Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Hassan Premier

Faculté des Sciences et Techniques


Settat

Automates Programmables Industriels  LST EEA


TP - Bascules Temporisateurs Compteurs

Travail préliminaire :
Lancer le logiciel « Simatic Manager Step 7 » et créer un projet « BTC ».
Effectuer la configuration matérielle qui correspond à votre API Siemens.
Créer une table de mnémoniques avec quatre entrées (entrée a, entrée b, …) et quatre sorties
(sortie 0, sortie 1, …) en adaptant les adresses à la configuration matérielle de votre automate
S7-300.
Créer le réseau ci-dessous. Charger le programme et tester la bascule RS (menu
menu opérations sur bits »). Donner le tableau de fonctionnement de la bascule RS.

Tester la bascule SR et donner son tableau de fonctionnement.

Même travail avec la temporisation « S_PULSE ».


Expliquer le fonctionnement du temporisateur.

Tester les autres temporisations et expliquer leur fonctionnement.

A. ASSIR – LST EEA – FST Settat 1/4


Automates Programmables Industriels

Même travailler avec le compteur S_CUD.


Expliquer le fonctionnement du compteur.

Même travail avec le réseau ci-dessous. Expliquer le fonctionnement.

M0.0 et M0.1 sont des variables internes.

Application 1 : Station de pompage


La pompe P est mise en marche immédiatement après la
fermeture de l’interrupteur m.
Pour éviter d’endommager la vanne V par des « coups de
bélier », la vanne n’est ouverte que trois secondes après la
fermeture de m. Les pressions de part et d’autre de la vanne
peuvent alors s’équilibrer.
1.1/ Dresser un tableau d’affectations des variables.

A. ASSIR – LST EEA – FST Settat 2/4


Automates Programmables Industriels

1.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur API Siemens S7-300.
1.3/ Valider le fonctionnement de votre programme.

Application 2 : Eclairage d’un escalier


Pour des raisons d’économie, l’éclairage d’un escalier d’immeuble est géré par une minuterie.
Lorsque l’on appuie sur l’un des boutons poussoirs situés aux différents étages (pb0, bp1 et
bp2), les lampes de l’escalier s’allument durant 30 s.
2.1/ Dresser un tableau d’affectations des variables.
2.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur automate S7-300.
2.3/ Tester votre programme.

Application 3 : Passage à niveau


Deux capteurs, a (arrivée) et d (départ), situés à 1
Km de part et d’autre d’un passage à niveau,
indiquant la présence d’un train.
Lorsqu’un train s’approche du passage à niveau,
il provoque une impulsion sur le capteur a.
L’allumage des feux F1 et F2 est alors enclenché
pour interdire le franchissement du rail.
Puis le train s’éloigne du passage à niveau et
actionne le détecteur d ; les feux s’éteignent 20 s
après que d soit repassé à 0.
3.1/ Dresser un tableau d’affectations des variables.
3.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur automate S7-300.
3.3/ Valider le fonctionnement de votre programme.

Application 4 : Blocage et poinçonnage


Dans le système représenté ci-contre, le
vérin Vb permet de bloquer une pièce tandis
que le vérin Vp assure poinçonnage.
Les deux vérins sont dits « monostables » :
leur commande (passage à 1 de Vb ou Vp)
provoque la sortie de la tige. Si l’on veut
garder la tige sortie, il faut maintenir la
commande à 1. En effet, dès que la
commande est annulée, le ressort de rappel
ramène la tige dans sa position de repos.
Le fonctionnement est suivant : l’opérateur
positionne la pièce à poinçonner et appuie
sur le bouton poussoir m (marche).

A. ASSIR – LST EEA – FST Settat 3/4


Automates Programmables Industriels

La tige du vérin Vb sort pendant 10 s. Puis, 2,5 s après que l’opérateur ait appuyé sur m, la
tige du vérin de poinçonnage Vp sort pendant 5 s.
4.1/ Dresser un tableau d’affectations des variables.
4.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur automate S7-300.
4.3/ Tester votre programme.

Application 5 : Alarmes
Un réservoir dispose de deux seuils d’alarme : un
seuil d’alarme haute alh et un seuil d’alarme basse
alb.
L’apparition d’un dépassement de seuil d’alarme (au-
dessus de alh ou au-dessous de alb) est mémorisé, un
voyant de défaut Déf est allumé afin de prévenir
l’opérateur.
L’alarme est désactivée et le voyant Déf éteint
lorsque l’opérateur appuie sur un bouton-poussoir
d’acquittement acq (sinon, le voyant Déf reste
allumé).
5.1/ Dresser un tableau d’affectations des variables.
5.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur automate S7-300.
5.3/ Vérifier le fonctionnement de votre programme.

Application 6 : Utilisation d’un compteur


Un tapis roulant (« Tapis Roulant ») transportant des objets est mis en route à l’aide d’un
bouton poussoir « marche ».
Un capteur (« capteur ») délivre une impulsion à chaque fois qu’un objet passe devant.
On veut éviter à l’opérateur chargé d’emballer les objets de les compter. Il faut donc réaliser
un système qui allume un voyant (« voyant ») et arrête l’actionneur (« Tapis Roulant ») qui
achemine les objets dès que six objets seront passés devant le capteur.
Lorsqu’il constate l’allumage du voyant, l’opérateur peut prendre son temps pour emballer les
objets et ensuite relance la machine en appuyant sur le bouton poussoir « marche ».

6.1/ Proposer un tableau d’affectation des variables.


6.2/ Donner le programme réalisant cette commande sur automate S7-300.
6.3/ Tester le fonctionnement de votre programme.

A. ASSIR – LST EEA – FST Settat 4/4