Vous êtes sur la page 1sur 9

en interne :

- le journal d'entreprise : à condition qu'il ne soit pas uniquement un


outil de communication descendante (de la direction vers la base) ou une sorte de " pravda"
institutionnelle. Le journal d'entreprise doit valoriser les métiers de l'entreprise, les talents du
personnel et l'expertise de l'entreprise pour être efficace en termes de relations publiques;

- l'accueil des nouveaux agents : que ce soit par une journée qui leur est dédiée pour
présenter l'entreprise ou l'institution et/ou par une brochure qui leur est remise dès l'arrivée au
sein de l'entreprise;

- l'organisation d'événements pour le personnel (et sa famille) : fête du personnel, fête


de Noël, Saint-Nicolas pour les enfants du personnel mais aussi événements sportifs (tournois
en tous genre), culturels (exposition des talents artistiques du personnel), incentives, concours
avec enjeu...

SWOT
Forces, faiblesses, opportunités, menaces

Strengths, weaknesses, opportunities, threats

Produit, qualité, prix Produit, qualité, prix

Image, notoriété, emplacement Image, notoriété, emplacement

Distribution, force commerciale Distribution, force commerciale


FAIBLESSES
FORCES

Communication, marketing Communication, marketing

Gestion, organisation, partenariats Gestion, organisation, partenariats

Maîtrise technique Maîtrise technique

Moyens humains, compétences Moyens humains, compétences

Equipement, outillage Equipement, outillage


RTUNI

MENA
OPPO

CES
TES

Tendances générales au niveau de l'offre Tendances générales au niveau de l'offre


Tendances au niveau de la demande Tendances au niveau de la demande

Environnement technologique Environnement technologique

Environnement légal Environnement légal

Demande au niveau de la zone de chal. Demande au niveau de la zone de chalandise

Concurrence Concurrence

Fournisseurs Fournisseurs

Environnement local, économique Environnement local, économique

https://www.creerentreprise.fr/swot-exemple-modele-matrice/

locaux:

a croissance du marché, l’évolution des règlementations (leur assouplissement) peuvent être source
d’opportunités pour votre entreprise ou votre offre. L’émergence de marchés (la Chine, l’Internet…),
également ; l’accès à de nouveaux segments ; les fusions ou alliances stratégiques qui peuvent
affaiblir l’un de vos concurrents ; une demande de plus en plus exigeante (à laquelle vous répondez
déjà)*

Tendances et développements dans la société

Changements dans le comportement des consommateurs

Progrès technologiques

Produit de niche

Marchés au potentiel élévé (avec un grand pouvoir d'achat par exemple)

Nouvelles chaînes de distribution

menaces :

 L’arrivée d’un nouveau concurrent particulièrement


agressif, sur votre marché de prédilection ;
 De nouvelles règlementations impliquant une
augmentation des coûts de développement ;
 L’apparition d’une innovation majeure ou d’un nouveau
substitut de produit ou service innovant ;
 Une guerre accrue sur les prix ;
 Une conjoncture économique néfaste…
 Changements légaux au détriment de l’entreprise
 Actions en bourse ou sur les taux de change
 Entrée de nouveaux concurrents sur le marché
 Concurrents moins chers (pays en voie de développement)
 Chute du prix en raison d’un excès de production
 Activité économique faible

Forces :

 Coûts fixes bas


 Employés hautement qualifiés
 Stratégie de distribution alignée sur le cross-selling
 Méthode de marketing telle que le up-selling
 Bonne logistique
 Produits novateurs
 Savoir-faire technique
 Principe de loyauté envers les clients
 Produits de haute qualité
 Réactions flexibles quant aux changements du marché
 Hiérarchie plate et/ou processus de décision courts

Faiblesses :

 Grande dépendance face au fournisseur


 Petite base de clients
 Mauvais état des ventes
 Base de capitaux basse
 Prix élevés
 Système informatique dépassé
 Taux de rotation du personnel élevé
 Faible corporate identity
Veille reglementaire

Les Sources Propres Au Droit du travail tunisien :


Ces sources sont ; soit propres spontanées ; soit propres volontai
l’article 115 du code du travail (CT) : «La durée du congé ainsi fixée est augmentée à raison d'un
jour ouvrable par période entière, continue ou non, de cinq ans de services chez le même
employeur, sans que cette augmentation puisse porter à plus de dix-huit jours ouvrables la durée
considérée ou se cumuler avec l'augmentation résultant, soit des stipulations des conventions
collectives ou des contrats individuels de travail, soit des usages.
Les périodes pendant lesquelles l'exécution du contrat de travail a été suspendue sans que le
contrat ait été résilié, notamment pour cause de maladie, d'accidents de travail, de chômage, sont,
pour l'application des dispositions de l'alinéa précédent, assimilées à des périodes de travail
effectif. La durée des services, ouvrant droit au congé complémentaire d'ancienneté, est appréciée,
soit à l'expiration de la période de référence afférente au congé normal, soit à la date d'expiration
du contrat lorsque la résiliation de ce contrat ouvre droit à l'attribution d'une indemnité
compensatrice du congé.
Sous la réserve formulée au premier alinéa ci-dessus, les dispositions qui précèdent ne portent
pas atteinte, soit aux stipulations des conventions collectives ou des contrats individuels, soit aux
usages qui assurent des congés payés de plus longue durée. », ou l’article 114 bis du même code
(CT) : «Sont considérées comme un mois de travail effectif, pour la détermination de la durée du
congé annuel, les périodes équivalentes à vingt-six jours ouvrables. Sont assimilées à une période
de travail effectif les périodes de congé payés, la période de congé de maternité prévu à l'article
64 du présent code et les périodes pendant lesquelles l'exécution du contrat de travail est
suspendue pour cause d'accident de travail au cours d'une période ininterrompue ne dépassant
pas une année. »,
http://www.cours-de-droit.net/droit-du-travail-en-tunisie-c28762238 Souce droit des travail

Estimation du niveau de risque brut :

Le niveau de risque brut est le résultat de la combinaison de la fréquence d’exposition au


danger et de la gravité des préjudices encourus suite à cette exposition
Niveau de Risque Brut = ( 𝑵𝒇 , x 𝑰𝒈 )

 𝑵𝒇 : Niveau de la fréquence d’exposition à la situation dangereuse ou le niveau de


probabilité d’occurrence de l’accident
 𝑰𝒈 : Indice de gravité du préjudice encouru

Pour qu'un risque soit pris en compte, deux niveaux de risque sont évalués :

Le niveau de risque Brut : c’est le niveau de risque auquel une personne est exposée en
l’absence de toute mesure de maitrise.

Le niveau de risque résiduel : c’est le niveau de risque qui demeure après que les mesures en
Place ont été prises en compte.
Niveau de risque

Mesures de maîtrise
Niveau
de risque
Niveau
Brut
de risque
résiduel

Temps
Figure : Niveau de risque.
Questionnaire
D’identification des dangers
Liés à toutes les activités
Entreprise Maklada
Site Eljem
Chantier Industrie de tréfilage
Date 04/03/2019
Personne de contact Les travailleurs de Maklada et le responsable HSE
Interlocuteur
Question Réponse

1. Eclairage Oui Non Commentaires


Quelle sont les sources lumineuses au poste de travail ?
*Lumière naturelle
*Eclairage d’appoint
Le niveau d’éclairage est-il adapté au travail réalisé ?
Les salariés se plaignent-ils de fatigue visuelle ou de maux de tête ?
Les luminaires individuels et collectifs sont-ils régulièrement entretenus ?
Les zones de passage et les endroits dangereux sont-ils bien éclairés ?
2. Bruit Oui Non Commentaires
Les salariés se plaignent-ils du bruit ambiant ?
Faut-il parler fort pour se faire entendre ?
Est-ce que les machines bruyantes ont un dispositif d’insonorisation ?
Est-ce que les salariés ont un équipement de protection individuelle contre le
bruit ? Quelles sont les sources lumineuses au poste de
Le bruit empêche-t-il la prise d’informations (visuelles ou auditives) dont les travail ?
salariés ont besoin pour l’exécution de leur travail ?
Les locaux sont-ils correctement isolés contre le bruit ?  Lumière naturelle
L’intensité du bruit dans votre atelier est-elle inférieure à 85dB (A) ? Eclairage d’appoint

3. Rayonnement Oui Non Commentaire


Fournir des MP des protection adéquate
Si vous avez des sources de rayonnements dans vos ateliers, les postes de travail
mettant en œuvre ces sources, sont-ils isolés du reste de l’atelier ?

Les sources de rayonnements les plus courantes dans les ateliers sont : le bruit,
la lumière, la chaleur, les ultraviolets, les sources radioactives
4. Vibration Oui Non Commentaires
Les outils portatifs sont-ils équipés de poignées et de manches anti-vibratiles ?
Les salariés se plaignent-ils de douleurs aux articulations des mains, des
poignets ou de l’épaule ?
Est-ce toujours les mêmes personnes qui travaillent avec des outils ou machines
produisant des vibrations ?
5. Ambiance thermique Oui Non Commentaires
Les salariés sont-ils exposés régulièrement au chaud, au froid ou courants
d’airs ?
La température est-elle adaptée à la nature du travail ?
Existe-t-il des dispositifs protégeant les salariés contre les sources de chaleur ou
de froid ?
Le système de climatisation ou de chauffage est-il régulièrement entretenu ?
6. Ecran Oui Non Commentaires
Les salariés se plaignent-ils de fatigue visuelle, de troubles de la vue ?
Le mobilier est-il conçu pour un travail sur écran ?
Est-ce que qu’on peut éviter les reflets sur l’écran ?
Est-ce qu’on peut régler certains paramètres comme la couleur et le contraste ?
Le logiciel est-il facile d’utilisation et adapté au travail des salariés ?
7. Aération et assainissement de l’air Oui Non Commentaires
Existe-t-il une pollution particulière liée à l’exécution du travail ?
Est-ce que les salariés travaillent dans des espaces confinés ?
Existe-t-il des équipements de protection individuelle et des installations
assurant l’assainissement de l’air ?
Est-ce que les installations de ventilation sont régulièrement entretenues et les
filtres remplacés ?
8. Substances et préparations dangereuses Oui Non Commentaires
Existe-t-il dans l’entreprise un inventaire récent et complet de tous les produits
dangereux ?
L’utilisation des produits chimiques a-t-elle fait l’objet d’une étude de
prévention ?
Est-ce que ces produits sont livrés avec leur Fiche de données de Sécurité
(FDS) ?
Connaissez- vous l’étiquetage des produits chimiques ?
Quels sont les salariés exposés à ces produits dangereux ?
Les salariés sont-ils suffisamment formés et informés lorsqu‘ils utilisent les
produits dangereux ?
Les étiquettes présentes sur les produits dangereux sont-elles lisibles et
suffisamment explicites ?
Existe-t-il des précautions de stockage de ces produits ?
Les salariés disposent-ils de moyens de protection adaptés à l’utilisation des
produits dangereux ?
Existe-t-il une installation ou une procédure pour traiter et évacuer les déchets ?
Est-ce que l’exécution du travail génère elle-même des produits dangereux ?
Est-ce que les salariés respirent des vapeurs, des polluants ou des poussières ?
Si les produits que vous utilisez dégagent des vapeurs, des poussières ou des
fumées, avez-vous mis en place des extractions ?
Les salariés ont-ils des équipements de protection individuelle pour leur
protéger des produits dangereux ?
9. Incendies ou explosions Oui Non Commentaires
Les sources potentielles d’incendie ou d’explosion sont-elles identifiées ?
Existe-t-il un inventaire des matières et produits inflammables ?
Les matériaux combustibles sont-ils séparés des sources d’inflammation ?
Les moyens d’extinction sont-ils adaptés ?
Les moyens d’extinction sont-ils régulièrement vérifiés ?
Les salariés connaissent-ils les mesures à prendre et conduites à tenir en cas
d’incendie ?
Existe-t-il des consignes de sécurité affichées dans l’entreprise ?
Les locaux de travail sont-ils équipés pour la lutte contre l’incendie ?
Un plan d’évacuation est-il défini et testé ?
Avez-vous associé les pompiers à vos démarches ?

10. Chutes de personnes ou d’objets Oui Non Commentaires


Existe-t-il des endroits où le sol est inégal ou défectueux (petite marche,
aspérité, trou, …) ?
Existe-t-il des passages encombrés par l’entreposage d’objets divers ?
L’éclairage est-il suffisant dans les passages « dangereux » ?
Les salariés utilisent-ils régulièrement les escaliers dans leurs déplacements ?
Est-ce que les salariés doivent travailler en hauteur ?
Quels sont alors les équipements de protection mis à leur disposition ?
Existe-t-il des objets stockés en hauteur ?
Si oui, existe-t-il des protections pour éviter leurs chutes ?
11. Machines et outils Oui Non Commentaires
Les machines sont-elles conformes aux normes européennes de sécurité ?
Les machines sont-elles régulièrement entretenues et vérifiées ?
Quels sont les accidents possibles avec les machines et les outils ?
Est-ce que les salariés sont suffisamment formés à l’utilisation correcte du
matériel ?
Est-ce que les parties tranchantes et les mécanismes dangereux des machines
sont protégés ?
Les salariés ont-ils des équipements de protection individuelle ?
12. Electricité Oui Non Commentaires
Les installations électriques ont-elles été réalisées par un professionnel ?
Les câbles et fils électriques sont-ils en bon état ?
Les armoires électriques sont-elles fermées à clef ?
Est-ce que les installations électriques sont régulièrement vérifiées ?
Est-ce que les salariés interviennent sur les installations ?
Si oui, ont-ils reçu une formation particulière ?
13. Manutention mécanique, engins mobiles Ou de levage – Oui Non Commentaires
Circulation interne
La circulation des engins mobiles est-elle dangereuse pour les salariés
travaillant à proximité ?
Est-ce que le véhicule s’arrête automatiquement si le conducteur en perd le
contrôle ?
Est-ce que les engins de levage sont utilisés pour des charges plus lourdes que
celle utilisées ?
Les accessoires de levage sont-ils en mesure d’éviter une chute de la charge
transportée ?
Vérifiez-vous et révisez-vous vos appareils de manutention ?
Vos caristes ont-ils reçu une autorisation de conduite ?
Les allées piétonnes sont-elles différentes des allées de circulation des
véhicules ?
Les allées sont-elles dégagées ?
Les allées sont-elles matérialisées au sol ?
Vos entrées et vos sorties sont-elles matérialisées ?
Avez-vous un plan de circulation dans l’entreprise ? (Intérieur et extérieur des
locaux)
14. Manutention manuelle Oui Non Commentaires
Peut-on supprimer les opérations de manutention manuelle ou à défaut les
limiter ?
Quelles sont les charges soulevées par le personnel ?
Les charges sont-elles difficiles à manutentionner ?
Les manutentions sont-elles effectuées de façon répétitive et à cadence élevée ?
Les salariés adoptent-ils des postures appropriées ?
Existe-t-il des équipements facilitant la manutention manuelle ?
15. Circulations – Déplacements (Routiers) Oui Non Commentaires
Analysez-vous les accidents de circulation (travail trajet) ?
Avez-vous évalué votre risque d’accident sur la route ?
Coopérez-vous avec des collectivités locales pour améliorer la circulation
autour de votre entreprise ?
Organisez-vous les déplacements à l’extérieur de l’entreprise pour minimiser
les risques sur la route ?
16. Locaux de travail Oui Non Commentaires
Si les toitures de vos ateliers sont construites en matériaux fragiles, en
interdisez-vous l’accès à vos salariés ?
L’atelier a-t-il fait l’objet d’un traitement acoustique ?
Privilégiez-vous l’éclairage naturel dans les bureaux et dans les ateliers ?
Avez-vous un chauffage dans vos ateliers ?
L’atelier a-t-il fait l’objet d’une isolation thermique ?
17. Divers Oui Non Commentaires
Vos salariés sont-ils sensibilisés à l’hygiène et à la sécurité ?
Les opérateurs ont-ils été formés à la sécurité au poste de travail ?
La maîtrise assure-t-elle son rôle d’animateur de sécurité ?
Vos salariés portent-ils les équipements de protection individuelle adaptés ?
Les équipements de protection individuelle ont-ils fait l’objet d’étude
d’adéquation (prévention du risque, confort de l’utilisateur) ?
Avez-vous recours à des entreprises extérieures ?
Vous concertez-vous les entreprises extérieures venant faire des travaux dans
vos murs ?
Avez-vous rédigé avec ces entreprises un plan de prévention ?
Rédigez-vous ce plan quand vous êtes intervenant ?
Tableau : Questionnaire d’identification de dangers.