Vous êtes sur la page 1sur 40

La planification

1) Pourquoi une planification industrielle


2) Enchainement des plannings
3) Matérialisation d’un planning
4) Elaboration d’un planning
1) Fonction de la planification industriel

La planification industrielle est un processus qui consiste


à élaborer et à réviser un ensemble de plans
interdépendants (ventes, fabrication, achats,
trésorerie…) et qui doit permettre de garantir le
meilleur équilibre possible entre l’offre et la
demande en tout point de la chaine logistique à tout
moment
Fonction de la planification industriel
Niveaux de planification

• La planification à long terme:

• Appelé planification stratégiques, couvre un horizon de 2 à 5


ans. Elle formalise la direction du développement de
l’entreprise, ses grandes orientations stratégiques telles que
les marchés à pénétrer, les technologies à maitriser ou à
développer, les augmentations de capacités de production, le
chiffre d’affaire et le profit à réaliser
Planification à moyen terme appelée planification tactique ou
« planification opérationnelle moyen terme » couvre un horizon de
3 à 18 mois et:
• Formalise l’objectif annuel de facturation
• Permet d’élaborer un ensemble de plans interdépendants pour les
services opérationnels
• Planifie et analyse les ressources clés de l’entreprise afin de mettre
en ouvre les action nécessaires à la réalisation des objectifs (gestion
de ressources critiques)

Cette planification est un facteur clé de succès de pilotage pour


atteindre des objectifs de l’entreprise. De ce fait, cet exercice doit
être répétitif et régulier; généralement sa périodicité est mensuel
• Planification à court terme:
Appelée également planification opérationnelle
ou ordonnancement, couvre un horizon de la
journée à un mois. Elle est située au plus prés
de l’activité quotidienne de l’entreprise, gère
des commandes et détermine le déploiement
optimum des ressources et moyens de
production pour satisfaire le demande
immédiate.
• Horizon de planification:
• Un horizon détermine l’espace totale de temps sur lequel
l’entreprise organise ses prévision et le degré de détail (granularité)
des informations
• Un horizon se caractérise par:
- une unité de planification: période élémentaire d’analyse du temps
(l’heure, le jour, la semaine, la quinzaine, n jours, mois)
- un horizon couvert : période totale d’étude de la prévision
• Exemple récapitulatif:
• il est possible d’avoir:
- un planning établi par mois (unité de planification)
- sur un horizon d’un an (horizon couvert)
- réactualisé tous les trimestres (cycle de révision – horizon figé)
Enchainement des plannings
• La planification d’une entreprise se fait selon
trois niveaux (déjà dit)
• Planification stratégique,
• Planification tactique,
• Planification opérationnelle

• Cette planification se fait à l’intermédiaire de


plannings, appelés plans (voir le figure)
• Plan stratégique d’entreprise:
Il formalise le direction du développement de
l’entreprise à long terme. Il fixe les grandes
orientations stratégique telles que: marché à pénétrer,
technologie à maitriser
Le PIC (plan industriel et commercial)
Il spécifie, les prévision de vente (en chiffre d’affaire) et
le niveau des stocks attendu par famille de production.
Suivant le cycle de production de l’entreprise, ces
prévisions sont établies par semaine, mois ou trimestre
, c’est le CAP de l’entreprise sur le moyen terme
• PDP (plan directeur de production)
Il affine le PIC en donnant, sur le moyen terme, sa
vision quantifiée en nombre de pièces par produit en
début d’horizon et par famille en fin d’horizon
PDP ( programme directeur de production)
Il définit, sur le court terme, les quantités à produire
par références de nomenclature, par jour, semaine
ou mois, en produits finis ou sous ensembles
modulaires. Ce programme caractérise la partie à
réaliser par la production
Matérialisation d’un planning

• Comment représenter un planning?


• Un planning se matérialise le plus souvent par un
système d’axes orthonormé dans le plan ou l’on
représente par : Quoi? = f (Quoi?)
• Planifier des articles, des personnes, des machines..
En fonction de temps, lieu, quantité…. (dont il faudra
déterminer les minima et les maxima)
• Ex: en fonction du temps: min= 1 jour , max = 1 an
• Type de planning:

Planning «de liste »


Planning «d’ordre »
• Planning liste:
Il faut entendre un planning qui présente, pour une unité de
planification, une liste exhaustive non ordonnée des travaux à
réaliser pour une unité à planifier
• Souvent il est sous la forme T .
• Un planning de fiches T comporte un nombre plus ou moins
grand de rangées de fentes horizontales qui reçoivent ces
fiches. Il existe une fente par élément à planifier et par unité
de planification et chacune de ces fentes reçoit une fiche
comportant le description des charges.
• Chaque ligne correspond à un élément à planifier et chaque
colonne correspond à une unité de planification. Ce type de
planning offre des avantages de mobilité et de grande
capacité d’information
• Planning d’ordre:
Est un planning qui définit, sur un intervalle de temps, la chronologie
des travaux à effectuer.
Dans les entreprises les planning « d’ordre » sont représentés:
- En gestion de projet par graphe (PERT ou potentiel taches)
- en gestion d’atelier par le diagramme de GANTT

Avec ce type de planning , l’ordre d’exécution des travaux est défini:


l’opérateur n ’ a pas de décision à prendre et doit suivre
l’enchainement des opérations prévu dans le planning.
Ces planning utilisent principalement des plannings à gouttières ou
des plannings magnétiques
• Planning à gouttière:
• Ce sont les plannings à éléments continus qui conviennent
particulièrement aux mesure des variations de temps ou de
quantités et à une planification de type GANTT
Les gouttières sont:
• Soit des gouttières profonds qui peuvent recevoir les
documents utilisés dans l’entreprise
• Soit des gouttières transparentes dans lesquelles se logent
des bandelettes de différentes couleurs.
• Planning magnétique
• Ils permettent quasiment les mêmes
applications que les plannings à gouttières
avec , en plus la possibilité de réaliser des
graphiques et des schémas. La visualisation se
fait au choix avec:
• Des bandelettes de caoutchouc mangéntique
• Rubans adhésifs
• Symboles magnitique
Elaboration d’un planning
• Problème??
• Le planning détermine, sur un horizon couvrant le long,
moyen ou court terme et découpé en périodes de temps t
(t=1,…T) la charge prévisionnelles de travail par unité à
planifier m (m=1,…,M) et par période t
• Gérer le compromis:
- respect, voir diminution des délais
- Réduction de l’appel aux moyens financiers de
l’entreprise (diminution des stocks et des en cours)
- meilleure emploi des moyens humains et matériels
(augmentation du coefficient d’utilisation des postes de
travail
- - augmentation de la capacité d’acceptation des urgences
(flexibilité)
Types de représentation des planning
• Deux combinaisons qui sont utilisés:

– Planning d’utilisation des moyens en fonction du temps


– planning prévisionnel d’élaboration des production en fonction du temps
2) Planification par les produits

• MRP 2 – Manufacturing Ressources planning

• Historique
• MRP0 1965 « Méthode de réapprovisionnement de la production »
(Joseph Orlicky) a mis en évidence deux type de produits:
- Produits à besoin indépendant: c’est un besoin issu des ventes
d’ensembles montés ou de pièces détachées (produit fini, pièce
détachée) besoins aléatoire à l’entreprise (estimés)
- Produits à besoin dépendant: besoin nécessaire à la réalisation d’un
besoin indépendant (matière première, composant, sous ensemble
fabriqué besoins obtenus d’une façon déterministe (calculés)
Orlicky a démontré qu’il est possible de prévoir le calendrier
d’utilisation des produits à partir de données techniques et de
données commerciales pas besoin de définir des
approvisionnement dur des statistiques de consommation et
de prévoir des stocks de sécurité important

MRP0 permet de répondre à:


Quel produit?
Pour quand?
Combien?
• MRP 1: 1971 Méthodes de régulation de la production » c’est
l’intégration de:

• Boucle de validation des délais


• Boucle de validation des charges par rapport aux capacités
des postes de travail.
MRP1 permet de répondre à :
• Est-ce que j’ai la capacité de le faire?
• Avec quel délai
• MRP2: 1979 « Management des ressources de
production »
l’intégration de la planification financière et comptable

MRP2 permet de répondre à:


• Avec quelle priorité?
• A quel prix?
• MRP est en fait un simulateur de fonctionnement de
l’entreprise ayant pour objectif de définir les
quantités suffisantes de produits à approvisionner et
à acheter dans un contexte de juste à temps. Dans
son développement, MRP est passé d’une simple
méthode de rapprovisionnement à un véritable
système complet, du plan industriel à la gestion de
l’atelier
Fonctionnement de MRP
• Plan Directeur de Production
1) Il constitue la clé de voûte de la méthode MRP en fonction de:
- Des prévision commerciales
- Des commandes clients
- Du stock prévisionnel de produits finis
2) Assurer la planification de la production en définissant:
- Les produits finis
- Les quantités
- Les périodes de lancement correspondantes
3) dégager les moyens nécessaires
- Les investissement en moyens de production
- Le recours à la sous-traitance
- Mode de fonctionnement: travail capacité constante et
constitution des stock, capacité à la charge
Etablissement d’un plan directeur de production

Le but du plan directeur de production est d’établir un échéancier


des produits finis à produire

Exemple:
L’entreprise X fabrique des bras manipulateurs.les lancement
s’effectuent par lot de 100 pièces et le stock de sécurité est de
16 bras
Données :
Prévisions commerciales
Commandes clients
• Etablissement du plan directeur de production pour les 6
premiers mois, sachant que le stock initial est de 120
Etape3: Programme de production, calcul de besoin