Vous êtes sur la page 1sur 19
Cour’! Appel d'Ais-en-Provence ‘Tribunal de Grande Instance d' Aix-en-Provence Cabinet de Mare RIVET vvice-président chargé de Hinstruction N° Parquet 12062000019 N° de dossier TICABIIF 13000028 ORDONNANCE DE NON-LIEU PARTIEL ET DE RENVOI DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL Nous, Mare RIVET vice-présicent chargé de Finstruction au Tribunal de Grande Instance d'Aix-en- Provence, ‘Vu l'information suivie contre JOISSAINS-MASINI Maryse née le 15 aoiit 1942 a TOULON (Var) de CHARTON Roger et de MASINI Marie-Jeanne demeurant : 33 rue Mignet 13100 AIX EN PROVENCE F! libre ayant pour avocats Maitre DUPONT-MORETTI Eric, avocat au barreau de Lille, Mattre ROUSTAN Alain, Maitre DE PORTALON Mireille et Maitre DI MARINO Gaétan, avocats au barreau d'Aix en Provence, Mise en examen des chef’ de SOUSTRACTION, DETOURNEMENT OU DESTRUCTION DE BIENS D'UN DEPOT PUBLIC PAR LE DEPOSITAIRE OU UN DE SES SUBORDONNES faits commis depuis 2011 a AIX EN PROVENCE, prévus par ART.432-15 AL.1 C.PENAL et réprimés par ART. 432-15 AL.1, ART432-17 C.PENAL, PRISE ILLEGALE D'INTERETS PAR UN ELU PUBLIC DANS UNE AFFAIRE DONT IL, ASSURE L'ADMINISTRATION OU LA SURVEILLANCE faits commis depuis 20134 AIX EN. PROVENCE prévus par ART.432-12 C.PENAL et réprimés par ART432-12 AL.1, ART 432-17 C.PENAL, ACHOURI Christophe né le 25 novembre 1976 AIX EN PROVENCE (Bouches Du Rhone) de ACHOURI Omar et de OUMOHAND Taouis Profession : Agent sportif demeurant : 18 rue de !' Opéra 13100 ALX EN PROVENCE FRANCE, placé sous contrdle judiciaire 1 Pane; 12062000019 - N° caine of: ICABIIPI3000028 ordonaace derighement = ate 8 frien 2017 Paget Placément sous contréle judiciaire en date du 10/12/2013 ayant pour avocat Maitre PEZET Michel, avocat au barreau de Marseille, Mis en examen du chef de : CONCUSSION PAR CHARGE DE MISSION DE SERVICE PUBLIC : PERCEPTION INDUE DE. DROIT, IMPOT OU TAXE faits commis depuis mai 2007 et jusqu'au 30 septembre 2012 & AIX EN PROVENCE prévus par ART.432-10 AL.1 C.PENAL et réprimés par ART.432-10 AL. 1, ART.432-17 C.PENAL, ROCHE Sylvie née le 21 mai 1967 a AIX EN PROVENCE (Bouches Du Rhone) ‘Témoin assisté du chef de : RECEL DE BIEN PROVENANT DE SOUSTRACTION, DETOURNEMENT OU DESTRUCTION DB BIENS D'UN DEPOT PUBLIC PAR LE DEPOSITAIRE OU UN DE SES SUBORDONNES faits prévus par ART.32 1-1 AL. LAL.2, ART.432-15 AL. 1 C.PENAL et réprimés par ART.3211 AL3, ART321-3, ART.321-4, ART.432-15 AL,1, ART.321-9, ART.321-10, ART.432-17 C.PENAL. ‘Ayant pour avocat Maitre Patricia CLUSAN, avocat au barreau d’Aix en Provence. ACHOURI Omar né le 21 janvier 1953 4 ISSERVILLE LES ISSERTS (ALGERIE) ‘Témoin assisté du chef de RECEL DE BIEN PROVENANT D'UN DELIT PUNI D'UNE PEINE NEXCEDANT PAS 5 ANS. D'EMPRISONNEMENT prévus par ART.32I-1 C.PENAL et réprimés par ART.321-1 ALS, ART.321-3, ART,321-9 CPENAL, Ayant pour avocat Maitre Gérald PANDELON, avocat au barreau d'Aix en Provence. ‘Vu les articles 175, 176, 177, 178, 179, 180, 183, 184, 531 du code de procédure pénale ; Vu Tavis de fin d'information du 18 mars 2016 ; Vu les observations de Me DUPONT-MORETTI du 20 juin 2016 ; Vu le réquisitoire définitif du procureur de la République du 21 décembre 2016 ; Vu Penvoi par lettre recommandée de ce réquisitoire définitif aux avocats des parties le 23 décembre 2016; [N*Parquat 12062000019 N° enbint n°: CABITF13000028 cordonnance de réglement ~ [ite fe 8 Fesier 2017 Page? Le ler mars 2012, le Procureur de la République d'Aix en Provence était destinataire d'une lottre anonyme, actimonieuse et circonstanciée, émanant « d'un contribuable du pays d’Aix qui en a marre de Vusage fraudulew: de Vargent public » (D2) Aénongant des agissements imputés & Maryse JOISSAINS MASINI, maire 'Aix en Provence. Etaient notamment évoqués la rémunération indue d'Alain JOISSAINS en qualité d'assistant parlementaire de son épouse puis de sa fille, celle de Christian BOUCHERIE en sa qualité de «Conseiller spécial »de Madame JOISSAINS rétribué par la Communauté des Pays d'Aix (CPA) & des fins mal déterminées, les emplois de complaisance attribués aux enfants du chauffeur de l'édile, le recrutement de Sophie ROCHE, chargée d'une mission relative a la cause animale dans des conditions réglementairement périlleuses. Une enquéte préliminaire, méticuleuse et documentée, était menée par la Division jue et Financidre de la DIPJ de MARSEILLE, saisie le 20 avril 2012. Les investigations allaient révéler, au sein de la Mairie d'Aix en Provence comme de la Communauté du Pays d'Aix (CPA), un rapport complexe avec Tintérét général dans un somptueux mélange dautocratie, de népotisme et de désinvolture dans engagement des deniers publics. Laudition de trois témoins, choisis au regard de leurs connaissances intestines des régles de fonetionnement de ces deux collectivités, permettait de circonstancier, de nuancer et 'infirmer, les informations figurant dans la lettre anonyme. Directeur des marchés juridiques au sein du Conseil Général de 1999 & 2005, Philippe ‘NEVEU avait été recruté par Maryse JOISSAINS MASINI en qualité de DGA & la CPA entre mars 2006 et décembre 2008, A partir du janvier 2009, il avait remplacé Christian BOUCHERIE au poste de Directeur Général des Services, ce dernier devenant, par une substitution dont la rationalité n'était pas flagrante, conseiller spécial auprés de Maryse JOISSAINS MASINI avant de retrouver ses fonetions de DGS en février 2013, Philippe NEVEU avait quitté son poste le 21 décembre 2010, Désormais avocet, il exposait les constatations auxquelles il avait procédé au sein de la CPA (D60) : + Alain JOISSAINS occupait un bureau A la Mairie, attenant & celui de Maryse JOISSAINS MASINI jusqu'en décembre 2010. 11 ignorait le contenu de ses fonctions et n'avait eu aucun contact avec Tui (D61). + Sophie JOISSAINS niavait exercé que "sas partiellement" ses fonctions de directeur de cabinet (CPA) jusqu'en 2008 avant de devenir Adjointe au Maire et Vice-Présidente de la CPA, organisme au sein duquel son activité était "nulle". En septembre 2008, elle avait été Glue au Sénat en dépit d'une expérience administrative et politique modeste (D61). + Christian BOUCHERIE avait été Directeur Général des Services de la CPA de 2005 a fin 2008, puis Conseiller spécial auprés de la Présidence de 2009 2013, avant de redevenir Directeur Général des Services en févriet 2013. Selon Philippe NEVEU, le poste de Conseiller spécial "ne correspondait & aucun besoin pour la CPA, et [sa] seule préoccupation dans ce cadre était de maintenir sa rémunération" apres avoir été "évincé" de la Direction Générale des Services (D62). + Omar ACHOURI, chauffeur de Maryse JOISSAINS, était qualifié de "personnage-clé du clientblisme de la famille JOISSAINS" (D63), Sa promotion en qualité d'attaché territorial suscitait des interrogations au regard de "V'absence totale de lien entre cette nomination, ses compétences professionnelles et Vintérét du service" (D63). Son fils Christophe ACHOURI, recruté par la Mairie, se singularisait par « une désinvolture manifeste au travaill et un manque dappétence chronique" (D64) lorsqu'il travaillait au Service des Marchés. En dépit de cet antécédent peu encourageant, il avait été affecté en 2009 au Service des Sports, en 1N® Parquet: 12062000019 -N” cabinet n: JICABLIF3000028 ‘ardonnance deréglement ~ dite fe 8 fever 2017 Page3