Vous êtes sur la page 1sur 7

Atelier de mécanique de sol I

Analyse granulométrique par


sedimentometrie

Labidi Helmi
Chebbi Haroun
1 But de l'essai :

L'analyse granulométrique par sédimentométrie sert pour déterminer la


distribution en poids des particules d'un sol dont la plus grande dimension est
égale à 80 microns. Pour un sol intermédiaire elle complète, donc, l'analyse
granulométrique par tamisage, et permet de retrouver la courbe granulométrique
complète

2 Principe de l'essai :

La sédimentométrie consiste à mesurer la densité d'une suspension (particules


solides immergées dans l'eau) en fonction de la vitesse de sédimentation (ou
décantation) des particules.

Le principe de la sédimentometrie est basé sur la loi de Stockes qui exprime, à


partir de l'équilibre, la relation entre la vitesse de décantation (supposée constante)
et le diamètre d'une particule supposée sphérique, cette loi s'écrit :

v : désigne la vitesse de chute de la particule; (exprimée en cm/s)

Ps et Pw : désignent respectivement les masses volumiques des particules solides et du


liquide (l'eau); exprimées en g/cm3

D : le diamètre de la particule; exprimé en cm

'lJ : la viscosité du liquide ; exprimée en poise

g : : l'accélération de la pesanteur ; exprimée en cm/ s2.

3 Appareillage :

- Le densimètre : c'est un appareil qui permet de mesurer la densité d'une


suspension constituée de particules immergées dans l'eau; il est constitué d'une
tige graduée ( du haut vers le bas entre les lectures 0,995 et 1,030 ou 1,050
selon le modèle) qui est terminée par une pointe en forme de torpille (figure
4.3.2). Le densimètre permet de mesurer la densité de la solution située entre
son centre de poussée (gravité) G et le niveau supérieur de la solution où est

2
plongé le densimètre. Le centre G est localisé approximativement vers le milieu
du bulbe du densimètre.

- Des éprouvettes graduées de contenance égale à deux litres.

- Une solution à 5% d'hexamétaphosphate de sodium appelée défloculant;

- un agitateur mécanique à grande vitesse de rotation (10000 tr/mn);

- un thermomètre;

- un chronomètre;

- une balance sensible au centigramme près ;

- un tamis d'ouverture de maille égale à 80 microns;

- une étuve;

- un récipient.

4 Préparation de l'échantillon :
L'échantillon de sol est obtenu après tamisage par voie humide à travers le tamis
d'ouverture de maille 80 microns; puis on procède au séchage du tamisât à l'étuve à
la température 105°C.

On effectue, ensuite les opérations suivantes :

- Prélever 80 grammes de sol sec et l'imbiber dans 500 cm3 d'eau distillée en
ajoutant

60 cm3 de défloculant dans une éprouvette de contenance un litre; on laisse


reposer .

ce mélange pendant 24 heures durant lesquelles l'hexamétaphosphate de sodium


agit pour détruire les liaisons existant entre les particules. Le mélange ainsi obtenu

3
est agité pendant 3 mn environ à l'aide de l'agitateur mécanique. Cette agitation a
pour but de compléter la destruction de toutes les liaisons ( chimiques ou autres)
existant entre les particules,

- Verser la suspension dispersée dans une éprouvette graduée de contenance deux


litres, et rincer soigneusement le récipient. Compléter par de l'eau distillée jusqu'à
deux litres exactement.

- Verser deux litres d'eau distillée dans une seconde éprouvette témoin et y
plonger le thermomètre et le densimètre parfaitement propres.

- Passer immédiatement à l'exécution de l'essai décrite ci-après.

Un exemple de densimètre

5 Mode opératoire :

Elle comporte les opérations suivantes: ,

- En vue d'obtenir une concentration uniforme sur toute la hauteur de la solution,


la mélanger vigoureusement par agitation manuelle.
- Immédiatement après l'agitation manuelle, faire reposer l'éprouvette sur une
paillasse
et déclencher au même moment un chronomètre.

- Introduire lentement le densimètre bien propre dans la suspension en le saisissant


par l'extrémité supérieure de sa tige tout en essayant de limiter ses oscillations
verticales.

- Prendre une première série des lectures au densimètre à 15 s (si possible), 30 s,


1 mn et 2 mn sans retirer le densimètre de la suspension. La lecture de la densité est
faite au sommet de ménisque au contact « eau-tige du densimètre ».

- Retirer le densimètre immédiatement après la lecture faite à 2 mn et mesurer la


température dans l'éprouvette d'eau distillée.

4
- Prendre une deuxième série des lectures au densimètre aux temps suivants :
5 mn, 10 mn, 20 mn, 40 mn, 60 mn, 120 mn, 240 mn et 24 heures ; le
densimètre est introduit environ 15 s avant la lecture à faire, puis il est retiré
immédiatement après la lecture.

On mesure la température dans l'eau distillée après chaque lecture au densimètre.

Remarque: Bien que le poids des grains solides W8 ait été mesuré avant le début
de l'essai, à titre de contrôle on fait une deuxième détermination de W8 à la fin de
l'essai en plaçant la solution à l'étuve jusqu'à dessiccation complète. C'est la
deuxième valeur de Ws qu'on utilisera pour le calcul du pourcentage des tamisats
cumulés.

6 Partie théorique :
Sachant que :
R1 (t)= R(t) – 1.5 ;
𝑮𝒔
P(t)= 2,5 𝑮𝒔−𝟏 R1(t) ; Gs=2.7 ;

P’(t) = 0.296*P(t) ;
Temps R(t) D( μm)
R1 (t) (ml) P(t) (%) P’(t) (%) Hr (ml)
(min) (ml)

0.5 24 22.5 89.34 26.44 1030 183.98

1 23 21.5 85.36 25.26 1060 131.97

2 22 20.5 81.39 24.09 1120 95.92

5 21 19.5 77.42 22.91 1308.26 65.57

10 19 17.5 69.47 20.65 1608.26 51.4

20 18 16.5 65.5 19.38 2208.26 42.59

40 16 14.5 75.56 22.36 3408.26 37.41

80 15 13.5 53.59 15.86 5808.26 34.54

120 14 12.5 49.62 14.68 8208.26 33.52

240 13 11.5 45.65 13.51 15408.26 32.48

5
1440 10 8.5 33.74 9.98 87408.26 31.58

Calcul du diamètre équivalent D :

𝐻𝑟
D= K √ k= 0.0314 ;
𝑡

la courbe en échelle logarithmique P’(t)= f(D) ;

Droite D1 Droite D2 Droite D3

point A 0 1000

point B 30 1030

Droite D2 Abscisse Ordonnée

point A' 0 1008,26

point B' 30 1038,26

1045

1040

1035

1030

1025

1020 D1

1015 D2

1010

1005

1000

995
0 5 10 15 20 25 30 35

6
Courbe granulométrique
30

25

20
Tamisats cumulés

15
Courbe granulométrique

10

0
1 10 100
Diamétre ( μm)

7 Conclusion :
L'analyse granulométrique par sédimontometrie est généralement utilisé pour les sols fins afin
de déterminé l'homogénéité des dimensions du sols c'est un essai de laboratoire qui doit
comporter des résultats fiable avec une exactitude considérer .