Vous êtes sur la page 1sur 192

Séminaire

Techniques d’audit

Animé par :

Youssef EL-HOUSNY
Avril 2017 Expert –Comptable DPLE France
Commissaire aux comptes
Membre de l’ordre des experts-comptables au Maroc
Certifié IFRS et Finance de Marchés
Sommaire

I. Notion d’audit
II. Démarche générale de l’audit
III. Plannification de la mission
IV. Evaluation du système de contrôle interne
V. Contrôle des comptes
VI.Finalisation de la mission et formulation de l’opinion
VII. Techniques d’audit
VIII.Dossiers de travail
IX. Quelques exemples
X. Annexes
XI.Cas pratiques

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 2
Notion d’audit

1. Définition de l’audit
2. Un peu d’histoire
3. Importance de l’audit dans la vie des
entités
4. Différents types d’audit
5. Normes d’audit comptable et financier
1. Définition de l’audit

Audit :
-Latin :
« audire » ou encore « écouter »
-Anglais :
Le verbe « to audit » signifie « vérifier, surveiller, inspecter »
-Domaines concernés :
Entreprises, associations, partis politiques, une information, une
fonction, un système, ONG, …
-Objectifs :
Selon les besoins du client ou du commanditaire de la mission
d’audit
Les objectifs de l’audit légal sont prévus par la réglementation en
vigueur.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 4
1. Définition de l’audit

Un audit est :
Une mission qui a pour objectif de donner une opinion sur l’image
fidèle que donnent les états financiers sur la situation financière de
la société, ainsi que du résultat de ses opérations pour une période
déterminée.
Cette mission d’opinion :
Est confiée à un professionnel « indépendant »
Utilise une méthodologie, des outils et techniques spécifiques à
adapter aux situations et aux secteurs d’activités
 Nécessite des diligences formalisées par rapport à un référentiel
determiné.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 5
1. Définition de l’audit

L’auditeur qui réalise un audit d’états financiers a pour objectifs


généraux :

a) d’obtenir l’assurance raisonnable que les états financiers pris


dans leur ensemble ne comportent pas d’anomalies
significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs, et,
en conséquence, de pouvoir exprimer une opinion indiquant si
les états financiers ont été préparés, dans tous leurs aspects
significatifs, conformément au référentiel d’information
financière applicable (CNCG, PCG, IFRS, …)

b) de délivrer un rapport sur les états financiers, et de procéder aux


communications exigées par les normes ISA, en fonction de ses
constatations.
ISA 200

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 6
1. Définition de l’audit

L’audit est le :

Contrôle de l'information financière émanant d'une entité juridique


effectué en vue d'exprimer une opinion sur cette information.

(Normes International Federation of Accountants)


IFAC

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 7
1. Définition de l’audit

L’audit légal :
Encore appelé commissariat aux comptes ou contrôle externe,
l’audit légal est l’examen des états financiers d’une entité, visant à
vérifier leur sincérité, leur régularité, leur conformité et leur
aptitude à refléter l’image fidèle de l’entité.

Il est effectué tant pour des besoins de gestion et d’analyse interne


que pour les besoins des actionnaires, salariés, donateurs ou
adhérents dans le cas d’entités non marchandes, établissements
financiers ou pouvoirs publics.
Définition CNCC

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 8
2.Un peu d’histoire

- L’audit existe depuis l’antiquité (procédures de normalisation et de


Dans la Rome antique,
les questeurs sont des magistrats
romains annuels comptables des
finances, responsables du règlement
des dépenses et de l’encaissement des contrôle)
recettes publiques. Ils sont les gardiens
du Trésor public, chargés des finances
de l'armée et des provinces, en relation
avec les consuls, les promagistrats et
les publicains. Maintenue sous le Haut-
Empire avec son rôle comptable, cette
fonction se réduit sous le Bas-Empire à
- Le code d’Hammourabi (deuxième millénaire avant J.C)
une magistrature honorifique et
coûteuse exercée uniquement à Rome.

Wikipedia

- IIIe siècle avant J.C :

Les romains ont prévu des questeurs qui ont pour mission
principales de contrôler les comptabilités de toutes les provinces.
Les questeurs rendaient compte de leur mission devant une
assemblée constituée d’« auditeurs ».

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 9
2.Un peu d’histoire

- XIXe siècle :

Période Objectif de l’audit


Jusqu'à la fin du XIXe siècle -Recherche de la fraude
-Contrôle exhaustif
A partir du début du XXe siècle -Jugement global sur la validité
des comptes
-Recherche de la fraude
-Sondage
Après le milieu du XXe siècle -Jugement global sur la validité
des comptes
-Importance du contrôle interne

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 10
3. Importance de l’audit dans la vie des entités

-L’audit est venu pour répondre à la problématique de « Asymétrie


d’information » :
 ceux qui gèrent (le management)
 et ceux qui détiennent le capital (les actionnaires)

- Objectif : avoir des données fiables et sécuriser le bon déroulement


des opératiosn de l’entité

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 11
3. Importance de l’audit dans la vie des entités

-L’audit est un processu très important dans la vie des organisations


(entreprises, associations, Etats, partis politiques, …) :

 regard externe sur la gestion de l’entité


 approche critique d’un professionnel indépendant
 amélioration continue des processus
 anticipation des problèmes
 fiabilisation des informations comptables et financières
 réduction des risques
…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 12
4. Différents types d’audit

Audit social Audit interne Audit RSE

Audit
contractuel Audit Audit légal

Audit Audit Audit


opérationnel d’acquisition stratégique

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 13
4. Différents types d’audit

Audit Présentation
Légal Prévu pour les entités ayant l’obligation de
désigner un commissaire aux comptes
(CAC)

Contractuel Audit selon les besoins du client.


Interne Mis en place par l’entité afin d’améliorer les
processus internes et sauvegarder les actifs
Opérationnel Il a pour objectif de juger si les objectifs sont
atteints avec efficacité et efficience.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 14
4. Différents types d’audit

Audit Présentation
Stratégique Évaluer si la stratégie a atteint les objectifs
escomptés
RSE S’assurer que l’entité respecte ses
engagements en matière de RSE
Social Audit de la fonction RH et la responsabilité
social de l’entité
Acquisition Audit diligenté avant la prise de participation
dans une entité donnée

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 15
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 16
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 17
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 18
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 19
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 20
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 21
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 22
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 23
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 24
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 25
5. Norme d’audit comptable et financier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 26
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 0 : Cadre conceptuel


Titre 1 : Principes généraux et responsabilités

1200. Objectif et principes généraux en matière d'audit d'états


financiers
1210. Termes de la mission d'audit
1220. Contrôle qualité des missions d'audit d'informations
financières historiques
1230. Documentation d’audit
1240. Responsabilité de l'auditeur dans la prise en considération de
fraudes dans l'audit d'états financiers
1250. Prise en compte des textes législatifs et réglementaires dans
l’audit des états financiers
1260. Communication des questions soulevées à l’occasion de l'audit
aux personnes constituant le gouvernement d'entreprise.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 27
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 2 : Evaluation des risques et éléments de réponse


aux risques identifies

2300. Planification d’une mission d'audit d'états financiers


2315. Connaissance de l'entité et de son environnement et
évaluation du risque d'anomalies significatives
2320. Caractère significatif en matière d'audit
2330. Procédures à mettre en œuvre par l'auditeur en fonction de
son évaluation des risques
2402. Facteurs à considérer pour l'audit d'entités faisant appel à des
Services de conseil ou d’assistance

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 28
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 3 : Eléments probants


3500. Eléments probants
3501. Eléments probants – Considérations supplémentaires sur des
aspects spécifiques
3505. Confirmations externes
3510. Missions initiales -Soldes d'ouverture-
3520. Procédures analytiques
3530. Sondages en audit et autres modes de sélection d’éléments à
des fins de tests
3540. Audit des estimations comptables
3545. Audit des évaluations en juste valeur et des informations
fournies les concernant
3550 .Parties liées
3560. Evènements postérieurs à la date de clôture
3570. Continuité d'exploitation
3580. Déclarations de la direction

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 29
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 4 : Utilisation des travaux d'autres professionnels

4600. Utilisation des travaux d'un autre auditeur


4610. Prise en compte des travaux de l'audit interne
4620. Utilisation des travaux d'un expert
4630. Coordination des travaux entre co-commissaire aux comptes

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 30
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 5 : conclusions de l'audit et rapport

5700. Rapport de l'auditeur (indépendant) sur un jeu complet


d'états financiers à caractère général
5701. Modifications apportées au contenu du rapport de l'auditeur
(indépendant)
5710. Données comparatives
5720. Autres informations présentées dans des documents
contenant des états financiers audités
5800. Rapport de l'auditeur (indépendant) sur des missions
d'audit spéciales

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 31
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 6 : Les normes relatives aux interventions


connexes à la mission générale
6110. Augmentation de capital par compensation avec des
créances
6111. Suppression du droit préférentiel de souscription
6112. Emission d’obligations convertibles en actions
6113. Réduction de capital
6114. Transformation de la société
6115. Emission de certificats d’investissements
6116. Création d’actions à dividende prioritaire
6117. Convocation de l’assemblée générale en cas de carence
des organes sociaux
6118. Attestations et visas particuliers
6119. Certification du bilan et chiffre d’affaires semestriel

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 32
5. Norme d’audit comptable et financier

Titre 7 : Le commissaire aux comptes et la prévention des


difficultés des entreprises

7110 -Rappel des textes


7111 -Identification des facteurs de risque par le commissaire aux
comptes
7112 -Appréciation de la capacité de l’entreprise à poursuivre son
activité
7113 -Incidences sur la mission du commissaire aux comptes

Annexes : Modèles de rapports

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 33
Démarche générale de
l’audit

1. Démarche générale
2. Plannification de la mission
3. Evaluation du contrôle interne
4. Contrôle des comptes
5. Finalisation de la mission
6. Echéancier des grandes étapes
7. Principaux outils
1. Démarche générale

ACCEPTATION DU MANDAT

ORIENTATION ET PLANIFICATION

APPRECIATION DU CONTRÔLE INTERNE

CONTRÔLE DES COMPTES

TRAVAUX DE FIN DE MISSION

OPINION SUR LES COMPTES

REDACTION DU RAPPORT
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 35
2. Plannification de la mission

CONNAISSANCE GENERALE DE L’ENTITE

COMPREHENSION DES SYSTEMES COMPTABLES ET CONTRÔLE INTERNE

RISQUE D’AUDIT ET SEUIL DE SIGNIFICATION

NATURE, CALENDRIER ET ETENDUE DES PROCEDURES D’AUDIT

PLAN DE MISSION ET PROGRAMMES DE TRAVAIL

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 36
3. Evaluation du contrôle interne

PRISE DE CONNAISSANCE
GENERALE DE L’ENTREPRISE

Prise de connaissance
détaillée des procédures

Confirmation des procédures


décrites
(Tests de conformité)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 37
3. Evaluation du contrôle interne

EVALUATION DE LA CONCEPTION

Points forts (théoriques) Points faibles (théoriques)

EVALUATION DU Contrôles d’impact


FONCTIONNEMENT

Points fors Points forts


appliqués non appliqués

FORCES DU SYSTEME FAIBLESSES DU


SYSYTEME

EVALUATION
DEFINITIVE

RECOMMANDATIONS

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 38
4. Contrôle des comptes

DOMAINES SIGNIFICATIFS ET ZONES DE RISQUES

Possibilité Impossibilité Analyse des données


de s’appuyer sur les de s’appuyer sur les ponctuelles et
contrôles internes contrôles internes exceptionnelles

Fonctionnement des
contrôles utiles

SATISFAISANT

ELABORATION DES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DES COMPTES


ALLEGES ETENDUS SPECIFIQUES

EXECUTION DES PROGRAMMES

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 39
5. Finalisation de la mission

Résultats des travaux d’audit

Synthèse du contrôle interne Synthèse du contrôle des comptes

Avec Sans
Synthèse Générale
Réserves?

Refus

Rapport
Opinion avec Réserves Refus de certification Opinion sans Réserve Général

Rapport
Rapport spécial
Spécial
Lettre de Recommandations 40 LR

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 40
6. Echéancier des grandes étapes

Synthèse et Deadline
rapports

Final Durant la clôture et après

Pré-final Avant la clôture des comptes

Assistance aux
Période d’inventaire
inventaires

Intérim Septembre / Décembre

Préparation Avant le démarrage ou tout au


planification début de la mission

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 41
7. Principaux outils

Normes

Notes Principaux Documentation


d’information Outils professionnelle

Code de
déontologie

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 42
Plannification de la
mission

1. Acceptation de la mission
2. Prise de connaissance générale
3. Identification des domaines significatifs
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du
plan de mission
1. Acceptation de la mission

Acceptation et maintien des missions

Le responsable de la mission d’audit doit s'assurer que des


procédures appropriées relatives à l'acceptation et au maintien de
la relation client et de missions d'audit ponctuelles ont été suivies
et que les conclusions auxquelles elles ont abouti sont appropriées
et documentées.

L’acceptation de la mission est normée !!

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 44
1. Acceptation de la mission

Acceptation de la mission

- l'intégrité des principaux détenteurs du capital, des dirigeants-


clés et des personnes constituant le gouvernement d'entreprise

- la compétence pour effectuer la mission d’audit, la


disponibilité et les ressources nécessaires de l’équipe affectée à
celle-ci

- la possibilité pour le cabinet et l'équipe affectée à la mission de


respecter les règles d'éthique et la déontologie professionnelle

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 45
1. Acceptation de la mission

Acceptation de la mission

- Prise de connaissance globale de l’entreprise


- Appréciation de l’indépendance et de l’absence
d’incompatibilités
- Examen de la compétence disponible pour le type d’entreprise
concernée
- Contact avec les auditeurs précédents (éventuellement)
- Décision d’acceptation de la mission
- Respect des autres obligations professionnelles découlant de
l’acceptation du mandant.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 46
1. Acceptation de la mission

Acceptation de la mission

NB: L’auditeur examine périodiquement la liste de ses


L’auditeur ne peut missions pour déterminer ceux qui comportent des
démissionner pour
se soustraire à éléments pouvant remettre en cause le maintien de la
ses obligations mission :
légales. - survenance d’éléments susceptibles de porter atteinte à son
indépendance et/ou contraires aux règles d’incompatibilité
- réserves répétées ou refus de certifier résultant notamment
+d’irrégularités graves
+d’honoraires insuffisants
+de refus de l’entreprise d’accepter l’application de certaines
normes.
L’auditeur peut valablement démissionner pour convenance
personnelle, maladie, incompatibilité …
Un préavis suffisant doit être respecté !!!
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 47
1. Acceptation de la mission

Au membre approprié représentant la direction ou le groupe de personnes constituant le


gouvernement d’entreprise de la société ABC1 :

[Objectif et étendue de l’audit]

Vous nous avez demandé de procéder à l’audit des états financiers de la société ABC,
comprenant le bilan arrêté au 31 décembre 20X1, ainsi que le compte de résultat, l’état des
variations des capitaux propres et le tableau des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette
date, un résumé des principales méthodes comptables et d’autres informations explicatives.
Nous avons le plaisir de vous confirmer par la présente notre acceptation et notre
compréhension de cette mission. Notre audit sera effectué en vue d’exprimer une opinion sur
les états financiers.

[Les responsabilités de l’auditeur]

Nous procéderons à l’audit selon les Normes Internationales d’Audit (International Standards
on Auditing, Normes ISA). Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles
d’éthique et de planifier et réaliser l’audit afin obtenir l’assurance raisonnable que les états
financiers ne comportent pas d’anomalies significatives. Un audit implique la mise en oeuvre
de procédures en vue de recueillir des éléments probants justifiant les montants et les
informations fournies dans les états financiers. Le choix des procédures relève du jugement de
l’auditeur, de même que l’évaluation des risques d’anomalies significatives dans les états
financiers, que celles-ci proviennent de fraudes ou résultent d’erreurs. Un audit comporte
également l’appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et du
caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que
l’appréciation de la présentation d’ensemble des états financiers.
En raison des limites inhérentes à un audit, ainsi que de celles inhérentes au contrôle interne,
il existe un risque inévitable que certaines anomalies puissent ne pas être détectées, même dans
les cas où l’audit est correctement planifié et réalisé selon les Normes ISA.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 48
1. Acceptation de la mission

En procédant à l’évaluation des risques, nous prendrons en compte le contrôle interne relatif à
l’établissement des états financiers afin de définir des procédures d’audit appropriées en la
circonstance, mais non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité du contrôle interne de
l’entité. Toutefois, nous vous ferons part par écrit de toutes les faiblesses significatives du
contrôle interne relatif à l’élaboration de l’information financière que nous serions amenés à
relever au cours de notre mission d’audit des états financiers.
[Responsabilités de la direction et choix du référentiel comptable applicable (pour les besoins
de cet exemple, il a été considéré que l’auditeur n’a pas conclu que la loi ou la réglementation
avait fixé ces responsabilités dans des termes appropriés ; les termes utilisés dans la
description donnée dans le paragraphe 6(b) de la présente Norme ISA sont donc repris]
Notre audit sera effectué en considérant que [la direction et, le cas échéant, les personnes
constituant le gouvernement d’entreprise] reconnaissent et comprennent qu’elles ont la
responsabilité :
(a) de l’établissement et de la présentation sincère d’états financiers conformément aux
Normes Internationales d’Information Financière (International Financial Reporting
Standards, IFRS)4 ;
(b) du contrôle interne que [la direction] considère comme nécessaire pour permettre
l’établissement d’états financiers ne comportant pas d’anomalies significatives, que
celles-ci proviennent de fraudes ou résultent d’erreurs ; et
(c) de :
(i) nous donner accès à toutes les informations dont [la direction] a connaissance et
qui ont trait à l’établissement des états financiers, telles que la comptabilité, la
documentation y afférente et autres éléments ;
(ii) nous fournir les informations supplémentaires que nous pouvons demander à [la
direction] pour les besoins de l’audit ; et
(iii) nous laisser libre accès aux personnes au sein de l’entité auprès desquelles nous
considérons qu’il est nécessaire de recueillir des éléments probants.
Dans le cadre de notre audit, nous demanderons [à la direction et, le cas échéant, aux personnes
constituant le gouvernement d’entreprise] la confirmation écrite de déclarations qui nous
auraient été faites au cours de l’audit.
Nous comptons sur l’entière coopération de votre personnel pour mener notre mission d’audit.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 49
1. Acceptation de la mission

[Autres informations pertinentes]


[Insérer d’autres informations, telles que l’accord convenu sur les honoraires, les
conditions de leur facturation ou d’autres conditions spécifiques, si nécessaire]

Rapport

[Insérer une mention appropriée décrivant la forme et le contenu du rapport d’audit]


La forme et le contenu de notre rapport peuvent nécessiter d’être modifiés selon les résultats
de notre audit.
Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir signer et nous retourner l’exemplaire cijoint
de cette lettre afin d’accuser réception de la présente et de marquer votre accord sur les
termes et conditions de notre mission d’audit des états financiers, y compris de nos
responsabilités respectives.

XYZ & Co.


Bon pour accord, au nom de la société ABC
(Signature)
………………..
Nom et fonction
Date

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 50
1. Acceptation de la mission

DOSSIER : Réf :

Exercice clos le :

QUESTIONNAIRE D'ACCEPTATION D'UN NOUVEAU MANDAT

1. PRISE DE CONNAISSANCE GLOBALE DE L'ENTREPRISE

1.1 Eléments relatifs à la structure de l'entité [art. 13.a) du Code de déontologie]

Raison sociale :
Forme juridique :
Date de sa constitution :
Durée de la société :
Capital social :
Numéro Siret :
Numéro RCS :
Code NAF :
Activité :
Adresse :
Code postal :
Ville :
Téléphone :
Site internet :
Groupe (dénomination) :
Maison mère / Groupe :

Filiales :
Nom Nationalité CAC / Auditeur % détention % contrôle

Actionnariat :
Identité Actions détenues Droits de vote
Qtés % Qtés %

Total

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 51
1. Acceptation de la mission

1.2 Eléments relatifs à son mode de direction et à la politique des dirigeants en matière de contrôle interne et
d'informations financières [art.13 b) du Code de déontologie]

Informations relatives aux dirigeants :


Nom Fonction au sein de la société Expérience professionnelle

Sensibilité de la direction au contrôle interne :

Particularités en matière de principes comptables et d'information financière :

1.3 Informations relatives à l'expert-comptable (le cas échéant)

Nom :
Cabinet :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 52
1. Acceptation de la mission

2. RESPECT DES REGLES DEONTOLOGIQUES

2.1 Interdictions et incompatibilités Oui Non N/A Réf. FDT

Des mesures ont-elles été prises pour s'assurer que le commissaire aux
comptes ne se trouve pas dans une situation visée par l'article L.822-13
du Code de commerce (délai de viduité de 5 ans) ?

Oui Non N/A Réf. FDT

Des mesures ont-elles été prises pour s'assurer que chacun des
membres de l'équipe intervenant au cours de la mission ne se trouvait
pas dans une situation d'incomptabilité, telle que prévue à l'article L.822-
11 du Code de commerce et par le Code de déontologie :
- absence de liens personnels [article 27 du Code de déontologie]
- absence de liens financiers [article 28 du Code de déontologie]
- absence de liens professionnels concomitants ou antérieurs [article 29
du Code de déontologie]

Oui Non N/A Réf. FDT

L'analyse de la situation du cabinet concernant l'éventuelle appartenance


à un réseau a-t-elle été formalisée [article 22 du Code de déontologie]?

Oui Non N/A Réf. FDT

En cas d'appartenance à un réseau, des mesures ont-elles été prises


pour respecter les dispositions de l'article L.822-11 du Code de
commerce ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 53
1. Acceptation de la mission

2.2 Indépendance
Oui Non N/A Réf. FDT

Des mesures ont-elles été prises pour s'assurer que le commissaire aux comptes n'est pas
dans une position de risques d'autorévision dans le cadre d'une succession de missions
[articles 20 & 29 du Code de déontologie] ?
En cas d'acceptation, il devra ensuite procéder à une analyse des missions de nature à
remettre en cause l'indépendance du commissaire aux comptes, ces missions pouvant être
réalisées par :
- lui-même ? [articles 10,11 et 12 du Code de déontologie]
- son réseau ? [articles 22 à 25 du Code de déontologie]

Oui Non N/A Réf. FDT

Le niveau d'honoraires est-il en adéquation avec l'importance des diligences à accomplir


[article 31 du Code de déontologie] ?

En cas de fourniture de prestations de services par le réseau :


- une analyse a-t-elle été effectuée en précisant pour chaque mission : Oui Non N/A Réf. FDT
. le prestataire (au sein du réseau)
. la nature (a) et le bénéficiaire de la prestation
. le montant facturé
. les conclusions en matière d'indépendance

Oui Non N/A Réf. FDT


(a) la prestation fournie par le réseau fait-elle partie des prestations visées à l'article 24-II du
code de déontologie, affectant l'indépendance du commissaire aux comptes ?

Oui Non N/A Réf. FDT

La part des honoraires de la mission dans le total des revenus professionnels ou du chiffre
d'affaires a-t-elle été vérifiée [article 34 du Code de déontologie] ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 54
1. Acceptation de la mission

3. RESPECT DES OBLIGATIONS RELATIVES A LA LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT


DES CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

Oui Non N/A Réf. FDT


Les conditions d'exemption des obligations de vigilance du
commissaire aux comptes prévues à l'article L. 561-9 du code
monétaire et financier sont-elles applicables ?

Si non, le commissaire aux comptes a-t-il procédé :


Oui Non N/A Réf. FDT
- à l'identification de l'entité [§ 7 à 9 de la NEP 9605
"Blanchiment"] ?
Oui Non N/A Réf. FDT
- à l'identification du bénéficiaire effectif [§ 10 et 11 de la NEP
9605 "Blanchiment"] ?
(N/A en cas d'exemption d'identification du bénéficiaire effectif
visée au § 12 de la NEP 9605 "Blanchiment")

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 55
1. Acceptation de la mission

4. ANALYSE PRELIMINAIRE DE L'EXISTENCE DE RISQUES

Facteurs de risques Oui Non Commentaires / précisions


A. Dirigeants
Attitude et éthique des dirigeants
Situation conflictuelle entre dirigeants
B. Actionnariat
Structure de l'actionnariat
Conflits entre actionnaires
C. Personnel
Compétence du personnel
Rotation du personnel
D. Activité et environnement réglementaire
Risques économiques (secteur d'activité sensible, activités
spéculatives …)
Risques fiscaux
Risques sociaux
Risques juridiques
E. Contrôle interne
Politique des dirigeants en matière de contrôle interne

Insuffisance du contrôle interne


F. Situation financière de l'entité
Equilibre de la structure financière
Continuité de l'exploitation compromise
G. Information financière
Insuffisances dans la tenue de comptabilité
Retard dans l'établissement des comptes annuels
H. Mission du commissaire aux comptes
Limitation des contrôles
Autres obstacles à l'exécution de la mission
I. Autres facteurs de risques
…………..
…………..

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 56
1. Acceptation de la mission

5. ANALYSE DES CRITERES PROPRES AU COMMISSAIRE AUX COMPTES

5.1 Compétences [art.7 du Code de déontologie]


Oui Non

Le dossier requiert-il des compétences particulières ?

Si oui, quelles sont-elles ?

Le niveau de compétences est-il adapté pour : Oui Non

- le commissaire aux comptes ?


- les membres de l'équipe ?
5.2 Moyens en ressources humaines
Oui Non

Les moyens en ressources humaines sont-ils adaptés à l'ampleur de la mission ?

5.3 Planning
Oui Non

Le dossier requiert-il des impératifs en termes de planning d'intervention ?

Si oui, quels sont-ils ?

Oui Non

Peuvent-ils être respectés ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 57
1. Acceptation de la mission

6. CONTACT AVEC LE COMMISSAIRE AUX COMPTES PRECEDENT S'IL Y A LIEU

Oui Non N/A Réf. FDT


L'assurance que le non renouvellement du mandat du
prédécesseur n'est pas motivé par une volonté de la personne ou
de l'entité contrôlée de contourner les obligations légales a-t-elle
été obtenue [article 21 du Code de déontologie] ?

(cf. modèle de courrier joint)

L'absence de difficultés sur les points suivants a-t-elle été vérifiée


?

Oui Non N/A Réf. FDT


- le respect des obligations légales ?
Oui Non N/A Réf. FDT
- l'application des diligences ?
Oui Non N/A Réf. FDT
- les options comptables et fiscales prises par les dirigeants ?

Oui Non N/A Réf. FDT


- l'acceptation du montant des honoraires demandés ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 58
1. Acceptation de la mission

7. FORMALISATION DE LA DECISION D'ACCEPTATION DE LA MISSION


ET AUTRES FORMALITES

7.1 Décision d'acceptation

Acceptation pure et simple

Acceptation avec vigilance renforcée sur le risque de blanchiment de capitaux ou de


financement du terrorisme tout au long du mandat [§ 11 de la NEP 9605 "Blanchiment"]

Refus

Date Signature

Associé mandataire social

Associé responsable technique

Membres de l'équipe

7.2 Courrier d'acceptation de mandat

cf. modèle de courrier joint.

Ce courrier doit être adressé préalablement à l'assemblée générale de nomination.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 59
1. Acceptation de la mission

7.3 Notification du mandat à la CRCC

Oui Non N/A Réf. FDT


La notification qui doit être adressée à la CRCC dans les 8 jours qui suivent la nomination,
conformément à l'art. R.823-2 du Code de commerce, a-t-elle été effectuée dans les temps ?

Rappel : un système de déclaration en ligne est prévu par la CNCC à travers son portail (https://www.cncc.fr) ; en cas de non utilisation de ce système, vous pouvez vous référer
au modèle de courier joint.

7.4 Notification d'appartenance à un réseau

Oui Non N/A Réf. FDT


En cas d'appartenance à un réseau, le courrier prévu à l'article L.820-3 a-t-il été adressé à
l'entité contrôlée ?

cf. modèle de courrier joint.

Rappel : contrairement au premier courrier à adresser à la direction de l'entité contrôlée, ce dernier n'est envoyé que postérieurement à la nomination.

Commentaires :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 60
2.Prise de connaissance générale

Objectif :

Acquérir une connaissance générale de l’entreprise, de ses


particularités (juridique, fiscale et sociale..) et de son environnement
économique et social afin de mieux comprendre les évènements
pouvant avoir une incidence significative sur les comptes.

Outils :

 Entretiens avec les dirigeants et les différents responsables de


l’entreprise
 Collectes d’informations sectorielles ou de l’entreprise
 Contact direct avec son prédécesseur
 Questionnaire de prise de connaissance / checklists
 Documentation interne et externe
 Examen analytique préliminaire
 Visite des locaux
…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 61
2.Prise de connaissance générale

Finalité :

 Constitution ou mise à jour du dossier permanent

 Identification des domaines significatifs et sensibles et


appréhension des risques inhérents

 Fixation du seuil de signification préliminaire

 La rédaction du plan de mission d’audit et des programmes de


travail (par cycles)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 62
2.Prise de connaissance générale

Nature de l’activité Produits, clients, fournisseurs principaux et volumes d’activité

Secteur d’activité Environnement économique du secteur, place sur le marché et concurrence,


réglementations particulières

Structure de l’entreprise Implantations géographiques, actionnariat, activité des filiales et opérations


(du groupe) intra-groupe , périmètre de consolidation

Organisation générale Organigramme général et définition des principales fonctions

Politiques Commerciale, financière, sociale, perspectives de développement

Organisation Existence de procédures, contrôle budgétaire, existence d’un service d’audit


administrative et interne, méthode de traitement et de saisie des informations financières
comptable (systèmes manuels et informatisés) et analyse des données (répétitives,
ponctuelles, exceptionnelles)
Pratiques comptables Politiques d’investissement et d’amortissement, traitement des frais de
recherche et développement, évaluation des stocks, des opérations à long
terme, politique en matière de provisions, méthodes de consolidation

Délais En matière de production de l’information financière et des informations de


gestion
Existence de contrôles Séparation des fonctions, système d’approbation et d’autorisation, contrôles
internes fondamentaux physiques, rapprochements, périodicité des balances, comptes collectifs,….

Intervention d’un Expert- Nature des travaux effectués


comptable

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 63
2.Prise de connaissance générale

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 64
3. Identification des domaines significatifs

Le seuil de signification est une notion utilisée tout au long de la


mission permettant de :

Déterminer les domaines significatifs


Déterminer la nature et l’étendue des travaux
Déterminer les seuils de contrôle des comptes
Evaluer la gravité des anomalies constatées

Le seuil de signification :
La limite à partir de laquelle une inexactitude ou omission contenue dans
l’information comptable, est de nature à influencer la décision d’un
utilisateur responsable, se basant sur cette information.
Exemple de critère d’évaluation :
-les capitaux propres
-le chiffre d’affaires
-total des actifs
-le résultat comptable

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 65
3. Identification des domaines significatifs

Risques d’audit

Rissque Risque lié au Risque de non


inhérent contrôle détection
Evaluation portant sur Evaluation de l’incapacité du Le risque de nondétection
l’environnement, et contrôle interne à détecter et est le risque que
mesurant le risque de corriger l’erreur existant les procédures substantives
l’entreprise à transcrire une
dans les flux d’information d’audit (tests analytiques et
information erronée sous
comptables. tests de détails) échouent
forme d’écriture comptable.
dans la détection d’erreurs
significatives

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 66
3. Identification des domaines significatifs

Risque inhérent :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 67
3. Identification des domaines significatifs

Risque inhérent :

C’est la possibilité qu’une assertion comporte une anomalie qui


pourrait être significative, soit individuellement, soit cumulée avec
d’autres anomalies, nonobstant les contrôles existants.

Exemple:

-La situation financière de l’entreprise:


Lorsqu’une entreprise est en difficulté financière, le risque lié aux
irrégularités ou aux malversations destinées à présenter un
meilleure image est plus important qu’une entreprise en bonne
situation.
-L’influence des dirigeants :
L’auditeur doit évaluer le degré d’influence des dirigeants sur le
système de contrôle interne et, s’il s’avérait que leur influence est
grande, il pourrait être amené à réduire sa confiance dans le
système et à augmenter l’étendue de ses sondages de validation des
postes des états financiers (contrôles de sustance plus importants !)
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 68
3. Identification des domaines significatifs

Détermination du seuil de signification


Critères quantitatifs :
Capitaux propres
Résultat net
Résultat courant
Autres postes significatifs de l’entité auditée
Critères qualitatifs :
Exigences contractuelles, légales, statutaires
Variation importante de certains postes
Capitaux propres ou résultats anormalement bas
Jugement professionnel

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 69
3. Identification des domaines significatifs
DOSSIER : Réf :

Exercice clos le :

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Comptes pris dans leur ensemble

1. RISQUES INHERENTS

1.1. ORGANISATION - DIRECTION


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans
Question N/A OUI NON les comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
La direction est-elle attentive aux travaux du CAC ?
La direction a-t-elle les connaissances appropriées et une bonne
expérience pour un établissement correct des comptes de l’entité ?
La qualité de l’information financière produite les années antérieures par
la direction est-elle satisfaisante ?
L'organisation et la gestion de l'entreprise permettent-elles d'éviter les
litiges importants (clients, fournisseurs, personnels, produits…) ?
La direction cherche-t-elle à limiter les risques dans la prise de décision
sur des points majeurs (investissement, financement, politique
commerciale) ?
La direction comptable est-elle stable?
Les relations avec le personnel sont-elles bonnes ?
Y-a-t-il une communauté de vue entre les actionnaires?
Autres risques inhérents identifiés :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 70
3. Identification des domaines significatifs

1.2. ETABLISSEMENT DES COMPTES


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Les contrôles précédents ont-ils fait apparaître peu d'anomalies dans
l'information comptable et financière ?
La nature des opérations réalisées par l'entreprise génère-t-elle des
écritures comptables simples ?
La société a-t-elle rarement recours à des changements de méthode
d'évaluation ?
S'il existe une comptabilité analytique, ses données sont-elles cohérentes
avec celles de la comptabilité générale ?
Peut-on estimer qu'il n'y a pas de circonstances (difficultés du secteur,
insuffisance de fonds propres, recherche de nouveaux financements...)
pouvant conduire les dirigeants à subir des pressions pouvant se traduire
sur la présentation des comptes ?
La rémunération de la direction est-elle indépendante des résultats de
l’entreprise ?
Autres risques inhérents identifiés :

1.3. SECTEUR D’ACTIVITE (nature et conditions des activités de l'entité)


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
L’évolution du marché dans lequel se situe l’entreprise est-elle favorable ?
L'activité de l'entité est-elle peu liée aux problématiques de saisonnalité,
de frais de recherche et développement, de cycles de production à long
terme, de sous activité?
L’activité de l’entreprise est-elle peu liée aux innovations ou changements
technologiques ?
D'après l'étude des ratios de structure financière et des ratios de
rentabilité (références sectorielles) l'entreprise évolue-t-elle conformément
au secteur ?
SI l’entreprise connaît une expansion rapide, les conséquences sur les
moyens nécessaires sont-elles maîrisées ?
Les approvisionnements et les débouchés de l'entreprise sont-ils stables
(absence de perte d'un client ou d'un fournisseur importants) ?
La société est-elle indépendante par rapport à ses fournisseurs ?
L'entreprise est-elle indépendante par rapport à ses clients (absence de
lien de dépendance vis-à-vis d'un ou plusieurs clients) ?
Apparaît-il qu'aucune opération de restructuration / réorganisation est en
cours ou prévue ?
Autres risques inhérents identifiés :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 71
3. Identification des domaines significatifs

1.4. FINANCEMENT
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Les relations de l'entreprise avec ses banques sont-elles satisfaisantes ?
Les engagements financiers sont-ils maîtrisés ?
L'entreprise a-t-elle des concours bancaires à court terme suffisants
(découvert, Dailly, etc.) ?
Le ratio de crédit clients est-il normal en regard de l’activité ?
Les délais de paiement des fournisseurs (ratio crédit fournisseurs) sont-ils
normaux ?
A-t-elle des accords écrits pour les concours bancaires qu’elle utilise ?
Autres risques inhérents identifiés :

1.5. ENVIRONNEMENT LEGAL ET REGLEMENTAIRE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
La direction est-elle suffisamment sensibilisée à la prise en compte des
textes légaux et réglementaires (NEP 250) ?
Apparaît-il qu'aucune opération juridique importante n'est en cours ou
prévue ?
Si l'entrepise évolue dans un secteur ayant des règles comptables,
fiscales, environnementales… particulières, ces règles sont-elles
correctement comprises et respectées par l'entreprise ?
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


2.1. ENVIRONNEMENT DE CONTRÔLE
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Les dirigeants et les cadres font-ils preuve d’intégrité dans leur
comportement ?
La direction cherche-elle à respecter les textes légaux et réglementaires,
notamment la réglementation fiscale et sociale ?
La direction manifeste-t-elle un intérêt pour la qualité du contrôle interne et
des procédures administratives ?
S'assure-t-elle périodiquement de cette qualité ?
La direction est-elle sensible à l'importance des contrôles du commissaire
aux comptes ?
A-t-elle accordé une attention suffisante à nos recommandations
antérieures ?
La direction manifeste-t-elle de l'intérêt pour la qualité de l'information
comptable et financière ?
La comptabilité est-elle tenue à jour ?
S'il existe un manuel de procédures, est-il régulièrement mis à jour ?
Autres risques de contrôle identifiés :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 72
3. Identification des domaines significatifs

2.2. MOYENS D'IDENTIFICATION DES RISQUES LIES A L'ACTIVITE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Le dirigeant s'implique-t-il dans l'activité de l'entreprise ?
Le dirigeant accorde-t-il une attention suffisante aux risques inhérents à
l'activité (par exemple les aspects opérationnels et financiers liés à
l'environnement) ?
Le personnel comptable, et de façon plus générale, le personnel de la
société, a-t-il une formation appropriée ?
Le dirigeant dispose-t-il d'outils de pilotage ?
La société dispose-t-elle de suffisamment d'informations en matière
comptable, fiscale et sociale ?
Autres risques de contrôle identifiés :

2.3. SYSTEMES D'INFORMATION

SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les


Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.

La direction a-t-elle la maîtrise de la fonction informatique ?


A-t-il été possible d'obtenir la description des types de logiciels et
d’applications ?
S’agit-il de logiciels standards ?
Les applicatifs d'achats, de ventes et de paye se deversent-ils
automatiquement dans la comptabilité ?
Les logiciels utilisés pour le traitement de l'information comptable et
financière sont-ils fiables ?
Le dirigeant a-t-il élaboré et développé un plan d'urgence approprié en
matière de systèmes d'information pour assurer la poursuite du
fonctionnement de l'entreprise en cas de sinistre ?
Le dirigeant a-t-il élaboré et développé des méthodes appropriées
d'autorisation des opérations, y compris pour éviter les modifications non
autorisées des fichiers de données et des programmes ?
La pérennité du système informatique est-elle assurée ?
Le système informatique est-il adapté pour traiter les opérations de l'entité
?
Autres risques de contrôle identifiés :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 73
3. Identification des domaines significatifs

CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'APPROCHE GENERALE DE LA MISSION


Incidence de l'environnement
Risques inhérents sur les comptes ou la continuité
de contrôle de l'entité sur ces risques Implication sur l'approche générale de la mission
(synthèse des réponses "Non")
(points faibles / points forts)

Date Signature
Préparé par : …………………………………………….

APPROBATION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES : Date Signature

Commentaires :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 74
3. Identification des domaines significatifs

DOSSIER : Réf :

Exercice clos le :

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Cycle Trésorerie / Financement

1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Les mouvements de fonds importants concernent-ils bien l'activité de
l'entreprise ? [R]
Les placements effectués sont-ils sans risque particulier ? [V]

Les mouvements financiers avec les sociétés apparentées sont-ils justifiés


économiquement et sans risque ? [R - V]
S'il existe des mouvements financiers en devises significatifs, font-ils l’objet
d’une couverture appropriée ? [V]
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
La signature des règlements est-elle faite au vu des pièces justifiant la
dépense ? [R]
Dès lors qu'une personne autre que le dirigeant est habilitée à signer,
existe-t-il une procédure de limitation des engagements de paiement ? [R]
Y a-t-il un contrôle régulier des existants en caisse ? [R]
Les journaux de trésorerie sont-ils à jour et régulièrement visés par un
responsable ? [E-V-I]
Les états de rapprochement de banque sont-ils établis régulièrement, visés
et contrôlés par une personne indépendante ? [R-E-S-V]
Les montants en rapprochement sont-ils régulièrement apurés des montants
anciens ? [R-E-S-V]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles été
satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :

CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES


Risque ? Implication sur l'orientation des contrôles (tests de procédures /
Assertions (flux & soldes) Rappel des risques / points forts
(O/N) contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

Date Signature
Préparé par : …………………………………………….

APPROBATION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES : Date Signature


© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 75
Commentaires :
3. Identification des domaines significatifs
QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :
Cycle Achats / Fournisseurs
1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Les achats effectués à des sociétés apparentées sont-ils non
significatifs ? [R-V]
Le nombre limité de fournisseurs facilite-t-il le suivi ? [E]
Les fournisseurs sont-ils diligents pour émettre leurs factures
rapidement ? [E-S]
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Les commandes font-elles l'objet d'une procédure d'autorisation ? [R]
Existe-t-il des bons de réception pré-numérotés ?[R-S]
Les contrôles qualitatifs et quantitatifs des réceptions font-ils l’objet
d’un visa matérialisé par une personne indépendante ? [R]
Lors de la réception des factures, est-il apposé un cachet ORIGINAL
sur l'un des exemplaires reçus ? [R]
Les factures sont-elles rapprochées des bons de réception et des
bons de commande ? [R-V]
Existe-t-il une procédure de validation et de suivi des avoirs
demandés ? [V-E]
Les factures comportent-elles l'imputation comptable ? [I]
Font-elles mention d’une référence de règlement ? [R]
Y figure-t-il un visa de saisie et de paiement ? [R-I]
La comptabilité fournisseurs est-elle à jour ? [E]
Les paiements se font-ils systématiquement au vu d'une pièce
justificative ? [R]
Y a-t-il une procédure de collecte des informations permettant de
respecter la séparation des exercices (BR en attente, avoirs en
attente, factures non reçues, etc, ...) mise en œuvre par le service
achats et le service comptable ? [E-S]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles été
satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :

CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES


Risque ? Rappel des risques / points Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 76
3. Identification des domaines significatifs
QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :
Cycle Clients / Ventes
1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Le risque de non recouvrement, ou de difficultés de recouvrement, lié à
l’activité de l’entreprise et à sa clientèle est-il limité ? [V]
Les créances douteuses et provisions pour dépréciation sont-elles normales
en regard de l’activité ? [V-E]
Le chiffre d’affaires réalisé avec des sociétés apparentées est-il peu
significatif ? [R-V]
Les commissions liées au chiffre d'affaires ne sont-elles versées qu'après
recouvrement des créances correspondantes ? [E-S]
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Les expéditions sont-elles numérotées séquentiellement ? [S]
Les factures sont-elles numérotées séquentiellement ? [E-S]
La facturation est-elle établie dans les meilleurs délais après l'expédition
des marchandises ? [E]
Existe-t-il un rapprochement entre les expéditions et la facturation ? [R-E-V]
Les comptes clients et les effets à recevoir sont-ils justifiés régulièrement ?
[R]
Existe-t-il un suivi régulier de la durée du crédit client global, et de son en-
cours global par un responsable compétent ? [V]
S'assure-t-on de leur solvabilité, au-delà des couvertures d'assurance-crédit
éventuelles ? [V]
Les relances sont-elles faites dans des délais satisfaisants ? [V]
Existe-t-il un suivi régulier des retards de règlements et du montant des
créances douteuses par un responsable compétent ? [V]
Existe-t-il une intégration directe des éléments de la gestion commerciale
dans la comptabilité? [E]
La fiabilité de cette procédure est-elle vérifiée ? [E]
Y a-t-il une procédure de collecte des informations liées à la séparation des
exercices (BL en attente, avoirs et/ou factures en attente ...) mise en place
par le service clients et le service comptable ? [E-S]
La société a-t-elle recours à une assurance crédit ? [V]
Les éventuelles annulations de facturation sont-elles approuvées par un
responsable clairement défini ? [V]
Les avoirs font-ils l'objet d'une autorisation préalable à leur émission ? [R]
Les avoirs émis sont-ils pré-numérotés ? [S]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles été
satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :
CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES
Risque ? Rappel des risques / points Implication sur l'orientation des contrôles (tests de procédures /
Assertions (flux & soldes)
(O/N) forts contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 77
3. Identification des domaines significatifs
QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :
Cycle Stocks
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
La valorisation des stocks et en-cours est-elle correctement
appréhendée par l’entreprise (comptabilité analytique, procédures de
valorisation…) ? [V]
Le niveau des stocks et des en-cours est-il normal en regard de
l’activité ? [V]
Le type d’activité, ou la structure de l’entreprise rendent-ils difficiles les
détournements, les pertes ou destructions de stocks ? [R]

Le marché de l'entreprise ou la nature de la production sont-ils sans


effet significatif sur le risque de dépréciation des stocks ? [V]

Autres risques inhérents identifiés :


RISQUES LIES AU CONTRÔLE
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
La fonction de magasinier est-elle distincte des fonctions
administratives ? [R]
L'accès au stock est-il suffisamment sécurisé ? [R]
Les stocks sont-ils suffisamment assurés ? [V]
Utilise-t-on des bons d'entrée en stock ? [R]
Les bons d'entrée et de sortie de stocks sont-ils pré-numérotés ? [S]

Comportent-ils une signature autorisée ? [R]


L’inventaire est-il simple à appréhender (processus simple de
production, zone de stockage unique, stocks détenus par des tiers….)
? [R-S]
L’entreprise a-t-elle mis en place un système fiable de suivi des
quantités d'en-cours et stocks ? [R]
La procédure d'inventaire physique est-elle satisfaisante ? [R-S]

Les écarts sont-ils analysés ? [S]


Le stock fait-il l'objet d'un suivi régulier en quantités et en valeur ? [R-E-
S-V]
Existe-t-il une procédure pour déterminer les provisions pour
dépréciation des stocks ? [V]
S'il existe un inventaire permanent, est il rapproché des résultats de
l'inventaire physique ? [R-E-S]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles été
satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :
CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES
Risque ? Rappel des risques / points Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 78
3. Identification des domaines significatifs

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Cycle Immobilisations

1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
Le poste immobilisations a-t-il enregistré peu d'investissements sur
l'exercice ? [E-S]
Le poste immobilisations a-t-il enregistré peu de cessions ? [R-S]
Est-il facile de contrôler l’existence physique des immobilisations ? [R]
La politique d’investissement de l’entreprise est-elle claire, cohérente,
suffisante pour maintenir l’outil de production, et conforme aux standards du
secteur d’activité ? [V]
Les amortissements pratiqués sont-ils justifiés, et conformes à ceux
pratiqués dans le secteur ? [V]
Des tests réguliers de dépréciation sont-ils effectués ? [V]
Y a-t-il absence de frais de recherche et de développement immobilisés ?
[R-V-I]
Y a-t-il absence de titres de participation à l’actif ? [V]
Y a-t-il absence de prêts et avances significatifs à l’actif ? [V]
Autres risques inhérents identifiés :
2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes ou la
Question N/A OUI NON continuité d'exploitation
et REF.
S'il existe un budget des investissements, est-il rapproché des
investissements réalisés ? [R-E-S-V]
Les factures d'immobilisations font-elles l'objet d'un classement distinct ? [I]
S'il existe-t-il un fichier des immobilisations, est il régulièrement rapproché
de la comptabilité ? [R-E-S-V-I]
Si un inventaire des immobilisations a été réalisé, a-t-il été rapproché du
fichier des immobilisations ? [E-V]
Si oui, des écarts ont-ils été notés, expliqués et corrigés ? [R]
Les cessions et les mises au rebut sont-elles matériellement justifiées et
approuvées ? [E]
Les immobilisations sont-elles suffisamment assurées ? [V]
La comptabilisation des acquisitions et cessions d'immobilisations et des
amortissements est-elle régulière ? [S]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles été
satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :
CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES
Risque ? Rappel des risques / points Implication sur l'orientation des contrôles (tests de procédures /
Assertions (flux & soldes)
(O/N) forts contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 79
3. Identification des domaines significatifs
QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :
Cycle Personnel
1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes
Question N/A OUI NON ou la continuité d'exploitation
et REF.
La gestion du personnel est-elle assurée par une personne
compétente en matière de droit social ? [R-E-S-V-I]
Les contrôles sociaux tels que ceux de l'URSSAF ou de
l'inspection du travail se sont-ils révélés sans anomalie
significative ? [E]
La direction confirme-t-elle l'absence de licenciement en cours
ou prévus ? [E]
La réglementation du travail dans l'entreprise ou le secteur
d'activité présente-t-elle peu de risque de non respect
(réglementation simple, peu de sous-traitance, pas de salariés
étrangers) ? [R-E-S-V-I]
Existe-t-il un suivi des particularités en matière sociale ? [R-E-
S-V-I]
Autres risques inhérents identifiés :

RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les comptes
Question N/A OUI NON ou la continuité d'exploitation
et REF.
Existe-t-il une procédure d'embauche du personnel ? [R]
Les heures de présence sont-elles correctement suivies,
connues et validées ? [V]
Les paramètres retenus pour l'établissement et la modification
de la paie font-ils l'objet d'un contrôle adéquat et du visa d’une
personne indépendante ? [V]
Les charges sur salaires font-elles l'objet d'un contrôle adéquat
? [E-S-V]
La procédure de paiement inclut-elle le contrôle du montant
payé à chaque salarié par une personne indépendante du suivi
de la paie ? [R]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles
été satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :
CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES
Risque ? Rappel des risques / Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) points forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 80
3. Identification des domaines significatifs

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Cycle Impôts & Taxes

1. RISQUES INHERENTS

SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les


Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Les contrôles fiscaux ont-ils conclu à l'absence de
redressements significatifs ? [R-E-S-V]
L’entreprise est-elle à jour de ses impôts et taxes ? [E]
La part du chiffre d’affaires réalisée en exonération de TVA ou
avec des taux réduits est-elle faible ? [E]
Existe-t-il un suivi des éventuelles exonérations et/ou
dérogations en matière fiscale ? [E]
Autres risques inhérents identifiés :
2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE

SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les


Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
L'entreprise a-t-elle mis en place des outils de contrôle :
- de la TVA ? [R-E-S]
- du crédit d'impôt-recherche ? [R-E-S]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles
été satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :
CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES
Risque ? Rappel des risques / Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) points forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 81
3. Identification des domaines significatifs

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Cycle Capitaux propres / Provisions pour risques & charges

1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
La variation des fonds propres s'explique-t-elle uniquement par
l'affectation du résultat de l'exercice précédent ? [R-E-S-I]

Les capitaux propres sont-ils supérieurs à la moitié du capital


social ?
Les provisions sont-elles déterminées sur la base de principes
arrêtés et stables ?
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
L'entreprise contrôle-t-elle l'affectation du résultat avec les PV
d'AG ? [V-I]
Les mouvements sur le capital s'appuient-ils sur une
documentation juridique ? [R-E-S]
L'évaluation des provisions est-elle documentée ? [V]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles
été satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :

CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES


Risque ? Rappel des risques / Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) points forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 82
3. Identification des domaines significatifs

QUESTIONNAIRE D'ANALYSE DU RISQUE D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES :


Cycle Autres dettes / Autres créances

1. RISQUES INHERENTS
SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Les autres actifs et passifs sont-ils stables par rapport à
l'exerice précédent ? [R-E-S-I]
Les autres produits et charges sont-ils stables par rapport à
l'exercice précédent ? [R-E-S-I]
Le recours à l'activation ou à l'étalement des charges est-il
limité ? [I]
Les éléments exceptionnels au compte de résultat sont-ils peu
significatifs ? [I]
Autres risques inhérents identifiés :

2. RISQUES LIES AU CONTRÔLE


SI NON : Commentaires sur les risques d'anomalies significatives dans les
Question N/A OUI NON comptes ou la continuité d'exploitation
et REF.
Existe-t-il une documentation et justification des charges et
produits exceptionnels ? [I]
Les conclusions des travaux des années précédentes ont-elles
été satisfaisantes ? [R-E-S-V-I]
Autres risques de contrôle identifiés :

CONCLUSIONS : IMPLICATION SUR L'ORIENTATION DES CONTROLES


Risque ? Rappel des risques / Implication sur l'orientation des contrôles (tests de
Assertions (flux & soldes)
(O/N) points forts procédures / contrôles de substance)
[R] Réalité / Existence / Droits et obligations
[E] Exhaustivité
[S] Séparation des exercices
[V] Valorisation / Exactitude
[I] Imputation / Affectation / Classification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 83
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

Utilité du plan de mission:

La rédaction du plan d’audit (appelé aussi plan d’orientation de la


mission) constitue l’aboutissement ou la finalité de cette phase de
planification.

Il permet d’orienter les travaux de l’auditeur et de l’équipe affectée


à la mission en fonction des domaines de risques significatifs
identifés lors de la phase de prise de connaissance de l’entité.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 84
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
Dénomination
Structure
Historique
Activité et comparaison avec les concurrents
Localisations
Noms à connaître (contacts au sein de l’entité)
Date de clôture
INFORMATIONS COMPTABLES
Budgets et comptes prévisionnels
Réalisations, comparaisons pluriannuelles
Particularités du système comptable
Principes comptables suivis

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 85
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

DEFINITION DE LA MISSION
Nature de la mission (comptes annuels, consolidés, documents prévisionnels,….)
Autres auditeurs et confrères
SYSTEMES ET DOMAINES SIGNIFICATIFS
Fonctions et comptes significatifs
Zones de risques identifiées
Contrôles significatifs sur lesquels le Commissaire aux comptes peut s’appuyer
DETERMINATION DU SEUIL DE SIGNIFICATION
ORIENTATIONS DU PROGRAMME DE TRAVAIL
Appréciation du contrôle interne
Travaux particuliers
Confirmations directes
Inventaires physiques
Assistance de spécialistes (informatique, fiscal, évaluation, …)
Documents à obtenir
EQUIPE ET BUDGET PLANIFICATION
répartition des travaux avec les autres auditeurs et confrères
Dates d’intervention par étape
Listes des rapports et documents à émettre avec leurs dates limites

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 86
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

Nom de la Société :

PLAN DE MISSION

Sur les comptes annuels au …..

A - CONNAISSANCE GENERALE DE LA SOCIETE

•Fiche signalétique
Dénomination :
Adresse :
Tel :
Fax :

N° RCS

•Capital Social

Le Capital social s’élève à ….. au ….. et se divise en …. actions de ..

•Structure et actionnariat

Structure,

•Filiales et participations

•Parties liées

•Historique

Création, évolution

•Activité et environnement

Métier, stratégie, organisation, produits, Règlementations légales

•Interlocuteurs
•Attitude de la direction vis-à-vis du CaC, niveau de compétence
•Présence d’un Expert-comptable ?
•Date de clôture

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 87
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

•Rappel des soldes intermédiaires de gestion

En €uros N N-1 Variation %


Chiffre d'affaires net 0 #DIV/0!
Consommations 0 #DIV/0!
Marge Brute 0 #DIV/0!
Taux de marge 0 #DIV/0!
Charges d'exploitation 0 #DIV/0!
Résultat d'exploitation 0 #DIV/0!
Résultat financier 0 #DIV/0!
Résultat courant 0 #DIV/0!
Résultat exceptionnel 0 #DIV/0!
Résultat net 0 #DIV/0!

•Rappel des principaux postes du bilan

En €uros N N-1 Variation %


Immobilisations incorporelles 105 100 5 5,00%
Immobilisations corporelles 0 #DIV/0!
Immobilisations financières 0 #DIV/0!
Stocks et En cours 0 #DIV/0!
Créances clients 0 #DIV/0!
Autres créances 0 #DIV/0!
Placements financiers 0 #DIV/0!
Trésorerie 0 #DIV/0!
Total Actif 0 #DIV/0!

Capitaux propres 0 #DIV/0!


Provisions 0 #DIV/0!
Dettes financières 0 #DIV/0!
Ccts des associés 0 #DIV/0!
Dettes fournisseurs 0 #DIV/0!
Autres dettes 0 #DIV/0!
Total Passif 0 #DIV/0!

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 88
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

Synthèse du contrôle indiciaire

- Bilan

- SIG

- Ratios

Mandat de commissaire aux comptes :

Commissaire aux comptes titulaire : nommé par AGO du ………


Commissaire aux comptes suppléant : nommé par AGO du ………
Année de renouvellement ……… sur les comptes clos le 31 décembre ……..
Opinion du commissaire aux comptes au cours des trois derniers exercices :
certification sans réserve/ avec réserves / refus .

B – SYSTEMES COMPTABLES ET CONTROLE INTERNE

Politiques d’arrêté des comptes

Application des principes comptables

Organisation comptable

Procédures de Contrôle interne


(Synthèse de l’appréciation du contrôle interne : faiblesses apparentes du système entraînant des risques d’anomalies significatives,
incidences possibles sur les comptes et incidences sur le programme de travail)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 89
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

C – RISQUE D’AUDIT ET SEUIL DE SIGNIFICATION

Evaluation prévisible du risque inhérent et du risque lié au contrôle et identification des principales zones de risque
(Zones de risques et fonctions significatives sur lesquelles doivent porter les analyses du contrôle interne (synthèse de l’approche des
risques))

Zones de risques liés à l’activité de l’entreprise

Zones de risques par cycle comptable

Les cycles significatifs sont :

Tableau de synthèse des risques inhérents en annexe.

Evaluation des risques de fraudes sur les produits

Identification de procédures comptables complexes

Identification des estimations comptable

Possibilité d’anomalies significatives compte tenu de l’expérience acquise au cours des exercices précédents

Rappel des points antérieurs nécessitant un suivi

Seuil de signification

Redressement : K€

Reclassement : K€

D – ORIENTATION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Identification des contrôles internes efficaces – (pertinents pour l’audit)

Justification de la limitation des contrôles du CAC sur certains comptes


Tests de procédures à mettre en œuvre
Absence de contrôle interne efficace  Conséquences

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 90
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

Confirmations directes

Assistance à l’inventaire Physique : oui / non

Etendue des contrôles de substance

Contrôles de substances analytiques


Tests de détail

Incidences de l’informatique sur l’audit

Liens avec le risque d’anomalies significatives et le programme de travail

Travaux réalisés par l’Expert-comptable et conséquences attendues sur les procédures d’audit

Calendrier envisagé

Intérim
Circularisations
Final

E – COORDINATION, DIRECTION, SUPERVISION

Budget de la mission
Référence barème d'heures en K €uros
Total Bilan
Total Produits d'exploitation
Total Produits financiers
TOTAL 0

Tranche de ………. A ………. K€uros, soit de …. à … heures : correspond à …. h environ.


Réduction de % grâce à l’utilisation des travaux de l’expert-comptable, soit un budget de … heures et des honoraires de …….. €uros
H.T.

Demande de dérogation obtenue le …………

Besoins en personnel : l’équipe

L’équipe est constituée de :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 91
4. Elaboration de la stratégie d’audit et du plan de mission

Associé CAC :
Chef de mission :
Collaborateur :

Les caractéristiques de la mission ne nécessitent pas une revue indépendante avant l’émission du rapport

F – AUTRES ASPECTS

Possibilité de remise en cause de l'hypothèse de continuité de l'exploitation


Pas de risque particulier

Faits nécessitant une attention particulière

Type et calendrier des rapports, ainsi que des autres communications avec les organes compétents prévus dans le cadre de la
mission

Rapport au conseil d’administration/Président ou gérant/ art L. 823-16


Rapport général et rapport spécial, 15 jours avant l’AGO soit le ….. Attestation des rémunérations (15 jours avant l’AGO, soit le ….)

Visa du commissaire aux comptes :

Date

Signature

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 92
Evaluation du contrôle
interne

1. Définitions et concepts de base


2. Les objectifs du contrôle interne
3. Les moyens du contrôle interne
4. Les principes du contrôle interne
5. L’évaluation du contrôle interne
1.Définitions et concepts de base

 Ensemble de sécurités pour la maitrise de l’entreprise


 En vue de protéger et sauvegarder le patrimoine, la qualité de
l’information, d’assurer l’application des instructions de la
direction, favoriser l’amélioration des performances
 Se manifeste par l’organisation, les méthodes et procédures
La définition de l’Ordre des Experts Comptables de France

Le contrôle interne est un processus mis en oeuvre par la direction


générale, le management et le personnel, et conçu pour fournir une
assurance raisonnable quant à l’atteinte de 3 objectifs:
- Optimisation des opérations
- Fiabilité des informations financières
- Conformité aux lois et règlements en vigueur
+L’optimisation des opérations comprend l’amélioration des
performances et la protection des ressources et actifs de l’entreprise
La définition du COSO
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 94
2. Les objectifs du contrôle interne

Assurer la protection du patrimoine de l’entreprise

 Eviter la perte des ressources


 Eviter les manques à gagner

Assurer la qualité et la fiabilité de l’information financière

 En interne (performance, budget…)


 En externe (collectivités, tiers,…)

Identifier, apprécier, prévenir et contrôler les risques

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 95
2. Les objectifs du contrôle interne

Respecter la réglementation et les politiques du groupe


 Loi et règlements: environnement de conformité
 Politique groupe: investissements, maîtrise des frais,
impayés, qualité, éthique etc.
Promouvoir l’efficacité du fonctionnement de l’entreprise
 L’intégration de contrôles amène généralement
d’importantes répercussions sur la limitations des coûts et le
délai de réponse aux changements de situation
 L’efficience par rapport aux attentes de qualité

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 96
2. Les objectifs du contrôle interne

 Des objectifs ayant une incidence sur les comptes :

La protection du patrimoine

La fiabilité de l’information

L’exhaustivité des registres comptables

Des objectifs n’ayant pas une incidence directe sur les comptes :

Les autres qualités de l’information

L’application des instructions de la direction

L’amélioration des performances de l’entrepris

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 97
2. Les objectifs du contrôle interne

Les objectifs généraux de sécurité financière et comptable :

L’exhaustivité
Réalité
Respect des principes et méthodes comptables et règles de
présentation :
 valorisation correcte
 Bonne période comptable
 Imputation correcte
 Totalisation
 et présentation correcte dans les états de synthèse

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 98
3.Les moyens du contrôle interne

 Un environnement sain de contrôle est primordial


Système d’organisation incluant une correcte séparation des
fonctions et des tâches

Système de de documentation et d’information


Système d’autorisation et d’approbation
Système de preuves
Moyens matériels de protection
Mais également et surtout UN personnel qualifié, motivé et
intégre

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 99
4. Les principes du contrôle interne

Principe d’organisation

Principe d’intégration ou d’autocontrôle

Principe de permanence

Principe d’universalité

Principe d’indépendance

Principe d’information

Principe d’harmonie

Principe de la qualité du personnel

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 100
5.L’évaluation du contrôle interne

PRISE DE CONNAISSANCE
GENERALE DE L’ENTREPRISE

Prise de connaissance détaillée des


procédures

Confirmation des procédures


décrites
(Tests de conformité)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 101
5.L’évaluation du contrôle interne

EVALUATION DE LA CONCEPTION

Points forts (théoriques) Points faibles (théoriques)

EVALUATION DU Contrôles d’impact


FONCTIONNEMENT

Points fors Points forts


appliqués non appliqués

FORCES DU SYSTEME FAIBLESSES DU


SYSYTEME

EVALUATION
DEFINITIVE

RECOMMANDATIONS

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 102
5.L’évaluation du contrôle interne

L’évaluation du CI : la prise de connaissance des


procédures

 Identification des cycles significatifs (on parle actuellement de


processus)
 Décomposition des cycles par étape ( ou fonction)
Choix d’un procédé de description :
 Description narrative
 Description graphique ( flow chart ou diagramme de circulation
des documents )

Tests de conformité :
 Confirmer la compréhension des systèmes
 Confirmer la validité des informations obtenues
Tests de permanence : il va s’agir de déterminer dans quelle
mesure les points forts observés précédemment ont effectivement
fonctionné durant tout l’exercice.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 103
5.L’évaluation du contrôle interne

ENVIRONNEMENT DE CONTROLE O N OBSERVATIONS

Les contrôles des exercices précédents ont-ils révélé l'existence de nombreuses faiblesses de contrôle
interne ?

Existe-t-il un manuel de procédures ? Est-il régulièrement mis à jour ? Selon quelle périodicité ?

Les comptes et opérations personnels du propriétaire ou du dirigeant sont-ils séparés des comptes et
opérations de l'entreprise ?

Le dirigeant est il sensible à l'importance des contrôles et a-t-il accordé une attention suffisante à nos
recommandations antérieures ?

Le dirigeant s'implique-t-il dans l'activité de l'entreprise ?

Le dirigeant accorde-t-il une attention suffisante aux risques inhérents à l'activité (par exemple les
aspects opérationnels et financiers liés à l'environnement) ?

A-t-on relevé certaines situations ou évènements laissant supposer l'existence de fraudes ou d'erreurs
conduisant à des anomalies significatives dans les comptes ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 104
5.L’évaluation du contrôle interne

ENVIRONNEMENT DE CONTROLE
O N OBSERVATIONS
( Suite )

Le personnel comptable, et de façon plus générale, le personnel de la société, a-t-il une formation appropriée ?

La comptabilité est-elle rigoureusement tenue à jour ?

Existe-t-il des budgets et des situations intermédiaires et ces éléments font ils l’objet d’un rapprochement régulier ?

Selon quelle périodicité ?

La direction établit ses états financiers avec pour objectif de (cocher les éléments applicables) :

- Maximiser le résultat,

- Lisser la croissance des résultats,

- Atteindre les budgets/prévisions,

- Minimiser le bénéfice imposable,

- Pas de tendance particulière.

La direction a-t-elle mis en place un environnement de contrôle permettant de minimiser les biais pouvant affecter les

estimations comptables et les autres jugements ?

La société a-t-elle recours aux services :

- d’un expert comptable ?

- d’un avocat ?

La direction a-t-elle la maîtrise de la fonction informatique ?

Quels sont les constructeurs et les modèles d'ordinateurs utilisés ?

Quels sont les types de logiciels et d’applications ? ( Détailler brièvement s’il s’agit de logiciels standards ou développés,

de tableurs préprogrammés, si les ventes, les achats et la paye sont intégrés, comment ? … )

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 105
5.L’évaluation du contrôle interne

ENVIRONNEMENT DE CONTROLE
O N OBSERVATIONS
( Suite )

Les logiciels utilisés pour le traitement de l'information comptable et financière manquent-


ils de fiabilité ?

Le dirigeant a-t-il élaboré et développé un plan d'urgence approprié en matière de


systèmes d'information pour assurer la poursuite du fonctionnement de l'entreprise en
cas de sinistre ?

Le dirigeant a-t-il élaboré et développé des méthodes appropriées d'autorisation des


opérations, y compris pour éviter les modifications non autorisées des fichiers de données
et des programmes ?

La séparation des tâches est-elle suffisante, étant donné la taille et la complexité de


l'organisation et l'implication du dirigeant ( Cf grille de séparation des fonctions )

La société dispose-t-elle d’une documentation suffisante et régulièrement mise à jour en


matière comptable, fiscale et sociale ?

S'il s'agit d'une filiale, d'une division ou d'un établissement, la société mère ou le siège
exerce-t-il un contrôle effectif ( Informations financières périodiques, contrôle des
résultats, visites des auditeurs internes …) ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 106
5.L’évaluation du contrôle interne

CYCLE ACHATS /EVALUATION DU RISQUE O N OBSERVATIONS

Existe-t-il des bons de commande pré numérotés

Les commandes font-elles l'objet d'une procédure d'autorisation ?

Les contrôles qualitatifs et quantitatifs des livraisons font-ils l’objet d’un visa matérialisé par une
personne indépendante ?

CYCLE ACHATS /EVALUATION DU RISQUE O N OBSERVATIONS


( suite )
Lors de la réception des factures, est-il apposé un cachet ORIGINAL sur l'un des exemplaires reçus et les exemplaires

excédentaires sont-ils détruits ?

Les factures sont-elles rapprochées des bons de réception (ou de livraison) et des bons de commande ?

Existe-t-il une procédure de validation et de suivi des avoirs ?

Les factures comportent-elles l'imputation comptable, font-elles mention d’une référence de règlement et y figure-t-il un

visa de saisie et de paiement ?

La comptabilité fournisseurs est-elle à jour ?

Les paiements se font-ils systématiquement au vu d'une pièce justificative ?

Y a-t-il une procédure de collecte des informations liées au cut off (BL en attente, avoirs en attente, factures non

reçues, etc, ...) confirmée par le service achats et le service comptable ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 107
5.L’évaluation du contrôle interne

O N OBSERVATIONS
CYCLE VENTES /EVALUATION DU RISQUE

La société réalise-t-elle des enquêtes préalables clients ? Sont elles régulièrement remises à jour ?

Existe-t-il des bons pré numérotés de commande clients ?

Les factures sont-elles numérotées séquentiellement?

Les commandes non livrées font-elles l'objet d'un suivi ?

La facturation est-elle établie dans les meilleurs délais après l'expédition des marchandises ?

Existe-t-il un rapprochement entre les expéditions et la facturation ?

Les comptes clients et les effets à recevoir sont-ils justifiés régulièrement ?

Existe-t-il un suivi régulier de la durée du crédit client global, de la valeur des retards de règlement et du montant des créances douteuses, par

un responsable compétent ?

Existe-t-il une intégration directe des éléments de la gestion commerciale dans la comptabilité? La fiabilité de la procédure est-elle vérifiée ?

Y a-t-il une procédure de collecte des informations liées au cut off (BL en attente, avoirs en attente, factures non reçues etc ...) confirmée par le

service clients et le service comptable ?

Les relances sont-elles faites dans des délais satisfaisants ?

Le service commercial est-il informé des incidents de règlement ?

Les éventuelles annulations de facturation sont-elles approuvées par un responsable clairement défini ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 108
5.L’évaluation du contrôle interne

CYCLE PAIE /EVALUATION DU RISQUE O N OBSERVATIONS

Existe-t-il une procédure d'embauche du personnel ?

Les heures de présence sont-elles correctement suivies, connues et validées ?

Les paramètres retenus pour l'établissement et la modification de la paie font-ils l'objet d'un contrôle
adéquat et du visa d’une personne indépendante ?

Les éléments de paie et les charges sur salaires sont-ils correctement comptabilisés ?

La procédure de paiement inclut-t-elle le contrôle du montant payé à chaque salarié par une personne
indépendante du suivi de la paie ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

CYCLE FINANCIER /EVALUATION DU RISQUE O N OBSERVATIONS

La signature des pièces de règlement est-elle faite au vu des pièces justifiant la dépense ?

Existe-t-il une procédure de double signature des règlements supérieurs à un certain montant ?

Existe-t-il une procédure de limitation des engagements de paiement ?

Les règlements reçus sont-ils déposés dans les meilleurs délais à la Banque ?

Y a-t-il un contrôle régulier des existants en caisse ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 109
5.L’évaluation du contrôle interne

CYCLE FINANCIER /EVALUATION DU RISQUE


O N OBSERVATIONS
( Suite )
Les journaux de trésorerie sont-ils à jour et régulièrement visés par un responsable ?

Les états de rapprochement de banque sont-ils établis régulièrement, visés et contrôlés par une
personne indépendante ?

Ces états sont-ils régulièrement apurés des montants anciens ?

Existe-t-il des prévisions de trésorerie faisant l'objet d'un suivi régulier ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

CYCLE IMMOBILISATIONS O N OBSERVATIONS


Existe-t-il un budget des investissements ? Est-il rapproché des investissements réalisés ?

Existe-t-il des études préalables à l'acquisition des immobilisations ?

Les factures d'immobilisations font-elles l'objet d'un classement distinct ?

Existe-t-il un fichier des immobilisations ? Est il régulièrement rapproché de la comptabilité ?

Fait-on régulièrement l’inventaire des immobilisations ? Cet inventaire est-il rapproché du fichier des
immobilisations ?

Les cessions et les mises au rebut sont-elles matériellement justifiées et approuvées ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 110
5.L’évaluation du contrôle interne

CYCLE IMMOBILISATIONS
O N OBSERVATIONS
( Suite )
Les immobilisations sont-elles suffisamment assurées ?

La comptabilisation des immobilisations et des amortissements est-elle à jour ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

CYCLE STOCK /EVALUATION DU RISQUE O N OBSERVATIONS

La fonction de magasinier est-elle distincte des fonctions administratives ?

L'accès au stock est-il suffisamment réglementé ?

Les stocks sont-ils suffisamment assurés ?

Utilise-t-on des bons d'entrée en stock ?

Les bons de sortie de stock pré numérotés comportent-ils une signature autorisée ?

Existe-t-il des procédures d'inventaire physique satisfaisante ?

L'inventaire permanent est il rapproché des résultats de l'inventaire physique ? Les écarts sont ils
analysés ?

Le stock fait-il l'objet d'un suivi régulier en quantités et en valeur ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 111
5.L’évaluation du contrôle interne

CYCLE STOCK /EVALUATION DU RISQUE


O N OBSERVATIONS
( Suite )
Existe-t-il une procédure pour déterminer les provisions pour dépréciation des stocks ?

Type d’erreurs relevées

Conclusion

CONCLUSION GENERALE :

RISQUE
Faible / Moyen / Elevé

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 112
5.L’évaluation du contrôle interne

Après avoir pris connaissance des systèmes comptables et de


contrôle interne, l’auditeur doit procéder à une évaluation
préliminaire du risque lié au contrôle

L’analyse de ces travaux d’analyse du contrôle interne va amener


l’auditeur a se prononcer sur le risque de contrôle interne:

Faible : contrôles substantifs réduits


Moyen: contrôles substantifs importants
Elevé : contrôles substantifs élargis

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 113
Contrôle des comptes

1. Objectifs
2. Procédures substantives
3. Tests de validation par cycle
4. Evaluation des preuves d’audit
1. Objectifs

La phase de contrôle des comptes est une continuité des phases


prédentes.

Elle permet à l’auditeur :

d’approfondir les diligences d’audit surtout pour les domaines


significatifs dont le risque est élevé (approche par les risques)
 de confirmer les conclusions des phases précédentes
d’obtenir les élements probants pour appuyer son opinion sur les
comptes audités
 de compléter son dossier de travail
 de réduire le risque d’audit au minimum pour être en mesure
d’avoir une assurance raisonnable que les comptes sont réguliers,
sincères et présente une image fidèle de la situation de l’entité
auditée.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 115
2. Procédures substantives

Pour examiner et contrôler les comptes,l’auditeur dispose d’un


ensemble de méthodes et moyens adaptés à ses objectifs:

L’examen analytique
L’observation physique
La confirmation directe
L’examen de livres et de documents

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 116
2. Procédures substantives

L’examen analytique :

L’examen analytique consiste à examiner si les tendances, ratios et


évolutions sont cohérents entre eux et avec les informations données
par le personnel.

Cette technique permet soit d’identifier des tendances, soit de


confirmer des informations.

Elle est donc utilisée en début de mission pour déterminer les


orientations à donner à l’audit.

L’examen analytique est utilisé dans toutes les phases de l’audit !!

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 117
2. Procédures substantives

L’observation physique:

A- L’examen et le contrôle d’un inventaire physique effectué par


l’entreprise : il concerne principalement les stocks ou les
immobilisations.

Dans ce cas, l’auditeur va d’abord s’assurer que la procédure mise en


place pour l’inventaire est correctement appliquée,puis effectuer des
tests de vérification par sondage.

B- Le contrôle de l’existence physique d’un actif: ce contrôle est en


général fait pour les effets à recevoir en portefeuille, les espèces en
caisse.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 118
2. Procédures substantives

La confirmation directe:

 C’est sans doute l’élément le plus probant que peut obtenir


l’auditeur. Cette technique consiste à obtenir auprès des tiers
(clients, fournisseurs, banques, avocats, conservation des
hypothèques…), la confirmation d’informations d’ordre comptable,
financier ou juridique.

 Ces demandes sont établies sur papier entête de la société mais


expédiées par l’auditeur et reçues directement par ce dernier.

 Les réponses reçues sont ensuite comparées avec les données


enregistrées par la société.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 119
2. Procédures substantives

L’examen de livres et de documents :

Cette méthode est utilisée chaque fois que les éléments probants
sont détenus par l’entreprise soit dans les livres et registres
comptables, soit dans des documents.

Par exemple:

Contrôle des dotations aux amortissements


Contrôle de la valorisation des actifs
Contrôle factures fournisseurs pour justifier les charges
Contrôle des bulletins de paie ou déclarations sociales pour les
frais de personnel

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 120
3. Tests de validation par cycle

Objectifs :

EXHAUSTIVITE des enregistrements

EXISTENCE et réalité effective des transactions enregistrées

EXACTITUDE des enregistrements

VALORISATION correcte des enregistrements

PRESENTATION correcte des informations contenues dans les


états financiers

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 121
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Achats - Tous les achats doivent être -Contrat d’achat
autorisés et correctement avec un fournisseur,
enregistrés -Demande interne
- Les achats comptabilisés d’achats,
doivent correspondre à des -Bon de commande
charges de l’entreprise au fournisseur,
engagées pour les besoins de -Bon de livraison,
son objet social. facture fournisseur,
- Les avoirs à obtenir doivent - Bon de retour
être constatés en comptabilité -…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 122
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Ventes - Tous les services rendus et les Contrat avec le client,
produits livrés doivent être commande du client,
facturés à bonne date et pour la bon de mise en
somme convenue, et fabrication, bon
comptabilisés sur le bon d’expédition, tarif,
exercice, bordereau de livraison,
- Les prix pratiqués et les remises facture, demande
consenties doivent être interne d’avoir,avoir,
conformes aux tarifs ou avoir été correspondance avec le
préalablement autorisées, client, dossier client,
- Les avoirs doivent être échéancier des effets à
comptabilisés sur la bonne recevoir, effets en
période, portefeuille, bordereau
- Les créances doivent être de remise en banque,
récupérées dans les délais avis de crédit
normaux, les provisions en banque…
nécessaires doivent être
passées.
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 123
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Immobilisations - Les autorisations Demande
d’acquisition, d’investissement, budget
l’affectation comptable, d’investissement, devis,
la valeur commande au fournisseur
d’origine, la tenue des d’immobilisation, accusé
tableaux de réception du
d’amortissements fournisseur, bon de
doivent être suffisants. livraison, avis de mise en
- La protection des service ou hors service,
actifs, la localisation autorisations, factures de
physique cession, fichier des
tableaux d’amortissement,
inventaire physique
annuel, police
d’assurance, contrat
d’entretien…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 124
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Paie- -Toutes les personnes Convention collective,
Personnel portées sur le livre de paie règlement intérieur,
coté, paraphé sont bien convention de
salariées de l’entreprise, participation
- Le calcul des des salariés au fruit de
rémunérations est effectué l’expansion, contrat de
sur les bases exactes, et travail, fichier du
leur règlement opéré avec personnel, autorisation
une sécurité suffisante, d’acompte, bulletin de
- Toutes les charges sont paie, note de frais,
correctement calculées et déclarations périodiques
constatées et versées en aux organismes sociaux,
temps utile, notamment le registres légaux, fiche
précompte (aspect pénal), individuelle, centralisation
-Les dispositions légales des écritures de paie…
sont respectées

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 125
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Trésorerie -L’intégralité des Toute pièce justificative
règlements émis doit être revêtue du Bon à Payer,
justifiée, doit avoir fait talon de chèque, ordre et
l’objet d’une autorisation avis de virement, effets et
préalable, doit être échéancier correspondant,
opérée par des personnes ordre de prélèvement,
habilitées, et comptabilisée. extrait de compte,
autorisation de signature
ou de double signature,
rapprochement bancaire,
pièce et brouillard de
caisse,inventaire de
caisse…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 126
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Stocks -La protection physique des Bon de commande,
stocks, le suivi des accusé de réception, avis
mouvements, le comptage de transport, bon de
et la valorisation des livraison, bon de retour,
existants, le calcul des fiche de stock et de
provisions nécessaires, valorisation, fiche
-L’enregistrement d’inventaire, récapitulatif
comptable des stocks d’inventaire, fichier de
(bilan) et des variations de valorisation…
stock (compte de résultat)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 127
3. Tests de validation par cycle

Cycle Objectifs Documents


Enagements L’exhaustivité de la Actes d’acquisition, prêts,
hors bilan connaissance des emprunts pour les
engagements pris par nantissements,
l’entreprise mais aussi Tableaux
ceux qu’on lui a donnés d’amortissements
en vue de fournir les d’emprunts et de prêts
informations dans les pour le calcul des intérêts
comptes annuels. courus non échus,
Échéanciers d’effets pour
les effets escomptés non
échus,
Les PV de conseil pour les
cautions et avals….

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 128
4. Evaluation des preuves d’audit

A la fin des travaux sur chacun des cycles, l’auditeur doit rédiger
une conclusion, par cycles :

-Dégageant les erreurs détectées: il s’agit des ajustements d’audit


qui remonteront dans la note de synthèse,

-Décrivant les faiblesses de contrôle interne.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 129
Finalisation de la
mission et formulation
de l’opinion

1. Mise en oeuvre des procédures de synthèse


2. Evaluation d’ensemble de l’audit
3. Exprimer une opinion d’audit
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

A l’issue de ses travaux, l’auditeur en fait la synthèse de façon à


s’assurer qu’ils sont suffisants et convaincants: les travaux
nécessaires ont ils été effectués?

Les travaux de fin de mission comportent notamment :

 L’identification des événements postérieurs à la clôture

 L’utilisation d’un questionnaire de fin de mission

 La rédaction, par la société auditée, d’une lettre d’affirmation

 La rédaction d’une note de synthèse.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 131
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

Les événements postérieurs à la clôture

Il s’agit d’événements importants susceptibles d’avoir une incidence


significative sur l’appréciation de la situation financière de
l’entreprise.

On peut identifier 2 catégories d’événements:

A- Les événements survenus entre la date de clôture et celle d’arrêté


des comptes mais se rapportant à des pertes, des risques couverts ou
non par des provisions qui ont trouvé leur origine au cours de
l’exercice audité ou d’un exercice antérieur.
Ces événements doivent être traduits dans les comptes.

B-Les événements survenus entre la date de clôture et celle d’arrêté


des comptesmais se rapportant à des faits n’ayant pas pris naissance
avant la clôture de l’exercice.
Ces événements doivent faire l’objet d’une information de la part de
la société dans le rapport de gestion (importance significative)
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 132
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

Exemples d’événements postérieurs à la clôture :

 Le jugement rendu dans un litige avec un tiers


 Un incendie dans un établissement
 La fermeture d’une unité de production
 Le retrait à la vente d’une gamme de produits
 Un plan de licenciement ou de restructuration
…

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 133
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

Questionnaire de fin de mission :

Il permet de s’assurer que tous les éléments nécessaires


à la formulation de l’opinion sur les comptes annuels ont été
réunis, que les normes ont été respectées et que les dossiers de
travail sont complets:

Respect des grandes étapes

Techniques employées

Supervision des collaborateurs débutants, revue des dossiers

Remontée des conclusions, ajustements importants

Cohérence des comptes annuels et pertinence des informations


figurant en annexe

Suivi administratif de la mission.


© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 134
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

DOSSIER : Réf :

Exercice clos le :

QUESTIONNAIRE DE FIN DE MISSION

1. DILIGENCES
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Les outils structurants du Pack PE ont-ils été soumis à l'approbation du commissaire aux comptes :
• questionnaire d'acceptation du mandat (le cas échéant) ? [A1.1]
• questionnaire d'analyse du risque d'anomalies significatives -
comptes pris dans leur ensemble ? [A2.1]
• questionnaire éthique et comportement du dirigeant ? [A2.2]
• analyse matricielle des risques ? [A2.3]
• compte rendu préalable à la mise en œuvre des contrôles ? [A2.4]
• plan de mission ? [A3.1]
• feuilles des variations par cycles ? [A4.1]
• note de synthèse ? [A5.3]
• questionnaire de fin de mission ? [A5.1]
• compte rendu sur l'audit des comptes ? [A5.2]
Les diligences effectivement réalisées sont-elles cohérentes avec l'étendue, l'orientation des travaux et les
lignes directrices définies dans le plan de mission ?
Les comptes annuels ont-ils fait l'objet d'un recoupement avec les comptes audités ?
Une procédure analytique finale a-t-elle été effectuée afin d'analyser la cohérence d'ensemble des comptes
au regard des éléments collectés tout au long de l'audit, sur l'entreprise et son secteur d'activité ?
Si cette procédure analytique a mis en évidence des informations qui ne sont pas en corrélation avec
d'autres informations ou des variations significatives ou des tendances inattendues, a-t-on mis en place les
procédures d'audit nécessaires pour élucider ces variations et ces incohérences ?
La lettre confirmant certaines déclarations de la direction a-t-elle été obtenue de la direction ?
Si oui :
- est-elle signée par le réprésentant légal en tant que responsable de l'établissement des comptes ?
- aborde-t-elle notamment les points obligatoires visés dans la NEP-580, §7 (cf.exemple de lettre de
déclaration de la direction) ? [B5.2]
La recherche des événements postérieurs à la clôture a-t-elle été effectuée ? (cf. le cas échéant, annexe I)
Les vérifications spécifiques ont-elles été effectuées ?
Des éléments susceptibles de remettre en cause la continuité d'exploitation on-tils été identifiés ? (cf. le cas
échéant, annexe II)
Les obligations relatives à la communication du commissaire aux comptes avec les organes mentionnés à
l'article L.823-16 du code de commerce ont-elles été respectées ?
(cf.annexe III)
Les obligations de signalement prévues à l'article L.823-12 du code de commerce ont-elles été respectées ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 135
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

2. DOCUMENTATION
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Les éléments du dossier de travail permettent-ils à toute autre personne ayant une expérience de la pratique de
l'audit et n'ayant pas participé à la mission d'être en mesure de comprendre les points listés au § 4 de la NEP
230 ?
Et notamment, le dossier de travail précise-t-il les caractéristiques qui permettent d'identifier les éléments testés
afin de préciser l'étendue des procédures mises en oeuvre ? (NEP-230, § 4)

Lorsque, suite aux échanges menés avec la direction de l'entité ou d'autres interlocuteurs, une information
contradictoire ou incohérente avec une conclusion formulée sur une problématique concernant des éléments
significatifs des comptes a été identifiée, le dossier de travail contient-il la documentation relative à la manière
dont a été traitée cette contradiction ou incohérence pour arriver à la conclusion finale ? (NEP-230, § 5)

La documentation a-t-elle été finalisée dans les 90 jours suivant la réunion de l'organe délibérant appelé à
statuer sur les comptes (NEP-230, § 9), sachant que durant cette période:
- aucune modification de fond ne peut être apportée,
- seules les modifications de forme ou de classement peuvent être apportées.

3. SUPERVISION
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Toutes les feuilles de travail ont-elles été supervisées par un collaborateur de niveau supérieur à celui qui les a
établies ?
Le responsable de dossier a-t-il revu toutes les feuilles de travail significatives ?
Le responsable de dossier s’est-il assuré que :
• tous les contrôles prévus dans le programme de travail ont été réalisés ?
• les conclusions tirées sont correctes ?
• les feuilles récapitulatives correspondent aux comptes annuels définitifs ?
• tous les points en suspens ont été résolus et documentés ?
• la note de synthèse reflète bien tous les problèmes significatifs devant être soumis au commissaire aux
comptes ?
4. COMPTES ANNUELS
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Les comptes annuels sont-ils :
• complets ?
• cohérents avec les informations obtenues sur la société ?
Les ajustements significatifs proposés ont-ils été pris en compte par l’entité ?
Les événements postérieurs à la clôture ont-ils été correctement appréhendés ? (cf. annexe I)

S’il existe des risques relatifs à la continuité d’exploitation, ont-ils été correctement pris en compte, en
conformité avec la NEP-570 ?
Si nécessaire, une procédure d'alerte a-t-elle été déclenchée ? (cf. annexe II)
Si des changements comptables ont été identifiés, ont-ils été correctement pris en compte, en conformité avec
la NEP-730 ?

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 136
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

5. RAPPORTS
5.1. Rapport sur les comptes annuels
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Le questionnaire relatif à la préparation du rapport sur les comptes annuels a-t-il été soumis à l'approbation
du commissaire aux comptes ? [B5.3]
5.2. Rapport spécial
Question N/A OUI NON Commentaires & Réf.
Le questionnaire relatif à la procédure des conventions réglementées a-t-il été soumis à l'approbation du
commissaire aux comptes ? [B5.5]

6. AUTRES OBSERVATIONS CONCERNANT LE DEROULEMENT DE LA MISSION

Date Signature
Préparé par : …………………………………………….

APPROBATION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES : Date Signature

Commentaires :

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 137
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

La lettre d’affirmation :

C’est un document qui récapitule et complète certaines déclarations


des dirigeants. Elle est signée par la direction générale et adressée au
commissaire aux comptes.

La lettre d’affirmation a un double objet:

 La direction de l’entreprise reconnaît sa responsabilité en matière


d’établissement des comptes annuels.

 L’auditeur l’utilise comme élément de collecte d’éléments probants


lorsqu’il n’a pas d’autres moyens à sa disposition.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 138
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

DOSSIER : « ZZZZZ »
Exercice clos le : 31/12/200N
LA LETTRE D’AFFIRMATION
(DECLARATIONS DE LA DIRECTION)

1. PRINCIPE

Le commissaire aux comptes s'assure que la direction a conscience que l'établissement et la présentation des comptes sont de son ressort et qu'elle en prend la
responsabilité.
A cet effet, le commissaire aux comptes peut par exemple :
•obtenir un exemplaire des comptes signé par la direction ;
•obtenir le procès verbal de la réunion de l'organe ayant arrêté les comptes ;
•obtenir une déclaration écrite de la direction reconnaissant sa responsabilité dans l'établissement des comptes.
En général, les déclarations écrites demandées à la direction se limitent aux aspects qui, pris isolément ou dans leur ensemble, revêtent un caractère significatif pour l'objectif de sa mission. A
cet effet, le commissaire aux comptes peut être amené à préciser à la direction son appréciation du caractère significatif.
Les déclarations de la direction ne peuvent en aucun cas se substituer aux autres éléments probants qui peuvent normalement exister ou que le commissaire aux comptes
peut collecter par ailleurs.
Si une déclaration de la direction est en contradiction avec d'autres éléments probants, le commissaire aux comptes en examine les raisons et, si nécessaire, reconsidère le degré de confiance
qu'il accorde à l'ensemble des déclarations faites par la direction.
Une déclaration écrite constitue un élément probant plus fiable qu'une déclaration orale. Elle peut prendre la forme d'une lettre de la direction adressée au commissaire aux
comptes, généralement appelée " lettre d'affirmation " ;
A défaut, le commissaire aux comptes peut adresser une lettre à la direction, explicitant la façon dont il a compris ses déclarations, et demandant à celle-ci d'en accuser
réception et d'en confirmer le contenu.

2. POINTS ESSENTIELS CONCERNANT LA LETTRE D’AFFIRMATION DE LA DIRECTION

Lorsque le commissaire aux comptes sollicite de la direction la confirmation d'informations, il demande qu'une lettre lui soit adressée. Le commissaire aux comptes demande à
la direction de lui envoyer la lettre d'affirmation à une date la plus rapprochée possible de la date de signature de son rapport. Toutefois, dans certaines situations, le
commissaire aux comptes peut demander, au cours de sa mission ou après la date de signature de son rapport, une lettre d'affirmation distincte concernant certaines
opérations ou événements particuliers. La lettre d'affirmation de la direction est habituellement signée par les responsables opérationnels de l'entité (en général, le
président ou le directeur général ou un directeur général délégué, selon les cas, et le directeur financier), au mieux de leurs connaissances et en toute bonne foi.
Si la direction refuse de fournir les déclarations demandées par le commissaire aux comptes ou de confirmer le contenu de la lettre adressée par le commissaire aux comptes,
ceci constitue une limitation dans l'étendue de ses travaux et il en tire les conséquences sur l'expression de son opinion. Dans ce cas, le commissaire aux comptes
reconsidère le degré de confiance qu'il accorde à l'ensemble des autres déclarations faites par la direction au cours de sa mission et détermine si ce refus peut avoir d'autres
incidences sur son opinion.
La liste de points susceptibles d'être évoqués est indicative et non exhaustive. Son contenu nécessite d'être adapté et complété au regard des spécificités propres
à l'entité et au contexte particulier de l'intervention du commissaire aux comptes.
En introduction, la lettre d'affirmation replace la mission dans son contexte, par exemple :
« Cette lettre, fournie à votre demande, s'inscrit dans le cadre de votre mission de commissariat aux comptes portant sur les comptes (annuels et, le cas échéant, consolidés)
de l'exercice clos le ... »

Elle rappelle la responsabilité des dirigeants en matière d'établissement des comptes, de conception et de mise en oeuvre de systèmes comptable et de contrôle interne
destinés notamment à prévenir et à détecter les erreurs et les fraudes, et les limites de leurs déclarations. Par exemple :
« En tant que responsables de l'établissement des comptes, de la conception et de la mise en oeuvre des systèmes comptable et de contrôle interne destinés notamment à
prévenir et à détecter les erreurs et les fraudes, nous vous confirmons, au mieux de notre connaissance et en toute bonne foi, les déclarations suivantes : ... ».

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 139
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

2.1 Points devant nécessairement être évoqués :

Caractère non significatif, selon la direction, des effets des anomalies relevées par le commissaire aux comptes et non corrigées. Un état de ces
anomalies non corrigées est joint à cette déclaration
Confirmation du fait que la direction a communiqué au commissaire aux comptes son appréciation sur le risque que les comptes puissent comporter des
anomalies significatives résultant de fraudes.
Confirmation que tous les faits significatifs liés à des fraudes commises ou suspectées dont la direction a eu connaissance, ont été signalés au
commissaire aux comptes.
Confirmation que le commissaire aux comptes a été informé de tous les cas survenus ou potentiels de non-respect des textes légaux et réglementaires
dont les conséquences devraient être prises en considération lors de l'établissement des comptes.
Information concernant les parties liées : exhaustivité de l'information fournie au commissaire aux comptes sur l'identification des parties liées et
pertinence de l'information donnée dans l'annexe selon le référentiel comptable applicable ( tel que la cessation d’un produit ou d’une activité etc.).
Plans d'actions de la direction pour l'avenir, lorsque des faits ou événements susceptibles de remettre en cause la continuité de l'exploitation ont été
identifiés.

2.2 Exemples de points pouvant être évoqués

Enregistrement exhaustif et régulier des opérations de l'exercice dans la comptabilité.


Mise à disposition du commissaire aux comptes de l'ensemble de la comptabilité et de la documentation y afférente (telle que rapports internes,
documents du contrôle de gestion et budgétaire, etc.) ainsi que de tous les contrats ayant ou pouvant avoir une incidence significative sur les comptes
annuels et de tous les procès-verbaux des conseils et assemblées qui se sont tenus durant l'exercice jusqu'à la date de la lettre d'affirmation.
Absence de passif éventuel important, de pertes potentielles ou d'engagements, non enregistrés ou non mentionnés dans l'annexe. (notifications de
redressements, procès en cours, garanties aux clients, affaires contentieuses ou litigieuses etc.)
Détention par l'entité, à la date de clôture, de titres de propriété valables pour tous ses actifs et absence d'actifs gagés, hypothéqués ou nantis (autres
que ceux mentionnés dans l'annexe).

Intentions de la direction en matière de détention d'actifs.

Lorsque l'évaluation de certains actifs (stocks, immobilisations incorporelles) se fonde sur des informations prévisionnelles, confirmation par les
dirigeants que ces informations relèvent de leur responsabilité, qu'elles reflètent la situation future estimée la plus probable et que les décisions prises
ou les actions envisagées ne contredisent pas les hypothèses retenues.
Postérieurement à la date de clôture des comptes, absence d'événements nécessitant une écriture d'ajustement des comptes ou une mention dans
l'annexe ou dans le rapport de gestion.
Communication au commissaire aux comptes de toutes les informations comptables et financières adressées ou mises à la disposition des actionnaires
à l'occasion de l'assemblée générale appelée à statuer sur les comptes.
Communication au commissaire aux comptes de toutes les informations relatives aux conventions entrant dans le champ d'application de l'article L. 225-
40 du Code de commerce.

3. MODELES DE LETTRE D’AFFIRMATION DE LA DIRECTION

Les exemples de courriers sont fournis au niveau du Pack PE publié par la CNCC et disponibles :
-sur le portail de la CNCC,
-dans le CD trimestriel de documentation fourni avec les bulletins trimestriels.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 140
1.Mise en oeuvre des procédures de synthèse

La note de synthèse :

La rédaction d’une note de synthèse a surtout un aspect pratique: il


convient de résumer les conclusions et les remarques importantes
relevées tout au long de l’audit.

Chaque point de la note de synthèse porte la référence des feuilles


de travail où figurent les tests et les informations détaillés.

Cette note de synthèse aide le rédacteur des rapports.

Modèle de la note de synthèse : voir annexes

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 141
2. Evaluation d’ensemble de l’audit

L’auditeur va faire le point des ajustements relevés tout au long de


la mission d’audit:

- Les ajustements d’évaluation qui impliquent l’estimation ou


l’exercice d’un jugement (exemple: ajustement sur une provision
pour dépréciation ou une provision pour risque)

- Les ajustements de correction qui portent sur des montants


précis et non discutables, en général suite à des erreurs (exemple:
écriture mal passée ou erreur de montant sur une facture
comptabilisée)

-Les ajustements de principe qui résultent soit de l’application


d’un principe comptable non admis soit d’une mauvaise
application d’un principe (exemple: enregistrement HT d’une
voiture de société)

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 142
2. Evaluation d’ensemble de l’audit

Le total des ajustements doit être comparé au seuil de signification


qui a été défini en début de mission.

- Si les erreurs sont supérieures au seuil de signification, une


correction des comptes s’impose.

- Si la somme de ces erreurs est proche du seuil de signification,


l’auditeur devra s’assurer que d’éventuelles erreurs non détectées
ne soient pas susceptibles d’avoir pour conséquence un
dépassement du seuil de signification.

Il devra généralement soit mettre en oeuvre des travaux


complémentaires, soit demander à la société de corriger les erreurs
identifiées.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 143
2. Evaluation d’ensemble de l’audit

Réunion de synthèse

Avant l’émission de son rapport, l’auditeur fait le point avec la


direction sur:

-Les conditions dans lesquelles s’est déroulé sa


mission,

- Les points faibles du contrôle interne,

- Les ajustements proposés sur les comptes audités.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 144
3.Exprimer une opinion d’audit

Opinion d’audit

L’auditeur peut émettre 3 types d’opinion:

La certification sans réserve

La certification avec réserve

Le refus de certifier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 145
3.Exprimer une opinion d’audit

A- Une opinion sans réserve doit être exprimée lorsque l'auditeur


estime que les états de synthèse donnent, dans tous leurs aspects
significatifs, une image fidèle, conformément au référentiel
comptable identifié. Une opinion sans réserve signifie également
implicitement que tout changement dans les principes comptables
ou dans leur application, et leur incidence, ont été correctement
évalués et mentionnés dans les ETICs aux états de synthèse.

B- Opinion Une opinion avec réserve doit être exprimée lorsque


l'auditeur estime qu'une opinion sans réserve ne peut pas être
donnée et que l'incidence des désaccords avec la direction, ou
la limitation de l'étendue de ses travaux, n'est pas d’une
importance telle et ne concerne pas un nombre important
d’éléments contenus dans les états de synthèse, qu’elle conduirait
à une opinion défavorable ou à une impossibilité d'exprimer une
opinion. Une opinion avec réserve est traduite par le terme
« sous réserve » de l'incidence des questions sur lesquelles porte
la réserve.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 146
3.Exprimer une opinion d’audit

C- Une impossibilité d'exprimer une opinion doit être formulée


lorsque l'incidence d'une limitation de l'étendue des travaux est
si importante et concerne un nombre important d’éléments
contenus dans les états de synthèse que l'auditeur n'a pas été
en mesure de recueillir des éléments probants suffisants et, par
conséquent, n’est pas en mesure d’exprimer une opinion sur les
états de synthèse.

Modèle de rapports : voir annexes

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 147
Techniques d’audit

1. Observation physique
2. Confirmation externe
3. Procédures analytiques
4. Sondages
5. Déclaration de la direction
1. Observation physique

L’observation physique est une technique, à haut niveau de force


probante, qui est utilisée pour confirmer l’existence d’un actif.

Cette technique peut s’appliquer, principalement :

aux stocks
aux immobilisations corporelles
aux effets
aux espèces en caisse.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 149
1. Observation physique

AVANT PENDANT APRES

Planning d’intervention
Assistance à l’inventaire
physique Exploitation
-Contrôle de l’application des résultats
Collecte des procédures des procédures. de l’inventaire
-Tests de comptage.
-Recensement des
OUI
informations nécessaires
Ecrites ? au contrôle de la
NON séparation des exercices.

Description des procédures

Evaluation des procédures

OUI
Fiables ?

NON

Recommandation à l’entreprise
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 150
1. Observation physique

Avant la prise d’inventaire :


A) Planning d’intervention :

- Fixer les grandes étapes et les moments d’intervention de l’auditeur


- Prévoir l’envoi des demandes de confirmation directes le cas échéant
- Visiter les lieux de stockage pour s’assurer que l’organisation est à
même de permettre le bon déroulement de l’opération.
B) Description et évaluation des procédures :
- Si les procédures ne sont pas écrites, l’auditeur doit faire une
description écrite suffisante des instructions orales.
- En fonction de sa connaissance de l’entreprise et en s’aidant d’un
questionnaire d’inventaire physique, l’auditeur évalue la fiabilité
des procédures prévues.
-S i l’auditeur constate des défaillances dans les procédures, il doit
en aviser l’entreprise.
C) Programme d’assistance à l’inventaire physique
- Affiner le planning d’intervention et en informer l’entreprise ;
- Rédiger le programme d’assistance .
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 151
1. Observation physique

Pendant la prise d’inventaire:


L’auditeur doit assister à la prise d’inventaire pour :

- Observer les équipes de comptage pour s’assurer qu’elles


effectuent correctement leur travail
- Effectuer certains sondages
- Vérifier que tous les stocks sont comptés une et une seule fois
- Contrôler la procédure de centralisation des fiches de comptage
- Relever les informations nécessaires à la séparation des exercices

Si l’auditeur ne peut pas assister à l’intégralité des opérations, il


doit au moins :

- Contrôler que les instructions sont bien comprises par le


personnel
- Procéder à des sondages sur les quantités déjà comptées et relever
les informations nécessaires au contrôle final.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 152
1. Observation physique

Après la prise d’inventaire :


L’auditeur doit s’assurer que les résultats du comptage ont été
correctement utilisés pour établir l’état des stocks servant de base à
la valorisation :
-Vérification de la centralisation des fiches de comptage
-Rapprochement des sondages effectués avec l’état des stocks
-Comparaison avec les fiches de stocks (inventaire permanent)
évaluation et explication des écarts
-Vérification du respect de la séparation des exercices

NB :
Si l’entreprise procède à un inventaire tournant, il faut que:
-Le système de saisie permanente des mouvements de stocks soit
fiable
-Les conditions de comptage sont organisées selon les mêmes
critères que ceux qui ont été examinés précédemment.
-Tous les stocks soient comptés au moins une fois dans l’année.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 153
1. Observation physique

Les autres contrôles physiques :


Les immobilisations corporelles :

-Vérifier l’inventaire physique des immobilisations


-Rapprocher le fichier des immobilisations et les comptes des
immobilisations
-Rapprocher l’inventaire des immobilisations et les comptes des
immobilisations
-Vérifier que les immobilisations inscrites à l’actif sont bien la
propriété de la société
-Sonder le fichier pour vérifier les existants
-Effectuer une visite de l’entreprise
-Identifier physiquement les existants et vérifier leur inscription au
fichier

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 154
1. Observation physique

Les autres contrôles physiques :


Les effets de commerce :

-Vérifier l’état des effets à recevoir et s’assurer de la concordance


des totaux avec les comptes collectifs
-Opérer un contrôle physique des effets et pointer avec l’état ci-
dessus
-Demander confirmations des contrôles effectués sur les effets et les
garanties
-Analyser la justification des soldes
-Rechercher en comptabilité les règlements des effets venus à
échéances entre la fin d’exercice et la date du contrôle

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 155
1. Observation physique

Les autres contrôles physiques :


Les espèces en caisse:
-S’informer du lieu de dépôt, du nom des dépositaires et de
l’importance probable de tous les fonds de caisse et de toutes les
recettes non encore remises à l’encaissement
-Compter les espèces en caisse en présence des responsables et
effectuer les rapprochements avec les soldes figurant dans les livres.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 156
1. Observation physique

Important

Si l’auditeur ne peut pas être présent à la date prévue pour la prise


d’inventaire en raison de circonstances imprévues,
l’auditeur doit effectuer des comptages physiques ou y assister à
une autre date et, le cas échéant, procéder à des contrôles sur des
mouvements entre ces deux dates.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 157
2. Confirmation externe

La circularisation des tiers ou la confirmation directe est une


procédure de révision habituelle qui consiste à demander à des
tiers ayant des liens d'affaires avec l'entreprise vérifiée de
confirmer directement au commissaire aux comptes ou à l’auditeur
des informations concernant l'existence : d'opérations, de soldes,
ou tout autre renseignement.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 158
2. Confirmation externe

Principaux cas de confirmation

 Immobilisations : elles se font principalement auprès de


l’agence nationale de la conservation foncière
 Créances et dettes : confirmation des clients et fournisseurs
comptes courants, des emprunts, des prêts auprès des tiers
concernés
 Valeurs d'exploitation : stocks appartenant à des tiers et en
dépôt dans l'entreprise ; stocks appartenant à l'entreprise et en
dépôt chez les tiers
 Titres de participation et de placement : titres en dépôt,
portefeuille géré par un tiers (banque par exemple), coupons à
encaisser
 Banques : confirmation des soldes et opérations réalisées par la
banque pour l'entreprise, cautions, garanties, titres en dépôt,
personnes autorisées à signer
 Personnel : prêts et avances
 Engagements hors bilan et passifs éventuels : assurances,
avocats, experts fiscaux, greffe du tribunal de commerce, etc.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 159
2. Confirmation externe

Les différentes de nature de confirmations

Chaque poste du bilan, susceptible d'être audité par la technique de la


confirmation directe, fait appel à une nature de confirmation
spécifique, répondant à un objectif précis.

En effet, la demande de la confirmation d'une créance client est une


demande dite fermée, le but est, dans le cas de la vérification d'une
créance client, de vérifier que cette créance est bien réelle, et non
surévaluée.

Au contraire, la demande de confirmation d'une dette fournisseur est


une demande ouverte, puisque l'auditeur cherche à s'assurer de la
comptabilisation exhaustive des factures fournisseurs et des
règlements reçus, correspondant au solde de fin d'année de cette
dette.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 160
2. Confirmation externe

Préparation des demandes de confirmation


Toute demande de confirmation doit comporter une lettre explicative
ou un formulaire indiquant de façon précise ce qui est attendu du
tiers.
La demande de confirmation est établie par l’entreprise audité seule
habilitée à le faire ; elle mentionne que cette demande est réalisée
dans le cadre de l’intervention des auditeurs et il est demandé que la
réponse soit adressée directement à l’auditeur.
Absence de réponse à une demande de confirmation :
- L’auditeur doit mettre en œuvre des procédures d’audit alternatives
en l’absence de réponse à une demande de confirmation positive
externe. Ces procédures alternatives doivent être définies de telle
manière à obtenir les mêmes éléments probants concernant les
assertions visées par la confirmation externe que ceux attendus de
celle-ci.
- En l’absence de réponse, l’auditeur contacte généralement le
destinataire de la demande de confirmation pour tenter d’obtenir une
réponse. Si aucune réponse n’est obtenue malgré cette démarche,
l’auditeur met en œuvre des procédures d’audit alternatives.
© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 161
2. Confirmation externe

LETTRE N° 2 DE CONFIRMATION DE SOLDE CLIENT/FOURNISSEUR /TIERS

En tête de la société
DATE
Nom et adresse
Messieurs,
Notre Commissaire aux Comptes, Monsieur xxxxxxxxxxx, procédant à la vérification de notre comptabilité, vous prie de bien
vouloir lui confirmer la position de votre compte dans nos livres à la date du xxxxxxxxxxx.
A cette fin, nous vous serions obligés de lui faire parvenir, directement à l’aide de l’enveloppe affranchie ci-jointe, un extrait de
compte ou, à défaut, le solde comptable au xxxxxxxxx à l’adresse suivante :
Cabinet xxxxxxx
Monsieur xxxxxxxx
xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx
Nous vous remercions de ne pas prendre en considération les règlements qui seraient intervenus entre la date précisée ci-
dessus et la date à laquelle vous recevrez cette demande.
Nous tenons à préciser que la présente demande a uniquement pour objectif le contrôle de nos comptes dans
l’accomplissement normal de sa mission par notre Commissaire aux Comptes.
En vous remerciant par avance de votre réponse,
Nous vous prions d’agréer, Messieurs, l’expression de nos sentiments distingués.
Signature

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 162
3. Procédures analytiques

L'auditeur doit mettre en œuvre des procédures analytiques en tant


que procédures d'évaluation des risques pour acquérir la connaissance
de l'entité et de son environnement, ainsi que pour la revue de la
cohérence d'ensemble des états de synthèse à la fin de l'audit

Les procédures analytiques comprennent la revue comparative des


informations financières de l'entité avec, par exemple :
 les informations comparables des périodes précédentes
 les résultats attendus de l'entité, tels que des budgets ou des
prévisions, ou des anticipations de l'auditeur, par exemple l'estimation
de la charge d'amortissement
 les informations similaires du secteur d'activité …

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 163
3. Procédures analytiques

Les procédures analytiques sont utilisées aux fins suivantes:


 comme procédures d'évaluation des risques pour acquérir la
connaissance de l'entité et de son environnement
 comme contrôles de substance lorsque leur utilisation peut être plus
efficace ou efficiente que des vérifications de détail pour réduire le
risque d'anomalies significatives au niveau des assertions à un niveau
faible acceptable
 comme moyen de revue de la cohérence d'ensemble des états de
synthèse à la fin de l'audit.

Investigation des éléments inhabituels :

Lorsque les procédures analytiques mettent en évidence des écarts


significatifs ou des rapports incohérents avec d'autres informations
correspondantes ou qui s'écartent des montants prévisibles, l'auditeur
doit procéder à des investigations pour obtenir des explications
pertinentes et des éléments probants corroborants appropriés.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 164
3. Procédures analytiques

Techniques de revue analytique

-La revue de vraisemblance


-Les comparaisons des données absolues
-Les comparaisons des données relatives
-L’analyse des tendances

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 165
3. Procédures analytiques

Techniques Principe : Limites :

La revue de La revue de vraisemblance - Insuffisant


vraisemblance consiste à procéder à un - Bonne connaissance des
examen critique des mécanismes comptables
composantes d’un solde de l’entreprise
(ou d’un journal…) pour
identifier celles qui sont à
priori, anormales.

Les comparaisons de Les données absolues, - Logique dans l’évolution


données absolues prises en tant que telles, d’un compte
peuvent faire l’objet de - Budget doit être réaliste et
diverses analyses : par non modifiée
rapport à des périodes - Comparabilité des
antérieures, à un budget, entreprises
aux mêmes données dans
des entreprises
comparables,...

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 166
3. Procédures analytiques

Techniques Principe : Limites :

Les comparaisons de Les données relatives - Difficulté de définir des


données relatives supposent qu’il existe une relations réelles
relation directe entre une - Nécessité de bien
donnée et un élément de connaître l’activité
référence et que cette - Comparabilité des
relation reste fixe. Cette chiffres de référence
relation est généralement
calculée sous forme de
pourcentage.

L’analyse de tendances Les analyses de tendances - Fiabilité des données


sont des analyses sur de utilisées
longues périodes pour - Coût de l’investissement
essayer d’en tirer des règles de base (conception de
plus précises sur les programmes, créations
relations qui existent entre des fichiers de
données,...)
les données utilisées et de
prévoir les chiffres de la
période en cours tels qu’ils
résulteraient de l’application
de ces règles.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 167
4. Les sondages

Lors de la définition des procédures d'audit, l'auditeur doit


déterminer les méthodes appropriées pour sélectionner des éléments
à des fins de tests.

Les méthodes disponibles sont les suivantes :

a- sélection de tous les éléments (examen exhaustif)


b- sélection d'éléments spécifiques
c- sélection par sondages.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 168
4. Les sondages

Sondages en audit

L'auditeur peut décider d'effectuer des sondages en audit sur un flux


d'opérations ou un solde de compte. Les sondages en audit peuvent
être réalisés en appliquant des méthodes d'échantillonnage
statistiques ou non statistiques.

Approches d'échantillonnage statistique et non statistique

La décision d'utiliser une approche d'échantillonnage statistique ou


non statistique dépend du jugement de l'auditeur sur la méthode la
plus efficace pour recueillir des éléments probants suffisants et
appropriés compte tenu des circonstances particulières.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 169
4. Les sondages

Taille de l'échantillon :

En définissant la taille d'un échantillon, l'auditeur doit déterminer si le


risque d'échantillonnage est réduit à un niveau faible acceptable

Sélection de l'échantillon :
L'auditeur doit sélectionner les éléments pour le sondage de manière à
ce que toutes les unités d'échantillonnage de la population aient une
chance d'être sélectionnées.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 170
4. Les sondages

Extrapolation des erreurs

Pour les vérifications de détail, l'auditeur doit extrapoler les erreurs en


valeur décelées dans l'échantillon à l'ensemble de la population et doit
considérer l'effet de l'erreur extrapolée sur l'objectif particulier du
sondage et sur les autres aspects de l'audit.

Evaluation des résultats d'un sondage

L'auditeur doit évaluer les résultats du sondage pour déterminer si


l'évaluation de la caractéristique retenue pour la population est
confirmée ou a besoin d'être révisée.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 171
5. Déclaration de la direction

L’auditeur doit obtenir de la direction les déclarations qu’il juge


nécessaires.

L’auditeur doit obtenir une déclaration écrite de la direction


confirmant que cette dernière :

(a) prend acte de sa responsabilité dans la conception et la mise en


œuvre d’un contrôle interne propre à prévenir et à détecter les erreurs

(b) considère que l’effet des anomalies non corrigées contenues dans
les états de synthèse et relevées par l’auditeur au cours de l’audit,
prises individuellement ou en cumulé, n’est pas significatif au regard
des états de synthèse pris dans leur ensemble. Un récapitulatif de ces
anomalies doit être inclus dans la lettre d’affirmation ou donné en
annexe à celle-ci.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 172
Dossier de travail

1. Les dossiers de travail


2. Type de dossiers de travail
3. Contenu du dossier parmanent
4. Contenu du dossier général
1. Les dossiers de travail

L'auditeur doit recueillir des éléments probants suffisants et


appropriés pour parvenir à des conclusions raisonnables sur
lesquelles fonder son opinion.

L'auditeur doit consigner dans les dossiers les questions importantes


en collectant des éléments probants pour fonder son opinion et qui
permettent de justifier que l'audit a été effectué selon les Normes
d'Audit.

ELEMENTS PROBANTS

DOIVENT ETRE DOCUMENTES ET CONSIGNES


DANS DES DOSSIERS DE TRAVAIL

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 174
1. Les dossiers de travail

Les dossiers de travail :

 Facilitent la planification et la réalisation de l’audit

 Permettent la supervision et la revue des travaux d’audit

 Et consignent les éléments probants résultant des travaux d’audit


effectués pour fonder l’opinion de l'auditeur.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 175
1. Les dossiers de travail

Les dossiers de travail :

 Facilitent la planification et la réalisation de l’audit

 Permettent la supervision et la revue des travaux d’audit

 Et consignent les éléments probants résultant des travaux d’audit


effectués pour fonder l’opinion de l'auditeur.

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 176
2. Types de dossier de travail

DOSSIERS DE TRAVAIL

DP DG DS DC

Dossier Permanent Dossier Général Dossier Système Dossier de Contrôle

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 177
2. Types de dossier de travail

LE DOSSIER  Renseignements généraux sur l’entité


PERMANENT  Administration de la mission
 Renseignements juridiques
 Autres informations pluriannuelles liées aux états de
synthèse
 Personnel – Situation sociale
 Situation fiscale
 Systèmes comptables et informatiques
 Rapports émis
 Documents à archiver
LE DOSSIER  Rapports et communications
GENERAL  Synthèse de la mission
 Planification de la mission
 Programme d’évaluation du contrôle interne au niveau
de l’entité
 Programmes de travail sur les thèmes spécifiques
 Programme de travail sur les comptes

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 178
2. Types de dossier de travail

LE DOSSIER  Mémorandum de synthèse annuel sur le contrôle


SYSTEME interne et orientation du contrôle des comptes
 Système comptable
 Système d’information
 Achats fournisseurs
 Ventes clients
 Trésorerie
 Paie Personnel
 Stocks
 Impôts et taxes
 Immobilisations
 Autres cycles de contrôle interne

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 179
2. Types de dossier de travail

LE DOSSIER  Revues analytiques


CONTRÔLE DES  Immobilisation en non valeurs
COMPTES  Immobilisations incorporelles
 Immobilisations corporelles
 Immobilisations financières
 Stocks
 Clients ventes
 Personnel
 Impôts et taxes
 Trésorerie
 Capitaux propres
 Provisions
 Emprunts et dettes de financement
 Fournisseurs charges
 Autres débiteurs- autres créditeurs
 Comptes de régularisation
 Ecarts de conversion
 Autres produits et autres charges
 Résultat financier
 Résultat non courant

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 180
Quelques exemples

1. Evaluation du risque lié au contrôle


2. Calcul du seuil de signification
3. Test de cut-off
4. Circularisation
5. Sondage
6. Immobilisations
7. Balance âgée
8. Revue du rapprochement bancaire
1.Evaluation du risque lié au contrôle

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 182
2.Calcul du seuil de signification

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 183
3.Test de cut-off

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 184
4. Circularisation

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 185
5.Sondage

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 186
6.Immobilisations

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 187
7. Balance âgée

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 188
8. Revue du rapprochement bancaire

© 2014 CAGEX GROUP créateurs de valeurs, a Moroccan company registered in Rabat. All rights reserved. 189
Annexes
Cas pratiques