Vous êtes sur la page 1sur 24

Partie 1 : modulation par impulsion

I- Introduction théorique :

1- Modulation par impulsions


La modulation par impulsions est une technique dans laquelle le signal est transmis avec
les informations par impulsions. Celui-ci est divisé en modulation analogique
d'impulsion et modulation numérique d'impulsion.
La modulation d'impulsion analogique est classée comme :

 Modulation d'amplitude d'impulsion (PAM)


 Modulation de largeur d'impulsion (PWM)
 Modulation de position d'impulsion (PPM)
 Modulation de fréquence d’impulsion(PFM)

En résume les différentes techniques de modulation par impulsion dans cette figure :

1
2- Modulation d'amplitude d'impulsion

La forme la plus simple de modulation d'impulsions analogiques est la modulation de


l'amplitude des impulsions (Pulse Amplitude Modulation, PAM). Comme son nom
l'indique, elle consiste à moduler l'amplitude d'un train d'impulsions équidistantes, en
fonction des valeurs des échantillons d'un signal analogique
Etape 1: échantillonnage du message m(t) à cadence fs = 1/Ts en accord avec le
théorème d’échantillonnage
Etape 2: étalement de la durée de chaque échantillon à la valeur constante T, de
manière à diminuer la bande passante du signal

3- Types de PAM
il existe deux types du modulation d'amplitude des impulsions :

1) PAM à polarité unique : est une situation dans laquelle une polarisation
continue fixe appropriée est ajoutée au signal pour garantir que toutes les
impulsions sont positives.

2
2) Double polarité PAM est une situation où les impulsions sont à la fois positives et
négatives.

4- Démodulation de PAM
Pour la démodulation du signal PAM, le signal PAM est envoyé au filtre passe-bas . Le
filtre passe-bas élimine les ondulations hautes fréquence et génère le signal
démodulé. Ce signal est ensuite appliqué à l’amplificateur inverseur pour amplifier son
niveau de signal afin que la sortie démodulée ait une amplitude presque égale à celle du
signal modulant.

3
5- Utilisations de PAM
La technique de modulation PAM est largement utilisée dans les
communications numériques à grande vitesse telles que les modems
téléphoniques, Ethernet, etc. Elle permet de piloter des lumières LED plus
efficacement que la méthode PWM. Contrairement au PPM, la synchronisation
de l'émetteur et du récepteur n'est pas requise pour le PAM. Cet article traite de
la démodulation de signaux modulés en amplitude d'impulsion à l'aide du
circuit le plus simple possible

6- Avantages
 C'est le processus simple pour la modulation et la démodulation.
 Les circuits émetteur et récepteur sont simples et faciles à construire.
 PAM peut générer d’autres signaux de modulation d’impulsions et transmettre
le message en même temps.
7- Désavantages
 La bande passante doit être grande pour la modulation PAM en transmission.
 Le signal d'amplitude d'impulsion varie donc la puissance requise pour la
transmission sera plus importante.

II- Expérience :
Nous avons généré un signal modulé en amplitude par impulsion bipolaire à l’aide
d’un modulateur ASK comme interrupteur analogique.

4
Schéma de câblage

Schéma de câblage modulateur ASK

Conditions d’expérience :

 Uinf f = 1 KHz u = 1,5V

 Us : f = 8 KHz La fréquence de commutation de 8 KHz s’obtient par une durée


d’impulsion de 15 µs à l’entrée du modulateur PAM à l’aide d’un signal TTL.

Visualisation des signaux obtenus :

 Les signaux Uinf et Us

Uinf : signal en jaune

Us : signal en bleu
5
 Le signal modulé :

Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

Commentaire :
Après avoir suivi les conditions d’expérience nous avons obtenu un signal modulé en
amplitude par impulsion bipolaire, le signal Us est une porteuse impulsionnelle

Question :

Quelle méthode utiliser à partir du circuit précède pour obtenir un signal PAM
unipolaire?

Réponse :

La méthode utiliser pour obtenir un signal PAM unipolaire consiste a décaler


l’information par l’addition d’un signal continu positif ou négatif (offset) , de manière à
ce que le signal d’entrée ne change pas de polarité.

6
Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

1- Spectre de fréquence d’un signal modulé en amplitude par


impulsion

Nous avons câblé le schéma ci-dessous, après nous avons extrait les spectres selon les
conditions d’expérience.

Schéma de câblage

7
Les spectres obtenus :

Avec

le spectre du signal modulé PAM 1er condition d’expérience

Avec

le spectre du signal modulé PAM 2eme condition d’expérience

8
Avec

le spectre du signal modulé PAM 3 eme condition d’expérience

Commentaire :
Plus l’impulsion est étroite, plus le spectre en fréquence est étendu. Pour conserver la
forme de l’impulsion, la bande passante doit être assez large de manière à ce que la
transmission se situe au moins au premier 0 de la courbure de l’enveloppe du spectre

Questions :
1) On observe un premier minimum à la fréquence de 70Khz (sinc=0).
2) oui, la mesure correspond à la valeur calculée f = 1/T, c’est où le sinc s’annule.
3) On peut récupérer le signal analogique par l’association d’un intégrateur suivie de
filtre passe bas

9
2) Théorème d’échantillonnage

Dans cette expérience, une PAM unipolaire est générée et examinée pour différentes
fréquences d’information et d’échantillonnage.

Le schéma de câblage :

Les spectres obtenus :

Avec

Le signal modulé Upam unipolaire


Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

10
le spectre du signal modulé PAM

Avec

Le signal modulé Upam unipolaire

Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu


11
le spectre du signal modulé PAM

Avec

Le signal modulé Upam unipolaire


Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

12
le spectre du signal modulé PAM

Avec

Le signal modulé Upam unipolaire

Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

13
le spectre du signal modulé PAM

Commentaire :
On remarque que lorsqu’on diminue la fréquence du signale impulsionnelle on obtient un
encombrement spectrale, alors on ne peut pas filtrer le signal d’information

Pour éviter ce problème la fréquence d’échantillonnage doit être supérieure à deux fois la
fréquence la plus élevée d’un signal à spectre limité (la règle de Shannon)

14
II-3 Procédé de Multiplexage Temporel

Ce procédé est utilisé en télécommunication pour divers modes de transmission.


Comme de larges intervalles de temps apparaissent entre les impulsions modulées en
PAM et PFM, ces impulsions modulées sont interfacées avec d’autres signaux pendant
ces intervalles de temps. Chaque signal à transmettre est échantillonné par une
porteuse de même fréquence mais décalé dans le temps.

Schéma de câblage :

le schéma de câblage Multiplexage Temporel

Visualisation des signaux obtenus :

Uinf1 : signal en jaune

Uinf2: signal en bleu


15
Us1 : signal en jaune

Us2: signal en bleu

Usync: signal en bleu

16
Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

Le spectre obtenu :

Questions :

1) La sortie PAM est bipolaire.

2) On peut transmettre 2 canaux en utilisant une fréquence d’échantillonnage de 8 KHz


pour des largeurs d’impulsion de 15 micros
17
Partie 1 : démodulation d’un signal PAM
Introduction
Dans cette partie, nous nous intéresserons à la PAM qui est fréquemment utilisée comme
étage pour les autres types de modulation.. En principe, l’information peut être récupérée
à l’aide d’un filtre passe-bas à partir d’un signal PAM à condition que le filtre ait une
fréquence de coupure fg telle que fg = f = finf max et que le théorème d’échantillonnage
soit vérifié.

1) Démodulation d’un signal PAM à l’aide d’un filtre passe-


bas :
Nous avons démodulé le signal PAM à l’aide de filtre de l’étage de démodulation
PAM et du filtre passe-bas commutable.

Schéma de câblage :

Le schéma de câblage démodulation PAM

Nous avons mesuré les tensions et les spectres des tensions pour différentes périodes
d’échantillonnage.

18
Conditions d’expérience :

Uinf : f = 1 KHz û = 1.5V Us : f = 8 KHz niveau TTL Us : f =4


KHz niveau TTL

Uinf : signal en jaune

Upam : signal en bleu

Uinf : signal en jaune

Uout : signal en bleu

19
Spectre :

2) Démodulation d’un signal PAM par utilisation d’un circuit


d’échantillonnage et de maintien et d’un filtre passe-bas :

Lors de l’utilisation d’un filtre passe-bas pour la démodulation d’un signal PAM, seulement
une faible part de l’énergie contenue au niveau du spectre est utilisée. Ceci peut être
remédié par l’intermédiaire d’un échantillonneur bloqueur. Ce dernier est utilisé afin
d’obtenir une tension de sortie en forme d’escalier au niveau du spectre de sorte que
l’amplitude du signal d’information devienne de plus en plus élevée. L’échantillonneur
bloqueur est représenté sur le Banc de Démodulation par un symbole d’interrupteur. La
figure ci-dessus montre la structure du circuit.

A l’aide du circuit ci démoduler un signal PAM et mesurer les tensions spécifiées.


20
Conditions d’expérience :

Uinf f = 1 KHz û = 1V US f = 8 KHz niveau TTL

Uinf : signal en jaune

Us/h : signal en bleu

21
Uinf : signal en jaune

Uout : signal en bleu

3) Multiplexage temporel :

22
Conditions d’expérience:

Uinf1 f = 1 KHz û = 1,5V U 2 inf f = 500 Hz û=1V US f = 8KHz


niveau TTL

Ujack1 : signal en jaune

Ujack2 : signal en bleu

23
Uinf : signal en jaune

Uout2 : signal en bleu

Conclusion :
Lors de ce TP, nous avons étudié la modulation d’amplitude par impulsion et on a
visualisé les différents signaux, et on a aussi appliqué le théorème d’échantillonnage .

Ensuite on a analysé la démodulation d’un signal PAM avec un filtre passe bas et aussi
avec un échantillonneur bloqueur ainsi que le multiplexage.

24