Vous êtes sur la page 1sur 1

LE COURRIER

VENDREDI 22 MARS 2019


FOCUS 3
SOLIDARITÉ

Le huitième Sommet mondial des matières premières sera à nouveau contesté lors d’un forum
et d’une manifestation à Lausanne. Cas d’école: 70% de l’or mondial est raffiné en Suisse

L’OR SALE MINE LA SUISSE


PROPOS RECUEILLIS PAR La coopération suisse tente
CHRISTOPHE KOESSLER d’améliorer la situation des
mineurs sur place. Comment
évaluez-vous son action?
Matières premières X Der- La Direction du développement
rière le commerce en apparence et de la coopération (DDC) a par
anodin du pétrole, du cacao ou exemple un excellent projet de
du coton, dont la Suisse est l’une formalisation des mines artisa-
des principales plaques tour- nales en Mongolie. Des projets
nantes, peuvent se cacher d’im- de ce type devraient être menés
menses souffrances. Leur ex- dans d’autres pays, notamment
ploitation, dénoncent de nom- en Afrique de l’Ouest. Il faut
breuses ONG suisses depuis des donner les moyens à la DDC de
années, entraîne souvent d’in- faire ce travail. La Suisse a une
nombrables violations des droits responsabilité toute particu-
humains – travail des enfants, lière dans ce domaine.
atteintes à la santé, déplace-
ment de populations, finance- Le Secrétariat d’Etat à
ment de conflits armés, etc. l’économie avait lancé un projet
Aussi, une nouvelle fois, ces «Better Gold initiative», pour
organisations ne resteront pas favoriser les pratiques respon-
les bras croisés à l’approche du sables. Avec quel résultat?
Sommet mondial des matières L’impact de cette initiative, un
premières, qui réunira négo- partenariat public-privé lancé
ciants et banquiers à Lausanne en 2013, est très limité. Seul
du 25 au 27 mars à Lausanne. 0,18% de l’or importé en Suisse
Un contre-sommet et une mani- est concerné. La participation
festation sont prévus samedi et L’or a un statut particulier parmi toutes les matières premières négociées en Suisse, en raison de la quantité (deux tiers de la production mondiale) financière des acteurs du sec-
mardi (lire-ci-dessous). Une transformée dans notre pays. KEYSTONE teur privé est insuffisante. Ils ne
table ronde abordera la question peuvent pas simplement at-
de l’or, qui a un statut particu- tendre qu’on leur livre de l’or
lier parmi toutes les matières contre l’Afrique du Sud au En quoi les raffineries suisses en mesure de leur imposer des semaine dernière le contre-pro- équitable. Il est de leur respon-
premières négociées dans notre temps de l’apartheid. ont-elles une responsabilité règ le s de fonct ion nement jet du Conseil national. sabilité de participer aux coûts
pays, en raison de sa transfor- dans ce domaine? éthique. Vu la place de la Suisse élevés liés à la formalisation des
mation en Suisse. Un tour d’ho- Nombreux sont les cas de Même le Conseil fédéral consi- sur ce marché, le sort de mil- La transparence sur l’origine mines artisanales.
rizon avec Marc Ummel, res- violations des droits humains dère que la position influente des lions de personnes est en jeu. de l’or fait aussi défaut.
ponsable de l’ONG Swissaid liés à l’exploitation de l’or raffineries dans la chaîne de pro- Que propose le gouvernement? Vous visez à en finir avec les
dans ce domaine. dénoncés par les ONG duction «leur confère un rôle Le Conseil fédéral dresse Le Conseil fédéral déclare qu’il violations les plus graves des
ces dernières années… dans la résolution de problèmes des constats inquiétants. faut améliorer la transmission droits humains, mais cela ne fera
Quelle est plus précisément On a constaté tout d’abord que de non-respect des droits de Quels sont-ils? des données fournies par les raf- pas pour autant de l’or un pro-
la place de la Suisse dans le le problème est généralisé. Il ap- l’homme». L e gouver nement su i s s e fineries. Il reconnait aussi que duit «équitable» et respectueux
négoce et le traitement de l’or? parait autant dans les mines confirme que ni la législation ces dernières disposent des indi- de la nature. Même les mines
Marc Ummel: En novembre artisanales, souvent les plus cri- suisse en vigueur ni les normes cations exactes relatives à l’ori- certifiées par Max Havelaar
dernier, le Conseil fédéral a ré- tiquées, que dans les mines à volontaires du secteur privé gine de l’or. Ces informations ne contaminent l’environnement…
digé un rapport sur la question, large échelle opérées par des n’empêchent l’importation en figurent pourtant pas dans la Ne faut-il pas aller plus loin?
à la demande du Conseil des multinationales. Si elles n’ont Suisse d’or extrait en violation majorité de leurs déclarations Les standards Fairtrade et Fair-
Etats. Ce document donne des pas recours au travail des en- des droits de l’homme. Le pro- douanières alors que l’article 10 mined ne sont pas parfaits et ils
chiffres précis1 qui confirment fants, les grandes entreprises blème, c’est que les mesures de l’ordonnance sur les statis- sont critiqués pour leurs coûts
que plus de deux tiers de l’or causent notamment des dégâts qu’il propose sont totalement tiques du commerce extérieur élevés. Cependant, le développe-
mondial est raffiné en Suisse, env i ron nementau x giga n- insuffisantes. oblige à les divulguer. Or, lorsque ment de l’or «écologique» de
où se trouvent quatre des six tesques et des déplacements de Il ne souhaite pas, notam- la conseillère nationale Lisa Fairmined2, produit sans mer-
principales raffineries mon- population. ment, imposer aux entreprises Mazzone a interpellé le Conseil cure ni cyanide, démontre que
diales (Metalor, Argor Heraeus, En 2016, Action de Carême un devoir de diligence, qui les fédéral à cet égard en décembre, des bonnes pratiques sont pos-
Valcambi, Pamp). La Suisse est et Pain pour le prochain avaient obligerait à vérifier que leurs le gouvernement a répondu que sibles dans le secteur de l’or arti-
la principale plateforme de la dénoncé l’éviction forcée des ha- fournisseurs ne violent pas les l’article 10 était respecté. Il y a là sanal. Il est donc très important
transformation et du com- bitants de trois villages au Bur- «Vu la place de la droits humains. Ce devoir de di- une incohérence totale. que les raffineries, les joailleries
merce mondial de l’or. Les plus kina Faso par exemple. En 2013, ligence a été adopté au niveau et les banques appliquent des
grandes raffineries mondiales l’ONG Trial avait accusé la raf-
Suisse sur ce européen et entrera en vigueur Un premier pas avait toutefois règles strictes qui se répercute-
se sont installées en Suisse en finerie suisse Argor d’importer marché, le sort en 2021. Le gouvernement été fait par l’administration ront positivement sur les condi-
raison des avantages procurés de l’or pillé par des groupes ar- suisse préfère rester à part. Mais fédérale des douanes… tions de production et augmen-
par la place financière suisse. més en République démocra- de millions le peuple devrait avoir le dernier Oui, en janvier 2019, sous la teront les bonnes pratiques. I
Des banques suisses émettaient
des lingots à leur nom et possé-
tique du Congo. Plus récem-
ment, en 2018, la Société pour
de personnes mot puisqu’il votera certaine-
ment en 2020 sur l’initiative po-
pression des ONG, cette admi-
nistration a accepté de publier
1
La Suisse a importé entre 2236 et 3080
daient les plus grandes raffine- les peuples menacés a alerté sur est en jeu» Marc Ummel pulaire pour des multinationales les données précises sur l’ori- tonnes d’or par an sur les cinq dernières
années, provenant de 92 pays. Ce qui
ries. Les autorités ont égale- l’achat par Metalor d’or péru- responsables, portée par une gine des importations d’or des représente une valeur située entre 65 et
ment permis à ces dernières vien d’origine douteuse, voire La plupart du temps, les raf- centaine d’ONG (dont la nôtre). quatre principales raffineries en 109 milliards de francs suisses par
d’opérer en toute discrétion, et criminelle. La justice péru- fineries sont même le client ex- Ce texte a non seulement été re- Suisse. Mais ces dernières ont année.
parfois illégalement comme vienne continue à enquêter. Je clusif de la mine ou du fournis- jeté par nos autorités, mais le fait recours. Ce sera au Tribunal 2
Fairmined a développé deux labels:
lors de l’embargo international pourrais alonger la liste. seur. Elles sont donc tout à fait Conseil des Etats a aussi refusé la fédéral de trancher. un standard, et un écologique.

L’ENVERS DU DÉCOR ÉQUITABLE, MAIS PAS ÉCOLO


De 40 kilos d’or labellisés en 2015, la Fondation du commerce
équitable Max Havelaar est passée à 200 kilos dans les deux der-
Journée studieuse ce samedi pour le Collec- des ressources» en République du Congo. En tout début de journée, une partie des nières années. Et en annonce 500 pour 2019! Dix mines péru-
tif contre la spéculation sur les matières Un atelier sera consacré entièrement à la secrets du financement du trading en Suisse viennes sont maintenant certifiées ainsi que quelques autres, plus
premières. Cette coalition réunissant des situation en Amérique latine, en particulier seront révélés par Marc Guéniat, chercheur petites, en Ouganda, en Tanzanie et au Kenya. La fondation ne
acteurs aussi divers qu’Attac, Swissaid, le au Brésil, où la multinationale Vale, domi- de l’ONG Public Eye. Un business qui serait parviendra pourtant toujours pas à répondre à la forte demande
POP Vaud et Unia, tiendra son septième fo- ciliée en Suisse, est accusée de graves négli- encore davantage favorisé par la réforme pour l’or équitable. Nombre de joailliers sont intéressés.
rum1 organisé en opposition au «sommet gences. L’avocate brésilienne Juliana Bení- fiscale (RFFA) soumise au peuple le 19 mai La part de ce commerce plus digne reste pourtant infime comparée
des pilleurs et pollueurs de Lausanne». cio rappellera la tragédie de la rupture d’un prochain, expliquera Sébastien Guex, pro- à la quantité d’or importée en Suisse. Mais Fairtrade montre par
barrage minier opéré par Vale dans l’Etat du fesseur d’histoire contemporaine à l’univer- l’exemple que le respect des droits humains, une paie décente et
De nombreux cas concrets seront abordés Minais Gerais le 25 janvier dernier, qui a fait sité de Lausanne. des conditions de travail acceptables ne sont pas du luxe.
par des spécialistes. On y parlera entre plus de 300 morts, et racontera le combat En revanche, au niveau de la protection de l’environnement, des
autres de la catastrophe environnementale des victimes pour la justice. Puis, mardi, c’est la rue qui aura le dernier progrès restent à faire, en dépit des efforts importants entrepris par
causée par l’exploitation de l’uranium au mot de ce «contre-sommet» avec une mani- la fondation. Si l’utilisation du mercure et du cyanure est réglemen-
Niger par Areva ainsi que des conséquences La question de l’or sera aussi traitée avec festation qui partira à 18h de la place de la tée dans les mines certifiées, elle n’est pas interdite, puisque les
délétères de cette industrie pour la démo- la présentation du projet minier «Montagne Gare. producteurs sont encore dépendants de ces substances extrême-
cratie. Il sera question du pillage des res- d’or» en Guyane, promu par le gouverne- CKR ment toxiques. L’or propre reste une musique d’avenir. CKR
sources en phosphate et surpêche au Saha- ment français, et un débat sur le rôle de la 1
De 9h30 à 18h à la Maison de quartier Sous-Gare à
ra occidental ou encore de la «malédiction Suisse dans son négoce (lire ci-dessus). Lausanne.