Vous êtes sur la page 1sur 4

SUJET A

FACULTE DE MEDECINE D’ALGER


DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE
SERVICE DE PATHOLOGIE BUCCO-DENTAIRE ET CHIRURGIE BUCCALES : PR BOUDAOUD
1ERE EMD D’HISTOLOGIE / 2ème ANNEE /2016-2017

NOM :……………………………………………………………… PRENOM :……………………………………………………

Cochez la ou les réponses justes : (Durée de l’épreuve : 30 minutes)


1- L’organe de l’émail
a- Est une structure épithéliale exclusive
b- Est richement vascularisé
c- Est d’origine mésenchymateuse
d- Dérive des cellules du follicule dentaire
e- Contient les cellules qui produisent l’os alvéolaire

2- Les lignes de croissance apparentes sur l’émail sont appelées :


a- Stries de Retzius
b- Lignes de Von Ebner
c- Contours ou lignes d’Owen
d- Prolongements de Tomes

3- Le stade de cloche c’est :


a- l’étape déterminant la forme de la dent
b- l’étape déterminant l’identité de la dent
c- l’étape déterminant le nombre des racines
d- l’étape déterminant le nombre des dents

4- Une Prolifération plus importante ( plus volumineuse) du bourgeon dentaire conduit à une :
a- Macrodontie
b- Microdontie
c- Dens in dente
d- Gemination

5- La formation de la gaine épithéliale de Hertwig se produit à partir :


a- De la lame dentaire
b- De l’organe de l’émail
c- Du réticulum étoilé
d- Toutes les réponses sont fausses

6- Au cours du processus de Rhizagénèse, la formation d’une pluri-radiculée a pour origine :


a- La papille mésenchymateuse
b- Le diaphragme épithélial
c- Le follicule dentaire
d- Toutes les réponses sont fausses
SUJET A

7- Le fort pourcentage de minéraux dans l'émail est responsable de :


a- Sa force seulement
b- Sa friabilité seulement
c- Sa sensibilité aux acides de provenance bactérienne à l’origine de lésions carieuses
ultérieures
d- Toutes les réponses sont fausses

8- La dentine est une substance


a- Blanche jaunâtre, Peu perméable
b- Moins dure que l’os et plus dure que l’émail
c- Qui apparait moins radio-opaque aux rayons X que l’émail
d- Toutes les propositions sont correctes

9- L’origine des divers constituants dentaires est :


a- Exclusivement épithéliale
b- Exclusivement mésenchymateux
c- Double épithéliale et mésenchymateux
d- Toutes les réponses sont fausses

10- Durant la phase d’initiation :


a- La forme de la dent est déterminée
b- Elle aboutit à la formation de couches cellulaires variées
c- Les sites des futures dents sont déterminés
d- Invagination de l’épithélium buccal qui prend l’appellation de bourgeon dentaire

11- Le réticulum étoilé


a- Est présent au stade de cupule
b- N’existe pas sur les germes des dents permanentes
c- Est à l’origine de la formation de la dentine et de l’émail
d- Aucune réponse n’est juste

12- Les cellules du stratum intermédium


a- Sont étoilées
b- Ne sont pas encore différenciées au stade de cloche
c- Sont au contact direct de l’épithélium adamantin externe
d- Sont impliquées dans la phase sécrétoire des améloblastes

13- Le cément a pour origine :


a- La gaine épithéliale de Hertwig
b- Le sac folliculaire
c- Le fibroblaste
d- La papille mésenchymateuse
SUJET A

14- La jonction gingivo-dentaire a pour origine :


a- La gaine épithéliale de Hertwig
b- L’épithélium adamantin réduit
c- L’épithélium de la muqueuse buccale
d- Le follicule dentaire

15- La dénomination « complexe pulpo-dentinaire » est fondée :


a- Sur la connexion permanente de la dentine avec la pulpe par l’intermédiaire des
prolongements cytoplasmiques des odontoblastes
b- Par les structures tubulaires (les tubuli dentinaires) qui traversent la dentine jusqu’à
la jonction amélo-dentinaire
c- Par le rôle important que joue la pulpe dans les échanges métaboliques de la dentine
d- Aucune réponse n’est juste

16- Le mantle dentine est un type de dentine qui est :


a- Pourvu de prolongements cellulaires
b- Plus minéralisé que de la dentine circum-pulpaire
c- Situé sous l’email
d- Dépourvu de canalicules dentinaires
SUJET A

17- Annotez le schéma suivant (sur 04points) :


1- Substance interprismatique
2- Prisme de l’émail
3- Prolongement de Tomes
4- Grains de secretion
5- Complexe de jonction
6- Appareil de Golgi
7- Reticulum endoplasmique granulaire
8- Noyau
9- Desmosome
10- Mitochondrie

Titre : Structure (M.E.) d’un Améloblaste sécréteur


(avec prolongement de Tomes)