Vous êtes sur la page 1sur 2

Inspirez-vous du travail des autres étudiants sur Facebook pour développer votre

réflexion en production écrite C1 !

Facebook = un outil positif ou une menace !

Aujourd’hui, Facebook est devenu un outil indispensable. Pour beaucoup d’amis,


qui demandent, « êtes-vous sur Facebook » ? Votre université annonce que
vous pouvez trouver des informations sur les cours d’été sur le Facebook. Vos
nouveaux amis de la classe française, également vous disent, « contactez-moi
sur le Facebook. » Eh alors …..Facebook … je dois l’utiliser.Facebook, est-il une
bénédiction ou une menace ? Nous tous utilisons un ordinateur et la
connaissance de l’ordinateur est devenue un préalable à la vie. En effet,
l’ordinateur est une bénédiction. Cependant, son abus peut mener à une
menace. Cela s’applique également à Facebook. De nos jours, Facebook est l’un
des plus grands moyens de communication. Vous pouvez échanger des
messages avec vos parents et amis comme s’ils étaient devant vous. Vous
pouvez également « causer» avec eux. Vous pouvez partager toutes sortes de
choses avec vos amis, particulièrement les photos et alors ils peuvent partager
et accéder à toute cette information avec d’autres. Un des meilleurs aspects au
sujet de Facebook, est la capacité de trouver quelqu’un que vous avez pu avoir
connu, un ancien ami, sur Facebook. Soudainement hors du bleu, vous êtes
rebranché avec un ami d’il y a de 25 ans. Quelle magie ! En outre, vous pouvez
rencontrer de nouveaux amis sur Facebook. Vous pouvez être invité à vous relier
à quelqu’un qui pourrait avoir quelque chose en commun avec vous, tel
qu’étudier le français. Alors vous avez un nouvel ami. D’ailleurs, vous pourriez
même trouver une liaison, un amour. Le site est ouvert pour toutes et tous.
Cependant, les réseaux sociaux, comme Facebook, ont également quelques
inconvénients terrorisants. Beaucoup de personnes s’exposent et mettent trop
d’informations en ligne qui peuvent être vues par d’autres. Ces informations,
selon les experts, restent sur Facebook pour toujours. Ainsi, si vous écrivez vos
avis ou exprimez vos idées sur des affaires politiques ou sur des choses, vous
pourriez par la suite le regretter. Beaucoup plus tard, pour exemple, quand vous
rechercherez un travail. Vous pourriez trouver que le futur employeur, n’aime pas
vos idées telles qu’elles sont exprimées sur Facebook. Voilà le danger
!Facebook peut également être très superficiel. Il a un élément de compétition,
c’est-à-dire « one up manship. » Par conséquent, les networkers essayent
toujours d’être les premiers pour dire quelque chose au sujet de quelqu’un, ou au
sujet de quelque chose, qu’elle soit intellectuel ou pas. Le plus important, est être
la première personne qui formule un commentaire sur un sujet. Alors les autres
répondent avec « bon, or « like »». Et là vous l’avez, rétroaction. Vous vous
sentez bien. Un autre inconvénient avec Facebook est que n’importe qui peut
mettre une photo de vous ou de votre famille, bonne ou mauvaise. Dans ce cas,
vous n’avez aucun choix sur la qualité de cette photo ; si la photo n’est pas
positive de vous, ou donne une mauvaise impression ; tant pis.

Comment vous sentez-vous ? Peut-être dévasté !


En définitive, l’utilisation du Facebook doit être un exercice fait avec jugement.
Même si vous avez le bon jugement, que faites-vous de vos milliers de nouveaux
amis ? Une menace ou une bénédiction ?

Á vous de décider !

Marilyn