Vous êtes sur la page 1sur 20

REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA

Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana

FIADIDINA NY REPOBLIKA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

LALANA LAHARANA
FAHA-2008-014 LOI N° 2008-014
tamin’ny 23 jolay 2008 du 23 juillet 2008
sur le Domaine Privé de l’Etat, des Collectivités Décentralisées
momba ny Tanim-panjakana azo amidy, et des personnes morales de droit public
an’ny Vondrombahoaka itsinjaram-pahefana
ary an’ireo fikambanana mizaka zo aman’andraikitra
fehezin’ny Lalàna ifampitondran’ny daholobe
REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA
Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana
Tanindrazana – Fahafahana - Fandrosoana ------------------------
------------------------------ PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
FIADIDIANA NY REPOBLIKA --------------------------
------------------------------

LALANA LAHARANA FAHA-2008-014 LOI N°2008-014


sur le Domaine Privé de l’Etat, des Collectivités Décentralisées
momba ny Tanim-panjakana azo amidy, an’ny Vondrombahoaka et des personnes morales de droit public
itsinjaram-pahefana ary an’ireo fikambanana mizaka zo
aman’andraikitra fehezin’ny Lalàna ifampitondran’ny daholobe
L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance respective en
date du 3 juillet 2008,
Ny Antenimierampirenena sy ny Antenimierandoholona no nandany
tamin’ny fivoriana nataony avy tamin’ny 3 jolay 2008, Le Président de la République,
Ny Filohan’ny Repoblika, Vu la Constitution,
Araka ny Lalampanorenana, Vu la décision n°15-HCC/D3 du 22 juillet 2008 de la Haute Cour
Araka fanapahana laharana faha-15-HCC/D3 tamin’ny 22 jolay 2008 Constitutionnelle,
nataon’ny Fitsarana Avo momba ny Lalàmpanorenana,
Promulgue la loi dont la teneur suit :
No mamoaka hampanan-kery ny lalàna izay toy izao ny andinindininy :

TITRE PRELIMINAIRE
LOHATENY SAVARANONANDO DEFINITION
FAMARITANA
Article premier : Le domaine privé immobilier et mobilier de l’Etat , des
Collectivités Décentralisées et des personnes morales de droit public s’entend
Andininy voalohany : Ny fanana-mifaka sy fanana-manaraka azo amidy de tous les biens et droits immobiliers et mobiliers qui sont susceptibles de
an’ny Fanjakana, an’ny Vondrombahoaka itsinjaram-pahefana ary an’ny propriété privée en raison de leur nature ou de la destination qui leur est
fikambanana mizaka zo aman’andraikitra fehezin’ny lalàna ifampitondran’ny donnée.
daholobe dia ireo fananana sy zo mifaka sy manaraka rehetra ka afaka
itompoana manokana noho ny karazany na ny fampiasana azy.
LOHATENY VOALOHANY TITRE PREMIER
NY FANANA-MIFAKA AZO AMIDY LE DOMAINE PRIVE IMMOBILIER
Chapitre premier
TOKO VOALOHANY Le domaine privé immobilier de L’Etat
Ny fanana-mifaka azo amidy an’ny Fanjakana
Section 1
Sokajy voalohany Consistance et constitution
Ny ao anatiny sy ny fananganana
Article 2 - Le domaine privé immobilier se divise en deux fractions suivant le
Andininy 2 – Mizara ampahany roa ny fanana-mifaka azo amidy arakaraky mode d’utilisation des biens qui en dépendent :
ny fomba fampiasana ireo fananana miankina aminy: 1. Le domaine privé affecté comprend les biens immobiliers mis à la
1. Ny fananana azo amidy voatokana ka ahitàna ireo fanana-mifaka disposition des divers services publics pour l’accomplissement de leur
nomena hampiasain’ny sampan-draharam-panjakana samihafa mission ;
hanatanterahany ny asany ; 2. Le domaine privé non affecté comprend tous les autres biens
2. Ny fanana-mifaka azo amidy, tsy voatokana ka ahitàna ny fanana- immobiliers.
mifaka hafa rehetra.
Article 3 - Le domaine privé immobilier est acquis :
Andininy 3 – Ny fanana-mifaka azo amidy dia azo:
1. En vertu du droit de souveraineté ;
1. Avy amin’ny zo fiandrianana ;
2. En vertu de transmissions à titre gratuit ou à titre onéreux ;
2. Avy amin’ny famindrana maimaimpoana, na misy vola ;
3. Par suite de changement de statuts des dépendances du domaine
3. Taorian’ny fanovàna sata ireo zavatra miankina amin’ny tanim-
public.
panjakana tsy azo amidy.

Andininy 4 – Ireto avy ny fananana ao amin’ny sokajy voalohany voalaza ao Article 4 - Les biens de la première catégorie prévus à l’article 3 point 1
amin’ny andininy faha-3 teboka 1 mivadika ho fananam-panjakàna: acquis au domaine sont :
a) Ny tany tsy vita fanamaintisa-molaly araka ny fepetra voafaritry a) Les terrains non mis en valeur dans les conditions définies par
andininy faha-33 ao amin’ny lalàna laharana faha-2005-019 tamin’ny l’article 33 de la loi n° 2005- 019 du 17 octobre 2005 fixant les statuts
17 oktobra 2005 mametra ny satan’ny tany eto Madagasikara ; des terres à Madagascar ;
b) Ny tany tsy misy mpikarakara sy tsy hita tompo araka ny voafaritry b) Les terres vacantes et sans maître telles que définies par l’article 3 de
andininy faha-3 ao amin’ny lalàna voalaza etsy ambony ; la loi ci-dessus ;
d) Ireo fananana rehetra tsy misy mpandova, noraisina sy notantanana c) Tous les biens en déshérence, appréhendés et gérés conformément aux
araka ny fitsipika manankery, telopolo taona aorian’ny fisokafan’ny règles en vigueur, trente ans après l’ouverture des successions.
fandovàna.
Andininy 5 – Ny fepetra momba sora-panekena sy ny fifanekena no Article 5 - Les conditions des actes et contrats règlent les transmissions des
mamaritra ny famindrana ny fananana ao amin’ny sokajy faha-2 (2° ao biens de la deuxième catégorie (2° de l’article 3).
amin’ny andininy faha-3).
Les acquisitions amiables de biens appartenant à des particuliers ou à des
Tapahina araka ny fombafomba ferana amin’ny alalan’ny didim-panjakana ny
sociétés sont décidées selon des modalités fixées par décret.
fahazoana amin’ny alàlan’ny fifanarahana ny harena izay an’olon-tsotra na
an’ny orinasa.
Andininy 6 – Ireto avy ny fananana izay tao anatin’ny tanim-panjakana tsy Article 6 - Les biens qui, ayant fait partie du domaine public, en ont perdu le
azo amidy ka tsy ahitana intsony ny toetoetrany ary mivadika ho tanim- caractère et accroissent au domaine privé (3° de l’article 3) sont :
panjakakana azo amidy (3° ao amin’ny andininy faha-3) : 1. Les lais et relais de la mer et tous terrains cessant d’être recouverts par
1. Ny tany navelan’ny ranomasina sy nisitahan’ny ranomasina la mer de quelque façon que ce soit, sauf les terrains immatriculés
fanindroany ary izay rehetra tany tsy voarakotry ny ranomasina antérieurement à l’époque de leur submersion, lesquels retournent aux
intsony na amin’ny fomba ahoana na amin’ny fomba ahoana, afa-tsy propriétaires du titre foncier ;
ny tany voasoratra talohan’ny fotoana naharakotra azy ka miverina 2. Les îles, à condition que l’atterrissement qui les forme :
amin’ny tompon’ny titra fananan-tany ;
2.1. représente bien les caractères d’une île au sens géographique du
2. Ny nosy raha toa ka ny fiakarana an-tanety izay iforonany ka : mot ;
2.1. ahitana tsara ny toetoetry ny nosy amin’ny dikan-teny ara- 2.2. provienne du lit du cours d’eau ;
jeografika ;
3. Les atterrissements dits « alluvions » qui se forment naturellement,
2.2. avy amin’ny lalan-drano amin’ny lakan-drano ; successivement et imperceptiblement aux fonds domaniaux riverains
3. Ny fiakarana an-tanety atao hoe « atsanga » izay miforona amin’ny d’un cours d’eau ;
fomba voajanahary sy mifanesy ary tsy hita maso any amin’ny tany 4. Les terrains dits « relais » délaissés par l’eau courante qui se retire
manamorona ny lakan-drano ; insensiblement, lorsque ces relais sont riverains de fonds domaniaux ;
4. Ny tany atao hoe « tany nisitahan’ny ranomasina fanindroany» 5. Les terrains dits « délaissés » c’est-à-dire les parties du lit des cours
nialan’ny rano mandeha izay misintona amin’ny fomba tsy d’eau abandonnés à la suite d’un changement de cours, opéré
ampoizina, rehefa manamorona ny tanim-panjakana ireo tany naturellement ou par l’effet des travaux publics lorsque le domaine
nisitahan’ny ranomasina fanindroany ireo ; peut faire valoir des droits reconnus à un propriétaire y compris un
5. Ny tany atao hoe « nafoy » izany hoe ny faritra amin’ny làlan-drano droit éventuel de préemption ;
amin’ny lakan-drano nilaozana aorian’ny fiovan’ny fizotran’ny làlan-
drano araka ny fomba voajanahary na vokatry ny taozava-baventy
rehefa ny fanana-mifaka ahafahana mampiasa ny zo fitompoana ekena
ho an’ny tompony ka tafiditra amin’izany ny mety hisian’ny zo
fividianana mialoha ny rehetra ;
6. Ny fiakarana an-tanety noforonina amin’ny fomba haingana kokoa, 6. Les atterrissements formés artificiellement d’une manière plus ou
vokatry ny asa nampanaovin’ny fitondran-draharaha amin’ny lakan- moins soudaine, à la suite de travaux que l’administration a fait
drano na vokatry ny fitaterana tany izay mitarika fisintonan’ny rano, exécuter dans un cours d’eau, ou par suite d’apports de terre
na dia eo aza ny mety hisian’izay rehetra zo fividianana mialoha ny entraînant le retrait des eaux, sous réserve de tout droit éventuel de
rehetra. préemption.
Andininy 7 – Eken’ny Governemanta ny tolotra sy fanomezana atao amin’ny
Fanjakana araka ny fepetra ferana amin’ny alalan’ny didim-panjakana. Article 7 - Les dons et legs faits à l’Etat sont acceptés par le Gouvernement
Andininy 8 – Na inona na inona fitsipika amin’ny lalàna iombonana, ny sora- dans des conditions fixées par décret.
panekena manokana rehetra mikasika ny fanolorana ho an’ny Fanjakàna dia Article 8 - Quelles que soient les règles du droit commun, tous actes portant
azo atao manaraka ny fomban’ny sora-panekena ara-panjakana ; ary ho
donation en faveur de l’Etat peuvent être passés en forme d’actes
raketina izany.
Sokajy 2 administratifs ; il en reste minute.
Fepetra araka ny lalàna Section 2
Andininy 9 – Ny fanana-mifaka azo amidy an’ny Fanjakàna, afa-tsy raha Conditions juridiques
misy fitsipika manokana voalazan’ity lalàna ity, dia fehezin’ny lalàna Article 9 - Les biens du domaine privé immobilier de l’Etat sont soumis, sauf
iombonana mikasika ny fifanekena sy ny fananana sy raha misy izany, ny les règles spéciales de la présente loi, à la législation de droit commun des
fitsipika mandamina ny fitondrana ny fanoratana ny fananan-tany. contrats et des biens et, lorsqu’il y a lieu, au règlement organisant le régime
§ 1 – Fanokanana foncier de l’immatriculation.
Andininy 10 - Tsy azo hanaovana fanekena hafa ny fanana-mifaka azo amidy § 1 – Affectation
an’ny Fanjakàna voatokana ho an’ny sampan-draharaham-panjakana raha Article 10 - Le domaine privé immobilier de l’Etat affecté à tout service
mbola iharan’ny fanokanana; tsy afaka mampiasa azy ara-dalàna ny public, est indisponible tant que dure l’affectation ; l’Administration ne peut
fitondran-draharaham-panjakana raha tsy aorian’ny fanesorana ny fanokanana valablement en disposer qu’après désaffectation régulière.
azy ara-dalàna.
Tout acte de disposition consenti en violation de cette règle, peut être
Azo foanana tsotra izao izay sora-panekena fanomezana rehetra tsy annulé purement et simplement, sans dommages intérêts de part ni d’autre.
manaraka io fitsipika io, ka tsy misy onitra ho an’ny andaniny na ho an’ny
ankilany.
§ 2 – Droit de préemption
§ 2 – Zo ahafahana mividy mialohan’ny rehetra
Article 11 - Certaines dépendances du domaine privé peuvent être dans
Andininy 11 – Mety ho vesaran’ny zo fividianana mialohan’ny rehetra ny certains cas grevées d’un droit de préemption permettant à son bénéficiaire
ampahany sasantsasany amin’ny zavatra miankina amin’ny fananan’ny d’obtenir, par préférence à tous autres, tout ou partie desdites dépendances.
Fanjakana azo amidy mba ahafahan’ny mpahazo tombontsoa amin’izany,
mahazo alohan’ny hafa rehetra na ny ampahany na ny manontolon’ireo
zavatra miankina ireo.
Andininy 12 – Mihatra manokana amin’ireto tranga manaraka ireto ny zo Article 12 - Le droit de préemption défini par l’article précédent s’applique
fividianana mialohan’ ny rehetra faritan’ny andininy etsy ambony : exclusivement dans les cas suivants :
1. Ho an’izay manamorona ny lakan-drano namela ny làlan-dranony
taloha ka nampisy làlana vaovao voajanahary na vokatry ny asa 1. Au profit des riverains de cours d’eau qui abandonnent leur ancien lit,
notanterahina ara-dalàna, araka ny fepetra sy fetra noferan’ny didy se donnant un nouveau cours naturellement ou à la suite de travaux
amam-pitsipika ; légalement exécutés, dans les conditions et limites fixées par les
règlements ;
2. Ho an’izay manamorona ny tatatra fandehanan’ny sambo sy
fampidiran-drano nafoy na nanaovana fanokanana ; 2. Au profit des riverains des canaux de navigation et d’irrigation
délaissés ou désaffectés ;
3. Ho an’izay manamorona ny làlam-panjakana niharan’ny fanovàna ny
sokajy sy ny nafoy tamin’ny làlam-panjakana faritan’ny fanitsiana 3. Au profit des riverains des voies publiques déclassées et des délaissés
ara-dalàna. de voies publiques déterminés par les alignements réguliers.
Amin’ireo tranga telo voalaza eo ambony, ny tompon-tany manamorona
tsirairay dia manana zo hividy mialohan’ny rehetra ny sombin-tany voafaritra Dans les trois cas précédents, le droit de préemption est exercé par
amin’ny alàlan’ny tsipika misy zoro nalaina avy amin’ny faritra roa farany chaque propriétaire riverain, sur la parcelle déterminée par des
indrindra amin’ny taniny ka atao amin’ny tsipika am-povoan’ny tany nafoy, perpendiculaires tirées des deux limites extrêmes de sa propriété sur la ligne
rehefa ahitana mponina manamorona eo amin’ny andaniny roa; amin’ny médiane du terrain délaissé, quand il existe des riverains des deux côtés ; sur
sisin’ny tany nafoy rehefa tsy ahitana mponina manamorona afa-tsy amin’ny la bordure des terrains délaissés, quand il n’existe de riverain que d’un côté.
ilany iray ihany.
Andininy 13 – Ny zo fividianana mialohan’ ny rehetra voatondron’ny
andininy faha-11 sy faha-12 etsy ambony dia mihatra ao anatin’ny fe-potoana Article 13 - Le droit de préemption visé par les articles 11 et 12 ci-dessus
izay miainga amin’ny fisian’ny fampitandremana ara-panjakàna, fe-potoana s’exerce dans un certain délai à partir d’une mise en demeure dans la forme
ahafahan’ny fitondran-draharaham-panjakana mitazona araka ny fepetra administrative, délai par lequel l’Administration dispose selon les règles
mahazatra ny tany nafoy, anton’ny zo fividianana mialoha. ordinaires du délaissé objet du droit de préemption.

Ny fe-potoana voalaza etsy ambany izay mifehy ny fomba Le délai ci-dessous prescrivant la forme de la mise en demeure et, d’une
fampitandremana sy ny fomba fampiasana ny zo ahafahana mividy façon générale, le mode d’exercice du droit de préemption est déterminé par
mialohan’ny rehetra amin’ny ankapobeny, dia faritana amin’ny alalan’ny décret. Ce délai ne peut être inférieur à six mois.
didim-panjakana. Tsy azo atao latsaky ny enim-bolana io fe-potoana io.
Section 3
Sokajy 3 Conservation et gestion du domaine privé immobilier de l’Etat
Fikajiana sy fitantanana ny fanana-mifaka azo amidy an’ny Fanjakana
Article 14 - Le Service chargé des Domaines gère les biens immobiliers
Andininy 14 - Ny Sampandraharaha miandraikitra ny Fizakan-tany no appartenant à l’Etat.
mitantana ny fanana-mifaka an’ny Fanjakana.
§ 1 – Fananana natokana § 1 – Biens affectés

Andininy 15 – Didim-pitondrana ataon’ny Minisitra miandraikitra ny


Article 15 - L’affectation des biens domaniaux aux services publics est
Fizakan-tany no mamaritra ny fanokanana ny fananan-tany ho an’ny sampan-
déterminée par arrêté du Ministre chargé des Domaines.
draharaham-panjakana.
L’arrêté d’affectation détermine la destination du bien affecté ainsi que le
Ny didim-pitondrana mikasika ny fanokanana no mamaritra ny
délai accordé au ministère affectataire pour la réaliser.
fampiasana ny fananana natokana ary koa ny fe-potoana omena ny Minisitera
nahazo ny fanokanana hanatanteraka izany. Article 16. – A défaut de réalisation dûment constatée dans le délai imparti, à
la diligence du service des domaines, un arrêté pris par le Ministre chargé des
Andininy 16 – Rehefa hita fototra ara-dalàna ny tsy fisian’ny fanatanterahana
domaines peut en prononcer la désaffectation.
ao anatin’ny fe-potoana voafetra, ary araka ny sampan-draharahan’ny
fizakan-tany, dia afaka mandidy ny fanafoanana ny fanokanana amin’ny Article 17 - La désaffectation d’un immeuble n’entraîne aucune indemnité au
alàlan’ny famoahana didim-pitondrana ny Minisitra miandraikitra ny Fizakan- profit de l’affectataire pour les dépenses faites dans l’immeuble.
tany.
Andininy 17 – Ny fanafoanana ny fanokanana fanana-mifaka dia tsy § 2 – Biens non affectés
miteraka tamby ho an’ny nahazoana fanokanana noho ny vola nolaniana tao
amin’ny fanana-mifaka.
§ 2 – Fananana tsy atokana Article 18 – Les terrains non titrés, non mis en valeur dans les conditions de
l’article 4-a) de la présente loi sont immatriculés au nom de l’Etat selon une
procédure simplifiée dont les modalités seront déterminées par décret.
Andininy 18 – Soratana amin’ny anaran’ny Fanjakana ny tany tsy vita titra,
tsy nanaovana fanamaintisa-molaly araka ny fepetra ao amin’ny andinin’ny Une commission dont la composition et le mode de fonctionnement sont
faha-4-a) amin’ity lalàna ity araka ny paik’ady nohamoraina ka didim- déterminés par décret est chargée de toutes les opérations de constatation de
panjakana no mamaritra ny fombafomba amin’izany. mise en valeur ci-dessus et/ou de disponibilité de terrain.

Vaomiera iray, izay faritana amin’ny alalan’ny didim-panjakana ny ho Cette commission peut s’adjoindre toute personne qu’elle juge
anisany sy ny fomba fiasany, no misahana ny asa fizahana fototra ny compétente pour les travaux de constatation.
fanamaintisa-molaly voalaza etsy ambony sy/na ny fahazoana maka ny tany. Elle peut également être appelée à siéger au sein de tout comité spécialisé
Azon’io vaomiera io atao ny mampiditra hanampy azy izay rehetra olona notamment, dans le cadre de la mise en place du plan local d’occupation
heveriny fa mahefa amin’ny asa fizahana fototra. foncière prévu par l’article 4 de la loi n° 2006-031 du 24 novembre 2006
fixant le régime juridique de la propriété foncière privée non titrée.
Azo antsoina ihany koa izy hiasa eo anivon’izay komity manokana
rehetra indrindra indrindra, ao anatin’ny fametrahana ny sarin-tany mitanisa
ny sata tany voalazan’ny andininy faha-4 ao amin’ny lalàna laharana faha-
2006-031 tamin’ny 24 novambra 2006 mametra ny fitondrana araka ny lalàna
ny fananan-tany an’olon-tsotra tsy vita titra.
Andininy 19 – Aorian’ny fanaovana titra ny fananany, dia azon’ny Fanjakana Article 19 – Après l’immatriculation de ses biens, l’Etat peut accorder :
ekena ny :
- des baux ordinaires d’une durée de dix-huit ans au maximum ;
- fampanofana tsotra azy ireo mandritry ny valo ambin’ny folo taona raha - des baux emphytéotiques d’une durée supérieure à dix-huit ans, mais
be indrindra, qui ne peuvent dépasser quatre vingt dix neuf ans.
- fampanofana maharitra mihoatra ny valo ambin’ny folo taona nefa tsy
mihoatra ny sivy amby sivifolo taona. Il peut être également procédé :
- à des ventes à l’amiable ou aux enchères publiques ;
Azony atao koa ny manao : - à des échanges ;
- lavanty amin’ny fifampiraharahana na ampahibemaso ; - à des transactions de toute nature autorisées par le droit commun des
- fifanakalozana ; contrats et des biens.
- fampiraharahana amin’ny endrika rehetra eken’ny lalàna iombonana
Toutefois, l’acquisition des biens du domaine privé par les étrangers reste
mikasika ny fifanekena sy ny fananana.
soumise à l’obtention d’une autorisation délivrée dans les conditions prévues
Na izany aza anefa, ny fahazoana tanim-panjakana azo amidy ho an’ny par la loi n°2007-036 du 14 janvier 2008 sur les investissements à
vahiny dia mitaky ny fahazoana ny fanomezan-dàlana araka ny fepetra Madagascar.
voalazan’ny lalàna laharana faha-2007-036 tamin’ny 14 janoary 2008 momba
ny Fampiasam-bola hamokarana eto Madagasikara.
Article 20 - Les droits réels qui n’emportent pas transfert de la propriété du
Andininy 20 – Ireo tena zo miankina amin’ny tany ka tsy mitarika famindrana terrain, notamment le droit au bail emphytéotique, ne peuvent être cédés que
ny fitompoana ny tany, indrindra indrindra ny zo amin’ny fampanofana sous réserve d’approbation par l’autorité qualifiée pour l’accorder.
maharitra, dia tsy azo amidy raha tsy nahazo fankatoavana avy amin’ny fahefana Ces droits sont transmissibles par succession héréditaire.
mahefa hanaiky izany.
Azo afindra amin’ny alàlan’ny fifandovàn’ny taranaka ireo zo ireo. Article 21 - Les îles ou îlots situés dans le lit des rivières ne peuvent faire
Andininy 21 – Tsy azo anaovana fitompoana an’olon-tsotra na amin’ny fomba l’objet d’une appropriation privée sous quelque forme que ce soit. Ils peuvent
ahoana na amin’ny fomba ahoana ny nosy na nosikely any amin’ny renirano. Azo seulement être loués par bail ordinaire.
anaovana fampanofana tsotra fotsiny izy. Article 22 – À l’acte administratif de cessions des terrains d’une superficie de
plus de dix hectares est annexé un cahier des charges fixant les droits et
Andininy 22 – Hisy ny bokin’andraikitra mametra ny adidy aman’andraikitry ny obligations de l’acquéreur.
mpividy hatovana amin’ny sora-panekena ara-panjakana mikasika ny fivarotana
na famindrana tany manana fivelarana mihoatra ny folo hekitara. Les modalités du cahier des charges sont fixées par décret selon la
vocation des terrains, les usages du moment et des lieux.
Ferana amin’ny alàlan’ny didim-panjakana ny fombafomba mikasika ny
bokin’andraikitra, araka ny fampiasana ny tany, ny fomba amam-panao amin’ny
fotoana sy ny any an-toerana.
Raha mbola tsy foana ny fepetra ao amin’ny bokin’andraikitra dia tsy azo Tant que les conditions du cahier des charges ne sont pas levées, le droit
afindra ny zo fitompoana toy ny zon’ny fanofana raha tsy misy ny faneken’ny de propriété comme le droit de bail ne peut être cédé que sous réserve de
fahefana izay nankato azy. Amin’ny alàlan’ny fifandovàna amin’ny taranaka l’accord de l’autorité qui l’a approuvé. Ce droit est transmissible par
no afahana mamindra io zo io. dévolution héréditaire.

Andininy 23 – Didim-panjakana no mamaritra ny fizahana fototra ny


Article 23 – La constatation de la réalisation des conditions des cahiers de
fanatanterahana ny fepetra ao amin’ny bokin’andraikitra.
charges est déterminée par décret.
Andininy 24 – Aorian’ny fizahana fototra ny fanamaintisa-molaly Article 24 - Après constatation de la mise en valeur prévue au cahier des
voalazan’ny bokin’andraikitra dia azon’ny vaomiera atao ny manolo-kevitra charges, la commission peut proposer soit la radiation des clauses du cahier
momba ny fanafoanana ny fepetra voalaza ao amin’ny bokin’andraikitra izay des charges inscrites au livre foncier, soit l’annulation des droits sur la partie
voasoratra ao amin’ny boky momba ny fanan-tany, na ny fanafoanana ny zo non mise en valeur, soit la déchéance totale.
amin’ny ampahan’ny tany tsy nanaovana fanamaintisa-molaly na famerezan-
jo manontolo. A cet effet, le lot non mis en valeur fait retour au domaine de l’Etat, libre de
Amin’izany, dia miverina ho fananam-panjakana madiodio amin’ny toute charge ou droit à indemnisation.
vesatra rehetra na zo amin’ny fahazoana tambiny ny ampahany tsy nanaovana Au vu du procès-verbal, le conservateur, selon le cas :
fanamaintisa-molaly.
- annule les inscriptions sur le livre foncier relatives aux conditions
Rehefa hita ny fitànana an-tsoratra sy araka ny trangan-javatra, ny résolutoires si la constatation est positive ;
mpikajy ny fananan-tany dia :
- procède à la distraction de la parcelle retournée à l’État ;
- manafoana ao amin’ny boky momba ny fananan-tany ny fanoratana
ny fepetra fanafoanana raha toa ka mitombona ny fanamaintisa- - procède à la mutation au nom de l’État, si la constatation est négative.
molaly ; Article 25 - Sont considérés comme terrains urbains pour l’application de la
- manao ny fanavahana ny sombin-tany izay naverina any amin’ny présente loi les terrains situés dans les périmètres des communes urbaines.
Fanjakana ;
- manao ny famindrana amin’ny anaran’ny Fanjakana raha toa ka tsy
misy vokany ny fizahana fototra.
Andininy 25 – Ho fampiharana ity lalàna ity, dia heverina ho tany an-
drenivohitra ny tany mitoetra ao amin’ny Kaominina an-drenivohitra.
Andininy 26 – Ny sora-panekena rehetra mikasika ny famoizana na Article 26 - Tous les actes relatifs à la cession ou à la location des biens du
fampanofana ny fanana-mifaka azo amidy an’ny Fanjakana dia ankatoavina domaine privé immobilier de l’État sont approuvés et signés, dans les
sy asiana sonia araka ireto fepetra manaraka eto ambany ireto: conditions ci-dessous :
1) Ao amin’ny kaominina ambanivohitra, dia eo ambany fahefan’ny
1) Dans les communes rurales, la compétence relève du représentant de
solontenam-panjakana eo anivon’ny Faritra ny mikasika ny tany any
l’État au niveau de la Région pour les terrains ruraux dont la
ambanivohitra izay manana velarana latsaka na mira 50 hekitara ary
superficie est inférieure ou égale à 50 hectares et du Ministre chargé
an’ny Minisitra miandraikitra ny Fizakan-tany ny mikasika ny tany
des Domaines pour les terrains ruraux supérieurs à 50 hectares ;
mihoatra ny 50 hekitara ;
2) Ao amin’ny kaominina an-drenivohitra dia eo ambany fahefan’ny 2) Dans les communes urbaines, la compétence relève du représentant de
solotenam-panjakana eo anivon’ny Faritra ny mikasika ny tany any l’Etat au niveau de la Région pour les terrains urbains dont la
ambonivohitra izay manana velarana latsaka na mira 1000 metatra superficie est inférieure ou égale à 1000 mètres carrés et du Ministre
toradroa ary an’ny Ministra miandraikitra ny Fizakan-tany ny chargé des Domaines pour les terrains urbains supérieurs à
mikasika ny tany ambonivohitra mihoatra ny 1000 metatra tora droa ; 1000 mètres carrés ;
3) Azo omena maimaimpoana hampiasain’ny orinasa na olon-tsotra na 3) Des terrains domaniaux peuvent être mis gratuitement à la disposition
antokon-draharaham-panjakana na an’olon-tsotra ny tanim-panjakana de sociétés ou de particuliers ou de tous organismes publics ou privés,
ho amin’ny fananganana tao-zavatra amin’ny tombontsoa ara-tsosialy, pour l’installation d’œuvre d’intérêt social, culturel, scientifique ou
koltoraly, siantifika na ara-pivavahana, amin’ny alàlan’ny didim- cultuelle, par arrêté du Ministre chargé du Service des Domaines. Ces
pitondrana raisin’ny Minisitra miandraikitra Sampan-draharahan’ny terrains restent la propriété de l’Etat, le bénéficiaire de l’arrêté
ny Fizakan-tany. Mijanona ho fananam-panjakana ireo tany ireo, ny devenant simplement superficiaire dans les conditions définies par la
mpahazo tombon-tsoa amin’ny didim-pitondrana kosa dia mpisitraka loi sur la propriété foncière titrée.
fotsiny araka ny fepetra voafaritra ao amin’ny lalàna mikasika ny
fananan-tany vita titra. L’Etat peut reprendre la pleine propriété de l’immeuble s’il entend
Azon’ny Fanjakana atao ny mamerina ny fitompoana feno ny fananany poursuivre à son compte l’œuvre installée ;
mifaka raha toa ka mihevitra ny hanohy ho an’ny tombontsoany ny tao-
zavatra natsangana izy ; 4) L’autorité compétente pour l’attribution des terrains l’est également
pour prononcer le rejet des demandes.
4) Ny fahefana mahefa amin’ny fanomezana ny tany no mahefa ihany
koa amin’ny fandàvana ny fangatahana.
Andininy 27 – Azon’ny Fanjakana atao, arakaraka ny fisian’ny tany malalaka Article 27 - L’Etat peut, dans la mesure des terrains disponibles et jusqu’à
ka hatrany amin’ny folo hekitara, ny manome maimaimpoana ny tany concurrence de dix hectares, faire bénéficier de cession gratuite de terrains
ambanivohitra natokana ho amin’ny asa fambolena ho an’ny sokajin’olona ruraux à usage agricole aux catégories de personnes ci-après non encore
manaraka ireto izay mbola tsy manana fitompoana amin’ny tanimboly: propriétaires de terrains agricoles:
1. Ny tantsaha mpamboly sy/na mpiompy ; 1. Les paysans agriculteurs et/ou éleveurs ;
2. Ny mpiasam-panjakana miaramila na sivily nahavita asa mandritra ny 2. Les fonctionnaires militaires ou civils ayant accompli 20 ans de
20 taona ; service effectif ;
3. Ireo mpianatra maintimolalin’ny toeram-pampianarana sy foibem- 3. Les anciens élèves des établissements et de centre de formation en
panofanana momba ny fambolena. agriculture.
Tsy azo atambatra amin’ny sokajin-tany hafa ireo fanomezana Ces cessions gratuites ne sont pas cumulables pour les différentes
maimaimpoana ireo. catégories.
Arahin’ny fepetra fanafoanana raha tsy misy fanamaintisa-molaly ny Les actes de cession comportent une clause résolutoire de mise en valeur
sora-panekena momba ny fanomezana ka didim-panjakana no mamaritra ny dont les modalités d’application de cette clause sont déterminées par décret.
fombafomba fampiharana izany fepetra izany.
Les terrains objet de cession gratuite sont frappés d’incessibilité à titre
Iharan’ny fepetra tsy fahazoana manome maimaimpoana na andoavam-
gratuit ou onéreux pendant 10 ans sauf en cas de dévolution héréditaire.
bola mandritra ny 10 taona ny tany nanaovana fanomezana maimaimpoana
ankoatry ny fandovàna. Article 28 - L’Etat, propriétaire, conserve la faculté d’apprécier l’opportunité
Andininy 28 – Ny Fanjakana, tompon-tany, dia manana ny fahafahana feno de toute cession d’une partie de son domaine privé et reste seul juge du refus.
hanapaka izay fivarotana na fanomezana rehetra ny ampahany amin’ny
fananany azo amidy ary izy irery ihany koa no hany afaka manapaka ny Article 29 - Les cessions entre l’Etat et les Collectivités Décentralisées, et les
fandàvana izany. personnes morales de droit privé, de biens dépendant de leur domaine privé
respectif, ont lieu à l’amiable et à titre onéreux soit en toute propriété, soit en
Andininy 29 – Ny fifanekena famindrana ifanaovan’ny Fanjakana sy ny jouissance et dans les formes du droit commun.
Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana sy ny fikambanana fehezin’ny lalàna
momba ny olon-tsotra mikasika ny harena miankina amin’ny fananan’izy ireo Cependant, par dérogation à cette règle, les Collectivités Décentralisées et
azo amidy tsirairay avy dia atao raharaham-pihavanana na andoavam-bola na les autres collectivités dotées de la personnalité morale, peuvent recevoir à
amin’ny alàlan’ny fitompoana azy tanteraka na amin’ny alàlan’ny fisitrahana titre de dotation des biens dépendant du domaine privé de l’Etat.
ka araka ny fomba ao amin’ny lalàna iombonana.
Na izany aza anefa, ho fandingànana an’io fitsipika io, ny
Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana sy ny vondrombahoaka hafa manana
ny zo aman’andraikitry ny isam-batan’olona, dia afaka mahazo harena
miankina amin’ny fananana tsy mifaka azo amidy an’ny Fanjakana amin’ny
alalan’ny fanolorana.
Afaka mahazo ihany koa ny Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana ho Les Collectivités Décentralisées peuvent également obtenir en dotation
fanolorana ny tany misoratra amin’ny anaran’ny Fanjakana ho amin’ny filany des terrains immatriculés au nom de l’Etat pour leurs besoins actuels et /ou
ankehitriny sy/na amin’ny ho avy ka miankina amin’ny fitombon’ny mponina futurs en fonction de la progression démographique constatée ou autres
hita fototra na amin’ny tranga hafa ara-toe-karena na ara-tsosialy. circonstances économiques ou sociales.
Ny fanolorana voalaza ao amin’ny andàlana eo aloha dia arahin’ny La dotation prévue à l’alinéa précédent est assortie de conditions
fepetra ankapobe sy manokana ka ny tsy fanarahana izany dia mety hitarika générales et particulières dont l'inobservation peut entraîner sa réduction ou
ny fampihenana azy na ny fanafoanana azy aza. même sa suppression.
Rehefa miara-mampiasa ny zo fisitrahana amin’ny tany vita titra amin’ny Lorsque les habitants exercent collectivement des droits de jouissance sur
anaran’ny Fanjakana ny mponina dia afaka mahazo ny tany lazaina ho des terrains titrés au nom de l’Etat, la Collectivité Décentralisée de base dans
fanolorana ny Vondrom-bahoaka Itsinjaram-pahefana fotora araka ny lalàna le sens de la loi n° 2006-031 du 24 novembre 2006 fixant le régime juridique
laharana faha-2006-031 tamin’ny 24 novambra 2006 mametra ny fitondrana de la propriété foncière privée non titrée dont dépendent ces habitants, pourra
araka ny lalàna ny fananan-tany an’olon-tsotra tsy vita titra izay iankinan’ny obtenir lesdits terrains en dotation.
mponina.
Les terrains dotés dans les conditions ci-dessus sont attribués gratuitement
Omena maimaimpoana ny mipetraka aminy ny tany nanaovana aux occupants.
fanolorana araka ireo fepetra eo ambony ireo.
Réciproquement, l’Etat peut bénéficier gratuitement de la part des
Mifamaly amin’izany kosa, ny Fanjakana koa dia afaka mahazo Collectivités Décentralisées et des autres collectivités dotées de la
maimaimpoana avy amin’ny Vondrom-bahoaka Itsinjaram-pahefana na personnalité morale, des emplacements qui lui sont nécessaires soit pour y
vondrom-bahoaka hafa manana ny zo aman’andraikitry ny isam-batan’olona, installer des services, soit dans un but d’intérêt général.
toerana izay ilainy mba hametrahany ny sampan-draharahany na ho amin’ny
fanasoavam-bahoaka.
Section 4
Règlement des litiges
Sokajy 4
Article 30 - Tout litige soulevé, soit par une administration, soit par un
Fandaminana ny fifanolanana
particulier, relatif à l’acquisition, à l’exercice ou à l’extinction d’un droit réel
Andininy 30 – Izay fifanolanana rehetra nampakarina, na avy amin’ny portant sur un immeuble du domaine privé de l’Etat, relève de la compétence
Fitondran-draharaham-panjakana, na avy amin’olon-tsotra, mikasika ny exclusive du Tribunal civil du lieu de la situation de l’immeuble
fahazoana, ny fampiasana na ny fanafoanana zo amin’ny tany miankina conformément aux règles du droit commun.
amin’ny fananam-panjakana mifaka azo amidy, dia fahefana manokan’ny
Fitsarana ady madio eo amin’ny toerana misy ny tany araka ny fitsipiky ny
lalàna iombonana.
Andininy 31 – Ny fampakarana amin’ny fitsarana rehetra mikendry fitakiana Article 31 - Toute instance ayant pour objet le recouvrement des produits des
ny vokatra azo avy amin’ny vola fandoa, ampaham-bokatra, fandraisana redevances, des portions de fruits, des participations aux bénéfices et aux prix
anjara amin’ny tombontsoa sy amin’ny vidiny ivarotana na amin’ny vola de vente ou à la recette des droits, actions et créances qui en dépendent, est
miditra avy amin’ny haba, petra-bola sy trosa izay miankina amin’izany, dia introduite par la signification au débiteur d’une contrainte décernée par le
atao amin’ny alàlan’ny fiantsoana ny olona iharan’ny fanerena, navoakan’ny Receveur des Domaines compétent, visée et rendue exécutoire par le
Mpandray volan’ny Fari-piadidiana ny Fananan-tany mahefa, voamarina ary Président du Tribunal civil du lieu du ressort du bureau qui a décerné la
tsy maintsy tanterahina araka ny didy navoakan’ny Filohan’ny Fitsarana contrainte.
momba ny ady madio eo amin’ny toeran’ny birao izay namoaka ny fanerena. L’exécution de celle-ci ne peut être interrompue que par une
opposition formée par le redevable et motivée avec assignation à jour fixe
Ny fanatanterahana izany dia tsy azo atsahatra raha tsy avy amin’ny
devant le Tribunal civil. Dans ce cas, l’opposant est tenu d’élire domicile dans
fanohanana nataon’ny olona ananan-trosa ary nasiana antony mazava miaraka
la localité où siège le Tribunal.
amin’ny fiantsoana amin’ny andro raikitra eo anatrehan’ny Fitsarana momba
ny ady madio. Amin’izany tranga izany dia tsy maintsy manondro fonenana
ao amin’ny toerana misy ny Fitsarana ny mpanohana. Article 32 - Le Gouvernement est le représentant de l’Etat en justice pour le
règlement des litiges relatifs au domaine ou au recouvrement des produits
Andininy 32 – Ny Governemanta no solontenan’ny Fanjakana amin’ny
domaniaux.
Fitsarana mikasika ny fandravonana ny fifanolanana mikasika ny fananam-
panjakana na ny fitakiana ny vokatra azo avy amin’ny fananam-panjakana. Mais les procédures et instances engagées ou soutenues à sa requête sont
poursuivies devant les différentes juridictions à la diligence et par les soins du
Nefa ny paikady sy fampakarana amin’ny fitsarana natomboka na
Service des Domaines, en qualité de mandataire légal.
notohanana araka ny fangatahany kosa dia atao eo anatrehan’ny fitsarana
samihafa noho ny fitoriana sy ny fikarakarana ataon’ny Sampan-draharaha Le Service des Domaines est chargé de la constitution des dossiers et de
misahana ny Tanim-panjakana, amin’ny maha-mpisolo tena mahatapaka ara- l’établissement de tout acte portant acquisition de biens immobiliers par l’Etat
dalàna azy. pour les besoins propres de ce dernier et/ou ceux de ses services.
Ny Sampan-draharaha misahana ny Tanim-panjakana no miandraikitra ny
famoronana ny antontan-taratasy sy ny fanaovana ny sora-panekena rehetra
Section 5
mikasika ny fahazoana fanana-mifaka an’ny Fanjakana ho amin’ny filàny
manokan’ity farany sy/na an’ny sampandraharaha ao aminy. Dispositions pénales
Sokajy 5 Article 33 - Les déprédations, aménagements, fouilles, exploitations de
matériaux du sol ou du sous-sol du domaine privé de l’Etat n’ayant pas le
Fepetra famaizana
caractère de produits miniers ni forestiers ainsi que les occupations qui n’ont
Andininy 33 – Ny fanimbana, ny fanajariana, ny fihadiana, ny fitrandrahana pas fait l’objet d’autorisation des autorités compétentes, constituent des
ny fitaovana momba ny tany na ny ambanin’ny tany amin’ny tanim- infractions de la compétence des Tribunaux judicaires.
panjakana azo amidy ka tsy manana toetoetry ny vokatra an-kibon’ny tany na
momba ny ala ary koa ny fipetrahana izay tsy nahazoana fanomezan-dalana
avy amin’ireo manam-pahefana dia miteraka fandikan-dalàna ny amin’ny
fahefan’ny Fitsarana mikasika ny ady heloka.
Saziana handoa onitra Ar 100 000 ka hatramin’ny Ar 1 000 000 ny Les contrevenants sont punis d’une amende de Ar 100 000 à Ar 1000 000,
mpandika lalàna, tsy tohinina amin’izany ny fanonerana ny fahavoazana sans préjudice de la réparation du dommage causé, du remboursement de la
vokatr’izany, ny famerenana ny sandan’ny vokatra nalaina sy ny famerenana valeur des produits extraits et de la remise en état des lieux.
amin’ny laoniny ny toerana.
Les atteintes sont constatées par des procès-verbaux dressés par les Chefs
Ny fandikana izany dia zahana fototra amin’ny alàlan’ny fitànana an- de circonscription domaniale et foncière ou leurs adjoints, les Chefs de
tsoratra nataon’ny Lehiben’ny Fari-piadidian’ny tanim-panjakana sy ny circonscription topographique ou leurs adjoints, les opérateurs assermentés du
fanana-tany na ireo lefiny, ny lehiben’ny fari-piadidian’ny fandrefesan-tany Service topographique et tous autres agents du Service des Domaines dûment
na ny lefiny, ny mpiasa vita fianianana avy amin’ny Sampan-draharaha commissionnés à cet effet. Ils peuvent requérir les forces de l’ordre.
momba ny fandrefesan-tany sy izay mpiasa hafa rehetra ao amin’ny Sampan-
draharaha momba ny tanim-panjakana voairaka ara-dàlana momba izany,
afaka miantso ny mpitandro ny filaminana izy ireo. Chapitre 2
Le domaine privé
Toko 2
Immobilier des collectivités décentralisées
Ny fanana-mifaka azo amidy an’ny Vondrombahoaka
Itsinjaram-pahefana Article 34 – Les Collectivités Décentralisées gèrent leur propre domaine
privé immobilier.
Andininy 34 – Ny Vondrombahoaka itsinjaram-pahefana no mitantana ny
fanana-mifaka azo amidy izay azy manokana. Article 35 – Le domaine privé des Collectivités Décentralisées comprend :
Andininy 35 - Ny fanana-mifaka an’ny Vondrombahoaka itsinjaram-pahefana 1. Les terrains immatriculés au nom de la collectivité, acquis à titre
dia ahitàna : onéreux ou à titre gratuit ;
1. Tany voasoratra ao amin’ny bokin-tany amin’ny anaran’ny 2. Les terrains immatriculés reçus par celle-ci en don ou legs.
vondrombahoaka, azo tamin’ny fividianana na maimaimpoana ;
2. Tany voasoratra ao amin’ny bokin-tany amin’ny anaran’ny
vondrombahoaka azo tamin’ny alàlan’ny fanolorana na didim- Chapitre 3
pananana. Le domaine privé immobilier
des autres personnes morales de droit public
Toko 3
Ny fanana-mifaka azo amidy an’ny fikambanana hafa fehezin’ny lalana Article 36 - Au sens du présent texte, le domaine privé des autres personnes
ifampitondran’ny daholobe morales de droit public s’entend des biens immeubles et meubles des
Etablissements Publics Administratifs.
Andininy 36 – Araka ity lalàna ity, ny fanana-mifaka azo amidy an’ny
fikambanana hafa fehezin’ny lalàna ifampitondran’ny daholobe dia ny La consistance et la constitution dudit domaine sont régies par l’acte
fanana-mifaka sy fanana-manaraka an’ny Antokon-draharaham-panjakana. instituant l’Etablissement Public Administratif.
Ny toetrany sy ny fiforonan’izany fananana izany dia fehezin’ny sora-
panekena manangana ny Antokon-draharaham-panjakana.
Toko 4 Chapitre 4
Fepetra tetezamita Dispositions transitoires
Andininy 37 – Ny fangatahana tany mbola eo am-pandinihina natomboka Article 37 – Les demandes de terrain en instance engagées antérieurement à
talohan’ny famoahana hanan-kery ity lalàna ity dia dinihina toy izao: la promulgation de la présente loi sont instruites comme suit :
1. Ireo izay mikasika ny tany vita titra amin’ny anaran’ny Fanjakana dia 3. Celles portant sur un terrain immatriculé au nom de l’Etat sont régies
fehezin’ny fepetra ao amin’ity lalàna ity ; par les dispositions de la présente loi ;
2. Ireo mikasika ny tany tsy vita titra, misy mipetraka nefa mbola tsy 4. Celles portant sur un terrain non immatriculé, occupé mais n’ayant
nanaovana sora-panekena dia fehezin’ny fepetry ny lalàna mikasika pas encore fait l’objet d’un acte domanial, sont régies par les
ny fananan-tany tsy vita titra. dispositions de la loi sur la propriété foncière non titrée.

Andininy 38 – Ny sora-panekena rehetra momba ny famindrana, mikasika ny


Article 38 – Tous les actes de cession, portant sur des terrains de plus de
tany mihoatra ny 10 ha, narahana fepetra fanamaintisa-molaly izay efa
10 ha, assortis de condition de mise en valeur déjà approuvés avant la
nankatoavina talohan’ny namoahana hanan-kery ity lalàna ity, dia fehezina
promulgation de la présente loi sont régis par les cahiers des charges.
amin’ny bokin’andraikitra.
Ny mikasika ny tany latsaky ny 10 ha dia heverina ho toy ny vita Pour ceux portant sur des terrains de moins de 10 ha, ils sont considérés
tanteraka. comme définitifs.
Ny amin’ny sora-panekena arahana fepetra fandoavam-bola ka efa Pour les actes assortis de conditions de paiement de prix déjà approuvés
nankatoavina talohan’ny namoahana hanan-kery ity lalàna ity, ny famindrana avant la promulgation de la présente loi, la cession ne peut avoir lieu que sur
dia tsy azo tanterahina raha tsy mampiseho taratasy fanamarinam- présentation de justification de paiement de ce prix.
pandoavam-bola.
Andininy 39 - Foanana araka ny fepetra voalazan’ny andininy faha-16 sy Article 39 - Les terrains affectés aux Ministères depuis cinq ans à la date de
faha-17 amin’ity lalàna ity ny fanokanana ireo tany natokana ho an’ny promulgation de la présente loi, et qui n’ont reçu aucune mise en valeur, sont
Minisitera ka tsy nahitana fanamaintisa-molaly tao anatin’ny dimy taona désaffectés dans les conditions des articles 16 et 17 de la présente loi.
talohan’ny namoahana hanan-kery ity lalàna ity.
Article 40 - Sont abrogées toutes les dispositions relatives aux réserves
Andininy 40 – Foanana ireo fepetra rehetra mikasika ny faritra an’ny indigènes. Toutes les clauses d’indisponibilité grevant tous les terrains issus
tompon-tany am-boalohany. Afaka noho izany ireo fepetra mangeja ireo desdites réserves sont levées.
karazan-tany ireo.
Les terrains constitutifs des réserves titrées au nom de l’Etat sont régis par
Ny tany hifaharan’ireo faritra an’ny tompon-tany tany am-boalohany vita les dispositions de la présente loi.
titra amin’ny anaran’ny Fanjakana dia fehezin’ny fepetra ao amin’ity lalàna
ity. Les réserves indigènes non titrées sont soumises aux dispositions de la loi
sur la propriété foncière privée non titrée.
Ny faritra an’ny tompon-tany tany am-boalohany tsy vita titra dia
fehezin’ny fepetra ao amin’ny lalàna momba ny fananan-tany tsy vita titra.
LOHATENY II TITRE II
NY FANANA-MANARAKA AZO AMIDY
LE DOMAINE PRIVE MOBILIER
Toko 1
Chapitre Premier
Famaritana
Définition
Andininy 41 – Ny fanana-manaraka azo amidy an’ny Fanjakana, an’ny
Article 41 - Le domaine privé mobilier de l’Etat, des Collectivités
Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana sy an’ny fikambanana fehezin’ny
Décentralisées et des personnes morales de droit public s’entend de tous les
lalàna ifampitondran’ny daholobe dia ny fananana sy ny zo manaraka rehetra
biens et droits mobiliers qui sont susceptibles de propriété privée en raison de
izay azo itompoana manokana noho ny karazany na ny fampiasana atao
leur nature ou de la destination qui leur est donnée.
aminy.
Toko 2
Chapitre 2
Toetrany sy fananganana
Consistance et constitution
Andininy 42 - Ny fanana-manaraka azo amidy an’ny Fanjakana, an’ny
Article 42 - Le domaine privé mobilier de l’Etat, des Collectivités
Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana sy an’ny fikambanana fehezin’ny
Décentralisées et des personnes morales de droit public se divise en fractions
lalàna ifampitondran’ny daholobe dia mizara ho ampahany araky ny fomba
suivant le mode d'utilisation des biens qui en dépendent :
fampiasana ny fananana izay miankina aminy:
1. Le domaine privé affecté comprenant les biens mobiliers mis à la
1. Ny fananana azo amidy natokana izay ahitàna fanana-manaraka
disposition des divers services publics pour l'accomplissement de leur
ampiasain’ny sampandraharaham-panjakana samihafa
mission ;
hanatanterahany ny andraikiny ;
2. Le domaine privé non affecté comprenant tous les autres biens
2. Ny fananana azo amidy tsy natokana izay ahitàna ireo fanana-
mobiliers ;
manaraka hafa rehetra ;
3. Les choses mobilières abandonnées avec l'intention qui résulte
3. ny zava-manaraka nafoy miaraka amin’ny finiavana izay avy amin’ny
implicitement de l'abandon, de les laisser venir au premier occupant
eritreritra hamoy azy ireo ho an’ny mpisitraka voalohany rehefa tsy
lorsque aucun particulier ne peut se prévaloir du droit du premier
nisy olon-kafa afaka nitaky ny zon’ny mpisitraka voalohany ;
occupant ;
4. Ny tokony ho anjaran’ny fananam-panjakana amin’ny sandan’ny
4. La part revenant éventuellement au domaine dans la valeur des
harena niafina ;
trésors ;
5. Ireo harena omena ny fitondran-draharaham-panjakana amin’ny
5. Les valeurs adressées à l'administration par anonyme à titre de don ou
alàlan’ny fanolorana na famerenana avy amin’ny tsy nitonona
de restitution ;
anarana ;
6. Les valeurs et effets mobiliers confisqués en vertu de décisions des
6. Ireo harena sy zavatra nogiazina tamin’ny alàlan’ny didy fanapahana
différentes juridictions pénales ;
navoakan’ny fitsarana momba ny ady heloka samihafa ;
7. Ny fananana avy amin’ny fisian’ny maty paikandro : 7. Les biens provenant de la prescription :
a) Ny vidin’ny taratasim-bola, zana-bola na anjara vola maty paikandro a) Le montant des coupons, intérêts ou dividendes atteints par la
dimy taona na araky ny fifanarahana sy mikasika ny petra-bola, ny prescription quinquennale ou conventionnelle et afférents à des
anjara volan’ny mpamorona na adidy azo ifandaminana, avy actions, parts de fondateurs ou obligations négociables, émises par
amin’izay sosaietim-barotra na tsotra rehetra na izay vondrombahoaka toute société commerciale ou civile ou toute collectivité soit privée,
rehetra na tsy miankina na miankina amin’ny Fanjakana ; soit publique ;
b) Ny petra-bola, anjara volan’ny mpamorona, adidy sy harena manaraka b) Les actions, parts des fondateurs, obligations et autres valeurs
hafa an’ireo vondrombahoaka ireo ihany, rehefa tsy maty paikandro mobilières des mêmes collectivités, lorsqu'elles sont atteintes par la
telopolo taona na araka ny fifanarahana ; prescription trentenaire ou conventionnelle ;
d) Ny tahiry sy, amin’ny ankapobeny, izay fananana rehetra ara-lelavola c) Les dépôts de sommes d'argent et, d'une manière générale, tous avoirs
any amin’ny antokon-draharaham-panjakana, ny banky, ny antokon- en espèces dans les établissements publics, les banques, les
draharaha misahana ny vola sy izay antokon-draharaha hafa rehetra établissements de crédit et tous autres établissements qui reçoivent
izay mandray vola hatao tahiry na kaonty andavanandro, rehefa tsy des fonds en dépôt ou en compte courant, lorsque ces dépôts ou
nisy fihetsehana na fitakiana tamin’ny mpandova nandritry ny avoirs n'ont fait l'objet de la part des ayants droit d'aucune opération
telopolo taona ; ou réclamation depuis trente années ;
e) Ny fitehirizana petra-bola sy, amin’ny ankapobeny, izay fananana d) Les dépôts de titres et, d'une manière générale, tous avoirs ou titres
rehetra na petra-bola any amin’ny banky sy antokon-draharaha hafa dans les banques et autres établissements qui reçoivent des titres en
izay mandray petra-bola ho tahiry na noho ny antony hafa rehetra dépôt ou pour toute autre cause lorsque ces dépôts ou avoirs n'ont fait
rehefa tsy niharan’ny fihetsehana na fitakiana tamin’ny mpandova l'objet de la part des ayants droit d'aucune opération ou réclamation
nandritry ny telopolo taona izany tahiry na fananana izany ; depuis trente années ;
f) Ny vidin’ny fatin-tsambo avy any anaty renirano izany hoe ny zavatra
hita amin’ny morony na ny làlan’ny lakan-drano, tatatra, heniheny, e) Le prix des épaves fluviales c'est-à-dire des objets trouvés sur les
farihy, kamory sy rano miangona miankina amin’ny renirano bords ou le lit des cours d'eau, canaux, marais, lacs, étangs et pièces
fananam-panjakana, raha toa ka tsy notakiana izany vidiny izany tao d'eau dépendant du domaine public fluvial, si ledit prix n'a pas été
anatin’ny enim-bolana nanaovana ny varotra, izay tsy azo atao raha réclamé dans les six mois de la vente, laquelle ne peut avoir lieu
tsy iray volana taorian’ny nahitana azy ary raha tsy nisy fitakiana tao qu'un mois après la découverte et à défaut de revendication dans ce
anatin’io fe-potoana io ; délai ;
g) Ny vidin’ny zavatra notehirizina tany amin’ny trano fanokanana f) Le prix des objets déposés dans les lazarets et non réclamés dans le
aretimifindra ary tsy notakiana nandritry ny fe-potoana dimy taona, délai de cinq ans, à partir de la vente qui doit être effectué dans le
nanomboka tamin’ny fivarotana izay tsy maintsy atao ao anatin’ny fe- délai de deux ans du jour du dépôt. Si ces objets sont périssables, ils
potoana roa taona nanomboka tamin’ny andro nitahirizana azy. Raha pourront être vendus immédiatement en vertu d'une ordonnance
mora simba ireo zavatra ireo dia azo amidy avy hatrany araka ny didy rendue par un magistrat de l'ordre judiciaire ;
navoakan’ny mpitsara misahana ny ady madio sy ny ady heloka ;
h) Ny vidin’ny zavatra navela tany amin’ny biraon’ny fadintseranana ary g) Le prix des objets laissés dans les bureaux des douanes et non
tsy notakiana, ary koa ireo entana tsy notsoahina tao amin’ny trano réclamés, ainsi que des marchandises non retirées des entrepôts réels,
fitehirizana misy, ao anatin’ny fe-potoana herintaona manomboka dans le délai d'un an à partir de la vente ;
tamin’ny fivarotana ;
i) Ny harena isan-karazany hita any amin’ny sampandraharaha
h) Les valeurs de toute nature trouvées dans le service des postes
misahana ny paositra tafiditra na tsia tao anaty vatakely na tao anaty
insérées ou non dans les boîtes ou dans les lettres, régulièrement
taratasy, napetraka ara-dàlana eny amin’ireo gisean’ny birao ary tsy
déposées aux guichets des bureaux et qui n'ont pu être remises aux
voatolotra an’ireo nandefasana azy na tsy voaverina amin’ny olona
destinataires ni renvoyées aux personnes qui les ont expédiées après
nandefa azy aorian’ny fe-potoana herintaona. Mihatra io fe-potoana io
un délai d'un an. Ce délai court pour les sommes versées aux guichets
amin’ny vola narotsaka any amin’ny gisean’ny biraon’ny paositra,
des bureaux de poste, à partir du jour de leur versement et pour les
manomboka ny andro nandrotsahana azy, ary mikasika ny harena hafa
autres valeurs à partir du jour où ces valeurs ont été déposées ou
dia manomboka ny andro nametrahana na nahitana ireo harena ireo
trouvées dans le service. Les mandats originaires de Madagascar ainsi
tao amin’ny sampandraharaha. Ho an’ny taratasim-bola avy aty
que les mandats internationaux à l'expiration du délai légal de
Madagasikara ary koa ireo taratasim-bola iraisam-pirenena, ny fe-
prescription ;
potoana dia amin’ny fahataperan’ny fe-potoana ara-dàlana mikasika
ny maty paikandro ;
i) Le produit des objets abandonnés ou laissés en gage par les voyageurs
j) Ny vokatra avy amin’ny zavatra navela na nataon’ny mpandeha
aux aubergistes ou hôteliers, à concurrence du produit net de la vente
antoka tamin’ny tompon-trano fisakafoanana na mpanao hotely,
après prélèvement des frais et de la créance du dépositaire, et deux
arakaraky ny vokatra madion’ny fivarotana avy nakàna ny sara sy ny
ans après la consignation de ce produit ;
trosan’ny mpitahiry, ary izany dia roa taona aorian’ny nametrahana
itehirizana izany vokatra izany ;
j) Les objets abandonnés chez les ouvriers et industriels à concurrence
k) Ny zavatra navela tany amin’ny mpiasa sy ny tompon’orinasa
du produit net ci-dessus désigné mais cinq ans après la consignation ;
arakaraky ny vokatra madio voalaza etsy ambony ka dimy taona
aorian’ny fametrahana itehirizana azy ; k) Le produit des ballots, caisses, malles, paquets et tous autres objets
qui auraient été confiés aux entrepreneurs de roulage ou de
l) Ny vokatra azo avy amin’ny fonosan’entana, kesika, vata, fonosana sy
messageries, aux compagnies de chemin de fer, aux services de
ireo zavatra hafa rehetra izay mety nankinina tamin’ny
transport par eau (mers, rivières et canaux) ou par la voie des airs,
mpandraharaha momba ny fitondrana entana na fampitàna hafatra,
pour être transportés dans les conditions normales, deux ans à
tamin’ny kompania misahana ny lalam-by, tamin’ny sampandraharaha
compter de la vente des colis abandonnés ;
mikasika ny fitaterana ambony rano (ranomasina, renirano sy tatatra)
na amin’ny alàlan’ny habakabaka, mba hotaterina araky ny fomba
ara-dalàna, roa taona nanomboka tamin’ny fivarotana ireo fonosana
navela ;
m) Ny fonosan’entana ao amin’ny paositra iraisam-pirenena tsy l) Les colis postaux internationaux non réclamés par les destinataires
notakian’ny nandefasana tao anatin’ny fe-potoana ara-dalàna ; ny dans le délai légal ; les colis postaux d'origine intérieure, qui sont
fonosan’entana ao amin’ny paositra anatiny, izay tsy noraharahaina laissés en souffrance après le délai régulièrement fixé ;
taorian’ny fe-potoana voafetra ara-dalàna ;
n) Amin’ny ankapobeny, ny vokatry ny fanana-manaraka sy biby rehetra m) Généralement le produit de tous les meubles et animaux égarés ou
tsy hita na narian’ny tompony tsy fantatra, telopolo taona taorian’ny perdus par leurs propriétaires inconnus, trente ans après la vente
fivarotana izany fananana izany ; raha toa mazava tsara fa tsy misy desdits biens ; à la condition expresse qu'aucun particulier ne soit
mihitsy olon-tsotra afaka hilaza fa hitompo ny zon’ny mpamorona fondé à se prévaloir à leur encontre du droit d'inventeur ;
amin’ireo ;
o) Ny fananana tsy misy mpandova rehetra, noraisina sy notantanina
n) Tous les biens en déshérence, appréhendés et gérés conformément
araky ny fitsipika manan-kery, telopolo taona taorian’ny fanokafana
aux règles en vigueur, trente ans après l'ouverture des successions, ou
ny fandovana, na ny fanagiazana mikasika ny fananana tsy misy
de l'appréhension en ce qui concerne les biens vacants.
mpikarakara.
Andininy 43 – Ny tolotra na fanomezana natao amin’ny Fanjakana dia
eken’ny Governemanta, ary ireo izay atao amin’ny Vondrombahoaka Article 43 - Les dons ou legs faits à l'Etat sont acceptés par le Gouvernement,
Itsinjaram-pahefana sy amin’ny fikambanana fehezin’ny lalàna et ceux faits aux Collectivités Décentralisées et aux personnes morales de
ifampitondran’ny daholobe dia raisin’ny tompon’andraikitry ny droit public sont acceptés par la personne responsable de l’exécutif, dans des
mpanatanteraka, araka ny fepetra voafetran’ny didim-panjakana. conditions fixées par décret.
Andininy 44 – Na inona na inona fitsipika voalazan’ny lalàna ankapobeny, Article 44 - Quelles que soient les règles du droit commun, tous actes portant
ny sora-panekena rehetra mikasika ny fanolorana ho an’ny Fanjakana, ho donation en faveur de l'Etat, des Collectivités Décentralisées et des personnes
an’ny Vondrombahoaka Itsinjaram-pahefana sy ny fikambanana fehezin’ny morales de droit public peuvent être passés en la forme d'actes administratifs
lalàna ifampitondran’ny daholobe dia azo atao amin’ny endriky ny sora- lorsque la valeur du don est égale ou inférieure à cent mille Ariary ; il en reste
panekena ara-panjakana rehefa mitovy na latsaky ny iray hetsy Ariary ny minute.
sandan’ny fanolorana, anaovana kopia izany.

Chapitre 3
Toko 3 Régime juridique
Fitondrana araky ny lalàna
Article. 45 – Le mobilier nécessaire à chaque Ministère et aux services qui en
Andininy 45 – Fehezin’ny fepetra manankery mikasika ny fitànana kaonty dépendent, ou mis à la disposition personnelle de certains fonctionnaires, est
momba ny entana ny fanana-manaraka ilain’ny Minisitera tsirairay avy sy ny régi par les dispositions en vigueur sur la comptabilité matière.
sampandraharaha miankina aminy na napetraka ho ampiasain’ny mpiasam-
panjakana sasantsasany manokana.
Rehefa tsy azo ampiasaina io fanana-manaraka io ary mety hamidy, dia Lorsque ce mobilier ne peut être réemployé et est susceptible d’être
averina any amin’ny sampandraharaha misahana ny fananan-tany mba vendu, il est remis au Service des Domaines en vue de sa mise en vente dans
hamidy araka ny fomba volaza mikasika ny fivarotana ny zavatra an’ny les formes prescrites pour les ventes d’objets appartenant à l’Etat, sauf
Fanjakana, afa-tsy izay fepetra mifanohitra avy amin’ny rijan-tenin’ny didy dispositions contraires résultant de textes réglementaires particuliers.
amam-pitsipika manokana.
Article 46 - A l’exception des biens relevant des dispositions de la présente
Andininy 46 – Ankoatry ny fananana fehezin’ny fepetr’ity lalàna ity, ny loi, ceux du domaine mobilier de l’Etat, des Collectivités Décentralisées et
an’ny fanana-manaraka an’ny Fanjakana, ny an’ny Vondrombahoaka des personnes morales de droit public sont soumis à la législation de droit
Itsinjaram-pahefana sy ny an’ny fikambanana fehezin’ny lalàna commun des contrats et des biens.
ifampifehezan’ny daholobe dia fehezin’ny lalàna iombonana mikasika ny
fifanekena sy ny fananana.
TITRE III
LOHATENY III DISPOSITIONS FINALES
FEPETRA FARANY

Article 47 - Les modalités d’application de la présente loi sont fixées par voie
Andininy 47 – Ferana amin’ny alàlan’ny didy amam-pitsipika ny réglementaire.
fombafomba fampiharana ity lalàna ity. Article 48 – Sont abrogées les réglementations et dispositions antérieures
Andininy 48 – Foanana ny fitsipika sy ny fepetra teo aloha mifanohitra contraires notamment la loi n° 60-004 du 15 février 1960 relative au domaine
indrindra ny lalàna laharana faha-60-004 tamin’ny 15 febroary 1960 mikasika privé national et ses textes subséquents.
ny tanim-panjakana azo amidy eto amin’ny Firenena sy ireo rijan-teny taty Article. 49 – La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la
aoriana. République. Elle sera exécutée comme loi de l’Etat.
Andininy 49 – Ity lalàna ity dia havoaka ao amin’ny Gazetim-panjakan’ny
Repoblika.
Ho tanterahina izany fa làlam-panjakana. Promulguée à Antananarivo, le 23 juillet 2008

Antananarivo, faha 23 jolay 2008


Marc RAVALOMANANA

Marc RAVALOMANANA

Extrait du journal officiel n°3218 du 27 Octobre 2008.


Nadika avy tamin’ny Gazetim-panjakana laharaha faha-3218 tamin’ny 27 Oktobra 2008.

Vous aimerez peut-être aussi