Vous êtes sur la page 1sur 2

ALLOCUTION DU SG_ FESY-PTP

Monsieur le Directeur Général de La Poste du Bénin SA,

Monsieur le Directeur Général de Bénin Télécoms SA,

Monsieur le Secrétaire Général de la COSI-Bénin,

Messieurs les secrétaires Généraux des syndicats de base constitutifs de la


Fédération,

Chers invités,

Mesdames et Messieurs !

Permettez-moi tout d’abord d’adresser les sincères remerciements de tous les


militants des syndicats de base de La Poste et des Télécoms au Bureau Exécutif de
la COSI en général et à son Secrétaire Général en particulier pour avoir su, chacun à
son niveau, œuvrer pour la création de notre fédération. En effet, sans eux, la
cérémonie de ce matin n’aura pas eu lieu. Je nous invite donc à les acclamer très
fortement et chaleureusement pour leur sens très aigu de la responsabilité.

Je me dois aussi, à la vérité, remercier solennellement tous les Secrétaires


Généraux des syndicats de base pour m’avoir fait confiance en soutenant l’initiative.
Qu’il vous souvienne, chers séminaristes, que nombre de travailleurs des deux
sociétés ont eu, à maintes occasions, à dénoncer, voire désapprouver la multiplicité
des syndicats dans les deux sociétés. Certains ont même eu à nous demander s’il
faille créer tous les matins un syndicat pour résoudre les problèmes des travailleurs si
complexes soient ils. De plus, l’histoire contemporaine des luttes syndicales
rapportent constamment que seule la conjugaison des efforts garantit le succès et
non l’émiettement des forces, encore moins la division formelle des associations. Les
quelques résultants probants obtenus par les partenaires sociaux de Bénin Télécoms
par exemple l’ont été grâce à l’unité d’actions syndicales, en somme l’esprit de
consensus, qui a permis de baliser le chemin du partenariat gagnant gagnant. De
nombreuses et multiformes préoccupations administratives du Personnel ont été, non
sans difficulté, mais courageusement, réglées. Dans ces conditions, nous n’avons eu
1
aucune honte lorsque nos aînés de la COSI nous ont conseillé de formaliser cet
esprit d’union. Mes confrères Secrétaires Généraux des autres syndicats des deux
entités Poste et Télécoms, persuadés de la pertinence de la démarche des
responsables de la COSI, n’ont pas, eux-aussi, hésité un seul instant pour remplir
toutes les formalités qui ont conduit à la création de ladite fédération qui fait
aujourd’hui notre fierté.

Le présent séminaire de formation, le premier de notre fédération vient donc à


point nommé pour aguerrir et nous doter de tous les outils grâce auxquels les
prochaines élections professionnelles hisseront la COSI dans le peloton de tête des
centrales syndicales au Bénin. C’est pour nous, membres du premier bureau exécutif
fédéral, un défi majeur de reconnaissance de nos différents syndicats de base aux
efforts de la COSI pour notre épanouissement syndical. J’invite par conséquent, tous
les séminaristes à suivre attentivement et activement cette formation. Nous nous
devons de mobiliser fortement les travailleurs pour les prochaines élections
professionnelles au niveau des deux entités Poste et Télécoms.

Messieurs les Directeurs Généraux de La Poste du bénin et de Bénin télécoms,


je ne saurais terminer mes propos sans vous remercier pour avoir bousculé vos
emplois de temps souvent chargés et sacrifié de votre précieux temps pour venir nous
soutenir.

Merci également à toutes celles et à tous ceux qui, de près ou de loin, ont
œuvré, de quelque manière que ce soit, à la création de la Fédération des Syndicats
de la Poste, des Télécoms et de la Presse. Pleins succès à nos travaux.

Vive les syndicats de La Poste du Bénin SA !


Vive les syndicats de Bénin Télécoms SA !
Vive la FESY-PTP
Vive la COSI-Bénin !
Je vous remercie !