Vous êtes sur la page 1sur 7

Terminale STI

Redressement non commandé

Redressement non commandé

1. Présentation

Le redressement est la conversion d'une tension alternative en une tension continue.

Symbole synoptique :

alternative en une tension continue. Symbole synoptique : On l’utilise pour alimenter un récepteur en continu

On l’utilise pour alimenter un récepteur en continu à partir du réseau de distribution alternatif.

2. Composant utilisé pour le redressement : la diode

2.1. La diode

La diode est un dipôle passif polarisé.

En électrotechnique la diode est équivalente à un interrupteur unidirectionnel à ouverture est fermeture naturelle, donc non commandé.

Symbole :

i AK A K
i
AK
A
K

v AK

A : anode

K : cathode

Caractéristique d’une diode parfaite :

La diode sera bloquée si la tension v AK est négative

Si la diode est passante, alors la tension v AK est nulle.

repère de la cathode A K Aspect : i AK v AK Diode bloquée v
repère de la
cathode
A
K
Aspect :
i
AK
v
AK
Diode bloquée
v AK <0 ; i AK =0
Diode passante
v AK =0 ; i AK >0
La diode se comporte
comme un interrupteur
ouvert.
La diode se comporte
comme un interrupteur
fermé.

Terminale STI

Redressement non commandé

2.2. Redressement simple alternance

Montage :

D i u D v u R
D
i
u D
v
u
R
v Alternance positive t 0 T T 2 Alternance négative
v
Alternance positive
t
0 T
T
2
Alternance négative

Alternance négative :

Loi des mailles :

Loi d’Ohms pour la charge :

Alternance positive :

Résumé :

Alternance positive :

u

u

i

D =

=

=

Alternance négative :

u

u

i

D =

=

=

v (V) t 0 T T 2 u (V) t 0 T T 2 i
v
(V)
t
0 T
T
2
u (V)
t
0 T
T
2
i
(A)
t
0 T
T
2
u D (V)
t
0 T
T
2

Terminale STI

Redressement non commandé

3. Redressement double alternance

3.1. Principe de fonctionnement

v (V) t 0 T T 2
v (V)
t
0 T
T
2

Alternance positive

i

i i D1 D2 D u D u 1 D1 2 D2 j v u
i
i
D1
D2
D
u
D
u
1
D1
2
D2
j
v
u
R
D
u
D
u
4
3
D4
D3

Alternance négative

v v Alternance positive t t 0 T T 0 T T 2 2 Alternance
v
v
Alternance positive
t
t
0
T
T
0
T
T
2
2
Alternance négative

Diodes passantes :

Tensions :

Diodes passantes :

Tensions :

i i i sens du D1 courant D D D u D D1 D2 1
i
i
i
sens du
D1
courant
D
D
D
u
D
D1
D2
1
D1
D2
j
j
v
u
R
v
u
R
sens du
D
D
D
u
D
D4
D3
4
D4
D3
courant
Schéma équivalent
Schéma équivalent
i
i
i
i
D1
D2
j
j
v
u
R
v
u
R
i
i
D3
D4

Loi des mailles

Loi des mailles

u (V) t 0 T T 2
u (V)
t
0 T
T
2

Terminale STI

Redressement non commandé

3.2. Remarques

Le montage des quatre diodes s’appelle un Ce montage est encore connu sous un nom plus familier :

3.3. chronogrammes

Alternance positive

Diodes passantes :

u

D1 =

u =

j =

i D1 =

u D3 = i =

i D3 =

Loi des mailles passant par v, u D1 et u D2 :

Donc :

De la même façon :

u

u

D2 =

D4 =

Alternance négative

Diodes passantes :

u

D2 =

u =

j =

i D2 =

u D4 = i =

i D4 =

Loi des mailles passant par v, u D1 et u D2 :

Donc :

De la même façon :

u

u

D1 =

D3 =

v (V) t 0 T T 2 u (V) t 0 T T 2 (A)
v
(V)
t
0 T
T
2
u (V)
t
0 T
T
2
(A)
R
t
0 T
T
2
(A)
R
t
0 T
T
2
D 1 (A)
R
t
0 T
T
2
u D 1 (V)
t
0 T
T
2
D 2 (A)
R
t
0 T
T
2
u D 2 (V)
t
0 T
T
2

Diodes passantes

t
t
t
t
t
t
t
t

t

t
t

0 T

2

T

2T

©Claude Divoux, avril 2000

4/7

Terminale STI

Redressement non commandé

3.4. Grandeurs caractéristiques

Période :

Valeurs instantannées :

Valeur moyenne :

La valeur moyenne se mesure avec :

Valeur efficace :

La valeur efficace se mesure avec :

RMS : Root (racine carré) Mean (valeur moyenne) Square (carré) Ce qui veut dire que l’appareil mesure la vraie valeur efficace en utilisant sa définition mathématique :

Terminale STI

Redressement non commandé

4. Filtrage par condensateur : lissage de la tension

On place en parrallèle avec la charge un condensateur de capacité C.

v

j i i c + u R C
j
i
i
c
+
u
R
C

redresseur

Observation :

Charge

Inconvénient :

u charge décharge u C 1 t 0 T T 2 u C 2 >
u charge
décharge
u
C 1
t
0
T T
2
u
C 2 > C 1
t
0
T
T
2
u
C 3 > C 2
t
0
T
T
2
i
(A)
Courant
t
0
T

Choix de la capacité du condensateur :

5. Filtrage par inductance : lissage du courant

L j i u L v u u c Charge
L
j
i
u
L
v
u
u c
Charge

redresseur

Observation :

L 1

L 2 > L 1

u (V) t 0 T T 2 i (A) R i moy 0 T T
u (V)
t
0
T
T
2
i
(A)
R
i moy
0
T
T
t t
2
i
(A)
R
i moy
t
0
0
T
T

2

Terminale STI

Redressement non commandé

Choix de l’inductance de la bobine

6. Débit sur une charge R, L, E

Exemple de charge R, L, E :

6.1. Loi des mailles

i

i D1 D u D 1 D1 2 L j v u u (V) D
i
D1
D
u
D
1
D1
2
L
j
v
u
u
(V)
D
D
r
4
3
t
0
T
T
2
j (A)
t
0
T
T
2
bobine
moteur à courant continu
lissage de

u L

E

u r

(V)

v 0 T T

v

0 T
0
T

T

t 2
t
2

(A)continu lissage de u L E u r (V) v 0 T T t 2  

     
      t

t

       

0

T

T

 

2

Loi des mailles :

On passe aux valeurs moyennes :

Tension moyenne aux bornes d’une bobine parfaite :

f.e.m. du moteur :

Courant moyen dans la charge :

Avec :