aujourd’hui le Studio Uni- rés, toutes les illuminations de la soudain oublieuse de l’esprit de
versal, par le biais de sa filiale ville. Mais voilà, Chouville, à Noël, qui semble s’être convertie à
Illumination Entertainment (Moi, l’image de l’intrépide Cindy-Lou, la fatale aigreur du Grinch. p
moche et méchant), qui nous en fillette sans peur et sans repro- jacques mandelbaum
propose une version, mise en che, est une ville si gentille qu’elle
images par Yarrow Cheney et Scott désarme jusqu’à la méchanceté Film d’animation américain
Mosier. On y retrouve l’épure de ceux qui, tel le Grinch, n’ont de Yarrow Cheney et Scott
originelle. Chouville, paradisia- pas eu la chance, étant enfants, Mosier (1 h 26).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

culture | 19
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

K Retrouvez l’intégralité des critiques sur Lemonde.fr

Chute et renouveau au Paraguay


S E M A I N E

pppv À N E PAS MAN QU ER


A Bread Factory, Part 1 : Ce qui nous unit
Film américain de Patrick Wang (2 h 02).
Comédie de manières, œuvre militante et assemblage Un film délicat sur l’émancipation forcée d’une sexagénaire
d’expériences esthétiques, A Bread Factory est divisé
en deux parties ; la première est en salle ce mercredi,
le deuxième volet sortira le 2 janvier 2019. Au long de d’amour que le metteur en scène
ce grand spectacle aussi ambitieux (dans son propos) que perd un peu de son assurance.
modeste (par ses moyens), on assistera à la lutte à mort entre Le reste du temps, Marcelo
la culture qui unit les citoyens et l’art qui divise les classes, Martinessi conduit son récit avec
aux manigances qui font le quotidien d’un conseil municipal, une grande délicatesse, jouant du
L A

aux débuts dans la presse d’un adolescent amoureux. contraste entre la brutalité des
Entre manifeste et sitcom, Patrick Wang s’est ménagé rapports sociaux et la douce mé-
un espace dans lequel on s’installe avec délice. p t. s. diocrité de la vie domestique de
Chela. Qu’il décrive les relations
D E

Derniers jours à Shibati entre la femme esseulée et sa


Documentaire français de Hendrick Dusollier (58 min). domestique ou qu’il esquisse l’ar-
Dans la ville chinoise de Chongqing se trouve le quartier pau- chitecture d’un système judi-
vre de Shibati, qui va être détruit. Hendrick Dusollier s’y glisse, ciaire inefficace et corrompu,
F I L M S

caméra en main. Il se laisse guider par les habitants qui, le jeune cinéaste ramène tou-
loin de se plaindre de vivre dans de telles conditions, regret- jours ses considérations à
tent de devoir aller dans des appartements modernes. p m. j. l’échelle des individus qu’il filme
en plans serrés, souvent enserrés
ppvv À VOI R dans un espace oppressant.
La Permission En février, à la Berlinale, Ana
Film iranien de Soheil Beiraghi (1 h 28). Brun, qui joue Chela, a obtenu le
En 2017, huit athlètes iraniennes n’ont pu quitter le territoire prix d’interprétation. La maî-
en vue d’assister à un championnat, faute d’avoir obtenu l’ac- trise presque invisible dont elle
A U T R E S

cord de leur mari – prévu par la loi. La Permission explore cette fait preuve, les transforma-
réalité avec un scénario chargé mais jamais prévisible. p cl. f. tions à peine perceptibles qui
construisent l’évolution de son
pvvv POU R QU OI PAS personnage font croire à une
Voyage à Yoshino comédienne expérimentée, qui
Film français et japonais de Naomi Kawase (1 h 49). brillerait depuis longtemps sur
Jeanne s’envole pour le Japon. L’objet de son voyage : une quelque scène théâtrale para-
plante médicinale rare qui aurait des propriétés miraculeuses. guayenne ignorée du reste du
Ce Voyage à Yoshino, c’est d’abord celui de Juliette Binoche, monde. Il n’en est rien, Ana Brun
qui se laisse absorber par la caméra de Kawase, et par la forêt. Ana Ivanova et n’a joué qu’un peu sur les plan-
L E S

La contemplation béate de la nature se mêle à des conversa- Ana Brun (Chela). ches, il y a des années, elle est avo-
tions métaphysiques d’un simplisme embarrassant. p m. j. ROUGE DISTRIBUTION cate et a souffert de ses liens avec
l’opposition sous la dictature de
Sauver ou périr Stroessner. La connaissance de ce
Film français de Frédéric Tellier (1 h 56). parcours hors du commun ajoute
Après Les Hommes du feu de Pierre Jolivet, Frédéric Tellier noue
une intrigue dans le noble corps des sapeurs-pompiers. Ici, trois LES HÉRITIÈRES nomie que doit entreprendre
Chela. Contrainte de sortir de
vement la condescendance api-
toyée des femmes qu’elle trim-
encore à la joyeuse surprise qu’est
la découverte des Héritières. p
films en un : une apologie martiale du devoir et du sacrifice, une ppvv son lit, la dépressive se fait bien- bale dans les rues d’Asuncion. thomas sotinel
lutte pour la survie dans un service pour grands brûlés, une co- tôt chauffeur privé, grâce à la Bientôt Chela se lie d’amitié,

C
médie de remariage. Le tout s’articule autour d’un jeune couple e premier long-métrage Mercedes vintage qu’elle n’a pas voire plus, avec Anji, qui gravite Film paraguayen
mis à mal par l’épreuve du feu. On vogue sur cette barque char- d’un cinéaste para- encore vendue. Elle conduit une à la périphérie de cette caste pri- de Marcelo Martinessi.
gée entre image d’Epinal et moments d’émotion. p j. ma. guayen commence par voisine riche et méchante à ses vilégiée. C’est dans la mise en Avec Ana Brun, Margarita Irun,
les signes d’une débâcle. parties de cartes et supporte bra- scène de cette ébauche d’histoire Ana Ivanova (1 h 38).
vvvv ON PEU T ÉVI T ER Dans un intérieur bourgeoise-
Gutland ment décoré, des étrangers éva-
Film luxembourgeois, belge et allemand luent meubles et vaisselle sous
de Govinda Van Maele (1 h 47). l’œil résigné d’une sexagénaire
Autour de la ville de Luxembourg s’étend la campagne dynamique. Dans la pièce voisine, NORD-OUEST PRESENTE
du Grand-Duché. On y élève des vaches, récolte des céréales, une autre femme, à peu près du
et cache de vilains secrets. Toutes choses qu’on apprendra même âge, ne fait qu’entendre les

VINCENT LACOSTE
en voyant Gutland, mais qui ne suffisent pas à en faire un film échos de la transaction. Chiquita
recommandable, malgré la présence de Vicky Krieps. p t. s. (Margarita Irun) préside à la
vente, mais c’est de l’héritage de
À L’AF F I C HE ÉGALEMEN T
Casse-Noisette et les quatre royaumes
Chela (Ana Brun) qu’il s’agit, et
cette dernière en souffre au point ÉBLOUISSANT Libération
MERVEILLEUX Les Inrocks
Film américain de Lasse Hallström et Joe Johnston (1 h 39). de ne plus quitter la chambre.
Doucement (le film est placé sous
Frig le signe d’une lenteur délibérée,
Film français d’Anthony Hickling (1 heure). presque toujours justifiée), on
comprend qu’elles sont amantes, BOULEVERSANT Télérama
Les Contes merveilleux par Ray Harryhausen qu’elles ont vécu des années sur
Film d’animation américain de Ray Harryhausen (53 min). la rente de Chela, qui se veut
artiste peintre, et qu’elles sont EN ÉTAT DE GRÂCE Causette
Lola et ses frères aujourd’hui prises à la gorge.
Film français de Jean-Paul Rouve (1 h 45). Ce qu’il advient de ce vieux
couple est à la fois inévitable et
Portrait d’une jeune femme imprévisible. Marcelo Martinessi Vincent Isaure Stacy
Documentaire français de Stéphane Arnoux (1 h 20). met en scène la défaite de cet LACOSTE MULTRIER MARTIN

AMANDA
amour avec délicatesse et finesse,
Robin des bois dévoilant progressivement les
Film américain de Otto Bathurst (1 h 57). lignes de force d’une histoire qui
acquiert de nouvelles nuances
à chaque chapitre.

Un espace oppressant
LES MEILLEURES ENTRÉES EN FRANCE Une fois établie la ruine finan-
Evolution cière de Chela et Chiquita, on ap- UN FILM DE
prend que la seconde, en délica-
Mikhaël HERS
Nombre par rapport Total
de semaines Nombre Nombre à la semaine depuis tesse avec sa banque, va bientôt
d’exploitation d’entrées * d’écrans précédente la sortie être incarcérée. Cette sanction
dickensienne – première occa-
Les Animaux fantastiques 2 2 803 706 903 ↓ – 46 % 2 453 322
sion pour le réalisateur-scéna-
Bohemian Rhapsody 4 348 895 505 ↓ – 13 % 2 638 137 riste de faire entrer en jeu la
Le Grand Bain 5 236 028 690 ↓ – 22 % 3 773 885 réalité de son pays – mène la
condamnée dans une prison
Mauvaises herbes 1 167 927 370 167 927 pour femmes qui aurait été fami-
Overlord 1 105 793 270 105 793 lière à l’auteur de La Petite Dorrit,
avec sa société hétérogène, ses fi-
Un homme pressé 3 97 366 518 ↓ – 30 % 567 067
gures plus grandes que nature.
Le Jeu 6 79 947 401 ↓ – 25 % 1 534 727 L’essentiel du film est ailleurs,

ACTUELLEMENT
A Star Is Born 8 69 333 324 ↓ – 13 % 1 710 929 dans la marche forcée vers l’auto-

Yéti & Compagnie 6 68 574 463 ↓ – 8% 1 772 985


Les Chatouilles 2 68 538 269 ↓ – 27 % 192 143 Marcelo
AP : avant-première
Source : « Ecran total »
* Estimation
Période du 21 au 25 novembre inclus
Martinessi joue
du contraste
Le temps a beau se faire hivernal, la saison des hommes en petite te- entre la brutalité
nue perdure dans les salles. Le marcel de Freddie Mercury/Rami Ma-
lek et le slip de bain de Philippe Katerine partagent le haut du classe-
des rapports
ment avec les sorciers des Crimes de Grindelwald, le deuxième opus sociaux
des Animaux fantastiques, qui occupe la première place de ce classe-
ment depuis quinze jours. Apparemment, J. K. Rowling a mis au point
et la douce
un sort qui préserve des mauvaises critiques. Deux sorties françaises médiocrité de la
trouvent par ailleurs leur public : Mauvaises herbes, de Kheiron, et
Amanda, de Mikhaël Hers, onzième de ce classement avec 64 500 en-
vie domestique
trées, soit plus de 500 spectateurs par écran. de Chela
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

20 | télévision 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

De gare en gare, une balade qui déraille VOTRE


SOIRÉE
Arte propose une série documentaire sur cinq stations ferroviaires européennes d’une consternante banalité TÉLÉ

ARTE autres nombreuses digressions,


MERCREDI 26 - 19 HEURES sont évoqués les bains publics de MERCREDI 28 NOVEMBRE
DOCUMENTAIRE Budapest ou de Milan, le fantôme
de l’hôtel de la gare Saint Pancras, TF1

A
lors qu’on se réjouis- les paquebots qui menaient d’An- 21.00 La Vérité
sait d’une série do- vers à New York, une modiste mi- sur l’affaire Harry Quebert
cumentaire à propos lanaise, un cimetière monumen- Série de Jean-Jacques Annaud.
de cinq gares euro- tal, certes bâti par des artistes Avec Patrick Dempsey,
péennes parmi les plus notables, ayant décoré la gare de Milan Kristine Froseth, Don Harvey
dès son premier épisode, on s’in- mais qui semble davantage inté- (EU, 2018).
terroge : la gare de Lyon, à Paris, resser le réalisateur que le su- 22.50 Esprits criminels
est-elle, avec celles d’Anvers-Cen- blime hall ferroviaire… Série. Avec Shemar Moore,
tral, Budapest-Nyugati, Milan et On se lasse vite des saynètes re- Joe Mantegna (EU, 2009).
Londres-Saint Pancras, aussi constituées avec des dames à om-
« prestigieuse » qu’il est affirmé ? brelle et des messieurs à haut-de- France 2
Car on a du mal à croire que ce forme. Et l’on s’agace de ce tic irri- 21.00 Dix pour cent
lieu fut l’un des bâtiments de l’Ex- tant et puéril consistant à faire Série. Avec Camille Cottin,
position universelle de 1900… parler les gares à la première per- Béatrice Dalle, Thibault
Son intérieur s’est banalement sonne du singulier, avec une voix de Montalembert (Fr., 2018).
enlaidi au fur et à mesure de ses off (tantôt féminine, tantôt mas-
réaménagements et seuls l’esca- culine) au ton artificieux. Ainsi la France 3
lier de marbre, sa ferronnerie et la gare de Lyon évoque-t-elle ses 21.00 Des racines et des ailes
brasserie Le Train bleu à laquelle « sœurs » parisiennes. Au moment Passion patrimoine :
ils mènent ont quelque intérêt. ou est citée brièvement la sublime un hiver en Alsace
La caméra de Jeremy J. P. Fekete ancienne gare d’Orsay, on se dit Emission présentée
passe rapidement sur les fresques A la gare de Lyon, en 2016. KENZO TRIBOUILLARD/AFP que, décidément, cette gare deve- par Carole Gaessler.
qui ornent ce restaurant : certes, nue débarras de l’abbé Pierre, stu- 23.40 Enquêtes de région
aucun des auteurs de ces œuvres dio de cinéma, théâtre puis musée Magazine présenté
de commande de la Compagnie que le technicien qui règle celle d’anciens chantiers navals. Cer- source, il y a fort à croire qu’ils aurait fourni un sujet plus intéres- par Véronique Auger.
des chemins de fer de Paris à Lyon du beffroi de la gare de Lyon s’oc- tains animaux mécaniques cra- auraient surtout parlé verrerie… sant et sauver du fiasco ce sujet en
et à la Méditerranée, plus connue cupe aussi de celles de l’Hôtel de chent de la vapeur et c’est bien là Jamais le propos n’envisage en or devenu, par l’indigence de son Canal+
sous son sigle PLM, n’est proba- Ville qui, comme la première gare le seul lien plausible avec le sujet. profondeur la nature et l’histoire propos, une suite de consternan- 21.09 Brillantissime
blement mémorable. Mais il de Lyon, brûla sous la Commune. architecturales des lieux, lesquel- tes banalités. p Film de Michèle Laroque.
aurait été intéressant de s’arrêter Plus hors sujet encore, un long Saynètes reconstituées les pourraient être expliquées par renaud machart Avec Michèle Laroque, Kad Merad,
un peu plus sur cet Art 1900. développement sur les Machines Car cette série documentaire fait des spécialistes. Mais il faut faire Françoise Fabian (Fr., 2018).
Au lieu de quoi, l’épisode nous de l’île, à Nantes. Serait-ce parce plus grand cas des trains et loco- avec quelques amateurs passion- Gares d’Europe, les temples 22.35 Crash Test Aglaé
emmène, pendant une longue sé- que ce « bestiaire de machines » motives anciennes que des bâti- nés, aux propos et blagounettes du voyage, série documentaire Film d’Eric Gravel. Avec India Hair,
quence, vers les horloges de la géantes est installé dans une an- ments eux-mêmes. Si les auteurs lénifiants, qui mènent cette ba- de Jeremy J. P. Fekete Julie Depardieu, Yolande Moreau
Mairie de Paris. La raison en est cienne gare ? Fausse route : ce sont s’étaient intéressés aux eaux de lade touristique. Ainsi, et entre (Fr., 2018, 5 × 43 min). (Fr., 2017).

France 5
20.50 La Grande Librairie
Magazine présenté

Huis clos et sensation poisseuse d’un mauvais rêve par François Busnel.
22.25 C dans l’air
Magazine présenté
La saison 2 de « Room 104 », la série des frères Mark et Jay Duplass, installe encore un climat inquiétant et délétère par Caroline Roux.

Arte
20.55 Dans la cour
OCS GO Alors que quelques mois sépa- traversé l’esprit des auteurs de pour venir s’y suicider. On a re- viennent y loger, s’y cacher, y fê- Film de Pierre Salvadori.
À LA DEMANDE raient ses visites, il se demandait Room 104. Car c’est une seule et gardé avec un intérêt et un plaisir ter un anniversaire ou y organiser Avec Catherine Deneuve, Gustave
SÉRIE chaque fois qui avait entre-temps même chambre qui tient lieu de variables la première saison (2017) un guet-apens est rarement sain. Kervern, Michèle Moretti (Fr., 2014)
logé dans cette chambre, couché décor à cette série en huis clos, de Room 104 et les premiers épiso- La comédie et l’humour (noir) 22.30 Venise l’insolente

O n a connu un voyageur
qui, chaque fois qu’il des-
cendait dans le même
hôtel, demandait à loger dans la
chambre 452. Pour la seule raison
dans ce lit, pris un bain dans la
même baignoire. Quelqu’un y se-
rait-il par extraordinaire mort ?
La chambre semblait l’attendre
lui et lui seul – identique même si
même si certains détails d’amé-
nagement témoignent du pas-
sage du temps.
On ne sait pas où se trouve cette
chambre de motel. Quand la
des de la saison 2 que diffuse OCS :
on s’est parfois lassé de l’absurdité
lunaire des situations, des numé-
ros d’acteur auxquels se livrent
quelques visages très connus de la
ne sont pas absents de Room 104,
mais on s’extirpe de chaque épi-
sode avec la sensation poisseuse
d’un mauvais rêve insinuant. Et
pourtant, on y revient, pour
Documentaire de Laurence Thiriat
et Leslie F. Grunberg (Fr., 2018).

M6
21.00 Recherche appartement
que ce numéro, qui lui avait été af- des traces d’usure et d’usage mar- porte d’entrée est ouverte, une télévision nord-américaine. goûter encore ce dérangeant en- ou maison
fecté à sa première visite, était ce- quaient parfois le passage du cloison extérieure masque tout ce A vrai dire, on n’est pas sûr tre-deux. p Emission présentée
lui, dans le catalogue des œuvres temps et celui d’autres clients. qui pourrait indiquer à quoi res- d’aimer cette série, dont l’atmos- r. ma. par Stéphane Plaza.
de Mozart, du sublime Quintette Mais, il s’en persuadait sans y semblent les alentours. Mais on phère est en général celle d’un 22.55 Recherche appartement
pour vents et piano K. 452, l’une croire cependant tout à fait, imagine un parking, un distribu- songe étrange qui vire parfois au Room 104, saison 2, série créée ou maison
des plus belles compositions de c’était « sa » chambre. On pourrait teur de boissons – un no man’s cauchemar le plus sanguinolent. par Mark et Jay Duplass (US., Emission présentée
son auteur. imaginer qu’une telle rêverie ait land. Autrement dit : un coin idéal Car l’état mental des clients qui 2018, 12 × 22-30 min.) par Stéphane Plaza.

0123 est édité par la Société éditrice


SUDOKU
HORIZONTALEMENT du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à
compter du 15 décembre 2000.
I. Très malmenés dans les déplace- Capital social : 124.610.348,70 ¤.
GRILLE N° 18 - 278
PAR PHILIPPE DUPUIS
ments. II. Frères, architectes et gra- N°18-278 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
veurs sous Louis XIV. Vide encore les 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
7 6 9 8 3 4 2 1 5
églises. III. Vitrine de la presse. Sa Abonnements par téléphone : de France 3289
3 2 8 6 1 5 7 4 9 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 bouche doit rester ouverte. IV. A sa 4 5 1 9 7 2 6 8 3 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
I clé. Paresseux. Forme d’avoir. 2 3 9 4 3 7 5 1 8 2 6 abojournalpapier@lemonde.fr.
1 8 5 2 6 9 3 7 4 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
V. Agréable quand il est amoureux.
II Reines de France, d’Angleterre et
2 5 6 2 7 6 4 8 3 5 9 1 Courrier des lecteurs
blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;
5 1 2 3 9 7 4 6 8

d’ailleurs. VI. En attendant de devenir 8 3 4 1 2 6 9 5 7 Par courrier électronique :


III 1 6 6 9 7 5 4 8 1 3 2 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
adultes. Impôt chez les Canadiens. Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV VII. Conjonction. Gros plan sur la 9 3 4 Facile Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;
Finances : http://finance.lemonde.fr ;
toile. Personnel. VIII. Pompage à la Complétez toute la
V 8 1
grille avec des chiffres
7 9 Emploi : www.talents.fr/
source. Opérations militaires. IX. Bien Immobilier : http://immo.lemonde.fr
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI
dressée. Tout à fait correct. X. Tou- 7 8 6 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
jours à gauche. Bien dégagé. être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 9 3 1 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
VERTICALEMENT

VIII 1. Vont nous impressionner. 5 1 7 3 4 par colonne et par


carré de neuf cases.
La reproduction de tout article est interdite
sans l’accord de l’administration. Commission
2. Un refuge pour Goupil. 3. Sombre Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget) paritaire des publications et agences de presse
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037
IX essence américaine. S’est enfuie en
sabots. Support de quille. 4. En nage.
X

0123
Pris dans un piège. 5. Suivent leurs
voies. Arrivées parmi nous. 6. Amé- hors-série Présidente :

SOLUTION DE LA GRILLE N° 18 - 277


rindien du Colorado. A combattu la vive le Québec… VIVE Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
80, bd Auguste-Blanqui,

LE QUÉBEC...
paix. Assure la liaison. 7. Flâneries 75707 PARIS CEDEX 13
HORIZONTALEMENT I. Picrocholine. II. Odeur. Utiles. III. Senti. Etal. qui ne mèneront nulle part. Tél : 01-57-28-39-00
Fax : 01-57-28-39-26
IV. TNT. Euro. Uro. V. Ut. Anse. Esaü. VI. Limitent. Tif. VII. Afar. Etier. 8. Entraîne l’admiration. Passage dif- L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
VIII. Nil. PS. Shéol. IX. Teins. Do. Rie. X. Sentimentale. ficile. 9. Qu’il a fallu négocier. 93290 Tremblay-en-France
Un hors-série du « Monde » Toulouse (Occitane Imprimerie)
10. Rapprochions solidement. Au 100 pages - 8,50 € Montpellier (« Midi Libre »)
VERTICALEMENT 1. Postulants. 2. Identifiée. 3. Cent. Malin. 4. Rut. Air.
Mali sur le Niger. 11. Grosse surprise. • l’art du ViVre-e
nsemble Chez votre marchand de journaux Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.
Nt. 5. Orient. Psi. 6. Usées. 7. Huèrent. Dé. 8. Otto. Tison. 9. Lia. Eh. • l’eldorado des
nouVelles techno
logies

Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées


12. Passage rural. Ont soutenu • des uniVersités
• l’héritage autoch
à la pointe
tone et sur Lemonde.fr/boutique
10. Illustrera. 11. Ne. Rai. Oïl. 12. Essoufflée. • Visite guidée du
québec moderne durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
l’Arioste et le Tasse. Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

22 | styles 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Le nouveau trois-
cylindres turbo
de la 500 X s’inscrit
dignement dans la
tradition des petits
moteurs italiens
énergiques, voire
teigneux. FIAT

Sur la route, le comportement

une fiat est assez neutre et on ne repro-


chera à cette voiture, qui sait ne
pas en rajouter inutilement – un
compliment pas si fréquent –, que

et ça repart ! ses suspensions un peu trépidan-


tes sur mauvais revêtement et,
comme on l’a vu, son insonorisa-
tion perfectible. Fiat a également
La nouvelle version de la 500X, soigné les aides à la conduite qui,
entre autres, incluent un régula-
petit SUV rond et aux teintes teur de vitesse intelligent qui
adapte automatiquement l’allure
acidulées, arrive à point nommé de la voiture à la limitation lue par
le système de reconnaissance des
pour tirer les ventes du constructeur panneaux de signalisation ainsi
qu’un système de surveillance des
italien vers le haut angles morts et de détection des
obstacles arrière.
La relance de la 500X arrive à
point nommé pour tirer les ven-
quée, la Fabbrica italiana automo- tes du constructeur qui, avec le
AUTOMOBILE bili Torino s’efforce d’aller de lancement, en 2016, de la Tipo,

F
iat est-il un chef-d’œuvre l’avant. « Nous n’avons pas l’inten- berline bon marché (13 000 euros)
en péril ? Cette marque tion d’élargir la gamme. Notre vi- mais fort soignée produite en
que les Français ont tant sion n’est plus celle d’une marque Turquie, avait déjà réalisé un as-
aimée adresse depuis généraliste classique mais con- sez joli coup auprès des automo-
plusieurs années des signaux siste à proposer des modèles non bilistes à petit budget. Reste qu’au
contradictoires. A côté du mira- dénués d’aspérités sur des seg- regard des attentes du marché, le
cle permanent de la 500, dont les ments en développement », pré- constructeur italien aurait besoin
ventes progressent tous les ans vient Stéphane Labous, responsa- d’autres SUV dans sa gamme
depuis sa réapparition, en 2007, ble marketing pour FCA-France mais également d’un renouvelle-
la firme turinoise présente un (Fiat Chrysler Automobiles), en- ment plus rapide de ses modèles
bilan qui a de quoi inquiéter les tité qui regroupe également Jeep. à succès.
tifosi. En Europe, la part de mar- Le renouvellement de la 500X, Pour vraiment voir du nouveau
ché du constructeur italien (5 %) petit SUV lancé il y a quatre ans, chez Fiat, il faudra attendre 2020
a été divisée par deux en dix-huit est l’occasion de donner du avec une toute nouvelle 500, qui
ans, et sa gamme, renouvelée contenu à cette stratégie. Comme se présentera aussi en version
avec parcimonie, a été amputée c’est (un peu trop) souvent le cas électrique. Apparaîtra ensuite une
de plusieurs modèles. Dont l’his- chez Fiat, le restylage extérieur version baptisée Giardiniera, du
torique Punto, qui lui assurait s’inscrit dans un registre homéo- nom de l’adorable variante rallon-
des volumes importants. En re- pathique. Un petit ajout de gée de la Cinquecento des années
vanche, la disgracieuse 500L chrome par ici, quelques feux à 1950. Il s’agira d’un petit break, à la
– petit monospace à la diffusion LED par là, et le tour est joué. manière de la Mini Clubman de
confidentielle (4 000 ventes en Conçue comme une interpréta- partie de carrière. Présente, en offre de moteurs essence. Le nou- première génération (2006), qui
France en 2017) – figure toujours tion de la Fiat 500 dans la catégo- POUR VRAIMENT VOIR France, dans les cinq ou six pre- veau trois-cylindres turbo (1 litre, fera office de prolongement cinq-
au catalogue.
Fiat, victime collatérale d’une
rie des SUV, elle peut cependant
considérer elle aussi que le temps
DU NOUVEAU CHEZ FIAT, mières places du classement de
cette catégorie certes florissante
120 ch) associé à une boîte de vi-
tesses à six rapports s’inscrit di-
portes de la 500, une proposition
qui – une fois encore – arrivera
opération de désendettement qui n’a guère de prise sur elle. Ron- IL FAUDRA ATTENDRE mais âprement disputée, la 500X, gnement dans la tradition des pe- bien tardivement. Quant aux mo-
l’a conduit à réduire la voilure – il douillarde sans être lourdingue par sa proximité avec la 500, per- tits moteurs italiens énergiques, torisations hybrides, elles sont at-
fallait en priorité permettre à Alfa et proposée dans des teintes aci- 2020 AVEC UNE TOUTE met de séduire en majorité des voire teigneux. Il pousse le sens tendues dans les prochaines an-
Romeo de se remettre en selle –, a dulées, elle parvient à capter une femmes (55 %) et des catégories de la fidélité jusqu’à se faire parti- nées, selon un calendrier qui reste
pourtant retrouvé des couleurs partie de la séduction exercée par NOUVELLE 500, socioprofessionnelles plus éle- culièrement entendre dans l’ha- encore assez flou. C’est souvent
depuis 2014 et opéré avec succès sa petite sœur. QUI SE PRÉSENTERA AUSSI vées que la concurrence. bitacle lors des accélérations fran- lorsqu’ils se retrouvent sur la
sa cure de sevrage par rapport au Réalisée sur la même plate- ches. Le quatre-cylindres turbo de corde raide que les constructeurs
diesel. Un carburant dont elle forme et fabriquée dans la même EN VERSION ÉLECTRIQUE Sur la corde raide 1,3 litre (150 ch) fait davantage donnent le meilleur d’eux--
s’était fait une spécialité et qui usine (à Melfi, dans le sud de l’Ita- La nouvelle mouture de la 500X, dans le moelleux, avec sa boîte mêmes. Une situation inconfor-
souffre beaucoup moins en Italie lie) que la Jeep Renegade, la 500X dont les prix démarrent à partir automatique à double embrayage table qui a toujours semblé conve-
que sur les autres marchés euro- (15 000 ventes en France en 2017) de 18 990 euros, a eu la bonne idée (9 rapports) également disponi- nir à la marque italienne. p
péens. Malgré une offre tron- a plutôt bien mené sa première de renouveler en profondeur son ble pour le diesel. jean-michel normand

Evoque, une classe à part


Le Range Rover, chouchou des beaux quartiers, gagne en élégance et se renouvelle en mode « hybride léger »

L e Range Rover Evoque,


dont la deuxième généra-
tion vient d’être dévoilée,
raconte l’histoire d’une greffe im-
probable mais réussie. En 2011, le
tombe sous les 17 km/h. Le gain de
consommation est évalué par le
constructeur à environ 6 %, ce qui
ne permet pas à la version la
moins puissamment motorisée
connaître un certain succès,
comme celle dite du « capot trans-
parent », qui permet, à partir
d’images captées par plusieurs ca-
méras puis assemblées, de vision-
lancement de ce SUV détonne au (un diesel de 150 ch) de passer ner les obstacles (trottoirs, talus)
sein d’une marque championne sous la barre des 140 g de CO2 au autour des roues avant et d’en pré-
des 4 × 4 de luxe au style vertical kilomètre. En fin d’année pro- server les jantes. Fort utile, la re-
et à l’allure hiératique. Dessinée chaine, un hybride rechargeable constitution en haute définition à
tout en horizontalité, avec un toit sera proposé sur la base d’un la surface du rétroviseur intérieur
fuyant à la manière d’un coupé et Le museau, trois-cylindres essence. Globale- des images issues d’une caméra
un hayon arrière cunéiforme que retouché ment, 90 % des ventes du nouvel filmant avec un angle de 50 degrés
coiffe une « casquette » digne pour améliorer Evoque devraient être réalisées ce qui se passe derrière soi. Ce qui
d’une sportive, cette voiture s’ap- l’aérodynamique, en hybride, rechargeable ou non. n’est pas un luxe compte tenu de
propriait des codes étrangers à cherche moins l’étroitesse de la lunette arrière. La
l’identité d’un constructeur con- à en imposer. Des gris-gris technologiques banquette est accueillante et l’al-
servateur, attaché à perpétuer la RANGE ROVER Apôtre du « luxe responsable », longement du porte-à-faux a per-
tradition du tout-terrain bour- Range Rover s’est attaché à choisir mis de gagner 2 petits centimètres
geois pour gentleman-farmer. des matériaux intérieurs faisant d’espace aux genoux, mais la brus-
Son succès retentissant la part belle aux produits recyclés que chute du pavillon réduit sen-
(770 000 ventes en sept ans) a et naturels. L’habitacle évolue siblement l’espace sous plafond.
ouvert de nouvelles perspectives aussi dans le sens d’une plus Affiché au tarif de 39 350 euros,
à la firme anglaise, propriété du pèce devenue endémique des dynamique, cherche moins à en tions électrifiées. Dès son lance- grande simplicité, avec ce qu’il le Range Rover Evoque est armé
groupe indien Tata, qui a soumis SUV de catégorie « premium ». imposer. ment commercial, au prin- faut de gris-gris technologiques. pour perpétuer sa carrière de
au même traitement le monu- Comme on pouvait s’y atten- Désormais uniquement dispo- temps 2019, l’Evoque sera livré en La planche de bord, largement dé- must des beaux quartiers. Un SUV
ment qu’est le Range Rover pour dre, l’Evoque nouveau conserve nible en cinq-portes (ce qui signi- mode « hybridation légère » sur modée sur l’ancien modèle, prend jamais excentrique mais quand
créer le Velar (2017). Ce bouturage sa silhouette reconnaissable à fie que le très baroque Evoque ca- toutes les versions diesel et es- un sérieux coup de jeune en même décalé, apprécié par une
osé a également donné de son capot allongé, sa ligne de pa- briolet, basé sur la version trois- sence dotées de la boîte automati- s’émancipant de la quasi-totalité clientèle plus jeune que la
l’audace à d’autres constructeurs villon inclinée et son vitrage en portes, ne sera pas conservé et va que (9 rapports). Ce système qui de ses commandes, renvoyées moyenne. Une voiture d’égoïste
qui, s’inspirant plus ou moins biseau. Avec des surfaces latéra- devenir une pièce de collection), recourt à une batterie de 48 volts dans l’arborescence accessible via plutôt qu’un véhicule familial :
étroitement de l’Evoque, ont les moins travaillées, l’Evoque ga- cette voiture est conçue sur un soulage le moteur thermique lors l’écran de 10 pouces. 70 % de ses propriétaires sont
multiplié les mélanges de genres gne en élégance, et son museau, châssis renouvelé qui va lui per- des accélérations et prend totale- Les versions les mieux dotées of- sans enfant. p
et assuré la promotion de l’es- retouché pour améliorer l’aéro- mettre de proposer des motorisa- ment le relais dès que la vitesse frent des prestations qui devraient j.-m. n.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 carnet | 23
Chatel-Chéhéry (Ardennes). M. Marc Rousseau-Dumarcet,

Nicolas Roeg /H &DUQHW


Annick Houllemare,
son épouse,
Catherine, Florence, Dominique, Anne,
leur fils,
Marion et Noémie Rousseau-
Dumarcet,
leurs petites-filles,
9RV JUDQGV pYpQHPHQWV Marie et Mathias, Anne Bachmann, née Rousseau-

Cinéaste britannique 1DLVVDQFHV EDSWrPHV


ses enfants
et leurs conjoints,
Ses petits-enfants
Dumarcet
et Claude Longin, née Tamine,
leurs sœur et belle-sœur,
Le sociologue québécois

Mathieu Bock-Côté,
Et ses arrière-petits-enfants, Leurs neveux et nièces
ILDQoDLOOHV PDULDJHV et leurs familles,
DQQLYHUVDLUHV GH QDLVVDQFH ont la tristesse de faire part du décès du chroniqueur au Figaro,
DQQLYHUVDLUHV GH PDULDJH ont la grande tristesse de faire part enseignant à HEC Montréal
docteur des décès de et à l’IPAG Business School,
Lucien HOULLEMARE, auteur de Le Nouveau Régime essais
$YLV GH GpFqV Hervé sur les enjeux démocratiques actuels
ancien interne des Hôpitaux de Paris,
UHPHUFLHPHQWV PHVVHV ancien pédiatre praticien hospitalier, ROUSSEAU-DUMARCET pose une question essentielle :
FRQGROpDQFHV ancien directeur scientifique « Les jeunes sont-ils devenus réacs ?
du centre international de l’enfance et de La renaissance du conservatisme :
KRPPDJHV passion d’une saison ou phénomène
à Paris,
DQQLYHUVDLUHV GH GpFqV Michèle d’époque ? »
ROUSSEAU-DUMARCET,
VRXYHQLUV survenu le 16 novembre 2018,
née TAMINE,
dans sa quatre-vingt-douzième année. La conférence aura lieu
&ROORTXHV FRQIpUHQFHV survenus le 5 octobre 2018. le 5 décembre 2018, à 18 h 30,
La crémation a eu lieu le 23 novembre. sur le campus
VpPLQDLUHV WDEOHVURQGHV de l’IPAG Business School
Les obsèques ont eu lieu à Grenoble,
« Ni optimiste, ni pessimiste, conscient. » le 13 octobre. au 184, boulevard Saint-Germain,
SRUWHVRXYHUWHV IRUXPV Albert Camus. Paris 6e.
MRXUQpHV G·pWXGHV FRQJUqV « J’ai tout aimé dans la vie, marc.rd@sfr.fr
même mes malheurs Inscrivez-vous par mail à l’adresse
SURMHFWLRQVGpEDWV car ils m’ont tellement appris ». e.poitou@ipag.fr
QRPLQDWLRQV Blaise Leenhardt,
son époux,
DVVHPEOpHV JpQpUDOHV Lyon. Agrippa Leenhardt, Communications diverses
son fils,
6RXWHQDQFHV GH PpPRLUH M Claude LARDY,
me
Michèle Salvan,
WKqVHV +'5 ancienne directrice commerciale sa sœur,
de Rhône-Mérieux, Eglantine Delmas,
GLVWLQFWLRQV IpOLFLWDWLRQV ancienne secrétaire générale Eléonore Raynaud,
de la Fondation Mérieux, ses nièces,
([SRVLWLRQV YHUQLVVDJHV ancienne présidente
VLJQDWXUHV GpGLFDFHV de l’Institut Bioforce, font part du décès de
fondatrice
OHFWXUHV du Syndicat des industries vétérinaires, Mylène L’INSHEA,
FRPPXQLFDWLRQV GLYHUVHV SALVAN LEENHARDT,
officier de la Légion d’honneur, Établissement public d’enseignement
survenu le 21 novembre 2018, supérieur et de recherche sur le handicap
En janvier 2012.
3RXU WRXWH LQIRUPDWLRQ &DUQHW  commandeur
d’un cancer dont on ne guérit pas. et les besoins éducatifs particuliers
dans l’ordre du Mérite agricole,
    
JONATHAN SHORT/AP
décerne un prix de thèse pour
     7, rue de l’Hôpital, l’Éducation inclusive.
nous a quittés sereinement, 30420 Calvisson.
FDUQHW#PSXEOLFLWHIU le 22 novembre 2018,
Ce concours est ouvert aux auteurs
à l’âge de quatre-vingt-onze ans.

L
e cinéaste britannique Ni- Mme Geneviève Nappey, née Zorn, de thèses de toutes disciplines
AU CARNET DU «MONDE» sa sœur rédigées en français
colas Roeg est mort le 15 AOÛT 1928 Naissance Jean Claude Lardy,
et son mari, M. Pierre Nappey, et soutenues entre le 1er janvier 2015
23 novembre, à Londres. Il à Londres Nadine Lancha,
leurs enfants et petits-enfants, et le 31 décembre 2018.
1970 « Performance », Elsa Lardy,
avait 90 ans. Il a réalisé Décès Les familles Brier, Bascle, Bastien,
Rémi Joussiaume. Mmes Moubissou Mabika et Belhoucine
quelques-uns des films les plus avec Mick Jagger Le prix de thèse sera remis
marquants des décennies 1960 et 1971 « La Randonnée » Sa famille, qui l’ont accompagnée ces dernières le premier jour de l’université d’été
Ses amies et amis, La cérémonie religieuse sera célébrée années avec bienveillance et dévouement, de l’INSHEA, lundi 8 juillet 2019.
1970 : Performance, qui a donné à 1973 « Ne vous retournez pas » le jeudi 29 novembre, à 9 h 30, en l’église
Mick Jagger son seul vrai rôle de ci- 1976 « L’Homme qui venait ont l’extrême tristesse de faire part de la Rédemption, place Puvis de ont la douleur de faire part du décès, La thèse lauréate sera publiée
néma ; Walkabout (La Randon- d’ailleurs », avec David Bowie du décès soudain de Chavannes, Lyon 6e, suivie de la crémation à l’âge de quatre-vingt-sept ans, de dans la collection Recherches
née), méditation poétique tournée 23 NOVEMBRE 2018 Mort au crématorium de Lyon Guillotière. des éditions de l’INSHEA.
Elisabeth ALLIOT, Mme Anne-Marie ZORN,
dans le bush australien ; Don’t à Londres ancienne directrice de collège.
Elle aimait les fleurs, et en respect de Les candidat(e)s doivent déposer
Look Now (Ne vous retournez pas), survenu à son domicile marseillais, ses volontés, des dons sont possibles en
le samedi 17 novembre 2018. leur dossier au plus tard,
à la fois film de terreur et chroni- faveur de l’association des Petites Sœurs Une bénédiction sera donnée mercredi
le 31 janvier 2019, par voie électronique.
que d’un deuil. Cette série prodi- ans. En 1970, Performance cho- des Pauvres. 28 novembre, à 8 h 45, en la chambre
Elisabeth avait fait don de son corps mortuaire de l’hôpital Cochin ; le cercueil
gieuse s’achève en 1976, avec que, mais ne draine pas les foules. à la science. sera transporté ensuite à Rupt-aux-Nonains Règlement et détails
L’Homme qui venait d’ailleurs, qui Le réalisateur réussit quand Ses proches (Meuse), où les obsèques religieuses seront sur univete2019.inshea.fr
donne à David Bowie son plus même à monter son projet sui- Nos pensées l’accompagnent. célébrées le même jour, à 14 h 30.
ont la tristesse de faire part du décès de
beau rôle au cinéma. vant sur un argument de quelques Famille Alliot,
Banne, 38, chemin des Vignes,
Né le 15 août 1928 à Londres, Ni- pages écrit par le dramaturge Ed-
70150 Sornay. Georges NOUAILLE, 01630 Saint-Genis-Pouilly.
colas Roeg trouve un emploi à la ward Bond, Walkabout. Présenté
famillealliot@laposte.net
fin de la seconde guerre mondiale en compétition à Cannes en 1971, survenu le 15 novembre 2018,
aux studios de cinéma de Maryle- le film est un échec commercial. à l’âge de quatre-vingt-huit ans, Hommage
Laurence Renn Penel à la résidence Dranem de Ris-Orangis
bone parce qu’« ils étaient en face Ce ne sera pas le cas de Don’t Look Et tous ses amis, Les participants Littérature
(Essonne). du Collectif des Chercheurs de Vérités,
de l’appartement où je vivais », ra- Now. Inspiré d’une nouvelle de
conte-t-il dans ses mémoires, The Daphné Du Maurier, qui raconte le ont le regret d’annoncer le décès de Rudy Ricciotti & les poètes d’Al Dante
Une célébration religieuse a eu lieu profondément peinés par la nouvelle
World Is Ever Changing (Faber and deuil de parents hanté par le spec- Dominique en l’église Sainte-Thérèse de Savigny-sur- de l’envol vers d’autres Cieux, de Rencontre, lectures et performances
Faber, 2013). Il participe au tour- tre de leur petite fille, le film, sorti BLANCHAR DARBON, Orge (Essonne), ce mardi 27 novembre, avec Rudy Ricciotti,
nage de Lawrence d’Arabie, de Da- en 1973 est devenu une référence comédienne, à 10 heures, sera suivie de l’inhumation Etienne GUILLÉ, Julien Blaine, Charles Pennequin
vid Lean, en 1962, et est renvoyé du cinéma de terreur. Créant un au cimetière de Juvisy (Essonne). et Anne-James Chaton.
survenu le 19 novembre 2018. transmettent leurs très sincères
de celui de Docteur Jivago, trois univers imprégné par la mort, il Cet avis tient lieu de faire-part. condoléances à sa famille et à ses amis Mercredi 28 novembre 2018,
ans plus tard. L’homme est peu prend le temps de diriger Donald L’incinération a eu lieu au cimetière proches.
du Père-Lachaise, Paris 20 e, le lundi à 17 h 30.
enclin au compromis, et s’oppo- Sutherland et Julie Christie dans Le Conservatoire national supérieur
26 novembre. Nous tenons à saluer ici cet éminent
sera souvent à plus fort que lui, la l’une des plus belles scènes de d’art dramatique Auditorium
enseignant-chercheur qui fit émerger
Warner qui finance son premier sexe de l’histoire du cinéma. Et l’université PSL, la science des dix-huit sens et le langage Gratuit
Nelly du Bouëtiez de Kerorguen, Inscription : citedelarchitecture.fr
film, le tout-puissant distributeur Après Mick Jagger, c’est à David Claire Lasne Darcueil et Alain Fuchs, quantique de la vie et dont les qualités
son épouse,
Rank Organisation qui doit sortir Bowie que Nicolas Roeg propose Alain, Bénédicte, Pascale, Emmanuelle de cœur et l’humilité forcent le respect.
son film Enquête sur une passion. et Nicolas, ont l’immense chagrin de faire part
de faire ses débuts au cinéma dans
ses enfants de la disparition de leur professeur et Nous nous associons à la volonté
L’Homme qui venait d’ailleurs. Le et leurs conjoints, chargé de la Recherche, de continuer inlassablement de faire vivre
Virtuosité du style visuel musicien, qui vient de changer le legs d’une œuvre remarquable, fruit
Nicolas Roeg collabore avec Roger d’identité, abandonnant Ziggy Camille, Noémie, Barthélémy, Artus, de cinquante ans de travaux scientifiques
Corman (Le Masque de la mort Stardust pour The Thin White Sophie, Cédric, Ermine, Jean-Loup RIVIÈRE. reconnus.
Iris et Anaïs,
rouge, 1964) puis François Truf- Duke, sera Thomas Jerome New- ses petits-enfants
faut (Fahrenheit 451, 1966) lorsque ton, extraterrestre échoué sur et leurs conjoints, Conférences
Acteur et ami de notre école et SOS AMITIE
ceux-ci viennent tourner en Terre. Là encore, le cinéaste joue
ont la tristesse de faire part du décès de université, Jean-Loup Rivière n’a cessé Conférences sur le Japon d’aujourd’hui Envie d’être utile ? Rejoignez-nous !
Grande-Bretagne. Il éclaire deux avec les attentes du public, préfé- jusqu’à ses derniers temps de manifester « Japon et Péninsule Coréenne »
films de Richard Lester, Le Forum rant mettre en scène l’angoisse de Yves son amour et sa passion pour la par M. Hajime Izumi, Les bénévoles de SOS Amitié écoutent
en folie (1966) et Petulia (1968). vivre d’un être dans les paysages DU BOUËTIEZ transmission. université internationale de Tokyo par téléphone et par internet
C’est peut-être sa proximité avec désertiques du Sud-Ouest améri- DE KERORGUEN, « L’immigration au Japon ceux qui souffrent de solitude,
Le Conservatoire et PSL s’associent et en France » mal-être et pensées suicidaires.
le réalisateur de A Hard Day’s Ni- cain plutôt qu’un thème classique survenu à l’âge de quatre-vingt-douze ans. à la peine de toute sa famille, Nathalie par M. Kazunari Sakai,
ght qui pousse la Warner à lui con- de la science-fiction. Léger, sa femme, Judith, Constance et université de Kobe Nous ne répondons qu’à 1 appel sur 3
La messe sera célébrée le mercredi Augustin, ses enfants et tous leurs « L’actualité politique au Japon »
fier le projet de Performance, que En 1980, Enquête sur une passion
28 novembre 2018, à 10 h 30, en l’église et recherchons des écoutants
proches. par M. Naoto Nonaka, bénévoles.
Roeg doit réaliser avec le scéna- (Bad Timing), thriller psychologi- Saint-Séverin, Paris 5e. université Gakushuin,
riste du film, Donald Cammell, que à la chronologie éclatée, di- L’écoute peut sauver des vies
La famille exprime sa gratitude aux Nous pensons à tous ses élèves et enrichir la vôtre.
peintre écossais qui s’essaie pour vise aussi la critique. Art Garfun- et anciens élèves, à ses amis et leur le jeudi 6 décembre 2018, à 16 heures.
personnes qui l’ont accompagné et soigné Horaires flexibles, formation assurée.
la première fois au cinéma. Mick kel y incarne un psychiatre insta- dans ses derniers mois. adressons nos plus chaleureuses pensées.
Sur réservation,
Jagger doit tenir l’un des deux ble, obsédé par une jeune femme dans la limite des places disponibles, En IdF RDV sur
principaux rôles de Performance. que joue Theresa Russell. Devenu Jacques Gautier, Artistes, chercheurs et doctorants au 01 44 39 30 40 www.sosamitieidf.asso.fr
En 1968, le chanteur des Rolling l’époux de l’actrice, Nicolas Roeg son époux, du laboratoire SACRe ou siegeparis@ffjs.org En région RDV sur
Stones est en train de devenir une la dirigera dans Eureka (1983), Une Jérôme et Caroline, Fondation Franco-Japonaise Sasakawa, www.sos-amitie.com
ses enfants, ont l’immense tristesse d’informer 27, rue du Cherche-Midi, Paris 6e.
superstar et le studio américain nuit de réflexion (1985) et Track 29 Alexandre, Raphaël, Adrien du décès de
espère rééditer le succès commer- (1988). En 1990, le cinéaste s’atta- et Annabelle,
cial des films des Beatles. que au film pour enfants. Mais ses petits-enfants  # #   $    
Et toute sa famille,
Roeg et Cammell ont d’autres son adaptation des Sorcières, de Jean-Loup RIVIÈRE,
 !# $   #    #$   $  # %-* )0-*
  #$ $      #$ $   $  #   $   #  )&# $%"%
idées en tête : Jagger sera une rock Roald Dahl, avec Anjelica Huston, ont l’immense tristesse de faire part   #$    # - )%$$)
star déchue, retirée dans un hôtel est trop terrifiante pour atteindre du décès de   #   $
  ! # !  #! )$%* %.%
particulier délabré où un gangs- la cible recherchée. Ses deux der- survenu le samedi 24 novembre 2018.   # #    # "'' )%-**) "/* "#) $% , %'(-$ )$! %$$*
Anne GAUTIER, ))) $$"%$- )%"$ %$$%, " )-)
ter incarné par James Fox trouve niers longs-métrages, Two Deaths née JACQ,
  # #   )) %-),%* "$ )%$ 0".
-#$$
refuge. Entre les deux hommes, la (1995) et Puffball (2007), sont à Jean-Loup Rivière était un collègue,  #   $ $ "$ !#1$ ##$-"" ."")-
 #   $# " -))$ )*,$ **%"
relation homoérotique tourne au peine diffusés. Son autobiogra- survenu le 22 novembre 2018, un partenaire et un ami unique.   #$ $ $ %# $  $ ""* .$
%,
vampirisme, crime organisé et phie, sous la forme d’un e-book à l’âge de quatre-vingt-trois ans.   #$ $ %# $ $ -"$ )% %-),
La communauté de SACRe et de  #$     ! % ! #! #  ! ##$-" .$!%
show-business se confondent. La enrichi de séquences filmées et La cérémonie religieuse sera célébrée l’université PSL s’associe à la peine de
 # $ %-/
  #   $ ! "$ )
virtuosité du style visuel de Nico- d’extraits de son œuvre, est un do- le mercredi 28 novembre, à 14 h 30, toute sa famille, Nathalie Léger, sa femme, #  %"* #$1
en l’église Saint-Albert-le-Grand, 122, rue   "'$ '$
las Roeg, l’ambiguïté vénéneuse cument inestimable sur le métier
de la Glacière, Paris 13e. Judith, Constance et Augustin, ses enfants
 #$ )$! %-
des situations révulsent les diri- de cinéaste, tel que l’a exercé ce et tous leurs proches. Nous pensons à tous   #   ! !!$ ! $ ! $  $ #" %$,
geants de la Warner qui bloquent brillant marginal. p L’inhumation aura lieu au cimetière ses élèves et anciens élèves, à ses amis, et  #        # )*,$ ,
la sortie du film pendant deux thomas sotinel de Névez (Finistère). leur adressons notre affection. !  !$ %   $ %-*  ')*$, *,$ )$% .')*$,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

24 | bonnes feuilles 0123


MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Le 13 juillet 2017, le président de la République a désavoué le général de Villiers


devant ses troupes. Le chef d’état-major des armées présentera sa démission
quelques jours plus tard. Nathalie Guibert, journaliste qui suit la défense pour
« Le Monde », raconte cette trajectoire dans « Qui c’est le chef ? », qui sort le
29 novembre aux éditions Robert Laffont. Nous en publions ici le premier chapitre

Ce jour où Macron a « pulvérisé


l’honneur du général de Villiers »

Pour la première fois, dans la Ve République, Les 2 500 invités appartiennent à la famille gravier le long du perron, de plus en plus ser- Impensable qu’il flingue les armées. Il va choi-
un chef d’état-major des armées a démis- militaire élargie, puisqu’on y trouve aussi les rées derrière le cordon. Le ministre de l’éco- sir la troisième solution : évoquer le différend
sionné, le 19 juillet 2017. Une querelle brève marchands de canons, que plus personne nomie et des finances, Bruno Le Maire, en disant qu’il s’agit d’une affaire de gestion
et violente s’est nouée entre deux hommes n’appelle ainsi. A proximité du grand pla- l’homme de la droite que Macron a volé à son que le premier ministre va régler. » Homme
que tout oppose, un président neuf venu du tane, les industriels se sont agrégés sur un camp, se tient près de la garde des sceaux, Ni- plein de certitudes, Guillaud se trompe. C’est
monde des finances, Emmanuel Macron, et petit renflement du terrain d’où la vue est cole Belloubet. Le ministre des affaires étran- dans le jardin, ce soir, que la crise va éclater.
un général d’expérience issu de la pure tra- parfaite sur le bâtiment ministériel. Quels gères arrive. Le socialiste Le Drian a occupé Les officiers américains venus dans le
dition militaire, Pierre de Villiers. Le récit investissements le nouveau président va-t-il l’Hôtel de Brienne durant tout le quinquen- sillage du président Donald Trump ont re-
que fait notre journaliste Nathalie Guibert consentir ? En ce début de quinquennat, nat de François Hollande, il salue en maître joint en nombre leurs partenaires français
de cette crise historique montre que ses ra- on attend des arbitrages importants. Des les familiers des lieux. Voici le secrétaire gé- autour du grand patron des forces armées
cines sont profondes, vingt ans après la fin milliards vont pleuvoir sur la défense. Dans néral pour la défense et la sécurité nationale, des Etats-Unis, Dunford. Avec sa haute sil-
du service national et à l’issue de deux pré- les conversations, un chiffre virevolte : 2 %. Louis Gautier [membre du conseil de sur- houette grisonnante, le visage marqué de
sidences – celle de Nicolas Sarkozy et celle Le candidat Macron a promis que le pays veillance du Monde], personnage incontour- grands yeux tristes et cernés, l’ancien chef
de François Hollande – qui ont secoué les consacrerait 2 % de la richesse nationale à ses nable de l’appareil régalien depuis que les du corps des Marines attire les regards. On
armées. Non seulement l’écart entre les armées en 2025. Tendu vers ce but, le chef attentats terroristes ont ramené la guerre entend parler anglais fort, exceptionnelle-
ambitions internationales de la France et d’état-major Pierre de Villiers bataille depuis dans Paris en 2015. Les représentants des ment, dans le jardin. Seul l’attaché naval de
ses moyens militaires était devenu inte- des mois. « Il faut payer l’effort de guerre. » cultes forment un petit sous-ensemble. On y l’ambassade converse en français avec ses
nable, au point que leurs chefs évoquent Le général le clame partout, dans la presse, distingue le nouvel évêque aux armées amis officiers. Il a fait Sciences Po à Paris puis
l’effondrement de 1940. Mais des incom- à l’Assemblée nationale, dans le bureau du Antoine de Romanet, tout juste nommé par partagé les bancs du Centre des hautes étu-
préhensions, touchant aux valeurs, vien- président. Fort et clair. le pape. Mêlé aux poitrails médaillés des an- des militaires, la pépinière des hauts cadres
nent toujours brouiller une relation que Villiers commande la première armée ciens combattants, Serge Dassault, fidèle à de l’armée. Avec lui, les attachés de défense
l’on croyait apaisée. d’Europe, 200 000 hommes, 30 000 soldats cette maison qui le traite bien, en raison de en poste dans la capitale n’auraient manqué
déployés dans le pays et dans le monde pour ses commandes d’avions de guerre, s’est as- ce rendez-vous de 2017 pour rien au monde.
protéger le limes français. Il tient prête la sis. Le patriarche de 92 ans a droit depuis plu- Il leur a été demandé d’arriver quarante-cinq
bombe nucléaire. Sans les 2 %, ce sera la dé- sieurs années à son fauteuil, à l’ombre du minutes à l’avance. Ils patientent tous de-
faite. 1940. Le général a fait monter la pres- magnifique hôtel particulier. puis plus d’une heure trente.
sion pendant l’incroyable campagne électo- Emmanuel Macron a débuté la journée en Le jeune président de la République est at-
rale qui vient de s’achever. Pour une surprise recevant la chancelière Angela Merkel pour tendu avec une double impatience. Il est
stratégique, c’en est une que l’effondrement un conseil franco-allemand. Paris veut relan- neuf. Il est fort, lui qui a jeté le vieux système
des partis traditionnels, dans les ruines fu- cer l’Europe. Le ministère des armées doit comme un Russe fracasse son verre de
mantes desquels le mouvement En marche ! imaginer avec Berlin de grands projets pour vodka vide par-dessus son épaule. Il est
s’est hissé au pouvoir, à la barbe de l’extrême la défense. Lors d’un bref tête-à-tête avec Vil- Jupiter ! Il l’a dit avant d’être élu. François
droite. Villiers a bien vu que Macron et ses liers dans la matinée, le chef de l’Etat a évo- Hollande ne croyait pas au président jupité-
proches, des inspecteurs des finances, veu- qué les dossiers en cours. Les deux hommes rien, lui veut tuer le président normal.
lent assainir les comptes publics, atteindre s’apprécient. Depuis la campagne électorale, Quand il a reçu le Russe Vladimir Poutine à
l’équilibre des finances françaises. L’été est ils ont appris à se connaître. « Vous êtes Versailles le 29 mai, il a été impérial. Les mili-
toujours une saison de joutes budgétaires. content, général ? – Oui, cela prend une bonne taires ont trouvé géniale l’idée de ce rendez-
Tandis que de jeunes soldats sont déchique- tournure. » Le secrétaire général de l’Elysée, vous pris au prétexte d’une exposition
tés chaque semaine par les mines de groupes Alexis Kohler, n’a lâché ni son chef ni ses consacrée au 300e anniversaire de la visite
djihadistes au Mali, les compteurs s’affolent dossiers de toute la journée. Villiers s’en mé- du tsar Pierre le Grand. Ils ne l’ont pas su,
dans les états-majors. fie davantage, il déteste les hauts fonction- mais Emmanuel a lancé à Vladimir : « Vous
Dans la tradition révolutionnaire fran- naires qu’il juge trop éloignés des réalités. voyez, c’est mon Sotchi à moi ! » Ce soir dans
çaise, une exécution en place publique com- PAS DANS LA TRADITION Puis les époux Trump sont arrivés en dé- le jardin parisien, la Garde républicaine se
mence souvent dans une atmosphère popu- Discrètes comme toujours dans leur peine, but d’après-midi pour la première visite offi- tient coiffée des casques à crinière, décorum
leuse et festive, toute d’excitation contenue. les familles des morts au combat se tiennent cielle du président américain en France. inhabituel pour la circonstance, un peu
En uniformes et fourragères, tenues d’appa- à gauche du perron où se dresse l’estrade du Syrie, terrorisme, climat. A l’Elysée, la réu- grotesque même pour une telle réunion de
rat et robes de soirée, les invités arrivent au président. Ils sont onze à être tombés dans nion de travail a duré une heure quinze, une famille. Il s’agit de solenniser le jeune César.
compte-gouttes sur la pelouse fraîchement l’année écoulée. L’opération militaire qui réussite. Le général s’est trouvé exception- Et s’il n’est pas encore jugé très au fait,
tondue de l’Hôtel de Brienne, filtrés par les dure au Sahel depuis plus de quatre ans nellement assis à la droite du chef de l’Etat, qu’importe, les militaires l’adorent.
gendarmes à l’arrière du jardin. Des rires sur- maintenant tue lentement mais sûrement. face à son homologue Joseph Dunford, qui
gissent de temps à autre du brouhaha des A la fin de l’automne, un maréchal des logis, commande la première armée du monde. SOUDAIN, LE TON CHANGE
conversations impatientes. Au ministère des Fabien Jacq, n’avait pas survécu à l’explosion Il l’a pris comme une marque de confiance. Le voilà qui arrive enfin, suivi du longiligne
armées, entre les massifs fleuris, la soirée du de son vieux blindé tout au nord du Mali A 18 h 30 quand tout fut fini, Pierre de Villiers premier ministre, Edouard Philippe, et de
13 juillet 2017 s’ouvre près de la ville touarègue de Kidal. Au a juste eu le temps de filer chercher son ses deux ministres inconnues au bataillon,
sous un ciel chan- printemps, le caporal-chef Julien Barbé, qui épouse à la résidence de l’Ecole militaire. Elle Florence Parly et Geneviève Darrieussecq. En
geant. Il était tombé venait d’un régiment du génie d’Angers, a été s’est décidée cette année pour la première robe blanche, Brigitte Macron l’accompagne.
VILLIERS A BIEN VU des cordes en 2012, visé par un tir mortel. Et à la veille de l’été, il y fois à venir à la garden-party. Ils ont foncé Encore une première que la présence de la
QUE MACRON ET pour le premier
« Brienne » de Fran-
a un mois, le deuil a touché l’île de Tahiti
d’où venait le parachutiste de première
rue Saint-Dominique.
Rien, au fil de la journée, ne pouvait présa-
première dame ici. Des officiers de la Légion
étrangère trouvent son chic « super classe ».
SES PROCHES, çois Hollande. Le classe Albéric Riveta. Muni d’un CAP de ma- ger des mots qui allaient quelques minutes Dans la petite troupe élyséenne, l’amiral Ber-
jeune président Em- çonnerie, il venait tout juste de s’engager. Les plus tard pulvériser l’honneur du général. nard Rogel se tient en retrait. Tout en ron-
DES INSPECTEURS DES manuel Macron aura blessés de l’année, eux aussi, ont été invités Ceux qui, saurait-il plus tard, ont déjà de- deurs, petit et énergique, le chef de l’état-ma-
FINANCES, VEULENT plus de chance.
Le rendez-vous du
ce soir. Quelques fauteuils, des uniformes
couvrant des chairs meurtries, entourés du
mandé à l’Elysée que sa tête tombe, ne lui ont
rien dit. Pas un propos ambigu. Nulle remar-
jor particulier est un sous-marinier, il a
commandé la marine nationale. Le « cinq
ASSAINIR LES COMPTES 13 juillet dans le jardin personnel du service de santé des armées. que sur le texte qu’il s’apprête à publier dans étoiles » du président connaît les secrets nu-
a trouvé sa place dans Derrière eux, biffins et marins se mêlent, les Figaro Vox. « La paix est menacée » ; « les enga- cléaires et la profondeur des guerres intesti-
PUBLICS, ATTEINDRE la coutume républi- soldats qui vont défiler demain partagent gements budgétaires doivent être respectés ». nes des armées. L’amiral est un sexagénaire
caine. Il avait manqué une heureuse fébrilité. Les officiers tapent Un homme pourtant a tiqué. Le légionnaire insensible aux pressions, taillé pour le poste.
L’ÉQUILIBRE DES disparaître en 2010 dans le dos de leurs subordonnés. « Mon Benoît Puga, général familier de l’Elysée où il Il avait été choisi par François Hollande
FINANCES FRANÇAISES quand le président Ni- colonel ! » « Salut Poirson, la forme ? » Les élè- fut pendant six ans le chef de l’état-major contre le candidat du cabinet du ministre
colas Sarkozy avait ves officiers de Saint-Cyr, pantalon rouge et particulier avant de rejoindre la grande chan- Le Drian. Ainsi procède l’Elysée quand il sou-
supprimé la garden- casoar en main, volettent en escadrilles. cellerie de la Légion d’honneur. Dans l’arti- haite éviter que le ministre ait trop de prise.
party de l’Elysée en A la lisière des troupes, l’état-major français cle, Villiers évoque des missions qu’il n’a pas Et Macron l’a gardé en dépit de ses 61 ans.
raison de la crise économique. Le pouvoir se tient au complet autour de son chef. Sa pu remplir pour des raisons budgétaires. L’amiral a néanmoins trouvé les débuts du
exécutif a jugé bon de préserver cette occa- présence à cet instant, pour le coup, n’est pas « C’est faux, assure Puga. Et ce genre de chose nouveau monde un peu exotiques. On le
sion de témoigner sa reconnaissance à la dans la tradition lancée par Jacques Chirac. ne doit pas être dit à l’extérieur. » tient à l’écart. En arrivant au Château, Kohler
communauté militaire. A la veille du défilé, Le général de Villiers aurait dû se trouver Casquette blanche d’amiral et uniforme a appelé Rogel : « Qu’est-ce qu’on fait de vous ?
c’est un moment d’hommage au travail à l’intérieur pour accueillir le président. sombre, Edouard Guillaud, un ancien com- – Ce que vous voulez, bien sûr, a répondu le
accompli pour la France. Jacques Chirac en Les années précédentes, celui-ci s’installait mandant du porte-avions Charles-de-Gaulle marin. – Ah bon ? » De vieux généraux ont ri-
avait lancé l’idée en 1996 pour annoncer quelques minutes pour un court préambule qui a précédé Villiers dans ses fonctions, de- cané. Belle ignorance des pratiques de la
la suspension du service national, ce qui fut avec le premier cercle, dans le grand bureau vise parmi les industriels. Comment le prési- maison militaire qu’est l’Elysée. Le nouveau
fait un 12 juillet exceptionnellement, du ministre donnant de plain-pied sur le dent évoquera-t-il d’ici quelques minutes la monde est en rodage.
cette année-là, pour des raisons d’agenda. jardin. Jusqu’à ce que l’équipe du ministre nouvelle tension qui oppose les armées au Sur les toits alentour, les tireurs d’élite ont
« Des régiments seront dissous, des bateaux Jean-Yves Le Drian s’installe à Brienne, c’est gouvernement sur le budget ? Ensemble ils pris position, enfin la voix claire s’élève.
désarmés, et des bases aériennes fermées. ainsi que la garden-party a immuablement balaient des hypothèses. Matignon cherche « Officiers mariniers, soldats, marins et avia-
N’ayez pas d’états d’âme, Messieurs, et ne cé- commencé. Il a été mis fin à l’usage en 2012. encore des économies. Les armées refusent teurs, mesdames et messieurs… Vous incarnez
dez pas à la nostalgie qui est la marque des Villiers a toujours attendu dehors. de faire les frais des premiers arbitrages du la modernité d’une armée servie par des pro-
faibles », avait lancé l’ancien sous-lieutenant Plus nombreuses qu’à l’accoutumée, les quinquennat. « Il est impossible qu’Emma- fessionnels d’excellence. » Les invités sont
de la guerre d’Algérie. autorités prennent leur place debout sur le nuel Macron désavoue son premier ministre. attentifs, seules quelques sirènes de police
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

bonnes feuilles | 25
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Le président de la République, Emmanuel Macron,


et le chef d’état-major des armées, Pierre de Villiers,
le 14 juillet 2017, lors du défilé militaire de la Fête
nationale. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

résonnent dans le calme du quartier com- claqués relèvent d’une improvisation de der- lier. « Dans le genre “on vous soutient mais on armées. La troupe va penser la même chose.
plètement bouclé. Le président n’oublie rien. nière minute, ils ne figuraient pas au texte n’est pas mécontents de vous voir vous casser Cela ne se fait pas. Il est douloureux de voir le
Le devoir impérieux d’entourer les blessés. original. Le président semble avoir senti sa la figure”. » Certains officiers pensent que le chef se faire pilonner de la sorte. « Pour celui
La protection due aux forces armées. Les propre hubris. Il voit les yeux du général se président a tapé juste. On a un peu oublié ces qui est en état de subordination, quelle crédi-
missions extérieures réussies. Le défi du ter- rétrécir. Et sans plus le regarder pour achever dernières semaines qu’il était le chef des ar- bilité reste-t-il au chef après s’être fait engueu-
rorisme. L’engagement de la jeunesse. Et son propos, il détourne la tête vers le par- mées. Oui, la forme est dégueulasse. Mais ler comme ça ? Les types vont se dire : “Si on
même ce service national universel, dont terre des autorités à sa droite. elle visait à provoquer une réaction chez traite le général de la sorte, qu’est ce que je
personne ne voit à quoi il va ressembler hor- Vient le sentiment de l’humiliation. Le vi- Pierre de Villiers qui a trop critiqué les déci- vais ramasser, moi !” »
mis un pot à ennuis. Puis il parle finances. sage du général se décompose. Son regard sions budgétaires. Le pousser à dire « je suis Un physique de lutteur, une froide colère.
Soudain, le ton change. « Il ne m’a pas croise celui de sa femme, Sabine. Elle a allé trop loin », pour replacer la relation poli- Mâchoire serrée, l’ancien chef de l’armée de
échappé que ces derniers jours ont été mar- compris ce que signifie la violence du souf- tico-militaire d’équerre. Ou provoquer son terre, Elrick Irastorza, enrage. « Il y a une diffé-
qués par de nombreux flet public. Elle sait que c’en est fini de son départ, en héros. Ils évoquent Alain Juppé rence entre le fait d’être aux or-
débats sur le sujet du mari chef d’état-major des armées. Chacun qui, bien avant d’occuper pour trois petits dres et l’humiliation. » La scène
budget de la défense. Je connaît la phrase favorite du général : « Je ne mois le poste de ministre de la défense au le ramène à une morsure, celle
LE CHEF D’ÉTAT-MAJOR considère pour ma part suis pas un lapin de six semaines. » Cette fois, tournant de 2010-2011, avait commenté sa qu’il ressentait enfant lorsque
TOURNE LES TALONS, qu’il n’est pas digne
d’étaler certains débats
comme un bleu, il s’est bien laissé surpren-
dre. Le nouveau monde arrive. Le président
crucifixion en raison des affaires judiciaires
en ces termes : « Les héros de la tragédie grec-
son père maçon se faisait bru-
talement tutoyer par plus haut
REJOINT sur la place publique. termine. Aux armées, dit-il, il manque « l’in- que, on les achève. On les tue. » que lui dans la société. Villiers
J’ai pris des engage- dispensable faculté d’adaptation qu’il faut en- Tandis que les buffets s’ouvrent de part et a été tancé sans raison valable,
SES SUBORDONNÉS. ments. Je suis votre core développer. Nous ne devons pas rester d’autre de la pelouse, le président avance juge-t-il. Gratuitement. Pour
DANS L’ÉQUIPE, chef. Les engagements
que je prends devant
dans des schémas certains et prédéfinis, des
solutions toutes faites. Ce qui était vrai hier ne
vers les blessés. Le général est resté loin de
lui, contrairement à l’usage. Dans son esprit,
rien. Méritait-on cette ré-
flexion d’un soir de fatigue à
ON SE CONCERTE AVEC nos concitoyens et de- l’est plus aujourd’hui ». le tumulte. Quelques minutes plus tôt il a court d’arguments ? Pour Iras-
vant les armées, je sais manqué de partir sur-le-champ. En plein torza, cependant, pas de sur-
UNE VIVE INQUIÉTUDE. les tenir et je n’ai à cet OUI, LA FORME EST DÉGUEULASSE. MAIS… discours. Il n’a pas voulu laisser seule son prise. « Nous voilà simplement QUI C’EST LE CHEF ?
égard besoin de nulle Le micro éteint, tout s’anime. « Oh, la va- épouse. Emmanuel Macron doit le faire ap- repartis pour un tour. Rien n’a
« IL VA SE TIRER. pression, et de nul com- che ! » s’exclame en remettant son képi le gé- peler deux fois par son officier de sécurité changé depuis cent ans. Le mili-
de Nathalie Guibert,
Robert Laffont, 238 pages,
IL FAUT L’EMPÊCHER mentaire. De mauvai- néral François Lecointre, le chef du cabinet pour qu’il s’approche avec lui des familles. taire est soumis à la réserve, et 20 euros
ses habitudes ont par- militaire du premier ministre. Quelqu’un a L’occasion réjouit le soldat en fauteuil qui le meilleur moyen pour un poli-
DE PARTIR » fois été prises sur ce vite dit au président, sans que l’on sache qui, réclame une photo. « Non, pas avec le prési- tique de se dédouaner de ses
sujet, considérant qu’il Brigitte peut-être, « Tu es allé trop fort. » On dent. Avec le général de Villiers, s’il vous responsabilités consiste à accuser le militaire
devait aujourd’hui en fonce sur Pierre de Villiers. « Il vous a en- plaît. » A cet instant, le ministre Le Drian a d’un échec. »
aller des armées comme il en va de nombreux gueulé, général ! – Non… enfin, pas moi, pas déjà quitté son ancienne maison. Il n’est pas Tandis que le général de Villiers regagne
autres secteurs. » que moi… » Le chef d’état-major tourne les ta- le seul. Dans le groupe des industriels, l’Ecole militaire, le protocole emmène le pré-
Les généraux ont-ils trop parlé ? La voix de- lons, rejoint ses subordonnés. Dans l’équipe, aucun n’a hésité. « Nous sommes tous partis sident à la tour Eiffel pour le dîner prévu
vient métallique : « J’aime le sens du devoir, on se concerte avec une vive inquiétude. dans la seconde. On ne peut pas humilier au Jules Verne avec les époux Trump. « C’est
j’aime le sens de la réserve qui a tenu nos ar- « Il va se tirer. Il faut l’empêcher de partir. » quelqu’un comme cela en public », peste l’un quand Jupiter fait gronder la foudre que nous
mées où elles sont aujourd’hui. Et ce que j’ai Les colonels décident qu’ils débouleront d’eux. Sans même serrer la main du chef de croyons qu’il règne dans les cieux », a dit Ho-
parfois du mal à considérer dans certains sec- dans la soirée à la résidence de l’Ecole mili- l’Etat dont ils attendent tant. race. Tard, peu après 23 heures, la ministre
teurs, je l’admets encore moins lorsqu’il s’agit taire avec du champagne. L’amiral Guillaud Le nom du général n’a pas été prononcé Florence Parly s’inquiète. Son intuition la
des armées. Un effort a été demandé pour se précipite. « Quelle que soit ta décision je une seule fois et les choses ont basculé si vite pousse à appeler Pierre de Villiers pour évo-
cette année à tous les ministères, y compris au te soutiendrai, y compris publiquement. » que les attachés de défense non francopho- quer sa présence au défilé le lendemain. A ce
ministère des armées. Il était légitime, il était Autour du pupitre désormais vide, on se nes n’ont pas tout saisi. Mais ils ont eux aussi moment, lui pense : « J’ai participé à une réu-
faisable, sans attenter en rien à la sécurité de presse. Alain Richard, l’ancien ministre so- pris congé très vite. Dans une ambassade nion passionnante avec Merkel. J’ai accompa-
nos troupes, à nos commandes militaires et à cialiste de la défense de Lionel Jospin, s’ap- située non loin du ministère, une heure plus gné Trump. Et, dans la foulée de cette journée
la situation telle qu’elle est aujourd’hui. » Les proche de Florence Parly. « Si tu as besoin, on tard, les convives n’ont pas compris pour- incroyable, je me suis pris le carton. » p
2 %, l’augmentation du budget ? Le chef des t’aide. » Il a connu la ministre quand elle était quoi leur hôte affichait une telle mine nathalie guibert
armées va faire ce qu’il a dit, les forces obscu- conseillère budgétaire à Matignon en 1997. pour le dîner en revenant de la rue Saint-Do-
res qui menacent la France l’exigent. Fermez Elle arrive dans la tempête. « On attendait un minique. « Vous avez pris la pluie, général ? –
le ban. discours de calme sur les engagements bud- Non, on a pris l’orage. »
La foudre a frappé. Devant lui, atteint à l’es- gétaires. Elle a su tout de suite qu’elle allait Ce soir, a parié l’officier, tous les militaires,
tomac, le général de Villiers reste interdit. Le devoir gérer les suites. » M. Richard a, comme qu’ils soient français ou non, se sont sentis
discours, ce ne peut être qu’une perte de tous, senti la voix du président changer, fâchés contre l’autorité politique. « Recadrer
contrôle. Comment Rogel dont il connaît le avant d’entendre les militaires qui l’entou- le chef d’état-major devant un parterre de
sérieux a-t-il pu laisser passer cela ? Un dys- raient lâcher : « Il a fait petit chef. » généraux étrangers et devant tous ses subor-
fonctionnement s’est produit, devine aussi- D’autres affichent des mines de crocodiles. donnés, c’est l’horreur absolue », constate le
tôt un ancien de l’Elysée. Le chef de l’état-ma- « Curieuse, la surréaction de certains camara- calme général Henri Bentégeat, qui fut lui
jor particulier a vu la version imprimée du des militaires », commente le rusé général aussi le plus haut gradé de France, au service
discours. Les mots qui viennent d’être Puga dans son habit blanc de grand chance- de Jacques Chirac puis de l’état-major des
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

26 | 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Libérer le potentiel
JOURNÉE SPÉCIALE,
LE 28 NOVEMBRE,
AU MUSÉE
DU QUAI BRANLY
des Africaines à faire des affaires
L’automne serait-il la saison des femmes
africaines ? Depuis quelques semaines, Education de base incomplète, prêts moindres, conclut que ces dernières « bâtis-
elles déverrouillent un à un des espaces sent des entreprises plus grandes et
encore non explorés. Le 25 octobre, assignation à des secteurs « féminins », harcèlement, plus profitables quand elles inves-
Sahle-Work Zewde prend la présidence tissent les secteurs “masculins” ».
de la République éthiopienne, première violence : les obstacles à un entrepreneuriat aussi Aux lacunes initiales en capital,
femme à présider aux destinées à la pauvreté du choix des sec-
de ce pays qui déplace les équilibres rémunérateur que celui des hommes sont légion teurs s’ajoute encore le handicap
géopolitiques de la région. Deux semai- de la faiblesse de l’éducation
nes auparavant, la Rwandaise Louise féminine de base en Afrique.

E
Mushikiwabo était élue secrétaire géné- L’étude montre que seulement
rale de l’Organisation internationale n Afrique, les entre- cette enquête, que « Le Monde les femmes montent volontiers 30 % des femmes d’affaires ont
de la Francophonie. L’homme africain prises dirigées par des Afrique » révèle en avant-pre- une affaire dans le textile, l’éduca- achevé leur cursus secondaire,
lâche un à un ses prés carrés. femmes sont moins mière, n’a pas conclu qu’il man- tion, la nourriture ou l’hôtellerie : contre 40 % des hommes, et
Mais ces noms qui émergent, même performantes que quait aux femmes une bosse des des secteurs qui leur sont classi- ajoute que, pour les formations
s’ils sont de plus en plus nombreux, celles des hommes. affaires, elle a permis de mettre au quement dévolus et qui sont spécifiques à l’entrepreneuriat,
ne disent pas tout. Derrière eux se Leurs affaires restent jour toute une série de facteurs qui beaucoup moins porteurs que les c’est la même chose.
cache une dynamique bien plus globale plus petites, sont moins innovan- entravent leur action dans toutes transports, la manufacture ou la
à l’œuvre sur le continent. D’Alger tes et créent moins d’emplois les régions du continent. construction, dans lesquels in- PERSPECTIVE DE CROISSANCE
à Johannesburg, de Dakar que les boîtes masculines. Dans Tout commence dès la décision vestit l’autre sexe. Le sexe féminin devrait donc
à Mogadiscio, les femmes façonnent les 14 pays africains sur lesquels de monter une affaire. Ou plutôt Là encore, rien n’est vraiment faire aussi bien avec moins par-
l’Afrique du XXIe siècle, orchestrant la la Banque mondiale a mené une lors de la recherche des fonds. A ce choisi, et cette sectorisation se fait tout. Pourtant, plus que dans
marche vers une émergence program- enquête baptisée « Profiter de la moment-là, les femmes n’ont pas moins par manque de flair ou toutes les autres régions en déve-
mée, produisant à bas bruit une bonne parité, libérer le potentiel des accès aux mêmes capitaux que les d’audace que par pragmatisme loppement, les femmes africai-
partie de la richesse des 54 pays. femmes entrepreneuses en Afri- hommes. En République démo- contraint puisque le rapport souli- nes travaillent plus. Et « la moitié
C’est en hommage à ces femmes de tête que », ces femmes gagnent en cratique du Congo, par exemple, gne que les femmes « se replient de celles qui ne travaillent pas
et à toutes les autres, qui mènent moyenne 34 % de moins que les elles se lancent avec 70 % de fonds sur ces activités traditionnelles dans l’agriculture ont monté leur
au quotidien des combats invisibles, hommes (45 % en Ethiopie, 54 % en moins ; en Ethiopie ou au Togo, pour éviter le harcèlement, la vio- entreprise. C’est d’ailleurs la seule
que « Le Monde Afrique » organise une au Nigeria). De quoi se demander avec 30 % de moins. lence de genre et les pratiques dé- région de la planète où les femmes
journée de débats, mercredi 28 novem- si elles sont moins bonnes en af- loyales de leurs collègues hom- sont plus souvent chefs d’entre-
bre, au Musée du quai Branly-Jacques faires ou si d’autres facteurs ex- PRAGMATISME CONTRAINT mes ». Elles investissent donc l’es- prise que les hommes », rappelle
Chirac, à Paris, avec le soutien de la pliquent ces écarts. Ce n’est pas un choix : lorsqu’on pace que la société leur concède et au passage Rachel Coleman.
Banque mondiale et du Fonds français Pour y voir plus clair, la Banque leur prête de l’argent, ce sont de qualifie de suffisamment « fémi- Sur un continent qui compte
Muskoka. Cette position de commande- mondiale a lancé deux de ses cen- plus petites sommes que celles nin » pour que les hommes ne s’y 600 millions de femmes, libérer
ment au féminin, multisectoriel et de tres de recherche – le Laboratoire qu’on accorde aux patrons hom- intéressent pas. Moyen de les em- leur capacité à faire des affaires
couleur, sera au cœur des témoignages. d’innovation pour l’égalité des mes… Or, loin d’être un point mi- pêcher d’empiéter sur un espace pour que leurs entreprises soient
De quoi faire mentir l’écrivaine Colette, sexes en Afrique et le pôle Finance, neur, ce capital de départ va long- plus « masculin », où elles seraient aussi rémunératrices et créatri-
qui, bien qu’aïeule du féminisme, compétitivité et innovation – sur temps donner le « la » de la vie de en concurrence directe. Ce can- ces d’emplois que celles de la
estimait à son époque que « les femmes l’analyse de ces contre-performan- l’entreprise. Si l’on en croit l’exem- tonnement est d’autant plus re- gent masculine ouvre évidem-
libres ne sont pas des femmes ». ces féminines. Les chercheurs ont ple malgache, sur lequel la Banque grettable que, quand elles en sor- ment une forte perspective de
scruté des centaines d’entreprises, mondiale s’est arrêtée, la moitié de tent, c’est une opération gagnante. croissance. Mieux, les cher-
épluché, entre 2003 et 2016, leurs la performance (de 42 % à 51 %) sur Ainsi, l’étude rappelle qu’en cheurs de la Banque mondiale
comptes, leurs ventes, leurs em- le moyen terme est même directe- Ouganda, si seulement 6 % des parient que, comme « les défis
bauches. Ils ont ensuite observé ment corrélée à la mise initiale. femmes ont une entreprise dans auxquels font face les femmes
toute une série d’indicateurs pour En parallèle à cette difficulté de un secteur estampillé « mascu- africaines sont les mêmes que
« dégager ce qui est différent entre démarrage, les chercheurs ont ex- lin », « ces entreprises sont aussi ceux que rencontrent les femmes
l’approche business des deux sexes ploré la question du choix du sec- profitables que celles que gèrent les ailleurs dans le monde (…), le mo-
et pouvoir construire des politiques teur d’activité qui, « plus que l’édu- hommes et plus profitables que cel- dèle qui sera trouvé pour les Afri-
compensatoires », décrypte Rachel cation ou la finance, est cruciale les que gèrent les femmes sur des caines permettra aussi de libérer
Coleman, l’une des coordinatrices pour créer de la richesse », rappelle secteurs traditionnels ». Plus globa- le potentiel féminin ailleurs ». p
de ce programme d’ampleur. Si encore le rapport. Or il s’avère que lement sur le continent, le rapport maryline baumard

Ces femmes qui pensent l’Afrique et le monde


Africaines ou afrodescendantes, elles explorent le passé colonial, esclavagiste, le racisme, le féminisme… Portraits

E lles sont romancière, philo-


sophe, artiste, féministe,
auteure de bande dessinée,
chercheuse, militante, politolo-
gue, ou tout cela à la fois. Portraits
tiforme de la vice-présidente de
la Fédération internationale des
sociétés de philosophie.
L’un de ses ouvrages princi-
paux, Que vivent les femmes
– les femmes, les migrants, les
pauvres… – d’un monde qui « fa-
brique des zombies » (Diogène
2012/1, n° 237), ces « humains [qui]
se transforment peu à peu en om-
autrement dit qu’elles se dé-
pouillent de leur mentalité et de
leurs réflexes de colon qui font
qu’elles mettent, sur leur propre
territoire, les afrodescendants en
Ken Bugul
la résiliente
« Celle dont personne ne veut »,
ken bugul, en wolof. Le pseudo-
dres et braises (L’Harmattan, 1994)
dénonce les violences conjugales.
Quant à Riwan ou le chemin de
sable, Grand Prix littéraire d’Afri-
que noire 1999, il bouscule les
de femmes, africaines ou afrodes- d’Afrique ? (éditions du Panama, bres flottantes, sans volonté, sup- situation de minorité. Le second nyme que s’est choisi Mariètou idées sur la condition des femmes
cendantes, qui vouent leur vie à 2008), questionne le concept de portant des violences inouïes ». est l’affaire des ex-colonisés qui Mbaye sur les vives recommanda- en Afrique. Ken Bugul y narre son
décrypter le passé colonial, la genre et la place des femmes Avant de souligner leur capacité à doivent surmonter le trauma- tions des Nouvelles Editions afri- retour au pays, le rejet des siens, et
traite négrière et la place des fem- d’Afrique dans la réflexion fémi- réinventer le monde car ils sont tisme du passé colonial, sortir de caines lors de la parution de son son mariage avec celui qui la
mes dans cette mémoire dou- niste, à la fois comme objet « “in-tuables”, comme le suggère l’emprise et « restaurer les subjec- premier roman, Le Baobab fou sauvera, un serigne (guide spiri-
loureuse pour faire advenir un d’étude et comme auteures, et cet adage qui a cours dans les rues tivités niées ». Car, rappelle-t-elle, (1984), reflète une grande partie tuel) dont elle deviendra, à 32 ans,
monde où les femmes noires montre comment l’« insécurité d’Abidjan : “Cabri mort n’a pas l’indépendance n’a été que l’évé- de sa vie. Née en 1947 d’un père la vingt-huitième épouse et qui
auront toute leur place. féminine » peut être un levier peur du couteau” ». nement du processus de décolo- âgé de 85 ans, elle a été délaissée l’encouragera à écrire.
d’action et de pensée pour des nisation, lequel n’est toujours pas par sa mère quand elle avait 5 ans, Bien avant qu’on ne parle
Tanella Boni femmes qui multiplient les
« stratégies de résistance et de
Seloua Luste achevé et nous oblige, au Nord
comme au Sud, à sonder nos géo-
battue et internée à la demande
de l’homme qu’elle aimait – un
d’« afroféminisme », les romans
de Ken Bugul questionnent la con-
la résistante révolte ». Pour l’enseignante de Boulbina graphies et cartographies menta- Parisien des beaux quartiers – dition féminine et l’importance
« On résiste par les mots », af-
firme Tanella Boni, qui multiplie
l’université Félix-Houphouët-
Boigny, à Abidjan, les Africaines
la philosophe les et intellectuelles. Dès lors, dit-
elle dans Les Miroirs vagabonds
lorsqu’elle vivait en France, puis
rejetée par sa famille à son retour
de penser les identités comme des
identités de relation, qui ne doi-
les actes de résistance. Philo- propagent de nouvelles « formes A la lecture de L’Afrique et ses fan- ou la décolonisation des savoirs au Sénégal. Mais Mariètou Mbaye vent pas se couper de leur source.
sophe, romancière – Prix Ahma- d’invention ou de réinvention de tômes. Ecrire l’après (Présence afri- (Presses du réel, 160 pages, aurait aussi pu choisir un nom qui Son œuvre est aussi une réflexion
dou Kourouma 2005 pour la manière de participer aux affai- caine, 2015), on comprend à quel 15 euros), l’approche décoloniale traduise l’incroyable force et sur l’assimilation, l’acculturation
Matins de couvre-feu (Le Serpent res publiques » (revue Diogène point, chez Seloua Luste Boulbina, devient un travail sur soi, une l’insatiable désir de liberté qui et la nécessité de garder le lien avec
à plumes) –, poétesse – médaille 2007/4, n° 220) et donc de conce- vie personnelle et quête intellec- exigence épistémique et éthique. l’ont toujours portée. Car, si sa vie ses racines afin de ne pas être une
de bronze du prix Théophile- voir la citoyenneté, notamment tuelle sont liées. Née en France Directrice de programme au a été faite de souffrance, elle ré- pâle copie des autres et de devenir
Gautier de l’Académie française en investissant le religieux. d’une mère française et d’un père Collège international de philoso- vèle une résilience à toute « une personne quasi irréelle,
2018 pour Là où il fait si clair en Tanella Boni questionne le poli- algérien, avant de grandir dans phie entre 2010 et 2016, Seloua épreuve et une indépendance absente de ses origines », car la mo-
moi (Bruno Doucey, 2017) –, tique à travers la place des exclus l’Algérie nouvellement indépen- Luste Boulbina est, selon le philo- chevillée au corps et à la plume. dernité n’est pas là.
auteure jeunesse, l’Ivoirienne de dante, la philosophe, chercheuse sophe Achille Mbembe, l’auteure Toute sa vie, elle s’est libérée de
64 ans invite à réenchanter un associée au Laboratoire du chan- de « l’un des projets critiques sans l’emprise des hommes et des ca- Léonora Miano
« monde qui se défait fil à fil ». Ses
poèmes et ses travaux philoso-
TOUTE SA VIE, gement social et politique de
l’université Paris-Diderot, ques-
doute les plus fertiles dans le pay-
sage intellectuel français contem-
tégories, africaines ou occidenta-
les, du prêt-à-penser. Figure in- l’inclassable
phiques interrogent la manière KEN BUGUL S’EST tionne l’après-colonisation et ses porain ». Passionnée de littéra- contournable de la littérature en Léonora Miano écrit constam-
dont les femmes et les hommes résidus – physiques, intellectuels, ture et d’art contemporain, elle Afrique, Ken Bugul est l’auteure, ment. Au point que, lorsque l’un
peuvent l’habiter « en humains » LIBÉRÉE DE L’EMPRISE psychologiques… – des deux côtés s’appuie sur ceux-ci pour étayer entre autres, d’un triptyque auto- de ses livres paraît, elle en a tou-
et conserver, malgré la violence de la Méditerranée. Et distingue le ses réflexions en ce qu’ils sont des biographique. Le Baobab fou, au jours d’autres, en stock, déjà ache-
qui s’y déploie, leur dignité. Un DES HOMMES postimpérial du postcolonial. lieux où les imaginaires se cons- parfum de scandale, évoque le vés. Auteure d’une œuvre dense
thème qui, à l’instar de la ques- ET DES CATÉGORIES Le premier concerne les an- truisent et se déconstruisent et destin d’une Africaine arrivée en – récompensée entre autres par le
tion de la possibilité d’un monde ciennes métropoles et nécessite des laboratoires d’expérimenta- Occident qui découvrira drogue et Goncourt des lycéens 2006 pour
pour tous, traverse l’œuvre mul- DU PRÊT-À-PENSER qu’elles sortent du colonialisme, tion de nouvelles rationalités. alcool, sexe et prostitution. Cen- Contours du jour qui vient (Plon) et
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 | 27

par le prix Femina 2013 pour La Mariètou Mbaye,


Saison de l’ombre (Grasset) – qui dite « Ken Bugul » PROGRAMME
emprunte les formes du roman, (à gauche),
du théâtre ou de conférences, elle Léonora Miano
« Celles qui font avancer
questionne sans relâche les socié- (à droite) et
l’Afrique : nouveaux combats,
tés du « Nord » ou celles du « Conti- Françoise Vergès
nouveaux militantismes ? »,
nent ». Leurs tabous et leur part (ci-contre).
mercredi 28 novembre, Musée
d’ombre, les relations hommes- ANTOINE TEMPÉ
du quai Branly-Jacques Chirac,
femmes et la manière dont ces
37, quai Branly, 75007 Paris
sociétés construisent leurs liens à
l’autre, fréquenté depuis cinq siè- 9 h 45 Mot d’accueil de Jérôme
cles, marqués par la barbarie de Fenoglio, directeur du Monde,
l’esclavage et de la colonisation. et de Maryline Baumard, rédac-
Léonora Miano dérange. Elle ne trice en chef du « Monde Afrique ».
plaît guère à ceux qui aimeraient 9 h 55 Conversation avec
croire que la France ait fait « œuvre Louise Mushikiwabo, secrétaire
de civilisation » en Afrique ou générale de l’Organisation
qui, plus nombreux, ne perçoi- internationale de la Franco-
vent pas leur propre racisme en phonie, et Maryline Baumard.
l’accusant de communautarisme 10 h 15 Débat « Les femmes sont-
parce qu’elle écrit sur les siens, les elles des hommes politiques
Subsahariens ou les « Afropéens » comme les autres ? ». Avec Bochra
– terme qu’elle a largement aidé à Bel Haj Hmida, présidente de
diffuser en France –, que la société la Commission des libertés indivi-
française a vite fait de réduire à duelles et de l’égalité (Tunisie),
leur seule couleur de peau. Pour- Williametta Piso Saydee-Tarr,
tant, la native de Douala (Came- ministre du genre, de l’enfance
roun), âgée de 45 ans et installée en et de la protection sociale du
France depuis l’âge de 19 ans, Liberia, et Louise Mushikiwabo.
n’écrit pas sur les « Noirs », encore Modération : Maryline Baumard.
moins emploie-t-elle ce mot. Au 11 h 30 Un homme féministe.
contraire, elle déconstruit méti- Intervention d’Adama Traoré,
culeusement l’invention euro- auteur, metteur en scène
péenne de la race et montre com- et comédien malien.
ment, pour arriver à qualifier d’au- 12 heures Femme et correspon-
tres de « Noirs », il a fallu d’abord se dante de guerre. Intervention
considérer comme « Blanc ». Pro- de Nima Elbagir, journaliste
cédant ainsi, elle écrit, à rebours, soudanaise de CNN.
sur l’Occident, et lui renvoie une 14 h 15 Un acteur au service de la
image peu flatteuse. cause des femmes. Intervention
Refusant toute assignation iden- de Mohamed Keïta, acteur
titaire, Léonora Miano « habite la dans la série C’est la vie, tournée
frontière » (Habiter la frontière, des discussions autour de cette divers qui démultiplient son re- « voix dissonantes ». Elle reproche au Sénégal.
L’Arche, 2012), où « les mondes se POUR MABOULA inégalité, le groupe dominant doit gard et l’amènent non pas à frag- aux féministes de l’Hexagone 14 h 35 Débat « Femme noire en
touchent », se rencontrent. Celle
qui conçoit la pratique littéraire
SOUMAHORO, LES pouvoir garder son confort, son
privilège, sa centralité. »
menter les réalités et à les opposer,
mais au contraire à les lier pour
d’occulter la spécificité de la condi-
tion des Africaines et des afro-
France : agir et devenir visible ».
Avec Mame-Fatou Niang,
comme « une philosophie de vie », AFROPÉENNES ET LES Maboula Soumahoro, qui est épaissir et complexifier les ana- descendantes. Leur histoire, rap- documentariste, auteure
un « moyen d’entrer en relation née en France en 1976 au sein lyses historicistes. Née à Paris pelle-t-elle, est celle de la traite né- de Mariannes noires (2016) et
avec les autres » (L’Impératif trans- AFRICAINES DE FRANCE d’une famille originaire de Côte en 1952, elle a passé son enfance à grière et de la colonisation, pério- professeure à l’université
gressif, L’Arche, 2016), invite ceux
qui ont été dépossédés d’eux-
PORTENT LE POIDS D’UNE d’Ivoire, rappelle combien les obs-
tacles se dressent sur le chemin
La Réunion, son adolescence à
Alger, puis a vécu en France, aux
des pendant lesquelles elles ont
été massivement violées et où on
Carnegie-Mellon, à Pittsburgh ;
Mrs Roots, blogueuse et auteure
mêmes à tracer leur voie, à définir « CHARGE RACIALE » des femmes « racisées ». Maîtresse Etats-Unis, s’est déplacée en leur a arraché leurs enfants pour du livre pour enfants Comme
leurs propres finalités, loin des in- de conférences en civilisation du Union soviétique, au Salvador, au les donner aux maîtres des planta- un million de papillons noirs
jonctions. C’est là l’art d’être in- monde anglophone à l’université Chili pour soutenir les femmes tions. Celle de femmes qui, dans (Cambourakis, 14 euros) ; et
discipliné et de conquérir sa li- tés du quotidien des Françaises. de Tours, enseignante à Sciences face à la dictature, a enseigné à les années 1970, à La Réunion, ont Chayet Chienin, directrice du site
berté afin d’être soi. Un « impératif De toutes les Françaises ? Pas sûr. Po et à Bennington College, dans le Londres, se rend régulièrement en été avortées et stérilisées, sans Nothing but the wax. Modéra-
transgressif » universel. Dans une tribune publiée dans Vermont, Maboula Soumahoro Afrique pour ses activités de cher- même en avoir été informées, sur tion : Coumba Kane, journaliste
Libération le 1er juin 2017, l’uni- traque les traces de l’histoire de cheuse. Politologue, titulaire de la incitation des autorités françaises. du « Monde Afrique ».
versitaire et militante Maboula l’esclavage et de la colonisation chaire Global South(s) à la Fonda- Pour Françoise Vergès, l’histoire 15 h 35 Une carrière dans un
Maboula Soumahoro a rappelé que si les dans la construction des identités tion Maisons des sciences de de ces femmes est révélatrice monde d’hommes ? Conversa-
Afropéennes et Africaines vivant collectives et individuelles, de la l’homme, à Paris, Françoise Vergès d’une « colonialité républicaine » tion avec Fatma Samba Diouf
Soumahoro dans l’Hexagone avaient certes le citoyenneté et du politique, dans est spécialiste des questions liées à qui a forgé la France actuelle. Une Samoura, secrétaire générale
la militante poids de cette charge mentale sur une France qui oscille entre ra- la traite négrière – de 2009 à 2012, France qui refuse de voir à quel de la FIFA, et Maryline Baumard.
En 2017, les colonnes des journaux leurs épaules, elles devaient aussi cisme et aveuglement. Elle est, en elle a présidé le Comité national point elle a « racisé » une partie 16 h 05 Débat « Les femmes
français ont vu fleurir la notion de porter celui de ce qu’elle a nommé outre, à l’origine du Black History pour la mémoire et l’histoire de des siens, et continue de les mi- ont-elles enfin une place dans
« charge mentale » pour désigner la « charge raciale ». Month (« mois de l’histoire des l’esclavage –, au genre ainsi que norer. Françoise Vergès est, par l’économie africaine ? » Avec
le fait que les femmes, outre leurs « La notion de charge raciale, Noirs ») en France, qui met en des études post- et décoloniales. ailleurs, membre fondatrice du Markus Goldstein, économiste,
préoccupations professionnelles, écrit-elle, permet de faire toute la valeur les cultures issues de la Privilégiant une approche inter- collectif Décoloniser les arts. p et Swaady Martin, fondatrice
doivent sans cesse penser en par- lumière sur le système qui impose diaspora africaine. sectionnelle et liant le colonia- séverine kodjo-grandvaux de l’entreprise Yswara. Modéra-
faites gestionnaires à la bonne or- au groupe dominé racialement de lisme et le racisme au capitalisme, tion : Pierre Lepidi, journaliste
ganisation du foyer et de la famille.
Le retour en force de cette notion,
gérer et de rassurer le groupe domi-
nant. C’est-à-dire qu’il revient aux
Françoise Vergès Françoise Vergès appelle, dans Le
Ventre des femmes (Albin Michel,
Retrouvez aussi les portraits
de Chimamanda Ngozi Adichie,
du « Monde Afrique ».
17 h 20 Clôture et performance
longtemps cantonnée à la sphère dominés de ne pas faire état de leur la décolonisatrice 2017), à « dénationaliser le fémi- Yala Kisukidi, Olivia Umurerwa musicale par Bolewa Sabourin,
féministe, a permis à un large pu- subalternité afin de ne pas déran- La vie de Françoise Vergès est faite nisme » français afin de prendre Rutazibwa et Koyo Kouoh danseur congolais, et sa compa-
blic de penser de nouveau les réali- ger les dominants. Et même lors de mouvements et de géographies en compte les contre-récits et les sur Lemonde.fr/afrique. gnie, ReCreation.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

28 |
DÉBATS & ANALYSES
0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

L A M O B I L I S AT I O N D E S « G I L E T S J A U N E S »

Gérard Noiriel « Les “gilets jaunes” replacent


la question sociale au centre du jeu politique »
L’historien considère que ce mouvement populaire
tient plus des sans-culottes et des communards
que du poujadisme ou des anciennes jacqueries

Entretien l’historien des puissants de son temps,


rédigé au cours des années 1360 et
publié dans ses fameuses Chroniques.

H istorien et directeur d’études à


l’EHESS, Gérard Noiriel a tra-
vaillé sur l’histoire de l’immi-
gration en France (Le Creuset français.
Histoire de l’immigration, Seuil, 1988),
« Ces méchants gens assemblés sans chef
et sans armures volaient et brûlaient
tout, et tuaient sans pitié et sans merci,
ainsi comme chiens enragés. » Le mot
« jacquerie » désignait alors les résistan-
sur le racisme (Le Massacre des Italiens. ces des paysans que les élites surnom-
Aigues-Mortes, 17 août 1893, Fayard, maient « les Jacques », terme méprisant
2010), sur l’histoire de la classe ouvrière que l’on retrouve dans l’expression
(Les Ouvriers dans la société française, « faire le Jacques » (se comporter comme
Seuil, 1986) et sur les questions inter- un paysan lourd et stupide).
disciplinaires et épistémologiques en Mais la grande jacquerie de 1358
histoire (Sur la « crise » de l’histoire, Be- n’avait rien à voir avec les contesta-
lin, 1996). Il vient de publier Une histoire tions sociales actuelles. Ce fut un sur-
populaire de la France. De la guerre de saut désespéré des gueux sur le point
Cent Ans à nos jours (Agone, 832 p., de mourir de faim, dans un contexte
28 euros) et propose une analyse histori- marqué par la guerre de Cent Ans et la
que du mouvement des « gilets jaunes ». peste noire. A l’époque, les mouve-
ments sociaux étaient localisés et ne
Qu’est-ce qui fait, selon vous, l’origi- pouvaient pas s’étendre dans tout le
nalité du mouvement des « gilets pays, car le seul moyen de communica-
jaunes », replacé dans l’histoire tion dont disposaient les émeutiers
des luttes populaires que vous avez était le bouche-à-oreille.
étudiée dans votre dernier livre ? Ce qui a fait la vraie nouveauté des « gi-
Dans cet ouvrage, j’ai tenté de mon- lets jaunes », c’est la dimension d’emblée
trer qu’on ne pouvait pas comprendre nationale d’une mobilisation qui a été Je pense que le mouvement des « gi- Si les chaînes d’information en
l’histoire des luttes populaires si l’on se présentée comme spontanée. Il s’agit en lets jaunes » peut être rapproché de la « LA FRANCE DES continu ont joué un tel rôle dans
contentait d’observer ceux qui y parti-
cipent directement. Un mouvement
effet d’une protestation qui s’est déve-
loppée simultanément sur tout le terri-
manière dont Emmanuel Macron a été
élu président de la République, lui aussi
ANNÉES 1930 ÉTAIT le développement du mouvement,
comment expliquer que des
populaire est une relation sociale qui toire français (y compris les DOM-TOM), par surprise et sans parti politique. Ce INFINIMENT PLUS VIOLENTE « gilets jaunes » s’en soient pris
implique toujours un grand nombre mais avec des effectifs localement très sont deux illustrations du nouvel âge de physiquement à des journalistes ?
d’acteurs. Il faut prendre en compte faibles. Au total, la journée d’action du la démocratie dans lequel nous sommes QUE CELLE D’AUJOURD’HUI » Je pense que nous assistons
ceux qui sont à l’initiative du mouve- 17 novembre a réuni moins de 300 000 entrés, et que Bernard Manin appelle la aujourd’hui à un nouvel épisode dans la
ment, ceux qui coordonnent l’action, personnes, ce qui est un score modeste « démocratie du public » dans son livre lutte, déjà ancienne, que se livrent les
ceux qui émergent en tant que porte- comparé à d’autres manifestations Principe du gouvernement représentatif, raine. La volonté des « gilets jaunes » politiciens et les journalistes pour
parole de leurs camarades, et aussi les populaires. Mais ce total est la somme (Calmann-Lévy, 1995). De même que les d’éviter toute récupération politique de apparaître comme les véritables repré-
commentateurs qui tirent les « ensei- des milliers d’actions groupusculaires électeurs se prononcent en fonction de leur mouvement s’inscrit dans le pro- sentants du peuple. En diffusant en
gnements du conflit ». Autrement dit, réparties sur tout le territoire. l’offre politique du moment – et de longement d’une critique récurrente de boucle les propos des manifestants
pour vraiment comprendre ce qui est moins en moins par fidélité à un parti la conception dominante de la citoyen- affirmant leur refus d’être récupérés
en train de se passer avec le mouve- Comment peut-on expliquer qu’un politique –, les mouvements sociaux neté. La bourgeoisie a toujours privilé- par les syndicats et les partis, les médias
ment des « gilets jaunes », il faut tenir mouvement spontané, parti de la éclatent aujourd’hui en fonction d’une gié la délégation de pouvoir : « Votez poursuivent leur propre combat pour
tous les bouts de la chaîne. base, sans soutien des partis et des conjoncture et d’une actualité précises. pour nous et on s’occupe de tout ». écarter les corps intermédiaires et pour
Je commencerais par la fin, en disant syndicats, ait pu se développer ainsi Avec le recul du temps, on s’apercevra Néanmoins, dès le début de la Révolu- s’installer eux-mêmes comme les por-
un mot sur les commentateurs. Etant sur tout le territoire national ? peut-être que l’ère des partis et des syn- tion française, les sans-culottes ont re- te-parole légitimes des mouvements
donné que ce conflit social est parti de la On a beaucoup insisté sur le rôle des dicats a correspondu à une période limi- jeté cette dépossession du peuple, en populaires. Le fait que des journalistes
base, échappant aux organisations qui réseaux sociaux. Il est indéniable que tée de notre histoire, l’époque où les prônant une conception populaire de la aient endossé publiquement un gilet
prennent en charge d’habitude les ceux-ci ont été importants pour lancer liens à distance étaient matérialisés par citoyenneté fondée sur l’action directe. jaune avant la manifestation du
revendications des citoyens, ceux que le mouvement. Facebook, Twitter et les la communication écrite. L’une des conséquences positives des 17 novembre illustre bien cette straté-
j’appelle les « professionnels de la parole smartphones diffusent des messages nouvelles technologies impulsées par gie ; laquelle a été confirmée par les pro-
publique » ont été particulièrement immédiats qui tendent à remplacer la Le 24 novembre a mobilisé moins de Internet, c’est qu’elles permettent de pos entendus sur les chaînes d’informa-
nombreux à s’exprimer sur le sujet. La correspondance écrite, notamment les monde que le 17, mais on a senti une réactiver cette pratique de la citoyen- tion en continu présentant ce conflit
nouveauté de cette lutte collective les a tracts et la presse d’opinion, qui étaient radicalisation du mouvement, dans neté, en facilitant l’action directe des social comme un « mouvement inédit de
incités à rattacher l’inconnu au connu ; jusqu’ici les principaux moyens dont sa volonté d‘atteindre l’Elysée. citoyens. Les « gilets jaunes » qui blo- la majorité silencieuse ».
d’où les nombreuses comparaisons his- disposaient les organisations militan- Certains observateurs ont fait le rap- quent les routes en refusant toute Pourtant, la journée du 24 novembre a
toriques auxquelles nous avons eu droit. tes pour coordonner l’action collective ; prochement avec les manifestants forme de récupération politique s’ins- mis à nu la contradiction dans laquelle
Les conservateurs, comme Eric Zem- l’instantanéité des échanges restituant du 6 février 1934, qui avaient fait crivent confusément dans le prolonge- sont pris les nouveaux médias. Pour
mour, ont vu dans le mouvement des en partie la spontanéité des interac- trembler la République en tentant ment du combat des sans-culottes ceux qui les dirigent, le mot « populaire »
« gilets jaunes » une nouvelle jacquerie. tions en face-à-face d’autrefois. eux aussi de marcher sur l’Elysée. en 1792-1794, des citoyens-combattants est un synonyme d’audience. Le soutien
Les retraités de la contestation, comme Néanmoins, les réseaux sociaux, à L’analogie est-elle légitime ? de février 1848, des communards de qu’ils ont apporté aux « gilets jaunes »
Daniel Cohn-Bendit, ont dénoncé une eux seuls, n’auraient jamais pu donner Cette comparaison n’est pas crédible 1870-1871 et des anarcho-syndicalistes leur a permis de faire exploser l’Audimat.
forme de poujadisme. De l’autre côté du une telle ampleur au mouvement des non plus sur le plan historique. La de la Belle Epoque. Mais pour garder leur public en haleine,
spectre, ceux qui mettent en avant leurs « gilets jaunes ». Les journées d’action France des années 1930 était infi- Lorsque cette pratique populaire de les chaînes d’information en continu
origines populaires pour se présenter du 17 et du 24 novembre ont été suivies niment plus violente que celle la citoyenneté parvient à se dévelop- sont dans l’obligation de présenter cons-
comme des porte-parole légitimes des par les chaînes d’information en d’aujourd’hui. Les manifestants du per, on voit toujours émerger dans l’es- tamment un spectacle, ce qui incite les
mouvements sociaux, à l’instar des phi- continu dès leur commencement, mi- 6 février 1934 étaient très organisés, pace public des porte-parole qui journalistes à privilégier les incidents et
losophes Michel Onfray ou Jean-Claude nute par minute, en direct. Le samedi soutenus par les partis de droite, enca- étaient socialement destinés à rester la violence. Il existe aujourd’hui une
Michéa, se sont emparés des « gilets jau- 24 novembre au matin, les journalistes drés par des associations d’anciens dans l’ombre. Ce qui frappe, dans le sorte d’alliance objective entre les cas-
nes » pour alimenter leurs polémiques étaient plus nombreux que les « gilets combattants et par des ligues d’ex- mouvement des « gilets jaunes », c’est seurs, les médias et le gouvernement,
récurrentes contre les élites de Sciences jaunes » aux Champs-Elysées. Si l’on trême droite, notamment les Croix de la diversité de leurs profils, et notam- lequel peut discréditer le mouvement
Po ou de Normale Sup. Les « gilets jau- compare avec les journées d’action des feu, qui fonctionnaient comme des ment le grand nombre de femmes, en mettant en exergue les comporte-
nes » sont ainsi devenus les dignes suc- cheminots du printemps dernier, on groupes paramilitaires. Leur objectif alors qu’auparavant la fonction de por- ments « honteux » des manifestants
cesseurs des sans-culottes et des com- voit immédiatement la différence. explicite était d’abattre la République. te-parole était le plus souvent réservée (comme l’a affirmé le président de la
munards, luttant héroïquement contre Aucune d’entre elles n’a été suivie de La répression de cette manifestation a aux hommes. République après la manifestation du
les oppresseurs de tout poil. façon continue, et les téléspectateurs fait 16 morts et quelque 1 000 blessés. Le La facilité avec laquelle ces leaders po- 24 novembre). C’est pourquoi, même
ont été abreuvés de témoignages 9 février, la répression de la contre-- pulaires s’expriment aujourd’hui de- s’ils ne sont qu’une centaine, les cas-
La comparaison du mouvement des d’usagers en colère contre les grévis- manifestation de la gauche a fait vant les caméras est une conséquence seurs sont toujours les principaux per-
« gilets jaunes » avec les jacqueries tes. Cet automne, on a très peu 9 morts. Les journées d’action des « gi- d’une double démocratisation : l’éléva- sonnages des reportages télévisés. Du
ou le poujadisme est-elle justifiée ? entendu les automobilistes en colère lets jaunes » ont fait, certes, plusieurs tion du niveau scolaire et la pénétration coup, les « gilets jaunes » se sont sentis
En réalité, aucune de ces références contre les bloqueurs. victimes, mais celles-ci n’ont pas été des techniques de communication trahis par les médias, qui les avaient sou-
historiques ne tient vraiment la route. fusillées par les forces de l’ordre. C’est le audiovisuelle dans toutes les couches tenus au départ. Telle est la raison pro-
Parler, par exemple, de jacquerie à pro- résultat des accidents causés par les de la société. Cette compétence est com- fonde des agressions inadmissibles dont
pos des « gilets jaunes » est à la fois un
anachronisme et une insulte. Le pre-
« LA DÉNONCIATION conflits qui ont opposé le peuple blo-
queur et le peuple bloqué.
plètement niée par les élites
aujourd’hui ; ce qui renforce le senti-
ont été victimes certains journalistes
couvrant les événements. Comme on le
mier grand mouvement social qualifié DU MÉPRIS DES ment de mépris au sein du peuple. Alors voit, la défiance que le peuple exprime à
de jacquerie a eu lieu au milieu du Pourtant, ne retrouve-t-on pas que les ouvriers représentent encore l’égard des politiciens touche également
XIVe siècle, lorsque les paysans d’Ile-de- PUISSANTS REVIENT aujourd’hui le rejet de la politique 20 % de la population active, aucun les journalistes.
France se sont révoltés contre leurs sei- parlementaire qui caractérisait d’entre eux n’est présent aujourd’hui à
gneurs. La source principale qui a ali- PRESQUE TOUJOURS déjà les années 1930 ? l’Assemblée nationale. Il faut avoir en Ceux qui ont qualifié de « pouja-
menté pendant des siècles le regard DANS LES GRANDES La défiance populaire à l’égard de la tête cette discrimination massive pour diste » le mouvement des « gilets
péjoratif porté sur ces soulèvements politique parlementaire a été une cons- comprendre l’ampleur du rejet popu- jaunes » mettent en avant leur re-
populaires, c’est le récit de Jean Froissart, LUTTES POPULAIRES » tante dans notre histoire contempo- laire de la politique politicienne. vendication centrale : le refus des
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

débats & analyses | 29


0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Tel-Aviv à l’épreuve de Gaza


nouvelles taxes sur le carburant.
Analyse sent à toute entente avec le Hamas. Ils refusent
les mesures de soulagement pour la population
Cette dimension antifiscale était « LA VISION DU MONDE de Gaza avant toute démilitarisation du mouve-
en effet déjà très présente dans
le mouvement animé par Pierre
EXPRIMÉE DANS piotr smolar
ment islamiste et une remise en liberté des deux
civils israéliens détenus sur place. Bennett expli-
Poujade au cours des années 1950. LE PROGRAMME DE jérusalem - correspondant que même que l’armée a fait preuve de trop de re-

T
Là encore, je pense qu’il faut replacer tenue le long de la clôture frontalière. Et ce alors
le mouvement des « gilets jaunes » M. MACRON ILLUSTRE out ça pour ça. La scène politique is- que les soldats ont tué près de 180 Palestiniens et
dans la longue durée pour le compren-
dre. Les luttes antifiscales ont toujours
UN ETHNOCENTRISME raélienne a connu un psychodrame
après la démission du ministre de
blessé par balles plus de 5 000 autres, dans le ca-
dre des rassemblements de la « marche du re-
joué un rôle extrêmement important DE CLASSE MOYENNE la défense, Avigdor Lieberman. tour ». M. Lieberman, lui, dit qu’il soutenait l’idée
dans l’histoire populaire de la France. Cette séquence, conclue par la pré- d’une campagne de frappes de grande ampleur,
L’Etat français s’est définitivement SUPÉRIEURE QUI FRISE servation d’une coalition faméli- sans incursion terrestre.
consolidé au début du XVe siècle, quand que (61 sièges sur 120), résume à la fois les mœurs
Charles VII a instauré l’impôt royal per- PARFOIS LA NAÏVETÉ » du système parlementaire en vigueur et l’habi- AUCUNE STRATÉGIE RÉALISTE
manent sur l’ensemble du royaume. leté de son acteur central, Benyamin Nétanya- Les deux responsables adoptent des postures
Dès cette époque, le rejet de l’impôt a hou. Le gouvernement le plus à droite de l’his- martiales, mais ne présentent aucune stratégie
été une dimension essentielle des lut- des mesures qui baissent les impôts des toire a failli se disloquer, prétendument parce réaliste pour Gaza. Veulent-ils réoccuper le terri-
tes populaires. Mais il faut préciser que super-riches tout en aggravant la taxa- que son chef ne penchait pas assez à droite. Les toire à l’agonie et endosser toute la responsabi-
ce rejet de l’impôt était fortement tion des plus modestes. « faucons » ont fondu sur lui. Ils reprochaient au lité pour sa gestion, en exposant les soldats à un
motivé par le sentiment d’injustice qui premier ministre d’avoir conclu un cessez-le-feu harcèlement quotidien et sanglant ? Prétendent-
animait les classes populaires, étant On a entendu aussi au cours de ces tacite avec le Hamas, maître de Gaza depuis 2007, ils éradiquer le Hamas, mouvement armé mais
donné qu’avant la Révolution française journées d’action des slogans racis- alors même que les factions armées avaient dé- aussi parti politique, organisation imbriquée
les « privilégiés » (noblesse et clergé), tes, homophobes et sexistes. Ce qui clenché un déluge de roquettes sur les villes is- dans la société gazaouie ? Ce projet paraît illu-
qui étaient aussi les plus riches, en a conduit certains observateurs à raéliennes du Sud, le 12 novembre. soire aux yeux de tous les experts sérieux des
étaient dispensés. Ce refus des injusti- conclure que le mouvement des « gi- LE PREMIER En reportant sur son ministre de l’éducation, questions sécuritaires.
ces fiscales est à nouveau très puissant
aujourd’hui, car une majorité de Fran-
lets jaunes » était manipulé par l’ex-
trême droite. Qu’en pensez-vous ?
MINISTRE D’ISRAËL, Naftali Bennett, la responsabilité d’une éven-
tuelle dissolution, M. Nétanyahou s’est joué de
Tout cela, Benyamin Nétanyahou le sait. Voilà
pourquoi il cherche un modus operandi avec le
çais sont convaincus qu’ils payent des N’en déplaise aux historiens ou aux BENYAMIN ses alliés. Ceux-ci ont préféré reculer et attendre Hamas. Une guerre lui assurerait une popularité
impôts pour enrichir encore un peu sociologues qui idéalisent les résistan- que le fruit tombe de lui-même. Ils misent sur le immédiate dans les sondages, puis une chute
plus la petite caste des ultra-riches, qui ces populaires, le peuple est toujours tra- NÉTANYAHOU, fait que « Bibi » ne pourra sortir indemne des in- aussi spectaculaire dès lors que l’armée s’em-
échappent à l’impôt en plaçant leurs
capitaux dans les paradis fiscaux.
versé par des tendances contradictoires
et des jeux internes de domination. Les
L’A DIT À PLUSIEURS cendies : une éventuelle inculpation dans les en-
quêtes le visant ; le plan de paix de l’administra-
bourberait. Et comment pourrait-il en être autre-
ment, sans buts de guerre atteignables ? Dans
On a souligné, à juste titre, que le mou- propos et les comportements que vous REPRISES : IL NE tion Trump, qui nécessitera des compromis côté son allocution solennelle, le 18 novembre, M. Né-
vement des « gilets jaunes » était une évoquez sont fréquents dans les mouve- israélien, s’il est présenté un jour ; enfin, l’inextri- tanyahou a prétendu qu’il avait « un plan », en ré-
conséquence de l’appauvrissement des ments qui ne sont pas encadrés par des VEUT PAS D’UNE cable situation dans laquelle se trouve Gaza. férence à Gaza. Le feu vert accordé au transfert
classes populaires et de la disparition militants capables de définir une straté- Le premier ministre israélien l’a dit à plusieurs par le Qatar de 15 millions de dollars (13,2 millions
des services publics dans un grand nom- gie collective et de nommer le mécon- GUERRE ÉVITABLE reprises : il ne veut pas d’une guerre évitable. d’euros) en liquide pour payer les fonctionnaires
bre de zones dites « périphériques ». tentement populaire dans le langage de Comme l’état-major, il estime que le prix à payer s’inscrirait dedans, même si les photos des vali-
Néanmoins, il faut éviter de réduire les la lutte des classes. J’ai publié un livre sur pour un nouveau conflit serait dévastateur en ses de billets ont eu un effet désastreux dans
aspirations du peuple à des revendica- le massacre des Italiens à Aigues-Mor- termes de vies humaines et de destruction, mais l’opinion publique.
tions uniquement matérielles. L’une tes, en 1893, qui montre comment le aussi pour son propre avenir. Il compte apparaî- La population du sud d’Israël a toutes les rai-
des inégalités les plus massives qui pé- mouvement spontané des ouvriers tre comme le seul adulte au sein du cabinet de sé- sons d’être anxieuse et exaspérée. Pourtant, les
nalisent les classes populaires concerne français sans travail (qu’on appelait les curité. Le seul à avoir un sens profond de l’His- factions se sont gardées d’employer tous les
leur rapport au langage public. Dans les « trimards ») a dégénéré au point de se toire et une stature d’homme d’Etat. Ce sera son moyens à leur disposition et de viser Tel-Aviv, par
années 1970, Pierre Bourdieu avait expli- transformer en pogrom contre les sai- argument central dans toute future campagne, exemple. De même, l’armée israélienne a pro-
qué pourquoi les syndicats de cette épo- sonniers piémontais qui étaient embau- avec l’épouvantail d’une victoire de la gauche et cédé à des frappes calculées sur des sites attri-
que privilégiaient les revendications chés dans les salins. Je suis convaincu la célébration de la vigueur économique réelle du bués au Hamas et au Jihad islamique, dont beau-
salariales en disant qu’il fallait trouver que si les chaînes d’information en pays. M. Nétanyahou compte ainsi reléguer les coup étaient des coups d’épée dans l’eau. Cette fa-
des mots communs pour nommer les continu et les smartphones avaient concurrents sur sa droite à un rôle d’agitateurs çon de tendre l’élastique sans le rompre avait déjà
multiples aspects de la souffrance popu- existé en 1936, les journalistes auraient susceptibles de mettre en danger la sécurité na- été observée lors des autres escalades militaires
laire. C’est pourquoi les porte-parole pu aussi enregistrer des propos xéno- tionale. En somme : « Moi ou le chaos. » de 24 heures recensées depuis six mois. Chacun
disaient « j’ai mal au salaire » au lieu de phobes ou racistes pendant les grèves. Il Jusqu’à présent, Nétanyahou a su déjouer met en scène sa force, mais personne ne veut la
dire « j’ai mal partout ». Aujourd’hui, les ne faut pas oublier qu’une partie impor- l’usure classique du pouvoir. De nombreux Israé- mettre à l’épreuve de l’adversaire.
« gilets jaunes » crient « j’ai mal à la tante des ouvriers qui avaient voté pour liens sont fiers de le voir naviguer parmi les diri- Cela étant posé, la lucidité de M. Nétanyahou
taxe » au lieu de dire « j’ai mal partout ». le Front populaire en mai-juin 1936 ont geants les plus puissants, établissant des rela- sur les dangers d’une guerre est celle d’un myope
Il suffit d’écouter leurs témoignages soutenu ensuite le Parti populaire fran- tions sans précédent en Asie ou en Afrique, au milieu d’aveugles. Il refuse de sortir de la ges-
pour constater la fréquence des propos çais de Jacques Doriot, qui était une for- jouant de sa proximité avec Donald Trump et de tion de crise, ce traitement sans fin consistant à
exprimant un malaise général. Dans mation d’extrême droite. son expérience avec Vladimir Poutine. Pour dé- bombarder ponctuellement Gaza, puis à trouver
l’un des reportages diffusés par BFM-TV, passer David Ben Gourion en longévité et gagner des pansements ; à user de balles réelles, puis à
le 17 novembre, le journaliste voulait Comment ce mouvement peut-il un cinquième mandat, Nétanyahou comptera discuter avec les Egyptiens et l’ONU d’améliora-
absolument faire dire à la personne évoluer, selon vous ? en 2019 sur une sélection naturelle au sein de tions possibles pour l’électricité et les eaux usées.
interrogée qu’elle se battait contre les L’un des côtés très positifs de ce mou- l’électorat de droite : il n’y aurait personne d’autre Il ne s’agit jamais de modifier le cadre politique et
taxes, mais cette militante répétait sans vement tient au fait qu’il replace la ques- capable de conduire Israël entre les écueils. militaire qui enserre Gaza, mais de s’assurer de
cesse : « On en a ras le cul », « On en a tion sociale au centre du jeu politique. Tandis que la gauche demeure inaudible et dé- son étanchéité. Les pestiférés restent dans leur
marre de tout », « Ras-le-bol généralisé ». Des hommes et des femmes de toutes sincarnée, Lieberman et Bennett, eux, s’oppo- enclos, seule la taille de leur écuelle varie. p
« Avoir mal partout » signifie aussi origines et d’opinions diverses se retrou-
souffrir dans sa dignité. C’est pourquoi vent ainsi dans un combat commun. La
la dénonciation du mépris des puissants symbolique du gilet jaune est intéres-
revient presque toujours dans les gran- sante. Elle donne une identité com-
des luttes populaires, et celle des « gilets
jaunes » n’a fait que confirmer la règle.
On a entendu nombre de propos expri-
mant un sentiment d’humiliation,
mune à des gens très différents, identité
qui évoque le peuple en détresse, en
panne sur le bord de la route. Néan-
moins, il est certain que, si le mouve-
Voyage en anthropologie politique
lequel nourrit le ressentiment populaire ment se pérennise, les points de vue dif-
à l’égard d’Emmanuel Macron. « L’autre férents, voire opposés, qui coexistent Le livre schémas classiques de la science politique, pro-
fois, il a dit qu’on était des poujadistes. J’ai aujourd’hui en son sein vont devenir de pose d’autres regards sur la complexité du
été voir dans le dico, mais c’est qui ce blai- plus en plus visibles. On peut, en effet, monde et suscite de nouvelles questions, qui,

D
reau pour nous insulter comme ça ? » Ce interpréter le combat antifiscal des « gi- isons-le d’emblée : il y a trois bon- sans cette interaction, n’apparaîtraient pas à
témoignage d’un chauffeur de bus, lets jaunes » de deux façons très diffé- nes raisons de lire l’ouvrage collec- l’œil nu.
publié par Mediapart le 17 novembre, rentes. La première est libérale : les « gi- tif dirigé par Guillaume Devin et En accomplissant ce « voyage » en anthropolo-
illustre bien ce rejet populaire. lets jaunes » rejetteraient l’impôt et les Michel Hastings, deux professeurs gie, comme l’écrivent les auteurs – le principe est
taxes au nom de la liberté d’entrepren- de science politique, le premier à Paris, le se- simple : un concept, un auteur-clé, comme « le
Comment expliquer cette dre. Selon la seconde interprétation, au cond à Lille. La première est qu’en cette période pouvoir » avec Pierre Clastres ou « l’échange »
focalisation du mécontentement contraire, ils combattent les inégalités d’incertitudes mondiales, recourir aux scien- avec Claude Lévi-Strauss –, le lecteur (re)décou-
sur Emmanuel Macron ? face à l’impôt, en prônant une ces sociales pour mieux comprendre les muta- vre la pertinence d’auteurs un peu oubliés ou
J’ai analysé, dans la conclusion de redistribution des finances publiques au tions du système international met un coup de marginalisés en France. On pense notamment à
mon livre, l’usage que le candidat profit des laissés-pour-compte. vieux à celles et ceux qui les expliquent exclusi- René Girard, plus connu outre-Atlantique que
Macron avait fait de l’histoire dans son L’autre grand problème auquel va se vement par le prisme institutionnel. dans l’Hexagone, mais dont les travaux sur la
programme présidentiel. Il est frappant heurter le mouvement concerne la Non, la compréhension des affaires du violence résonnent encore plus fort depuis l’ir-
de constater que les classes populaires question de ses représentants. Les nom- monde est loin de relever des seules logiques ruption des nouvelles formes de conflictualité.
en sont totalement absentes. Dans le breux « gilets jaunes » qui ont été inter- de rapports de force géopolitiques et autres Et c’est là la troisième raison : dans ce monde
panthéon des grands hommes à la suite viewés se sont définis comme les porte- DIX CONCEPTS jeux des Etats. Les relations internationales re- interdépendant mais incertain, l’anthropologie
desquels il affirme se situer, on trouve parole de la France profonde, celle qu’on D’ANTHROPOLOGIE EN lèvent avant tout du fait social. Et après avoir connaît un regain d’intérêt salutaire. A l’heure
Napoléon, Clémenceau, de Gaulle, mais n’entend jamais. Issus des milieux SCIENCE POLITIQUE publié, en 2015, Dix concepts sociologiques en où les conflits infraétatiques se révèlent de plus
pas Jean Jaurès ni Léon Blum. Certes, la populaires, ils sont brutalement sortis sous la direction relations internationales (CNRS Editions), en plus nombreux et suscitent de vives inquiétu-
plupart de nos dirigeants sont issus des de l’ombre. Leur vie a été bouleversée et de Guillaume Devin Guillaume Devin récidive avec, cette fois-ci, Mi- des parmi des opinions publiques désorientées,
classes supérieures, mais jusque-là, ils ils ont été valorisés par les nombreux et Michel Hastings, chel Hastings comme coauteur et l’anthropolo- s’emparer de « l’institution », du « rite », de la
avaient tous accumulé une longue journalistes qui les ont interviewés ou CNRS éditions, Biblis, gie comme science maîtresse. Et le résultat est « structure », avec Mary Douglas, Arnold Van
expérience politique avant d’accéder filmés. Beaucoup d’entre eux vont 248 pages, 10 euros plus que convaincant. Gennep et Edmund Leach, permet de mieux cer-
aux plus hautes charges de l’Etat ; ce qui retomber dans l’anonymat si le mouve- ner les pathologies sociales des Etats et d’envisa-
leur avait permis de se frotter aux réali- ment se donne des porte-parole perma- REDÉCOUVRIR DES PENSEURS ger des solutions durables pour en sortir.
tés populaires. M. Macron est devenu nents. Ce qui risque d’affaiblir la dimen- Car – et c’est la deuxième raison – la méthode Et peut-être qu’en nous inspirant des ré-
président sans aucune expérience poli- sion populaire de la lutte, car il y a de suivie par les auteurs est celle de la mise en rela- flexions de ces penseurs parviendrons-nous à
tique. La vision du monde exprimée grandes chances que ces représentants tion des sciences sociales. Une approche de redonner au « politique » le contenu qu’il mérite
dans son programme illustre un ethno- soient issus de la classe moyenne, c’est- mixité contre toutes les digues et cloisons intel- et sa place centrale dans l’organisation des socié-
centrisme de classe moyenne supé- à-dire des milieux sociaux ayant plus de lectuelles et contre toutes les démonstrations tés et l’architecture du pouvoir. C’est du moins
rieure qui frise parfois la naïveté. S’il facilité pour s’exprimer en public, pour étanches qui empêchent de bien saisir ce décen- ce que l’on espère en accompagnant Guillaume
concentre aujourd’hui le rejet des clas- structurer des actions collectives, etc. p trement qui gagne l’ensemble du monde et tou- Devin et Michel Hastings dans leur odyssée
ses populaires, c’est en raison du senti- propos recueillis par tes les disciplines qu’il renferme. Cette « valorisa- pleine de rebondissements intellectuels. p
ment profond d’injustice qu’ont suscité nicolas truong tion d’une pensée de l’hybridation » renverse les gaïdz minassian
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

30 | 0123 0123
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

FRANCE | CHRONIQUE LE BREXIT,


par gé rar d co urtois
CIMENT
DE L’UNITÉ comme l’a souhaité Michel Barnier, le né- Cette unité sera de nouveau sollicitée – si
La France EUROPÉENNE
gociateur en chef du Brexit pour l’UE, en
promettant : « Nous resterons des partenai-
les députés britanniques approuvent l’ac-
cord – lorsque s’ouvrira, le 30 mars 2019, la

polyfracturée res, des alliés, des amis. »


Il s’est pourtant passé quelque chose de
tout à fait remarquable depuis ce triste réfé-
négociation sur la « relation future » entre
Londres et l’UE. Elle promet d’être aussi
âpre que celle du Brexit, sur des sujets
rendum britannique du 23 juin 2016 : face à comme la pêche, les craintes de dumping
Londres, les Vingt-Sept ont réussi à mainte- fiscal, social ou environnemental. L’UE de-
nir une quasi parfaite unité. Eux, si vra continuer à serrer les rangs.

L MACRON A RECONNU
e télescopage de l’actua- prompts à se diviser, qu’il s’agisse des mi- Les Européens sauront-ils mettre à profit
lité est cruel. Impitoyable grations, de l’Etat de droit ou de la zone cette unité pour relancer un vrai projet com-
même. Durant le week- QU’IL N’AVAIT euro, sont parvenus à parler d’une seule mun ? Le moment, théoriquement, devrait
end des 24 et 25 novem- voix. La méthode choisie par Michel Bar- s’y prêter. La crise politique dans laquelle est
bre, le mouvement des « gilets jau- PAS RÉUSSI nier n’y est pas étrangère. plongé le Royaume-Uni depuis deux ans a
nes », déclenché sur les réseaux
À « RÉCONCILIER Les qualités de sérieux, d’écoute et de ôté tout crédit aux arguments des populis-
sociaux, sans chefs ni structures,
éruptif et rageur, a continué à se-
couer le pays. Au-delà des affron-
tements spectaculaires avec les
forces de l’ordre sur les Champs-
LE PEUPLE FRANÇAIS
AVEC SES DIRIGEANTS »
N e nous y trompons pas, et les diri-
geants de l’Union européenne
l’ont rappelé dimanche 25 novem-
bre, en avalisant solennellement leur ac-
cord sur les termes du divorce avec Lon-
loyauté du Savoyard, largement sous-estimé
en France, ont rassuré les capitales, dont il
n’a cessé de faire le tour. Avec ses deux prin-
cipales collaboratrices, l’Allemande Sabine
Weyand et la Française Stéphanie Riso, il a su
tes qui réclamaient « la fin » de l’Union ou
un « exit » pour leur pays. On peut trouver
quelque ironie à ce réflexe collectif d’autodé-
fense, à cette volonté de rester ensemble
partagée y compris par les gouvernements
Elysées – rituel désormais incon- dres : le Brexit n’est pas une bonne nouvelle fédérer les Européens autour de quelques li- les plus critiques à l’égard de Bruxelles. On
tournable de toute révolte sociale L’ode enflammée aux « premiers pour la construction européenne. Se sépa- gnes très claires : protéger le sort des expa- peut aussi y voir le signe d’une commu-
–, il a continué, sur le terrain ou de cordée », héros d’une « start-up rer d’un membre éminent, puissance éco- triés, exiger du Royaume-Uni le paiement nauté consciente des avantages de la vie en
par procuration, à mobiliser le nation » métropolitaine et mon- nomique de premier plan, pôle financier de tous ses engagements financiers, défen- commun, surtout lorsqu’il fait froid dehors.
peuple des « petites gens » contre dialisée, a nourri le grief qu’il mondial, titulaire d’un siège permanent au dre à tout prix le marché intérieur de Pour autant, les mouvements nationalis-
la hausse du prix de l’essence, le abandonnait à son triste sort la Conseil de sécurité de l’ONU, après quaran- l’Union et éviter le retour d’une frontière en tes prospèrent dans la plupart des Etats
poids des impôts et les fins de France dite périphérique, mal ar- te-cinq années de vie commune, n’est ni Irlande pour préserver les accords de paix de membres. Ils se nourrissent de l’incapacité
mois impossibles à boucler. Mais mée pour affronter de tels défis. anodin ni réjouissant. Belfast de 1998. Londres a eu beau dépêcher des gouvernements à fournir des réponses
aussi contre un président et un Ses petites phrases aussi provo- Cette séparation affaiblira politiquement des émissaires dans les Etats membres, aux inquiétudes quotidiennes des citoyens
gouvernement jugés aveugles et cantes que maladroites ont irré- et économiquement l’Union, même si le aucune capitale n’a fait défaut à Bruxelles, de l’Union. L’Europe ne serait donc pas le
sourds à ces difficultés. médiablement installé l’image Royaume-Uni, désormais isolé, sera le pre- pas même Varsovie ou Rome. L’unité a problème : il est urgent de prouver, avant les
Pendant ce temps, à Ivry-sur- d’un président arrogant, voire mier affecté. Et, même si les liens entre payé : l’accord du divorce défend très large- élections au Parlement européen en mai,
Seine (Val-de-Marne), le presque méprisant à l’égard de tous ceux, Londres et les Vingt-Sept resteront étroits, ment les intérêts des Vingt-Sept. qu’elle peut contribuer à la solution. p
centenaire Parti communiste nombreux, qui « ne sont rien ».
français tenait son 38e congrès. Un Lui-même a d’ailleurs reconnu,
jeune lecteur serait sidéré de dé- récemment, qu’il n’avait pas
couvrir les longues et savantes réussi à « réconcilier le peuple
exégèses qui accompagnaient français avec ses dirigeants ».
autrefois de tels conclaves, lorsque Tout cela est vrai et il ne peut s’en

L’AVENIR,
le PCF surplombait le paysage poli- prendre qu’à lui-même. Pour
tique national et dominait celui de autant, les fractures ne datent pas
la gauche. Rien de tel aujourd’hui. d’aujourd’hui. Depuis que les
Même la révolution de palais iné- chocs pétroliers des années 1970

C’EST VOUS
dite qui l’a conduit à mettre en mi- ont plongé la France dans la tour-
norité son secrétaire général, mente et déclenché le cancer sans
Pierre Laurent, et à le remplacer fin du chômage de masse, depuis

QUI SAUREZ
par le député du Nord Fabien que, dans les années 1980, l’écono-
Roussel, n’a guère suscité que l’in- mie financière a pris irrémédia-
différence. De même l’abandon blement le pas sur l’économie
du symbole de la faucille et du réelle, depuis que, ensuite, la mon-
marteau, discrètement remisé au
magasin des accessoires désuets.

L’impuissance des partis


dialisation a imposé ses lois et
l’Europe ses règles budgétaires, la
fracture sociale n’a cessé de se
creuser. Quand bien même le sys-
LE DÉCODER
Absent des deux dernières prési- tème de protection sociale en atté-
dentielles, ratiboisé aux législati- nue les effets les plus rudes, de
ves de 2017 avec 2,7 % des voix, dé- plus en plus de Français redoutent Notre programme ITSchool
cimé dans ses anciens bastions de basculer dans le chômage, la permet la reconversion
municipaux (145 villes de plus de précarité et le déclassement.
30 000 habitants en 1977, une La fracture politique n’est pas de demandeurs d’emploi
quarantaine aujourd’hui), le moins profonde. Depuis belle lu- vers le coding.
« parti de la classe ouvrière » se rette, et notamment depuis un
voulait l’avant-garde de la lutte certain 21 avril 2002 et la qualifica-
contre la vie chère, l’injustice so- tion du candidat du Front natio-
ciale et le capitalisme. Le voilà ré- nal, Jean-Marie Le Pen, au second
duit à adopter une motion de tour de la présidentielle, tous les
soutien à la « légitime indignation aspects en ont été auscultés, iden-
populaire », dixit Fabien Roussel, tifiés et documentés. Promesses
qu’expriment les « gilets jaunes ». sans lendemain, inefficacité des
Il n’était pourtant pas, en théo- politiques conduites, entorses ré-
rie, le plus mal placé pour porter currentes à la plus élémentaire
remède à une société française des éthiques personnelle ou pu-
polyfracturée. Il s’y est montré blique, dévitalisation des partis
impuissant comme, il est vrai, traditionnels : tout a contribué,
tous les partis qui ont gouverné notamment dans les catégories
durant le dernier quart de siècle, populaires, à nourrir le désen-
qu’il s’agisse des socialistes ou de chantement, puis l’indifférence,
la droite républicaine. la défiance, le rejet et, désormais,
C’est cela que paye aujourd’hui la sécession démocratique.
Emmanuel Macron. Comme Ni- Plus sourdes, moins spectacu-
colas Sarkozy, qui promit en 2007 laires, les fractures territoriales et
un « choc de croissance » avant fiscales ont accentué plus encore
d’admettre huit mois plus tard (et la rupture entre gouvernants et
bien avant la crise financière gouvernés. Ainsi, le mélange de
mondiale) que « les caisses lassitude et de grogne que les
[étaient] vides », comme François maires de France, notamment
Hollande, en 2012, dont le « chan- des plus petites communes, ont
gement » qu’il avait annoncé se manifesté lors de leur congrès en-
solda par un violent coup de mas- tre en résonance avec le ras-le-bol
sue fiscal, le voilà accusé de tous des « gilets jaunes » : on y retrouve
les maux du pays, responsable et des inquiétudes de n’être ni écou-
coupable, déjà sommé de « déga- tés ni reconnus, mais au contraire
ger » par les plus énervés. dépossédés et marginalisés – en
Nul doute qu’il y a mis du sien. l’occurrence, effacés par les inter-
La suppression inaugurale de communalités ou écrasés par les
l’impôt sur la fortune (hors im- métropoles.
mobilier) lui a immédiatement Quant à la défiance fiscale, elle
collé sur le dos l’étiquette indélé- dépasse largement la question
bile de « président des riches ». des taxes sur l’essence qui a dé-
clenché la jacquerie actuelle. Une
étude publiée dans ces colonnes
TOUT A CONTRIBUÉ récemment en donnait la me-
À NOURRIR LE sure alarmante : c’est le principe
même de l’utilité collective de
DÉSENCHANTEMENT, l’impôt qui se trouve contesté par
près de la moitié des Français.
LE REJET ET, Aujourd’hui, ces quatre fractu-
res se superposent et se cumu-
DÉSORMAIS, lent. C’est dire l’extrême difficulté
LA SÉCESSION de la situation à laquelle sont con-
Coding = codage.
frontés le chef de l’Etat et le gou-
DÉMOCRATIQUE vernement. p
Société Générale, S.A. au capital de 1 009 897 173,75 € – 552 120 222 RCS PARIS – Siège social : 29, bd Haussmann, 75009 PARIS.
Crédit photo : Tom Craig – Novembre 2018.

Tirage du Monde daté mardi 27 novembre : 222 482 exemplaires


РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

Polémique
sur la naissance
InSight, en Chine de
« bébés OGM »
un sondeur hervé morin

L ulu et Nana, les premiers

sur Mars
« bébés génétiquement mo-
difiés », des jumelles, se-
raient nées en Chine au cours du
mois de novembre. Leur génome
aurait été altéré – alors que leur
embryon venait d’être formé par
fécondation in vitro –, afin de dé-
sactiver un gène pour leur conférer
L’atterrisseur de la NASA une résistance à l’infection par le
s’est posé sans encombre VIH, virus responsable du sida.
L’annonce a été faite auprès de
sur la Planète rouge, lundi l’agence AP, lundi 26 novembre,
26 novembre, au terme par He Jiankui, un chercheur de la
Southern University of Science
d’un suspense haletant. and Technology (SUSTech) de
Shenzhen. AP indique n’avoir pas
Sa mission ? Dévoiler été en mesure de vérifier indépen-
les entrailles de Mars, damment la réalité de ces naissan-
ces. Aucune publication scientifi-
notamment grâce que détaillant le protocole expéri-
à un instrument français mental utilisé n’accompagne cette
annonce – dont SUSTech s’est dite
P A GE 2 la première surprise, demandant
la mise sur pied d’une commission
indépendante pour enquêter sur
ce qu’elle qualifie d’« incident ».
La prudence s’impose donc,
même si tous les spécialistes
interrogés reconnaissent qu’une
telle percée était attendue – sinon
redoutée – en Chine depuis les
premières éditions du génome
d’embryons humains réalisées
dans ce pays en 2015.
La technique qui aurait été utili-
sée pour modifier le génome des
jumelles s’appelle Crispr-Cas9, un
système facile à utiliser et peu oné-
reux découvert en 2012, notam-
ment par la Française Emmanuelle
Charpentier. En 2014, Ningning et
Mingming, les deux premiers
singes modifiés par Crispr-Cas9,
avaient vu le jour à l’Université
médicale de Nankin. La technique
avait été appliquée l’année sui-
vante par des équipes chinoises
sur des embryons humains tri-
ploïdes, qui n’avaient aucune
chance de se développer en bébés
normaux. Certaines de ces modifi-
cations visaient à induire une
mutation du gène CCR5, destiné à
déjouer l’infection par le VIH.
Atterrissage d’InSight (vue d’artiste). MANCHU/GALERIE BUREAU 21 → LIRE L A S U I T E PA G E 2

Nofakemed Leur croisade contre l’homéopathie


mes universitaires d’homéopathie. La situation est deux syndicats d’homéopathes ont déjà porté
Née d’un mouvement informel inédite. Jusqu’ici, malgré moult offensives d’une plainte contre soixante de ses signataires devant le
sur les réseaux sociaux, une tribune partie du corps médical pointant l’absence de preu- Conseil de l’ordre des médecins, pour non-confra-
ves d’efficacité des granules et le statut dérogatoire ternité, principalement. En octobre, le Collectif
de professionnels de santé publiée de leur mise sur le marché, le soufflé était toujours Safemed, constitué de « patients et professionnels de
au printemps dans « Le Figaro » retombé. Un seul ministre de la santé (Jean-Fran-
çois Mattei, en 2003) avait touché au rembourse-
santé pour une médecine intégrative », a vu le jour. Et
trois industriels du secteur (Boiron, Weleda et Leh-
pourrait faire vaciller l’homéopathie. ment de ces traitements très populaires, faisant ning) ont financé un sondage, selon lequel les trois
passer la prise en charge de 65 % à 35 %. quarts de Français sont opposés à un dérembourse-
Enquête sur une colère qui traduit aussi Le branle-bas de combat actuel est venu de « L’appel ment. « On ne va pas lâcher », promet-on chez Boi-
une certaine crise du magistère médical de 124 professionnels de la santé contre les “médeci- ron, avançant que le désengagement de l’Assurance-
nes alternatives” », une tribune publiée dans Le Figaro
le 19 mars. Parmi eux, aucun soignant médiatique,
maladie coûterait plus de 1 000 emplois. Un quart
des généralistes prescrivent de l’homéopathie, un Portrait
sandrine cabut et pascale santi
certains apparaissent même sous leur pseudo Twit-
ter. Mais le texte, un peu brouillon et au vitriol, va
mettre le feu aux poudres. Il est désormais signé par
Français sur deux en utilise, assure Valérie Poinsot,
directrice générale déléguée du laboratoire.
Mais qui sont donc ces militants qui ont déjà
Grande dame
de la physique
L
es médecines complémentaires et en par- plus de 3 300 personnes, dont un tiers de médecins. contraint les autorités sanitaires à se plonger dans
ticulier l’homéopathie sont-elles à un Dans la foulée s’est constituée une association : le le dossier homéopathie et ne comptent pas s’arrê-
tournant de leur histoire en France ? Saisie Collectif Fakemed. Très présents sur les réseaux ter là ? Et que dit ce mouvement du malaise des
cet été par le ministère de la santé sur le sociaux, dont Twitter, ses membres se sont donné professionnels de santé ? Découvreuse des pulsars
sujet des produits homéopathiques, la pour objectif de promouvoir « la médecine, les soins Ce samedi 6 octobre, une cinquantaine de per- en 1967, Jocelyn Bell a
Haute Autorité de santé (HAS) devrait rendre son et les thérapeutiques fondés sur les preuves scientifi- sonnes est réunie à Paris, dans les locaux de la
verdict d’ici à la fin février 2019 sur le bien-fondé de ques » et de lutter activement contre les pratiques de revue Prescrire, pour la première assemblée géné- été évincée par le comité
leur remboursement, actuellement pour certains soins « non scientifiques, déviantes, délétères, alié- rale consécutive à la création de l’association Nobel mais n’en fait pas
d’entre eux à hauteur de 30 %. Parallèlement, plu- nantes ou sectaires ». Collectif Fakemed, qui compte environ 150 mem-
sieurs universités, comme celle de Lille ou d’Angers, De l’autre côté, la résistance s’est aussi organisée. bres. L’assemblée est plutôt jeune.
toute une histoire
ont décidé, en septembre, de suspendre leurs diplô- Jugeant les propos de la tribune peu confraternels, → L I R E L A S U I T E PAG E S 4 -5 PAGE 8

Cahier du « Monde » No 22979 daté Mercredi 28 novembre 2018 - Ne peut être vendu séparément
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

ACTUALITÉ
2| ·
LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Emotion et sourires après l’atterrissage d’InSight sur Mars


ASTRONOMIE - A la Cité des sciences, à Paris, des centaines de personnes et des scientifiques associés à la mission ont suivi en léger différé
l’arrivée parfaitement réussie de l’engin de la NASA sur la Planète rouge. Les premières mesures sismiques devraient débuter en janvier

I
l est 20 h 46 à Paris, ce lundi 26 novembre.
Dans l’auditorium plein à craquer de la
Cité des sciences et de l’industrie, le
silence se fait sans que quiconque l’ait
demandé. De l’autre côté des portes, dans
le hall, des centaines de personnes suivent la
retransmission sur grand écran. A près de
150 millions de kilomètres de là, la mission
InSight s’apprête à vivre ses minutes les plus cri-
tiques depuis qu’elle a décollé de Californie le
5 mai ; elle se prépare à se poser sur Mars. Encore
faut-il passer l’épreuve de l’atmosphère mar-
tienne qui, quand on déboule de nulle part à
20 000 km/h, s’apparente à une épreuve du feu.
Dans quelques brefs instants, à la suite d’un
intense frottement contre l’air, le bouclier ther-
mique sera porté à la température de 1 500 0C.
Les scientifiques français qui ont travaillé sur le
sismomètre SEIS, principal instrument d’InSight,
restent tendus, tout comme sont concentrés
Jean-Yves Le Gall, président du Centre national
d’études spatiales (CNES), Antoine Petit, prési-
dent du CNRS, Marc Chaussidon, directeur de
l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), ou
encore Jamie McCourt, ambassadrice des Etats-
Unis en France, venue célébrer la collaboration
franco-américaine. En réalité, tout est déjà joué,
et InSight s’est posé sans encombre. Il y a un
nouveau résident terrien sur Mars. Mais, comme
les signaux que l’engin envoie mettent huit
minutes pour arriver sur notre planète, on
l’ignore et le suspense demeure intact. Le public
est suspendu à la voix calme de la contrôleuse de
la mission qui, au Jet Propulsion Laboratory de
Pasadena (Californie), égrène les informations
au fur et à mesure qu’elles lui parviennent.

Une prouesse technologique Vue d’artiste montrant les instruments d’InSight destinés à sonder pendant deux ans l’intérieur de la Planète rouge. NASA/JPL-CALTECH
Le parachute s’est bien déployé. Puis, on apprend
que le radar, qui doit renseigner l’atterrisseur sur
la distance qui le sépare du sol, afin qu’il ac- mais qui l’ont toujours soutenu. Sa voix reprend que deux jours d’autonomie –, ont commencé frontières entre croûte et manteau, et entre
tionne ses rétrofusées pour se poser en douceur, un peu d’assurance quand il souligne aussi la à se déployer. L’astrophysicien Jean-Pierre manteau et noyau. Il s’agira aussi de comprendre
fonctionne bien. Il reste 600 mètres, puis 300, liberté que lui a donnée le système de recherche Bibring, vieux briscard de l’exploration spatiale, pourquoi Mars est dénuée de tectonique et pour-
puis 200, puis moins que cela, puis moins publique française. Et c’est avec sérieux qu’il qui a travaillé sur de nombreuses missions quoi son activité volcanique, autrefois impres-
encore. Un blanc. Et le libérateur « Atterrissage remercie enfin, après les équipes industrielles et comme Mars Express ou l’atterrisseur Philae de sionnante, s’est aujourd’hui éteinte. SEIS sera
confirmé ! » A Pasadena comme à Paris, les scientifiques, les contribuables, qui sont les véri- la sonde Rosetta, vient donner l’accolade à aussi capable de détecter les ondes sismiques
applaudissements retentissent. Comme le fera tables financeurs de la science. Philippe Lognonné. Le chercheur de l’IPGP passe provoquées par les impacts des quelques météo-
remarquer quelques instants plus tard, de l’autre L’émotion commence à s’évanouir, pas les de bras en bras. Sa femme, aussi soulagée que rites qui s’écrasent chaque année sur la surface
côté de l’Atlantique, l’administrateur de la NASA, sourires. On a vu arriver la première image prise radieuse, nous lance un « c’est fini ! » Mais non, martienne. Quant aux thermomètres de HP3, ils
Jim Bridenstine, « aujourd’hui, nous avons atterri par InSight, presque une œuvre d’art abstrait, voyons, tout commence ! auront pour mission de mesurer la quantité de
sur Mars avec succès pour la huitième fois de tant l’objectif est recouvert de poussière. On voit chaleur qui remonte et s’échappe de l’intérieur
l’histoire humaine ». Se poser sur Mars demeure essentiellement un horizon courbe… Ecouter l’intérieur de la Planète rouge de la planète, afin de calculer la vitesse à laquelle
une prouesse technologique. Philippe Lognonné est heureux : une analyse Dans les prochains jours sera déployé le bras ses entrailles se refroidissent. Les informations
Philippe Lognonné, de l’IPGP, « père » de SEIS, rapide de la photographie montre qu’« hormis robotisé de 1,80 mètre d’InSight. Il prendra des des deux instruments permettront de remonter
monte enfin sur la scène de l’auditorium. Il s’est un caillou dans un coin, on a beaucoup de place » images du lieu de l’atterrissage pour que les à la formation de Mars, voire à la nébuleuse de
battu pendant plus d’un quart de siècle pour ce pour installer le sismomètre au sol, sous une équipes sélectionnent les endroits où travaille- matière tournant autour du Soleil enfant, à par-
projet de sismomètre martien ; il a déjà connu sorte de cloche à fromage qui le protégera du ront les deux principaux instruments : le sismo- tir de laquelle notre Terre et ses comparses sont
l’échec de la mission russe Mars-96 et l’annula- vent. Le site d’atterrissage, Elysium Planitia, mètre SEIS, qui écoutera l’intérieur de la Planète nées, il y a plus de 4,5 milliards d’années.
tion du projet NetLander, il a failli tout perdre avait été choisi pour sa monotonie plane et sa rouge, à l’affût de ses moindres vibrations, et Si tout continue de se passer comme prévu, la
quand une fuite sur SEIS a obligé la NASA à re- pauvreté en rochers qui auraient pu compro- HP3, fourni par le DLR (équivalent allemand du moisson de données scientifiques commencera
porter de deux ans le décollage d’InSight. Il tient mettre la mission. CNES), qui s’enfoncera jusqu’à cinq mètres de en janvier 2019 pour près de deux ans. Les cher-
enfin sa victoire. Au bord des larmes, il com- L’auditorium de la Cité des sciences et de profondeur dans le sol pour y déposer des cap- cheurs les traiteront… ainsi que plusieurs dizai-
mence par remercier « [sa] femme, [ses] enfants, l’industrie commence à se vider dans un joyeux teurs de température. nes de collèges et de lycées en France et dans le
[ses] parents, [son] cercle familial », qui ont avalé brouhaha. On apprend que les deux panneaux SEIS aura notamment pour but, grâce à l’ana- monde. Il n’y a pas d’âge pour être géophysicien,
du Mars pendant des années, comme on mange solaires de l’atterrisseur, indispensables pour lyse des ondes sismiques, de déterminer la struc- il n’y a pas d’âge pour aller sur Mars. p
du sable dans le sillage d’un camion du désert, son alimentation électrique – les batteries n’ont ture interne de Mars, de dire où se situent les pierre barthélémy

Deux bébés génétiquement modifiés seraient nés en Chine


GÉNÉTIQUE - La naissance de jumelles dont le génome aurait été « édité » par Crispr-Cas9 serait une première et un défi aux règles éthiques

→ SUITE DE LA PREMIÈRE PAGE Crispr-Cas9 aurait été injecté. ment des cellules de l’organisme dication – protéger l’enfant à naî- Les expériences sur embryon qui est assez éloigné de la procé-
Entre trois et cinq jours de déve- ont été modifiées. Pourquoi avoir tre contre une hypothétique sont encore plus problématiques dure proposée.
Ces expériences avaient cepen- loppement, quelques cellules implanté un embryon dont la contamination par le VIH – n’en- sur le plan éthique. La modifica- Le chercheur va vite devoir s’ex-
dant mis en évidence la survenue auraient été extraites pour s’assu- modification était incomplète, et tre pas dans les situations de tion de leur génome conduit mé- pliquer sur sa démarche : dans un
de modifications dites « hors rer que l’édition du génome avait mal contrôlée ? pathologies géniques très graves, caniquement à changer celui de communiqué publié lundi, SUS-
cible », sur des portions du bien eu lieu. Au total, seize des Annoncées à la veille de la voire extrêmement handicapan- leur descendance : ce n’est pas seu- Tech s’est déclarée « profondément
génome non visées, ce qui avait vingt-deux embryons obtenus deuxième conférence internatio- tes, comme la chorée de Hunting- lement l’individu qui est modifié, choquée » par l’annonce et précise
conduit la communauté scientifi- auraient bien été modifiés, onze nale sur les modifications du ton, dont on souhaite éviter la mais potentiellement toute sa li- que les expériences ont été me-
que à considérer que des essais d’entre eux auraient été utilisés génome humain qui se tient cette transmission à l’enfant. « Quand le gnée, ce qui constitue une barrière nées hors du campus. L’utilisation
visant à produire des « bébés dans six tentatives d’implanta- semaine à Hongkong – et au cours père est séropositif, note-t-il, toutes éthique infranchissable dans plu- de Cripsr pour modifier des em-
Crispr » étaient prématurés. tion, pour une grossesse double de laquelle He Jiankui doit interve- les technologies sont disponibles sieurs pays – notamment en Eu- bryons humains « constitue une
Fondateur de start-up de bio- menée à terme finalement. nir –, ces naissances suscitent déjà pour éviter la contamination de sa rope. C’est en principe aussi le cas violation sérieuse de l’éthique aca-
technologie, He Jiankui, qui est la polémique. Spécialiste de la descendance. » en Chine, selon un texte de 2003. démique et des codes de conduite ».
passé par les universités Rice et Réussite partielle reproduction humaine, Pierre Chercheur à l’Australian Natio- En outre, plus d’une centaine de
Stanford avant de retourner en Les analyses génomiques auraient Jouannet, qui avait participé à la nal University (Canberra), Gaétan Violation de l’éthique scientifiques chinois de haut
Chine dans le cadre du pro- montré que l’opération n’avait première de ces rencontres, orga- Burgio, utilisateur au quotidien He Jiankui a-t-il bénéficié de tou- rang, dans une lettre ouverte,
gramme « 1 000 talents », semble que partiellement réussi : chez nisée en 2015 à Washington, souli- de Crispr, se dit « mal à l’aise » tes les autorisations requises ? La s’insurgent contre ce qu’ils quali-
avoir passé outre ces préventions. l’une des jumelles, l’inactivation gne d’abord qu’il existe « un pour commenter cette annonce, dépêche d’AP note qu’il n’a déclaré fient d’expérience « folle », pour
Il a indiqué à AP avoir recruté des du gène aurait fonctionné sur ses consensus international pour dire faute d’éléments tangibles dispo- officiellement ses travaux que très des raisons tant médicales
couples dont le mari était porteur deux copies, tandis que sur qu’il est aujourd’hui très prématuré nibles. « Mais si c’est vrai, cela fait tardivement – le 8 novembre, se- qu’éthiques. Ils redoutent le coup
du VIH par le biais d’une associa- l’autre, un seul allèle aurait été d’envisager l’édition du génome de un peu peur. » Dans l’ensemble, lon le registre chinois des essais porté à la réputation de la science
tion pékinoise d’aide aux mala- modifié, ce qui ne peut lui confé- l’embryon chez l’homme ». « Pour note-t-il, « on va trop vite avec cliniques. Qu’en est-il du consen- chinoise. « La boîte de Pandore a
des du sida. Les spermatozoïdes rer une protection contre le VIH. moi, il est insensé de mettre en Crispr, y compris sur les essais cli- tement éclairé des parents sollici- été ouverte, écrivent-ils. Nous
auraient été isolés, puis fusion- En outre, des signes de mosaï- œuvre cette technique pour faire niques sur les adultes », dont près tés ? Toujours selon AP, les formu- devons la refermer avant de perdre
nés avec l’ovule, formant un em- cisme auraient été identifiés, ce naître actuellement des bébés », d’une vingtaine ont été enregis- laires évoquent le « développe- notre dernière chance. » p
bryon dans lequel un assemblage qui signifie qu’une partie seule- indique-t-il. D’autant plus que l’in- trés à ce jour, estime-t-il. ment d’un vaccin contre le sida », ce hervé morin
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

ACTUALITÉ
·
LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 |3

Fritures sur les ondes gravitationnelles TÉLESCOPE

PALÉON TOLOGI E
Un « méga-herbivore » polonais
ASTROPHYSIQUE - Leur détection en 2015 a débouché sur un Nobel. Mais certains doutent vieux de 200 millions d’années
que les détecteurs LIGO et Virgo aient bien capté ces déformations de l’espace-temps Doté d’un bec et d’une paire de défenses,
évoquant l’hippopotame par sa posture et
son goût supposé pour les milieux aquati-

L e 16 février 2016, la planète a


été secouée par une an-
nonce sensationnelle. Pour
la première fois, des ondes d’un
nouveau genre avaient été détec-
ques, et l’éléphant par sa taille, Lisowicia
bojani constitue une surprise pour les
paléontologues. Décrit par Tomasz Sulej et
Grzegorz Niedzwiedzki, de l’Académie polo-
naise des sciences, il est le dernier représen-
tées sur Terre, conséquences de la tant connu, et le plus massif, d’un groupe
fusion entre deux trous noirs. non dinosaurien – celui des dicynodontes –
L’observation elle-même, par qui s’est éteint à la fin du trias, il y a plus de
deux instruments jumeaux de 200 millions d’années. Long de 4,5 mètres
l’expérience LIGO installés aux pour 2,6 mètres de haut, pour une masse
Etats-Unis, date du 14 septem- de 9 tonnes, c’était un « méga-herbivore »,
bre 2015 : le sursaut des « aiguilles » au même titre que l’éléphant actuel et
des deux détecteurs de l’ordre du certains dinosaures brouteurs, dont on esti-
millième du diamètre d’un proton mait jusqu’alors qu’ils étaient les seuls tétra-
a été suffisant pour affirmer podes géants à avoir arpenté la Terre à cette
qu’une onde, dite « gravitation- époque. La découverte polonaise va donc
nelle », prévue par la relativité conduire à se repencher sur le destin des
d’Einstein, avait traversé la Terre. dicynodontes – jusqu’ici assez rares en
Le retentissement est mondial et, Europe –, et à remettre en question l’idée
dès l’année suivante, le prix Nobel d’une domination sans partage des dinosau-
est accordé aux pionniers de ces res sur les écosystèmes de la fin du trias.
expériences, Rainer Weiss, Barry > Sulej et Niedzwiedzki, « Science »
Barish et Kip Thorne. du 23 novembre.
Le 3 novembre, nouvelle se-
cousse, un article du magazine S AN T É
New Scientist titré « Adieu les on- La HAS retire ses recommandations
des ? » détaille des doutes sur l’an- sur les dyslipidémies
nonce de 2016. « Nous pensons que La Haute Autorité de santé (HAS) a annoncé
LIGO a échoué à apporter des preu- vendredi 23 novembre l’abrogation de ses
ves suffisantes de la détection recommandations sur la prise en charge des
d’une quelconque onde gravita- principales dyslipidémies (cholestérol, excès
tionnelle », y explique Andrew de triglycérides…), publiées en mars 2017.
Jackson, chercheur à l’Institut Cette abrogation fait suite au recours, en
Niels Bohr (INB) de Copenhague septembre, devant le Conseil d’Etat, de
(Danemark). Au Monde, il précise : Formindep, association qui œuvre pour une
« Il y a une sorte de signal dans les Simulation de la fusion de deux trous noirs qui engendre des ondes gravitationnelles. LIGO/T. PYLE formation et une information médicales et
données mais je n’ai pas idée de ce indépendantes. L’association de lutte contre
que ça peut être. En particulier, je la corruption Anticor a elle aussi adressé
ne vois pas de preuves que ce soit utilisées, l’une reposant sur les enregistrées. Résultat, découvert nomes. De plus, il a été montré que une plainte contre X, mercredi 3 octobre, au
causé par une onde gravitation- gabarits, l’autre, plus « aveugle », avec stupeur et présenté par les le signal gravitationnel est bien ar- parquet de Bobigny, accusant six médecins
nelle ou même un quelconque phé- consistant à extraire un signal Danois dans un article de 2017 : rivé sur Terre avant celui de Fermi. d’un groupe d’experts de la HAS d’avoir
nomène astrophysique. » nouveau d’un bruit de fond per- une fois ces courbes retranchées Cependant, en octobre, une nou- négligé de déclarer les liens financiers
manent, et qui soit cohérent entre des enregistrements, les signaux velle secousse est survenue, liée à qu’ils entretenaient avec des laboratoires
Critique de la méthode les deux instruments. restants sont corrélés, comme si cet événement d’août 2017. Le Jour- pharmaceutiques. Deux étaient particuliè-
Dès l’annonce, ce chercheur et des Car, s’il a fallu attendre si long- les défauts des deux instruments nal of Cosmology and Astroparticle rement visés. « Des liens n’avaient pas été
collègues de l’INB ont été surpris, temps entre la prédiction d’Eins- séparés de 3 000 km étaient liés. Physics, le même que celui dans renseignés par certains experts dans leurs
comme d’autres d’ailleurs, que la tein et sa vérification sur Terre, Impossible ! Sauf que cette corréla- lequel l’INB a publié ses articles cri- déclarations publiques d’intérêts », souligne
première onde arrive quelques c’est que les mesures sont délicates tion inquiétante disparaît si l’on tiques, a publié l’analyse d’une le communiqué de la HAS.
jours seulement après le début de à réussir. En permanence les prend les « bonnes » ondes, équipe italienne, qui considère
l’expérience et qu’elle soit créée « bras » des détecteurs bougent en comme viennent d’ailleurs de le que les signaux détectés ne se- PÉR I N ATALI T É
par une valse de trous noirs plus raison de perturbations extérieu- montrer d’anciens membres de raient pas dus à la fusion de deux Bilan contrasté en France
lourds qu’attendu – une trentaine res, qui sont souvent plus impor- LIGO en novembre. Une démons- étoiles à neutrons mais à celle de La pratique des césariennes, en augmenta-
de fois la masse du Soleil. Cepen- tantes que celles causées par le pas- tration à laquelle entend bien deux naines blanches (de petites tion dans de nombreux pays européens,
dant, quatre autres événements sage d’une onde gravitationnelle. répondre Andrew Jackson… étoiles), incapable de secouer les reste stable en France entre 2010 et 2015,
gravitationnels ont ensuite été Les équipes de LIGO/Virgo ont En réponse aux critiques, LIGO, instruments de LIGO. L’un des pro- selon le dernier bilan Euro-Peristat. Ce projet
recensés, et les astrophysiciens ont pourtant réussi à identifier un cla- qui a mis en ligne bon nombre de blèmes est que le modèle astro- européen coordonné par l’Inserm rassemble
su justifier l’existence de trous potis anormal dans une mer données et de logiciels, cite aussi physique utilisé par ces chercheurs des statistiques de 31 pays sur la santé péri-
noirs de la taille trouvée. déchaînée. Puis, pour interpréter les dizaines d’articles qu’elle a pu- est considéré comme marginal et natale. Avec une césarienne pour 5 naissan-
L’équipe danoise s’est alors plon- ce signal, ils l’ont comparé à diffé- bliés, et plusieurs articles, non is- seulement soutenu par cette ces en 2015, la France est au 7e rang sur
gée dans les méthodes d’analyse rents modèles astrophysiques, sus de ses rangs, qui ont confirmé équipe… « Tous les signaux détectés 31 pays, ce qui la classe dans le groupe de
de LIGO pour les critiquer. Selon impliquant des fusions de trous l’existence d’un signal, les valeurs avaient déjà été prédits théorique- pays ayant des taux bas. En revanche, la
elle, il s’agirait d’une sorte de noirs, mais pas seulement. des paramètres des trous noirs et ment ou observés précédemment et situation de notre pays concernant la morta-
technique « autoréalisatrice ». Les Cette complexité explique sans l’absence de corrélation entre les collent avec la fusion de deux étoiles lité à la naissance est qualifiée de préoccu-
effets de tout un ensemble de pai- doute le malaise à la lecture d’un « bruits » des deux instruments. à neutrons », rappelle Brian pante. Le taux d’enfants mort-nés est ainsi
res de trous noirs différents sont autre argument cité par New Metzger, de l’université Columbia. de 3 pour 1 000 naissances, ce qui met
calculés, puis comparés aux Scientist. La première figure, dû- Fusion d’étoiles à neutrons La controverse n’est pas seule- l’Hexagone au 21e rang sur 31 pour cet indica-
signaux enregistrés. Et, une fois la ment publiée en 2016 par Physical Un autre argument vient d’une ment technique. Des membres teur. Et la France est au 23e rang pour la
bonne paire trouvée, la conclu- Review Letters détaillant l’incroya- autre onde, détectée le 17 août 2017. de LIGO sont venus à l’INB en mortalité néonatale (décès dans le premier
sion est que ce sont bien des trous ble découverte, aurait été faite « à Ce jour-là, pour la première fois, un août 2017 pour débattre de leurs mois de vie). Cet indicateur restant constant
noirs qui sont à l’origine du phé- la main » ! « L’analyse conduisant à événement astrophysique a été vu méthodes respectives. A la fin depuis 2005 alors qu’une tendance à la baisse
nomène ! « C’est une méthode la preuve de l’existence d’ondes gra- non seulement par LIGO mais éga- des discussions, les participants est constatée sur l’ensemble des pays euro-
connue pour être “dangereuse” ! », vitationnelles n’est pas dans cette lement par des télescopes spatiaux ont résumé au tableau leurs con- péens. Au troisième trimestre de grossesse,
tranche Andrew Jackson. figure, mais dans une autre plus et terrestres, dans le visible, les clusions et une phrase indique 16,3 % des Françaises fument, un chiffre qui
« Cette méthode des templates loin dans l’article. Je ne comprends ondes radio et les rayons X… Il a été alors que « la détection de sep- n’a pas baissé, contrairement à la majorité
[« gabarits »] est excellente pour pas pourquoi les Danois restent attribué à la fusion de deux étoiles tembre 2015 n’est pas discutable ». des pays où cette information est recherchée.
trouver des signaux prédits par la bloqués sur cette figure », soupire à neutrons. Cette coïncidence tem- Aujourd’hui, Andrew Jackson,
relativité générale. Elle est reconnue Jo van den Brand, porte-parole de porelle et géographique dans le qui nous a pourtant envoyé la
par la communauté scientifique et Virgo. La raison est peut-être que ciel devrait plaider contre les posi- photo de ce tableau, explique :

1/5
très féconde », rétorque David LIGO/Virgo n’a pas été assez clair tions des sceptiques. « Non, tous mes collègues ont dit
Shoemaker, le porte-parole de dans cet article. Les chercheurs Eh bien non. Andrew Jackson qu’ils n’étaient pas d’accord ! ». « Je
LIGO, qui pointe en retour des er- ont présenté, par souci pédagogi- relève divers points troublants sur suis triste de cette réaction », sou-
reurs de conception dans les mé- que, les enregistrements des ins- cet événement. Les enregistre- pire Duncan Brown, de l’univer-
thodes de l’INB. En outre, l’article truments ainsi que des courbes- ments de LIGO ont été à ce mo- sité Syracuse (Etats-Unis), mem-
publié en février 2016 par LIGO (as- gabarits de fusion de trous noirs, ment-là perturbés par un pro- bre de LIGO à l’époque et présent C’est la proportion des seniors (50 ans et plus)
socié à Virgo, l’expérience quasi ju- mais pas les « bonnes ». C’est-à- blème technique et il ne croit pas à cette réunion. dans l’ensemble des découvertes de séropositi-
melle européenne) mentionne dire pas exactement celles corres- que ses collègues aient pu le « net- Il résume la situation : « Il n’y a vité au VIH en France en 2016. Les moins de
que deux méthodes ont en fait été pondant le mieux aux données toyer » a posteriori. Il note aussi pas de controverse scientifique sur 60 ans représentent les trois quarts de ces cas.
que l’alerte internationale envoyée les paramètres des événements de Ces données sont issues d’un Bulletin épidémio-
aux spécialistes a d’abord été don- 2015 ou 2017. Mais certains points logique hebdomadaire thématique sur le sida
Des précédents fâcheux née par le télescope spatial Fermi posent des questions intéressantes. publié le 27 novembre, en amont de la Journée
puis par LIGO, alors que ça aurait Il y a eu ainsi des erreurs dans cer- mondiale de lutte contre le sida, le 1er décem-
D’autres annonces sur les ondes gravitationnelles n’ont, elles, pas dû être le contraire. Mais, là aussi, tains programmes mis en ligne par bre. Au total, en 2016, 1 184 seniors ont décou-
résisté au temps. Dans les années 1960, Joseph Weber, aux Etats- LIGO/Virgo conteste. Le pépin n’a LIGO. La première figure de l’article vert leur séropositivité au VIH, un chiffre qui a
Unis, prétend avoir détecté le phénomène grâce à un gros cylindre. atteint qu’un des deux détecteurs, de 2016 aurait pu être plus claire. régulièrement augmenté entre 2008 et 2014. Par
Sans convaincre. Mais il aura eu le mérite de relancer les recher- et « il ne concerne qu’une petite Enfin, les données et logiciels mis en rapport aux plus jeunes, ceux-ci se caractérisent
ches sur ce sujet. En mars 2014, c’est la collaboration américaine plage de temps, moins de 1 % des ligne manquent d’informations par une proportion plus élevée d’hétérosexuels
BICEP2 qui, lors d’une conférence de presse, explique avoir trouvé données, donc facile à nettoyer », pour permettre à des chercheurs de nés en France, et moindre d’hommes ayant des
une preuve indirecte de leur existence en étudiant la première explique Jo van den Brand. En vérifier indépendamment ce qui a rapports sexuels avec des hommes. Les auteurs
lumière de l’Univers apparue 380 000 ans après le Big Bang. Le outre, le retard de LIGO par rapport été fait par LIGO. » soulignent la prise de risque dans cette classe
scepticisme est vite de mise et, quelques mois plus tard, des spé- à Fermi s’explique par une panne LIGO/Virgo promet dans quel- d’âge. Le niveau de dépistage insuffisant s’expli-
cialistes réalisent que l’équipe de BICEP2 a mal utilisé les données de communication entre les détec- ques mois un article méthodologi- querait par la moindre perception du risque de
d’une autre expérience et sous-estimé les effets de poussières teurs et un système d’alerte pas que plus clair sur ses méthodes. p contamination, par les personnes concernées
de notre galaxie sur la lumière. Ce qui annule le résultat. aussi bien rodé que celui des astro- david larousserie mais aussi par les professionnels de santé.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

ÉVÉNEMENT
4| ·
LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Nofakemed, symptôme
d’un malaise médical
▶ SUITE DE LA PREMIÈRE PAGE Pourquoi ont-ils signé la tribune ? Le jour de l’AG,
nombreux sont ceux qui expliquent leur décision
par un ras-le-bol. Généralistes, spécialistes, kinés
Tout est parti quelques mois plus tôt, en février, ou encore dentistes… Débutants dans le métier ou
d’un échange de Tweet, dont ceux du dieu grec de installés depuis des années, ils racontent tous un
la médecine, Asclépios. Derrière ce profil : Jérémy peu les mêmes histoires. « Ce qui nous a fédérés est
Descoux, un cardiologue qui anime une chaîne d’être confrontés quotidiennement à des choses
d’histoire de la médecine sur Youtube. Un brin défiant le bon sens », résume Maxime Bacquet.
énervé contre le « charlatanisme médical », il Pour cet interne en pédiatrie, le choc est venu lors
demande « qu’on arrête de financer avec de l’argent d’un stage aux urgences d’un hôpital, avec le cas
public tout ce qui a trait à ce genre de pratiques »… dramatique d’un enfant suivi depuis des mois par
L’idée d’une tribune germe entre une dizaine de un étiopathe, puis un naturopathe, alors que le
soignants qui ne se connaissent pas. Soline Roy, tableau clinique évoquait une lésion de la moelle
journaliste santé au Figaro, remarque ces échan- épinière. Marqué par cette expérience, dans
ges et leur propose d’accueillir leur texte. laquelle le retard de diagnostic a été une perte de
Durant un mois et demi, débats et tractations chance pour l’enfant, le jeune médecin estime
auront lieu sur des messageries privées comme crucial que « le public soit informé ». Il cite ainsi
Discord, ou des salons virtuels de discussion, de une étude américaine parue dans JAMA Oncology
nombreux membres étant fans de jeux vidéo. Ils selon laquelle le recours aux médecines « alterna-
choisissent d’être 124 signataires, privilégiant les tives » par les patients atteints de cancer double le
médecins. Après la publication dans Le Figaro, ils risque de décès, en raison du refus de la chimio-
créent un site et, dans la foulée, les hashtags thérapie ou de la radiothérapie.
#fakemed, no#fakemed et #nofakemed. « Cela fait longtemps que je suis confrontée à titre
Les réseaux sociaux s’enflamment, avec des pro- personnel à des pratiques déviantes, et cela aug-
pos parfois véhéments et peu amènes, de part et mente », explique aussi Pascale Mathieu, prési-
d’autre. Mais, pour beaucoup, si la tribune n’avait dente du Conseil national de l’ordre des kinésithé-
pas eu ce ton, elle n’aurait pas été remarquée. Pour rapeutes (CNOK), 124e signataire de la tribune, qui
exemple, le texte signé par des centaines de scien- exerce dans le Sud-Ouest. « Il s’est produit une frac-
tifiques sur le climat n’avait pas eu un tel écho. ture avec la crise du Mediator, qui a entraîné une
défiance envers les médicaments et les vaccins…
Evaluation scientifique de l’homéopathie Beaucoup de choses se sont mélangées », analyse la
Dans les médias, la ministre de la santé, Agnès kiné, à la tête de l’ordre depuis des années pour
Buzyn, souligne d’abord l’attachement des Fran- lutter contre ce qu’elle appelle des dérives théra-
çais à l’homéopathie, qui a « probablement un effet peutiques, et qui se sent de plus en plus désarmée.
placebo », mais « ne fait pas de mal ». Elle infléchit Céline Berthié, jeune généraliste en Gironde, a
quelque peu ses propos fin mai en se déclarant en décidé elle aussi de signer la tribune. La convoca-
faveur d’une évaluation scientifique de l’homéo- tion qu’elle a reçue devant l’ordre des médecins à
pathie. « Si elle est utile, elle restera remboursée. Si la suite d’un dépôt de plainte du Syndicat national
elle est inutile, elle arrêtera de l’être. » Explosive, la des médecins homéopathes français a fait naître
question du remboursement de l’homéopathie chez elle « un vrai sentiment d’injustice » qui l’a chercheur au centre de sociologie des organisa-
est relancée. Pour mémoire, l’Assurance-maladie a motivée à poursuivre le combat : « On a accordé « ON A ACCORDÉ TROP tions (Sciences Po). « La médecine conventionnelle
remboursé 129,6 millions d’euros en 2017 pour ces trop de crédits à ces médecines alternatives. Il ne DE CRÉDITS À CES MÉDECINES a souvent eu à se bagarrer contre d’autres formes
produits, soit 0,65 % du budget médicaments. faut pas leurrer les gens. Il y a beaucoup de symptô- de médecine pour garantir sa crédibilité, quand
Paradoxalement, les plaintes du syndicat des mes qui ne peuvent se guérir. » ALTERNATIVES. IL NE FAUT PAS bien même elle ne pouvait pas prouver sa supério-
homéopathes, que nombre des signataires de la « Certes, il y a beaucoup de choses à remettre en LEURRER LES GENS. IL Y A rité », souligne-t-il. Ainsi de l’Association médicale
tribune affichent sur les réseaux sociaux, vont cause dans les pratiques conventionnelles mais les américaine, créée aux Etats-Unis en 1847 et qui
contribuer à pérenniser le mouvement. Mis en pseudo-médecines surfent sur cette méfiance, BEAUCOUP DE SYMPTÔMES s’est arrogé le monopole de la médecine alors qu’il
cause par la tribune, le Conseil national de analyse Laurent Brindel, généraliste en Corrèze et QUI NE PEUVENT SE GUÉRIR » n’y avait guère de résultats.
l’ordre des médecins ne souhaite plus s’expri- trésorier de l’association. « Ce qui pourrait être plus inédit, avec les Nofake-
mer pour l’instant, ne voulant pas mettre de Un tel mouvement est cependant loin d’être une CÉLINE BERTHIÉ med [dénomination couramment utilisée sur les
GÉNÉRALISTE EN GIRONDE
l’huile sur le feu. première, selon le sociologue Henri Bergeron, réseaux sociaux pour désigner le collectif], c’est

« IL Y A DES ENJEUX CORPORATISTES DANS CE MOUVEMENT »


D octeur en philosophie et
histoire des sciences,
Alexandre Klein est cher-
cheur postdoctoral au départe-
ment des sciences historiques de
ment, la population a pris cons-
cience que la santé, ce n’était pas
seulement la médecine. D’ailleurs,
en 1946, l’Organisation mondiale
de la santé (OMS) l’a définie plus
publiée en mars dans Le Figaro,
c’est son propos quelque peu
désorganisé, pour ne pas dire
brouillon. On comprenait que ses
auteurs visaient l’homéopathie,
sont eux qui subissent le plus la
crise identitaire de la médecine
française. Avec des conditions de
travail qui se dégradent et des
patients plus informés, plus exi-
d’ailleurs pensé que les jeunes pra-
ticiens se plaignent au contraire
du peu de marge de manœuvre
que leur laissent les guides de
bonne pratique, entièrement fon-
rallèle avec les revues médicales
de différents bords politiques qui
ont été créées au XIXe siècle et les
débats, parfois virulentes, qui en
ont émergé. Ce qui est frappant
l’université Laval (Québec). Ses tra- seulement comme l’absence de mais ils le faisaient en mettant geants, parfois plus vindicatifs, les dés sur les preuves. Revendiquer ici, c’est que, outre les observa-
vaux portent sur l’histoire de la maladie mais comme un état de dans le même sac toutes les méde- médecins sont souvent débousso- plus de scientificité est, me sem- teurs extérieurs comme les jour-
médecine contemporaine, de la complet bien-être physique, men- cines complémentaires, sans lés. Ayant de moins en moins de ble-t-il, l’arbre qui cache la forêt ; nalistes ou les historiens qui sui-
psychologie et de la psychiatrie. tal et social. Dans le même temps, aucune nuance ni distinction. temps à accorder à leurs malades, peut-être un cri pour dénoncer vent le hashtag sur Twitter, les
les médecins, qui s’étaient donné On ne peut pas mettre l’acu- ils ne peuvent plus prendre réelle- autre chose. Dans le monde entier, #nofakemed sont surtout des
Le mouvement #nofakemed pour mission de guérir, ont vu se puncture et l’homéopathie au ment soin (au sens du care) d’eux. si le processus de rationalisation professionnels qui s’interpellent
est très virulent contre les multiplier les maladies chroni- même niveau, ni même considé- Contrairement aux homéopa- est toujours en cours, on va aussi entre eux. Et comme sur le sujet
médecines complémentaires. ques, qu’il ne s’agissait plus de gué- rer l’ostéopathie, qui est une disci- thes, acupuncteurs ou ostéopa- vers une plus grande complémen- des vaccins, par exemple, on cons-
Y a-t-il des antécédents dans rir mais seulement de gérer. Ils ont pline enseignée et reconnue dans thes qui, eux, offrent du temps tarité, plus d’interdisciplinarité tate que c’est une bataille rangée
l’histoire de la médecine ? alors choisi de déléguer, pour con- des pays comme le Canada ou d’écoute et de soins individualisé. entre les soignants. Je le vois au entre les pro et les anti, sans réelle
Depuis la Révolution française, à server leur cœur de métier, par l’Ecosse, simplement comme une Pour moi, ce mouvement est donc Canada ou aux Etats-Unis, où les place pour la discussion. Or,
chaque fois que le corps médical a exemple en créant des associa- pratique charlatanesque. Bien sûr, aussi, et peut-être avant tout, un médecines complémentaires sont comme le remarquait déjà la phi-
voulu s’affirmer et s’unifier, il s’est tions pour apprendre aux patients il est légitime de revendiquer des symptôme du mal-être croissant davantage intégrées à l’hôpital. losophe Isabelle Stengers, qui a
trouvé des ennemis qu’il a appelés à prendre soin d’eux-mêmes. La pratiques fondées sur des don- de certains médecins. Mais la médecine française reste travaillé sur les relations entre
« charlatans » pour mieux se défi- remise en question du monopole nées probantes, mais l’idée même rigide sur ces questions. Il y a au médecins et charlatans, quand les
nir en opposition. A une époque, médical sur la santé s’est ensuite d’exclusion me pose question. Il y N’est-ce pas une volonté fond quelque chose de très tradi- positions sont trop opposées,
ce furent les guérisseurs, à d’autres accentuée avec le développement a des enjeux corporatistes dans ce de rationaliser la médecine ? tionnel, voire traditionaliste, dans trop tranchées pour établir un
les sages-femmes ou les officiers d’un marché du bien-être, devenu mouvement, et d’ailleurs, au fond, En apparence peut-être, mais le l’action #nofakemed. véritable dialogue, c’est probable-
de santé… Le travail d’exclusion de plus en plus important. leur tribune était surtout adressée mouvement de rationalisation ment que la question est mal po-
des autres soignants a été particu- à l’ordre des médecins. des pratiques médicales existe Leur mode de communication, sée et qu’il faut aller voir ailleurs.
lièrement actif au XIXe siècle, lors- La création de ce mouvement L’autre élément qui m’a inter- déjà depuis longtemps et passe beaucoup par les réseaux D’où l’idée de souligner le malaise
que la médecine a œuvré pour « anticharlatans » ne vous a pellé c’est que beaucoup des signa- aujourd’hui par d’autres canaux, sociaux, est lui très moderne. et la crise identitaire de la méde-
acquérir le monopole de la santé. donc pas surpris ? taires du texte sont des généralis- comme par exemple ceux de l’evi- Avec des propos très tranchés, cine française qui sont, selon moi,
Mais au XXe siècle, un mouvement Non, mais ce qui m’a frappé dans tes, apparemment jeunes. Ce n’est dence based medicine (« médecine du bashing… au cœur de ce mouvement. p
inverse s’est opéré. Progressive- leur première action, une tribune pas étonnant dans la mesure où ce fondée sur les preuves »). J’aurais En effet, mais on peut faire le pa- propos recueillis par s. ca.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

ÉVÉNEMENT
·
LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 |5

EN EUROPE,
DIFFÉRENTES
POLITIQUES

D ans le collimateur du mouve-


ment des Fakemed en France,
les médecines complémentai-
res, et en particulier l’homéopathie, sont
aussi sur la sellette ailleurs en Europe.
C’est un rapport sévère du Conseil scien-
tifique des académies des sciences euro-
péennes (Easac), publié en septem-
bre 2017, qui a poussé plusieurs pays à
revoir leur politique en la matière. « Il n’y
a aucune preuve solide de l’efficacité des
produits homéopathiques pour quelque
maladie que ce soit, même s’il y a parfois
un effet placebo », jugeait l’Easac, ajou-
tant que « l’homéopathie peut être nocive
en dissuadant le patient de solliciter un
traitement médical approprié ».
Le 14 novembre, le gouvernement espa-
gnol a annoncé un plan d’action contre
les pratiques qualifiées de « pseudo-thé-
rapies », dont l’homéopathie et l’acu-
puncture. Objectif de ce plan, présenté
par le ministère de la santé et celui de la
science, de l’innovation et de l’enseigne-
ment supérieur et rapporté par l’AFP :
« éviter les effets nocifs potentiels » de ces
approches « lorsqu’elles sont utilisées de
manière alternative ou complémentaire à
des traitements » fondés, eux, « sur des
preuves et la rigueur scientifique ».

Modification de la loi espagnole


L’Espagne souhaite éliminer ces prati-
ques des centres de soins publics et pri-
vés et s’assurer que tous les soins soient
prodigués par des professionnels recon-
nus. Les fabricants de produits homéopa-
thiques doivent désormais demander un
agrément. Sur plus de 2 000 dossiers
constitués, les laboratoires n’ont finale-
qu’il s’agisse d’une sorte de mouvement social « IL FAUT LIRE CE MOUVEMENT ces traditionnelles de régulation à dire le juste et le ment choisi d’en soumettre que douze
spontané, venant de professionnels “citoyens” », vrai, poursuit Henri Bergeron, qui a été membre aux tests pour la qualification en médica-
pointe le sociologue, qui souhaite faire travailler DANS LE CONTEXTE ACTUEL, de la mission Information et médicament créée ment, note le correspondant du Figaro.
son équipe sur le sujet. PARADOXAL, DE LA après la “crise du Levothyrox”. Il faut que les auto- Sont également prévues « des mesures
Si ce groupe est assez disparate, certains adhè- rités de l’Etat reconstruisent un “tiers de confiance” pour éviter l’enseignement des pseudo-
rent déjà à des syndicats, ou d’autres instances MÉDECINE. JAMAIS ELLE sur ces questions. » sciences dans les universités espagnoles »,
professionnelles. Le syndicat de médecins N’A ÉTÉ AUSSI PERFORMANTE, « La position des Nofakemed est intéressante en développant des alliances avec les
UFML-S partage un certain nombre de convic- comme point de départ, mais leur discours est un doyens, les recteurs ou encore les régions
tions des Nofakemed. Sa trésorière, Lamia Slitine, NI AUSSI CONTESTÉE » peu péremptoire. Il serait opportun de transformer espagnoles pour ne pas décerner des di-
a d’ailleurs signé la tribune. Son président, Jérôme HENRI BERGERON leurs questionnements en réel champ de recher- plômes liés à ces activités. Ces dernières
Marty, n’est, lui, pas signataire, mais est aussi SOCIOLOGUE che », propose le professeur Grégoire Moutel, di- années, plusieurs universités ont déjà
opposé au remboursement de l’homéopathie. En recteur de l’espace de réflexion éthique de Nor- supprimé leurs enseignements de l’ho-
février, ce syndicat avait publié une carte des mandie, par ailleurs président du comité de déon- méopathie.
endroits « où ne pas s’installer », pour dénoncer les tologie du LEEM (Les entreprises du médicament), Madrid veut par ailleurs modifier la loi
maisons de santé qui accueillent des praticiens Parmi les 3 300 personnes qui ont signé la tribune, même s’il ne s’exprime pas à ce titre. « Les patients pour « combattre la publicité menson-
non médecins comme des énergéticiens ou des on ne dénombre qu’un millier de médecins sur qui se mettraient en danger à travers l’usage de gère » entourant ces « pseudo-thérapies »
réflexologues. « Les médecins généralistes en ont les 226 000 praticiens exerçant en France. Et « il l’homéopathie sont sans doute des cas minoritai- sur Internet et les réseaux sociaux.
assez d’avoir à côté d’eux des praticiens dont les n’y a qu’une femme au sein du conseil d’adminis- res, poursuit-il. Le plus souvent, il s’agit de situa- « Il est essentiel que la société soit au fait
méthodes ne sont pas validées et qui touchent le tration de l’association, qui compte onze membres, tions sans enjeux vitaux. Cela renvoie au sujet de de la connaissance scientifique pour pou-
double voire le triple du prix de leur consultation », alors que la profession médicale est majoritaire- l’autonomie des personnes, et la vraie question est voir prendre de meilleures décisions per-
justifie le docteur Marty. ment féminine », souligne-t-elle. donc celle de la bonne information », insiste-t-il. sonnelles et collectives », a souligné le mi-
Jean-Louis Bensoussan, vice-président d’un Quant à leur activité sur les réseaux sociaux, me- Pour plusieurs spécialistes, il faudrait s’interro- nistre des sciences Pedro Duque sur Twit-
autre syndicat médical, MG France, est plus ré- surée par le hashtag #fakemed, elle est actuelle- ger sur la complémentarité et l’articulation entre ter. Les médias espagnols s’étaient fait ré-
servé sur le discours des Nofakemed. « Ce serait un ment de 400 à 500 posts par semaine, dont les médecines plutôt que les opposer. « L’un des cemment l’écho de personnes décédées
mauvais signal que de dérembourser aujourd’hui deux tiers sont des « retweets », selon l’outil de tra- grands problèmes avec les médicaments est leurs après avoir tenté de traiter de sévères pa-
l’homéopathie. Attendons les résultats des études çage Keyhole. Au total, une centaine de profils mésusages, en particulier une surconsommation, thologies avec des médecines alternati-
scientifiques », conseille-t-il. Surpris par le ton Twitter utilisent cette mention. Des scores non né- souligne Grégoire Moutel. Si des individus ressen- ves comme la naturopathie.
« très véhément » de la tribune, il a aussi demandé gligeables, mais relativement modestes à l’échelle tent un bien-être à prendre des médicaments dont En Angleterre, l’homéopathie n’est plus
aux quelques adhérents signataires de se montrer du réseau social. « Le hashtag #balancetonporc, l’efficacité est débattue mais sans danger, pourquoi financée par les services de santé publics
attentifs aux éventuelles récupérations. par exemple, a représenté 90 000 Tweet originaux, pas ? Il vaut mieux que cela reste dans le champ mé- depuis novembre 2017. L’Irlande du Nord
et 500 000 retweets, là on peut parler d’un véritable dical, plutôt que de dériver vers des pratiques sec- et le Pays de Galles ont également arrêté
Quid des liens d’intérêt ? débat social », indique Cécile Méadel. taires ou des formes de charlatanisme moderne. » de prendre en charge les granules,
Par ailleurs, une vingtaine des signataires de la tri- Reste que la virulence de leurs attaques sur les Une crainte confirmée par les données de la Mis- l’Ecosse demeurant la seule exception au
bune sont membres du Collège national des géné- réseaux sociaux, parfois nominatives, interpelle, sion interministérielle de vigilance et de lutte Royaume-Uni. Cette médecine était déjà
ralistes enseignants (CNGE), principale société tout comme leur propension à s’ériger en juge des contre les dérives sectaires (Miviludes). Les signa- marginale en Angleterre : seulement
scientifique de médecine générale en France. médias et des journalistes. Une agressivité qui, lements dans le domaine de la santé, un millier 400 médecins du National Health Ser-
« Nous sommes d’accord sur le fond, mais n’avons pour certains, témoigne d’un malaise de la profes- en 2017, ont doublé en dix ans, s’inquiète Serge vice en prescrivaient, sur un total de
pas signé institutionnellement la tribune, car ce sion. « Il faut lire ce mouvement dans le contexte ac- Blisko, son président. Mais aucune dérive sectaire 33 000. Et la facture n’était guère élevée :
n’est pas le rôle du CNGE et nous n’en partagions pas tuel, paradoxal, de la médecine, souligne le sociolo- n’a été recensée dans l’homéopathie. en 2016, ces produits n’ont coûté aux ser-
la forme », précise son président, Vincent Renard. gue Henri Bergeron. Jamais elle n’a été aussi perfor- La philosophe Isabelle Stengers, auteure avec vices publics que l’équivalent de
Quid de leurs liens d’intérêt avec l’industrie mante, ni aussi contestée. Aujourd’hui, il y a des Tobie Nathan de Médecins et sorciers (éditions La 100 000 euros.
pharmaceutique, alors que certains les accusent attentes extrêmement fortes vis-à-vis de l’Etat en Découverte, 1995), regrette elle aussi cette opposi- Pour l’instant, outre dans l’Hexagone,
sur les réseaux sociaux d’être les suppôts de matière de sécurité sanitaire. Et, à chaque crise, la tion entre les praticiens : « La médecine basée sur l’homéopathie est populaire en Allema-
Big Pharma ? « Notre action n’est en aucune ma- responsabilité de telle ou telle agence gouverne- les preuves contribue à mettre à la poubelle ce gne (ou le marché pesait 600 millions
nière dirigée ou dictée par l’industrie pharmaceuti- mentale est pointée, ce qui effrite la confiance du qu’elle nomme avec dérision “effet placebo”. Son d’euros en 2016), en Autriche et en Rou-
que », répond Jérémy Descoux. Pour prévenir les public. » La place croissante des « patients experts », rêve est de guérir des corps en mettant entre paren- manie. Les laboratoires Boiron regardent
critiques, ceux qui se présentent au bureau du col- qui marque la fin de la médecine paternaliste, thèses ce qui les anime. Elle est en guerre contre les désormais vers l’Inde, où ils ont ouvert
lectif doivent mentionner leurs liens d’intérêt. participe aussi à cet effritement de la confiance. arts de guérir, dont fait partie l’homéopathie. » une filiale en 2016. Avec plus de
La sociologue Cécile Méadel, spécialiste des Chacun peut surfer sur Internet ou les réseaux Le mouvement Nofakemed permettra-t-il 200 000 médecins homéopathes, c’est
technologies de communication et des commu- sociaux pour s’informer avant de consulter. d’ouvrir un débat constructif ? Le verdict sur les l’un des premiers pays au monde pour le
nautés sur Internet, s’interroge, elle, sur la repré- « Ce mouvement, comme l’affaire du Levothyrox, granules de la discorde sera rendu en février. p développement de l’homéopathie, souli-
sentativité de ce mouvement et son ampleur. dit quelque chose de la perte de capacité des instan- sandrine cabut et pascale santi gne le laboratoire français. p
s. ca. et p. sa.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

RENDEZ-VOUS
6| ·
LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

LE LIVRE CONTRE L’INFECTION,


LES FOURMIS
S’ORGANISENT

Quand la taille La société des fourmis constitue


un nid à épidémies. L’extrême
densité des colonies et les
compte contacts incessants entre indivi-
dus font le délice des bactéries et
autres champignons. Si les insec-
tes disposent de défenses indivi-
duelles, ils ont surtout développé
Le physicien Thomas Séon ce que Silvia Cremer, de l’Institut
offre une introduction des sciences et technologie
d’Autriche, a appelé « une immu-
exigeante aux principes nité sociale ». Son équipe et celle
de Laurent Keller, à l’EPFL de Lau-
essentiels qui régissent les sanne, ont ainsi tagué des milliers
de fourmis (photo) afin d’observer,
lois d’échelle dans la nature en présence d’un pathogène,
la réorganisation du réseau.
D’abord, celui-ci limite alors au

S i vous vous êtes jamais demandé pour- maximum les interactions entre
quoi les bulles de champagne sem- les castes (reines, nurses, ouvriè-
blent accélérer quand elles remontent res…). Mais il laisse aussi les indi-
vidus les plus lourdement infectés
dans une flûte, comment les araignées d’eau échanger entre eux. Certaines
font pour ne pas sombrer ou comment les ouvrières sont ainsi sacrifiées,
saumons peuvent remonter des rivières mais la plupart surmontent l’in-
tumultueuses sans s’épuiser, ce livre est pour fection ou y échappent, et acquiè-
vous. Si la vue d’une équation provoque chez rent même de nouvelles défenses
vous stupeur et tremblements, il vous est immunitaires. Quant aux nurses
sans doute aussi destiné, comme instru- et aux reines, elles sont presque
ment de conjuration. toujours épargnées. Ces travaux
ont été publiés vendredi 23 no-
Car si le physicien Thomas Séon a choisi de
vembre dans la revue Science.
présenter de fascinantes lois de la nature, di-
(PHOTO : TIMOTHÉE BRÜTSCH)
tes lois d’échelle, il n’a pas cédé à la facilité
qui aurait consisté à renoncer à toute formu-
lation mathématique. Il propose même une
introduction à l’analyse dimensionnelle,
cette méthode qui sollicite aussi l’intuition
et le « sens physique » de ses adeptes. S’il
prend le novice par la main, pour l’accompa-
gner pas à pas sur des chemins parfois escar-
pés, le lecteur aura donc sa part d’effort à
produire pour contempler ce panorama des DIX MILLE PAS ET PLUS
lois universelles qui gouvernent le monde.

AU-DELÀ DE 75 ANS, BOUGER RESTE VITAL


Mais ce paysage vaut vraiment le coup
d’œil ! N’est-il pas fascinant, par exemple, de
constater que tous les mammifères, de la
minuscule musaraigne à l’éléphant, naissent
avec un potentiel d’environ 1,5 milliard de
battements de cœur, que leur fréquence
cardiaque fixe leur durée de vie ? Et de com- Par PASCALE SANTI médicaments, de la dénutrition – risque majeur – et Conclusion : le taux de chutes avec traumatisme a
prendre comment la taille et le métabolisme du syndrome d’immobilisation. Pour limiter ce été réduit de 19 %. Ce programme améliorait la per-
de ces animaux sont intimement liés pour
arrêter ainsi en quelque sorte une limite à
leur longévité – et à la nôtre ?
Qu’est-ce donc qu’une loi d’échelle ? C’est
une loi qui condense le plus simplement
C’ est plutôt rassurant. Il est possible de se
faire des muscles tout le temps, et même à
un âge avancé. C’est ce que disent plu-
sieurs études. Dernière en date, une recherche coor-
donnée par des scientifiques de Navarrabiomed, le
risque, il convient, entre autres choses, de promou-
voir l’activité physique. Mais, dans les faits, « dans
un contexte tendu en ce qui concerne les ressources
financières hospitalières, les moyens sont rarement
dégagés pour pourvoir à ces besoins », poursuit
ception qu’avaient les personnes de leurs capacités
physiques et fonctionnelles, avec de surcroît un
impact sur la qualité de vie, même à un âge avancé,
résume Patricia Dargent-Molina.
L’enjeu est de taille. Car une personne sur trois de
possible la variation d’une grandeur en fonc- centre de recherche biomédicale de l’université de Gilles Kemoun. plus de 65 ans, et une sur deux de plus de 80 ans,
tion d’autres grandeurs. Elle peut par exem- Navarre, qui vient d’être publiée dans JAMA Internal Il est donc crucial d’agir en amont. L’enjeu est dou- chute chaque année. Et la récidive est fréquente.
ple décrire une relation entre la hauteur d’un Medicine, a montré qu’une activité physique adap- ble : lutter contre la sarcopénie (diminution de la Fractures, passages aux urgences, hospitalisations,
arbre et le diamètre de son tronc, valable tée pour des personnes de plus de 75 ans hospitali- masse musculaire), l’un des risques majeurs après perte de confiance, les conséquences sont multi-
pour tous les arbres, quelle que soit leur sées réduit le déclin cognitif et fonctionnel, les com- 75 ans, et prévenir les chutes. Sur ce sujet, plusieurs ples. « L’enjeu est donc de bouger le plus possible pour
taille. « Cette hauteur est proportionnelle à plications, et joue sur la qualité de vie. Les activités méta-analyses ont mis en évidence que des pro- éviter la première chute », explique Catherine Sarto-
leur diamètre élevé à la puissance 2/3 », rap- proposées étaient des séances d’exercices de vingt grammes d’exercices physiques centrés sur l’entraî- retti-Hiegel, responsable nationale de Siel Bleu.
pelle Thomas Séon. minutes, pour les jambes et les bras, deux fois par nement de l’équilibre et le renforcement muscu- L’association propose des programmes individuali-
Les lois d’échelle expliquent ainsi pourquoi jour et pendant cinq à sept jours consécutifs. laire peuvent réduire significativement le taux de sés et sans danger : activités sur chaise, de façon très
plus on est grand, moins on est fort (en pro- « Cette étude est intéressante, note le professeur en chutes chez les personnes âgées vivant chez elles les ludique, travail sur la proprioception. « On a de plus
portion), ce qui conduit le physicien à suggé- médecine physique et de réadaptation à Poitiers plus à risque, écrivait la chercheuse épidémiologiste en plus de centenaires dans nos cours », poursuit-
rer d’autres palmarès sportifs : le vainqueur Gilles Kemoun, car il en existe peu qui se soient Patricia Dargent-Molina (Inserm – université Paris- elle. Les résultats de la recherche « Happier », menée
serait celui qui s’éloignerait le plus de la focalisées sur des programmes d’exercices en soins Descartes) dans le Bulletin épidémiologique hebdo- par Siel Bleu en maison de retraite médicalisée, par-
courbe mettant en relation un gabarit et une aigus. » Or, on le sait, les risques liés à l’hospitalisa- madaire de mars 2017. Elle a coordonné, avec le lent d’eux-mêmes : le fait de pratiquer une activité
performance. Naim Suleymanoglu, qui a tion des personnes âgées sont importants, notam- groupe associatif Siel Bleu, une étude d’évaluation permettait d’éviter une chute bénigne par an et une
soulevé 342,5 kg en 1988 alors qu’il ne pesait ment celui de l’entrée dans la dépendance. Ces d’un programme axé sur le travail de l’équilibre chute accidentelle tous les dix-huit mois. Au jeu des
que 60 kg, serait ainsi le champion toutes risques dépendent de la pathologie de la personne, nommé « Ossébo », chez 706 femmes de plus de calculs, faits par ce travail, un tel programme appli-
catégories de l’haltérophilie mondiale ! des processus de soins, de l’environnement hospi- 80 ans en moyenne, vivant chez elles, qui ont été qué au niveau national entraînerait une économie
Ces lois ont des implications dans une talier, etc., sans parler des effets indésirables de suivies pendant deux ans. de 420 à 770 millions d’euros. p
foule de domaines : architecture, ingénierie,
écologie, urbanisme… Elles régissent aussi
bien le vivant que les objets manufacturés,
comme l’illustre la loi d’échelle du vol, qui
trace une courbe mettant en regard la masse
AFFAIRE DE LOGIQUE - N° 1 079
et la vitesse de croisière, le long de laquelle le
moustique comme l’Airbus A389 viennent Un gâteau en forme de deltaplane Solution du problème 1077
docilement se poser.
Si ces lois d’échelle peuvent sembler mira- Le gâteau qu’Alice et Bob voudraient se partager est en forme de quadrilatère convexe A Le nombre présent dans l’enveloppe était 729.
culeuses par leur pouvoir descriptif et parfois non régulier ABCD (de deltaplane, dit Bob). Alice reproduit la figure et construit le point Mettons-nous à la place du Mage Hic et examinons toutes
prédictif et leur capacité à englober des phé- M sur [BC] qui permet de trancher le gâteau en deux parts égales selon [AM]. N les suites possibles de trois réponses en notant O pour oui
nomènes apparemment sans rapport, elles Pendant ce temps, Bob a lui aussi reproduit la figure et construit le point N sur [AB] D et N pour non (et en supposant qu’elles sont vraies).
nous disent aussi qu’il n’y a pas de miracle qui permet de trancher le gâteau en deux parts égales selon [CN]. - OOO permet de deviner 64 = 82 = 43, seul nombre com-
dans la nature : si Jésus avait voulu marcher Une fois les deux figures superposées, Alice s’écrie : pris entre 13 et 500 qui soit à la fois un carré et un cube.
sur l’eau grâce aux seules forces de capillarité, « Il semble bien que la droite (MN) passera toujours par le milieu de la diagonale [BD] ».B - NOO permet de deviner 729 = 272 = 93.
rappelle Thomas Séon, il lui aurait fallu des 1. A-t-elle raison ? Dans ces deux cas, le mage n’aurait pas besoin d’une autre
pieds de 10 km de périmètre… p 2. Est-il possible que, pour certaines tailles des côtés, les deux coupes [AM] et [CN] faites question pour deviner.
hervé morin M
simultanément partagent le gâteau en quatre parts égales ? C - ONO laisse le choix entre les cubes de 3, 5, 6 et 7.
- OON laisse le choix entre tous les carrés, hormis 64, des
Les lois d’échelle, de Thomas Séon entiers de 4 à 22.
(Odile Jacob, 258 p., 22,9 €). - NON laisse le choix entre tous les carrés, hormis 729, des
« RÊVES ET MOTIFS », THÉÂTRE « TURING ET LES FORMES DANS LA « COMME PAR HASARD »
À LUNÉVILLE LES 29/11 ET 30/11 NATURE » À NANCY LE 06/12 ESCAPE GAME À LYON entiers de 23 à 36.
Avec cette mise en scène inattendue des Dans le cadre du cycle « Science et société », Qu’est-ce que le hasard ? Pourquoi cher- - ONN ou NNN laissent des centaines de possibilités.
L’AGENDA écrits d’Alexandre Grothendieck, la compa-
gnie Les Rémouleurs met en image (à
20h30 au Réservoir) les mots de ce grand
à 20 h 30 à l’IUT Charlemagne, Benoît Per-
thame évoquera un aspect peu connu des
recherches d’Alan Turing, célèbre pour le
chons-nous à l’éviter, à le contrôler ? Et s’il
faisait vraiment bien les choses ? La MMI
(1, place de l’Ecole, Lyon 7e) propose jusqu’au
Dans ces cinq cas, une question 4 à deux réponses ne
pourra jamais départager les nombreuses solutions pos-
mathématicien, médaille Fields en 1966, décryptage de la machine Enigma et ses tra- 30 juin 2019 une nouvelle expérience
suivi d’une sibles (il faudrait qu’il n’y en ait que deux).
COLLOQU E humaniste et philosophe, disparu en 2014. vaux fondateurs de l'informatique. En 1952, immersive : un escape game - C’est justement le cas de la réponse NNO qui laisse deux
Modernité et préhistoire A travers des extraits de son texte Récoltes deux ans avant son suicide, il publie un exposition pour mieux comprendre ce
nombres possibles : 83 = 512 et 103 = 1000 (le premier ayant
Homo sapiens est souvent désigné comme et Semailles, on découvre les aspects de sa article décrivant le surprenant mécanisme hasard qui régit nos vies. Au travers de jeux
pensée et de sa réflexion mathématique. qui explique l'apparition de formes durant et de défis, d’applications qui s’avèrent de ses chiffres distincts et le second non).
l’« homme moderne ». Mais les croisements Figures de papier plié, courbes et jeux de la morphogenèse du vivant, une notion véritables « machines à paradoxes », de Le Mage Hic aurait bien deviné avec la quatrième question.
avec d’autres espèces du genre Homo, dont symétrie, accompagnés de la musique de alors inconnue. Sa théorie, dont les struc- mécanismes originaux inventés au fil des Mais voilà, la deuxième réponse de Cédric était fausse.
Neandertal et l’homme de Denisova, interro- deux suites pour violoncelle de Bach, font tures s'observent dans de nombreux phé- âges, le visiteur verra le hasard autrement :
Les bonnes réponses étaient donc NOO, et il est montré
gent sur les contours de cette modernité. Un résonner la profondeur et la beauté de la nomènes naturels, ne sera reproduite plus qu’un élément inconfortable, il peut
langue du génial mathématicien. expérimentalement que bien plus tard. être aussi… une chance ! plus haut que le seul nombre correspondant est 729.
colloque scientifique aborde ces questions, Informations sur Lameridienne-luneville.fr Informations sur www.iecl.univ-lorraine.fr Informations sur Mmi-lyon.fr Rappel : nous vous attendons dimanche 2 décembre au
vendredi 30 novembre et samedi 1er décem- musée des Arts et Métiers de 10 h à 18 h. Remise des prix
bre, au Musée de l’homme, à Paris. E. BUSSER, G. COHEN ET J.L. LEGRAND © POLE 2018 affairedelogique@poleditions.com du concours Affaire de logique entre 16 h et 18 h.
> Billetterie.museedelhomme.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS

RENDEZ-VOUS
· LE MONDE SCIENCE & MÉDECINE
MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018 |7
CARTE
BLANCHE « Ma santé 2022 » : la stratégie du président
Mélange n’est pas un plan de santé durable
des genres
TRIBUNE - L’offre de transformation du système de santé présentée en septembre
par Emmanuel Macron n’est qu’une succession de mesures d’urgence, déplore un collectif
Par WIEBKE DRENCKHAN et JEAN FARAGO

D epuis octobre, la physique a trois


Prix Nobel de plus. Cette année le
thème récompensé a été sans doute
moins commenté que le fait qu’une femme C e qu’a présenté le président de
la République, en septembre,
est moins un plan portant sur le
aux responsables politiques qu’il ne
peut y avoir de prévention efficiente
sans prendre en compte l’environne-
IL MANQUE UN
PLAN D’ENSEMBLE.
ment à l’acte en ville, tarification à
l’activité à l’hôpital et en clinique – doit
être ouvert, en créant un espace
fasse partie des récipiendaires. Car, depuis sa système de santé pour les cinquante ment. Cela implique la responsabilisa- UN GRENELLE d’échanges des meilleures idées, proto-
création en 1901, on ne compte que trois prochaines années qu’une série de tion des entreprises industrielles et types et tests. La stratégie « Ma santé
femmes (donc 1,5 %) parmi les 209 Prix Nobel mesures d’urgence, assorties de quel- commerciales ainsi que des médias. DE LA SANTÉ, 2022 » peut être l’occasion d’une clarifi-
de physique : Marie Curie (1903), Maria Goep- ques perspect