Vous êtes sur la page 1sur 10

Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

Calcul mental au cycle 3

1. PROGRAMMES (Extraits) : calcul

- mental : tables d’addition et de multiplication. L’entraînement quotidien au calcul mental


portant sur les quatre opérations favorise une appropriation des nombres et de leurs
propriétés.

- posé : la maîtrise d’une technique opératoire pour chacune des quatre opérations est
indispensable.

- à la calculatrice : la calculatrice fait l’objet d’une utilisation raisonnée en fonction de la


complexité des calculs auxquels sont confrontés les élèves.

La résolution de problèmes liés à la vie courante permet d’approfondir la connaissance des


nombres étudiés, de renforcer la maîtrise du sens et de la pratique des opérations, de
développer la rigueur et le goût du raisonnement.

2. PILIER 3 DU PALIER 2 du SOCLE COMMUN : Calcul : (extrait 6/12)

L’élève est capable :

- restituer les tables d’addition et de multiplication de 2 à 9 ;

- utiliser les techniques opératoires des quatre opérations sur les nombres entiers et décimaux
(pour la division, le diviseur est un nombre entier) ;

- calculer mentalement en utilisant les quatre opérations ;

- estimer l’ordre de grandeur d’un résultat ;

- utiliser une calculatrice ;

- résoudre des problèmes relevant des quatre opérations, de la proportionnalité, et faisant


intervenir différents objets mathématiques : nombres, mesures, “règle de trois”, figures
géométriques, schémas.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

3. PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN CALCUL

CE2 CM1 CM2

Calcul sur des nombres Calcul Calcul


entiers
Calculer mentalement Calculer mentalement Calculer mentalement
- Mémoriser et mobiliser les - Consolider les connaissances et - Consolider les connaissances et
résultats des tables d’addition et capacités en calcul mental sur les capacités en calcul mental sur les
de multiplication. nombres entiers. nombres entiers et décimaux.

- Calculer mentalement des - Multiplier mentalement un - Diviser un nombre entier ou


sommes, des différences, des nombre entier ou décimal par 10, décimal par 10, 100, 1 000.
produits. 100, 1 000.

- Estimer mentalement un ordre de


grandeur du résultat.
.......................................................... ........................................................ ..........................................................

Effectuer un calcul posé Effectuer un calcul posé Effectuer un calcul posé

- Addition, soustraction et - Addition et soustraction de deux - Addition, soustraction,


multiplication. nombres décimaux. multiplication de deux nombres
- Connaître une technique - Multiplication d’un nombre entiers ou décimaux.
opératoire de la division et la décimal par un nombre entier. - Division d’un nombre décimal par
mettre en œuvre avec un diviseur - Division euclidienne de deux un nombre entier.
à un chiffre.
entiers.
- Organiser ses calculs pour
- Division décimale de deux
trouver un résultat par calcul
entiers.
mental, posé, où à l’aide de la
calculatrice.

......................................................... ......................................................
.........................................................
Utiliser les touches des opérations Utiliser sa calculatrice à bon escient.
Connaître quelques fonctionnalités
de la calculatrice.
de la calculatrice utiles pour effectuer
une suite de calculs.
..........................................................
..........................................................
.........................................................
Problèmes
Problèmes
Problèmes
- Résoudre des problèmes de plus en
- Résoudre des problèmes engageant
- Résoudre des problèmes relevant plus complexes.
une démarche à une ou plusieurs
des quatre opérations.
étapes.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

4. MISE en OEUVRE pour le cycle 2 et le début du cycle 3

Quelques rappels

Le calcul mental
- Les compétences en calcul n’ont d’intérêt que si elles peuvent être utilisées par les élèves
pour résoudre des problèmes.
- Les compétences en calcul mental sont à développer en priorité : résultats mémorisés
(tables, moitié, double...), calcul réfléchi* exact ou approché .
- Le calcul réfléchi* permet de rencontrer différentes façons d’effectuer un même calcul et
d’avoir à justifier celle qui a été choisie....
- Le calcul réfléchi* peut s’appuyer sur des traces écrites qui rendent compte du
raisonnement mis en oeuvre. Il peut précéder le calcul mental.
- Le recours à des jeux numériques fournit un cadre propice au calcul mental. Le jeu permet
à l'élève d'associer apprentissage et plaisir: il est source de motivation, permet
l'entraînement, l'automatisation, la mémorisation de connaissances et de procédures.

Le calcul posé
- Il ne doit pas faire l’objet d’une virtuosité excessive: éviter les grands nombres.
- Il doit être abordé dans l’optique de favoriser la compréhension des propriétés qui
interviennent dans chaque technique opératoire.

Le calcul instrumenté
- Les élèves doivent être capables d’utiliser une calculatrice, lorsque son usage est pertinent.
(Le calcul mental offre la possibilité de vérifier le résultat proposé par la calculatrice).

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

Mise en oeuvre pour le cycle 2 et la 1°année de cycle 3

« Calculer mentalement des sommes, des différences»:


A : Domaine de l’addition et soustraction : calcul automatisé

- Ajouter ou retrancher 1, en particulier pour les nombres de moins de 20.(vocabulaire :


Ajouter/avancer ; Retrancher/ soustraire/reculer) : ex 17+1/17-1

- Ajouter ou retrancher 2 et 5, en particulier pour les nombres de moins de 20.(partir d'1


nbre pair ou non ; d'1 multiple de 5 ou non ; Entraînement : comptage de 2 en 2 ou de 5 en
5, en avant et en arrière) : ex 6-2/9-2/15-5/17-5

- Ajouter ou retrancher 10 à un nbre inférieur à 100; puis ajouter ou retrancher 100 à tt


nbre de 3 chiffres: (à partir d’un multiple de 10 puis n’importe quel nbre.) Entraînement :
comptage de 10 en 10 en avant et en arrière).ex : 50+10/50-10/32+10/32-10/500+100/500-
100/642+100/386-100

- Connaître les compléments à 10 ou à 20 (dizaines inf. à 100) : très utile pour les stratégies
de calcul, à entraîner régulièrement: ex: 7+...=10; 13+...=20

- Décomposer un nbre inf. à 10 à l’aide du nbre 5: favorise la représentation mentale des


nombres et la maîtrise du répertoire additif; ex:8=5+3

- Décomposer un nbre compris entre 10 et 20 à l’aide du nbre 10: ex: 17=10+7

- Additionner 2 nbres dont la somme est inf. à 10 : ex: (4+3=7)

- Décomposer un nbre inf à 10 sous forme additive : ex: 7=2+5 ou 7=3+4 ou 7=2+4+1

- Maîtriser le répertoire additif, sommes de 2 nbres inf à 10, compléments, différences et


décompositions associés* (voir mémorisation) : travail sur cycle 2/3 : sur 3 ans ; appui sur
la connaissances des doubles, des compléments à 10 , des décompositions par rapport à 5 et
10. ex : 8+5= (8+2)+3=13
Penser aussi à demander des différences et des compléments : ex 13-5=(13-3)-2=8 ; 9+...=15

- Calculer des sommes, des différences ou des compléments du type 20+7,27-7, 20 pour
aller à 27, 200+37, 237-37, 200 pour aller à 237.

- Ajouter ou retrancher entre elles des dizaines et des centaines, calculer les compléments
correspondants. ex: 20+30, 70+80, 200+300, 700+800, 50-20, 150-80, 500-300, 1500-
700, 20 pour aller à 50.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

« Calculer mentalement des sommes, des différences»:


A : Domaine de l’addition et soustraction : calcul réfléchi

1. Ajouter ou retrancher un nbre à 1 chiffre à 1 nbre inf à 100, puis inf à 1000 : ex :
56+3 ;56+8 ; 47+2 ;47-8 ; 325+3 ;325-3 ;754+6 ;754-7 (on n’agit que sur les unités ou
bien on passe par la dizaine inférieure ou supérieure en utilisant la décomposition des
nombres. )

2. Ajouter ou retrancher un nbre entier de dizaine ou de centaines à un nbre inf à 100, puis
inf à 1000 : ex : 50+30 ; 56-30 ; 250+20 ; 560-20 ; 648+300 ;648-300 ; 572+40 ; 572-90 :
quand il changement de dizaines, on utilise les décompositions de nombres(utilisation de
l’écrit)

3. Ajouter ou retrancher deux nbres : 54+24 ; 86-24 (on agit séparément sur les unités ou les
dizaines)

4. Calculer des écarts ou des compléments (nbre de 2 ou 3 chiffres) : ex : complément de 26 à


42 (utilisation de l’écrit pou noter les étapes : 26+4=30/30+12=42 ; réponse 4+12=16
Complément de 136 à 155 : 136+4+15=155 : réponse 4+15=19

5. Identifier les nombres dont la somme est un « nombre rond » et les utiliser pour calculer
des sommes de plusieurs nbres : ex : 26+7+4+13 : rapprocher 26+4 et 7+13. Pour
47+23 : rapprocher 7+3

6. Choisir des stratégies différentes si on doit soustraire un grand ou un petit nombre


ex : pour 52-3 : enlever 3 ou reculer de 3 à partir de 52.
Pour 52-49 : chercher le complément de 49 à 52.

*********************************

« Calculer mentalement des produits»


B : Domaine de la multiplication et de la division: calcul automatisé

1. Connaître les doubles des nbres inférieurs à 10 et les moitiés correspondantes :


A connaître : les doubles 1=2 ;2=4 ;3=6 ;4=8 ;5=10 ;6=12 ;7=14 ;8=16 ;9=18 ; 10=20
et les moitiés.

2. Connaître les doubles et les moitiés correspondantes des nbres clés : double de
10/20/30/40/50/100/200/300/15/25.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

3. Connaître les tables de multiplication par 2 et par 5 : (à rapprocher de la notion de


double/souligner les régularités dans la table par 5 pour aider à la mémorisation. La
connaissance des résultats permet de répondre aux questions de type : Combien de fois 5
dans 35 ?

4. Multiplier par 10 et par 100 : ex : 13x10, c’est chercher le nombre qui représente 13
dizaines soit 130. ex : 26x100, c’est chercher le nombre qui représente 26 centaines soit
2600.

***********************************

« Calculer mentalement des produits»


B : Domaine de la multiplication et de la division: calcul réfléchi

1. Calculer les doubles de nombres inférieurs à 50 : double de 20=40 ; 30=60 ; 40=80 ;


50=100 ; 21=42...

2. Calculer les moitiés de nombres inférieurs à 100 : nbres entiers de dizaines, nombres
pairs ; ex : moitié de 100=50 ; 80 /40 ;60/30 ;40/20 ;30/15 ; 48/24 ;28/14..

3. Calculer le produit de 2 nbres inférieurs à 10 : tous les résultats doivent pouvoir être
trouvés par l’addition réitérée ou à l’aide de la connaissance des tables de 2 et de 5. Ex :
8x6= (8x5)+(8x1)=48

4. Utiliser un produit connu pour calculer un « produit voisin » .

5. MISE en OEUVRE pour le cycle 3 (classes de CM)

Calculer mentalement des sommes, des différences»


A : Domaine de l’addition et soustraction : calcul automatisé

1. Maîtriser les tables d’addition : somme de 2 nbres entiers inf à 10, compléments,
différences et décompositions : à consolider jusqu’à la fin du cycle pour pouvoir calculer
rapidement sommes, différences, compléments et décompositions.

2. Ajouter ou retrancher entre elles des dizaines, des centaines, des milliers..., calculer les
compléments correspondants. Ex : 600+500 (6+5) ; 8000-5000 (8-5) ; 1500-700 (15-7)

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

3. Calculer des sommes, des différences, des compléments du type : 2000+37 ; 2037-37 ;
2000 pour aller à 2037.

4. Ajouter ou soustraire un nbre entier d’unités, de dizaines, de centaines à un nbre


quelconque (sans et avec retenue) ; ex : 86-3 ; 243+50 ; 3857+300 (sans retenue) ; 53-7 ;
589+30 ; 7564+ 700 (avec retenue).

5. Calculer les compléments à 100 pour des nbres dont le chiffre des unités est 0 : 430 à
500 ; 2430 à 2500

6. Connaître les relations additives entre multiples de 25 inf à 100 ou multiples de 250 inf à
1000 : 75=50+25 ; 1000-750=250 ; 500=250+250 ;

7. Calculer certaines sommes de 2 nombres décimaux (1 chiffre après la virgule) , ajouter


un entier et un décimal : 14+3.7 ;0.3+0.5 ; 2.5+0.5 ; 4.7-0.8 (calcul réfléchi)

8. Décomposer un décimal en utilisant l’entier immédiatement inférieur : 37.05= 37+0.05


=37 +5/100 = 37+5 centièmes

9. Calculer les compléments à l’unité supérieurede nbres ayant un chiffre après la virgule :
rechercher les compléments à 1 de 0.1 ;0.2 ;0.3 ;0.4 ;0.5 ; 0.6 ; 0.7 ; 0.8 ; 0.9

10. Connaître certaines relations entre certains nombres entiers et décimaux : 2.5+2.5 ;
1.5+1.5 ; 7.5+7.5

************************************

« Calculer mentalement des sommes, des différences»


A : Domaine de l’addition et soustraction : calcul réfléchi

Les procédures pour traiter un même calcul sont diverses en fonction des connaissances
disponibles par les élèves sur les nombres et les opérations en jeu . L'explicitation et le débat
organisé autour de leur validité favorisent les progrès des élèves.

1. Ajouter ou soustraire des nombres entiers “ronds” : pour ajouter ou soustraire 9, 19,
18, 28 etc , on utilise la proximité de ces nombres avec des nombres entiers ronds;
ex: 248+39= 248+(40-1)= 247

2. Calculer des sommes de plusieurs nombres entiers en regroupant des termes « qui
vont bien ensemble »: ex: 43+480+120+17= (43+17)+(480+120)= 60+600=660

3. Calculer des sommes et différences de nbres entiers (ou dont le calcul peut s'y
ramener): ex : 31-18: soustraire 1 puis 10 puis 7/ou soustraire 20 puis 2/ ou se dire que
31-18=30-17/ chercher le complément de 18 à 31/autres ex: 453+28/48+53

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

4. Calculer des sommes et différences de nbres décimaux dans des cas simples:
ex: 5,7+2,3= 7 unités et 10 dixièmes=8 unités car 10 dixièmes est égal à 1./
ex: 7,2-2,5= …. transformer 7,2 en 6 et 12 dixièmes pour rendre le calcul
possible/chercher l'écart entre 2,5 et 7,2 en allant d'abord de 2 à 3 ou à 5, puis à 7, puis
à 7,2/ou calculer 72-25, puis diviser le résultat par 10.

5. Calculer le complément d'un nombre décimal ayant 2 chiffres après la virgule au nbre
entier immédiatement supérieur: Compétence liée à la connaissance des compléments à
100. ex: complément de 3,86 à 4: Multiplier par 100 les deux nbres: on obtient
386+...=400 et diviser le résultat par 100 /ou aller jusqu'à 3,90 (+0,04) puis 4(+0,10)
soit on obtient 0,14.

6. Evaluer un ordre de grandeur en utilisant un calcul approché: sommes et différences


de 2 nbres entiers ou décimaux: Compétence très utile pour obtenir une valeur
approchée du résultat dans la résolution de problèmes; utilisation des nbres ronds de la
droite numérique. Ex: 127+694= on peut arrondir à 130 et 700; 6,86-3,14 peut être
arrondi à 7-3=4

********************************

Calculer mentalement des produits»


B : Domaine de la multiplication et de la division : calcul mental

1. Maîtriser les tables de multiplication: produits de 2 nbres entiers inférieurs à 10;


recherche d'un facteur, quotients et compositions associées. Compétence essentielle à
acquérir ; Attention: la récitation mécanique des tables est un obstacle à la mobilisation
rapide des résultats;, penser plutôt à faire répérer les régularités ou les particularités ce
qui est une aide à la mémorisation.
Connaître 8x6, c'est
- connaître le quotient de 48 par 6 ou par 8
- c'est répondre à « combien de fois 8 dans 48 »
- décomposer 48 en facteurs de produits 48=...x...

2. Utiliser la connaissance des tables pour répondre à des questions du type: « Combien
de fois 7 dans 63? » ou « Diviser 63 par 7 ».

3. Situer un nombre entre 2 résultats d'une table de multiplication: ex: Encadre 29 entre
deux multiples de 7 (7x4 et 7x5)

4. Multiplier et diviser par 10, 100, 1000 des nombres entiers: ex: 34x10 revient à
chercher une autre écriture de 34 dizaines. Diviser 340 par 10 revient à chercher
combien il y a de dizaines dans 340. Importance du passage par l'écrit: 340x10=3 400.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

5. Calculer des produits du type 30x4, 400x8; 20x60 et les quotients correspondants:
Elargir la connaissance des tables au calcul des produits et des quotients. Sur des
dizaines et des centaines entières: 400 x 8=3200 et chercher aussi combien de fois 8
dans 3200 ou combien de fois 400 dans 3200

6. Connaître et utiliser les relations entre des nombres repères : 100, 1000 et 60 et leurs
diviseurs: utilisation les termes: moitié/double, quart, tiers: 25 est le quart de 100, la
moitié de 50, le tiers de 75; idem pour 250; 60 est la moitié de 120, le tiers de 180
(notation des durées en minutes)

7. Multiplier et diviser par 10,100,1000 des nombres décimaux: faire prendre conscience
aux élèves que multiplier 3,5x100 revient à transformer les unités en centaines, les
dixièmes en dizaines, les centièmes en unités=350.

8. Connaître et utiliser les relations entre certains nbres décimaux comme 0,25, 0,50 ,
0,75 et 10 ou 2,5, 5, 7,5 et 10. Ex: 2,5 est le quart de 1, la moitié de 0,5, le tiers de
0,75.

*********************************

« Calculer mentalement des produits»


B : Domaine de la multiplication et de la division : calcul réfléchi

1. Calculer les doubles, moitiés des nombres entiers inférieurs à 100 (résultats entiers)
ou de nombres plus grands , lorsque le résultat reste simple.

2. Chercher la moitié de 360, 240, 480; le quart de 120, 240, 360...A la fin du cycle 3,
étendre aux nbres impairs: moitié de 59= moitié de 58= 29 donc moitié de 59= 29,5.

3. Calculer les quadruples et quarts des nbres entiers inf à 100: ex: quart de 52: moitié de
52:26; moitié de 26: 13.

4. Multiplier par 5, par 20, par 50 : considérer que 5 est la moitié de 10 et 50 la moitié de
100: 24x5= (25x10):2

5. Multiplier un nbre par des nbres comme 11, 12, 9, 19,21,15,25...:


ex: (11=10+1) (12=10+2) (9=10-1) (21=20+1) (15=10+5)

6. Décomposer un nbre sous forme de produits de 2 ou plusieurs facteurs:


64 = 8 x 8 mais aussi 32 x 2; 16x4.

7. Calculer mentalement un quotient ou un reste entier dans des cas simples de division
d'un nbre entier par un nbre entier: Etre capable d'effectuer mentalement la division

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010


Apprentissages mathématiques au cycle 3 Le calcul au cycle 3

230 par 7 en décomposant 230 en multiple de 7: 210+14+6 ou en 140+70+14+6;


Résultat obtenu: 32 reste 6

8. Evaluer l'ordre de grandeur d'un produit ou d'un quotient sur des nbres entiers par
un calcul approché: Ex valeur approchée de 123 x 12; Calculer 100x10=1000 ou
120x12=120x10=1200 120x2=240 total: 1440

9. Utiliser la connaissance des tables pour calculer des produits simples d'un nbre
décimal par un nbre entier: ex 0,8 x 7=.... ou 0,5 x 6=30 dixièmes = 3 / 1,3 x 6=... c'est
6 unités et 18 dixièmes soient 7unités et 8 dixièmes.

Danielle Delory CPCCahors 2 Novembre 2010