Vous êtes sur la page 1sur 20

Département d’organisation et ressources humaines

École des sciences de la gestion


Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS COMMUN

ORH 1610 – Groupe 30


Fondements en organisation du travail
Hiver 2019

Horaire Mercredi 18h00 à 21h00

Enseignant Nizar CHAARI, Ph.D.

Courriel Chaari.nizar@uqam.ca

Professeure et coordonnatrice Annie Camus, Ph. D.


Tél : (514) 987-3000, poste 5056
Courriel : camus.annie@uqam.ca
Bureau : R-2280
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail

OBJECTIF GÉNÉRAL DU COURS


Ce cours vise à développer une vision intégrée de l’organisation du travail, à en saisir les fondements théo-
riques et à en comprendre les principaux enjeux sociétaux. Il cherche également à présenter les différentes
formes d’organisation du travail ainsi que les méthodes, techniques et principes qui régissent l’aménagement
des tâches, des postes et du temps de travail. À noter que ce cours se veut un cours d’introduction en la
matière.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES
Au terme de ce cours, l’étudiant devrait être en mesure :

1. d’identifier les écoles de pensée et les diverses formes d’organisation du travail;

2. d’en connaître davantage sur l’origine, la nature, l’évolution et la dynamique de l’organisation du travail
et de ses incidences sur l’individu, le groupe de travail et l’entreprise;

3. de comprendre les dynamiques entre l’organisation du travail et les autres activités de l’entreprise;

4. d’identifier les principaux enjeux en matière d’organisation et de réorganisation du travail;

5. de développer son esprit critique et d’approfondir sa réflexion sur certains aspects de l’organisation du
travail.

6. de poser un diagnostic général sur une entreprise en organisation du travail à partir d’un certain
nombre d’outils d’analyse.

FORMULE PÉDAGOGIQUE
Le cours est conçu de sorte à utiliser diverses méthodes pédagogiques :

En classe
⇨ Exposés magistraux, discussions en classe portant sur les différentes lectures, travail individuel et en équipe
à partir d’exercices, de mises en situation et de cas pédagogiques, documentaires.
Hors classe
⇨ Lectures préparatoires, recherches, exercices et travaux individuels et en équipe

DOCUMENTS À SE PROCURER
Recueil de textes OBLIGATOIRE : ORH 1610. Fondements en organisation du travail. – ESG UQAM.

Volume OBLIGATOIRE : Beaupré, D., Camus, A. et G. Robert-Huot, Fondements en organisation du tra-


vail : études de cas et exercices, Montréal, 2014, 170 p.

Les deux documents obligatoires sont en vente à la Librairie ESG de la Coop UQAM.

Page 2 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
CONDITIONS GÉNÉRALES

▪ L’étudiant est responsable de préparer chacun des cours par la lecture attentive des textes obligatoires et
la réalisation des activités pédagogiques et devoirs demandés;

▪ L’étudiant s’engage à participer activement en classe lors des exposés, activités et exercices;

▪ Les textes, les notes de cours (diapositives) et les exercices faits en classe sont matière à examen;

▪ Les travaux faits en classe sont remis sous forme manuscrite.

▪ Étant donné l'importance du français écrit dans la fonction administrative et en particulier en ressources
humaines, la qualité de l'orthographe et de la syntaxe sera prise en compte lors de la correction des tra-
vaux. La qualité de la langue dans les travaux est évaluée jusqu’à concurrence de 10 % de la note.

▪ AUCUN RETARD PERMIS

▪ L’étudiant(e) doit obtenir, dans les évaluations individuelles, une note globale supérieure à 60 %
pour réussir le présent cours.

PLAGIAT
Règlement no 18 sur les infractions de nature académique

Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une étudiante, un
étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de les commettre, à l’occasion d’un examen
ou d’un travail faisant l’objet d’une évaluation ou dans toute autre circonstance, constituent une infraction au
sens de ce règlement.

La liste non limitative des infractions est définie comme suit :

- la substitution de personnes ;
- l’utilisation totale ou partielle du texte d’autrui en le faisant passer pour sien ou sans indication de
référence ;
- la transmission d’un travail pour fins d’évaluation alors qu’il constitue essentiellement un travail qui a
déjà été transmis pour fins d’évaluation académique à l’Université ou dans une autre institution d’en-
seignement, sauf avec l’accord préalable de l’enseignante, l’enseignant ;
- l’obtention par vol, manœuvre ou corruption de questions ou de réponses d’examen ou de tout autre
document ou matériel non autorisés, ou encore d’une évaluation non méritée ;
- la possession ou l’utilisation, avant ou pendant un examen, de tout document non autorisé ;
- l’utilisation pendant un examen de la copie d’examen d’une autre personne ;

Page 3 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
- l’obtention de toute aide non autorisée, qu’elle soit collective ou individuelle ;
- la falsification d’un document, notamment d’un document transmis par l’Université ou d’un document
de l’Université transmis ou non à une tierce personne, quelles que soient les circonstances ;
- la falsification de données de recherche dans un travail, notamment une thèse, un mémoire, un mé-
moire-création, un rapport de stage ou un rapport de recherche.

Les sanctions reliées à ces infractions sont précisées à l’article 3 du Règlement no 18


Pour plus d’information sur les infractions académiques et comment les prévenir : www.integrite.uqam.ca

Politique n° 16 contre le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel se définit comme étant un comportement à connotation sexuelle unilatéral et non désiré
ayant pour effet de compromettre le droit à des conditions de travail et d'études justes et raisonnables ou le droit à
la dignité.

La Politique n° 16 identifie les comportements suivants comme du harcèlement sexuel:

1. Manifestations persistantes ou abusives d'un intérêt sexuel non désirées.


2. Remarques, commentaires, allusions, plaisanteries ou insultes persistants à caractère sexuel portant at-
teinte à un environnement propice au travail ou à l'étude.
3. Avances verbales ou propositions insistantes à caractère sexuel non désirées.
4. Avances physiques, attouchements, frôlements, pincements, baisers non désirés.
5. Promesses de récompense ou menaces de représailles, implicites ou explicites, représailles liées à l'ac-
ceptation ou au refus d'une demande d'ordre sexuel.
6. Actes de voyeurisme ou d'exhibitionnisme.
7. Manifestations de violence physique à caractère sexuel ou imposition d'une intimité sexuelle non voulue.
8. Toute autre manifestation à caractère sexuel offensante ou non désirée.

Pour plus d'information :


http://www.instances.uqam.ca/Re2lementsPolitiquesDocuments/Documents/Politique no 16.pdf
Pour rencontrer une personne ou faire un signalement:
Bureau d'intervention et de prévention en matière de harcèlement : 514-987-3000, poste 0886
http://www.harcelement.uqam.ca

ÉVALUATION
Évaluation individuelle (Total 60 %)
▪ Examen INTRA (30%)
▪ Examen FINAL (30 %)

Évaluation d’équipe — TRAVAUX (40 %)


▪ Travail de session (40 %)
o Rapport préliminaire (20%)
o Rapport final (20%)

Page 4 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
DESCRIPTION DES ACTIVITÉS D’ÉVALUATION D’ÉQUIPE

Travail de session — Analyse diagnostique de l’OT

Il s'agit d'un exercice de synthèse qui vise à intégrer les connaissances acquises pendant le cours et à
approfondir la réflexion sur certains aspects de l'organisation du travail dans un contexte pratique. L’analyse
devra être réalisée en équipe de quatre (cinq maximum).

ATTENTION
 Vous aurez probablement besoin de 2-3 rencontres avec votre contact en entreprise. Vous devrez
aussi compléter ces informations par des observations directes et par des rencontres avec des
employés ou des représentants de ceux-ci.
Prévoyez entre 10 et 15 heures pour la collecte d’informations.

Rapport préliminaire
Format : 12-15 pages (excluant les annexes), interligne 1.5, 12 pts

La première section du travail de session (Rapport préliminaire) est à remettre à la 8ème séance.

Rapport final
Format : 12-15 pages (excluant les annexes), interligne 1.5, 12pts

RAPPORT PRÉLIMINAIRE (à remettre à la séance 8 en version papier)


Format : 12-15 pages (excluant les annexes), interligne 1.5, 12 pts

Le rapport préliminaire devra contenir les éléments suivants :

1. Introduction
⇨ Sujet posé
⇨ Sujet amené
⇨ Sujet divisé

2. Présentation de l’entreprise choisie


⇨ Positionner rapidement l’entreprise (activités, taille, secteur, historique, organigramme global, mission,
valeurs, etc.)
⇨ Présenter les orientations stratégiques récentes (ex. développement de nouveaux marchés, restructuration
organisationnelle, leadership salarial, etc.)

3. Présentation générale de la gestion des opérations


⇨ Processus de production (« input-output » de la production ; principales activités, grandes étapes de la
production ; types d’emploi ou corps de métier)
⇨ Technologies, procédés et méthodes de travail, modes de coordination;
⇨ Caractéristiques particulières (ex. programme de gestion de la qualité, de réingénierie, de normes ISO, de
juste-à-temps, d’impartition, etc.)

Page 5 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
4. Présentation des principales pratiques de RH et conditions de travail
⇨ Horaires (les types, les formes, flexibilité);
⇨ Aspects ergonomiques liés à l’ambiance physique (ex. contrôle de la qualité de l'air, de la température, de
l'éclairage, nombre de maladies professionnelles ou d'accidents du travail déclaré, nombre d'assignations
temporaires au travail, etc.).
⇨ Systèmes de mesure de la performance et de l’efficacité des RH;
⇨ Programmes de mobilisation et d’engagement des employés;
⇨ Programmes de gestion des compétences (formation, carrière);
⇨ Présence et s’il y a lieu, composition des équipes de travail;
⇨ Participation des employés
⇨ Portrait de la main d’œuvre
o proportion homme/femme
o moyenne d’âge
o ancienneté
o niveau de scolarité
o diversité de la m.o., etc.
⇨ présence syndicale ou non; style de gestion des conflits, des relations de travail.

5. Conclusion
Dans votre conclusion, vous devez résumer l’organisation du travail de l’entreprise en vous servant des
dimensions et des formes d’organisation du travail vues en classe et en vous appuyant sur des exemples tirés
de l'entreprise étudiée.

RAPPORT FINAL (à remettre à la dernière séance en version papier)


Format : 12-15 pages (excluant les annexes), interligne 1.5, 12 pts

À partir du rapport préliminaire remis à la 8e semaine, il s'agit maintenant de poser un diagnostic sur l'entreprise
en matière d’OT basé sur les données réelles fournies par l'entreprise et sur votre analyse critique de la
situation en tenant compte des contenus et thèmes abordés dans le cours. Chaque équipe doit ainsi choisir
quatre (4) thèmes. Le rapport final devra contenir les éléments suivants :

1. Introduction (1-2 paragraphes)

2. Diagnostic de l’entreprise (12 pages) – Vos quatre thèmes

Pour chacun des quatre (4) thèmes choisis, vous devriez présenter :
A. DESCRIPTION
a. Décrire les programmes/politiques ou pratiques de l’entreprise (ou du département) qui
sont en lien avec le thème
b. Décrire lorsque c’est pertinent le contexte organisationnel dans lequel ils ces programmes,
politiques ou pratiques sont opérés (contexte favorable, contexte de crise, etc.)
c. Décrire, s’il y en a, les problèmes que vous avez observés ou que vos informateurs ont
identifiés en lien avec le thème

Page 6 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
B. ANALYSE CRITIQUE – le cœur du diagnostic
a. À partir de la matière vue en classe, faire l’analyse critique des programmes, politiques et
pratiques décrits précédemment :
i. Ceux-ci sont-ils adéquats? Complets? Pourquoi?
ii. Si la situation décrite ne pose pas problème, essayez d’analyser si cette situation
actuelle pourrait éventuellement entraîner des problèmes. Lesquels ? Expliquez.
b. Si vous avez identifié certains problèmes dans la partie descriptive, quelles-en les sources ou
les explications?
TRÈS IMPORTANT :
- Lien avec l’OT : dans cette section d’analyse, vous devez faire les liens entre le thème, la situation
observée et l’organisation du travail.
- Lien avec la matière vue en classe : dans cette section d’analyse, vous devez mobiliser et intégrer
les notions vues en classe.
C. RECOMMANDATIONS
a. Finalement, vous devrez conclure avec des recommandations :
i. Concrètes : soyez précis dans vos recommandations, cherchez à opérationnaliser
ces dernières au maximum. Par exemple, si vous proposez des cercles de qualité,
précisez de quel type, avec quel mandat, quelle composition, quelle fréquence de
rencontre, etc.
ii. Réalistes : vos recommandations doivent apparaître comme réalisables considérant
la description que vous avez faite de l’entreprise et du contexte organisationnel.
iii. Cohérentes avec le thème à l’étude et avec votre analyse critique (votre diagnostic)
dans l’objectif d’améliorer l’efficacité et la performance de l’organisation.

3. Plan d’action (2 pages)


Dans cette section vous résumez vos recommandations dans un plan d’action à court, moyen et long terme.

4. Conclusion (1-2 paragraphes)

CHOIX de THÈMES

 ATTENTION : les questions qui suivent ne sont que des pistes d’analyse pour faciliter votre
travail. Vous n’êtes pas tenus d’y répondre entièrement, ni de vous y limiter.

Thème 1 : La performance et l’efficacité organisationnelle


• L’entreprise mesure-t-elle certains éléments de sa fonction RH? Lesquels? Comment?
• Ces mesures sont-elles valides, fiables et complètes?
• Quelle est l’utilité principale de ces mesures? À qui servent-elles? Y a-t-il un suivi auprès des
employés?

Thème 2 : Les équipes de travail


• Quel(s) type(s) d’équipe retrouve-t-on dans l’organisation du travail? Le choix est-il judicieux?
• Quelles sont les mesures de soutien dans la gestion des équipes? Les obstacles? La gestion des
équipes de travail est-elle efficace?
• Comment les employés perçoivent-ils les équipes?

Page 7 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
Thème 3 : Le mouvement de qualité
• Quels types de programmes de qualité l’entreprise a-t-elle mis en œuvre au cours des dernières
années? Dans quel(s) but(s)?
• Quelles ont été les transformations dans l’organisation du travail? Y a-t-il eu des conséquences
liées à la GRH?
• Quelle a été la réaction des employés? Ont-ils été impliqués dans le processus?

Thème 4 : La flexibilité organisationnelle


• De quel(s) type(s) de flexibilité l'organisation s'est-elle surtout préoccupée jusqu'à présent et
pourquoi? Quelle a été la réaction des employés?
• Quels étaient pour l’entreprise les enjeux liés à l'OT, en regard de ses choix actuels en matière
d’aménagement et de réduction du temps de travail et de conciliation entre vie professionnelle et
vie personnelle?
• Quelles ont été les mesures implantées? Ont-elles été couronnées de succès? Les employés ont-
ils été impliqués dans le processus?
• Quel a été l’impact de cette nouvelle recherche de flexibilité sur l’OT et les employés?

Thème 5 : La gestion de la diversité de la main-d'œuvre


• L'organisation s’est-elle questionnée sur ses pratiques en la matière, a-t-elle posé un diagnostic
formel? Si oui, sous quels angles?
• Quelle a été sa stratégie d’action, en particulier en regard de l’organisation du travail?

Thème 6 : Les relations de travail


• Quel modèle de relations du travail privilégie l’organisation avec ses employés ou le syndicat? Est-
ce que cette position se reflète dans les autres thèmes et/ou auprès des employés?
• Quels sont (ou seraient) les catalyseurs de changement pour passer d'un modèle à l'autre? Est-
ce que ce changement est souhaitable selon vous?

Autres thèmes possibles :


• La participation des travailleurs
• La technologie – le changement technologique
• Le télétravail
• Le changement dans l’organisation du travail
• L’innovation du travail
•…

Principaux critères d’évaluation du travail final :


- Respect des exigences
- Richesse et pertinence de la description des programmes/politiques et pratiques et du contexte
- Qualité de l’analyse critique
- Pertinence, réalisme et précision des recommandations
- Intégration des notions vues en classe
- Uniformité et qualité de la rédaction
- Présentation matérielle du travail

Page 8 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail

BARÈME de NOTATION (note finale)


Valeurs symboliques (%) de la notation littérale

A+ = 92 à 100 B+ = 77 à 79,9 C+ = 69 à 71,9 D+ = 62 à 63,9

A = 86 à 91,9 B = 75 à 76,9 C = 67 à 68,9 D = 60 à 61,9

A- = 80 à 85,9 B- = 72 à 74,9 C- = 64 à 66,9 E = 0 à 59,9

Page 9 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
CALENDRIER DU COURS

Sem. Date Thèmes Dates à retenir

1 09-01 Présentation de l’enseignant


Présentation du plan de cours
Introduction à l’OT

2 16-01 Origine et évolution de l’OT

3 23-01 Le modèle japonais en question

4 30-01 Les nouvelles formes d’OT (NFOT)


Une critique des NFOT

Processus et OT dans
5 06-02
le secteur manufacturier

Processus et OT dans
6 13-02
le secteur des services

7 20-02 EXAMEN INTRA EXAMEN INTRA

Remise du rapport prélimi-


8 06-03 Interfaces
naire

9 13-03 Technologie, espace & temps

10 20-03 Participation des travailleurs & Diversité de la MO

11 27-03 Équipes de travail

12 03-04 Qualité de vie au travail et OT

13 10-04 Performance organisationnelle et OT

14 17-04 Innovation du travail

EXAMEN FINAL
15 24-04 EXAMEN FINAL
Remise du rapport final

Page 10 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
CONTENU des SÉANCES

Séance 1 – Introduction à l’organisation du travail


DATE 09-01
➢ Présentation du plan de cours et des modalités d’évaluation
➢ Présentation de l’enseignant
➢ Présentation des étudiants
➢ Introduction à l’organisation du travail
i. Définition et niveaux d’analyse de l’organisation du travail
ii. L’OT dans l’entreprise : aperçu des principales interfaces
iii. Survol des enjeux et défis contemporains de l’OT

Lectures obligatoires1
• Plan de cours ORH 1610
• Foglia, P. (2012) « Le sous-sol »
• (R) ST-ONGE, Sylvie, Michel AUDET, Victor HAINES et Sylvie GUERRERO (2009) « Relever les défis
de la gestion des ressources humaines » - 2e édition, Chap. 4 dans Gérer l’organisation et la transforma-
tion du travail, Gaétan Morin Éditeur, Chenelière Éducation, p. 127-174
• Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (2002) « Conception des tâches »
http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/job_design.html

Études de cas et exercices2


✓ 1.1 Un bon départ pour Cholette & Boiron
✓ 1.2 Rien ne va plus chez Remorques VH
✓ 1.3 Ex. L’OT au cœur du succès de l’entreprise
✓ 1.4 Ex. OT : en être ou pas

Séance 2 – Origine et évolution de l’organisation du travail


DATE 16-01
➢ Évolution historique de l’OT et des sociétés industrielles : les grandes périodes
➢ Taylor et l’organisation scientifique du travail (OST)
➢ Ford et l’organisation traditionnelle du travail (OTT)
➢ Le paradigme fordiste et la crise du fordisme
➢ Modèles nationaux
➢ Modèles et dimensions génériques

Lectures obligatoires

1Les références marquées d’un (R) sont dans le recueil de textes obligatoire.
2Les études de cas et les exercices se trouvent dans le volume obligatoire de Beaupré, Camus et Robert-
Huot

Page 11 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
• (R) TAYLOR, Frederick. (1983) « Principes d’organisation scientifique des usines », dans SÉGUIN, Ber-
nard et Jean-François CHANLAT, L’analyse des organisations une anthologie sociologique – Tome 1 :
Les théories de l’organisation, Montréal, Éditions Préfontaine inc., p. 79-94
• (R) OHNO, Taiichi (1990) « Partir des besoins. Le choc pétrolier nous a ouvert les yeux » - Chap. 1 dans
L’esprit Toyota, Paris, Masson, p. 13-21
• (R) COUTROT, Thomas (1998) « Le puzzle du postfordisme » - Chap. 1 dans L’entreprise néo-libérale,
nouvelle utopie capitaliste ? : enquête sur les modes d’organisations du travail, La découverte, p. 23-35

Études de cas et exercices


✓ 2.1 Toute une production pour Cholette & Boiron
✓ 2.2 Cholette & Boiron : une nécessaire réorientation
✓ 2.3 Ex. OT : les grandes périodes de son évolution
✓ 2.4 Ex. Quand on se compare, on se console!

Séance 3 – Le modèle japonais en question


DATE 23-01
Modèle japonais : philosophie et principes de base
➢ Composantes clés du modèle japonais (kaizen, 5S, juste-à-temps, lean, etc.)
➢ Émergence et diffusion : l’implantation du modèle hors Japon

Lectures obligatoires
• (R) RÉGOL, Olivier et Paul R. BÉLANGER (2003) « Le kaisen : ses principes et ses conséquences pour
les ouvriers et les syndicats. Volet 1 : Revue de la littérature », Publication dans les cahiers du CRISES,
collection Études théoriques, no ET0306, 51 p.
• (R) BEAUVALLET Godefroy et Thomas HOUY (2009) « L'adoption des pratiques de gestion lean » Cas
des entreprises industrielles françaises, Revue française de gestion, vol. 7, n° 197, p. 83-106

Études de cas et exercices


✓ 3.1 Des améliorations chez Cailloutchouk inc.
✓ 3.2 Ménage à 5 à Rivière-aux-Cailloux
✓ 3.3 Ex. Les processus chez Logigramme Technologies
✓ 3.4 Ex. À votre santé!

Séance 4 – Les nouvelles formes d’organisation du travail (NFOT)


DATE 30-01
➢ Forces économiques, politiques, sociales, technologiques, environnementales qui sous-tendent la trans-
formation des organisations
➢ Nouvelles formes d’organisation et d’organisation du travail (NFOT)
➢ Flexibilité

Page 12 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
Lectures obligatoires
• (R) RONDEAU, Alain (1999) « Transformer l’organisation. Comprendre les forces qui façonnent l’organi-
sation et le travail », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 24, n° 3, 12-19
• (R) ROY, Mario et Madeleine AUDET (2003) « La transformation vers de nouvelles formes d’organisation
plus flexibles : un cadre de référence », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 27, n° 4, 43-49

Études de cas et exercices


✓ 4.1 Réorganisation chez Électrique Avenue
✓ 4.2 La recette de PitStop Pizza
✓ 4.3 Ex. Nouvelles formes d’OT pour de nouvelles réalités
✓ 4.4 Ex. La flexibilité interne et externe

Séance 5 – Processus et organisation du travail dans le secteur manufacturier


DATE 06-02
➢ Gestion des processus dans le secteur manufacturier
➢ Productivité, efficacité et efficience dans le secteur manufacturier
➢ Analyse et amélioration des processus dans le secteur manufacturier
➢ Gestion de la qualité dans le secteur manufacturier

Lectures obligatoires
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 6. La sélection du processus et la
conception de l’aménagement. » dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chene-
lière Éducation: Montréal. p.192-231
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 7. L’organisation scientifique du
travail. » dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chenelière Éducation: Mon-
tréal. p.255-274
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 9. La gestion de la qualité. »
dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chenelière Éducation: Montréal. p.322-
341 et p.349-367

Études de cas et exercices


✓ 5.1 L’entreprise Colle À Gène inc.
✓ 5.2 Beau Et Chippo dans l’eau chaude
✓ 5.3 Ex. Les processus de transformation
✓ 5.4 Ex. Calculer la productivité
✓ 5.5 Ex. Équilibrage des opérations

Séance 6 – Processus et organisation du travail dans le secteur des services


DATE 13-02
➢ Gestion des processus dans le secteur des services

Page 13 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
➢ Productivité, efficacité et efficience dans les services
➢ Analyse et amélioration des processus dans les services
➢ Gestion de la qualité dans le secteur des services

Lectures obligatoires
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 6. La sélection du processus et la
conception de l’aménagement. » dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chene-
lière Éducation: Montréal. p.192-231
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 7. L’organisation scientifique du
travail. » dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chenelière Éducation: Mon-
tréal. p.255-274
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 9. La gestion de la qualité. »
dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chenelière Éducation: Montréal. p.322-
341 et p.349-367

Études de cas et exercices


✓ 6.1 Fusions et désillusions
✓ 6.2 Nouvelle entreprise, nouvelle structure
✓ 6.3 Ex. Les processus de transformation
✓ 6.4 Ex. Aménager les locaux

Séance 7 – EXAMEN INTRA – DATE 20-02

Séance 8 – Interfaces
DATE 06-03 Remise du travail de session – partie A
➢ Stratégie de l’entreprise et organisation du travail
➢ L’organisation du travail et les fonctions de l’entreprise (R&D, opérations, marketing & ventes, etc.)
➢ L’organisation du travail et les domaines de la RH (dotation, formation, évaluation, rémunération, rela-
tions de travail, etc.)

Lectures obligatoires
• (R) STEVENSON, William J. et Claudio BENEDETTI (2012) « Chapitre 1. La gestion des opérations »
dans La gestion des opérations, produits et services. 3e édition. Chenelière Éducation: Montréal. p.8-14

Études de cas et exercices


✓ 7.1 TechnoVoyages : Embarquement vers le changement
✓ 7.2 Beau Et Chippo sort la tête de l’eau
✓ 7.3 Ex. Gestion stratégique des RH et OT

Séance 9 - Technologie, espace & temps


DATE 13-03

Page 14 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
➢ Aménagement de l’espace
➢ Aménagement du temps de travail
➢ Télétravail
➢ Organisation du travail et conciliation travail-famille

Lectures obligatoires
• (R) TREMBLAY, Diane-Gabrielle et Elmustapha NAJEM (2010) « Le travail à domicile au Canada. Qui le
pratique et pourquoi ? », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 35, n°1, 108-111
• (R) TASKIN, Laurent et Diane-Gabrielle TREMBLAY (2010) « Comment gérer les télétravailleurs ? »,
Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 35, n° 1, 88-96
• (R) CHRÉTIEN, Lise et Isabelle LÉTOURNEAU (2010) « La conciliation travail-famille : au-delà des me-
sures à offrir, une culture à mettre en place », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 35, n° 3, 53-
61
• CAM, Étienne, DURAND, Bernard, VALADIÉ, Michel et Bernard VANDEVYVER (1999) « Conception et
aménagement des postes de travail », Fiche pratique de sécurité, ED79, disponible en ligne
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%2079

Études de cas et exercices


✓ 8.1 Un bureau à la maison
✓ 8.2 Une question de temps
✓ 8.3 Ex. Négociation de mesures de conciliation travail-famille

Séance 10 – Participation des travailleurs et diversité de la MO


DATE 20-03
Les raisons et les formes de la participation des travailleurs
➢ Les enjeux liés à la participation des travailleurs
➢ Formes de diversité de la MO
➢ Diversité et équipes de travail
➢ Pratiques de gestion de la diversité
➢ Diversité et organisation du travail

Lectures obligatoires
• (R) BEVORT Antoine (2013) « De Taylor au néo-management : quelle participation des salariés ? »,
Participations, Vol. 1, n° 5, p. 33-51
• (R) GAVRANCIC, Ana, COUCRY, François et Jacques PROULX (2009) « Comment superviser une
équipe de travail diversifiée ? », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 34, n° 2, 68-74

Études de cas et exercices


✓ 9.1 De la participation à la déception chez Bel Effort
✓ 9.2 Rencontre au Sommet

Page 15 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
✓ 9.3 Ex. Miser sur la participation

Séance 11 – Équipes de travail


DATE 27-03
Les différents types d’équipes de travail
➢ Les équipes de travail semi-autonomes
➢ Les groupes polyvalents
➢ La production cellulaire
➢ Les équipes de projet
➢ Dimensions d’analyse des équipes
➢ Facteurs de succès et d’efficacité des équipes de travail
➢ Consolidation des équipes de travail

Lectures obligatoires
• (R) DAVEL, Eduardo, ROLLAND, David et Diane-Gabrielle TREMBLAY (2003) « La nouvelle répartition
des responsabilités au sein de l’organisation du travail en équipe au Québec », Note de recherche de la
Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir, TÉLUQ,
no 2003-14 (33 p.)
• (R) AUBÉ, Caroline et Vincent ROUSSEAU (2009) « Des équipes de travail efficaces. Ce qu’il fait faire et
ce qu’il ne faut pas faire », Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 34, n° 2, 60-67
• (R) KARJALAINEN, Héléna et Richard SOPARNOT (2010) « Gérer les équipes virtuelles internationales.
Une question de proximité et de technologies » Gestion Revue internationale de gestion, Vol. 35, n° 2,
10-20

Études de cas et exercices


✓ 10.1 Du fil, des boutons et des équipes
✓ 10.2 Des problèmes virtuels chez GI
✓ 10.3 Ex. Les techniques de travail en équipe

Séance 12 – Qualité de vie au travail et organisation du travail


DATE 03-04
➢ Stress
➢ Interventions liées aux sources de stress
➢ Intensification et dévolution : une perspective critique des NFOT

Lectures obligatoires
• (R) PÉPIN, Richard (2000) « Gérer le stress négatif au travail à l’aube du XX1e siècle », Gestion Revue
internationale de gestion, Vol. 25, n°2, 49-59

Page 16 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
• (R) KIROUAC, Laurie et Dahlia NAMIAN (2010) « De l’injonction à la dévolution : les effets domma-
geables de la responsabilisation : l’exemple de la dépression » dans MALENFANT, Romaine et Guy
BELLEMARE (sous la direction de) La domination du travail, PUQ, 36-51, ISBN 978-2-7605-2421-7

Études de cas et exercices


✓ 11.1 Incursion au centre d’appel Yaletelefon Kisson
✓ 11.2 OT et santé au CPE du Dragon dodu
✓ 11.3 Ex. Stress et OT en fonction des emplois
✓ 11.4 Ex. Calculer son niveau de stress

Séance 13 – Performance organisationnelle et organisation du travail


DATE 10-04
➢ Définition de la performance organisationnelle
➢ Amélioration et optimisation de l’OT
➢ Principes de réorganisation et facteurs de succès d’une réorganisation
➢ Tableaux de bord, OT et performance

Lectures obligatoires
• (R) MORIN, Estelle, M., André SAVOIE et Guy BEAUDIN (1994) « Instrumentation et mesures » Chap. 6
dans L’efficacité de l’organisation : théories, représentations et mesures, Gaétan Morin éditeur, 89-111,
ISBN 978-2-89105-541-3 (158 p.)
• (R) FABI, Bruno et Réal JACOB (1994) « Se réorganiser pour mieux performer », Gestion Revue inter-
nationale de gestion, Vol. 19, n° 3, 48-58

Études de cas et exercices


✓ 12.1 Après la séparation, la reconstruction
✓ 12.2 Nouveauté chez ASF
✓ 12.3 Ex. Tableau de bord

Séance 14 – Innovation du travail et synthèse


DATE 17-04
➢ Innovation du travail et postfordisme
➢ Synthèse et intégration
➢ Révision et préparation à l’examen final

Lectures obligatoires

Page 17 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
• (R) HARRISSON, Denis (2010) « Les innovations du travail : quelques principes de base, son évolution
et les promesses non remplies » dans LAPOINTE, Paul-André, PELLETIER, Julien et François VAU-
DREUIL (sous la direction de) Regards croisés sur les mutations du travail, Université Laval, Réseau
ANACT et Gouvernement du Québec, 7-16, ISBN 978-2-7637-9120 —
• (R) MASCHINO, Dalil (2010) « Résumé d’une enquête sur l’innovation organisationnelle au Québec »
dans LAPOINTE, Paul-André, PELLETIER, Julien et François VAUDREUIL (sous la direction de) Re-
gards croisés sur les mutations du travail, Université Laval, Réseau ANACT et Gouvernement du Qué-
bec, 17-33, ISBN 978-2-7637-9120-3

Études de cas et exercices


✓ 13.1 Usine ABCD – Cas intégrateur
✓ 13.2 Ex. Cartes cognitives – Exercice synthèse

Séance 15 – EXAMEN FINAL – DATE 24-04

Accueil et soutien aux étudiantes/étudiants en situation de handicap

Une personne en situation de handicap doit informer, dès le début du trimestre, son ensei-
gnante/enseignant de ses besoins et de leur accommodement académique. Cette personne doit
d’abord faire valider l’accommodement académique par le Service d’accueil et de soutien aux étu-
diants en situation de handicap qui lui remettra une lettre à présenter à son enseignante/ensei-
gnant. Ce Service, situé au J-M870, est rejoint par téléphone (514-987-3148) et par courriel si-
tuation.handicap@uqam.ca

Page 18 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail

RÈGLE SUR LA JUSTIFICATION D’ABSENCE À UN EXAMEN OU


À QUELQUE AUTRE ACTIVITÉ D’ÉVALUATION OBLIGATOIRE DE L’APPRENTISSAGE

1. La présente directive veut respecter, par sa portée, l’obligation d’accommodement raison-


nable consentie à toute personne atteinte d’un handicap au sens élargi de la jurisprudence
en la matière, dont les «affections [graves] liées à l’état de santé», incapable d’honorer son
obligation de se soumettre à un examen ou à quelque autre activité d’évaluation de l’appren-
tissage susceptible d’être remplacée par un examen différé.

2. La présence d’une étudiante/d’un étudiant à un examen intratrimestriel ou final ou à quelque


autre activité d’évaluation de l’apprentissage, est généralement rendue obligatoire par le
mode d’évaluation d’un plan de cours. Ainsi, seul un motif sérieux peut justifier une absence,
qui donne droit à un examen différé écrit.

3. Ce motif sérieux, dont la preuve incombe à l’étudiante/étudiant, tient à la survenance soit,


d’une part, d’un événement grave, soudain, irrésistible ou imprévisible, de l’ordre d’une ma-
ladie subite ou d’un accident, soit, d’autre part, d’un autre événement grave qui s’apparente
à un cas de force majeure.

4. L’étudiante/étudiant doit alors prévenir avec diligence de son absence, avant la tenue de
l’examen, la personne chargée de cours ou la professeure/le professeur du cours, à l’adresse
de courriel ou au numéro de téléphone du plan de cours, selon les moyens de communication
alors raisonnablement disponibles et accessibles, dans les circonstances.

5. En cas d’incapacité de prévenir d’avance, dont la preuve lui appartient, l’étudiante/étudiant


doit, au premier moment possible subséquent, prévenir la personne chargée de cours ou la
professeure/le professeur du cours, du motif sérieux de cette absence et de la raison de son
incapacité de prévenir d’avance de son absence.

6. En cas de maladie ou de quelque autre cause de nature médicale, qui justifie l’intervention
d’un professionnel/d’une professionnelle de la santé, l’étudiante/étudiant doit produire, le plus
rapidement possible après la survenance de l’événement, un certificat médical. Le certificat
médical doit essentiellement attester de l’incapacité de l’étudiante/étudiant à répondre à l’exi-
gence de sa présence à l’examen.

7. Le certificat médical doit en plus répondre à certaines exigences de forme: (1) être rédigé sur
le formulaire officiel du CLSC, de la clinique, de l’hôpital, ou de quelque autre institution per-
tinente (2) sous la signature lisible du médecin traitant ou de l’infirmière traitante (3) complétée
de ses nom et prénom, en lettres moulées (4) portant son numéro de pratique émis par le
Collège des médecins du Québec ou par l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec
(5) la date de la visite (6) la date du traitement et (7) la date de la délivrance du certificat.

8. L’étudiante/étudiant qui produit tel certificat médical doit obligatoirement soumettre, avec ce
certificat, sa propre version dactylographiée personnelle et signée de tous les éléments du
certificat, sans égard à la calligraphie de l’auteur du certificat.

9. En cas de quelque autre cause d’absence, à moins de la survenance d’un événement dont la
notoriété rend l’existence incontestable, l’étudiante/étudiant doit produire un document officiel
qui atteste des causes de son absence.

Page 19 de 20
Plan de cours – Hiver 2019
ORH 1610 Fondements en organisation du travail
10. Le département ORH définit, au début de chaque trimestre, la date de ces examens différés
communs et uniques, de l’examen intratrimestriel et de l’examen final.

11. L’examen écrit différé sera acheminé par l’enseignant à sa commis, soit Joanne Renaud, soit
Lilianne Pomerleau au Département d’organisation et ressources humaines (R-3490), le plus
rapidement possible après la reconnaissance à l’étudiante/étudiant. L’enseignant est respon-
sable de transmettre les informations quant à la tenue de l’examen de reprise (date, heure,
local) à l’étudiant.

Le 17 décembre 2015

Page 20 de 20