Vous êtes sur la page 1sur 30

Aymeric BONNET

François BLOUIN

Matthieu ESNAULT
Sciences de l'Homme
Germain FOUGERAY

Les paradis fiscaux


Sommaire Monographie

 Introduction ............................................................................................................... 2
 L'histoire des paradis fiscaux ...................................................................................... 3
A. La naissance des paradis fiscaux
1. Les origines
2. Les Etats Nations
B. L'émergence de l'offshore
1. Avocats new-yorkais
2. Juges britanniques
3. Banquiers suisses
C. La montée en puissance des paradis fiscaux
 Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux .................................................. 7
A. Les acteurs majeurs des paradis fiscaux
1. Les grands pays
2. Les multinationales
3. Les criminels
4. Les financiers
5. Personnalités et riches
B. Le fonctionnement des paradis fiscaux à travers les pays
1. L'Île de Jersey
2. Les Îles Vierges Britanniques
 La lutte contre les paradis fiscaux .............................................................................. 18
A. L'histoire des luttes des paradis fiscaux
B. Au niveau de l'Europe
C. Liens entre la stabilité de la planète et les paradis fiscaux
D. L'autorégulation privée
 Conclusion ................................................................................................................. 24
 Résumé ..................................................................................................................... 25
 Source ....................................................................................................................... 26
 Annexe: Comment créer son paradis fiscal sur le web? .............................................. 27

1 / 29
Introduction Monographie

L’actualité est remplie d'articles traitant des paradis fiscaux et des nombreux
scandales qui y sont liés. Ces hauts lieux de la finance mondiale sont aujourd'hui au centre
des préoccupations du G20, effectivement les actions de ceux-ci seraient une des causes de
la crise financière mondiale.

Les faits sont là, il est avéré que la moitié des flux financiers créés par le commerce
mondial transite par ces paradis fiscaux, qui sont en 2011 au nombre de 60, contre 25 il y a
trente ans. Nous avons donc à faire à un phénomène en pleine expansion.

La présence de capitaux divers et d'origines multiples dans ces paradis réduit les
ressources fiscales des pays du Nord et du Sud et augmente les risques de crashs financiers.
Ceux-ci permettent aussi de dissimuler certaines activités comme par exemple le
blanchiment d'argent pour la criminalité internationale grâce aux sociétés écrans et au
secret bancaire.

Cependant suite à une réelle prise de conscience internationale une lutte s'organise
pour limiter le rôle de ces paradis fiscaux, et également pour les identifier. C'est pourquoi de
nombreux pays ont décidé de former l’organisation de coopération et de développement
économique (OCDE).

Les paradis fiscaux ont donc une image très négative en partie à cause du mystère qui
les entoure. Ils forment un mélange complexe entre le légal et l'illégal, entre fonds propres et
fonds sales. En effet l'opacité financière qui règne dans ces pays permet de dissimuler
certaines activités. Cependant les paradis fiscaux sont des acteurs majeurs de la
mondialisation, ils ont donc une visibilité de premier ordre sur la scène internationale.

Nous verrons donc plus en détails les éléments visant à comprendre la situation des
paradis fiscaux et leurs impacts sur l'économie mondiale. Cependant afin d’appréhender ce
sujet de façon cohérente nous devrons dans un premier temps comprendre l'origine des
paradis fiscaux et l'ampleur du phénomène à notre époque.

Puis dans un second temps nous nous pencherons sur les nombreux acteurs au sein
de ces paradis et sur le fonctionnement de ceux-ci.

Les paradis fiscaux ayant un rôle majeur dans la crise financière mondiale actuelle,
nous verrons donc dans un dernier temps les différentes luttes qui existent contre la
criminalité financière hébergée dans ces centres offshore mais également les règles
internationales mise en place pour limiter leurs actions sur l'économie mondiale.
Paradis fiscal: Territoire à la fiscalité très faible et dont les états ont très peu de
pouvoir dessus.
Offshore: Se dit d’une entreprise qui a une entité juridique dans un pays à
l’imposition faible ou nulle.
Hedge-funds: Fonds d’investissements risqués mais peu réglementés. Ils sont
souvent implantés dans les paradis fiscaux. Ils se différencient des
fonds communs d’investissement par l’étendue des investissements
qu’ils font (moins de restrictions au niveau des états, stratégies plus
agressives).

Réalisé par Germain Fougeray 2 / 29


L'histoire des paradis fiscaux Monographie

A. La naissance des paradis fiscaux

1. Les origines:
L'origine des paradis fiscaux est lointaine et on dispose de peu d'informations à son
sujet. Elle peut tout de même être associée aux tromperies financières chez les Grecs ou
dans l'empire romain qui dissimulaient leurs biens dans le but d'échapper aux impôts de
l'époque. Par la suite, au Moyen Age, on a découvert que des prêteurs avaient inventé
diverses techniques de fraudes afin de se faire payer des intérêts dans le milieu religieux, ce
qui n'était pas permis à l'époque.

En Hollande et en Angleterre il y avait la technique de l’entrepôt, c'est à dire qu'un


vendeur pouvait stocker ses produits sans payer d’impôts jusqu'à ce qu'il les mettent à
disposition des clients. Cette dernière technique a été ensuite copiée par Colbert en France,
en 1973.

En 1781, aux États Unis, Alexandre Hamilton qui était à l'époque le premier ministre
des finances met en place une politique pour attirer les investisseurs étrangers en leur
proposant des avantages fiscaux. En 1856, le Prince Charles III de Monaco autorisa les jeux
que le roi Louis-Philippe avait interdits en France, ce qui permit au pays de supprimer les
impôts sur le revenu dès 1869.

Il faut aussi faire attention car l'Histoire des paradis fiscaux est rempli de légendes. En
effet, certaines explications sur le développement de ces derniers ont été inventées pour
servir de couverture. Par exemple, les banquiers suisses justifient la mise en place du secret
bancaire strict par le fait de vouloir protéger les placements juifs des nazis alors qu'on sait
aujourd'hui que cette action n'avait pour but que la sauvegarde de leurs avantages. Les
économistes pensent que l'arrivée des paradis fiscaux est le résultat de la hausse de la
pression fiscale. Celle-ci est dûe à la mise en place des États-Providence après la seconde
Guerre mondiale.

2. Les États-nations:
Au XIXe siècle les États-nations tels qu'ils existent aujourd'hui se sont mis en place.
Chaque pays crée ses lois qui marquent sa souveraineté. En parallèle la mondialisation
économique se développe et on observe une forte mobilité des capitaux internationaux. A
partir de 1860, de nombreuses entreprises multinationales se croissent : le groupe Français
Air Liquide s’installe en Amérique latine, l'américain Singer s’installe en Écosse, le chimiste
allemand Bayer aux États-Unis.

On assiste alors à un conflit entre ces deux évolutions. En effet, certains pays veulent
affirmer leur souveraineté nationale alors que les entreprises se mondialisent. Chaque état
veut imposer ses taxes mais les entreprises ne veulent pas se faire taxer dans les zones où
elles sont implantées. De plus, aucun pays ne peut imposer ses lois à un autre. Tous se
retrouvent ainsi bloqués. Les États vont graduellement mettre en place quatre solutions dont
une est l'installation d'une économie offshore, ce qui conduira par la suite aux paradis
fiscaux. Ces solutions ne sont le résultat d'aucun plan, elles se sont imposées de part la
situation et sont toujours d'actualité.

Réalisé par Matthieu Esnault 3 / 29


L'histoire des paradis fiscaux Monographie

3. Les solutions:
La première solution consiste à mettre en place un droit public international pour
gérer les contrats signés à l’étranger, ainsi qu'un droit national pour gérer les affaires
économiques extérieures. C'est aussi à ce moment que des pays choisissent si une décision
(législative, exécutive ou judiciaire) prise dans un pays peut s'appliquer à l'autre.

La deuxième solution est la mise en place de traités commerciaux bilatéraux. Le plus


populaire d'entre eux est le traité franco-britannique « Cobden-Chevalier » signée en 1860.
Les investisseurs des pays concernés sont garantis de la protection de leurs biens et de leur
personne De plus, ils peuvent travailler, séjourner et s'installer librement dans le pays.

La troisième solution est de laisser les entreprises régler entre elles les conflits.

La dernière solution est la création d'une économie offshore. Elle est la réponse aux
conflits entre les États-Nations. C'est-à-dire la mise en place d'un espace ou les lois
s'appliquent moins ou ne s'appliquent pas du tout.

B. L’émergence de l'offshore

1. Avocats new-yorkais:
Dès 1846 les États-Unis impose l'enregistrement obligatoire des entreprises et la
fiscalisation des sociétés. Pour contrer les problèmes budgétaires de l'époque, l'état du New
Jersey décide de plafonner les impôts à toute société qui viendrait s'installer et ce fut un
succès. L'état du Delaware décide alors de reprendre le principe en 1898. Ce fut là aussi un
succès grâce à un groupe d'avocats d'affaires New-yorkais qui font connaître le principe aux
entreprises. Conséquence : le nombre d'entreprises passe d'environ 1400 à 4776 entre 1902
et 1919. C'est pourquoi aujourd'hui la moitié des entreprises américaines cotées en Bourse
possède leur siège social dans le Delaware.
Le fait de pouvoir attirer les entreprises pour des raisons fiscales marque le premier
pas de la construction des paradis fiscaux. A partir des années 1920, la Suisse avec la région
de Zuk met aussi en place cette pratique.

2. Juges britanniques:
A la fin du XIXe siècle les entreprises américaines qui profitent des avantages fiscaux
sont physiquement présentes dans l'État concerné. Cependant au Royaume-Uni à partir des
années 1920 le principe d'un enregistrement fictif des entreprises se met en place pour des
raisons fiscales.
Les juges britanniques se sont posé la question de la taxation des entreprises
britanniques opérant à l’étranger. La première décision fut prise en 1876 avec la situation de
deux entreprises: la Calcutta Jute Mills et la Cesana Sulphur. Ces sociétés étaient enregistrées
en Angleterre mais avaient leurs activités à l’étranger. Les juges décidèrent qu'elles devaient
payer des impôts car la gestion de leurs actifs était située en Angleterre. La même décision
fut prise avec la société De Beers, dont le siège était en Angleterre et l'activité en Afrique du
Sud. Pour les britanniques, une entreprise est donc imposée là où se trouve ceux qui la
dirige. Londres était à l'époque le principal centre financier international.

Réalisé par Matthieu Esnault 4 / 29


L'histoire des paradis fiscaux Monographie

Les entreprises britanniques comprennent vite la situation. Elles déménagent leurs


conseils d'administration pour échapper à l'imposition. L'Angleterre devient une sorte de
paradis fiscal car si une entreprise dispose d'une direction installée à l'étranger, ses revenues
provenant de l'étranger sont dépourvus d'impôts. Les entreprises commencent à enregistrer
leurs sociétés au Royaume-Uni mais les contrôlent de l'extérieur, pour échapper aux taxes.
On parle de résidence fictive pour des raisons fiscales

3. Banquiers suisses:
La Suisse offre depuis la révolution la possibilité d’effectuer des transactions
confidentielles et elle a une bonne réputation. Au XIX elle met en place les comptes
anonymes. Après 1918, on assiste au début de l'imposition en Europe. Ces comptes attirent
donc de plus en plus d'argent. La Suisse devient au fur et à mesure une sorte de refuge fiscal.
A cette époque le secret bancaire est sous la protection du droit pénal.
En 1932 le gouvernement français s'engage dans une politique de réduction du déficit
budgétaire et la place que prend la Suisse dans la fraude fiscale gène. Une copie de la liste
des sénateurs et des principales entreprises, qui ont recours à la banque commerciale de
Bâle, est mis sur la table.

C. La montée en puissance des paradis fiscaux


Chacun des piliers vus précédemment vont évoluer indépendamment les uns des
autres. Comme par exemple dans le cas de certains états américains qui vont développer une
faible imposition des sociétés. De plus le renforcement du secret bancaire suisse dans les
années 1930 fut l'un des accélérateurs majeurs de l'expansion des paradis fiscaux, en effet
dans une Europe déstabilisée par la montée du fascisme et les guerres qui se profilaient, les
Suisses ont donc décidés de renforcer cet avantage fiscal.

Ces trois piliers se sont par la suite regroupés, effectivement les années 40 virent
l'apparition de l'anonymat des transactions bancaires et des biens des sociétés. Cela marque
un tournant majeur, de nombreux pays du vieux continent décident donc de créer leurs
propres paradis fiscaux dans le but officiel de protéger leurs actifs financiers comme par
exemple la Hollande qui fait des Antilles néerlandaise un paradis fiscale qui combine les trois
fonctions.

1. L' Eurodollar (euros détenus par des banques au USA):

Les paradis fiscaux restent jusqu'en 1957 des refuges fiscaux pour une population
fortunée. Mais cette année là, intervient un changement majeur : la création du marché des
eurodollars. Les eurodollars sont des dollars déposés et prêtés par les banques en dehors du
territoire des États-Unis. Or, en Angleterre, les transactions effectuées dans une monnaie
autre que les Livres sterling par deux étrangers ne sont pas soumise à un contrôle de la part
du pays. Les autres pays n'aurons donc pas de contrôle sur ce genre de transactions
effectuées en Angleterre. On assiste au développement d'une circulation de capitaux sans
contrôles et donc intraçables. L’ Angleterre va tout faire pour laisser en place les eurodollars
malgré les critiques dans le but de faire de Londres la première place financière mondiale. Ce
marché se développe à un tel point que même les banques centrales ont une partie de leurs
réserves en eurodollars.

Réalisé par Matthieu Esnault 5 / 29


L'histoire des paradis fiscaux Monographie

Evolution du marché des euros-dollars

2. La crise des années Fordiste:

Dans les années 1960 , la pénibilité du travail à la chaîne et la suraccumulation


d’investissements a provoqué une chute des rendements et la baisse de la productivité. Les
entreprises ont donc cherchées un moyen pour rétablir leur rentabilité, des moyens pour
réduire le coût des salaires et des impositions. Des pays comme l'Espagne, le Brésil et la
Mexique par exemple les ont accueilli et ont permis une externalisation des capitaux. Ils ont
répondu aux besoins des entreprises en leur offrant des conditions fiscales avantageuses,
l'accès facilité aux euros-dollars et le secret des transactions. Les paradis fiscaux ont ensuite
été portés par la crise du fordisme.

Réalisé par Matthieu Esnault 6 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

Dans cette seconde partie du rapport


de monographie, nous allons aborder les
différentes forces en présence du système des
paradis fiscaux. Il sera ici question de
s'intéresser aux pays riches tels que les Etats-
Unis, le Royaume-Uni et la France. Dans un
second temps, les multinationales seront
traitées. Suivront les réseaux criminels et
terroristes. De plus, les grands centres
banquiers seront décryptés. Enfin, nous
démontrerons que les personnalités jouent un
rôle à une petite échelle, mais non négligeable.

A. Les acteurs majeurs des paradis fiscaux

1. Les grands pays:


Nous avons décidé de placer les pays du globe en haut de la liste des acteurs majeurs,
sur le simple critère qu'une grande majorité de personnes est fortement touchée par les
paradis fiscaux. Le Royaume-Uni nous a paru comme étant un pays corrompu par ce
phénomène suite à nos différentes recherches. A l'inverse, les Etats-Unis et la France, pays
riches, nous ont semblé bien plus pâtir que profiter du bénéfice qu'ils pourraient en profiter.
Ainsi, à l'échelle mondiale, les évasions fiscales augmentent chaque année. C'est avec
l'objectif de les réduire, que nos pays se réunissent. Avec succès ?
Représentation des évasions fiscales mondiales:

Déclaration de Raymon Backer:


"On estime que les paradis fiscaux abrite 11 000 milliards de dollars appartenant à
des particuliers. Et il faut rajouter à cette somme, l'argent des entreprises, soit plusieurs
autres milliers de milliard. C'est une partie colossale de la richesse du monde qui se cache
dans les paradis fiscaux et qui pour la plus grande part échappe aux impôt."
Réalisé par Aymeric Bonnet 7 / 29
Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

a. Les Etats-Unis:
Les Etats-Unis est le pays le plus touché par les évasions fiscales. Encore une fois, le
manque à gagner s'estime à 100 milliards de dollars (soit environ 72 milliards d'euros).

Discours du Sénateur Colman:

" Les paradis fiscaux abritent plus de 1500 milliard de dollars de capitaux américains.
Cette évasion représente par an une perte de 100 milliard de dollars pour le Trésor. Ces
paradis fiscaux prétendent être transparents. Ils se disent même être prêts à lever le secret
sur leurs pratiques. C'est faux. Ils sont devenus les territoires sans foi ni loi du monde
financier".

A Washington, les paradis fiscaux et les évasions fiscales font couler beaucoup
d'encre. Le comité d'enquêtes du Sénat dénonce le système économique mondial à travers
son directeur des enquêtes, Robert Rosh.

Interview de Robert Rosh:

"Le moindre centime qu'un contribuable ne paie pas parce qu'il échappe à ses devoirs
en envoyant de l'argent dans un paradis fiscale, est un autre centime qu'un honnête
contribuable devra payer à la place pour financer le gouvernement. Les paradis fiscaux
déclare une guerre économique aux honnêtes citoyens."

Les paradis fiscaux élaborent des montages fiscaux frauduleux pour échapper aux
impôts. Ils savent en contrepartie que ceux qui paieront la facture de l'état, seront des
honnêtes citoyens. Les impôts s'en ressentent d'autant plus. Plus d'argent est placé dans les
paradis fiscaux, plus l'impôt sera élevé. Il s'agit du phénomène des vases communiquant.

b. La France:

Le 8 janvier 2008, le Président de la République déclara: "Qu'est ce que vous attendez


de moi? Que je vide des caisses qui sont déjà vides? Ou que je donnes des ordres à des
entreprises à qui je n'ai pas à donner d'ordre?"
Cette déclaration à grande portée, laisse clairement entrevoir la mise en place d'une
politique de rigueur. Les caisses sont vides, la France est mal en point au niveau des recettes
fiscales (augmentation constante depuis 25 ans de la dette publique).
Cette dette publique atteint 1692,7 milliards d'euros au second trimestre 2011, ce
qui représente tout de même un endettement par français d'environ 18 000 euros
Déclaration de François Fillon:
"Je suis à la tête d'un état qui est en situation de faillite sur le plan financier. Je suis à
la tête d'un état qui est depuis 15 ans en déficit chronique. Je suis à la tête d'un état qui n'a
jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans."

Réalisé par Aymeric Bonnet 8 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

Dette publique française:

1800 90
2010: 82,3 %
1600 80
2010: 1591,2
1400 70

1200 60

1000 50

800 40

600 30

400 1978: 21,2 % 20

200 10

0 1978: 72,8 0
1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010

Dette publique en milliards d'euros Pourcentage du PIB

_______________________________

En plus de la crise financière actuelle et du déficit chronique du budget de l'Etat, les


évasions fiscales font parties intégrantes du scénario économique français. Ainsi, en 2010,
selon la Direction générales des finances publiques, plus de 75 000 français ont déclaré avoir
un compte bancaire à l'étranger. Il ne faut cependant pas oublié que ce chiffre n'est pas fixe.
Nous sommes en droit de nous poser cette question: Combien de français n'ont pas
déclaré posséder un compte bancaire hors de nos frontières?

Le manque à gagner fiscal de la France est estimé (nous parlons bien d'estimation du
fait de l'opacité des paradis fiscaux) entre 20 et 40 milliards d'euro. Cette somme n'étant pas
soumise aux impôts, la France se retrouve avec entrée d'argent en moins.

Explication:

Réalisé par Aymeric Bonnet 9 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

c. Le paradoxe du Royaume-Uni:

Le Royaume-Uni est un paradoxe à lui seul. Faisant partie des pays les plus touché par
les évasions fiscales vers les paradis fiscaux, il semble encourager ce système par
l'intermédiaire de ses dépendances comme l'Île de Man ou Jersey.
Le Royaume-Uni est rongé par les grands groupes d'audit que son KPMG ou Price
Water House Coopers. Richard Murphy, un des anciens comptable de KPMG a livré une
interview particulièrement intéressante sur le phénomène qu'est en train de vivre le
Royaume-Uni. Il est désormais consultant international et chercheur pour le réseau "Taxe
Justice Network", réseau décryptant et s'engageant contre les paradis fiscaux.
Interview du pire ennemi des sociétés d'audit, Richard Murphy:
" Je ne sais pas comment ces gens arrivent à dormir. Je ne pense pas que ce qu'ils font
soit moral. Ce qu'ils recherchent, c'est le meilleur moyen de faire voyager l'argent autour du
monde pour ne pas payer d'impôt. C'est ça leur business, et ils font payer d'énormes sommes
d'argent à leurs clients pour leur garantir qu'ils ne paieront pas leur taxe."
 Explication de la rupture fiscale au Royaume-Uni:
Le Royaume-Uni est le théâtre d'une lutte en les quatre plus grands cabinets d'audit
qui jonglent en permanence à la limite de la légalité. Souvent condamnés pour fraude
fiscale, rien ne les arrête. Leur principal objectif est de réduire l'imposition des plus riches en
faisant pression sur le gouvernement britannique.
Au Royaume-Uni, il y a deux systèmes d'imposition. Le premier pour les citoyens
britanniques, le second pour les étrangers choisissant de vivre au Royaume-Uni. Ce second
système s'appelle la "loi fiscale des non résidents".
Ce système d'imposition permet aux étrangers de ne payer uniquement que des
impôts sur leurs revenus anglais. Ils sont ainsi exemptés de taxe sur leurs revenus obtenus
dans le reste du monde.
Ainsi les personnes riches amassent richesses et biens, ce qui défavorise les citoyens
britanniques modestes. La valeur de l'immobilier britannique grimpant, il n'appartient donc
plus à la population mais aux riches.
Les anglais, eux, paient des taxes sur l'ensemble de leur revenu, quel qu’en soit
l'origine.
On peut donc clairement dire que le Royaume-Uni favorise la richesse aux origines.
Des divisions sont créées dans la société. Il s'agit donc bien d'un paradis fiscal: un endroit qui
accorde des avantages fiscaux différents aux gens qui ne sont pas citoyens par rapport à
ceux qui en sont citoyens.

Réalisé par Aymeric Bonnet 10 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

 Fonctionnement et de la politique financière du Royaume-Uni:

imposition sur les revenus hausse du prix de


anglais des résidents étrangers sentiment d'inégalité, l'immobilier
perte du sentiment
d'appartenance à une l'immobilier à forte
imposition sur tous les revenus société juste valeur appartient
des citoyens britanniques aux riches étrangers

L'inégalité créée par le système d'imposition ne permet plus aux anglais d'avoir
confiance. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir contourner les règles fiscales.
En décembre 2007, le gouvernement britannique a voulu réduire les avantages
concédés aux riches propriétaires étrangers. Ils ont alors menacé de quitter le pays et le
gouvernement a cédé en annulant la réforme.
 Le Royaume-Uni et ses satellites financiers:

10 1
2

3
9

4
8

5
7
6

Avec le centre financier de Londres et ses différents satellites, le Royaume-Uni fait


figure de mastodonte des paradis fiscaux. Il s'agit d'une place forte en Europe et il sera
difficile d'en changer tant elle est importante.

1 - Ile de Man 6 - Montserrat

2 - Iles Vierges britanniques 7 - Iles Caïman

3 - Guernesey 8 - Iles Turques et Caïques

4 - Jersey 9 - Bermudes

5 - Gibraltar 10 - Anguilla

Réalisé par Aymeric Bonnet 11 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

2. Les multinationales:
Nous avons choisi de présenter les "compagnie d'audit". Historiquement, elles sont
les précurseurs des compagnies off-shore et elles sont réparties dans le monde entier. Elles
ont pour principale activité, la certification des comptes des entreprises. Leur seconde
activité est de rendre plus compétitif leurs clients, en essayant de réduire leurs impôts par
tous les moyens. Voici les quatre plus grands groupes d'audit: KPMG, Deloitte, Price Water
House Coopers et Ernst and Young
Interview de Arnaud Chastel, président du cabinet d'avocat associé à PWHC:
"On a pas d'autre choix que de bouger. L'état français doit s'adapter. Certes c'est une
vision personnelle mais c'est important pour les entreprises, car aujourd'hui nous vivons dans
un monde ouvert, global. Les analystes financiers regardent la performance financière des
entreprises et si cette performance financière est altérée par une charge trop forte, notre
compétitivité en souffrira. Il est important de ce point de vue là d'avoir une fiscalité attractive
et compétitive."
On remarque grâce à cette déclaration, que les sociétés d'audit profitent de la
largesse de la loi fiscale française. On peut se demander qui fait les lois. Les sociétés d'audit
semblent ne pas s'y tenir et semblent créer les lois de fiscalisation.
Interview de John Whiting, responsable du département taxe de PWHC:
"Chaque pays, chaque paradis lève son impôt comme il l'entend. Par exemple, les
pays d'Europe, ils ont besoin d'impôts pour leurs services sociaux. Au contraire, les paradis
fiscaux ne lèvent pas ou peu d'impôts. Dans des pays comme la France ou la Grande-
Bretagne, il fait froid et il peut neiger, alors les états aident leur concitoyens. Dans un paradis
fiscal, même s'il fait froid, ou qu'il neige, leurs citoyens doivent se débrouiller. Ce sont deux
façons très différentes de considérer les choses. Les paradis fiscaux sont libres de choisir
comment ils veulent vivre."
On peut en conclure que les habitants du Ghana (voir partie sur le Ghana) peuvent
mourir de faim sans aucun aide de leur gouvernement, pendant que le riche anglais profite
du système fiscal ghanéen.

Réalisé par Aymeric Bonnet 12 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

3. Les criminels:

Les paradis fiscaux passent obligatoirement par la pègre. La pègre américaine est
l'exemple typique d'un système pouvant être utilisé par tous.

Meyer Lansky, figure légendaire de la pègre américaine, utilisa dès les années 1930
mes paradis fiscaux. Mais il n'est pas le seul, les spécialistes du blanchiment d'argent sale y
font bonne figure. Les paradis fiscaux sont devenus une évidence pour les criminelles. Ils leur
apportent une opacité fiscale, financière et juridique.

Cependant, les criminels vont bien plus loin. Ils ne font pas que déposer leur argent
dans les paradis fiscaux. Ils utilisent toutes les possibilités pour contourner le système. Selon
Callum McCarthy, patron de la FSA (Financial Services Authority), ils vont jusqu'à placer des
hommes à eux dans les institutions financières pour en comprendre tous les rouages.

 Objectifs:

Déposer l'argent sale dans les paradis fiscaux n'est pas qu'une vision à court terme. Si
cela permet aux criminels de poursuivre leurs activités illégales, l'objectif second est de
préparer leur retraite et l'avenir de leur famille. Cette sorte de passation se fait
généralement sur deux générations.

 Terrorisme:

On sait peu de chose sur l'argent du crime. Il est très difficile de connaitre le
cheminement des finances du terrorisme. On présume que le réseau Al-Qaida place une
partie de ses biens dans des banques situées à Dubaï, ainsi que dans un ensemble financier
genevois installé en Suisse, au Luxembourg et à Jersey.

Réalisé par Aymeric Bonnet 13 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

4. Les financiers:
C'est à partir des années 1950 que les banques américaines ont commencé à créer
des centres offshores dans le monde ce qui leur permettait d'échapper aux réglementations
en vigueur aux Etats-Unis. Détenant de plus en plus de filiales, les opérations financières
sont devenues plus nombreuses et le système s'est complexifié.

Les paradis fiscaux apparaissent pour les centres bancaires comme une solution à
leurs problèmes. Les aspects licites et illicites sont pris en compte. Ces dernières années, de
gros scandales internationaux ont éclaté. Les plus grandes banques mondiales étaient
impliquées (Citigroup, Société Générale, Chase Manhattan).

Nigéria:

En septembre 2000, la Federal Banking Commission suisse a rendu public les noms
des banques impliquées dans la gestion de l'argent détourné par l'ancien dictateur du
Nigeria, Sani Abacha : Crédit suisse, Crédit agricole Indosuez, BNP, Baring Brothers et
beaucoup d'autres.

Londres:

Suite à une enquête lancée par la FSA dans vingt-trois banques du centre financier
londonien, seules huit d'entre elles respecteraient les règles financières. Les quinze autres
établissements ont montré une faible volonté d'échapper aux réseaux de l'argent illicite.
Selon la presse financière, les groupes les plus connus seraient impliqués: Barclays, HSBC,
Merry Lynch.

Etats-Unis:

En février 2001, un rapport sur la participation au blanchiment d'argent des banques


américaines est remis par le sénateur démocrate Cari Levin. Tous les grands noms de la
finance américaine y sont présents: Citigroup, Bank of New York, Bank of America, J.P.
Morgan Chase. Ce rapport met en évidence le phénomène du "correspondent banking".

Correspondent banking: pratique permettant à une banque d’offrir ses services à une
autre banque située à l'étranger. Cette banque étrangère est alors appelée "banque
correspondante".

Ainsi, toutes les grandes banques américaines correspondent avec des milliers de
banques, ce qui leur rapporte énormément.

Clearstream:

Le journaliste Denis Robert a démontré comment la société luxembourgeoise


Clearstream a aidé les banques mondiales grâce à la mise en place d'une comptabilité
parallèle. Les comptes n'étaient pas publiés ce qui permettaient d'y faire circuler de l'argent
sal. Environ 15 % des transactions totales de Clearstream passaient par ses comptes
dissimulés.
Réalisé par Aymeric Bonnet 14 / 29
Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

5. Personnalités et riches:

 Actualité:

Le 17 janvier dernier, Julien Assange,


fondateur de WikiLeaks, s'est vu remettre par
Rudolf Elmer, ancien responsable de la banque
helvétique "Julius Baer", une liste de 2000
personnalités ou entreprises possédant des
comptes dans des paradis fiscaux.

Quarante hommes politiques y figurent.


Mais aussi des grosses fortunes américaines,
anglaises, allemandes et d'ailleurs.

 Ces personnalités qui profitent des paradis fiscaux:


Exemple des Rolling Stones:
Les Rolling Stones ont commencé à défiscaliser leurs impôts depuis les années 1970.
Alors que leur concert et leur droit d'auteur seraient imposés entre 17% et 20% au
Royaume-Uni, ils ne sont imposés qu'entre 1% et 2%. En effet, les Rolling Stones paient leurs
impôts dans les Antilles Néerlandaises, sans obligation de résidence. Encore mieux qu'au
Royaume-Uni.
Le paradoxe de Bono, chanteur du groupe U2:
Artiste très engagé politiquement dans la défense des intérêts de l'Afrique, Bono
s'est autorisé à demander aux grands chefs d'état du monde entier de lutter contre la
pauvreté et de consacrer plus d'argent public pour la recherche contre le SIDA.
Si les principes sont louables, il faut tout de même reconnaitre que Bono et son
groupe U2 ne font pas beaucoup d'efforts de leur côté. En effet, en 2006, le groupe U2 a
défiscalisé 117 millions d'euros de droit d'auteur en transférant aux Pays-Bas le siège de "U2
Limited", société s'occupant de la fortune du groupe.
Lakshmi Mittal, une fortune parmi d'autres:
La sixième fortune mondiale actuelle, Lakshmi Mittal est un résident britannique.
Comme nous l'avons abordé dans la partie consacrée au Royaume-Uni, le régime fiscal y est
appréciable. Ainsi Lakshmi Mittal ne paie presque plus d'impôts sur les revenus du groupe
de sidérurgie. Il aura tout de même fallu dépenser 120 millions d'euros pour avoir ce
privilège.

Réalisé par Aymeric Bonnet 15 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

B. Le fonctionnement des paradis fiscaux à travers les pays


1. L'Île de Jersey:
Après réflexion, les paradis fiscaux ne sont pas si éloignés de la France
métropolitaine. Il s'agit de Jersey située dans la manche et appartenant au Royaume-Uni. La
majorité des habitants de Jersey est banquier, avocat ou notable. Jersey gère quelques 650
milliard d'euros de capitaux financiers. A titre d'idées, les 650 milliard d'euros représentent
le double du budget de la France.
Cet argent est dissimulé derrière des sociétés écrans qui sont toutes dirigées par ce
qu'on appelle des "prête-nom".
 Explication du système des "prête-nom" (ou "homme de paille"):
John Christensen a fait partie de ce système et a prêté son nom pendant des années
à de grandes sociétés. Après s'être retiré, il a décidé de créer le plus grand réseau mondial
de lutte contre les paradis fiscaux.
Interview de John Christensen:
"Ici (à Jersey), tout le monde peut être un "homme de paille", un "directeur de paille"
ou encore un "actionnaire de paille". Moi-même j'étais un "homme de paille" pour plusieurs
entreprises quand je travaillais dans la banque. Ils ont toujours besoin de noms pour former
des compagnies off-shore. Dès qu'ils créent une société, ils me faisaient signer une lettre de
démission antidatée."
 Son fonctionnement:
"Les avocats et les banquiers touchent d'énormes salaires. Le problème c'est qu'ils ne
créent pas d'argent. En réalité, ils attirent des fortunes qui ont été créées dans d'autres pays:
en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud et en Amérique du Nord. Leur travail
consiste précisément à drainer les capitaux hors de ses pays vers les paradis fiscaux
uniquement pour échapper aux impôts."
C'est ainsi que fonctionne la majorité des paradis fiscaux. Grâce à un système fiscal
particulièrement tolérant et aveugle devant la provenance des fonds étrangers, Jersey gère
une quantité importante de biens.
2. Les Îles Vierges Britanniques:
Possession britannique située à côté des Etats-Unis, cette île très touristique (une
grosse majorité d'américain y viennent séjourner) détourne en toute légalité les impôts des
USA.
L'île est administrée par le gouverneur David Peray, un fonctionnaire du ministère
des affaires étrangères britannique. Les Iles Vierges Britanniques bénéficient d'un système
financier auquel il est très difficile d'y résister. En effet, le cadre de vie est non seulement
agréable, mais la mise en place de lois sur-mesure procure aux hommes d'affaire
l'opportunité de s'y installer pour se défiscaliser.

Réalisé par Aymeric Bonnet 16 / 29


Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux Monographie

Rien que l'an passé, 70 000 nouvelles sociétés se sont enregistrées dans les Iles
Vierges Britanniques. Les Iles Vierges Britanniques comptent 350 000 entreprises pour 18
000 habitants, soit un rapport de 19 entreprises par habitant.
90 sociétés spécialisées dans le montage de sociétés off-shore sont implantées dans
les Iles Vierges Britanniques. Elles argumentent que les sociétés s'enregistrant sur l'île
préservent la richesse, sur le plan commercial, elles permettent de faciliter les échanges
internationaux.
 Pourquoi un système aussi florissant?

Plus de personnes riches


que dans les années 90 Succès des sociétés
de défiscalisation
Plus de transactions
défiscalisation
Richard Parson, directeur de Harney, société spécialisée dans la création de sociétés
off-shore: "Les clés de la réussite appartiennent à ceux qui possèdent une compagnie off-
shore. Les partenaires commerciaux cherchent des lieux neutres sans intervention des états."
Chaque compagnie située dans les Iles Vierges Britanniques rapporte 300 euros par
an, soit un total de 90 000 000 d'euros par an. Cela encourage toujours plus à ce que les lois
financières soient de plus en plus avantageuses. On peut rajouter à cela que la mise en place
d'une société off-shore se fait en trois jours, que l'on peut payer par carte bancaire et que
les papiers à fournir ne sont pas nombreux (photocopie de passeport, justificatif de
domicile). Cela permet aux étrangers de ne presque plus payer d'impôt français.
 Fonctionnement des Îles Vierges Britanniques:
Dans les Iles Vierges, la finance est un secteur très puissant et très dynamique. Ce
secteur est dirigé par la commission des finances. Il est indépendant du gouvernement.
Cependant les lois sont faites par le gouvernement.
Le gouvernement est donc responsable de la mise en place d'un paradis fiscal
permettant aux entreprises de ne pas être fiscaliser sur leurs achats et ventes.
Interview de Lorna Smith, Directrice du Centre Financier International:
"Nous n'aimons pas cette expression de "paradis fiscal", nous sommes un centre
financier international comme d'autres places financières: Dubaï, Londres, New-York, Hong-
Kong."
"Je n'encourage pas ces pratiques, mais si vous pouvez le faire, que c'est légal et
profitable, alors c'est ainsi."
Le problème n'est donc pas le même que celui du Ghana. Un petit nombre
d'habitants, un secteur touristique qui fonctionne parfaitement, et des entrées d'argent qui
permettent un développement sans fin.

Réalisé par Aymeric Bonnet 17 / 29


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

A. L'histoire des luttes des paradis fiscaux

La lutte internationale contre les paradis fiscaux a commencé en 1920 avec la SDN
(Société des Nations). Cette année-là, elle a traité de la double imposition « des personnes
ou des entreprises qui développent une activité économique dans un pays différent de celui
de leur domicile ou établissement principal ».

En 1922, la SDN a étendu son mandat à l'évasion des capitaux pour échapper à
l'impôt.

Le président Roosevelt, engagé dans une croisade budgétaire et morale, a lancé en


1937 son ministre des Finances Henry Morgenthau sur le sujet. Son rapport m'était en avant
que si les Etats-Unis voulaient y mettre le prix, ils pourraient savoir qui fraude.

L'OCDE reprend le flambeau en 1960. Il n'en résultera qu'une simple


recommandation en 1977. Il faudra attendre 1998 pour qu'une avancée se fasse: l'OCDE
publie pour la première fois la liste noire des paradis fiscaux.

1998 voit également la création d'ATTAC, suite à la rédaction d'un éditorial du Monde
diplomatique : « Désarmer les marchés » (décembre 1997).

En 1999, le GAFI publie lui aussi sa liste de paradis fiscaux douteux mais selon des
critères différents.

Mais cette liste perdra une partie de sa crédibilité au moment du gouvernement


Bush. En effet, son ministre des finances, Paul O'Neil déclara: "les États-Unis ne soutiennent
pas les efforts visant à dicter à quelque pays que ce soit ce que devraient être ses taux
d'imposition ou son système fiscal et ne participeront à aucune initiative visant à harmoniser
les systèmes fiscaux ".

B. Au niveau de l'Europe
Aucune loi européenne n'existe. Cependant certains accords ont été mis en place :

Réalisé par François Blouin 18 / 29 dictatures-du-p


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

Plusieurs associations ou groupes dont l'Europe est membre existent:

OCDE: Organisme principal de lutte des paradis fiscaux au niveau des états. Il est
constitué de 34 pays au niveau mondial:

• Liste des paradis fiscaux dans le monde selon l'OCDE:

Liste Noire: Etats ou territoires qui ne se sont pas engagées à se conformer aux
standards internationaux:

Le Costa Rica, la Malaysie (Labuan), les Philippines et l’Uruguay. Depuis le G20, ces 4
états ayant pris l’engagement de se conformer aux normes fiscales internationales, ils ont
tous été retirés de la liste Noire et figurent désormais sur la liste grise.

Liste Noire des Etats et territoires non coopératifs (ETNC) vis-à-vis de la France:
Valable à compter du 1er janvier 2011 et durant un an, a été actualisée par un arrêté du 14
avril 2011:

Liste Grise: Etats ou territoires qui se sont engagés à respecter les standards
internationaux mais ont à ce jour signés moins de douze accords.

 Le Chili ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 14 décembre 2009.
 Singapour Liechtenstein ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 13
novembre 2009.
 Le Liechtenstein ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 11 novembre
2009.
 La Suisse ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 24 septembre 2009.
 Monaco ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 24 septembre 2009.
 L’Autriche ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 22 septembre 2009.

Réalisé par François Blouin 19 / 29 dictatures-du-p


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

 La Belgique ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 16 juillet 2009.
 Les Bermudes ne figurent plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 3 juillet 2009.
 Le Luxembourg ne figure plus sur la "liste grise" de l’OCDE depuis le 8 juillet 2009.

GAFI: Le Groupe d'action financière (GAFI) est un organisme intergouvernemental qui


a pour objectif de concevoir et de promouvoir des politiques de lutte contre le blanchiment
de capitaux et le financement du terrorisme à l'échelon international. Cet organisme donne
plutôt les lignes de conduite à adopter où des conseils. En aucun cas les normes que veut
mettre en place le GAFI sont impératives.

ATTAC: C'est une association altermondialiste, qui n'est pas pris en compte par les
gouvernements, et qui a un rôle d'information. Leur moyen d'action principal est la
manifestation.

Action Place Financière: ONG suisse qui s'oppose à la fuite des capitaux et aux fonds
des dictateurs bloqués dans les banques suisses. Elle agit en faisant des campagnes et du
lobbying. Il a plus de pouvoir que les autres car elle fait des actions concrètes:
• Après le règne de Baby-Doc (Haïti), elle a permis de geler certains de ses
comptes pour pouvoir les rendre à Haïti.
• AFP a permis de redonner l'argent qu'avait laissé Joseph-Désiré Mobutu
(Congo) sur des comptes suisses.

Tax Justice Network: C'est une organisation qui a pour but d'analyser, de rechercher
et d'expliquer le rôle de la taxation, des impacts sur les paradis fiscaux, sur les exonérations
de taxes. Il veulent réformer les pays. Il font également un classement des paradis fiscaux.

On peut voir que ce sont des organismes plus ou moins reconnus par les états et qui
n'ont que peu de poids face aux fraudes existantes. Mais les états luttent contre les
trafiquants: le trafiquant d'armes Viktor Bout a été arrêté. Il possédait 6 entreprises dans le
Delaware.

Pourquoi l'Europe et les pays luttant contre les paradis fiscaux ne les ferment pas?

La lutte des pays est surtout concentrée sur les fraudeurs, trafiquants. Mais ils ne les
ferment pas car les pays ont besoin de paradis fiscaux. En effet, une partie des grosses
entreprises des pays qui luttent contre les paradis fiscaux ont des capitaux dans des paradis
fiscaux. Supprimer les paradis fiscaux reviendrait à faire tomber l'économie mondiale. En
effet, en juin 2008, la France possédait 532 milliards d'euros dans les paradis fiscaux.

On peut conclure sur le fait que la lutte contre les paradis fiscaux est une sorte
d'hypocrisie de la part des états du monde entier car une partie de l'argent des plus grosses
banques et entreprises se situe dans des paradis fiscaux. Pour Jacques Attali, économiste
reconnu, les réunions du G20 pour traiter des paradis fiscaux, "c'est comme organiser une
réunion d'alcooliques anonymes dans un bar à vins".

Réalisé par François Blouin 20 / 29 dictatures-du-p


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

C. Liens entre la stabilité de la planète et les paradis fiscaux

Les paradis fiscaux permettent la libre circulation mondiale de l'argent. Or pendant la


crise, les entreprises ont pu cacher de l'argent et faire des bénéfices grâce à la fiscalité de
certains pays. Ces sommes énormes, qui ne sont pas soumises aux lois, peuvent être
réinvesties (par exemple, dans l'immobilier), ce qui peut entrainer une inflation de certains
marchés ainsi que des spéculations.

Par exemple, des hedge-funds qui génèrent beaucoup d'argent et qui disparaissent
aussi vite qu'ils disparaissent.
La dernière réunion du G20 permet de confirmer que les paradis fiscaux est un sujet
très sensible qui peut menacer l'économie mondiale. En effet, Nicolas Sarkozy a fait un appel
à la communauté internationale pour lutter contre les paradis fiscaux. Il a cité comme
paradis fiscal l'Uruguay. Or l'Uruguay n'a pas apprécié et a accusé le Brésil et l'Argentine,
membres du G20, d'avoir organisé cette manœuvre car les brésiliens et argentins profitent
de l'Uruguay comme paradis fiscal pour payer moins d'impôts. Un sénateur a même proposé
de rompre le partenariat du Mercosur, le marché commun du sud, si la nouvelle présidente
argentine Cristina Kirchner ne se désolidarisait pas des propos tenus par Sarkozy.

• Stabilité écologique: un tiers des filiales des entreprises pétrolières sont dans des
juridictions offshores. Donc les bénéfices de ces sociétés sont opaques. Ces mêmes sociétés
peuvent, pour perdurer ou augmenter encore plus leurs bénéfices, utiliser la corruption pour
rester en placer dans des pays qui leur sont parfois hostiles.

Par exemple, Total dédommage certains membres du gouvernement iranien


(plusieurs millions de dollars) pour garder ces concessions de pétroles.

• Faim dans le monde et corruption: pour certains pays qui sont encore gouvernés
par des dictatures, l'argent des dictateurs ou pays gouvernés par des dictateurs sont sur des
comptes dans des paradis fiscaux(comme la suisse). Cet argent pourrait être réutilisé pour
développer le pays à qui il appartient.

Or cet argent, qui provient de pays développés ou entreprises, est utilisé pour de la
corruption et piller les ressources premières de ces pays (diamant, café, bois, armes):
• Angola: un des premiers pays pétrolier d'Afrique, a des membres de son
gouvernement corrompu: le FMI a déclaré en 2002 ne pas pouvoir prendre en
compte 900 millions de dollars dû a une grande corruption
• France, quatrième exportateur mondial, a vendu des armes de 2005 à 2009 à
des pays dirigés par des dictateurs comme la Libye ou la Syrie selon Amnesty
International.

La corruption empêche le développement d'un pays. Mais il y a amélioration de la


corruption au niveau mondial. Voici l'état de lieux en 2006:

Réalisé par François Blouin 21 / 29 dictatures-du-p


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

Désormais, voici la situation en 2010:

Comme on peut le voir, il y a une amélioration dans certains pays d'Amérique du sud
et d'Asie. Ces améliorations coïncident avec le développement de ces pays.

Ce sont ces mêmes pays qui ont le plus gros taux de pauvreté, de famine et de
guérilla dans le monde.

Mais une fois encore, la conclusion a tirer de ces exemples, c'est que les pays sont
hypocrites et avares: la France qui fournit des armes à des dictateurs alors qu'on lutte contre
ces mêmes dictateurs quelques années plus tard, la même France qui demande à la
communauté internationale de lutter contre les paradis fiscaux et les trafiquants alors que
c'est l'un des pays qui trafique le plus d'armes.

Réalisé par François Blouin 22 / 29 dictatures-du-p


La lutte contre les paradis fiscaux Monographie

D. L'autorégulation privée

Autorégulation privée: Cela consiste à ce que les acteurs privés (entreprises,


banques, etc.) définissent leurs propres règles de bonne conduite en ce qui concerne les
paradis fiscaux.

Du point de vue des banques, cela s'est traduit par une lutte contre le blanchiment
d'argent. En 2000, dix grandes banques internationales se sont réunies pour définir des
règles qui consistent à se renseigner sur ses clients: qui sont-ils? Quels sont les bénéficiaires
des comptes ou des entreprises? Ce sont les principes de Wolfsberg.

Mais un problème se pose: jusqu'à quel point se renseigner sur ses clients?

Comme les enquêtes sont faites par des spécialistes de la gestion des clients fortunés,
les banques peuvent continuer à traiter avec les trafiquants. Le jour où les affaires de
trafiquants viennent à être divulguées, les banques pourront incriminer les spécialistes.
Par conséquent, on peut dire que les principes de Wolfsberg sont un prétexte qui permet aux
banques de ne pas avoir de pressions vis-à-vis des états qui luttent contre les trafiquants.

Au niveau des entreprises, des groupes ont rédigé des codes de bonne conduite des
affaires, comme Lafarge, Nike, Auchan, ...

Quel est l'intérêt pour ces entreprises de faire un code de bonne conduite?

Lafarge est un grand groupe de construction qui a des contrats avec l'état. Etre
transparent est important pour qu'ils continuent à obtenir des contrats sachant que l'état
français met un point d'honneur à lutter contre les paradis fiscaux. Cela leur évite également
d'avoir une mauvaise image pour l'opinion publique, ce qui compte énormément pour des
groupes.
Pour Nike, c'est aussi une question d'image car on a beaucoup parlé d'eux en tant
qu'employeur d'enfants exploités et sous payés.

Le problème de ces codes, comme les principes Wolfsberg, sont créés par les
entreprises elles-mêmes. Ces ne contraignent pas vraiment mais permettent d'avoir une
bonne image. Ce sont encore plus des prétextes que des solutions concrètes.

La conclusion finale sur cet partie est que, bien qu'il y ait des organisations de lutte et
que les états ont également une politique de lutte contre les paradis fiscaux, on voit
qu'aucune action vraiment concrète permet de lutter efficacement car les états sont
dépendant de ces paradis fiscaux. Mais la communauté internationale essaye principalement
d'empêcher les trafiquants et fraudeurs de continuer à utiliser les paradis fiscaux. Si les états
montrent qu'ils veulent lutter contre les paradis fiscaux, c'est parce qu'il veulent que leur
opinion publique les soutiennent.

Réalisé par François Blouin 23 / 29 dictatures-du-p


Conclusion Monographie

Nous avons vu lors de cette monographie que les origines des paradis fiscaux sont
diverses, de même que leurs utilisations, bien plus que ce que leur image médiatique ne
laisse entendre. Les paradis fiscaux ont su prendre une place importante dans le
fonctionnement de l’économie mondiale.

La complexité et l'opacité des flux financiers internationaux qui y circulent favorisent


la fraude fiscale, la criminalité financière, le blanchiment d’argent, et affaiblissent les
économies des États. Cependant les paradis fiscaux ont d'autres visages, en effet ils facilitent
les transactions financières internationales comme les prêts, les investissements et les
assurances.

Il est impossible de juger de leur impact réel sur l’économie et la croissance mondiale,
non seulement parce qu’ils sont les garants de l'opacité d'une partie des flux internationaux,
mais également parce qu’après un siècle de pratiques, nombres d'acteurs économiques sont
dépendant de leur existence , nos économies ont donc intégré leurs existences et utilisent
leurs services.

En effet, l’ampleur croissante du phénomène nous montrent clairement la nécessité


de ceux-ci, cependant les paradis fiscaux exercent une pression à la baisse sur les
réglementations fiscales de certains états comme par exemple le Royaume-Uni ou l'Irlande.
Certes tous les états n'ont pas adapté leur stratégie économique autour de pratique
offshores mais chacun d'eux doit en tenir compte.

Certains pays cherchent également à freiner cette engouement pour les paradis
fiscaux c'est pourquoi l'OCDE à été fondé afin de répertorier les paradis fiscaux et de limiter
leurs actions sur l'économie. Cependant depuis la crise financière que traverse le monde les
actions de l'OCDE et sa dimension semblent grandir. L’union européenne étant un des
acteurs majeur de l'économie planétaire elle est également la première opposante aux
systèmes des paradis fiscaux.

Mais aujourd'hui est-il possible de lutter contre ces paradis fiscaux qui sont des
acteurs de premier ordre de la mondialisation et du système économique global ? De plus on
peut se demander si les grandes puissances ont réellement le désir de voir ces paradis
fiscaux disparaître?

Réalisé par Germain Fougeray 24 / 29


Résumé Monographie

La notion de paradis fiscal est née durant l'antiquité, et n'a cessé de se développer sur
plusieurs aspects : la réduction des taxes fiscales pour les entreprises étrangères afin d'attirer
celles-ci. Ensuite la mise en place d'un secret bancaire de plus en plus strict et plus
récemment la création des euro-dollars à permis les échanges de capitaux sans contrôles et
ainsi rendre opaque une partie des flux financiers internationaux. Aujourd'hui ces trois
critères se retrouvent dans les paradis fiscaux et permettent à de nombreux acteurs de
passer outre les législations financières des états.

Dans le monde des paradis fiscaux quelques grands acteurs se démarquent. Parmi
eux nous trouvons les pays riches et en voie de développement (pays de l'Union
européenne , Etats-Unis, Chine ...), les multinationales, les criminels, les financiers ainsi que
des personnalités de tous horizons. Les paradis fiscaux ont donc su s'imposer comme un
acteur incontournable de la mondialisation. Actuellement les évasions fiscales mondiales
s'estiment à plus de 1500 milliards de dollars. Cela a pour conséquence d'augmenter les
risques de crises financières globales, c'est pourquoi les états ont décidé de lutter contre les
niches fiscales.

L'OCDE a donc été créé afin de recenser et de limiter les actions des paradis fiscaux
sur les économies. Cependant dans ce monde où la mondialisation et l'émergence de
nouvelles économies et de plus en plus rapide, la lutte semble dérisoire en comparaison de
l'influence des paradis fiscaux sur le système financier global.

240 mots

Réalisé par l'ensemble du groupe 25 / 29


Source Monographie

 L'histoire des paradis fiscaux ...................................................................................... 3


Les paradis fiscaux. Collection Repères. Auteur: Christian Chavagneux et Ronen Palan

 Les acteurs et le fonctionnement des paradis fiscaux .................................................. 7


Reportage: Paradis fiscaux: la grande évasion

http://offshore-blog.org/les-criminels-et-les-paradis-fiscaux.html

 La lutte contre les paradis fiscaux .............................................................................. 18


http://offshore-blog.org/encadrement-de-l-activite-des-paradis-fiscaux.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/07/la-speculation-ennemi-
insaisissable-de-l-europe_1348277_3234.html

http://www.rue89.com/2010/04/02/corruption-et-pollution-total-nen-a-pas-fini-
avec-la-justice-145580

http://www.lafarge.fr/102804-Publication_group-Code_of_business_conduct-fr.pdf

http://www.glose.org/CEDCACE3.pdf

26 / 29
Annexe: Comment créer son paradis fiscal sur le web? Monographie

27 / 29
Annexe: Comment créer son paradis fiscal sur le web? Monographie

28 / 29
Annexe: Comment créer son paradis fiscal sur le web? Monographie

29 / 29