Vous êtes sur la page 1sur 17

Intégration de l’énergie éolienne au réseau électrique

B. Francois

Séminaire “Le développement des Energies éoliennes en Tunisie”


Association des Spécialistes Electriciens de Tunisie
19 novembre 2009
Laboratoire d'Electrotechnique et d'Electronique de Puissance de Lille (L2EP)

Ecole Centrale de Lille

bruno.francois@ec-lille.fr
1 http://l2ep.univ-lille1.fr/

Plan

1) Raccordement
Technologies d’éoliennes
Prescriptions (tension, flicker, protection)

2) Fonctionnement du systeme
sensibilité au défaut de tension
besoin en réserve
participation aux services systeme

3) Prospectives de recherche et
Solutions futures

2
Introduction

Le Système électrique = adéquation offre de production avec une demande


de consommation à travers un réseau.

La demande est variable , même si elle est prévisible, il reste un aspect


stochastique.
Pour faire face à l’aléa de la demande, les moyens de production doivent
être contrôlables : maitrise de l énergie injectée, fourniture de programme
de production, modulations rapides à la hausse ou à la baisse, …

La production éolienne est variable, peu flexible (arrêt/démarrage) et fournit


des programmes de production incertain.
La production éolienne n’est pas programmable et représente un aléa
supplémentaire dans le système.

Quels sont les problèmes ?

_ Le raccordement au réseau (capacité d’accueil, qualité de tension, …)

_ Le fonctionnement du système électrique électrique ( tenue aux défauts,


participation aux services système, réserve, …)

_ Les marchés de l’électricité (insertion de la production d’énergies


renouvelables dans la planification, marché J-1, ajustement, …)

Quelles sont les solutions pour une intégration à grande échelle ?

Les réponses changent


selon la technologie d’éolienne…

4
Le raccordement
La technologie évolue pour augmenter le productible
-> Sur un territoire donné, le nombre de site exposé à des vents réguliers est
limité
-> Objectifs nouveaux : Meilleure exploitation des ressources éoliennes
-> La puissance crête des éoliennes augmente continuellement

8
(Source : Alstom Power [MOL 04] )
La technologie suit les exigences des opérateurs de réseau
-> prendre en compte les exigences techniques
5 -> loi, décrets d’application, appel d’offre, …

Coup de projecteur sur les différentes technologies

Classement général
Puissance crête

Eoliennes à vitesse fixe


Eoliennes à vitesse variable
Machine asynchrone à cage
Machine synchrone à rotor bobiné
Electronique
Machine synchrone à aimant permanent
de puissance
Machine à double alimentation

6
Technologie :Eolienne à vitesse fixe
Principe de base

R
v Vitesse rapide E
(1500tr/min) AC 50 H z S
E
A
Ωt U
β X


m u l ti p l ic at e u r
C o m p e n sa ti o n d e l a
G e n e r at e u r a sy n c h r on e
p u is sa n c e r é ac t iv e
Vitesse lente

Technologie : Eolienne à vitesse variable


Principe de base
⇒ Maximum power tracking
Power Puissance maximale

P3 C
Benefice
P2 B
P1
v2
A Vitesse du
vent
v1 Ωmec
Puissance électrique (kW)
Ω1 Ω2
1600
Mesure
1400 Simulation La vitesse du générateur doit être
1200 adaptée
1000

800

600

400

200

-200
Mais, ce domaine de fonctionnement est limité
aux faibles vitesses et faibles puissances
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 2000
Vitesse mécanique (tr/mn)
8
Technologie : Eolienne à vitesse variable
Avantage
⇒ Maximum power tracking
⇒ Reduction du bruit (lors des fonctionnement à faible puissance)
⇒ Reduction des efforts mécaniques
⇒ Un peu moins de variations de puissance (stockage mecanique dans
la turbine, stockage électrique dans le bus continu)
⇒ Une plus grande flexibilité par l’électronique de puissance,
augmentation de la contrôlabilité ( contrôle possible en puissance
active, reactive, en tension, …)

Technologie : Eolienne à vitesse variable


Vitesse rapide R
v (1500tr/min) E
AC 50 Hz S
Τa E
A
Gen erateur asy nch ro ne
Ωt U
β Τg X

Ω Electronique de puissance
m ultiplicateur AC i machine i grid AC Rt L t
u
Vitesse lente
DC C DC
F réqu en ce v ariab le

Générateur synchrone à rotor bobiné


Générateur synchrone à aimant permanent
AC 5 0 H z
R
E
S
v
G enera teu r sy nch ro ne E
Τa A
U
Electronique de puissance X
Ωt
β AC im achine i grid AC R t Lt
u

DC
C DC
Fr équ ence va riable

Vitesse lente
10 [FRA 05]
Technologie : Eolienne à vitesse variable

Bagues

Circuit
rotorique
v Génératrice asynchrone à double alimentation

RESEAUX
C a er AC 5 0 H z

Ω tu r bin e
β Cg B ag ue s

Ω m ec
m ult ip licat eur i m _mac i m -res
D .F .I.G . AC AC R t L t it 1
u it 2

Fr éq u en ce var iab le DC C DC

Avantages additionnels :
- l’électronique de puissance est dimensionnée à 30% de la puissance totale
- Intérêt économique
11

Caractéristique Puissance/ vitesse d’une éolienne


à base de génératrice asynchrone à double alimentation

Puissance électrique (kW)


1600
Mesure Puissance constante
1400 Simulation

1200

1000
Vitesse constante
800

600

400

200 MPPT
0
Démarrage
-200
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 2000

12 Vitesse mécanique (tr/mn)


Relevés dynamiques

13

Evolutions des technologies


[2008 IEEE Workshop on Wind power Integration]

14
Raccordement : Prescriptions
Résolution des problèmes locaux de connexion, tels que :
_ Capacité d’accueil (transit)
Vérifier si on est capable d’évacuer vers la puissance produite vers les
consommateurs
Dimensionnement des équipements (transformateurs, postes, lignes)

_ Transmission des signaux tarifaires et de télé contrôle, les protections

_ Plan de tension

_ Qualité de la tension (flicker, harmonique)

_ Plan de protection

Règles de raccordement définies dans des référentiels techniques

15

Raccordement : Plan de tension

Augmentation de la valeur efficace de la tension


1300 MVA,70 kV

HV transformer
15 kV / 70 kV, 20 MVA
Bus C RMS voltage (%)
1
Line Line With W.G.
2km 150alu 2km 240 alu
Bus D Bus E
0.9
Without W.G.
Load L
1 MVA, 0.8
cosϕ =0.9 ac Line
“ dc 3km 240 alu
dc
ac Location (m)
L Load 200 400 600 800
DFIG 1000
1.5 MVA 2 MVA, cosϕ =0.85
[ES 99] [ELA 03-2]

Exemple du standard français :


Variation de la tension : 5 % durant 0.5 s.
Variation maximale de la puissance : 4 MW/min

16
Raccordement : Exemple du plan de tension

Solutions to correct slow variations of the rms voltage :

-Direct connexion to a tap transformer, high investment in the architecture

- SVC for dynamic voltage stabilization


Exemple : Dunsmuir (Vancouver island), rating
135 Mvar inductive and 165 Mvar capacitive at 132 kV

Thyristor-Switched Reactors (TSR)


Thyristor-Switched Capacitor (TSC)

Le cout de chaque solution doit être étudié


17

Raccordement : Flicker

Variation rapide de la tension

Dépend de la technologie de l’éolienne

Eolienne à vitesse fixe

Τa
Induction Generator
Ωt
β Τg
Transfert direct des variations de

Gearbox
puissance aérodynamique sur le
AC fixed Frequency
réseau

dΩ
J = celectromecanique − c pertes − caerodynamique
dt
18
Raccordement : Exemple du flicker

Eoliennes à vitesse variable


v

Τa AC 50 Hz G
R
Pas de transfert si
β
Ωt
Τg
Induction Generator I
D
- Variation du bus continu

- contrôle de la puissance
Gearbox Stator side
inverter
i machine i grid Grid side
u inverter
Rt Lt
moyenne (≠MPPT),
AC Variable Frequency
C orientation des pales et
contrôle de la machine

v
Doubly Fed G
Τa
Pas de transfert si
Induction Generator AC 50 Hz R
I
Ωt D
β Τg
Slip
Ring - Régulation de la tension
R

Gearbox
Ω - Fonctionnement du
i machine i grid Line side
Rotor side
inverter u inverter
Rt Lt
convertisseur réseau en
AC Variable Frequency
C
D statcom

Le systeme de contrôle a une grande influence sur


les variations rapides de tension!
19

Raccordement : Flicker

Solutions
Stockage pour compenser les transitoires de puissance : Battery
Wind
generator
- Batteries (vieillissement)
- Volant d’inertie

Grid
Flywheel Wind
unit generator

AC DC
u
Induction
machine

DC AC
C

Deux avantages :
- Contrôle rapide de la tension
- Regulation de la loi statique : Frequence/Puissance
20
Raccordement : Plan de protection
- Les réseaux de distribution sont concus pour un transfert de la puissance
électrique du réseau de transport vers les charges

- Influence en terme de qualité de protection et de sécurité

- Un impact important : Augmentation du courant de court circuit


- Exemple :
Le courant lors d’un défaut est fourni à la fois par le réseaux de transport et
l’éolienne.
Si le courant venant du réseau de transport diminue, la protection ne déclenchera
pas et le défaut ne sera pas détecté et persistera car toujours alimenté par
l’éolienne !
Wind generator
G

Line 1
Fault point
Distribution Line 2
Substation
21 Over current

Plan de protection
Systemes de protection particuliers: Negative phase relay, Ground over-voltage relay

Solutions externes : Selfs qui saturent pour réduire le courant de défaut

G Wind generator

Line 1
Fault point
Distribution Line 2
Substation
Over current

Remarques
Avec les éoliennes à vitesse variable et donc des convertisseurs electroniques de
puissance, l’impact est réduit car la commande contrôle les courants générés et donc
les limitent à leur valur maximale !
22
Fonctionnement du système
Le taux de pénétration de l’éolien semble limité à 20%
Genérateur passif

Pour faire face à la variabilité, 2 objectifs:


_ Utiliser les éoliennes pour augmenter des possibilités de gestion du
réseau électrique
_ Les faire participer aux services système

Techniquement :
_ Le comportement sur défauts
_ Les besoins additionnels en réserve
_ La participation aux services systèmes
Réglage de la tension
Réglage de la fréquence

23

Comportement sur défaut de tension


Si l’éolien représente une petite part de production, pas de problème, les éoliennes
peuvent se déconnecter en cas de défauts provenant du réseau (sur la tension)

Ce n’est plus possible en Europe car cela entrainerait une perte instantanée de
production supérieure (à l’incident dimensionnant la réserve primaire : 3 000 MW)

Depuis 2000,
_ Tenue aux défauts à travers la mise en place de gabarit de tenue aux creux de tension
_ Définition de plages de fréquences admissibles

24
Comportement sur défaut de tension
Grace à l’électronique de puissance et au contrôle des puissances actives et réactives
pendant le défaut, les technologies éoliennes permettent de tenir ces défauts

Exemple : Amélioration de la stabilité des courants générés par une éolienne à base de
MADA par contrôle du flux statorique

(a) Synchronous approach (b) Asynchronous approach


Timing evolution of the stator flux [ELA 05]
25

Comportement sur défaut de tension


External solutions
Dynamic Voltage Restorer
4

x 10
2

1.5

Injected
1

0.5

Voltages
0

-0.5

-1

Voltage Supply Voltage


-1.5

-2
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600

Grid Wind generator


4
2 x 10 x 104
2 4
2 x 10

1.5 1.5
1.5

1
11

0.5 0.5
0.5

VSI
00

-0.5 -0.5
-0.5

-1 -1-1

-1.5 -1.5
-1.5

-2 -2-20
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 0 200
200 400
400 600
600 800
800 1000 1200
1000 1200 1400
1400 1600
1600

energy
storage

26 [AWA 04]
Besoin en réserve
Les réserves en puissance sont constituées pour faire face aux aléas dans le réseau,
leur niveau dépend de l’horizon temporel des aléas
L’aléa de la production éolienne impacte tous les horizons temporels. Le calcul des
marges doit prendre en compte la variabilité de l’éolien
Perte d’un groupe,
variations rapide
erreur de prévision de la charge

hydraulique, turbine a gaz,


27 groupe diesel

Participation aux services systeme


Moyens de réglage mis à la disposition du gestionnaire de réseau par les producteurs
pour le réglage de la tension et de la fréquence.
Réglage automatique réalisé par des groupes de production permettant des variations
contrôlées très rapides de leur puissance active (réglage de la fréquence) ou réactive
(réglage de la tension).
Le comportement en fréquence
Si on remplace les groupes conventionnels (participant au réglage de la
fréquence) par des éoliennes ne participant, alors il y a dégradation sur
l’écart et le transitoire

28
Participation aux services systeme
Le réglage de tension
Les normes européennes « grid codes » imposent aux eoliennes de régler la
tension ou la puissance réactive échangée.

Exemple : Espagne
+- 30% de la puissance apparente produite pour les fermes > 30MW
raccordées au réseau de transport (>220 kV)

29

Prospectives de recherche et
Solutions pour intégrer l’éolien dans le système
Système de prévision et de conduite

Nouvelles sources de flexibilité

Nouvelles architectures de réseau dédiées

30
Solutions pour intégrer l’éolien dans le système
Système de prévision et de conduite

Prévision de la production éolienne


• Quelques heures, erreur de 3 à 5% de la puissance installée
• J-1, erreur de 5% de la puissance installée
• >4J, erreur > 7,5% de la puissance installée

Intérêt, recalculer les marges de la réserve

Systèmes de conduite centralisée


• Pour gérer l’impact de l’éolien, il faut le mesurer et le controler
• exemple : Espagne, les « Despatcho delagado »
• exemple : Allemagne, petites fermes raccordées en distribution,
quelques mesures + estimation (ISET)
• exemple : France, IPES (2009-2010),
système d’observation (mesures+predictions) et de contrôle à la baisse (effacement)

31

Solutions pour intégrer l’éolien dans le système


Nouvelles sources de flexibilité

Couplage avec d’autres moyens de production


rechercher des complémentarités au travers des marchés (économique)

Stockage

Modification des éoliennes en générateur actif participant aux services système


(statisme de réglage puissance/fréquence et réactif/tension)

32
Solutions pour intégrer l’éolien dans le système
Nouvelles architectures de réseau
Micro réseau en grappe
Réseau continu urbain (éco quartier)
Réseau continu haute tension offshore

33

Merci pour votre attention !

34 Site de Sidi Daoud (Tunisie)