Vous êtes sur la page 1sur 18

Semestre 4

Diagnostic et analyse financière

Chapitre III
Analyse des performances
d’activité et de rentabilité

Pr Kaoutar El Menzhi
k.elmenzhi@um5s.net.ma

2018/2019 1
Bref rappel
Faire un diagnostic de la situation financière de
Analyse financière l’entreprise à partir des documents comptables

Actionnaires
Créanciers Autres partenaires
actuels et potentiels

Rentabilité et risque Solvabilité et liquidité Santé financière de


de leurs capitaux de l’entreprise l’entreprise

Bilan Équilibre financier et endettement

CPC Activité et rentabilité

2
Contenu

1- Analyse des documents comptables : CPC et ESG


• Passage du CPC à l’ESG
• Retraitements et reclassements

2- Tableau de Formation des Résultats retraité

3- Analyse des performances d’exploitation


• Analyse des ratios d’activité
• Analyse des ratios de profitabilité
• Analyse des ratios de rentabilité économique et financière
• Capacité d’endettement

3
Analyse du compte de résultat

Analyse de l’activité et Etude du CPC


de la rentabilité et de l’ESG

Tableau des soldes Capacité


intermédiaires de gestion d’autofinancement

4
5
Retraitements de l’ESG
Éléments Reclassement
Ajoutés à la production
Subventions d’exploitation ou
Retranchés de la consommation
ils sont reçus par l’entreprise pour lui permettre de compenser l’insuffisance de certains produits ou de faire
face à des charges d’exploitation
Déduire l’annuité de crédit bail des autres charges externes.
Ventiler cette annuité en :
Redevance de crédit bail
- dotations d’exploitation aux amortissements
- charges financières
ce mode est comparable à celui d’une acquisition par emprunt
Rémunérations du personnel Déduites des autres charges externes
extérieur à l’entreprise Ajoutées aux charges de personnel
les calculs du rendement font abstraction de la nature du contrat qui lie le personnel à l’entreprise
La sous-traitance Retraitée en achats ou en charges de personnel
6
Les Soldes Intermédiaires de Gestion - SIG
SIG Formule Signification
Ventes de marchandises Concerne les entreprises commerciales ou la partie
– achats revendus de marchandises commerciale de l’activité d’une entreprise.
Marge
commerciale Taux de marge = Permet à l’entreprise de se situer dans sa branche et
marge commerciale dans son secteur d’activité et d’apprécier sa politique
ventes de marchandises commerciale.
Ventes de biens et services produits +ou- Concerne les entreprises industrielles.
Production de variation des stocks de produits + Est à analyser dans le temps et par rapport au secteur
l’exercice immobilisations produites par l’entreprise d’activité afin de juger les effets de la politique de
pour elle même production, commerciale et de stockage.
Marge brute sur vente + production de
Mesure le surplus de richesse créé par l’entreprise dans
l’exercice – consommation de l’exercice
l’exercice de son activité d’exploitation, son apport réel à
(achats consommés de MF + autres
l’économie.
Valeur ajoutée charges externes)
Taux de valeur ajoutée =
Augmente par l’intégration du processus de production.
Valeur ajoutée
Diminue par le recours à la sous-traitance.
Production + ventes de marchandises

7
Les Soldes Intermédiaires de Gestion - SIG
SIG Formule Signification
Indicateur de performance économique.
C’est la ressource générée par l’exploitation de l’entreprise
indépendamment de sa politique d’investissement (dotations
aux amortissements), de sa politique financière (charges
Excédent brut
financières), de sa politique fiscale (impôts sur les résultats) et
d’exploitation Valeur ajoutée + subventions d’exploitation –
des éléments non courants.
(IBE quand c’est impôts et taxes – charges de personnel
C’est la ressource fondamentale que l’entreprise tire de son
négatif)
cycle d’exploitation.
C’est un flux de trésorerie potentiel généré par l’exploitation.
Il sert de base au calcul de la CAF, de l’excédent de trésorerie
d’exploitation (ETE) et de toutes les prévisions de la trésorerie.
EBE ou IBE + autres produits d’exploitation –
autres charges d’exploitation + reprises
d’exploitation, transferts de charges – Il s’agit des profits générés par le cycle d’exploitation.
Résultat dotations d’exploitation Il mesure les performances commerciales et industrielles de
d’exploitation l’entreprise indépendamment de sa politique financière et des
Taux de rentabilité économique = opérations non courantes.
Résultat d’exploitation
Total actif
8
Les Soldes Intermédiaires de Gestion - SIG
SIG Formule Signification

Résultat courant Constitue la synthèse des opérations courantes de


Résultat d’exploitation + ou – résultat financier
avant impôt l’entreprise.

Mesure le résultat des opérations exceptionnelles de


l’entreprise. Étant non courantes, elles sont peu
Résultat non pertinentes pour apporter un jugement sur la
Produits non courants – charges non courantes
courant rentabilité de l’entreprise.
Il faut se contenter de comprendre leur origine et de
décomposer les grands postes.

Résultat courant + ou – résultat non courant –


impôts sur les résultats
À analyser avec prudence vu l’influence de la politique
Résultat net financière et des éléments exceptionnels de
Rentabilité financière ou rentabilité des capitaux
l’entreprise.
propres =
Résultat net de l’exercice
Capitaux propres
9
Capacité d’AutoFinancement
Flux de trésorerie potentiel.
CAF Flux de fonds engendré par l’activité de l’entreprise qui
représente des ressources de financement interne.

Payer les dividendes aux Assurer l’autofinancement


associés de l’entreprise

• Retrancher les reprises et les produits de


Produits créateurs de recettes – cessions d’immobilisations.
charges entraînant des dépenses • Ajouter les dotations aux amortissements et
la VNA des immobilisations cédées.

10
Autofinancement

Ressources internes générées par l’activité


Autofinancement et laissées à la disposition de l’entreprise
pour s’autofinancer.

CAF –
Distribution des
bénéfices

11
Analyse des performances d’exploitation
(méthode des ratios)

Evolution de l’activité Profitabilité

Capacité
Rentabilité
d’endettement

12
Evolution de l’activité

CAn – CAn-1
Taux de variation du CA CAn-1

A comparer avec l’évolution de


l’activité des concurrents

Évolution favorable du CA

Arrivée de nouveaux clients


Augmentation des prix ou Conquête de nouveaux
croissance en volume ?
marchés

13
Evolution de l’activité

Reflète l’activité intrinsèque


Taux de variation de la VAn – VAn-1 de l’entreprise
VA VAn-1 Mesure le taux de
croissance de la richesse
créée par l’entreprise.

VA / PIB Apport spécifique de l’entreprise à la


production de la richesse nationale.

VA / Production Degré d’intégration verticale de


l’entreprise.
Rémunération du Parts relatives dans la valeur ajoutée des
facteur X / VA différents facteurs.

VA / effectifs Rendement de la main d’œuvre


Rendement des équipements
VA / Immob.
d’exploitation (richesse créée par 1 DH
brutes investi)
14
Profitabilité

Taux de marge Résultat net / CA HT


bénéficiaire
• Gain net réalisé par l’entreprise pour chaque DH
de ventes.
• Analyse de son évolution sur plusieurs années et
sa comparaison à la moyenne des secteurs.

Taux de marge EBE/ CA HT


d’exploitation
• EBE utilisé car non influencé par la
politique de financement et la
réglementation fiscale

15
Rentabilité financière
Rentabilité des
capitaux propres ou Résultat net / Capitaux propres
taux de rentabilité
financière • mesure la rentabilité vue par l’actionnaire
• mesure l’aptitude de l’entreprise à rentabiliser
les capitaux investis par les actionnaires

Résultat / Ventes Rentabilité commerciale

Ventes / Actif Vitesse de rotation de l’actif

Actif ou Passif / Capitaux


propres Endettement de l’entreprise

16
Rentabilité économique

Taux de rentabilité (Résultat net + intérêts) / Capitaux investis


économique (capitaux propres + emprunts)

• mesure la rentabilité moyenne de l’ensemble des


capitaux engagés par l’entreprise, nécessitant une
rémunération, que ces capitaux proviennent des
associés ou des créanciers

• les capitaux investis sont les capitaux propres, les


dettes financières y compris la trésorerie passif

17
Capacité d’endettement

Capacité d’endettement Dettes financières / CAF

• montre dans quelle mesure la CAF est


suffisante pour financer le remboursement
des dettes financières

• si ce ratio est trop élevé, l’entreprise ne


pourra s’endetter davantage

18

Vous aimerez peut-être aussi