Vous êtes sur la page 1sur 4

Afin d’établir le Budget Prévisionnel de Trésorerie et de prévoir les ajustements nécessaires pour les trois premiers mois

de l’année 2015, le chef de l’entreprise « Parallèle » vous remet les informations suivantes :
I- Extrait d’information de l’exercice 2014 à partir de l’ETIC
Annexe 1 :
Pour l’exercice 2014(A partir du bilan au 31 /12/2014)
Capitaux propres 1 500 000 dh
Ratio de la dette de LT: ((dettes de financement/capitaux propres)*100) 70% dont emprunt bancaire
Actif immobilisé 1 600 000 dh dont prêts immobilisés
Besoins en Fonds de Roulement(BFR) 1 800 000 dh

Annexe 2 :
Informations complémentaire concernant l’exercice 2014 Mois d’encaissement ou de
décaissement
1-Prêts immobilisés 2014 Représente 15% de l’actif immobilisé Janvier, Février ; Mars et Avril 2015
dans la même proportion.
Emprunt bancaire 2014 Voir annexe 3 Voir tableau d’amortissement de
l’emprunt (annexe 3)
2-Créances clients 2014 Représente 60 % du BFR 50% en janvier et50% en Février 2015
3-Autres créances 2014 Représente 10% du BFR A répartir sur :
*Janvier 2015 :(1 /3)
*Février 2015 : 60% du reste
*Mars 2015 : règlement pour solde
4-Dettes fournisseurs 2014 Représente 50% du total des créances. (en *50% en Janvier 2015
dehors des prêts) *Le reste est à répartir
proportionnellement entre Février et
Mars 2015
5-Dettes fiscales 2014 - la TVA due au titre du mois de décembre *TVA : 20 Janvier 2015
2014 : 110 000DH *le reliquat de l’IS : fin Mars 2015
- solde (acomptes provisionnels déduits) de
l'impôt sur les sociétés de l'exercice clos le 30
Décembre 2014 : 65 000 dh.
6-Dettes sociales 2014 -les cotisations sociales du mois de Décembre Janvier 2015
2014 : 27 500 DH

Annexe 3. Extrait du plan d'amortissement de l'emprunt pour 2015:


Echéance Capital dû au début de la Intérêts TTC Amortissement trimestrialités Capital dû en fin de
période du capital période
31/3/2015 555 550 29 247 31 333 60 580 494 970
30/6/2015 494 970 28 350 32 230 60 580 434 390
30/9/2015 434 390 27 415 33 165 60 580 3730910
II s'agit d'un emprunt remboursable par trimestrialités constantes fin de période dont TVA sur intérêt de 10%

Annexe 4 : Résultat fiscal l’exercice 2014

IS exercice 2014 : 215 000 dh.

II- Informations concernant l’exercice 2015


l. Chiffre d'affaire trimestriel prévisionnel: 2 550 000 dh HT réparti selon les coefficients saisonniers suivants
Janvier 2015 1
Février 2015 0,9
Mars 2015 1,1
(Toutes les ventes sont passibles de la TVA au taux normal).
2. Habitudes de paiement de la clientèle: 50 % règlent au comptant; 50 % règlent à 30 jours fin de mois.
3. Prévisions d'achats trimestriels : 1 950 000 dh HT à répartir selon les mêmes coefficients saisonniers des ventes
(Tous les achats sont passibles de la TVA au taux normal).
4. Prévisions de " charges diverses" (autres qu'intérêts d'emprunts et amortissements) : 80 000 dh TTC (dont
10 000 dh de TVA déductible) par mois.
5- Charges de personnel de 65 000 dh et Charges sociales de 20 000 dh par mois.
6. Règlement des charges:
- Achats: 40 % au comptant et 60 % à 30 jours fin de mois (conditions appliquées à partir de janvier 2015)
1
- " Charges diverses" : on les supposera toutes réglées au comptant.
-Charges de personnel : le même mois par virement bancaire.
-Charges sociales du mois sont réglées le 20 du mois suivant.
7- La TVA à décaisser d’un mois est réglée à l'administration fiscale le 20 du mois suivant (régime débit pour la
TVA).
8- Investissement : il est prévu l’achat d’une camionnette 340 000 HT en janvier (TVA taux normal) à payer comme
suit 60% par emprunt bancaire à contracter le même mois le reste dans une année.

TAF :
1-Compléter les tableaux

Calcul préliminaires de certaines valeurs :

Eléments de 2014 Valeurs Calcul


Dettes de financement
Prêts immobilisés
Créances sur les clients
Autres créances
Dettes fournisseurs

Budget des Ventes Janvier Février Mars


HT
TVA
TTC

Budget des Achats Janvier Février Mars


HT
TVA
TTC

Charges diverses Janvier Février Mars


HT
TVA
TTC
*HT=80 000-10 000

Janvier Février Mars


Charges de personnel
Charges sociales

Investissements Janvier Février Mars


HT - -
TVA 20% - -
TTC - -

Emprunt Janvier Février Mars


Remboursement emprunt
Nouvel emprunt
*Plan d’amortissement de l’emprunt
**(408 000*0,60) contracté en janvier pour payer l’investissement (information 8 page 2)
2
Intérêts Janvier Février Mars
HT
TVA 10%
TTC
*(HT=TTC/1.10)29 247/1.10=16 588,18 (plan d’amortissement de l’emprunt)

Budget de la TVA Janvier Février Mars


TVA facturée
TVA déductible sur Achats
TVA déductible sur intérêt
TVA déductible sur charges diverses
TVA déductible sur immobilisations
Crédit de TVA du mois précédent
Solde TVA à payer
Solde crédit de TVA

Budget des Encaissements


Eléments Janvier Février Mars
Exercice 2014 Prêts immobilisés
Clients
Autres créances
Exercice 2015 Ventes Janvier
Ventes Février
Ventes Mars
Emprunt
Total

Budget des Décaissements


Eléments
Exercices 2014 Fournisseurs
TVA
Reliquat IS
Dettes sociales

Exercice 2015 Achats Janvier


Achats Février
Achats Mars
Charges diverses
Emprunt
Intérêts des emprunts
TVA à payer
Charges de personnel
Charges sociales
Investissement
IS(1er acompte)
Total

Budget de Trésorerie

ELEMENTS Janvier Février Mars


Trésorerie initiale
Total encaissements

3
Total décaissements 1 154 300 1 071 300 1 266 230
Solde final

2- Commenter les résultats obtenus

Pour le premier trimestre la trésorerie est déficitaire. Ce déficit peut être expliqué par :

-le décalage entre les encaissements et les décaissements de l’exercice 2015

-le déficit de la trésorerie de l’exercice précédent 2014

3- l’entreprise compte résorber le déficit de trésorerie en recourant à l’escompte pour moitié et au découvert pour
l’autre moitié. Quelles sont les lignes maximales d’escompte et de découverts que l’entreprise doit négocier pour ce
premier trimestre ? Justifier

L’entreprise doit négocier sur la base du déficit de la trésorerie le plus élevé qui est de (- 589500).

Ce déficit est à financer de moitié par l’escompte (589 500/2) et de moitié (589500/2) par le découvert.

4- Supposons que l’entreprise décide de n’utiliser que l’escompte pour couvrir ses besoins de trésorerie présenter le
nouveau budget de trésorerie ajusté pour ce premier trimestre. Le coût réel de l’escompte est de 12% l’an.
(L’escompte d’un mois est remboursable le mois suivant.

Budget Ajusté
Eléments Janvier Février Mars
Trésorerie initiale
Encaissements
Effets escomptés du mois précédent
Total décaissements
Trésorerie avant ajustement du mois
Effets à escompter au cours du mois
Agios
Trésorerie finale

5- Sur la base des informations disponibles présenter quelques préconisations pour minimiser le besoin de
trésorerie.

6- Présenter le solde des comptes clients et fournisseurs au 31/03/2015

le solde des comptes clients et fournisseurs au 31/03/2015

Clients
Fournisseurs