Vous êtes sur la page 1sur 4

SMB L.

T ibn alhaitam
Liaison encastrement
transmettre 2017 / 2018

Chapitre 1 : la liaison encastrement


Une liaison encastrement est une liaison complète qui consiste à immobiliser deux (ou
plusieurs) pièces l’un par rapport à l’autre.
On distingue deux types de liaisons : démontable et indémontable.
 Démontable : démontage possible sans détérioration des pièces.
 Indémontable : démontage avec détérioration des pièces.

1) Liaison complète démontable :


1.1) par adhérence :
Les deux solides sont serrés fortement l’un contre l’autre, le plus souvent par des éléments
filetés.
1
a. Vis d’assemblage : .
3
La pièce 2 possède un trou taraudé recevant .
2
la partie fileté de la vis, l’autre pièce possède
un trou lisse.

b. Boulon : 1
3
Un boulon = Vis + Ecrou
2
Toutes les pièces à assembler possèdent un
trou lisse.
4

c. Goujon :
1
Il est composé d’une tige filetée aux 2
3
extrémités séparées par une partie lisse. Le
4
goujon 4 est implanté dans la pièce 5
possédant un trou taraudé, l’autre pièce 5

possède un trou lisse.

1|Page
3

d. Vis de pression :

L’effort de serrage nécessaire à la liaison fixe est exercé par l’extrémité 2


de la vis de pression.
1

e. Pincement :
Sous l'action de serrage, la pièce 2 se déforme.

f. Emmanchement conique :

L'assemblage est
obtenu à partir des
surfaces de contact
coniques. La liaison
nommée aussi liaison
par coincement.

1.2) par obstacle :


Lorsque l’adhérence ne suffit plus pour transmettre
l’effort, le plus souvent, on ajoute des obstacles.
Type A
a. Clavette :
Elle permet de lier deux pièces en rotation.

Parallèle Type B

Type C
Disque

2|Page
 Exemple :

b. Cannelures :

Les cannelures sont utilisées pour transmettre un


couple entre arbre et moyeu. Elles sont plus
performantes que les gopilles et les clavettes.

c. Goupille :

Permettent de lier 2 pièces en rotation


et en translation.
 Goupille cylindrique
 Goupille conique
 Goupille élastique
 Goupille cannelée.

d. Anneau élastique :

Les anneaux élastiques sont destinés à arrêter en translation une pièce cylindrique par
rapport à une autre.

Pour Alésage (circlips) Pour Arbre (circlips) A montage radiale

3|Page
2) Liaison complète indémontable :
Le démontage est impossible sans détérioration des pièces.

2.1) Soudage :
Il consiste à assembler 2 pièces de façon permanente en
assurant la continuité de la matière par fusion locale des pièces.
Par exemple soudage à l’arc.
Cordon de la soudure

2.2) rivetage :
La liaison entre deux pièces minces (tôles) est réalisée par déformation de l’extrémité d’un rivet.
Cette déformation est appelée « rivure ». Il existe les rivets massifs, rivet creux et rivet « pop ».

Tête Tige
Tête ronde Creux
fraisée forée « Pop »

Forme initiale :

Après écrasement:

2.3) Ajustement serré :

Le principe est de monter un arbre de diamètre (d2) supérieur au diamètre (d1) de l'alésage qui le
reçoit :
 Si la différence prévue entre les 2 diamètres reste suffisamment petite, le montage se
réalise à la presse. On parle d'emmanchement forcé (H7p6).

 Si la différence prévue entre les 2 diamètres est supérieure, le montage se réalise par
chauffage du contenant et/ou refroidissement du contenu. On parle de frettage (H7s6).

Principe: l'axe refroidi va voir son diamètre se réduire, alors que le la pièce contenant l'alésage
(chaud) va se dilater. Ainsi, le montage est possible. Lorsque les pièces reviennent à température
ambiante, l'axe retrouve son diamètre original, plus grand que celui de l'alésage.

Alors un Frettage consiste à modifier les dimensions des pièces avant leur assemblage, par
variation de leur température.

4|Page