Vous êtes sur la page 1sur 50

PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

Page
INDEX
1. INTRODUCTION ......................................................................................... ………………...... 2
2. JUSTIFICACION .......................................................................................... ……………........... 2
3. FONDAMENTATION .................................................................................. ……………........... 3-5
3.1 Le domaine de Français Langue Étrangère (FLE)
3.2 Le Cadre Législatif
3.3 Le Cadre Curriculaire
4. CONTEXTE SOCIOÉDUCATIF………………………………………………………………. 5-7
4.1 Caractéristiques de l’Environnement
4.2 Caractéristiques de l’Établissement scolaire
4.3 Caractéristiques psicoévolutives des élèves du 3ème cycle
4.4 Caractéristiques du groupe classe
5. COMPÉTENCES CLÉS ............................................................................... ………………….. 7-8
5.1 Contribution du FLE au développement des compétences clés
6. OBJECTIFS .................................................................................................. …………………... 8-9
6.1 Rapport entre les Objectifs de FLE avec les Objectifs de Niveau.
7. CONTENUS .................................................................................................. ………………….. 10-11
7.1 Les contenus généraux du FLE pour le 5ème niveau
7.2 Les éléments transversaux
8. MÉTHODOLOGIE ...................................................................................... …………………... 12-15
8.1 Principes psychopédagogiques
8.2 Principes didactiques
8.3 Méthodologie spécifique du FLE pour les élèves de 5ème
8.4 Activités didactiques
8.5 Activités extrascolaires et complémentaires
8.6 Organisation de l’espace, du temps et des regroupements des élèves
8.7 Ressources
8.8 Les TIC
9. ATTENTION AUX ÉLÈVES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN ÉDUCATIF 15-17
9.1 Cadre théorique et législatif de l’Attention à la diversité
9.2 Mesures éducatives pour l’élève aux besoins spécifiques de soutien éducatif
10. ÉVALUATION ............................................................................................. …………………… 17-19
10.1 Cadre théorique et législatif
10.2 Critères d’Évaluation
10.3 Standards d’apprentissage
10.4 Procédés et instruments d’évaluation
10.5 Évaluation de la programmation et de la pratique éducative
11. UNITÉS DIDACTIQUES ............................................................................ …………………… 19
11.1Temporisation

UD.1: Le Français ma UD.6: Ma famille UD.11: En forme?”


nouvelle langue
UD.2: Vive l’école UD.7: Tu habites où ? UD.12: Quel temps fait-il ?
UD.3: Mes amis les animaux UD.8: Bon appétit UD.13: J’aime m’habiller
UD.4: Ce qui me plaît UD.9: Bouge ton corps ! UD.14: On fait du sport
UD.5: C’est Noël UD.10: J’aime la UD.15: Vive les vacances!
Francophonie
12. BIBLIOGRAPHIE ........................................................................................ …………………… 50

1
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

1. INTRODUCTION
“L’enfant est notre passé, un passé qui souvent s’oublie trop tôt, mais qui nous aiderait à mieux
vivre avec nos enfants et à commettre moins d’erreurs si nous arrivons à le maintenir vivant en nous.
L’enfant est notre présent, parce que lui est destinée la majeur partie de nos efforts et sacrifices.
L’enfant est notre futur, la société de demain, celui qui pourra continuer ou trahir nos choix et attentes.
Pour ces raisons, l’enfant est fort…. »
Ce célèbre paraphe de Francesco Tonucci est le fondement principal de ma programmation
didactique, pour la simple raison qu'il considère l'enfant comme le paramètre et le moteur du changement
de société.
Avant d’introduire les aspects spécifiques de la programmation didactique, il est bon de préciser
que nous nous trouvons dans une SOCIÉTÉ changeante et plurielle, soumise à bon nombres de
changements et avances technologiques, scientifiques et socioculturels.
L’enseignement ne peut pas être passif envers de telles transformations, au contraire son objectif
doit être celui de favoriser l’insertion de l’individu dans la société, lui garantissant égalité d’opportunités,
sens critique éveillé et une grande capacité pour affronter les nouvelles situations d’apprentissage.
Pour la société l’ÉDUCATION que les citoyens reçoivent c’est un aspect capital, puisqu’elle
suppose la transmission et le renouvellement de la culture et la connaissance qu’on a accumulée, ainsi que
les valeurs de solidarité, démocratie et respect, entre autres. Cette idée est parfaitement reprise dans le
Préambule de la Loi Organique 8/2013, du 9 décembre, pour l´amélioration de la qualité éducative
(LOMCE) qui modifie la Loi Organique 2/2006, du 3 mai, d’Éducation (LOE), dans laquelle on élargit
en affirmant qu’une bonne éducation est la plus grande richesse et la ressource principale d’un pays et ses
citoyens. De plus, ces principes sont énoncés dans la concrétisation pour notre Communauté Autonome
d’Andalousie, dans la Loi 17/2007, du 10 décembre, d’Éducation en Andalousie (LEA).
La qualité de l’éducation pour tous les élèves, indépendamment de leurs conditions et circonstances
(article1 LOMCE), c’est un des principes dont s’inspire notre système éducatif. Pour atteindre cette
qualité au travers d’une éducation formelle, il faut la mettre en œuvre en suivant le principe d’autonomie
pédagogique, comme prévu dans l’article 125 de la LEA, qui favorise le caractère investigateur des
enseignants.
Tout processus d’enseignement apprentissage qui souhaite promouvoir l'amélioration de la qualité
éducative doit considérer la planification en tant que l’élément fondamental pour répondre à une société
qui variera dépendant du contexte où on se trouve.
En suivant les apportassions de VICIANA (2002) la planification est une fonction réflexive de
l’enseignant, consistant à organiser d’une manière souple et systématiquement les contenus du curriculum
et son intervention, en fonctions des objectifs, pour prévoir, un projet efficace d’actuation. La
Programmation, en tant que le troisième Niveau de Concrétisation Curriculaire, suppose donc, la
contextualisation du Dessin Curriculaire de Base et du Projet Éducatif de l’Établissement à la réalité et
aux caractéristiques spécifiques d’un groupe d’élèves.
“La planification aide à mettre en œuvre un enseignement d’une plus grande qualité » ANTÚNEZ (1992).
2. JUSTIFICATION
La Programmation est l'instrument principal pour organiser de façon cohérente le travail de
l'enseignant en permettant d'utiliser efficacement le temps et les ressources afin d'améliorer la qualité du
processus apprentissage enseignement.
De nombreux auteurs comme ANTÚNEZ, IMBERNÓN, et al. (1992); DE PABLO et al. (1992)
conviennent de l'importance de cette phase de l'enseignement dans laquelle on établit des lignes
directrices claires, on prévoit les conditions les plus appropriées pour atteindre les objectifs prévus et on
fixe les critères destinés à servir de références afin de suivre une ligne éducative cohérente.
Le besoin d’une Programmation se justifie pleinement pour les raisons suivantes:
 Éviter un développement arbitraire empêchant tout type d’improvisation, sans évidement rejeter
toute activité créative et la flexibilité de la programmation.

2
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

 Elle évitera la perte du temps en réfléchissant sur le découpage par séquences et la temporisation.
 Elle constitue une mise en ordre et une conclusion aux efforts communs mis en œuvre dans le
Projet Éducatif de l’Établissement (PEC)
 Elle permettra d’adapter le travail pédagogique aux caractéristiques culturelles et
environnementales du contexte.
 Elle nous aide à la concrétisation de l’évaluation et les processus les plus appropriés pour la
mettre en œuvre.
La Programmation Didactique du domaine de Français Langue Étrangère qu’on propose ensuite
est adressée aux élèves de la 5ème année du 3ème cycle d’Éducation Primaire.
3. FONDAMENTATION
3.1 Le domaine de Français Langue Étrangère (FLE).
L’incorporation d’une ou plusieurs langues étrangères à l’école primaire constitue depuis certaines
années un objectif essentiel de l’enseignement. Le contact avec un code linguistique différent du sien
permet à l’enfant de développer l’organisation de sa pensée et de ses idées dans le sens d’une plus grande
ouverture d’esprit.
L’importance attribuée aux langues étrangères se centre sur trois éléments:
1. La nécessité de plus en plus impérieuse de communiquer en langue étrangère face aux exigences de
mobilité et d'adaptation sur le marché du travail pour la libre circulation à l'intérieur de l'Union
Européenne.
2. L’apport aux objectifs généraux de l’étape, car son étude aide à la compréhension de la propre langue.
3. Elle sert de contact avec d’autres cultures. Les aspects culturels ont une grande importance car ils font
comprendre d’une autre manière la réalité et incitent à la tolérance.
Dans l’étape d’Éducation Primaire le Français est considéré la deuxième langue étrangère à
enseigner (article18 LOMCE), laquelle contribue au développement intégral de l'individu. Elle renforce
la compétence communicative et cognitive de la langue maternelle (L1) ainsi que de la première langue
étrangère (L2).
Le FLE a comme but prioritaire à atteindre, de préparer les élèves pour qu’ils puissent utiliser la
langue pour s’exprimer, comprendre, lire et écrire, dans une perspective active et pratique de
l’apprentissage et dès le plus jeune âge comme point de départ. C'est-à-dire l’apprentissage des habilités
discursives dirigées à la réalisation d’une compétence communicative effective orale et écrite, dans des
contextes sociaux significatifs, qui permettent aux apprenants de s’exprimer avec efficacité et correction.
Lors de l'acquisition d'une langue étrangère, la communication doit être la référence fondamentale
dans laquelle le processus d'apprentissage se concentre, en favorisant le développement de la compétence
communicative.
Dans l’enseignement d’Éducation Primaire on part d’une compétence très élémentaire en langue
étrangère, pour cela, pendant toute l’étape, les connaissances, les capacités et les expériences des langues
déjà connues par l’élève seront très importantes, car cela permettra de comprendre et construire des
signifiés, des structures et des stratégies lors de la participation en acte de langage.
La compétence communicative se travaillera toujours avec un procédé de construction créative :
 Il faut partir de l’oral pour arriver à l’écrit.
 On part de la pratique pour arriver à la règle
 La progression dans l’acquisition n’est pas linéale, elle est globale et en spirale.
 L’objectif immédiat est la communication rapide et active même si c’est avec des erreurs.
L’enseignant devra trouver les moyens différents et variés pour motiver ses élèves dans la nécessité
d’apprendre à s’exprimer dans cette langue. Le meilleur moyen est de créer une classe vivante, ludique où
l’élève aime participer à tout. Il apprendra à jouer, à chanter, à écouter, à créer avec la langue et dans la
langue. Mais surtout à se communiquer dans un contexte habituel pour lui.
Le Conseil de l´Europe dans le CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE (CECR)
pour les langues: apprendre, enseigner et évaluer, devient l’outil de référence de l’enseignement et de
3
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

l’apprentissage des langues. Il impose l’idée d’une échelle de six niveaux de connaissances, six
dénominations (A1, A2, B1, B2, C1, C2). Le niveau A1 est celui que les élèves d’Éducation Primaire
doivent acquérir.
3.2 Le Cadre Législatif
À continuation on présent la législation de référence qui régit l’actuelle Système Éducatif à partir de
laquelle se base ma Programmation de Classe.
 La Déclaration Universel des Droits de l’Homme (adoptée et proclamée par l'Assemblée Générale
des Nations Unies le 10 décembre 1948)
- Art. 26.1: toute personne a droit à l'éducation.
- Art. 26.2: l'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au
renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.
 La Constitution Espagnole
- Art. 27: l'éducation de base est obligatoire et gratuite.
 Loi Organique du Droit à l'Éducation 8/1985, 3 juillet (LODE)
o Art. 2 : l’éducation vise au total développement de l’élève, en lui préparant pour participer
activement dans la vie sociale et culturelle.
 Loi Organique 8/2013, du 9 décembre, pour l´Amélioration de la Qualité Éducative (LOMCE)
o Art. 1 : le système éducatif espagnol s’inspire dans les principes de qualité de l’éducation pour
tous élèves, et d’égalité, leur garantissant l’inclusion éducative, l’égalité d’opportunités pour le
plein développement de la personnalité…
 Loi Organique 2/2006, du 3 mai, d’Éducation (LOE)
 Loi 17/2007 du 10 décembre d’Éducation en Andalousie (LEA)
o Art. 37: le système éducatif espagnol est orienté vers la poursuite du développement maximal de
la personnalité et des capacités des apprenants.
o Art. 113: le système éducatif en Andalousie garantira l’accès et le séjour des élèves avec
besoins éducatifs particuliers de soutien.
o Art. 125: les centres éducatifs disposeront de l’autonomie pédagogique, d’organisation et de
gestion dans le cadre de la législation en vigueur.
 Décret Royal 126/2014, du 28 février, qui établit le curriculum de base de l’Éducation Primaire.
 Décret 97/2015, du 3 mars, qui établit l’ordination et le curriculum de l´Éducation Primaire dans
la Communauté Autonome d´Andalousie.
 Ordre du 17 mars 2015 qui développe le curriculum correspondant à l’Éducation Primaire en
Andalousie.
 Instructions du 17 décembre 2007, de la Direction Général d’Organisation et Évaluation
Éducative, additionnel à la législation sur l’évaluation des élèves d’Éducation Primaire.
 Ordre du 10 août 2007, qui établit la planification de l’Évaluation du processus d’apprentissage
des apprenants de l’Éducation Primaire dans la Communauté Autonome d’Andalousie modifié par
l’Ordre du 17 de mars 2011.
 Décret 147/2002, du 14 mai, qui établit la planification du traitement éducatif aux élèves aux
besoins éducatifs particuliers associés à ses capacités personnels.
 Ordre du 25 juillet 2008, qui régit l’attention à la diversité des élèves qui étudient l’éducation de
base dans les centres d’enseignement publique d’Andalousie.
 Décret 328/2010, du 13 juillet, par lequel est approuvé le Règlement Organique des centres
préscolaires de second degré, des centres d’éducation primaire, des centres d’éducation préscolaire
et primaire et des centres publics spécifiques d’éducation spéciale.
 Ordre du 20 août 2010, qui établit l’organisation et le fonctionnement des centres d’éducation
préscolaire et primaire et des centres publics spécifiques d’éducation spéciale, ainsi que l’horaire
des centres et des enseignants.
 Décret Royal 132/2010, du 12 février, qui établit les exigences minimales des centres que
dispensent des enseignements scolaires à régime général.
 Décret 25/2007, du 6 février, qui établit des mesures pour la promotion et la prévention des risques
dans l’utilisation d’Internet et des TIC par les enfants mineurs.

4
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

3.3 Le Cadre curriculaire


D’après la LOMCE, dans son article 6, on entend par curriculum la régulation des éléments qui
déterminent les processus d’enseignement apprentissage pour chacun des enseignements. Le curriculum
sera composé par les objectifs, les compétences, les contenus, la méthodologie didactique, les standards
d’apprentissage évaluables et les critères d’évaluation. Le curriculum actuel est ouvert, flexible et il est
soumis à un processus d’examen et d’amélioration continue. Il possède une double fonction, celle
d’expliciter les intentions du système éducatif et celle de servir de guide pour la pratique pédagogique.
Le DESSIN CURRICULAIRE DE BASE (DCB) constitue le 1º niveau de concrétisation de la
proposition curriculaire, et il doit parvenir aux centres scolaires en tant qu’instrument pédagogique, qui
souligne les intentions éducatives et il fournit des orientations sur le plan d’action qu’il faudrait suivre
dans les suivants niveaux de concrétisation curriculaire et dans le développement du curriculum. Le
document qui donne une plus grande cohérence au Système Éducatif en Andalousie, c’est le Décret
97/201, de 3 mars, qui établit l’ordination et le curriculum de l´Éducation Primaire en Andalousie.
Le PROJET EDUCATIF est le 2º niveau de concrétisation qui comprend l’instrument de base
dans lequel se trouve la justification des décisions prises dans l’établissement. Il est le résultat d’un travail
de réflexion de l’ensemble des acteurs de la Communauté Éducative qui assure la cohérence des actions
conduites à l’école pour favoriser, la réussite scolaire de tous les élèves.
Le Projet Éducatif (PEC) est un document qui constitue l'identité propre de l'établissement scolaire
et qui exprime l'éducation qu'on souhaite et qu’on va développer dans des conditions spécifiques, pour
qu’il devra donc, comme prévu dans l'article 121 de la LOMCE, inclure des valeurs, des objectifs et des
priorités d'action. Il devra respecter le principe de non-discrimination et d'inclusion éducative en tant que
valeurs fondamentales, ainsi que les principes et objectifs énoncés dans la LOMCE et la Loi organique
8/1985, du 3 juillet, sur le droit à l'éducation (LODE).
La PROGRAMMATION DIDACTIQUE est le 3º niveau de concrétisation qui est le résultat
de la planification de notre travail pédagogique en classe, compte tenu des caractéristiques, des intérêts,
des possibilités ainsi que limitations des nos élèves, qui se matérialise dans d´un ensemble d´unités
didactiques séquencées tout au long de l´année scolaire.
Quelques auteurs comme RAMÓN y DÍEZ (1999) parviennent à distinguer un quatrième niveau
de concrétisation: l’ADAPATATION CURRICULAIRE INDIVIDUALISÉ chez l’apprenant.
4. CONTEXTE SOCIOÉDUCATIF
4.1 Caractéristiques de l’Environnement
Le Centre Éducatif qu’on a choisi pour réaliser cette Programmation se trouve dans une ville
touristique côtière, de 50.000 habitants, avec un niveau socioculturel et socioéconomique moyen, où la
plus part de la population travaille dans le secteur services et dans le petit commerce.
Cette ville offre différents espaces qui permettent de pratiquer divers activités culturelles et
extrascolaires tels que une bibliothèque municipale, des établissements sportifs municipaux, un
conservatoire musicale, différents associations culturelles, ainsi que un parc, des grandes plages et d’aires
délassement destinés au public.
4.2 Caractéristiques de l’Établissement scolaire
L´école est publique, administrée par la Conseillerie d´Éducation d’Andalousie. Elle se compose de
12 unités d’Éducation Primaire et 6 d’Éducation Enfantine.
Le nombre d’étudiants est d’à peu prés 450. Ils sont assez homogènes, bien que les différences
entre eux soient traitées par les adaptations correspondantes du plan d’études. Il y a un 33% d’élèves
immigrants provenant d’Argentine, d’Équateur, du Sénégal, de Roumanie et de Chine.
En accord avec le Projet Éducatif, l’objectif principal de cette école est de contribuer à la formation
de personnes capables de se comporter avec une autonomie progressive, dans un cadre de principes
démocratiques en étant suffisamment flexibles pour s’adapter aux circonstances changeantes de la société.
Le PEC met en relief aussi l’importance des domaines de Langues Étrangères.

5
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

Les installations de cet établissement sont adéquates. Le centre dispose d’une bibliothèque, une
salle d´usages multiples, une salle d´informatique, une de musique, une cantine et deux pistes sportives.
Dans le centre scolaire il y a 25 professeurs parmi lesquels on trouve un professeur principal par
classe, et différents spécialistes: un de musique, un d’éducation physique, un de français, un d’anglais, un
de religion et un de pédagogie thérapeutique. Il y a aussi à temps partiel un professeur d’audition et
langage et un psychopédagogue. Les professeurs sont professionnellement très actifs et habituellement
s’impliquent dans les activités de formation individuelle ou collective.
L´équipe de direction est constituée par le directeur, le directeur d´études et le secrétaire. En plus
le centre compte avec un concierge, le personnel de cuisine, 3 moniteurs de salle à manger, le personnel
de ménage. L’association des parents (AMPA) compte avec des membres dynamiques qui interviennent
dans la réalisation d’activités extrascolaires et organisent des activités de formation à l’école.
4.3 Caractéristiques psicoévolutives des élèves du 3ème cycle
Les enfants de la 5ème d’Éducation Primaire sont des élèves entre 10 et 11 ans. Les élèves de ce
niveau éducatif se trouvent dans une période évolutive très délicate. C´est une étape de changements
propres de l´enfance vers l’adolescence. Ces changements vont influencer directement dans le
développement global de la personnalité. Voici quelques caractéristiques psychoévolutives:
Le développement cognitif
- L'enfant est dans le stade des opérations concrètes.
- Il devient capable d’envisager des événements qui surviennent en dehors de sa propre vie.
- Il commence à conceptualiser et à créer des raisonnements logiques qui nécessitent cependant
encore un rapport direct au concret.
- La capacité d´abstraction leur permet de percevoir les qualités des objets: la quantité, la distance, la
longueur, le poids, le volume…
- L´argumentation par déduction: ces élèves commencent à chercher les différentes causes qui
peuvent expliquer n´importe quel phénomène.
- La capacité d´analyses est très grande, cette étape va exiger un approchement aux réalités
scientifiques.
Le développement psychomoteur
- Avec l´arrivée de la puberté et de l´adolescence, le corps des enfants va souffrir des changements
importants aussi bien chez les garçons que chez les filles. Ils se dirigent vers une maturité sexuelle.
- Les enfants donnent une très grande importance à l´apparence personnelle et ils commencent à faire
des comparaisons avec les autres. Les changements d´image peuvent être une source de problèmes
ainsi que l´acceptation de leurs propres corps.
- Le développement physique arrive presque à une pleine culmination. La croissance musculaire, la
puissance corporelle, la résistance, l´agilité, l´habilité sont les traits prédominants de cet âge.
Le développement socio-affectif
- Le concept de confiance prend de la valeur et ainsi que le concept d'amitié. Les amis ne sont plus
seulement les personnes avec qui ils jouent mais sinon parce qu'ils s'entraident, ils s'acceptent, ils
sont attentionnés les uns envers les autres et ils commencent à se faire confiance.
- La progressive abstraction de la pensée leur permet de voir objectivement la réalité, de se voir eux-
mêmes du point de vue des autres. Cette possibilité déplace leur perspective égocentrique vers
d´autres attitudes plus coopératives, vers d´autres comportements beaucoup plus altruistes.
- Les relations établies entre les copains vont modeler la pensée, le style de relation avec les autres.
Tout ceci va permettre que ces enfants se connaissent beaucoup mieux, qu´ils contrôlent davantage
leurs impulsions, et qu´ils apprennent à respecter les idées des autres.
- Ils commencent à accepter les lois sociales car ils se voient impliqués dans la société où ils vivent et
ils n´ont aucune possibilité d´échappement.
Développement du langage
- Le langage est complètement formé et il est donc nécessaire de promouvoir la communication pour

6
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

l'exploiter et établir une bonne communication verbale et non verbale.


- Le langage est toujours le principal instrument pour progresser correctement dans les connaissances
des différentes matières à travers des expositions, des débats, de la compréhension orale et écrite, de
l´expression orale et écrite…
Développement moral
- Graduellement, ces jeunes commencent à prendre des décisions sur leurs affaires personnelles et
morales. La maturité, le jugement sont associés au développement intellectuel ainsi qu´au contexte
social qui les entoure.
- Ils ont une tendance à questionner des valeurs qu´ils gardaient depuis leur enfance et qui, centaines,
ne sont plus valables. Ils se posent beaucoup de questions sur leur existence et ils sont très exigeants
sur des questions telles que la justice et l´injustice sociale.
4.4 Caractéristiques du groupe classe
Cette Programmation est adressée à un groupe de 24 élèves (14 filles et 10 garçons) de la 5ème année
de primaire. Il s'agit d'enseigner le domaine de français à des élèves débutants qui n'ont aucune idée ou
bien très peu d'idée vis-à-vis de la langue.
En général la plus part du groupe peut suivre le rythme de la classe et sa motivation est importante
mais il faut faire en sorte que cette motivation ne diminue pas et se maintient pendant l'année scolaire.
Dans le groupe il y a une élève qui souffre d’un trouble du déficit d'attention avec hyperactivité
(TDAH). Il faudra que j'adapte ma méthodologie suivant ses besoins. Je dois réaliser des activités qui
soient très intéressantes pour elle, des activités courtes et dynamiques sont à promouvoir. Le travail en
groupe et par tâche va lui permettre de réaliser une fonction spécifique et centrer son attention sur un
objectif concret. Je dois prioriser une transparence des objectifs et des tâches à réaliser afin qu'elle
comprenne ce qu'elle a à faire à tout moment. Les adaptations pédagogiques ne sont pas significatives.
Les adaptations à réaliser se feront en classe, plus concrètement sur ma méthodologie et sur les types
d'activité proposées.
5. COMPÉTENCES CLÉS
Les compétences clés, comme prévu dans l’article 5.3 du Décret 97/2015, du 3 mars, intègrent
l’ensemble de connaissances, capacités, habilités et attitudes afin d’obtenir la bonne réalisation d’activités
et tâches et la résolution de problèmes dans des contextes particulières. L’apprenant doit avoir développé
ces compétences avant de terminer l’enseignement obligatoire pour obtenir sa réalisation personnelle,
exercer la citoyenneté active et s’intégrer dans la vie adulte d'une manière satisfaisante.
5.1 Contribution du FLE au développement des compétences clés.
L'apprentissage du FLE contribue au développement des compétences clés suivantes:
La compétence linguistique en enrichissant les processus de compréhension et d'expression en
langue étrangère et en consolidant à la fois ceux de la langue maternelle. De plus, vu que le langage est
considéré le principal moyen de transmettre, d'interpréter et de représenter les pensées, cette matière aide
à développer la compétence communicative. Celle-ci est étroitement liée à la compétence d'apprendre à
apprendre puisque plus on réfléchit à ce que l'on dit, mieux on s'exprimera. Cette réflexion est améliorée
grâce aux processus d'apprentissage intra et interpersonnels ce qui nous permet d'identifier les meilleurs
conditions pour l'apprentissage et quelles sont les stratégies les plus efficaces en tant qu'apprenant
individuel ou comme membre d'un groupe. Le portfolio conçu par le CECR est un modèle à suivre pour
faire réfléchir les élèves sur leur niveau de langue, leur capacité et leur stratégie d'apprentissage.
Le fait de réaliser ce genre de réflexion permet d'augmenter les capacités d'autonomie et d'initiative
personnelle. En effet les élèves prennent conscience et se sentent de plus en plus responsables de leur
apprentissage individuel et coopératif. On contribue donc à développer la compétence sens de l’initiative
et l’esprit entrepreneur. Les élèves sont emmenés à réaliser des activités et des tâches qui mettent cette
compétence en action ainsi qu´une réflexion sur l'apprentissage.
Le domaine est aussi directement lié à la compétence numérique. Les technologies d'information et
de la communication permettent de communiquer en temps réel à n'importe quelle partie du monde. La
connaissance d'une deuxième langue étrangère permet d'avoir accès aux informations dans la langue

7
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

apprise et de communiquer à distance avec des étrangers ou les correspondants. L'élève prend donc
vraiment conscience de l'utilité de l'apprentissage pour approfondir ses connaissances par les TIC.
La compétence sociale et civique est aussi développée dans l'enseignement de la langue française.
Les langues servent aux locuteurs pour communiquer, mais elles sont aussi un véhicule de transmission
culturelle. Apprendre une langue étrangère implique la connaissance des aspects culturels liés aux
différentes communautés de locuteurs de cette langue. En même temps, la connaissance d’autre langue
favorise une compréhension et valorisation meilleure de la propre langue et culture, incite au respect, à la
reconnaissance et l’acceptation des différences culturelles, et promeut la tolérance et l’intégration
Cette matière collabore aussi au développement de la conscience et expressions culturelles
puisque lors de la réalisation d'activités artistiques comme la peinture, le dessin, la danse, la photographie,
la vidéo et le cinéma, celles-ci reflètent des contenus culturels avec des références historiques et sociales
de la communauté de la langue étudiée.
Finalement on peut affirmer que la matière contribue à la compétence mathématique et les
compétences de base en science et technologie, car on promeut la capacité à rechercher, obtenir, traiter et
communiquer l'information et la transformer en connaissances.
6. OBJECTIFS
Les objectifs sont considérés comme les intentions qui soutiennent l’élaboration et la réalisation des
activités nécessaires pour atteindre les grands buts éducatifs. Ils sont conçus donc comme des éléments
qui guident les processus d’enseignement apprentissage, qui aident aux enseignants dans l’organisation de
sa tâche éducative.
Les Objectifs du domaine de Français Langue Étrangère en primaire doivent s'entendre comme les
contributions que, depuis la matière, on fait à la poursuite des Objectifs d’Étape.
6.1 Rapport entre les Objectifs de FLE avec les Objectifs de Niveau.
L'enseignement du français comme seconde langue étrangère a pour but de développer les capacités
qui sont évoqués dans les objectifs du domaine, à partir desquels, en fonction des caractéristiques des
apprenants et les propres de la matière, on va proposer les objectifs didactiques pour le niveau:
OBJECTIFS de FLE
1. Écouter et comprendre en classe des textes oraux variés, en utilisant les informations transmises pour
réaliser des tâches concrètes et variées en rapport avec leur expérience.
OBJECTIFS de NIVEAU de FLE
1.1 Identifier, écouter et comprendre des messages oraux en rapport avec des situations proches et connus
chez l’apprenant.
1.2 Comprendre des instructions de l’enseignant et participer d’une manière élémentaire dans les échanges
oraux en classe.
1.3 Développer une compréhension globale orale en utilisant des stratégies comme l'intuition, la
formulation d'hypothèses, la créativité, l'imagination, l'interprétation du langage non verbal et le
repérage d'indices pour améliorer la qualité de la compréhension.
2. S’exprimer et interagir oralement dans des situations simples et habituelles, en utilisant des recours
verbaux et non verbaux, en faisant attention aux règles propres des échanges communicatifs pour
répondre correctement et avec la suffisante autonomie en adoptant une attitude de contribution et de
respect dans des situations de la vie courante.
2.1 Utiliser à l’oral la langue étrangère pour communiquer dans les activités habituelles de la classe.
2.2 Reproduire à travers les chansons, comptines, poèmes, dramatisations et devinettes, etc., les aspects
prosodiques de la langue qui différencie la langue française de la langue maternelle.
2.3 Participer dans des conversations très courtes et simples à propos des sujets familiers et connus
(identité, goûts, famille, amis, intérêts).
2.4 Utiliser les ressources expressives non linguistiques (gestes, position du corps, sons divers, etc.) dans
le but de se faire comprendre.
2.5 S’exprimer d’une manière ordonnée et compréhensible une succession des données, événements et
processus.

8
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

3. Produire des textes écrits avec différentes finalités, concernant des thèmes déjà travaillés en classe et
en s’appuyant sur des modèles.
3.1 Produire à partir de modèles des courts et simples textes significatifs, comme une carte d'invitation,
une carte de vœux, une carte postale, un courrier électronique ou une affiche, pour favoriser la
communication écrite.
3.2 Produire des brefs textes écrits, portant sur des expériences personnelles et sujets familiers, en
respectant les règles élémentaires du code écrit.
3.3 S’impliquer dans la rédaction de textes descriptifs très simples, mais au même temps imaginatifs et
originaux.
4. Lire de façon compréhensible des textes divers en rapport avec ses expériences et ses intérêts,
dégageant les informations générales et spécifiques en accord à l’intention marqué.
4.1 Identifier progressivement les principales correspondances entre son et graphie.
4.2 Lire et comprendre des petits textes en rapport aux intérêts et aux thèmes travaillés qui auront été vus
et étudiés au préalable à l'oral, ce qui permettra de respecter la prosodie de la langue.
4.3 Utiliser des habilités compréhensives afin de sélectionner des informations depuis divers sources de
communication.
4.4 Développer le goût pour la lecture, en tant qu’excellent moyen pour accéder aux connaissances et de
s’en profiter d’elle.
5. Apprendre à utiliser progressivement de façon autonome, tous les moyens à sa portée, y compris les
Technologies de l’Information et la Communication, pour obtenir des renseignements et communiquer
en langue étrangère.
5.1 Réaliser des différentes tâches, en groupe et individuellement, qu’impliquent un usage progressif,
autonome et responsable, de tout sorte de ressources comme les TIC, principalement Internet, ainsi que
des encyclopédies, livres, dictionnaires et tout autre document authentique.
5.2 Utiliser des différents moyens disponibles, tels que le courrier électronique et les sites web, en
favorisant la communication.
6. Utiliser efficacement dans l’apprentissage de la langue étrangère les connaissances et expériences
préalables d’autres langues, pour une acquisition plus rapide et efficace, en développant
progressivement des stratégies d’apprentissage autonome.
6.1 Développer progressivement certaines stratégies qui aident à connaître le propre processus
d’apprentissage (prévision et valorisation d’activités).
6.2 Parvenir à des conclusions, au niveau élémentaire, sur le fonctionnement de la langue, s’appuyant sur
des modèles déjà proposés, et en le comparant avec la langue maternelle.
7. Mettre en valeur la langue étrangère et les langues en général, comme un moyen de communication
entre des parlants de différentes origines et cultures en ayant une attitude positive envers la diversité
plurilingue et pluriculturel intégrée dans notre communauté andalouse.
7.1 Montrer de l'intérêt pour apprendre le français et prendre conscience de l'appartenance à une société
plurilingue et pluriculturelle où les différences culturelles sont des éléments enrichissants.
7.2 Acquérir des valeurs et principes afin de respecter toutes les cultures, idées et pensées de tous.
7.3 Connaître quelques faits culturels des pays francophones comme des fêtes, célébrations et journées
spéciales, en faisant une comparaison entre la culture espagnole et la francophone.
8. Démontrer une attitude réceptive, et confiance en soi-même envers l’apprentissage et usage de la
langue étrangère.
8.1 Manifester une attitude positive envers l’apprentissage et usage du français.
8.2 S'intégrer en classe pour favoriser la communication et une bonne ambiance de travail.
8.3 Promouvoir l'autoévaluation et la co-évaluation pour se rendre compte des progrès et réaliser des
transferts entre les différentes langues étudiées.
9. Connaître et reproduire des aspects phonétiques, de rythme, d’intonation et d’accentuation, tout
comme des structures linguistiques, et des aspects lexicaux caractéristiques de la langue étrangère, et
les utiliser comme des éléments de base de communication.
9.1 Se familiariser avec les aspects sonores, rythmiques et d’intonation propres du français, en imitant des
modèles.
9.2 Mettre en rapport le signifié, la prononciation et la représentation graphique des mots et phrases
simples et quotidiens de la langue étrangère.

9
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

7. CONTENUS
Les contenus sont, depuis une démarche fonctionnelle, les moyens ou instruments, autour desquels
s’organisent les activités de classe, et donc contribuent à la réussite des objectifs de la matière et à
l’acquisition des compétences.
Les contenus sont organisés dans quatre bloques, qu’on va citer ci-dessous.
7.1 Les contenus généraux du FLE pour le 5ème niveau.
Bloc 1 : Compréhension de textes oraux
- Compréhension de l’information essentielle dans des textes oraux brefs et simples, dans des thèmes
habituels et concrets : des instructions, des indications, des demandes, des avertissements.
- Stratégies de compréhension de textes oraux concrets; des récits, des narrations, des anecdotes
personnelles, etc.
- Usage et compréhension des fonctions communicatives: des salutations, des prises de congé des
coutumes, des descriptions de personnes, des animaux et des objets, des conditions de vie, demander
et donner de l’information, de l’aide, des objets, la permission, les valeurs, les croyances et les
attitudes, établissement et maintenance de la communication, l´expression de la capacité, le goût,
l’accord ou le désaccord, les sentiments, l’intention.
- Participation active dans des représentations, des chansons, des dramatisations, en particulier de la
culture andalouse.
- Acquisition du vocabulaire habituel relatif à l’identification personnelle, au genre, aux parties du
corps ; aux vêtements, à la famille et aux amis ; à l’école et à la classe : aux animaux de compagnie et
aux autres animaux ; aux activités quotidiennes, aux éléments du patrimoine artistique de son
entourage ; à la maison et à ses pièces ; aux TIC.
- Repérage et différentiation des patrons sonores d´accentuation, de rythme et d’intonation.
- Emploi des structures syntactiques-discursives basiques pour établir des interactions orales.
- Des aspects socioculturels et sociolinguistiques simples et élémentaires (des conventions sociales, des
règles de courtoisie, des coutumes et des attitudes ; langage non verbal).
- Valorisation de la LE comme instrument pour communiquer et faire connaître la culture andalouse.
Bloc 2: Production de textes oraux: expression et interaction
- Pratique dans l’utilisation des messages oraux clairs et en concordance avec des modèles donnés à
l´avance.
- Participation dans des conversations simples et brèves en utilisant un vocabulaire simple et habituel.
- Pratique des fonctions communicatives: description des personnes, des activités, des lieux et des
objets, narration des faits passés lointains et récents, expression de la capacité, le goût, la préférence,
l’accord ou le désaccord, les sentiments, l’intention, l’établissement et la maintenance de la
communication, demander, donner ou suggérer de l’information, de l’aide, des instructions, des objets
ou des permissions.
- Identification et repérage du vocabulaire traité en classe dans des dramatisations en rapport à
l’identification personnelle, le logement, la maison et l´entourage; les activités quotidiennes: la famille
et les amis; le travail et les occupations; les loisirs et le sport; les voyages et les vacances; la santé et
les soins du corps, l´éducation et les études ; les achats et les activités commerciales ; l´alimentation et
la restauration; le transport; l´environnement, le climat et l´entourage naturel; et les TIC.
- Identification et répétition des patrons discursifs de base pour commencer ou maintenir une
conversation brève et simple.
- Utilisations des structures syntactiques et des connecteurs élémentaires pour échanger de
l’information.
- Valorisation et respect envers les manifestations en langue étrangère comme instrument pour
communiquer et faire connaître la culture andalouse.
Bloc 3 : Compréhension des textes écrits
- Compréhension de différents types de textes: des notes, des panneaux, des horaires, des menus, des
tickets, etc, avec des aides visuelles et du vocabulaire connu.

10
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

- Compréhension et expression des histoires ou des messages brefs à l´aide d’éléments paratextuels: des
lettres, des cartes postales, des e-mails, des SMS, etc.
- Emploi des fonctions communicatives: salutations et présentations, des excuses, des remerciements,
l´expression de la capacité, le goût, l’accord ou le désaccord, le sentiment et l’intention. Description
de personnes, d´activités, des lieux, demander et donner de l’information, de l’aide, des instructions,
des objets et des permissions, établir et maintenir la communication.
- Essai des structures syntactiques de base pour communiquer à l’écrit.
- Lecture, compréhension et pratique du lexique et/ou des messages écrits relatifs à: l´identification
personnelle, le genre, les parties du corps, les vêtements, la famille, les amis, l’école et la classe, les
animaux de compagnie et d’autres animaux, les activités de la vie quotidienne, le patrimoine artistique
et culturel de son entourage, les nouvelles technologies de la communication et de l’information.
- Interprétations de symboles d’usage habituel: , @, ₤, $, etc.
- Compréhension de divers patrons discursifs de base.
- Utilisation correcte des conventions d´orthographe de base et des principaux signes de ponctuation.
- Acquisition de conventions sociales pour faciliter la compréhension de textes.
- Confiance dans la propre capacité pour apprendre une langue étrangère et plaisir pour le travail bien
fait, en acceptant l’erreur comme une partie du processus.
Bloc 4: Production de textes écrits: expression et interaction
- Élaboration de textes brefs et simples sur un support papier ou électronique.
- Démarche et initiation à l’écriture de textes courts et simples adéquats à son âge.
- Utilisation correcte d’une orthographie élémentaire et des signes de ponctuation.
- Pratique l’usage des stratégies de base habituelles pour produire des textes écrits.
- Utilisation des fonctions communicatives: les salutations, les excuses, les remerciements, l´expression
de la capacité, le goût, l’accord ou le désaccord, le sentiment et l’intention. Description de personnes,
des activités, des lieux, demander et donner de l’information, de l’aide, des instructions, des objets et
des permissions, établir et maintenir la communication.
- Utilisation d’un lexique relatif au logement, à la maison et à l´entourage, aux activités de la vie
quotidienne; à famille et aux amis; au travail et aux occupations; au temps de loisir, aux loisirs et au
sport; aux voyages et aux vacances; à la santé et aux soins du corps; aux achats et aux activités
commerciales; à l´alimentation et à la restauration; au patrimoine culturel et artistique andalous.
- Utilisations des structures syntaxiques élémentaires dans l’élaboration de textes quotidiens.
- Expression de messages clairs et en concordance avec les différents types de texte (des messages, des
notes, des cartes postales, des SMS…), mettant en pratique des patrons graphiques clairs et lisibles.
- Attitude réceptive envers les personnes qui parlent une autre langue et qui possèdent une culture
différente à la propre.
7.2 Les éléments transversaux
Un concept qui a pour nom les éléments transversaux apparaît dans le curriculum. Il doit s’inscrire
dans toute la pratique éducative et doit être présent dans les différentes étapes. Son inclusion a pour
objectif de faire face aux besoins sociaux laissés en héritage par la culture traditionnelle et essayer de les
transformer à partir d’une éducation pour les valeurs. Comme prévu sans l'article 10 du Décret Royal
126/2014, il faudra travailler les éléments suivants: la compréhension de la lecture, l'expression orale et
écrite, la communication audiovisuelle, les Technologies de l’Information et la Communication,
l'éducation civique et constitutionnelle.
De la même manière on favorisera le développement des valeurs qui promeuvent:
- L’égalité effective entre hommes et femmes, la prévention de la violence sexiste et la non-discrimination
- La prévention et résolution pacifique des conflits, ainsi que les valeurs qui préparent aux élèves à
assumer les responsabilités de la vie dans une société libre et démocratique.
- L’acquisition des habitudes pour la santé qui favorisent un bienêtre physique, mental et social adéquat.
- L’utilisation responsable du temps libre ainsi que le respect envers l’environnement.
- L’esprit d’entreprise à partir du développement de la créativité, l’autonomie, l’initiative, le travail en
groupe, la confiance en soi-même et l’esprit critique.

11
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

8. MÉTHODOLOGIE
8.1 Principes psychopédagogiques
Dans mon programmation didactique j’ai jugé nécessaire compter avec l’appui des principes
psychopédagogiques qui visent d’une manière prioritaire la construction de la part des élèves des
apprentissages pratiques et fonctionnels. Ces principes sont les suivants:
 Partir du niveau de développement de l’apprenant, en tenant compte des connaissances préalables.
 Assurer la construction d’apprentissages significatifs. L´orientation constructiviste de
l´apprentissage va être l´axe principal de notre travail en classe, selon le théoricien Piaget "les
structures de la pensée se construisent".
 Apprendre à apprendre. Il faut insister sur l’acquisition des stratégies cognitives de planification et de
régulation de la propre activité d’apprentissage.
 L’intervention éducative doit tendre vers une modification des schémas de connaissance que l’élève
possède déjà.
 Favoriser une intense activité de la part de l’élève, au travers du processus d’interaction professeur-
élève/ élève-professeur.
8.2 Principes didactiques
Une programmation didactique doit être fondée aussi sur la base de différents principes didactiques
pour l’élaboration et développement des activités d’enseignement apprentissage. Voici quelques-uns:
 Affectivité: l´atmosphère sera positive et rassurante afin de faciliter l´apprentissage. Pour cela on va
utiliser le renforcement positif de la valorisation de l’effort chez l’élève, en veillant la collaboration
et en acceptant chaque apprenant avec ses caractéristiques.
 Individualisation: l´enseignement doit être personnalisé et adapté aux différents rythmes de chaque
enfant. Il faut donner réponse aux différences de capacités et d’intérêts des élèves.
 Socialisation: promouvoir les relations entre pairs en fournissant des directives qui permettent la
confrontation et la modification de points de vus divers, la coordination d’intérêts, la prise de
décisions collective, l’entraide et la résolution des conflits par le dialogue.
 Motivation: stimuler l’intérêt spontané chez l’apprenant vers l’apprentissage de la langue française.
 Caractère ludique: le jeu doit être considéré comme recours spécialement approprié dans l’étape.
 Autonomie: ce principe garantit l’indépendance de l’élève face à son action dans le milieu.
 La perspective globalisante: axée sur des centres d´intérêt.
 La progression en spirale: revenir de façon systématique et cyclique sur les contenus.
 L´organisation flexible de la classe: en ce qui concerne les espaces, le temps et le regroupement.
 Les activités variées: afin de développer les compétences de réception et production dans divers
contextes de communication.
 L´utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication
 L’évaluation est une partie intégrante de la méthodologie qui doit prendre en compte les procédés
suivis ainsi que les produits obtenus (évaluation initiale, continue, formative, l’autoévaluation et
l’évaluation partagée).
 Les orientations méthodologiques s’inclinent sur un principe général: la communication orale
d’abord et l’écrite après.
 L´approche communicative: pour développer la compétence communicative chez les élèves, Il
faudra donner plus d’importance à la communication plutôt qu’à la forme.
 L´approche actionnelle: l´accent est placé sur la réalisation de tâches qui s´exécutent en commun.
On utilisera des méthodes d’apprentissages actives et attractives basées sur les tâches, les projets,
l’investigation et la résolution de problèmes.
 Les contenus culturels font partie intégrante de la matière car ils constituent une des composantes de
la compétence de communication.
 Les différents aspects morphosyntactiques, phonétiques et lexicales doivent être analysés en
situation et avec des particularités orales et écrites.

12
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

8.3 Méthodologie spécifique du FLE pour les élèves de 5ème


Mes stratégies pour développer la compétence communicative à l'oral:
- Langue véhiculaire en classe: le français.
- Ambiance française de la classe: livres, musiques, DVDs, posters, cartes, etc. en français.
- Utilisation de supports visuels et sonores pour la compréhension orale.
- Choix des documents authentiques ou pédagogiques selon les intérêts, le niveau et l'âge des enfants.
- Utilisation de l'expression corporelle pour communiquer.
- Priorité de la compréhension globale sur la compréhension analytique.
- Vérification du niveau de compréhension régulièrement.
- Mise en valeur de la prononciation et correction phonétique à ne pas négliger.
- Production de messages simples, clairs et concrets.
- Utilisation de la dramatisation, du chant et des récitations au moyen de jeux de rôle afin que les
élèves se sentent bien et augmentent leur confiance en soi et leur estime de soi.
Mes stratégies pour développer la compétence communicative à l'écrit:
- Association du son à la graphie.
- Faire connaître l’oral dans l’écrit en faisant lire les dialogues et les textes déjà compris à l’oral.
- Lecture d'un maximum de consignes et de petits textes variés qui utilisent les contenus vus à l'oral.
- Vérification du niveau de compréhension écrite par des questions-réponses, des exercices et tâches.
- Les tâches à réaliser doivent être le plus réelles possible, en créant des situations de communication
réelles comme: la correspondance par carte postale, par courriel ou par des Blogs. Faire une annonce
publicitaire, écrire un conte pour des enfants, créer une bande dessinée.
- Introduction des élèves à la rédaction de documents variés ce qui permet un apprentissage sur la
rédaction, la structuration, les styles et genres d'écriture, etc. de textes.
- Animation lecture adaptée à leur niveau pour élargir les connaissances linguistiques,
sociolinguistiques et pragmatiques et pour développer le plaisir de lire.
8.4 Activités didactiques
Les activités didactiques se décomposent selon PASTOR CESTEROS en trois groupes :
Les activités de pratique significative ont comme objectif de créer une interaction entre les élèves,
des processus communicatifs.
Les activités de pratique morphosyntaxique avec une méthode inductive: on part de la pratique
pour arriver à la règle. Elles font référence à des exercices centrés sur la grammaire et la syntaxe, elles se
pratiquent individuellement, en binôme ou en groupe d’élèves qui complètent, transforment, choisissent,
répondent à des questions, etc.
Les activités axées sur les quatre compétences linguistiques qui doivent en premier lieu intéresser,
motiver les élèves puisqu’il faut capter leur attention lors d’une activité de compréhension et les inciter à
s’exprimer. Des activités de pré-audition, pré-lecture sont indispensables pour la compréhension orale et
écrite, l’expression orale et écrite. Les activités doivent prendre en compte l’apprentissage de la
prononciation et des éléments prosodiques, du vocabulaire, des aspects grammaticaux, de l’orthographe,
des aspects culturels (par la littérature, les chansons, les jeux, les moyens audiovisuels, les TIC).
Selon le moment et la finalité des activités qu’on mettra en place, on peut les différencier en:
 Activités d’introduction et motivation: où les nouveaux concepts seront présentés et travaillés.
 Activités diagnostiques: permettant de connaître les connaissances préalables, les idées, les
opinions, les vérités ou les erreurs des élèves.
 Activités de développement: qui sont planifiés pour atteindre les objectifs prétendus, et présentent
les concepts, procédés et attitudes nouveaux.
 Activités d’appui et renforcement: pour les élèves ayant des besoins éducatifs spécifiques.

13
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

 Activités d’élargissement: qui sont programmés pour les élèves plus doués lesquelles permettront
continuer une programmation individualisée de son apprentissage.
 Activités d’évaluation: avec lesquelles je vais vérifier si les élèves ont fait des progrès en utilisant
des activités travaillés antérieurement ou même en les adaptant.
8.5 Activités extrascolaires et complémentaires
Dans le cadre d’une éducation de qualité pour tous, on reconnait la contribution des activités
complémentaires et extrascolaires pour réussir une pleine formation des élèves. Elles permettent une
participation plus importante de toute la communauté éducative, développant des valeurs de socialisation,
coopération et de prise de responsabilités. La programmation des activités reflétées dans la P.A.G. et
approuvés dans le Conseil Scolaire, qui vont se réaliser lors de l’année scolaire, sont :
- Sorties au milieu proche: participation à des activités théâtrales en français, proposées par des
institutions et associations françaises.
- Célébrations: journée de la Constitution, journée du Flamenco (16 novembre), Noël, journée de la
paix (30 mars), journée d’Andalousie, journée internationale de la femme (8 mars), journée de la
francophonie (20 mars), journée de l’Europe (9 mai), la fête de fin d'année.
8.6 Organisation de l’espace, du temps et des regroupements des élèves
ORGANISATION DE L’ESPACE: L´espace de ma classe doit être rentabilisé de manière à
faciliter l´utilisation active de la langue française. On fera tout le possible pour permettre le maximum
de diversification de l´espace (coin matériels, coin bibliothèque et lecture, coin vidéo, coin ordinateur).
On profitera aussi des murs et même des couloirs adjacents pour afficher les productions écrites des
élèves, pour placer des posters, etc. Dans la mesure du possible on utilise la disposition en forme de U
qui favorisera les échanges communicatifs.
ORGANISATION DU TEMPS: Dans cette programmation et les unités didactiques qui en
découlent, l'organisation du temps est établit mais il ne faut pas oublier que ceci peut varier suivant les
imprévus d'ordres exceptionnels, structurels et particuliers. Il est convenable de réviser la
temporalisation chaque semaine afin de pouvoir mieux programmer les séances et de les adapter et
considérer ainsi un temps approximatif pour chaque activité intégrante.
REGROUPEMENTS: La répartition des élèves dans la classe varie en fonction de l’activité à
réaliser, et alterne dans toutes les unités didactiques. À la fin de l’année, chacun a eu l’occasion
d’interagir avec chacun.
 Groupe classe: qui est souvent employé pour les mises en commun, pour les activités de découverte
ou pour l'explication de n'importe quelle activité.
 Le petit groupe: qui motive beaucoup les élèves, la communication est multidirectionnelle et on
favorise aussi l'action, la réalisation de tâche et sa distribution en fonction des rôles de chacun.
 Par binôme: ce regroupement permet la communication bidirectionnelle. Il favorise aussi le travail
collaboratif et stimule les élèves.
 Individuel: la capacité d'apprentissage et les habitudes de travail ont besoin d'être stimulés non
seulement par les facteurs externes (le professeur ou les élèves) mais aussi par les facteurs internes.
8.7 Ressources
HUMAINES: À part l'ensemble des maîtres habituels du centre et les travailleurs du centre déjà cités
auparavant, les parents, les membres de la famille ou les tuteurs seront invités à participer et à collaborer
dans certaines activités.
SPATIALES: Pour les espaces à utiliser, j'utiliserai la salle de classe comme espace principal
d'immersion linguistique et culturelle, mais je profiterai aussi d'autres espaces communs comme, la salle
d’informatique, la bibliothèque, les couloirs adjacents, ou la cours de récréation suivant les besoins.
MATÉRIELLES: Le support matériel est un instrument pour le travail du professeur et des élèves. Il
doit provoquer la curiosité, l'intérêt et l'attention des élèves et contribuer à ce que les élèves développent
la confiance en leur propre capacité en établissant des liens entre la demande cognitive, linguistique,
intra personnelle et interpersonnelle dans les tâches proposées.

14
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

Imprimé Informatique et Audiovisuel


- Le cahier personnel - Le tableau numérique
- Des fiches diverses - Le projecteur
- Le dictionnaire bilingue - L’ordinateur
- Des cartes images, affiches - Des CD (chansons, comptines…)
- Des livres de lecture graduée - Des DVD (films, dessins animés, documentaires,..)
- Des magazines, BD et journaux francophones - Le lecteur CD et MP3
- Des posters divers de la francophonie - Des ressources informatiques (logiciel)
- Des jeux de cartes, loto…. - Des ressources d’internet (webquest, la chasse au trésor)
- La vidéo caméra
8.8 Les TIC
Les Technologies de l’Information et la Communication (TIC) devraient sans aucun doute, être
présentes dans la conception des situations d'apprentissage en langue étrangère, parce que leurs
caractéristiques permettent l'accès immédiat et efficace aux différentes langues et cultures lointaines, en
encourageant l'utilisation de la langue orale et écrite, les stratégies d'acquisition, l'auto-apprentissage, la
connaissance de la culture étrangère, ainsi que l'approche à des gens d'autres zones géographiques.
Ci-dessous on va citer quelque ressource qu’on peut utiliser:
 Logiciels Office pour produire des travaux: word, journal, power point.
 Logiciels Éducatifs qui intègrent des activités ludiques pour la pratique des différents contenus. Ils
incluent du texte, de l’audio, de effets sonores, de la musique, des images, des schémas et le
mouvement et ils favorisent les interactions communicatives des élèves.
 Blogs qui sont un type des sites web utilisés pour la publication périodique et régulière d'articles
autour d'un sujet donné.
 Webquest qui consiste à une investigation guidée, avec des ressources tirés d’Internet, et qui
promeut l’utilisation des capacités cognitives supérieures, du travail collaboratif et autonome.
 Courrier électronique qui permet une communication très rapide et fluide entre les élèves pour
pratiquer l’écriture et aussi entre professeur-élèves pour envoyer de matériel complémentaire.
 Vidéoconférence intègre l’audio et l’image et met en contact avec d’autres élèves de pays
francophones. Elle permet donc l’usage immédiat de la langue orale de l’élève.
Voici quelques autres sites intéressants:
- Bonjour de France : www.bonjourdefrance.com.
- Civilisation française: www.cortland.edu/flteach/civ/
- Encyclopédie Hachette: www.ehmelhm.hachette-multimedia.fr.
- Images de France: www.diplomatie.fr/images2france/ .
- Lexique: http://cweb.middlebury.edu/cr/lexique/ .
9. ATTENTION AUX ÉLÈVES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN ÉDUCATIF
9.1 Cadre théorique et législatif de l’Attention à la Diversité
“La Diversité n’est pas un fléau. Elle est une valeur. Précisément parce qu’on est différents, nous
pouvons nous compléter et nous enrichir mutuellement”. (Santos-Guerra)
En partant de ce principe et en tenant compte du fait que nous vivons dans une société plurielle,
changeante et diversifiée, il est désormais indispensable, au niveau éducatif, répondre à la diversité des
élèves, en considérant que chaque enfant est unique et irremplaçable, en lui assurant une éducation
appropriée à ses besoins et caractéristiques, afin de favoriser son plein épanouissement personnel et son
intégration sociale.
Le système éducatif actuel, envisage comme principe essentiel l’attention à la diversité, comme
l’établit l’article 19 de la LOMCE, ainsi que l’article 4 de la LEA. Cette diversité se manifeste dans les
différentes manières d’apprendre ainsi que dans les caractéristiques personnelles qui conditionnent le
propre processus d’apprentissage. Face aux élèves qui présentent des difficultés pour accéder aux
apprentissages scolaires il faudra établir en une série de mesures d’organisation, curriculaires, didactiques

15
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

et spécifiques, afin de faciliter le processus éducatif, en partant de ses capacités individuelles, pour que
tous les élèves puissent acquérir une formation intégrale en égalité.
La programmation doit permettre de répondre aux besoins éducatifs de tout le groupe-classe, en
accordant une attention particulière aux ÉLÈVES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN
ÉDUCATIF (NEAE). On considère dans ce groupe, comme l’indique l’article 71 de la LOMCE, les
élèves qui présentent: des besoins éducatifs spéciaux, des hautes potentialités, des difficultés spécifiques
d’apprentissage (Trouble de déficit de l’attention et hyperactivité (TDAH)), d’incorporation tardive au
système éducatif espagnol, des conditions personnelles.
L’attention complète aux élèves avec NEAE, comme dit l’article 114 de la LEA, sera initié dès que
ce besoin soit identifié et sera régi pour les principes de normalisation et intégration, en analysant la
situation spécifique de chaque élève.
9.2 Mesures éducatives pour l’élève aux besoins spécifiques de soutien éducatif
Comme l´on a déjà précisé dans les caractéristiques de mon groupe classe, j'ai une élève qui souffre
le trouble du déficit d'attention avec hyperactivité (TDAH). Pour en arriver à cette conclusion, une
équipe de psychopédagogues a réalisé une évaluation préalable qui confirme le diagnostique.
L'environnement familial a été aussi évalué afin de repérer au mieux les difficultés réelles rencontrées.
Les informations données par les psychopédagogues, la famille, les autres professeurs du niveau et
des niveaux précédents et ainsi que celles données par l'élève, vont nous aider à faire une évaluation
initiale de la situation. Cela va me permettre dès le début, d'adapter ma programmation, mes unités
didactiques et ma méthodologie pour que cette élève arrive à acquérir les objectifs minimums fixés pour
elle ainsi qu'au développement intégral de sa personnalité, dans une ambiance agréable et constructive.
D'après les psychopédagogues, l'élève a besoin d'une adaptation au niveau de la méthodologie, des
activités à réaliser, ainsi qu'une sélection d´objectifs et de contenus que nous voulons que l'élève acquière.
La coopération avec la famille est très importante pour établir des actions éducatives effectives et
enrichissantes. Il faudra faire en sorte que l'élève arrive à s'intégrer dans la classe et qu'elle apprenne à se
contrôler afin de progresser par rapport à son comportement, sa vie sociale et sa scolarité.
Les principales caractéristiques de l'hyperactivité sont: le manque de concentration et d'attention,
l'instabilité émotionnelle, l'impulsivité, l'agitation, la difficulté à obéir, la difficulté à s'organiser, la
difficulté à terminer les tâches, une distraction facile, un rythme de travail différent. Il faudra aussi
prendre en compte tous les facteurs externes et internes de l'élève pour une meilleure adaptation concrète
et individuelle. C'est-à-dire, les variables internes comme le cognitif et l’affectif, les variables externes
comme le milieu socioculturel et multiculturel où l'élève vit, les variables interpersonnelles comme la
famille et les amis.
Avant de mettre en œuvre une adaptation différenciée pour mon élève, je vais mettre en pratique
tous les principes méthodologiques qui permettront d´envisager un apprentissage actif, individualisé au
rythme de chacun. Nous allons donc suivre, pour cette élève comme pour les autres, la même
méthodologie générale expliquée auparavant. C'est-à-dire, nous allons travailler dans une optique
actionnelle, significative, et communicative, en vue d´une utilisation optimale des espaces, du matériel, de
la temporalisation; il est nécessaire de faire des regroupements flexibles, à partir du travail coopératif, qui
va favoriser la socialisation des enfants, surtout de notre élève hyperactive; les tâches devront être bien
réparties où chacun aura un rôle et une responsabilité importante pour le bon déroulement des activités; il
est indispensable que la communication entre élèves-professeur et élèves-élèves soit la meilleure possible
et que l'ambiance de travail soit positif.
Voici quelques règles générales à utiliser pour l'élève qui présente TDAH:
 Établir un bon contact régulier avec la famille pour bien définir l'action éducative et rendre compte
du comportement, de l'amélioration et tout ce qui peut être révélateur.
 Établir des normes en classe dès le début sans qu'elles soient trop nombreuses (prendre la parole,
entrer et sortir d'une manière civilisée, les déplacements en classe). Il faut les rappeler assez souvent.
 Le rangement de son pupitre doit être surveillé et bien organisé.
 Elle ne doit pas être située au fond de la classe mais plutôt proche de moi.

16
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

 Installer une communication non verbale entre l'élève et le professeur.


 Pour les activités, il faut qu'elles soient courtes, variées, attrayantes, ludiques, intéressantes,
dynamiques (pour qu'elle puisse libérer le surplus d'énergie), etc.
 Les activités de détente sont à tenir en compte pour décontracter l'élève.
 Donner une tâche à la fois, des consignes simples et courtes. Faire une économie de mots est
favorable pour la compréhension de l'enfant.
 Enseigner les stratégies de travail en groupe ou individuellement pour comprendre et s'exprimer
dans une situation de communication orale ou écrite.
 Utiliser autant que nécessaire les images, l'expression corporelle et ainsi que la variation prosodique
pour attirer l'attention de l'enfant.
 Demander à ce qu'elle reformule l'explication, la consigne ou ce que je viens de lui dire.
 Assurer une proximité physique pour rassurer, calmer l'élève ou donner une explication
individualisée. Faire des remarques constructives et non négatives.
 Si c'est nécessaire, utiliser des systèmes d'économie de jetons ou de jeux de rôles pour essayer de
rectifier les comportements et de développer l'empathie chez elle et chez tous les autres élèves.
 Expliquer les gestes de l'enfant en faisant remarquer les causes et les conséquences de ses actes.
 Faire en sorte que les techniques utilisées avec mon élève soient connues et employées par les autres
professeurs pour rendre effectives les actions entreprises.
 Évaluer en élaborant peu de questions et d'énoncés clairs et brefs.
10. ÉVALUATION
10.1 Cadre théorique et législatif
Benedicto, L. définie l’évaluation comme l’ensemble de procédés qui facilitent de l’information
nécessaire pour adapter les décisions à propos des actions éducatives. On peut dire donc, qu’elle est un
outil d'appui et d’orientation pour l’amélioration du processus d’enseignement apprentissage.
Comme il est affirmé dans la LOMCE dans son article 140 l’évaluation doit contribuer à
l’amélioration et à l’équité de l’éducation, en fournissant l’information du degré de réalisation des
objectifs éducatifs espagnols et européens. Dans son article 141 il précise que l’évaluation sera appliquée
aux différents domaines éducatifs, ainsi que dans le processus d’enseignement apprentissage.
L’évaluation dans le cadre du processus éducatif a une série de fonctions: de connaissance d'eux-
mêmes, de diagnostique, d’orientation et de motivation. Par ailleurs elle met en valeur tous les domaines
qui participent dans ce processus, c’est pour cela qu’on évaluera l’élève, l’enseignent, le dessin et le
système. (Art. 153 LEA)
Le Décret 97/2015 du 3 mars, consacre, dans ses articles du 12 au 15, tout ce qui concerne à
l’évaluation, en soulignant ses caractéristiques principales, tels que: être continue et globale et avoir un
caractère critériel et formatif. En autre l’évaluation devra considérer le degré d’acquisition des
compétences clés et la réussite des objectifs de l’étape.
On la réalisera en 3 moments différents, avant, pendant et à la finalisation du processus E-A.
 L'évaluation initiale: qui a pour objectif de mieux connaître le potentiel de la classe, au début
d'une étape d'apprentissage, ses schémas de connaissance et les pré-acquis. Elle permet de mesurer
le parcours à réaliser pour atteindre les objectifs fixés.
 L'évaluation continue: permet de mesurer progressivement les acquis tout au long du processus
d'enseignement apprentissage. Elle prend en compte toutes les activités réalisées, les
comportements, la motivation, la coopération. Elle donne un diagnostique sur les besoins, les
difficultés trouvées lors de la réalisation des tâches. Elle a comme référence les critères
d'évaluation et les objectifs.
 L'évaluation finale: permet de mesurer les acquis à la fin d'une phase d'apprentissage, comme par
exemple, à la fin d'une unité didactique. Elle prend en compte les critères d'évaluation établis pour
l'année scolaire pour mesurer le degré d'assimilation des compétences et des objectifs.

17
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

10.2 Critères d’évaluation


1. Comprendre et distinguer l’information essentielle des textes oraux transmis oralement ou par des
moyens techniques, simples et brefs sur des thèmes habituels et concrets, qui expriment des
expériences, besoins et intérêts dans des contextes variés.
2. Introduire et utiliser des stratégies élémentaires pour améliorer la compréhension et saisir le sens
général d’un message dans des contextes variés, comme dans les commerces, dans la rue, etc.
3. Distinguer et connaître le message global et les aspects socioculturels et sociolinguistiques tout
comme un lexique habituel dans une conversation, en utilisant de façon progressive leurs
connaissances pour améliorer la compréhension de l’information générale sur des thèmes familiers.
4. Identifier un répertoire d’idées et de structures syntaxiques essentielles dans une conversation en
saisissant le sens, sur des thèmes concrets en rapport avec leurs intérêts et leur propre expérience.
5. Comprendre le sens global d’un dialogue, d’une interview, etc., sur des thèmes quotidiens et de leur
intérêt, comme sur le temps libre, et dans différentes expériences communicatives, en reconnaissant
et différenciant les modèles sonores et rythmiques essentiels de l’intonation.
6. S’exprimer avec un registre neutre et informel dans de brèves et simples interventions en utilisant
des structures syntaxiques et des connecteurs essentiels pour échanger des informations.
7. Comprendre le sens d’un texte o des panneaux et des écriteaux dans les rues, les commerces, les
moyens de transport, etc., sur des supports différents, avec des soutiens visuels et en contexte, étant
donné un thème proche et connu, avec un lexique simple.
8. Connaitre et appliquer le modèle contextuel communicatif qui entraîne un texte, un message, un
courriel, des cartes postales, etc., en exprimant sa fonction et en indiquant son idée générale.
9. Comprendre le signifié d’un texte bref, en reconnaissant les modèles essentiels à l’écrit pour
demander des renseignements, faire une suggestion, etc., sur des thèmes appropriés à son entourage
et à son âge (sports, cinéma, musique, etc.) qui ont été travaillé auparavant.
10. Écrire, sur papier où en format numérique, des textes courts et simples, comme des notes, des
cartes, des messages, etc., composés en partant de phrases simples isolées, avec un registre neutre
où informel, en utilisant avec une correction raisonnable les formalités orthographiques essentielles
et les principaux signes de ponctuation, pour parler de soi-même, de son entourage immédiat.
11. Rédiger des différentes types de textes adaptés aux fonctions communicatives, le plus proche de
leur contexte scolaire: une félicitation, une invitation, etc. où remplir un formulaire, en mettant en
pratique les modèles graphiques et de formalités orthographiques essentielles.
10.3 Standards d’apprentissage
1. Il reconnaît et il identifie l’essentiel des messages et instructions en rapport à son activité habituelle
de classe, avec un répertoire de vocabulaire basique et des expressions dans des testes oraux brefs et
simples, comme des instructions de classe, des rimes, des chansons, des salutations, etc.
2. Il comprend l’information essentielle et participe dans de simples et brèves conversations qui
concernent des thèmes familiers comme par exemple, soi-même, la famille, l´école, le temps libre, la
description d’un objet ou d’un endroit.
3. Il comprend les idées principales de présentations simples et bien structurées sur des thèmes
familiers ou de son intérêt, (par exemple sur la musique, les sports, etc.) toujours étant donné qu’il
dispose d’un soutien avec des images et des illustrations et que la conversation soit lente et claire.
4. Il participe dans des conversations tête à tête ou par des moyens techniques par lesquels il établit un
contact social, il échange des données personnelles y sur des thèmes quotidien, il exprime ses
sentiments, il prend rendez-vous avec ses copains ou il donne des instructions.
5. Il comprend l’essentiel de brèves histoires bien structurées et il identifie les personnages principaux,
toujours avec un soutien visuel et contextuel sur l’argument (lecture adaptées, bande dessinée, etc.).
6. Il écrit de la correspondance personnel brève et simple (messages, notes, cartes postales, courriel)
pour remercier, féliciter à quelqu’un, faire une invitation, donner des instructions, parler de soi-
même et de son entourage (famille, amis, activités quotidiennes, objets, lieux) et il pose des
questions en rapport à ces thèmes.
7. Il complète un bref formulaire ou une fiche avec ses données personnelles (par exemple pour
s’enregistrer sur les réseaux sociaux, pour ouvrir une adresse mail, etc.).

18
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

10.4 Procédés et instruments d’évaluation


Pour arriver à évaluer, je dois procéder à une mise en pratique des certains procédés comme:
 l'observation systématique
 l'analyse des compréhensions et productions oraux et écrits des élèves, les échanges oraux, le
processus de création des dialogues, des entretiens, des petits débats, des exposés, des mis en scène.
 correction des cahiers d'exercices, des travaux individuels et en groupe
 l'annotation de commentaires
 l'autoévaluation (Portfolio) et la co-évaluation des élèves
 l’analyse du comportement, de la collaboration, de l'attitude, de la réalisation de tâches en classe, etc
Cette mise en pratique de l'évaluation est possible grâce aux instruments d'évaluation suivants:
- Listes, grilles d'observation sur le comportement, l'attitude, l'interaction.
- Carnet d'annotation quotidien.
- Des questionnaires ouverts pour exprimer des opinions et des idées.
- Grilles d'autoévaluation (Portfolio) et de co-évaluation.
- Contrôles de connaissance pour renforcer les apprentissages.
10.5 Évaluation de la programmation et de la pratique éducative
L’évaluation de ma programmation didactique s'effectuera continuellement, en annotant tous les
aspects d’amélioration, afin de les recueillir ainsi dans la prochaine concrétisation de ma programmation.
 Réflexion personnelle à propos de la pratique et le développement de la programmation didactique
avec la lecture et l’analyse du cahier de classe, dans lequel on a annoté tout ce qui s’est passé
(difficultés, bruit, conflits…) en cherchant des solutions et des aspects qui pourront êtres améliorés.
 Réflexion à propos des opinions et commentaires des élèves.
 À partir des résultats obtenus des mes élèves j’évaluerai ma propre fonction en tant que enseignante.
En fonction des résultats, je modifierai certaines activités pour poursuivre d’une manière favorable les
objectifs proposés.
11. UNITÉS DIDACTIQUES
11.1 Temporisation
UNITÉS DIDACTIQUES SEMAINES
ème
Évaluation initiale 3 de septembre
UD 1 “Le Français ma nouvelle langue” 4 et 5ème de septembre et
ème

1ère d’octobre
PREMIER 1ère, 2ème et 3ème d’octobre
UD 2 “ Vive l’école ”
TRIMESTRE
UD 3 “ Mes amis les animaux ” 4ème d’octobre, 1ère et 2ème de
novembre
UD 4 “ Ce qui me plaît ” 2 3 et 4ème de novembre
ème ème

UD 5 “C’est Noël” 1ère, 2ème et 3ème de décembre


UD 6 “Ma famille” 1ère, 2ème et 3ème de janvier
UD 7 “Tu habites où ?” 4ème de janvier et 1ère de
DÉUXIÈME février
TRIMESTRE UD 8 “ J’aime manger ” 2 et 3ème de février
ème

UD 9 “Bouge ton corps !” 4ème de février et 1ère de mars


UD 10 “J’aime la Francophonie” 2ème et 3ème de mars
UD 11 “En forme?” 5ème de mars, 1ère, 2ème d’avril
UD 12 “Quel temps fait-il ?” 2ème, 3ème et 4ème d’avril
TROISIÈME UD 13 “J’aime m’habiller” 1ère, 2ème et 3ème de mai
TRIMESTRE
UD 14 “On fait du sport” 3ème, 4ème et 5ème de mai
UD 15 “Je pars en vacance” 1ère, 2ème et 3ème de juin

19
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

20
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

21
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

22
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

23
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

24
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

25
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

26
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

27
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

28
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

29
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

30
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

31
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

32
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

33
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

34
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

35
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

36
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

37
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

38
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

39
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

40
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

41
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

42
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

43
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

44
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

45
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

46
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

47
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

48
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

49
PROGRAMMATION DIDACTIQUE 5ème année de Primaire

12. BIBLIOGRAPHIE
Références Bibliographiques
 ANTÚNEZ, y Otros (1992) Del Proyecto Educativo a la programación de aula. Ed. Graó.
Barcelona.
 BOUACHA, A. (2004) La pédagogie du FLE. Hachette. Paris
 CUQ, J.P. et GRUCA, I. (2002) Cours de didactique du FLE. Pug. Paris.
 GALISSON R. et al. (1982) D'autres voies pour la didactique des langues étrangères. Hatier
Crédif, Coll. LAL. Paris
 HOLET, H. (2006.) Autonomie et apprentissage des langues étrangères,
 KAYE, B. et ROGERS, I. (2005) Pédagogie de groupe. Dunod. Paris.
 LUSSIER D. (1992) Évaluer les apprentissages dans une approche communicative. Hachette.
Paris.
 MARCHESI, A. (2000) Desarrollo psicológico y evolución. Alianza. Madrid
 PERETTI, A. (2007) Pour une école plurielle. Larousse. Paris.
 ZARATE, G. (1986) Enseigner une culture étrangère. Hachette. Paris.

Références Législatives
 Loi Organique 2/2006, du 3 mai, d’Éducation (LOE).
 Loi Organique 8/2013, du 9 décembre, pour l´amélioration de la qualité éducative (LOMCE).
 Décret Royal 126/2014, du 28 février, qui établit le curriculum de base de l´Éducation Primaire.
 Loi 17/2007, du 10 décembre, d’Éducation en Andalousie (LEA).
 Décret 97/2015, du 3 mars, qui établit l’ordination et le curriculum de l´Éducation Primaire dans la
Communauté Autonome d´Andalousie.
 Ordre du 17 mars 2015, qui développe le curriculum de base de l´Éducation Primaire en Andalousie.
 Ordre du 25 juillet 2008, qui régule l’attention à la diversité des élèves en Andalousie.
 Décret 328/2010, du 13 de juillet, par lequel s’approuve le Règlement organique relatif aux écoles
d’éducation primaire
 Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues: apprendre, enseigner, évaluer. (2001)
Conseil de l’Europe Strasbourg.
Sitographie
Agence universitaire de la Francophonie:http://www.auf.org
Bonjour de France: http://www.bonjourdefrance.com/
Le CIEP:http://www.ciep.fr/
CONSEIL D'EUROPE: www.c.o.e.int
Educ net: http://www.educnet.education.fr/
Edufle:http://www.edufle.net/
Espace pédagogique FLE:http://www.u-grenoble3.fr/espace_pedagogique/
Fiches pédagiques CLEMI: http://www.ac-nantes.fr/peda/ress/clemi/fichespedago.htm
Revues TICs: www.Frantice.net/
http://clicnet.swarthmore.edu/fle.html
http://www.pere-noel.com/accueil.htm
http://www.mesexercices.com/cgi2/myexam/liaison.php?liaison=_top_
http://jcpintoes.en.eresmas.com/index10.html
http://www.gommeetgribouillages.fr/Ressourcespeda.htm
http://www.lepointdufle.net/phonetique.htm
http://pepit.be/

50