Vous êtes sur la page 1sur 11

ANNALE S

DR L A

OE1ETE ENTOMOLOIIJU E

BELGIQU E

BRUXELLE S
SIÉGFE DE LA SOOXĒ T
MUSES ROYAL . D 'HISTOIRE NATURELL E

1'ABlS BRUXELLES & LEIPZIG DRESD E


1
DEYROLLE, FILS C . MUQUARDT i L . -W . SCHAUFUSS
RUE DE LA MONNAIE, 2 MERZBACH & FALE, SUCC`° ODER BLASEINITZ

187 8

la
CC% v

M . 1)emoni, du territoire pour lequel il a élaboré cette liste . Ill e


ajourne, par conséquent, le vote sur l ' impression de ce Cata-
logue .
M . liecker dépose le manuscrit de la deuxième partie du Cala-
logt(e (les .L ('CItiiicle .v (le Belgique, composée pa la faucille des
Ihassi 1 e . Sont nommés rapporteurs : 1\l\1 . Eut . Simon et Capron -
nier .
M . Becker dépose également un supplément à la première parti e
du mente Catalogue, intitulé : ilrafri(les nozcret t', noue la 1( 'nan e
Bt'lge . Ce manuscrit sera aussi examiné par MM . Simon et Capron -
nier .
M . Pierrot dépose, au nom de M . L . Lethierry et. au sien, l e
Catalogue ries LUiiiiph"eos-1l'éli ;ropli'res de Belgique . MM . (l e
Borne et II . l)onckier sont . nommés rapporteurs pour ce travail .
M . de Borée demande la parole et donne lecture partiellement ,
d'un travail intitulé : Eleule su,• les espi'.ucs (le la I'eilec des
Fc',•onulc's qui se i . enc'oetlrent en. Belgique . l', e tpani c
.1nebontét .ien .s . Il
hésite it demander l'impression de ce travai l
assez long dans le Compte-rendu de la séance . 1,' .Asseublée, con-
sultée, pense qu'effectivement il convient mieux qu'il soin présent é
pour les Annales et désigne MM . Putzeys et Weyers pour en tar e
rapporteurs .
M . Becker demande la parole et s'exprime comme suit . .
J'ai l'honneur et le plaisir de vous présenter, au nom de notr e
collègue de France, M . E . Simon, un intéressant travail .sur (le v
Opiliones noureau .e .
C ' est un nouveau témoignage de l'intérét qui s'attache ii no s
publications à l'étranger, ainsi qu ' un acte de bonne confraternit é
scientifique .
Je dépose en mémo temps, pour notre bibliothèque, au nota d e
M . E . Simon, le quatrième volume de sou bel ouvrage : Les
.1eaelli' ides (le France .
L'Assemblée décide que le travail de M . Simon sera imprim é
dans le Compte-rendu de la séance, ainsi qu'il le désire .

DESCRIPTIONS 1YOP1L10NES ( l .At'CIIEI ' lUS) NOUVEAU X


DE LA FAUNE CIRCA-ME DITERRANE ENNE ,

pur M . L . Simon.

L Liobunum coccineum sp . nov . ' . Long . 6 mill .-- .latin e


orangé avec de larges macules jaunàtre mat sur les cités, surtout .
e
en avant, ; céphalothorax présentant une bordure latérale brut
nette et, en avani, deux taches angulaires et deux petites lignes
CCxvI

médianes longitudinales n'atteignant pas le mamelon ; nlamel'nr


testacé obscur avec le tour des veux noirs ; patte-mâchoire entière -
ment blanc testacé ; hanches blanc testacé ; trochanters noirs ;
pattes brunâtre testacé clair avec un très-large anneau blanc ter-
minal aux tibias . Mamelon grand, élevé, presque vertical, présen-
tant quelques petites granulations . Espace membraneux de la base
des chélicères pourvu de deux petits tubercules géminés, tronqués .
Patte-mâchoire : tibia de mémo longueur que la patella, parallèle ;
patella garnie latéralement et en dessus de petits spicules .
Hanches des quatre paires assez l'orientent rugueuses et pourvue s
de séries granuleuses au bord antérieur ; fémurs garnis de spi -
cules noirs assez forts, nombreux, irréguliers ; patella ., et tibias ,
jusqu'à la partie blanche, garnis (le spicules plus petits, plu s
espacés ; tibias comprimés assez fortement élargis à l ' extrémité . —
Algérie : Bordj-Ménaïl (Ch . Leprieur) .
2. Liobunum cupreum sp . nov . dl . Long . 5 min . — Céphalo -
thorax blanc mat, finement bordé de brun, avec une large band e
longitudinale noir verdâtre n ' atteignant pas tout à t'ait le bor d
frontal, large et découpée en avant du mamelon ; mamelon noir ,
testacé à la base en avant et en arrière ; abdomen présentant un e
très-large bande longitudinale noir-vert cuivré, un peu festonnée ,
rétrécie sur les deux derniers segments, marquée de deux séries d e
très-petits points blancs ; parties latérales présentant, sur chaqu e
segment, une grande tache blanc nacré formant bordure ; pièc e
anale blanche ; hanches blanches ; trochanters noirâtres ; patte s
brun testacé avec un anneau terminal blanc aux fémurs e t
aux tibias ; patte-mâchoire testacée concolore . Mamelon inerm e
canaliculé, de profil élevé et oblique . Espace membraneux de s
chélicères sans spicules, pourvu de deux tubercules géminés .
Patte-mâchoire : patella garnie latéralement de petits spicule s
noirs espacés ; tibia à peine plus long, de mérite largeur è l a
base, très-faiblement atténué . Tranches I et Il présentant su r
leur bord antérieur une série granuleuse ; fémurs, patella s
et tibias garnis (le spicules . — y : long . Cl — blanc testacé: ; cépha -
lothorax teinté de brun faut e en dessus, finement bordé de brun ,
présentant, en avant du mamelon, deux lignes brunes rapprochées ,
cons ergeant en avant ; Mamelon testacé avec des cercles noir s
autour (les yeux ; abdomen présentant sur les cinq prennel 'S seg -
ments une bande brune, élargie transversale me nt sur le cinquième ,
marquée sur chaque segment (l'une série transverse de point s
blancs ; sixième segment testacé ; les deux derniers bruns arec de s
taches testacées latérales ; côtés rembrunis laissant, près la band e
dorsale, une bordure claire assez étroite ; hanches blanches . con -
colores ; trochanters tachés (le brun . Hanches inermes, sans séries
granuleuses . Fémurs I et II inermes, 111 et 1V présentant e n
dessus de tris-petits spicules espacés ; tibias inermes . — Maroc : sur
la route de Tanker ic Fez t
Liobunum seriatum sp . nov . ? long . Gia 7 . — Céphalo-
thorax blanc vil', bordé de brun seulement en arrière au nivea u
des hanches 111, présentant, en avant du mamelon, une larg e
bande moire découpée, coupée d ' une ligne médiane testacée ;
mamelon noirâtre en dessus, testacé a la base ; abdomen présen-
tant, sur les cinq premiers segments, une bande brune relativemen t
étroite, marquée, sur chaque segment, de deux points jaunes ;
les trois derniers segments bruns, avec des séries transverse s
de points jaunes ; parties latérales rembrunies et ponctuées ;
patte-macboire testacée avec une grande tache noire en dessu s
:i la patella ; hanches testacées, coucolores ; trochanters -taché s
de brun latéralement ; pattes fauve-rougeâtre, rembrunies au x
patellas, aux métatarses et aux tarses, présentant un annea u
tris-blanc à l ' extrémité des fémurs et des tibias . Mamelon petit ,
assez élevé, tris-incliné, non canaliculé, présentant en dessus ,
de chaque côte, une surie de trois denticulations aiguës, égales ,
assez fortes . Espace membraneux des chélicères pourvu dans l e
milieu de deux tubercules aigus géminés et, de chaque côté ,
d'un petit spicule . Patte-mâchoire patella et tibia garnis latérale -
ment. do petits spicules fauves nombreux ; tibia de mérite longueu r
que la patella et parallèle . Dessous du corps et hanches entière -
ment et régulièrement granulés ; hanches des quatre paires présen-
tant, sur leur bord antérieur, une forte série granuleuse ; fémur s
garnis de spicules assez petits, nombreux, irréguliers ; tibia s
garnis de spicules encore plus petits, très-espacés .—Asie Mineure :
Latakieh .
1 . Prosalpia Martini sp . nov . Long . (i mill . — Gris testac é
obscur, largement rembruni en dessus et en arrière, irrégulière -
ment ponctué (le blanc testacé ; bord frontal blanc avec deu x
petits points noirs, et les angles antérieurs tachés de non. ; su r
l ' abdomen une grande tache médiane noirâtre, s'étendant du secon d
au quatrième segment, un peu atténuée en avant, élargie trans-
x
versalement sur le troisième segment . Corps lisse : céphalothora n
g. éroment soulevés ; :abdome
garni de petits crins noirs espacés, lé
.1
Presque glabre . Mamelon bas, noirâtre . taché de blanc en dessus, :
peine plus large que long, presque arrondi et b % gérenlent canalicule
lisse, présentant en dessus doux séries de petits Crins males .
Chélicères testacées, avec le premier article en dessus, le secon d
s
ü la base et sel' les yoles, ponctues de brun, palsemes de crin
testacée, avec le fémur très-fortement e t
noirs, Patte-mâchoire
i rrégulièrement rayé de brun, la patella et le tibia tachés longitu-
ccxvrn

dinalement ; fémur très légèrement élargi de la base à l ' extrémité ,


peu convexe, présentant en dessus des séries de petits crins régu-
liers, du côté interne et en dessous à la base des crins un peu plu s
longs, serrés, non sériaux, apophyse basilaire, beaucoup plus court e
que le diamètre de l'article, large et arrondie ; patella plus longu e
que large, atténuée à la base, () apophyse un peu plus courte qu e
le fémur, droite, cylindrique, obtuse, légèrement atténuée à l a
base, entièrement garnie (le crins serrés, semblables aux bord s
interne et externe, un peu plus courts en dessin ; tibia de mêm e
longueur ou à peine plus long que l'apophyse patellaire, un pe u
plus épais à la base, légèrement élargi de la base à l'extrémité e t
un peu courbe, son angle supéro-interne prolongé en une apophys e
presque aussi longue que le diamètre de l'article, conique, dirigé e
obliquement en avant, en dessus presque glabre et ne présentan t
qu'une ligne de petits crins serrés, presque glabre, aussi du côt é
externe, avec une ligne de crins moins réguliers, garni en dessou s
et du côté interne de crins serrés semblables à ceux de la patella ,
pas de crins spiniformes ; tarse à peu près de même longueur que le
tibia, plus grêle, rembruni près de la griffe, garni de crins très -
courts et d'autres plus longs , disposés en séries peu régulières .
Hanches testacées avec une tache brune transverse au sommet ;
pattes fauve testacé, fortement annelées de brun : un large annea u
sub-terminal et une grande tache dorsale basilaire aux fémurs ,
patellas tachées de brun, des anneaux sub-basilaires et sub-termi-
naux aux tibias ; fémurs légèrement anguleux, pentagonaux, garni s
sur les arêtes de séries de forts crins raides ; patellas et tibias plu s
nettement anguleux avec des séries de crins semblables . — Por-
tugal : Sierra de Portalegre (P . Léveillé et Ch . Martin) .
5. Dasylobus(') serrifer sp . nov . long . 7 mill. — Céphalo-
thorax fauve brunâtre, varié de brun foncé en dessus et présentan t
une large bordure testacée ; partie antérieure au mamelon garni e
de tubercules aigus, irréguliers, assez petits et nombreux . Mamelon
médiocre, en dessus presque aussi long que large et canaliculé, pré -
sentant, de chaque côté, une série de six tubercules fauves, aigus ,
forts et assez longs . Abdomen inerme, t'auve, présentant, sur le s
cinq premiers segments, une large bande brune longitudinale, plu s
foncée sur les bords et finement bordée de blanc, festonnée ,

0) Les Dasylobus, démembrés du genre Phalangium, en diff è rent par la propor-


tion des articles de la patte-màchoire et par leur str ucture ; taudis que citez le s
Phalangium, la patella, plus courte quo le tibia, est prrsgne paraticic, sans sailli e
ni brosse interne, dans les Dasylobus, elle est aussi longue que le tibia, et so n
angle interne, qui fait saillie en forme d'apophyse, est garni d'une brosse d e
crins dressés ; le type de ce genre est le P . argentatum Canestrini .
resserre() sur le second segment, très-élargie transversalement e
t
anguleuse sur le troisième, resserrée de nouveau sur le quatrième ;
ventre blanc testacé . Chélicères inermes, fauves avec
: le premier•
article taché de brun en dessus . Patte-mâchoire testacée avec l e
tibia et la patella rayés de brun en dessus ; fémur inerme, san s
saillie à la. base, garni en dessus de crins assez forts, son angle
supero-interne un peu prolongé et garni de crins ; patella forte -
ment élargie le la base à l ' extrémité, son angle prolongé er. très -
forte apophyse obtuse, droite, un peu plus longue que le diamètr e
de l'article . Pattes fauve-rouge avec l ' extrémité des fémurs et de s
tibias, et les patelins ponctuées de brun ; hanches inermes, blan c
testacé, fortement ponctuées de fauve sur les côtés et au sommet ;
fémurs anguleux, pentagonaux, armés sur les arétes de très-fort s
denticules blancs, aigus, serrés, réguliers ; tibias fortement angu-
leux, concaves entre les arétes, garnis de séries de crins sur le s
angles . — Algérie ; Bord j-Ménail (Cir . Leprieur) .
6. Dasylobus nigricoxis sp . nov . long . 6 min . — Cépha-
lothorax brun noir avec des espaces marginaux testacé obscu r
peu distincts, presque complétement inerme, présentant cependant ,
en avant du mamelon, un groupe de très-petits spicules noirs .
Mamelon noirâtre, assez petit, en dessus aussi long que large ,
canaliculé, présentant, de chaque côté, une série de quatre ou cin q
petits tubercules fauve obscur, presque égaux . Abdomen inerm e
sans tubercules ni spicules, presque entièrement brun noiràtre ,
irrégulièrement maculé de fauve obscur, présentant cependant e n
avant une large bande médiane plus foncée, finement bordée d e
fauve ; ventre blanc testacé avec des séries transverses de points
noirs et une bande médiane brunâtre plus distincte en arrière .
Chélicères brunes avec l'extrémité du second article fauve ,
inermes, sans saillie prés des doigts . Patte-mâchoire testacée, forte -
ment tachée et rayée de brun foncé ; fémur inerme, garni en dessou s
(le crins assez forts et serrés, sans saillie basilaire, son angle supero -
interne convexe et arrondi ; patella élargie de la base à l'extrémité ,
son bord interne presque droit, son angle prolongé en une longu e
r
et très-robuste apophyse droite et obtuse ., environ de la longueu
du diamètre de l'article . Pattes assez longues, inermes, ne présen-
s
tant que des crins ; hanches brun foncé presque noir ; les autre -
articles fauve brunàire obscur avec l'extrémité des temn•s forte
t
ment rembrunie, les tibias marqués de deux larges anneaux e ,
; fémurs cylindriques ; tibias I e,tll
rayés en dessus de brun foncé .—Algerie :
légèrement anguleux ; III et IV, simplement comprimes
Bordj-Mén .tïl (Clr . Leprieur) . .—Céphalo thora x
7. Dasylobus eremita sp . nov . long . G mill
brun foncé avec une bordure antérieure testacée, étroite et une
bordure latérale plus large, dilatée en arrière, côtés marqués d e
traits noirs sub-marginaux, en avant du mamelon cieux petite s
lignes noires rapprochées ; partie antérieure au mamelon garnie d e
nombreux tubercules aigus, testacés, assez petits, égaux ; en arrière ,
deux séries transverses de tubercules semblables . Mamelon bru-
nàtre avec une fine ligne médiane testacée et le tour des yeu x
noir, grand, plus large que long, canaliculé, présentant de chaqu e
côté une série de sept ou huit tubercules serrés, assez petits ,
presque égaux . Abdomen présentant, sur les cinq premiers seg-
ments, une très-large bande brun-noir, occupant presque toute s a
largeur, cependant un peu atténuée et bordée d'espaces testacé s
en avant ; côtés brunàtres, irrégulièrement ponctués de testacé ;
derniers segments blanc testacé avec des séries de points noirs ;
en dessus, des séries transverses de petits spicules noirs et sur le s
côtés de points enfoncés ; ventre blanc testacé . Chélicères fauves ,
ponctuées de brun rouge, second article inerme sans saillie près de s
doigts. Patte-mâchoire testacée, variée de brun ; fémur présentant ,
en dessous à la base, une forte saillie conique dirigée en bas, so n
bord externe pourvu d'un groupe de petits tubercules obtus ,
irréguliers, en dessus de nombreux spicules noirs, son angl e
supéro-interne légèrement saillant ; patella élargie de la base à
l'extrémité, son bord interne droit, son angle prolongé en un e
robuste apophyse, bien détachée, obtuse, oblique, environ de l a
longueur du diamètre de l'article . Pattes relativement courtes et
robustes, surtout celles de la paire I, brun rougeâtre clair, mar-
quées aux fémurs et aux tibias d'un large anneau testacé-ponctué un
peu au delà du milieu et d'un anneau terminal plus étroit et plu s
blanc ; hanches blanc testacé, ponctuées de fauve et marquée s
d'une grande tache brune terminale ; hanches inermes ; fémur s
cylindriques garnis de séries peu régulières de denticules asse z
forts ; tibias comprimés, non anguleux, ceux des paires I, II et III ,
ne présentant que des crins courts, ceux de la paire IV garnis e a
outre de séries de très-petits spicules . — Liban (Ch . de la Brûlerie .)
8. Platybunus placidus sp . nov . Long. 6 mill . — Fauv e
rougeàtre obscur ; céphalothorax ponctué sur les côtés et marqué ,
en avant du mamelon, de deux lignes brunes très-rapprochées ; su r
l'abdomen, une très-large bande dorsale brune, découpée e t
ponctuée . Mamelon brun rougeàtre, seulement un peu plus large
que long, fortement canaliculé, chacune de ses carènes formée d e
cinq tubercules coniques, forts, égaux, presque équidistants . Chéli -
cères fauve mat, avec la base du l e, article et les côtés du 2 e forte -
ment ponctués de noir, garnies de crins très-courts, sans spicules r u
granulations . Patte-mâchoire testacée, irrégulièrement rayée d e
brun, angle supéro-interne du fémur saillant, arrondi, garni de
cCXX I

crins non épineux, en dessous un rang de quatre tubercules blanc s


obtus, médiocres et d'autres petits tubercules irréguliers Mans le s
intervalles ; patella inerme en dessous, presque glabre enu ' dessus ,
garnie do crins assez serrés du calté interne et sur l'apophyse ;
apophyse très-épaisse, peu atténuée, obtuse et divergente, enviro n
d ' un tiers plus courte que l ' article ; tibia au moins aussi long ,
sensiblement élargi (le la base à l ' extrémité, son angle interne d
peine saillant et garni de crins, eu dessous, au bord externe, deu x
tres-petits tubercules blancs, l ' un médian, l ' autre basilaire, plu s
petit ; tarse inerme . Pattes fauve rougeàtreobscur, avec lesfémurs ,
les patellas et les tibias irrégulièrement maculés de brun ; fémurs
armés de sonies de petits spicules noirs espacés ; hanches testacées ,
maculées de noir, celles de la l''° paire garnies de crins courts u n
peu soulèves . — Provenance douteuse, probablement Espagne .
9. Acantholophus duriusculus sp . nov . 4 Long . 4, 5 mdl . —
Brun rougeàlre terne, réticulé de brun foncé avec les tubercules e t
épines fauves ;une bande foncée longitudinale peu indiquée, tron-
quée au niveau du th segment, élargie sur les 3 e et 40 ; dessous fauve
testacé obscur . Corps ovale, large et convexe ; bord frontal présen-
tant au milieu trois longues épines conniventes, placées sur la mèni e
ligne, dont la médiane un peu plus gréle et plus longue ; en arrièr e
des latérales, deux petits tubercules ; sur l'angle antérieur, un e
opine courte, obtuse et deux plus longues sur les cotés . Mamelo n
assez petit, presque arrondi, chacune de ses carènes formée d e
quatre tubercules très-obtus, arrondis, dont le second plus élevé .
Abdomen présentant, sur chaque segment, une série transverse d e
tubercules obtus, petits et espacés sur les premiers, coniques, plu s
longs et serrés sur les derniers . Chélicères fauves, inermes . Patte -
mâchoire testacée avec le fémur, la patella et le tibia fortemen t
tachés de brun ; fémur présentant en dessous, dans la moitié basi-
laire, une ligne de trois tubercules blancs, élevés, dont le médian plu s
petit ; patella élargie dès la base, presque aussi large à l'extrémit é
que longue, son angle supéro-interne prolongé en apophyse obtuse ,
dirigée en avant, droite, plus courte que la moitié du diamètre d e
l'article, un très-petit denticule à l'angle supéro-externe ; tibi a
n
environ de mate longueur que la patella, atténué à la base, so n
bord interne légèrement convexe dans la seconde moitié, no
prolongé à l'angle, crins internes peu serrés ne Ibrmant pas brosse .
Pattes courtes, robustes, fauve testacé avec les fémurs, les patellas ,
tibias et métatarses très-fortement annelés de brun presque noir ;
fémurs, patellas et tibias triés-fortement anguleux, concaves entr e
les arétes, inermes sur les arotes, mais armés de tr'i's-fortes opine s
. des patellas ,
aiguës, articulaires : trois a l'extrémité des fémurs et
; métatarses cylindriques, inermes . —
deux à l'extrémité des tibias
Gibraltar!

CCXXI I

111 . Acantholophus angulifer sp . nov . Long . 6 ,l ï; min . —


Gris-fauve terne, Valu' de brun foncé ; abdomen présentant de s
séries peu régulières de points bruns enfoncés et une bande longi-
tudinale obscure, plus marquée en arrière, presque parallèle ,
tronquée au niveau du 6 e segment ; en dessous, blancbàtre testacé ,
varié de brun en arrière . Corps ovale, large ; bord frontal présentan t
au milieu trois épines droites, Gigues, placées sur la moine ligne ,
dont la médiane plus longue, suivies de deux petits tubercules ;
une épine divergente sur l ' angle antérieur et plusieurs inégale s
sur les bords latéraux ; en dessus quelques petits tubercules épars .
Mamelon à peine plus long que large, presque arrondi ; chacune
de ses carènes torture de quatre tubercules très-bas, égaux .
Abdomen présentant, sur chaque segment, une ligne transverse d e
petits tubercules obtus, plus serrés et plus forts sur les derniers .
Chélicères inermes, fauves, ponctuées de rongeàtre . Patte-
màchoire testacée, tachée de brun ; fémur présentant en dessous ,
au bord externe, dans toute sa longueur, une ligne de quatr e
tubercules blancs, assez petits, égaux ; patella un peu plus longu e
que large, légèrement élargie dès la base, son angle interne no n
saillant ; tibia de même longueur ou à peine plus long, parallèle ;
crins internes peu serrés ne formant pas brosse ; tarse (ox) pré-
sentant en dessous au bord interne, une l'orle ligne granuleuse .
Pattes courtes et robustes, fauve obscur, irrégulièrement ponctuée s
de brun ; fémurs, patellas et tibias fortement anguleux ; fémur s
présentant en dessus des séries de petits spicules noirs, en dessou s
des crins ; tibias inermes avec des séries (le crins sur les arêtes ;
épines articulaires faibles ; métatarses I et II presque cylindriques ,
III et IV anguleux . — Province d'Oran : Tlemcen, Baya, Cervv'ill e
(hunier, L . Bedel) .
11 . Acantholophus Seoanei sp . nov . Long . 6 mill . — Ovale ,
allongé, un pela atténué en avant, plus fortement en arrière :
fauve testacé ; partie antérieure du céphalothorax irrégulièrement ,
fortement maculée de brun rougeàtre ; au delà du mamelon, un e
large bande longitudinale brun foncé, prolongée jusqu'à l'extré-
mité de l'abdomen, légèrement resserrée sur les premiers segments ,
ensuite un peu l"largie, brusquement rétrécie ei pat'allèle sur le s
trois derniers, finement bordée de faut e clair et renfermant un e
bande médiane longitudinale fauve rougeàtre, partant du mamelo n
et s'étendant jusqu'au segment . l' :pines du trident connue che z
A. ut', accompagnées de deux petits tubercules latéraux e t
suivies en dessus de deux petits tubercules semblables : épines
angulaires et latérales beaucoup plus fortes . Mamelon plus gros ,
arrondi, sensiblement canaliculé, chacune de ses carènes formé e
de cinq très-petits tubercules obtus . Tubercules de l'abdomen
ccXXII'
beaucoup plus torts que chez spinosus,
coniques, aigus, principale -
ment sur les segments 3, 4, , el G. Chélicères (9)
spio~osu.s' . Patte-m~tcboire testacée avec l '
comme chez
extrémti é du fémur ,
le dessus et le côté interne de la patella et du ttibia b tachés d
brun ; fémur pourvu en dessous d ' une série externe de six tuber e
-
cules blancs assez forts et surmontés de crins, diminuant graduel-
lement de l ' extrémité à la base et d ' une série interne de si x
tubercules plus petits, plus serrés, ne dépassant pas la moiti é
inférieure de l ' article, en dessus, l'angle supéro-interne légère -
tuent saillant, arrondi ; patella et tibia inermes, garnis de crin s
assez longs, peu serrés, néanmoins un peu plus nombreux du côt é
interne, mais ne formant point brosse ; angle supéro-interne de l a
patella presque droit, à peine saillant . Pattes testacées, avec l'extré-
mité des fémurs sur les côtés, les faces latérales des patellas et de s
tibias, . surtout à l' extrémité, fortement maculées et ponctuées d e
brun ond. ; proportions et crins comme dans .1 . splaosus . Pattes
de la 2 . et de la 4' paires écales . — Pyrénées Cantabriques : L e
Ferrol (Seoane) .
Cette espèce, voisine d'A . spino .cus Bose = obluse-denlalus
Anet ., fait partie du groupe pour lequel M . T . Thorell a créé l e
genre (Vit s .
12 . Egænus gulosus sp. nov. cf . Long . 8 mill . — Corps épais ,
ovale, brun-rouge obscur, entièrement ponctué de fauve ; céphalo-
thorax présentant en avant du mamelon une fine ligne brune longi-
tudinale et latéralement. plusieurs traits bruns et obliques enfoncés ;
abdomen présentant une large bande foncée, longitudinale, presqu e
noire sur les bords et en arrière, coupée d'une ligne médiane jaune ,
étroite, partant du mamelon . En dessus, inerme et chagriné ; angle s
antérieurs du céphalothorax seuls armés de courts denticules ;
bord antérieur droit, ni élevé ni échancré . Mamelon jaunàtr e
mat, avec le tour des yeux noir, assez élevé, en dessus à pein e
plus long que large, inerme . Chélicères brun-rouge avec l e
t er article et la base du second variés de jaune en dessus ;
l ei article épais, long, convexe, garni en dessus de courts denti-
cules irréguliers ; e article plus long que le céphalothorax, oval e
très-large et convexe, atténué, saillant et conique à la base a u
e
dessus de l'articulation, inerme, lisse ; doigts très-longs, surtout l -
. Hanches brun
mobile . Patte-màchoire brun-rouge foncé, inerme s
rouge foncé, inermes, celles de la 1" paire plus larges ; patte ,
fauves, fortement variées et ponctuées de brun, surtout en dessous
celles de la 1" paire plus foncées, presque noires, aussi beaucou p
1
plus épaisses ; fémur I cylindrique, très-robuste, inerme ; fémurs Ic
; fémur IV anguleux ave
et III lé gèrement an g uleux, inermes ; les
des séries de petits denticules en dessous et sur les côtés
autres articles inermes ; tibias anguleux, surtout les postérieurs ;
métatarse 1 grêle, cylindrique, garni en dessous (le petits spicule s
noirs irréguliers . Ukraine : Stawicz (Prof . Al'aga) .

M . Becker continue par les communications suivantes :


M . l)ietz a découvert aux environs d ' Anvers, trois espèce s
nouvelles pour nous de Theri(lid,e, une Li), //ph il et deu x
E,tigone, qui prendront place dans la seconde partie du Catalogu e
des Arachnides de Belgique .
M . de Borée a rapporté d'une chasse à Wenduvne prés de Blan-
kenberghe l ' :lrggroncla (uptnlicra Clora . Cette prise intéressante
étend chez nous l'habitat de cette curieuse aranéide jusqu'au bord
de la mer du Nord .
M . Quaedvlieg a recueilli également, dans les environs de Liége ,
de nombreuses aranéides, qu'il m'a l'ait remettre ; ces espèces son t
surtout intéressantes au point de vue si important de l'habitat .
Enfin je dois encore au zèle et l ' obligeance de M . Dietz, u n
exemplaire femelle du Spaarassu .e ~r-„ligzcrn+ .~r .e Keyserling, qu'i l
m ' avait envoyé vivant .
Cette grande Sparassidm, connue son nôm l'indique, a ét é
découverte pour la première fois dans file d'Antigua .
M . Dieiz l'a recueillie à Anvers, à bord d'un navire chargé d e
bois de Campêche, et venant de Saint-Domingue .
M . Becker donne encore lecture du travail suivant :

SUR L'HABITATION DE LA CTENIZA SAUVACEI . Rossi ,


par Léon Becker .

Je dois ce nid intéressant, que je tais passer sous les yeux de no s


collègues, à mon excellent ami M . E . Simon, qui, ayant rapport é
de Corse plusieurs échantillons de ce curieux travail, a bien voul u
m'en offrir un .
Cette araignée, comme notre Atype, creuse une longue galeri e
souterraine, qu'elle tapisse d'une belle soie blanche .
Pour dissimuler l'entrée de sa demeure, elle construit une vér i -
table porte à charnière mobile, combinée de façon à se fermer d'elle -
même, le terrier étant toujours creusé dans les terrains en penc e
ou contre les talus des routes, et la charnière étant placée e n
haut .
L'esprit reste confondu devant ce merveilleux [rivai!, qui dénot e
ce que j'oserai appeler une intelligence supérieure . Ainsi un e
pauvre aranéide connaissait déjà la porte et la charnière, alors qu e
l'homme primitif se contentait de pierres pour fermer sa caverne .
Cette porte, comme on le voit, est parfaitement ronde : elle est