Vous êtes sur la page 1sur 7

GESTION DE MAINTENANCE

Chapitre I: Méthodes de Maintenance

Dégradation : Etat d’un bien présentant une perte de performances:

- d’une des fonctions qu’il assure

- ou d’un sous-ensemble

sans conséquence fonctionnelle sur l’ensemble.


Défaillance : C’est la cessation d’aptitude d’un bien à accomplir une fonction requise

c’est donc une perte de disponibilité du bien

Une défaillance peut être :

 partielle : s’il y a altération d’aptitude du bien à accomplir sa fonction requise


 complète : s’il y a cessation d’aptitude du bien à accomplir sa fonction requise
 intermittente : si le bien retrouve son aptitude au bout d’un temps limité sans avoir
subi d’action corrective externe.

Faute : physique (interne ou externe) ou due à l’utilisateur

5M : Matières, Matériel, Milieu, Moyens et Main d’œuvre

Défaut : au départ, il est latent, car on ne s’en aperçoit pas tout de suite .Il devient ensuite
effectif.
Panne : Etat d’un bien le rendant inapte à accomplir une fonction requise dans des
conditions données d’utilisation.

 La panne résulte toujours d’une défaillance !

Choix d’une méthode de maintenance

 Elle se décide donc au niveau de la direction du service maintenance


 Elle doit être acceptée par le service de production
 La maintenance améliorative permet, par petites touches,de s’affranchir du correctif
que l’on ne veut plus voir
 On ne peut pas faire que du préventif
 La part de préventif que l’on va adopter peut se déterminer à partir de
considérations économiques.
Maintenance corrective : Maintenance effectuée après la détection d'une défaillance et
destinée à remettre un bien dans un état lui permettant d'accomplir une fonction requise,
au moins provisoirement.

Opérations de maintenance corrective :


Maintenance corrective: options possibles

Maintenance préventive : Maintenance effectuée avant la détection d'une défaillance d'un


bien, à des intervalles prédéterminés ou selon des critères prescrits (suite à l'analyse de
l'évolution surveillée de paramètres significatifs) et destinée à réduire la probabilité de
défaillance d'une entité ou la dégradation du fonctionnement du bien.

Buts de la maintenance préventive

1. Augmenter la fiabilité et donc la durée de vie efficace des équipements, en profitant

des défaillances pour les expertiser et donc pour les prévenir

⇒ l’historique des défaillances et son analyse sont donc des piliers incontournables de

la maintenance préventive.
2. Diminuer les temps d’arrêt en cas de révision ou de panne

⇒ d’une manière plus générale, améliorer la disponibilité de l'atelier de production.

3. Permettre de décider la maintenance corrective dans de bonnes conditions

4. Améliorer l'ordonnancement des travaux

⇒ régulariser la charge de travail du service

5. Faciliter la gestion de stock

⇒ régulariser la consommation de rechanges

6. Diminuer le budget de maintenance et le coût des défaillances

Opérations de maintenance préventive

Opération 1 : Inspection

 activité de surveillance s’exerçant dans le cadre d’une mission (contrat de


maintenance, inspection visuelle,auditive, etc..) ;
 elle permet de relever des anomalies et d’exécuter des réglages simples ne
nécessitant pas d’outillage spécifique, ni d’arrêt de la production ou des
équipements

Opération 2 : Contrôle

 Vérification de la conformité à des données préétablies, suivie d’un jugement


 Ce contrôle peut déboucher sur une action de maintenance corrective, ou alors
inclure une décision de refus, d’acceptation ou d’ajournement.

Opération 3 : Visite

 Examen détaillé et prédéterminé de :

¤ l’ensemble (visite générale)

¤ une partie des différents éléments du bien (visite limitée)

 La visite peut également déboucher sur de la maintenance corrective

Opération 4 : Test

Comparaison des réponses d’un système par rapport à une référence ou à un

phénomène physique d’une marche correcte.


Opération 5 :Echange standard

Remplacement d’une pièce (sous-ensemble) défectueuse par une pièce identique, neuve

ou remise en état, conformément aux prescriptions du constructeur.

Maintenance systématique : Maintenance préventive effectuée :

 Sans contrôle préalable de l'état du bien


 Conformément à un échéancier établi selon le temps, le nombre de cycles de
fonctionnement, le nombre de pièces produites ou un nombre prédéterminé
d'usages pour certains équipements (révisions périodiques) ou organes sensibles
(graissage, étalonnage, etc..).