Vous êtes sur la page 1sur 4

D'après une idée originale de Jennifer Imboden, Anne-Sophie

Lourenço,Fatima Roque et Laetitia Riedo


Scène transcrite et corrigée par PM Epiney, mai 98
7 scènes, 4 pages,
4 actrices: deux infirmières (Rosita et l'autre), la femme médecin, Mme Lisette (la
patiente)

AH BON BANANIA!

Scène 1
En fond de scène, un rideau sur lequel figure le numéro 511. Derrière le rideau, on devine
une patiente couchée dans son lit.
Entre sur le devant de la scène un médecin. Il est suivi de sa cour, ici deux infirmières (Rosita,
infirmière et Infirmière 2). On doit sentir l'attitude quasiment soumise des deux infirmières
face à l'homme de l'art. Elles prennent des notes sans arrêt.
Médecin- Le 512: il en a plus pour long. Doublez la dose de morphine. Mettez à la diète
complète le 513: biscottes et eau fraîche. Mettez un panneau à la porte du 514: pas de visite
aujourd'hui, la patiente ne supporte plus l'odeur des fleurs. 4 thermomètres pour le 515 et un
rapport en trois exemplaires au colloque de 18h00. Voyez avec les enfants du 516 si ça vaut la
peine de payer encore un jour d'hôpital pour leur vieille mère… Il faut quand même pas
abuser des assurances maladie. Prise de sang complète (3 dl) et analyse des plaquettes du 517.
Le sang récolté en plus est envoyé au congélateur de la centrale des hôpitaux. Renvoyez à la
maison les staphylocoques dorés du 518: pas de ça dans mon service! Fermez le dossier du
519. Désinfectez et dératisez la chambre. Un nouveau patient arrive à 15h00. Le 520…
Infirmière 2- … cette chambre est inoccupée, docteur.
Médecin- Je veux pas le savoir. Trouvez-moi un patient pour occuper cette chambre. Pas de lit
vide! C'est le mot d'ordre du directeur. Allez du côté de la gare, il y a sûrement un SDF à
interner.
Médecin- (s'en allant) Je veux des gens compétents dans mon service. Sinon, allez chercher
une place ailleurs. Il y assez d'infirmières qui attendent votre place. Compris?
Inf1 et 2- (se mettent au garde-à-vous) Oui, chef. Bien chef. Compris Chef.
Médecin- Repos. Rompez!
Il s'en va pour de bon.

Scène 2
(A peine le docteur parti, on sent du relâchement dans l'air. Rosita sort son miroir. Infirmière
2 propose un chewing-gum à sa collègue.
Rosita, infirmière- Quel tyran ce médecin!
Infirmière 2- Quelle femme tu veux dire! Et quelle autorité!
Rosita, infirmière- En tout cas, j'aimerais pas être le mari d'un chameau pareil!
Infirmière 2- Elle aime trop son travail, tu veux dire. Il n'y a pas de place pour un homme
dans sa vie.
Rosita, infirmière- Pas plus que pour le moindre sentiment. Il n'y a que des patients à facturer.
Dès que la famille peut plus payer, elle trouve toujours moyen de leur abréger les souffrances.
Infirmière 2- Tu exagères. C'est un excellent chef.
AH BON BANANIA! 2/4
Rosita, infirmière- Une peau de vache, oui! (imitant le médecin) "Je veux des gens compétents
dans mon service. Sinon, allez chercher une place ailleurs. Il y assez d'infirmières qui
attendent votre place. Compris?"
Infirmière 2- (sur le ton de la badinerie, fait un garde-à-vous)
Rosita, infirmière- Repos, rompez. (Infirmière 2- le fait) On n'est pas à la guerre, quand
même.
Infirmière 2- Passons aux choses sérieuses. Occupons-nous du 511. (Elle consulte son cahier.)
Tiens, pas d'instruction pour le 511. Qu'est-ce qu'on fait?
Rosita, infirmière- Rien. Moi, je travaille que sur ordre.
Infirmière 2- Allons, allons. Il faut bien s'occuper de cette charmante petite mémé.

Scène 3
La première infirmière tire le rideau qui s'ouvre sur un lit de malade dans lequel une patiente
(Mme Lisette) est allongée.

Rosita, infirmière- (sans regarder la malade) Bonjour, madame Lisette. Comment allez-
vous ? (Elle se regarde dans le miroir et s'arrange ses cils).
Infirmière 2- (d'un ton on ne peut plus gnangnan): On a bien dormi ? On a fait de beaux
rêves ?
Lisette- Vous avez pas des bananes ?
Rosita, infirmière- (sans plus la regarder) Pardon, répétez.
Lisette- Vous avez pas des bananes ?
Rosita, infirmière- Vous pouvez pas parler clairement ?
Infirmière 2- On fait quoi là? On téléphone à la cuisine ou quoi?
Inf1 part pour téléphoner.
Infirmière 2- (même jeu qu'avant): Vous êtes bien sûre de vouloir des bananes?
`Lisette- Vous avez pas des bananes?
Rosita, infirmière- Allo, bonjour. La cuisine ? C'est Rosita. Non, pas Rosito, Rosita. J'aimerais
des bananes pour la 511….Oui, attendez. (à Lisette) Vous les voulez comment vos bananes,
avec ou sans pelure?
Lisette- Vous avez pas des bananes ?
Rosita, infirmière- Moitié, pelées. Moitié avec la peau.
Inf2(à Lisette) Avec Chantilly?
Lisette- Vous avez pas des bananes?
Ìnf1- Avec la chantilly, oui. Merci. Non, pas Rosito mais Rosita. ….Non, la facture pour la
511, pas pour moi, enfin.
Infirmière 2-Elles vont arriver vos bananes, ma petite madame.
Lisette-Vous avez pas des bananes ?
(Les infirmières se regardent avec un petit air moqueur.)
Rosita, infirmière-(à l'autre) Ca fait deux jours qu'elle réclame ses bananes. Son père a dû
être singe en Afrique centrale. (On sonne)
Lisette- Vous avez pas des bananes?
Rosita, infirmière- Les voilà justement, vos bananes.
Lisette- (interloquée) Mais qu'est-ce que c'est que ces bananes? J'aime pas les bananes, moi.
Et d'abord, est-ce que j'ai une tête à manger des bananes ?
Rosita, infirmière- Mais c'est vous qui avez demandé des bananes tout à l'heure.
Lisette- Qu'est-ce que vous me chantez là ? Je ne veux pas de bananes, un point c'est tout.
AH BON BANANIA! 3/4

Scène 4
Dépitées les infirmières sortent. La deuxième infirmière se heurte au médecin de service.
Elles tombent avec les bananes.
Lisette- Vous avez pas des bananes?
Rosita, infirmière- Mon Dieu, mais qu'est-ce que c'est que ça?
Le docteur a un regard dur pour l'infirmière 1
Rosita, infirmière- Me regardez pas ainsi docteur. C'est elle…
Docteur- C'est cela, c'est cela. Nous verrons cela au colloque de 18h00.
Infirmière 2-Que faire? Que faire docteur? La 511 voulait des bananes, maintenant elle n'en
veut plus.
Docteur (à Lisette, comme on parle à une personne sourde et idiote)- Bonjour, madame
Lisette. Ca va?
Lisette- Vous avez pas des bananes?
Docteur- On doit vous opérer.
Lisette- Vous avez pas des bananes ?
Docteur (à l'Infirmière 2-) Une dose de valium, la camisole de force si nécessaire.
(à l'Infirmière 2-) Faites préparer la salle d'op. Prévenez l'anesthésiste Hammerschlag. Vite.
Rosita, infirmière- (au téléphone) Oui, c'est pour une opération urgente. Non pas Rosito,
Rosita. Oui, oui. Au cerveau. Oui, c'est la 511. On doit lui enlever quelque chose. Oui, quoi?
Ah, ça, c'est top secret. La perceuse? Peut-être. La sauteuse? Sûrement. Non. Oui.
Hammerschlag! Et que ça saute!

Scène 5
Pendant toute la conversation, le rideau de la chambre 511 est tiré. On voit l'incription "salle
d'op". La doctoresse installe la salle de la manière suivante:
- la malade se réfugie en coulisses
- un écran est descendu devant le lit
- derrière, couché sur le lit, un mannequin, une main peut dépasser du cadre
- outils prêts à fonctionner (branchés sur courant)
Elle est aidée de l'inf 2. (Jouer avec les habits verts de la salle d'op) De la salle, le public
aura vraiment l'impression qu'on scie la tête de la patiente. On pourrait peut-être même voir
(c'est de mauvais goût mais tant pis) de l'encre rouge gicler à un certain moment sur le drap
de l'écran. Le docteur et l'inf 2 portent le masque. Bruitage horrible. Les accessoires utilisés
sont d'abord visibles du public avant de disparaître derrière le rideau.
Dès que tout est prêt, la lumière spéciale est branchée pour le jeu d'ombres..

Docteur- Tondeuse.
Infirmière 2- (jeu)
Docteur- Scie à ruban
Infirmière 2- (donne la scie sauteuse)(On voit se décoller la boîte crânienne)
Docteur- Perceuse!
Infirmière 2- (jeu)
Docteur- Pinces!
AH BON BANANIA! 4/4

Infirmière 2- (jeu)
Docteur- (montre un gros boulon au bout de la pince) Pas étonnant que quelque chose ne
tournait pas rond dans ce cerveau! Boîte crânienne!
Infirmière 2- (jeu)
Docteur- Colle!
Infirmière 2- (passe un gros tube de colle)
Docteur- (auto satisfait) Voilà qui s'appelle du travail de pro!

Pendant la scène suivante, le rideau "salle d'op" est tiré. L'étiquette redevient Chambre 511.
On installe de nouveau la malade dans son lit.

Scène 6
Inf 1- (au téléphone) Allô chéri. C'est Rosita. Oui, une journée abominable! Une patiente qui
débloque complètement. Le médecin chef horrible comme d'habitude. Qu'est-ce qu'on fait ce
soir? Un film? Quel film? Ah "Les 13 vies du docteur Frankenstein." Ouais, si tu veux, mais
ça changera pas beaucoup avec ici.

Scène 7
L'Infirmière 2- passe avec un panneau: "le lendemain matin".
Mme Lisette se réveille peu à peu.
Infirmière 2- Bonjour Madame, Lisette, bien dormi?
Lisette- (très fort, le regard hagard) Vous avez pas des kiwis?
Inf 2 laisse tomber son miroir et s'enfuit en courant et en hurlant.

/conversion/tmp/scratch/413879802.doc, pme, 15 mai 98