Vous êtes sur la page 1sur 107

vlaemsch – fransch

Remerciements

Woordenboek Cet ouvrage a été conçu avec l’aide de la commission « Académie » et de la


commission « Collectage » de l’Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele – Institut de
la Langue Régionale Flamande.
Il est la sommation du lexique du livre ‘Het vlaams dan men oudders klappen » de
Jean Louis Marteel et du dictionnaire flamand-français de Arthur Fagoo, Joël Sansen
et Philippe Simon. Il a été complété d’apports des membres de la commission
« Collectage ».
Nous remercions pour leur apport et par ordre alphabétique Jacques Delafosse, Guy
Depriester, Pierre Devulder, Daniel Devulder, Gérard Fackeure, Arthur Fagoo, Michel
01/2014 Gars, Marie Christine Lambrecht, Marcel Marchyllie, Huguette Roland, Josiane
Ryckebusch et Bruno Verhaeghe.
Nous remercions les membres de la commission « Académie » et tout
particulièrement Philippe Simon, Jean Louis Marteel et Christian Ghillebaert pour leurs
importants travaux linguistiques et le temps qu’ils consacrent à la langue flamande.

Ce dictionnaire est conforme aux résolutions orthographiques de l’Akademie voor


Nuuze Vlaemsche Taele – Institut de la Langue Régionale Flamande.
Il est régulièrement enrichi des apports du collectage entrepris par notre Institut. La
Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele version en ligne sera donc mise à jour régulièrement. En fonction des travaux en
cours, des erreurs pourront être corrigées et précisions orthographiques apportées.
Institut de la Langue Régionale Flamande
Le président
Jean Paul Couché
Abréviations Terminaison du participe passé
radical de l'infinitif se terminant radical de l'infinitif se terminant par
(pl. –s) : pour former le pluriel, ajouter un « s » à la fin du mot par un son sourd (doofd klank) un son sonore (luudende klank)
singulier par ex. s, t, sch par ex. z, l, v
kaes : (pl. kaezen) : le pluriel modifie la graphie du mot, il est donc indiqué => terminaison « t » => terminaison « d »
en entier
(pl. Ø) : il n’y a pas de forme plurielle
(verbe intr.) : verbe intransitif
(f) : genre féminin = de
(m) : genre masculin = den
(n) : genre neutre = ‘t (pour het)
aerme : (/erme) : les deux options du mots sont en usage
kammen : (kamde/kamste, ekamd) : conjugaison au prétérit (2 formes
possibles) + participe passé du passé composé
opmets : (< altemets(-en)) : la forme d’origine « altemets » a donné la forme
dérivée « opmets » qui est davantage en usage
aujourd’hui
oordenboek : cf. woordenboek : la version oordenboek, moins fréquente,
renvoit à la version woordenboek
kleëne : petit : le tréma indique que le « e » est diphtongué
(syn. lusch kyken) : « lusch kyken » est un synomyme de l’expression
qui précède
(néol.) : néologisme
(litt. suer comme un blaireau) : littéralement « suer comme un blaireau »
(vulg.) : vulgaire
(fam.) : familier
(fig.) : figuré
(péj.) : péjoratif

(JLM) : source = ouvrage de cours de Jean-Louis Marteel « het vlaams dan


men oudders klappen »
(FSS) : source = dictionnaire français-flamand / flamand-français – Arthur
Fagoo, Joël Sansen, Philippe Simon – Ass. Tegaere Toegaen
administraesje [adminisˈtrɔːʃə] : (pl. -n) (f) administration
adresse [aˈdræsə] : (pl. –n) (f) adresse
A aeif [ˈaˑjf] : (/aeive <elf/elve) onze
aeime [ˈaːjmə][ˈajmə] : (pl. –n) (m, f) haleine, souffle ; hen het een aeime lyk
een peerd = il a une mauvaise haleine (litt. il a une haleine de cheval) ; hen
het een slechte aeime = il a mauvaise haleine ; hen kunt zen aeime nie
abbé [aˈbe] : (pl. –s) (m) abbé
haelen = (litt. il ne peut pas reprendre son souffle) il est essoufflé ; zen
abdisse [aˈbɛsə] : (pl. –n) (f) abbesse aeime trekken = inspirer ; zen aeime inhouden/ophouden = retenir son
absoluusje [absɔˈlyʃə] : (pl. –n) (f) absolution, de absoluusje geeven = donner souffle ; 'k zyn den aieme af van/deur de wind = j'ai le souffle coupé par
l'absolution le vent ; hen wos/ was edaen van zen aeime - hen wos/ was
achte [ˈaχtə] : huit, ‘t is achte = il est huit heures, ‘t is ten achten = c’est à egreeepen van zen aeime - hen wos/ was epakt op zen aeime = (litt. il
huit heures était pris par son souffle) il était essoufflé, il respirait difficilement, il avait le
achter [ˈaχtər] : (prép.) après, après que, derrière ; achter neur zet = derrière souffle court
son dos (à son insu) ; achter me lesse eleerd te hen = après avoir appris aeimeloos [ˈaːjmloˑəs] : essouflé, hors d'haleine
ma leçon ; achter 'k huuwd waeren = après que j'ai été marié ; ael achter aeimen [ˈaːjmn̩ ] [ˈajmn̩ ] : (aeimste/ aeimde, aeimd) expirer (souffler), respirer
melkangers /malkangers/ melkanders/ malkanders, den eën achter aeive [ˈajvə] : (/aeif <elve/elf ) onze
den angeren = successivement ; hankeren achter = avoir envie de, désirer ael [ˈɔːl] [ˈaːl] : tous, tout (+ article de suivi d'un nom pluriel ou un nom singulier
; hen gaept achter hammeveësch = il a envie de jambon ; hen beit
ou article ‘t suivi d'un singulier), ael mee een keer = soudain, soudainement,
achter myn = il m'attend ; kaert achter den eënen = une heure et quart ;
tout à coup, ael oover anderen/ angeren dag = tous les deux jours, un
tien minuuten achter den eënen = une heure dix ; ten achter gaen =
jour sur deux, ael oover angers/anders = discontinu, ael te eëne gaere =
retarder ; ten achter zyn = être en retard ; van achter, par derrière
tout d’un coup, tout à fait, ael tegaere = tous ensemble
achterface [ˈaχtərfasə] : (pl. –n) (f) façade arrière
aende [ˈɔːndə] : (pl. –n) (f) canard (générique) ; de wilde aende/aender = le
achterjaer [ˈaχtərjɔːr] : (pl. –en) (n) automne canard sauvage
achterkeuken [ˈaχtərkøːkn̩ ] [ˈaχtərkøːʔ n̩] : (pl. -s) (m) arrière-cuisine aendekyksche [ˈɔːndərkikʃə] : (pl. –s) (n) caneton
achternaer [ˈaχtərnɔːr] : ensuite, me gaen een teugsche kaffie drinken en aender [ˈɔːndər] : (pl. –s) (f) canard (générique) ; de wilde aender/aende = le
achternaer me gaen huuzewaert = nous allons boire une goutte de café en canard sauvage
ensuite nous rentrerons à la maison aenderkyk [ˈɔːndərkik] : (pl. –s) (n) caneton
achternaers [ˈaχtərnɔːrs] : ensuite, me gaen dat achternaers doen = nous
aenderoeper [ˈɔːndərupər] : (pl. –s) (m) canard appellant
ferons cela ensuite
aenderroeper [ˈɔːndərupər] : (pl. –s) (m) canard appellant
achternaers ('s …) [ˈaχtərnɔːrs] : après, ensuite ; hen het ael verstaen maer
‘s achternaers… = il a tout compris mais après … (sous entendu : le fera-t-il aep [ˈaːp] : (pl. –en) (m) singe
ou ne le fera-t-il pas ?. ‘S achternaers est ajouté pour induire une aerbeid [ˈɔːrbeit] : (pl. Ø) (m) besogne, travail (qui est imposé)
interrogation, une incertitude) aerbeider [ˈɔːrbeidər] : (pl. –s) (m) travailleur
achternoene [ˈaχtərnuːnə] : (pl. –n) (m) après-midi, te achternoene/ van aerde [ˈaːrdə] : (/eerde) (f) terre (globe) ; tusschen heemel en aerde = entre
den achternoene = cet après-midi ciel et terre
achterpoorte [ˈaχtərpoˑərtə] : (-n) (f) porte arrière (fig. anus, transit) aerme [ˈaːrmə] : (/erme) pauvre, sans le sou
achterschuuw [ˈaχtərʃy] : (m) (pl. Ø) manque de savoir faire, incompétence de aesme [ˈɔːzmə] : (pl. -n) (f) souffle, haleine
l’utilisateur / de l’ouvrier, ‘t is den achterschuuw die nie mee en wilt = aesme haelen [ˈɔːzmə ˈaːln̩] : (haelde/ haelste (+), haeld) inspirer, respirer ; hen
c’est l’incompétence qui ne veut pas marcher (se dit d'une personne qui ne kunt zen aesme nie haelen = (litt. il ne peut pas reprendre son souffle) il est
sait pas faire fonctionner une machine) essouflé
achtersleep [ˈaχtərsleːp] : (pl. -ers) (m) trainards d’un défilé aesmen [ˈɔːzmən] : (aesmde, aesmd) respirer
achterste [ˈaχtərstə] : (pl. –n) (n) arrière, derrière aevend [ˈaːvən(t)] : (pl. –s) (m) soir, soirée, te aevend/van den aevend = ce
achttien(e) [ˈaχtiːn(ə)] : dix-huit soir
adjoen [adʒuːn] : (pl. –s) (m) adjoint af ['af] : achevé, fini, terminé ; af en toe = de temps en temps ; af- préfixe
adjoing [adʒuı᷈ŋ] : (pl. –s) (m) adjoint exprimant l'idée d'éloignement (cf. angl. off), par ex. afdoen = enlever (un
vêtement), afleezen = prier pour être guéri d'une maladie, conjurer (c. à d. afloopen [ˈafloːpm̩] : (loopste [ɔ]/ liep ... af, afeloopen) déraisonner, s’écouler, se
éloigner) un mal par la prière ; af- préfixe exprimant l'idée de complétude, de dérouler, s'écouler ; werk afloopen = abattre du travail ; je zoudt
dépassement, par ex. afbranden = brûler complétement, afvingen = découvrir ; hen/nhem hooren afloopen = tu devrais l'entendre déraisonner
den hand af zyn = avoir perdu quelqu'un ou quelque chose de très utile ; hen aflooper [ˈa,loːpər] : (m) (pl. -s) treuil
is mee zyn handen af = cela lui coupe les bras ; van ... af = dès que ; van afloopinge [ˈa,loːpiŋə] : (pl. –n) (f) déroulement
jongste af = dès l'enfance ; af zyn = être débarrassé (de quelque chose), être
descendu, être enlevé/ôté, être exténué, épuisé afmaeken [ˈafmaːkn̩ ][ˈafmaːʔn̩ ] : (miek... af, afemaekt) border, clôturer, enclore
afbasten [ˈafbasn̩] : (bastede…af, afebast) interrompre, couper la parole afmeeten [ˈafmeːtn̩ ] : (meetste [ɛ] … af, afemeeten) arpenter, mesurer, métrer
afbingen [ˈafbi᷈ˑə᷈ ] : ((< afbinden) bongste (<bondste) …af, afebingen afreeken : (reekede [ɛ] ... af/reekte [ɛ]... af, afereeken) déduire, soustraire ; ‘t is
(<afebinden)) dénouer (un mal en accrochant une bandelette de tissu) afereeken = c’est déduit
afbranden [ˈafbrɑnː] : (brandde/ brandede/ brandste/ bron/ bronste/ bronde … afroomen [ˈafroːmn̩ ] : (roomde…af, aferoomd) écrémer
af, afebrand/ afebronnen) incendier, brûler (pour faire partir une verrue), afslaen [ˈafslɔːn] : (sloeg/sloegen/sloegdede…af, afesleegen/afeslaen) démonter,
brûler entièrement, consumer diminuer (le prix), obtenir un rabais, abattre
afbreeken [ˈafbreːkn̩ ] [ˈafbreːʔn̩ ] : (braek(ə)/ breekste [ɛ], ebrooken) rompre ; afslag [ˈafslaχ] : (pl. -gen) (m) déduction, rabais, réduction
kort afbreeken = couper court à une conversation / couper au plus court ; 't afsleuveren [ˈafsløːvərn̩ ] : (sleuverde/ sleuverste...af, afesleuverd) négliger
weere is afebrooken mit een dunderweere = le temps a subitement afsmyten [ˈafsmitn̩] : (smeët…af, afesmeeten) arracher, avorter (animaux,
changé depuis l'orage vaches en particulier) faire choir, faire tomber,
afbyten [ˈafbitn̩] : (beët…af, afebeeten) interrompre, couper la parole aftnypen [ˈaftnipn̩ ] : (tnypede/ tnypste... af, afetnypt) couper, sectionner (en
afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] : (deëlste/ deëlde... af, afedeëld) hériter (d'un bien, d'une pinçant)
caractéristique), recevoir (par l'hérédité), transmettre (un bien, une aftrekkelik [ˈaftrækəlɛk] : amovible
caractéristique)
afvaegen [ˈafvaːh(ə)n̩] : (/ofvaegen [ˈɔfvaːh(ə)n̩]) (vaegde af, afevaegd) essuyer
afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] : (n) héritage (droit)
afval [ˈafal] : (pl. -len) (n) déchet, abats
afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] : (dei/deien/deide … af, afedaen), abattre du
afvlotten [ˈaflɔtn] : (vlottede/vlotste…af, afevlot) écrémer
travail, défaire, enlever, ôter, retirer, retrancher, de plekke afdoen =
détacher afvryven [ˈafvrivn̩ ] : (/ofvryven [ˈɔfvrivn̩ ]) (vreëf ... af, afevreeven) nettoyer (avec
une brosse)
afdraeien [ˈafdrɔːjn̩ ] : (draeide/ draeiste... af, afedraeid) faire demi-tour, mettre une
raclée akkoord [aˈkoːrt] : (pl. -en) (n) accord ; ze hen een akkoord eklopt = ils ont
conclu (litt. topé) un accord
afgaen [ˈa,hɔːn] : (ging/gong … af, afegaen) déféquer, descendre, déteindre,
s’enlever ; de koleur is afegaen = la couleur a déteint aktiviteit [aktiviˈteit] : (pl. -en) (f) activité
afgang [ˈa,ha᷈ ŋk] : (pl. -en) (m) diarrhée al : déjà, en + patricipe passé), par ; al leezen = en lisant ; alwaer = par où
afgieten [ˈafhiˑətn̩ ] : (goot…af, afegooten) déverser ; room afgieten = écrémer alaem [aˈlaːm] : (pl. Ø) (n) matériel, outillage, pénis (en érection : homme/
animal)
afgod [ˈafhɔt] : (pl. -s, -ders) (m) renégat ; ze zwééren lyk afgodders = jurer
comme un charretier (litt. un renégat) aldaer [ɔlˈdɔːr] : par là
afgodder [ˈafhɔtər] : (pl. –s) (m) hérétique, impie alde [ˈaldə] : (< elde) (pl. –n)) (f) âge
afgrond [ˈafhrunt] : (m) abîme, tréfonds ; den afgrond van de helle = le Alderhilligen [aˈdrɛləhən] : Toussaint
tréfonds de l’enfer aleëne [ɔlˈeˑənə] : seul, isolé
afhaelen [ˈafaːln̩ ] : (haelde/ haelste ... af, afhaeld) décrocher, enlever, alle [ˈalə] [ˈɔlə] : chaque, tout, tous les
hypothéquer alleman : tous, tout le monde
afhouden [ˈafun̩ ] : (hield/houdste … af, afhouden) décompter, retirer, soustraire ; ‘t alles : tout, l'ensemble
is afhouden = c’est retiré alszins [ˈɔlsı᷈ˑs] : certainement, sûrement
afkachtelen [ˈafkaχtəln̩ ] : (kachtelde / kachtelste … af, afekachteld) désarçonner altyd [ˈaltit] [ˈɔltit] : toujours
afknypen [ˈafknipn̩ ] : (knypede / knypste... af, afeknypt) couper, sectionner (en alzo... of [ˈɔzə ... ɔf] : aussi... que
pinçant)
an [ˈa᷈] : (/en) à (prép), lorsque, quand (+proposition au pluriel), si
afkloppen [ˈafklɔpm̩] : (klopte/kloptede/klopste…af, afeklopt) sur-coincher (+proposition au pluriel)
an 't [ˈa᷈t] : en train de, hen is an ‘t werken = il est en train de travailler, an ‘t azoo [aˈzoˑə] : (/ezoo) ainsi, de cette manière, de cette façon ; ‘t is azoo = c’est
werk = au travail ainsi ; ‘t is azoo en nie angers/anders = c’est ainsi/c’est comme ça, et pas
ander [ˈandər] : (/anger) autre, autrui, autrement ; ‘t is meer of azoo = c’est plus que vrai, c’est tout à fait exact
anders [ˈandərs] : (/angers) autrement
anderen [ˈandər n̩] : (m, f, n) autre
anger [ˈa᷈ ŋər][ˈa᷈ ˑər] : (/ander) autre, autrui
angers [ˈa᷈ ŋərs][ˈa᷈ ˑərs] : (/anders) autrement
angeren [ˈa᷈ ŋərn̩] [ˈa᷈ːər n̩] : (m, f, n) autre
B
animaesje [aniˈmɔːʃə] : (pl. -n) (f) animation
ankommen [ˈa᷈ kɔmn̩ ] : (kwaem … an, anekommen) arriver, approcher, intervenir
; ‘k en wullen daerin nie ankommen = je ne veux pas intervenir ; hen
babbelaere : (pl. –s) (m) bavard, bonbon à la menthe
komt an = il approche
babbelen : (babbelde/babbelste, ebabbeld) babiller, bavarder, divaguer
ankomste [ˈa᷈ kɔmstə] : (pl. –n) (f) arrivée
bachten : derrière (prép)
antikiteit [a᷈ tikiˈteit] : (pl. –n) (n) antiquité
baebelzeetel [ˈbaːbəlzeːtəl] : (pl. –s) (m) canapé vis-à-vis (en forme de S)
antoord [ˈa᷈ toːrd] : (pl. –en) (n) réplique, réponse
(néol.)
antoorde [ˈa᷈ toˑərdə] [ˈantoˑərdə] : (pl. –n) (f) réplique, réponse, antoorde ewenscht
baei : (pl. –s/-en) (m) pull-over, chandail, tricot
= réponse souhaitée
baekenier [ˈbakəniːr] : (pl. -s) (m) charcutier
antoorden [ˈa᷈ toˑərn̩] [ˈantoˑərn̩]: (antoorde/antoorste, antoord) répondre, répliquer
bael : (pl. –en) (f/n) ballot
anveerden [ˈa᷈ vɛːrn̩ ] [ˈanvɛːrn̩ ]: (anveerdde/ anveerste, anveerd) accepter,
consentir baelje [ˈbaːjə] : (pl. –n) (f) barrière ; de latste koe doet de baelje toe = la
dernière vache ferme la barrière (se disait autrefois aux gens qui
apotheeker [apɔˈteːkər] : (pl. –s) (m) pharmacien, loustic (fam), zigoto (fam)
empruntaient des chemins traversant les pâtures) ; een hand op de baelje
appel [ˈapəl] : (pl. –s) (m) pomme zyn = être à bout (litt. se tenir une main sur la barrière) ; hen it
appelboom [ˈapəlboːm] : (pl. –s / -en) (m) pommier baeljesalae = il doit rester à la barrière, il ne peut pas entrer dans la maison
april [aˈprɛl] : avril (litt. il mange de la salade de barrière. Se dit, par exemple, d’un fiancé qui
aranje [aˈraˑjə] : (pl. –n) (f) orange n’est pas autorisé à entrer dans la maison de sa promise); baeljesalae mit
kizzelsouwse moeten eeten = devoir rester dehors, ne pas pouvoir entrer
armeie [arˈmeiə] : (pl. –en) (f) armée dans la maison (litt. devoir manger de la salade de barrière à la sauce de
armistier [armiˈstiːr] : (pl. Ø) (f) armistice caillou) ; Ounze/Onze Vaeder die op de baelje zaet en ael de
Arnyke [arˈnikə] : Arnèke braenappels opaet = Notre Père qui était assis sur la barrière et qui
Arnykenaer [arˈnikənɔːr] : (pl. -s) (m) Arnèkois mangeait toutes les pommes cuites (patron qui regarde les autres travailler) ;
je zaet op de baelje = (litt. tu étais assis(e) sur la barrière) tu observais en
Arnykeneege [arˈnikəneːhə] : (pl. -n) (f) Arnèkoise
ne faisant rien
aschbak [ˈaʃbak] : (/asschebak) (pl. –ken) (m) cendrier
baerd : (pl. –s/-en) (m) barbe, den geëte baerd = la barbiche (péj.)
assan [ˈasa᷈ ] : (/ossan) toujours
baers [ˈbɔːs] : (pl. baerzen) (m) perche (poisson)
asschen [ˈaʃən] : (pluriel) (f) cendres
baes : (pl. baezen) (m) patron, aubergiste
asschebak [ˈaʃəbak] : (/aschbak) (pl. –ken) (m) cendrier
bagyne [baˈhinə] : (pl. –n) (f) béguine ; ydele schapraen maeken dulle
asschenoensdag : (<asschenwoensdag) (m) mercredi des cendres bagynen = les garde-mangers vides mettent les béguines en colère ; ydele
associaesje [asɔsiˈɔːʃə] : (pl. -n) (f) association beurzen maeken dulle bagynen = les poches vides mettent les béguines
at : (/et) si, lorsque, quand (+ proposition au singulier) en colère
Auguustinus [ohysˈtinys] : Augustin bagynenhof [baˈhinɔf] : (pl. –hooven) (n) béguinage
auto : (pl. –s) (m) automobile, voiture bakgoote [ˈbakhoˑətə] : (pl. –n) (f) chéneau
azo : aussi, azo licht dat = aussitôt que, dès que, sitôt que, azo veele of = bakhove [ˈbakoːvə] : (pl. –n) (f) bac, grande barque du marais audomarois
autant que, azo…of = aussi…que (comparatif d’égalité), zo veele te beeter bakken : (bakte/baked/bakede/baktede/bakste, ebakt/abakken) cuire (une
= d’autant mieux pâte au four)
bakker : (pl. –s) (m) boulanger beeven : (beefde/beefste, ebeefd) trembler, grelotter, beeven van de koude
bakkerie [ˈbakəriˑə] : (pl. -n) (f) boulangerie = grelotter de froid
bakkerinne [ˈbakərɛnə] : (pl. -n) (f) boulangère beezig (zyn mit/mee) : (être) occupé (à), (être) en train de, beezig houden =
déranger quelqu’un (faire perdre son temps), tenir occupé
bakkogge [ˈbakɔhə] : (pl. –n) (f) bac, grande barque du marais audomarois
begun [bəˈhœn] : (pl. ø) (n) commencement
baleine : (pl.–n) (f) baleine
begunnen : (begoste/begunste/begunde, begunnen) commencer, débuter,
balf [ˈbaˑwf] : (/balg )(pl. balven) (n) panse (animal), ventre, dos (fig.) ; op ‘t
entammer
balf van zen werkman = sur le dos de son ouvrier ; hen het zen balf vul
zottighyden ezeid ewist = on lui a dit son plein d’insultes beien [ˈbeiən] : (beiste/beide, ebeid) attendre, patienter ; beit een lytje, ‘k
balg [ˈbɔˑlh][ˈbɔˑwh][ˈbaˑwh]: (/balf) (pl. balgen) (n) panse (animal), ventre, dos kommen = voilà, j’arrive (litt. attends un peu, j’arrive)
(fig.) ; op ‘t balg van zen werkman = sur le dos de son ouvrier ; hen het bek : (pl. bekken) (m) grimace
zen balg vul zottighyden ezeid ewist = on lui a dit son plein d’insultes beklaegen : (beklaegde/beklaegste, beklaegd) plaindre (quelqu'un), payer
balke : (pl. –n) (f) poutre maîtresse cher, regretter, déplorer (quelque chose)
Balle : (< Belle) Bailleul (ville) bekomde [bəˈkɔmdə] : (n) avenir, devenir (d'une chose, d'une personne)
ballotaege [baloˈtaːʒə] : (pl. –n) (f) ballotage ; ze zyn rik an/in rik = il y a bekommen [bəˈkɔmn̩ ] : (bekwaem/ bekaem/ bekomde/ bekomste, bekommen)
ballotage (litt. ils sont dos à dos) devenir, obtenir, parvenir
bekomste [bəˈkɔmstə] : (pl. –n) (f) but, devenir, fin, objectif
bananne : (pl. –n) (f) banane
bekomte [bəˈkɔmtə] : (pl. –n) (f) but, devenir, façon d’y arriver, fin, objectif,
band : (pl. –s) (m/n) cordon, lien, pneu, ruban manière
bank ['bãŋk] : (pl. -en) (m) banc, établi (en général)
bank ['bãŋk] : (pl. -en) (m) banque, agence bancaire bekwaemighyd [bəˈkwaːməxit] : (pl. –en) (f) capacité, disposition (pour faire
banke ['bãŋkə] ['bɛ̃ ŋkə] : (pl. -en) (f) banque, agence bancaire quelque chose), expérience, savoir-faire
bankier [bãŋˈkiːr] : (pl. -s) (m) banquier beleefd : poli
bassen : (bastede/baste, ebasd) aboyer belle : (pl. –n) (f) sonnette, cloche, clochette
bedanken : (bedankte/bedankste, ebedankt) remercier, gy zyt te bedanken bellen : téléphoner, sonner
= merci, styf bedankt = merci beaucoup belofte [beˈlɔftə] : (pl. –n) (f) promesse
bedde : (pl. –ns) (f/n) lit belooven [bəˈloːvn̩ ] : (beloofde/beloofste, beloofd) promettre ; hen het neur
bedervelingsche [ˈbədærvəliŋʃə][ˈbədærvəlı᷈əʃə] : (pl. -n) (n) petit enfant gâté etwat beloofd = il s’était engagé vis-à-vis d’elle / envers elle, il lui avait
promis quelque chose ; beloofd is schuld = chose promise, chose due
bedie : (< bediede) (n/f) cf. bedied
benaeieege : (pl. -n) (f) ensevelisseuse (personne qui prend soin d'un mort)
bedied : (n) signification, interprétation, valeur, importance, van bedied = de
grande valeur, en grande quantité, meer bedied houden = prendre de benaeien : (benaeiste, benaeid) ensevelir, coudre dans un linceul
l’importance bende : (pl. –n) (f) bande (de personnes), groupe, équipe
bedriegen : (bedroog, bedroogen) tromper, rouler, surprendre, duper, leurrer beneen [ˈbəneːn] : en bas, en contrebas
bedroogen zyn [bəˈdroːhn̩ zin] : être déçu ; hen het styf bedroogen ewist = il benouwd (zyn van) : (< benowd) (avoir) peur (de)
a été très déçu berdelle : (pl. -n)(f) noisette (longue)
beën : (pl. –s) (n) os berecht : berecht zyn = avoir reçu l'extrême-onction
beën : (pl. –s/-en) (m) jambe berg : (pl. –en) (m) mont, montagne
beëneryk [ˈbeːənərik] : osseux berrie [ˈbɛˑriə] : (pl. -n) (f) brancard, civière, fourragère (placée sur une
beënhouwer : (< beënhower) (pl. –s) (m) boucher charrette)
beeste : (pl. –en) (f) bête, animal beschaemdighyd : (pl. –s) (n) honte
beeter : mieux, meilleur, préférable, te beeter = tant mieux, zo veele te beschermen [bəˈʃærmn̩ ] : (beschermste/ beschermde, beschermd) préserver,
beeter = d’autant mieux, je zyt beeter moeten of te goed hen = il vaut protéger (par exemple : juridiquement un monument)
mieux devoir qu’avoir droit, être débiteur que créancier beschikken : (beschikte/beschikste, beschikt) décider de faire quelque chose,
beeteren : (beeterde, beeterste, ebeeterd) guérir se procurer, procurer, commander, passer une commande, hen is beschikt
om etwat/etwot te doen = il a décidé de faire quelque chose
beschot : (pl. Ø) (n) rendement (dénombrement), dat stik het een goed biezworme [ˈbiːzwɔrmə] : (pl. –n) (f) essaim d’abeille (cf biezwarme,
beschot had = ce champ a eu un bon rendement biezwaeime)
beschotighyd : (pl. –s) (n) rendement (abstrait : rendement en général), hoe bild [ˈbɛlt] : (pl. –en) (n) (Ounzen/Onzen Heeres bild), crucifix
is ‘t beschotighyd van ‘t stik = quel est le rendement de ce champ bille : (pl. –n) (f) cuisse
beschryven [bəˈʃrivn̩ ] : (beschreëf/ beschryfde/ beschyfste, beschreeven) binden : (/ bingen) (boundste, ebinden) attacher, lier, op den net binden =
décrire, convoquer par écrit ; 'k hen beschreeven ewist = j'ai été convoqué réseauter (néol.)
par écrit bingen : (/ binden) (boungste, ebingen) attacher, lier, op den net bingen =
beschudden [bəˈʃœdn̩ ] : (beschudde, beschudt) protéger (contre le vent) réseauter (néol.)
beschulden [bəˈʃœldn̩ ] : (beschuldde/ beschuldste, beschuld) accuser binnen : à l'intérieur, dedans
bestaen : (bestoeg/bestounde, bestaen) exister, nog bestaen = subsister binnenplekke : (pl. –n) (f) salle de séjour, salon
beste [ˈbæstə] : (pl. Ø) (f, n) meilleure, mieux, unique (meilleure de tous) ; 't binnenweëe [ˈbɛnəweˑə] : (pl. -n) (f) pâture manoir
zyn besten = au mieux, au meilleur binst (dat/dan) : pendant (que), au cours de, binst ‘t jaer = pendant l’année,
besten [ˈbæstn̩ ] : (pl. beste) (m) meilleur, mieux, unique (meilleur de tous), dans le courant de l’année
besterven [ˈbəstærvm̩][ˈbəstærvən] : (besterfde/ besterfste, bestorven) être en bismer ['bɛzmər] : (pl. -s) (m) balai ; nieuwe bismers vaegen wel = les
train de mourir, être mourant nouveaux balais balaient bien (= tout va toujours bien lorsqu'on vient de faire
betaelen : (betaelde/betaelste, betaeld) payer connaissance) ; een ruuscher of een schropper om te schroppen, een
beteeken [bəˈteːkn̩ ] : (betikste/betikt, betikt) dénoter, signifier zoete bismer om te vaegen = un balai-brosse (lit. ou un balai-brosse) pour
briquer, un balai doux pour balayer
betrouwen [ˈbətrown̩ ] : (betrouwde/ betrouwste, betrouwd) avoir confiance,
faire confiance bismersteert ['bɛzmərˌste:rt/-ˌstɛ:rt] : (pl. -s) (m) manche de balai
betrouwig [ˈbətrowix] [ˈbətrowəx] : digne de confiance, honnête, intègre bitje : (< beetje) (pl. –n) (n) morceau, bout, part, un peu de, een bitje mit
een keer = peu à peu
betrouwlik [ˈbetrowəlɛk] : digne de confiance, hen en is nie betrouwlik = on
bizzig [ˈbɛziχ][ˈbɛzəχ] : occupé, bizzig zyn mee = être occupé à, être en train de, ’k
ne peut pas lui faire confiance
zyn styf bizzig houden = je suis très occupé; bizzig houden, déranger
betrunten [bəˈtrœntn̩ ] : (betrunste, betrund) (péj.) couver un enfant quelqu'un en lui faisant perdre son temps, tenir occupé, ‘k en hen myn werk
beurze : (pl. –n) (f) poche, bourse, budget nie kun doen, ‘k zyn styf bizzig houden ewist mit etwien dien ekommen is
beuzelaere [ˈbœːzəlɔːrə] : (pl. –s) (m) fraudeur, tricheur = je n’ai pas pu faire mon travail, j’ai été très occupé par quelqu’un qui m’a rendu
beuzeleege [ˌbœːzəlˈeːhə] : (pl. –n) (f) fraudeuse, tricheuse visite
beuzelen [ˈbœːzəln̩ ] : (beuzelde/ beuzelste, ebeuzeld) frauder, tricher bizzigheid [ˈbɛzəχeit] : (/bizzighyd) (pl. -heeden) (f) activité, occupation
bevryd [bəˈvrit] : (pl. Ø) (n) protection, abri ; ounder/ounger ‘t bevryd van… bizzighyd [ˈbɛzəχit] : (/bizzigheid) (pl. -en) (f) activité, occupation
= sous la protection de… ; in ‘t bevryd doen = mettre à l’abri ; in ’t bevryd blaeuw : (< blaew) bleu, etwat/etwot doen in ‘t blaeuw = faire quelque
houden = tenir à l’abri chose au noir
bevryden [bəˈvridn̩ ] : (bevrydste/ bevrydde, bevryd) abriter, protéger blaeuwe bloemen [ˈblaːwə ˈblumn̩ ] : fleurette ; blaeuwe bloemen
(concret) ; etwot bevryden eegen de vorst = protéger quelque chose du wysmaeken/ uutleggen = compter fleurette
gel bleek : (n) blanchissage (linge)
bevrydlik [bəˈvridlɛk] : protégeable bleek : pâle, livide, blafard, blême, bleek lik een dooden = pâle comme un
bewaeren [bəˈwɔːrn̩ ] : (bewaerde/ bewaerste, bewaerd) conserver, préserver, mort, bleek lik een scheete = pâle comme un pet
protéger blèèten : (blitste (< bleetste), eblèèten) pleurer, pleurnicher, geindre
bezounderlik [bəˈzundərlɛk] : (adj) remarquable, (adv) en particulier, blend : aveugle
notamment, principalement blesmerslag [ˈblæsmərslax] : (/blismerslag) (pl. –slaegen) (m) coup de foudre
bibliotheeke [biblioˈteːkə] : (pl. –en) (f) bibliothèque (orage)
bieden [ˈbiːə᷈ ] : (biedste, ebied / ebooden [æˈboˑən]) offrir, présenter (quelque blinken : (blinkte/blinkste, eblinkt) briller, scintiller, luire
chose), proposer (un prix) ; ‘k hen zoveele ebooden ewist = il m’a été blismerslag [ˈblɛsmərslax] : (/blesmerslag) (pl. –slaegen) (m) coup de foudre
proposé autant ; hen is zoveele ebied = il lui est proposé autant (orage)
bier : (pl. –n) (n) bière (boisson)
bloed [ˈbluˑət] : (n) sang ; een pinte goed bloed doen = payer une pinte de bot : bête, impoli, grossier, mal élevé, stupide
bon sang ; kwaed bloed maeken = se faire de la bile, du mauvais sang, se botalaem : (< bootalaem) (n) marteau et enclume
faire du mouron ; de bloed trekken = faire une prise de sang botje [ˈbɔtʃə] : (pl. –s) (n) bouquet ; ‘t botje blommen/ bloemen/ bluumen
bloedachtig [ˈbluˑətɑχtəx] : écarlate, rougeot, sanguin (teint) = bouquet de fleurs
bloeden [ˈbludn̩ ] : (bloedde, bloedste, ebloed) saigner botteryk [ˈbɔtərik] : bête, grossier, impoli, lourdaud, malappris
bloedig [ˈbluˑədəx] : impulsif, sanguin (tempérament) bout [ˈbut] : ( pl. -s) (m) boulon, gigot, queue, verrou ; alles komt, den
bloedling [ˈbluˑətliŋk][ˈbluˑətriŋk] : (pl. –en) (n) boudin hondsbout/hondsteert is welekommen = tout arrive, la queue du chien
bloeme : (/blomme/bluume) (pl. –n) (f) fleur, farine est bien venue boutalje : (< boutelje) (pl. –n) (f) bouteille
bloemhof : (pl. bloemhooven) (n) parterre de fleurs, jardin à fleurs bouwen : (< bowen) (bouwde/bouwste, ebouwd) bâtir, construire, édifier,
bloemkool : (pl. –s) (m/f) choux-fleur élever (un édifice)
bouwkunste [ˈbowkœ᷈ˑstə] : (pl. Ø) (f) architecture
blomme : (/bloeme/blumme) (pl. –n) (f) cf. bloeme
bloote [ˈbloˑətə] : (pl. –n) (f) lourdaude, nigaude brakker [ˈbrakər] : (pl. –s) casseur (celui qui rompt), résiliation ; den
pachtbrakker = la résiliation du bail
blooten [ˈbloˑətn̩ ] : (pl. –en) (m) lourdaud, nigaud
branden : (brandste, ebrand) brûler
bloung : blond
bratsch [ˈbratʃ] : brusque, brutal, brusquement, brutalement, hen is bratsch in
bluume : (/bloeme/blomme) (pl. –n) (f) cf. bloeme ze klappen = il est brusque dans ses propos
bluuven : (bleef, ebleeven) rester, séjourner, bluuven deuren = perdurer Bray-Duunaere : (pl. …aers) (m) Bray-Dunois
blyde : content, satisfait, ravi Bray-Duuneege : (pl. –n) (f) Bray-Dunoise
boek : (pl. –s/-en) (m) livre, bouquin Bray-Duunen : Bray-Dunes (ville)
boer : (pl. –s/-en) (m) paysan, agriculteur, cultivateur, fermier breëd [ˈbreˑəd] : de largeur, large ; twintig meeters breëd = vingt mètres de
boerevolk [ˈburəvɔˑwk][ˈburəvɔˑlk] : (pl. Ø) (n) (ensemble des) ouvriers agricoles largeur, vingt mètres de large
boerinne : (pl. –n) (f) paysanne, agricultrice, cultivatrice, fermière breëdte [ˈbrɛtə] : (pl. -n) (f) diamètre, largeur
bolle : (pl. –n) (f) boule, sphère, globe, ballon, jaune d’œuf, prunelle (œil) breeken : (brook, ebrooken) casser, briser, rompre, fracturer, hen brikt (<
bombardement [bõbardəˈmɛnt] : (pl. –en) (n) bombardement breekt) myn/men hoofd = il me casse les pieds (litt. il me casse la tête),
booge [ˈboːhə] : (pl. -n) (f) arc zyn/zen hoofd breeken mee/mit = se tracasser avec
boom : (pl. –s/-en) (m) arbre breëweëe [ˈbreˑəweˑə] : (pl. -n) (f) pâture (large)
boone : (pl. –en) (f) haricot, fève breien : (breiste, ebreid) tricoter
boot : (pl. –en) (m/n) bateau, barque brief : (pl. brieven) (m/f) lettre, missive
booten : (bootste, afeboot/afebooten) chapler une faux, battre une lame avec brievendraeger : (pl. –s) (m) facteur
un petit marteau, pikke booten en is geen werk, je krygt snee en je rust brigge [ˈbrɛhə] : (pl.-n) (f) pont
dermee = battre sa pique, ce n’est pas travailler, tu obtiens du tranchant en briggetje [ˈbrɛhətʃə] : cf. bruggetje
te reposant bril [ˈbrɛl] : (pl. -len) (n) bride, (pl. –s) (m) une paire de lunettes, (n) lunette de
booven : au dessus, en haut (de), ‘t oungerste/ounderste booven = les 4 WC, partie du harnais sur la tête d’un animal
fers en l’air, cul par-dessus tête, sens dessus dessous, albooven = par- bringen : (brochte, ebrocht) apporter
dessus, daer booven = là-dessus, booven derop = sur
brodmes : (< broodmes) (pl.–sen) (n) couteau à pain
booven deropdoen : superposer
broek [ˈbruk] : (pl. –s/-en) (m) pantalon, culotte, marais
boreel [bɔˈreˑəl] : (pl. -s) (n) bride
broeken [ˈbrukn̩ ][ˈbruʔn̩ ] : (pl.) marais (s'utilise toujours au pluriel)
borst : (pl. –en) (m/f) poitrail, poitrine, buste, sein
broeken [ˈbruʔn̩ ] [ˈbrukn̩ ] : (broekede/ broekeste, ebroekt) chier, poser culotte
borste [ˈbɔsn̩ ] : (pl. -n) (f) fêlure, fissure
broekuul [ˈbrukyl] : (pl. -s) (m) habitant des marais (péjoratif) (litt. hibou des
borstebeier : (pl. –s) (m) morelle noire
marais)
borsten [ˈbɔsn̩ ] : (borstede, eborsten) crever (animal), fêler, fissurer
broere : (pl. broers) (m) frère
borsteryk [ˈbɔstərik] : poitrinaire, tuberculeux ; salaud, crevard (vulg.)
brood : (pl. –en) (n) pain (matière), (m) pain (objet)
bot : (pl. -s) (m) bourgeon brouwen : (< browen) (brouwste, ebrouwd) brasser (de la bière)
brouwer : (< brower) (pl. –s) (m) brasseur cinema : (pl. –s) (m) cinéma
brugge [ˈbrœhə] : (pl. –n) (f) pont, hen moeste gaen weunen ounder citroen : (pl. -en) (m) citron
Bussezeele brug = il devra aller vivre sous le pont de Bissezeele (se dit de
quelqu’un qui est en faillite)
bruggetje [ˈbrœhətʃə] : (pl. -s) (n) passerelle, ponton
Brussel : Bruxelles (ville)
bryke : (pl. –n) (f) brique d
buk : (pl. –s) (m) mâle (animaux)
burstel : (pl. –s) (m) brosse
buschneute : (pl. –n) (f) noisette
buschnutje : (pl. –s) (n) noisette dadde : cela, ça (forme emphatique)
busscheltje [ˈbœʃəltʃə] : (pl. -s) (n) bouquet d’arbres, bosquet daed [ˈdɔːt] : (pl. –en) (m) action, fait
busschoop [ˈbœʃoːp] : (m) père abbé d’une abbaye daeiven : (< delven) (dolf, edoolven) creuser, fouir, bêcher
butter : (pl. –s) (f/n) beurre daer [ˈdɔː(r)] : là ; daer zyn = être présent ; daer is ‘t / ze / hen = la/ le
voilà ; daer zyn ze= les voilà ; daer zyn de… = voilà les…
butteraepe : (pl. –n) (f) betterave
daerdeure (‘t is … dat/dan) : (c'est) pourquoi, c'est la raison pour laquelle, à
buuk : (pl. –s/-en) (m) ventre
cause de cela
buurow [ˈbyrow] : (pl. –s) (m) bureau
daervan : de cela, de là, en
buuten : dehors, à l'extérieur, sauf, hors, mis à part, buuten een
dag : (pl. daegen) (m) jour, journée, dag elk oover een anderen dag = un
anger/ander = original
jour sur deux
buutenestamperd [ˈbytnæstampərt] : éjecté, mis à la porte
dagwerker [ˈdaχwærkər] : (pl. –s) (m) journalier
buutenloezen [ˈbytn̩ luˑəzn̩ ] : (loesde ... buuten, buuteneloesd) mettre dehors
dak : (/dek) (pl.–en) (n) toit, toiture
buutenroeren [ˈbytn̩ ruːrn̩ ] : (roerde/ roerste … buuten, buuteneroerd) mettre
daleite [ˈdaleitə] : (pl. -n) descente, vallée
dehors
dan : (/dant) que (pronom relatif) (+ verbe au pluriel)
buutenvooizen [ˈbytnvoˑjzn̩ ] : (vooisde…buuten, buutenevooisd) battre
sèchement (aux élections) dangereus [da᷈ʒəˈrøːs] : dangereux
by : (/byt) chez, près de, de, par, by den nacht = de nuit, by achtdaege = dant : (/dan) que (pronom relatif) (+ verbe au pluriel)
dans 8 jours, by twee euren = dans 2 heures, by recht = normalement, à darschmaschyne : (/derschmaschyne) (pl. –n) (f) moisonneuse-batteuse
bon droit, ‘k zyn by den dokteurs = je suis chez le médecin dartien(e) : (/dertien(e)) treize
bybringen [ˈbibrı᷈ˑən][ˈbibriŋən] : (brochte... by, byebrocht) engendrer (choses), dartig : (/dertig) trente
provoquer (quelque chose) das : (m) blaireau, zweeten lyk/lik een das = suer comme un bœuf (litt.
byftik : (pl. –en) (m) bifteck suer comme un blaireau)
byt : (/by) chez, près de dat : ça, ce, cela, cet, cette (si neutre en flamand), que, qui (pronom relatif) (+
verb au singulier), dat hen komt = qu’il vienne
de : le, la, l’ , les (article défini + substantif féminin ou pluriel)
december : (m) décembre
deeken [ˈdeːʔn̩ ] : (pl. –s) (m) doyen
c deël [ˈdeˑəl] : (pl. -en) (n) (objet/ part laissée en) héritage
deëlgoed : (pl. Ø) (n) patrimoine
deere [ˈdɛːrə] : (pl. –n) (f) mal, tort, souffrance ; ‘k hen deere dervan = j’ai du
mal de cela
centimeeter : (pl. –s) (m) centimètre deere doen [ˈdɛːrə ˈduˑə᷈ ] : (dei/ deien/ deide ... deere, deere edaen) causer un
cigaer : (pl. –s) (m/f) cigare préjudice, faire du mal / tort à quelqu’un, nuire
cigarette : (pl. –n) (f) cigarette deerlik [ˈdɛːrlɛk] : très fort ; deerlik slecht weere = très mauvais temps
deeze : cette, ces (+substantif féminin singulier proche ou substantif pluriel pour servir, elle est entendue (se dit d’une personne qui a un pouvoir
proche), de deeze= celui/celle/ceux-là supérieur aux autres pour intercéder auprès d’un saint par ses prières)
deezen : ce, cet (+ substantif masculin singulier proche), den deezen = dienst : (pl. –en) (m) service
celui/celle-là diepe : profond, profondément
defrente [dəˈfræntə] : différent, divers, plusieurs diere : cher, onéreux
dek : (/dak) (pl.–en) (n) toit, toiture diet : (/die) qui (pronom relatif dont l'antécédent est au singulier)
delven [ˈda.jvn̩ ] [ˈdælvn̩ ] : (dolfde/ dolfste, edolven) creuser dikke : gros, épais, dru, touffu
den : la, le, l' (article défini + substantif masculin) dikkels : (/dikkers) souvent, fréquemment
departementraedsman [ˌdepartəˈmɛntˈrɔːdsma᷉ n] : (pl. –s/-nen) conseiller général dikkers : (/dikkels) souvent, fréquemment
depouljement [depujəˈmɛnt] : (pl. –en) (n) dépouillement ding : (pl. –en) (n) chose
deputee/ depuutei [dɛpyˈtei] : (pl. –n) (m) député, (f) députée, den dinne : fin, fluide, liquide, mince
Europeanschen deputee/depuutei = le député européen Djaeke [ˈdʒaːkə] : Jacques
der : en (pron.) djoeken : (djoekste, edjoekt/edjooken) heurter, donner un coup de corne,
derin : dedans, derin edaen zyn [ˈdrin æˈdɔ᷈ ˈzin] = être abattu (moralement), bousculer, hen het edjooken ewist = il a été bousculé, den trakteur
être affecté, être contrarié, être touché djoekt = le tracteur tressaute (sur place), derin djoeken = emboutir
dermee [ˈdərmeː] [ˈdərmei] : avec ça, avec cela, de ce fait ; en dermee 't gaet djuuste : (/juuste) juste, au juste, exact, précis, hen is djuuste ekommen = il
beeter gaen = et de ce fait cela ira mieux ; 'k en kunnen dermee nie weg vient juste d’arriver
= je n'arrive pas à le faire dobbelgarnaer [ˈdɔbəlgarnɔːr] : (pl. –s) (m) bouquet (double crevette)
derschmaschyne : (/darschmaschyne) (pl. –n) (f) moisonneuse-batteuse dobbelgarnaerze [ˈdɔbəlgarnɔːrzə] : (pl. –s) (m) bouquet (double crevette)
dertien(e) : (/dartien(e)) treize dochter : (pl. –s) (f) fille
dertig : (/dartig) trente doen : (dei/deien/deide, edaen) faire, mettre, ‘k doen/ ‘t doet = si
deruut [dəˈryt] : en dehors (conjuguer comme au présent), ‘k en doen = mais non, ‘t doet derom =
deruut zyn [dəˈryt zin] : être déçu (à la suite d'une tromperie), désappointé, comme un fait exprès, doet je ? = est-ce vrai ?, non ! (étonnement),
désillusionné, se tromper ; hen is styf deruut = il est très déçu ; hen is dertusschen doen = intercaler, te plekke doen = ranger, toedoen =
deruut = il s'est trompé fermer, ze beste doen = faire de son mieux, ze beste doen om
etwat/etwot te doen = s’efforcer de faire quelque chose
dervan [ˈdərvan][ˈdərva᷈ ] : de là, en ; 'k zyn ziek dervan = j'en suis malade
dokteur : (pl. –s) (m) docteur, médecin
derzonder [dərˈzundər] : sans cela ; je en kunt nie derzonder = tu ne peux
pas t'en passer dom : bête, stupide, bêtement,
derzonger [dərˈzuŋər] : cf. derzonder dommighyd [ˈdɔməhit] : (pl. –s) (f) sottise, bêtise, idiotie, stupidité, débilité, je
zoudt je dommighyd uut je verdommenisse slaen = tu devrais faire sortir
deugd : (pl. –en) (n) bien, profit, deugd doen = faire du bien, être agréable
l’idiotie de ta tête à claque
deure : (pl. –n) (f) porte
dood : (pl. dooden) (f) mort, décès, trépas
deure dat/dan(t) : (prononcer « deurat ») car, parce que (+ proposition
dood : mort
sing./pluriel)
dood doen : tuer, occire (sans indiquer la manière), éteindre la lumière,
deurwyne : pourquoi (cause)
melkangers/ melkanders/ malkangers/ malkanders dood doen =
die : cette, ces (+ substantif féminin singulier éloigné ou substantif pluriel s’entretuer
éloigné) ; qui (pronom relatif)
doode : (f) morte (personne / femme)
die [ˈdiː] (de ... die) : celle qui
dooden : (m) mort (personne / homme)
dien : (/die) qui (pronom relatif dont l'antécédent est au pluriel), den dien =
doodschieten : (doodschoot, doodeschooten) tuer (par balle), fusiller
celui/celle là
doodslaen : (doodsloeg, doodesleegen) tuer (en frappant), assommer,
dien [ˈdiˑən] (den ... dien) : celui qui
foudroyer
dienen : (diende, ediend) servir (à table), être utile, servir (un saint, pour la
doofd : sourd, doofd lyk/lik een ruuzel = sourd comme un pot (litt. sourd
guérison d’une maladie), at ze gaet om dienen, z’ is hoord = lorsqu’elle va
comme une motte de terre), doofd derby = assourdi,
doofde [ˈdoːvdə] : (pl. -n) (f) sourde
doofden [ˈdoːvdn̩ ] : (pl. -en) (m) sourd durven : (durfste, edurft) oser
doorel [ˈdoˑərəl] : (pl. -s) (m) épine ; 'k hen een doorel in myn hand = j'ai dus [ˈdœs] : donc, par conséquent
une épine dans la main Duunkerke : Dunkerque
dooze : (pl. –n) (f) boîte Duunkerknaere : (pl. …aers) (m) Dunkerquois
dorren : (dorde/dorst, edord) oser Duunkerkneege : (pl. –n) (f) Dunkerquoise
dounker : (m) obscurité duust : mille
dounker : sombre, foncé, obscur duutsch : (n) allemand (langue)
draed : (pl. –en) (m/n) fil, ficelle, filetage, van draedje toet naeldetje = de duutsch : allemand (adj.)
fil en aiguille Duutschland : (n) l'Allemagne
draegen [ˈdraːhən] : (dreeg, edreegen) porter, transporter ; helpe draegen =
duuve : (pl. –n) (f) pigeon
porter secours
dweel : (pl. –s) (m) serpillière, wassingue
draei [ˈdrɔːj] : (pl. –s) (m) gifle, tournant, virage
dweelen : (dweelde/dweelste, edweeld) passer la serpillière, wassinguer
draeituun [ˈdrɔːjtyn] : (pl. –s) (m) tourniquet (à l’entrée d’un chemin)
dyk : (pl. –en) (m) fossé
dragte : (<draegte) (pl. -n) (f) portée, neur dragte scheef gaen = perdre sa
dykendaeiver : (< dykendelver) (pl. –s) (m) cantonnier, hen gaet lyk een
portée (de petits)
dykendaeiver, hen makt stappen/hen stapt lyk een dykendaeiver = il
dreeve [ˈdreːvə] : (pl. –n) (f) chemin bordé d’arbres, chemin à faible pente avance à grands pas (litt. il marche/il fait des pas, comme un cantonnier)
drie : trois, ‘t is drie = il est trois heures dykkant [ˈdika᷈ nt] : (pl. –en) (m) bord du fossé, lisière d'un champ ; een veld
drinken : (drounk, edrounken) boire het vier dykkanten, tweë veure-enden/ voore-enden en vier
drinken : (n) boisson, breuvage zydlaegen = un champ possède quatre côtés délimités par des fossés, deux
drinkgeld : (n) pourboire, argent de poche fourrières et quatre lisières ; je moet de dykkanten uut gaen pikken = tu
dois aller piquer l’herbe du bord du fossé
drinklik : absorbant, buvable, nie drinklik = imbuvable
dysendag : (m) mardi
droef : méchant
drooge : sec
droom : (pl. -en) (m) rêve, songe, een slechten droom = un cauchemar
drounke : ivre, saoul
drukken [ˈdrœkn̩ ][ˈdrœʔn̩ ] : (drukste/ drukkede, edrukt) imprimer, mentir ; EVNZ
( Edrukt Van Nuus Zelve) = IPNS (Imprimé Par Nos Soins)
E
drukkerie [ˈdrœkəriˑə] : (pl. -n) (f) impression, imprimerie
druuve : (/dryve) (pl. –n) (f) raisin
druuven : (/dryven) du raisin echt : vrai, véritable (syn. recht)
dryve : (/druuve) (pl. –n) (f) raisin edaen zyn [ˈædɔ᷈ ː zin] : (être) atteint ; me zyn edaen op nuus waeter = nous
dryven : (/druuven) du raisin avons des problèmes mictionnels
dul [ˈdœl] : enragé, dément, fou, inconscient (avoir perdu connaissance) ; dul eegdehaek [ˈeːhdaːk] : (pl. -n) (f) crochet de herse
kommen = être abasourdi par le bruit ; hen het dul emaekt ewist van 't eegdekaene [ˈeːhdəkɔːnə] : (pl. -n) (f) crochet de herse (en bois)
gerucht = il a perdu connaissance du fait du vacarme eegen : (eegde, eegd) herser ; je en gaet nooit/neuit eegen 't gon/
dunderbaere [ˈdœndərbɔːrə] : (pl. -en) (m) joubarbe gonde/ geene/ gonne dat 'k ezoold hen = (litt. : tu ne herseras jamais
dunderdag : (m) jeudi ce que j'ai labouré) tu ne seras jamais capable de herser ce que j'ai labouré
dunderslag [ˈdœndərslax] : (pl. –slaegen) (m) coup de foudre (orage), coup de eegenhouden [ˈeːhn̩ u(d)n̩ ] : (hield/ houdste…eegen, eegen houden) tenir tête
tonnerre eegenhoudend [ˈeːhn̩ u(d)nt] : (m) persévérance ; ’t is den eegenhoudend die
dunderweere [ˈdœndərweːrə] : (pl. Ø) (n) temps d’orage ’t ooverwon = c’est la persévérance qui l’emporta
durren : (durde/durste, edurd) oser
durst : (pl. –en) (m) soif
eegenkommen [ˈeːhənkɔmn̩ ] : (kwaem eegen, eegenekommen) rencontrer, effens [ˈɛ᷈ n ˈæfəns] : in effens = vis-à-vis
subir, hen komt er eegen = il en voit de toutes les couleurs ; 't eggel [ˈæhəl]: aigrelet, astringent
vrommensch dan ze eegenekommen hen = la femme qu'ils ont rencontré
ei : (pl. eiers) (n/m) œuf , eklutsen ei = œuf battu, nusch ei = œuf à la
eegenkomste [ˈeːhənkɔmstə] : (pl. –n) (f) embêtement, embûche, rencontre, coque, ei eklutst = œuf brouillé, ei ekokt = œuf à la coque
vis-à-vis ekloot zyn : (wos/waeren, ewist) être couillonné
eëgenlik [ˈeˑəhənlɛk] : à proprement parler, proprement dit ekonomyk [ekonoˈmik] : économique
eegenstand houden [ˈeːhn̩ sta᷈ nt u(d)n̩ ] : (hield/houdste… eegenstand,
eksempel [ɛkˈsæmpəl] : (pl. -s) (m) exemple
eegenstand houden) se défendre (par la parole)
eleksje [elˈɛkʃə] : (pl. –n) (f) élection
eegenweerden, eegenwèèrden nhem [ˈeːhənwɛːrdn̩ ][ˈeːhənwæːrdn̩ ] : (weerdste
… eegen, eegeneweerd) se défendre, riposter ; om de familjen eegen te en : (/an) et
wèèrden = pour défendre les familles en : si (+proposition au pluriel)
eëke : (m) chêne (matière) ; eëken = en chêne en... niet : ne... pas
eëkeboom : (pl. –s/en) (m) chêne (arbre) enee : n'est-ce pas ?
eëkhout : bois de chêne enkel [ˈæ᷈ŋkəl] : (pl. –s) (m) simplet
een : un (article indéfini) enkel [ˈæ᷈ŋkəl] : unique (un seul) ; een enkel prys = un prix unique (ex. tout à
èèn : un (chiffre), ‘t is èèn = il est une heure 1 €)
eënig [ˈeˑənəx] : unique enoef [æˈnuf] : cf. enoeg
eënigen [ˈeˑənəxən] : (m) unique (personne) enoeg [æˈnux] : assez, suffisamment, suffisant, enoeg zyn = suffir ; ’t is
enoeg / ‘k hen der enoeg = (litt. j'en ai assez) en voilà assez, cela suffit
eënigste [ˈeˑə᷈ (h)st] : quelques, quelques-uns
erkend [ɛrˈkɛnt] : déclaré, reconnu
eëns [ˈeˑə᷈ s] : une fois, un jour ; eëns of anders : d'une manière ou d'une autre
erkennen [ɛrˈkɛnː] : (erkende/ erkenste, erkend) accepter, reconnaître,
eergister : avant-hier
erkunnen [ɛrˈkœnː] : (erkunde/ erkunste, erkund) accepter, reconnaître,
eerlik : honnête, honnêtement, intègre, eerlik en recht = honnête et droit
erme : (/aerme) pauvre, sans le sou
eerst : d'abord
erme : (pl. –n) (m/f) bras, erme in erme = bras dessus, bras dessous
eerst /-e /-en : (+substantif n/ f,pl/ m) premier/ e/ s, premièrement
erpel : (< eerdappel) (pl. –s) (m) pomme de terre
eësch : (m) hen is den rechten eësch = il est comme il convient, comme il
faut (personne) errekokke [ˈærəkɔkə] : (pl. -n) (f) balançoire
eeten : (aet, eeten) manger ; hen it (< eet) = il mange erweete : (pl. –n) (f) petit pois, ebrooken erweeten = pois cassés
eeten : (n) nourriture, repas, ‘t eeten van den aevend = le souper, ‘t eeten estraede [ɛsˈtraːdə] : (pl. –n) (f) estrade, tribune
van den noene = le dîner, ‘t eeten van den nuchten = le petit-déjeuner et : (/at) si, lorsque, quand (+ proposition au singulier)
eeuw [ˈeːw] : (< eew) (pl. –en) (m) siècle etwat : (/etwot) quelque chose
eezel : (pl. –s) (m) âne, baudet etwien : quelqu'un
effen [ˈæfən] : anéanti, à plat, exténué, lisse, net, plan, plat, uni ; hen is in etwot : (/etwat) quelque chose
effen = il est à plat (fig.) eure : (pl. –n) (f) heure, horaire, op d’eure = ponctuel, à l’heure
effen doen [ˈæfənduˑə᷈ ] : (dei/ deien/ deide… effen, effen edaen) aplanir, égaliser Euroopa [œˈroːpa] : Europe
(un terrain), mettre au net, régler (un problème) Euroopeansch [œroˑpeˈa᷉ ˑʃ] : européen
effen grond [ˈæfənhrunt] : à ras Euroopeansche [œroˑpeˈa᷉ ˑʃə] : (pl. –n) (f) Européenne
effen maeken [ˈæfənmaːkn] [ˈæfənmaːʔn] : (miek… effen, effen emaekt [a]) lisser Euroopeanschen [œroˑpeˈa᷉ ˑʃn] : (pl. Ø) (m) Européen
effen uutkommen [ˈæfən ˈytkɔmn̩ ] : bien s'en sortir. ezoo : (/azoo) ainsi, de cette manière, de cette façon, ‘t is ezoo = c’est ainsi
effende [ˈæfəndə] : nettement.
effendeure [ˈæfəndøːrə] : à ras
effenen [ˈæfənː] : (effende/effenste, effend) niveler
effenop [ˈæfənɔp] : au fur et à mesure
fruut : (pl. -en/-s) (n) fruit
fruutboom : (pl. –s/en) (m) arbre fruitier
f fruute : (/fryte) (pl. –n/-s) (f) frite
frygo : (pl. –s) (m/f) réfrigérateur, frigo
fryte : (/fruute) (pl. –n/-s) (f) frite

famylje [faˈmijə] : (pl.-n) (f) famille


fartig : (/fortig) pourri, avarié
fatsoen [fatˈsuːn] [faˈsuːn] : (pl. –en) (f/n) façon (de faire), forme (d'un objet),
manière (de faire) ; op fatsoen = à façon, sur mesure ; mee een ....
fatsoen, in de fatsoen van een ... = en forme de ...
g
feestesaele [feːstəˈsaːlə] [feˑəstəˈsaːlə] : (pl. –en) (f) salle des fêtes
feestmaltyd : (pl. –en) (m) agape
fennigen [ˈfɛnəhən] : (fennigste, efennigd) moisir gaei [ˈhɔːj] : (pl. -s) (m) fou, geai
fennigryk [ˈfɛnəhrik] : moisi, pourri (insulte) gaeie [ˈhɔːjə] : (pl. -n) (f) folle
fenyn [fɛˈnin] : (n) vermine gaeiklaps [ˈhɔːjklaps] : (pl.) fariboles
fenynt [fɛˈnint] : (n) vermine gaen : (ging/goung, egaen) aller, marcher, fonctionner, ‘t gaet voorwaert =
filme : (pl. –n) (n) film ça marche, derop gaen = ressembler (tirer sur), se fier à, ingaen = aller au
fiskael [fisˈkɑːl] : fiscal lit, aller se coucher, oover en weere gaen = aller et venir, te keere gaen
= tourner mal, dévier, te voete gaen = marcher, ten achter gaen =
flassche : (pl. –n) (f) bouteille, flacon régresser, retarder, ten ounger/ounder gaen = régresser, uut en in gaen
Fleeter [ˈ,leːtər] : Flêtre (village) = entrer et sortir sans arrêt, van kante gaen = réchapper, vooren gaen =
flentig [ˈflæntəx] : faible, sans vigueur ; een flentige heëtte = une chaleur très aller devant, avancer, gaen al schudden en snakken/gaen al
faible (il n’y a pas de chaleur) ; een flentig weere = un temps désagréable wemelen/gaen al wekkelen = aller cahin-caha, gaen duukenekke =
car lourd marcher tête basse, gaen mit/mee etwien = fréquenter une fille ou un
fleurentsyn (JLM) : (/fleuresyn(FSS)) (n) rhumatisme garçon, gaen op stappen = marcher, aller à pieds, laeten gaen = laisser
aller, laisser abattre
fleuresyn (FSS) : (/fleurentsyn(JLM)) (n) rhumatisme
gaepen : (gapste (< gaepste), egapt (< egaept)) bâiller, être bouche bée,
floer [ˈ,luːr] : (pl. Ø) (n) velours
s’ébahir
floeren [ˈfluːrn̩ ] : en velours
gaepgaerd : (pl. Ø) (m) souffle ; den laetsten gaephaerd = le dernier souffle
floerengilei /-gilee [ˈfluːrn̩ ʒilej]) : (pl. –s) (m) gilet de velours
gaeren : (gaerde/gaerste, egaerd) ramasser
flouw : (< flow) faible, faiblement
gaeren : (pl. Ø) (n) du fil (en coton), ’t kartje gaeren = carte sur laquelle est
fonkelen [ˈfuŋkəln̩ ] : (fonkelde/ fonkelste, efonkelt) correspondre, fonctionner enroulé du fil pour coudre les boutons
forme [ˈfɔrmə] : (pl. -n) (f) forme à chaussure gaeve [ˈhaːvə] : (pl. -n) (f) don (en nature, en argent)
fortig : (/fartig) pourri, avarié gaeze geeven : (gaef, egeeven) accélerer
foteure : (pl. –n) (f) voiture ganze : (pl. –n) (f) oie
fouwte : (< fowte) (pl. –en) (f) défaut, erreur, faute garaege : (pl. –n) (f) garage
fraei : fortement, sage, gentil, bien, assez, hen is fraei ziek = il est bien gareel [haˈreˑəl] : (pl. -s) (n) collier de traction
malade
gareelmaeker [haˈreˑəlmaːkər] : (pl. -s) (m) bourrelier, sellier
frang : (pl. –s) (m) un franc (argent)
garnae(r)ze (JLM) : (/garnaerd (WFV)/garnaer (WFV)) (pl. –n (JLM)) (f)
frank : cf. frang crevette
fransch : (adj.) français, fransch brood = petit pain garnaer (WFV) : (/garnae(r)ze (JLM)/ garnaerd (WFV)) (pl. -s (WFV)) (f)
fransch : (n) français (la langue) crevette
Fransche : (n) France
garnaerd (WFV) : (/garnae(r)ze (JLM) /garnaer (WFV)) (pl. -s (WFV)) (f) geloove [ˈh(ə)loːvə] : (pl. Ø) (f) croyance, foi ; zounger/zounder geloove =
crevette incroyant, athée
gars : (pl. Ø) (n) herbe gelooven [ˈh(ə)loːvn̩ ] : (geloofde/ geloofste, geloofd++/ gelooven--) croire
garspark [ˈhɑspark] : (pl. -en/ -s) (m) pelouse gelukkig : heureux, gelukkig nieuwejaer (< niewejaer) = bonne année
garsplekke [ˈhasplækə] : (pl. -n) (f) pelouse gelyk : égal, similaire, pareil, semblable, ‘t gelyk hen = avoir raison, ‘t is
gat [ˈhat] : (pl. gaeten) (n) orifice, ouverture, trou (de part en part), cul, ‘t gat gelyk wien = n’importe qui, ‘t is gelyk wuk/wyne = n’importe quoi, gelyk
in d’haege zyn = être dans le pétrin, een gat ryden = crever (un pneu) ; geeven = donner raison, gain de cause
houndsgat = va te faire voir (litt. cul de chien) ; kust me gat en drinkt gemakkelik : facile, commode, facilement
thei = va te faire voir (litt. embrasse mon cul et bois du thé) gender [ˈhændər] : (pl. –s) (m) jars ; hen blaest lyk een gender = il souffle
gazette : (pl. –n) (f) journal, gazette comme un jars
gebed : (pl. gebeden) (n) prière geneever : (pl. –s) (n) genièvre
gebeur [həˈbøːr] : (pl. –s) (m) voisin ; den vorsten gebeur = le voisin d’en geneeverhut : (/genyverhut) (pl. –hutten) (m) groseiller, genévrier
face, le vis-à-vis generael [ʒeneˈraːl] : (pl. –s) (m) général
gebeuren : (gebeurde/gebeurste, gebeurd) survenir, arriver (évènement), se genyverhut : (/geneeverhut) (pl. –hutten) (m) groseiller, genévrier
produire, se passer, se dérouler, avoir lieu gepaesjende [həːˈpɔːʃəndə] : (pl. –n) (f) passionné
gebeurneege : (pl. –n) (f) voisine
gern : volontiers
geboort(s)dag : (pl. geboort(s)daegen) (m) date de naissance
gerust : tranquille, paisible, ‘k zyn gerust derin = je m’en fous, gerust zyn
gebouw [həˈbow] : (pl. –en) (n) bâtiment, bâtisse, construction, édifice, in etwat = se ficher de quelque chose,
immeuble, monument geur [ˈhøːr] : (n) bouquet (du vin), fumet, odeur, senteur
gebyt [həˈbit] : (pl. -s) (n) mors, morsure (le fait de mordre)
gevaerlik [həˈvɔːrlɛk] : dangereux
gedacht : (pl. –en) (n) pensée, avis, idée, opinion geweunste [ˈhəwø᷈ːstə] : (pl. -n) (f) habitude
geen : aucun, en … geen = pas de..., ‘t en is geen waer = ce n’est pas vrai
geweunste [həˈwøːnstə] : (pl. -n) (n) habitation
geende [ˈheːəndə] (de … dien) : celles qui, ceux qui
geweunte [həˈwœntə][həˈwøˑntə] : (pl . -n) (f) coutume, habitude
geene [ˈheːənə] (de … dien) : celles qui, ceux qui
gewil [həˈwɛl] : (pl. Ø) (n) volonté, vouloir, een man van goed gewil = un
géér [ˈheˑər][ˈheːr] : (pl. –s) (m) court-tour (d’un champ) homme de bonne volonté, de meidoenders van vry gewil = les bénévoles
gèèrn [ˈhɛːrn] : volontiers ; gèèrn zien = aimer (quelqu’un) ; gèèrn hen = gewillig [həˈwɛləx] : accommodant, souple (personne), arrangeant, de bonne
aimer (quelque chose) ; gèèrn + verbe = aimer faire quelque chose volonté ; ‘t is een gewillig kindetje = c’est un enfant obéissant
geern hen [ˈhæːrn æ᷈] : (hadde ... geern, geern had) aimer (chose), apprécier gewin [həˈwɛn̩ ] : (pl. Ø) (n) gain, profit, rapport, victoire
geern zien [ˈhæːrn ziˑən] : (zag ... geern, geern ezien) aimer (personne), admirer geziendewaeter [həˈziˑəndəˌwɔːtər] : (pl. –en) (n) eau bouillante
geevel [ˈheːvəl] : (pl. –s) (m) pignon gezound : sain, en bonne santé, bien portant, gaillard, gezound maeken =
geeven : (gaef, egeeven) donner, attribuer, remettre, fournir, livrer, geeven assainir
te leenen = prêter (litt. donner à prêter), zen achte daegen geeven = gierig : (adj.) avare
donner son préavis avant sa démission (litt. donner ses huit jours) gierigaerd : (pl. –s) (m) avare, harpagon
geheel : (inv.) en entier, tout, toute, op ze geheel = dans son intégralité,
gieten : (goot, egooten) verser, couler, mouler, muttel/moortel gieten =
dans son ensemble, dans sa totalité
couler du mortier
geive : (/gilve) jaune gifte [ˈhɛftə] : (pl. -n) (f) don (de la nature, inné)
gekoope : bon marché
gilve : (/geive) jaune
geld : (n) argent (monnaie), ‘t geld in den hand = comptant, geld geeven =
gister : (/gisteren) hier
financer
gisteren : (/gister) hier
geldlokker : (pl. –s) (m) homme vénal
glas : (pl. glaezen) (n) verre (matière), (m) verre (objet)
geloofde [ˈh(ə)loːvdə] : (f) croyance, foi ; zounger/zounder geloofde = athée,
incroyant goed : (pl. Ø) (n) bien (matériel), linge, tissu
gelooflik [ˈh(ə)loːvlɛk] : croyable, nie gelooflik = incroyable, pas croyable
goed : bon, bien, ‘t is goed komt uut = c’est du tout venant, ‘t is zo goed gruuien : (/groeien) (gruuide, egroeid) pousser, croître, grandir
dat me kyte uutkomt = c’est si bon que l’eau m’en vient à la bouche, te gruupen : (< grypen) (groop, egroopen) prendre, saisir, een medikament
goed hen = avoir droit, goed houden = conserver gruupen = prendre un médicament
goeste : (pl. –n) (f) envie, goût, goeste hen op etwat/etwot = être tenté grynzen [ˈhrı᷈zn̩ ][ˈhriˑzn̩ ] : (grynsde, egrynsd) crisser, ricaner ; ’t land grynst
par, avoir envie de quelque chose, désirer, van goeste zyn = être tenté de van de natte = (litt. la terre crissait (sous les pas) à cause de l'humidité) la
gon [ˈhɔ᷈ ] (‘t … die) : ce que, ce qui terre est gorgée d’eau
gonde [ˈhɔ᷈ də] (‘t … die) : ce que, ce qui grynzer : (pl. –s) (m) ricaneur
gonne [ˈhɔnə] (‘t … die) : ce que, ce qui, om ‘t gonne die is van ‘t prys = pour grys : gris
ce qui est du prix grysde : gris
goote [ˈhoˑətə] : (pl. –n) (f) gouttière ; gy zyt ounger/ounder de goote = litt. gulzig : gourmand, glouton, goinfre
tu es sous la gouttière (jeu de cartes : se dit de celui qui joue après celui qui gunter : là-bas
a fait atout)
Gusje [ˈhœʃə] : Auguste
goud : (n) or (métal)
gy : (forme emphatique) toi, tu, vous
gracht [ˈhraχt] : (pl. -en) (m) canal, douve, (f) tranchée
gybe : (pl. –n) (f) baie de l’aubépine, rood lyk een gybe = rouge comme une
gram : (pl. -men) (m) gramme baie d’aubépine
gram : fâché, en colère, furieux gyder : (forme emphatique) vous
gramette [ˈhramɛte] : (pl. -n) (f) gourmette (partie du harnachement d'un gypedooren [ˈhipədoˑərn̩ ] : (pl.) (m) aubépine épineuse
cheval)
greëpe : (pl. –n) (f) fourche
greepe : (pl. –n) (f) prise
grèèten [ˈhrɛːtn̩ ] : (grittede/ gritste, egrit) goguenarder, ricaner, se moquer
grèèter [ˈhrɛːtər] : (pl. –s) (m) goguenard, moqueur, ricaneur
grèèter [ˈhrɛːtər] : goguenard, moqueur, ricaneur
h
greezen [ˈhreːzn̩ ] : ( greesde, egreesd) ricaner, pleurer, grimacer (à cause du
soleil)
greffier [ˈhrɛ,iːr] : (pl. -s) (m) greffier, secrétaire haege : (pl. –n) (f) haie
greffiereege [ˌhrɛ,iːrˈeːhə] : (pl. -n)(f) greffière, secrétaire haelen [ˈɔːln̩ ] [ˈaːln̩ ] : (haelde/ haelste (+), haeld) aller chercher, quérir
Grevelingen : Gravelines (ville) haene : (pl. haens/haenen) (m) coq
grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] : (grinsde, egrinsd) couiner, geindre, gémir, grimacer haer : (pl. –en) (n) la chevelure, les cheveux (m) poil, cheveu, ‘t is een haer
(à cause du soleil), grincer, pleurer, râler in de(n) butter = il y a de l’eau dans le gaz (litt. il y a un cheveu dans le
grinzer : (pl. –s) (m) grincheux, grognon, râleur beurre), zyn/zen haer doen = se coiffer
groeien : (/gruuien) (groeide, egroeid) pousser, croître, grandir haering : (pl. –en) (m) hareng, edroogd haering/droogen haering =
groene : vert hareng saur
groensel : (au singulier est considéré comme un collectif) (n) légumes, (pl. -s) haest : presque, à peu près
verschillige groensels = divers légumes haeze : (pl. –n) (f) lièvre
groep [ˈhrup] : (pl. -en) (m) groupe, organisme Haezebroek : Hazebrouck (ville)
groot : grand, vaste haezewinde [ˈɔːzəwində] : (pl. -n) (m) lévrier
grotmoeder : (/grutmoeder < grootmoeder) (pl. –s) (f) grand-mère half : demi (adj.), mi, à demi, à moitié, ‘t is drie en half = il est trois heures
grotvaeder : (/grutvaeder < grootvaeder) (pl. –s) (m) grand-père et demi, half en half zyn = être à moitié ivre, half weg = à mi chemin, mi
ground : (n) terre, sol, cour, lie temps
grutmoeder : (/grotmoeder < grootmoeder) (pl. –s) (f) grand-mère halfweg [ˈhaˑvwæχ] [ˈhɔˑvwæχ] : à mi-chemin, mi-chemin ; me zyn halfweg
tusschen Haezebroek en Sinte-Omaers = nous sommes à mi-chemin
grutvaeder : (/grotvaeder < grootvaeder) (pl. –s) (m) grand-père
entre Hazebrouck et Saint-Omer
halle [ˈalə] : (pl. –n) (f) halle hen : il, lui
hallekerke [ˈhaləkærkə] : (pl. –n) (f) hallekerque (église en forme de halle) henne : (pl. –n) (f) poule
hals : (pl. –en) (m) col, een hemdenhals = un col de chemise hennekot : (pl. hennekooten) (n) poulailler (bâtiment)
halster [ˈaˑltər] : (pl. -s) (m) licol hennepark [ˈænəpark] : (pl. -s) (m) basse-cour, poulailler
halve maene [ˈɔːvə ˈmɔːnə] : (pl. -n) (f) croissant (outil), demi-lune henneperk [ˈænəpærk] : (pl. -s/-en) (m/n) basse-cour, poulailler (parc)
halzen [ˈɑlzn̩ ] : (pl. –en) (m) maladroit (sans savoir faire), poinçon henneplaing [ˈænəplɛ᷈ ŋ] : (pl. -s) (m) basse-cour, poulailler
hand : (pl. -en/-s) (m) main, den hand geeven = serrer la main, hennevetstal : (pl. -s) (n) fausse chénopode (plante)
handdoek : (pl. -en) (m) essuie-main, serviette, torchon herberg : (pl. –n) (n/f) auberge, estaminet, café, bistrot, taverne
handegeschryft : (pl. –en) (n) manuscrit hespe : (pl. –n) (f) dévidoir, hen is zot lyk een hespe = il est sot comme un
handelingen [ˈaˑjəliŋən] : (pluriel) (f) adresse manuelle, savoir-faire dévidoir, il est complètement fou
handhaeve : (pl. –n) (f) poignée hespe : (pl. –n) (f/n) jambon
handpeerd [ˈɑntpɛːrt][ˈɑntpæːrt] : (pl. -en) (n) cheval qui mène dans un attelage het : le, la (article défini + substantif neutre), ce, c' (adjectif démonstratif
neutre), il, elle (pronom personnel sujet neutre)
handteëken [ˈa᷈ nteˑəʔn̩ ] : (pl. –en/-s) (n) signature, ‘k hen myn handteeken
ezit = j’ai apposé ma signature hiele : (pl. –n) (f) talon, hooge hiele = haut talon
handteëkenen [ˈa᷈ nteˑəʔn̩ ] : (handteëkede/handtikste, handteekenen/ handtikt) hier : ici, hier en daer = ça et là, par-ci par-là
signer hingst [ˈı᷈ːəst][ˈı᷈ːst] : (pl. -en) (m) étalon
handteëker [ˈa᷈ nteˑəkər] : (pl. –s) (m) signataire hingsteboer [ˈı᷈ːəstbuːr][ˈı᷈ːstbuːr] : (pl. –s / -en) étalonnier
hangen : (hangde/hangste, hangd) accrocher, pendre, suspendre, pencher hitte [ˈɛtə]: (pl. -n) (f) chaleur, canicule; een groote hitte = une canicule
hanjelingen [ˈaˑjəliŋən] : (< handelingen) (pluriel) (f) adresse manuelle, savoir- hoe : tout, si, comment, que, comme (exclamatif) hoe lange = combien de
faire ; hen het veele hanjelingen = il est d'une grande adresse manuelle temps, je wit (< weet) hoe dat hen ze styl gern doet = vous savez
hanjelinjen [ˈaˑjəlijn̩ ] : cf. hanjelingen combien il aime son métier, hoe vroeg hoe liever = le plus tôt sera le
mieux, hoe dikkers = combien de fois, hoe laete is ‘t ? = quelle heure est-
hard : dur, rude
il ?, hoe meer hoe… = plus on est plus…, hoe of hei = quoi ou qu’est-ce,
heegde : (pl. –n) (f) herse hoe oud is hen ? = quel âge a-t-il ?
heemel : (pl. –s) (m) cieux, paradis, voûte (d’église), den heemel van den hoed : (pl. -s/-en) (m) chapeau, den harden hoed = le chapeau melon
kelder = la voûte de la cave, den hemel van ‘t mound = le palais (de la
hoeksche [ˈukʃə] : (pl. –n) (n) coin, quartier
bouche)
hoettentot [ˈutərtət] : (pl. -s) (m) homme de petite taille (litt. un Hottentot)
heemellicht [ˈeːməlˑɛχt] : (pl. –en) (n) foudre ; ’t was/wos een rampe van
den heemellicht = c’était un dommage provoqué par la foudre hoeve [ˈhuːvə] : (pl. –n) (f) domaine
heemellik reenen [ˈeːməlˑɛk ˈreːnː] : pleuvoir excessivement ; ’t rint nog hoeveele : combien de... ?
heemellik = (litt. il pleut vraiment tout le ciel) il pleut excessivement hof : (pl. hooven/hoovingen) (n) jardin , domaine
Heere [ˈeˑərə] : (pl. -en) (m) seigneur, sieur hofstee [ˈɔfsteˑj] : (pl. -en) (f) ferme
heëreboer [ˈeːrəbuːr] : (pl. –s / -en) (m) hobereau hofstei [ˈɔfsteˑj] : (pl. -en) (f) ferme
Heerentorre [ˈeˑərəntɔrə] : (pl. -n) (f) tour seigneuriale hol : (pl. -s/-en) (n) trou, antre, terrier, caverne
heëten : s'appeler hond [ˈunt] : (pl. –s) (m) chien (générique)
heëtte [ˈeˑətə] : (pl. –n) (f) chaleur hondejong [ˈundəjuŋk] : (pl. –en) (m) chiot
helle [ˈælə] : (f) enfer honderd [ˈundərt] / hongerd [ˈuŋərt]: cent ; ten honderd / hongerd = pour
helpen : (holp, holpen) aider, assister, seconder, secourir, derin helpen = cent
enfoncer quelqu’un, deruut helpen = dépanner, een hand helpen = donner hondje [ˈuntʃə] : (pl. –s) (n) chiot
un coup de main, ‘k en kun ‘t nie helpen = je ne peux m’en empêcher hoofd : (pl. –en) (n) tête, chef, hen het een hoofd lyk/lik een pot = il est
helper [ˈæˑpər] : (pl. -s) (m) suppléant têtu comme une mule, hen is in ‘t hoofd = il est au pouvoir, hoofd houden
hemde : (pl. –s) (f) chemise = tenir tête, hoofd of munten = pile ou face
hen : (hadde, had) avoir, op etwien te hen = soupçonner hooge : haut, hooge tyd = grand temps
hooi [ˈhɔːj] : (pl. Ø) (n) foin ingaen [ˈı᷈hɔ᷈ ː] : (pl. -en) (n) entrée (tarif)
Hooikerke : Adinkerke (ville) ingang [ˈı᷈hɑ᷈ ŋk] : (pl. -en) (n) entrée (lieu)
hoop : (pl. –en) (m) mont, monticule, pile (de livres), tas Ingeland : Angleterre
hooren : (hoorde/hoorste, hoord) entendre, ouïr, by ‘t hooren dat = il parait ingelsch : (n) anglais (langue)
que, van hooren zeggen = par ouï dire ingelsch : anglais (adj)
hooren : (n) audition, ouïe inhouden [ˈɛ᷈ nudn̩ ] [inˈun̩ ] [inˈudn̩ ] : (hield/houdste … in , inhouden) contenir, retenir,
hoorndullig : furieux, fou furieux soutenir, tenir bon, tenir tête ; nhem inhouden = se contenir/retenir ; zyn
horloge : (pl. –n) (f) horloge, de horlogekasse = l’horloge de parquet aeime inhouden = retenir son souffle
horten (achter) : (/hurten < hurken) (horste, hort) : écouter inkloppen [ˈɛ᷈ klɔpm̩][ˈɛŋklɔpm̩] : (klopte/kloptede/klopste…in, ineklopt) sonner la
houden [ˈun̩ ] [ˈudn̩ ] : (hield/houdste, houden) tenir, contenir, dépendre, détenir, cloche 5 minutes avant l’office
garder, conserver, hen houdt myn om/voor een zot = il me prend pour un inluuden [ˈɛ᷈ ly(d)n̩ ] : ( luudste... in, ineloon/inelooden) sonner la cloche 5
fou, den zot houden mee… = se moquer de…, hen is houden = il est minutes avant l’office
dépendant, houdt je kloek ! = (littéral.) tiens-toi en bonne santé, portes-toi instance [i᷈sˈta᷈ sə] : (pl. –n) (f) instance ; tribuunael van instance = tribunal
bien !, nhem dertusschen houden = s’interposer ; van kante houden = d'instance
se tenir en retrait intensje [inˈte᷈ ˑʃə] : (pl. –n) (f) intention
hound : (pl. –s) (m) chien interessen [ı᷈teˈræsn̩ ] : (pluriel) intérêts
houtsplyter [ˈutsplitər] : (pl. -s) (m) coin, merlin interest [inteˈrɛst] : (pl. -en) (n) intérêt
hullebullig [ˈœləbœləχ] : sens dessus dessous invooizen [ˈı᷈voˑjzn̩ ] : (vooisde/vooiste...in, inevooisd) élire (litt. voter dedans) ;
hurten : (< hurken) (n) écoute de inevooisde menschen = les élus
hurten (achter) : (/horten < hurken) (hurtste, hurt) écouter invooizer [ˈı᷉vɔˑjzər] : (pl. –s) (m) électeur ; den Lamartines invooizer =
huus : (pl. huuzen) (n) maison, logis, elk zyn/zen huus en zyn/zen thuus = l’Electeur de Lamartine
chacun chez soi, naer huus gaen = aller à la maison inzetten [ı᷈zætn̩ ] : (zitste/zetste/zetede … in, inezet) installer, investir
huuswaert [ˈyzwɔˑrt] : (adv.) à la maison (en direction de la maison), chez soi inzitten [ı᷈zɛtn̩ ] : se mettre à table, s'attabler ; inzitten an taefel = se mettre à
(mouvement vers) ; me gaen ‘t huuswaert doen = on le fera à la maison table ; 't werk inzetten = commencer un chantier
huuswaerts [ˈyzwɔˑrs] : (adv.) à la maison (en direction de la maison), chez soi
(mouvement vers) ; mit een trop kyks huuswaerts kommen = (lit. arriver
à la maison avec un troupeau de poussins) se dit d'une jeune fille qui revient à
la maison avec des enfants
huuzewaert [ˈyzəwɔˑrt] : à la maison, me gaen huuzewaert = on va/rentre à
la maison
J

jaegen : (ja(e)gde, eja(e)gd) chasser, entrainer la diarrhée


i Jaek [ˈʒaːk] : Jacques
jaemer : dommage
jaer : (pl. –en) (n) an, année, t’ jaers = annuel, par an
jaeren : (n) l’année prochaine
‘k : je (forme non-emphatique) jaergetydemesse : /jaergetydemisse (pl. –n) (f) messe anniversaire
ik : je (forme emphatique), moi (forme emphatique) jaergetydemisse : /jaergetydemesse (pl. –n) (f) messe anniversaire
in : dans, chez, en, in Jans = chez Jean, in ‘t stei/stee = en ville, in zyn = je : vous, te, toi, tu, ton, ta, tes
être au lit, ‘k zyn in ’t myn = je suis chez moi (à l’intérieur), in den tyd van jen : ton, ta, tes (+ mot commençant par une voyelle ou un h)
de Romeinschen = chez les Romains (litt. au temps des Romains)
joensche : cf. joungsche
informaesje [i᷈fɔrˈmɔːʃə] : (pl. -n) (f) information
joun : ton, ta, tes (forme emphatique), (à) toi kaert : (pl.–s) (n/m) quart
joung : (n) petite fille, gamine, kaerte : (pl. –n) (f) carte (de jeu ou de géographie), kaerten (speelen) =
joung : jeune jouer aux cartes
joungder : plus jeune kaerten : (kaertste/kaertede, ekaerd) jouer aux cartes
jounge dochter : (pl.–s) (f) jeune fille, demoiselle, oude jounge dochter = kaes [ˈkɔːs] : (pl. kaezen) (m) fromage (objet), (pl. Ø) (n) fromage (matière) ;
vieille fille tweë kaezen = deux fromages (identiques) ; tweë soorten van kaes = deux
joungen : (pl. –s) (m) enfant, petit garçon, gamin, gosse sortes de fromages, deux fromages (différents) ; je en moet den kaes van je
brood nie laeten pakken = charité bien ordonnée commence par soi-même
joungen : (tjs pluriel) jeunes, petits (d'animaux) (litt. tu ne dois pas te laisser prendre le fromage sur ton pain)
joungen : (verbe intr.) mettre bas kaffie : (pl. -s) (n) café (la boisson), (f) café (débit de boisson)
joungens : (pl. Ø) (f) enfants (des deux sexes) kaffiekanne : (pl. –n) (f) cafetière
joungheid : (/jounghyd) (pl. –heden) (m/f) jeune homme, jeunesse, ouden kafoor : (pl. –s) (n) cheminée, conduit de cheminée
joungheid = vieux célibataire
kafoorvaeger : (pl. –s) (m) ramoneur
jounghyd : (/joungheid) (pl. –hyden) (m/f) jeune homme, jeunesse, ouden
jounghyd = vieux célibataire kalf : (pl. kalvers) (m/n) veau
joungsche : (pl. –s) (n) petit (d'animal) kalvaerie [kalˈvaːriə] : (pl. -n) (f) calvaire
juilletmaend [ˈʒwijemɔːnt] : juillet kalvaerieberg [kalˈvaːriəbærχ] : (pl. -en) (m) calvaire (monument), Golgotha
julder : vous (forme emphatique du pronom sujet ou complément), votre, vos, kalysper [kaˈlispər] : (pl. –s) (m) chasse-mouche, émouchoir (ustensile qui était
‘k kommen naer t’ julders = je viens chez vous fabriqué avec le poil et le bout de la queue d’un cheval, le tout attaché à un
juuste : (/djuuste) juste, au juste, exact, précis, hen is juuste ekommen = il bâton pour chasser les mouches du dos des chevaux)
vient juste d’arriver kalysperen [kaˈlispərn̩ ] : ( kalysperde/ kalysperste, kalysperd) badigeonner,
caresser
kam : (pl. –s) (m/n) peigne
kammen : (kamde/kamste, ekamd) peigner
kandidaet [ka᷉diˈdɔːt] : (pl. –en) (m) candidat
k kandidaetenlyste [ka᷉diˈdɔːtnˈlistə] : (pl. –n) (f) liste des candidats à une élection
kandidaetenprogram [ka᷉diˈdɔːtnprɔˈhram] : (pl. –en) (m) profession de foi
(programme électoral)
kanne : (pl. –n) (f) litre (mesure), bouteille, honderd kannen = hectolitre
'k : cf. ik (forme non-emphatique) kanse [ˈka᷈ nsə] : (pl. –n) (f) chance ; gy zyt ounger/ounder de kanse = tu as
) pain-gâteau (matière) de la chance
kabotter [ˈkabɔtər] : (pl. -s) (m) lutin kant [ˈka᷈ nt] : (pl. –en) (m) côté ; al aele zyden en kanten = de tous côtés ;
an den ander/anger kant = de l'autre coté
kachtel [ˈkaχtəl] : (pl. –s) (m) poulain
kant [ˈka᷈ nt] : (pl. –en)(m) quignon
kachtelpeerd [ˈkaχtəlpɛːrt] : (pl. –en) (n) jument poulinière
kante [ˈka᷈ ntə] : (pl. –en) (f) côté, face (d’un objet), lisière, orée ; al de angere/
kachtelweëe [ˈkaχtəlweˑə] : (pl. -n) (f) la pâture dans laquelle on met les
andere kante = en face ; op de andere kante = en vis-à-vis, de l’autre côté ;
poulains lorsqu'ils sont âgés de 18 mois
van kante = de côté ; (en) op een andere kante … = (et) d’un autre coté …
kaed [ˈkɔːt] : en colère, fâché, grave, mauvais, mal ; kaed bloed maeken = se (de plus, en revanche) ; hen het ze schuut/ schuute van kante etrokken =
faire du mauvais sang, s'inquiéter ; kaed zeggen = dire du mal, médire ; il a retiré ses billes ; van kante trekken = se désister, in aele zyden en
kaed weere = du mauvais temps kanten zyn = être dispersé, van elke kante = de chaque côté, van kante
kaege : (pl. –n) (f) cage, patryze kaege = cage à perdrix (piège pour attraper gaen = dévier, esquiver, éviter, échapper ; de kanten kappen = débrousailler,
des perdrix) enlever les mauvaises herbes des lisières d'un champ ; van kante houden = se
kaeie [ˈkɔːjə] : (pl. -n) (f) quai tenir en retrait
kaemer : (pl. –s) (f/m) chambre, Chambre des Députés kantje : (pl. –s) (n) quignon
kaene : (pl. -n) (de) canne kapmes : (pl. –sen) (n) serpe, couperet, hachoir
kappen [ˈkapn] : (kapste/kappede, ekapt) trancher keer voor assan/ossan = une fois pour toutes, toet een naeste keer = à
kapstok : (pl. -s/-ken) (m) porte-manteau, patère la prochaine fois, au revoir
karoote : (pl.–n) (f) carotte keize : ( < kerze) (pl. –n) (f) cerise
karriere [ˈkariːrə] : (pl. –n) (f) chemin de terre, de desserte, chemin d’exploitation kelder : (pl. –s) (m) cave, cellier
(qui mène souvent à une ferme) kennen : (/kunnen) (kenste, ekend) connaître
karsten : (< kersten) (/kindkarsten) (karstende, ekarstend) baptiser kerke [ˈkærkə] : (pl. –n) (f) église
kas [ˈkɑs] : (pl. Ø) (m) cas ; ze kas intrekken = défendre le cas de quelqu’un, kerremesse : (pl. -n) (de) kermesse, 't en is nie assan kerremesse waer
préférer quelqu'un ; kas maeken = avoir de l’estime ; kas maeken van dat 't vaentje stikt = les choses ne sont pas toujours aussi roses qu'elles ne
etwien = montrer de l’affection pour quelqu’un ; in kas van nood = en cas le paraissent (litt. ce n'est pas toujours la kermesse là où la bannière est
de besoin/ nécessité ; in yder kas = dans tous les cas, en tout cas, de toute dressée)
façon kerstdag : (m) jour de Noël
kaschee [kaˈʃei] : (/kaschei) (pl. –n) (f) cachet (médicament) keuken : (pl. –s) (m/f) cuisine (pièce)
kaschei [kaˈʃei] : (/kaschee) (pl. –en) (f) cachet (médicament) keun : (pl. -s) (n/m) lapin
kasse : (pl. –n) (f) armoire, buffet, placard, étui keunebuk [ˈkøːnəbœk] : (pl. –s) (m) bouquet (lapin mâle)
Kassel : Cassel (ville) keunegat : (pl. keunegaeten) (n) terrier
Kasselberg [ˈkasəlbærχ] : (m) Mont Cassel keunekot [ˈkœnəkɔt] : (pl. –kooten/-s) (n) clapier
kasteelmoote [kasˈteˑəlmoˑətə] : (pl. -n) (f) motte castrale keuvel [ˈkøːvəl] : (pl. –s) (m) bourgeron, chaperon, sarreau avec une capuche
kastelaingboer [ˈkastətɛ᷈ ŋbuːr] : (pl. -en) (m) métayer kieken : (pl. –s) (n) poulet, poussin
katjesspil [ˈkatʃəspɛl] : (pl. katjesspeelen) (n) dispute, querelle (entre enfants), kiezen : (koos/kiesde, ekoozen) choisir, opter, élire
't gaet katjespil zyn = il va y avoir une dispute kind : (pl.–ers) (n) petit enfant (des deux sexes), bambin, nieuw ebooren
katoen : (n) coton, katoen geeven (gaef, egeeven) = en mettre un coup, kind = nouveau-né, nourrisson
accélerer kindetje : (pl. –s) (n) bébé, petit enfant
katse [ˈkatsə] : (pl. -n) (f) balle (jeu de paume) kindkarsten : (/karsten ) (kindkarstende, kindekarstend) baptiser
katsebolle [ˈkatsəbɔlə] : (pl. –n) (f) balle (de jeu) kiste : (pl. –n) (f) caisse
katsen [ˈkatsn̩ ] : (katste/ katstede, ekatst) jongler, jouer à la balle kizzel [ˈkɛzəl] : (pl. -s) (m) chaussée, chaussée caillouteuse, chaussée empierrée
katsespil [ˈkatsəspɛl] : (pl. katsespeelen) (n) jeu de paume (lieu) klabouteren [ˈklabutərn̩ ] : (klabouterste/ klaboutersde, eklabouteren) faire un
katte [ˈkatə] : (pl. kats/ –n) (f) chat, fourrure ; de groote katten = les grosses bruit sourd, faire du charivari, frapper lourdement
légumes (fam.) ; je wit nooit hoe dat een katte een muus kut vangen = klaegen : (klagde/klagste < klaegsde/klaegste, eklagd < eklaegd) se plaindre,
on ne sait jamais si cela va réussir (litt. on ne sait jamais comment un chat se lamenter, klaegen pitten en steëns = se plaindre beaucoup
peut attraper une souris) ; dat is boos, een muuzennest in een kattes
klaer [ˈklɔːr] : clair, clairement, limpide, transparent ; klaer waeter = eau claire ;
oore = se jeter dans la gueule du loup (litt. c'est malin, un nid de souris dans
een klaere ruute = une fenêtre transparente
l'oreille d'un chat) ; de katte in den pot vingen = prendre la main dans le
sac (litt. prendre le chat avec la patte dans le pot) ; voordat dat de kats klakke : (pl. –n) (f) béret, casquette, purée, souseklakke = purée de choux
graeuw zyn = avant que tous les chats soient gris ; zochte lik katjes klaksche [ˈklakʃə] : (pl. -s) (n) petite quantité (liquide)
balgsche = doux comme ventre de chat ; zwarte kats 't is nie epreezen = klappen : (klapte/klaptede/klapste, eklapt) parler, causer, exprimer, bavarder,
les chats noirs sont de mauvaise augure (lit. les chats noirs ne sont pas deur ze neuze klappen = nasiller, goed komt uut klappen = parler sans
prisés/ appréciés) peser ses mots, voor etwien klappen = intercéder
kattelam : épuisé, flappi, très fatigué klappen : (pl. Ø) propos
kauschie (JLM) : (/kouschie (FSS)) (pl. –n) (f) trottoir klasse : (pl. –en) (f) classe
keeise : (< keerse) (pl. –n) (f) bougie, chandelle, cierge kleed : (pl. kleers < kleeders) (n) vêtement, habit
keele : (pl. –n) (f) gorge, goulet, een puut in de keele = un chat dans la kleëne : petit
gorge (litt. une grenouille dans la gorge) klibber [ˈklɛbər] : agile, leste ; een klibberde vyze = (litt. un gaillard agile) se
keer : (pl.–s/-en) (f) fois, drie keeren zo veele = trois fois plus, een keer dit de quelqu’un de rapide, de vif
eëns en een keer angers/anders = tantôt comme-ci tantôt comme-ça, een
klinke : (pl. –n) (f) poignée de porte, bec de canne, loquet, soufflet, gifle, kokken : (kokte/kokste, ekokt) bouillir, cuisiner, faire cuire, cuire à l’eau
clique, petite claque, vulve (fam.) kokken : (n) ébullition
kloek : robuste, fort, costaud, vigoureux (santé) koleegje [koˈleːʒjə] : (pl. –n) (f) collège
klooster [ˈkloːstər] : (pl. –s) (m) cloitre, couvent (femmes), monastère koleur [ˈkoløːr] : (pl. –en) (f, n) couleur, coloris
kloppen [ˈklɔpm̩] : (klopte/kloptede/klopste, eklopt) frapper (à la porte), cogner, kolhof [ˈkɔlɔf] : (pl. –hooven) (n) jardin
marteler, coincher, sonner la cloche 15 minutes avant l’office, toper ; kloppen kollege [ˈkoleːʒə] : (pl. –n) (f) collège
in zyn handen = battre des mains ; ze hen een akkoord eklopt = ils ont
conclu (litt. topé) un accord kolyke [koˈlikə] : (pl. –n) (f) colique ; de roo(de) kolyken = les coliques
rouges (animal)
kluchtenaere [ˈklœχtənɔːrə] : (pl. -n) (m) rigolo, homme qui raconte des
histoires komissje : (pl. –n) (f) achat, commission, course
kluchteneege [ˈklœχtəneːhə] : (pl. -n) (f) rigolote, femme qui raconte des komiteit [ˌkomiˈteit] : (pl. –en) (m) comité
histoires komme : (pl. -n) (f) tasse, bol, fait-tout, bassine
kluchterie [ˈklœχtəriˑə] : (pl. -n) (f) histoire drôle kommen : (kwaem/kaem, ekommen) venir, devenir, ‘t komt nhem toe = ça
kluchtig : amusant, comique lui revient, ‘t komt op niet = ça ne rime à rien, alles komt, den honds
steert (bout) is welekommen = tout finit par arriver, by den zynen
kluchtigen [ˈklœχtəhən] : (pl. -en) (m) rigolo, homme qui raconte des histoires
kommen = revenir à soi, byeën kommen = se rassembler, se réunir, derin
klytezoole : (pl. –n) (f) charrue réversible (pour terre lourde = Brabant kommen = intervenir (par la parole), hoe komt dat ? = comment cela se
double) fait-il ?, in stok kommen = en venir aux mains
knechtejoungen : (/tnechtejoungen) (pl. –s) (m) garçon, adolescent kommersje [koˈmɛrʃə] : (pl. –n) (f) commerce ; de kommersje bizzighyd =
knie : (pl. –n) (f) genou l’activité commerciale/marchande
kniepe [ˈtniˑəpə] : (pl. –n) (f) grosse tranche de pain kommys : (pl. kommyzen) (m) douanier
knoop : (pl. -en) (m) noeud, hen het den hand booven den knoop = il est komp [ˈkɔmp] : (pl. –en) (m) bassine
tiré d'affaire/ il va s'en sortir (litt. il a la main au dessus du noeud) konfraeter : (pl. –s) (m) complice, confrère
knoppe : (/tnoppe) (pl. –n) (f) bouton (de chemise, de veste), interrupteur, konsel [ko᷉ˈsɛl] : (n) conseil municipal
commutateur konseleege [ko᷉ˌsɛlˈeːhə] : (pl. –n) (f) conseillère municipale
knypen [ˈknipn̩ ] : (knypede / knypste, eknypt) pincer
konselheere [ko᷉ˌsɛlˈeːərə] : (pl. –n) (m) conseiller municipal
knypetanje [ˈtnipətaˑjə] : (< knyptange) (pl. –n) (f) tenaille
konteklaps [ˈkuntəklaps] : (pluriel) cochonneries
Ko [ˈko] : Jacques (< Jacob)
konterie [ˈkuntəriˑə] : (pl. konterieën) (f) cancan, faribole, connerie
Kobae [ˈkobɑː] : Jacqueline
kontrybuusjen [kɔ᷈ ntriˈbyʃən] : (pl.) impôts
koe : (pl. –n/–iën) (f) vache
konversaesje [ˈko᷅ vərsɔːʃə] : (pl. –n) (f) conversation
koeke : (pl. –n) (f) gâteau, tourteau ; lynzaed koeken = tourteaux de lin
konversaesje houden [ˈko᷅ vərsɔːʃə u(d)n̩ ] : (hield/houdste, houden) converser
koekebrood : (pl. –en) (n/m
konversaesjezeetel [ˈko᷅ vərsɔːʃəzeːtəl] : (pl. –s) (m) canapé vis-à-vis (en forme
koekuut : (pl. -s/-en) (m) coucou de S) (néol.)
koele : frais, frisquet kool : (pl. –s) (m) chou
koestal : (pl. koestallen/ –s) (n) étable à vaches koolduuve : (pl. –n) (f) pigeon ramier
koetonge [ˈkuːtuˑŋə] : (pl. –n) (f) langue de bœuf (litt. langue de vache : car les koolen : (pl. Ø) (n) charbon
bœufs étaient vendus en ville (viande noble) et seules les vaches étaient
koolsmeus : (pl. koolsmeuzen) (m) purée de choux
vendues à la campagne)
koopen : (kochte, ekocht) acheter, koopen op schulden = acheter à crédit
koffer [ˈkɔfər] : (pl. –s) (m) coffre
kooper : (n) cuivre
kogge [ˈkɔhə] : (pl. –n) (f) barque (barque de taille moyenne qui peut naviguer
sur les canaux) koopman : (pl. -s/-nen) (m) vendeur, marchand, représentant de commerce
kokinne : (pl. –n) (f) cuisinière (la femme) koor : (pl. –en) (m/f/n) chœur
kokkeduuwen : (kokkeduuwde/kokkeduuwste, kokkeduuwd) étrangler kop : (pl. -s/-pen) (m) tête, kop over bolle = sens dessus dessous
(humoristique) koppe : (pl. –n) (f) araignée
koreie [kɔˈrɛiə] : (pl. -n) (f) tripée, boyaux de cochon ; 'T sop en is de koreie kruupen : (kroop, ekroopen) ramper, marcher à quatre pattes,
nie weerd = ça n'en vaut pas la peine (litt. le jus ne vaut pas la tripée) ça ne krygen : (kreeg, ekreegen) obtenir, recevoir, een zykte (< ziekte) krygen =
vaut pas tripette ; hen het een goe koreie = il a un bon tempérament attraper une maladie
kork : (pl. -s/-en) (m) bouchon kul : (pl. –en) (m) testicule, ze verstaen noch kul noch kounte (vulg.) = ils
kork : (pl. -s/-en) (n) liège ne comprennent rien à rien
korsten : (pl. Ø) (f) fièvre kullen : (kulde/kulste, ekuld) tromper, rouler (quelqu'un), berner, taquiner,
kort [ˈkɔrt] : court, bref, succinct, brièvement, in ‘t kort = en bref, prochainement, noch kul noch kounte = sans duperie ni fadaise
sous peu ; binnenkort = d’ici peu, sous peu, prochainement ; etwat/etwot te kun : (konde/kuste, ekund) pouvoir, être capable de, savoir, connaître, ‘t kut
kort hen, te kort zyn van etwat/etwot = manquer de quelque chose ; te zyn = c’est possible, ça se peut, ‘k en kun ik geen kunste = je ne peux pas
kort = insuffisant ; kort en by = en peu de mots, brièvement, de manière faire l’impossible
expéditive, succinctement ; kort en goed = brièvement ; kort van borst = kunnen : (/kennen) (kunde/kunste, ekund) connaître
oppressé ; kort in alles = simplet, limité intellectuellement (litt. court en tout) kunste [ˈkœ᷈stə] : (pl. -n) (f) science, ‘t en is geen kunste = ce n’est pas
kortemaend : février étonnant
kot : (pl. -s/kooten) (n) baraque, cabine, cabane, débarras, remise, kussen : (kustede/kuste, ekust) embrasser, baiser, kust me gat = va te faire
dépendance, cachot, cellule (prison) voir
Kou(de)kerke : Coudekerque (ville) kussen : (pl. –s) (n/m) coussin, oreiller
koud : froid, ‘t is koud = il fait froid/ c’est froid kuulteure [ˈkykltøːrə] : (pl. -n) (f) culture
koudbeetel [ˈkutbeːtəl] (pl. -s) (m) ciseau (à couper le fer) kuulteureel [kyltœˈreˑəl] : culturel
koudbittel [ˈkutbɛtəl] : (pl. -s) (m) ciseau (à couper le fer) kuusch : (pl. Ø) (m) nettoyage, den grooten kuusch = le grand nettoyage
koudekasse : (pl. –n) (f) réfrigérateur (de printemps)
kounte : (pl. –n) (f) derrière, cul kuusch : propre
kountenklaps : (pluriel) conneries (paroles), palabres kuuschen : (kuschte, ekuscht) nettoyer, cirer, tuer, massacrer, de schouwe
kouschie (FSS) : (/kauschie (JLM)) (pl. –n) (f) trottoir kuuschen = ramoner
kousse : (pl. –n) (f) chaussette, bas kuuschen : (pl. Ø) (n) nettoyage
kracht : (pl. Ø) (f) force (physique), hen het nog kracht nog macht = il est kwaed : (pl. –en) (n) mal
à plat, lessivé, hen het ze kracht en ze macht wilt toogen = il a voulu kwaed [ˈkwɔːt] : en colère, fâché, grave, mauvais ; kwaed bloed maeken [ˈkwɔː
montrer ce qu’il était capable de faire bluːt maːʔn̩ ] = se faire du mauvais sang, s'inquiéter ; kwaed doen = nuire, faire du
kraeg : (pl. –en) (m) col, collet, revers, grypen by ze kraeg = prendre par le mal, kwaed zyn = être en colère ; kwaed zeggen van/op etwien = dire du mal
revers, ze kraeg krygen = recevoir son coup fatal (figuré), een de quelqu’un ; kwaed bedeëld = mal réparti ; kwaed zeggen = dire du mal,
hemdekraeg = un col de chemise médire ; kwaed weere = du mauvais temps
kraeie : (pl.–n) (f) corbeau, corneille kwakkelen [ˈkwakəln̩ ] : (kwakkelde/ kwakkelste, ekwakkeld) cancaner (cri du
kraeken : (krakte/ kraktede/ krakste <kraekte/ kraektede/ kraekste, ekrakt canard)
<ekraekt) craquer kwakker [ˈkwakər] : (pl. –s) (m) canard appelant
krempe : (pl. -n) (f) crampe kweeken : (kwikte< kweekte, ekwikt < ekweekt) nourrir, élever (un animal)
kristelik : chrétien kweelebabbe [ˈkweːləbabə] : (pl. –n) (f) bavoir
krom [ˈkrɔm] : bancal, courbe, crochu, tordu, tortueux ; 't is krom en slom = kwekker [ˈkwækər] : (pl. –s) (m) canard appelant
c'est complètement tordu (litt. c'est tordu et tordu) kwylebabbe [ˈkwiləbabə] : (pl. -n) (f) bavoir
kroos [ˈkroˑəs] : (pl. kroozen) (n) intérêt (d'un prêt, d'une rente...) kyken (op, an) : (keek, ekeeken) regarder, kyken en nyken = regarder de
krop : (m) gésier, jabot d’oiseau, pomme de salade, coeur de laitue, den krop près, examiner
hen, den krop vul krygen = avoir la gorge serrée kyven (op) : (keef, ekeeven) gronder, réprimander, se chamailler, se disputer
krut [ˈkrœt] : (pl. -s) (n) bambin
krutje [ˈkrœtʃə] : (pl. –s) (n) marmot, petit
krutschoole : (pl. –n) (f) école maternelle
lat [ˈlat] : que ; lat hen/ze maer en komt ! = qu’il/elle vienne donc !
(adhoratif) ; lat ze maer en kommen ! = qu'ils/elles viennent donc !

l leeg : paresseux, fainéant, vide


leëge : bas
leek : laid, vilain, môche
leelk [ˈleˑək] : laid
leepel : (pl. –s) (m) cuiller
lachen : (loeg, elachen) rire, sourire
leeralaem [ˈleːralaːm] : (n) matériel pédagogique
lachen : (n) rire
leeren : (leerde/leerste, eleerd) apprendre, étudier (école), enseigner,
laeken : (pl. –s) (n) drap, ounder/ounger de lakens gaen = se glisser sous instruire, leeren kennen = faire la connaissance, leeren van (‘t) buuten =
les draps apprendre par coeur
laekeren [ˈlaːkərn̩ ] : (lakkerde / lakkerste, elakkerd) caresser leeren [ˈleːrn̩ ] : (pl. Ø) (n) apprentissage, enseignement, étude
laeketje [ˈlaːkətʃə] : (pl. -s) (n) caresse leerze : (pl. –n) (f) botte
laen [ˈlɔːn] : (<laeden) ( laedste, elaen (<elaeden)) charger, styf elaen = très leeven : (leefste/leefde/leevende, eleefd) vivre
chargé
leeven : (n) vie, bruit
laete : tard, ‘k zyn laete an = je suis en retard, te laete = trop tard, laete
leezen : (leesde, eleezen) lire, prier
op zyn = être tard levé
leggen : (lei/legde, eleid) poser à plat, déposer, mettre, coucher, pondre,
laeten : (liet, elaeten) laisser, faire (+verbe), laeten een walm kokken =
laeten leggen = laisser, entreposer
faire chauffer un liquide jusqu’au premier bouillon, laeten trekken = laisser
macérer, laeten weeten = informer, faire part, notifier, laeten gaen = leggen : (n) ponte
laisser aller, laisser abattre lei : paresseux, fainéant
laetste [ˈlastə] : dernier ; 't zyn laetsten = au plus tard ; op laetste = enfin, leiaerd : (pl. –s) (m) paresseux, fainéant
pour finir ; op laetste, je komt dervan moe = à la fin, tu en es fatigué ; lesse : (pl. –n) (f) leçon
hen is op een laetste = il est à la fin letste [ˈlæstə] : hen is op een letste = il est à la fin
laeuw : (< laew) lent, tiède leugenaere : (pl. leugenaers) (m) menteur
laf : lourd (temps), orageux leugeneege : (pl. –n) (f) menteuse
laf dat : (quand bien) même leutebroere [ˈløːtəbruːrə] : (m) fêtard, joyeux luron
lam : (pl. -s/-men) (n) agneau leutebroers [ˈløːtəbruːrs] : (pluriel) équipe (de joyeux lurons)
land : (pl. –en) (n) terre, pays leutemaeker [ˈløːtəmaːkər] : (m) fêtard, joyeux luron
landwerk [ˈla᷈ ntwærk] : (pl. Ø) (n) travail de la terre leutemaekers [ˈløːtəmaːkərs] : (pluriel) équipe (de joyeux lurons)
lang : long (distance) leuzig [ˈløːzəx] : fastidieux ; ’t leuzig werk = le travail fastidieux
langde : (f) longueur licham : (pl. –s/ -men) (n) corps
lange : (f) longueur lichte : léger, rapidement
lange : long (temps), longtemps, ‘t is lange eleen = il y a longtemps, hen is lied : (pl. -ers) (n) chanson (syn. lydge (< liedge))
lange deure = il est long (parti depuis longtemps)
liefdemaltyd : (pl. –en) (m) agape
langewyze [ˈlaŋəwizə] : oblong, ovale, rectangulaire
liefdeslag [ˈliˑvdəslax] : (pl. –slaegen) coup de foudre (amour)
langs : (/langst) le long de
liefhabberie [ˈliːfabəriː] : (pl. –n) (f) loisir, passion, plaisir
langs (van … te) [ˈva᷈ ˈla᷈ s tə] : depuis longtemps ; van langs te meer = de plus
liefhebber [ˈliːfæbər] : (pl. –s) (m) amateur, passionné
en plus ; van langs te min/minder = de moins en moins
langst : (/langs) le long de liegen : (loog/liegste, eloogen) mentir
lanksaem [ˈlɑŋksaːm] : lentement liere [ˈliˑərə] : (pl. –n) (f) ventre
lap : (pl. -s/-pen) (n/m) giffle, morceau de tissu, rustine, pièce (vêtement) liesteren : al liesteren derachter = en avançant à son aise, aller de l’avant
lastig : pénible, embêtant, agaçant, lassant liesterlooien : (liesterlooide/liesterlooiste, eliesterlooid) flâner
liggen : (lag/lagde/lei, eleegen/elegd/eleid) coucher, être couché, se trouver luuzig [ˈlyzəx] : fastidieux ; ’t luuzig werk = le travail fastidieux
lik : (/lyk) comme, de même que, lik dat (dan) = étant donné que, puisque, lyber [ˈlibər] : gratuit, libre ; lyber ingang = entrée gratuite ; 't is in je lyber
comme, lik dat ‘t zyn moet = comme il faut wul/wil = c'est à ta libre appréciation
likken : (likste/ likede, elikt) lêcher, ‘t is lik me lippen = c’est alléchant lybertyd [ˈlibərtit] : (pl. -en) (m) loisir, temps libre ; den lybertydcenter = le
lindje : (pl. –s) (n) petit ruban, bandelettes de tissu accrochées aux chapelles centre de loisirs
en Flandre pour guérir d’un mal lyk : (/lik) comme, de même que, lyk dat (dan) = étant donné que, puisque,
links : cf. linksch comme, lyk dat ‘t zyn moet = comme il faut
linksch : gauche, ‘s linksch = à gauche lyk : (n) corps, cadavre, dépouille mortelle
ljoolk [ˈljoˑwk] : laid, affreux ; hen is ljoolk enoeg om te doen dunderen = il lynzaed [ˈlı᷈ˑzɔːt] : (pl. ø) (n) lin ; lynzaed koeken = tourteaux de lin ; 'K hen
est affreux au point de faire tonner een vuulighydje in men ooge, 'K wulde dat 't uutvlooge, 'T is om goed
ljoolk zeggen [ˈljoˑwk ˈzæhn̩ ] : (zei(-de)… ljaelk, ljaelk ezeid) dire du mal de of om kwaed, 'T is om Ounzen Heerens lynzaed = litt. j'ai une poussière
quelqu’un, médire dans l'œil, je voulais qu'elle s'en aille, c'est pour le/un bien, c'est pour le/un
mal, c'est pour la graine de lin de Notre Seigneur
loebe [ˈlubə] : (pl. –n) (f) canne ; een trop loeben/ aenden/ aenders = un
lyse [ˈlizə] : (pl. –n) (f) chienne
troupeau de canards
loebekyksche [ˈlubəkikʃə] : (pl. –s) (n) caneton lyste [ˈlistə] : (pl. –n) (f) liste
lood : (n) plomb lyter : (pl. –s) (m) litre
Looi [ˈloˑəj] : Eloi
loon [ˈloːn] : (pl. –en) (n) cachet (d’artiste), revenu, salaire ; dien borsteryk
van een boer, hen het nog een keer een nieuwe(n) auto kun koopen
mit ’t loon van ze werkman op ze balg = ce salaud de fermier, il a pu à
nouveau acheter une nouvelle voiture sur le compte du salaire de son ouvrier m
loop : (pl. -s) (m) canon (de fusil)
loopen : (liep/liepen/lopste/lopede, eloopen) courir
lucht [ˈlœχt] : (pl. –en) (f) air, ciel, espace, atmosphère ; de oopen lucht = le
grand air ; de varsche lucht aeimen = respirer l’air frais, le bon air ma : (/maen) maman
lucht [ˈlœχt] : (pl. –en) (n) lumière, éclairage macht : (pl. Ø) (n/f) puissance, force, énergie, hen het nog kracht nog
lucht [ˈlœχt] : (pl. Ø) (n) souffle ; ze lucht ophaelen = reprendre son souffle macht = il est lessivé, épuisé, hen het ze kracht en ze macht
lulk [ˈlœˑjk] : laid willen toogen = il a voulu montrer ce qu’il était capable de faire (litt. Il a
voulu montrer sa force et sa puissance)
lullebroek [ˈlœləbruk] : (pl. –s) (m) trainard
maege : (pl. –n) (f) estomac
lullen [ˈlœln̩ ] : (lulde/ lulste, eluld) aller lentement, flâner
maeger : maigre
lusten [ˈlœstn̩ ] : (lustede, elust) ; meer of dat je lust = en veux tu, en voilà
(litt. plus que tu en as envie) maeien [ˈmɔːjn̩ ] : (maeide / maeiste, emaeid) faucher
luuden [ˈly(d)n̩ ] : (luudste, eloon/elooden) sonner, sonner la cloche 5 minutes maeik : (/malk <melk) (pl.–en) (n) lait
avant l’office ; hen gaet te Poperinge den noene hooren luuden = il va se maeikteele [ˈmaˑjkteːlə] : (< melkteele) (pl. –n) écrémeuse (en terre cuite)
faire rouspéter/ cela va chauffer pour lui- pour son matricule/ il va se faire maekelaere [ˈmaːkəlɔːrə] : (pl. –n) (m) courtier, entremetteur ; pièce de bois
sonner les cloches (litt. il va entendre midi sonner à Poperinghe) ; de klokke verticale qui entrave les portes d’une grange lorsqu’elles sont fermées en
luudt = la cloche sonne s’entremettant dans les encoches des 2 portes
luuder : (/luur) (pl. –s) (m) lange, couche maeken : (miek, emakt < emaekt) fabriquer, faire, den tyd maeken =
luudig : haut (intensité), sonore, à haute voix, hoe luudig is de scheete, hoe trouver le temps (de faire quelque chose), edaen maeken = finir, hen makt
meer wind (vulg.) = plus la rumeur est grosse, plus elle fait de dégâts (litt. (< maekt) van ‘t zynen = il fait des siennes, hen makt (< maekt) van
plus le pet est sonore, plus il y a de vent) nieten = il ne s’en fait jamais, ryke maeken = rendre riche, enrichir
luur : (/luuder) (pl. –s) (m) lange, couche maen : (/ma) maman
luus : (pl. luuzen) (m) pou maend : (pl. –en) (m/f) mois, te maende = mensuel
maendag : (m) lundi
maene : (pl. –n) (f) lune mèèrel : (< meerel) pl. –s) (m) merle
maeneklaei [ˈmɔːnəklɔːj] : (pl. -s) (m) hurluberlu méérje [ˈmeːrjə] : (pl. –n) (f) jument
maer : mais, seulement, ne... que, or méérjezeëk [ˈmeːrjəzeˑək]v: (pl. Ø) (n) mauvais café (litt. urine de jument / pisse
maere [ˈmɔːrə] : (pl. -n) (f) nouvelle, rumeur, source (d’information) ; 'k d’âne –en français)
weeten van goe maere = je sais de bonne source mèèrsch [ˈmɛːʃ][ˈmɛˑjʃ] : (pl. –en) (n) pré
maerte : (pl. –n) (f) servante, bonne meësterbalke [ˈmeˑəstərbalkə] [ˈmeˑəstərbawkə] [ˈmeˑəstərbɔlkə] [ˈmeˑəstərbɔwkə] : (pl.
maerte : mars –n) (f) ventrière
maeschelaere [ˈmaːʃəlɔːrə] : (pl. –n) (m) canard (mâle) meeten : (metste, emet) mesurer
maet : (pl. -s/-en) (m) copain, ami meeter : (pl. –s) (m) mètre
maete [ˈmɔːtə] : (pl. –n) (f) dimension, mesure, mesure de terre ; op maete = Meeter [ˈmeːtər] : Meteren (ville)
modérément, sur mesure ; 't gaet aele maete te booven = cela dépasse meeuwe : (< meewe) (pl. –n) (f) mouette
toutes les bornes ; by de maete = au poids ; 't land by de maete mei : avec, komt je mei ? = viens-tu avec (moi/nous) ?
verpachten = louer la terre à la mesure ; een halve maete = une demi- mei : mai
mesure
meibringen : (/meebringen) (brochte mei, mei-ebrocht) emporter, apporter,
maeten [ˈmɔːtn̩ ] : (maetste, emaet) modérer ; 't en maetste nie = cela ne
engendrer
servait à rien (action)
meidoender : (pl. –s) (m) complice, participant
maetewerk [ˈmɔːtəwærk] : (pl. Ø) (n) travail à la pièce
meigaen : (/meegaen) (ging/goeng mei, mei-egaen) accompagner
malk : (/maeik <melk) (pl.–en) (n) lait
meimaend : (m) mai
maltrasse : (pl.–n) (f) matelas
meischuldiger : (pl. –s) (m) complice
man : (pl. –s/-nen) (m) homme, mari, conjoint, époux, den ouden man = le
vieillard, den man van den styl = l’artisan meisejoung : (pl. –ens) (n) fille, adolescente
mande : (pl. –n) (f) corbeille, nacelle, panier meisje : (/misje) (< meesje) (pl. -s) (n) fille, petite fille
maniere [maˈniːrə] : (pl. –n) (f) façon, manière ; dat zyn manieren ! = en voilà melders [ˈmældərs] : (pl. Ø) moyens, ‘k en hen de melders nie = je n’en ai
des manières ! ; op alle maniere = de toutes les façons pas les moyens
mannetje : (pl. –s) (n) petit garçon, garçonnet, gamin memoorje [meˈmoˑrjə] : (f) mémoire (capacité à se souvenir) ; hen het een
goe memoorje = il a une bonne mémoire
mareschal [mareˈʃa.l] : (pl. -s) (m) maréchal
men : mon, ma, mes (devant une voyelle), on
martelen [ˈmartəln̩ ] : (martelde/ martelste, emarteld) martyriser
mensche : (pl. -en) (n) personne, homme, être humain
masscher : (pl. –s) (m) masque (homme ou femme)
menschen : des gens, du monde
masscheren [ˈmaʃərn̩ ] : (masscherde, emasscherd) intriguer (au carnaval ; ex :
mersch [ˈmæʃ] : (pl. Ø) (n) excrément, fumier (matière fécale)
à Bailleul, l’intrigue se déroulait le lundi avant mardi gras), se déguiser, se
masquer mersch maeken [ˈmæʃ ˈmaʔn̩ /ˈmakn̩ ] : (miek... mersch, mersch emaekt [a]) aller à
masschermuule [ˈmaʃə(r)mylə] : (pl. -n) (f) masque (de carnaval) la selle
matsenaere : (pl. matsenaers) (m) maçon mes : (pl. –en) (n) couteau
me : nous, on (pron. sujet), moi, me, m' (pron. complément), mon, ma, mes messe : (/misse) (pl. –n) (f) messe, d’hooge messe = la grand messe
mee : (/mit) avec, ‘k willen mee je kommen = je veux venir avec toi metje : (pl. -s) (n) mémé, mamie, marraine
meebringen : (/meibringen) (brochte mee, mee-ebrocht) emporter, apporter, meugelik [ˈmœːhlɛk] : possible
engendrer meugen : (mochte/muchte/muste, emeugd) pouvoir, avoir le droit de, être
meegaen : (/meigaen) (ging/goeng mee, mee-egaen) accompagner autorisé à, (meugste, emeugd) aimer (des aliments)
meënen [ˈmeˑənː] : (meënde/ meënste, emeënd) avoir l’intention, penser, meur : (pl. –en) (m) mur
réfléchir ; hen meënde van te kommen = il avait l’intention de venir Middeleeuwe [ˈmɛdəleˑəwə] : (pl. ø) (f) Moyen-Âge ; in de Middeleeuwe = au
meer : davantage, plus, ne... plus (précédé de nie ou geen), nie meer / geen Moyen-Âge
meer = ne…plus, te meer = d’autant plus, van langs te meer = de plus en middeleeuwsch [ˈmɛdəleˑəwʃ] : moyenâgeux, médiéval
plus, zo veele te meer = d’autant plus, meer of min = plus ou moins miere : (pl. –n) (f) fourmi
mierepysje [ˈmiːrəpiʃə] : (pl. -s) (n) petite chose muuzyke [ˈmyzikə] : (pl. -n) (f) musique
min : moins (en calcul), zo veele te min = d’autant moins, min of meer = muuzykespil [ˈmyzikəspɛl] : (pl. -s) (n) concert
plus ou moins myn : mon, ma, mes (forme emphatique), moi, me (pron. complément après
minder (of) : moins (de) préposition)
ministeerje [minisˈteːrjə] : (pl. –n) (f) ministère
minnebrief [ˈmɛnəbriˑəf] : (pl. minnebrieven) (n) lettre d'amour
minuute : (pl. –n) (f) minute
misje : (/meisje) (< meesje) (pl. -s) (n) fille, petite fille
misse : (/messe) (pl. –n) (f) messe, d’hooge misse = la grand messe n
miszit [mɛˈsˑɛt] : (pl. -s) (n) défaut, tare
mit : (/mee) avec , ‘k willen mit je kommen = je veux venir avec toi
moe : fatigué, las, moe eklaeuwierd (< eklaewierd) = harassé, moe evrocht
= harassé, épuisé par le travail, moe maeken = fatiguer, lasser nacht : (pl.–en) (m/f) nuit, van den nacht = cette nuit
moeder : (pl. –s) (f) mère, maman naegel : (pl. –s) (m) clou, ongle, cordon ombilical
moeilik : difficile, dur, pénible, difficilement, péniblement naeien [ˈnɔːjn̩ ] : (naeiste/ noei, enaeid/ enaeien) coudre
moere : (pl. –n) (f) écrou naelde : (pl. –n) (f) aiguille
moere : (pl. –n) (f) femelle, mère (animaux) naeme [ˈnaːmə] [ˈnɔːmə] : (pl. -n) (f) nom
moere : (pl. –n) (f) marais naer : vers, à (lieu), pour, près, proche, chez, naer Jans = chez Jean, hen en
is nie op dat naer = il n’est pas à cela près, ‘k hen naer = j’ai failli, j’ai été
moestaerd : (pl. –en) (n) moutarde
près de…, ‘k zyn naer ‘t myn = je suis chez moi
moeten : (moeste/moste, moeten) devoir, être obligé de
naerneemig [ˈnɔːrneːməx] : susceptible
mol : (pl. –s) (m) taupe
naerst [ˈnɔːst] : plus près
momme [ˈmɔmə] : (pl. -n) (m) bouchée que l'on avale, bol alimentaire
naerzen : (naersde, enaersd) s'approcher de, approcher, rapprocher
monter : (/mounter) (pl. –s) (f/m) montre
naest : prochain, naeste weeke = semaine prochaine, naesten zundag =
monuument [monyˈmɛnt] : (pl. –en) (n) monument dimanche prochain
moor : (pl. –s) (m) bouilloire naeste [ˈnɔːstə] : prochain
moote [ˈmoˑətə] : (pl. -n) (f) motte (castrale) nat : mouillé, humide, meschende nat = détrempé, zuupende nat =
morgen : demain détrempé, nat maeken = mouiller
mortel [ˈmɔrtəl] : (pl. –s) (n) mortier navolgens [ˈnavoˑwhəns] : en comparaison de, selon, suivant les propos, vis-à-
mortelen [ˈmɔrtəln̩ ] : (mortelde/ mortelste, emorteld) faire du mortier, « touiller » vis de
dans son assiette nee [ˈneː][ˈneːə] : non, hen wit maer van nee = il ne sait que dire non, hen
moteur : (pl. –s) (m) moteur zegt assan van nee = il dit toujours non
mounter : (/monter) (pl. –s) (f/m) montre neegen : neuf (chiffre)
mousen [ˈmusn̩ ] : (mousde, emoust) dénoncer, moucharder neegentien : dix-neuf
mouwe : (< mowe) (pl. –n) (f) manche neemen : (naem, enoomen) prendre, de plekke neemen = prendre la place
mugge : (pl. –n) (f) moustique neeregaen [ˈneːrəhɔːn] [ˈneːrəhɔ᷈ ː] : (ging/ goung...neere, neere-egaen) descendre
muule : (pl. -n) (f) gueule, grimace, een muule maeken = grimacer neoklassyk [neoklaˈsik] : (néol.) néo-classique
muus : (pl. muuzen) (m) souris, vliegende muus/vlindermuus = chauve- net : (m) internet (néol.), op den net bingen/binden = réseauter (néol.)
souris neur : (< nheur) elle, lui (pron. complément après préposition), son, sa, ses
muuzee [myˈzei] : (/muuzei) (pl. -s) (m) musée, den steemuuzee = le musée (possesseur féminin)
municipal neusdoek : (pl. –en) (m) mouchoir
muuzei [myˈzei] : (/muuzee) (pl. -s) (m) musée, den steimuuzei = le musée neute : (pl. –n) (f) noix
municipal neuteboom : (pl. -s/-en) (m) noyer
neuze : (pl. –n) (f) nez
niemand : (ne)... personne
niet : rien, ‘t komt op niet = c’est un non sens, een vent van niet = un
vaurien, op niet kommen = dépérir, op niet zyn = être inactif
o
nieten : (ne)... rien, nhem op nieten doen = se suicider
nieuw : (< niew) neuf, nouveau, spende nieuw = flambant neuf
nieuw(e)jaer : (< niew(e)jaer) (pl. –n) (n) nouvel an, nieuwjaer avend = oefening : (pl. –en) (n/f) exercice
veille du jour de l’an, la Saint Sylvestre, gelukkig nieuwejaer (< niewejaer) oegst : (m) août, moisson
= bonne année oek : (/ook) aussi, également, oek nie/oek geen = non plus
nieuwe [ˈniːwə] : (pl. nieuws) (f) nouvelle ; wuffer nieuws ? = quelles oensdag : (pl. oensdaegen) (m) mercredi
nouvelles ?
of : ou, ou bien, que (dans les comparaisons), soit ; of ‘t angers/anders =
niezen : (niesde, eniesd) éternuer sinon, ou bien ; of anderszins = sinon ; of is ‘t dat = bien que
nint [ˈnɛnt] : (< neent) non (3ème personne du singulier au neutre), hen zegt of ['ɔf] : achevé, fini, terminé ; of en toe = de temps en temps ; of- préfixe
van nint = il refuse exprimant l'idée d'éloignement (cf. angl. off), par ex. ofdoen = enlever (un
noene : (pl. –n) (m/n) midi, van den noene = ce midi, ‘s noeners = à midi vêtement), ofleezen = prier pour être guéri d'une maladie, conjurer (c. à d.
(habitude) éloigner) un mal par la prière ; of- préfixe exprimant l'idée de complétude,
nog [ˈnɔx] : bien, encore, vraiment, ‘t is ael ja en nog = c’est trois fois rien ; de dépassement, par ex. ofbranden = brûler complétement, ofvingen =
nog een keer = encore une fois ; 't is nog dier = c'est bien/vraiment cher découvrir
nood : (pl. –en) (n) besoin, nood hen : avoir besoin de ofvaegen : (/afvaegen) : (vaegde of, ofevaegd) essuyer
noodig : nécessaire, (… hen) (avoir) besoin de, in ‘t noodig = nécessiteux oktoober : octobre
nooit : (ne)... jamais om wie [ˈɔm ˈwie] : dans quel but, pour quoi
notaerius [ˈnɔtɔːrjys] : (pl. Ø) (m) notaire om wuk [ˈɔm ˈwœk] : dans quel but, pour quoi
notaerje [ˈnɔtɔːrjə] : (pl. –n) (m) notaire om wyne : pourquoi (dans quel but)
nouwe : (< nowe) étroit om... (te) : de, pour (+ verbe à l'infinitif), hen is beschikt om etwat/etwot
november : novembre te doen = il a décidé de faire quelque chose, om dat = pour que
nuchten : (m) matin, van den nuchten = ce matin ommedoen : (ommedei(de), ommedaen) abattre (un arbre), labourer (FSS)
nuchten : (nuchte/nuchste, enucht) jeûner ommedraeien : (draeide/draeiste omme, omme-edraeid) se retourner,
renverser, embobiner
nuchter : van nuchter zyn = être à jeûn, ‘s nuchters = le matin (habitude),
‘s nuchters vroeg = de bon matin ommevroed : retourné (se dit d’une pâture retournée par les taupes ou par les
cochons)
nudder [ˈnœdər] : neutre, tranquille ; houdt je nudder! = tiens toi tranquille,
reste neutre! onderhouden [ˈundərudn̩ ] [ˈuŋərudn̩ ] : (hield/ houdste...onder, onderhouden)
entretenir, maintenir, promouvoir, soutenir
nulder : (< nhulder) eux, elles, leur (pron. complément après préposition),
leur, leurs, de nulder = les leur, den/’t/de nulder = le/la leur, komt naer onderzoek [ˈundərzuk] / ongerzoek [ˈuŋərzuk] : (pl. Ø) (n) enquête, perquisition,
‘t nulders = viens chez eux recherche
nutje : (pl. –s) (n) noisette onkel : (pl.–s) (m) oncle
nuumeryk [nymeˈrik] : numérique ; ‘t nuumeryk paksche = le bouquet onmeugelik [ˈu᷈ ˑmœːhlɛk] [ˈɔ᷈ ˑmœːhlɛk] : impossible
numérique (néol.) onthoudenisse [ˈuntudənɛsə] : (pl. -n) (n) commémoration
nuuw : maintenant, à présent, nuuw al = déjà maintenant, nuuw en ton = ontvangen [untˈfaŋː] [ɔntˈfaŋː] [untˈfa᷈ ːə᷈ ] [ɔntˈfa᷈ ːə᷈ ] [untˈfaˑjn̩ ] : (ontvangde/ ontvangste,
par moment, par intermitence ontvangen) recevoir
nydig (zyn) : (être) en colère, faché, furieux, nydig lyk/lik een miere = ontzind [ɔ᷅ ntˈsɛnt] : déçu, insatisfait
fâché comme une fourmi onvergeetlik [ˈɔ᷈ vərheːtlɛk] : inoubliable
onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər] : hasardeux, improbable, incertain, maladroit, pas
fiable ; ‘t weere is onzeeker = le temps est incertain
ooge : (pl.–n) (f) œil, een ooge slaen op = jeter les yeux sur…, jeter un coup opgaen = se fâcher rapidement, hen gaet lichte op = il se fâche facilement,
d’œil sur hen gaet op in ‘t groot = il parle avec emphase (FSS)
ook : (/oek) aussi, également, ook nie/ook geen = non plus opgaender : (pl. –s) (m) montant (partie d’une plante qui a monté en graine,
oolje : (pl. -n) (f) huile, de hillige ooljen ontvangen = recevoir les Saintes plante montée en graine), accélérateur
Huiles opgeeven [ˈɔpheːvn̩ ] : (gaef… op, opegeeven) déclarer (ses revenus), décliner
oopen : ouvert, ‘t staet oopen = c’est ouvert, wyd oopen = béant, oopen (son identité), donner
etrokken = écartelé opgehoogd [ˈɔphəoːht] : élevé (en hauteur)
oopendoen : (dei(de) oopen, oopenedaen) ouvrir ophaelen [ˈɔpɔːln̩ ][ˈɔpaːln̩ ] : (haelde/ haelste (+) … op, ophaeld) inculper,
oord : cf. woord reprendre ; ze lucht ophaelen = opheffen : (hefste, opheft) lever, soulever
oordenboek : cf. woordenboek ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] : (hield/houdste … op , ophouden) arrêter, cesser, finir,
oore : (pl. –n) (f) oreille terminer
oore [ˈoˑərə] : (pl. -n) (f) anse ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] : (pl. Ø) (n) cessation
oorling [ˈoˑərliˑŋk] : (pl. –en) (m) boucle d’oreille oplanden [ˈɔpla᷈ n̩] : (landde ... op, opeland) butter (les pommes de terre)
oorlooge : (pl.–n) (m/f) guerre opleeren [ˈɔpleːrn̩ ] : (leerde/ leerste...op, opeleerd) éduquer (en bien ou en
mal), former ; een meesje/meisje opleeren = éduquer une fille
oover [ˈoːvər] : à propos
opleeren [ˈɔpleːrn̩ ] : (pl. Ø) (n) formation
oover [ˈoːvər] : au dessus de (avec mouvement), au-delà, sur, il y a (+ laps de
temps), oover (zyn) = (en) rester, ‘t is oover = c’est passé, ‘k gaen oover opletten : (leste op, opelet) faire attention, prendre garde, être prudent, let
akker = je vais à travers champ, zundag oover = dimanche prochain op ! = attention !, fais attention !, prends garde à toi !
oover [ˈovər] : cf. oever oploopen : (liep/liepen/lopste/lopede…op, opeloopen) exciter
ooveral : partout oploopere zot : (pl. –s/-ten) (m) excité (personne qui monte vite sur ses
grands chevaux)
ooverbleef [ˈoːvərbleːf] : (pl. -bleeven) (n) reste (d'un site, d'un monument)
opmets : (< altemets(-en)) parfois, opmets een keer = parfois, quelque fois,
ooverbleefsel [ˈoːvərbleːfsəl] : (pl. -s) (n) vestige
occasionnellement
ooverelaeden [ˈoːvərælɔːn] : surchargé opper [ˈɔpər] : (pl. -s) (m) meule (de céréales) ; den hooiopper = la meule de
ooverelaen [ˈoːvərælɔːn] : (<ooverelaeden) surchargé foin
ooverlyden : (ooverleede, ooverleeden) décéder, mourir opperkant [ˈɔpəka᷈ nt] : (pl. -en) (m) plafond
oovermorgen : après-demain oppermeëster [ˈɔpərmeˑəstər] : (pl. –s) (m) directeur d’école, supérieur
ooverryden : (ooverreed, ooverereen) renverser, écraser (en voiture) oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] : ( rechtte/ rechtste … op, operecht) dresser (chose),
ooverschot : (pl. -s) (n) résidu, reste, surplus, excédent, Bussezeele is ‘t édifier, élever (bâtiment), ériger, établir, instaurer, instituer, monter (une
ooverschot van de wèèreld = Bissezeele a été fait avec le reste du monde affaire), organiser ; nhem oprechten = se dresser, se lever, se révolter,
(expression des villages environnants) s’insurger ; 'k hen myn operecht = je me suis dressé, levé
ooverschryven [ˈoːvərʃrivm] : (schreef... oover, oovereschreeven) dénoncer par oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] : (pl. Ø) (n) création, édification, érection
écrit oprechter [ˈɔpræχtər] : (pl. -s) (m) organisateur
oovertyd : autrefois, jadis oprechtinge [ˈɔpræχti᷈ˑə] [ˈɔbræχtiˑŋə] : (pl. -n) (f) organisation
op [ˈɔp] : à propos oproepen [ˈoprupm̩] : (roepte/ roepste ... op, operoopen) appeler/ convoquer au
op [ˈɔp] : dessus, sur, en, op deezen dag = en ce jour, van op een neere = service militaire, appeler quelqu'un pour qu'il se lève, réveiller ; hen het
permanent, op zyn = être levé operoopen ewist om ze dienst te gaen doen = il a été convoqué pour
opbalkelen [ɔpˈbɔˑkəl̩n] : (balkelde op, opebakeld) butter (les pommes de terre) faire son service militaire
opdrinken : (drounk ...op, opedrounken) absorber (comme un buvard) opslaen [ˈɔpslɔːn] : (sloeg/ sloegen/ sloegdede…op, opesleegen/ opeslaen)
opdroogen : (droogde op, opedroogd) se dessécher assembler (des pièces détachées), augmenter le prix, monter, remonter
opslooien [ˈɔpsloˑəjn̩ ] : (slooide op, opeslooid) se faner ; de bloemen uuttrekken,
opeeten : (aet op, opeeten) manger (sans laisser de restes), dévorer
en ze een keer opeslooid zyn = cueillir les fleurs et elles sont fanée tout de
opgaen : (ging/goung…op, opegaen) augmenter (le prix), hausser, lever suite
(pâte), monter en graine, se fâcher (dans un discours), accélérer, lichte opstaen : (opstoeg/opstounde, opestaen) se lever
opstaen : (pl. Ø) (n) lever ountvanger : (pl. –s)(m) percepteur, receveur
optrekken : (trok...op, opetrokken) attirer, inhaler, humer, lever, den smoor ounweere [u᷈ˈweːrə] : (pl. –n) (n) intempérie, mauvais temps, tempête
is opetrokken = le brouillard s’est levé ounwèèrte [u᷈ˈwɛrtə] : (pl. –n) (n) intempérie, mauvais temps, tempête
opvullen [ˈɔpfœln̩ ] : (vulde … op, opevuld) combler, compléter (un contenant), ozierpanger [oˈʒiːrpa᷈ ˑər] : (<ozierpander) (pl. –s) (m) panier en osier
emplir, farcir, fermer un trou, fourrer, remplir
opwinden [ˈɔpwı᷈ˑə᷈ ] : (windde/ windste ... op , opewond) remonter (une horloge)
opzeggen [ˈɔpsæhn̩ ] [ˈɔpsɛhn] : (zei/ zeide...op, opezeid) réciter (un discours, une
leçon) ; me gaen een de profundis opzeggen = nous allons réciter un de
profundis
opzetten [ˈɔpsætn̩ ] : (zetste/ zetede... op, opezet) dresser des moyettes, composer,
p
mettre en forme, rédiger ; een brief opzetten = rédiger une lettre ; 't is wel
opezet = c'est bien rédigé
opzettinge [ˈɔpsɛtiŋə] [ˈɔpsæti᷈ˑə][ˈɔpsætiŋə] : (pl. -n) (f) conception, discours, mise en
forme, rédaction pachtbrik [ˈpaχbrɛk] : (pl. -s) (m) résiliation du bail
organisaesje [ɔrganiˈzɔːʃə] : (pl. -n) (f) organisation paddebrood [ˈpɑdəbroˑət] : (pl. –en) (m, n) champignon
ossan : (/assan) toujours pae : papa
oud : vieux, de oude bloemen = les soucis paeling : (pl. –en) (m) anguille
Oud-Berkyn [ˈut berˈkı᷈] : Vieux-Berquin paen [ˈpɔːn] : (pl. Ø) (n) velours
ouden [ˈudn̩ ] : (pl. Ø) (m) vieux, vieillard paenen [ˈpɔːnː] : en velours
ouders : parents (père et mère) paenengilei /-gilee [ˈpɔːnˑʒilej] : (pl. –s) (m) gilet de velours
oudewetsch [ˈudəwætʃ] : démodé, désuet, suranné, vieillot paepegaeie : (pl. –s) (m) perroquet
ounder : (/ounger) sous, en dessous de, parmi, entre, alounder = en paere : (pl. –n) (f) paire (de)
dessous, ten ounder gaen = aller à la faillite, oundertusschen = paesje [ˈpɔːʃə] : (pl. Ø) (f) passion
entretemps paet : (pl. –en) (m) patte, pied de table
ounderbaei : (/oungerbaei) (pl. -s/-en) (m) maillot de corps paeterie [pɔːtəˈriː] : (pl. –n) (f) couvent (hommes)
ounderbroek : (/oungerbroek) (pl. –s) (m) caleçon, slip pakken [ˈpaʔn̩ ] : (pakste, epakt) s’emparer de, se saisir de
oungejhoord : inouï, extraordinaire, énorme, gigantesque, oungejhoord paksche : (pl. –s) (n) paquet
koud = très très froid palul [paˈlœl] : (pl. -s) (m) bougre (fig), personne inefficace, inopérante, poignée
oungelyk (hen) : (avoir) tort de chaine de sonnette ; een ermen palul = un pauvre bougre
ounger : (/ounder) sous, en dessous de, parmi, entre, alounger = en panger : (pl. –s) (m) panier, corbeille
dessous, ten ounger gaen = aller à la faillite, oungertusschen = panne : (pl. –n) (f) casserole, poèle, tuile
entretemps
pannenkoeke : (pl. –n) (f) crêpe
oungerbaei : (/ounderbaei) (pl. -s/-en) (m) maillot de corps
pansche [ˈpa᷈ ˑʃə] : (pl. –n) (f) panse
oungerbroek : (/ounderbroek) (pl. –s) (m) caleçon, slip
papier : (pl. –en) (n) papier (matière), (m) papier (document, feuille), ‘t yzer
ounthoofden [untˈoːv(d)n̩ ] : (ounthoofde, ounthoofd) décapiter papier = le papier de verre, papier plakken = tapisser
ounthouden [ˈuntudn̩ ] : (ounthoudste, ounthoud) retenir, se rappeler, se paprentier [ˈpaprɛntiːr] : (pl. -s) (m) rentier pauvre (se dit des fermiers en
souvenir retraite qui ne mangeaient que du lait battu)
ounthouden [ˈuntudn̩ ] : (pl. Ø) (n) souvenir park [ˈpark] : (pl. -en/ -s) parc ; tweë parken salae = deux lits de salade
ounthoudenisse [unˈtudəˌnɛsə] : (pl. –n) (f) mémoire (souvenir de quelqu’un, de parrebrood [ˈpɑrəbroˑət] : (m, n) cf. paddebrood
quelque chose), souvenir
Parys : Paris
ountvangdig : accueillant
pasteibakker [pasˈteibakər] : (pl. -s) (m) pâtissier
ountvangen : (ountvangste/ ountvangde/ ountvong, ountvangen/ ountvangd/
pasteibakkerie [pasˈteibakəriˑə] : (pl. -n) (f) pâtisserie (commerce)
ountvong) accueillir, percevoir, recevoir
pasteibakkerinne [pasˈteibakərɛnə] : (pl. -n) (f) pâtissière
pasteiplakker [pasˈteiplakər] : (pl. -s) (m) mauvais pâtissier pion [ˈpio᷈ ] : (pl. –s) (m) poignée (faite d’un morceau de bois avec une ficelle
paster : (pl. –s) (m) pasteur, curé pour remplacer la poignée d’un panier), poignée de fortune en bois
pateel : (pl. –s) (n) assiette pis [ˈpɛs] : (pl. Ø) (n) urine
patrimoonje [patriˈmoːnjə] : (pl. -n) (f) patrimoine pissen [ˈpɛsn̩ ] : (pisde, episd) pisser
patryze : (pl. –n) (f) perdrix pit : (pl. -s/-ten) (m/n) creux, trou, fosse / (m) mare, puits (FSS), in den pit
peeper : (pl. –s) (n) poivre, hen gaet weeten hoeveele dat ‘t peeper van den winter = au creux de l’hiver
d’once gaet = il va dérouiller/ il va payer cher/ il va savoir combien cela va plaegen : (plaegde/plaegste, eplaegd) taquiner, accabler de malheur
lui coûter (litt. il va savoir combien d’once le poivre vaut) plaete : (pl. –n) (f) disque, soc, plaque, tôle (objet)
peerd [ˈpɛːrt][ˈpæːrt] : (pl. –en) (n) cheval (générique) plaing [ˈplɛ᷈ ŋ] : (pl. -en) (m) parc
peerdenmeëster : (/pèèrdenmeëster) (pl. –s) (m) vétérinaire plakken : (plakte/plaktede/plakste, eplakt) coller, enduire, placarder, papier
pèèrdenmeëster : (/peerdenmeëster) (pl. –s) (m) vétérinaire plakken = tapisser
peerdezeëk [ˈpɛːrəzeˑək] : (pl. -en) (n) litt. pisse de cheval (= pisse d'âne ; planke : (pl. –n) (f) planche
qualificatif donné à une boisson fade) planten : (plantte/plantste, eplant) planter
peerdyzer (pl.-s)(n) : fer à cheval plasch : (pl. –en) (m) flaque d’eau
peere : (pl. –n) (f) poire plastyk : plastique
peerenboom : (pl. -s/-en) (m) poirier plat : plat (adj.), carrément, par terre, plat helpen = aplatir, ruiner, plat zyn
peinzen : (/peizen) (peinsde, epeinsd) penser, songer = être dégonflé, être à plat
peizen : (/peinzen) (peisde, epeisd) penser, songer platesleepen [ˈplɑtæsleːpn̩ ] : anéanti ; ‘t ryk is platesleepen = le pays est
pelder [ˈpældər] : (pl. -s) (m) poèle (drap mortuaire) ; de hoeksches van den anéanti
pelder = les coins du poèle platse [ˈplatsə]: (pl. –n) (f) place (publique)
pellepooien [ˈpæləpoːjən] : (pellepooide/ pellepooiste, epellpooid) se balancer platsenaer [ˈplatsənɔːr] : (pl. -s) (m) habitant de la place (se dit des personnes
pen [ˈpæn] : (pl. -nen) (m) stylo ; hen schreeuwt "pen en inte" = il crie qui habitent les maisons de la place de la commune)
"plume et encre" (= à tue-tête sous la douleur) plek [ˈplæk] : (pl. –s) (m) endroit, lieu, tache ; by pleks = par endroits ; 't
penne [ˈpænə] : (pl. –n) (f) plume (grande), porte plume, stylo plume makt geen pleks = cela ne fait pas de taches
plekke [ˈplækə] : (pl. -n) (f) emplacement, endroit, lieu, local, pièce
pennedraeger [ˈpænədraːhər] : (pl. –s) (m) porte plume (néol.)
(d'habitation), salle, tache ; by plekke = en partie ; te plekke doen =
pensevylen [ˈpı᷈səviln̩ ] : (pinsevylde, epinsevyld) taquiner ranger ; de plekke afdoen = détacher ; plekke maeken = débarrasser,
pensevyler [ˈpı᷈səvilər] : (pl. –s) (m) agaçant déblayer, dégager, faire de la place ; plekke van = au lieu de ; in (de)
perk [ˈpærk] : (pl. -en/ -s) parc ; tweë perken salae = deux lits de salade plekke van = au lieu de ; at 't weere uut de plekke gaet = lorsque le
petje : (pl. -s) (n) parrain, pépé temps change, se gâte ; 'k en zyn nog nie te plekke = je ne suis pas arrivé
au bout
peule [ˈpøːlə] : (pl. -n) (f) gousse
plekken [ˈplæʔn̩ ][ˈplækn̩ ] : (plekste, eplekt) tacher, maculer
pezzel [ˈpæzəl] : (pl. -s) (m) pénis (à propos d'un animal)
ploef : (<ploeg) (pl. ploefs, (<ploegen, ploegs)) (n/m) charrue
pezzelen [ˈpæzəln̩ ] : (pezzelde/ pezzelste, epezzeld) bricoler
ploeven : (ploefde, eploefd) bouveter, rainurer, raboter des rainures ou des
pille [ˈpɛlə] : (pl. –n) (f) cachet (médicament)
languettes
pillege [ˈpɛləhə] : (pl. -n) pilule, pastille
plompede vul : plein à ras bord, plein "à bloc"
pinkoogen [ˈpinkoːhən] : (pinkoogde/ pinkoogste, epinkoogd) cligner des yeux ;
plonken [ˈpluŋʔn̩ ][ˈpluŋkən] : (plonkste/plonkte, eplonkt) plonger ; plonkende
hen is nog een keer bizzig mee pinkoogen = il a encore une fois bu un
vul = plein à ras bords, bondé
verre (litt. il est encore une fois en train de cligner des yeux)
plonkende vul : plein à ras bord
pinsen [ˈpı᷈ˑə᷈ ˑsn̩ ] : (pinstede, epinst) pincer
pluume : (pl. –n) (f) plume
pinte : (pl. –n) (f) chope, pinte
pluumen : (pluumde/pluumste, epluumd) plumer, déplumer
pintje : (pl. –s) (n) chopine
poepen [ˈpupm̩] : (poepste,epoept) baiser, forniquer
pioen [piˈjuːn] : (pl. ø) (n) thym
polityke [poliˈtikə] : (pl. –n) (f) politique
polityke man [poliˈtikə ˈma᷈ n] : (pl. –nen/ -s) (m) homme politique, politicien puuste : (pl. -n) (f) pustule, de/ze puuste scheuren (fam.) = s'en aller, se
polityke vrouwe [poliˈtikə ˈvrowə] : (pl. –n) (f) femme politique, politicienne casser (litt. percer la/sa pustule)
pooint [ˈpɔˑint] : (pl. -en) (m) point puut : (pl. -s/-en) (m) grenouille
poopelier [ˈpoːpəliːr] : (pl. -en) (m) peuplier puutebille : (pl. –n) (f) cuisse de grenouille
pooper [ˈpoːpər] : (pl. -s) (m) jonc, jonc des chaisiers ; 't is veele pooper = il y pykewys [ˈpikəwis] : pointu, conique
a beaucoup de joncs pysje [ˈpiʃə] : (pl. -s) (n) petit pénis
pooperhut [ˈpoːpər] : (m) touffe de jonc pysjekruuier [ˈpiʃəkryjər] : (pl. -s) (m) bon à rien
poorte [ˈpoˑərtə] : (pl. -n) (f) accès, entrée, porche, porte (d'une ville) ; pysjeloere [ˈpiʃəluːrə] : (pl. -n) (f) jus de chaussette, terme affectif donné à un
meësterpoorte = accès principal, entrée principale enfant
poot : (pl. –en) (m) patte, pied de table pyze [ˈpizə] : (pl. -n) (f) pénis (homme)
poret : (pl. Ø) (n) : poireau
post [ˈpɔst] : (pl. -en) (m) poste (PTT)(radio), poteau, montant (porte, fenêtre)
pot : (pl. -s/-ten) (m) pot, récipient, pots en pannen = ustensiles de cuisine
potlood [ˈpɔtloˑət] : (pl. -s) (n) crayon mine, mine de plomb, pâte graphitée ;
potlood om de stoove te kuuschen = pâte graphitée pour nettoyer le poële r
potte(n)bismer [ˈpɔtəbɛzmər] : (pl. –s) (m) brosse à récurer
pottekaerieren [ˈpɔtəkariːrn̩ ] : (pottekarierste / pottekarierde, epottekarierd)
cuisiner (corvée)
raeden [ˈrɔ᷉ ːn] : (raedste, eraed) deviner; estimer (valeur), évaluer
pottekariere [ˈpɔtəkariːrə] : (pl. Ø) (f) batterie de cuisine (cf. angl. pothecary)
raeder [ˈrɔːdər] : (pl. –s) conseiller
potten-en-pannerie [ˈpɔtnɛ᷈ mˈpanəriː] : (pl. Ø) (f) batterie de cuisine (pots et
poêles) raedsman [ˈrɔːdsma᷉ ][ˈrɔːdsman] : (pl. –s/-nen) (m) conseiller
pound : (pl. –en) (m/n) livre (poids) raeken [ˈraːkn̩ ] : (raekste/ raekede, eraekt) atteindre
pourcent [purˈsɛnt] : (pl. Ø) (n) pourcentage raere [ˈrɔːrə] : (pl. -n) (f) personne bizarre, personne drôle, hurluberlu, rigolo
praelen [ˈpraːln̩ ] : (praelde/ praelste, epraeld) déféquer (vulg.) raeren [ˈrɔːrn̩ ]: (pl. Ø) (m) personne bizarre, personne drôle, hurluberlu, rigolo
prestaesje [prɛsˈtɔːʃə] : (pl. -n) (f) prestation rakke (in …vallen) : (tomber) en panne, in rakke = en mauvais terme, in
rakke kommen = se disputer
priemtje [ˈprimtʃə] : (pl. -s) (n) petite quantité (matière : ex = beurre)
ramenten [raˈmæntn̩ ] : (ramentede/ ramenteste, erament) faire du bruit, faire
principaelste [pri᷈siˈpaːlstə] : (pl. –n) (n) bouquet (du viager), principal
du chahut, faire du charivari, faire du raffut, gesticuler
probéérbank [ˈprobeːrba᷈ ŋk] : (néol.) (pl. -en) (m) banc d’essai
rampe [ˈrampə][ˈra᷈ mpə] : (pl. –n) (f) accident, dégât, dommage
probeeren : (probeerde/probeerste, eprobeerd) essayer, tenter, expérimenter
rampeneerd : abimé, esquinté
prochie : (pl. –n) (f) paroisse, village (lieu)
rampeneeren : (rampeneerde, erampeneerd) détériorer, causer un accident
prokuuraesje [ˌprokyˈrɔːʃə] : (pl. –n) (f) procuration
rap : rapide, prompt
prokuuratoor [prɔkyraˈtɔːr] : (pl. –s) (m) procureur
rat : (pl. -s/-ten) (m/f) rat
promoosje [ˈpromoːʃə] : (pl. -n) (f) promotion, réclame
ravooi [raˈvoːj] : (pl. -s) (n) vacarme, tapage, raffut, boucan, chambard ; 'k hen
prooper : propre, proprement ravooi had mee dat = ça a fait du vacarme
proposeeren [ˈpropozeːrn̩ ] : (proposeerde/ proposeerste, eproposeerd) proposer recht : droit, eerlik en recht = honnête et droit
pruume : (pl. –n) (f) prune, drooge pruume = pruneau recht : vrai, véritable (syn. echt)
pruumenboom : (pl. -s/-en) (m) prunier recht [ˈræχt] : (pl. -en) (n) droit (juridique) ; hen het 't recht = il a le droit
prys [ˈpris] : (pl. pryzen) (m, n) prix rechtsch [ˈræʃ] : direct, directement, droite ; 't is een rechtsche antoorde =
pulle : (pl. –n) (f) bidon, bonbonne, fiole, gourde, réservoir, de pulle waeter c'est une réponse directe
= la gourde d’eau rechtschs : à droite
puupe : (pl. –n) (f) pipe rechtuut : aussitôt, immédiatement, tout de suite
puupeling [ˈpypeliŋk] : (pl. –en) (n) stalactite
reegen : (pl. Ø) (n) pluie ronduut [ˈrundyt] : alentour, autour ; een ronduuten dyk = une douve, un
reegenen : (reegende, ereegen) pleuvoir, ‘t reegent lyk/lik smyten/gieten fossé circulaire
= il pleut à verse rood : rouge, bloeiende/bluuiende rood = rouge écarlate,
reegenmantel : (pl. –s) (m) imperméable gloeiende/gluuiende rood = chauffé au rouge, rood kommen = rougir
reen : (n) pluie rooken : (rokte/rokste<rookte/rookste, erokt<erookt) fumer, dégager de la
reenen : (rinde<reënde, erind<ereënd) pleuvoir, ‘t rint (< reënt) = il pleut, ‘t fumée
rint lyk/lik smyten/gieten = il pleut à verse room [ˈroːm] : (n) crème fraiche
reize : (pl. –n) (f) voyage roomen [ˈroːmn̩ ] : (roomde, eroomd) écrémer ; de / 't maeik roomen =
rentier [ˈrɛntiːr] : (pl. -s) (m) rentier soutirer la crème
reuke [ˈrøːkə] : (pl. –n) (f) flair, odeur, odorat, parfum, senteur ; de goe reuke rooze : (pl.–n) (f) rose (fleur)
= le parfum Roozendaele : Rosendael (ville)
reun [ˈrøːn] : (pl. –s) (m) ongre ros : cf roste
reuter [ˈrøːtər] : (pl. -s) (m) chien roste : roux
reuze : (pl. –n) (f) géant, colosse round : vers, environ, aux alentours de, à peu près, rond, circulaire, round
revette [rəˈvætə] : (pl. -n) (f) rivet verteeren = dilapider
revetten [rəˈvætn̩ ] : (revettede/ revetste, erevet) riveter rounde : (f) parage, pourtour, circonférence, ronde, te rounde = aux environs
roundloop [ˈruntloːp] : (pl. –en) (m) chemin de ronde
rieken : (rook, erooken) sentir, flairer, humer, goed rieken = sentir bon, ‘t
rykt (< riekt) lyk/lik een specie = ça sent très bon (aliment) rug : (pl. ruggen) (m) dos (animal)
riester : (pl. –s) (m) versoir (d’une charrue) rusten : (n) repos
rik : (pl. -s/-ken) (m) dos (personne), ze rik is emakt (< emaekt) van rusten : (rustte, erust) se reposer
ganzepennen = il est insensible aux critiques rut [ˈrœt] : (pl. –s) (m) chien (mâle)
roe : (< roede) (pl. –n) (f) battant du fléau, verge, roe geeven (gaef, ruuschbotuusch : (pl. -en) (m) indomptable, pénible, qui travaille
egeeven) = accélérer (dans le travail)/ en mettre un coup, geeft maer roe ! grossièrement
= Secoue toi !/ Mets y un coup ! ruuschbruusch : hen is een beetje ruuschbruusch
roefsloef [ˈrufsluf] : (pl. -s) (m) balourd, grossier ruuschbuusch : (pl. -en) (m) indomptable, pénible, qui travaille grossièrement
roep [ˈrup] : (pl. Ø) (m/n) appel, rumeur (publique) ; 'k weeten nie an 't waer ruuschen : (ruuschede/ ruuschste, eruuscht/ eruscht) bourdonner, bruire, faire
is maer 't is in den roep = je ne sais pas si c'est vrai mais c'est la rumeur ; un bruit léger, ronronner (moteur)
navolgens den roep = selon la rumeur ; ‘k moeten an ‘t roep = je dois ruute [ˈrytə] : (pl. –n) (f) carreau, fenêtre, vitre, vitrine
faire mon service militaire
ruuzebuusch : (pl. -en) (m) querelleur
roepeerd [ˈruːpɛːrt][ˈruːpæːrt] : (pl. -en) (n) cheval qui est mené dans un attelage
ruuzelen : (pluriel) acouphènes
roepen [ˈrupm̩] : (riepe --/ roepte -/ roepede +/ roepste +, eroopen ++/ eroept
ruuzelen : (ruuzelde/ ruuzelste, eruuzeld/ eruzeld) bourdonner
--) appeler, héler
ryden : (reed, ereen) rouler (en voiture, à vélo), ryden mee/mit een auto =
roepsteën : (pl. -s/-ens) (m) pierre d’annonce (à la sortie des églises où le
garde-champêtre faisait les annonces publiques) conduire une automobile, ryden te peerd/pèèrd = chevaucher, monter un
cheval
roeren : (roerde/roerste, eroerd) bouger, remuer, gesticuler, se déplacer,
ryder [ˈridər] : (pl. -s) (m) conducteur
touiller, délayer
ryk [ˈrik] : (pl. –en) (n) pays
roestig : rouillé, rauque
rok : (pl. -s/-ken) (m) jupe ryke : riche, fortuné, ryke kommen = s’enrichir
rond [ˈrunt] : à peu près, autour de, environ ; rond de vichtiene = une rysche [ˈriʃə] : (pl. -n) (f) risque
quinzaine environ ; geef maer rond = passe le plat, fait tourner le plat ryschierlik [riˈ<iːrlɛk] : risqué
ronde [ˈrundə] : (pl. –n) (f) tour, de eerste ronde = le premier tour (d’une Rysel : Lille (ville)
élection)
rondomme [ˈrundɔmə] : autour, tout autour
schellen [ˈʃæln̩ ] : (schelde/ schelste, eschelt) avoir du poids, compter, exagérer
; 't schelt = ça compte ; 't schelt veele = il s'en faut de beaucoup
s schemper [ˈʃæmpər] : (pl. –s) moqueur, railleur
scherp : acéré, aigu, aiguisé, pointu
scheulen [ˈʃøːln̩ ] : (scheulde [ˈʃœldə]/ scheulste [ˈʃœlstə], escheuld [æˈʃœld])
diverger, être en désaccord ; wyne is ter daer die scheult julderen tweën
saerze : (pl. –n) (f) couverture ? = qu'y a-t-il comme désaccord entre vous ?
salaekomp [saˈlaːkɔmp] : (pl. –en) (m) saladier scheulen [ˈʃøːln̩ ] : (scheulde/ scheulste, escheult) écosser
sandiere [ˈsandiːrə] : (pl. –n) (f) saladier scheure [ˈʃøːrə] : (pl. -n) (f) grange
saucysse-ende [sɔˈsisændə] : (pl. -n) (m) saucisse scheuren : (scheurde/scheurste, escheurd) déchirer
schae doen : (schae dei(de), schae edaen) faire du tort, faire des dégâts, schieten : (schoot, eschooten) tirer, décocher (une flèche), abattre (avec une
léser, nuire, porter préjudice arme), germer
schaemel : pauvre, misérable schikgeld [ˈʃɛkhælt] : (n) monnaie
schaep : (pl. –en) (m/n) mouton schilderaere : (pl. schilderaers) (m) peintre (artiste)
schafbank ['ʃafbãŋk] : (pl. –en) (m) établi (de menuisier) schilderen : (schilderde/schilderste, echilderd) peindre (un tableau)
schakkelen [ˈʃakəln̩ ] : (schakkelde/ schakkelste, eschakkeld) attacher (avec un schilderplekke [ˈʃɛldərplækə] : (pl. –n) (f) atelier d’artiste (là où il peint) (néol.)
bouton de manchette) schilderwinkel [ˈʃɛldərwiŋkəl] : (pl. –s) (m) atelier d’artiste (galerie) (néol.)
schalle : (< schelle) (pl. –n) (f) tranche schingen : (schoung, eschoungen) briller, luire (soleil)
schaprae [ʃaˈpraː] : (pl. -n) (f) armoire à provisions, garde-manger schoe : (pl. –n) (f) chaussure, soulier
schapsmeus : (< schaepsmeus) (pl. schapsmeuzen < schaepsmeuzen) râgout schoeband : (pl. –s) (m) lacet de chaussure
de mouton
schof : (pl. schooven) (m/n) tiroir, verrou
scharre : (pl. –n) (f) soc
schooien : (schooide, eschooid) mendier, vagabonder, pratiquer l’adultère
schatse [ˈʃatsə] : (pl. -n) (f) échasse ; lang en maeger lik een schatse = long
schooier : (pl. –s) (m) : mendiant, vagabond, coureur de femmes
et maigre comme une échasse ; op schatsen loopen = marcher sur des
échasses ; eermoe op schatsen = (litt. pauvreté sur échasses) grande schoole [ˈʃoːlə] : (pl. –n) (n) école (institution), (f) école (bâtiment), classe ;
pauvreté ; een lange schatse van een joungen = (litt. une grande échasse schoole houden = faire l’école
de garçon) un échalas schoolejoungen : (pl. –s) (m) élève
schatten [ˈʃatn̩ ] : (,) estimer, schoolekoster : (pl. –s) (m) instituteur, maître
schatten [ˈʃatn] : (schattede/ schatste, eschat/ eschatst) estimer (statistique, schoolen [ˈʃoːln̩ ] : (schoolde, eschoolt) écosser
valeur, prix), évaluer (prix), proposer (un prix), sonder (élections) ; ‘k schoolevrouwe : (< schoolevrowe) (pl. –n) (f) : institutrice, maîtresse d’école
schatten dat 't zoo veele kostte = j’ai estimé que cela coûtait autant schoonbroere : (pl. –s) (m) beau-frère
schattinge [ˈʃatiŋə] : (pl. –n) (f) estimation (statistique, prix), évaluation, schoone [ˈʃoˑənə][ˈʃuˑɔnə] : beau ; 't zyn schoonsten = au plus beau
sondage
schoonmoeder : (pl. –s) (f) belle-mère
scheëden [ˈʃeˑə᷈ ] : (pl. Ø) (n) séparation (de personnes)
schoonvaeder : (pl. –s) (m) beau-père
scheëden [ˈʃeˑə᷈ ] : (scheëdde [eˑə]/ scheëdste [ɛ][eˑə], escheëd [ɛ]) partir, se séparer ;
schoonzuster : (pl. –s) (f) belle-sœur
ze zyn escheëd = ils sont séparés ; hen is escheëd van ze wuuf = il est
séparé de sa femme schoot : (pl. –s) (m) giron, (sur les) genoux
scheëe [ˈʃeˑə] : (pl. Ø) (f) séparation (entre deux espaces) schoote [ˈʃoˑətə] : (pl. –n) (f) coup de feu, coup de fusil ; bouture, germe,
pousse
scheëf [ˈʃeˑəf] : (pl. scheeven) (n) pain perdu
schorte : (pl. –n) (f) tablier, giron
scheëf [ˈʃeˑəf] : de travers, en biais, mal, mauvais, oblique, tordu; 't gaet
scheëf afloopen = ça va aller mal ; scheëf loopen = dériver ; scheëf schreeuwen : (< schreewen) (schreeuwde, eschreeuwd) crier, s’écrier
loopen = dériver, scheëf kyken = loucher, être atteint de strabisme (syn. schrooden : (schrodste, eschrooden ) éplucher (pommes de terres crues)
lusch kyken) schryven : (schreef, eschreeven) écrire
scheeveren [ˈʃeːvərn̩ ] : (scheeverde/ scheeverste, escheeverd) zigzaguer
schubbelen : (<schobbelen) (schubbelde/schubbelste, eschubbeld) trébucher, Sint-Jozef [ˈsint joːzɛf] : Saint Joseph
hen en kunste/kunde nie verre gaen, hen schubbelde oover een strooi Sinte Maria Kappel [ˈsintə ˈmaːrja ˈkapəl] : Sainte Marie-Cappel
= se dit de quelqu’un qui traîne les pieds/ qui a des difficultés pour marcher Sinte-Augustynus [ˈsint ɔhəsˈtinys][ˈsint ɔhəsˈtinəs] : Saint Augustin
(litt. il ne pouvait pas aller loin, il trébuchait sur une paille)
Sinte-Franciscus [ˈsintə fra᷈siskys][ˈsintə fra᷈ siskəs] : Saint François
schuld [ˈʃœlt] : (pl. –en) (f) dette, faute (responsabilité), hen het schulden
booven zyn/zen hoofd = il est criblé de dettes ; 't is je schuld = c'est de Sinte-Omaersnaer [ˈstoːmɔːsnɔːr] : (pl. –s) (m) Audomarois
ta faute ; in 't schuld zyn = être en tort, avoir tort slachten : ( slachtede/slachtste, eslacht) abattre (les animaux), ressembler,
schulle [ˈʃœlə] : (pl. -n) (f) gousse hen slacht zyn vaeder/hen slacht an zyn vaeder = il ressemble à son
père, hen het meerder zyn vaeder eslacht of nuuw = il a davantage
schut [ˈʃyt] : (pl. –s) (m) barrière faite de deux barres horizontales fixes
ressemblé à son père que maintenant, signifier
superposées
slachthuus : (pl. slachthuuzen) (n) abattoir (industriel)
schuttel : (pl. –s) (m) assiette creuse, abreuvoir, auge, écuelle, plat, récipient,
den schuttel van de knie = la rotule slachtstal : (pl. -s) (m) abattoir (local qui était situé proche de la boucherie ou
des étables)
schutteldoek : (pl. -s/-en) (m) : torchon, lavette
slaen : (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen) frapper, taper, élancer (douleur),
schuttels : (f) la vaisselle
abattre (les animaux), bollaert slaen = groguir, in brokke slaen =
schuufelen : (< suufelen) (schuufelste, eschuufeld) gazouiller, siffler (oiseau) fracasser, démolir, in vier slaen = enflammer, slaen mee/mit een stok =
schuuferluu [ˈʃyfərly] : (pl. -s) (m) hurluberlu, sauvage bastonner, slaen op etwien zilven = énerver
schuut [ˈʃyt] : (pl. –en) (m) barque plate , escute (petite barque de maraîcher du slaepe : (f) sommeil, in slaepe vaelen = tomber endormi
marais audomarois) slaepen : (sliep, eslaepen) dormir
schuute [ˈʃytə] : (pl. –n) (f) barque plate, escute (petite barque de maraîcher du slaeve : (pl.–n) (f) esclave
marais audomarois) slaffer : (/sloffer) (pl. –s) (m) pantoufle, savate
schynen [ˈʃin̩ ] : sembler ; (employé seulement sous la forme :) 't schynt slapkaemer : (< slaepkaemer) (pl.–s) (m/f) chambre
my/me dat = il me semble que
sleepeege : (pl. –n) (f) trainarde
schyster : (pl. Ø) (n) pétrole, de schyster pulle = le réservoir à pétrole, de
sleepen : (slipste / slipede, eslipt) trainer (derrière soi), herser, frotter, de
schyster keerse/keeise = la lampe à pétrole
voeten sleepen = trainer les pieds
schyten : (scheet, escheeten) chier (familier), ‘k schyten ael tegaere uut =
je les envoie tous balader (vulg. je les chie tous dehors), ‘t gaet schyten = sleeperaere : (pl. –n) (m) trainard
ça va barder (vulg. ça va chier) sleeperheegde : (pl. –n) (f) herse (pour égaliser les pâtures)
sciënsjachtig [ˈsjɛ᷈ ʃaχtəχ] : scientifique slekke : (pl. –n) (f) escargot, limace, ver de terre, lombric
sciënsje [ˈsjɛ᷈ ʃə] : (pl. –n) (f) science sleutel : (/slooter) (pl. –s) (f/m) clef
sciënsjevry [ˈsjɛ᷈ ʃəvri] : érudit ; hen is van ael sciënsjevry = il est érudit sleuver [ˈsløːvər] : (pl. -s) (m) haillon, homme en haillons
sekretaeresse [səkretɔːˈræsə] : (pl. -n) (f) secrétaire slicht : mauvais, mal, hen is slicht deure = il est mal parti, slicht kommen
sekretaerus [səkreˈtɔːrəs] : (pl. idem) (f, m) secrétaire = avoir un malaise, slichten droom = cauchemar
slier [ˈsliˑər] : (pl. -s) (m) glissade, dément ; hen het een slier = il s'est pris un
sekuuriteit [sekyriˈtɛit] : (pl. -en) (f) sécurité
coup d'aile (d'un moulin), il est toqué ; hen het den slier op = il a l'art et la
seminaerius [semiˈnɔːrjys] : (pl. Ø) (m) séminaire manière
senataer : (pl. -s) (m) sénateur slim : malin, intelligent, malicieux
senataerus : (pl. idem) (m) sénateur sloef [ˈsluf] : (pl. -s)(m) béotien, butor, personnage grossier, rustre
senatrice : (pl. -n) (f) sénatrice sloffer : (/slaffer) (pl. –s) (m) pantoufle
Seppen [ˈsæpm̩] : diminutif de Joseph slom [ˈslɔm] : courbe, tordu, arqué ; 't is krom en slom = c'est complètement
september : (m) septembre tordu (litt. c'est tordu et tordu)
seule : (pl. –n) (f) seau slooien [ˈsloːjn] : (slooide, eslooid) faner
Sint-Goewaert [ˈsint huːwɔːrt] : Saint Gohard slooter : (/sleutel) (pl. –s) (m) clef
Sint-Joorens [ˈsint ˈjɔːrəns] : Saint Georges, Saint Georges sur l’AA (commune) slot : (pl. –s) (n) cadenas, serrure
Sint-Joorus [ˈsint ˈjɔːrys] : Saint Georges
slunse [ˈslœ᷈sə] : (pl. -n) (f) bande de tissu, chiffon, loque, oripeau, femme de sparzen [ˈsparzn̩ ] : (sparsde/ sparste, esparsd) éclabousser
petite vertu, trainée speeke [ˈspeːkə] : (pl. -n) (f) rayon
sluuten : (sloot, eslooten) cadenasser, fermer à clef, verrouiller, freiner, speelen : (spilde < speelde, espild < espeeld) jouer
sluuten in melkanders/ malkanders/ melkangers/ malkangers =
spekke : (pl. –n) (f) bonbon
emboîter
sperreboom : (/sparreboom) (pl. -s/-en) (m) sapin
slyk : (pl.–ken) (n) boue
sperrenbusch : (/sparrenbusch) (pl. –en) (n) sapinière
slypen : (slypede/slypste, esleepen) aiguiser, meuler
spil [ˈspɛl] : (pl. -s/ speelen) (n) jeu
smaeke : (pl.–n) (f) gout, saveur
spinde : (pl. –n) (f) garde-manger (pièce)
smeus : (pl. smeuzen) (n) purée, compote, hachis
splyten [ˈsplitn̩ ] :(spleët, espleeten) fendre ; hen spleët zen hout mee veel yver
smissche [ˈsmɛʃə] : (pl. -n) (f) forge
= il fend son bois avec énergie
smisse [ˈsmɛsə] : (pl. -n) (f) forge
splyter [ˈsplitər] : (pl.-s) (m) tranchet
smooren : (smoorde, esmoord) fumer (une cigarette)
sportliefhebber [ˈspɔrtliː,hæbər] : (pl. -s) (m) amateur de sport
smout : (n) : saindoux, graisse
sportman [ˈspɔrtmɑn][ˈspɔrtmɑ᷈ ] : (pl. -s/ -nen) (m) sportif
smyten [ˈsmitn̩ ] : (smeët, esmeëten) jeter, lancer, ruer, in den kot smyten =
spreekwoord [ˈspreːkwoːrt] : (pl. –en) (m) dicton, proverbe, tic de langage
emprisonner, de kappe oover d'haege smyten = quitter les ordres (prêtre),
jeter l'éponge (litt. jeter la cape par dessus la haie) ; ’t het op myn spreeuwe : (< spreewe) (pl. –n) (f) étourneau, sansonnet
esmeëten ewist = ça m'est tombé dessus, cela m'est arrivé subitement sprietkarrewatte : (pl. –n) (f) (vulg.) vulve
snee : (pl. -s) (f) coupure, entaille, incision, tranchant (lame) springen : (sproung, esproungen) sauter, saillir, exploser, se jeter
sneemes : (pl. –sen) (n) plane (outil) spuuger : (pl. -s) (m) moto, motocyclette, scooter
sneeuw : (n) neige spuurluut : (pl. -s/-en) (m) courlis
sneeuwen : (< sneewen) (sneeuwde, esneeuwd) neiger stad : (pl. steeden) (n) cf stei
snel : joli, séduisant, ravissant stadhuus : (pl. stadhuuzen) (n) cf steihuus
snoek : (pl. –s) (m) brochet staeke : (pl. –n) (f) poteau, piquet, pieu, domme staeke = grand imbécile
snouw [ˈsnɔw] : (pl. -s) (m) morsure, simulacre de morsure stael : (pl. -s) (n) acier
snyden : (sneed, esneen) couper, chatrer, castrer, émasculer, fyn snyden = stael : (pl. –en) (m) tige, botte, twee poretstaels = deux bottes de poireaux
émincer staen : (stoeg/stounde, estaen) pauser, arrêter, s’arrêter, être debout, se
sociael [soˈsjaːl] : social trouver, stationner, se garer (voiture), stagner, doen staen = interrompre,
socysse [soˈsisə] : (pl. –n) (f) saucisse, hen en boundste/boungste zyn zounder/zounger staen = ininterrompu, incessant, staen
hound nie mit socyssen = il n’attachait pas son chien avec des saucisses zounder/zounger werk = être au chômage
soldaeterie [sɔˌdɔːtəˈriːə] : (pl. –n) (f) armée, soldatesque, hen moet ze staet : (pl. Ø) (m/f) état
soldaeterie doen = il doit faire son service militaire staetrechten [ˈstɔːdræχtn̩ ] : (pl.) (n) dépens, droits de succession
soorte : (pl. –n) (f) sorte, espèce, catégorie, race, variété, ‘t is ael soorten stal : (pl. –s) (n) tige
dernaer = c’est du pareil au même, van ael slangen soorte = de toutes stal : (pl.-len/-s/-lingen) (m/n) remise, débarras, étable
sortes stalling : (pl. –en) (n) étable (ensemble)
sop [ˈsɔp] : (pl. -pen) (n) jus stallingen [ˈstaliŋən] : (pluriel) ensemble d'étables
spae : (pl. –n) (f) pelle, bêche stamperen [ˈstampərn̩ ] : (stamperde/ stamperste, estamperd), estampiller,
Spaenje : Espagne oblitérer
spaensch : espagnol stap : (pl. –pen) (m) pas, hen makt stappen lyk een dykendaeiver = il
spaerboek : (pl. -s/-en) (m) livret d'épargne avance à grands pas (litt. il fait des pas comme un fossoyeur)
spaeren : épargner, économiser, ménager stee : (/stei) (pl. –en) (f/n) ville
sparke [ˈsparkə] : (pl. -n) (f) étincelle stee : (pl. –en) (f) café (FSS)
sparreboom : (/sperreboom) (pl. -s/-en) (m) sapin steehof [ˈsteiɔf] : /steihof (pl. steehooven) (n) jardin public
sparrenbusch : (/sperrenbusch) (pl. –en) (n) sapinière steehuus : (/steihuus) (pl. steehuuzen) (n) hôtel de ville, mairie
steeken : (stook, estooken) mettre, introduire en poussant, piquer, fourrer, straete : (pl. –n) (f) rue
élancer (douleur), dertusschen steeken = insérer, intercaler, interposer, straetensleeper : (pl. –s) (m) traîne les rues (personne)
die eegenstekt = qui est détestable, in de vangenisse steeken/smyten strange : (pl. –n) ( f) plage, rivage
= emprisonner, in vier steeken = enflammer, op etwiens rik steeken =
mettre quelque chose sur le dos de quelqu’un, steeken in ze beurze = streeke : (pl. –n) (f) région, pays, contrée
empocher streekeraedsman [ˈstreːkəˈrɔːtsma᷉ ] [ˈstreːkəˈrɔːtsman] : (pl. –s/-nen) (m) conseiller
steelen : (stool, estoolen) voler, dérober, piller, régional
steën : (pl. -s/-ens) (m) caillou, pierre, steën zyn = être ivre mort streng : sévère
steëndood : mort de fatigue, épuisé streusch : robuste, bien bâti, costaud
steënpit : (pl. -s/-ten) (m) puits (maçonné), puisard stront [ˈstrunt] : (pl. -s) (n) caca, excrément, merde, crotte
steënplaete [ˈsteˑə᷈ plɔːtə] : (pl. –n) (f) sablière strooi : (n) paille, chaume, strooien = en paille, en chaume, een huus
mee/mit een strooien dak = une maison au toit de chaume
Steënvoorde [ˈsteˑənvoːrdə] : Steenvoorde
strop : (pl. –s) (m) collet (piège), cordon tendu par les enfants de chœur à la
Steënvoordenaer [ˈsteˑənvoːrdənɔːr] : (pl. -s) (m) Steenvoordois
sortie de l’église pour empêcher les mariés de partir avant qu’ils leur aient
Steënvoordeneege [ˈsteˑənvoːrdəneːhə] : (pl. -n) (f) Steenvoordoise donné de l’argent,
stèèrt : (> steert) (pl. –s) (m) queue, manche (d'un fléau) stroppen : (stropste, estropt) s’accrocher, prendre au collet, gruger (figuré),
stei : (/stee) (pl. –en) (f/n) ville heurter (involontairement), hen het estropt ewist = il a été grugé,
steihof [ˈsteiɔf] : /steehof (pl. steihooven) (n) jardin public stroppen eegen etwat = trébucher, s’accrocher à quelque chose
(involontairement)
steihuus : (/steehuus) (pl. steihuuzen) (n) hôtel de ville, mairie
stropper : (pl. –s) (m) braconnier, filou
stemme : (pl. –n) (f) voix
strops leggen : (lei/leien/leiste/legde, eleid) braconner (litt. poser des collets)
stempel [ˈstæmpəl] : (pl. –s) (m) cachet de cire, tampon
stryken : (streek/strykste, estreeken) repasser, toucher de l’argent, être
stempelen [ˈstæmpəln̩ ] : (stempelde/ stempelste, estempeld) cacheter
pensionné, stryken van den disch = recevoir une aide publique
sterk : intense, fort, costaud, vigoureux, résistant, sterk en vroom = mastoc,
stryne : (pl. –n) (f) gauffrette sèche flamande (de nouvel an), étrenne
résistant
stuute : (pl. –n) (f) tartine
sterven [ˈstærvn̩ ] : (storf/storfde, estorven) décéder
styde : raide, styde van de koude = engourdi, styde vet = obèse
stier : (pl. –s) (m) : taureau
stydighyd : (f) raideur
stik : (pl. –ken) (n) lopin de terre, morceau, parcelle, pièce, champ, fragment,
een stik of 1, of 2, of 3 = expression pour dénombrer, hen het een stik in styf : figé
ze klooten = il a un coup dans l’aile styf : raide , très (+ adj.), très fort, fortement, te styf = trop
stillig [ˈstɛləh] : doucement styl [ˈstil] : (pl. steelen) (m) métier, profession ; man/menschen van den styl
stoel : (/stool) (pl. –s) (m) chaise, stoels verbreen = rempailler les chaises = artisan/ artisans
stool : (/stoel) (pl. –s) (m) chaise, stools verbreen = rempailler les chaises styldoender [ˈstildundər] : (pl. -s) (m) artisan
stoove : (pl. –n) (f) feu, poêle Stynje [ˈstinjə] : Augustin
stout :, styven : (steefste/steefede/steevende, steeven) figer, laeten styven = faire
stout [ˈstut] : assuré, audacieux, déterminé, effronté, grossier, hardi, insolent, figer (la confiture)
intrépide, sur de soi, téméraire ; te stout = impudent ; stout op 't ys zyn nie suifer : (< sulfer) (pl. –s) (m) allumette
wys = téméraires sur la glace ne sont pas sages ; hooge klimmers, diepe sukkelaere [ˈsœkəlɔːrə] : (pl. -n) (m) hère, personne de santé fragile, timbré ;
zwemmers, stout op 't ys, en zyn nie wys = ceux qui grimpent haut, ceux qui een ermen sukkelaer = un pauvre hère
nagent profondément, ceux qui sont téméraires sur la glace ne sont pas sages suuker : (pl. Ø) (f/n) sucre
stouteryk [ˈstutərik] : casse-cou, culotté, effronté, intrépide, sans gène, suukerpot : (pl. –s/-ten) (m) sucrier
téméraire
syzel [ˈsizəl] : (pl. -s) (m) zigzag ; je zoolevoore is lyk een syzel = ton sillon
stouthals [ˈstutals] : (pl. -halzen) (m) casse-cou, effronté, intrépide, téméraire, ressemble à un zigzag
stoutighyd [ˈstutəhit] : (pl. -en/ -s) (f) assurance, audace, bravoure, hardiesse, syzelen [ˈsizəln̩ ] : (syzelde/ syzelste, esyzeld) zigzaguer
témérité
televyzje : (pl. –n) (f) télévision
teljoor : (/taljoor) (pl. -s/-en) (m) assiette
ten honderden/hongerden [tnˈou᷉ ərdn] : pourcentage ; op hoeveele ten
t honderden het je inevooisd ewist ? = avec quel pourcentage (litt. combien
de pour cent) as-tu été élu ?
ten hounderd [tnˈou᷉ ərt] : (/houngerd) pour cent
ten houngerd [tnˈou᷉ ərt] : (/hounderd) pour cent
‘t (=het) : le, la (article défini + substantif neutre), ce, c' (adjectif démonstratif ten meesten [tn̩ ˈmeːsn̩ ] : de plus, en plus
neutre), il, elle (pronom personnel sujet neutre) ten minsten [tn̩ ˈminsn̩ ] : au moins, du moins, en moins
tachentig : quatre-vingt terrebut : (pl. –s) (m) : turbot
taefel : (pl.–s) (m/f/n) table, den taefel dienen/zetten/gereed doen = terve : (/tarve) (pl. –n) (f) blé, froment
mettre la table
terwyl dat [ˈtərwil ˈdat] : tandis que
taei : endurant, dur, costaud, résistant, souple, coriace
tette [ˈtætə] : (pl. -n) (f) mamelle, sein, sucette, tétine, téton
taele : (pl. –n) (f) langue (parlée ou écrite), langage, de vlaemsche taele =
teugel [ˈtøːhəl] : (pl. -s) (m) grosse corde, longe
la langue flamande, mit een tounge en een taele, je gaet overael = avec
une langue (partie du corps) et une langue (parlée), on va partout teuvel [ˈtøːvəl] : (pl. -s) (m) (cf. teugel)
taelekunste [ˈtaːləkœ᷈stə] : (pl. -n) (f) linguistique thei : (t(h)ei) (pl. –en) (m/n) thé
taerte : (pl. –n) (f) tarte thuus : à la maison, chez soi, thuus zyn = être au foyer
taljoor : (/teljoor) (pl. -s/-en) (m) assiette tien(e) : dix
tand : (pl. –s) (m) dent timberen [ˈtɛmbərn̩ ] : (timberde/ timberste, etimberd) timbrer
tarre : (< terre) (pl. –n) (f) asphalte, goudron, tuberculose tinke : (pl. –n) (f) tanche (poisson)
tarve : (/terve) (pl. –n) (f) blé, froment tisaene : (pl. –n) (f) tisane
tasse : (pl. –n) (f) tasse tnechtejoungen : (/knechtejoungen) (pl. –s) (m) garçon, adolescent
tatse [ˈtatsə] : (pl. -n) (f) clou de chaussure tneegentig : quatre-vingt dix
tatsevoet [ˈtatsəvuˑət] : (pl. -en) (m) pied à ressemeler tniepe [ˈtniˑəpə] : (pl. –n) (f) grosse tranche de pain
te : trop (+ adj.), te weeke = par semaine, te feite = tout à l’heure, te mets tnoppe : (/knoppe) (pl. –n) (f) bouton (de chemise, de veste), interrupteur,
(een keer) = quelques fois, parfois, te passe = à point, au point, te rounde commutateur
= alentour, te zien = sauf, te ! (interjection) = donc tnypen [ˈtnipn̩ ] : (tnypede / tnypste, etnypt) pincer
te feite [ˈtefeitə] : de fait, en conséquence, en fait, tout à l’heure tnypetanje [ˈtnipətaˑjə] : (< knyptange) (pl. –n) (f) tenaille
teë : (/teën) (pl. -s/-en/-ens) (m) orteil toch : pourtant, vraiment
teegen : contre, teegen de lucht = à contre-jour, teegen melkanders/ toe : fermé, clos
malkanders/ melkangers/ malkangers doen/zetten = opposer, teegen toedoen : (dei(de) toe, toe edaen) fermer, éteindre (la lumière)
steeken = opposer, teegen stryden = contredire, teegen werken = toekomste [ˈtukɔmstə] : (f) futur, avenir
contrecarrer, teegen ze zin = à son corps défendant
toen [ˈtu᷈ ] : donc
teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] : (tikste/tikte, etikt) émarger, inscrire, marquer,
parapher, signer, tracer toepezot [ˈtupəzɔt] : complètement fou, sot
teën : (/teë) (pl. -s/-en/-ens) (f/m) orteil toer [ˈtuːr] : (pl. -en) (m) tour ; den eersten toer = le premier tour (d’une
élection)
teeve [ˈteːvə] : (pl. –n) (f) chienne
toesmyten [ˈtuːsmitn̩ ] : (smeët / smeede … toe, toe-esmeëten) combler (un
tefrende [təˈfrændə] : différent, divers, plusieurs ; tefrende menschen =
trou)
diverses personnes
toetanden : (tandde … toe/ toetandde, toe-etand) contrarier, contredire
tegaere : ensemble, ael tegaere = tous ensemble
ton [ˈto᷈ ] : (/toun) alors, donc, puis, tout à l'heure, van ton af = dès lors, ton
tegaere doen : (dei(de)…tegaere, tegaere edaen) réseauter, travailler
al = déjà (avec une perspective d’avenir)
ensemble
tonne : (pl. –n) (f) tonne
tons [ˈto᷈ s] : ensuite, puis tuk : (pl. –ken) (m) sieste, somme, ‘k gaen een tuk(-sche) slaepen = je
tonsen [ˈto᷈ sn̩ ] : ensuite, puis, tout à l’heure vais faire un (petit) somme
toog : (pl. -s/-en) (m) comptoir tunsen [ˈtœ᷈sn̩ ] : ensuite, puis, tout à l’heure
toogen : (toogde/toogste, etoogd) montrer, indiquer, désigner du doigt, tusschen : entre, parmi, tusschen in = de temps en temps
paraître, toogen van = avoir l’air de, paraître tuun [ˈtyn] : (pl. –s) (m) chicane
top : (pl. -s/-pen) (m) pointe (extrémité), sommet, faîte, haut twalf : douze
torre : (pl. –n) (f) tour (bâtiment) tweë : deux, tweë keers = deux fois (à deux reprises)
toun : (/ton) alors, donc, puis, tout à l'heure, van toun af = dès lors, toun al tweëjaerig : biennal
= déjà (avec une perspective d’avenir) tweëmael : deux fois (employé en calcul)
tounge : (pl. –n) (f) langue (organe), sole tweëtaelig [ˈtweˑətaːlχ] [ˈtweːtaːlχ] : bilingue
tourisme [ˈturizmə] [tuˈrizmə] : (pl. -n) (f) tourisme tweëvoetig : bipède
touwe : (< towe) (pl.–n) (f) corde twintig : vingt
touwebroeksche : (< towebroeksche) (pl.–n) (n) string (néol.) tyd : (pl. –den) (m) période, temps (le temps qui passe), époque, van tyd toet
touwegroep : (<towegroep) (pl. –en) (m) cordée tyd = de temps en temps, den tyd van = lors de, hen is buuten tyd = il
traiteur [trɛˈtøːr] : (pl. -s) (m) traiteur est hors délai, hooge tyd = urgent, in een korten tyd = sous peu,
trakteur : (pl. –s) (m) tracteur mee/mit den tyd = à la longue, van nuuzen tyd = contemporain
trekken : (trok, etrokken) tirer (vers soi), faire un courant d’air, ‘t trekt = il y tzeeventig : (aussi tscheeventig mais préférer la forme englobante tzeeventig)
soixante-dix
a un courant d’air, doen trekken = infuser, van kante trekken = faire un
écart, ze plan trekken = se débrouiller tzestig : (aussi tschestig mais préférer la forme englobante tzestig) soixante
trekken achter : (trok achter, achter etrokken) ressembler (litt. tirer après
quelqu’un)
treklap : (pl. –s/-pen) (n/m) (néol.) enrouleur
treteeren : (treteerde, etreteerd) traiter (aux engrais)
treuren [ˈtrøːrn̩ ] :(treurde, etreurd) se faire de la bile u
tribuunael [tribyˈnaːl] : (pl. -s) (m) tribunal
trop [ˈtrɔp] : (pl. –pen/ -s) (m) équipe, troupe, troupeau
trouwen (mit/mee) : (< trowen) (trouwde/trouwste, etrouwd) se marier
(avec), épouser uutaeimen [ˈytaːjmn̩] : (aeimste/ aeimde … uut, uu taeimd)essouffler
trunte [ˈtrœntə] : (pl. -n) (m/f) ; een trunte van een vent = un lambin uutbasten : (uutbastede, uutebast) en raconter, dénoncer, ‘k gaen nog èèn
uutbasten = je vais encore en raconter une bonne, hen het 't uutebast = il
trunte [ˈtrœntə] : (pl. –n) (f) femme bileuse, femme hésitante, femme tatillonne,
a été dénoncé
maniaque (femme), procrastinatrice
uutbranden [ˈytbra᷈ ndn̩ ] : (brandste … uut, uutebrand) brûler entièrement,
trunter [ˈtrœntər] : (pl. –s) (m) homme bileux, homme hésitant, homme tatillon,
consumer
maniaque (homme), personne qui travaille lentement, personne maniaque,
uutbrillen [ˈytbrɛln̩ ] : (brilste/ brilde ... uut, uutebrild [ˈytæbrɛlt]) finir de devoir
procrastinateur
porter des lunettes ; hen is uutebrild = il n’a plus besoin de porter des
trunteren [ˈtrœntərn̩ ] : (trunterste/trunterde, etrunterd) être tatillon, lambiner,
lunettes
se faire de la bile, traîner (dans son travail)
uutgeeven [ˈutheːvn̩ ] [ˈytheːvn̩ ] : (gaef … uut, uutegeeven) donner (aboutir),
trunterie [ˈtrœntəriːə] : (pl. -ën)) (f) perte de temps ; 't is ael trunterie = c'est
donner tout (distribuer avec générosité ou inconscience), dilapider, bien
une perte de temps ressortir sur un fond, avoir du cachet, être expressif ; ‘t geeft wel uut = cela
trutlap : (pl. –s) (m) (vulg.) serviette hygiénique a du cachet ; ’t geeft op de Donckelestraete = cela donne sur/accès à la
truzzel [ˈtrœzəl] : (pl. –s) (m) atelier (ensemble d’ouvriers), équipe rue Donckèle ; wel uutgeeven = faire bonne impression, exposer clairement
tugsche [ˈtœhʃə] : (pl. –s) (n) goutte, un peu (liquide), een tugsche kaffie = uutgeevende [ˈytheːvəndə] : qui a du cachet ; een uutgeevende prochie = un
une goutte/ un peu de café village qui a du cachet
uutgroeien [ˈytχrujn̩ ] : (/uutgruuien) (groeiste/ groeide … uut, uutegroeid) uutvooizen [ˈytfoˑjzn̩ ] : (vooisde…uut, uutevooisd) éliminer (aux élections),
(gruuiste / gruuide ... ut, uutegruuid) grandir, s'agrandir, se développer rejeter (par son vote) (litt. voter dehors)
uutgruuien [ˈythryjən] : (pl. Ø) (n) développement uutzetten [ˈytzætn̩ ] : (zitste/ zetste/ zetede … uut, uutezet) remettre (à plus
uutgruuien [ˈytχryjn̩ ] : (/uutgroeien) (gruuide … uut, uutegroeid/uutegruuid) tard) ; ’t kind het uutezet ewist van een jaer om zen eërste komynje =
arriver au terme de la croissance la première communion de l’enfant a été remise/ reportée d’une année
uutgruuiende [ˈythryjəndə] : (pl. Ø) (n) développement uuver [ˈyvər] : cf. oever
uutkom : (pl. -men) (m) printemps
uutkommen [ˈytkɔmn̩ ] : (pl. -en) (n) sortie, ‘t uutkommen van de misse = la
sortie de la messe
uutlachen : (loech uut, uutelachen) se moquer de, railler, tourner en dérision,
rire au nez, bafouer v
uutleeven [ˈytleːvn̩ ] : (leefste/ leefde/ leevende… uut, uuteleefd) expirer,
mourir ; hen is uuteleefd = il est passé de vie à trépas
uutneemend [ˈytneːmənt] : éminent, hors du commun ; uutneemende
menschen = personnes éminentes, hors du commun vaeder : (pl. –s) (m) père
uutplakken [ˈytplaʔn̩ ] : (plakte/ plaktede/ plakste…uut, uuteplakt) afficher ; ‘t vaentje : (pl. –s) (n) bannière, 't en is nie assan kerremesse waer dat 't
uutval is uuteplakt = les résultats sont affichés vaentje stikt = (litt. ce n'est pas toujours la kermesse là où la bannière est
dressée) les choses ne sont pas toujours aussi roses qu'elles ne le paraissent
uutraeden : (raede/ raedede/ raedste... uut, uuteraen/uuteraed) deviner
vaerd [ˈvɔːrt][ˈvaːrt] : (pl. –en) (m/f) canal
uutrekken [ˈytrækn̩ ][ˈytræʔn̩ ] : (rook… uut, uuterokken) calculer, compter,
décompter, facturer, s’étirer ; hen is uuterokken = il est raide mort vaerdkante [ˈvɔːrtka᷈ ntə][ˈvaːrtka᷈ ntə] : (pl. –en) (f) rivage, bord (d’un canal)
uutroepen [ˈytrupm̩] : (riep/ riepen/ roepte/ roepede/ roepste…uut, uuteroopen vaeze : (pl. –n) (f) vase (la)
++/ uuteroept --) faire une annonce publique, proclamer vakansen : (pl. Ø) (f) congés, vacances
uutroepinge [ˈytrupiŋə] : (pl. –n) (f) proclamation (des résultats d'une élection, vallen : (n) chute, ‘t vallen van de bladden = l’automne
lecture publique) vallen : (viel/valste, evallen) tomber, choir, vallen in slaepe = s’endormir,
uutscheëden [ˈytʃeˑə᷈ ] : (scheëdste [ɛ] ... uut, uutescheëd [ɛ][eˑə]) s'arrêter vallen van ze zilve = s’évanouir, tomber en syncope, perdre ses sens, in
uutscheen : (< uutscheeden) (scheëdede/ scheëde/ scheëdste/ schidste… uut, rakke vallen = tomber en panne
uutescheëd/ uuteschid/ uutescheën) arrêter une activité, cesser une relation, van [va᷈] : de, du, par, que, hen komt van ‘t huus = il vient de la maison ; hen
interrompre is geboortig van Haezebroek = il est natif d'Hazebrouck ; hen wit maer
uutschieten : (uutschoot, uuteschooten) jaillir, poindre, germer van nee = il ne sait que dire non ; hen zegt assan van nee = il dit toujours
non ; van achter = derrière ; van … af = à partir de ; van booven = dessus
uutschilderen [ˈytʃɛldərn̩ ] : (schilderde/ schilderste... uut, uuteschilderd) dessiner,
; van den noorden = du nord ; ‘k peinzen/peizen van ja = je pense que
illustrer ; 't is uuteschilderd in de gazette = le journal est illustré oui ; van derweersen/derweerschen/derweischen = à travers,
uutschimpen [ˈytʃɛmpm̩] : (schimpte/schimpste…uut, uuteschimpt) railler ; het transversalement ; van eëgen = bien entendu, bien sûr, cela va de soi ; van
het hen uuteschimpt lyk dat 't zyn moet = il l'a raillé autant qu’il a pu le joungs af = dès l’enfance ; van klaere/klaere van = à force de ; van
faire, comme il se doit langs te min = de moins en moins ; van langs te meer = de plus en plus ;
uutschyten : (scheet…uut, uutescheeten) (fam.) abandonner, laisser tomber, van nuuw af = dès-à-présent, désormais, dorénavant ; van nuuw toe =
éjecter, arrêter sa mission, ‘t is wel uutescheeten = c’est bien torché désormais , van nuuw voorts = dès-à-présent, désormais, dorénavant ; van
uutsmyter [ˈytsmitər] : (pl. -s) (m) arracheuse (de pomme de terre) oover ouds = dans les temps reculés, dans les temps anciens, il y a
longtemps ; van ounger/ ounder = dessous ; van passe = à point ; van
uutspraeke [ˈytspraːkə] : (pl. –n) (f), accent, bagout, discours, expression orale,
vooren = devant ; van … voorts = à partir de ; van waer = d’où ; van
prononciation rhétorique ; hen het een goede uutspraeke = il a du bagout
wien = de qui
uutspreekinge : (pl. –n) (f) déclaration
vanaf [ˈvanaf] : depuis
uutval [ˈytfal] : (pl. Ø) (m, n) événement, issue (d'un événement), résultat ; ‘t
vandaege : aujourd'hui
uutval is uuteplakt = le résultat est affiché
vandejaere : cette année
uutvinden : (/uutvingen) (vound uut, uutevounden) inventer, découvrir
vandeweeke : cette semaine
uutvingen : (/uutvinden) (voung uut, uutevoungen) inventer, découvrir
vangen [ˈvɑ᷉ .ŋˑ] [ˈvɑ᷈ ˑ] [ˈva.jn̩ ] : (vangste/ vangde, evangd/ evangen) attraper, être verdobbelen [vərˈdɔbəln̩ ] : (verdobbelde/ verdobbelste, verdobbeld) doubler,
contaminé, rattraper (au vol) ; een vangede zykte = une maladie redoubler
contagieuse, dat vangt (nhem) = cela s'attrape (maladie), c'est contagieux, verdoen [vərˈduˑə᷈ ] : (verdei/ verdeien/ verdeiede, verdaen) refaire, remanier
je wit nooit/neuit hoe dat een katte een muus kut vangen = (litt.) on verdommenisse [vərˈdɔmənɛsə] : (pl. –n) (f) damnation, malédiction (fam.) ;
ne sait jamais comment un chat peut attraper une souris, Je wit nooit/neuit
(de manière expressive, utilisé pour la tête dans l'expression : ) je zoudt je
hoe dat een koe een haeze vangt, ze byt angers zo naer van 't land = dommighyd uut je verdommenisse slaen = tu devrais faire sortir l’idiotie
on ne sait jamais comment une vache attrape un lièvre, elle mord si près de la de ta caboche/de ta damnée tête
terre
verdraegen : (verdreeg, verdreegen) supporter, subir
vanger [ˈvɑ᷉ .ər] [ˈva.jər] : (pl. -s) (m) personne qui attrape
verdraeien [vərˈdrɔːjn̩ ] : (verdraeiste / verdraeide / verdroei, verdraeid /
vantevooren : auparavant, avant, d’avance
verdraeien) retourner, ze veste verdraeien = retourner sa veste
varre : (< verre) loin, éloigné, te varre gaen = exagérer
verdriet : (pl. –en) (n) chagrin, regret, verdriet geeven = chagriner
varsch : (< versch) frais
verdullen : (verdulste, verdullen) abasourdir, ‘t verdult me = cela
varte [ˈvartə]: cf. verte m’abasourdit
varve : (< verve) (pl. –n) (f) peinture vergaeren [ˈvərhɔːrn̩ ] : (vergaerde/vergaerste, vergaerd) collationner,
varven : (< verven) (vorf/vorfste, evorven) peindre rassembler, réunir
varver : (< verver) (pl. –n) (m) peintre (en bâtiment) vergaeringe [vərˈhɔːriŋə] : (pl. -n) (f) assemblée, rassemblement, réunion
vastenoensdag [ˈvastnuˑə᷈ sdɑx] : (pl. –daegen) (m) mercredi des cendres vergaeveloos [vərˈhaːvəloˑəs] : être au bout de ses capacités, qui part à
vasthouden [ˈvastudn̩ ] : (hield/ houdste... vast, vasthouden) appréhender, attraper, l'abandon, négligé
maintenir, prendre, tenir bon, tenir fermement vergeeten : (vergiste, vergeeten) oublier
vastleggen [ˈvastlæhn̩ ] : (lei/ legde... vast, vasteleid) attacher (un animal) vergoud : enragé, furieux, en fureur
vastmaeken [ˈvastmaːkn̩ ] [ˈvastmaːʔn̩ ] : (miek... vast, vastemaekt) attacher (un vergroeien [vərˈχruˑjn̩ ] : (/vergruuien [vərˈχryjn̩ ]) (vergroeide, vergroeid)
animal) (vergruuiste, vergruuid) agrandir, agrandir (une photo, un texte), développer
vat : (pl. vaeten) (n) tonneau, fût ; een tekst doen vergruuien = faire agrandir un texte ; die foto is
vechten : (vochte, evochten) affronter, batailler, combattre, lutter, se battre vergruuid = cette photo est agrandie
veele : beaucoup, nombreux, te veele = beaucoup trop (de) vergroot [vərˈχroˑət] : (pl. Ø) (n) agrandissement
veertien(e) : quatorze vergrooten [vərˈχroˑətn̩ ] : (vergrootede/ vergrootste, vergroot) agrandir
veertig : quarante vergruuien [vərˈχryˑjn̩ ] : (/vergroeien) (vergruuide, vergroeid) développer
velt [ˈvælt] : (pl. Ø) (n) feutre verhaelen [vərˈaːln̩ ] : (verhaelste/ verhaelde, verhaeld) narrer, raconter,
rapporter des propos, ressasser
velthoed [ˈvæltuˑət] : (pl. –s/-en) (m) chapeau en feutre
verhalse [vərˈalsə] : (pl. –n) (f) affaire, compte-rendu, histoire, narration,
veltpen [ˈvæltpæn] : (néol.) (pl. -nen) (m) stylo feutre
rapport, récit, résumé ; 't is een heële verhalse = c'est toute une affaire
venster : (pl.–s) (m/f) fenêtre verheffen [vərˈæfn̩ ] : (verheffede/ verhefste, verheft) dresser (élever)
vent : (pl. –en/–ens) (m) homme, mari, mâle (animaux), een jeutig vent = (monument), ériger
un boute en train verheffinge [vərˈæfiŋə] : (pl. –n) (f) édification, élévation, érection (d'un
verangeren : (verangerde, verangerd) changer, modifier monument)
verbinden [ˈvərbin̩ ˑ] : (verboundste, verbinden/verbounden) réseauter, relier verhuuzen : (pl. Ø) (n) déménagement
verbingen [ˈvərbiŋə᷈ ] : (verboungste, verbingen/verboungen) cf. verbinden verhuuzen [vərˈyzn̩ ] : (verhuusde, verhuusd) changer de place, déménager
verblend [ˈvərblænd] : ébloui ; verblend zyn = avoir un coup de foudre pour verjaerdag : (pl. verjaerdaegen) (m) anniversaire
quelque chose (maison, tableau, voiture,…) (litt. être ébloui) verjaeren : (verjaerde, verjaerd) renouveler, reporter à l’année
verbouwen [ˈvərbown̩ ] : (<verbowen) (verbouwde/verbouwste, verbouwd) prochaine/suivante , ‘t het verjaerd ewist = cela a été reporté à l’année
rebâtir, reconstruire suivante, ‘k en gaen dat nie verjaeren = je ne vais pas le reporter à
verbrandhyd : (pl. –s) (f/n) brûlure l’année prochaine
verbreen : remailler, rempailler, stoels/stools verbreen = rempailler les verjaersdag : (pl.verjaersdaegen) (m) anniversaire
chaises verjaerzen : (verjaersde, verjaersd) prendre une année de plus (en âge)
verkaerten : (verkaertste, verkaerte) jouer aux cartes, ‘t jaer verkaerten = verschieten, dat is at je nie wel eschooten en het den eersten keer =
jouer l’année aux cartes (passer le réveillon de l’an à jouer aux cartes) saisir, c’est quand tu n’as pas bien tiré la première fois
verkalteren [vərˈkaltərn̩ ] : (verkalterde/ verkalterste, verkalterd) refroidir ; je verschild : différent, divers
nooit laeten verkalteren = ne jamais te laisser refroidir verschillend [vərˈʃɛlənt] : différent
verkalteringe [vərˈkaltəriŋə] : (pl. -n) (f) refroidissement (santé) verschillig [vərˈʃɛləx] : différent, divers ; 'k hen verschillige dingen ekocht =
verkalteringe poere/poeders [vərˈkaltəriŋə puːrə/pudərs] : (f) (pl.) poudre/ j'ai acheté diverses choses
remèdes (du médecin ou de la pharmacie) contre le refroidissement verslooien [vərˈsloːjn̩ ] : (verslooide, verslooid) faner
verkennen : (/verkunnen) (verkende, verkend) reconnaître verslookeren [vərˈsloːkərn̩ ] : (verslookerde/verslookerste, verslookerd) faner
verkenninge [vərˈkæniŋə] : (pl. –n) (f) reconnaissance verslyten : (versleet, versleeten) user
verklaeren [vərˈklɔːrn̩ ] : (verklaerde/ verklaerste, verklaerd) s'éclaircir (temps) verstaen : (verstoeg/vertounde, verstaen) comprendre, melkanders/
verklaeringe [vərˈklɔːriŋə] : (pl. –n) (f) éclaircissement, explication melkangers/ malkenders/ malkangers verstaen = s’entendre bien
verkoopen [vərˈkoːpm] : (verkochte, verkocht) vendre ; verkoopen zyn = être verstaenbaere : (JLM) compréhensible
vendu, dénoncé verstaenlik : (FSS) compréhensible, intelligible
verkrachten : (verkrachtste, verkracht) violer verstallen [vərˈstaˑln̩ ] : (verstalde / verstalste, verstald) enliser ; verstallen zyn =
verkunnen : (/verkennen) (verkonde, verkund) reconnaître être enlisé
verkunninge [vərˈkœniŋə] : (pl. –n) (f) reconnaissance verstand [vərˈsta᷈ nt] : (pl. Ø) (n) bon sens, entendement, esprit, connaissance,
verkwespelen [vərˈkwæspəln̩ ] : (verkwespelde/ verkwespelste, verkwespeld) intelligence, raison ; hen het geen verstand = il n'a pas de connaissances ;
gaspiller verstand hen = avoir des connaissances (sur un sujet) ; hen het geen
verstand van ‘t visch = il n’a pas de connaissance en matière de poisson
verlaeten : (verliet/verlaetste, verlaeten) quitter, abandonner, délaisser
verstandig : raisonnable, sensé
verleede : passé, dernier
versteënderyk [vərˈsteːəndərik] : qui n'a jamais grandi, rachitique
verlichten [vərˈlɛχtn̩ ] : (verlichtede/ verlichtste, verlicht) alléger d'un poids,
soulager verstyven : (versteefste/versteefede/versteevende, versteeven) frigorifier, être
transis de froid, engourdir, ‘k zyn versteeven van de koude = je suis
verlies [vərˈliˑəs] : (pl. verliezen) (n) défaite hen het ze verlies kwaelk
engourdi par le froid
afenommen = il a mal accepté sa défaite
verte [ˈværtə] : (pl. -n) (f) distance, lointain
verliezen [vərˈliːəzn̩ ] : (verloor, verlooren) perdre, égarer, ze wyk verliezen =
perdre son chemin ; hen het tweë keers verlooren = il a subi deux défaites vertèèren : (< verteeren) (verteerde/vertèèrde, verteerd/vertèèrd) dépenser
verliezer [vərˈliːəzər] : (pl. –s) (m) perdant, vaincu vertoogbrieftje [vərˈtoːhbriftʃə] : (pl. -s) (n) reçu
verlooren : (part. passé) perdu (=défaite) ; 2 keers verlooren = 2 défaites vertoogen [ˈvərtoːhn̩ ] : (vertoogde/vertoogste, vertoogd) témoigner (de) (sens
(litt. perdu deux fois) figuré), être le signe (de), attester (de) ; hen vertoogd van de bizzighyd =
il témoigne de l’activité
verlossen [vərˈlɔsn̩ ] : (verlossede, verlost) délivrer, soulager
vertrek : (pl. –s/-en) (n) départ, toilette, WC
vermaeken [vərˈmaːʔn̩ ] : (vermiek, vermakt < vermaekt) raccommoder, réparer,
retaper vertrouwen [vərˈtrɔwn̩ ] : (< vertrowen) (vertrouwde/ vertrouwste, vertrouwd)
avoir confiance, se remarier ; hen is vertrouwd = il est remarié
vermatsen : (vermatste, vermatst) remaçonner
vertykelen [vərˈtikəln̩ ] : (vertykelste/ vertykelde, vertykeld) échanger (un article
vermousen [vərˈmusn̩ ] : (vermousde, vermousd) dénoncer
dans un magasin)
verneemen [vərˈneːmn̩ ] : (vernaem, vernoomen) reprendre
vervangen [vərˈvɑ᷉ ˑŋn̩ ][vərˈvaˑjn̩ ] : (vervangde/ vervangste, vervangen) rattraper
verneeminge [vərˈneːmiŋə] : (pl. –n) (f) reprise
vervarschen [vərˈvaʃn̩ ] : (vervarschtede, vervarscht) rénover, se rafraichir
vernieuwen [vərˈniːwn̩ ] : (< verniewen) (vernieuwde, vernieuwd) remplacer, (boisson)
renouveler
vervarven : (< ververven) (vervorf/vervorfste, vervorven) repeindre
verpoppelen [vərˈpɔpəln̩ ] : (verpoppelde/ verpoppelste, verpoppeld) rénover
vervlaemschinge/ vervlamschinge [vərˈvlamʃiŋə] : (pl. -n) (f) traduction en
(dans le sens de rafraichir) (maison, vêtement)
flamand
verpuppen [vərˈpœpm̩] : (verpuppede, verpupt) se refaire une santé, se retaper
vervoelen : (vervolde/vervolste, vervold) ressentir
verschieten : (verschoot/ verschooten/ verschootte/ verschootede/
vervoolen : (vervolde/vervolste, vervold) cf. vervoelen
verschietste, verschooten) saisir, surprendre, sursauter, trésaillir,
vervullen [ˈvərvœln̩ ] : (vervulste/vervulde, vervuld) combler, remplir, compléter vlaemsch : (n) flamand (langue)
(un imprimé) vlaemsch : flamand (adjectif)
verwisselaere [vərˈwɛsəlɔːrə] : (pl. –n) (m) échangiste (homme) vlaen : (vladde, evlaen) dépouiller, écorcher
verwisseleege [vərˌwɛsəlˈeːhə] : (pl. –n) (f) échangiste (femme) Vlaenderen : Flandre
verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] : (pl. Ø) (n) échange, contrepartie vleësch : (pl. Ø) (n) viande, chair
verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] : (verwisselde/ verwisselste, verwisselt) changer, vlerkslag [ˈvlærkslaχ] : (pl. -gen) (m) coup d'aile ; hen het een vlerkslag
échanger, intervertir, permuter ekreegen = il a reçu un coup d'aile
verwisselinge [vərˈwɛsəliŋə] : (pl. –n) (f) échange, rechange vliege : (pl. –n) (f) mouche
verwoschkomp [vərˈwɔʃkɔmp] : (pl. –en) (m) bassine à lessiver vliegen : (vloog, evloogen) voler (dans l’air)
verzeekeraer : (pl. –s) (m) assureur (homme) vliegende muus : (/vlindermuus) (pl. vliegende muuzen) (m) chauve-souris
verzeekereege : (pl. –n) (f) assureur (femme) vlindermuus : (/vliegende muus) (pl. vlindermuuzen) (m) chauve-souris
verzeekering : (pl. –en) (n) assurance vloer : (pl. -s/-en) (m/f/n) carrelage, (n) sol
verzetten [vərˈzætn̩ ] : (verzitste(-)/ verzetste(+)/ verzetede(++), verzet) vlotmèèrsch [ˈvlɔtmɛːʃ][ˈvlɔtmɛˑjʃ] : (pl. –en) (n) pré flottant
déplacer, remettre, reporter, surseoir voege [ˈvuːhə] : (pl. –n) (f) façon, orientation, voie
verzinlikkig [vərˈzɛnlɛkəx] : qui change toujours d'avis voetbrugge [ˈvuːtbrœhə] : (pl. –n) (f) passerelle
verzinlikkigen [vərˈzɛnlɛkəxən̩ ] : (m) homme qui change constamment d'avis volend [vɔlˈænt] : (pl. –en) (n) conclusion, dénouement, slicht begun, goed
veste : (pl. –n) (f) veste volend = mauvais début, bonne fin (= ce qui commence mal se termine bien)
vet : (n) gras volenden [vɔlˈæn̩ ˑ] : (n) extrémité, in 't volenden van je steertebeën = à
vet : gras, graisseux, graveleux, gros l'extrémité de ton coccyx
veugel : (pl. –s) (m/f) oiseau volenden [vɔlˈæn̩ ˑ] : (volendste, volend) achever, conclure, terminer
veure-ende [ˈvøːrændn̩ ] : (pl. –en) (n) fourrière (d’un champ) volendig [vɔlˈændix][vɔlˈændəx] : définitif
vichtien(e) : quinze volgens : selon, d'après, suivant, volgens dat hen zegt = suivant/selon ce
vichtig : cinquante qu’il dit
vier : (pl. –en) (n) feu, incendie, in vier kommen = prendre feu, in vier volk : (n) gens, peuple, population, foule, monde
steeken = incendier, wild vier = zona volksmuuzyke [ˈvɔˑwksmyzikə] [ˈvɔˑlksmyzikə] : (pl. -n) (f) musique traditionnelle,
vier(e) : quatre musique populaire
viertje [ˈvirtʃə] : (pl. -s) (n) petit feu ; 't profytviertje = l'incendie volontaire (pour voois [ˈvɔˑjs] : (pl. vooizen) (n) suffrage, voix (élection)
en tirer profit) vooisbelofte [ˈvɔˑjzbəˌloftə] : (pl. –n) (f) promesse électorale
vierwerk [ˈviːrwærk] : (pl. –en) (n) feu d’artifice ; de latste schoote van ‘t vooisbrieftje [ˈvɔˑjzˌbriftʃə] : (pl. –s) (n) bulletin de vote
vierwerk = le bouquet final du feu d’artifice vooisbuurow [ˈvɔˑjzbyˌrɔw] : (pl. –s) (m) bureau de vote
viftig : cf. vichtig vooisdag [ˈvɔˑjzˌdax] : (pl. vooisdaegen) (m) jour du scrutin
viktoorie [ˈviktoːriː] : (pl. –n) (f) victoire vooiskaerte [ˈvɔˑjsˌkɔːrtə] : (pl. -n) (f) carte d'électeur
vinden : (/vingen) (vound, evounden) trouver vooiskampanje [ˈvɔˑjskaˌ᷉panjə] : (pl. –n) (f) campagne électorale
vingen : (/vinden) (vounge, evoungen) trouver vooiskoffer [ˈvɔˑjsˌkɔfər] : (pl. –s) (m) urne (élection)
vinger : (pl. –s) (m) doigt vooiskotje [ˈvɔˑjsˌkɔtʃə] : (pl. –s) (n) isoloir
vinke : (pl. –n) (f) pinson vooispaneel [ˈvɔˑjsˌpaneːəl] : (pl. –en / -s) (m) panneau d’affichage électoral
visch : (pl. –en) (n) du poisson, (m) poisson vooisteller [ˈvɔˑjsˌtælər] : (pl. –s) (m) scrutateur
visscher : (pl. –s) (m) pêcheur vooistellinge [ˈvɔˑjsˌtæliŋə] : (pl. –n) (f) comptage des voix
visschershuus : (pl. visschershuuzen) (n) maisonnette de pêcheur vooisvergaeringe [ˈvɔˑjzˌvərhɔːriŋə] : (pl. –n) (f) meeting, réunion électorale
vlaeke : (pl. –n) (f) piège à perdreaux (châssis de toile tenu par une brindille vooiswachter [ˈvɔˑjzˌwaχtər] : (pl. –s) (m) délégué du parti (qui veille au bon
qui tombe sur l'oiseau lorsqu'il la fait tomber) déroulement du scrutin)
vlaems : cf. vlaemsch vooizeege [ˌvɔˑjzˈeːhə] : (pl. –n) (f) électrice
vooizen [ˈvɔˑjzn̩ ] : (vooisde, evooisd) élire, voter vryven : (vreef, evreeven) frotter
vooizer [ˈvɔˑjzər] : (pl. –s) (m) électeur vrywillige [ˈvriwɛləhə] : (pl. –n) (m) bénévole
vooizerslyste [ˈvɔˑjzərsˌlistə] : (pl. –n) (f) liste électorale (liste des électeurs) vul : plein, complet, plonkte vul = plein à ras bord, vul zetten = jointoyer,
vooizinge [ˈvɔˑjziŋə] : (pl. –n) (f) élection, vote rejointoyer
voor : (/vooren) devant vuuf : (/vuuve) cinq
vòòr : avant vuul : sale, malpropre, vuul maeken = salir, souiller
voor : pour vuulbak : (pl.–en) (m) poubelle
voor niet [ˈvoˑr/vɔr ˈniˑət] : pour rien (dévalorisant : qui ne vaut rien) vuulbekken : (vuulbekkede/ vuulbekste/ vuulbeksten, evuulbekt) dire des gros
mots, dire des vulgarités (à propos du sexe)
voordeure : (pl. –n) (f) porte d'entrée
vuuligheid : (/vuulighyd) (pl. vuuligheden) (f) détritus, saleté, ordure, crasse
voore-ende [ˈvoːrændn]: (pl. –en) (n) fourrière (d’un champ)
vuulighyd : (/vuuligheid) (pl. vuulighyden) (f) détritus, saleté, ordure, crasse
vooren : (/voor) devant
vuuve : (/vuuf) cinq
voorface [ˈvoˑərfasə] : (pl. –n) (f) façade (avant)
vyle [ˈvilə] : (pl. –n) (f) lime
voorhof : (pl. voorhooven) (n) jardin (de devant)
vys : difficile, dégoûté
voorouder : (pl. -s) (m) ancêtre, aïeul
vysmaeken : dégoûter
vóórvooistyd [ˌvoːrˈvɔˑjstit] : (pl. –den) (m) campagne électorale
vyze [ˈvizə] : (pl. –n) (f) vis
voorzetten [ˈvorzætn̩ ] : (zitste/zetste/zetede…voor, voorezet) pistonner,
promouvoir, protéger vyzeklinke [ˈvizəkliŋkə] : (vulg.) (pl. -n) (f) femme pénible, toujours
mécontente/ exigeante
voorzichtig : prudent
vyzekloote [ˈvizəkloˑətə] : (vulg.) (pl. -n) (m) homme pénible, toujours
voorzitter [ˌvoːrˈzɛtər] : (pl. –s) (m) président
mécontent/ exigeant
vorhande [ˈvorɑndə] : (pl. -n) (f) priorité
vyzeneuze [ˈvizənøːzə] : (pl. -n) (m) homme pénible, toujours mécontent/
vorts zyn [ˈvɔrs sin] : (wos/ was/ waeren ... vorts, vorts ewist) être parti ; hen exigeant
is vorts naer Lourdes = il est parti à Lourdes
vraegen : (vroeg/vragde < vraegde/vragste < vraegste, evragd < evraegd)
demander, interroger, inviter, convier
vraeger : (pl. –s) (m) demandeur
vrank [vra᷈ŋk] : franc, franchement
vriendlik : amical, aimable, gentil, poli, sympathique
w
vriezen : (vroos, evroozen) geler
vroeg : tôt, de bonne heure, ‘k zyn vroeg an = je suis en avance, de bonne
heure, précoce, vroeg in zyn = être tôt couché, vroeg of laete = tôt ou wachten (achter) [ˈwaχtn̩ ] : attendre, garder, monter la garde, surveiller, op
tard, vroeg op/uut zyn = être matinal wachten/te wachten = de faction, wacht een lytje = attend un moment ;
vroete : (pl. –n) (f) museau wacht een lytje, ‘k kommen = voilà, j’arrive (litt. attends un peu, j’arrive)
vrouwe : (< vrowe) (pl. –n) (f) femme, épouse wachter [ˈwaχtər] : (pl. s) (m) gardien, guetteur
vrouwmensch : (< vrowmensch) (pl. –en) (n) femme waeien : souffler, venter (verbe uniquement employé à la 3eme personne du
vry [ˈvri] : joli, beau, mignon, libre, op ze vry zyn = être à son compte, vry en singulier) 't waeit = il vente, waeien en buuschen = tempêter
frank zyn = avoir son franc parler ; hen goung vry en vrank derachter = waelen [ˈwaːln̩ ] : (waelste, ewaeld) promener, se balader
il y est allé franchement waepen [ˈwaːpm] : (pl. -en) (f/n) arme, outil
vrydag : (m) vendredi waer : où, vrai, ‘t en is geen waer = ce n’est pas vrai
vrydom [ˈvridɔm] : (pl. Ø) (m) espace de terrain compris entre le pied d'une haie waerhyd : (pl. waerhyden) (f) vérité
et la limite de la propriété, chez soi, domaine
waerighyd : (pl. waerighyden) (f) vérité
vryen : (vryste, evryd) flirter, fréquenter, te vryen gaen = courtiser
waerom : pourquoi
vryer : (pl. –s) (m) fiancé waervan [ˈwɔːvɑ᷈ ] : d'où, de quoi ; waervan komt dat = d'où cela vient il ?
waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ] : à quoi, dans quel but, dont, pourquoi ; waervoren het remporter, weere-oopendoen = rouvrir, weere-opgaen = remonter,
je dat ekocht ? = dans quel but as-tu acheté cela ? ; 'k en weeten nie weere-opstaen = se relever, weeretoedoen = refermer, weere-uutgaen
waervoren dat dat getuug gebruuken hadde = je ne sais pas à quoi avait = ressortir
servi cet objet weereld : (/wèèreld) (pl. Ø) (f) monde, globe, terre (planète)
waeter [ˈwɔːtər] : (pl. –en) (n) eau, goutte (medical), urine, waeter op ‘t herte wèèreld : (/weereld) (pl. Ø) (f) monde, globe, terre (planète)
= oedème ; me zyn edaen op nuus waeter = nous avons des problèmes wèèren [ˈwæːrn̩ ] (nhem …) : (wèèrste, ewèèrd) se dépêcher, s’empresser, se
mictionnels presser, se hâter ; je moet je wèèren = tu dois te dépêcher
waeteren [ˈwɔːtərn̩ ] : (waeterde/waeterste, ewaeterd) uriner (humain) wééreslag [ˈweːrəslaχ] : (pl. -en) (m) contrecoup, écho, résonnance
waetergang [ˈwɔːtərhaŋk] : (pl. - en) (m) fossé principal weerom [ˈweːrɔm] : à nouveau ; ‘t weere gaet weerom afbreeken = le temps
waeteringe : (pl. –n) (f) abreuvoir va à nouveau se dégrader
waeteringe [ˈwɔːtəriŋə][ˈwɔːtərı᷈ˑə] : (pl. -n) (f) fossé privé (dans le marais de weeten [ˈweːtn̩ ] : (wiste, eweeten) savoir, connaître, te weeten = c’est-à-dire,
Saint-Omer) hen en wilt 't nie weeten = il ne veut pas le savoir, hen wit maer van nee
waeterpas : (pl. waeterpassen) (n) niveau à bulle, ‘t is waeterpas = c’est de = il ne sait que dire non
niveau horizontal weeve : (pl. –n) (f) veuve
waeterplekke [ˈwɔːtərplækə] : (pl. -n) (f) plan d'eau weg : (pl. –en) (m/f/n) route, chemin, voie, ‘k en kun nie meer weg = je suis
waeterwilge [ˈwɔːtərwɛlhə] : (pl. –n) (f) saule d’eau à bout de force, weg zyn = être parti
waeze : (pl. –n) (f) vase (la) wegduuken : (dook…weg, wegedooken) cacher, se cacher (avec pronom
waezen [ˈwɔːzn̩ ] : (waesde, ewaesd) vomir personnel)
wal : (pl. -s/-len) (m/f) mare, bassin, douve wegloopen : (liep weg, wegeloopen) s'enfuir, se sauver
wandelen [ˈwa᷈ ˑəln̩ ] : (wangelste, ewangeld) promener, se balader wegmaeken [ˈwæhmaːʔn̩ ] [ˈwæhmaːkn̩ ] : (miek…weg, wegemakt < emaekt)
distribuer, se désaisir ; hen het ael wegemakt = il s’est dessaisi de tout
wangelen [ˈwa᷈ ːŋəln̩ ] : (< wandelen) (wangelste, ewangeld) promener, se
balader ; 'k gaen een keer wangelen = je vais me balader wegvliegen : (vloog weg, wegevloogen) s'envoler (par le vent ou oiseaux)
wanjelen [ˈwaˑjəln̩ ] : cf wangelen wegwyzer [ˈwæhwizər] : (pl. -s) (m) panneau indicateur, panneau de
signalisation
wanneer : quand (pron. interrogatif), lorsque
weie [ˈwɛiə] / weëe [ˈweˑə] : (pl. –n) (f) pâturage, pâture, prairie, pré
want : car
wel [ˈwæl] : bien, deerlik wel = excellent, wel beteeken/uutgeeven =être
wante : (pl. –n) (f) gant, gifle
expressif ; dat is wel = voilà qui est bien
warme : chaud, chaudement, ‘t is warm = il fait chaud
wenden [ˈwɛn̩ ː] : (wendste, ewenden) retourner ; ze veste wenden =
waschte : (/woschte) (pl. –n) (f) lessive retourner sa veste, wenden op etwien = héler
wasschen : (/wosschen) (n) lavage wenschen [ˈwæ᷈ʃn̩ ] : ( wenschede / wenschste / wenschte , ewenscht) souhaiter
wasschen : (/wosschen) (woschte, ewosschen) laver werf [ˈwærf] : (pl. werven) (m) manche de la pique
wedden [ˈwædn̩ ] : (wedde, ewed) parier werk : (pl. –en) (n) travail, emploi, œuvre, ouvrage, besogne, labeur, ‘t
weddenisse/ weddenesse [wædəˈnɛsə][wædəˈnæsə] : (pl. -n) (f) pari grotste/grutste (< grootste) werk = le gros œuvre
weddinge [ˈwædiŋə] : (pl. -n) (f) pari werken : (vrochte, evrocht) : travailler, pétiller
weëe [ˈweˑə]/ weie [ˈwɛiə] : (pl. –n) (f) pâturage, pâture, prairie, pré werker [ˈwærkər] : (pl. -s) (m) membre du personnel, travailleur
weegel : (pl. –s) (m) sentier, chemin werkloozighyd [ˈwærkloˑəzəhit] : (pl. Ø) (f) chômage, ‘k zyn zounder werk =
weeke : (pl. –n) (f) semaine, de slechte weeke / de droeve weeke = les je suis au chômage, werklos zyn = être au chômage
règles, la menstruation werkmensch : (pl. –en) (m/n) ouvrier
weere : (pl. Ø) (n) temps (le temps qu’il fait), ‘t is schoon weere = il fait werkplekke [ˈwærkplækə] : (pl. –n) (f) atelier (d’artisan –endroit où il fabrique)
beau, ‘t is slechte weere = il fait mauvais temps, smeerige weere = sale werkwinkel [ˈwærkwiŋkəl] : (pl. –s) (m) atelier (d’artisan – endroit où il vend)
temps
werren (nhem) : (se) dépêcher, (se) hâter, (se) presser, wert je ! = dépêche
weere : à nouveau, de nouveau, weere-afkommen = redescendre, toi !, je moet je werren = tu dois te dépêcher
weerebeneengaen = redescendre, weere-ingaen = se recoucher, weere-
wertel : (/workel/wortel) (pl.–s) (m) carotte
invooizen = réélire, weerekommen = revenir, weeremeeneemen =
wet [ˈwæt] : (pl. -ten) (f) loi, légalité ; de sociaele wetten = les lois sociales ; wunnen [ˈwœn] : (< winnen) (wunde, ewund) gagner
volgens/in de wet = dans la légalité wuuf : (pl. wuuven) (n) épouse, femme, conjointe
wethuus [ˈwætys] : (pl. wethuuzen) (n) palais de justice, tribunal ; ‘t Aerbeid wyd [ˈwit] : large
Wethuus = le Tribunal des Prud’hommes wyder : nous (forme emphatique)
wetten : (wetste, ewet) aiguiser, wetten en is geen versleeten, je krygt wygen [ˈwihn̩ ] : hen het priester ewygen ewist = il a été ordonné prêtre
snee en je rust dermee = aiguiser, ce n’est pas fatigant, tu obtiens du
tranchant en te reposant wyn : (pl. -s/-nen/-nens) (n) vin
weunder [ˈwø.ndər] : (pl. –s) (m) habitant wyne : quoi, que, ce que
weunen : (n) logis, habitation, demeure, logement, habitat wys : sage (d’expérience), averti, sensé, wyseleerd = érudit, cultivé, savant,
wyseleerden man = savant
weunen : (wonde/ wunde/ wunste, ewond/ ewund) habiter, demeurer, loger,
résider wysmaeken : (miek ... wys, wysemakt) inspirer (quelqu’un), influencer,
persuader
wevaere : (pl. –n) (m) veuf
wyzer : (pl. –s) (m) aiguille (d'une montre, horloge)
wieën : (< wieden) (wiedste, ewied) sarcler, enlever les mauvaises herbes,
désherber
wien : qui (pronom interrogatif)
wildevier : (pl. –en) (n) zona
willen : (/wullen) (wilste/wilde, ewild) vouloir y
wind : (pl. -en) (f) vent, hen het een wind opetrokken = il est ballonné
wind [ˈwint] : (pl. Ø) (n) lombalgie, lumbago, tour de reins
winden [ˈwin̩ ˑ] [ˈwiŋn̩ ] : (windde, ewind) trier les pommes de terre (avec une
trieuse), vanner ; erpels/ eerdappels winden = trier les pommes de terre ydel [ˈidəl] : vide
windmullen [ˈwinmœ.ln̩ ] : (m) tarrare, vanneuse yder : chaque
winnen [ˈwɛn] : (won/ wonde/ wunste/ wunde, ewonnen) gagner, remporter ; yver : (pl Ø) (n) énergie ; hen spleët zen hout mee veel yver = il fendait son
ze kost winnen = gagner sa vie, son pain bois avec énergie
winter : (pl. –s) (m/f) hiver yzer [ˈizər] : (pl. -s) (n) fer ; yzer en vier spuugen = (litt. cracher le fer et le feu)
wisse [ˈwɛsə] : (pl. –n) (f) saule osier être pugnace
wit : blanc yzerdraed [ˈizərdrɔːt] : (pl. -en) (n) fil de fer
wolke : (pl. –n) (f) nuage yzerkul [ˈizərkœl] : (pl. -len) (m) ferronier (terme méprisant)
woonder [ˈwondər] : (pl. –s) (m) habitant yzerpapier [ˈizərpapiːr] : (pl. -en) (n) papier de verre
woord : (pl. –en) (n) mot yzerschaere [ˈizərʃɔːrə] : (pl. -n) (f) cisaille pour couper le métal
woordenboek : (pl. -s/-en) (m) dictionnaire yzerweg [ˈizərwæχ] : (pl. –en) (n, m) chemin de fer, train, voie de chemin de fer ;
workel : (/wortel/wertel) (pl.–s) (m) carotte ‘k gaen gaen mit den yzerweg = j’irai en train
wortel : (/workel/wertel) (pl.–s) (m) carotte
woschte : (/waschte) (pl. –n) (f) lessive
wosschen : (/wasschen) (n) lavage
wosschen : (/wasschen) (woschte, ewosschen) laver z
wuffer : quel, lequel
wulk : quoi, que, ce que, wulk dat = ce que, den wulken = lequel, laquelle,
wulk is ‘t ? = qu’est ce que c’est ?
zaegen : (zaegde, ezaegd) scier (sens propre et figuré), râler
wulle : (pl. –n) (f) laine (mouton), fourrure
zaeien : (zaeide, ezaeid) semer
wullen : (/willen) (wulde/wulste, ewuld) vouloir
wunder [ˈwœndər] : (< winder) (pl. –s) (m) gagnant, vainqueur
zaeive : (< zelve) (invariable) (moi) même, (lui) même, (elle) même, etc..., zeuren [ˈzøːrn̩ ] : (zeurde/ zeurste, ezeurd) aigrir, frauder (à une élection, un
en personne, je/ julder/ me/ nhem/ nheur/ nhulder/ nuus/ ze zaeive examen), tricher, tromper
= toi/vous/moi/soi/elle/eux/nous/elle même zeurzen [ˈzøːrzn̩ ] : (zeursde, ezeursd) frauder, tricher (à une élection, un
zaeke [ˈzaːkə] : (pl. –n) (f) affaire, chose examen) (se dit là où l'on emploie le verbe zeuren pour « surir, aigrir »)
zaeterdag : (m) samedi zichten [ˈzɛxtn̩ ] : (zichtede, ezicht) tamiser
zak : (pl. –ken) (m) sac, mee/mit pakken en zakken = avec armes et zichter [ˈzɛxtər] : (pl. -s) (m) tamis
bagages ziek : malade
zand : (pl. –en) (m/n) sable ziek(en)waegen [ˈziˑək(ən)waːhən][ˈziːk(ən)waːhən] : (pl. -s) (m) ambulance
ze : (/zen) elle (pronom sujet), ils, elles (pronoms sujet), la, l' (pronoms ziekenberrje [ˈziˑəkənbærjə][ˈziːkənbærjə] : (pl. -n) (f) civière
complément féminin), les (pronoms complément), son, sa, ses (possesseur
zien : (zag, ezien) voir, derin zien = concéder, faire des concessions, nie kun
masculin)
zien = détester, van te vooren zien = prévoir
zee : (/zeie) (pl. –n) (f) mer, te zee gaen = naviguer
ziender [ˈziːndər] : (pl. –s) (m) prunelle ; hen ziet zen hound zo gèèrn of den
zeegel [ˈzeːhəl] : (pl. –s) (m) cachet, sceau, tampon ziender van zen ooge = il regarde son chien comme la prunelle de ses yeux
zeëk [ˈzeˑək] : (pl. -en) (n) urine (animal) ziender [ˈziˑəndər] : (pl. –s) (m) pupille
zeekel [ˈzeːkəl] : (pl. -s) (m) serpette ziendewaeter [ˈziˑəndəˌwɔːtər] : (pl. -en) (n) eau bouillante
zeëkeren [ˈzeˑəkərn̩ ] : (zeëkerde/zeëkerste, ezeëkerd) uriner (animal) zienlik [ˈziˑənlɛk] : visible
zeekerhyd [ˈzeːkərit] : (pl. -en/ -s) (f) sécurité, sûreté zin [ˈzı᷈]: (pl. –nen) (m) sens, esprit, gré, signification, ze zinnen missen =
zeepe : (pl. –n) (n/f) savon perdre la tête ; een goe zin = une bonne idée
zeer (hen) : (avoir) mal, douleur, zeer hen in ze tands = avoir mal aux dents, zinder [ˈzindər] : (pl. –s) (m) grille (du poêle sous le charbon, du convecteur)
zeer doen = faire mal zinders [ˈzindərs] : (pluriel) cendres agglomérées, mâchefer
zeere : vite, rapidement zingen : (zoung, ezoungen) chanter
zeesche [ˈzeːʃə] : (pl. –n) (f) faux zinken [ˈziŋkn̩ ] : (zonk, ezonken) descendre, s'enfoncer
zeeschesnaere [ˈzeːʃəsnɔːrə] : (pl. –n) (f) manche de la faux zinlik [ˈzɛnlɛk] : obstiné, têtu ; zinlik zyn = avoir des idées bien précises ;
zeetel : (pl. –s) (m) fauteuil ounzinlik = insensé
zeeven : sept zinlikke [ˈzɛnlɛkə] : (pl. –n) (f) obstinée
zeeven [ˈzeːvn̩ ] : (pl. -s) (n) tamis, crible ; hen is oover ’t zeeven = il est zinlikken [ˈzɛnlɛʔn̩ ] [ˈzɛnlɛkn̩ ] : (pl. zinlikke) (m) obstiné
déprimé (litt. Il est au dessus du tamis) zinnigen [ˈzɛnəxn̩ ] : (pl. zinnige) (m) obstiné
zeeventien : dix-sept zinniginne [ˈzɛnəxˌɛnə] : (pl. –n) (f) obstinée
zeggen : (zei(-de), ezeid) dire, ‘t is algelyk etwat/etwot te zeggen = c’est zitten : (zaet/zaetede/zitste, ezeeten) s'asseoir, être assis, sièger, by den
un comble, ‘t is te zeggen = c’est-à-dire, kwaed zeggen = médire taefel zitten = s’attabler
zeie : (/zee) (pl. –n) (f) mer, te zeie gaen = naviguer zo : donc, si, tellement (+ adjectif), van zo = dès que, zo dat = de sorte que,
zelfde : cf. zelfste de façon à, zo dikkers = si souvent, tant de fois, zo veele = tellement, tant
zelfste : (pl. Ø) (n) même chose de, zo veele te beeter = d’autant mieux
zelfste : même, identique zo dus [ˈzo ˈdœs] : donc
zen : (/ze) elle (pronom sujet), ils, elles (pronoms sujet), la, l' (pronoms zochte : doux, mou
complément féminin), les (pronoms complément), son, sa, ses (possesseur zoe : elle (forme emphatique, variante du pronom sujet zy)
masculin) zoeken : (zochte, ezocht) chercher, rechercher
zesse : six zoete : sucré, doux, suave
zestiene : seize zoeteluudende : harmonieusement
zetten : (zitste/zetste/zetede, ezet) poser, mettre, disposer, installer, modérer, zoetjes [ˈzutʃəs] : doucement
placer, édifier, van kante zetten = écarter, zetten nhem = se présenter
zooe [ˈzoˑə] : (pl. ø) (f) aigreurs d'estomac, reflux gastrique ; 'k hen de zooe =
zeule : (pl. –n) (f) semelle j'ai des aigreurs d'estomac
zeune : (pl. zeuns) (m) fils
zoole : (pl. –n) (f) charrue réversible, brabant double, semelle zwynemoere : (pl. –n) (f) truie, coche, zwynemoeren mee getten,
zoolen : (zoolde/ zoolste, ezoold) labourer paelingen mee tetten en scheeten mit/mee handhaeven = cette phrase
zoomer : (pl. –s) (m/f) été racontée autrefois par les enfants pour s’amuser – et collectée aujourd’hui
grâce à nos anciens - n’est pas sans rappeler les personnages fantastiques des
zot : (pl. –s/-ten) (m) fou, aliéné, valet, den zot houden mee etwien = se tableaux du peintre flamand Jérôme Bosch 1453-1516 et notamment de ses
gausser de quelqu’un, tourner quelqu’un en dérision, gasper zot zyn = œuvres « le jardin des délices » et « les tentations de St Antoine » où on y
raffoler, zot kommen = perdre la tête, zot zyn derachter = être épris de, voit notamment des personnages avec des têtes d’animaux, des oiseaux aux
aimer quelqu’un, zot zyn van = raffoler, een oploopere zot = un excité becs en forme de trompette et autres poissons à pattes. (litt. des truies avec
zot : fou, furibond des guêtres, des anguilles avec des seins et des pets avec des poignées)
zothoofd [ˈzɔtoːft] : (pl.-en) (m) fou, dingue ; (n) folle zwyneschinkel : (pl. –s) (m) jarret de porc
zottighyd [ˈzɔtəxit] : (pl. –en) (f) folie, injure, insulte ; hen het zen balg vul zy : elle (pronom sujet, forme emphatique), eux
zottighyden ezeid ewist = on lui a dit son plein d’insultes zyde [ˈzidə] : (pl. –n) (f) côté, face (objet), flanc ; op de andere / angere
zoudt : hen zoudt gern = il aimerait bien (+ verbe), hen zoudt liever = il zyde = en vis-à-vis, en face, de l’autre côté
préférerait (+ verbe) zyder : ils, elles (pronom sujet, forme emphatique), eux
zounder : (/zounger) sans, zounder doen = se passer de zylaege [ˈzilaːhə] : (pl. -n) (f) bas-côté, lisière, bord d'un champ
zounger : (/zounder) sans, zounger doen = se passer de zyn : (wos - waeren, ewist) être, ‘t is/‘t zyn = il y a, zyn der ? / is der/er ?
zout : (pl. Ø) (n) sel = y a-t-il ?
zoutvat : (pl. zoutvaeten) (n) salière zyn : son
zoveele (...of) : autant (...que)
zulver : (< zilver) (n) argent (métal)
zundag : (m) dimanche
zunne : (pl. –n) (f) soleil
zunnewyzer [ˈzœnəwizər] : (pl. –s) (m) cadran solaire
zuster : (pl. –s) (f) sœur
zuuden : (m/n) sud
Zuudpeene : Zuytpeene (ville)
zuutjes [ˈzytʃəs] : cf. zoetjes
zwaer : lourd, pesant
zwalm : (pl. –en) (m) hirondelle
zwart : (/zwort) noir
zweeten : (zwiste, ezwit) : transpirer, suer, zweeten lyk/lik een das = suer
comme un bœuf (litt. suer comme un blaireau)
zwemkomme : (pl. -n) (f) piscine
zwemmen : (n) nage, natation
zwemmen : (zwom, ezwommen) nager, flotter
zwervelen [ˈzwærvəln̩ ] : (zwervelde/ zwervelste, ezwerveld) zigzaguer
zwerven [ˈzwærvn̩ ] : (zwerfde/ zwerfste, ezwerfd) errer
zwort : (/zwart) noir
zwuugen : (< zwygen) (zweeg, ezweegen) se taire
zwuun : (< zwyn) (pl. -s/-nens) (n) cochon, porc
zwynebeier : (pl. –s) (f) baie de l’aubépine
zwynebuk : pl. -s/-ken) (m) verrat
zwynekot : (pl. zwynekooten) (n) porcherie
Expressions et proverbes dien borsteryk van een boer, hen het nog een keer een nieuwe(n) auto
kun koopen mit ’t loon van ze werkman op ze balg = ce salaud de
fermier, il a pu à nouveau acheter une nouvelle voiture sur le compte du
'T dinkt me dat = il me semble que
salaire de son ouvrier
't en is nie assan kerremesse waer dat 't vaentje stikt = les choses ne doofd lyk/lik een ruuzel = sourd comme un pot
sont pas toujours aussi roses qu'elle ne le paraissent (litt. ce n'est pas
toujours la kermesse là où la bannière est dressée) een man van de wet, hen grypt dat by ze zet en je lost hen buuten =
qu’il prenne ça et s’en aille (litt. un homme de justice, il attrape ça dans son
't gaet aele maete te booven = cela dépasse toutes les bornes
derrière et tu le mets dehors)
't gaet katjespil zyn = il va y avoir une dispute
een puut in de keele = un chat dans la gorge (litt. un crapaud dans la gorge)
'T schynt me dat = il me semble que
Et/At je 't schoon doet = si tu l'as belle/ si tu as l'occasion de le faire
't smakt van den trog om nog = ça a le goût de trop peu Et/At je 't schoon het = si tu en as l'occasion
't sop en is de koreie nie weerd = ça n'en vaut pas la peine (litt. le jus ne
Etwot die nie goed en is, je moet dat nie ophouden = Lorsque quelque
vaut pas la tripée, ça ne vaut pas tripette)
chose n’est pas bon, il ne faut pas le retenir
't winterwaeter, Aderhilligen bringt 't of vingt 't = Pluie d'hiver, Toussaint
EVNZ ( Edrukt Van Nuus Zelve) = IPNS (Imprimé Par Nos Soins)
l'apporte ou la trouve
God zegent je ! = Dieu te bénisse (formule prononcée en trinquant)
‘k hen werk toet oover men hoofd = j’ai du travail par-dessus la tête
gy zyt ounder/ounger de kanse = tu as de la chance
‘K zyn op hoofd van ‘t werk = je suis débordé de travail
hen en boundste/boungste zyn hound nie mit socyssen = il n’attachait
‘t goed weere het afebrooken mee de nieuwe maene = le beau temps a
pas son chien avec des saucisses
été cassé par la nouvelle lune
hen en is nie op dat naer = il n’est pas à cela près
‘t goed weere is afebrooken mee een dunderweere = le beau temps est
cassé par un temps d’orage hen en is nooit edraeien at ‘t pap rint = il n'est jamais là où il faut
‘t is een haer in de(n) butter = il y a de l’eau dans le gaz (litt. il y a un hen gaet lyk een dykendelver/dykendaeiver, hen makt stappen/hen
cheveu dans le beurre) stapt lyk een dykendelver/dykendaeiver = il avance à grands pas (litt. il
marche/il fait des pas, comme un fossoyeur)
‘t reegent lyk/lik smyten/gieten = il pleut à verse
hen gaet op in ‘t groot = il parle avec emphase
’T en is niemand ekommen om te bluuven, me weeten dat wel, maer ’t
zyn elk de zynen en de dood is ’t letste = personne n’est venu pour hen gaet te Poperinge den noene hooren luuden = il va se faire rouspéter/
rester, nous le savons bien, mais c’est chacun les siens et la mort est la cela va chauffer pour lui- pour son matricule/ il va se faire sonner les cloches
dernière (phrase prononcée lors des visites mortuaires) (litt. il va entendre midi sonner à Poperinghe)
’T is altyd etwien dien den letsten man ze zak op moet geeven = il faut hen gaet weeten hoeveele dat ‘t peeper d’once gaet = il va dérouiller/ il
toujours un homme pour mettre le sac sur le dos du dernier homme (il faut va payer cher/ il va savoir combien cela va lui coûter (litt. il va savoir combien
toujours un dernier, chaque homme a son rôle) d’once le poivre vaut)
’t is den eegenhoudend die ’t ooverwon = c’est la persévérance qui hen het den hand booven den knoop = il est tiré d'affaire/ il va s'en sortir
l’emporta (litt. il a la main au dessus du noeud)
Ael dat God bewaert, is wel bewaert = Tout ce que Dieu protège est bien hen het een hoofd lyk/lik een pot = il est têtu comme une mule
protégé (invocation prononcée lors des orages en faisant le signe de la croix hen het een stik in ze klooten = il a un coup dans l’aile
avec un rameau trempé dans l'eau bénite) hen het nog kracht nog macht = il est à plat, lessivé (litt. il n’a ni force, ni
Alles komt, den hondsbout is welekommen = tout arrive, la queue du chien puissance)
est bienvenue hen het schulden booven zyn/zen hoofd = il est criblé de dettes
beloofd is schuld = chose promise, chose due hen het van langste de intensje van polityke te doen = il a l’intention
De boeren klaegen assan pitten in steëns = les paysans se plaignent depuis longtemps de faire de la politique
toujours hen het ze schuut /schuute van kante etrokken = il a retiré ses billes
de latste koe doet de baelje toe = la dernière vache ferme la barrière (se hen het zen balg vul zottighyden ezeid ewist = on lui a dit son plein
disait autrefois aux gens qui empruntaient des chemins traversant les d’insultes
pâtures) hen is assan mit ze schuttel in 't drooge at 't pap rint = il n'est jamais là
où il faut
Hen is deure ael waeter ewosschen = il a trempé dans tous les coups mit een tounge en een taele, je gaet overael = avec une langue (partie du
hen is zot lyk een hespe = il est complètement fou (litt. il est sot comme un corps) et une langue (parlée), on va partout
dévidoir) nydig lyk/lik een miere = fâché comme une fourmi
hen it baeljesalae = il doit rester à la barrière, il ne peut pas entrer dans la pikke booten en is geen werk, je krygt snee en je rust dermee = battre
maison (litt. il mange de la salade de barrière. Se dit, par exemple, d’un sa pique, ce n’est pas travailler, tu obtiens du tranchant en te reposant
fiancé qui n’est pas autorisé à entrer dans la maison de sa promise) rood lyk een gybe = rouge comme une baie d’aubépine
hen moeste gaen weunen ounder Bussezeele brug = il devra aller vivre slicht begun, goed volend = mauvais début, bonne fin (= ce qui commence
sous le pont de Bissezeele (se dit de quelqu’un qui est en faillite) mal se termine bien)
hen moet soldaet zyn = il doit faire son service militaire Teteghem (Teeghem) is booven je buuk / Teteghem is booven
hen won geld lyk slyk = il gagnait de l'argent à tire-larigot (litt. comme de la buukeghem = jeu de mots avec Teteghem (tette = têton) commune proche
boue) de Dunkerque, Buukeghem (buuk = ventre) commune imaginaire et ghem
hen ziet zen hound zo gèèrn of den ziender van zen ooge = il regarde son (village) : le village du téton est juste au dessus du village du ventre.
chien comme la prunelle de ses yeux Tyd van kommen, tyd van scheëden = un temps pour venir, un temps pour
het 't heersens ? = Est-ce que cela a du sens ? partir
hoe luudig is de scheete, hoe meer wind = plus la rumeur est grosse, plus van een verzet komt een belet = d’un report vient un empêchement
elle fait de dégâts (litt. plus le pet est sonore, plus il y a de vent) wetten en is geen versleeten, je krygt snee en je rust dermee = aiguiser,
hoe vroeg hoe liever = le plus tôt sera le mieux ce n’est pas fatigant, tu obtiens du tranchant en te reposant
houdt je in ‘t gars = tiens-toi en forme (litt. tiens toi dans l’herbe) ydele schapraen maeken dulle bagynen = les garde-mangers vides mettent
in den pit van den winter = au creux de l’hiver les béguines en colère
in stok kommen = en venir aux mains ze rik is emakt (< emaekt) van ganzepennen = il est insensible aux critiques
je en moet den kaes van je brood nie laeten pakken = charité bien ordonnée ze verstaen noch kul noch kounte (vulg.) = ils ne comprennent rien à rien
commence par soi-même (litt. tu ne dois pas te laisser prendre le fromage sur
ton pain) Zwynemoeren mee getten,
je moet assan weeten waer (dat) den hound eboungen is = tu dois Paelingen mee tetten
toujours savoir où le chien est amarré En scheeten mit/mee handhaeven
je wit nooit/neuit hoe dat een katte een muus kut vangen = (litt.) on ne Cette phrase racontée autrefois par les enfants pour s’amuser – et collectée
sait jamais comment un chat peut attraper une souris aujourd’hui grâce à nos anciens - n’est pas sans rappeler les personnages
je wit nooit/neuit hoe dat een koe een haeze vangt, ze byt angers zo fantastiques des tableaux du peintre flamand Jérôme Bosch 1453-1516 et
naer van 't land = on ne sait jamais comment une vache attrape un lièvre, notamment de ses œuvres « le jardin des délices » et « les tentations de St
elle mord si près de la terre Antoine » où on y voit notamment des personnages avec des têtes
je zoudt je dommighyd uut je verdommenisse slaen = tu devrais faire d’animaux, des oiseaux aux becs en forme de trompette et autres poissons à
sortir l’idiotie de ta tête à claque pattes. (litt. des truies avec des guêtres, des anguilles avec des seins et des
Je zoudt klaegen pitten in ’t land = tu te plaindrais à n'en plus finir pets avec des poignées)
je zyt beeter moeten of te goed hen = il vaut mieux devoir qu’avoir droit,
être débiteur que créancier « Faucher » is maeien
kaeken gaet vóór bakken = il faut faire le plus urgent en premier (litt. mieux « Tourner » is draeien
vaut aller aux toilettes avant de cuire du pain), aller à l'essentiel En poepen is naeien
klaegen pitten en steëns = se plaindre beaucoup (mélange de langues française et flamande : "faucher se dit maeien, tourner se
me gaen/zyn de puupen uut = on se tire, on se casse dit draeien et baiser se dit enfiler")
me zyn de straete op = on s’en va
mee/mit pakken en zakken = avec armes et bagages Hebben is hebben, Avoir c'est avoir
Meneer Prot van 't hennekot = Monsieur Prout du poulailler (moquerie à Krygen is de kunste Obtenir est de l'art
l'encontre de quelqu'un qui se prend pour ce qu'il n'est pas) En spaeren is de geweunste Epargner est l'habitude
Hooge klimmers, Ceux qui grimpent haut, dessus
Diepe zwemmers, Ceux qui nagent profondément,
Stout op 't ys, Ceux qui sont téméraires sur la glace,
En zyn nie wys Ne sont pas sages

Zoolen en zaeien Labourer et semer


Pikken en maeien Piquer et faucher
En de boerinne naeien Et enfiler la fermière

Eet wel, Mange bien,


Drinkt wel, Bois bien,
Slaept wel, Dors bien,
Houdt de achterpoorte assan wel oopen,
Tiens la porte arrière toujours bien ouverte
En laet de dokteurs by de duuvels loopen
Et laisse les docteurs courir après les diables

Onze Vrouwe van Loretten


zonder/zonger buuk en zonder/zonger tetten
Notre Dame de Lorette
Sans ventre et sans seins (boutade)

Een paet in de helle Un pied en enfer


Een paet deruut Un pied en dehors
En hen schreeuwt daer Et il crie là
Lyk een haegepuut Comme une grenouille des haies

een stront(je) op me land une crotte sur mon champ


is een stuuver(tje) in men hand c'est une pièce dans ma main

Wormhoutstei, litt. Ville de Wormhout


waer dat hen ze broek af dei là où il baissa son pantalon
(moquerie sur Wormhout et ses habitants )

Jeu de mots en trinquant :


A : Gods Ezeltje (au lieu de God zegent je) A : Petit âne de Dieu
B : Ja, maer boreelt 't eerst en rydt derop B : Harnache le et monte
Virelangues

‘K hen een henne maer ‘k en hen geen haene = j’ai une poule mais je n’ai
pas de coq
‘T is een muus dien ruuze het en een luus diet kruupt op ‘t kruus in een
mans huus dien angenaem fuusmuus het dien nuus verblydt = c’est
une souris qui a des soucis et une puce qui grimpe sur une croix dans la
maison d’un homme au visage agréable qui nous réjouit
‘T is een ruute uut 't huus en at ‘t rint, ‘t rint derin = il y a une vitre de Dictionnaire
cassée et lorsqu’il pleut, il pleut à l’intérieur

français - flamand
Contenu du dictionnaire

2515 entrées
1023 mises en relief
97 proverbes et expressions
3 virelangues 01/2014

ANVT-ILRF
Steihuus – Hôtel de ville, 59670 Cassel
Nethuuzeke / Site : www.anvt.org
Netbrief / Courriel: infos@anvt.org
Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele
Tel : 09 54 96 83 16 Institut de la Langue Régionale Flamande
Vlaemsche Boeken en Geschryften Center - Centre de Ressources Documentaires
44 Carnotstraete - 44 rue Carnot – 59114 Steenvoorde –
Open ’n maendag, ’n dysendag en ’n woensdag 9:00–12:00 / 14:00-17:00 en ‘n 1sten
zaeterdag van elk maend van ten 9en toet ten noene -
Ouvert les lundi, mardi et mercredi 9:00–12:00 / 14:00-17:00 et chaque 1er samedi matin
du mois
Abréviations

(pl. –s) : pour former le pluriel, ajouter un « s » à la fin du mot


singulier
kaes : (pl. kaezen) : le pluriel modifie la graphie du mot, il est donc indiqué
en entier
(pl. Ø) : il n’y a pas de forme plurielle
(verbe intr.) : verbe intransitif
(f) : genre féminin = de
(m) : genre masculin = den
(n) : genre neutre = ‘t (pour het)
aerme : (/erme) : les deux options du mots sont en usage
kammen : (kamde/kamste, ekamd) : conjugaison au prétérit (2
formes possibles) + participe passé du passé composé
opmets : (< altemets(-en)) : la forme d’origine « altemets » a
donné la forme dérivée « opmets » qui est davantage en
usage aujourd’hui
Remerciements oordenboek : cf. woordenboek : la version oordenboek, moins
fréquente, renvoit à la version woordenboek

Cet ouvrage a été conçu avec l’aide de la commission « Académie » et de la commission kleëne : le tréma indique que le « e » est diphtongué
« Collectage » de l’Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele – Institut de la Langue (syn. lusch kyken) : « lusch kyken » est un synomyme de l’expression qui
Régionale Flamande. précède
Il est la sommation du lexique du livre ‘Het vlaams dan men oudders klappen » de Jean (néol.) : néologisme
Louis Marteel et du dictionnaire flamand-français de Arthur Fagoo, Joël Sansen et Philippe
Simon. Il a été complété d’apports des membres de la commission « Collectage ». (litt. suer comme un blaireau) : littéralement « suer comme un blaireau »
Nous remercions pour leur apport et par ordre alphabétique Guy Delafosse, Jacques (fig.) : figuré
Delafosse, Guy Depriester, Pierre Devulder, Daniel Devulder, Gérard Fackeure, Arthur (péj.) : péjoratif
Fagoo, Michel Gars, Marie Christine Lambrecht, Marcel Marchyllie, Huguette Roland,
Josiane Ryckebusch, Bruno Verhaeghe et Jean Wallyn.
Nous remercions les membres de la commission « Académie » et tout particulièrement
Philippe Simon, Jean Louis Marteel et Christian Ghillebaert pour leurs importants travaux
linguistiques et le temps qu’ils consacrent à la langue flamande.

(JLM) : source = ouvrage de cours de Jean-Louis Marteel « het vlaams dan men
Ce dictionnaire est conforme aux résolutions orthographiques de l’Akademie voor Nuuze oudders klappen »
Vlaemsche Taele – Institut de la Langue Régionale Flamande. (FSS) : source = dictionnaire français-flamand / flamand-français – Arthur Fagoo,
Il est régulièrement enrichi des apports du collectage entrepris par notre Institut. La Joël Sansen, Philippe Simon
version en ligne sera donc mise à jour régulièrement. En fonction des travaux en cours,
des erreurs pourront être corrigées et précisions orthographiques apportées.

Le président
Jean Paul Couché
accélerer : opgaen (ging/goung…op, opegaen), gaeze geeven (gaef, egeeven),
kattoen geeven (gaef, egeeven), (dans le travail) en mettre un coup = roe
geeven (gaef, egeeven)
a accent : uutspraeke [ˈytspraːkə] (pl. –n) (f)
accepter : anveerden [ˈa᷈vɛːrn̩ ] [ˈanvɛːrn̩ ] (anveerdde/ anveerste, anveerd), erkennen
[ɛrˈkɛnː] (erkende/ erkenste, erkend), erkunnen [ɛrˈkœnː] (erkunde/ erkunste,
erkund)
accès : poorte [ˈpoˑərtə] (pl. -n) (f) ; accès principal = meësterpoorte
accident : rampe [ˈrampə][ˈra᷈ mpə] (pl. –n) (f), causer un accident =
rampeneeren (rampeneerde, erampeneerd)
à : an [ˈa᷈] (prép), (lieu) naer
accommodant : gewillig [həˈwɛləx]
à peu près : rond [ˈrunt]
accompagner : meegaen / meigaen (ging/goeng mee/mei, mee/mei-egaen)
à quoi : waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ] ; je ne sais pas à quoi avait servi cet objet ='k
en weeten nie waervoren dat dat getuug gebruuken hadde accord : akkoord [aˈkoːrt] (pl. -en) (n) ; ils ont conclu (litt. topé) un accord
= ze hen een akkoord eklopt
abandon : (qui part à l'…) vergaeveloos [vərˈhaːvəloˑəs]
accrocher : hangen (hangde/hangste, hangd)
abandonner : uutschyten (scheet…uut, uutescheeten) (fam.) verlaeten (verliet
/verlaetste, verlaeten) accrocher (s’) : stroppen (stropste, estropt), s’accrocher à quelque chose
(involontairement) = stroppen eegen etwat
abasourdi (être) : dul (kommen)
accueillant : ountvangdig
abasourdir : verdullen (verdulste, verdullen), cela m’abasourdit = ‘t verdult me
accueillir : ountvangen (ountvangste/ ountvangde/ ountvong, ountvangen/
abats : afval [ˈafal ] (pl. -len) (n)
ountvangd/ ountvong)
abattoir : slachthuus (pl. slachthuuzen) (n) (industriel), slachtstal (pl. -s) (m) accuser : beschulden [bəˈʃœldn̩ ] (beschuldde/ beschuldste, beschuld)
(local qui était situé proche de la boucherie ou des étables)
acéré : scherp
abattre : afslaen [ˈafslɔ᷈ ː(n)] (sloeg/ sloegen/ sloegdede…af, afesleegen/ afeslaen),
(les animaux) slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen), achat : komissje (pl. –n) (f)
slachten ( slachtede/slachtste, eslacht), (un arbre) ommedoen (ommedei(de), acheter : koopen (kochte, ekocht), acheter à crédit = koopen op schulden
ommedaen), (avec une arme) schieten (schoot, eschooten), abattre du travail achevé : af ['af], of ['ɔf]
= afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen), werk afloopen, achever : volenden [vɔlˈæn̩ ˑ] (volendste, volend)
laisser abattre = laeten gaen
acier : stael (pl. -s) (n)
abbé : abbé [aˈbe] (pl. –s) (m), père abbé d’une abbaye = busschoop [ˈbœʃoːp] (m)
acouphènes : ruuzelen (pluriel)
abbesse : abdisse [aˈbɛsə] (pl. –n) (f)
action : daed [ˈdɔːt] (pl. –en) (m)
abîme : afgrond [ˈafhrunt] (m)
activité : aktiviteit [aktiviˈteit] (pl. -en) (f), bizzigheid [ˈbɛzəχeit] (pl. -heeden) (f)/
abimé : rampeneerd bizzighyd [ˈbɛzəχit] (pl. -en) (f)
aboyer : bassen (bastede/baste, ebasd) Adinkerke : Hooikerke (ville)
abreuvoir : schuttel (pl. –s) (m), waeteringe (pl. –n) (f) adjoint : adjoen [adʒuːn] (pl. –s) (m), adjoing [adʒuı᷈ŋ] (pl. –s) (m)
abri : bevryd [bəˈvrit] (pl. Ø) (n) ; mettre à l’abri = in ‘t bevryd doen ; tenir à administration : administraesje [adminisˈtrɔːʃə] (pl. -n) (f)
l’abri = in ’t bevryd houden admirer : geern zien [ˈhæːrn ziˑən] (zag ... geern, geern ezien)
abriter : bevryden [bəˈvridn̩ ] (bevrydste/ bevrydde, bevryd)
adolescent : knechtejoungen / tnechtejoungen (pl. –s) (m)
absolution : absoluusje [absɔˈlyʃə] (pl. –n) (f), donner l'absolution = de
adolescente : meisejoung (pl. –ens) (n)
absoluusje geeven
adresse : adresse [aˈdræsə] (pl. –n) (f)
absorbant : drinklik
adresse manuelle : handelingen [ˈaˑjəliŋən] (pluriel) (f), hanjelingen [ˈaˑjəliŋən]
absorber : (comme un buvard) opdrinken (drounk ...op, opedrounken)
(pluriel) (f) ; il est d'une grande adresse manuelle = hen het veele
accabler : (de malheur) plaegen (plaegde/plaegste, eplaegd) hanjelingen
accélérateur : opgaender (pl. –s) (m) adultère : pratiquer l’adultère = schooien (schooide, eschooid)
affaire : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f), zaeke [ˈzaːkə] (pl. –n) (f) ; c'est toute une aimer : (des aliments) meugen (meugste, emeugd)
affaire = 't is een heële verhalse ; il est tiré d'affaire/ il va s'en sortir (litt. il aimer : (personne) geern zien [ˈhæːrn ziˑən] (zag ... geern, geern ezien), (chose)
a la main au dessus du noeud) = hen het den hand booven den knoop geern hen [ˈhæːrn æ᷈] (hadde ... geern, geern had), (aimer faire quelque chose)
affecté (être) : derin edaen zyn [ˈdrin æˈdɔ᷈ ˈzin] gèèrn + verbe
affectif : (terme … donné à un enfant) pysjeloere [ˈpiʃəluːrə] (pl. -n) (f) jus de ainsi : ezoo/azoo, c’est ainsi = ‘t is ezoo ; c’est ainsi/c’est comme ça, et pas
chaussette autrement = ‘t is azoo en nie angers/anders
affection : ; kas maeken van etwien = montrer de l’affection pour quelqu’un air : lucht [ˈlœχt] (pl. –en) (f) ; il y a un courant d’air = ‘t trekt, avoir l’air de =
afficher : uutplakken [ˈytplaʔn̩ ] (plakte/ plaktede/ plakste…uut, uuteplakt) ; les toogen van (toogde/toogste, etoogd) ; le grand air = de oopen lucht ; respirer
résultats sont affichés = ‘t uutval is uuteplakt l’air frais, le bon air = de varsche lucht aeimen
affreux : ljoolk [ˈljoˑwk] laid ; il est affreux au point de faire tonner = hen is alentour : ronduut [ˈrundyt], te rounde
ljoolk enoeg om te doen dunderen alentours (aux … de) : round
affronter : vechten (vochte, evochten) aliéné : zot (pl. –s/-ten) (m)
agaçant : lastig alléchant : c’est alléchant = ‘t is lik me lippen
agaçant : pensevyler [ˈpı᷈səvilər] (pl. –s) (m) alléger : (… d'un poids) verlichten [vərˈlɛχtn̩ ] (verlichtede/ verlichtste, verlicht)
agape = feestmaltyd (pl. –en) (m), liefdemaltyd (pl. –en) (m) Allemagne : Duutschland (n)
âge : alde [ˈaldə] (< elde) (pl. –n) (f) allemand : duutsch (adj.)
agence : (bancaire) bank ['bãŋk] (pl. -en) (m), (bancaire) banke ['bãŋkə] ['bɛ̃ ŋkə] (pl. allemand : duutsch (n) (langue)
-en) (f) aller : gaen (ging/goung, egaen), aller au lit, aller se coucher = ingaen, aller et
agile : klibber [ˈklɛbər] ; (litt. un gaillard agile) se dit de quelqu’un de rapide venir = oover en weere gaen, aller devant = vooren gaen, aller cahin-caha =
= een klibberde vyze gaen al schudden en snakken/gaen al wemelen/gaen al wekkelen, aller à pieds
agneau : lam (pl. -s/-men) (n) = gaen op stappen, aller chercher = haelen (haelde/haelste, haeld)
agrandir : vergrooten [vərˈχroˑətn̩ ] (vergrootede/ vergrootste, vergroot), (une aller (s’en) : se casser = de/ze puuste scheuren (fam.)(litt. percer la/sa pustule)
photo, un texte) vergroeien [vərˈχruˑjn̩ ] (/vergruuien [vərˈχryjn̩ ]) (vergroeide, allumette : suifer (< sulfer) (pl. –s) (m)
vergroeid) (vergruuiste, vergruuid) ; faire agrandir un texte = een tekst doen alors : ton / toun
vergruuien ; cette photo est agrandie = die foto is vergruuid amateur : liefhebber [ˈliːfæbər] (pl. –s) (m), sportliefhebber [ˈspɔrtliː,hæbər] (pl. -s)
agrandir (s') : uutgroeien [ˈytχrujn̩ ] (/uutgruuien) (groeiste/ groeide … uut, (m) (de sport)
uutegroeid) (gruuiste / gruuide ... ut, uutegruuid) ambulance : ziek(en)waegen [ˈziˑək(ən)waːhən][ˈziːk(ən)waːhən] (pl. -s) (m)
agrandissement : vergroot [vərˈχroˑət] (pl. Ø) (n) ami : maet (pl. -s/-en) (m)
agriculteur : boer (pl. –s/-en) (m) amical : vriendlik
agricultrice : boerinne (pl. –n) (f) amovible : aftrekkelik [ˈaftrækəlɛk]
aider : helpen (holp, holpen) amusant : kluchtig
aïeul : voorouder (pl. -s) (m) an : jaer (pl. –en) (n), par an = t’ jaers, (nouvel… ) nieuw(e)jaer (< niew(e)jaer)
aigrelet : eggel [ˈæhəl] (pl. –n) (n), veille du jour de l’an, la Saint Sylvestre = nieuwjaer avend,
aigreurs : (d'estomac) zooe [ˈzoˑə] (pl. ø) (f) ; j'ai des aigreurs d'estomac = bonne année = gelukkig nieuwejaer (< niewejaer)
'k hen de zooe ancêtre : voorouder (pl. -s) (m)
aigrir : zeuren [ˈzøːrn̩ ] (zeurde/ zeurste, ezeurd) âne : eezel (pl. –s) (m)
aigu : scherp anéanti : effen [ˈæfən], platesleepen [ˈplɑtæsleːpn̩ ] ; le pays est anéanti = ‘t ryk
aiguille : naelde (pl. –n) (f), wyzer (pl. –s) (m) (d'une montre, horloge) is platesleepen
aiguisé : scherp anglais : ingelsch (adj)
aiguiser : slypen (slypede/slypste, esleepen), wetten (wetste, ewet), aiguiser, ce anglais : ingelsch (n) (langue)
n’est pas fatigant, tu obtiens du tranchant en te reposant = wetten en is Angleterre : Ingeland
geen versleeten, je krygt snee en je rust dermee anguille : paeling (pl. –en) (m)
aimable : vriendlik animal : beeste (pl. –en) (f)
animation : animaesje [aniˈmɔːʃə] (pl. -n) (f) arbre : boom (pl. –s/-en) (m)
année : jaer (pl. –en) (n), (bonne …) gelukkig nieuwejaer (< niewejaer), l’année arc : booge [ˈboːhə] (pl. -n) (f)
prochaine = ‘t jaeren, bonne année = gelukkig nieuwejaer (< niewejaer), cette architecture : bouwkunste [ˈbowkœ᷈ˑstə] (pl. Ø) (f)
année = vandejaere, prendre une année de plus (en âge) = argent : (monnaie) geld (n), (métal) zulver (n), argent de poche = drinkgeld (n)
verjaerzen (verjaersde, verjaersd)
arme : waepen [ˈwaːpm] (pl. -en) (f/n)
anniversaire : verjaerdag (pl. verjaerdaegen) (m), verjaersdag (pl.
verjaersdaegen) (m) armée : armeie [arˈmeiə] (pl. –en) (f), soldaeterie [sɔˌdɔːtəˈriːə] (pl. –n) (f)
annonce : (faire une … publique) uutroepen (riep/ riepen/ roepte/ roepste/ armistice : armistier [armiˈstiːr] (pl. Ø) (f)
roepede/ roopen … uut, uuteroopen/ uuteroept) armoire : kasse (pl. –n) (f), (à provisions) schaprae [ʃaˈpraː] (pl. -n) (f)
annuel : t’ jaers Arnèke : Arnyke [arˈnikə]
anse : oore [ˈoˑərə] (pl. -n) (f) Arnèkois : Arnykenaer [arˈnikənɔːr] (pl. -s) (m)
antiquité : antikiteit (pl. –n) (n) [a᷈ tikiˈteit] Arnèkoise : Arnykeneege [arˈnikəneːhə] (pl. -n) (f)
antre : hol (pl. -s/-en) (n) arpenter : afmeeten [ˈafmeːtn̩ ] (meetste [ɛ] … af, afemeeten)
août : oegst arqué : slom [ˈslɔm]
aplanir : effen doen [ˈæfənduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide… effen, effen edaen) arracher : afsmyten [ˈafsmitn̩ ] (smeët…af, afesmeeten)
aplatir : plat helpen arracheuse : (de pomme de terre) uutsmyter [ˈytsmitər] (pl. -s) (m)
appel : roep [ˈrup] (pl. Ø) (m/n) arrangeant : gewillig [həˈwɛləx]
appeler : roepen [ˈrupm̩] (riepe --/ roepte -/ roepede +/ roepste +, eroopen ++/ arrêter : ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] (hield/houdste … op , ophouden),
eroept --), (pour qu'il se lève - pour le service militaire) oproepen [ˈoprupm̩] staen (stoeg/stounde, estaen), (... une activité) uutscheen (< uutscheeden)
(roepte/ roepste ... op, operoopen) (scheëdede/ scheëde/ scheëdste/ schidste… uut, uutescheëd/ uuteschid/
appeler (s’) : heëten uutescheën), (… sa mission) uutschyten (scheet…uut, uutescheeten) (fam.)
apporter : bringen (brochte, ebrocht), meebringen / meibringen (brochte mee/ arrêter (s’) : staen (stoeg/stounde, estaen), uutscheëden [ˈytʃeˑə᷈ ] (scheëdste [ɛ] ...
mei, mee/ mei-ebrocht) uut, uutescheëd [ɛ][eˑə])
apprécier : geern hen [ˈhæːrn æ᷈] (hadde ... geern, geern had) arrière : achterste [ˈaχtərstə] (pl. –n) (n)
arrivée : ankomste [ˈa᷈ kɔmstə] (pl. –n) (f)
appréhender : vasthouden [ˈvastudn̩ ] (hield/ houdste... vast, vasthouden)
arriver : ankommen [ˈa᷈ kɔmn̩ ] (kwaem … an, anekommen), (évènement) gebeuren
apprendre : leeren (leerde/leerste, eleerd), apprendre par coeur = leeren van
(gebeurde/gebeurste, gebeurd), (au terme de la croissance) uutgruuien [ˈytχryjn̩ ] /
(‘t) buuten
uutgroeien (gruuide/ gruuiste … uut, uutegroeid/uutegruuid), tout finit par
apprentissage : leeren [ˈleːrn̩ ] (pl. Ø) (n) arriver = alles komt, den honds steert (bout) is welekommen ; cela m'est
approcher : ankommen [ˈa᷈ kɔmn̩ ] (kwaem … an, anekommen), naerzen (naersde, arrivé subitement = ’t het op myn esmeëten ewist
enaersd) ; il approche = hen komt an artifice : (feu d’…) vierwerk [ˈviːrwærk] (pl. –en) (n) ; le bouquet final du feu
approcher (s’… de) : naerzen (naersde, enaersd) d’artifice = de latste schoote van ‘t vierwerk
après : (prép.) achter [ˈaχtər], achternaers ('s …) [ˈaχtərnɔːrs] ; successivement = artisan : man van den styl (pl. –s/-nen) (m), styldoender [ˈstildundər] (pl. -s)
ael achter melkangers /malkangers /melkanders /malkanders, den eën achter (m)
den angeren, une heure et quart = kaert achter den eënen, une heure dix = asphalte : tarre (< terre) (pl. –n) (f)
tien minuuten achter den eënen, retarder = ten achter gaen, être en retard =
assainir : gezound maeken (miek, emakt < emaekt)
ten achter zyn ; il m'attend (litt. il attend après moi) = hen beit achter myn ;
après avoir appris ma leçon = achter me lesse eleerd te hen ; après que j'ai assemblée : vergaeringe [vərˈhɔːriŋə] (pl. -n) (f)
été marié = achter 'k huuwd waeren ; il a tout compris mais après … (sous assembler : (des pièces détachées) opslaen [ˈɔpslɔːn] (sloeg/ sloegen/
entendu : le fera-t-il ou ne le fera-t-il pas ? ‘S achternaers est ajouté pour induire sloegdede…op, opesleegen/ opeslaen)
une interrogation, une incertitude) = hen het ael verstaen maer ‘s achternaers… asseoir (s' ...) : zitten (zaet/zaetede/zitste, ezeeten)
après (d’…) : volgens assez [æˈnux] : enoeg, il est assez malade = hen is fraei ziek ; en voilà assez,
après-midi : achternoene [ˈaχtərnuːnə] (pl. –n) (m), cet après-midi = te cela suffit (litt. j'en ai assez) = ’t is enoeg / ‘k hen der enoeg
achternoene/van den achternoene assiette : pateel (pl. –s) (n), (creuse) schuttel (pl. –s) (m), taljoor / teljoor (pl. -
araignée : koppe (pl. –n) (f) s/-en) (m)
assis (être ...) : zitten (zaet/zaetede/zitste, ezeeten) au fur et à mesure : effenop [ˈæfənɔp]
assister : helpen (holp, holpen) au-delà : oover
association : associaesje [asɔsiˈɔːʃə] (pl. -n) (f) aubépine : (... épineuse) gypedooren [ˈhipədoˑərn̩ ] (pl.) (m) ; baie de l’aubépine
assommer : doodslaen (doodsloeg, doodesleegen) = gybe (pl. –n) (f), rouge comme une baie d’aubépine = rood lyk een gybe
assourdi : doofd derby auberge : herberg (pl. –n) (n/f)
assurance : stoutighyd [ˈstutəhit] (pl. -en/ -s) (f) (confiance en soi) aubergiste : baes (pl. baezen) (m)
assurance : verzeekering (pl. –en) (n) aucun : geen
assuré : stout [ˈstut] (avoir de l'assurance) audace : stoutighyd [ˈstutəhit] (pl. -en/ -s) (f)
assureur : (femme) verzeekereege (pl. –n) (f), (homme) verzeekeraer (pl. –s) audacieux : stout
(m), audition : hooren (n)
astringent : eggel [ˈæhəl] Audomarois : Sinte-Omaersnaer [ˈstoːmɔːsnɔːr] (pl. –s) (m) (habitant de Saint
atelier : (d’artiste) (là où il peint) (néol.) schilderplekke [ˈʃɛldərplækə] (pl. –n) (f), Omer)
(galerie) (néol.) schilderwinkel [ˈʃɛldərwiŋkəl] (pl. –s) (m), (ensemble d’ouvriers) auge : schuttel (pl. –s) (m)
truzzel [ˈtrœzəl] (pl. –s) (m), (… d’artisan –endroit où il fabrique) werkplekke augmenter : (le prix) opgaen (ging/goung…op, opegaen), (le prix) opslaen
[ˈwærkplækə] (pl. –n) (f), (… d’artisan – endroit où il vend) werkwinkel [ˈɔpslɔːn] (sloeg/ sloegen/ sloegdede…op, opesleegen/ opeslaen)
[ˈwærkwiŋkəl] (pl. –s) (m) atelier
Auguste : Gusje [ˈhœʃə]
athée : zounger/ zounder geloofde/ geloove
Augustin : Auguustinus [ohysˈtinys], Stynje [ˈstinjə]
atmosphère : lucht (pl. –en) (f)
aujourd'hui : vandaege
attabler (s’ ...) : by den taefel zitten (zaet/zaetede/zitste, ezeeten), inzitten [ı᷈zɛtn̩ ]
auparavant : vantevooren
attacher : binden / bingen (boundste/boungste, ebinden/ebingen), schakkelen
[ˈʃakəln̩ ] (schakkelde/ schakkelste, eschakkeld) (avec un bouton de manchette), aussi : azo, oek / ook, aussi…que (comparatif d’égalité) = azo…of / alzo... of [ˈɔzə
... ɔf]
(un animal) vastleggen [ˈvastlæhn̩ ] (lei/ legde... vast, vasteleid), vastmaeken
[ˈvastmaːkn̩ ] [ˈvastmaːʔn̩ ] aussitôt : rechtuut
atteindre : raeken [ˈraːkn̩ ] (raekste/ raekede, eraekt) aussitôt que : azo licht dat
atteint (être) : edaen zyn [ˈædɔ᷈ ː zin] ; nous avons des problèmes mictionnels = autant : azo, autant que = azo veele of, d’autant mieux = zo veele te beeter
me zyn edaen op nuus waeter automne : achterjaer [ˈaχtərjɔːr] (pl. –en) (n), ‘t vallen van de bladden (litt. La chute
attendre : beien [ˈbeiən] (beiste/beide, ebeid), wachten [ˈwaχtn̩ ] (achter), wacht des feuilles)
een lytje = attend un moment ; voilà, j’arrive (litt. attends un peu, j’arrive) = automobile : auto (pl. –s) (m)
beit een lytje, ‘k kommen / wacht een lytje, ‘k kommen ; il m'attend = hen beit autorisation : être autorisé à = meugen (mochte/muchte/muste, emeugd)
achter myn autour : (… de) rond [ˈrunt], (tout autour) rondomme [ˈrundɔmə], ronduut [ˈrundyt]
attention (faire) : opletten (leste op, opelet), attention !, fais attention !, = let autre : ander [ˈandər] /anger [ˈa᷈ ŋər][ˈa᷈ ˑər]
op !
autre : ander [ˈandər] /anger [ˈa᷈ ŋər][ˈa᷈ ˑər] (n), andere/angere (f), anderen [ˈandər n̩]
attester (de) : vertoogen [ˈvərtoːhn̩ ] (vertoogde/vertoogste, vertoogd) /angeren (m) [ˈa᷈ ŋərn̩] [ˈa᷈ːər n̩]
attirer : optrekken (trok...op, opetrokken) autrefois : oovertyd
attraper : vangen [ˈvɑ᷉ .ŋˑ] [ˈvɑ᷈ ˑ] [ˈva.jn̩ ] (vangste/ vangde, evangd/ evangen), autrement : anders [ˈandərs] / angers [ˈa᷈ ŋərs][ˈa᷈ ˑərs]
vasthouden [ˈvastudn̩ ] (hield/ houdste... vast, vasthouden); cela s'attrape
autrui : ander [ˈandər] /anger [ˈa᷈ ŋər][ˈa᷈ ˑər]
(maladie) = dat vangt (nhem) ; (litt.) on ne sait jamais comment un
chat peut attraper une souris = je wit nooit/neuit hoe dat een katte een avance : je suis en avance = ‘k zyn vroeg an
muus kut vangen ; on ne sait jamais comment une vache attrape un avance (d’ …) : vantevooren
lièvre, elle mord si près de la terre = Je wit nooit/neuit hoe dat een koe avancer : vooren gaen (ging/goung, egaen), en avançant à son aise/ aller de
een haeze vangt, ze byt angers zo naer van 't land ; attraper une maladie = l’avant = al liesteren derachter
een zykte (< ziekte) krygen
avant : vantevooren, vòòr, avant-hier = eergister
attribuer : geeven (gaef, egeeven)
avare : gierig (adj.)
au : an ‘t [ˈa᷈t], in, au travail = an ‘t werk, être au lit = in zyn
avare : gierigaerd (pl. –s) (m)
avarié : fartig / fortig balancer (se ...) : pellepooien [ˈpæləpoːjən] (pellepooide/ pellepooiste, epellpooid)
avec : mee / mit, mei, je veux venir avec toi = ‘k willen mee/mit je kommen, balançoire : errekokke [ˈærəkɔkə] (pl. -n) (f)
mei, viens-tu avec (moi/nous) ? = komt je mei ? baleine : baleine (pl. –n) (f)
avec ça : dermee [ˈdərmeː] [ˈdərmei] balle : katse [ˈkatsə] (pl. -n) (f) (jeu de paume), katsebolle [ˈkatsəbɔlə] (pl. –n) (f) (de
avec cela : dermee [ˈdərmeː] [ˈdərmei] jeu)
avenir : bekomde [bəˈkɔmdə] (n), toekomste [ˈtukɔmstə] (f) ballon : bolle (pl. –n) (f)
averti : wys ballonné : il est ballonné = hen het een wind opetrokken
aveugle : blend ballot : bael (pl. –en) (f/n)
avis : gedacht (pl. –en) (n) ; homme qui change constamment d'avis = ballotage : ballotaege [baloˈtaːʒə] (pl. –n) (f) ; il y a ballotage (litt. ils sont
verzinlikkigen [vərˈzɛnlɛkəxən̩ ] (m) dos à dos) = ze zyn rik an/in rik
avoir : hen (hadde, had) balourd : roefsloef [ˈrufsluf] (pl. -s) (m)
avorter : afsmyten [ˈafsmitn̩ ] (smeët…af, afesmeeten) (animaux, vaches en bambin : (des deux sexes) kind (pl.–ers) (n), krut [ˈkrœt] (pl. -s) (n)
particulier) banane : bananne (pl. –n) (f)
avril : april [aˈprɛl] banc : bank ['bãŋk] (pl. -en) (m)
banc d’essai : probéérbank [ˈprobeːrba᷈ ŋk] (néol.) (pl. -en) (m)
bancal : krom [ˈkrɔm]
bande : (... de personnes) bende (pl. –n) (f), (… de tissu) slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)

b bandelette : lindje (pl. –s) (n) (bandelette de tissu accrochée aux chapelles en
Flandre pour guérir d’un mal)
bannière : vaentje (pl. –s) (n), les choses ne sont pas toujours aussi roses
qu'elles ne le paraissent = 't en is nie assan kerremesse waer dat 't vaentje
stikt (litt. ce n'est pas toujours la kermesse là où la bannière est dressée)
babiller : babbelen (babbelde/babbelste, ebabbeld) banque : bank ['bãŋk] (pl. -en) (m), banke ['bãŋkə] ['bɛ̃ ŋkə] (pl. -en) (f)
bac : bakhove [ˈbakoːvə] (pl. –n) (f), bakkogge [ˈbakɔhə] (pl. –n) (f) banquier : bankier [bãŋˈkiːr] (pl. -s) (m)
badigeonner : kalysperen [kaˈlispərn̩ ] ( kalysperde/kalysperste, kalysperd) baptiser : karsten (< kersten) (karstende, ekarstend), kindkarsten
(kindkarstende, kindekarstend)
bafouer : uutlachen (loech uut, uutelachen)
baraque : kot (pl. -s/kooten) (n)
bagout : uutspraeke [ˈytspraːkə] (pl. –n) (f) ; il a du bagout = hen het een
goede uutspraeke barbe : baerd (pl. –s/-en) (m)
baie : baie de l’aubépine = gybe (pl. –n) (f), zwynebeier (pl. –s) (f), rouge barbiche : geëte baerd (péj.)
comme une baie d’aubépine = rood lyk een gybe barder : ça va barder (litt. ça va chier) = ‘t gaet schyten
bâiller : gaepen (gapste (< gaepste), egapt (< egaept)) barque : boot (pl. –en) (m/n), kogge [ˈkɔhə] (pl. –n) (f) (barque de taille moyenne
Bailleul : (ville) Balle (< Belle) qui peut naviguer sur les canaux), bakhove [ˈbakoːvə] (pl. –n) (f),
bakkogge [ˈbakɔhə] (pl. –n) (f) (grande barque du marais audomarois), schuut [ˈʃyt]
baiser : kussen (kustede/kuste, ekust), poepen [ˈpupm̩] (poepste,epoept)
(pl. –en) (m) (plate), schuute [ˈʃytə] (pl. –n) (f)
balader : je les envoie tous balader (vulg. je les chie tous dehors) = ‘k schyten
barrière : baelje [ˈbaːjə] (pl. –n) (f), schut [ˈʃyt] (pl. –s) (m) (faite de deux barres
ael tegaere uut
horizontales fixes superposées) ; la dernière vache ferme la barrière (se
balader (se) : waelen [ˈwaːln̩ ] (waelste, ewaeld), wandelen [ˈwa᷈ ˑəln̩ ] (wangelste, disait autrefois aux gens qui empruntaient des chemins traversant les pâtures) =
ewangeld), wangelen [ˈwa᷈ ːŋəln̩ ] (< wandelen) (wangelste, ewangeld) ; je vais me de latste koe doet de baelje toe ; il doit rester à la barrière, il ne peut pas
balader = 'k gaen een keer wangelen entrer dans la maison (litt. il mange de la salade de barrière. Se dit, par
balai : bismer ['bɛzmər] (pl. -s) (m) ; les nouveaux balais balaient bien (= exemple, d’un fiancé qui n’est pas autorisé à entrer dans la maison de sa
tout va toujours bien lorsqu'on vient de faire connaissance) = nieuwe bismers promise) = hen it baeljesalae ; devoir rester dehors, ne pas pouvoir entrer
vaegen wel ; un balai-brosse (litt. ou un balai-brosse) pour briquer, un dans la maison (litt. devoir manger de la salade de barrière à la sauce de caillou)
balai doux pour balayer = een ruuscher of een schropper om te schroppen, = baeljesalae mit kizzelsouwse moeten eeten ; Notre Père qui était assis sur
een zoete bismer om te vaegen la barrière et qui mangeait toutes les pommes cuites (patron qui regarde
les autres travailler) = Ounze/Onze Vaeder die op de baelje zaet en ael de béguine : bagyne [baˈhinə] (pl. –n) (f) ; les garde-mangers vides mettent les
braenappels opaet ; tu observais en ne faisant rien (litt. tu étais assis(e) sur béguines en colère = ydele schapraen maeken dulle bagynen ; les poches
la barrière) = je zaet op de baelje vides mettent les béguines en colère = ydele beurzen maeken dulle bagynen
bas : kousse (pl. –n) (f) belle-mère : schoonmoeder (pl. –s) (f)
bas : leëge ; en bas = beneen [ˈbəneːn] belle-sœur : schoonzuster (pl. –s) (f)
bas-côté : zylaege [ˈzilaːhə] (pl. -n) (f) bénévole : meidoenders van vry gewil (pl. –s) (m), vrywillige [ˈvriwɛləhə] (pl. –
basse-cour : hennepark [ˈænəpark] (pl. -s) (m), henneperk [ˈænəpærk] (pl. -s) n) (m)
(m), henneplaing [ˈænəplɛ᷈ ŋ] (pl. -s) (m) béotien : sloef [ˈsluf] (pl. -s)(m)
bassin : (paysager) wal (pl. -s/-en) (m/f) béret : klakke (pl. –n) (f)
bassine : komme (pl. -n) (f), komp [ˈkɔmp] (pl. –en) (m), (... à lessiver) berner : kullen (kulde/kulste, ekuld)
verwoschkomp [vərˈwɔʃkɔmp] (pl. –en) (m) besogne : aerbeid [ˈɔːrbeit] (pl. Ø) (m), werk (pl. –en) (n)
bastonner : slaen mee/mit een stok (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen) besoin : nood (pl. –en) (n), avoir besoin de = nood hen, noodig hen
batailler : vechten (vochte, evochten) bête : beeste (pl. –en) (f)
bateau : boot (pl. –en) (m/n) bête : bot, botteryk [ˈbɔtərik], dom
bâtiment : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n) bêtement : dom
bâtir : bouwen (< bowen) (bouwde/bouwste, ebouwd) bêtise : dommighyd [ˈdɔməhit] (pl. –s) (f)
bâtisse : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n) betterave : butteraepe (pl. –n) (f)
battant : (du fléau) roe (< roede) (pl. –n) (f) beurre : butter (pl. –s) (f/n)
batterie de cuisine : (de cuisine) pottekariere [ˈpɔtəkariːrə] (pl. Ø) (f) (cf. angl. biais (en) : scheef
pothecary), (pots et poêles) potten-en-pannerie [ˈpɔtnɛ᷈ mˈpanəriː] (pl. Ø) (f) bibliothèque : bibliotheeke [biblioˈteːkə] (pl. –en) (f)
battre : (une lame avec un petit marteau) booten (bootste, bidon : pulle (pl. –n) (f)
afeboot/afebooten), (sèchement aux élections) buutenvooizen [ˈbytnvoˑjzn̩ ]
bien : (matériel) goed (pl. Ø) (n), deugd (pl. –en) (n), faire du bien, être
(vooisde…buuten, buutenevooisd) ; battre sa pique, ce n’est pas
agréable = deugd doen, il est bien malade = hen is fraei ziek
travailler, tu obtiens du tranchant en te reposant = pikke booten en is
geen werk, je krygt snee en je rust dermee, battre des mains = kloppen in bien : goed, nog [ˈnɔx], wel
zyn handen biennal : tweëjaerig
battre (se …) : vechten (vochte, evochten) bière : (boisson) bier (pl. –n) (n)
baudet : eezel (pl. –s) (m) bifteck : byftik (pl. –en) (m)
bavard : babbelaere (pl. –s) (m) bile : (se faire de la …) kwaed bloed maeken, treuren [ˈtrøːrn̩ ] (treurde, etreurd),
bavarder : babbelen (babbelde/ babbelste, ebabbeld), klappen (klapte/ klaptede/ trunteren [ˈtrœntərn̩ ] (trunterste/ trunterde, etrunterd)
klapste, eklapt) bileux : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] : (pl. –s) (m)
bavoir : kweelebabbe [ˈkweːləbabə] (pl. -n) (f), kwylebabbe [ˈkwiləbabə] (pl. -n) (f) bilingue : tweëtaelig [ˈtweˑətaːlχ] [ˈtweːtaːlχ]
béant : wyd oopen bille : il a retiré ses billes (litt. il a tiré sa barque de côté) = hen het ze
beau : schoon, schoone [ˈʃoˑənə][ˈʃuˑɔnə], vry ; au plus beau = 't zyn schoonsten, il schuut/schuute van kante etrokken
fait beau = ‘t is schoon weere bipède : tweëvoetig
beau-frère : schoonbroere (pl. –s) (m) bistrot : herberg (pl. –n) (n/f)
beau-père : schoonvaeder (pl. –s) (m) bizarre : (personne) raere [ˈrɔːrə] (pl. -n) (f), raeren [ˈrɔːrn̩ ] (pl. Ø) (m)
beaucoup : veele, beaucoup trop (de) = te veele blafard : bleek
bébé : kindetje (pl. –s) (n) blaireau : das (m), suer comme un bœuf (litt. suer comme un blaireau) =
bec : (de canne) klinke (pl. –n) (f) zweeten lyk/lik een das
bêche : spae (pl. –n) (f) blanc : wit
bêcher : daeiven (< delven) (dolf, edoolven) blanchissage : (linge) bleek (n)
béguinage = bagynenhof [baˈhinɔf] (pl. –hooven) (n) blé : tarve / terve (pl. –n) (f)
blême = bleek boulangerie : bakkerie [ˈbakəriˑə] (pl. -n) (f)
bleu : blaeuw (< blaew), faire quelque chose au noir = etwat/etwot doen in ‘t boule : bolle (pl. –n) (f)
blaeuw boulon : bout [ˈbut] ( pl. -s) (m)
blond : bloung bouquet : botje [ˈbɔtʃə] (pl. –s) (n), (d’arbres) busscheltje [ˈbœʃəltʃə] (pl. -s) (n),
boire : drinken (drounk, edrounken) (double crevette) dobbelgarnaer [ˈdɔbəlgarnɔːr] (pl. –s) (m),
boisson : drinken (n), (... fade) peerdezeëk [ˈpɛːrəzeˑək] (pl. -en) (n) (litt. pisse de dobbelgarnaerze [ˈdɔbəlgarnɔːrzə] : (pl. –s) (m), (du vin) geur [ˈhøːr] (n), (lapin
cheval = pisse d'âne ; qualificatif donné à une boisson fade) mâle) keunebuk [ˈkøːnəbœk] (pl. –s) (m), (du viager) principaelste [pri᷈siˈpaːlstə] (pl.
boîte : dooze (pl. –n) (f) –n) (n) ; bouquet de fleurs = ‘t botje blommen/ bloemen/ bluumen
bol : komme (pl. -n) (f), (... alimentaire) momme [ˈmɔmə] (pl. -n) (m) bouquin : boek (pl. –s/-en) (m)
bombardement : bombardement [bõbardəˈmɛnt] (pl. –en) (n) bourdonner : ruuschen (ruuschede/ ruuschste, eruuscht/ eruscht),
ruuzelen (ruuzelde/ ruuzelste, eruuzeld/ eruzeld)
bon : goed, (… à rien) pysjekruuier [ˈpiʃəkryjər] (pl. -s) (m) ; c’est si bon que
l’eau m’en vient à la bouche = ‘t is zo goed dat me kyte uutkomt bourgeon : bot (pl. -s) (m)
bonbon : spekke (pl. –n) (f), (à la menthe) babbelaere (pl. –s) (m) bourgeron : keuvel [ˈkøːvəl] (pl. –s) (m)
bondé : plonkende vul bourrelier : gareelmaeker [haˈreˑəlmaːkər] (pl. -s) (m)
bondonne : pulle (pl. –n) (f) bourse : beurze (pl. –n) (f)
bonne : maerte (pl. –n) (f) bousculer : djoeken (djoekste, edjoekt/edjooken), il a été bousculé = hen het
edjooken ewist
bord : (du fossé) dykkant [ˈdika᷈ nt] (pl. –en) (m), (d’un canal) vaerdkante [ˈvɔːrtka᷈ ntə]
[ˈvaːrtka᷈ ntə] (pl. –en) (f), (… d'un champ) zylaege [ˈzilaːhə] (pl. -n) (f) ; tu dois bout : bitje (< beetje) (pl. –n) (n) ; être à bout (litt. se tenir une main sur la
aller piquer l’herbe du bord du fossé = je moet de dykkanten uut gaen barrière) = een hand op de baelje zyn ; je ne suis pas arrivé au bout = 'k en
pikken zyn nog nie te plekke
border : afmaeken [ˈafmaːkn̩ ] [ˈafmaːʔn̩ ] (miek... af, afemaekt), boute : un boute en train vent = een jeutig vent
borne : cela dépasse toutes les bornes = 't gaet aele maete te booven bouteille : boutalje (< boutelje) (pl. –n) (f), flassche (pl. –n) (f), kanne (pl. –n) (f)
bosquet : busscheltje [ˈbœʃəltʃə] (pl. -s) (n) bouton : (de chemise, de veste) knoppe / tnoppe (pl. –n) (f)
bouture : schoote [ˈʃoˑətə] (pl. –n) (f)
botte : (vêtement) leerze (pl. –n) (f)
botte : stael (pl. –en) (m), deux bottes de poireaux = twee poretstaels bouveter : ploeven (ploefde, eploefd)
bouche : être bouche bée = gaepen (gapste (< gaepste), egapt (< egaept)) boyau : koreie [kɔˈrɛiə] (pl. -n) (f) (de cochon)
bouchée : momme [ˈmɔmə] (pl. -n) (m) (que l'on avale) brabant double : zoole (pl. –n) (f)
boucher : beënhouwer (< beënhower) (pl. –s) (m) braconner : strops leggen (lei/leien/leiste/legde, eleid) (litt. poser des collets)
bouchon : kork (pl. -s/-en) (m) braconnier : stropper (pl. –s) (m)
boucle d’oreille : oorling [ˈoˑərliˑŋk] (pl. –en) (m) brancard : berrie [ˈbɛˑriə] (pl. -n) (f)
boudin : bloedling [ˈbluˑətliŋk][ˈbluˑətriŋk] (pl. –en) (m/n), bloedlingen [ˈbluˑətliŋk] bras : erme (pl. –n) (m/f), bras dessus, bras dessous = erme in erme
[ˈbluˑətriŋk] (pluriel) (m) brasser : (de la bière) brouwen (< browen) (brouwste, ebrouwd)
boue : slyk (pl.–ken) (n) brasseur : brouwer (< brower) (pl. –s) (m)
bouger : roeren (roerde/roerste, eroerd) bravoure : stoutighyd [ˈstutəhit] (pl. -en/ -s) (f)
bougie : keeise (< keerse) (pl. –n) (f) Bray-Dunes : (ville) Bray-Duunen
bougre : palul [paˈlœl] (pl. -s) (m) (fig) ; un pauvre bougre = een ermen palul Bray-Dunois : Bray-Duunaere (pl. …aers) (m)
bouillir : kokken (kokte/kokste, ekokt) Bray-Dunoise : Bray-Duuneege (pl. –n) (f)
bouilloire : moor (pl. –s) (m) bref : kort, en bref = in ‘t kort
bouillon : faire chauffer un liquide jusqu’au premier bouillon = laeten een breuvage : drinken (n)
walm kokken bricoler : pezzelen [ˈpæzəln̩ ] (pezzelde/ pezzelste, epezzeld)
boulanger : bakker (pl. –s) (m) bride : boreel [bɔˈreˑəl] (pl. -s) (n), bril [ˈbrɛl] (pl. -len) (n)
boulangère : bakkerinne [ˈbakərɛnə] (pl. -n) (f) brièvement : kort , kort en by, kort en goed
briller : blinken (blinkte/blinkste, eblinkt), schingen (schoung, eschoungen) c' : ‘t, het (adjectif démonstratif neutre)
brique : bryke (pl. –n) (f) ça : dat, dadde (forme emphatique)
briser : breeken (brook, ebrooken) cabane : kot (pl. -s/kooten) (n)
brochet : snoek (pl. –s) (m) cabine : kot (pl. -s/kooten) (n)
brosse : burstel (pl. –s) (m), (à récurer) potte(n)bismer [ˈpɔtəbɛzmər] (pl. –s) (m) caca : stront [ˈstrunt] (pl. -s) (n)
brouillard : smoor (pl. Ø) (m), le brouillard s’est levé = den smoor is cacher : wegduuken (dook…weg, wegedooken)
opetrokken cacher (se …) : wegduuken (dook…weg, wegedooken) (avec pronom personnel)
bruire : ruuschen (ruuschede/ ruuschste, eruuscht/ eruscht) (faire un bruit léger) cachet : (avoir du …) uutgeeven [ˈytheːvn̩ ] (gaef…uut, uutegeeven) ; cela a du
bruit : leeven (n), (faire un bruit sourd) klabouteren [ˈklabutərn̩ ] (klabouterste/ cachet = ‘t geeft wel uut, un village qui a du cachet = een uutgeevende
klaboutersde, eklabouteren), (faire du ...) ramenten [raˈmæntn̩ ] (ramentede/ [ˈytheːvəndə] prochie
ramenteste, erament), (faire un ... léger) ruuschen (ruuschede/ ruuschste, cachet : (d’artiste) loon [ˈloːn] (pl. –en) (n), (de cire) stempel [ˈstæmpəl] (pl. –s)
eruuscht/ eruscht) (m), zeegel [ˈzeːhəl] (pl. –s) (m)
brûler : branden (brandste, ebrand), afbranden [ˈafbrɑnː] (brandde/ brandede/ cachet : (médicament) kaschee [kaˈʃei] (pl. –n) (f), kaschei [kaˈʃei] (pl. –en) (f),
brandste/ bron/ bronste/ bronde … af, afebrand/ afebronnen) (entièrement) pille [ˈpɛlə] (pl. –n) (f)
(pour faire partir une verrue), uutbranden [ˈytbra᷈ ndn̩ ] (brandste … uut, uutebrand)
cacheter : stempelen [ˈstæmpəln̩ ] (stempelde/ stempelste, estempeld)
(entièrement)
cachot : kot (pl. -s/kooten) (n)
brûlure : verbrandhyd (pl. –s) (f/n)
cadavre : lyk (n)
brusque : bratsch [ˈbratʃ] ; il est brusque dans ses propos = hen is bratsch in ze
klappen cadenas : slot (pl. –s) (n)
brusquement : bratsch cadenasser : sluuten (sloot, eslooten)
brutal : bratsch cadran solaire : zunnewyzer [ˈzœnəwizər] (pl. –s) (m)
brutalement : bratsch café : (débit de boisson) herberg (pl. –n) (n/f), stee (pl. –en) (f) (FSS)
Bruxelles : (ville) Brussel café : kaffie (pl. -s) (n) (la boisson), méérjezeëk [ˈmeːrjəzeˑək] (pl. Ø) (n) (mauvais)
(litt. urine de jument / pisse d’âne –en français)
budget : beurze (pl. –n) (f)
cafetière : kaffiekanne (pl. –n) (f)
buffet : kasse (pl. –n) (f)
cage : kaege (pl. –n) (f), cage à perdrix (piège pour attraper des perdrix) =
bulletin : (… de vote) vooisbrieftje [ˈvɔˑjzˌbriftʃə] (pl. –s) (n)
patryze kaege
bureau : buurow [ˈbyrow] (pl. –s) (m)
caillou : steën (pl. -s/-ens) (m)
buste : borst (pl. –en) (m/f)
caisse : kiste (pl. –n) (f)
but : bekomste [bəˈkɔmstə] (pl. –n) (f), bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. –n) (f), (dans quel …)
calculer : uutrekken [ˈytrækn̩ ][ˈytræʔn̩ ] (rook… uut, uuterokken)
om wie [ˈɔm ˈwie], om wuk [ˈɔm ˈwœk], (dans quel …) waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ] ; dans
quel but as-tu acheté cela ? = waervoren het je dat ekocht ? caleçon : ounderbroek / oungerbroek (pl. –s) (m)
butor : sloef [ˈsluf] (pl. -s)(m) calvaire : kalvaerie [kalˈvaːriə] (pl. -n) (f), kalvaerieberg [kalˈvaːriəbærχ] (pl. -en) (m)
(monument), Golgotha
butter : (les pommes de terre) opbalkelen [ɔpˈbɔˑkəl̩n] (balkelde op, opebakeld),
(les pommes de terre) oplanden [ˈɔpla᷈ n̩] (landde ... op, opeland) butter campagne : (… électorale) vooiskampanje [ˈvɔˑjskaˌ᷉panjə] (pl. –n) (f), (…
électorale) vóórvooistyd [ˌvoːrˈvɔˑjstit] (pl. –den) (m)
buvable : drinklik
canal : gracht [ˈhraχt] (pl. -en) (m), vaerd [ˈvɔːrt][ˈvaːrt] (pl. –en) (m/f)
canapé : (vis-à-vis : en forme de S) (néol.) baebelzeetel [ˈbaːbəlzeːtəl] (pl. –s) (m),
konversaesjezeetel [ˈko᷅ vərsɔːʃəzeːtəl] (pl. –s) (m)
canard : aende [ˈɔːndə] (pl. –n) (f) (générique), aender [ˈɔːndər] (pl. –s) (f),
kwakker [ˈkwakər] (pl. –s) (m) (pl. –s) (m) (appelant), kwekker [ˈkwækər] (pl. –s)
c (m), maeschelaere [ˈmaːʃəlɔːrə] (pl. –n) (m) (mâle) ; le canard sauvage = de
wilde aende/aender, canard appellant : aenderoeper [ˈɔːndərupər] (pl. –s) (m)/
aenderroeper [ˈɔːndərupər] (pl. –s) (m)
cancan : konterie [ˈkuntəriˑə] (pl. konterieën) (f)
cancaner : kwakkelen [ˈkwakəln̩ ] (kwakkelde/ kwakkelste, ekwakkeld) (cri du causer : (…un préjudice) deere doen [ˈdɛːrə ˈduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide ... deere,
canard) deere edaen)
candidat : kandidaet [ka᷉diˈdɔːt] (pl. –en) (m) causer : klappen (klapte/klaptede/klapste, eklapt)
caneton : aenderkyk [ˈɔːndərkik] (pl. –s) (n), aendekyksche [ˈɔːndərkikʃə] (pl. –s) (n), cave : kelder (pl. –s) (m)
loebekyksche [ˈlubəkikʃə] (pl. –s) (n) caverne : hol (pl. -s/-en) (n)
canicule : hitte [ˈɛtə] (pl. -n) (f) ; une canicule = een groote hitte ce : dat, deezen (+ substantif masculin singulier proche), celui/celle-là = den
canne : kaene (pl. -n) (f) (objet) deezen, ‘t / het (adjectif démonstratif neutre)
canne : loebe [ˈlubə] (pl. –n) (f) ; un troupeau de canards = een trop loeben/ ce que : gon [ˈhɔ᷈ ] (‘t … die), gonde [ˈhɔ᷈ də] (‘t … die), gonne [ˈhɔnə] (‘t … die)
aenden/ aenders ce que : wulk, wyne, wulk/wyne dat
canon : (de fusil) loop (pl. -s) (m) ce qui : gon [ˈhɔ᷈ ] (‘t … die), gonde [ˈhɔ᷈ də] (‘t … die), gonne [ˈhɔnə] (‘t … die), om ‘t
cantonnier : dykendaeiver (< dykendelver) (pl. –s) (m), il avance à grands pas gonne die is van ‘t prys = pour ce qui est du prix
(litt. il marche/il fait des pas, comme un fossoyeur)= hen gaet lyk een cela : dat, dadde (forme emphatique), (de ...) daervan, (avec …) dermee [ˈdərmeː]
dykendelver/dykendaeiver, hen makt stappen/hen stapt lyk een [ˈdərmei], (sans …) derzonder [dərˈzundər]
dykendelver/dykendaeiver célibataire : vieux célibataire = ouden jounghyd/joungheid
capable : être capable de = kun (konde/kuste, ekund) celle qui : die [ˈdiː] (de ... die)
capacité : bekwaemighyd [bəˈkwaːməxit] (pl. –en) (f), (être au bout de ses …) celles qui : geende [ˈheːəndə] (de … dien), geene [ˈheːənə] (de … dien)
vergaeveloos [vərˈhaːvəloˑəs]
cellier : kelder (pl. –s) (m)
car : deure dat/dan(t) (prononcer « deurat »), want
cellule : (prison) kot (pl. -s/kooten) (n)
caresse : laeketje [ˈlaːkətʃə] (pl. -s) (n)
celui là : den dien (+ substantif masculin)
caresser : kalysperen [kaˈlispərn̩ ] ( kalysperde/kalysperste, kalysperd),
celui qui : dien [ˈdiˑən] (den ... dien)
laekeren [ˈlaːkərn̩ ] (lakkerde / lakkerste, elakkerd)
cendres : asschen [ˈaʃən] (pl) (f), (... agglomérées) zinders [ˈzindərs] (pluriel) ;
carotte : karoote (pl.–n) (f), wertel (/workel/wortel) (pl.–s) (m), workel / wortel /
wertel (pl.–s) (m) mercredi des cendres = asschenoensdag
cendrier : aschbak [ˈaʃbak], asschebak [ˈaʃəbak] (pl. –ken) (m)
carreau : ruute (pl. –n) (f)
carrelage : vloer (pl. -s/-en) (m/f) cent : honderd [ˈundərt] / hongerd [ˈuŋərt] ; pour cent = ten honderd / hongerd
carrément : plat centimètre : centimeeter (pl. –s) (m)
carte : (de jeu ou de géographie) kaerte (pl. –n) (f), jouer aux cartes = kaerten centre : (… de loisirs) lybertydcenter
(speelen) cerise : keize ( < kerze) (pl. –n) (f)
cas : kas [ˈkɑs] (pl. Ø) (m) ; défendre le cas de quelqu’un, préférer quelqu'un certainement : alszins [ˈɔlsı᷈ˑs]
= ze kas intrekken ; en cas de besoin/ nécessité = in kas van nood ; dans ces : deeze (+ substantif pluriel proche), die (+substantif pluriel éloigné)
tous les cas, en tout cas, de toute façon = in yder kas cessation : ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] (pl. Ø) (n)
casquette : klakke (pl. –n) (f) cesser : ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] (hield/houdste … op , ophouden), (... une
casse-cou : stouteryk [ˈstutərik], stouthals [ˈstutals] (pl. -halzen) (m) relation) uutscheen (< uutscheeden) (scheëdede/ scheëde/ scheëdste/ schidste…
Cassel : (ville) Kassel uut, uutescheëd/ uuteschid/ uutescheën)
casser : breeken (brook, ebrooken), il me casse les pieds = hen brikt (< breekt) cet : dat, deezen (+ substantif masculin singulier proche), celui/celle-là = den
myn/men hoofd (litt. il me casse la tête) deezen
casserole : panne (pl. –n) (f) cette : dat (si neutre en flamand), deeze (+ substantif féminin singulier proche),
casseur : (celui qui rompt) brakker [ˈbrakər] (pl. –s) celui/celle-là = de deeze, die (+ substantif féminin singulier éloigné)
castrer : snyden (sneed, esneen) ceux qui : geende [ˈheːəndə] (de … dien), geene [ˈheːənə] (de … dien)
catégorie : soorte (pl. –n) (f) chagrin : verdriet (pl. –en) (n)
cauchemar : slechten droom (pl. -en) (m) chagriner : verdriet geeven (gaef, egeeven)
cause : donner gain de cause = gelyk geeven, à cause de cela = daerdeure (‘t chahut : (faire du ...) ramenten [raˈmæntn̩ ] (ramentede/ ramenteste, erament)
is … dat/dan) chair : vleësch (pl. Ø) (n)
chaise : stoel /stool (pl. –s) (m) chatrer : snyden (sneed, esneen)
chaleur : heëtte [ˈeˑətə] (pl. –n) (f), hitte [ˈɛtə] (pl. -n) (f) chaud : warme, il fait chaud = ‘t is warm
chamailler (se) : kyven (op) (keef, ekeeven) chaudement : warme
chambard : ravooi [raˈvoːj] (pl. -s) (n) chaume : strooi (n), en chaume = strooien, une maison au toit de chaume =
chambre : kaemer (pl. –s) (f/m), slapkaemer (< slaepkaemer) (pl.–s) (m/f) een huus mee/mit een strooien dak
Chambre des Députés : Kaemer (pl. –s) (f/m) chaussée : kizzel [ˈkɛzəl] (pl. -s) (m) (caillouteuse, empierrée)
champ : stik (pl. –ken) (n) ; un champ possède quatre côtés délimités par chaussette : kousse (pl. –n) (f)
des fossés, deux fourrières et quatre lisières = een veld het vier chaussure : schoe (pl. –n) (f)
dykkanten, tweë veure-enden/ voore-enden en vier zydlaegen chauve-souris : vliegende muus (pl. vliegende muuzen) (m), vlindermuus (pl.
champignon : paddebrood [ˈpɑdəbroˑət] (pl. –en) (m, n) vlindermuuzen) (m)
chance : kanse [ˈka᷈ nsə] (pl. –n) (f) ; tu as de la chance = gy zyt ounger/ounder chef : hoofd (pl. –en) (n)
de kanse chemin : dreeve [ˈdreːvə] (pl. –n) (f) (… bordé d’arbres, … à faible pente),
chandail : baei (pl. –s/-en) (m) karriere [ˈkariːrə] (pl. –n) (f) (de terre, de desserte, d’exploitation (qui mène
chandelle : keeise (< keerse) (pl. –n) (f) souvent à une ferme)), weegel (pl. –s) (m), weg (pl. –en) (m/f/n), roundloop
[ˈruntloːp] (pl. –en) (m) (de ronde)
changer : verangeren (verangerde, verangerd), uutgaen (ging/goung …uut,
uutegaen), (... de place) verhuuzen [vərˈyzn̩ ] (verhuusde, verhuusd) chemin de fer : yzerweg [ˈizərwæχ] (pl. –en) (n, m)
verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (verwisselde/ verwisselste, verwisselt) ; lorsque le temps cheminée : kafoor (pl. –s) (n)
change = at 't weere uut de plekke gaet ; le temps a subitement changé chemise : hemde (pl. –s) (f)
depuis l'orage = 't weere is afebrooken mit een dunderweere chêne : eëkeboom (pl. –s/en) (m) (arbre), bois de chêne = eëkhout, eëke (m)
chanson : lied (pl. -ers) (n) (syn. lydge (< liedge)) (matière), en chêne = eëken
chanter : zingen (zoung, ezoungen) chéneau : bakgoote [ˈbakhoˑətə] (pl. –n) (f)
chantier : ; commencer un chantier = 't werk inzetten [ı᷈zɛtn̩ ] chénopode (fausse) : hennevetstal (pl. -s) (n) (plante)
chapeau : hoed (pl. -s/-en) (m), (en feutre) velthoed [ˈvæltuˑət] (pl. –s/-en) (m), le cher : diere
chapeau melon = den harden hoed chercher : zoeken (zochte, ezocht), aller chercher = haelen (haelde/haelste,
chaperon : keuvel [ˈkøːvəl] (pl. –s) (m) haeld)
chapler : (une faux) booten (bootste, afeboot/afebooten), battre sa pique, ce chercher (aller ...) : haelen [ˈɔːln̩ ][ˈaːln̩ ] (haelde/ haelste (+), haeld)
n’est pas travailler, tu obtiens du tranchant en te reposant = pikke booten cheval : peerd [ˈpɛːrt][ˈpæːrt] (pl. –en) (n) (générique), handpeerd [ˈɑntpɛːrt][ˈɑntpæːrt]
en is geen werk, je krygt snee en je rust dermee (pl. -en) (n) (cheval qui mène dans un attelage), roepeerd [ˈruːpɛːrt] [ˈruːpæːrt] (pl. -
chaque : alle [ˈalə] [ˈɔlə], yder en) (n) (cheval qui est mené dans un attelage)
charbon : koolen (pl. Ø) (n) chevaucher : ryden te peerd/pèèrd (reed, ereen)
charcutier : baekenier [ˈbakəniːr] (pl. -s) (m) chevelure : haer (pl. –en) (n)
charger : laen [ˈlɔːn] (<laeden) ( laedste, elaen (<elaeden)), très chargé = styf cheveu : haer (pl. –en) (m) il y a de l’eau dans le gaz = ‘t is een haer in de(n)
elaen butter (litt. Il y a un cheveu dans le beurre)
charivari : (faire du …) klabouteren [ˈklabutərn̩ ] (klabouterste/ klaboutersde, chez : by/byt, in, naer, chez Jean = in Jans, naer Jans, je suis chez le médecin
eklabouteren), (faire du ...) ramenten [raˈmæntn̩ ] (ramentede/ ramenteste, = ‘k zyn by den dokteurs, je suis chez moi = ‘k zyn naer ‘t myn, je suis chez
erament) moi (à l’intérieur) = ‘k zyn in ’t myn, chez les Romains (litt. au temps des
charrue : ploef (<ploeg) (pl. ploefs, (<ploegen, ploegs)) (n/m), (réversible pour Romains) = in den tyd van de Romeinschen
terre lourde = Brabant double) zoole (pl. –n) (f), klytezoole (pl. –n) (f) chicane : tuun [ˈtyn] (pl. –s) (m)
chasse-mouche : kalysper [kaˈlispər] (pl. –s) (m) chien : hond [ˈunt] (pl. –s) (m) (générique), reuter [ˈrøːtər] (pl. -s) (m), rut [ˈrœt] (pl.
chasser : jaegen (ja(e)gde, eja(e)gd) –s) (m) (mâle)
chat : katte [ˈkatə] (pl. kats/ –n) (f) ; avant que tous les chats soient gris = chienne : lyse [ˈlizə] (pl. –n) (f), teeve [ˈteːvə] (pl. –n) (f)
voordat dat de kats graeuw zyn ; doux comme ventre de chat = zochte lik chier : broeken [ˈbruʔn̩ ] [ˈbrukn̩ ] (broekede/ broekeste, ebroekt), (familier) schyten
katjes balgsche ; les chats noirs sont de mauvaise augure (litt. les chats (scheet, escheeten) (familier), je les envoie tous balader (vulg. je les chie
noirs ne sont pas prisés/ appréciés) = zwarte kats 't is nie epreezen tous dehors) = ‘k schyten ael tegaere uut
chiffon : slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f) clique : klinke (pl. –n) (f)
chiot : hondejong [ˈundəjuŋk] (pl. –en) (m), hondje [ˈuntʃə] (pl. –s) (n) cloche : belle (pl. –n) (f)
chœur : koor (pl. –en) (m/f/n) clochette : belle (pl. –n) (f)
choir : vallen (viel/valste, evallen) cloitre : klooster [ˈkloːstər] (pl. –s) (m)
choisir : kiezen (koos/kiesde, ekoozen) clos : toe
chômage : werkloozighyd [ˈwærkloˑəzəhit] (pl. Ø) (f), je suis au chômage = ‘k zyn clôturer : afmaeken [ˈafmaːkn̩ ] [ˈafmaːʔn̩ ] (miek... af, afemaekt)
zounder werk, être au chômage = werklos zyn, staen zounder/zounger werk clou : naegel (pl. –s) (m), (de chaussure) tatse [ˈtatsə] (pl. -n) (f)
chope : pinte (pl. –n) (f) coche : zwynemoere (pl. –n) (f)
chopine : pintje (pl. –s) (n) cochon : zwuun (< zwyn) (pl. -s/-nens) (n)
chose : ding (pl. –en) (n), (petite …) mierepysje [ˈmiːrəpiʃə] (pl. -s) (n), cochonneries : konteklaps [ˈkuntəklaps] (pluriel)
zaeke [ˈzaːkə] (pl. –n) (f) coffre : koffer [ˈkɔfər] (pl. –s) (m)
chose (même …) : zelfste (pl. Ø) (n) cogner : (à la porte) kloppen (klopte/kloptede/klopste, eklopt)
chou : kool (pl. –s) (m), purée de choux = koolsmeus (pl. koolsmeuzen) (m) coiffer (se) : zyn/zen haer doen
choux-fleur : bloemkool (pl. –s) (m/f) coin : hoeksche [ˈukʃə] (pl. –n) (n) (d’une pièce, d’un objet,…)
chrétien : kristelik coin : houtsplyter [ˈutsplitər] (pl. -s) (m) (à enfoncer dans le bois)
chute : vallen (n)
coincher : kloppen [ˈklɔpm̩] (klopte/kloptede/klopste, eklopt)
ciel : lucht (pl. –en) (f)
col : hals (pl. –en) (m), kraeg (pl. –en) (m), kraeg (pl. –en) (m), un col de
cierge : keeise (< keerse) (pl. –n) (f) chemise = een hemdenhals/ een hemdekraeg
cieux : heemel (pl. Ø) (m) colère (en): gram, kaed [ˈkɔːt], kwaed, être en colère = kwaed zyn, nydig zyn
cigare : cigaer (pl. –s) (m/f) colique : kolyke [koˈlikə] (pl. –n) (f) ; les coliques rouges (animal) = de
cigarette : cigarette (pl. –n) (f) roo(de) kolyken
cinéma : cinema (pl. –s) (m) collationner : vergaeren [ˈvərhɔːrn̩ ] (vergaerde/vergaerste, vergaerd)
cinq : vuuf, vuuve collège : kollege [ˈkoleːʒə] (pl. –n) (f), koleegje [koˈleːʒjə] (pl. –n) (f)
cinquante : vichtig coller : plakken (plakte/plaktede/plakste, eplakt)
circonférence : rounde (f), ronduut [ˈrundyt] collet : kraeg (pl. –en) (m) (vêtement), strop (pl. –s) (m) (piège),
circulaire : round collier : gareel [haˈreˑəl] (pl. -s) (n) (de traction)
cirer : kuuschen (kuschte, ekuscht) coloris : koleur (pl. –en) (n)
cisaille : (pour couper le métal) yzerschaere [ˈizərʃɔːrə] (pl. -n) (f) colosse : reuze (pl. –n) (f)
ciseau : (à couper le fer) koudbeetel [ˈkutbeːtəl] (pl. -s) (m), koudbittel [ˈkutbɛtəl] (pl. combattre : vechten (vochte, evochten)
-s) (m) combien (de) : hoeveele, combien de temps = hoe lange, vous savez combien
citron : citroen (pl. -en) (m) il aime son métier = je wit (< weet) hoe dat hen ze styl gern doet, combien
civière : berrie [ˈbɛˑriə] (pl. -n) (f), ziekenberrje [ˈziˑəkənbærjə][ˈziːkənbærjə] (pl. -n) (f) de fois = hoe dikkers
clair : klaer [ˈklɔːr] ; eau claire = klaer waeter comble : c’est un comble = ‘t is algelyk etwat/etwot te zeggen
clairement : klaer combler : opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld), (un trou) toesmyten [ˈtuːsmitn̩ ]
clapier : keunekot [ˈkœnəkɔt] (pl. -kooten) (n), keunenkot (pl. keunenkooten/ (smeët / smeede … toe, toe-esmeëten), vervullen [ˈvərvœln̩ ] (vervulste/vervulde,
keunenkots) (n) vervuld)
claque : (petite) klinke (pl. –n) (f) comique : kluchtig
classe : klasse (pl. –en) (f), schoole (pl. –n) (f) comité : komiteit [ˌkomiˈteit] (pl. –en) (m)
clef : sleutel / slooter (pl. –s) (m) commander : (passer une commande) beschikken (beschikte/beschikste,
beschikt)
cligner : (... des yeux) pinkoogen [ˈpinkoːhən] (pinkoogde/ pinkoogste, epinkoogd) ;
il a encore une fois bu un verre (litt. il est encore une fois en train de cligner comme : lik/lyk, lik/lyk dat (dan), comme il faut = lik dat ‘t zyn moet
des yeux) = hen is nog een keer bizzig mee pinkoogen (exclamatif), hoe
commémoration : onthoudenisse [ˈuntudənɛsə] (pl. -n) (n) confrère : konfraeter (pl. –s) (m)
commencement : begun [bəˈhœn] (pl. ø) (n) congés : vakansen (pl. Ø) (f)
commencer : begunnen (begoste/begunste/begunde, begunnen) ; commencer conique : pykewys [ˈpikəwis]
un chantier = 't werk inzetten [ı᷈zɛtn̩ ] conjoint : man (pl. –s/-nen) (m)
comment : hoe conjointe : wuuf (pl. wuuven) (n)
commerce : kommersje [koˈmɛrʃə] (pl. –n) (f) connaissance : verstand [vərˈstɑ᷈ nt] ; faire la connaissance = leeren kennen ;
commercial : l’activité commerciale/marchande = de kommersje bizzighyd avoir des connaissances (sur un sujet) = verstand hen ; il n’a pas de
commission : komissje (pl. –n) (f) connaissance en matière de poisson = hen het geen verstand van ‘t visch ; il
a perdu connaissance du fait du vacarme = hen het dul emaekt ewist van 't
commode : gemakkelik
gerucht
commun : (hors du …) uutneemend [ˈytneːmənt] ; hors du commun =
connaître : kennen / kunnen (kenste/ kunde/kunste, ekend/ ekund), weeten
uutneemende menschen
(wiste, eweeten)
commutateur : knoppe / tnoppe (pl. –n) (f)
connerie : konterie [ˈkuntəriˑə] (pl. konterieën) (f)
comparaison : ; en comparaison de = navolgens [ˈnavoˑwhəns]
conneries : (paroles) kountenklaps (pluriel)
complet : vul
conseil : (... municipal) konsel [ko᷉ˈsɛl] (n)
compléter : (un contenant) opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld), (un imprimé)
conseiller : raeder [ˈrɔːdər] (pl. –s), raedsman [ˈrɔːdsma᷉ ][ˈrɔːdsman] (pl. –s/-nen)
vervullen [ˈvərvœln̩ ] (vervulste/vervulde, vervuld)
(m) (... municipal) konselheere [ko᷉ˌsɛlˈeːərə] (pl. –n) (m)
complice : konfraeter (pl. –s) (m), meidoender (pl. –s) (m), meischuldiger (pl. –s)
conseiller général : departementraedsman [ˌdepartəˈmɛntˈrɔːdsma᷉ n] (pl. –s/-nen)
(m)
conseiller régional : streekeraedsman [ˈstreːkəˈrɔːtsma᷉ ] [ˈstreːkəˈrɔːtsman] (pl. –s/-
composer : opzetten [ˈɔpsætn̩ ] (zetste/ zetede... op, opezet)
nen) (m)
compote : smeus (pl. smeuzen) (n)
conseillère : (... municipale) konseleege [ko᷉ˌsɛlˈeːhə] (pl. –n) (f)
compréhensible : verstaenbaere (JLM), verstaenlik : (FSS)
consentir : anveerden [ˈa᷈vɛːrn̩ ] [ˈanvɛːrn̩ ] (anveerdde/ anveerste, anveerd)
comprendre : verstaen (verstoeg/vertounde, verstaen)
conséquence : (en ...) te feite [ˈtefeitə]
comptage : (… des voix) vooistellinge [ˈvɔˑjsˌtæliŋə] (pl. –n) (f)
conserver : bewaeren [bəˈwɔːrn̩ ] (bewaerde/ bewaerste, bewaerd), houden (hield/
comptant : ‘t geld in den hand houdste, houden), goed houden
compte : être à son compte = op ze vry zyn construction : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n)
compte-rendu : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f)
construire : bouwen (< bowen) (bouwde/bouwste, ebouwd)
compter : schellen [ˈʃæln̩ ] (schelde/ schelste, eschelt), consumer : afbranden [ˈafbrɑnː] (brandde/ brandede/ brandste/ bron/ bronste/
uutrekken [ˈytrækn̩ ][ˈytræʔn̩ ] (rook… uut, uuterokken) ; ça compte = 't schelt bronde … af, afebrand/ afebronnen), uutbranden [ˈytbra᷈ ndn̩ ] (brandste … uut,
comptoir : toog (pl. -s/-en) (m) uutebrand)
concéder : derin zien (zag, ezien) contagieux : ; c'est contagieux = dat vangt (nhem)
conception : opzettinge [ˈɔpsæti᷈ˑə] [ˈɔpsætiŋə] (pl. -n) (f) contaminé (être ...) : vangen [ˈvɑ᷉ .ŋˑ] [ˈvɑ᷈ ˑ] [ˈva.jn̩ ] (vangste/ vangde, evangd/
concert : muuzykespil [ˈmyzikəspɛl] (pl. -s) (n) evangen)
conclure : volenden [vɔlˈæn̩ ˑ] (volendste, volend) contemporain : van nuuzen tyd
conclusion : volend [vɔlˈænt] (pl. –en) (n) ; mauvais début, bonne fin (= ce contenir : houden (hield/houdste, houden), inhouden [inˈun̩ ] [inˈudn̩ ] (hield/houdste
qui commence mal se termine bien) = slicht begun, goed volend … in , inhouden) ; se contenir = nhem inhouden
conducteur : ryder [ˈridər] (pl. -s) (m) content : blyde
conduire : (une automobile) ryden (reed, ereen) (mee/mit een auto) contrarier : toetanden (tandde … toe/ toetandde, toe-etand)
conduit : (de cheminée) kafoor (pl. –s) (n) contre : teegen
confiance (avoir/ faire ...) : betrouwen [ˈbətrown̩ ] (betrouwde/ betrouwste, contre-jour (à…) : teegen de lucht
betrouwd), vertrouwen (< vertrowen) (vertrouwde/vertrouwste, vertrouwd) ; contrebas : (en …) beneen [ˈbəneːn]
digne de confiance = betrouwig [ˈbətrowix] [ˈbətrowəx], betrouwlik [ˈbetrowəlɛk] ; contrecarrer : teegen werken
on ne peut pas lui faire confiance = hen en is nie betrouwlik
contrecoup : wééreslag [ˈweːrəslaχ] (pl. -en) (m)
contredire : teegen stryden, toetanden (tandde … toe/ toetandde, toe-etand) couleur : koleur [ˈkoløːr] (pl. –en) (f/n)
contrée : streeke (pl. –n) (f) coup : (… d'aile) vlerkslag [ˈvlærkslaχ] (pl. -gen) (m), recevoir son coup fatal
contrepartie : verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (pl. Ø) (n) (figuré) = ze kraeg krygen, il a un coup dans l’aile = hen het een stik in ze
conversation : konversaesje [ˈko᷅ vərsɔːʃə] (pl. –n) (f) klooten ; il a reçu un coup d'aile = hen het een vlerkslag ekreegen
converser : konversaesje houden [ˈko᷅ vərsɔːʃə u(d)n̩ ] (hield/houdste, houden) coup de feu : schoote [ˈʃoˑətə] (pl. –n) (f)
convier : vraegen (vroeg/vragde < vraegde/vragste < vraegste, evragd < couper : afknypen [ˈafknipn̩ ] (knypede / knypste... af, afeknypt), aftnypen [ˈaftnipn̩ ]
(tnypede/ tnypste... af, afetnypt), snyden (sneed, esneen), afbasten [ˈafbasn̩]
evraegd)
(bastede…af, afebast) (la parole), afbyten [ˈafbitn̩] (beët…af, afebeeten) ; cela lui
convoquer : (par écrit) beschryven [bəˈʃrivn̩ ] (beschreëf/ beschryfde/ beschyfste,
coupe les bras = hen is mee zyn handen af/of ; couper court à une
beschreeven), (au service militaire) oproepen [ˈoprupm̩] (roepte/ roepste ... op,
conversation = kort afbreeken
operoopen) ; j'ai été convoqué par écrit = 'k hen beschreeven ewist ; il a été
convoqué pour faire son service militaire = hen het operoopen ewist om ze couperet : kapmes (pl. –sen) (n)
dienst te gaen doen coupure : snee (pl. -s) (f)
copain : maet (pl. -s/-en) (m) cour : ground (n)
coq : haene (pl. haens/haenen) (m) courbe : krom [ˈkrɔm], slom [ˈslɔm]
corbeau : kraeie (pl.–n) (f) coureur : (de femmes) schooier (pl. –s) (m)
corbeille : mande (pl. –n) (f), panger (pl. –s) (m) courir : loopen (liep/liepen/lopste/lopede, eloopen)
corde : teugel [ˈtøːhəl] (pl. -s) (m) (grosse), touwe (< towe) (pl.–n) (f) courlis : spuurluut (pl. -s/-en) (m)
cordée : touwegroep (<towegroep) (pl. –en) (m) cours : dans le courant de l’année = binst ‘t jaer
cordon : band (pl. –s) (m/n), (cordon tendu par les enfants de chœur à la sortie de course : komissje (pl. –n) (f)
l’église pour empêcher les mariés de partir avant qu’ils leur aient donné de court : kort
l’argent) strop (pl. –s) (m), (ombilical) naegel (pl. –s) (m) court-tour : géér [ˈheˑər][ˈheːr] (pl. –s) (m) (d’un champ)
coriace : taei courtier : maekelaere [ˈmaːkəlɔːrə] (pl. –n) (m)
corneille : kraeie (pl.–n) (f) courtiser : te vryen gaen
corps : licham (pl. –s/ -men) (n), (dépouille) lyk (n), à son corps défendant = coussin : kussen (pl. –s) (n/m)
teegen ze zin
couteau : mes (pl.–sen) (n), couteau à pain = brodmes (< broodmes)
correspondre : fonkelen [ˈfuŋkəln̩ ] (fonkelde/ fonkelste, efonkelt)
coutume : geweunte [həˈwœntə][həˈwøˑntə] (pl . -n) (f)
costaud : kloek, sterk, streusch, taei
couvent : (de femmes) klooster [ˈkloːstər] (pl. –s) (m), (hommes) paeterie [pɔːtəˈriː]
côté : kant [ˈka᷈ nt] (pl. –en) (m), kante [ˈka᷈ ntə] (pl. –n) (f), zyde [ˈzidə] (pl. –n) (f) ; (pl. –n) (f)
de l'autre côté = an de andere/angere zyde ; de tous côtés = al aele zyden en
couver : (un enfant) betrunten [bəˈtrœntn̩ ] (betrunste, betrund) (péj.)
kanten ; de l'autre coté = an den ander/anger kant /kante ; de côté = van
kante ; être dispersé de tous côtés = in/al aele zyden en kanten zyn ; de couverture : saerze (pl. –n) (f)
chaque côté = van elke kante ; (et) d’un autre coté … (de plus, en revanche) crampe : krempe (pl. -n) (f)
= (en) op een andere kante … ; se tenir en retrait = van kante houden craquer : kraeken (krakte/ kraktede/ krakste <kraekte/ kraektede/ kraekste,
coton : katoen (n) ekrakt <ekraekt)
couche : luuder/ luur) (pl. –s) (m) crasse : vuuligheid / vuulighyd (pl. vuuligheden / vuulighyden) (f)
couché (être) : liggen (lag/lagde/lei, eleegen/elegd/eleid) crayon mine : potlood [ˈpɔtloˑət] (pl. -s) (n)
coucher : leggen (lei/legde, eleid), liggen (lag/lagde/lei, eleegen/elegd/eleid) création : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] (pl. Ø) (n)
coucou : koekuut (pl. -s/-en) (m) crème fraiche : room [ˈroːm] (n)
Coudekerque : (ville) Kou(de)kerke crêpe : pannenkoeke (pl. –n) (f)
coudre : naeien (naeiste/ noei, enaeid/ enaeien) creuser : daeiven (< delven) (dolf, edoolven), delven [ˈda.jvn̩ ] [ˈdælvn̩ ] (dolfde/
couillonné (être) : ekloot (zyn) (wos/waeren, ewist) dolfste, edolven)
couiner : grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd) creux : pit (pl. -s/-ten) (m), au creux de l’hiver = in den pit van den winter
couler : gieten (goot, egooten), crevard : (vulg.) borsteryk [ˈbɔstərik]
crever : borsten [ˈbɔsn̩ ] (borstede, eborsten) (animal), crever (un pneu) = een
gat ryden
crevette : garnae(r)ze (JLM) (pl. –n)) / garnaerd (WFV) (pl. -s) / garnaer
(WFV) (pl. -s) (f)
crible : zeeven [ˈzeːvn̩ ] (pl. -s) (n) d
crier : schreeuwen (< schreewen) (schreeuwde, eschreeuwd) ; il crie "plume et
encre" (= à tue-tête sous la douleur) = hen schreeuwt "pen en inte"
crisser : grynzen [ˈhrı᷈zn̩ ][ˈhriˑzn̩ ] (grynsde, egrynsd) ; la terre est gorgée d’eau
(litt. la terre crissait (sous les pas) à cause de l'humidité) = ’t land grynst van de d'abord : eerst
natte
d’où : waervan [ˈwɔːvɑ᷈ ] ; d'où cela vient il ? = waervan komt dat
crochet : (… de herse) eegdehaek [ˈeːhdaːk] (pl. -n) (f), (… de herse en bois)
damnation : verdommenisse [vərˈdɔmənɛsə] (pl. –n) (f) ; tu devrais faire
eegdekaene [ˈeːhdəkɔːnə] (pl. -n) (f)
sortir l’idiotie de ta caboche/de ta damnée tête = je zoudt je dommighyd
crochu : krom [ˈkrɔm] uut je verdommenisse slaen
croire : gelooven [ˈh(ə)loːvn̩ ] (geloofde/ geloofste, geloofd++/gelooven--) dangereux : dangereus [da᷈ʒəˈrøːs], gevaerlik [həˈvɔːrlɛk]
croissant : halve maene [ˈɔːvə ˈmɔːnə] (pl. -n) (f) (outil) dans : by, in, dans 8 jours = by achtdaege, dans 2 heures = by twee euren ;
croître : groeien / gruuien (groeide, egroeid) dans les temps reculés, dans les temps anciens, il y a longtemps = van
crotte : stront [ˈstrunt] (pl. -s) (n) oover ouds
croyable : gelooflik [ˈh(ə)loːvlɛk] davantage : meer
croyance : geloofde [ˈh(ə)loːvdə] (f), geloove [ˈh(ə)loːvə] (pl. Ø) (f) de : by, van [va᷈] ; de nuit = by den nacht ; il a décidé de faire quelque chose =
crucifix : bild [ˈbɛlt] (pl. –en) (n) (Ounzen/Onzen Heeres bild) hen is beschikt om etwat/etwot te doen ; il vient de la maison = hen komt van
‘t huus ; d’où = van waer ; de qui = van wien ; il est natif d'Hazebrouck =
cuiller : leepel (pl. –s) (m)
hen is geboortig van Haezebroek ; de moins en moins = van langs te min ; de
cuire : (une pâte au four) bakken (bakte/baked/bakede/baktede/bakste, plus en plus = van langs te meer
ebakt/abakken), (faire cuire, cuire à l’eau) kokken (kokte/kokste, ekokt)
de là : dervan [ˈdərvan][ˈdərva᷈ ]
cuisine : (pièce) keuken (pl. –s) (m/f), (arrière …) achterkeuken [ˈaχtərkøːkn̩ ]
de quoi : waervan [ˈwɔːvɑ᷈ ]
[ˈaχtərkøːʔ n̩] (pl. -s) (m)
débarras : kot (pl. -s/kooten) (n), stal (pl.-len/-s/-lingen) (m/n)
cuisiner : kokken (kokte/kokste, ekokt), (corvée) pottekaerieren [ˈpɔtəkariːrn̩ ]
(pottekarierste / pottekarierde, epottekarierd) débarrassé (être) : (de quelque chose) af zyn
cuisinière : (la femme) kokinne : (pl. –n) (f) débarrasser : plekke maeken (miek, emakt < emaekt)
cuisse : bille (pl. –n) (f), (de grenouille) puutebille (pl. –n) (f) débilité : dommighyd [ˈdɔməhit] (pl. –s) (f)
cuivre : kooper (n) déblayer : plekke maeken (miek, emakt < emaekt)
cul : gat [ˈhat] (pl. gaeten) (n), kounte (pl. –n) (f) ; va te faire voir (litt. cul de debout (être …) : staen (stoeg/stounde, estaen)
chien) = houndsgat ; va te faire voir (litt. embrasse mon cul et bois du thé) = débrouiller (se) : ze plan trekken (trok, etrokken)
kust me gat en drinkt thei débrousailler : (enlever les mauvaises herbes des lisières d'un champ) de kanten
culotte : broek (pl. –s/-en) (m) ; poser culotte = broeken [ˈbruʔn̩ ] [ˈbrukn̩ ] kappen
(broekede/ broekeste, ebroekt) débuter : begunnen (begoste/begunste/begunde, begunnen)
culotté : stouteryk [ˈstutərik] décapiter : ounthoofden [untˈoːv(d)n̩ ] (ounthoofde, ounthoofd)
cultivateur : boer (pl. –s/-en) (m) décéder : ooverlyden (ooverleede, ooverleeden), sterven [ˈstærvn̩ ] (storf/storfde,
cultivatrice : boerinne (pl. –n) (f) estorven)
cultivé : wyseleerd décembre : december (m)
culture : kuulteure [ˈkykltøːrə] (pl. -n) (f) décès : dood (pl. dooden) (f)
culturel : kuulteureel [kyltœˈreˑəl] déchet : afval [ˈafal ] (pl. -len) (n)
curé : paster (pl. –s) (m) déchirer : scheuren (scheurde/scheurste, escheurd)
pour cent = ten hounderd / houngerd
décider : (de faire quelque chose) beschikken (beschikte/beschikste, beschikt), il dehors (en …) : deruut [dəˈryt]
a décidé de faire quelque chose = hen is beschikt om etwat/etwot te doen déjà : al, (avec une perspective d’avenir) ton al
déclaration : uutspreekinge (pl. –n) (f) déjeuner : ‘t eeten van den noene, petit-déjeuner = eeten van den nuchten
déclaré : erkend [ɛrˈkɛnt] délaisser : verlaeten (verliet/verlaetste, verlaeten)
déclarer : (ses revenus) opgeeven [ˈɔpheːvn̩ ] (gaef… op, opegeeven) délayer : roeren (roerde/roerste, eroerd)
décliner : (son identité) opgeeven [ˈɔpheːvn̩ ] (gaef… op, opegeeven) délégué : (… du parti) vooiswachter [ˈvɔˑjzˌwaχtər] (pl. –s) (m) (qui veille au bon
décocher : (une flèche) schieten (schoot, eschooten) déroulement du scrutin)
décompter : afhouden [ˈafun̩ ] (hield/houdste … af, afhouden), uutrekken [ˈytrækn̩ ] délivrer : verlossen [vərˈlɔsn̩ ] (verlossede, verlost)
[ˈytræʔn̩ ] (rook… uut, uuterokken) demain : morgen, après-demain = oovermorgen
découvrir : uutvinden / uutvingen (vound uut, uutevounden) demander : vraegen (vroeg/vragde < vraegde/vragste < vraegste, evragd <
décrire : beschryven [bəˈʃrivn̩ ] (beschreëf/ beschryfde/ beschyfste, beschreeven) evraegd)
décrocher : afhaelen [ˈafaːln̩ ] (haelde/ haelste ... af, afhaeld) demandeur : vraeger (pl. –s) (m)
déçu (être) : bedroogen zyn [bəˈdroːhn̩ zin], (à la suite d'une tromperie) deruut zyn déménagement : verhuuzen (pl. Ø) (n)
[dəˈryt zin] ; il est très déçu = hen is styf deruut ; il a été très déçu = hen het déménager : verhuuzen [vərˈyzn̩ ] (verhuusde, verhuusd)
styf bedroogen ewist, dément : dul, slier [ˈsliˑər] (pl. -s) (m)
déçu : ontzind [ɔ᷅ ntˈsɛnt] demeure : weunen (n)
dedans : binnen, derin, être abattu (moralement), être affecté, être demeurer : weunen (wonde/ wunde/ wunste, ewond/ ewund)
contrarié = derin edaen zyn
demi (à) : half (adj.), il est trois heures et demi = ‘t is drie en half
déduction : afslag [ˈafslaχ] (pl. -gen) (m)
demi-lune : halve maene [ˈɔːvə ˈmɔːnə] (pl. -n) (f) (outil),
déduire : afreeken (reekede [ɛ] ... af/reekte [ɛ]... af, afereeken) ; c’est déduit = ‘t
demi-tour (faire…) : afdraeien [ˈafdrɔːjn̩ ] (draeide/ draeiste... af, afedraeid)
is afereeken
démodé : oudewetsch [ˈudəwætʃ]
défaire : afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen)
demoiselle = jounge dochter (pl.–s) (f)
défaite : verlies [vərˈliˑəs] (pl. verliezen) (n) ; il a mal accepté sa défaite =
hen het ze verlies kwaelk afenommen ; hen het tweë keers verlooren = il a démolir : in brokke slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen)
subi deux défaites démonter : afslaen [ˈafslɔːn] (sloeg/ afsloegen/ sloegdede…af, afesleegen)
défaut : fouwte (< fowte) (pl. –en) (f), miszit [mɛˈsˑɛt] (pl. -s) (n) dénoncer : mousen [ˈmusn̩ ] (mousde, emoust), (… par écrit) ooverschryven
défendre (se) : eegenweerden, eegenwèèrden nhem [ˈeːhənwɛːrdn̩ ][ˈeːhənwæːrdn̩ ] [ˈoːvərʃrivm] (schreef... oover, oovereschreeven), uutbasten (uutbastede,
(weerdste … eegen, eegeneweerd), (par la parole) eegenstand houden [ˈeːhn̩ sta᷈ nt uutebast), vermousen [vərˈmusn̩ ] (vermousde, vermousd), (être …) verkoopen zyn
u(d)n̩ ] (hield/houdste… eegenstand, eegenstand houden) ; pour défendre les [vərˈkoːpm] (verkochte, verkocht) ; il a été dénoncé = hen het 't uutebast
familles = om de familjen eegen te wèèrden dénoter : beteeken [bəˈteːkn̩ ] (betikste/betikt, betikt)
déféquer : afgaen [ˈa,hɔːn] (ging/gong … af, afegaen, praelen [ˈpraːln̩ ] (praelde/ dénouement : volend [vɔlˈænt] (pl. –en) (n)
praelste, epraeld) (vulg.) dénouer : afbingen [ˈafbi᷈ˑə᷈ ] (< afbinden) (bongste (<bondste)…af, afebingen
définitif : volendig [vɔlˈændix][vɔlˈændəx] (<afebinden)) (dénouer un mal en accrochant une bandelette de tissu)
dégager : plekke maeken (miek, emakt < emaekt) dent : tand (pl. –s) (m)
dégât : rampe [ˈrampə][ˈra᷈ mpə] (pl. –n) (f), faire des dégâts = schae doen (schae dépanner : deruut helpen (holp, holpen)
dei(de), schae edaen) départ : vertrek (pl. –s/-en) (n)
dégonflé (être) : plat zyn dépêcher (se …) : werren (nhem), dépêche toi ! = wert je !, tu dois te
dégoûté : vys dépêcher = je moet je werren
dégoûter : vysmaeken (vysmiek, vysemakt < vysemaekt) dépendance : kot (pl. -s/kooten) (n)
déguiser (se) : masscheren [ˈmaʃərn̩ ] (masscherde, emasscherd) dépendant : il est dépendant = hen is houden
dehors : buuten ; mettre dehors = buutenloezen [ˈbytn̩ luˑəzn̩ ] (loesde ... buuten, dépendre : houden (hield/houdste, houden)
buuteneloesd), buutenroeren [ˈbytn̩ ruːrn̩ ] (roerde/ roerste … buuten, dépens : staetrechten [ˈstɔːdræχtn̩ ] (pl.) (n)
buuteneroerd) dépenser : vertèèren (< verteeren) (verteerde/vertèèrde, verteerd/vertèèrd)
dépérir : op niet kommen descendu (être) : af zyn
déplacer : verzetten [vərˈzætn̩ ] (verzitste(-)/ verzetste(+)/ verzetede(++), verzet) descente : daleite [ˈdaleitə] (pl. -n)
déplacer (se) : roeren (roerde/roerste, eroerd) désherber : wieën (< wieden) (wiedste, ewied)
déplorer (quelque chose) : beklaegen (beklaegde/beklaegste, beklaegd) désigner : (du doigt) toogen (toogde/toogste, etoogd)
déplumer : pluumen (pluumde/pluumste, epluumd) désillusionné : deruut zyn [dəˈryt zin]
déposer : leggen (lei/legde, eleid) désirer : goeste hen op etwat/etwot, hankeren achter
dépouille (mortelle) : lyk (n) désister (se) : van kante trekken (trok, etrokken)
dépouillement : depouljement [depujəˈmɛnt] (pl. –en) (n) désormais : van nuuw af, van nuuw toe, van nuuw voorts
dépouiller : vlaen (vladde, evlaen) dessécher (se) : opdroogen (droogde op, opedroogd)
déprimé : il est déprimé (litt. Il est au dessus du tamis) hen is oover ’t zeeven dessiner : uutschilderen [ˈytʃɛldərn̩ ] (schilderde/ schilderste... uut, uuteschilderd)
depuis : vanaf [ˈvanaf] dessous : van ounger/ ounder
député : deputee/ depuutei [dɛpyˈtei] (pl. –n) (m) ; le député européen = den dessous (en … de) : ounder /ounger , alounder / alounger
Europeanschen deputee/depuutei dessus : van booven
députée : deputee/ depuutei [dɛpyˈtei] (pl. –n) (m) dessus (au… de) : booven, op, oover (avec mouvement), les 4 fers en l’air, cul
déraisonner : afloopen [ˈafloːpm̩] (loopste [ɔ]/ liep ... af, afeloopen) ; tu devrais par-dessus tête, sens dessus dessous = ‘t oungerste/ounderste booven, par-
l'entendre déraisonner = je zoudt hen/nhem hooren afloopen dessus = albooven, là-dessus = daer booven
déranger : déranger quelqu'un en lui faisant perdre son temps = bizzig désuet : oudewetsch [ˈudəwætʃ]
houden détacher : de plekke afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen)
dérision : (tourner en ...) uutlachen (loech uut, uutelachen), tourner quelqu’un déteindre : afgaen [ˈa,hɔːn] (ging/gong … af, afegaen) ; la couleur a déteint = de
en dérision = den zot houden mee etwien koleur is afegaen
dériver : (aller mal) scheëf loopen (loopste [ɔ]/ liep, eloopen)
détenir : houden (hield/houdste, houden)
dernier : laetste [ˈlastə], verleede
détériorer : rampeneeren (rampeneerde, erampeneerd)
dérober : steelen (stool, estoolen) déterminé : stout [ˈstut]
déroulement : afloopinge [ˈa,loːpiŋə] (pl. –n) (f) détestable : qui est détestable = die eegenstekt
dérouler (se) : afloopen [ˈafloːpm̩] (loopste [ɔ]/ liep ... af, afeloopen), gebeuren détester : nie kun zien (zag, ezien)
(gebeurde/gebeurste, gebeurd)
détrempé : meschende nat, zuupende nat
derrière : achter [ˈaχtər], van achter, bachten (prépos.) ; derrière son dos (à son
détritus : vuuligheid / vuulighyd (pl. vuuligheden / vuulighyden) (f)
insu) = achter neur zet ; par derrière = van achter
derrière : achterste [ˈaχtərstə] (pl. –n) (n), kounte (pl. –n) (f) dette : schuld (pl. –en) (f), il est criblé de dettes = hen het schulden booven
zyn/zen hoofd
dès : van ... af ; dès l’enfance = van joungs/ jongste af ; dès-à-présent = van
deux : tweë, deux fois (à deux reprises) = tweë keers
nuuw af / van nuuw voorts
devant : van vooren, voor, vooren
dès lors : van ton / toun af
développement : uutgruuien [ˈythryjən] (pl. Ø) (n), uutgruuiende [ˈythryjəndə]
dès que : azo licht dat, van ... af, van zo
(pl. Ø) (n)
désaccord : (être en ...) scheulen [ˈʃøːln̩ ] (scheulde [ˈʃœldə]/ scheulste [ˈʃœlstə],
développer : vergroeien [vərˈχruˑjn̩ ] (/vergruuien [vərˈχryjn̩ ]) (vergroeide, vergroeid)
escheuld [æˈʃœld]) ; qu'y a-t-il comme désaccord entre vous ? = wyne is ter
(vergruuiste, vergruuid), vergruuien [vərˈχryˑjn̩ ] /vergroeien (vergruuide, vergroeid)
daer die scheult julderen tweën ?
développer (se) : uutgroeien [ˈytχrujn̩ ] (/uutgruuien) (groeiste/ groeide … uut,
désagréable : ; un temps désagréable car lourd = een flentig weere
uutegroeid) (gruuiste / gruuide ... ut, uutegruuid)
désaisir (se) : wegmaeken [ˈwæhmaːʔn̩ ] [ˈwæhmaːkn̩ ] (miek…weg, wegemakt <
devenir : (d'une chose, d'une personne) bekomde [bəˈkɔmdə] (n),
emaekt) ; il s’est dessaisi de tout = hen het ael wegemakt
bekomste [bəˈkɔmstə] (pl. –n) (f), bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. –n) (f)
désappointé (être) : deruut zyn [dəˈryt zin]
devenir : kommen (kwaem/kaem, ekommen), bekommen [bəˈkɔmn̩ ] (bekwaem/
désarçonner : afkachtelen [ˈafkaχtəln̩ ] (kachtelste/kachtelde...af, afekachteld) bekaem/ bekomde/ bekomste, bekommen)
descendre : afgaen [ˈa,hɔːn] (ging/gong … af, afegaen), neeregaen [ˈneːrəhɔːn] déverser : afgieten [ˈafhiˑətn̩ ] (goot…af, afegooten)
[ˈneːrəhɔ᷈ ː] (ging/ goung...neere, neere-egaen), zinken [ˈziŋkn̩ ] (zonk, ezonken)
dévidoir : hespe (pl. –n) (f), il est complètement fou (litt. il est sot comme un divers : defrente [dəˈfræntə], tefrende [təˈfrændə], verschillig [vərˈʃɛləx], verschild ;
dévidoir) = hen is zot lyk een hespe diverses personnes = tefrende menschen ; j'ai acheté diverses choses =
dévier : te keere gaen (ging/goung, egaen), van kante gaen (ging/ goung, egaen) 'k hen verschillige dingen ekocht
deviner : raeden [ˈrɔ᷉ ːn] (raedste, eraed), uutraeden (raede/ raedede/ raedste... dix : tien(e)
uut, uuteraen/uuteraed) dix-huit : achttien(e) [ˈaχtiːn(ə)]
devoir : moeten (moeste/moste, moeten) dix-sept : zeeventien
dévorer : opeeten (aet op, opeeten) docteur : dokteur (pl. –s) (m)
diamètre : breëdte [ˈbrɛtə] (pl. -n) (f) doigt : vinger (pl. –s) (m)
diarrhée : afgang [ˈa,ha᷈ ŋk] (pl. -en) (m) ; entrainer la diarrhée = jaegen domaine : hof (pl. hooven/hoovingen) (n), hoeve [ˈhuːvə] (pl. –n) (f), vrydom
(ja(e)gde, eja(e)gd) [ˈvridɔm] (pl. Ø) (m)
dictionnaire : oordenboek (pl. -s/-en) (m), woordenboek (pl. -s/-en) (m) dommage : jaemer
dicton : spreekwoord [ˈspreːkwoːrt] (pl. –en) (m) dommage : rampe [ˈrampə][ˈra᷈ mpə] (pl. –n) (f)
différent : defrente [dəˈfræntə], tefrende [təˈfrændə], verschillig [vərˈʃɛləx], verschild, don : gaeve [ˈhaːvə] (pl. -n) (f) (en nature, en argent), gifte [ˈhɛftə] (pl. -n) (f)
verschillend [vərˈʃɛlənt] don (de la nature, inné)
difficile : moeilik (compliqué), vys (exigeant) donc : dus [ˈdœs], te ! (interjection), toen [ˈtu᷈ ], ton [ˈto᷈ ], toun, zo, zo dus [ˈzo ˈdœs]
difficilement : moeilik donner : geeven (gaef, egeeven), opgeeven [ˈɔpheːvn̩ ] (gaef… op, opegeeven),
dilapider : round verteeren, uutgeeven [ˈutheːvn̩ ] (gaef … uut, uutegeeven) (aboutir) (donner tout = distribuer avec générosité ou inconscience)
dimanche : zundag (m) uutgeeven [ˈutheːvn̩ ] (gaef … uut, uutegeeven) ; cela donne sur/accès à la rue
Donckèle = ’t geeft op de Donckelestraete ; donner un coup de main = een
dimension : maete [ˈmɔːtə] (pl. –n) (f)
hand helpen, donner son préavis avant sa démission (litt. donner ses huit
diminuer : (le prix) afslaen [ˈafslɔ᷈ ː(n)] (sloeg/ sloegen/ sloegdede…af, afesleegen/ jours) = zen achte daegen geeven, étant donné que = lik / lyk dat (dan)
afeslaen) dont : waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ]
dîner : ‘t eeten van den avend dorénavant : van nuuw af, van nuuw voorts
dingue : zothoofd [ˈzɔtoːft] (pl.-en) (m/n) dormir : slaepen (sliep, eslaepen)
dire : zeggen (zei(-de), ezeid), c’est-à-dire = ‘t is te zeggen, te weeten dos : (personne) rik (pl. -s) (m), (animal) rug (pl. ruggen) (m), (fig.) balf [ˈbaˑwf]
direct : rechtsch [ˈræʃ] ; c'est une réponse directe = 't is een rechtsche antoorde (pl. balven) (n), balg [ˈbɔˑlh][ˈbɔˑwh][ˈbaˑwh] (pl. balgen) (n) ; il est insensible aux
directement : rechtsch [ˈræʃ] direct critiques = ze rik is emakt (< emaekt) van ganzepennen ; sur le dos de son
directeur : (… d’école) oppermeëster [ˈɔpərmeˑəstər] (pl. –s) (m) ouvrier = op ‘t balg van zen werkman ; on lui a dit son plein d’insultes = hen
het zen balg vul zottighyden ezeid ewist (litt. il lui a été dit son dos plein
discontinu : ael oover angers/anders [ˈandərs]
d’insultes)
discours : opzettinge [ˈɔpsɛtiŋə] (pl. –n) (f), uutspraeke [ˈytspraːkə] (pl. –n) (f)
douanier : kommys (pl. kommyzen) (m)
dispersé (être) : in aele zyden en kanten zyn
doubler : verdobbelen [vərˈdɔbəln̩ ] (verdobbelde/ verdobbelste, verdobbeld)
disposer : zetten (zitste/zetste/zetede, ezet)
doucement : stillig [ˈstɛləh], zoetjes [ˈzutʃəs]
disposition : (pour faire quelque chose) bekwaemighyd [bəˈkwaːməxit] (pl. –en) (f)
douleur : (pl. Ø) (n) zeer
dispute : katjesspil [ˈkatʃəspɛl] (pl. katjesspeelen) (n), il va y avoir une dispute =
douve : gracht [ˈhraχt] (pl. -en) (m), ronduuten dyk, wal (pl. -s/-en) (m/f)
't gaet katjespil zyn
doux : zochte, zoete
disputer (se) : kyven (op) (keef, ekeeven), in rakke kommen
douze : twalf
disque : plaete (pl. –n) (f)
doyen : deeken [ˈdeːʔn̩ ] (pl. –s) (m)
distance : verte [ˈværtə] (pl. -n) (f)
drap : laeken (pl. –s) (n), se glisser sous les draps = ounder/ounger de lakens
distribuer : wegmaeken [ˈwæhmaːʔn̩ ] [ˈwæhmaːkn̩ ] (miek…weg, wegemakt < emaekt)
gaen
divaguer : babbelen (babbelde/babbelste, ebabbeld)
dresser : (chose) oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht), (des
diverger : scheulen [ˈʃøːln̩ ] (scheulde [ˈʃœldə]/ scheulste [ˈʃœlstə], escheuld moyettes) opzetten [ˈɔpsætn̩ ] (zetste/ zetede... op, opezet), verheffen [vərˈæfn̩ ]
[æˈʃœld]) (verheffede/ verhefste, verheft) (élever) (monument) ; se dresser = nhem
oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ; je me suis dressé = 'k hen myn operecht
droit : recht [ˈræχt] (pl. -en) (n) (juridique) ; avoir le droit de = échasse : schatse [ˈʃatsə] (pl. -n) (f) ; long et maigre comme une échasse =
meugen (mochte/muchte/muste, emeugd) ; avoir droit = te goed hen ; il a le lang en maeger lik een schatse ; marcher sur des échasses = op schatsen
droit = hen het 't recht loopen ; grande pauvreté (litt. pauvreté sur échasses) = eermoe op schatsen ;
droit : recht, honnête et droit = eerlik en recht un échalas (litt. une grande échasse de garçon) = een lange schatse van een
droite : rechtsch, à droite = rechtschs joungen
droits : (... de succession) staetrechten [ˈstɔːdræχtn̩ ] (pl.) (n) écho : wééreslag [ˈweːrəslaχ] (pl. -en) (m)
éclabousser : sparzen [ˈsparzn̩ ] (sparsde/ sparste, esparsd)
drôle : (personne) raere [ˈrɔːrə] (pl. -n) (f), raeren [ˈrɔːrn̩ ] (pl. Ø) (m)
dru : dikke éclairage : lucht (pl. –en) (n)
éclaircir (s'...) : verklaeren [vərˈklɔːrn̩ ] (verklaerde/ verklaerste, verklaerd)
du : van, du nord = van den noorden
(temps)
Dunkerque : Duunkerke
éclaircissement : verklaeringe [vərˈklɔːriŋə] (pl. –n) (f)
Dunkerquois : Duunkerknaere (pl. …aers) (m)
école : (maternelle) krutschoole (pl. –n) (f), schoole [ˈʃoːlə] (pl. –n) (n) (institution),
Dunkerquoise : Duunkerkneege (pl. –n) (f) (f) (bâtiment) ; faire l’école = schoole houden
duper : bedriegen (bedroog, bedroogen) économique : ekonomyk [ekonoˈmik]
duperie : sans duperie ni fadaise = noch kul noch kounte
économiser : spaeren
dur : hard, moeilik (difficile), taei
écorcher : vlaen (vladde, evlaen)
écosser : scheulen [ˈʃøːln̩ ] (scheulde/ scheulste, escheult), schoolen [ˈʃoːln̩ ]
(schoolde, eschoolt)
écouler (s'...) : afloopen [ˈafloːpm̩] (loopste [ɔ]/ liep ... af, afeloopen)

e écoute : hurten (< hurken) (n)


écouter : horten / hurten (< hurken) (achter) (horste, hort) :
écraser : (en voiture) ooverryden (ooverreed, ooverereen)
écrémer : afroomen [ˈafroːmn̩ ] (roomde…af, aferoomd), afvlotten [ˈaflɔtn]
(vlottede/vlotste…af, afevlot) écrémer, room afgieten [ˈafhiˑətn̩ ] (goot…af,
afegooten), roomen [ˈroːmn̩ ] (roomde, eroomd) ; soutirer la crème = de / 't
eau : waeter [ˈwɔːtər] (pl. –en) (n), (bouillante) geziendewaeter [həˈziˑəndəˌwɔːtər] (pl. maeik roomen
–en) (n), (bouillante) ziendewaeter [ˈziˑəndəˌwɔːtər] (pl. -en) (n) ; nous avons
écrémeuse : (en terre cuite) maeikteele [ˈmaˑjkteːlə] (< melkteele) (pl. –n)
des problèmes mictionnels = me zyn edaen op nuus waeter
écrier (s’ …) : schreeuwen (< schreewen) (schreeuwde, eschreeuwd)
ébahir (s’) : gaepen (gapste (< gaepste), egapt (< egaept))
écrire : schryven (schreef, eschreeven)
ébloui : verblend [ˈvərblænd] ; avoir un coup de foudre pour quelque chose
(maison, tableau, voiture,…) (litt. être ébloui) = verblend zyn écrou : moere (pl. –n) (f)
ébullition : kokken (n) écuelle : schuttel (pl. –s) (m)
écarlate : bloedachtig [ˈbluˑətɑχtəx] édification : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] (pl. Ø) (n), verheffinge [vərˈæfiŋə] (pl. –n) (f)
écart : faire un écart = van kante trekken (trok, etrokken) édifice : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n)
écartelé : oopen etrokken édifier : bouwen (< bowen) (bouwde/bouwste, ebouwd), zetten (zitste/ zetste/
zetede, ezet), oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
écarter : van kante zetten (zitste/zetste/zetede, ezet)
éduquer : opleeren [ˈɔpleːrn̩ ] (leerde/ leerste...op, opeleerd) (en bien ou en mal)
échange : verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (pl. Ø) (n), verwisselinge [vərˈwɛsəliŋə] (pl. –n)
; éduquer une fille = een meesje/meisje opleeren
(f)
effronté : stout [ˈstut], stouteryk [ˈstutərik]
échanger : vertykelen [vərˈtikəln̩ ] (vertykelste/ vertykelde, vertykeld) (un article
effronté : stouthals [ˈstutals] (pl. -halzen) (m)
dans un magasin), verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (verwisselde/ verwisselste,
verwisselt) égal : gelyk
échangiste : verwisselaere [vərˈwɛsəlɔːrə] (pl. –n) (m) (homme), également : oek / ook
verwisseleege [vərˌwɛsəlˈeːhə] (pl. –n) (f) (femme) égaliser : (un terrain) effen doen [ˈæfənduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide… effen, effen
échapper : van kante gaen (ging/ goung, egaen) edaen)
égarer : verliezen (verloor, verlooren) émouchoir : kalysper [kaˈlispər] (pl. –s) (m) (ustensile qui était fabriqué avec le poil
église : kerke [ˈkærkə] (pl. –n) (f) et le bout de la queue d’un cheval, le tout attaché à un bâton pour chasser les
éjecté : buutenestamperd [ˈbytnæstampərt], mis à la porte mouches du dos des chevaux)
emparer (s’ ... de) : pakken [ˈpaʔn̩ ] (pakste, epakt)
éjecter : uutschyten (scheet…uut, uutescheeten) (fam.)
élancer : slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen), (douleur) steeken (stook, empêcher : je ne peux m’en empêcher = ‘k en kun ‘t nie helpen
estooken) emphase : il parle avec emphase = hen gaet op in ‘t groot (FSS)
électeur : invooizer [ˈı᷉vɔˑjzər] (pl. –s) (m), vooizer [ˈvɔˑjzər] (pl. –s) (m), (carte emplacement : plekke [ˈplækə] (pl. –n) (f)
d'…) vooiskaerte [ˈvɔˑjsˌkɔːrtə] (pl. -n) (f) ; l’Electeur de Lamartine = den emplir : opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld)
Lamartines invooizer emploi : werk (pl. –en) (n)
élection : eleksje [elˈɛkʃə] (pl. –n) (f), vooizinge [ˈvɔˑjziŋə] (pl. –n) (f) empocher : steeken in ze beurze
électoral : (liste …e) vooizerslyste [ˈvɔˑjzərsˌlistə] (pl. –n) (f) (liste des électeurs) emporter : meebringen / meibringen (brochte mee/mei, mee/mei-ebrocht)
électrice : vooizeege [ˌvɔˑjzˈeːhə] (pl. –n) (f) empresser (s’) : (nhem …) wèèren [ˈwæːrn̩ ] (wèèrste, ewèèrd)
élévation : verheffinge [vərˈæfiŋə] (pl. –n) (f) emprisonner : in den kot smyten (smeet, esmeeten), in de vangenisse
élevé : (en hauteur) opgehoogd [ˈɔphəoːht] steeken/smyten
élève : schoolejoungen (pl. –s) (m) en : al (prépos.), in, daervan, der (pron.), dervan [ˈdərvan][ˈdərva᷈ ], op ; en ville = in
élever : (édifice) bouwen (< bowen) (bouwde/bouwste, ebouwd), (animal) ‘t stei/stee, en lisant = al leezen, en ce jour = op deezen dag ; j'en suis
kweeken (kwikte< kweekte, ekwikt < ekweekt), (bâtiment) oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] malade = 'k zyn ziek dervan
( rechtte/ rechtste … op, operecht) en train de : il est en train de travailler = hen is an ‘t werken, être en train de
éliminer : uutvooizen [ˈytfoˑjzn̩ ] (vooisde …uut, uutevooisd) (aux élections) = beezig zyn mit/mee
élire : invooizen [ˈı᷉vɔˑjzn̩ ] (vooisde/ vooiste …in, inevooisd) (litt. voter dedans), enclore : afmaeken [ˈafmaːkn̩ ][ˈafmaːʔn̩ ] (miek... af, afemaekt)
kiezen (koos/kiesde, ekoozen), vooizen [ˈvɔˑjzn̩ ] (vooisde, evooisd) encore : nog [ˈnɔx] ; encore une fois = nog een keer
elle : ‘t / het (pronom personnel sujet neutre), neur (< nheur) (pron. complément endormi : in slaepe, tomber endormi = in slaepe vaelen
après préposition), ze / zen (pronom sujet), zoe (forme emphatique, variante du endormir (s’...) : vallen in slaepe (viel/valste, evallen)
pronom sujet zy), zy (pronom sujet, forme emphatique) endroit : plek [ˈplæk] (pl. –s) (m), plekke (pl. –n) (f) ; par endroits = by pleks
elles : nulder (< nhulder) (pron. complément après préposition), ze / zen (pronom enduire : plakken (plakte/plaktede/plakste, eplakt)
sujet), zyder (pronom sujet, forme emphatique)
endurant : taei
Eloi : Looi [ˈloˑəj]
énergie : macht (pl. Ø) (n/f), yver (pl Ø) (n) ; il fendait son bois avec énergie
éloigné : varre (< verre) = hen spleët zen hout mee veel yver
élu : inevooisden man (pl. de inevooisde menschen) énerver : slaen op etwien zilven (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen)
émarger : teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt) enfant : joungen (pl. –s) (m), (petit) (des deux sexes) kind (pl.–ers) (n),
émasculer : snyden (sneed, esneen) kindetje (pl. –s) (n) ; petit enfant gâté = bedervelingsche [ˈbədærvəliŋʃə]
embêtant : lastig [ˈbədærvəlı᷈əʃə] (pl. -n) (n)
embêtement : eegenkomste [ˈeːhənkɔmstə] (pl. –n) (f) enfants : joungens (pl. Ø) (f) (des deux sexes)
embobiner : ommedraeien (draeide/draeiste omme, omme-edraeid) enfer : helle [ˈælə] (f)
emboîter : sluuten in melkanders/ malkanders/ melkangers/ malkangers enfin : op latste [ˈlastə]
emboutir : derin djoeken (djoekste, edjoekt/edjooken) enflammer : in vier slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen), in vier steeken
embrasser : kussen (kustede/kuste, ekust) enfoncer : enfoncer quelqu’un (fig.) = derin helpen
embûche : eegenkomste [ˈeːhənkɔmstə] (pl. –n) (f) enfoncer (s'…) : zinken [ˈziŋkn̩ ] (zonk, ezonken) descendre,
émincer : fyn snyden (sneed, esneen) enfuir (s’ ...) : wegloopen (liep weg, wegeloopen)
éminent : uutneemend [ˈytneːmənt] ; personnes éminentes = uutneemende engendrer : (choses) bybringen [ˈbibrı᷈ˑən][ˈbibriŋən] (brochte... by, byebrocht),
menschen meebringen / meibringen (brochte mee/mei, mee/mei-ebrocht)
engourdi : styde van de koude
engourdir : verstyven (versteefste/versteefede/versteevende, versteeven), je entretenir : onderhouden [ˈundərudn̩ ] [ˈuŋərudn̩ ] (hield/ houdste...onder,
suis engourdi par le froid = ‘k zyn versteeven van de koude onderhouden)
enlevé (être) : af zyn entretuer (s’) : melkangers/ melkanders/ malkangers/ malkanders dood doen
enlever : afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen), afhaelen envie : goeste (pl. –n) (f), avoir envie de quelque chose = goeste hen op
[ˈafaːln̩ ] (haelde/ haelste ... af, afhaeld) etwat/etwot
enlever (s’…) : afgaen [ˈa,hɔːn] (ging/gong … af, afegaen) envie (avoir …) : lusten [ˈlœstn̩ ] (lustede, elust), hankeren achter ; en veux tu, en
enliser : verstallen [vərˈstaˑln̩ ] (verstalde / verstalste, verstald) ; être enlisé = voilà (litt. plus que tu en as envie) meer of dat je lust ; il a envie de jambon =
verstallen zyn hen gaept achter hammeveësch
énorme : oungejhoord environ : round [ˈrunt], (aux …s) te rounde ; une quinzaine environ = rond de
enquête : onderzoek [ˈundərzuk] / ongerzoek [ˈuŋərzuk] (pl. Ø) (n) vichtiene
envoler (s’ ...) : wegvliegen (vloog ... weg, wegevloogen) (par le vent ou oiseaux)
enragé : dul, vergoud
épais : dikke
enrichir : ryke maeken
épargner : spaeren
enrichir (s’) : ryke kommen
épine : doorel [ˈdoˑərəl] (pl. -s) (m); j'ai une épine dans la main = 'k hen een
enrouleur : (néol.) treklap (pl. –s/-pen) (n/m)
doorel in myn hand
enseignement : leeren [ˈleːrn̩ ] (pl. Ø) (n)
éplucher : (pommes de terres crues) schrooden (schrodste, eschrooden )
enseigner : leeren (leerde/leerste, eleerd)
époque : tyd (pl. –den) (m)
ensemble : tegaere, tous ensemble = ael tegaere, travailler ensemble =
épouse : vrouwe (< vrowe) (pl. –n) (f), wuuf (pl. wuuven) (n)
tegaere doen (dei(de)…tegaere, tegaere edaen), dans son ensemble = op ze
geheel épouser : trouwen (mit/mee) (< trowen) (trouwde/trouwste, etrouwd)
ensevelir : benaeien (benaeiste, benaeid) époux : man (pl. –s/-nen) (m)
ensevelisseuse : benaeieege (pl. -n) (f) (personne qui prend soin d'un mort) épris : être épris de = zot zyn derachter
ensuite : achternaer [ˈaχtərnɔːr], achternaers ('s …) [ˈaχtərnɔːrs], nous allons boire épuisé : (par le travail) moe evrocht, kattelam, steëndood, il est lessivé, épuisé
une goutte de café en ensuite nous rentrerons à la maison = me gaen een = hen het nog kracht nog macht
teugsche kaffie drinken en achternaer me gaen huuzewaert, achternaers épuisé (être) : af zyn
[ˈaχtərnɔːrs], nous ferons cela ensuite = me gaen dat achternaers doen, équipe : bende (pl. –n) (f), (de joyeux lurons) leutebroers [ˈløːtəbruːrs] (pluriel),
tons [ˈto᷈ s], tonsen [ˈto᷈ sn̩ ], tunsen [ˈtœ᷈sn̩ ] leutemaekers [ˈløːtəmaːkərs] (pluriel), trop [ˈtrɔp] (pl. –pen) (m), truzzel [ˈtrœzəl] (pl.
entaille : snee (pl. -s) (f) –s) (m)
entammer : begunnen (begoste/begunste/begunde, begunnen) érection : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] (pl. Ø) (n), verheffinge [vərˈæfiŋə] (pl. –n) (f)
entendement : verstand (pl. Ø) (n) (d'un monument)
entendre : hooren (hoorde/hoorste, hoord), s’entendre bien = melkanders/ ériger : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
melkangers/ malkenders/ malkangers verstaen ériger : verheffen [vərˈæfn̩ ] (verheffede/ verhefste, verheft)
entendu (bien...) : van eëgen errer : zwerven [ˈzwærvn̩ ] (zwerfde/ zwerfste, ezwerfd)
entier (en) : geheel (inv.) erreur : fouwte (< fowte) (pl. –en) (f)
entre : ounder / ounger, tusschen érudit : sciënsjevry [ˈsjɛ᷈ʃəvri], wyseleerd ; il est érudit =hen is van ael sciënsjevry
entrée : ingaen [ˈı᷈hɔ᷈ ː] (pl. -en) (n) (tarif), ingang [ˈı᷈hɑ᷈ ŋk] (pl. -en) (n) (lieu), poorte escargot : slekke (pl. –n) (f)
[ˈpoˑərtə] (pl. -n) (f), (porte d’) voordeure (pl. –n) (f) ; entrée principale = esclave : slaeve (pl.–n) (f)
meësterpoorte escute : schuut [ˈʃyt] (pl. –en) (m), schuute [ˈʃytə] (pl. –n) (f) (petite barque de
entremetteur : maekelaere [ˈmaːkəlɔːrə] (pl. –n) (m) (aussi : pièce de bois verticale maraîcher du marais audomarois)
qui entrave les portes d’une grange lorsqu’elles sont fermées en s’entremettant espace : lucht (pl. –en) (f), plekke (pl. –n) (f)
dans les encoches des 2 portes)
Espagne : Spaenje
entreposer : laeten leggen
espagnol : spaensch
entrer : entrer et sortir sans arrêt = uut en in gaen
espèce : soorte (pl. –n) (f)
entretemps : oundertusschen / oungertusschen
esprit : verstand (pl. Ø) (n), zin (pl. –nen) (m)
esquinté : rampeneerd étroit : nouwe (< nowe)
esquiver : van kante gaen (ging/ goung, egaen) étude : leeren (n)
essaim : (… d’abeille) (cf biezwarme, biezwaeime) biezworme [ˈbiːzwɔrmə] (pl. – étudier : (école) leeren (leerde/leerste, eleerd)
n) (f) étui : kasse (pl. –n) (f)
essayer : probeeren (probeerde/probeerste, eprobeerd) Europe : Euroopa [œˈroːpa]
essoufflé : ; il est essoufflé = hen en kunt zen aesme nie haelen européen : Euroopeansch [œroˑpeˈa᷉ ˑʃ]
essoufflé : aeimeloos [ˈaːjmloˑəs] ; il est essoufflé = hen kut zen aeime nie haelen, Européen : Euroopeanschen [œroˑpeˈa᷉ ˑʃn] (pl. Ø) (m)
hen wos edaen van zen aeime, hen wos egreeepen van zen aeime, hen wos Européenne : Euroopeansche [œroˑpeˈa᷉ ˑʃə] (pl. –n) (f)
epakt op zen aeime
eux : nulder (< nhulder) (pron. complément après préposition), zy, zyder, viens
essouffler : uutaeimen [ˈytaːjmn̩]
chez eux = komt naer ‘t nulders
essuie-main : handdoek (pl. -en) (m) évaluation : schattinge [ˈʃatiŋə] (pl. –n) (f)
essuyer : afvaegen [ˈafvaːh(ə)n̩ ] / ofvaegen [ˈɔfvaːh(ə)n̩ ] (vaegde af/of, af-/ofevaegd)
évaluer : raeden [ˈrɔ᷉ ːn] (raedste, eraed), schatten [ˈʃatn] (schattede, eschat)
estaminet : herberg (pl. –n) (n/f) (prix)
estampiller : stamperen [ˈstampərn̩ ] (stamperde/ stamperste, estamperd) évanouir (s’...) : vallen van ze zilve (viel/valste, evallen)
estimation : schattinge [ˈʃatiŋə] (pl. –n) (f) (statistique, prix) événement : uutval [ˈytfal] (pl. Ø) (m, n)
estime : ; kas maeken = avoir de l’estime éviter : van kante gaen (ging/ goung, egaen)
estimer : raeden [ˈrɔ᷉ ːn] (raedste, eraed) (valeur), schatten [ˈʃatn] (schattede / exact = juuste / djuuste
schatste, eschat/ eschatst) (faire une estimation) (statistique, valeur, prix) ; exagérer : schellen [ˈʃæln̩ ] (schelde/ schelste, eschelt), te varre gaen (ging/goung,
j’ai estimé que cela coûtait autant = ‘k schatten dat 't zoo veele kostte
egaen)
estomac : maege (pl. –n) (f)
examiner : kyken en nyken
estrade : estraede [ɛsˈtraːdə] (pl. –n) (f)
excédent : ooverschot (pl. -s) (n)
et : en/an excellent : deerlik wel
étable : (à vaches) koestal (pl. koestallen/ –s) (n), stal (pl.-len/-s/-lingen) (m/n), excité : (personne qui monte vite sur ses grands chevaux) oploopere zot (pl. –s/-
stalling (pl. –en) (n), (ensemble d’…s) stallingen [ˈstaliŋən] (pluriel)
ten) (m)
établi : (en général) bank ['bãŋk] (pl. -en) (m), (de menuisier) schafbank ['ʃafbãŋk]
(pl. –en) (m) exciter : oploopen (liep/ liepen/ lopste/ lopede…op, opeloopen)
établir : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht) excrément : mersch [ˈmæʃ] (pl. Ø) (n), stront [ˈstrunt] (pl. -s) (n)
étalon : hingst [ˈı᷈ːəst][ˈı᷈ːst] (pl. -en) (m) exemple : eksempel [ɛkˈsæmpəl] (pl. -s) (m)
étalonnier : hingsteboer [ˈı᷈ːəstbuːr][ˈı᷈ːstbuːr] (pl. –s / -en) exercice : oefening (pl. –en) (n/f)
exigeant : (homme …) vyzekloote [ˈvizəkloˑətə] (vulg.) (pl. -n) (m), (homme …)
état : staet (pl. Ø) (m/f)
vyzeneuze [ˈvizənøːzə] (pl. -n) (m)
été : zoomer (pl. –s) (m/f)
exigeante : (femme …) vyzeklinke [ˈvizəkliŋkə] (vulg.) (pl. -n) (f)
éteindre : (la lumière) dood doen, toedoen (dei(de) toe, toe edaen)
exister : bestaen (bestoeg/bestounde, bestaen)
éternuer : niezen (niesde, eniesd)
expéditif : de manière expéditive = kort en by
étincelle : sparke [ˈsparkə] (pl. -n) (f)
expérience : bekwaemighyd [bəˈkwaːməxit] (pl. –en) (f)
étirer (s’) : uutrekken [ˈytrækn̩ ][ˈytræʔn̩ ] (rook… uut, uuterokken)
expérimenter : probeeren (probeerde/probeerste, eprobeerd)
étourneau : spreeuwe (< spreewe) (pl. –n) (f)
expirer : (souffler) aeimen [ˈaːjmn̩ ][ˈajmn̩ ] (aeimste/ aeimde, aeimd),
étrangler : (humoristique) kokkeduuwen (kokkeduuwde/kokkeduuwste, uutleeven [ˈytleːvn̩ ] (leefste/ leefde/ leevende… uut, uuteleefd)
kokkeduuwd)
explication : verklaeringe [vərˈklɔːriŋə] (pl. –n) (f)
être : (humain) mensche (pl. -en) (n)
exploser : springen (sproung, esproungen)
être : zyn (wos - waeren, ewist), il y a = ‘t is/‘t zyn, y a-t-il ? = zyn der ? / is
der/er ? exposer : exposer clairement = wel uutgeeven
étrenne : stryne (pl. –n) (f) expressif (être ...) : wel beteeken, wel uutgeeven, uutgeeven [ˈytheːvn̩ ] (gaef…uut,
uutegeeven)
expression : (... orale) uutspraeke [ˈytspraːkə] (pl. –n) (f) faire : doen (dei(de), edaen), maeken (miek, emakt < emaekt), il fait des
exprimer : klappen (klapte/klaptede/klapste, eklapt) siennes = hen makt (< maekt) van ‘t zynen, il ne s’en fait jamais = hen makt
exténué : effen [ˈæfən] (< maekt) van nieten, faire de son mieux = ze beste doen, s’efforcer de faire
quelque chose = ze beste doen om etwat/etwot te doen, comment cela se
exténué (être) : af zyn fait-il ? = hoe komt dat ?, (+verbe) laeten (liet, elaeten), faire chauffer un
extérieur (à l’): buuten liquide jusqu’au premier bouillon = laeten een walm kokken, faire part =
extraordinaire : oungejhoord laeten weeten
extrême-onction : avoir reçu l'extrême-onction = berecht zyn fait : (de ce …) dermee [ˈdərmeː] [ˈdərmei], (de ... / en ...) te feite [ˈtefeitə] ; et de
extrémité : volenden [vɔlˈæn̩ ˑ] (n) ; à l'extrémité de ton coccyx = in 't ce fait cela ira mieux = en dermee 't gaet beeter gaen
volenden van je steertebeën fait : daed [ˈdɔːt] (pl. –en) (m)
fait-tout : komme (pl. -n) (f)
faîte : top (pl. -s/-pen) (m)
falloir : il s'en faut de beaucoup = 't schelt veele

f famille : famylje [faˈmijə] (pl.-n) (f)


faner : slooien [ˈsloːjn] (slooide, eslooid), verslooien [vərˈsloːjn̩ ] (verslooide,
verslooid), verslookeren [vərˈsloːkərn̩ ] (verslookerde/verslookerste, verslookerd)
faner (se) : opslooien [ˈɔpsloˑəjn̩ ] (slooide op, opeslooid) ; cueillir les fleurs et
elles sont fanée tout de suite = de bloemen uuttrekken, en ze een keer
fabriquer : maeken (miek, emakt < emaekt) opeslooid zyn
façade : (arrière) achterface [ˈaχtərfasə] (pl. –n) (f), (avant) voorface [ˈvoˑərfasə] (pl. farcir : opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld)
–n) (f) faribole : gaeiklaps [ˈhɔːjklaps] (pluriel), konterie [ˈkuntəriˑə] (pl. konterieën) (f)
face : (objet) kante [ˈka᷈ ntə] (pl. –en) (f), (objet) zyde [ˈzidə] (pl. –n) (f) ; en face =
farine : bloeme/blomme/bluume (pl. –n) (f)
op de andere zyde ; pile ou face = hoofd of munten
fastidieux : leuzig [ˈløːzəx], luuzig [ˈlyzəx] ; le travail fastidieux = ’t leuzig werk,
face : en face = al d’angere/andere kante
’t luuzig werk
fâché : gram, kaed [ˈkɔːt], kwaed, nydig, fâché comme une fourmi = nydig lyk/lik
fatigué : moe, très fatigué = kattelam
een miere
fatigue : mort de fatigue = steëndood
fâcher (se) : opgaen (ging/goung…op, opegaen) (dans un discours), se fâcher
rapidement = lichte opgaen, il se fâche facilement = hen gaet lichte op fatiguer : moe maeken
facile : gemakkelik faucher : maeien [ˈmɔːjn̩ ] (maeide / maeiste, emaeid)
facilement : gemakkelik faute : fouwte (< fowte) (pl. –en) (f), (responsabilité) schuld [ˈʃœlt] (pl. –en) (f) ;
c'est de ta faute = 't is je schuld
façon : bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. Ø) (f) (…d’y arriver), fatsoen [fatˈsuːn] [faˈsuːn] (pl. –
en) (f) (de faire), maniere [maˈniːrə] (pl. –n) (f), voege [ˈvuːhə] (pl. –n) (f) ; à fauteuil : zeetel (pl. –s) (m)
façon = op fatsoen ; de cette façon = ezoo ; de façon à = zo dat ; de toute faux : zeesche [ˈzeːʃə] (pl. –n) (f)
façon = in yder kas fêler : borsten [ˈbɔsn̩ ] (borstede, eborsten)
facteur : brievendraeger (pl. –s) (m) fêlure : borste [ˈbɔsn̩ ] (pl. -n) (f)
faction : de faction = op wachten/te wachten femelle : moere (pl. –n) (f)
facturer : uutrekken [ˈytrækn̩ ][ˈytræʔn̩ ] (rook… uut, uuterokken) femme : vrouwe (< vrowe) (pl. –n) (f), vrouwmensch (< vrowmensch) (pl. –en)
fadaise : sans duperie ni fadaise = noch kul noch kounte (n), wuuf (pl. wuuven) (n), (… de petite vertu) slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)
faible : flentig [ˈflæntəx], flouw (< flow) ; une chaleur très faible (il n’y a pas fendre : splyten [ˈsplitn̩ ] (spleët, espleeten) ; il fend son bois avec énergie = hen
de chaleur) = een flentige heëtte spleët zen hout mee veel yver
faiblement : flouw (< flow) fenêtre : ruute [ˈrytə] (pl. –n) (f), venster (pl.–s) (m/f)
faillite : aller à la faillite = ten ounder/ounger gaen fer : yzer [ˈizər] (pl. -s) (n), (… à cheval) peerdyzer (pl.-s) (n), yzerdraed [ˈizərdrɔːt]
fainéant : leiaerd (pl. –s) (m) (pl. -en) (n) (fil de ...) ; être pugnace (litt. cracher le fer et le feu) = yzer en
vier spuugen
fainéant : leeg, lei
ferme : hofstee [ˈɔfsteˑj] (pl. -en) (f), hofstei [ˈɔfsteˑj] (pl. -en) (f)
fermé : toe flair : reuke [ˈrøːkə] (pl. –n) (f)
fermer : (à clef) sluuten (sloot, eslooten), toedoen (dei(de) toe, toe edaen) flairer : rieken (rook, erooken)
fermier : boer (pl. –s/-en) (m) flamand : (langue) vlaemsch (n)
fermière : boerinne (pl. –n) (f) flamand : vlaemsch
ferronier : yzerkul [ˈizərkœl] (pl. -len) (m) (terme méprisant) flambant : flambant neuf = spende nieuw
fêtard : leutebroere [ˈløːtəbruːrə] (m), leutemaeker [ˈløːtəmaːkər] (m) flanc : zyde [ˈzidə] (pl. –n) (f)
feu : stoove (pl. –n) (f) (poêle), vier (pl. –en) (n), (petit) viertje [ˈvirtʃə] (pl. -s) (n) Flandre : Vlaenderen
; prendre feu = in vier kommen flâner : liesterlooien (liesterlooide/liesterlooiste, eliesterlooid), lullen [ˈlœln̩ ]
feutre : velt [ˈvælt] (pl. Ø) (n) (lulde/ lulste, eluld)
fève : boone (pl. –en) (f) flappi : kattelam
février : kortemaend flaque : (d’eau) plasch (pl. –en) (m)
fiable : (pas ...) onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər] Flêtre : Fleeter [ˈ,leːtər] (village)
fiancé : vryer (pl. –s) (m) fleur : bloeme/blomme/bluume (pl. –n) (f)
ficelle : draed : (pl. –en) (m/n) fleurette : blaeuwe bloemen [ˈblaːwə ˈblumn̩ ] ; compter fleurette = blaeuwe
ficher (se…) : se ficher de quelque chose = gerust zyn in etwat bloemen wysmaeken/ uutleggen
fièvre : korsten (pl. Ø) (f) flirter : vryen (vryste, evryd)
figé : styf flotter : zwemmen (zwom, ezwommen)
figer : styven (steefste/steefede/steevende, steeven), faire figer (la confiture) = fluide : dinne
laeten styven foi : geloofde [ˈh(ə)loːvdə] (f), geloove [ˈh(ə)loːvə] (pl. Ø) (f)
fil : (du) gaeren (en coton) (pl. Ø) (n), draed (pl. –en) (m/n), yzerdraed [ˈizərdrɔːt] foin : hooi [ˈhɔːj] (pl. Ø) (n)
(pl. -en) (n) (... de fer), de fil en aiguille = van draedje toet naeldetje, carte fois : (une …) eëns [ˈeˑə᷈ s]
sur laquelle est enroulé du fil pour coudre les boutons= ’t kartje gaeren
fois : keer (pl.–s/-en) (f), trois fois plus = drie keeren zo veele, une fois pour
filetage : draed : (pl. –en) (m/n) toutes = een keer voor assan/ossan, à la prochaine fois = toet een naeste
fille : dochter (pl. –s) (f) (filiation), meisejoung (pl. –ens) (n), petite fille = keer, mael, deux fois (employé en calcul) = tweëmael, tant de fois = zo dikkers
joung (n), meisje / misje (< meesje) (pl. -s) (n), jeune fille = jounge folie : zottighyd [ˈzɔtəxit] (pl. –en) (f)
dochter (pl.–s) (f), vieille fille = oude jounge dochter folle : gaeie [ˈhɔːjə] (pl. -n) (f), zothoofd [ˈzɔtoːft] (pl.-en) (n)
film : filme (pl. –n) (n)
foncé : dounker
filou : stropper (pl. –s) (m)
fonctionner : fonkelen [ˈfuŋkəln̩ ] (fonkelde/ fonkelste, efonkelt), gaen (ging/ goung,
fils : zeune (pl. zeuns) (m) egaen)
fin : bekomste [bəˈkɔmstə] (pl. –n) (f), bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. –n) (f) ; à la fin, tu
force : (physique) kracht (pl. Ø) (f), macht (pl. Ø) (n/f), il est à plat, lessivé =
en es fatigué = op laetste, je komt dervan moe ; il est à la fin = hen is op een
hen het nog kracht nog macht, il a voulu montrer ce qu’il était capable de
laetste / letste [ˈlæstə]
faire = hen het ze kracht en ze macht wilt toogen, à force de = van
fin : dinne klaere/klaere van, je suis à bout de force = ‘k en kun nie meer weg
financer : geld geeven (gaef, egeeven) forge : smissche [ˈsmɛʃə] (pl. -n) (f), smisse [ˈsmɛsə] (pl. -n) (f)
fini : af ['af], of ['ɔf] formation : opleeren [ˈɔpleːrn̩ ] (pl. Ø) (n)
finir : edaen maeken, ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] (hield/houdste … op , ophouden) ; forme : (d'un objet) fatsoen [fatˈsuːn] [faˈsuːn] (pl. –en) (f/n), (… à chaussure) forme
pour finir = op latste [ˈlastə] [ˈfɔrmə] (pl. -n) (f) ; en forme de ... = mee een .... fatsoen, in de fatsoen van
fiole : pulle (pl. –n) (f) een ...
fiscal : fiskael [fisˈkɑːl] forme (mettre en …) : opzetten [ˈɔpsætn̩ ] (zetste/ zetede... op, opezet)
fissure : borste [ˈbɔsn̩ ] (pl. -n) (f) forme (mise en …) : opzettinge [ˈɔpsæti᷈ˑə] [ˈɔpsætiŋə] (pl. -n) (f)
fissurer : borsten [ˈbɔsn̩ ] : (borstede, eborsten) former : opleeren [ˈɔpleːrn̩ ] (leerde/ leerste...op, opeleerd) (en bien ou en mal) ;
flacon : flassche (pl. –n) (f) éduquer une fille = een meesje/meisje opleeren
forniquer : poepen [ˈpupm̩] (poepste,epoept)
fort : kloek, sterk frauder : beuzelen [ˈbœːzəln̩ ] (beuzelde/ beuzelste, ebeuzeld), zeuren [ˈzøːrn̩ ]
fortement : fraei, styf (zeurde/ zeurste, ezeurd) (à une élection, un examen), zeurzen [ˈzøːrzn̩ ]
fortuné : ryke (zeursde, ezeursd) (à une élection, un examen : se dit là où l'on emploie le
verbe zeuren pour « surir, aigrir »)
fossé : dyk (pl. –en) (m), waetergang [ˈwɔːtərhaŋk] (pl. - en) (m) (principal),
waeteringe [ˈwɔːtəriŋə][ˈwɔːtərı᷈ˑə] (pl. -n) (f) (privé) (dans le marais de Saint-Omer) fraudeur : beuzelaere [ˈbœːzəlɔːrə] (pl. –s) (m)
fosse : pit (pl. -s/-ten) (m/n) fraudeuse : beuzeleege [ˌbœːzəlˈeːhə] (pl. –n) (f)
fou : dul, zot, fou furieux = hoorndullig freiner : sluuten (sloot, eslooten)
fou : gaei [ˈhɔːj] (pl. -s) (m), zot (pl. –s/-ten) (m), zothoofd [ˈzɔtoːft] (pl.-en) (m), fréquemment : dikkers / dikkels)
(complètement …) toepezot [ˈtupəzɔt] fréquenter (une fille ou un garçon) : gaen mit/mee etwien, vryen (vryste, evryd)
foudre (coup de …) : (orage) blesmerslag [ˈblæsmərslax] (pl. –slaegen) (m), frère : broere (pl. broers) (m)
blismerslag [ˈblɛsmərslax] (pl. –slaegen) (m), dunderslag [ˈdœndərslax] (pl. – frigorifier : verstyven (versteefste/versteefede/versteevende, versteeven)
slaegen) (m), heemellicht [ˈeːməlˑɛχt] (pl. –en) (n), (coup de foudre (amour)) frisquet : koele
liefdeslag [ˈliˑvdəslax] (pl. –slaegen) ; c’était un dommage provoqué par la frite : fruute / fryte (pl. –n/-s) (f)
foudre = ’t was/wos een rampe van den heemellicht
froid : koud , il fait froid/ c’est froid = ‘t is koud
foudroyer : doodslaen (doodsloeg, doodesleegen)
fromage : kaes [ˈkɔːs] (pl. Ø) (n) (matière), (pl. kaezen) (m) (objet) ; deux
fouir : daeiven (< delven) (dolf, edoolven) fromages (identiques) = tweë kaezen ; deux sortes de fromages, deux
foule : volk (n) fromages (différents) = tweë soorten van kaes ; charité bien ordonnée
fourche : greëpe (pl. –n) (f) commence par soi-même (litt. tu ne dois pas te laisser prendre le fromage sur
fourmi : miere (pl. –n) (f) ton pain) = je en moet den kaes van je brood nie laeten pakken
fournir : geeven (gaef, egeeven) froment : tarve / terve (pl. –n) (f)
fourragère : berrie [ˈbɛˑriə] (pl. -n) (f) (placée sur une charrette) frotter : sleepen (slipste / slipede, eslipt), vryven (vreef, evreeven)
fourrer : opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld), steeken (stook, estooken) fruit : fruut (pl. -en/-s) (n)
fourrière : (d’un champ) veure-ende [ˈvøːrændn̩ ] (pl. –en) (n), voore- fruitier : fruutboom (pl. –s/en) (m)
ende [ˈvoːrændn] (pl. –en) (n) fumer : rooken (rokte/rokste<rookte/rookste, erokt<erookt), (une cigarette)
fourrure : katte : (pl. -ns/kats) (f), wulle (pl. –n) (f) smooren (smoorde, esmoord)
foutre : je m’en fous = ‘k zyn gerust derin fumet : geur [ˈhøːr] (n)
foyer : être au foyer = thuus zyn fumier : mersch [ˈmæʃ] (pl. Ø) (n) (matière fécale)
fracasser : in brokke slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen) fureur (en ...) : vergoud
fracturer : breeken (brook, ebrooken) furibond : zot
fragile : (personne de santé …) sukkelaere [ˈsœkəlɔːrə] (pl. -n) (m) furieux : gram, hoorndullig, nydig, vergoud
fragment : stik (pl. –ken) (n) fusiller : doodschieten (doodschoot, doodeschooten)
frais : koele, varsch (< versch) fût : vat (pl. vaeten) (n)
franc : avoir son franc parler = vry en frank zyn futur : toekomste [ˈtukɔmstə] (f)
franc : frang (pl. –s) (m) (argent)
français : fransch (adj.), petit pain = fransch brood
français : fransch (n) (la langue)
France : Fransche (n)
franchement : vry en vrank [ˈvri e᷈ vra᷈ ŋk] ; il y est allé franchement = hen goung
g
vry en vrank derachter
frapper : slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen), (à la porte) kloppen
(klopte/kloptede/klopste, eklopt), (...lourdement) klabouteren [ˈklabutərn̩ ]
(klabouterste/ klaboutersde, eklabouteren) gagnant : wunder [ˈwœndər] (< winder) (pl. –s) (m)
gagner : winnen [ˈwɛn] (won / wonde/ wunste/ wunde, ewonnen), wunnen giffle : draei [ˈdrɔːj] (pl. –s) (m), lap (pl. -s/-pen) (n/m), klinke (pl. –n) (f), wante
[ˈwœn] (< winnen) (wunde, ewund) ; gagner sa vie, son pain = ze kost (pl. –n) (f)
winnen gigantesque : oungejhoord
gaillard : gezound gigot : bout [ˈbut] ( pl. -s) (m)
gain : gewin [həˈwɛn̩ ] (pl. Ø) (n) gilet : (… de velours) floerengilei /-gilee [ˈfluːrn̩ ʒilej]) (pl. –s) (m), (... de velours)
gamin = joungen (pl. –s) (m), mannetje (pl. –s) (n) paenengilei /-gilee [ˈpɔːnˑʒilej] (pl. –s) (m)
gamine : joung (n) giron : schoot (pl. –s) (m), schorte (pl. –n) (f)
gant : wante (pl. –n) (f) glissade : slier [ˈsliˑər] (pl. -s) (m)
garage : garaege (pl. –n) (f) globe : bolle (pl. –n) (f), wèèreld / weereld (pl. Ø) (f)
garçon : knechtejoungen / tnechtejoungen) (pl. –s) (m), petit garçon = glouton : gulzig
joungen (pl. –s) (m), mannetje (pl. –s) (n) goguenard : grèèter [ˈhrɛːtər]
garçonnet : mannetje (pl. –s) (n) goguenard : grèèter [ˈhrɛːtər] (pl. –s) (m)
garde-manger : schaprae [ʃaˈpraː] (pl. -n) (f), (pièce) spinde (pl. –n) (f) goguenarder : grèèten [ˈhrɛːtn̩ ] (grittede/ gritste, egrit)
garder : houden (hield/houdste, houden), wachten (achter) goinfre : gulzig
gardien : wachter [ˈwaχtər] (pl. s) (m) Golgotha : kalvaerieberg [kalˈvaːriəbærχ] (pl. -en) (m)
garer (se …) : (voiture) staen (stoeg/stounde, estaen) gorge : keele (pl. –n) (f), un chat dans la gorge = een puut in de keele (litt.
gaspiller : verkwespelen [vərˈkwæspəln̩ ] (verkwespelde/ verkwespelste, une grenouille dans la gorge), avoir la gorge serrée = den krop hen, den krop
verkwespeld) vul krygen
gâteau : koeke (pl. –n) (f) gosse = joungen (pl. –s) (m)
gauche : linksch, à gauche = ‘s linksch goudron : tarre (< terre) (pl. –n) (f)
gauffrette : (… sèche flamande) stryne (pl. –n) (f) goulet : keele (pl. –n) (f)
gausser (se ...de quelqu’un) : den zot houden mee etwien gourde : pulle (pl. –n) (f), la gourde d’eau = de pulle waeter
gazette : gazette (pl. –n) (f) gourmand : gulzig
gazouiller : schuufelen (< suufelen) (schuufelste, eschuufeld) gourmette : gramette [ˈhramɛte] (pl. -n) (f) (partie du harnachement d'un cheval)
geai : gaei [ˈhɔːj] (pl. -s) (m) gousse : peule [ˈpøːlə] (pl. -n) (f), schulle [ˈʃœlə] (pl. -n) (f)
géant : reuze (pl. –n) (f) gout : goeste (pl. –n) (f), smaeke (pl.–n) (f)
geindre : blèèten (blitste (< bleetste), eblèèten), grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, goutte : tugsche [ˈtœhʃə] (pl. –s) (n), une goutte/ un peu de café = een tugsche
egrinsd) kaffie
geler : vriezen (vroos, evroozen) goutte : waeter (pl. –en) (n) (medical)
gémir : grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd) gouttière : goote [ˈhoˑətə] (pl. –n) (f) ; tu es sous la gouttière (jeu de cartes : se
général : generael [ʒeneˈraːl] (pl. –s) (m) dit de celui qui joue après celui qui a fait atout) = gy zyt ounger/ounder de goote
genévrier : genyverhut / geneeverhut (pl. –hutten) (m) graisse : smout (n)
genièvre : geneever (pl. –s) (n) graisseux : vet
genou : knie (pl. –n) (f) gramme : gram (pl. -men) (m)
genoux : (sur les) schoot (pl. –s) (m) grand : groot
gens (des) : menschen (pluriel), volk (n) grand-mère : grotmoeder / grutmoeder (<grootmoeder) (pl. –s) (f)
gentil : fraei, vriendlik grand-père : grotvaeder / grutvaeder (<grootvaeder) (pl. –s) (m)
germe : schoote [ˈʃoˑətə] (pl. –n) (f) grandir : groeien / gruuien (groeide, egroeid), uutgroeien [ˈytχrujn̩ ] (/uutgruuien)
germer : schieten (schoot, eschooten), uutschieten (uutschoot, uuteschooten) (groeiste/ groeide … uut, uutegroeid) (gruuiste / gruuide ... ut, uutegruuid)
gésier : krop (m) grange : scheure [ˈʃøːrə] (pl. -n) (f)
gesticuler : ramenten [raˈmæntn̩ ] (ramentede/ ramenteste, erament), roeren gras : vet
(roerde/roerste, eroerd) gras : vet (n)
gratuit : lyber [ˈlibər] ; entrée gratuite = lyber ingang habit : kleed (pl. kleers < kleeders) (n)
grave : kaed [ˈkɔːt], kwaed habitant : weunder [ˈwø.ndər] (pl. –s) (m), woonder [ˈwondər] (pl. –s) (m), (de la
graveleux : vet place) platsenaer [ˈplatsənɔːr] (pl. -s) (m) (se dit des personnes qui habitent les
Gravelines : Grevelingen (ville) maisons de la place de la commune), (… des marais) (péjoratif : litt. hibou des
marais) broekuul [ˈbrukyl] (pl. -s) (m)
gré : zin (pl. –nen) (m)
habitat : weunen (n)
greffier : greffier [ˈhrɛ,iːr] (pl. -s) (m)
habitation : geweunste [həˈwøːnstə] (pl. -n) (n) weunen (n)
greffière : greffiereege [ˌhrɛ,iːrˈeːhə] (pl. -n)(f)
habiter : weunen (wonde/ wunde/ wunste, ewond/ ewund)
grelotter : beeven (beefde/beefste, ebeefd), grelotter de froid = beeven van de
habitude : geweunte [həˈwœntə][həˈwøˑntə] (pl . -n) (f), geweunste [ˈhəwø᷈ːstə] (pl. -n)
koude
(f)
grenouille : puut (pl. -s/-en) (m)
hachis : smeus (pl. smeuzen) (n)
grille : (du poêle sous le charbon, du convecteur) zinder [ˈzindər] (pl. –s) (m)
hachoir : kapmes (pl. –sen) (n)
grimace : bek (pl. bekken) (m), muule (pl. -n) (f)
haie : haege (pl. –n) (f)
grimacer : een muule maeken, (à cause du soleil) greezen [ˈhreːzn̩ ] ( greesde,
egreesd) (à cause du soleil), grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd) haillon : sleuver [ˈsløːvər] (pl. -s) (m)
haleine : aeime [ˈaːjmə] (pl. –n) (f), aesme [ˈɔːzmə] (pl. -n) (n/m/f) ; hors d'haleine
grincer : grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd)
= aeimeloos [ˈaːjmloˑəs] ; il a une mauvaise haleine = hen het een aeime lyk
grincheux : grinzer (pl. –s) (m) een peerd (litt. il a une haleine de cheval), hen het een slechte aeime
gris : grys, grysde halle : halle [ˈalə] (pl. –n) (f)
grognon : grinzer (pl. –s) (m) hallekerque : hallekerke [ˈhaləkærkə] (pl. –n) (f) (église en forme de halle)
groguir : bollaert slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen) harassé : moe eklaeuwierd (< eklaewierd), moe evrocht
gronder : kyven (op) (keef, ekeeven) hardi : stout [ˈstut]
gros : dikke, vet hardiesse : stoutighyd [ˈstutəhit] (pl. -en/ -s) (f)
groseiller : geneeverhut / genyverhut (pl. –hutten) (m) hareng : haering (pl. –en) (m), hareng saur = edroogd haering/droogen haering
grossier : bot, botteryk [ˈbɔtərik], stout haricot : boone (pl. –en) (f)
grossier : roefsloef [ˈrufsluf] (pl. -s) (m), sloef [ˈsluf] (pl. -s)(m) harmonieusement : zoeteluudende
grossièrement : (qui travaille ...) ruuschbotuusch (pl. -en) (m), ruuschbuusch harpagon : gierigaerd (pl. –s) (m)
(pl. -en) (m) hasardeux : onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər]
groupe : bende (pl. –n) (f), groep [ˈhrup] (pl. -en) (m)
hâter (se …) : werren (nhem)
gruger : (figuré) stroppen (stropste, estropt), il a été grugé = hen het estropt hausser : opgaen (ging/goung…op, opegaen)
ewist
haut : hooge, luudig (intensité), à haute voix = luudig, grand temps = hooge
guérir : beeteren (beeterde, beeterste, ebeeterd) tyd, en haut de = booven
guerre : oorlooge (pl.–n) (m/f) haut : top (pl. -s/-pen) (m)
guetteur : wachter [ˈwaχtər] (pl. s) (m) Hazebrouck : (ville) Haezebroek
gueule : muule (pl. -n) (f) hectolitre : honderd kannen
héler : roepen [ˈrupm̩] (riepe --/ roepte -/ roepede +/ roepste +, eroopen ++/
eroept --), wenden op etwien [ˈwɛn̩ ː] (wendste, ewenden)
herbe : gars (pl. Ø) (n)
hère : sukkelaere [ˈsœkəlɔːrə] (pl. -n) (m) ; un pauvre hère = een ermen
h sukkelaer
hérétique : afgodder [ˈafhɔtər] (pl. –s) (m)
héritage : (droit) afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] (n), (objet/ part laissée en…) deël [ˈdeˑəl]
(pl. -en) (n)
hériter : (d'un bien, d'une caractéristique) afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] (deëlste/ deëlde...
af, afedeëld)
herse : heegde (pl. –n) (f), (pour égaliser les pâtures) sleeperheegde (pl. –n) (f)
herser :
herser : eegen (eegde, eegd), sleepen (slipste / slipede, eslipt) ; tu ne seras i
jamais capable de herser ce que j'ai labouré (litt. : tu ne herseras jamais
ce que j'ai labouré) = je en gaet nooit/neuit eegen 't gon/ gonde/ geene/
gonne dat 'k ezoold hen
hésitant : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] : (pl. –s) (m)
ici : hier, ça et là, par-ci par-là = hier en daer
heure : eure (pl. –n) (f), à l’heure = op d’eure, tout à l’heure = te feite, de
idée : gedacht (pl. –en) (n), zin [ˈzı᷈] ; une bonne idée = een goe zin
bonne heure = vroeg
identique : zelfste
heureux : gelukkig, heureuse année = gelukkig nieuwejaer (< niewejaer)
idiotie : dommighyd [ˈdɔməhit] (pl. –s) (f) ; tu devrais faire sortir l’idiotie de
heurter : (involontairement) stroppen (stropste, estropt), djoeken (djoekste,
ta tête à claque = je zoudt je dommighyd uut je verdommenisse slaen
edjoekt/edjooken)
il : hen, ‘t / het (pronom personnel sujet neutre)
hier : gister / gisteren, avant-hier = eergister
illustrer : uutschilderen [ˈytʃɛldərn̩ ] (schilderde/ schilderste... uut, uuteschilderd) ;
hirondelle : zwalm (pl. –en) (m)
le journal est illustré = 't is uuteschilderd in de gazette
histoire : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f), (... drôle) kluchterie [ˈklœχtəriˑə] (pl. -n)
ils : ze / zen (pronom sujet), zyder (pronom sujet, forme emphatique)
(f), (homme qui raconte des ...) kluchtenaere [ˈklœχtənɔːrə] (pl. -n) (m),
kluchtigen [ˈklœχtəhən] (pl. -en) (m), (femme qui raconte des ...) kluchteneege imbécile : grand imbécile = domme staeke
[ˈklœχtəneːhə] (pl. -n) (f) imbuvable : nie drinklik
hiver : winter (pl. –s) (m/f) immédiatement : rechtuut
hobereau : heëreboer [ˈeːrəbuːr] (pl. –s / -en) (m) immeuble : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n)
homme : man (pl. –s/-nen) (m), mensche (pl. -en) (n) (humanité), vent (pl. –en/– imperméable : reegenmantel(pl. –s) (m)
ens) (m), (… de petite taille) hoettentot [ˈutərtət] (pl. -s) (m) (litt. un Hottentot), impie : afgodder [ˈafhɔtər] (pl. –s) (m)
(… en haillons) sleuver [ˈsløːvər] (pl. -s) (m) ; jeune homme = jounghyd / impoli : bot, botteryk [ˈbɔtərik]
joungheid (pl. –hyden/heden) (m/f)
importance : bedied (n), (/bedie< bediede) (n/f), prendre de l’importance =
honnête : betrouwig [ˈbətrowix] [ˈbətrowəx], eerlik, honnête et droit = eerlik en meer bedied houden
recht
impossible : onmeugelik [ˈu᷈ ˑmœːhlɛk] [ˈɔ᷈ ˑmœːhlɛk] ; je ne peux pas faire
honnêtement : eerlik l’impossible = ‘k en kun ik geen kunste
honte : beschaemdighyd (pl. –s) (n) impôts : kontrybuusjen [kɔ᷈ ntriˈbyʃən] (pl.)
horaire : eure (pl. –n) (f) impression : drukkerie [ˈdrœkəriˑə] (pl. -n) (f) ; faire bonne impression = wel
horloge : horloge (pl. –n) (f), l’horloge de parquet = de horlogekasse uutgeeven
hors : buuten, il est hors délai = hen is buuten tyd imprimer : drukken [ˈdrœkn̩ ][ˈdrœʔn̩ ] (drukste/ drukkede, edrukt) ; IPNS (Imprimé
hôtel de ville : steihuus / steehuus (pl. steihuuzen/ steehuuzen) (n), stadhuus (pl. Par Nos Soins) = EVNZ ( Edrukt Van Nuus Zelve)
stadhuuzen) (n) imprimerie : drukkerie [ˈdrœkəriˑə] (pl. -n) (f)
huile : oolje (pl. -n) (f), recevoir les Saintes Huiles = de Hillige Ooljen improbable : onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər]
ontvangen impudent : te stout
huit : achte [ˈaχtə] ; il est huit heures = ‘t is achte, c’est à huit heures = ‘t is ten impulsif : bloedig [ˈbluˑədəx]
achten
inactif : (être) op niet (zyn)
humer : optrekken (trok...op, opetrokken), rieken (rook, erooken)
incendie : (volontaire) profytviertje (pl. –s) (n) (pour en tirer profit)
humide : nat
incendier : afbranden [ˈafbrɑnː] (brandde/ brandede/ brandste/ bron/ bronste/
hurluberlu : maeneklaei [ˈmɔːnəklɔːj] (pl. -s) (m), raere [ˈrɔːrə] (pl. -n) (f), raeren bronde … af, afebrand/ afebronnen), in vier steeken (stook, estooken)
[ˈrɔːrn̩ ] (pl. Ø) (m), schuuferluu [ˈʃyfərly] (pl. -s) (m)
hypothéquer : afhaelen [ˈafaːln̩ ] (haelde/ haelste ... af, afhaeld)
incertain : onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər] ; le temps est incertain = ‘t weere is instruire : leeren (leerde/leerste, eleerd)
onzeeker insu : à son insu (derrière son dos) = achter neur zet
incessant : zounder/zounger staen insuffisant : te kort
incision : snee (pl. -s) (f) insulte : zottighyd [ˈzɔtəxit] (pl. –en) (f) ; on lui a dit son plein d’insultes = hen
incompétence : (de l’utilisateur / de l’ouvrier) achterschuuw (m) (pl. Ø), c’est het zen balg vul zottighyden ezeid ewist
l’incompétence qui ne veut pas marcher (se dit d'une personne qui ne sait insurger : (s’) nhem oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
pas faire fonctionner une machine) = ‘t is den achterschuuw die nie mee en wilt intégralité : dans son intégralité = op ze geheel
inconscient : dul [ˈdœl] (avoir perdu connaissance) ; il a perdu connaissance
intègre : betrouwig [ˈbətrowix] [ˈbətrowəx], eerlik
du fait du vacarme = hen het dul emaekt ewist van 't gerucht
intelligence : verstand (pl. Ø) (n)
incroyable : nie gelooflik
intelligent : slim
incroyant : zounger/ zounder geloofde/ geloove
intelligible : verstaenlik
inculper : ophaelen [ˈɔpɔːln̩ ][ˈɔpaːln̩ ] (haelde/ haelste (+) … op, ophaeld)
intempérie : ounweere [u᷈ˈweːrə] (pl. –n) (n), ounwèèrte [u᷈ˈwɛrtə] (pl. –n) (n)
indécis : verzinlikkig [vərˈzɛnlɛkəx]
intense : sterk
indiquer : toogen (toogde/toogste, etoogd)
intention : intensje [inˈte᷈ ˑʃə] (pl. –n) (f)
indomptable : ruuschbotuusch (pl. -en) (m), ruuschbuusch (pl. -en) (m)
intention (avoir l’...) : meënen [ˈmeˑənː] (meënde/ meënste, emeënd) ; il avait
inefficace : (personne ...) palul [paˈlœl] (pl. -s) (m)
l’intention de venir = hen meënde van te kommen
influencer : wysmaeken (miek ... wys, wysemakt)
intercaler : dertusschen doen (dei(de), edaen), dertusschen steeken
information : informaesje [i᷈fɔrˈmɔːʃə] (pl. -n) (f)
intercéder : voor etwien klappen
informer : laeten weeten (liet, elaeten) intérêt : interest [inteˈrɛst] (pl. -en) (n), (d'un prêt, d'une rente...) kroos [ˈkroˑəs]
infuser : doen trekken (trok, etrokken) (pl. kroozen) (n)
inhaler : optrekken (trok...op, opetrokken) intérêts : interessen [ı᷈teˈræsn̩ ] (pluriel)
ininterrompu : zounder/zounger staen intérieur (à l’) : binnen
injure : zottighyd [ˈzɔtəxit] (pl. –en) (f) intermitence : par intermitence = nuuw en ton
inoubliable : onvergeetlik [ˈɔ᷈ vərheːtlɛk] internet : net (m) (néol.)
inouï : oungejhoord interposer : dertusschen steeken
inquiéter (s’) : kaed bloed maeken interposer (s’) : nhem dertusschen houden (hield/houdste, houden)
insatisfait : ontzind [ɔ᷅ ntˈsɛnt] interprétation : bedied (n), (/bedie< bediede) (n/f)
inscrire : teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt) interroger : vraegen (vroeg/vragde < vraegde/vragste < vraegste, evragd <
insensé : ounzinlik evraegd)
insérer : dertusschen steeken interrompre : (parole) afbasten [ˈafbasn̩] (bastede…af, afebast), (parole)
insolent : stout afbyten [ˈafbitn̩] (beët…af, afebeeten), doen staen, uutscheen (< uutscheeden)
inspirer : aesme haelen [ˈɔːzmə ˈaːln̩] (haelde/ haelste (+), haeld), zen aeime trekken (scheëdede/ scheëde/ scheëdste/ schidste… uut, uutescheëd/ uuteschid/
uutescheën)
(trok, etrokken) (respiration)
interrupteur : knoppe / tnoppe (pl. –n) (f)
inspirer : wysmaeken (miek ... wys, wysemakt) (quelqu’un)
intervenir : ankommen [ˈa᷈ kɔmn̩ ] (kwaem … an, anekommen), (par la parole)
installer : inzetten [ı᷈zætn̩ ] (zitste/ zetste/ zetede … in, inezet), zetten
derin kommen ; je ne veux pas intervenir = ‘k en wullen daerin nie
(zitste/zetste/zetede, ezet)
ankommen
instance : instance [i᷈sˈta᷈ sə] (pl. –n) (f) ; tribunal d'instance = tribuunael van
intervertir : verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (verwisselde/ verwisselste, verwisselt)
instance
intrépide : stout [ˈstut], stouteryk [ˈstutərik]
instaurer : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
intrépide : stouthals [ˈstutals] (pl. -halzen) (m)
instituer : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
intriguer : (au carnaval ; ex : à Bailleul, l’intrigue se déroulait le lundi avant
instituteur : schoolekoster (pl. –s) (m) mardi gras) masscheren [ˈmaʃərn̩ ] (masscherde, emasscherd)
institutrice : schoolevrouwe (< schoolevrowe) (pl. –n) (f) introduire : (en poussant) steeken (stook, estooken)
inventer : uutvinden / uutvingen (vound uut, uutevounden) jeunesse : jounghyd /joungheid (pl. –hyden/heden) (m/f)
investir : inzetten [ı᷈zætn̩ ] (zitste/zetste/zetede … in, inezet) jointoyer : vul zetten (zitste/zetste/zetede ...vul, vul ezet)
inviter : vraegen (vroeg/vragde < vraegde/vragste < vraegste, evragd < evraegd) joli : snel, vry
isolé : aleëne [ɔlˈeˑənə] jonc : (touffe de ...) pooperhut [ˈpoːpər] (m)
isoloir : vooiskotje [ˈvɔˑjsˌkɔtʃə] (pl. –s) (n) jonc : pooper [ˈpoːpər] (pl. -s) (m) (des chaisiers) ; il y a beaucoup de joncs = 't
issue : uutval [ˈytfal] (pl. Ø) (m, n) (d'un événement) is veele pooper
ivre : drounke, être ivre mort = steën zyn jongler : katsen [ˈkatsn̩ ] (katste/ katstede, ekatst)
Joseph : (diminutif) Seppen [ˈsæpm̩]
joubarbe : dunderbaere [ˈdœndərbɔːrə] (pl. -en) (m)
jouer : speelen (spilde < speelde, espild < espeeld), (aux cartes)
kaerten (kaertste/kaertede, ekaerd), (à la balle) katsen [ˈkatsn̩ ] (katste/ katstede,
j ekatst), verkaerten (verkaertste, verkaerte), jouer l’année aux cartes = ‘t jaer
verkaerten (passer le réveillon de l’an à jouer aux cartes)
jour : dag (pl. daegen) (m), (un …) eëns [ˈeˑə᷈ s], un jour sur deux = dag elk oover
een anderen dag
journal : gazette (pl. –n) (f)
jabot : (d’oiseau) krop (m) journalier : dagwerker [ˈdaχwærkər] (pl. –s) (m)
Jacqueline : Kobae [ˈkobɑː] journée : dag (pl. daegen) (m)
Jacques : Djaeke [ˈdʒaːkə], Jaek [ˈʒaːk], Ko [ˈko] (< Jacob) juillet : juilletmaend [ˈʒwijemɔːnt]
jadis : oovertyd jument : kachtelpeerd [ˈkaχtəlpɛːrt] (pl. –en) (n) (... poulinière), méérje [ˈmeːrjə] (pl.
jaillir : uutschieten (uutschoot, uuteschooten) –n) (f)
jamais : nooit jupe : rok (pl. -s/-ken) (m)
jambe : beën (pl. –s/-en) (m) jus : sop [ˈsɔp] (pl. -pen) (n), (… de chaussette) pysjeloere [ˈpiʃəluːrə] (pl. -n) (f)
jambon : hespe (pl. –n) (f/n) juste = juuste / djuuste (au juste), il vient juste d’arriver = hen is
jardin : hof (pl. hooven/hoovingen) (n), (à fleurs) bloemhof (pl. bloemhooven) (n), juuste/djuuste ekommen
kolhof [ˈkɔlɔf] (pl. –hooven) (n), (de devant) voorhof (pl. voorhooven) (n)
jardin public : steehof /steihof [ˈsteiɔf] (pl. steehooven /steihooven) (n)
jarret : (de porc) zwyneschinkel (pl. –s) (m)
jars : gender [ˈhændər] (pl. –s) (m) ; il souffle comme un jars = hen blaest lyk
een gender k
jaune : geive (/gilve)
je : ‘k (forme non-emphatique, ik (forme emphatique)
jeter : smyten
jeter : smyten [ˈsmitn̩ ] (smeët, esmeëten), jeter l'éponge/ quitter les ordres kermesse = kerremesse (pl. -n) (de), les choses ne sont pas toujours aussi
(prêtre) (litt. jeter la cape par dessus la haie) = de kappe oover d'haege smyten roses qu'elles ne le paraissent (litt. ce n'est pas toujours la kermesse là où la
jeter (se) : springen (sproung, esproungen) bannière est dressée) = 't en is nie assan kerremesse waer dat 't vaentje stikt
jeu : spil [ˈspɛl] (pl. -s/ speelen) (n), (de paume) katsespil [ˈkatsəspɛl] (pl.
katsespeelen) (n)
jeudi : dunderdag (m)
jeûn : nuchter, être à jeûn = van nuchter zyn
jeune : joung, plus jeune = joungder l
jeûner : nuchten (nuchte/nuchste, enucht)
jeunes = joungen (tjs pluriel)
le : den (article défini + substantif masculin), de (article défini + substantif
l' : den (article défini + substantif masculin), de (article défini + substantif féminin) féminin), ‘t / het (article défini + substantif neutre)
l’ : ze / zen (pronom complément féminin) lêcher : likken (likste/ likede, elikt)
là : daer, par là = aldaer [ɔlˈdɔːr] leçon : lesse (pl. –n) (f)
la : den (article défini + substantif masculin), de (article défini + substantif légalité : wet [ˈwæt] (pl. -ten) (f) ; dans la légalité = volgens/in de wet
féminin), ‘t / het (article défini + substantif neutre) léger : lichte
la : ze / zen (pronom complément féminin) légumes : groensel (au singulier est considéré comme un collectif) (n), (pl. -s),
là-bas : gunter divers légumes = verschillige groensels ; les grosses légumes (fam.) = de
labeur : werk (pl. –en) (n) groote katten
labourer : zoolen (zoolde/ zoolste, ezoold), ommedoen (ommedei(de), lent : laeuw (< laew)
ommedaen) (FSS) lentement : lanksaem [ˈlɑŋksaːm], (aller lentement) lullen [ˈlœln̩ ] (lulde/ lulste, eluld)
lacet : (de chaussure) schoeband (pl. –s) (m) lequel : wuffer, den wulken
laid : leek, leelk [ˈleˑək], ljoolk [ˈljoˑwk], lulk [ˈlœˑjk] les : de (article défini + substantif pluriel)
laine : wulle (pl. –n) (f) (mouton) les : ze / zen (pronom complément féminin)
laisser : laeten (liet, elaeten), laisser macérer = laeten trekken, laisser aller, léser : schae doen (schae dei(de), schae edaen)
laisser abattre = laeten gaen, laeten leggen = entreproser, (… tomber) lessive : waschte / woschte (pl. –n) (f)
uutschyten (scheet…uut, uutescheeten) (fam.) leste : klibber [ˈklɛbər]
lait : maeik / malk (<melk) (pl.–en) (n) lettre : brief (pl. brieven) (m/f), (… d'amour) minnebrief [ˈmɛnəbriˑəf] (pl.
laitue : coeur de laitue = krop (m) minnebrieven) (n)
lambin : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] (pl. -s) (m) ; un lambin leur : nulder (< nhulder) (pron. complément après préposition), le/la leur =
= een trunte van een vent den/’t/de nulder, les leur = de nulder
lambiner : trunteren [ˈtrœntərn̩ ] (trunterde/ trunterste, etrunterd) leurrer : bedriegen (bedroog, bedroogen)
lamenter (se) : klaegen (klagde/klagste < klaegsde/klaegste, eklagd < eklaegd) levé (être) : op (zyn)
lancer : smyten [ˈsmitn̩ ] (smeët, esmeëten) lever : (pâte) opgaen (ging/goung…op, opegaen), opheffen (hefste, opheft)
langage : taele (pl. –n) (f) lever : opstaen (pl. Ø) (n), optrekken (trok...op, opetrokken), le brouillard s’est
lange : luuder/ luur) (pl. –s) (m) levé = den smoor is opetrokken
langue : (organe) tounge (pl. –n) (f), (… de bœuf) koetonge [ˈkuːtuˑŋə] (pl. –n) (f) lever (se) : opstaen (opstoeg/opstounde, opestaen), (se) nhem
(litt. langue de vache : car les bœufs étaient vendus en ville (viande noble) et oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht) ; je me suis levé = 'k
seules les vaches étaient vendues à la campagne) hen myn operecht
langue : (parlée ou écrite) taele (pl. –n) (f), la langue flamande = de vlaemsche lévrier : haezewinde [ˈɔːzəwində] (pl. -n) (m)
taele, avec une langue (partie du corps) et une langue (parlée), on va libre : lyber [ˈlibər], vry ; c'est à ta libre appréciation = 't is in je lyber wul/wil
partout = mit een tounge en een taele, je gaet overael licol : halster [ˈaˑltər] (pl. -s) (m)
lapin : keun (pl. -s) (n/m) lie : ground (n)
laquelle : den wulken liège : kork (pl. -s/-en) (n)
large : breëd [ˈbreˑəd], wyd [ˈwit] ; vingt mètres de large = twintig meeters breëd lien : band (pl. –s) (m/n)
largeur : breëdte [ˈbrɛtə] (pl. -n) (f) ; vingt mètres de largeur = twintig meeters lier : binden / bingen (bounste/bounge, ebinden/eboungen)
breëd [ˈbreˑəd]
lieu : plek [ˈplæk] (pl. –s) (m), plekke [ˈplækə] (pl. –n) (f) ; au lieu de = plekke van,
las : moe in (de) plekke van ; avoir lieu = gebeuren (gebeurde/gebeurste, gebeurd)
lassant : lastig lièvre : haeze (pl. –n) (f)
lasser : moe maeken Lille : (ville) Rysel
lavage : wasschen / wosschen (n) limace : slekke (pl. –n) (f)
laver : wasschen / wosschen (woschte, ewosschen) lime : vyle [ˈvilə] (pl. –n) (f)
lavette : schutteldoek (pl. -s/-en) (m)
limité : (intellectuellement) kort in alles (litt. court en tout) longueur : langde (f), lange (f)
limpide : klaer lopin : (… de terre) stik (pl. –ken) (n)
lin : lynzaed [ˈlı᷈ˑzɔːt] (pl. ø) (n) ; litt. j'ai une poussière dans l'œil, je voulais loque : slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)
qu'elle s'en aille, c'est pour le/un bien, c'est pour le/un mal, c'est pour loquet : klinke (pl. –n) (f)
la graine de lin de Notre Seigneur = 'K hen een vuulighydje in men ooge, 'K lors de : den tyd van
wulde dat 't uutvlooge, 'T is om goed of om kwaed, 'T is om Ounzen Heerens
lynzaed lorsque : an, at/et, wanneer
linceul : coudre dans un linceul = benaeien (benaeiste, benaeid) loucher : lusch kyken, scheef kyken
linge : goed (pl. Ø) (n) loup : ; se jeter dans la gueule du loup (litt. c'est malin, un nid de souris
dans l'oreille d'un chat) = dat is boos, een muuzennest in een kattes oore
linguistique : taelekunste [ˈtaːləkœ᷈stə] (pl. -n) (f)
lourd : (temps) laf, zwaer
liquide : dinne
lourdaud : blooten [ˈbloˑətn̩ ] (pl. –en) (m), botteryk [ˈbɔtərik]
lire : leezen (leesde, eleezen)
lourdaude : bloote [ˈbloˑətə] (pl. –n) (f)
lisière : kante [ˈka᷈ ntə] (pl. –en) (f), (d’un champ) dykkant [ˈdika᷈ nt] (pl. –en) (m),
zylaege [ˈzilaːhə] (pl. -n) (f) loustic : (fam.) apotheeker [apɔˈteːkər] (pl. –s) (m)
lisse : effen [ˈæfən] lui : hen, neur (pron. complément après préposition)
lisser : effen maeken [ˈæfənmaːkn] [ˈæfənmaːʔn] (miek… effen, effen emaekt [a]) luire : blinken (blinkte/blinkste, eblinkt), (soleil) schingen (schoung, eschoungen)
liste : lyste [ˈlistə] (pl. –n) (f), kandidaetenlyste [ka᷉diˈdɔːtnˈlistə] (pl. –n) (f) (des lumbago : wind [ˈwint] (n)
candidats à une élection) lumière : lucht (pl. –en) (n)
lit : bedde (pl. –ns) (f/n) ; deux lits de salade = tweë parken/ perken salae lundi : maendag (m)
litre : (mesure) kanne (pl. –n) (f), lyter (pl. –s) (m) lune : maene (pl. –n) (f)
livide : bleek lunette : bril (pl. –s) (m) (une paire de lunettes), bril (n) (lunette de WC, partie du
livre : (poids) pound (pl. –en) (m/n) harnais sur la tête d’un animal) ; finir de devoir porter des lunettes =
uutbrillen [ˈytbrɛln̩ ] (brilste/ brilde ... uut, uutebrild [ˈytæbrɛlt]) ; il n’a plus besoin
livre : boek (pl. –s/-en) (m) de porter des lunettes = hen is uutebrild
livrer : geeven (gaef, egeeven) luron (joyeux …) : leutebroere [ˈløːtəbruːrə] (m), leutemaeker [ˈløːtəmaːkər] (m)
livret : (… d'épargne) spaerboek (pl. -s/-en) (m) lutin : kabotter [ˈkabɔtər] (pl. -s) (m)
local : plekke [ˈplækə] (pl. –n) (f)
lutter : vechten (vochte, evochten)
logement : weunen (n)
loger : weunen (wonde/ wunde/ wunste, ewond/ ewund)
logis : weunen (n)
loi : wet [ˈwæt] (pl. -ten) (f) ; les lois sociales = de sociaele wetten
loin : varre (< verre) m
lointain : varte (<verte) (f) (pl. Ø), verte [ˈværtə] (pl. -n) (f)
loisir : liefhabberie [ˈliːfabəriː] (pl. –n) (f), lybertyd [ˈlibərtit] (pl. -en) (m) ; le
centre de loisirs = den lybertydcenter
lombalgie : wind [ˈwint] (n) m’ : me (pron. complément)
lombric : slekke (pl. –n) (f) ma : me, men (devant une voyelle), myn (forme emphatique)
long : (distance) lang, (temps) lange, le long de = langs/ langst macérer : trekken (trok, etrokken), laisser macérer = laeten trekken
longe : teugel [ˈtøːhəl] (pl. -s) (m) mâchefer : zinders [ˈzindərs] (pluriel)
longtemps : lange ; il y a longtemps = ‘t is lange eleen ; il est long (parti maçon : matsenaere (pl. matsenaers) (m)
depuis longtemps) = hen is lange deure ; depuis longtemps = van langs te [ˈva᷈
maculer : plekken [ˈplæʔn̩ ][ˈplækn̩ ] (plekste, eplekt)
ˈla᷈ s tə]
mai : mei, meimaend (m)
longue : à la longue = mee/mit den tyd
maigre : maeger
maillot : (de corps) ounderbaei / oungerbaei (pl. -s/-en) (m) faux) zeeschesnaere [ˈzeːʃəsnɔːrə] (pl. –n) (f), (de la pique) werf [ˈwærf] (pl.
main : hand (pl. -en/-s) (m), serrer la main = den hand geeven werven) (m)
maintenant : nuuw, déjà maintenant = nuuw al manger : eeten (aet, eeten), opeeten (aet op, opeeten) (sans laisser de restes), il
maintenir : onderhouden [ˈundərudn̩ ] [ˈuŋərudn̩ ] (hield/ houdste...onder, mange = hen it (< eet)
onderhouden), vasthouden [ˈvastudn̩ ] (hield/ houdste... vast, vasthouden) maniaque : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] (pl. -s) (m)
mairie : steihuus / steehuus) (pl. steihuuzen/ steehuuzen) (n), stadhuus (pl. manière : bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. Ø) (f), fatsoen [fatˈsuːn] [faˈsuːn] (pl. –en) (f) (de
stadhuuzen) (n) faire), maniere [maˈniːrə] (pl. –n) (f) ; de cette manière = ezoo ; en voilà des
mais : maer manières ! = dat zyn manieren ! ; de toutes les façons = op alle maniere ;
d'une manière ou d'une autre = eëns of anders ; il a l'art et la manière =
maison : huus (pl. huuzen) (n), à la maison, chez soi = thuus, chacun chez soi hen het den slier op
= elk zyn/zen huus en zyn/zen thuus, aller à la maison = naer huus gaen,
maisonnette de pêcheur = visschershuus (pl. visschershuuzen) (n), (à la …) manuscrit = (pl. –en) (n) handegeschryft
huuswaert [ˈyzwɔˑrt], on le fera à la maison = me gaen ‘t huuswaert doen, marais : broek (pl. –s/-en) (m), broeken [ˈbrukn̩ ][ˈbruʔn̩ ] (pl.) (s'utilise toujours au
huuzewaert [ˈyzəwɔˑrt], on va/rentre à la maison = me gaen huuzewaert ; pluriel), moere (pl. –n) (f)
(adv.) à la maison (en direction de la maison) = huuswaert [ˈyzwɔˑrt] / marchand : koopman (pl. -s/-nen) (m)
huuswaerts [ˈyzwɔˑrs] ; (litt.) arriver à la maison avec un troupeau de marcher : gaen (ging/goung, egaen), te voete gaen, gaen op stappen, ça
poussins (se dit d'une jeune fille qui revient à la maison avec des enfants) = mit marche = ‘t gaet voorwaert,, marcher tête basse = gaen duukenekke,
een trop kyks huuswaerts kommen marcher à quatre pattes = kruupen (kroop, ekroopen)
maître : (d’école) schoolekoster (pl. –s) (m) mardi : dysendag (m)
maîtresse : (d’école) schoolevrouwe (< schoolevrowe) (pl. –n) (f) mare : pit (pl. -s/-ten) (m), wal (pl. -s/-en) (m/f), (pl. -len) (m)
mal : kaed [ˈkɔːt], kwaed [ˈkwɔːt], slicht, scheëf [ˈʃeˑəf] ; dire du mal = kaed/ maréchal : mareschal [mareˈʃa.l] (pl. -s) (m)
kwaed zeggen, ljoolk zeggen [ˈljoˑwk ˈzæhn̩ ] (zei(-de)… ljaelk, ljaelk ezeid) ;
mari : man (pl. –s/-nen) (m), vent (pl. –en/–ens) (m)
mal réparti = kwaed bedeëld ; j’ai du mal de cela = ‘k hen deere dervan,
il est mal parti = hen is slicht deure ; ça va aller mal = 't gaet scheëf marier (se... avec) : trouwen (mit/mee) (< trowen) (trouwde/trouwste, etrouwd)
afloopen marmot : krutje [ˈkrœtʃə] (pl. –s) (n)
mal : kwaed (pl. –en) (n), zeer (pl. Ø) (n), deere [ˈdɛːrə] (pl. –n) (f), (faire du …) marquer : teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt)
deere doen [ˈdɛːrə ˈduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide ... deere, deere edaen) marraine : metje (pl. -s) (n)
mal (avoir) : zeer (hen), avoir mal aux dents = zeer hen in ze tands, faire mal mars : maerte
= zeer doen marteau et enclume : bootalaem (> botalaem) (n)
malade : ziek marteler : kloppen (klopte/kloptede/klopste, eklopt)
maladroit : (sans savoir faire) halzen [ˈɑlzn̩ ] (pl. –en) (m) martyriser : martelen [ˈmartəln̩ ] (martelde/ martelste, emarteld)
maladroit : onzeeker [ˈɔ᷈ zeːkər][ˈu᷈ zeːkər] masque : masschermuule [ˈmaʃə(r)mylə] (pl. -n) (f), (homme ou femme)
malaise : avoir un malaise = slicht kommen masscher (pl. –s) (m), (de carnaval) masschermuule (pl. –n) (f)
malappris : botteryk [ˈbɔtərik] masquer (se) : masscheren [ˈmaʃərn̩ ] (masscherde, emasscherd)
mâle : (animaux) buk (pl. –s) (m), vent (pl. –en/–ens) (m) massacrer : kuuschen (kuschte, ekuscht)
malédiction : verdommenisse [vərˈdɔmənɛsə] (pl. –n) (f) (fam.) mastoc : sterk en vroom
malicieux : slim matelas : maltrasse (pl.–n) (f)
malin : slim matériel : alaem [aˈlaːm] (pl. Ø) (n), (… pédagogique) leeralaem [ˈleːralaːm] (n)
malpropre : vuul matin : nuchten (m), ce matin = van den nuchten, le matin (habitude) = ‘s
maman : ma /maen, moeder (pl. –s) (f) nuchters, de bon matin = ‘s nuchters vroeg
mamelle : tette [ˈtætə] (pl. -n) (f) matinal : être matinal = vroeg op/uut zyn
mamie : metje (pl. -s) (n) mauvais : kaed [ˈkɔːt], kwaed, scheëf [ˈʃeˑəf], slicht ; se faire du mauvais sang,
manche : (de balai) bismersteert ['bɛzmərˌste:rt/-ˌstɛ:rt] (pl. -s) (m), (vétement) s'inquiéter = kaed/ kwaed bloed maeken ; du mauvais temps = kaed/ kwaed
weere
mouwe (< mowe) (pl. –n) (f), (d'un fléau) stèèrt (> steert) (pl. –s) (m), (de la
me : me (pron. complément), myn (pron. complément après préposition)
méchant : droef mesure : (/de terre) maete [ˈmɔːtə] (pl. –n) (f) ; sur mesure = op maete, op
mécontent : (homme …) vyzekloote [ˈvizəkloˑətə] (vulg.) (pl. -n) (m), (homme fatsoen ; louer la terre à la mesure = 't land by de maete verpachten ; une
…) vyzeneuze [ˈvizənøːzə] (pl. -n) (m) demi-mesure = een halve maete
mécontente : (femme …) vyzeklinke [ˈvizəkliŋkə] (vulg.) (pl. -n) (f) mesurer : afmeeten [ˈafmeːtn̩ ] (meetste [ɛ] … af, afemeeten), meeten (metste,
médecin : dokteur (pl. –s) (m) emet)
métayer : kastelaingboer [ˈkastətɛ᷈ ŋbuːr] (pl. -en) (m)
médiéval : middeleeuwsch [ˈmɛdəleˑəwʃ]
médire : kaed/ kwaed zeggen van/op etwien, ljoolk zeggen [ˈljoˑwk ˈzæhn̩ ] (zei(- Meteren : Meeter [ˈmeːtər] (ville)
de)… ljaelk, ljaelk ezeid) métier : styl [ˈstil] (pl. steelen) (m)
meeting : vooisvergaeringe [ˈvɔˑjzˌvərhɔːriŋə] (pl. –n) (f) mètre : meeter (pl. –s) (m)
meilleur : beeter ; au meilleur = 't zyn besten métrer : afmeeten [ˈafmeːtn̩ ] (meetste [ɛ] … af, afemeeten)
meilleur : besten [ˈbæstn̩ ] (pl. beste) (m) mettre : doen (dei(de), edaen), leggen (lei/legde, eleid), steeken (stook,
meilleure : beste [ˈbæstə] (pl. Ø) (f, n) estooken), zetten (zitste/zetste/zetede, ezet), mettre quelque chose sur le
dos de quelqu’un = op etwiens rik steeken
même : (quand bien…) laf dat, (de … que) lik / lyk, (toi/ vous/ moi/ soi/ elle/ eux/
mettre bas : joungen (verbe intr.)
nous/ elle = je/ julder/ me/ nhem/ nheur/ nhulder/ nuus/ ze) zaeive (<
zelve) (invariable) meule : (de céréales) opper [ˈɔpər] (pl. -s) (m) ; la meule de foin = den
mémé : metje (pl. -s) (n) hooiopper
même : zelfste meuler : slypen (slypede/slypste, esleepen)
mémoire : (capacité à se souvenir) memoorje [meˈmoˑrjə] (f), (souvenir de mi : half, à mi chemin, mi temps = half weg
quelqu’un, de quelque chose) ounthoudenisse [unˈtudəˌnɛsə] (pl. –n) (f) ; il a une mi-chemin (/à…): halfweg [ˈhaˑvwæχ] [ˈhɔˑvwæχ] ; nous sommes à mi-chemin
bonne mémoire = hen het een goe memoorje entre Hazebrouck et Saint-Omer = me zyn halfweg tusschen Haezebroek en
Sinte-Omaers
ménager : spaeren
mictionnel : ; nous avons des problèmes mictionnels = me zyn edaen op
mendiant : schooier (pl. –s) (m)
nuus waeter
mendier : schooien (schooide, eschooid)
midi : noene (pl. –n) (m/n), ce midi = van den noene, à midi (habitude) = ‘s
menstruation : de slechte weeke / de droeve weeke noeners
mensuel : te maende mieux : beeter, tant mieux = te beeter, d’autant mieux = zo veele te beeter, il
menteur : leugenaere (pl. leugenaers) (m) vaut mieux devoir qu’avoir droit, être débiteur que créancier = je zyt
menteuse : leugeneege (pl. –n) (f) beeter moeten of te goed hen
mentir : drukken [ˈdrœkn̩ ][ˈdrœʔn̩ ] (drukste/ drukkede, edrukt), liegen (loog/liegste, mieux : beste [ˈbæstə] (pl. Ø) (f, n), besten [ˈbæstn̩ ] (pl. beste) (m) ; au mieux, au
eloogen) meilleur = 't zyn besten
mer : zee / zeie (pl. –n) (f) mignon : vry
mercredi : oensdag (pl. oensdaegen) (m), mercredi des cendres = mille : duust
asschenoensdag (<asschenwoensdag) mince : dinne
mercredi des cendres : vastenoensdag [ˈvastnuˑə᷈ sdɑx] (pl. –daegen) (m) mine de plomb : potlood [ˈpɔtloˑət] (pl. -s) (n)
merde : stront [ˈstrunt] (pl. -s) (n) ministère : ministeerje [minisˈteːrjə] (pl. –n) (f)
mère : (animaux) moere (pl. –n) (f) minute : minuute (pl. –n) (f)
mère : moeder (pl. –s) (f) misérable : schaemel
merle : mèèrel (< meerel) pl. –s) (m) missive : brief (pl. brieven) (m/f)
merlin : houtsplyter [ˈutsplitər] (pl. -s) (m) môche : leek
mes : me, men (devant une voyelle), myn (forme emphatique) modérément : op maete
messe : messe / misse (pl. –n) (f), la grand messe = d’hooge messe/misse, modérer : maeten [ˈmɔːtn̩ ] (maetste, emaet), zetten (zitste/zetste/zetede, ezet)
messe anniversaire = jaergetydemesse/ jaergetydemisse (pl. –n) (f) modifier : verangeren (verangerde, verangerd)
moi : ik (forme emphatique), me (pron. complément), myn (pron. complément morte : doode (f) (personne / femme)
après préposition) mortier : mortel [ˈmɔrtəl] (pl. –s) (n), couler du mortier = muttel/moortel gieten
moins : (en calcul) min, (au …/ du …/ en …) ten minsten [tn̩ ˈminsn̩ ], (d’autant …) zo mortier (faire du ...) : mortelen [ˈmɔrtəln̩ ] (mortelde/ mortelste, emorteld)
veele te min, (plus ou …) min of meer, (… … de) minder…of, (de … en …) van mot : oord (pl. –en) (n), woord (pl. –en) (n), dire des gros mots =
langs te min/minder vuulbekken (vuulbekkede/ vuulbekste/ vuulbeksten, evuulbekt)
mois : maend (pl. –en) (m/f) moteur : moteur (pl. –s) (m)
moisi : fennigryk [ˈfɛnəhrik]
moto : spuuger (pl. -s) (m)
moisir : fennigen [ˈfɛnəhən] (fennigste, efennigd)
motocyclette : spuuger (pl. -s) (m)
moisonneuse-batteuse : darschmaschyne / derschmaschyne (pl. –n) (f) motte [ˈmoˑətə] : (pl. -n) (f) motte (castrale), (… castrale) kasteelmoote
moisson : oegst (m) [kasˈteˑəlmoˑətə] (pl. -n) (f)
moitié (à) : half, être à moitié ivre = half en half zyn mou : zochte
moment : par moment = nuuw en ton moucharder : mousen [ˈmusn̩ ] (mousde, emoust)
mon : me, men (devant une voyelle), myn (forme emphatique) mouche : vliege (pl. –n) (f)
monastère : klooster [ˈkloːstər] (pl. –s) (m) mouchoir : neusdoek (pl. –en) (m)
monde : (du monde) menschen, volk (n) mouette : meeuwe (< meewe) (pl. –n) (f)
monde : wèèreld / weereld (pl. Ø) (f) mouillé : nat
monnaie : schikgeld [ˈʃɛkhælt] (n) mouiller : nat maeken
mont : berg (pl. –en) (m), hoop (pl. –en) (m) mouler : gieten (goot, egooten)
Mont Cassel : Kasselberg [ˈkasəlbærχ] (m) mourant (être...) : besterven [ˈbəstærvm̩][ˈbəstærvən] (besterfde/ besterfste,
montagne : berg (pl. –en) (m) bestorven)
montant : (partie d’une plante qui a monté en graine, plante montée en graine) mourir : (être en train de...) besterven [ˈbəstærvm̩] [ˈbəstærvən] (besterfde/
opgaender (pl. –s) (m), (porte, fenêtre) post [ˈpɔst] (pl. -en) (m) besterfste, bestorven), ooverlyden (ooverleede, ooverleeden), uutleeven [ˈytleːvn̩ ]
monter : (en graine) opgaen (ging/goung…op, opegaen), (la garde) wachten, (leefste/ leefde/ leevende… uut, uuteleefd)
(une affaire) oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht), opslaen mouron : se faire du mouron = kwaed bloed maeken (litt. se faire du mauvais
[ˈɔpslɔːn] (sloeg/ sloegen/ sloegdede…op, opesleegen/ opeslaen), (un cheval) sang)
ryden (reed, ereen) (te peerd/pèèrd) moustique : mugge (pl. –n) (f)
monticule : hoop (pl. –en) (m) moutarde : moestaerd (pl. –en) (n)
montre : monter / mounter (pl. –s) (f/m) mouton : schaep (pl. –en) (m/n)
montrer : toogen (toogde/toogste, etoogd) Moyen-Âge : Middeleeuwe [ˈmɛdəleˑəwə] (pl. ø) (f) ; au Moyen-Âge = in de
monument : gebouw [həˈbow] (pl. –en) (n), monuument [monyˈmɛnt] (pl. –en) (n) Middeleeuwe
moquer (se) : den zot houden mee…, grèèten [ˈhrɛːtn̩ ] (grittede/ gritste, egrit), moyenâgeux : middeleeuwsch [ˈmɛdəleˑəwʃ]
uutlachen (loech uut, uutelachen) moyens : melders [ˈmældərs] (pl. Ø), je n’en ai pas les moyens = ‘k en hen de
moqueur : grèèter [ˈhrɛːtər] melders nie
moqueur : grèèter [ˈhrɛːtər] (pl. –s) (m), schemper [ˈʃæmpər] (pl. –s) mur : meur (pl. –en) (m)
morceau : bitje (< beetje) (pl. –n) (n), stik (pl. –ken) (n) museau : vroete (pl. –n) (f)
morelle (noire) : borstebeier (pl. –s) (m) musée : muuzee [myˈzei] (pl. -s) (m), muuzei [myˈzei] (pl. -s) (m), le musée
mors : gebyt [həˈbit] (pl. -s) (n) municipal = den steemuuzee/ steimuuzei
morsure : gebyt [həˈbit] (pl. -s) (n) (le fait de mordre), snouw [ˈsnɔw] (pl. -s) musique : muuzyke [ˈmyzikə] (pl. -n) (f), (… traditionnelle/ populaire)
(m) volksmuuzyke [ˈvɔˑwksmyzikə] [ˈvɔˑlksmyzikə] (pl. -n) (f)
mort : ; il est raide mort = hen is uuterokken
mort : dood (pl. dooden) (f)
mort : dooden (m) (personne / homme)
niveau : (à bulle) waeterpas (pl. waeterpassen) (n), c’est de niveau horizontal
= ‘t is waeterpas

n niveler : effenen [ˈæfənː] (effende/effenste, effend)


Noël : (jour de) kerstdag (m)
noeud : knoop (pl. -en) (m), il est tiré d'affaire / il va s'en sortir (litt. il a la
main au dessus du noeud) hen het den hand booven den knoop
noir : zwart / zwort
n’importe : n’importe qui = ‘t is gelyk wien, n’importe quoi = ‘t is gelyk
wuk/wyne noisette : buschneute (pl. –n) (f), buschnutje (pl. –s) (n), nutje (pl. –s) (n),
(longue) berdelle (pl. -n) (f)
nacelle : mande (pl. –n) (f)
noix : neute (pl. –n) (f)
nage : zwemmen (n)
nom : naeme [ˈnaːmə] [ˈnɔːmə] (pl. -n) (f)
nager : zwemmen (zwom, ezwommen)
nombreux : veele
naissance (date de) : geboort(s)dag (pl. geboort(s)daegen) (m)
non : nee [ˈneː] [ˈneːə], il ne sait que dire non = hen wit maer van nee, il dit
narration : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f)
toujours non = hen zegt assan van nee, nint [ˈnɛnt] (< neent) non (3ème personne
narrer : verhaelen [vərˈaːln̩ ] (verhaelste/ verhaelde, verhaeld) du singulier au neutre), il refuse = hen zegt van nint, mais non = ‘k en doen,
nasiller : deur ze neuze klappen non ! (étonnement) = doet je ? ; il ne sait que dire non =hen wit maer van nee
natation : zwemmen (n) ; il dit toujours non = hen zegt assan van nee
naviguer : te zee / zei gaen (ging/goung, egaen) normalement : by recht (à bon droit)
ne ... pas : en... niet notaire : notaerius [ˈnɔtɔːrjys] (pl. Ø) (m), notaerje [ˈnɔtɔːrjə] (pl. –n) (m)
ne ... plus : nie/geen… meer, ne…plus = nie meer / geen meer notamment : bezounderlik [bəˈzundərlɛk]
ne ... que : maer notifier : laeten weeten (liet, elaeten)
nécessaire : noodig nourrir : kweeken (kwikte< kweekte, ekwikt < ekweekt)
nécessiteux : in ‘t noodig nourrisson : nieuw ebooren kind
négligé : vergaeveloos [vərˈhaːvəloˑəs] nourriture : eeten (n)
négliger : afsleuveren [ˈafsløːvərn̩ ] (sleuverde/ sleuverste...af, afesleuverd) nous : me, wyder (forme emphatique)
neige : sneeuw (n) nouveau : nieuw (< niew), (à ...) weerom [ˈweːrɔm] ; le temps va à nouveau se
neiger : sneeuwen (< sneewen) (sneeuwde, esneeuwd) dégrader = ‘t weere gaet weerom afbreeken ; à nouveau, de nouveau =
weere
néo-classique : neoklassyk [neoklaˈsik] (néol.)
nouvelle :
net : effen [ˈæfən], (mettre au …) effen doen [ˈæfənduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide… effen,
nouvelle : nieuwe [ˈniːwə] (pl. nieuws) (f), maere [ˈmɔːrə] (pl. -n) (f) ; quelles
effen edaen)
nouvelles ? = wuffer nieuws ?
nettement : effende [ˈæfəndə]
novembre : november
nettoyage : kuusch (pl. Ø) (m), le grand nettoyage (de printemps)= den
grooten kuusch, kuuschen (pl. Ø) (n) noyer : neuteboom (pl. -s/-en) (m)
nettoyer : afvryven [ˈafvrivn̩ ] / ofvryven [ˈɔfvrivn̩ ] (vreëf ... af, afevreeven) (avec nuage : wolke (pl. –n) (f)
une brosse), kuuschen (kuschte, ekuscht) nuire : deere doen [ˈdɛːrə ˈduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide ... deere, deere edaen), kwaed
neuf : (chiffre) neegen, dix-neuf = neegentien doen, schae doen (schae dei(de), schae edaen)
neuf : nieuw (< niew) nuit : nacht (pl.–en) (m/f), cette nuit = van den nacht
neutre : nudder [ˈnœdər] ; reste neutre! = houdt je nudder! numérique : nuumeryk [nymeˈrik] ; le bouquet numérique (néol.) = ‘t nuumeryk
paksche
nez : neuze (pl. –n) (f)
nigaud : blooten [ˈbloˑətn̩ ] (pl. –en) (m)
nigaude : bloote [ˈbloˑətə] (pl. –n) (f)
on : me (pron. sujet), men
oncle : onkel (pl.–s) (m)
o onéreux : diere
ongle : naegel (pl. –s) (m)
ongre : reun [ˈrøːn] (pl. –s) (m)
onze : aeif [ˈaˑjf] / aeive [ˈajvə] (<elf/elve)
obéissant : gewillig [həˈwɛləx] ; ‘t is een gewillig kindetje = c’est un enfant opinion : gedacht (pl. –en) (n)
obéissant
opposer : teegen melkanders/ malkanders/ melkangers/ malkangers doen/zetten,
obèse :styde vet teegen steeken
objectif : bekomste [bəˈkɔmstə] (pl. –n) (f), bekomte [bəˈkɔmtə] (pl. –n) (f)
oppressé : kort van borst
obligé (être) : moeten (moeste/moste, moeten)
opter : kiezen (koos/kiesde, ekoozen)
oblique : scheef
or : goud (n) (métal)
oblitérer : stamperen [ˈstampərn̩ ] (stamperde/ stamperste, estamperd)
or : maer
oblong : langewyze [ˈlaŋəwizə]
orage : (temps d’…) dunderweere [ˈdœndərweːrə] (pl. Ø) (n)
obscur : dounker
orageux : laf
obscurité : dounker (m)
orange : aranje [aˈraˑjə] (pl. –n) (f)
obstiné : zinlik [ˈzɛnlɛk]
ordonner : wygen [ˈwihn̩ ] (wygde / wygste, ewygen) ; il a été ordonné prêtre = hen
obstiné : zinlikken [ˈzɛnlɛʔn̩ ] [ˈzɛnlɛkn̩ ] (pl. zinlikke) (m), zinnigen [ˈzɛnəxn̩ ] (pl. het priester ewygen ewist
zinnige) (m)
ordure : vuuligheid / vuulighyd (pl. vuuligheden / vuulighyden) (f)
obstinée : zinlikke [ˈzɛnlɛkə] (pl. –n) (f), zinniginne [ˈzɛnəxˌɛnə] (pl. –n) (f)
orée : kante [ˈka᷈ ntə] (pl. –en) (f)
obtenir : krygen (kreeg, ekreegen), bekommen [bəˈkɔmn̩ ] (bekwaem/ bekaem/
oreille : oore (pl. –n) (f)
bekomde/ bekomste, bekommen)
oreiller : kussen (pl. –s) (n/m)
occasionnellement : opmets een keer
organisateur : oprechter [ˈɔpræχtər] (pl. -s) (m)
occire : (sans indiquer la manière) dood doen
organisation : oprechtinge [ˈɔpræχti᷈ˑə] [ˈɔbræχtiˑŋə] (pl. -n) (f), organisaesje
occupation : bizzigheid [ˈbɛzəχeit] (pl. -heeden) (f)/ bizzighyd [ˈbɛzəχit] (pl. -en) (f)
[ɔrganiˈzɔːʃə] (pl. -n) (f)
occupé (être … à) : bizzig [ˈbɛziχ][ˈbɛzəχ], être occupé à, être en train de = bizzig
zyn mee, je suis très occupé = ’k zyn styf bizzig houden, , tenir occupé = organiser : oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
bizzig houden, je n’ai pas pu faire mon travail, j’ai été très occupé par organisme : groep [ˈhrup] (pl. -en) (m)
quelqu’un qui m’a rendu visite = ‘k en hen myn werk nie kun doen, ‘k zyn styf orientation : voege [ˈvuːhə] (pl. –n) (f)
bizzig houden ewist mit etwien dien ekommen is orifice : gat (pl. gaeten) (n)
octobre : oktoober original : c’est un original = hen is buuten een anger/ander
odeur : geur [ˈhøːr] (n), reuke [ˈrøːkə] (pl. –n) (f) oripeau : slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)
odorat : reuke [ˈrøːkə] (pl. –n) (f) orteil : teë / teën (pl. -s/-en/-ens) (f/m)
oedème : waeter op ’t herte os : beën (pl. –s) (n)
œil : ooge (pl.–n) (f), jeter les yeux sur…, jeter un coup d’œil sur = een ooge oser : dorren (dorde/dorst, edord) / durren (durde/durste, edurd) /
slaen op durven (durfste, edurft)
œuf : ei (pl. eiers) (n/m), œuf battu = eklutsen e, œuf à la coque = nusch ei, osseux : beëneryk [ˈbeːənərik]
œuf brouillé = ei eklutst, œuf à la coque = ei ekokt, jaune d’œuf = bolle (pl.
ôté (être) : af zyn
–n) (f)
ôter : afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen)
œuvre : werk (pl. –en) (n), le gros œuvre = ‘t grotste/grutste (< grootste) werk
offrir : bieden [ˈbiːə᷈ ] (biedste, ebied / ebooden [æˈboˑən]) ou : of, ou bien = of ‘t angers [ˈa᷈ ŋərs][ˈa᷈ ˑərs] /anders [ˈandərs]
oie : ganze (pl. –n) (f) où : waer
oiseau : veugel (pl. –s) (m/f) oublier : vergeeten (vergiste, vergeeten)
ouïe : hooren (n) papier : papier (pl. –en) (n) (matière), papier (m) (document, feuille), yzerpapier
ouïr : hooren (hoorde/hoorste, hoord), par ouï dire = van hooren zeggen [ˈizərpapiːr] (pl. -en) (n) (... de verre), le papier de verre = ‘t yzer papier
outil : waepen [ˈwaːpm] (pl. -en) (f/n) paquet : paksche (pl. –s) (n)
outillage : alaem [aˈlaːm] (pl. Ø) (n) par : by, al, te, par semaine = te weeke, par où = alwaer, par conséquent =
ouvert : oopen, c’est ouvert = ‘t staet oopen dus
ouverture : (trou) gat (pl. gaeten) (n) paradis : heemel (pl. –s) (m)
ouvrage : werk (pl. –en) (n) parage : rounde (f)
ouvrier : werkmensch (pl. –en) (m/n), (ensemble des ouvriers agricoles) paraître : toogen (toogde/toogste, etoogd), toogen van, il parait que = by ‘t
boerevolk [ˈburəvɔˑwk] [ˈburəvɔˑlk] (pl. Ø) (n) hooren dat
parapher : teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt)
ouvrir : oopendoen (dei(de) oopen, oopenedaen)
parc : park [ˈpark] (pl. -en/ -s), perk [ˈpærk] (pl. -en/ -s), plaing [ˈplɛ᷈ŋ] (pl. -en)
ovale : langewyze [ˈlaŋəwizə]
(m) ; deux lits de salade = tweë parken/ perken salae
parce que : deure dat/dan(t) (prononcer « deurat ») (+ proposition sing./pluriel)
parcelle : stik (pl. –ken) (n)
pareil : gelyk, c’est du pareil au même = ‘t is ael soorten dernaer
p parents : ouders (père et mère)
paresseux : leeg, lei
paresseux : leiaerd (pl. –s) (m)
parfois : opmets (< altemets(-en)), parfois = opmets een keer, te mets een keer
parfum : reuke [ˈrøːkə] (pl. –n) (f) ; le parfum = de goe reuke
paille : strooi (n), en paille = strooien pari : weddenisse/ weddenesse [wædəˈnɛsə][wædəˈnæsə] (pl. -n) (f), weddinge
pain : brood (pl. –en) (n) (matière), (m) pain (objet), petit pain = fransch brood [ˈwædiŋə] (pl. -n) (f) pari
pain perdu : scheëf [ˈʃeˑəf] (pl. scheeven) (n) parier : wedden [ˈwædn̩ ] (wedde, ewed)
pain-gâteau : (matière) koekebrood (pl. –en) (n/m) Paris : Parys
paire : paere (pl. –n) (f) parler : klappen (klapte/klaptede/klapste, eklapt), parler sans peser ses mots =
paisible : gerust goed komt uut klappen
palabres : kountenklaps (pluriel) parmi : ounder / ounger, tusschen
palais : le palais (de la bouche) = den hemel van ‘t mound paroisse : prochie (pl. –n) (f), (lieu) village (pl. –n) (f)
palais de justice : wethuus [ˈwætys] (pl. wethuuzen) (n) parrain : petje (pl. -s) (n)
pâle : bleek, pâle comme un mort = bleek lik een dooden, pâle comme un pet part : bitje (> beetje) (pl. –n) (n)
= bleek lik een scheete parterre : parterre de fleurs = bloemhof (pl. bloemhooven) (n)
panier : mande (pl. –n) (f), panger (pl. –s) (m), (en osier) ozierpanger [oˈʒiːrpa᷈ ˑər] parti (être …) : vorts zyn [ˈvɔrs sin] (wos/ was/ waeren ... vorts, vorts ewist) ; il
(<ozierpander) (pl. –s) (m) est parti à Lourdes = hen is vorts naer Lourdes
panne : tomber en panne = in rakke vallen (viel/valste, evallen) participant : meidoender (pl. –s) (m)
panneau : (… d’affichage électoral) vooispaneel [ˈvɔˑjsˌpaneːəl] (pl. –en / -s) (m), particulier (en) : (adv) bezounderlik [bəˈzundərlɛk]
(… indicateur, de signalisation) wegwyzer [ˈwæhwizər] (pl. -s) (m) partie : en partie = by plekke
panse : (animal) balf [ˈbaˑwf] (pl. balven) (n), balg [ˈbɔˑlh][ˈbɔˑwh][ˈbaˑwh] (pl. balgen) partir : à partir de = van … af / van … voorts
(n), pansche [ˈpa᷈ ˑʃə] (pl. –n) (f) partir : scheëden [ˈʃeˑə᷈ ] (scheëdste [ɛ], escheëd [ɛ][eˑə]) ; être parti = weg zyn
pantalon : broek [ˈbruk] (pl. –s) (m) partout : ooveral
pantoufle : slaffer / sloffer (pl. –s) (m) parvenir : bekommen [bəˈkɔmn̩ ] (bekwaem/ bekaem/ bekomde/ bekomste,
papa : pae bekommen)
pas : stap (pl. –pen) (m), il avance à grands pas (litt. il fait des pas comme un peigner : kammen (kamde/kamste, ekamd)
fossoyeur) = hen makt stappen lyk een dykendaeiver peindre : (un tableau) schilderen (schilderde/schilderste, echilderd), (bâtiment)
pas (ne): niet (en) n'est-ce pas ?= enee ?, pas de…= en … geen, ce n’est pas varven (< verven) (vorf/vorfste, evorven)
vrai = ‘t en is geen waer peintre : (artiste) schilderaere (pl. schilderaers) (m), (en bâtiment) varver (<
passé : verleede, c’est passé = ‘t is oover verver) (pl. –n) (m)
passer : ; passe le plat = geef maer rond peinture : varve (< verve) (pl. –n) (f)
passer (s’en) : ; tu ne peux pas t'en passer = je en kunt nie derzonder pelle : spae (pl. –n) (f)
passer (se ... de) : zounder / zounger doen (dei/deien/deide), edaen) pelouse : garspark [ˈhɑspark] (pl. -en/ -s) (m), garsplekke [ˈhasplækə] (pl. -n) (f)
passer (se) : gebeuren (gebeurde/gebeurste, gebeurd) pencher : hangen (hangde/hangste, hangd)
passerelle : bruggetje [ˈbrœhətʃə] (pl. -s) (n), (briggetje [ˈbrɛhətʃə]), voetbrugge pendant (que) : binst (dat/dan) pendant l’année = binst ‘t jaer
[ˈvuːtbrœhə] (pl. –n) (f) pendre : hangen (hangde/hangste, hangd)
passion : liefhabberie [ˈliːfabəriː] (pl. –n) (f) pénible : lastig, moeilik
passion : paesje [ˈpɔːʃə] (pl. Ø) (f) pénible : ruuschbotuusch (pl. -en) (m), ruuschbuusch (pl. -en) (m), (femme
passionné : gepaesjende [həːˈpɔːʃəndə] (pl. –n) (f), liefhebber [ˈliːfæbər] (pl. –s) (m) …) vyzeklinke [ˈvizəkliŋkə] (vulg.) (pl. -n) (f), (homme …) vyzekloote
pasteur : paster (pl. –s) (m) [ˈvizəkloˑətə] (vulg.) (pl. -n) (m), (homme …) vyzeneuze [ˈvizənøːzə] (pl. -n) (m)
pastille : pillege [ˈpɛləhə] (pl. -n) pilule, péniblement : moeilik
pâte : (... graphitée) potlood [ˈpɔtloˑət] (pl. -s) (n) ; pâte graphitée pour pénis : pyze [ˈpizə] (pl. -n) (f) (homme), alaem [aˈlaːm] (pl. Ø) (n) (en érection :
nettoyer le poële = potlood om de stoove te kuuschen homme/ animal), (petit …) pysje [ˈpiʃə] (pl. -s) (n), (à propos d'un animal)
pezzel [ˈpæzəl] (pl. -s) (m)
patère : kapstok (pl. -s/-ken) (m)
patienter : beien [ˈbeiən] (beiste/beide, ebeid) pensée : gedacht (pl. –en) (n)
penser : meënen [ˈmeˑənː] (meënde/ meënste, emeënd), peinzen / peizen (peinsde
pâtisserie : (commerce) pasteibakkerie [pasˈteibakəriˑə] (pl. -n) (f)
/peisde, epeinsd /epeisd)
pâtissier : pasteibakker [pasˈteibakər] (pl. -s) (m), (mauvais pâtissier)
pasteiplakker [pasˈteiplakər] (pl. -s) (m) pensionné (être …) : stryken (streek/strykste, estreeken)
pépé : petje (pl. -s) (n)
pâtissière : pasteibakkerinne [pasˈteibakərɛnə] (pl. -n) (f)
percepteur : ountvanger (pl. –s)(m)
patrimoine : deëlgoed (pl. Ø) (n)
percevoir : ountvangen (ountvangste/ ountvangde/ ountvong, ountvangen/
patrimoine : patrimoonje [patriˈmoːnjə] (pl. -n) (f)
ountvangd/ ountvong)
patron : baes (pl. baezen) (m)
perche : (poisson) baers [ˈbɔːs] (pl. baerzen) (m)
patte : paet (pl. –en) (m), poot (pl. –en) (m)
perdant : verliezer [vərˈliːəzər] (pl. –s) (m)
pâturage : wee / weie (pl. –n) (f)
perdre : verliezen [vərˈliːəzn̩ ] (verloor, verlooren), (la tête) ze zinnen missen, zot
pâture : weëe [ˈweˑə]/weie [ˈwɛiə], weie (pl. –n) (f), (large) breëweëe [ˈbreˑəweˑə] (pl. kommen, perdre son chemin = ze wyk verliezen ; il a subi deux défaites =
-n) (f), kachtelweëe [ˈkaχtəlweˑə] (pl. -n) (f) (la pâture dans laquelle on met les hen het tweë keers verlooren
poulains lorsqu'ils sont âgés de 18 mois)
perdrix : patryze (pl. –n) (f)
pâture manoir : binnenweëe [ˈbɛnəweˑə] (pl. -n) (f)
perdu : verlooren (part. passé) (=défaite) ; 2 défaites (litt. perdu deux fois) =
pauser : staen (stoeg/stounde, estaen) 2 keers verlooren
pauvre : aerme [ˈaːrmə] /erme, schaemel perdurer : bluuven deuren (bleef deuren, deuren ebleeven)
payer : betaelen (betaelde/betaelste, betaeld), payer cher : beklaegen père : vaeder (pl. –s) (m) ; père abbé d’une abbaye = busschoop [ˈbœʃoːp] (m)
(beklaegde/beklaegste, beklaegd)
période : tyd (pl. –den) (m)
pays : land (pl. –en) (n), ryk [ˈrik] (pl. –en) (n), streeke (pl. –n) (f)
permanent : van op een neere
paysan : boer (pl. –s/-en) (m)
permuter : verwisselen [vərˈwɛsəln̩ ] (verwisselde/ verwisselste, verwisselt)
paysanne : boerinne (pl. –n) (f)
perquisition : onderzoek [ˈundərzuk] / ongerzoek [ˈuŋərzuk] (pl. Ø) (n)
pêcheur : visscher (pl. –s) (m)
perroquet : paepegaeie (pl. –s) (m)
peigne : kam (pl. –s) (m/n)
persévérance : eegenhoudend [ˈeːhn̩ u(d)nt] (m) ; c’est la persévérance qui pipe : puupe (pl. –n) (f)
l’emporta =’t is den eegenhoudend die ’t ooverwon piquer : steeken (stook, estooken)
personne : mensche (pl. -en) (n) piquet : staeke (pl. –n) (f)
personne : niemand piscine : zwemkomme (pl. -n) (f)
personne qui attrape : vanger [ˈvɑ᷉ .ər] [ˈva.jər] (pl. -s) (m) pisse : (... de cheval) peerdezeëk [ˈpɛːrəzeˑək] (pl. -en) (n) (= pisse d'âne ;
personnel : (membre du …) werker [ˈwærkər] (pl. -s) (m) qualificatif donné à une boisson fade)
persuader : wysmaeken (miek ... wys, wysemakt) pisser : pissen [ˈpɛsn̩ ] (pisde, episd)
pesant : zwaer pistonner : voorzetten [ˈvorzætn̩ ] (zitste/zetste/zetede…voor, voorezet)
pétiller : werken (vrochte, evrocht) (liquide) placard : kasse (pl. –n) (f)
petit : (d'animal) joungsche (pl. –s) (n), (d'animaux) joungen (tjs pluriel) placarder : plakken (plakte/plaktede/plakste, eplakt)
petit : kleëne place : (publique) platse [ˈplatsə] (pl. –n) (f), plekke (pl. –n) (f), faire de la place
petit : krutje [ˈkrœtʃə] (pl. –s) (n) = plekke maeken
pétrin : être dans le pétrin = ‘t gat in d’haege zyn placer : zetten (zitste/zetste/zetede, ezet)
pétrole : schyster (pl. Ø) (n), le réservoir à pétrole = de schyster pulle =, la plafond : opperkant [ˈɔpəka᷈ nt] (pl. -en) (m)
lampe à pétrole = de schyster keerse/keeise plage : strange (pl. –n) ( f)
peu : (un peu de) bitje (< beetje) (pl. –n) (n), (liquide) tugsche [ˈtœhʃə] (pl. –s) (n), plaindre (quelqu'un) : beklaegen (beklaegde/beklaegste, beklaegd)
une goutte/ un peu de café = een tugsche kaffie, peu à peu = een bitje mit plaindre (se) : klaegen (klagde/klagste < klaegsde/klaegste, eklagd < eklaegd),
een keer, sous peu = in ’t kort / in een korten tyd / binnenkort, d’ici peu : se plaindre beaucoup = klaegen pitten en steëns
binnenkort plaisir : liefhabberie [ˈliːfabəriː] (pl. –n) (f)
peuple : volk (n) plan : effen [ˈæfən]
peuplier : poopelier [ˈpoːpəliːr] (pl. -en) (m)
plan d'eau : waeterplekke [ˈwɔːtərplækə] (pl. -n) (f)
peur (avoir … de) : benouwd (< benowd) (zyn van)
planche : planke (pl. –n) (f)
pharmacien : apotheeker [apɔˈteːkər] (pl. –s) (m)
plane : (outil) sneemes (pl. –sen) (n)
pièce : (vêtement) lap (pl. -s/-pen) (n/m), (d'habitation) plekke [ˈplækə] (pl. –n)
planter : planten (plantte/plantste, eplant)
(f), stik (pl. –ken) (n)
plaque : plaete (pl. –n) (f)
pied : (de table) paet /poot (pl. –en) (m)
plastique : plastyk
pied à ressemeler : tatsevoet [ˈtatsəvuˑət] (pl. -en) (m)
plat : effen [ˈæfən], plat (adj.), être à plat = plat zyn
piège : (à perdreaux) vlaeke (pl. –n) (f) (châssis de toile tenu par une brindille qui
tombe sur l'oiseau lorsqu'il la fait tomber) plat : schuttel (pl. –s) (m)
pierre : steën (pl. -s/-ens) (m), pierre d’annonce = roepsteën (pl. -s/-ens) (m) plat (à …) : effen [ˈæfən] ; il est à plat (fig.) = hen is in effen
(à la sortie des églises où le garde-champêtre faisait les annonces publiques) plein : vul, (...à ras bord, ... "à bloc") plompede vul /plonkende vul/ plonkte vul
pieu : staeke (pl. –n) (f) pleurer : blèèten (blitste (< bleetste), eblèèten), greezen [ˈhreːzn̩ ] ( greesde,
pigeon : duuve (pl. –n) (f), (ramier) koolduuve (pl. –n) (f) egreesd), grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd)
pignon : geevel [ˈheːvəl] (pl. –s) (m) pleurnicher : blèèten (blitste (< bleetste), eblèèten)
pile : (de livres) hoop (pl. –en) (m) pleuvoir : reegenen (JLM) (reegende, ereegen), reenen (FSS) (rinde<reende,
erind<ereend), (excessivement) heemellik reenen [ˈeːməlˑɛk ˈreːnː] ; il pleut = ‘t
pile : pile ou face = hoofd of munten
rint (< reent) ; il pleut à verse = ‘t reegent/‘t rint lyk/lik smyten/gieten ; il
piller : steelen (stool, estoolen) pleut excessivement (litt. il pleut vraiment tout le ciel) = ’t rint nog heemellik
pilule : pillege [ˈpɛləhə] (pl. -n) plomb : lood (n)
pincer : knypen [ˈknipn̩ ] (knypede / knypste, eknypt), pinsen [ˈpı᷈ˑə᷈ ˑsn̩ ] (pinstede, plonger : plonken [ˈpluŋʔn̩ ][ˈpluŋkən] (plonkste/plonkte, eplonkt)
epinst), tnypen [ˈtnipn̩ ] (tnypede / tnypste, etnypt)
pluie : reegen (JLM) (pl. Ø) (n), reën (FSS) : (n)
pinson : vinke (pl. –n) (f) plume : pluume (pl. –n) (f), (grande) penne [ˈpænə] (pl. –n) (f)
pinte : pinte (pl. –n) (f)
plumer : pluumen (pluumde/pluumste, epluumd)
plus : meer ; d’autant plus = te meer, zo veele te meer ; de plus en plus = van pondre : leggen (lei/legde, eleid)
langs te meer, ten meesten [tn̩ ˈmeːsn̩ ] ; plus on est plus… = hoe meer hoe… ; pont : brigge [ˈbrɛhə] (pl.-n) (f), brugge [ˈbrœhə] (pl. -n) (f) ; il devra aller vivre
non plus = oek nie/oek geen ; plus ou moins = meer of min sous le pont de Bissezeele (se dit de quelqu’un qui est en faillite) = hen
plusieurs : defrente [dəˈfræntə], tefrende [təˈfrændə] moeste gaen weunen ounder Bussezeele brug
pneu : band (pl. –s) (m/n) ponte : leggen (n)
poche : beurze (pl. –n) (f) ponton : bruggetje [ˈbrœhətʃə] (pl. -s) (n), (briggetje [ˈbrɛhətʃə])
poèle : panne (pl. –n) (f) population : volk (n)
poèle : pelder [ˈpældər] (pl. -s) (m) (drap mortuaire) ; les coins du poèle = de porc : zwuun (< zwyn) (pl. -s/-nens) (n)
hoeksches van den pelder porche : poorte [ˈpoˑərtə] (pl. -n) (f)
poêle : stoove (pl. –n) (f) porcherie : zwynekot (pl. zwynekooten) (n)
poids : (avoir du ...) schellen [ˈʃæln̩ ] (schelde/ schelste, eschelt) ; au poids = by de porte : deure (pl. –n) (f), (d'une ville) poorte [ˈpoˑərtə] (pl. -n) (f), (d'entrée)
maete voordeure (pl. –n) (f), (… arrière) (fig. anus, transit) achterpoorte [ˈaχtərpoˑərtə] (-
poignée : handhaeve (pl. –n) (f), (de porte) klinke (pl. –n) (f), (... de chaine de n) (f) ; mis à la porte = buutenestamperd [ˈbytnæstampərt]
sonnette) palul [paˈlœl] (pl. -s) (m), (... de fortune en bois) pion [ˈpiɔ᷈ ] (pl. -s) (m) porte manteau : kapstok (pl. -s/-ken) (m)
(faite d’un morceau de bois avec une ficelle pour remplacer la poignée d’un porte plume : (néol.) pennedraeger [ˈpænədraːhər] (pl. –s) (m)
panier)
porte plume : penne [ˈpænə] (pl. –n) (f)
poil : haer (pl. –en) (m)
portée : dragte (pl. -n) (f), perdre sa portée (de petits)= neur dragte scheef
poinçon : halzen [ˈɑlzn̩ ] (pl. –en) (m)
gaen
poindre : uutschieten (uutschoot, uuteschooten)
porter : draegen (dreeg, edreegen) ; porter secours = helpe draegen
point : pooint [ˈpɔˑint] (pl. -en) (m) ; à point, au point = te passe, van passe
porter (se) : portes-toi bien ! = houdt je kloek !
pointe : (extrémité) top (pl. -s/-pen) (m) poser : (à plat) leggen (lei/leien/leiste/legde, eleid), zetten (zitste/ zetste/ zetede,
pointu : pykewys [ˈpikəwis], scherp ezet)
poire : peere (pl. –n) (f) possible : meugelik [ˈmœːhlɛk] ; ç’est possible = ‘t kut zyn
poireau : poret (pl. Ø) (n) poste : (PTT)(radio) post [ˈpɔst] (pl. -en) (m)
poirier : peerenboom (pl. -s/-en) (m) pot : pot (pl. -s/-ten) (m)
pois : petit pois = erweete (pl. –n) (f), pois cassés = ebrooken erweeten poteau : post [ˈpɔst] (pl. -en) (m), staeke (pl. –n) (f)
poisson : visch (pl. –en) (m), (du …) (n) pou : luus (pl. luuzen) (m)
poitrail : borst (pl. –en) (m/f) poubelle : vuulbak (pl.–en) (m)
poitrinaire : borsteryk [ˈbɔstərik] poudre : (du médecin ou de la pharmacie contre le refroidissement)
poitrine : borst (pl. –en) (m/f) verkalteringe poere/poeders [vərˈkaltəriŋə puːrə/pudərs] (f) (pl.)
poivre : peeper (n), il va dérouiller/ il va payer cher/ il va savoir combien poulailler : (bâtiment) hennekot (pl. hennekooten) (n), (parc) hennepark
cela va lui coûter (litt. il va savoir combien d’once le poivre vaut) = hen gaet [ˈænəpark] (pl. -s) (m), henneperk [ˈænəpærk] (pl. -s) (m), henneplaing [ˈænəplɛ᷈ ŋ]
weeten hoeveele dat ‘t peeper d’once gaet (pl. -s) (m)
poli : beleefd, vriendlik poulain : kachtel [ˈkaχtəl] (pl. –s) (m)
politicien : polityke man [poliˈtikə ˈma᷈ n] (pl. –nen/ -s) (m) poule : henne (pl. –n) (f)
politicienne : polityke vrouwe [poliˈtikə ˈvrowə] (pl. –n) (f) poulet : kieken (pl. –s) (n)
politique : polityke [poliˈtikə] (pl. –n) (f) homme politique = polityke man [poliˈtikə pour : naer, om... (te) (+ verbe à l'infinitif), voor
ˈma᷈ n] (pl. –nen/ -s) (m) ; femme politique = polityke vrouwe [poliˈtikə ˈvrowə] (pl. pour cent : ten honderd/hongerd [tnˈou᷉ ərt]
–n) (f)
pour que : om dat
pomme : appel [ˈapəl] (pl. –s) (m) , pomme de terre = erpel (< eerdappel) (pl. –s)
pour quoi : om wie [ˈɔm ˈwie], om wuk [ˈɔm ˈwœk]
(m)
pourboire : drinkgeld (n)
pommier : appelboom [ˈapəlboːm] (pl. –s / -en) (m)
ponctuel : op d’eure
pourcentage : pourcent [purˈsɛnt] (pl. Ø) (n), ten prévoir : van te vooren zien (zag, ezien)
honderden/hongerden [tnˈou᷉ ərdn] ; avec quel pourcentage (litt. combien de prier : leezen (leesde, eleezen)
pour cent) as-tu été élu ? = op hoeveele ten honderden het je inevooisd prière : gebed (pl. gebeden) (n)
ewist ?
principal : principaelste [pri᷈siˈpaːlstə] (pl. –n) (n)
pourquoi : (c'est …) daerdeure (‘t is … dat/dan), deurwyne (cause), om wuk / om
wyne (dans quel but), waerom, waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ] principalement : bezounderlik [bəˈzundərlɛk]
pourri : fartig / fortig, fennigryk [ˈfɛnəhrik] (insulte) printemps : uutkom (pl. -men) (m)
priorité : vorhande [ˈvorɑndə] (pl. -n) (f)
pourtant : toch
pourtour : rounde (f) prise : faire une prise de sang = de bloed trekken
pousse : schoote [ˈʃoˑətə] (pl. –n) (f) prise : greepe (pl. –n) (f)
prix : prys [ˈpris] (pl. pryzen) (m, n)
pousser : groeien / gruuien (groeide, egroeid)
poussin : kieken (pl. –s) (n) procastinateur (trice) : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] : (pl. –
s) (m)
poutre : (maîtresse) balke (pl. –n) (f)
prochain : naest, naeste [ˈnɔːstə], semaine prochaine = naeste weeke,
pouvoir : il est au pouvoir = hen is in ‘t hoofd
dimanche prochain = naesten zundag, zundag oover
pouvoir : kun (konde/kuste, ekund) (être capable de), ça se peut = ‘t kut zyn,
prochainement : in ‘t kort, binnenkort
meugen (mochte/ muchte/ muste, emeugd) (avoir l’autorisation de)
proclamation : uutroepinge [ˈytrupiŋə] (pl. –n) (f) (des résultats d'une élection,
prairie : weëe [ˈweˑə] / weie [ˈwɛiə] (pl. –n) (f)
lecture publique)
pré : mèèrsch [ˈmɛːʃ][ˈmɛˑjʃ] (pl. –en) (n), (flottant) vlotmèèrsch [ˈvlɔtmɛːʃ][ˈvlɔtmɛˑjʃ]
proclamer : uutroepen [ˈytrupm̩] (roepede/ roepste…uut, uuteroopen ++/
(pl. –en) (n), weëe [ˈweˑə] / weie [ˈwɛiə] (pl. –n) (f)
uuteroept --)
précis : djuuste / juuste procuration : prokuuraesje [ˌprokyˈrɔːʃə] (pl. –n) (f)
précoce : vroeg procurer (se) : beschikken (beschikte/beschikste, beschikt)
préférable : beeter procureur : prokuuratoor [prɔkyraˈtɔːr] (pl. –s) (m)
préjudice : schae doen (schae dei(de), schae edaen)
produire (se) : gebeuren (gebeurde/gebeurste, gebeurd)
premier / e/ s : eerst /-e /-en (+substantif n/ f,pl/ m) profession : styl [ˈstil] (pl. steelen) (m), (... de foi) kandidaetenprogram
premièrement : eerst [ka᷉diˈdɔːtnprɔˈhram] (pl. –en) (m) (programme électoral)
prendre : neemen (naem, enoomen), (au collet) stroppen (stropste, estropt), profit : deugd (pl. –en) (n), gewin [həˈwɛn̩ ] (pl. Ø) (n)
vasthouden [ˈvastudn̩ ] (hield/ houdste... vast, vasthouden) ; prendre la place =
profond : diepe
de plekke neemen, il me prend pour un fou = hen houdt myn om/voor een
zot, (au collet) stroppen (stropste, estropt), gruupen (< grypen) (groop, profondément : diepe
egroopen), prendre un médicament = een medikament gruupen promener : waelen [ˈwaːln̩ ] (waelste, ewaeld), wandelen [ˈwa᷈ ˑəln̩ ] (wangelste,
prendre garde : opletten (leste op, opelet), prends garde à toi != let op ! ewangeld), wangelen [ˈwa᷈ ːŋəln̩ ] (< wandelen) (wangelste, ewangeld) ; je vais me
promener = 'k gaen een keer wangelen
près : (… de) by/byt, naer, (plus …) naerst [ˈnɔːst], (à peu …) round,
promesse : belofte [beˈlɔftə] (pl. –n) (f), (… électorale) vooisbelofte [ˈvɔˑjzbəˌloftə]
présent : être présent = daer zyn
(pl. –n) (f)
présent (à …) : nuuw
promettre : belooven [bəˈloːvn̩ ] (beloofde/beloofste, beloofd) ; il s’était engagé
présenter : (quelque chose) bieden [ˈbiːə᷈ ] (biedste, ebied / ebooden [æˈboˑən]) vis-à-vis d’elle / envers elle, il lui avait promis quelque chose = hen het
présenter (se …) : zetten (zitste/zetste/zetede, ezet) neur etwat beloofd ; chose promise, chose due = beloofd is schuld
préserver : beschermen [bəˈʃærmn̩ ] (beschermste/ beschermde, beschermd), promotion : promoosje [ˈpromoːʃə] (pl. -n) (f)
bewaeren [bəˈwɔːrn̩ ] (bewaerde/ bewaerste, bewaerd) promouvoir : onderhouden [ˈundərudn̩ ] [ˈuŋərudn̩ ] (hield/ houdste...onder,
président : voorzitter [ˌvoːrˈzɛtər] (pl. –s) (m) onderhouden), voorzetten [ˈvorzætn̩ ] (zitste/zetste/zetede…voor, voorezet)
presque : haest prompt : rap
presser (se) : werren (nhem) prononciation : uutspraeke [ˈytspraːkə] (pl. –n) (f) (rhétorique)
prestation : prestaesje [prɛsˈtɔːʃə] (pl. -n) (f) propos : klappen (pl. Ø)
prêter : geeven te leenen (gaef, egeeven) (litt. donner à prêter)
propos : navolgens [ˈnavowhəns] suivant les propos, oover [ˈoːvər] (à propos), op [ˈɔp] pustule : puuste (pl. -n) (f)
(à propos)
proposer : (un prix) bieden [ˈbiːə᷈ ] (biedste, ebied / ebooden [æˈboˑən]),
proposeeren [ˈpropozeːrn̩ ] (proposeerde/ proposeerste, eproposeerd), (un prix)
schatten [ˈʃatn̩ ] (schatste, eschatst) ; il m’a été proposé autant = ‘k hen zoveele
ebooden ewist ; il lui est proposé autant = hen is zoveele ebied
q
propre : kuusch, prooper
proprement : prooper ; à proprement parler, proprement dit = eëgenlik
[ˈeˑəhənlɛk] quai : kaeie [ˈkɔːjə] (pl. -n) (f)
propriété : vrydom [ˈvridɔm] (pl. Ø) (m) (espace de terrain compris entre le pied quand : at/et (+ proposition au singulier), an (+proposition au pluriel), wanneer
d'une haie et la limite de la propriété) (pron. interrogatif)
protection : bevryd [bəˈvrit] (pl. Ø) (n) ; sous la protection de… = quantité : (petite …) (liquide) klaksche [ˈklakʃə] (pl. -s) (n), priemtje [ˈprimtʃə] (pl. -
ounder/ounger ‘t bevryd van… s) (n) (matière : ex = beurre) ; en grande quantité = van bedied
protégeable : bevrydlik [bəˈvridlɛk] quarante : veertig
protéger : (par exemple : juridiquement un monument) beschermen [bəˈʃærmn̩ ] quart : kaert (pl.–s) (n/m)
(beschermste/ beschermde, beschermd), (contre le vent) beschudden [bəˈʃœdn̩ ]
quartier : hoeksche [ˈukʃə] (pl. –n) (n)
(beschudde, beschudt), (concret) bevryden [bəˈvridn̩ ] (bevrydste/ bevrydde,
bevryd), bewaeren [bəˈwɔːrn̩ ] (bewaerde/ bewaerste, bewaerd), voorzetten quatorze : veertien(e)
[ˈvorzætn̩ ] (zitste/zetste/zetede…voor, voorezet) ; protéger quelque chose du quatre : vier(e)
gel = etwot bevryden eegen de vorst quatre-vingt : tachentig
proverbe : spreekwoord [ˈspreːkwoːrt] (pl. –en) (m) quatre-vingt dix : tneegentig
provoquer : (quelque chose) bybringen [ˈbibrı᷈ˑən][ˈbibriŋən] (brochte... by, que : dat, dan / dant (pronom relatif) (+ verbe au pluriel), hoe, of (dans les
byebrocht) comparaisons), wulk, wyne, bien que = of is ‘t dat, van, je pense que oui = ‘k
Prud’hommes : le Tribunal des Prud’hommes = ‘t Aerbeid Wethuus peinzen/peizen van ja ; qu’il vienne = dat hen komt
prudent : voorzichtig que : lat [ˈlat] ; qu’il/elle vienne donc ! (adhoratif) = lat hen/ze maer en komt ! ;
prudent (être) : opletten (leste op, opelet) qu'ils/elles viennent donc ! = lat ze maer en kommen !
prune : pruume (pl. –n) (f) quel : hoe, wuffer, quelle heure est-il ?= hoe laete is ‘t ?, quel âge a-t-il ? =
hoe oud is hen ?
pruneau : drooge pruume (pl. –n) (f)
quelqu'un : etwien
prunelle : (œil) bolle (pl. –n) (f), ziender [ˈziːndər] (pl. –s) (m) ; il regarde son
chien comme la prunelle de ses yeux = hen ziet zen hound zo gèèrn of den quelque chose : etwat/etwot
ziender van zen ooge quelque fois : opmets een keer, te mets (een keer)
prunier : pruumenboom (pl. -s/-en) (m) quelques : eënigste [ˈeˑə᷈ (h)st]
pugnace : ; être pugnace (litt. cracher le fer et le feu) = yzer en vier spuugen querelle : (entre enfants) katjesspil [ˈkatʃəspɛl] (pl. katjesspeelen) (n)
puis : ton / toun, tons [ˈto᷈ s], tonsen [ˈto᷈ sn̩ ], tunsen [ˈtœ᷈sn̩ ] querelleur : ruuzebuusch (pl. -en) (m)
puisard : steënpit (pl. -s/-ten) (m) quérir : haelen (haelde/haelste, haeld)
puisque : lik / lyk dat (dan) queue : bout [ˈbut] ( pl. -s) (m), stèèrt (> steert) (pl. –s) (m) ; tout arrive, la
puissance : macht (pl. Ø) (n/f), il a voulu montrer ce qu’il était capable de queue du chien est bien venue = alles komt, den hondsbout/hondsteert is
faire (litt. Il a voulu montrer sa force et sa puissance) = hen het ze kracht en ze welekommen
macht willen toogen qui : dat (pronom relatif) (+ verb au singulier), dien / die (pronom relatif dont
puits : pit (pl. -s/-ten) (m), (maçonné) steënpit (pl. -s/-ten) (m) l'antécédent est au pluriel) celui/celle là = den dien, diet/die (pronom relatif
dont l'antécédent est au singulier), wien (pronom interrogatif)
pull-over : baei (pl. –s/-en) (m)
quignon : kant [ˈka᷈ nt] (pl. –en)(m), kantje (pl. –s) (n)
pupille : ziender [ˈziˑəndər] (pl. –s) (m)
quinze : vichtien(e)
purée : klakke (pl. –n) (f), smeus (pl. smeuzen) (n), purée de choux =
souseklakke, koolsmeus (pl. koolsmeuzen) (m)
quitter : verlaeten (verliet/verlaetste, verlaeten), (les ordres : prêtre) de kappe ramoneur : kafoorvaeger (pl. –s) (m)
oover d'haege smyten (litt. jeter la cape par dessus la haie) ramper : kruupen (kroop, ekroopen)
quoi : wulk, wyne, ; à quoi : waervoren [ˈwɔˑvorn̩ ] ; de quoi : waervan [ˈwɔːvɑ᷈ ], ranger : te plekke doen (dei(de), edaen)
quoi ou qu’est-ce = hoe of hei rapide : rap ; (litt. un gaillard agile) se dit de quelqu’un de rapide = een
klibberde vyze
rapidement : lichte, zeere

r rappeler (se) : ounthouden [ˈuntudn̩ ] (ounthoudste, ounthoud)


rapport : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f) (compte rendu), gewin [həˈwɛn̩ ] (pl. Ø)
(n) (rendement)
rapporter : (des propos) verhaelen [vərˈaːln̩ ] (verhaelste/ verhaelde, verhaeld)
rapprocher : naerzen (naersde, enaersd)
rabais : afslag [ˈafslaχ] (pl. -gen) (m) ; obtenir un rabais = afslaen [ˈafslɔ᷈ ː(n)] ras à : effendeure [ˈæfəndøːrə], effen grond [ˈæfənhrunt], (plein à ... bord)
(sloeg/ sloegen/ sloegdede…af, afesleegen/ afeslaen) plompede vul /plonkende vul
raboter : (des rainures ou des languettes) ploeven (ploefde, eploefd) rassemblement : vergaeringe [vərˈhɔːriŋə] (pl. -n) (f)
raccommoder : vermaeken [vərˈmaːʔn̩ ] (vermiek, vermakt < vermaekt, vermaeken) rassembler : vergaeren [ˈvərhɔːrn̩ ] (vergaerde/vergaerste, vergaerd)
race : soorte (pl. –n) (f) rassembler (se) : byeën kommen
rachitique : versteënderyk [vərˈsteːəndərik] rat : rat (pl. -s/-ten) (m/f)
raclée (mettre une …) : afdraeien [ˈafdrɔːjn̩ ] (draeide/ draeiste... af, afedraeid) rattraper : vangen [ˈvɑ᷉ .ŋˑ] [ˈvɑ᷈ ˑ] [ˈva.jn̩ ] (vangste/ vangde, evangd/ evangen) (au
vol), vervangen [vərˈvɑ᷉ ˑŋn̩ ] [vərˈvaˑjn̩ ] (vervangde/ vervangste, vervangen)
raconter (en) : uutbasten (uutbastede, uutebast), je vais encore en raconter
une bonne = ‘k gaen nog èèn uutbasten rauque : roestig
raconter : verhaelen [vərˈaːln̩ ] (verhaelste/ verhaelde, verhaeld) ravi : blyde
raffoler : gasper zot zyn, zot zyn van ravissant : snel
raffut : ravooi [raˈvoːj] (pl. -s) (n), (faire du ...) ramenten [raˈmæntn̩ ] rayon : speeke [ˈspeːkə] (pl. -n) (f)
(ramentede/ ramenteste, erament), rebâtir : verbouwen [ˈvərbown̩ ] (<verbowen) (verbouwde/verbouwste, verbouwd)
rafraichir (se) : (boisson) vervarschen [vərˈvaʃn̩ ] (vervarschtede, vervarscht) receveur : ountvanger (pl. –s)(m)
râgout : (… de mouton) schapsmeus (< schaepsmeus) (pl. schapsmeuzen < recevoir : (par l'hérédité) afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] (deëlste/ deëlde... af, afedeëld),
schaepsmeuzen) krygen (kreeg, ekreegen), ontvangen [untˈfaŋː] [ɔntˈfaŋː] [untˈfa᷈ːə᷈] [ɔntˈfa᷈ːə᷈] [untˈfaˑjn̩ ]
raide : styde, styf (ontvangde/ ontvangste, ontvangen), (de l’argent) stryken (streek /strykste,
estreeken), recevoir une aide publique = stryken van den disch
raideur : stydighyd (f)
rechange : verwisselinge [vərˈwɛsəliŋə] (pl. –n) (f)
railler : uutlachen (loech uut, uutelachen), uutschimpen [ˈytʃɛmpm̩] (schimpte/
schimpste…uut, uuteschimpt) ; il l'a raillé autant qu’il a pu le faire, comme il réchapper : van kante gaen (ging/goung, egaen)
se doit = het het hen uuteschimpt lyk dat 't zyn moet recherche : onderzoek [ˈundərzuk] / ongerzoek [ˈuŋərzuk] (pl. Ø) (n) enquête,
railleur : schemper [ˈʃæmpər] (pl. –s) perquisition,
rainurer : ploeven (ploefde, eploefd) rechercher : zoeken (zochte, ezocht)
raisin : druuve/ dryve (pl. –n) (f), (du) druuven/dryven récipient : pot (pl. -s/-ten) (m), schuttel (pl. –s) (m)
raison : verstand (pl. Ø) (n) récit : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f)
raison (avoir) : ‘t gelyk hen, donner raison = gelyk geeven réciter : opzeggen [ˈɔpsæhn̩ ] [ˈɔpsɛhn] (zei/zeide…op, opezeid) (un discours, une
leçon) ; nous allons réciter un de profundis = me gaen een de profundis
raisonnable : verstandig
opzeggen
râler : grinsen [ˈhrı᷈ˑzn̩ ][ˈhrı᷈ˑə᷈ ˑzn̩ ] (grinsde, egrinsd), zaegen (zaegde, ezaegd)
réclame : promoosje [proˈmoːʃə] (pl. -n) (f)
râleur : grinzer (pl. –s) (m)
reconnaissance : verkenninge [vərˈkæniŋə] (pl. –n) (f), verkunninge [vərˈkœniŋə]
ramasser : gaeren (gaerde/gaerste, egaerd) (pl. –n) (f)
ramoner : de schouwe kuuschen (kuschte, ekuscht)
reconnaître : erkennen [ɛrˈkɛnː] (erkende/ erkenste, erkend), erkunnen [ɛrˈkœnː] remarier (se ...) : vertrouwen [vərˈtrɔwn̩ ] (< vertrowen) (vertrouwde/
(erkunde/ erkunste), verkennen / verkunnen (verkende / verkonde, verkend / vertrouwste, vertrouwd) ; il est remarié = hen is vertrouwd
verkund) remarquable : (adj) bezounderlik [bəˈzundərlɛk]
reconnu : erkend [ɛrˈkɛnt] remède : (du médecin ou de la pharmacie contre le refroidissement)
reconstruire : verbouwen [ˈvərbown̩ ] (<verbowen) (verbouwde/verbouwste, verkalteringe poere/poeders [vərˈkaltəriŋə puːrə/pudərs] (f) (pl.)
verbouwd) remercier : bedanken (bedankte/bedankste, ebedankt), merci = gy zyt te
recoucher (se) : weere-ingaen (ging/goung weere, weere-egaen) bedanken, merci beaucoup = styf bedankt
rectangulaire : langewyze [ˈlaŋəwizə] remettre : geeven (gaef, egeeven), (... à plus tard) uutzetten [ˈytzætn̩ ] (zitste/
reçu : vertoogbrieftje [vərˈtoːhbriftʃə] (pl. -s) (n) zetste/ zetede … uut, uutezet), (reporter) verzetten [vərˈzætn̩ ] (verzitste(-)/
rédaction : opzettinge [ˈɔpsæti᷈ˑə] [ˈɔpsætiŋə] (pl. -n) (f) verzetste(+)/ verzetede(++), verzet/ verzetten) ; la première communion
de l’enfant a été remise/ reportée d’une année = ’t kind het uutezet
redescendre : weere-afkommen (kwaem/kaem weere af, weere-afekommen), ewist van een jaer om zen eërste komynje
weerebeneengaen (ging/ goung weerebeneen, weerebeneenegaen)
remise : kot (pl. -s/kooten) (n), stal (pl.-len/-s/-lingen) (m/n)
rédiger : opzetten [ˈɔpsætn̩ ] (zetste/ zetede... op, opezet) ; rédiger une lettre =
remonter : opslaen [ˈɔpslɔːn] (sloeg/ sloegen/ sloegdede…op, opesleegen/
een brief opzetten ; c'est bien rédigé = 't is wel opezet
opeslaen), (une horloge) opwinden [ˈɔpwı᷈ˑə᷈ ] (windde/ windste ... op , opewond),
redoubler : verdobbelen [vərˈdɔbəln̩ ] (verdobbelde/ verdobbelste, verdobbeld) weere-opgaen (ging/goung weere op, weere-opegaen)
réduction : afslag [ˈafslaχ] (pl. -gen) (m) rempailler : verbreen, rempailler les chaises = stoels/stools verbreen
réélire : weere-invooizen remplacer : vernieuwen [vərˈniːwn̩ ] (< verniewen) (vernieuwde, vernieuwd)
refaire : verdoen [vərˈduˑə᷈ ] (verdei/ verdeien/ verdeiede, verdaen) remplir : opvullen [ˈɔpfœln̩ ] (vulde … op, opevuld), vervullen [ˈvərvœln̩ ] (vervulste/
refermer : weeretoedoen (dei/deien/deide weere toe), weeretoe-edaen) vervulde, vervuld)
réfléchir : meënen [ˈmeˑənː] (meënde/ meënste, emeënd) remporter : weeremeeneemen (naem weere mee, weeremee-enoomen), winnen
reflux : (gastrique) zooe [ˈzoˑə] (pl. ø) (f) aigreurs d'estomac [ˈwɛn] (won/ wonde/ wunste/ wunde, ewonnen)
réfrigérateur : koudekasse (pl. –n) (f), frygo (pl. –s) (m/f) remuer : roeren (roerde/roerste, eroerd)
refroidir : verkalteren [vərˈkaltərn̩ ] (verkalterde/ verkalterste, verkalterd); ne rencontre : eegenkomste [ˈeːhənkɔmstə] (pl. –n) (f)
jamais te laisser refroidir = je nooit laeten verkalteren rencontrer : eegenkommen [ˈeːhənkɔmn̩ ] (kwaem eegen, eegenekommen) ; la
refroidissement : (santé) verkalteringe [vərˈkaltəriŋə] (pl. -n) (f) femme qu'ils ont rencontré = 't vrommensch dan ze eegenekommen hen
regarder : kyken (op, an) (keek, ekeeken), regarder de près = kyken en nyken rendement : beschot (pl. Ø) (n) (dénombrement), ce champ a eu un bon
région : streeke (pl. –n) (f) rendement = dat stik het een goed beschot had, beschotighyd (pl. –s) (n)
rendement (abstrait : rendement en général), quel est le rendement de ce
régler : (un problème) effen doen [ˈæfənduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide… effen, effen
champ = hoe is ‘t beschotighyd van ‘t stik
edaen)
renégat : afgod [ˈafhɔt] (pl. -s, -ders) (m) ; jurer comme un charretier (litt. un
règles (les) : de slechte weeke / de droeve weeke
renégat) = ze zwééren lyk afgodders
régresser : ten achter gaen, ten ounger/ounder gaen (ging/goung, egaen)
renouveler : vernieuwen [vərˈniːwn̩ ] (< verniewen) (vernieuwde, vernieuwd),
regret : verdriet (pl. –en) (n) (reporter à l’année suivante) verjaeren (verjaerde, verjaerd)
regretter : beklaegen (beklaegde/beklaegste, beklaegd) rénover : (dans le sens de rafraichir) verpoppelen [vərˈpɔpəln̩ ] (verpoppelde/
rein : tour de reins = wind [ˈwint] (pl. Ø) (n) verpoppelste, verpoppeld) (maison, vêtement), vervarschen [vərˈvaʃn̩ ]
rejeter : uutvooizen [ˈytfoˑjzn̩ ] (vooisde…uut, uutevooisd) (par son vote) (litt. (vervarschtede, vervarscht)
voter dehors) rentier : rentier [ˈrɛntiːr] (pl. -s) (m), (pauvre) paprentier [ˈpaprɛntiːr] (pl. -s) (m) (se
rejointoyer : vul zetten (zitste/zetste/zetede ... vul, vul ezet) dit des fermiers en retraite qui ne mangeaient que du lait battu)
relever (se) : weere-opstaen (stoeg/stounde weere, weere-opestaen) renverser : ommedraeien (draeide/draeiste omme, omme-edraeid), (en voiture)
relier : verbinden [ˈvərbin̩ ˑ] (verboundste, verbinden/verbounden) ooverryden (ooverreed, ooverereen)
remaçonner : vermatsen : (vermatste, vermatst) réparer : vermaeken [vərˈmaːʔn̩ ] (vermiek, vermakt < vermaekt / vermaeken)
remailler : verbreen repas : eeten (n)
remanier : verdoen [ˈvərdu.ə᷈ ] (verdei/ verdeien/ verdeide, verdaen) repasser : stryken (streek/strykste, estreeken)
repeindre : vervarven : (< ververven) (vervorf/vervorfste, vervorven) rester (en) : oover (zyn)
réplique : antoord [ˈa᷈ toːrd] (pl. –en) (n), antoorde [ˈa᷈ toˑərdə] [ˈantoˑərdə] (pl. –n) (f) résultat : uutval [ˈytfal] (pl. Ø) (m, n); le résultat est affiché = ‘t uutval is
répliquer : antooren (antoorde/antoorste, antoord) uuteplakt
répondre : antoorden [ˈa᷈ toˑər n̩] [ˈantoˑər n̩] (antoorde/antoorste, antoord) résumé : verhalse [vərˈalsə] (pl. –n) (f)
réponse : antoord [ˈa᷈ toːrd] (pl. –en) (n), antoorde [ˈa᷈ toˑərdə] [ˈantoˑərdə] (pl. –n) retaper : vermaeken [vərˈmaːʔn̩ ] (vermiek, vermakt < vermaekt)
(f), réponse souhaitée = antoorde ewenscht retaper (se) : verpuppen [vərˈpœpm̩] (verpuppede, verpupt)
reporter : verzetten [vərˈzætn̩ ] (verzitste(-)/ verzetste(+)/ verzetede(++), verzet retard (être en) : ten achter (zyn), je suis en retard = ‘k zyn laete an
/verzetten), reporter à l’année prochaine/suivante = verjaeren (verjaerde, retarder : ten achter gaen (ging/goung, egaen)
verjaerd), cela a été reporté à l’année suivante = ‘t het verjaerd ewist, je ne
vais pas le reporter à l’année prochaine = ‘k gaen dat nie verjaeren retenir : inhouden [inˈun̩ ] [inˈudn̩ ] (hield/houdste … in , inhouden), ounthouden
[ˈuntudn̩ ] (ounthoudste, ounthoud), retenir son souffle = zen aeime
repos : rusten (n)
inhouden/ophouden ; se retenir = nhem inhouden
reposer (se) : rusten (rustte, erust)
retirer : afhouden [ˈafun̩ ] (hield/houdste … af, afhouden), afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun]
reprendre : ophaelen [ˈɔpɔːln̩ ][ˈɔpaːln̩ ] (haelde/ haelste (+) … op, ophaeld), [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen); c’est retiré = ‘t is afhouden
verneemen [vərˈneːmn̩ ] (vernaem, vernoomen) ; reprendre son souffle = ze
retourné : ommevroed (se dit d’une pâture retournée par les taupes ou par les
lucht ophaelen
cochons)
représentant : (de commerce) koopman (pl. -s/-nen) (m) retourner : verdraeien [vərˈdrɔːjn̩ ] (verdraeiste / verdraeide / verdroei, verdraeid
réprimander : kyven (op) (keef, ekeeven) / verdraeien), wenden [ˈwɛn̩ ː] (wendste, ewenden) ; retourner sa veste = ze
reprise : verneeminge [vərˈneːmiŋə] (pl. –n) (f) veste verdraeien / ze veste wenden
réseauter = (néol.), tegaere doen (dei(de)…tegaere, tegaere edaen) verbingen / retourner (se) : ommedraeien (draeide/draeiste omme, omme-edraeid)
verbinden (verbounste/ verboungste, verbounden/ verboungen), op den net retrancher : afdoen [ˈafduːən] [ˈafdun] [ˈafdu᷈] (dei/deien/deide … af, afedaen)
bingen/binden (bounste/boungste, ebounden/eboungen)
réunion : vergaeringe [vərˈhɔːriŋə] (pl. -n) (f), (… électorale)
réservoir : pulle (pl. –n) (f) vooisvergaeringe [ˈvɔˑjzˌvərhɔːriŋə] (pl. –n) (f)
résider : weunen (wonde/ wunde/ wunste, ewond/ ewund) réunir : vergaeren [ˈvərhɔːrn̩ ] (vergaerde/vergaerste, vergaerd)
résidu : ooverschot (pl. -s) (n) réunir (se) : byeën kommen
résiliation : brakker [ˈbrakər] (pl. –s), (d'un bail) pachtbrik [ˈpaχbrɛk] (pl. -s) (m) réussir : ; on ne sait jamais si cela va réussir (litt. on ne sait jamais
; la résiliation du bail = den pachtbrakker comment un chat peut attraper une souris) = je wit nooit hoe dat een katte
résistant : sterk, sterk en vroom, taei een muus kut vangen
résonnance : wééreslag [ˈweːrəslaχ] (pl. -en) (m) rêve : droom (pl. -en) (m)
respirer : aeimen [ˈaːjmn̩ ][ˈajmn̩ ] (aeimste/ aeimde, aeimd), aesmen [ˈɔːzmən] réveiller : oproepen [ˈoprupm̩] (roepte/ roepste ... op, operoopen)
(aesmde, aesmd), aesme haelen [ˈɔːzmə ˈaːln̩] (haelde/ haelste (+), haeld) réveillon : jouer l’année aux cartes = ‘t jaer verkaerten (passer le réveillon de
ressasser : verhaelen [vərˈaːln̩ ] (verhaelste/ verhaelde, verhaeld) l’an à jouer aux cartes)
ressembler : derop gaen (ging/goung, egaen), slachten ( slachtede /slachtste, revenir : weerekommen (kwaem/kaem weere, weere-ekommen), ça lui revient =
eslacht), (tirer sur) trekken achter (trok achter, achter etrokken) (litt. tirer après ‘t komt nhem toe, revenir à soi = by den zynen kommen
quelqu’un), il ressemble à son père = hen slacht zyn vaeder/hen slacht an zyn revenu : loon [ˈloːn] (pl. –en) (n)
vaeder, il a davantage ressemblé à son père que maintenant = hen het
revers : kraeg (pl. –en) (m), prendre par le revers = grypen by ze kraeg
meerder zyn vaeder eslacht of nuuw
revoir : au revoir = toet een naeste keer
ressentir : vervoelen (vervolde/vervolste, vervold), vervoolen (vervolde/
vervolste, vervold) révolter : (se) nhem oprechten [ˈɔpræχtn̩ ] ( rechtte/ rechtste … op, operecht)
ressortir : weere-uutgaen (ging/goung weere uut, weere-uutegaen) rhumatisme : fleurentsyn (JLM) / fleuresyn(FSS) (n)
reste : (d'un site, d'un monument) ooverbleef [ˈoːvərbleːf] (pl. -bleeven) (n), ricaner : grèèten [ˈhrɛːtn̩ ] (grittede/ gritste, egrit), greezen [ˈhreːzn̩ ] ( greesde,
ooverschot (pl. -s) (n), Bissezeele a été fait avec le reste du monde egreesd), grynzen [ˈhrı᷈zn̩ ][ˈhriˑzn̩ ] (grynsde, egrynsd)
(expression des villages environnants) = Bussezeele is ‘t ooverschot van de ricaneur : grèèter [ˈhrɛːtər] (pl. –s) (m), grynzer (pl. –s) (m)
wèèreld riche : ryke
rester : bluuven (bleef, ebleeven)
rien : niet, (du tout) nieten, (pour …) voor niet [ˈvoˑr/vɔr ˈniˑət] (dévalorisant : qui ne rumeur : maere [ˈmɔːrə] (pl. -n) (f), (... publique) roep [ˈrup] (pl. Ø) (m/n) ; je
vaut rien) ; c’est trois fois rien = ‘t is ael ja en nog ne sais pas si c'est vrai mais c'est la rumeur = 'k weeten nie an 't waer is
rigolo : kluchtenaere [ˈklœχtənɔːrə] (pl. -n) (m), kluchtigen [ˈklœχtəhən] (pl. -en) maer 't is in den roep ; selon la rumeur = navolgens den roep
(m), raere [ˈrɔːrə] (pl. -n) (f), raeren [ˈrɔːrn̩ ] (pl. Ø) (m) rustine : lap (pl. -s/-pen) (n/m)
rigolote : kluchteneege [ˈklœχtəneːhə] (pl. -n) (f) rustre : sloef [ˈsluf] (pl. -s)(m) béotien, butor, personnage grossier,
rimer : ça ne rime à rien = ‘t komt op niet
riposter : eegenweerden [ˈeːhənwɛːrdn̩ ][ˈeːhənwæːrdn̩ ] (weerdste … eegen,
eegeneweerd)
rire : lachen (loeg, elachen), (... au nez) uutlachen (loech uut, uutelachen)
rire : lachen (n)
risque : rysche [ˈriʃə] (pl. -n) (f)
s
risqué : ryschierlik [riˈ<iːrlɛk]
rivage : strange (pl. –n) ( f), vaerdkante [ˈvɔːrtka᷈ ntə][ˈvaːrtka᷈ ntə] (pl. –en) (f)
rivet : revette [rəˈvætə] (pl. -n) (f) sa : neur (< nheur) (possesseur féminin), ze / zen (possesseur masculin)
riveter : revetten [rəˈvætn̩ ] (revettede/ revetste, erevet) sable : zand (pl. –en) (m/n)
robuste : kloek, streusch sablière : steënplaete [ˈsteˑə᷈ plɔːtə] (pl. –n) (f)
rompre : afbreeken [ˈafbreːkn̩ ] [ˈafbreːʔn̩ ] (braek(ə)/ breekste [ɛ], ebrooken), breeken sac : zak (pl. –ken) (m), avec armes et bagages = mee/mit pakken en zakken ;
(brook, ebrooken) prendre la main dans le sac (litt. prendre le chat avec la patte dans le pot) =
rond : rond [ˈrunt] de katte in den pot vingen
ronde : rounde (f) sage : fraei, wys (d’expérience)
ronronner : (moteur) ruuschen (ruuschede/ ruuschste, eruuscht/ eruscht) saigner : bloeden [ˈbludn̩ ] (bloedde, bloedste, ebloed)
rose : (fleur) rooze (pl.–n) (f) saillir : springen (sproung, esproungen)
Rosendael : (ville) Roozendaele sain : gezound
rotule : schuttel (pl. –s) (m), den schuttel van de knie = la rotule saindoux : smout (n)
rouge : rood, rouge écarlate = bloeiende/bluuiende rood, chauffé au rouge = Saint Augustin : Sinte-Augustynus [ˈsint ɔhəsˈtinys][ˈsint ɔhəsˈtinəs]
gloeiende/gluuiende rood Saint François : Sinte-Franciscus [ˈsintə fra᷈ siskys][ˈsintə fra᷈ siskəs]
rougeot : bloedachtig [ˈbluˑətɑχtəx] Saint Georges : Sint-Joorens [ˈsint ˈjɔːrəns], Sint-Joorus [ˈsint ˈjɔːrys]
rougir : rood kommen Saint Georges sur l’AA : (commune) Sint-Joorens [ˈsint ˈjɔːrəns]
rouillé : roestig Saint Gohard : Sint-Goewaert [ˈsint huːwɔːrt]
rouler : (en voiture, à vélo) ryden (reed, ereen) Saint Joseph : Sint-Jozef [ˈsint joːzɛf]
rouler : (tromper) bedriegen (bedroog, bedroogen), (quelqu'un) kullen Sainte Marie-Cappel : Sinte Maria Kappel [ˈsintə ˈmaːrja ˈkapəl]
(kulde/kulste, ekuld) Saintes Huiles : Hillige Ooljen
route : weg (pl. –en) (m/f/n) saisir : gruupen (< grypen) (groop, egroopen), verschieten (verschoot/
rouvrir : weere-oopendoen (dei/deien/deide weere oopen), weere-oopenedaen) verschooten/ verschootte/ verschootede/ verschietste, verschooten), saisir,
roux : roste c’est quand tu n’as pas bien tiré la première fois = verschieten, dat is at je
nie wel eschooten en het den eersten keer
ruban : band (pl. –s) (m/n), lindje (pl. –s) (n) (petit ruban accroché aux chapelles
en Flandre pour guérir d’un mal) saisir (se ... de) : pakken [ˈpaʔn̩ ] (pakste, epakt)
rude : hard salade : pomme de salade = krop (m)
rue : straete (pl. –n) (f) saladier : salaekomp [saˈlaːkɔmp] (pl. –en) (m), sandiere [ˈsandiːrə] (pl. –n) (f)
ruer : smyten (smeet, esmeeten) salaire : loon [ˈloːn] (pl. –en) (n) ; « ce salaud de …, il a pu à nouveau acheter
une nouvelle voiture sur le compte du salaire de son ouvrier ! » = « dien
ruiner : plat helpen
borsteryk van een …, hen het nog een keer een nieuwe(n) auto kun koopen mit ’t
loon van ze werkman op ze balg ! »
salaud : borsteryk [ˈbɔstərik] savoir : weeten [ˈweːtn̩ ] (wiste, eweeten), il ne veut pas le savoir = hen en wilt 't
sale : vuul nie weeten, hen wit maer van nee = il ne sait que dire non
saleté : vuuligheid / vuulighyd (pl. vuuligheden / vuulighyden) (f) savoir faire : bekwaemighyd [bəˈkwaːməxit] (pl. –en) (f), handelingen [ˈaˑjəliŋən]
salière : zoutvat (pl. zoutvaeten) (n) (pluriel) (f), hanjelingen [ˈaˑjəliŋən] (pluriel) (f), (manque de ...)
achterschuuw [ˈaχtərʃy] (pl. Ø) (m)
salir : vuul maeken (miek...vuul, vuul emakt < emaekt)
savon : zeepe (pl. –n) (n/f)
salle : plekke [ˈplækə] (pl. –n) (f)
sceau : zeegel [ˈzeːhəl] (pl. –s) (m)
salle de séjour : binnenplekke (pl. –n) (f)
schyten : ça va barder (vulg. ça va chier) = ‘t gaet schyten
salle des fêtes : feestesaele [feːstəˈsaːlə] [feˑəstəˈsaːlə] (pl. –en) (f)
science : kunste [ˈkœ᷈stə] (pl. -n) (f), sciënsje [ˈsjɛ᷈ ʃə] (pl. –n) (f), ce n’est pas
salon : binnenplekke (pl. –n) (f)
étonnant = ‘t en is geen kunste
samedi : zaeterdag (m) scientifique : sciënsjachtig [ˈsjɛ᷈ ʃaχtəχ]
sang : bloed [ˈbluˑət] (pl. ø) (n), se payer une pinte de bon sang = een pinte
scier : zaegen (zaegde, ezaegd) (sens propre et figuré)
goed bloed doen, se faire de la bile, du mauvais sang = kwaed bloed maeken
[ˈkwɔː bluːt maːʔn̩ ] ; faire une prise de sang = de bloed trekken scintiller : blinken (blinkte/blinkste, eblinkt)
sanguin : (teint) bloedachtig [ˈbluˑətɑχtəx], (tempérament) bloedig [ˈbluˑədəx] scooter : spuuger (pl. -s) (m)
scrutateur : vooisteller [ˈvɔˑjsˌtælər] (pl. –s) (m)
sans : zounder / zounger
sans cela : derzonder [dərˈzundər] (/derzonger [dərˈzuŋər]) scrutin : (jour du …) vooisdag [ˈvɔˑjzˌdax] (pl. vooisdaegen) (m)
sans gène : stouteryk [ˈstutərik] seau : seule : (pl. –n) (f)
sans vigueur : flentig [ˈflæntəx] sec : drooge
seconder : helpen (holp, holpen)
sansonnet : spreeuwe (< spreewe) (pl. –n) (f)
santé : en bonne santé = gezound secouer (se) : secoue toi !/ mets y un coup ! = geeft maer roe !
santé : (se refaire une ...) verpuppen [vərˈpœpm̩] (verpuppede, verpupt) secourir : helpen (holp, holpen)
secours : ; porter secours = helpe draegen
saoul : drounke
secrétaire : greffier [ˈhrɛ,iːr] (pl. -s) (m), sekretaerus [səkreˈtɔːrəs] (pl. idem) (m)
sapin : sparreboom / sperreboom (pl. -s/-en) (m)
secrétaire : greffiereege [ˌhrɛ,iːrˈeːhə] (pl. -n)(f), sekretaeresse [səkretɔːˈræsə] (pl.
sapinière : sparrenbusch / sperrenbusch (pl. –en) (n)
-n) (f), sekretaerus [səkreˈtɔːrəs] (pl. idem) (f)
sarcler : wieën (< wieden) (wiedste, ewied)
sectionner : (en pinçant) afknypen [ˈafknipn̩ ] (knypede / knypste... af, afeknypt),
sarreau : keuvel [ˈkøːvəl] (pl. –s) (m) (avec une capuche) aftnypen [ˈaftnipn̩ ] (tnypede/ tnypste... af, afetnypt)
satisfait : blyde sécurité : sekuuriteit [sekyriˈtɛit] (pl. -en) (f), zeekerhyd [ˈzeːkərit] (pl. -en/ -s) (f)
saucisse :
séduisant : snel
saucisse : saucysse-ende [sɔˈsisændə] (pl. -n) (m), socysse [soˈsisə] (pl. –n) (f), il
seigneur : Heere [ˈeˑərə] (pl. -en) (m)
n’attachait pas son chien avec des saucisses = hen en boundste/boungste
zyn hound nie mit socyssen sein : borst (pl. –en) (m/f), tette [ˈtætə] (pl. -n) (f)
sauf : buuten, te zien seize : zestiene
saule d’eau : waeterwilge [ˈwɔːtərwɛlhə] (pl. –n) (f) séjourner : bluuven (bleef, ebleeven)
saule osier : wisse [ˈwɛsə] (pl. –n) (f) sel : zout (pl. Ø) (n)
sauter : springen (sproung, esproungen) selle : (aller à la ...) mersch maeken [ˈmæʃ ˈmaʔn̩ /ˈmakn̩ ] (miek... mersch, mersch
emaekt [a])
sauvage : schuuferluu [ˈʃyfərly] (pl. -s) (m)
sellier : gareelmaeker [haˈreˑəlmaːkər] (pl. -s) (m)
sauver (se ...) : wegloopen (liep weg, wegeloopen)
selon : navolgens [ˈnavowhəns], volgens, selon ce qu’il dit = volgens dat hen zegt
savant : wyseleerd
semaine : weeke (pl. –n) (f), cette semaine = vandeweeke
savant : wyseleerden man (pl. –s/ –nen) (m)
semblable : gelyk
savate : slaffer / sloffer (pl. –s) (m)
sembler : schynen [ˈʃin̩ ] ; (seulement sous la forme :) il me semble que = 't
saveur : smaeke (pl.–n) (f)
schynt my/me dat
semelle : zeule (pl. –n) (f), zoole (pl. –n) (f) sieste : tuk (pl. –ken) (m)
semer : zaeien (zaeide, ezaeid) sieur : Heere [ˈeˑərə] (pl. -en) (m)
séminaire : seminaerius [semiˈnɔːrjys] (pl. Ø) (m) siffler : (oiseau) schuufelen (< suufelen) (schuufelste, eschuufeld)
sénateur : senataer (pl. -s) (m), senataerus (pl. idem) (m) signataire : handteëker [ˈa᷈ nteˑəkər] (pl. –s) (m)
sénatrice : senatrice (pl. -n) (f) signature : handteëken [ˈa᷈ nteˑəʔn̩ ] (pl. –en/-s) (n), j’ai apposé ma signature = ‘k
sens : zin (pl. –nen) (m), bon sens = verstand (pl. Ø) (n), perdre ses sens = hen myn handteeken ezit
vallen van ze zilve (viel/valste, evallen) signe : être le signe (de) = vertoogen [ˈvərtoːhn̩ ] (vertoogde/vertoogste,
sens dessus dessous : hullebullig [ˈœləbœləχ] vertoogd)
sensé : verstandig, wys signer : handteëkenen [ˈa᷈ nteˑəʔn̩ ] (handteëkede/handtikste, handteekenen/
senteur : geur [ˈhøːr] (n), reuke [ˈrøːkə] (pl. –n) (f) handtikt), teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt)
sentier : weegel (pl. –s) (m) signification : bedied (n), zin (pl. –nen) (m)
sentir : rieken (rook, erooken), sentir bon = goed rieken, ça sent très bon signifier : beteeken [bəˈteːkn̩ ] (betikste/betikt, betikt), slachten ( slachtede/
(aliment) = ‘t rykt (< riekt) lyk/lik een specie slachtste, eslacht)
séparation : scheëden [ˈʃeˑə᷈ ] (pl. Ø) (n) (de personnes), scheëe [ˈʃeˑə] (pl. Ø) (f) similaire : gelyk
(entre deux espaces) simplet : enkel [ˈæ᷈ŋkəl] (pl. –s) (m), kort in alles (litt. court en tout)
séparer : scheëden [ˈʃeˑə᷈ ] (scheëdde [eˑə]/ scheëdste [ɛ][eˑə], escheëd [ɛ]) ; ils sont simulacre : snouw [ˈsnɔw] (pl. -s) (m) (de morsure)
séparés = ze zyn escheëd ; il est séparé de sa femme = hen is escheëd van singe : aep [ˈaːp] (pl. –en) (m)
ze wuuf sinon : of ‘t angers [ˈa᷈ ŋərs][ˈa᷈ ˑərs] /anders [ˈandərs], of anderszins
sept : zeeven sitôt que : azo licht dat
septembre : september : (m) six : zesse
serpe : kapmes (pl. –sen) (n) slip : ounderbroek / oungerbroek (pl. –s) (m)
serpette : zeekel [ˈzeːkəl] (pl. -s) (m) soc : plaete (pl. –n) (f), scharre (pl. –n) (f)
serpillière : dweel (pl. –s) (m) social : sociael [soˈsjaːl]
serrer : serrer la main = den hand geeven sœur : zuster (pl. –s) (f)
serrure : slot (pl. –s) (n) soif : durst (pl. –en) (m)
servante : maerte (pl. –n) (f) soir : aevend [ˈaːvən(t)] (pl. –s) (m), ce soir = te aevend/van den aevend
service : dienst (pl. –en) (m) ; il doit faire son service militaire = hen moet ze soirée : aevend [ˈaːvən(t)] (pl. –s) (m), ce soir = te aevend/van den aevend
soldaeterie doen
soit : of
serviette : handdoek (pl. -en) (m), (hygiénique) trutlap (pl. –s) (m) (vulg.)
soixante : tzestig (aussi tschestig mais préférer la forme englobante tzestig)
servir : (à table, un saint pour la guérison des malades) dienen (diende, ediend),
soixante-dix : tzeeventig (aussi tscheeventig mais préférer la forme englobante
maeten [ˈmɔːtn̩ ] (maetste, emaet) ; cela ne servait à rien (action) = 't en
tzeeventig)
maetste nie ; lorsqu’elle va pour servir, elle est entendue (se dit d’une
personne qui a un pouvoir supérieur aux autres pour intercéder auprès d’un saint sol : ground (n), vloer (pl. -s/-en) (n)
par ses prières) = at ze gaet om dienen, z’ is hoord soldatesque : soldaeterie [sɔˌdɔːtəˈriːə] (pl. –n) (f)
ses : neur : (< nheur) (possesseur féminin), ze / zen (possesseur masculin) sole : tounge (pl. –n) (f)
seul : aleëne [ɔlˈeˑənə] soleil : zunne (pl. –n) (f)
seulement : maer sombre : dounker
sévère : streng somme : (dormir) tuk (pl. –ken) (m), je vais faire un (petit) somme = ‘k gaen
si : at/et (+proposition au signulier), an/en (+proposition au pluriel), en een tuk(-sche) slaepen
(+proposition au pluriel), ‘k doen/ ‘t doet (interj.) (conjuguer comme au sommeil : slaepe (f)
présent), hoe, zo sommet : top (pl. -s/-pen) (m)
siècle : eeuw [ˈeːw] (< eew) (pl. –en) (m) son : neur (< nheur) (possesseur féminin), ze / zen, zyn (possesseur masculin)
sièger : zitten (zaet/zaetede/zitste, ezeeten) sondage : schattinge [ˈʃatiŋə] (pl. –n) (f)
sonder : schatten [ˈʃatn] (schattede, eschat) (élections) soulier : schoe (pl. –n) (f)
songe : droom (pl. -en) (m) soupçonner : op etwien te hen (hadde, had)
songer : peinzen / peizen) (peinsde/peisde, epeinsd/epeisd) souple : taei, (personne) gewillig [həˈwɛləx]
sonner : bellen, luuden [ˈly(d)n̩ ] (luudste, eloon/elooden), (sonner la cloche 5 source : (... d’information) maere [ˈmɔːrə] (pl. -n) (f) ; je sais de bonne
minutes avant l’office) inkloppen [ˈɛ᷈ klɔpm̩][ˈɛŋklɔpm̩] (klopte/ kloptede/ klopste…in, source = 'k weeten van goe maere
ineklopt), inluuden [ˈɛ᷈ ly(d)n̩ ] ( luudste... in, ineloon/inelooden), (sonner la cloche sourd : doofd, sourd comme un pot (litt. sourd comme une motte de terre)=
15 minutes avant l’office) kloppen [ˈklɔpm̩] (klopte/kloptede/klopste, eklopt) ; il va doofd lyk/lik een ruuzel
se faire rouspéter/ cela va chauffer pour lui- pour son matricule/ il va se sourd : doofden [ˈdoːvdn̩ ] (pl. -en) (m)
faire sonner les cloches (litt. il va entendre midi sonner à Poperinghe) = hen
gaet te Poperinge den noene hooren luuden ; la cloche sonne = de klokke luudt sourde : doofde [ˈdoːvdə] (pl. -n) (f)
sonnette : belle (pl. –n) (f) sourire : lachen (loeg, elachen)
sonore : luudig, plus la rumeur est grosse, plus elle fait de dégâts (litt. plus souris : muus (pl. muuzen) (m)
le pet est sonore, plus il y a de vent) = hoe luudig is de scheete, hoe meer wind sous : ounder / ounger
(vulg.) soustraire : afhouden [ˈafun̩ ] (hield/houdste … af, afhouden), afreeken (reekede [ɛ]
sorte : soorte (pl. –n) (f), de toutes sortes = van ael slangen soorte, de sorte ... af/reekte [ɛ]... af, afereeken)
que = zo dat soutenir : inhouden [ˈɛ᷈ nudn̩ ] (hield/ houdste...in, inhouden), onderhouden
sortie : uutkommen [ˈytkɔmn̩ ] (pl. -en) (n), la sortie de la messe = ‘t uutkommen [ˈundərudn̩ ] [ˈuŋərudn̩ ] (hield/ houdste...onder, onderhouden)
van de misse soutirer : (la crème) maeik roomen [ˈroːmn̩ ] (roomde, eroomd)
sortir : (bien s'en …) effen uutkommen [ˈæfən ˈytkɔmn̩ ] ; entrer et sortir sans arrêt souvenir : ounthouden [ˈuntudn̩ ] (pl. Ø) (n)
= uut en in gaen souvenir : ounthoudenisse [unˈtudəˌnɛsə] (pl. –n) (f)
sot : toepezot [ˈtupəzɔt] souvenir (se) : ounthouden [ˈuntudn̩ ] (ounthoudste, ounthoud)
sottise : dommighyd [ˈdɔməhit] (pl. –s) (f) souvent : dikkels / dikkers, si souvent = zo dikkers
souci : les soucis = de oude bloemen sphère : bolle (pl. –n) (f)
soudain : ael mee een keer sportif : sportman [ˈspɔrtmɑn][ˈspɔrtmɑ᷈ ] (pl. -s/ -nen) (m)
soudainement : ael mee een keer stagner : staen (stoeg/stounde, estaen)
souffle : aeime [ˈaːjmə][ˈajmə] (pl. –n) (m, f), aesme [ˈɔːzmə] (pl. -n) (n/m/f), stalactite : puupeling [ˈpypeliŋk] (pl. –en) (n)
gaepgaerd (pl. Ø) (m), lucht [ˈlœχt] (pl. Ø) (n) ; il retient son souffle = hen
stationner : staen (stoeg/stounde, estaen)
houdt zen aeime op ; il avait le souffle court = hen was/wos epakt op zen
aeime ; le dernier souffle = den laetsten gaephaerd ; reprendre son souffle Steenvoorde : Steënvoorde [ˈsteˑənvoːrdə]
= ze lucht ophaelen; il est essoufflé (litt. il ne peut pas reprendre son souffle) Steenvoordois : Steënvoordenaer [ˈsteˑənvoːrdənɔːr] (pl. -s) (m)
= hen kunt zen aeime/ aesme nie haelen ; retenir son souffle = zen aeime Steenvoordoise : Steënvoordeneege [ˈsteˑənvoːrdəneːhə] (pl. -n) (f)
inhouden/ophouden ; j'ai le souffle coupé par le vent = 'k zyn den aieme af strabisme : (être atteint de …) lusch kyken, scheef kyken
van/deur de wind ; il était essoufflé, il respirait difficilement, il avait le
string : (néol.) touwebroeksche (< towebroeksche) (pl.–n) (n)
souffle court (litt. il était pris par son souffle) = hen wos/was edaen van zen
aeime - hen wos/was egreeepen van zen aeime - hen wos/was epakt op zen stupide : bot , dom
aeime stupidité : dommighyd [ˈdɔməhit] (pl. –s) (f)
souffler : waeien (verbe uniquement employé à la 3eme personne du singulier) stylo : pen [ˈpæn] (pl. -nen) (m), (plume) penne [ˈpænə] (pl. –n) (f), (feutre)
soufflet : (avec la main) klinke (pl. –n) (f) veltpen [ˈvæltpæn] (néol.) (pl. -nen) (m)
souffrance : deere [ˈdɛːrə] (pl. –n) (f) suave : zoete
souhaiter : wenschen [ˈwæ᷈ʃn̩ ] ( wenschede / wenschste / wenschte , ewenscht) subir : eegenkommen (kwaem eegen, eegenekommen), il en voit de toutes les
couleurs = hen komt er eegen, verdraegen (verdreeg, verdreegen)
souiller : vuul maeken (miek... vuul, vuul emakt < emaekt)
subsister : nog bestaen (bestoeg/bestounde, bestaen)
soulager : verlichten [vərˈlɛχtn̩ ] (verlichtede/ verlichtste, verlicht), verlossen
[vərˈlɔsn̩ ] (verlossede, verlost) successivement : achter den angeren [ˈa᷈ ŋərn̩] [ˈa᷈ːər n̩]
soulever : opheffen (hefste, opheft) succinct : kort
succinctement : kort en by
sucette : tette [ˈtætə] (pl. -n) (f)
sucre : suuker (pl. Ø) (f/n)
sucré : zoete t
sucrier : suukerpot (pl. –s/-ten) (m)
sud : zuuden (m/n)
suer : zweeten (zwiste, ezwit), suer comme un bœuf (litt. suer comme un
blaireau) = zweeten lyk/lik een das ta : je, jen (+ mot commençant par une voyelle ou un h), joun (forme emphatique)
suffir : enoeg zyn table : taefel (pl.–s) (m/f/n), mettre la table = den taefel
suffisamment : enoeg dienen/zetten/gereed doen ; se mettre à table = inzitten [ı᷈zɛtn̩ ] an taefel
suffisant : enoeg tablier : schorte (pl. –n) (f)
suffrage : voois [ˈvɔˑjs] (pl. vooizen) (n) tache : plek [ˈplæk] (pl. –s) (m), plekke [ˈplækə] (pl. -n) (f) ; cela ne fait pas de
taches = 't makt geen pleks
suicider (se… ) : nhem op nieten doen
tacher : plekken [ˈplæʔn̩ ][ˈplækn̩ ] (plekste, eplekt)
suivant : volgens, suivant ce qu’il dit = volgens dat hen zegt
supérieur : oppermeëster [ˈɔpərmeˑəstər] (pl. –s) (m) taire (se ...) : zwuugen (< zwygen) (zweeg, ezweegen)
talon : hiele (pl. –n) (f), haut talon = hooge hiele
superposer : booven deropdoen
tamis : zeeven [ˈzeːvn̩ ] (pl. -s) (n)
suppléant : helper [ˈæˑpər] (pl. -s) (m)
tamiser : zichten [ˈzɛxtn̩ ] (zichtede, ezicht), zichter [ˈzɛxtər] (pl. -s) (m)
supporter : verdraegen (verdreeg, verdreegen)
tampon : stempel [ˈstæmpəl] (pl. –s) (m), zeegel [ˈzeːhəl] (pl. –s) (m)
sur : booven derop, oover, op
sur (…de soi) : stout [ˈstut] tanche : (poisson) tinke (pl. –n) (f)
tandis que : terwyl dat [ˈtərwil ˈdat]
sûr (bien...) : van eëgen
sur-coincher : afkloppen [ˈafklɔpm̩] (klopte/kloptede/klopste…af, afeklopt) tant : tant de = zo veele
suranné : oudewetsch [ˈudəwætʃ] tantôt : tantôt comme-ci tantôt comme-ça = een keer eëns en een keer
angers/anders
surchargé : ooverelaeden [ˈoːvərælɔːn], ooverelaen [ˈoːvərælɔːn]
tapage : ravooi [raˈvoːj] (pl. -s) (n)
sûrement : alszins [ˈɔlsı᷈ˑs]
taper : slaen (sloeg/sloegen/sloegdede, esleegen)
sûreté : zeekerhyd [ˈzeːkərit] (pl. -en/ -s) (f)
tapisser : papier plakken
surplus : ooverschot (pl. -s) (n)
taquiner : kullen (kulste/ kulde, ekuld), pensevylen [ˈpı᷈səviln̩ ] (pinsevylde,
surprendre : bedriegen (bedroog, bedroogen), verschieten (verschoot/ epinsevyld), plaegen (plaegde/plaegste, eplaegd)
verschooten/ verschootte/ verschootede/ verschietste, verschooten)
tard : laete, trop tard = te laete, être tard levé : laete op zyn, au plus tard =
sursauter : verschieten (verschoot/ verschooten/ verschootte/ verschootede/ 't zyn laetsten
verschietste, verschooten)
tare : miszit [mɛˈsˑɛt] (pl. -s) (n)
surseoir : verzetten [vərˈzætn̩ ] (verzitste(-)/ verzetste(+)/ verzetede(++), verzet/
tarrare : windmullen [ˈwinmœ.ln̩ ] (m)
verzetten)
tarte : taerte (pl. –n) (f)
surveiller : wachten (achter)
tartine : stuute (pl. –n) (f)
survenir : gebeuren (gebeurde/gebeurste, gebeurd)
tas : hoop (pl. –en) (m)
susceptible = naerneemig [ˈnɔːrneːməx]
tasse : komme (pl. -n) (f), tasse (pl. –n) (f)
suspendre : hangen (hangde/hangste, hangd)
tatillon : trunte [ˈtrœntə] (pl. -n) (m/f), trunter [ˈtrœntər] : (pl. –s) (m)
sympathique : vriendlik
tatillon (être …) : trunteren [ˈtrœntərn̩ ] (trunterste/trunterde, etrunterd)
syncope : tomber en syncope = vallen van ze zilve (viel/valste, evallen)
taupe : mol (pl. –s) (m)
taureau : stier (pl. –s) (m)
taverne : herberg (pl. –n) (n/f)
te : je
téléphoner : bellen téton : tette [ˈtætə] (pl. -n) (f)
télévision : televyzje (pl. –n) (f) têtu : zinlik [ˈzɛnlɛk] obstiné ; il est têtu comme une mule = hen het een hoofd
tellement : zo (+ adjectif), zo veele lyk/lik een pot
téméraire : stout [ˈstut], stouteryk [ˈstutərik] ; téméraires sur la glace ne sont thé : thei (t(h)ei) (pl. –en) (m/n)
pas sages = stout op 't ys zyn nie wys ; ceux qui grimpent haut, ceux qui thym : pioen [piˈjuːn] (pl. ø) (n)
nagent profondément, ceux qui sont téméraires sur la glace ne sont pas tic : (de langage) spreekwoord [ˈspreːkwoːrt] (pl. –en) (m)
sages = hooge klimmers, diepe zwemmers, stout op 't ys, en zyn nie wys
tiède : laeuw (< laew)
téméraire : stouthals [ˈstutals] (pl. -halzen) (m)
tige : stal (pl. –s) (n), stael (pl. –en) (m)
témérité : stoutighyd [ˈstutəhit] (pl. -en/ -s) (f)
timbré : sukkelaere [ˈsœkəlɔːrə] (pl. -n) (m)
témoigner (de) : (sens figuré) vertoogen [ˈvərtoːhn̩ ] (vertoogde/vertoogste,
vertoogd) ; il témoigne de l’activité = hen vertoogd van de bizzighyd timbrer : timberen [ˈtɛmbərn̩ ] (timberde/ timberste, etimberd)
tempérament : il a un bon tempérament = hen het een goe koreie tirer : (arme) schieten (schoot, eschooten), (vers soi) trekken (trok, etrokken)
tempête : ounweere [u᷈ˈweːrə] (pl. –n) (n), ounwèèrte [u᷈ˈwɛrtə] (pl. –n) (n) tiroir : schof (pl. schooven) (n)
tempêter : waeien en buuschen tisane : tisaene (pl. –n) (f)
temps : tyd (pl. –den) (m) (le temps qui passe), weere (pl. Ø) (n) (le temps qu’il tissu : goed (pl. Ø) (n), (morceau de) lap (pl. -s/-pen) (n/m)
fait), (mauvais) ounweere [u᷈ˈweːrə] (pl. –n) (n), ounwèèrte [u᷈ˈwɛrtə] (pl. –n) toi : je, gy (forme emphatique), à toi = joun
(n), (perte de ...) trunterie [ˈtrœntəriːə] (pl. -ën) (f) ; de temps en temps = af/of toilettes : vertrek (pl. –s/-en) (n)
en toe, van tyd toet tyd, tusschen in, il fait mauvais temps = ‘t is slechte toit : dak / dek (pl.–en) (n)
weere, sale temps = smeerige weere, c'est une perte de temps = 't is ael
toiture : dak / dek) (pl.–en) (n)
trunterie
tôle : (objet) plaete (pl. –n) (f)
temps libre : lybertyd [ˈlibərtit] (pl. -en) (m)
tomber : vallen (viel/valste, evallen) ; ça m'est tombé dessus = ’t het op myn
tenaille : knypetanje [ˈtnipətaˑjə] (< knyptange) (pl. –n) (f), tnypetanje [ˈtnipətaˑjə] (<
esmeëten ewist
knyptange) (pl. –n) (f)
tomber (faire...) : afsmyten [ˈafsmitn̩ ] (smeët…af, afesmeeten)
tenir : houden [ˈun̩ ] [ˈudn̩ ] houden (hield/ houdste, houden),
(…tête) eegenhouden [ˈeːhn̩ u(d)n̩ ] (hield/ houdste…eegen, eegen houden), (… bon, ton : je, jen (+ mot commençant par une voyelle ou un h), joun (forme
… tête) inhouden [ˈɛ᷈ nudn̩ ] (hield/ houdste...in, inhouden), (… bon/ fermement) emphatique)
vasthouden [ˈvastudn̩ ] (hield/ houdste... vast, vasthouden) ; tiens-toi en bonne tonne : tonne (pl. –n) (f)
santé = houdt je kloek ! ; se tenir en retrait = van kante houden tonneau : vat (pl. vaeten) (n)
tenter : probeeren (probeerde/probeerste, eprobeerd), être tenté par = goeste tonnerre (coup de…) : dunderslag [ˈdœndərslax] (pl. –slaegen) (m)
hen op etwat/etwot, être tenté de = van goeste zyn toper : kloppen [ˈklɔpm̩] ; ils ont conclu (litt. topé) un accord = ze hen een
terme : : en mauvais terme = in rakke akkoord eklopt
terminé : af ['af], of ['ɔf] toqué : ; il est toqué = hen het een slier
terminer : ophouden [ˈɔpun̩ ] [ˈɔpudn̩ ] (hield/houdste … op , ophouden), volenden torcher : uutschyten (scheet…uut, uutescheeten) (fam.), c’est bien torché = ‘t
[vɔlˈæn̩ ˑ] (volendste, volend) is wel uutescheeten
terre : ground (n), land (pl. –en) (n), (planète) wèèreld / weereld (pl. Ø) (f), torchon : handdoek (pl. -en) (m), schutteldoek (pl. -s/-en) (m)
(globe) aerde [ˈaːrdə] (f), eerde (f) ; entre ciel et terre = tusschen heemel en tordu : krom [ˈkrɔm], slom [ˈslɔm] ; c'est complètement tordu (litt. c'est tordu
aerde ; terre (par) = plat et tordu) = 't is krom en slom
terrier : hol (pl. -s/-en) (n), keunegat (pl. keunegaeten) (n) tort : (faire du … à quelqu’un) deere doen [ˈdɛːrə ˈduˑə᷈ ] (dei/ deien/ deide ... deere,
tes : je, jen (+ mot commençant par une voyelle ou un h), joun (forme deere edaen), (avoir …) oungelyk (hen), (faire du …) schae doen (schae dei(de),
emphatique) schae edaen)
testicule : kul (pl. –en) (m), ils ne comprennent rien à rien = ze verstaen noch tort : deere [ˈdɛːrə] (pl. –n) (f), schuld [ˈʃœlt] ; être en tort, avoir tort = in 't
kul noch kounte (vulg.) schuld zyn
tête : kop (pl. -s/-pen) (m), hoofd (pl. –en) (n), tenir tête : hoofd houden tortueux : krom [ˈkrɔm]
tétine : tette [ˈtætə] (pl. -n) (f) tôt : vroeg, être tôt couché = vroeg in zyn, tôt ou tard = vroeg of laete
totalité : dans sa totalité = op ze geheel trainer : (derrière soi) sleepen (slipste / slipede, eslipt), (dans son travail)
touché (être) : derin edaen zyn [ˈdrin æˈdɔ᷈ ˈzin] trunteren [ˈtrœntərn̩ ] (trunterde/ trunterste, etrunterd) ; trainer les pieds = de
touffu : dikke voeten sleepen
touiller : (dans son assiette) mortelen [ˈmɔrtəln̩ ] (mortelde/ mortelste, emorteld), traiter : (aux engrais) treteeren (treteerde, etreteerd)
roeren (roerde/roerste, eroerd) tranchant : (lame) snee : (pl. -s) (f)
toujours : altyd [ˈaltit] [ˈɔltit], assan [ˈasa᷈] /ossan : tranche : kniepe [ˈtniˑəpə] (pl. –n) (f), schalle (< schelle) (pl. –n) (f), tniepe [ˈtniˑəpə]
tour : ronde [ˈrundə] (pl. –n) (f), toer [ˈtuːr] (pl. -en) (m), torre (pl. –n) (f) (pl. –n) (f) (grosse tranche de pain)
(bâtiment), (… de reins) wind (pl. Ø) (n) ; le premier tour (d’une élection) = tranchée : gracht [ˈhraχt] (pl. -en) (f)
de eerste ronde / den eersten toer trancher : kappen [ˈkapn] (kapste/kappede, ekapt)
tour seigneuriale : Heerentorre [ˈeˑərəntɔrə] (pl. -n) (f) tranchet : splyter [ˈsplitər] (pl.-s) (m)
tourisme : tourisme [tuˈrizmə] (pl. -n) (f) tranquille : gerust, nudder [ˈnœdər] ; tiens toi tranquille ! = houdt je nudder!
tournant : draei [ˈdrɔːj] (pl. –s) (m) transir : (de froid) verstyven (versteefste/versteefede/versteevende, versteeven)
tourner : tourner mal = te keere gaen transmettre : (un bien, une caractéristique) afdeëlen [ˈafdeˑəln̩ ] (deëlste/ deëlde...
tourniquet : draeituun [ˈdrɔːjtyn] (pl. –s) (m) (à l’entrée d’un chemin) af, afedeëld)
tourteau : koeke (pl. –n) (f) ; tourteaux de lin = lynzaed koeken transparent : klaer [ˈklɔːr] ; une fenêtre transparente = een klaere ruute
tous : alleman (tout le monde), ael [ˈɔːl] [ˈaːl] (+ article de suivi d'un nom pluriel ou transpirer : zweeten (zwiste, ezwit)
un nom singulier ou article ‘t suivi d'un singulier), soudain, soudainement, tout transporter : draegen : (dreeg, edreegen)
à coup = ael mee een keer, ael oover anderen dag, tous les deux jours, un transversalement : van derweersen/derweerschen/derweischen
jour sur deux = ael oover anderen/ angeren, discontinu = ael oover travail : werk (pl. –en) (n), (qui est imposé) aerbeid [ˈɔːrbeit] (pl. Ø) (m), (de la
angers/anders, tous ensemble = ael tegaere, tous les = alle, tout à l’heure = terre) landwerk [ˈla᷈ ntwærk] (pl. Ø) (n), maetewerk [ˈmɔːtəwærk] (pl. Ø) (n) (à la
ton / toun
pièce)
Toussaint : Alderhilligen [aˈdrɛləhən]
travailler : werken (vrochte, evrocht) (ensemble), tegaere doen (dei(de) …
tout : alle [ˈalə] [ˈɔlə], alles (tout l’ensemble), ael [ˈɔːl] [ˈaːl] (+ article de suivi d'un tegaere, tegaere edaen)
nom pluriel ou un nom singulier ou article ‘t suivi d'un singulier), hoe, soudain, travailleur : aerbeider [ˈɔːrbeidər] (pl. –s) (m), werker [ˈwærkər] (pl. –s) (m)
soudainement, tout à coup = ael mee een keer, ael te eëne gaere, tout à
l’heure = tonsen [ˈto᷈ sn̩ ], tunsen [ˈtœ᷈sn̩ ] travers (à…) : van derweersen/derweerschen/derweischen
tout : geheel (inv.) (entièrement) travers (de…) : scheef, je vais à travers champ = ‘k gaen oover akker
tout à l’heure : te feite [ˈtefeitə] trébucher : stropen eegen etwat (stropste, estropt), schubbelen (<schobbelen)
(schubbelde/ schubbelste, eschubbeld), se dit de quelqu’un qui traîne les
toute : geheel (inv.) (entièrement) pieds/ qui a des difficultés pour marcher (litt. il ne pouvait pas aller loin, il
tracasser (se … avec) : breeken (mee/mit) (brook, ebrooken), se tracasser avec trébuchait sur une paille) = hen en kunste/ kunde nie verre gaen, hen schubbelde
= zyn/zen hoofd breeken mee/mit oover een strooi
tracer : teëken [ˈteˑəʔn̩ ][ˈteˑəkn̩ ] (tikste/tikte, etikt) tréfonds : afgrond [ˈafhrunt] (m) ; le tréfonds de l’enfer = den afgrond van de
tracteur : trakteur (pl. –s) (m) helle
traduction : (… en flamand) vervlamschinge, vervlaemschinge [vərˈvlamʃiŋə] (pl. treize : dartien(e) / dertien(e)
-n) (f) trembler : beeven (beefde/beefste, ebeefd)
train : yzerweg [ˈizərwæχ] (pl. –en) (n, m) ; j’irai en train = ‘k gaen gaen mit den trente : dartig / dertig
yzerweg trépas : dood (pl. dooden) (f) ; il est passé de vie à trépas = hen is uuteleefd
trainard : lullebroek [ˈlœləbruk] (pl. –s) (m), sleeperaere (pl. –n) (m), traîne les très : (… fort) deerlik [ˈdɛːrlɛk], styf ; très mauvais temps = deerlik slecht
rues (personne) = straetensleeper (pl. –s) (m) ; (d’un défilé) weere
achtersleep [ˈaχtərsleːp] (pl. -ers) (m)
très : (+ adj.) styf
trainarde : sleepeege (pl. –n) (f)
trésaillir : verschieten (verschoot/ verschooten/ verschootte/ verschootede/
traîne les rues : (personne) straetensleeper (pl. –s) (m) verschietste, verschooten)
trainée : slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)
tressauter : djoeken (djoekste, edjoekt/edjooken), le tracteur tressaute (sur tuer : dood doen (dei(de) dood, dooed edaen), (en frappant) doodslaen
place) = den trakteur djoekt (doodsloeg, doodesleegen), (par balle) doodschieten (doodschoot,
treuil : aflooper [ˈa,loːpər] (pl. -s) (m) doodeschooten), kuuschen (kuschte, ekuscht)
tribunal : tribuunael [tribyˈnaːl] (pl. -s) (m), wethuus [ˈwætys] (pl. wethuuzen) (n) tuile : panne (pl. –n) (f)
tribune : estraede [ɛsˈtraːdə] (pl. –n) (f) turbot : terrebut (pl. –s) (m)
tricher : beuzelen [ˈbœːzəln̩ ] (beuzelde/ beuzelste, ebeuzeld), zeuren [ˈzøːrn̩ ]
(zeurde/ zeurste, ezeurd), zeurzen [ˈzøːrzn̩ ] (zeursde, ezeursd) (se dit là où l'on
emploie le verbe zeuren pour « surir, aigrir »)
tricheur : beuzelaere [ˈbœːzəlɔːrə] (pl. –s) (m)
tricheuse : beuzeleege [ˌbœːzəlˈeːhə] (pl. –n) (f) u
tricot : baei (pl. –s/-en) (m)
tricoter : breien (breiste, ebreid)
trier : winden [ˈwin̩ ˑ] [ˈwiŋn̩ ] (windde, ewind) (… les pommes de terre avec une
trieuse) ; trier les pommes de terre = erpels/ eerdappels winden un : èèn (chiffre), il est une heure = ‘t is èèn, een (article indéfini)
tripée : koreie [kɔˈrɛiə] (pl. -n) (f) ; ça n'en vaut pas la peine (litt. le jus ne uni : effen [ˈæfən]
vaut pas la tripée), ça ne vaut pas tripette = 'T sop en is de koreie nie weerd unique : (meilleure de tous) beste [ˈbæstə] (pl. Ø) (f, n), (meilleur de tous),
trois : drie, il est trois heures = ‘t is drie besten [ˈbæstn̩ ] (pl. beste) (m), (personne) eënigen [ˈeˑənəxən] (m)
tromper : bedriegen (bedroog, bedroogen), kullen (kulste/ kulde, ekuld), zeuren unique : eënig [ˈeˑənəx], (un seul) enkel [ˈæ᷈ŋkəl] ; un prix unique (ex. tout à 1 €) =
[ˈzøːrn̩ ] (zeurde/ zeurste, ezeurd) ; sans duperie ni fadaise = noch kul noch een enkel prys
kounte urgent : hooge tyd
tromper (se) : deruut zyn [dəˈryt zin] ; il s'est trompé = hen is deruut urine : pis [ˈpɛs] (pl. Ø) (n), waeter (pl. –en) (n), zeëk [ˈzeˑək] (pl. -en) (n) (animal)
trop : te styf, te (+ adj.), beaucoup trop (de) = te veele uriner : waeteren [ˈwɔːtərn̩ ] (waeterde/waeterste, ewaeterd) (humain), zeëkeren
trottoir : kauschie (JLM), kouschie (FSS) (pl. –n) (f) [ˈzeˑəkərn̩ ] (zeëkerde/ zeëkerste, ezeëkerd) (animal)
trou : (de part en part) gat (pl. gaeten) (n), hol (pl. -s/-en) (n), pit (pl. -s/-ten) urne : vooiskoffer [ˈvɔˑjsˌkɔfər] (pl. –s) (m) (élection)
(m/n) user : verslyten (versleet, versleeten)
troupe : trop [ˈtrɔp] (pl. -s) (m) ustensiles : (de cuisine) pots en pannen
troupeau : trop [ˈtrɔp] (pl. -s) (m) utile : être utile = dienen (diende, ediend)
trouver : vinden / vingen (vound / vounge, evounden / evoungen), trouver le
temps (de faire quelque chose) = den tyd maeken
trouver (se) : liggen (lag/lagde/lei, eleegen/elegd/eleid), staen (stoeg/stounde,
estaen)
truie : zwynemoere (pl. –n) (f), des truies avec des guêtres, des anguilles avec des v
seins et des pets avec des poignées (litt.) (cette phrase racontée autrefois par les
enfants pour s’amuser – et collectée aujourd’hui grâce à nos anciens - n’est pas
sans rappeler les personnages fantastiques des tableaux du peintre flamand
Jérôme Bosch 1453-1516 et notamment de ses œuvres « le jardin des délices » vacances : vakansen (pl. Ø) (f)
et « les tentations de St Antoine » où on y voit notamment des personnages avec vacarme : ravooi [raˈvoːj] (pl. -s) (n) ; ça a fait du vacarme = 'k hen ravooi
des têtes d’animaux, des oiseaux aux becs en forme de trompette et autres had mee dat
poissons à pattes.) = zwynemoeren mee getten, paelingen mee tetten en
vache : koe (pl. –n/–iën) (f)
scheeten mit/mee handhaeven
vagabond : schooier (pl. –s) (m)
tu : je, gy (forme emphatique)
vagabonder : schooien : (schooide, eschooid)
tuberculeux : borsteryk [ˈbɔstərik]
vaincu : verliezer [vərˈliːəzər] (pl. –s) (m)
tuberculose : tarre (< terre) (pl. –n) (f)
vainqueur : wunder [ˈwœndər] (< winder) (pl. –s) (m)
vaisselle : schuttels (f) vestige : ooverbleefsel [ˈoːvərbleːfsəl] (pl. -s) (n)
valet : zot (pl. –s/-ten) (m) vêtement : kleed (pl. kleers < kleeders) (n)
valeur : bedied (n), (/bedie < bediede) (n/f), de grande valeur = van bedied vétérinaire : peerdenmeëster / pèèrdenmeëster (pl. –s) (m)
vallée : daleite [ˈdaleitə] (pl. -n) descente, veuf : wevaere (pl. –n) (m)
vanner : winden [ˈwin̩ ˑ] [ˈwiŋn̩ ] (windde, ewind) veuve : weeve (pl. –n) (f)
vanneuse : windmullen [ˈwinmœ.ln̩ ] (m) viande : vleësch (pl. Ø) (n)
variété : soorte (pl. –n) (f) victoire : gewin [həˈwɛn̩ ] (pl. Ø) (n), viktoorie [ˈviktoːriː] (pl. –n) (f)
vase : (la) vaeze (pl. –n) (f), waeze (pl. –n) (f) vide : leeg, ydel [ˈidəl]
vaste : groot vie : leeven (n)
vaurien : vent van niet (pl. –en/–ens) (m) vieillard : ouden [ˈudn̩ ] (pl. Ø) (m), ouden man (pl. –s/-nen) (m)
veau : kalf (pl. kalvers) (m/n) vieillot : oudewetsch [ˈudəwætʃ]
velours : floer [ˈ,luːr] (pl. Ø) (n), paen [ˈpɔːn] (pl. Ø) (n); en velours = vieux : oud
floeren [ˈfluːrn̩ ], paenen [ˈpɔːnː] vieux : ouden [ˈudn̩ ] (pl. Ø) (m)
vénal (homme) : geldlokker (pl. –s) (m) Vieux-Berquin : Oud-Berkyn [ˈut berˈkı᷈]
vendeur : koopman (pl. -s/-nen) (m) vif : ; (litt. un gaillard agile) se dit de quelqu’un de vif = een klibberde vyze
vendre : verkoopen [vərˈkoːpm] (verkochte, verkocht); être vendu = verkoopen vigoureux : (santé) kloek, sterk
zyn vilain : leek
vendredi : vrydag (m)
ville : stei / stee (pl. –en) (f/n), stad (pl. steeden) (n)
venir : kommen (kwaem/kaem, ekommen), en venir aux mains = in stok
vin : wyn (pl. -s/-nen/-nens) (n)
kommen
vingt : twintig
vent : wind (pl. -en) (f)
violer : verkrachten (verkrachtste, verkracht)
venter : waeien (verbe uniquement employé à la 3eme personne du singulier), 't
waeit = il vente virage : draei [ˈdrɔːj] (pl. –s) (m)
ventre : balf [ˈbaˑwf] (pl. balven) (n), balg [ˈbɔˑlh][ˈbɔˑwh][ˈbaˑwh] (pl. balgen) (n), vis : vyze [ˈvizə] (pl. –n) (f)
buuk (pl. –s/-en) (m) ; liere [ˈliˑərə] (pl. –n) (f) vis-à-vis : eegenkomste [ˈeːhənkɔmstə] (pl. –n) (f), (le voisin d’en face ) vorsten
ventrière : meësterbalke [ˈmeˑəstərbalkə] [ˈmeˑəstərbawkə] [ˈmeˑəstərbɔlkə] gebeur [həˈbøːr]
[ˈmeˑəstərbɔwkə] (pl. –n) (f) vis-à-vis : in effens [ˈɛ᷈ n ˈæfəns], (vis-à-vis de) navolgens [ˈnavoˑwhəns] ; en vis-à-vis
ver : (de terre) slekke (pl. –n) (f) = op de andere zyde
verge : roe (< roede) (pl. –n) (f) visible : zienlik [ˈziˑənlɛk]
véritable : echt, recht vite : zeere
vérité : waerhyd (pl. waerhyden) (f), waerighyd (pl. waerighyden) (f) vitre : ruute (pl. –n) (f)
vermine : fenyn [fɛˈnin] (n), fenynt [fɛˈnint] (n) vitrine : ruute (pl. –n) (f)
verrat : zwynebuk (pl. -s/-ken) (m) vivre : leeven (leefste/leefde/leevende, eleefd)
verre : glas (pl. glaezen) (n) (matière), (m) (objet) voie : voege [ˈvuːhə] (pl. –n) (f), weg (pl. –en) (m/f/n), yzerweg [ˈizərwæχ] (pl. –en)
(n, m) (de chemin de fer)
verrou : bout [ˈbut] ( pl. -s) (m), schof (pl. schooven) (n)
voilà : daer [ˈdɔː(r)], wel [ˈwæl]; la/ le voilà = daer is ‘t / ze / hen ; les voilà =
verrouiller : sluuten (sloot, eslooten)
daer zyn ze ; voilà les… = daer zyn de… ; voilà qui est bien : dat is wel
vers : near, round
voir : zien (zag, ezien)
verser : gieten (goot, egooten)
voisin : gebeur [həˈbøːr] (pl. –s) (m); le voisin d’en face = den vorsten gebeur
versoir : (d’une charrue) riester (pl. –s) (m)
voisine : gebeurneege (pl. –n) (f)
vert : groene
voiture : auto (pl. –s) (m), foteure (pl. –n) (f)
vertu : (femme de petite …) slunse [ˈslœ᷈sə] (pl. -n) (f)
voix : stemme (pl. –n) (f), voois [ˈvɔˑjs] (pl. vooizen) (n) (élection) ; à haute voix
veste : veste (pl. –n) (f) = luudig
voler : (dans l’air) vliegen (vloog, evloogen)
voler : steelen (stool, estoolen)
volonté : gewil [həˈwɛl] (pl. Ø) (n), un homme de bonne volonté = een man van
goed gewil ; de bonne volonté = gewillig [həˈwɛləx]
volontiers : gèèrn [ˈhɛːrn], gern
vomir : waezen [ˈwɔːzn̩ ] (waesde, ewaesd)
z
vos = julder
vote : vooizinge [ˈvɔˑjziŋə] (pl. –n) (f), (bureau de …) vooisbuurow [ˈvɔˑjzbyˌrɔw] zigoto : (fam) apotheeker [apɔˈteːkər] (pl. –s) (m)
(pl. –s) (m) zigzag : syzel [ˈsizəl] (pl. -s) (m) ; ton sillon ressemble à un zigzag = je
voter : vooizen [ˈvɔˑjzn̩ ] (vooisde, evooisd) zoolevoore is lyk een syzel
votre = julder zigzaguer : scheeveren [ˈʃeːvərn̩ ] (scheeverde/ scheeverste, escheeverd),
vouloir : gewil [həˈwɛl] (pl. Ø) (n) syzelen [ˈsizəln̩ ] (syzelde/ syzelste, esyzeld), zwervelen [ˈzwærvəln̩ ] (zwervelde/
vouloir : willen / wullen (wilste/wilde – wulste/wulde, ewild - ewuld) zwervelste, ezwerveld)
vous : je, gy (forme emphatique), gyder (forme emphatique), julder (forme zona : wildevier (pl. –en) (n)
emphatique du pronom sujet ou complément), je viens chez vous = ‘k kommen Zuytpeene : (ville) Zuudpeene
naer t’ julders
voûte : heemel (pl. –s) (m) (d’église, de cave), la voûte de la cave = den heemel
van den kelder
voyage : reize (pl. –n) (f)
vrai : echt, recht, waer, ce n’est pas vrai = ‘t en is geen waer
vraiment : nog [ˈnɔx], toch ; c'est bien/vraiment cher = 't is nog dier
vulgarité : dire des vulgarités (à propos du sexe) = vuulbekken (vuulbekkede/
vuulbekste/ vuulbeksten, evuulbekt)
vulve : klinke (pl. –n) (f) (fam.), sprietkarrewatte (pl. –n) (f) (vulg.)

wassingue : dweel (pl. –s) (m)


wassinguer : dweelen (dweelde/dweelste, edweeld)
water closed : vertrek (pl. –s/-en) (n)

y
Contenu du dictionnaire

3291 entrées
933 mises en relief

ANVT-ILRF
Steihuus – Hôtel de ville, 59670 Cassel
Nethuuzeke / Site : www.anvt.org
Netbrief / Courriel: infos@anvt.org
Tel : 09 54 96 83 16

Vlaemsche Boeken en Geschryften Center - Centre de Ressources Documentaires


44 Carnotstraete - 44 rue Carnot – 59114 Steenvoorde –
Open ’n maendag, ’n dysendag en ’n woensdag 9:00–12:00 / 14:00-17:00 en ‘n 1sten
zaeterdag van elk maend van ten 9en toet ten noene -
Ouvert les lundi, mardi et mercredi 9:00–12:00 / 14:00-17:00 et chaque 1er samedi matin
du mois