Vous êtes sur la page 1sur 2

La comparaison et la métaphore

La comparaison et la métaphore sont deux figures de style qui permettent


de comparer deux éléments (des êtres ou des choses) pour faire
apparaître des ressemblances entre eux. Elles permettent de créer
des images qui font jouer l'imagination du lecteur. Elles comportent toujours :
- un élément qui est comparé : on l'appelle le comparé.
Exemple : la maigreur de l'homme

- un autre élément auquel on le compare : on l'appelle le comparant.


Exemple : le clou

On différencie la métaphore et la comparaison par leur construction


grammaticale. Dans une comparaison, le comparé et le comparant sont reliés
entre eux par un outil de comparaison : comme, tel, ainsi , semblable à,
pareil à, ressembler etc.

Comparé Outil de comparaison Comparant


maigre comme un clou
pâle comme un linge
rouge comme une pivoine
avoir le cœur dur comme une pierre

Dans une métaphore, on n'utilise aucun outil de comparaison. Le comparé


et le comparant sont reliés directement l'un à l'autre.

Exemple :
La mer était lisse comme de l'huile. → comparaison (« comme » est un mot-
outil)

Exemple :
La mer était d'huile. → métaphore (Il n'y a pas de mot-outil)

Dans ce cas, le comparé est « la mer » tandis que le comparant est « l'huile ».

Exemples :
Ses cheveux, blonds comme de l'or, flottent au vent. → comparaison («
comme » est un mot-outil)
Ses cheveux d'or flottent au vent. → métaphore (Il n'y a pas de mot-outil)

Dans ce cas, le comparé est « les cheveux » tandis que le comparant est
« l'or ».

http://www.studyrama.com/IMG/pdf/maquette_de_fiche_de_revisions_du_bac_texte_descriptif.pd
f