Vous êtes sur la page 1sur 4

WWW.FEB.

BE
>INFORFEB
La newsletter pour décideurs
[ 28 OCTOBRE 2010 – N° 35 ]

Allongement du congé de maternité ?


20 semaines, c’est trop
supplémentaires annuelles d’au moins 160 blèmes d’organisation du travail. Cette
millions EUR. Ce montant a été conforté absence potentielle prolongée risque à nou-
par l’étude d’impact commanditée par le veau d’être préjudiciable aux femmes dans
Parlement européen lui-même. Il est leurs perspectives d’embauche, de promo-
d’ailleurs sous-estimé, car basé partielle- tion et de carrière.
ment sur une rémunération plafonnée et
non sur la rémunération complète comme
La directive sur le congé de
prévu dans la directive.
maternité aura des conséquences
Le Parlement européen a voté à Strasbourg un 2. Le droit du travail belge connaît déjà plé-
texte qui vise à allonger le congé de maternité thore de congés à caractère familial : crédit-
contraires aux objectifs visés.
en Europe de 14 à 20 semaines avec main- temps, congé parental, congés pour raisons
tien du salaire complet et à introduire un personnelles, congé pour la maladie d’un Ce risque est renforcé par un allongement
congé de paternité de 2 semaines, également proche, … Les partenaires sociaux au de la période de protection de la femme
avec maintien du salaire. Conseil national du Travail ont décidé enceinte contre le licenciement, alors que
Le projet de directive sur le congé de materni- ensemble de procéder à une évaluation et la jurisprudence démontre à l’envi combien
té en discussion fait suite au plan lancé en de mener une réflexion approfondie sur ce il est difficile pour l’employeur de faire
2007 par la Commission européenne afin faisceau de congés (voir, à ce sujet, le accepter par le tribunal un motif légitime
d’aider les femmes à mieux concilier vie fami- tableau plus loin dans cet Infor). Or, le pro- étranger à l’état de grossesse quand le
liale et vie professionnelle et de réduire les jet de directive fait fi de l’existence de ces licenciement de la travailleuse s’avère
inégalités entre hommes et femmes sur le congés, alors qu’ils ont précisément été nécessaire pour une autre raison. On l’aura
marché du travail. conçus pour faciliter la combinaison entre compris, la prolongation envisagée du congé
la vie familiale et la vie au travail, et que la de maternité aura des effets opposés aux
L’instrument utilisé que constitue la directive Belgique est plus généreuse dans ce domai- visées de la Commission européenne qui se
aura selon nous des conséquences contraires ne que les autres pays européens. La pro- fait le chantre de l’égalité de traitement
aux objectifs visés. Ses effets pervers sont lar- longation du congé de maternité ne serait entre hommes et femmes.
gement sous-estimés. En gros, il suscite trois pas imputée sur ces régimes de congé, ou Espérons que les gouvernements au Conseil
soucis majeurs : inversement. Elle viendrait tout simplement européen, qui doivent à présent se pencher
1. Le coût pour la sécurité sociale et partant s’y ajouter. sur le dossier, aient conscience de toutes les
pour les entreprises : le passage de 15 3. Le droit absolu à un congé ne représente retombées néfastes du projet de directive et
semaines de congé de maternité (actuelle- pas seulement un surcoût pour la sécurité revoient la copie du Parlement.
ment prévues par la loi belge) à 20 sociale, il constitue aussi une absence PIETER TIMMERMANS,
semaines devrait entraîner des dépenses potentielle, qui peut poser de sérieux pro- ADMINISTRATEUR-DIRECTEUR GÉNÉRAL

À ÉPINGLER LE CHIFFRE DE LA SEMAINE


> TRAVAIL ET FAMILLE > Une accumulation de régimes
de congé Les atteintes à l’environnement coûtent très cher
L’ONU estime le coût mondial total des atteintes à l’envi-
> PRÉSIDENCE BELGE DE L’UE > Belgian Competition Day
4.500 ronnement entre 2.000 et 4.500 milliards USD. On peut
débattre de l’exactitude de ce montant, mais il n’empêche
milliards USD que des accords contraignants doivent être conclus à
> BUDGET > D’autres pays nous montrent la voie
l’échelle mondiale, en premier lieu lors de la Conférence climatique de Cancún.

HEBDOMADAIRE — BUREAU DE DÉPÔT : SINT-NIKLAAS — P409959 www.feb.be > publications > chiffres et faits
[ INFOR FEB 35 — 28 OCTOBRE 2010 ]

> PRÉSIDENCE BELGE DE L’UE sort des victimes comme le suggère la


Commission, il faut également prendre garde
Belgian Competition Day à ne pas mettre à mal les droits de la défense
Le 21 octobre 2010, le gratin du milieu du rapporte à l’action que des particuliers ou des et à ne pas importer les dérives notoires de la
droit de la concurrence s’était donné rendez- entreprises peuvent intenter seuls ou rassem- 'class action' américaine.
vous au BOZAR pour le 'Belgian Competition blés en collectivités à l’encontre de l’auteur Charles Gheur – cg@vbo-feb.be
Pierre Sabbadini – psa@vbo-feb.be
Day', organisé dans le cadre de la présidence d’une infraction au droit de la concurrence.
belge de l’Union européenne. Le sujet abordé Un sujet très actuel, puisque la Commission
lors de cette journée de réflexion était le 'pri- européenne devrait lancer le mois prochain
> BUDGET
vate enforcement' ou l’action privée, c’est-à- une nouvelle consultation publique. La confé-
dire le volet du droit de la concurrence qui se rence, rehaussée de la présence du D’autres pays nous
Commissaire européen pour la Concurrence,
montrent la voie
Joaquin Almunia, fut l’occasion de discuter de
la manière dont l’Europe peut améliorer les Le mois dernier, la FEB a déjà évoqué les
perspectives d’indemnisation des victimes mesures adoptées par différents pays euro-
d’infraction aux règles de concurrence, notam- péens pour assainir leurs finances publiques.
ment au moyen de recours collectifs. Depuis, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la
Le 'Belgian Competition Day' fut égale- France, notamment, ont franchi un nouveau
ment l’occasion pour la FEB de rappeler ses pas. Au Royaume-Uni, le gouvernement
préoccupations en matière d’action privée. À Cameron a précisé comment il entend passer
travers l’objectif louable de favoriser la répa- d’un déficit proche de 10% du PIB aujour-
ration de préjudices causés par les pratiques d’hui à un déficit de 2% à la fin de la législa-
anticoncurrentielles, la Commission en vient à ture. L’essentiel de l’effort portera sur les
imaginer des solutions qui peuvent heurter gra- dépenses : citons à titre d’exemple la réduction
vement des principes ancrés profondément au du nombre de fonctionnaires de 8%, le gel des
cœur du droit de la responsabilité et du droit salaires pendant deux ans et une contribution
de la procédure des États membres. Il y a un accrue au financement du régime de pension
juste équilibre à trouver : s’il faut améliorer le des fonctionnaires. Aux Pays-Bas, le VVD, le >

ACTION FEB

> Healthcare Belgium conclut tent sur un large éventail d’activités dans le prise de mesures de prévention pour les contrer.
des accords de coopération secteur des soins de santé, allant de la Parallèlement à une approche générale des pro-
avec le Kazakhstan recherche et du développement au transfert de blèmes spécifiques de protection, la brochure
Dans le sillage de la mission princière organi- technologies médicales innovantes, en passant contient une série de conseils et d’idées pra-
sée début octobre au Kazakhstan, le président par la formation de personnel médical. tiques susceptibles de contribuer à une pro-
Nursultan Nazarbayev a visité le forum tection efficace de l’entreprise.
‘Platform of Kazakhstani and European Union > Sécurité des entreprises – Christine Darville – cda@vbo-feb.be

clusters’, qui se tenait à Bruxelles. Au cœur de Une nouvelle brochure FEB


cette visite, le dialogue entre responsables poli- Les entreprises ne sont pas > La gouvernance économique
tiques et topmanagers sur les développements épargnées par les phénomènes au service de la croissance
économiques et les opportunités réciproques. criminels, comme les vols avec Lors de la réunion BBE du 19 octobre dernier,
Le Kazakhstan, qui s’était montré intéressé, ou sans violence, le vandalis- le professeur Hans Geeroms, conseiller auprès
lors de la mission princière, par des accords de me, les extorsions... Ils peuvent du cabinet du Premier ministre et professeur
coopération ciblés avec notre pays, vient de les avoir des conséquences impor- au Collège d’Europe et à la Vlerick Leuven Gent
concrétiser. Healthcare Belgium, l’organisation tantes pour le secteur économique. Quels sont Management School, a présenté un exposé
coupole qui valorise avec le soutien de la FEB les modes opératoires des auteurs ? Quelles intitulé "Gouvernance économique dans l'UE –
l’expertise du secteur belge de la santé dans le mesures faut-il prendre pour réduire les Défis pour la Belgique”. À cette occasion, il a
monde entier, a conclu risques ? Comment réagir en cas d’incident ? commenté les travaux de la Task Force dirigée
lors de cette rencontre Avec qui prendre contact ? C’est pour répondre par Herman Van Rompuy et souligné le lien
économique deux mémo- à ces questions que la FEB, en collaboration existant entre la Stratégie Europe 2020 et les
randums de coopération avec la Police judiciaire fédérale, a publié une accords récemment intervenus en matière de
© Photo News

d’envergure sectorielle : brochure sur des ‘Conseils et idées pour mieux gouvernance économique. Après un débat ani-
l’un avec le ministre protéger son entreprise. Mieux vaut prévenir mé, la discussion a également porté sur plu-
Accueil officiel du prési- kazakh de la Santé et que guérir !’. L’objectif n’est pas d’être exhaus- sieurs dossiers européens d’actualité, au
dent de la République de
Kazakhstan, Nursultan l’autre avec le National tif et d’analyser tous les phénomènes criminels niveau tant du Conseil que de la Commission
Nazarbayev, par le Medical Holding (secteur en détail, mais bien d’attirer votre attention sur et du Parlement européens.
Premier ministre démis-
sionnaire Yves Leterme. privé). Les accords por- certains modes opératoires des auteurs et la Michael Voordeckers – mv@vbo-feb.be
[ INFOR FEB 35 — 28 OCTOBRE 2010 ]
> TRAVAIL ET FAMILLE

Une accumulation de régimes de congé


En 2009, 92.000 (futures) mères ont pris un congé de maternité, 61.000 Régimes de congé Bénéficiaires Coût sécurité sociale
(à l’inclusion du secteur public) (1.000 EUR)
pères un congé de paternité, 44.000 parents un congé parental, 128.000
salariés du secteur privé un crédit-temps et 72.000 du secteur public une Congé de maternité 91.665 390.871
interruption de carrière. Au total, cela représente un coût de 1,2 milliard Congé de paternité 61.246 36.319
EUR pour la sécurité sociale, plus des périodes de salaire garanti pour les Écartement du travail pendant la grossesse 16.311 26.605
employeurs et souvent des problèmes organisationnels sur le lieu de tra- Congé d’allaitement 13.164 37.728
vail. Au cours des 10 dernières années, les budgets affectés au crédit- Congé parental 44.389 111.849
temps, à l’interruption de carrière et au congé parental ont été multipliés Congé pour assistance médicale et soins palliatifs 8.045 33.693
par quatre, passant de 197 millions EUR en 1999 à 750 millions EUR Crédit-temps (secteur privé) 127.746 399.330
en 2009. Ainsi, 1 emploi à temps partiel sur 4 est aujourd’hui ‘subven- Interruption de carrière (secteur public) 72.249 204.580
tionné’ par un supplément de l’ONEM, contre 1 sur 7 en 1999. Total (2009) 434.815 1.240.975
Klaas Soens – ks@vbo-feb.be Source: ONEM, CNT

Au cours des 10 dernières


années, les budgets
affectés au crédit-temps,
à l’interruption de carrière
et au congé parental ont
été multipliés par quatre.

> CDA et le PVV ont réussi à conclure un accord mesures d’assainissement adoptées dans inactifs. Cette augmentation est inquiétante
gouvernemental. Celui-ci comporte également différents pays européens peut être consulté le surtout chez les chômeurs. La FEB a dès lors
des mesures d’assainissement concrètes : éco- site de la FEB (*). demandé une analyse circonstanciée de la pro-
nomies en soins de santé, nouvelle réduction Geert Vancronenburg – gva@vbo-feb.be blématique de façon à mettre en évidence les
du nombre de fonctionnaires, relèvement de facteurs explicatifs. Faut-il y voir une consé-
(*) www.feb.be
l’âge de la pension à 66 ans d’ici à 2020,… quence de la politique d’activation des chô-
Enfin, en France, les médias se concentrent meurs mise en place en 2004, d’un contrôle
sur le relèvement de l’âge minimum de la trop peu efficace des personnes en incapacité
> INAMI
retraite de 60 à 62 ans, mais le gouvernement de travail par les organismes assureurs ?
français a pris l’engagement par ailleurs de Taux de morbidité en Pour la FEB, une démarcation claire
réduire le nombre de fonctionnaires de quelque
forte augmentation entre l’assurance chômage, d’une part, et l’as-
100.000 unités d’ici à 2014. surance maladie-invalidité, d’autre part, est
Notre conclusion du mois dernier reste Au cours des dernières années, la FEB a indispensable. L’évaluation correcte, de l’in-
donc d’actualité : d’autres pays mènent d’im- constaté une forte augmentation du taux de capacité de travail est fondamentale. La FEB
portantes réformes pour réassainir leurs morbidité, à savoir le nombre de jours indem- demande donc l’application correcte, sur le
finances publiques et affronter le défi du nisés en incapacité primaire (la première terrain, de la législation et de la notion d’in-
vieillissement, tandis que notre pays est en année d’incapacité de travail) par titulaire. De capacité de travail (critère légal des 66%).
panne. Or, nous sommes confrontés à des défis fait, entre 2005 et 2009, ce taux augmente de Une telle application, combinée à l’analyse
tout aussi importants. Le tableau actualisé des 14,14% pour les actifs et de 61,58% pour les des capacités restantes de la personne, permet
en effet de déterminer si l’intéressé relève de
l’assurance maladie-invalidité ou de l’assuran-
Brussels calling, une newsletter FEB à lire en ligne ce chômage. Outre l’évaluation au moment de
Business New
sletter
13/07/2010 •
Issue 1

l’entrée en incapacité, une évaluation réguliè-


idency
Belgian EU Pres

Brussels callin
g
..........
..........
..........
..1 Informal Environme
Economic and
nt Council . .
Financial Affairs
... ..........
Council . . . . .
..........
.....8
.....9
.........9
Prenez le pouls de l'actualité de re s’impose également afin de vérifier si les cri-
tères remplis au moment de l’entrée en
.......... .......1 ..........
Editorial . . . ........ .......... .....9
CONTENTS

Presidency . Links . . . . . . . ..........

la présidence belge de l'UE


Priorities of
the Belgian ..........
.......2 veness Council . . . . . . . . 10
..........
.......... Informal Competiti ..........
...
.........5 on ..........
In the spotlight ..........
.......... Team presentati
meetings . . Affairs Council
..6
Events and
nt and Social
Informal Employme

Editorial
Belgian EU Preside
huge challen
ges ahead to
ncy:
capacity to innovate.
development
industrial policy
to turn Europe’s
Therefore, an
and innovation
should be developed
current technologic
effective research,
policy, as well
as a cleantech
. This is the only
al leadership
The Federation
into market leadership. for example the
way
in clean
of
incapacité sont toujours remplis par la suite.
growth technologies
re-establish will face Belgium (FEB)
welcomes
EU
The Belgian
EU Presidency
and Enterprises in to unblock the
restore financial Belgian Presidency for
ambition of the

Un contrôle régulier et efficace de l’incapaci-


huge challenges: le instrument
re-establish fiscal which is an indispensab especially for SMEs.
economic stability, patent system
a swift return innovation for the industry,
discipline and
guarantee
eco- growth and in the
growth. Therefore, Leterme stated
Minister Yves Europe to
to sustainable
issues will be
at As Belgian Prime need “more
on July 7, we
nomic and financial

http://eupresidency.vbo-feb.be
European Parliament gear”.
the agenda. states in higher
the heart of and its member
get our Union taire’ (the Community
government’s
EU ‘méthode Communau
The Belgian Favouring the policy. Our Federation
will focus on the core of Belgium’s
Presidency programme new financial method) is at

té de travail est donc requis.


in place a this approach.
fully supports
aiming at putting gover- takes over the
Presidency
major priorities the economic that Belgium
strengthening It is crystal clear But our country
is well
regulatory structure, market, rein-
ing the internal circumstances. six months. FEB
of the EU, reinvigorat last but not under very difficult the next
nance Pact and, during
and Growth guide Europe of this EU
forcing the Stability The latter prepared to to the success
2020 strategy. to contribute
ing the Europe states, who will will do its part
least, implement the member

(site web, agenda, newsletter, etc.)


ownership by reforms Presidency. Diane Struyven
requires real implement structural of the FEB
their ability to Department
have to show of the European
Director
quickly.
to enhance Europe’s
measures will be taken
Furthermore,

ency
Priorities of
the Belgian Presid
rotating presidency
of tion with the
European Parliament
will try to reconcile
and the Commissio
different points
n,
of view
the political
Catherine Vermeersch, cv@vbo-feb.be
took over the the Presidency in order to take
On July 1, Belgium Spain. For compromises track after a
Union (EU) from and formulate to get back on
the Council of
the European construction, Europe needs for the
of the European decisions that Expectations
in the history configurations economic crisis.
the 12th time the different period of deep EU is facing
multiple
d he work in l h h s the
[ INFOR FEB 35 — 28 OCTOBRE 2010 ]

AGENDA Market Access for European Business DATE: 18 NOVEMBER INFO: LAURENT SEMPOT,
T 02 515 09 83
The seminar will tackle market access issues European
companies are experiencing outside the EU. F 02 515 09 15
ls@vbo-feb.be

3e édition de la Social Academy DATE ET THÈME : LIEU : FEB, BRUXELLES


23 NOVEMBRE :
La FEB lance la 3e édition de la Social Academy, un cycle
'Macroéconomie à l’u- CONTACT:
de formation de 7 après-midi sur les différents aspects de
sage des interlocuteurs NATHALIE PETIT
la concertation sociale. Les sessions auront lieu d’octobre
2010 à mai 2011. sociaux. Faits et per- T 02 515 09 64
ceptions à la base des F 02 515 09 15
négociations sociales’ np@vbo-feb.be
DE 14H À 17H
INFO & INSCRIPTION :
www.feb.be,
rubrique Social Academy
Plus d’infos > www.feb.be > Manifestations

> RÉVISORAT D’ENTREPRISES elle-même ? Faut-il limiter la proportion des - une surveillance économique plus large réa-
honoraires qu’un cabinet d’audit peut recevoir lisée, entre autres, par une évaluation
Lancement d’une d’un seul client par rapport à l’ensemble de annuelle des risques de déficit excessif ;
consultation de l’UE ses revenus d’audit ? Un autre sujet important - un ‘Semestre européen’ qui permettra, dès
est aussi abordé dans le cadre de la simplifi- janvier 2011, un examen simultané des
La Commission européenne vient de lancer
cation : faut-il créer un environnement spéci- mesures budgétaires et des réformes struc-
une consultation publique intitulée 'La poli-
fique à l’audit des PME ? turelles en matière de croissance et d’em-
tique en matière d’audit : les leçons de la cri-
ploi ;
(*) Les commentaires sont attendus, jusqu’au
se' (*). Selon elle, au lendemain de la crise
8 décembre au plus tard, sur - un cadre solide de gestion des crises finan-
financière, la question de savoir si un renfor-
http://ec.europa.eu/internal_market/auditing/ cières ;
cement du rôle des auditeurs permettrait de
otherdocs/index_fr.htm. - des institutions renforcées aux niveaux tant
limiter les risques qui pèsent sur le système
Christine Darville – cda@vbo-feb.be
national qu’européen pour une gouvernan-
financier mérite d'être posée. La fiabilité de
ce économique plus efficiente.
l’audit est essentielle pour rétablir la confian-
La FEB approuve les recommandations
ce des marchés, en fournissant des garanties > CONSEIL EUROPÉEN de la Task force en matière de gouvernance
quant à la véracité de la santé financière des
économique. Le ‘Semestre européen’ assure
entreprises. Les thèmes abordés dans la Sous le signe de
une approche cohérente de la surveillance de
consultation sont très vastes. Ils portent la gouvernance la compétitivité, de la croissance et du bud-
notamment sur le rôle de l’auditeur : les audits
économique get des États membres…à condition que les
devraient-ils fournir des assurances quant à la
nouveaux principes soient appliqués rigou-
santé financière des entreprises ? Quelles Le Conseil européen des 28 et 29 octobre reusement. S’agissant de la consolidation des
sont les informations à fournir par les audi- 2010 devrait se pencher principalement sur la finances publiques, la Commission et le
teurs aux 'stakeholders' ? Les réviseurs doi- gouvernance économique, dont la Task Force, Conseil devront vérifier que les politiques
vent-ils contribuer à garantir la crédibilité des présidée par H. Van Rompuy, vient de pré- nationales s’attellent avant tout à la maîtrise
informations fournies par les entreprises ? La senter son rapport final. Celui-ci contient cinq des dépenses. Enfin, le Pacte de croissance et
gouvernance et l’indépendance des cabinets grandes recommandations, à savoir : de stabilité se doit d’être assorti de sanctions
Graphisme et production : The Mailshop – tél. 03 771 12 30 – mail@themailshop.be

d’audit sont également soulevées : les audi- - une plus grande discipline budgétaire grâ- à caractère suffisamment automatique, condi-
teurs devraient-ils être nommés par une auto- ce à un Pacte de croissance et de stabilité tion sine qua non pour éviter qu’il ne dégénè-
rité de régulation et non par la société renforcé ; re en un système discrétionnaire.
Arnaud Thysen – at@vbo-feb.be

FEB – Fédération des Entreprises de Belgique ASBL


rue Ravenstein 4 – 1000 Bruxelles – tél. 02 515 08 11 – fax 02 515 09 15

RÉDACTION : Anne Michiels – tél. 02 515 09 44 – am@vbo-feb.be


Thérèse Franckx – tél. 02 515 09 50 – tf@vbo-feb.be
ÉDITEUR RESPONSABLE : Olivier Joris – rue du Wolvenberg 17 – 1180 Bruxelles
PUBLICATION MANAGER: Stefan Maes – tél. 02 515 08 43 – sm@vbo-feb.be
ANNEXES PUBLICITAIRES : ADeMar bvba – tél. 03 448 07 57 – nele.brauers@ademaronline.com
CHANGEMENTS D’ADRESSE : FEB – Service mailing – tél. 02 515 09 06 – fax 02 515 09 55 – mailing@vbo-feb.be
COPYRIGHT : Reproduction autorisée moyennant mention de la source

L’Infor est imprimé sur du papier issu de la gestion durable des forêts. La gestion durable des forêts tient compte de l'écosystè-
me forestier, respecte les aspects sociaux (droits des populations indigènes et des travailleurs forestiers*) et est
responsable d'un point de vue économique.