Vous êtes sur la page 1sur 21

INTRODUCTION A LA CONSTRUCTION PARASISMIQUE MA MAISON

Le but de cette rubrique "MA MAISON PARASISMIQUE" est de vous donner des conseils
et informations simples à faire observer et appliquer lors de la construction de votre maison.
Ces conseils et informations vous seront présentés par une série de 7 leçons comme suit :

 1ere leçon : Aperçu sur la réglementation parasismique.


 2eme leçon : Fondations courantes.
 3eme leçon : Aperçu sur les efforts sismiques subis par les éléments résistants.
 4eme leçon : Eléments principaux devant résister lors du séisme : LES
CONTREVENTEMENTS.
 5eme leçon : Qu'est-ce- qu'un contreventement?
 6eme leçon : Position judicieuse des éléments de contreventement.
 7eme leçon : Toutes les dispositions nécessaires pour le label parasismique de ma
maison.

REGLEMENTATION PARASISMIQUE : LEÇON N°1

Tout d'abord il est à noter qu'un règlement en général, n'est jamais l'enfant prodigue d'une prévention .La
réglementation pour le bâtiment est toujours un enfant de la douleur. En effet, les premières règles qui apparurent
sont les règles AS55 après le séisme du 9 septembre 1954 à Chlef (ex Al Asnam et ex Orléans ville) en Algérie
d'une magnitude de 6,7 qui avait fait plus de 1.000 morts.

Les Normes d'Agadir 1960 (NA 1960) ont été appliquées seulement pour la ville d'Agadir aprés le tremblement
de terre du 29 Février 1960.
Il a fallu attendre 9 ans pour voir apparaître un règlement conséquent avec l'application des Règles
parasismiques dites "PS69" Le règlement PS69 fut appliqué en Algérie et aussi au Maroc (NA 1960,applicable
au périmètre d'Agadir,par décret n°2.60.893 du 2 rajeb 1380,soit le 21/12/1960,n'a été abrogé qu'à la parution du
RPS2000 en février 2002.)

La ville de Chlef (Algérie) a subi son 2ème séisme, le même siècle, le 10 Octobre 1980 après celui de 1954.Ce
tremblement de terre a donné :

 L'addenda 02/82 au PS69


 La naissance du 1er règlement algérien : RPA80 devenu en 1989 (séisme de 1985 Constantine-
Algérie) : RPA88.

Le RPA88 devient le RPA99 après le séisme de 1999 à Ain Témouchent(Algérie). Le tremblement de terre du 21
Mai 2003 donna la 5ème version de la série RPA

Au Maroc, après les secousses de Rissane et Erfoud en 1992 et le séisme d'Al Hoceima en 1994, l'élaboration
d'un règlement parasismique commence en 2000 avec une 1ère version sous le nom de CSMB2000 : Code
Sismique Marocain du bâtiment. La 2ème version porta le nom de RSMB2000 : Réglement Sismique Marocain
du Bâtiment.
La version finale : REGLEMENT DE CONSTRUCTION PARASISMIQUE (RPS2000) a été rendu
applicable par le décret n°2-02-177 du 9 hija 1422 (22 Février2002).

FONDATIONS DE MA MAISON : LEÇON N°2

Le squelette résistant, en terme technique appelé structure, se compose :

1. Des fondations.
2. Des éléments verticaux : Murs porteurs, Poteaux, Voiles.
3. Des éléments horizontaux des planchers : Dalles, Poutres.
Sol - Type de fondations
L'assise des fondations de la construction doit se trouver sur le bon sol.(Il est conseillé de faire appel à un
spécialiste. Généralement à un géotechnique).(On est toujours rassuré quand on sait sur quoi on pose ses pieds).
Le sol de fondations doit être apte à:

 Supporter le poids de la construction.


 Ne pas déformer c.a.d à ne pas tasser sous le poids qu'il reçoit.

Différents type de semelles : La charge est transmise sur le sol d'assise de fondations par l'intermédiaire de
semelles. On distingue :
 Semelle continue sous mur (Fig n°1)
 Semelle isolée sous poteau (Fig n°2)
 Semelle filante continue sous poteaux (Fig n°3)
 Semelle sous voile (Fig n°4)

CONSEILS POUR LES FONDATIONS


1. Ne jamais OUBLIER que le séisme ARRIVE par le sol puisque la terre tremble.
2. Toujours rechercher le bon sol pour l'assise des semelles.

3. Les poteaux sont à liaisonner par un réseau bi-directionnel de longrines:

4. Eviter les sols lâches et les remblais qui amplifient l'effort sismique. Les règlements parasismiques
donne un coefficient de site suivant la nature du sol. Ainsi une majoration de 20% est affectée à un sol
moyennement ferme (Site:S2) et de 50% pour un sol mou(Site:S3) par rapport à un sol
rocheux(Site:S1).
D'autre part, sous l'effet du séisme, la construction oscille comme un pendule. L'effort du séisme sur la
construction est proportionnel à un facteur d'amplification dynamique qui dépend de la période de
vibration du bâtiment et du site(sol).
Par exemple pour une construction de période T=0.60s,le facteur d'amplification dynamique subit une
augmentation de 18% pour un site S2 par rapport au site S1.
5. Eviter les terrains gorgés d'eau et les sols formés de grains fins et de même diamètre (granulométrie fine
et uniforme) tels que les sables.
De tels sols, lors du séisme, sont propices au phénomène dit de LIQUEFACTION. La liquéfaction fait
perdre tout contact entre les grains de sol ce qui lui fait perdre toute sa capacité de portante et lui donne
un comportement de "liquide".

Cette image montre clairement que le sol de fondations par liquéfaction a perdu toute
sa capacité de portance.
6. Sur terrain dénivelé, respecter la pente de 1/3 en 2 semelles.

7. Dispositions constructives : Béton - Acier

o H>=(A-a)/4+5cm (Prendre A et a en cm)


o Pour faire des économies de béton, on vous dira de faire une semelle en tronc de pyramide.
C.a.d de commencer par une hauteur (h) inférieure à celle calculée (H).Certaines publications
vous propose une valeur de :
h = 6*Diametre des aciers de la semelle + 6cm (Je vous recommande d'être prudent et de
penser à la sécurité de votre investissement, ce qui est une économie plus durable).
Prenons un exemple ;

Le volume de béton de cette semelle est : Vsemelle(15/25)=0.636m3


Le volume de béton si la semelle droite : Vsemelle(0/40) =1.024m3
On fait une économie de 61%.

Mais tout le béton biseauté soit 40% du volume mis en oeuvre n'est pas vibré!
Donc les 61% d'économie ne laissent que 60% de SECURITE!!!
Il a été constaté lors de reprise d'une semelle de ce type que la partie de béton en tronc de
pyramide se fissure rapidement, voire se décolle aisément.

o Le séisme se manifeste à la base de la construction par un effort horizontal. Cet effort tranchant
se distribue sur chaque poteau selon ses dimensions et sa position(Plus amples détails seront
donnés dans la leçon sur le contreventement). Le poteau doit résister pour ne par être
CISAILLE par cet effort "tranchant".La résistance au cisaillement est obtenue en frettant le
béton dans cette zone critique d'avant poteau par des armatures transversales qui sont les
cadres, les étriers et les épingles.
On peut adopter des aciers transversaux de diamètre 8mm avec un écartement (e=10cm) (voir
figure n°8 : e = écart des cadres).
o La longueur (Lc) (Voir figure n°8) doit être : Lc=35*D (D=Diamètre aciers longitudinaux du
poteau).
8. Un peu d'histoire des fondations
a) Les fondations du Palais des Armures en Russie, milieu de 19ème siècle, architecte Tonam, sont à
10.5m de profondeur
b)Bab El Barqiyya-Egypte : Le mur de fondation du mur nord-sud est fondé à 6.73m.Sa semelle est
composé d'un radier en moellons de calcaire dans une tranchée creusée entre des couches de sable et des
lits argileux naturels.(Source :http://www.diplomatie.gouv.fr).

APERCU SUR LES EFFORTS SISMIQUES SUBIS PAR MA MAISON : LEÇON N°3

Différents types de charge agissant sur les éléments structuraux


Avant d'aborder les efforts apportés par l'action du séisme, nous allons parler des charges dites
"courantes".Les principaux types de charge sont :

1. Les charges permanentes: C'est la masse des matériaux composant les parties de la
constructions :
Les poteaux, les poutres, les dalles, les murs, les revêtements(enduits plâtre, ciment les carrelages ou
mabres)

2. Les surcharges : Les personnes, les meubles ou tous les produits devant être entreposés dans
la construction(Marchandises).
3. Les charges climatiques:

o Le vent pour les bâtiments élevées et les constructions métalliques.


o La neige pour les régions concernées

4. Les charges sismiques

Comment agissent ces charges sur les éléments structuraux


Le principal rôle des éléments structuraux, sous ces charges, est de :

1. Ne pas se ROMPRE.Donc une fonction de RESISTANCE.


2. Ne pas trop se DEFORMER.Donc une fonction de LIMITE DE DEFORMATION.

a) Sens d'action des charges


1. Les charges permanentes et la neige agissent par leur poids dans le sens de la pesenteur. Ce sont des
charges verticales descendantes.
2. Le vent est une charge d'impact sur une surface.
3. Le séisme se traduit par un effort tranchant horizontal généralement suivant les axes (x et y) du plan et
par un effort d'axe vertical(z).

b) Evaluation de l'effort tranchant sismique horizontal (Sens x,y)


Pour l'évaluation de l'effort sismique, nous devons demander :
1. Dans quelle zone sismique se trouve notre ville?Par exemple :

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir) En Algérie, il y a 5 zones : Zone 0 - Zone I - Zone
IIa - Zone IIb - Zone III

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir) Au Maroc, il y a 3 zones : Zone 1 - Zone 2 - Zone 3

A chaque zone est attribué un coefficient d'accélération en fonction de l'accélération (g=9;81m/s²) de la


pesanteur.
Si vous habitez Agadir, vous êtes en zone 3 et votre maison sera soumise à une accélération de 0.16g
soit 1.57m/s².
Si vous habitez Chlef(Al Asnam),vous êtes en zone III et votre maison sera soumise à une
accélération de 0.25g soit 2.45m/s².
2. Le laboratoire par Une étude géotechnique du sol du site des fondations de notre maison, nous
permettra le classement du site pour adopter le coefficient de site selon le règlement parasismique .A
défaut d'étude de sol, le règlement RPS2000 recommande de prendre le type S2.
Soit un coefficient de site tel que : S=1.20.
3. Notre maison est une construction à usage d'habitations. Le RPS2000(Maroc) lui attribue la classe II,
soit une coefficient de priorité : I=1.00..Pour le RPA99(Algérie) notre maison appartient au groupe 2.
4. Nous constructruirons un premier étage, un 2ème voire un 3ème étage et avec une telle hauteur, la
période de vibration sera inférieure à T<0.60s.Donc un coefficient dynamique D=2.50.
5. Selon le mode de contreventement, il est défini un coefficient de comportement:(R pour le RPA99) et (k
pour le RPS2000).
6. Nota : Le règlement parasismique algérien introduit un coefficient de qualité de la structure qui répond
à certains critères.

Ainsi l'effort sismique auquel est soumis notre maison est :

V(RPS2000) V(RPA99)

REMARQUES IMPORTANTES :
1. Pour votre maison à Agadir(Maroc) :V=0.24W L'effort sismique est égal à 24% de la MASSE
TOTALE de votre construction !!!!!
2. Pour votre maison à Chlef(Algerie) :V=0.2411W L'effort sismique est égal à 24.11% de la MASSE
TOTALE de votre construction !!!!!

Si W=200 tonnes (Masse problable d'une construction de 100m² à 2 niveaux),LA FORCE SISMIQUE SERAIT
EGALE A 48 Tonnes
Sachez qu'en cas de choc d'une voiture contre un mur à 50 km/h, c’est une force de plus de deux tonnes qu’ils
devraient développer pour retenir un corps de 75 kg.(Source :www.automobileclub.org)

ELEMENTS PRINCIPAUX DEVANT RESISTER LORS DU SEISME-LES


CONTREVENTEMENTS : LEÇON N°4

Tout d'abord établissons un vocabulaire:Nous allons distinguer 2 fonctions pour les éléments structuraux de notre
maison. Soit :

1. Les éléments porteurs.


2. Les éléments résistants.

1°)LES ELEMENTS PORTEURS


Les éléments porteurs sont ceux qui supportent les charges verticales descendantes. Pour cela voyant comment
sont véhiculés les charges (poids) jusqu'aux fondations.
Commençons par "fabriquer" une dalle qui est composée de:
 Une épaisseur de béton de 5 cm dite "dalle de compression".
 Cette dalle de compression est coulée sur un "matelas" de hourdis appelés aussi des corps-creux.
 Les corps creux sont portés par des poutrelles.
 Les poutrelles, elles, sont portées par les poutres.
 Ces poutres transfèrent toutes les charges qu'elles supportent sur les poteaux.
 Les poteaux, eux ,cheminent tout au sol de fondations par l'intermédiaires des semelles.
TOUS CES ELEMENTS PORTENT QUELQUE CHOSE :

ILS SONT DITS PORTEURS

2°)LES ELEMENTS RESISTANTS


Nous avons vu que l'action prépondérante du séisme sur la construction est un effort de cisaillement de sens
horizontal. Quels sont les éléments structuraux qui doivent contrecarrer cet effort tranchant qui tend de les
cisailler?
Réponse :

1. Les murs de maçonnerie même s'ils sont dits de remplissage


2. Les poteaux
3. Les voiles qui sont des murs de béton armé

TOUS CES ELEMENTS DITS "DE CONTREVENTEMENT" DOIVENT RESISTER : ILS SERONT DITS
RESISTANTS

Voyez plutôt ces poteaux cisaillés par l'effort tranchant sismique.


QU'EST-CE QU'UN CONTREVENTEMENT : LEÇON N°5

Les éléments de contreventement sont ceux qui assurent la stabilité de l'ouvrage sous les efforts horizontaux et
qui s'opposent à la déformation.
Prenons un exemple : Quand votre menuisier vous remet le cadre en bois que vous lui avez commandé, vous
constaterez qu'il a placé 4 petits triangles en contreplaqué ou 4 petits morceaux de bois aux 4 angles du cadre.
Ces quatre pièces s'opposeront à toute déformation accidentelle avant la mise en place de la vitre et du fond du
cadre qui peut être soit en contreplaqué soit en isorel.
Ces 4 pièces constituent LE CONTREVENTEMENT de la structure du cadre qui est composée par une
fondation (le morceau de bois inférieur),2 poteaux (constitués par les 2 montants verticaux) et la poutre (le bois
supérieur).

Que se passe-t-il lors de l'action de l'effort tranchant sismique Fh


Sous l'action de la force Fh ce sont les nœuds qui ,en premier lieu, auront la mission de résister. Donc tout
dépendra de la conception de l'assemblage du nœud. C'est à dire :

 Est-ce que le bois du nœud est de bonne qualité?


 Est-ce que les clous (si assemblage clouté) adhère bien dans leur logement, sont de bonne résistance et
suffisamment longs?
 Est-ce que la colle est de bonne résistance?

La zone nodale doit répondre à toutes ces questions,´tant donné que c'est au nœud (liaison) qu'il y a la
concentration des efforts. Evidemment si les nœuds sont "faibles" et "mal réalisés";ils constitueront ainsi un
maillon faible. Ce faisant les trois morceaux de bois en dehors de la fondation formeront un système très
déformable et finiront par s'aplatir sur leur fondation. C'est ce qui se passe pour une construction non
contreventée.
Vous ne croyez pas! Alors voyez ce qui est arrivé à cette construction lors du séisme d'Alger du 21 Mai 2003

Les moyens de contreventements les plus courants pour contreventer ma maison sont :

 Le contreventement par poteaux/poutres dit aussi par "portique" ou "ossature".


 Le contreventement par palée de stabilité (Construction métallique).
 Le contreventement par voile en béton.

Contreventement par Portique ou Ossature poutres/poteaux


Les poteaux et les poutres sont depuis longtemps utilisés même dans les constructions des zones non sismiques.
Alors pouvons-nous dire que nous construisons parasismique depuis longtemps sans le savoir, comme le
bourgeois gentilhomme de Moliere faisait la prose sans le savoir!Si la réponse est NON.Quelle est la différence
entre les poteaux/poutres en zone sismique (contreventement que nous avons appelé par ossature) et les
poteaux/poutres en zone normale non sismique? La réponse à cette question pourrait être longue et fastidieuse
surtout pour nous qui voulons juste savoir si la construction de notre maison est parasismique.
La différence essentielle se trouve en 2 points :
1. Dans la nécessité de liaison par une poutre entre 2 poteaux
2. Dans les nœuds

Premier point : Nécessité de liaison par une poutre entre 2 poteaux

Pour répondre simplement à ce point, nous avons pris nos précautions. Rappelons-nous qu'à la 4eme leçon nous
avons retenu un vocabulaire pour distinguer :
les éléments PORTEURS des RESISTANTS.
(Click sur la photo pour l
agrandir) En zone non sismique, on ne met une poutre entre 2 poteaux que si elle porte des poutrelles ou u
n mur. La poutre, montrée sur cette photo, pour cette construction, est conçue pour une fonction essentielle
ment porteuse. Pour le séisme de sens X,les poteaux intermédiaires non liés par une poutre, ne constituent par u
n contreventement par ossature poteaux/poutres. Pour le séisme de sens Y,(si on oublie les aciers au nœud :
Deuxième point : Conception des nœuds poteau/poutre

Rappelons-nous notre cadre en bois. Les désordres commencent par la dégradations des nœuds, zone de
concentration des contraintes .Les règlements parasismiques accordent une importante capitale à la conception et
à la réalisation des nœuds.
Une recommandation capitale pour le contreventement par ossature poteaux/poutres : Faire des poteaux PLUS

FORTS que les poutres

Dans le cas de "POUTRE FORTE" et poteaux faibles, il y a formation de rotule dans les poteaux (éléments
verticaux). Ce système instable favorise l'effondrement.
C'est ce qui est arrivé à cette salle polyvalente (séisme d'Alger du 21 Mai 2003).

La grande hauteur de la poutre a été nécessaire pour traverser la grande distance sans poteaux intermédiaires. Les
poteaux, moins forts, ne supportent que la dalle de la salle en simple RDC.
On peut voir sur la photo commentée la rupture en tête et en pied de poteau. Sous l'action sismique ,la poutre
plus forte que le poteau, les désordres sont apparus en tête du poteau, puis le pied du poteau plus sollicité a suivi.
Ainsi "ces rotules" aux 2 extrémités du poteau en ont fait un élément articulé au 2 bouts. DONC INSTABLE.
Contreventement par Palee de stabilité
Ce type de contreventement se rencontre dans les constructions métalliques industriels et agricoles pour
reprendre les efforts horizontaux du vent.
Contreventement par Voile en béton armé
Les efforts sismiques sont repris par des murs en béton armé appelés VOILES.Pour ce faire certaines cloisons
sont remplacées par des voiles et ce de préférence dans le sens de la longueur et de la largeur de la construction
qui sont les directions principales du plan. Dans le sens de la longueur, le contreventement est dit
"longitudinal".Dans le sens de la largeur ,il est dit "transversal".

POSITION JUDICIEUSE DES ELEMENTS DE CONTREVENTEMENTS : LEÇON


N°6

Une vérité de la Palice (c.a.d évidente et niaise) : Un Contreventement c'est BIEN - Judicieusement choisi et
positionné pour être efficace c'est MEILLEUR.

Quels sont les critères de choix?Nous retiendrons les 2 plus simples mais les plus évidents
1. Les éléments de contreventement doivent être disposés symétriquement par rapport au centre des
masses .Donc la symétrie et la symétrie (non ce n'est pas une erreur de frappe ni une répétions mais c'est
une insistance!).
2. L'orientation individuelle de élément de contreventement à adopter
1) Le critère de symétrie : La disposition symétrique des éléments de contreventement par rapport au
centre de gravité G (cdg) permet d'éviter l'excentrement entre le cdg et le point d'application de l'effort sismique
appelé aussi centre de torsion T (cdt).
1-a) Le centre de gravité ou centre des masses :
Une personne qui trébuche tombe parce que le cdg de sa masse est désaxé par rapport au centre de pression de la
position des ses pieds sur le sol.

1-a) Le centre de torsion :


C'est le centre des rigidités des éléments de contreventement.
Le centre de gravité (centre des masses) dépend de la géométrie de la surface construite, soit de la distribution
architecturale. Donc le concepteur de la structure résistance de notre maison doit disposer les éléments de
contreventement judicieusement pour faire coincider le centre de torsion avec le cdg ou du moins réduire
l'excentricité afin d'annuler le moment de torsion (ex=0) ou de le réduire (si ex # 0).
Dans le cas de la figure 23a,La disposition des voiles de contreventement apporte des
excentricités (ex et ey) entre les centres de gravité (G) et de torsion (T).

REMARQUE : Le séisme, LUI, n'apporte, en fonction de la masse et des paramètres


sismiques du site de la construction, QUE LES EFFORTS TRANCHANTS (Tx et Ty).Ce
sont les conceptions Architecturales et Structurales QUI ENGENDRENT les efforts
complémentaires : LES MOMENTS (Mtx et Mty) dûs à l'excentrement entre (G) et (T)

Aux efforts sismiques Tx et Ty,dits de translation, les voiles de contreventement seront sollicités par un effort
additionnel, dit de rotation, égale à Mtx(Mty)/Lv.
C'est pour cette raison que les règlements parasismiques recommandent des formes en plan et en élévation
régulières et compacts. Notamment les formes en plan des constructions suivantes sont à éviter.
Bâtiment forme en(L)-Séisme Agadir 1960

2) Le critère de l'orientation individuelle de élément de contreventement à adopter :


Ce critère concerne le contreventement par ossature poteaux/poutres qui est le mode le plus usité. Nous avons
déjà signalé dans la 5eme leçon d'avoir des poteaux plus forts que les poutres (Voir figures 18 et 19).Donc pour
plus de sécurité d'orienter judicieusement la grande dimension (b) d'un poteau rectangulaire.
TOUTES LES DISPOSITIONS NECESSAIRES POUR LE LABEL PARASISMIQUE
DE MA MAISON : LEÇON N°7

Nous allons maintenant passer AUX DISPOSITIONS NECESSAIRES POUR REALISER


PARASISMIQUE LA STRUCTURE DE NOTRE CONSTRUCTION
Pour notre structure nous allons payer :

 Les matériaux : ciment, sable, agrégats, les aciers et les éléments pour la maçonnerie.
 La main d’œuvre pour :
o Confectionner le béton.
o Façonner les aciers.
o La mise en place des aciers et du béton.
o L'édification des murs d'enceinte et de cloisonnement

Sur ces éléments structuraux et à l'intérieur des ceux-ci, nous allons mettre ce qui est de plus en plus précieux :
 Les éléments de finition.
 Les éléments d'ameublement.
 Et surtout le plus précieux : Notre famille!

NOTER QUE :
 Les agrégats de bonne qualité sont nécessaires pour l'obtention d'un béton de bonne résistance. Mais à
condition d'une bonne MISE EN PLACE DU BETON.(Un plat mal cuisiné est immangeable même fait
avec les ingrédients les plus chers)
 Les aciers ne servent à rien s'ils sont :
o Mal façonnés.
o Mal mis en place.
o Placés au mauvais endroit ou dans le mauvais sens.
o Mal ligaturés ou torturés.