Vous êtes sur la page 1sur 2

L’optimisation du besoin en fonds de roulement : cas de paiement

1/définition des mots clés de sujet


« La notion de FRN peut être définie grâce à deux formulations équivalentes qui traduisent respectivement une
approche « par le haut du bilan » (1) et une approche « par le bas du bilan » (2).
La première approche « Le FRN correspond au montant des capitaux permanents qui permettent de financer les actifs
circulants, après financement de l'ensemble des immobilisations »
Et la deuxième approche « le FRN correspond à l'excédent des actifs circulants (ceux qui sont les plus liquides, c'est à
dire transformables en monnaie à moins d'un an) sur les dettes à court terme (celles qui sont les plus exigibles, c'est-
à-dire celles qui devront être remboursées à moins d'un an) » *1
« Dans le cadre de son activité courante, une entreprise effectue des opérations répétitives dont le renouvellement
définit son « cycle d'exploitation »
« les opérations d'exploitation entraînent la formation de besoins de financement, mais Elles permettent aussi la
constitution de moyens de financement. La confrontation globale de ces besoins et de ces moyens de financement
permet de dégager un « besoin de financement induit par le cycle d'exploitation » ou « besoin en fonds de roulement
» (BFR) »
Les besoins de financement entraînés par le cycle d'exploitation, ou « emplois cycliques », correspondent aux avances de
fonds que l'entreprise est contrainte d'effectuer pour constituer ses stocks et pour accorder des délais de paiement à ses
partenaires débiteurs » *2
Donc « le BFR est défini à partir de la comparaison entre « emplois cycliques » et « ressources cycliques ». Une analyse
plus fine peut conduire à rechercher une identification rigoureuse des éléments strictement liés à l'exploitation et de
ceux qui sont rattachés à l'exploitation de façon moins étroite » *3
Également « BFR sont liées à l'activité courante et notamment à l'activité
D’exploitation, celles de la « trésorerie » sont liées aux opérations financières à court terme réalisées par l'entreprise » *4

*1- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, page 117,122
*2 - Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 131 et 132
*3- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 132
*4- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 134
*1- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, page 117,122
*2 - Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 131 et 132
*3- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 132
*4- Elie Cohen, GESTION FINANCIERE DE L'ENTREPRISE ET DÉVELOPPEMENT FINANCIER, Canada, 1991, pages 134