Vous êtes sur la page 1sur 4

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROUN

************ ************
Paix - Travail - Patrie Peace - Work - Fatherland
************ ************
OFFICE DU BACCALAUREAT DU CAMEROUN OFFICE DU BACCALAUREAT DU CAMEROUN
************ ************
DIRECTION DIRECTORATE
************ ************
DIVISION DES EXAMENS DEPARTMENT OF EXAMINATIONS
************ ************
B.P. :13904 - YAOUNDE P.O. Box :13904 - YAOUNDE
Tél. : +237 222 30 55 66 / Télécopie : +237 222 30 55 67 Tel. : +237 222 30 55 66 / Fax : +237 222 30 55 67
Courriel : officebaccam@obc.cm/ Site web : www.obc.cm e-mail : officebaccam@obc.cm/ Web site : www.obc.cm

(1ère Page)
CORRIGE HARMONISE NATIONAL

BACCALAUREAT
EXAMEN : ______________________________________________ 2018
SESSION : _______________
REFRIGERATION
MATIERE : _____________________________________________ 02 H
DUREE : _________________
F5 - FROID ET CLIMATISATION
SERIE(S) / SPECIALITE(S) : ______________________________ 02
COEFFICIENT : ____________
N/D
NOTE ELIMINATOIRE: ______
REFERENCES ET SOLUTIONS BAREME COMMENTAIRES
PARTIE A : TECHNOLOGIE / 8 POINTS L’un ou l’autre puisqu’il existe deux
1- Donnons le principe de fonctionnement d’un compresseur à vis : types de compresseur à vis (birotors
Principe de fonctionnement d’un compresseur à vis birotor : le rotor mâle et monorotors)
possède un profil convexe formé en général de 4 filets en lobes tandis
1 pt
que le rotor femelle possède un profil concave formé de 6 alvéoles. La
compression du gaz est assurée par la rotation des deux rotors
renfermant un volume de gaz dans l’espace interlobaire.

1/4
REFERENCES ET SOLUTIONS BAREME COMMENTAIRES
A partir de la chambre d’aspiration, au fur et à mesure de la rotation des
rotors, le gaz est entrainé vers l’orifice de refoulement tandis que sa
pression augmente.
Principe de fonctionnement d’un compresseur à vis monorotor : la
compression et le transfert du fluide s’opèrent comme dans un
compresseur birotor, le rotor femelle étant remplacé par les deux
pignons. Une dent dans chaque rainure bouche complètement la section
de celle- ci et, par son déplacement dans la rainure, elle aspire le fluide
frigorigène. Le volume offert au fluide frigorigène est de plus en plus
réduit et il se trouve comprimé jusqu’au moment où il arrive à l’extrémité
de la rainure qui est mise en communication avec un orifice de
refoulement.
2 - Citons deux(02) facteurs dont dépend l’efficacité d’un échangeur thermique : Deux et deux seulement et non
Sa capacité (0,5 pt x 4) comme mentionné
Sa surface d’échange sur l’épreuve.
Le coefficient global de transmission
La température
L’état de propreté de l’échangeur
1 pt x 2= 2 pts
L’écrasement des tubes et ailettes
Modes d’échange (naturel ou forcé)
L’épaisseur du tube de l’échangeur
La nature du médium de refroidissement
3. L’espace mort d’un compresseur est : l’espace qui existe entre le fond du Evaluer le bon sens dans la
cylindre du compresseur et la tête du piston lorsque ce dernier est en fin de 1 pt réponse du candidat.
course.
Lorsque l’espace mort est grand, il y a réduction de la course du piston
conjointement le volume aspiré ; d’où le faible rendement.
0,5pt
Lorsque l’espace mort est petit, il y a augmentation du volume balayé
(volume balayé élevé) conjointement au rendement : risque de
fonctionnement à court terme du compresseur suite aux éventuels 0,5 pt
contacts entre le piston et la plaque à clapet.

2/4
REFERENCES ET SOLUTIONS BAREME COMMENTAIRES
4- nommer les roues des turbomachines ci-dessous représentées :
A- c’est une roue radiale 1 pt
B- c’est une roue axiale 1 pt
C- c’est une roue mixte 1 pt
PARTIE B : EXERCICES / 12 POINTS
EXERCICE 1 : STATIQUE DES FLUIDES 4 POINTS

1-1) calcul de la différence de niveau entre les espaces libres dans les deux
branches A et B (∆H)
P1= PA + ρe g he et P2 = PB + ρm g hm or P1= P2 d’où PA + ρe g he = PB + ρm ghm

PA=PB alors hm= ρe he/ ρm or Ve=S x he (he =Ve/S ) 0,5pt


AN: he = ve/s = 20/2 = 10 cm

hm= 1.10/13.6 = 0,735 cm

he - ∆H=hm 0,5 pt

∆H= 10 – 0,735 = 9,264 cm = 0,09264m


∆H= 0,09264m 1pt
1-2) Volume d’alcool nécessaire:
P1’= PA + ρe g he et P2’ = PB + ρal g hal or P1’= P2’ et PA = PB donc PA
+ ρe g he = PB + ρal g. hal Ainsi,ρehe = ρalhal
hal = ρe he / ρalor hal = Val /s d’où
Val = hal . s 1 pt

AN: hal = 1 x 10/0,8 = 12,5 cm ; 0,5 pt


Val = 12,5 x 2 = 25 cm3 = 25x10-6m3
Val =25 x 10-6m3 0,5 pt

3/4
REFERENCES ET SOLUTIONS BAREME COMMENTAIRES
EXERCICE 2 : DYNAMIQUE DES FLUIDES 8 POINTS
2. Calcul du nombre de Reynolds Valider si le résultat est compris
Re = ρ v d/µ AN: Re = 0,1245.103.0,15/10-3= 18675 0,5 pt entre 18600 et 18750
Re = 18675 0,5 pt
3. type d’écoulement et justifier la réponse
Cet écoulement est turbulent lisse 0,5 pt
Car 3000 ˂ Re ˂105 0,5 pt
4. Calcul du coefficient de perte de charge : Valider si le résultat des pertes
λ=0,316/ 0,25 Re= 0,316/(18675)0,25 = 0,027 de charge est compris entre
J= λ.L.V2 /2d 1 pt 0,0968J/Kg et 0,0984J/Kg ou
AN: J= 0,027x70(0,1245)2/2d = 0,09765 J/kg 96,8Pa et 98,4Pa ou
- Sous forme de perte de pression : J = 97,65Pa 1 pt
0,00968m et 0,00984m
- Sous forme de mètre de hauteur de fluide (eau) : J = 0,009765m 1 pt
5. Calcul de la Puissance nette :
Pnet= wth.qm = W 12.qm or qm = ρ.Qv
2
Pnet= qm [(P1 – P2)/ρ +( c 2-c21)/2 +g(z2 –z1) + J ]
Sachant que c1= c2= 0 : z1 =0 et P1 = P2= Patm = Pression atmosphérique.
Pnet= ρ.Qv(g.z2 + J) 1 pt
AN : Pnet=1000x0,0022(330+0,09765)=726,2149W
Pnet=726,2149W 1 pt

6) Calcul de la puissance absorbée par la pompe :


Sachant que η= 82%
Pabs=Pnet /η AN : Pabs=726,2149 /0,82 = 885,6278W 0,5 pt
Pabs=885,6278W 0,5 pt

Fait à Yaoundé, le _________________________


Le Président du jury d’harmonisation,

4/4

Vous aimerez peut-être aussi