Vous êtes sur la page 1sur 15

Ponts et Chaussées DOA - LUXEMBOURG -

Elargissement du pont passerelle OA 788

MEMOIRE TECHNIQUE
Etude de faisabilité

Aix les bains, le 08 janvier 2007

TONELLO Ingénieurs Conseils - 33, Boulevard Domenget - BP 233 - F-73102 AIX LES BAINS Cedex
R.C.S Chambéry - SIRET 745 520 049 000 16 - Code APE 742C - Sàrl au capital de 10 000€
T +33 4 79 35 05 36 F +33 4 79 61 49 90 E tonello@tonello-ic.com W www.bg-21.com TVA FR 22 745 520 049
Société du Groupe BG Bonnard & Gardel Ingénieurs Conseils SA
SOMMAIRE

1. Objectif de l'étude de faisabilité : ..........................................................................................................3

2. Description de l'ouvrage actuel :...........................................................................................................3

3. Situation : ...............................................................................................................................................4

4. Contraintes particulières pendant les travaux :....................................................................................4

5. Avis techniques : ...................................................................................................................................4

6. Organisation des circulations :..............................................................................................................5

7. Fiches descriptives des solutions : (illustrations sur les plans joints) ................................................5

SOLUTION 1...................................................................................................................................................6

SOLUTION 2...................................................................................................................................................8

SOLUTION 3.................................................................................................................................................10

8. Comparaison des solutions :...............................................................................................................13

PLANNING PREVISIONNEL DES TRAVAUX DE LA SOLUTION 1.........................................................14

9. Nota :....................................................................................................................................................15

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -2-


1. Objectif de l'étude de faisabilité :

Elargissement et aménagement du pont passerelle pour tram (1 ou 2 voies) et transports en commun.

2. Description de l'ouvrage actuel :

Il s'agit d'un pont multi-voûtes en pierres maçonnées construit en 1861. Cet ouvrage a été élargi en
1960 par des encorbellements transversaux construits en béton précontraint.

Actuellement, les encorbellements du pont passerelle présentent des zones dégradées (corrosion de la
précontrainte, éclats béton, joints de dilatation défectueux…)

Rappel de l’état de l’ouvrage : cf. rapport de la visite des lieux du 13/05/02 GC/PMD au paragraphe : 3.
Etat de l’ouvrage :

« Le système de dilatation de l’ouvrage prête largement à discussion. Les joints en place sont trop nombreux. Ces joints sont
tout à fait mal disposés dans la structure en béton armé côté Ville. Ces joints ne sont pas étanches et les bétons sous-
jacents sont largement contaminés par les chlorures et sont souvent en fort mauvais état.
Vu le système de précontrainte utilisé (barres) qui présente nécessairement de nombreux défauts de la protection au coulis
de ciment et les défauts d’étanchéité constatés, il fait peu de doute qu’il existe de nombreuses zones de corrosion de la
précontrainte. Ces corrosions sont évolutives et entament la stabilité de l’ouvrage à terme. »

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -3-


3. Situation :
Tunnel

Côté ville

AMONT
(côté Pont Adolphe)

AVAL

Côté gare

4. Contraintes particulières pendant les travaux :

Maintenir 2 voies de circulation et un trottoir.

5. Avis techniques :

Il convient, à notre avis, de rester prudent sur les capacités à terme de la maçonnerie du pont actuel, de
supporter les effets vibratoires de trams "lourds". Aussi, dans l'hypothèse où la maçonnerie de l'ouvrage
existant est conservée, il nous a paru raisonnable de limiter le passage d'un seul tram sur l'ouvrage. Par
conséquent, si une deuxième voie de tram devrait être envisagée, elle sera soutenue par une structure
complémentaire.

En tout état de cause, un diagnostic complet de l'ouvrage devra être réalisé. Les conclusions serviront
également à décider de la pertinence de la réalisation de cintres provisoires en tout ou partie des
voûtes actuelles pendant les travaux.

De plus, dans les solutions où l'on reconstruit le tablier sur l'ouvrage existant, il nous a paru préférable
de réaliser les élargissements avec une structure allégée (métallique) afin d'éviter les effets de
cisaillement induits par le gradient thermique : tablier - encorbellement.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -4-


6. Organisation des circulations :

Les éléments topographiques en notre possession, position du tunnel notamment, associés à


l'hypothèse de trams devant rester en surface et évitant tout croisement avec les autres flux, nous ont
naturellement conduits à positionner ces derniers sur le côté amont du franchissement.

On peut le regretter, d'une part économiquement puisque la longueur d'un élargissement sur l'aval
aurait été plus courte et les culées plus faciles à traiter.
On peut le regretter aussi, au niveau architectural puisque la face amont de l'ouvrage a un impact plus
important au cœur de la ville, et que le maintien de l'état actuel, voire même le retour à l'état initial (cf.
solution 3 côté aval) est toujours "mieux vécu".

7. Fiches descriptives des solutions : (illustrations sur les plans joints)

Présentation des solutions étudiées

• Solution 1 : Reconstruction du tablier de l'ouvrage avec élargissements pour une voie de tram
Reprise de l'estacade fortement dégradée.

• Solution 2 : Elargissement de 3.5 m, côté amont, des piles et des voûtes de l'ouvrage existant.
Reconstruction du tablier avec élargissements pour deux voies de tram.
Reprise de l'estacade fortement dégradée.

• Solution 3 : Construction, côté amont, d'un nouvel ouvrage soutenant à terme les deux voies
de tram.
Reprise de l'estacade fortement dégradée.
Concernant le tablier existant, 2 variantes sont possibles :

- Variante 1 : Suivant les conclusions du diagnostic général, on pourrait se limiter à une remise
en état du tablier de l'ouvrage existant, une solution temporaire mais qui permet éventuellement
d'étaler les coûts.

- Variante 2 : Reconstruction du tablier de l'ouvrage existant à deux ou trois voies de circulation


suivant les résultats de l'étude de trafic. Si deux voies de circulation sont aménagées, il sera
possible de retrouver les lignes de l'ouvrage de 1861 côté aval en revanche, si trois voies sont
aménagées, l'ouvrage gardera son esthétique actuelle.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -5-


SOLUTION 1

Données fonctionnelles

Largeur du tablier : 18 m Tablier : béton armé.

1 voie de tram : 3.5 m


2 trottoirs : 2 x 2 m Trottoirs réalisés sur consoles métalliques.
2 pistes cyclables : 2 x 1.5 m Revêtement architectural des encorbellements
2 voies de circulation : 2 x 3 m à convenir.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -6-


Contraintes dues à l'exécution des travaux

Construction d'un pont provisoire à l'aval pour dévier deux voies de circulation et une voie pour piétons
durant les travaux d'élargissement du tablier de l'ouvrage existant.

Contraintes urbanistiques

La reconstruction du tablier avec un élargissement allégé pour les trottoirs permettra de conserver les
mêmes lignes que celles de l’ouvrage existant. L'esthétique de la structure est peu modifiée.

L'ouvrage provisoire surplombera un bâtiment existant (Aval, côté gare).

Le tablier définitif surplombera des bâtiments (Amont, côté gare).

Contraintes géotechniques

Une campagne d’essais géotechniques devra être effectuée pour déterminer les caractéristiques du sol
de fondation, notamment pour dimensionner l'ouvrage provisoire.

Contraintes dues à l'ouvrage existant

Un diagnostic des piles et des voûtes devra être effectué. Il est important de connaître l'état des
maçonneries existantes pour savoir si le comportement de l'ouvrage ne sera pas perturbé par les effets
dynamiques.

De plus, durant les phases de travaux, au moment de la démolition du tablier, l'épaisseur des matériaux
de répartition sera réduite.

Les conclusions du rapport du diagnostic général devraient permettre d'établir si un cintre d'étaiement
des voûtes actuelles est nécessaire et si des éventuels renforts sont à entreprendre.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -7-


SOLUTION 2

Données fonctionnelles

Largeur du tablier : 21.1 m Elargissement des piles et des voûtes : béton


armé (section évidée) recouvert d'un parement
2 voies de tram : 2 x 3.3 m pierres.
2 trottoirs : 2 x 2 m
2 pistes cyclables : 2 x 1.5 m Tablier : béton armé.
2 voies de circulation : 2 x 3 m
Trottoirs réalisés sur consoles métalliques.
Revêtement architectural des encorbellements
à convenir.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -8-


Contraintes dues à l'exécution des travaux

Construction d'un pont provisoire à l'aval pour dévier deux voies de circulation et une voie pour piétons
durant les travaux d'élargissement du tablier de l'ouvrage existant.

Contraintes urbanistiques

La reconstruction du tablier avec un élargissement allégé pour les trottoirs permettra de conserver les
mêmes lignes que celles de l’ouvrage existant. L'esthétique de la structure est peu modifiée.

L'ouvrage provisoire surplombera un bâtiment existant (Aval, côté gare).

L'élargissement définitif des piles, côté amont, empiétera sur des propriétés privées.

Le tablier définitif surplombera des bâtiments (côté gare).

Contraintes géotechniques

Une campagne d’essais géotechniques devra être effectuée pour déterminer les caractéristiques du sol
de fondation.

Une attention toute particulière devra être portée aux fondations de l’élargissement des piles car elles
seront accolées à la structure existante. De plus, côté ville, il faudra déterminer la position et les
caractéristiques de l'éperon rocheux sur lequel seront fondées ou adossées les piles.

Contraintes dues à l'ouvrage existant

Un diagnostic des piles et des voûtes devra être effectué. Il est important de connaître l'état des
maçonneries existantes pour savoir si le comportement de l'ouvrage ne sera pas perturbé par les effets
dynamiques.

De plus, durant les phases de travaux, au moment de la démolition du tablier, l'épaisseur des matériaux
de répartition sera réduite.

Les conclusions du rapport du diagnostic général devraient permettre d'établir si un cintre d'étaiement
des voûtes actuelles est nécessaire et si des éventuels renforts sont à entreprendre.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 -9-


SOLUTION 3

Données fonctionnelles

Nouvel ouvrage : Ouvrage existant :

Largeur du tablier : 11.80 m • Variante 1 : Avec remise en état du tablier

2 voies de tram : 2 x 3.3 m Largeur du tablier : disposition actuelle : 15.33 m


1 trottoir : 2 m
1 piste cyclable : 2 m • Variante 2 : Avec reconstruction du tablier.

Nombre de travées : 4 Largeur du tablier, en limitant l'élargissement à


l'aval et en supprimant une voie de circulation :
Piles et tablier : Béton armé 11.10 m

Pont : Caisson métallique à inertie variable 2 voies de circulation : 2 x 3 m


1 trottoir : 2 m
Trottoirs réalisés sur consoles métalliques. 1 piste cyclable : 1.75 m
Revêtement architectural à convenir.
Tablier : béton armé.

Trottoir amont réalisé sur consoles métalliques.


Revêtement architectural à convenir.
Trottoir aval : béton armé. Revêtement
architectural à convenir.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 10 -


Contraintes dues à l'exécution des travaux et Contraintes urbanistiques

Les piles du nouvel ouvrage seront construites sur des propriétés privées.

Le tablier définitif du nouvel ouvrage passera en dessus d'un bâtiment (Amont, côté gare).

• Variante 1 : Le rendu définitif de l’ouvrage à l’aval sera identique à l'existant.

• Variante 2 : Le rendu définitif de l’ouvrage retrouvera l’aspect initial de 1861.

Contraintes géotechniques

Une campagne d’essais géotechniques devra être effectuée pour déterminer les caractéristiques du sol
de fondation du nouvel ouvrage. De plus, côté ville, il faudra déterminer la position et les
caractéristiques de l'éperon rocheux sur lequel seront fondées ou adossées les piles (ouvrage neuf,
estacade).

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 11 -


Contraintes de l'ouvrage existant

• Variante 1 : Remise en état du tablier effectuée ultérieurement.

• Variante 2 :

Un diagnostic des piles et des voûtes devra être effectué. Il est important de connaître l'état des
maçonneries existantes pour savoir si le comportement de l'ouvrage ne sera pas perturbé par les effets
dynamiques.

De plus, durant les phases de travaux, au moment de la démolition du tablier, l'épaisseur des matériaux
de répartition sera réduite.

Les conclusions du rapport du diagnostic général devraient permettre d'établir si un cintre d'étaiement
des voûtes actuelles est nécessaire et si des éventuels renforts sont à entreprendre.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 12 -


8. Comparaison des solutions :

Critères Solution 1 Solution 2 Solution 3 (Var 2)


Nombre de voies - (1 tram et 2 voies) + (2 trams et 2 voies) ++ (2 trams et 3 voies
possibles)
Coût + (*) • •
Délais • (*) - -
Technicité - -- -
Esthétique + + • (intégration des piles)
Géotechnique (?) + - (fondations accolées) •
Maintenance + • •

Légende : + favorable • neutre - défavorable

(*) Dans l'état actuel des études, en fonction des documents en notre possession et sans connaître
l'état réel de l'ouvrage en maçonnerie, il est difficile de se prononcer sur les coûts et les délais de
réalisation des solutions.

Toutefois, pour la solution 1, on peut estimer à titre indicatif :

- Ouvrage provisoire : 7.7 Millions € HT

- Estacade : 3.3 Millions € HT

- Démolition et reconstruction de l'ouvrage existant : 10 Millions € HT

Soit un prix moyen global des travaux d'élevant à : 21 Millions € HT ( = 3432 €/m²)

Des coûts complémentaires peuvent être engendrés fonction des résultats des études géotechniques et
du diagnostic des maçonneries de l'ouvrage existant.

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 13 -


PLANNING PREVISIONNEL DES TRAVAUX DE LA SOLUTION 1
Ces durées sont données à titre indicatif.

49 MOIS
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4
OUVRAGE PROVISOIRE
Période de préparation (Etudes d'exécution, Travaux préparatoires)
Fondations (?) et appuis
Tablier et raccordements
Superstructures et équipements

OUVRAGE ACTUEL
Période de préparation + confortement de l'ouvrage (?)
remise en état de l'estacade
Démolition et reconstruction du tablier
Superstructures et équipements
Démontage de l'ouvrage provisoire et remise en état des lieux

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 14 -


9. Nota :

Les éléments à notre disposition pour cette étude sont :

- Plans de précontrainte longitudinale dans le tablier de l'ouvrage existant,


- Deux coupes transversales de l'ouvrage actuel,
- Rapport de visite des lieux du 13/05/02 GD/PDM,
- Photos prises lors de notre passage à Luxembourg le 06 décembre 2006.

Si cette étude est appelée à être développée, les documents suivants devront impérativement être
fournis :

- Relevé topographique de la zone d'implantation de l'ouvrage,


- Plan de la géométrie de l'ouvrage existant et de l'estacade (élévations amont/aval, profil en long, vue
en plan, coupes transversales, etc.),
- Plan d'emprise possible des travaux,

Puis, dès que possible :

- Un rapport géotechnique,
- Des éléments du diagnostic sur les maçonneries (voûtes + piles).

Aix-les-Bains, le 08 janvier 2007 - 15 -