Vous êtes sur la page 1sur 6

Rapport de projet de fin d’études

Le role de la banque dans


le financement des PME

Rapport de projet de fin d’études

Réalisé par : Encadré par :


 SEKKACH YOUNESS Mr.MUSTAPHA SERHANI
 MOHAMED SBOUANI
 SKENDI JALAL

Année Universitaire : 2018/2019

Nous offrons ce modeste travail :


A nos chers parents,
Mais aucune dédicace ne serait témoin de notre
profond amour, notre immense gratitude et notre plus
Le rôle de la banque
granddans le financement
respect, des PME
car nous ne pourrions jamais oublier la Page 1
tendresse et l’amour dévoué par lesquels ils nous ont
toujours entourer.
Nous dédions aussi ce modeste projet :
Rapport de projet de fin d’études

Avant d’entamer ce présent rapport, Nous tenons


tout d’abord à exprimer nos sincères sentiments et
remerciements à tous ceux qui ont participé de manière
directe ou indirecte pour la bonne réalisation de notre
projet.
Le rôle de la banque dans le financement des PME Page 2

Nous avons l’agréable devoir de remercier Mr.


Mohamed ELJIM qui nous a fait l’honneur d’être notre
Rapport de projet de fin d’études

Introduction Générale

L’entreprise se représente comme une entité socio-économique réunissant, dans un


espace géographique unique, pour une activité bien déterminée, et dans le cadre de
l’économie marchande, un ensemble d’hommes et de moyens, elle joue un rôle
primordial dans la croissance économique de chaque pays à
travers la création des emplois, participer à la favorisation d’un climat des affaires
plus avantageux, et renforcer l’esprit entrepreneurial de chaque personne, afin
d’améliorer sa propre activité qui se fait sur la base d’un ensemble des
investissements.
Ces investissements ne peuvent se réussir qu’en fonction d’un financement
adéquat et compatible avec l’objectif et la taille de l’entreprise, dès lors les entreprises
sont subdivisées en plusieurs catégories ; les grandes entreprises qui sont caractérisées
par un nombre de salariés supérieur à 5000 mais plus de 1.5
milliard d’euros comme chiffre d’affaire, les entreprises de taille intermédiaires
qui se basent sur un nombre des employés entre 250 et 4999 personnes et un chiffre
d’affaire inférieur à 1.5 milliard d’euros, et les PME ( petites et moyennes
entreprises) qui constituent la principale composante du système économique et
commercial du pays dans lesquelles l’effectif des salariés ne doit pas dépasser 250
personnes avec un chiffre d’affaire inférieur à 50 millions d’euros.
Au Maroc, on trouve que les PME étaient depuis plusieurs années au centre des
préoccupations des pouvoirs publiques et des acteurs privés, cela est tout à fait
normal lorsqu’on sait qu’elles représentent plus de 90% du tissu entrepreneurial,
environs 30% au niveau des exportations et plus de 40% de la production nationale,
les PME marocaines doivent répondre obligatoirement aux exigences suivantes ; un
effectif égale ou inférieur à 200 personnes et un chiffre d’affaire inférieur à 50
million DH.
Même s’elles dominent la grande partie du marché, elles se trouvent devant
plusieurs difficultés qui
empêchent la croissance de leurs investissements, et l’une des difficultés majeures
affrontées par les jeunes entreprises se situe dans leur financement, de ce fait on va
citer un certain nombre de types des financements tel que ; les marchés financiers, la
caisse centrale de garantie (CCG), ou bien le fonds propre, la contrainte dans ce

Le rôle de la banque dans le financement des PME Page 3


Rapport de projet de fin d’études

niveau-là c’est que les apports personnels ne peuvent répondre toujours aux besoins
de financement de ces entreprises, et surtout dans la phase de lancement qui exige un
grand effort marketing et commercial, dans un tel cadre l’intervention du secteur
bancaire devient nécessaire pour répondre à l’insuffisance de ces apports.
Cependant, l’accès aux crédits bancaires n’est pas le même pour toute les
entreprises, concernant les grandes entreprises, les banques ne se délimitent pas
uniquement dans l’octroi des crédits, elles effectuent des opérations de conseil et du
montage financier ; à l’inverse pour les PME le financement peut être plus difficile.
Ce travail nous permettra de répondre à la problématique suivante :

 A quel point le secteur bancaire peut-il être efficient dans


le financement des PME ?

Le rôle de la banque dans le financement des PME Page 4


Rapport de projet de fin d’études

AXE1 : Le rôle de la banque dans le


financement des PME

I. les PME et leur rôle dans le développement économique et


social

A. l’apparition et l’évolution des PME :

Historiquement, l’attention portée aux PME est née au début des années 1970.
Cette période a été marquée par une évolution déterminante de l’économie
mondiale, à cause de la crise économique des années 1970, il s’agit naturellement
du premier choc pétrolier de 1974 et du début de la crise de la grande entreprise.
La crise a eu trois conséquences majeures : Elle a bloqué la croissance
économique et provoqué la montée progressive du chômage à partir des années 80.
En second lieu, elle a bouleversé le paysage socio-économique en revalorisant
l’image de l’entrepreneur, et dernièrement, elle a favorisé la prise de conscience par
les pays de ce qui pourrait être appelé le « dualisme économique », en expliquant
que l’économie ne repose pas seulement sur les grandes entreprises. Les deux
secteurs, grandes entreprises et PME, doivent coexister. Les trois composantes du
virage des années 70 sont à l’origine d’une progression considérable de la valeur de
PME dans l’économie mondiale.

Dans les économies développées comme dans les économies émergentes ou en


transition la place de la PME est de plus en plus repensée tant cette catégorie
d’entreprises est devenue le moteur principal de la croissance économique et un
puissant levier sur lequel s’appuient les politiques publiques qu’il s’agisse de
création d’emplois, de développement des régions, de création d’agglomérations ou
de pôles de compétitivité, etc.
Considérée jusqu’à la fin des années 90 comme une entité artificielle, plus ou
moins délaissée, au profit de la grande entreprise (la taille idéale), l’entreprise de
petite taille devenue « la petite entreprise » a fini, après « les trente glorieuses » par

Le rôle de la banque dans le financement des PME Page 5


Rapport de projet de fin d’études

déclasser sa rivale. A la pointe de l’actualité, symbolisant toutes les vertus


(dynamisme, flexibilité, souplesse, innovation, épine dorsale de l’économie, etc.).

D’après une recherche de la Banque mondiale, les PME représentent près de 95


% de l’ensemble des entreprises et emploient près de 60 % de la main d’œuvre du
secteur privé. On pense également que les PME contribuent à hauteur d’environ 50
% à la valeur ajoutée brute (VAB) mondiale.
 les PME dans les pays industrialisés :
Dans les pays de l’hémisphère nord, la PME petite et moyenne entreprise
occupe une place importante, et son effort est proportionnel à cette importance.
Au Japon 97% des entreprises sont des PME petite et moyenne entreprise le
nombre de personnes qui y sont embouchées correspond à 35% de l’emploi
industriel la valeur ajoutée correspond à 31% de la valeur ajouté totale de
l’industrie nippone.
En France en 2004, sur l’ensemble des entreprises l’industrie du commerce et
services les 2.4 millions de PME petite et moyenne entreprise c’est a dire les
entreprises ayant moins de 250 salariés représentent 99,8%
des entreprises, elles réalisent 46% des chiffres d’affaires, global des
entreprises, 53% de la valeur ajoutée et emploient 8,3 millions de salariés, soit 59%
du total actifs, les PME petite et moyenne entreprise ne réalisent pourtant que
23,2% des exportations à cette année 2004.
Les pays actuellement développés, ayant notamment basé leur développement
sur les PME petite et
moyenne entreprise ne l’ont pas fait dans un cadre extraverti: les capitaux
étaient nationaux. En outre, le surplus dégagé de l’activité était réinvesti dans leur
pays dans les secteurs industriels ou industrialisants, les plus productifs.

Source :i
i
http://www.blog.saeeed.com/2011/03/contribution-petite-et-moyenne-entreprise-developpement-
economique

Le rôle de la banque dans le financement des PME Page 6