Vous êtes sur la page 1sur 28

GROUPE OFFICE CHERIFIEN DES PHOSPHATES

DIRICTION Production MEA – Beni Idir Service Approvisionnement -G.


stocks
IDK/MM/AS

 PERIODE DE STAGE : Du 30 Avril au 25 Mai 2018.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 1


 NOM ET PRENOM : ACHAQ AYOUB
 CYCLE : 2ème Année Licence professionnelle.
 FILIERE : Gestion de la Chaîne Logistique.

 SOCIETE D’ACCEUIL : OCP

SOMMAIRE

I. Remerciements

II. Introduction

III. OCP

1. Historique
2. Fiche technique
3. Filiales
4. Organigramme
5. Missions
6. Description sur l’unité béni-idir

IV. Service d’approvisionnement

1. Définition du service approvisionnement


Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 2
2. Rôle du service approvisionnement
3. Expression d’un besoin
4. Critique de la demande de marchandise
5. L’organigramme d’IDK/TA/S

V. Sections du service approvisionnement


1. Secrétariat
2. Achat local
3. La codification
4. Gestion Fuel
5. Réception

VI. La gestion des stocks

1. Définition de la gestion des stocks


2. Différents type de stocks
3. Avantages et inconvénients de stock
4. Les méthodes de gestion des stocks

VII. Les Travaux effectués


VIII. Conclusion

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 3


Ce stage a nécessité tout au long de sa durée l’aide et le
soutien de plusieurs personnes.

Je tiens encore à remercier Mr O.MANSOURI le chef du service

IDK/TA/S.

Je veux remercier également tous les membres du service


approvisionnement et gestion des stocks de BENI-IDIR en particulier :
Mme F.RADOUANE, M.JAMALI, M.YOUSSEF et M.HAJJAD pour
leurs disponibilités et leurs soutiens.

De façon générale, je tiens à remercier tout le groupe OCP pour


sa grande hospitalité pour tous les Stagiaires.

MERCI.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 4


Toute formation professionnelle doit être suivie d’une
période de stage, c’est la raison pour laquelle, j’ai effectué, du
30/04/2018 au 25/05/2018, un stage au sein du groupe OCP.

L’objectif de ce stage est de compléter les connaissances


acquises par l’analyse des cas pratiques, de découvrir les
compétences exigées pour mieux s’adapter au milieu du travail
et de manifester les qualités personnelles dans la réalité
concrète de la vie professionnelle.

Le stage réalisé s’est avéré très intéressant et très


enrichissant pour mon expérience professionnelle.

L’objectif de ce rapport est de présenter d’une manière


synthétique les informations acquises durant mon expérience au
sein de la section approvisionnements.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 5


Le groupe Office Chérifien des Phosphates, fut crée par le
Dahir du 07 août 1920 qui réservait à l’Etat du Maroc les droits
de recherche, d’exploitation et de commercialisation du
phosphate afin d’éviter que les richesses ne tombent aux mains
des organismes privés.
La production géologique qui a commencé vers 1908, a
relevé les premiers indices des phosphates au Maroc en 1921
dans la région D’OULED ABDOUN de Khouribga. L’exploitation
effective du phosphate marocain fut entreprise à partir du février
de la même année dans la région d’Oued Zem sur le gisement
d’OULED ABDOUN. Le premier mars de la même année
l’ouverture de la recette 1 de Boujniba a eu lieu et le premier
train de phosphate a pris son chemin vers le port de Casablanca
le 30 juin sur une voie large de 1.60m.
La mise en exploitation d’un nouveau gisement à Youssoufia
dans la région de Gantour à 80 Km de Safi où la teneur de
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 6
phosphate est de 70% BPL est bien inférieure à celle du
phosphate de Khouribga mais elle reste supérieure à celle des
gisements exploités dans les autres pays.
En 1929, les demandes du phosphate marocain ont connu
un brusque abaissement à cause de la crise mondiale
économique qui demeurait jusqu’à la seconde guerre mondiale.
En effet en 1939 la guerre commença et les relations
commerciales avec un grand nombre de pays furent rompues.
Après, la restriction du secteur agricole des pays européens
exigea des qualités croissantes d’engrais et les exploitations de
l’O. C. P reparts en flèche.

Depuis sa création l’OCP avait pour buts :


 La récupération maximale de gisement.
 La satisfaction de la demande en quantités et qualités.
 La compression des dépenses.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 7


 Raison sociale : Groupe office chérifien des phosphates.
 Siège social : Angle route d’El Jadida, boulevard la grande
ceinture, Casablanca.
 Statut juridique : S.A
 Date de création: 7 août 1920.
 Date de début d’extraction : 1er mars 1921.
 Date de début d’exportation : 23 juillet 1921.
 Date de naissance du Groupe OCP : 1975.
 Directeur général : M. Mustapha TERRAB.
 Effectif du personnel : 24 000 agents dont 722 ingénieurs et
équivalents.
 Activité du Groupe : extraction, traitement, transformation et
commercialisation des phosphates et leurs dérivés.
 Centre de production : 4 centres d’exploitation minière :
KHOURIBGA, BENGUERIR, YOUSSOUFIA, BOUCRAA et 2
centres de transformation chimique : Safi et JORF LASFAR.
 Contrôle : Exercé par le conseil d’administration et présidé
par le 1er ministre.
 Part du marché : 26.2% du marché mondial et participe au
PIB de 3%. , Chiffre d’affaire annuelle : environ 16.6 milliards
de DHS.
 Actionnariat: l’Etat marocain.
 Registre de commerce: 40327.

 Téléphone : 022 23 00 25/Boite postale : 5196


 Fax: 022 23 05 69.
 Site web: www.ocpgroup.ma
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 8
Afin d’assurer la meilleure gestion de cette grande entreprise,
l’OCP a crée des filières à savoir
CERPHOS : Centre d’étude et de recherche des
phosphates minéraux, sa mission est d’organiser et exécuter
toute activité d’analyse, d’étude et de recherche scientifique et
technique liée directement ou indirectement à l’exploitation du
produit et ses dérivées.

FERTIMA : Société marocaine des fertilisants, son but est


de commercialiser les engrais à l’intérieur du pays en
provenance des unités chimiques du groupe O.C.P.

MAROTEC : Société marocaine des réalisations techniques


et d’ingénierie.

MAROC CHIMIE et MAROC PHOSPHORE : sont chargées


de produire l’acide phosphorique et l’engrais.

MARPHOCEAN : Il est spécialisé dans le transport maritime


de l’acide phosphorique et autre produits chimiques.

SOTREG : Société de transport régional, est chargée du


transport du personnel du groupe O.C.P.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 9


Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 10
1) L’extraction:
C’est une opération qui se fait soit en découverte, soit
au souterrain, cette opération consiste à extraire le phosphate
de la terre et s’exécute en quatre phases, forage, sautage,
décapage défruitage.
2) Traitement:
C’est une opération qui se fait après l’exécution vers les
ports de casa, SAFI ou El Jadida, à distinction des déférents
pays importateurs.
3) Transport:
Une fois le phosphate extrait puis traité, il est transporté
vers les ports (Casablanca, Safi, El Jadida) pour son
exportation vers les différents pays du monde.
4) Vente:
Le phosphate est vendu selon les demandes des clients soit
après traitement, soit transformé en engrais, acide
phosphoriques ou acide sulfuriques aux industries chimiques.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 11


1. Séchage :

En vue de diminuer le coût des frais de transports, l’unité de séchage


consiste à éliminer l’eau de phosphate, et de cette opération se fait en
brossant, ce dernier dans des fours sécheurs tournant avec une masse
gazeuse, chaude produite par combustion de fuel-oil N°2.

2. Enrichissement à sec :
Après attribution du produit déjà séché dans l’usine de Séchage, le
procédé de traitement consiste une classification pneumatique qui en
élimine les fines.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 12


DEFINITION
L’approvisionnement couvre l’ensemble du processus qui commence avec
l’apparition d’un besoin jusqu’à la distribution de la marchandise
conforme.
Approvisionner, c’est satisfaire les besoins des servies de maintenance,
en leur assurant une disponibilité constante des pièces de rechange et
des matières consommables, tout en tenant compte de prix de qualité
matières des articles stockés et qualité prix.

LE ROLE DE SERVICE APPROVISIONNEMENT


Le service approvisionnement joue un rôle primordial dans les résultats
financiers de la direction traitement, il met à la disposition des différents
services les marchandises nécessaires pour l’exécution de leurs tâches.
Ce service comprend un magasin implanté dans l’unité de BENI-IDIR.

EXPRESSION D’UN BESOIN

Définition :
Le système d’approvisionnement appliqué actuellement par l’O.C.P. Il est
basé sur trois méthodes différentes : DAP, DA et Accord cadre.
a) Demande d’achat prévisionnel :
Méthode périodicité variable et quantité constante qui est appelée DAP,
établit une fois par an selon un calendrier DAP

Etablissement des prévisions :

Les services utilisateurs demandent de IDK/TA/S leurs besoins


prévisionnels sur la base des états de préparation des prévisions par livret
et marques par toutes les informations citées ci après : désignation des

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 13


articles, un récapitule des consommations des 5 années antérieurs,
enregistrés de services de IDK/T et sans distinctions.

b) Demande d’achat :

Méthode périodicité fixe et quantité variable qui est appelée DA,


déclenché au fur et à mesure du besoin et dans le cas des demandes
d’articles nouveaux.

c) Accord cadre :

Définition :

L’accord cadre est un contrat conclu entre l’OCP et les fournisseurs


pour lui permettre d’accuellir une marchandise dans un délai bien
déterminé avec un prix fixe.

Les avantages d’un Accord Cadre :


- La disponibilité de la marchandise
- La réduction de coût de stockage
- Prix fixe
- Délai de livraison bien déterminé

d) Demande de marchandise :

Etablie par l’utilisateur en quatre exemplaires, lors de l’expression des


besoins. Les exemplaires (1, 2,3) sont adressés au service
approvisionnement pour traitement. L’exemplaire n°4 reste comme
souche par le demandeur. La demande de marchandise notée DM
numérotée comporte des renseignements qui sont les suivants : nom du
service utilisateur, marque, type, numéro fabrication, référence, quantité,
code unité, le code O.C.P.

4) Critique de la demande de marchandise :

Les difficultés qu’entravent la bonne circulation de la DM qui peuvent


provoquer un retard sont :
Les articles qui ne relèvent pas de la marque.
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 14
Les articles inconnus, les codes qui ne correspondent pas aux
références (erreurs des utilisateurs).

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 15


SECRETARIAT
Le bureau de secrétariat se rattache directement à Monsieur l’ingénieur
Chef du service IDK/TA/S C’est ainsi qu’il s’occupe de l’accroissement
des différents besoins liés au travail du service.

Les Activités De Secrétariat :

Le bureau de secrétariat exécute les tâches suivantes :

 Surveillance et contrôle des courriers provenant des directions du


groupe O.C.P. ainsi que les filiales, aussi elle fait la coordination
entre les différentes divisions et les servies des IDK/TA/S.

 Mise du courrier dans des parapheurs selon son importance et son


degré d’urgence et considération afin de le doter au Chef de la
division pour qu’il le consulte, le vise et désigne ses remarques.

 Disposition et organisation des rendez-vous ainsi que les appelles


téléphoniques et le planning des réunions des différents ingénieurs.

 Mise à jour d’un nombre des dossiers qui concernent les prévisions
et conjonctures, le matériel, projets ou les relations de la division.

 Disposition des différents dossiers confidentiels.

ACHAT LOCAL
Processus des achats :
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 16
Principe des achats :

 Réception des DM (Demandes de Marchandises) des services IDK/T


après contrôle par section codification ;
Contrôle et validation des DA par catégorie fournisseurs ;
Réception des DA validés du service informatique ;
Envoi des DA validées à la signature par la hiérarchie, accompagnée
de la justification et la procédure d’urgence en cas urgent ;
Envoi des DA à IDK/A après les avoir contrôlé ;
Edition de la demande instruite ;
Lancement des appels d’offres (demande de prix) ;
Réception des offres ;
Ouverture des dossiers
Envoi des dossiers (DP et les offres à la section concernée) ;
Envoi des offres à la section achat de l’entité du service demandeur.
Formulation des avis techniques ;
Mise à jour des dossiers, et registres ;
Solder et archiver des dossiers en cas de réception de marchandises
au titre des commandes et établissement des CRR.

CODIFICATION
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 17
1/ La codification des Stocks:
 Codification des Articles :
 La codification des Articles permet d’assurer une
correspondance bijective constante entre un article
quelconque et un numéro chiffré qui permettra d’accéder à
tous les renseignements mémorisés.
 Un et un seul qui doit rester valable, jusqu’à sa
disparition quelque soit l’évolution du Stock ou le
changement du lieu de stockage.
 Codification des livrets :
Les livrets sont numérotés de 00 à 99, chaque livret
regroupe les articles de la même famille classé par numéro de
code croissant livret.
 Codification des Marques :
La classification des pièces de rechange se fait par marque
et chaque marque est repérée par un numéro à trois chiffres .
 Un code type1 est déterminé comme suit :

X XX XXXXX
Permettant de repérer Numéro du ordre chronologique
livret du livret
Le type 1
 Un code type 2 est déterminé comme suit :

X XXX XXXXX
Permettant de repérer Code de la N° d’ordre
marque chronologique dans
Le type 2
la marque
GESTION DU FUEL
La section (Gestion de Fuel) à pour but d’approvisionner chaque
quinzaine les services de production basant sur la prévision journalière
exprimée pour assurer le fonctionnement des usines (Séchage UB,
Séchage COZ, et calcination).
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 18

Principe de gestion de fuel :


Demande d’achat prévisionnel selon une consommation annuelle.

Demande de livraison régulièrement pour période de 15 jours exclu


le Samedi, le Dimanche et les jours fériés.

Etablir un rapport journalier pour toute situation (entrée, sur roue,


consommée).

Envoi des correspondances en cas de retard de livraison

RECEPTION
Définition :
C’est l’action d’acquérir une marchandise suite au besoin des utilisateurs
lancé par une demande d’achat exceptionnel (DA) ou prévisionnel (DAP)
ou un bon de sortie transfert. Les documents nécessaires à la réception
sont :

1-BORDEREAU D’EXPEDITION :
Il est sous forme d’un bordereau établi par le service achat en
deux exemplaires.
L’original est remis au chauffeur du camion avec le BLF qu’il
remettra dès son arrivée à la réception (organisation logistique).

BE : c’est une pièce justificative qui permet au réceptionnaire de faire le


contrôle quantitatif du matériel en provenance de l’extérieur.

2-BON DE LIVRAISON (BLF) :


C’est un document commercial établit par le fournisseur avec le matériel
demandé comme justification de la livraison

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 19


3- LA COMMANDE :
C’est une pièce juridique et commerciale qui engage en premier lieu après
une analyse des offres reçues, le fournisseur doit respecter la qualité, la
quantité aussi que le client doit respecter le délai du paiement, les
résultats obtenus sont établis dans un tableau comparatif qui contient les
critères suivants :

*désignation, référence des articles sollicités


* prix
* quantité
* code nomenclature OCP
*délais

4-COMPTE RENDU DE RECEPTION (CRR) :

Après réception d’un bien demandé par un utilisateur, le magasinier


réceptionnaire doit établir un compte-rendu de réception.

CRR contient les renseignements suivants :


Le N° de CRR
 code nomenclature OCP
 Le code DIRECTION
 La date de réception de marchandises
 Le numéro de commande pour l imputation
 La désignation de l’article en clair
La quantité reçue
 Le fournisseur
 Moyenne de transport
Code de mouvement

5- LES ROLES DU CRR :

Il atteste la conformité ou la non-conformité d’une


marchandise, il peut décider le paiement ou le non paiement d’un
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 20
fournisseur et de base pour le traitement mécanographique (entrée ou
annulation).

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 21


Avis d’arrivée destiné aux
OUI utilisateurs NON

On fait un compte rendu

(Non-conformité)
Stock de la Marchandise

Réclamation à l’acheteur
avec cause de refus
XX
X
Co
rp

Blocage du paiement

Définition de la gestion des stocks:


Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 22
Les stocks sont gérés par type d'emplacement et par articles, lots,
dates d'expiration et numéros de série.

Les opérations de réapprovisionnement peuvent être gérées à partir


d'indicateurs définis par produit et par magasin, tels que les quantités, les
seuils de réapprovisionnement et les délais de livraison. L'organisation
hiérarchique des emplacements agit en cascade sur ces paramètres de
gestion.

L'ensemble des mouvements de stocks planifiés est regroupé dans


une unique table, afin d'avoir une vision à date des quantités disponibles
par produit et pour chaque niveau de la hiérarchie des emplacements.

Différents types de stocks


Les stocks détenus par l’entreprise industrielle peuvent être divisés en 3
catégories:

 Les matières premières, et consommables.


 Les produits semi-finis (également dénommés en-cours, produits
semi- ouvrés).
 Les produits finis.

Les stocks de l’entreprise peuvent aussi décomposés comme suit :

a. Stock normal: constitué par du matériel acheté en vue d’une


utilisation courante et continue .il peut s’agir aussi bien du matériels,
articles ou produits nécessaires a la production ou a l’exploitation de
l’entreprise que des produits finis destinés a la vente.

b. Stock de pièces de rechange de sécurité: constitué par du matériel


neuf ou récupéré et en bon état, d’emploi exceptionnel

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 23


Et aléatoire, mais dont il est indispensable de pouvoir disposer
immédiatement en cas de panne ou de besoin imprévisible pour assurer
quoi qu’il arrive la continuité d’une exploitation.

c. Stock de récupération: constitué par le matériel usagé provenant par


exemple de dépose mais susceptible de réemploi et non encore remis en
état.

Ce matériel peut être intégré suivant le cas, soit dans le stock normal, soit
dans celui des pièces de rechanges de sécurité.

d. Stock de surplus: constitué non seulement par le matériel


inutilisable mais aussi par le matériel récupéré ou même neuf et qui doit
être liquidé d’une façon ou d’une autre.

e. Stock de matériel de transit: constitué par le matériel acheté en vue


d’une utilisation exceptionnelle, mais bien précise et non renouvelable. Ce
stock ne séjourne pas de façon permanente en magasin.

Avantages et inconvénients du stock


a. Avantages
 sert d’abord à parer à la pénurie
 permet d’assurer la continuité de la production
 sert à parer à l’aléa de consommation et de livraison
 permet d’éviter la speculation
 L’achat en grande quantité fait bénéficier généralement d’une
réduction sur le prix unitaire.
 Il évite les dérangements des services (achats, comptabilités, et
gestion des stocks) dues aux achats très fréquents .

b. Inconvénients
 Coût du stockage (Stocker un produit, ça coûte cher. Il faut de la
place, donc louer ou acheter un endroit Il faut payer le transport de
l'usine au lieu de stockage ; Tout ceci induit que le stockage a un coût
parfois très élevé!)
 Immobilisation d'argent.
 Risque de stockage.
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 24
Avoir du stock permet de mieux gérer les fluctuations de la
demande en produits et de l'offre de matières premières. Cependant
cet avantage se paye forcément en terme de coûts plus élevés.
La logistique est un domaine spécifique de la production de biens
qui cherche entre autres à améliorer la gestion de stocks et à en
minimiser le coût.

Les méthodes de gestion des


stocks :
Pour réduire ses coûts de gestion l’OCP à mis en place des
méthodes globales de suivi administratif des stocks, en classant les
articles stockés selon les quantités et les chiffres d’affaires concernés
pour chaque article.

 Méthode des 20 / 80 : 20% des articles en nombre représentant


80% des articles en valeur seront suivis de façon approfondie, les autres
seront suivis de façon plus souple.

 Méthode ABC : 3 groupes sont distingués, le groupe A
représentant 10% des produits (les plus utilisés) pour un CA de 60 à 70%
sera très contrôlé, le groupe B (25 à 30% des produits pour 25 à 30% du
CA) sera géré de façon plus souple, et pour le groupe C (60% des
produits pour 10% du CA) l’entreprise évitera simplement la rupture de
stocks.

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 25


L’OCP à également dans le cadre de certains types d’articles ou de
production, à essayer de faire quasiment disparaître les coûts de
stockage en pratiquant la Méthode du « juste à temps », également
nommée flux tendu ou zéro stock, en utilisant les fournitures ou matières
dès leur livraison. Pour cela les entreprises passent des accords cadres
avec ses fournisseurs, commandes annuelles à livraison échelonné, et
des conventions pour être livrées juste à temps, à l’aide d’une gestion
informatisée de la production et un déclenchement des livraisons.

Les Travaux Effectués


Au cours de cette formation professionnelle qu’elle a un
caractère de découverte et description, j’ai passé le
plus clair de mon temps à :
 Classer les documents.
Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 26
 Communication au sein de la direction
(téléphone).
 Communication par réseau (Outlook).
 Scanner et imprimer les documents et
envoyés au service concerné (par
Outlook).
 Saisie des tableaux et faire du calcul sur
EXCEL.
 Saisie des correspondances sur PC : les
lettres, les bordereaux d’envoi, Avis
techniques et Ordre de mission.

Ce stage que j’ai effectué à OCP m’a permis avant tout de


m’immerger dans le bain du monde professionnel, et surtout de
pouvoir confronter mes connaissances acquises au milieu académique,
aux pratiques tangibles au niveau de l’entreprise, a été également

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 27


fidèle à mes attentes et m’a beaucoup appris, sur le plan personnel
comme professionnel.

Il m’a permis d’observer et de s’affirmer au sein d’une équipe motivée


et dynamique. J’ai pu apaiser ma soif et ma curiosité envers le monde
de travail tout en développant mes connaissances dans certains
domaines

Réalisé par: ACHAQ Ayoub Page 28