Vous êtes sur la page 1sur 25

Consoles analogiques

Console de mixage
Synonymes:
Mixer
Mixing Console
Console
Desk
Board
Pupitre
Utilisé pour combiner et rediriger des
signaux audio à partir d’une série
d’entrées (micros ou lignes) vers une
série de sorties (master, direct, control
room, aux…) habituellement combiné
avec du « signal processing » et des
ajustements de niveaux.
Structure de gain:

- Différent niveaux de voltage entrent dans une


console: de 0.00001V à 10V (ratio de 1 pour 1
000 000)
- Le bruit électronique (au moins 40dB sous le
son le plus faible) est du à l’action moléculaire
aléatoire causé par la chaleur, le bruit Johnson,
etc…
En Savoir Plus

Un peu d’histoire:

“Prior to the proliferation of independent recording studios that seem so familiar to us


today, studios were owned by labels. EMI artists would record at EMI studios using
equipment designed and manufactured privately by EMI engineers. The same went for
Motown artists, Capitol records artists and so on. Some incredible equipment was
designed this way (EMI TG consoles, Coles 4038s, Fairchild compressors, etc.) but as
time progressed this vertically-integrated model began to make less sense. Recording
artists were working stranger hours and desired more control over their recordings (old
hat studios like EMI had strict rules for engineers). Independent studios began to pop up
to fill this need. Some of them (like London’s Trident Studios) had the budget and
manpower to design their own equipment while others had to contract out to specialized
engineers. In these days Rupert Neve ran around the independent studios of the world
designing equipment for them on request. When Wessex was looking for a new console
to satisfy it’s varied client’s needs, Mr Neve was asked to design what became the A88
console.”

D’après audiogeekzine.com
Console d’enregistrement
analogique
Anatomie d’un enregistrement:

Le but qu’on se doit d’atteindre lors d’un


enregistrement en studio peut se diviser en 2
étapes:
- Enregistrer le signal le plus fort possible pour
maximiser notre medium d’enregistrement.
- Écouter ce signal ou ces signaux à un niveau
plaisant pour avoir une bonne balance entre ces
différents signaux.
Console d’enregistrement
analogique
• 2 types:
• 1) console conventionnelle (« split »)
• 2) console en-ligne (« in-line »)

• Il y a aussi des consoles « live » ainsi que les


consoles de moniteurs de scène. Mais, elles
ne sont pas très fonctionnelles pour le studio.
Les nouveaux designs de console intègrent
mieux la multifonctionnalité des consoles.
Console d’enregistrement
• Fonctions d’une console d’enregistrement:
– 1) Enregistrement des pistes de base
– 2) Enregistrement des « overdubs »
– 3) Mixage des pistes en stéréo ou surround
• Sections d’une console d’enregistrement:
– 1) Entrée (« input »)
– 2) Sortie (« output »)
– 3) Moniteur ou retour de « tape » (« monitor » ou
« tape return »)
– 4) Maître (« master »)
« Bus » et « Aux »
• « Bus »
Un chemin, une assignation, un « sub-
mix »

• « Aux » (Auxiliaire)
Une fourche dans le signal audio
Delai, « reverb »
Console d’enregistrement
(console « split »)
Console Trident master

monitor
input
Console d’enregistrement
(console « split »)
• 1- Console « split »
– Modules d’entrées (« input »)
– Modules de sortie / moniteur (« output » / « monitor »)
– 1 module maître (« master »)
Ex. 24/16: 24 « In » / 16 « Out » / 16 « Mon ».
40/24: 40 « In » / 24 « Out » / 24 « Mon ».
24/8/16: 24 « In » / 8 « Out » / 16 « Mon ».
Chemin typique d’un enregistrement
dans une console analogique
Enregistrement Moniteur
• Entrée « mic » ou « line » • Entrée « tape » (+4dBu ou -
(« switch ») 10dBV): retour multipistes
• Préampli (48v) • Préampli (peut être variable -10 à
• EQ (« on » ou « off ») +10dBu)
• Envois « aux ».
• Envoi « aux ».
• Inserts et EQ sur certaines
• Point d’insertion consoles
• « Fader » (« mute ») • « Pot » ou petit « fader » avec
• « Pan » « pan »
• Assignement (« bus ») ou • Assignement « bus » stéréo (« left-
« direct out » vers multipistes right ») vers enregistreur 2 pistes
(CD-R ou analogique)
Console En Ligne

Ex: 3 sections I/O et section master


Console d’enregistrement
(console en-ligne)

• 2- Console en-ligne
– Modules d’entrées/sortie (« input / output »)
– 1 module maître (« master »)
Ex. 24/16: 24 « In » / 16 « Out » / 24 « Mon ».
40/24: 40 « In » / 24 « Out » / 40 « Mon ».
32/8: 32 « In » / 8 « Out » / 32 « Mon ».
Console d’enregistrement
(section entrée)
• Entrée « mic » (-40 ou -60 dB) XLR-3 (48V)
• Entrée « line » (-10dBV ou + 4dBu) 1/4’’ TRS
• Commutation « mic / line »
• Points d’insertion (compresseur, EQ, « gate »)
• Égaliseur
• Point d’insertion (« post EQ »)
• Indicateur de surcharge (« LED Overload »)
Vue d’un module I/O
• Console SSL 9000
• 2 chemins (entrées) possibles dans le même module
1 pour « mic / line »
1 pour retour multipistes
• 2 « faders » (1 long et 1 petit)
Le petit peut être remplacé par un potentiomètre rotatif
sur un autre console en ligne (c’est le cas pour la Mackie
8bus)
correct file and location.
Console d’enregistrement
(section entrée)
• Envois « Aux »
– « Pre-fader » : « mix » écouteurs (studio), moniteurs
(« live »)
– « Post-fader » : envois d’effets (« reverb », délai…)
• « Mute »
– Ce bouton permet de placer l’entrée « On » ou « Off ».
• Solo (PFL, AFL ou SOLO IN PLACE)
– Solo isole un signal en appliquant le « mute » sur les autres
entrées. En mode PFL ou AFL, ceci n’affecte pas les autres
pistes qui s’enregistrent en même temps et n’affecte pas
non plus les « mix » écouteurs. Solo in place est destructif.
Console d’enregistrement
(section entrée)
• « Faders »
– Court ou long (60-66 mm ou 100-120 mm)
– Carbone ou « conductive plastic »
– Passif ou VCA (motorisé ou non-motorisé)
- Automation
- Sous-groupe
• « Assignement »
– « Switches » et « pan pot »
– Permet d’acheminer une entrée sur les « bus »
de sortie ou sur le (ou les) « bus » stéréo
Console d’enregistrement
• « Direct out » :
– Sortie directe de l’entrée
– Elle complémente les « bus » de sortie
lorsqu’on veut enregistrer plus de pistes que
le nombre de « bus » disponibles sur notre
console. Pratique sur les plus petites
consoles semi pro ou moins dispendieuses.
Schéma bloc
(section maître)
• « Master bus »
• « Fader(s) » stéréo
• Oscillateur (calibration)
• Section de communication (« talkback »)
• Retour d’effets
• Contrôle de régie (volume et sélection des différents
haut-parleurs)
• Contrôle de studio
Console Radio

Mix Minus
En Savoir Plus

Un peu d’histoire…

Avant l’arrivée des studios indépendants, les compagnies de disques étaient


propriétaire de leurs propres studios d’enregistrement et l’équipement dont ces
studios avaient besoin, comme les consoles, était souvent dessiné et construit à
l’interne, suivant les besoins du studio, par leurs propres ingénieurs. Ce fut le cas
pour EMI (Abbey Road), Motown et Capitol par exemple. Il y avait très peu de
consoles préfabriquées disponibles sur le marché dans les années 1950-1960.
Plusieurs consoles de cette époque sont considérées comme des classiques
aujourd’hui. EMI, qui a fabriqué ses propres consoles jusque dans les années
1970, a développé la console REDD qui a servi aux enregistrements des Beatles
notamment. Avec l’arrivée des studios indépendants, des studios non affiliés à une
compagnie de disques, les fabricants de consoles indépendants se sont
développés. Les studios indépendants Trident à Londres sont un peu une
exception à la règle : Dans les années 1970 non seulement ils avaient les moyens
de construire leurs propres consoles, mais ils en ont même vendu à d’autres
studios. Les studios Cherokee à Los Angeles aux Etats-Unis ont acheté des
consoles Trident A Range, qui leur ont servi à enregistrer des centaines de hits
avec notamment Frank Sinatra, David Bowie et Rod Stewart.
En Savoir Plus

Un peu d’histoire…
Console EMI REDD
La Structure De Gain

Preamp Monitor

Channel Bus Master