Vous êtes sur la page 1sur 28

Mini-Projet

Master TSE , Module : JAVA

Les méthodologie de gestion de projet T . I :


Classique Vs Agile
Fonctionnement de quelques Applications
Informatiques de Gestion
Plan
1 .Introduction
2 .Méthodologies de gestions de projets T.I
2.1 Méthodes classiques
2.2 Méthodes agiles
2.3 Méthodes Classiques VS Méthodes Agiles
3 .Fonctionnement de quelques applications informatique de
gestions de projets.
4. Conclusion
1.Introduction
2.Méthodologies de gestions de projets T.I
En général

1 Besoin

3 Conception

Maintenance
Pilotage et 5
Test et
4 réalisation validation
2 Analyse et de projet
faisabilité
2.1 Méthodes classiques
Ces méthodologies se caractérisent par un
attachement farouche à tout planifier, « tout doit
être prévisible », en tout début de projet. Un plan
de management du projet décrit comment et quand
le travail sera réalisé, les modalités de
planification, d’exécution, de suivi et de clôture du
projet. Il y a trois principales méthode classiques :
Méthode en cascade
Exigence ou Analyse
de besoin
Spécification
Le cycle en « cascade »
Conception de
se caractérise par des l'architecture
phases séquentielles, qui Conception détaillée

se succèdent après la Implémentation


validation des livrables
Tests((Validation)

• Les activités sont Installation

représentées dans des


processus séparés. • Livrables :
– À la fin de chaque étape, le livrable est
• Processus séquentiel vérifié et validé.
Méthode en en spirale
• Mise de l’accent sur
l’évaluation des risques.

• A chaque étape, après


avoir défini les objectifs et
les alternatives, celles-ci
sont évaluées par
différentes techniques
(prototypage, simulation,
...), l’étape est réalisée et la
suite est planifiée.
Méthode en V
Inconvénients:
Dans la méthodologie classique les risques sont détectés tardivement
puisqu’il faut attendre la fin du développement pour effectuer la phase
de test, Plus le projet avance, plus l’impact des risques augmente : il
sera toujours plus difficile et couteux de revenir en arrière lorsqu’on
découvre une anomalie tardivement.

La regidité de l'approche

Le problème de l'effet tunnel

Une mauvaise communications

La levée tardive de facteurs à risques

Un documentation exageré
2.2 Méthodes agiles
Une méthode agile est une
approche itérative et
incrémentale.

Le principe du développement
itératif consiste à découper le
projet en plusieurs étapes d’une
durée de quelques semaines
.Chaque itération menée en
parallèle: analyse, conception,
codage et test.
Quelques méthodes agiles :
➢ ASD (Adaptative Software Development): est une méthode de développement rapide
d'applications proposée par Jim Highsmith

➢ La méthode Scrum (1996) crée par Ken Schwaber et Jeff Sutherland

➢ La méthode Extreme Programming (1999) qu’on appelle aussi méthode XP

➢ RAD (Rapid Application Developpement ) crée par James Martin en 1991

➢ Kanban
Les méthodes Agiles les plus utilisées sont aujourd’hui :

Scrum
Kanban
Extrem Programming

Scrum
Scrum est la méthodologie Agile la plus utilisée parmi les méthodes agiles existantes
aujourd’hui. Scrum est une « Framework » de gestion de projet, qui est constituée de
rôles, de réunions et d’artefacts.

Backlog du produit
Backlog du sprint
2 à 4 Semaines
24 heures - Melée quotidiennement
Produit Partiel Potentiellement
utilisable
Avantages :
✓ La communication est de meilleure qualité.
✓La qualité est évaluée en continu.
✓La visibilité est meilleure.
✓L’équipe prend confiance.
✓Les coûts sont contrôlés.
✓Les risques sont détectés très tôt.
12 principales agilités

2. Accueillir positivement les


1. Satisfaire le client est la 3. Livrer fréquemment un logiciel
changements d'exigence à
priorité fonctionnel et opérationnel
chaque phase de dévéloppement

4. Les utilisateurs, les 5. Réaliser les projets avec


6. La méthode la plus simple et la
fonctionnels et les développeurs seulement des personnes
plus efficace
travaillent ensemble motivées

8. Les processus agiles 9. Une attention continue à


7. Un logiciel fonctionnel et
encouragent un rythme de l'excellence technique et à une
opérationnel est la principale
développement soutenable en bonne conception renforce
mesure d’avancement d'un projet
tout temps l’agilité

11. 12. À intervalles réguliers,


10. La simplicité – c’est-à-dire Les meilleures architectures, l'équipe réfléchit aux moyens de
l’art de minimiser la quantité de spécifications et conceptions devenir plus efficace, puis règle
travail inutile – est essentielle émergent d'équipes auto- et modifie son comportement en
organisées conséquence
Classique VS Agile
Documentation:
Produite en quantité importante Documentation: Réduite au strict nécessaire
Une équipe responsabilisée où l’initiative et la
communication sont privilégiées, soutenue par le chef de
Une équipe avec des ressources spécialisées, dirigées par un chef de projet projet

Un contrôle qualité précoce et permanent,


Contrôle qualité à la fin du cycle de développement. au niveau du produit et du processus.
Le client découvre le produit fini. Le client visualise les résultats tôt et fréquemment.

Suivi de l’avancement: Mesure de la conformité aux plan


Résistance changement, Processus lourds de gestion de changements acceptés. initiaux. Analyse des écarts.

Processus distinct, rigoureux, de gestion des risques

Mesure de succès: Respect des engagements initiaux en termes de coûts, de budget et de Accueil favorable au changement inéluctable, intégré
niveau de qualité Méthodes agiles dans le processus

Un seul indicateur d’avancement : le nombre de fonctionnalités implémentées


et le travail restant à faire. Gestion des risques intégrée dans le processus global

Mesure de succès: Satisfaction client par la livraison


de valeur ajoutée.
1. Projeqtor
• Projeqtor est un organisateur de
projet Open-Source. Son nom est issu
de “Quality based Project Organizer”.
• Adapté pour tous les types de projets,
cet outil de gestion saura
particulièrement satisfaire les
personnes ayant un projet
informatique.

• L’interface est collaborative et vous


pourrez gérer des plannings, des
ressources, les risques ou encore les
coûts.
2. Trello
• Trello est plus concentré sur la
gestion de tâches.
• Il permet en effet la création de
blocs et de tâches, l’assignation
à une personne, le suivi de
l’avancement des différentes to-
do, le rappel de la date de fin
d’un tâche etc.

• Il est idéal pour les freelances


qui travaillent avec des
partenaires ou pour offrir un
suivi de l’avancement de vos
travaux à vos clients.
3.Teamwork

• Gardez toutes les tâches


impliquant votre équipe en un
seul endroit avec l’outil de
gestion Teamwork.

• Collaborez et travaillez avec


votre équipe en temps réel
pour des résultats concrets.
4. SODEASOFT GNT PLANNING
• Sodeasoft GNT Planning propose
d’oublier l’époque du planning sur une
feuille Excel grâce à un logiciel très visuel
également. Son interface peut faire
penser aux logiciels de la suite Office
puisqu’il se compose d’un ruban et de
nombreux onglets pour aller d’un outil à
un autre. Sodeasoft GNT Planning permet
de créer des schémas pour montrer
l’évolution d’un projet : chaque tâche est
représentée par un rectangle d’une
certaine couleur et permet aussi de voir la
durée de celle-ci. Sur la partie gauche,
tout est représenté sous forme de liste
pour s’y retrouver plus rapidement.
Sodeasoft vise davantage le milieu
professionnel et il est disponible en
5. PlanZone

• PlanZone est un outil de gestion de projets


en ligne. Les fonctionnalités proposées sont
notamment la gestion des ressources, la
création de diagrammes de Gantt, le
partage des documents, l’utilisation d’une
messagerie collaborative, la mise à
disposition d’un calendrier des projets, de
feuilles de temps et de rapports.
• Une liste de tâches est présente dans la
partie gauche et la représentation sous
forme de chronologie est sur la droite.
3.Fonctionnement de quelques applications
informatique de gestions de projets
Les individus et leurs interactions
plus que les processus et les outils

Des logiciels opérationnels plus que


une documentation exhaustive

Agile La collaboration avec les clients plus


que la négociation contractuel

L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan


4.Conclusion
Merci
pour votre
Attention