Vous êtes sur la page 1sur 1

 

Correction  de  la  fiche  biographique  :  VOLTAIRE,  philosophe  des  Lumières  

VOLTAIRE  (1694-­‐1778)  

 
Voltaire,   de   son   vrai   nom   François-­‐Marie   Arouet,   est   né   en   1694   et  
mort  en  1778.  
Il   est   à   la   fois   poète,   philosophe,   historien   et   auteur   de   théâtre.  
Menacé  à  cause  de  ses  critiques  de  l’Eglise  et  de  l’absolutisme  (il  est  
pour   une   monarchie   libérale   et   modérée),     il   a   été     emprisonné   à   2  
reprises  à  la  Bastille.  
•   1726-­‐1729  :   il   s’exile   en   Angleterre,   où   la   liberté   d’expression   est  
plus  grande  qu’en  France.  
•   1744-­‐1755  :   à   la   cour   des   princes  :   après   avoir   été   nommé  
historiographe   du   roi   Louis   XV,   il   accepte     l’invitation   du   roi   de   Prusse,  
Frédéric   II,   et   s’installe   pour   3   ans   à   Berlin.   Frédéric   II   favorise   le  
développement   des   sciences   et   des   arts   et   prend   l’avis   des  
philosophes  des  Lumières.  
En  1758,  il  se  retire  à  Ferney,  près  de  Genève,  en  Suisse  :  il  peut  alors  
La  vie  du  personnage  :  
écrire   librement,   il   s’investit   dans   de   nombreux   combats   contre  
-­‐  sa  date  de  naissance  et  de  décès  
l’injustice   et   l’intolérance   (affaire   Calas)   et   accueille   de   nombreux  
-­‐  les  lieux,  les  personnes    qu’il  a  fréquentés  
visiteurs.  
-­‐  ses  œuvres  principales  
 
Ses  œuvres  principales  sont  :  
•  1747  :  Zadig  :  c’est  un  conte  satirique,  qui  retrace  les  mésaventures  
d’un  jeune  homme,  victime  d’injustice,  qui  fait  l’expérience  du  monde,  
face   aux   dangers   et   à   l’injustice   de   ce   monde,   il   passe   par   tous   les  
sentiments  (désespoir,  souffrance).  
•  1749  :  Candide  :  ce  personnage  part  à  la  découverte  du  monde  ;  c’est  
un  conte  philosophique  dans  lequel  Voltaire  dénonce  l’esclavage.  
•   1763  :   Traité   sur   la   tolérance  :   écrit   pour   défendre   Jean   Calas,  
protestant  accusé  et  exécuté  pour  avoir  assassiné  son  fils  afin  d’éviter  
qu’il   ne   se   convertisse   au   christianisme.   Voltaire   invite   à   la   tolérance  
entre   les   religions   et   dénonce   le   fanatisme   religieux   et   les  
superstitions.  
 
•  1694-­‐1726  :  la  jeunesse  de  François-­‐Marie  Arouet,  dit  Voltaire  :  
Il  appartient  à  une  famille  fortunée  (son  père  est  notaire  et  conseiller  
Son  origine  sociale  et  sa  formation  :  
du   roi)  :   il   fait   ses   études   chez   les   jésuites,   puis   à   la   faculté   de   droit   de  
-­‐  milieu  familial  
Paris.  
-­‐  études  
Son   père   lui   trouve   une   place   dans   un   cabinet   d’avocats,   mais   il  
-­‐  influences  reçues  
préfère  écrire  et  fréquente  les  salons  littéraires  parisiens.  
 

Voltaire   est   un   philosophe   des   Lumières   et   un   écrivain   engagé  :   il  


Son  importance  historique  :   dénonce   la   guerre,   il   critique   le   roi   et   l’Eglise  :   il   veut   réformer   les  
-­‐  en  quoi  ce  personnage,  par  son   structures   sociales   et   judiciaires   de   son   époque  :   il   combat   l’injustice  
existence,  ses  idées,  son  action  a-­‐t-­‐il  eu   et   l’intolérance   religieuse,   il   défend   la   liberté   de   penser   et  
une  influence  sur  son  époque,  sur  celle  qui   d’expression.   Il   a   joué   un   rôle   important   auprès   des   monarques  
ont  suivi,  voire  jusqu’à  aujourd’hui  ?   éclairés,   qui   écoutaient   ses   avis.   Ses   écrits   ont   eu   une   grande  
influence  lors  de  la  Révolution  française  de  1789.