Vous êtes sur la page 1sur 8

DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

1-INTRODUCTION:
On va étudier dans ce chapitre une poutre continue a 2 travées de plancher haut sous sol
avec dalle pleine en béton armée

2- POSITION DE LA POUTRE :
???

Figure 4- Coupe transversale d’un plancher (16+5 ) intermédiaire

PFA2016-AOUANI MAKREM 65
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

2- PREDIMENSIONNEMENT :

2-1) Choix de hauteur et largeur :

Choix de Travée 1 Travée 2


dimension
L L 3,00 3,00 2,55 2,55
h h h
12 16 16 12 16 12
0.3d  b  0.5d 0.3d  b  0.5d 0.3d  b  0.5d

choix de h 30 cm 30 cm
choix de b 22 cm 22 cm

Tableau 1: les charges d’exploitation

3- EVALUATION DES CHARGES :

 Charges permanente (G total) :

G1 : Poids propre plancher =642 daN/m²


G2 : Mur de 25 cm: 3,28x0,70 = 230 daN/ml
G3 : poids propre de la poutre : 0.22x0.30x2500 = 165 daN/ml

 Charges exploitations (Q total ) :

Q1 :(terrasse nom accessible)= 100 daN/m²

4-1) Charges transmise sur la poutre :

Charges permante

Poids propre plancher =642x(4,7-0,22)/2 = 1439 daN/ml


Mur de 25 cm: 3,28x0,70 = 230 daN/ml
poids propre de la poutre : 0.22x0.30x2500 = 165 daN/ml

G els total = 1834 daN/ml


G elu total = 2476 daN/ml
Charges exploitations

Q1 :(terrasse nom accessible)= 100x(4,7-0,22)/2 = 224 daN/ml

Q els total = 224 daN/ml


Q elu total = 336 daN/ml

PFA2016-AOUANI MAKREM 66
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

4- CALCUL DES SOLLICITATONS :

Cherchant RA,RB,RC :
RA=3298 da N.m
RB=5138daN.m
RC=2503daN.m

PFA2016-AOUANI MAKREM 67
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

5- CALCUL DE FERRAILLAGE DE LA POUTRE :

5-1) calcul des armatures longitudinales :

a) Travée (1) :

 Dimensionnement t a l’ELU

Mu 1934
Ms= 1415 daN.m ; Mu= 1934 daN.m     1.366
Ms 1415

Mu 19.34 103
bu    0.097  bu  0.186  pivot A
b  d ²  fbu 0.22  0.27² 12.47

 
  1.25  1  1  2bu = 1.25  1  1  2  0.097   0.128

zb  d  (1  0.4 )= 0.27  (1  0.4  0.128)  0.256m

Mu 19.34
Au    2.17cm²
zb. fed 0.256  348 103

Choix :soit 3HA10 de section réelle 2.36 cm²

 Vérification a l’ELS :

b  h30
f (h0)   15 Asc (h0  d ' )  15 AST (d  h0 )
2
0.22  0.33
 f (h0)   15  2.36  0.01²  (0.30  0.27)  3.07 103  0 donc il s’agit bien d’une
2
section rectangulaire

Déterminons y1 :

b  y 21
 15( Asc  AST ) y1  15( Asc  d ' AST  d )  0
2
0.22  y 21
  15(0  2.36  0.01²)   y1  15(0  0.03  2.36  0.01²  0.27)   0
2
 0.11 y1 ²  3.54 103  y1  9.55 104  0

 y1  0.078m

Le moment quadratique vaut :

PFA2016-AOUANI MAKREM 68
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

b  y1
3

I  15 AST (d  y1 ) 2  15 ASc ( y1  d ' )²


2
0.22  0.0783
I   15  2.36  0.01²  (0.27  0.078)2  1.82 104 m4
2
Or

Ms 0.0141
 bc   y1   0.078  6.04MPa  0.6  22  13.2MPa
I 1.82 104
Ms 0.0141
 sc  n   (d  y1)  15   (0.27  0.078)  148MPa  348MPa
I 1.82 104
 Condition de non fragilité :

 bd ft 28   22  30 1.9 
Au  max  ;0.23  b0 d   max  ;0.23  22  27   0.648cm2
 100 fe   100 400 

Condition de non fragilité vérifié

De la même manière on calcul les autres travées et appuis :

Récapitulation de calcul des travées :

Travée 1 2
Mu 1934 1114
Mser 1415 815
Ast théorique 2.17 1.22
Ast réelle 2.36 1.57
Choix 3HA10 2HA10

Travée 1 2
σbc 6.04 4.14
σs 148 193
σbc < bc OK OK

σs< s OK OK

Travée 1 2
Ast réelle 2.36 1.57
Ast min 0.648 0.648
Ast min < Ast réelle OK OK

Récapitulation de calcul des appuis :

Appuis B
Mu 2760
Mser 2020
Ast théorique 3.17
Ast réelle 3.39
PFA2016-AOUANI MAKREM 69
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

Choix 3HA12

Appuis B
σbc 7.42
σsc 222.6
σbc < bc OK

σsc< sc OK

Appuis B
Ast réelle 3.39
Ast min 0.648
Ast min < Ast réelle OK

5-2) Calcul des armatures Transversales :

On fera un calcul pour une seule travée et les autres seront dans un tableau récapitulatif

a) Vérification du béton vis-à-vis l’effort tranchant :

Vu max
u    lim
bd
Pour le travée N°1 on a :V1umax=3298 kN et V2umax=5138 kN
 fc28 
0.2  b 
 lim  min  5MPa 
=min(2.93 ;5)=2.93 MPa
 
 
Pour fissuration peut préjudiciable et α=90°

  OK
u lim

b) Couture de fissure At/St :

 t  min  h ; b ;  lim  min 300 ; 220 ;14  8.5mm


 35 10   35 10 
t  6mm
At  4  0.28  1.13cm²

 Equation de l’effort tranchant s annule pour 1.17 m (moment maximale)

 Espacement St0 pour Vured(0) et Vured(5.17) :


5
Vured  V max   h  qu
6

5 5
Vured ( x  0m)  V max   h  qu  3298   0.3  2812  2595daN
6 6
5 5
Vured ( x  3m)  V max   h  qu  5138   0.3  2812  4435daN
6 6
PFA2016-AOUANI MAKREM 70
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

0.9  fet  At  (cos   sin  )


St 
Vured ( x) 
b  s    0.3  ft 28  K 
 bd 
Dans ce cas ; K=0 et α =90°

0.9  fet  At  d
 St 
s  Vured ( x)

 St  0.0056  Vured ( x)

 St0 gauche  0.0056 / 2,59 103  0.1399m  14cm


 St0 droite  0.0056 / 4, 43 103  0.089  9cm
??

St 0 gauche St0 droite inferieur a St


De même il faut que et max

 At  fet   1.13  235 


 St max  Min 40cm;0.9  d ; =  40cm;0.9  0.27;
 
0.4  b   22  40 
 1.13  235 
= Min  40cm;0.9  0.27; =24.3cm OK
 22  40 

N/2=1,5 en excee=2
10) Vérifications divers :

a) Vérification des appuis :

a-1) Appui de rive :

Vu max
Acier de glissement : Ag  orV max  129.86kN.
fsu
129.86  0.001
Ag   10000  3.7cm²
348.
Il faut prolonger les armatures inférieures de flexion au-delà de l’appui considéré

Ces armatures sont 4HA14 =4,62cm² vérifie le non glissement.

 Vérification de la bielle du béton :

V max fc28 22
b  2   0.8   0.8   11.73MPa
b0  a 1.5 1.5

Avec b :contrainte de compression dans la bielle

a=la-enrobage -2cm =70-2.5-2=65.5

PFA2016-AOUANI MAKREM 71
DEPARTEMENT GENIE CIVIL CHAPITRE 8 : ETUDE D’UNE POUTRE CONTINUE

129.8
b  2   0.001  0.78  11.73MPa  OK La Vérification de la bielle du béton
0.25  0.655

a-2) Appui de intermédiaire :

 Acier de glissement :

Mau 214.1
Vu, G  198.43 
0.9 xd 0.9 x0.47
Ag , G    0.88cm²
fsu 348

Mau 214.1
Vu, G  179.98 
0.9 xd 0.9 x0.47
Ag , D    0.93cm²
fsu 348

En principe, dans ce cas on n’est pas obligé de prolonger les armatures, mais il est de bonne construction
de prolonger de part et d’autre les armatures inférieures au-delà de l’appui.

 Vérification de la bielle du béton :

V max fc28 22
b  2   0.8   0.8   11.73MPa
b0  a 1.5 1.5

Avec b :contrainte de compression dans la bielle

a=la-enrobage -2cm =70-2.5-2=65.5

199
b  2   0.001  1.04  11.73MPa  OK La Vérification de la bielle du béton
0.25  0.655

PFA2016-AOUANI MAKREM 72