Vous êtes sur la page 1sur 7

Dureté de l’eau et son traitement

I - Introduction :

L’eau bien que sans danger n’est pas chimiquement pure. Après son
évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l’eau dure. Ces sels
minéraux, en solution dans l’eau, sont toujours dissociés en ions :
Chlorure de sodium : ...........................................................................
Chlorures
Chlorure de magnésium : ....................................................................

Sulfate de calcium : ............................................................................


Sulfates
Sulfate de magnésium : .........................................................…...........

Carbonate de sodium : ........................................................................


Carbonates
Hydrogène carbonate de calcium : ...................................................

Les eaux trop riches en sels de calcium et magnésium sont


appelées : eaux dures .

• Quels sont les ions qui rendent l’eau dure ?..............................................


................................................................................................................................…………..

II - Origine de la dureté de l’eau :

Les eaux qui s’infiltrent dans le sol font surface sous forme de sources.
L’eau issue des précipitations traverse l’atmosphère chargée en dioxyde de
carbone.
.................................................................................................................................................

L’eau qui tombe sur le sol est devenu un acide dilué. La chaux et la craie contenues
dans les sous-sols traversés par l’eau de pluie sont dissoutes lentement par l’acide
dilué. On a alors :
.................................................................................................................................................
Par chauffage, le carbonate acide de calcium se décompose pour former le
carbonate de calcium, appelé tartre.
III - Conséquences du tartre :
n L’utilisation d’eau dure a des conséquences néfastes sur les installations
sanitaires, en particulier sur le réseau d’eau chaude.
n Dans une eau dure, le savon ne mousse pas, en se déposant sur le linge, il le
rend rugueux, terne, cassant et d’aspect douteux.
n Un eau dure irrite la peau, pouvant entraîner des rougeurs, des
démangeaisons, et une sécheresse excessive de l’épiderme.
n Les shampooings moussent mal, et les cheveux restent ternes.

IV - Eau douce : ( ou eau peu minéralisée )

La qualité de l’eau a une grande influence sur les soins d’hygiène et de beauté.
L’emploi d’une eau douce donne des meilleurs résultats de lavage.
Les savons de toilette sont plus facilement éliminés après le bain et la douche.
Crèmes de beauté, lotions , produits de parfumerie, shampooings capillaires, sont
d’autant plus efficaces qu’ils sont utilisés en parallèle avec l’eau douce.
Mais l’emploi d’une eau trop douce présente des inconvénients : formation d’une
mousse abondante rendant le rinçage difficile.
Il convient donc d’utiliser une eau équilibrée, ni trop dure, ni trop douce, bien
dosée en sels minéraux .

V - Titre hydrotimétrique de l’eau :

1° - Définition :

Le titre hydrotimétrique ( °TH) est une concentration en sels de calcium et


magnésium exprimé en degré.
Le degré français correspond à une concentration en carbonate de calcium et
magnésium de 10mg/L d’eau. ( 1°TH = 10 mg/L )
L’évaluation de la concentration est effectuée par dosage des ions Ca2+ et Mg2+.

2° - Exemple :
• Titre hydrotimétrique d’une eau à 21°TH :

.................................................................................................................................................

eau trop eau eau eau eau


douce équilibrée calcaire très calcaire dure

0 12 15 18 30 50
seuil de l’eau dure maximum toléré en France
VI - Propriétés de l’eau utilisée en cosmétologie :
Pour être utilisée en cosmétologie, l’eau doit répondre à certaines normes :

- être stérile :.......................................................................................................................

- non pyogène :......................................................................................................................

.................................................................................................................................................

- être déminéralisée : .........................................................................................................

VII - Traitement de l’eau :

1° - Définition :

Plusieurs procédés permettent d’adoucir ou de déminéraliser les eaux dures.


L’adoucissement de l’eau est une méthode qui permet de retirer les sels de
calcium et de magnésium d’une eau dure.

Une eau adoucie est une eau appauvrie de cations Ca2+ et Mg2+ .

Une eau déminéralisée est une eau sans ions.

Une eau distillée est une eau pure qui ne contient pas de substances
dissoutes.

2° - Méthodes :

a – Distillation :

⇒ Principe : L’eau est portée à 100°C, passe à l’état de vapeur dans


l’évaporateur, puis se condense et se refroidit dans un réfrigérant. Pour obtenir
une eau bitistillée, on fait subir à l’eau un autre cycle.

⇒ Appareil à distillation continue.

b – Adoucissement :
⇒ Principe : La permutation consiste à remplacer des ions qu’elle contient par
d’autres ions.

⇒ Appareil : Résines échangeuses d’ions.

c – L’ultrafiltration : Filtration sous pression qui permet de séparer les molécules


dissoutes dans l’eau. Elimination des molécules organiques, micro-organismes et
virus.

d - L’osmose inverse : L’eau sous pression passe à travers une membrane semi-
perméable constituant une barrière arrêtant les sels dissous, les bactéries, les
micro-organismes et les virus. L’eau ainsi obtenue est stérile, non pyogène, et
déminéralisée.
Le 30.04.98 TECHNOLOGIE DES
PRODUITS

I - Donner la formule chimique de l’eau. Ecrire sa formule développée .

II - Quelle est la nature de la liaison hydrogène ? Comment se forme-t-elle ?

III - Les liaisons hydrogène donnent à l’eau de nombreuses propriétés.


Quelles sont-elles ?

IV- Quels sont les ions qui rendent l’eau dure ?

V - Une eau équilibrée a un titre hydrotimétrique compris entre 15 et


18 °TH. Expliquer le titre hydrotimérique.

VI - A quelles normes doit répondre l’eau pour être utilisée dans les produits
cosmétiques ?( expliquez-les)

VII - Donner la définition des termes suivants :


- eau adoucie :
- eau déminéralisée :
- eau distillée :

VIII - Quelles sont les méthodes de purification de l’eau ? (citez-en 4)

IX - En esthétique, pour réaliser des traitements , on emploie des appareils qui


utilisent soit du courant galvanique, soit du courant alternatif.

1° - Quels sont les différents types de courant alternatif ?

2° - Donner la définition du courant galvanique.

3° - Indiquer les différents effets du courant galvanique.

4° - Les appareils à ionophorèse sont branchés sur le courant du secteur.


Cependant, ils doivent être alimentés en courant continu très basse tension. Que
doivent-ils obligatoirement comporter?
Barème : 1 + 2 + 1,5 + 1 + 1 + 3 + 1,5 + 2 + ( 1,5 + 2 + 2,5 + 1 ) = 20

Le 28.05.01 Technologie des produits : Contrôle N°8


Nom : ………………………

I - Donner la formule chimique de l’eau. Ecrire sa formule développée .


/1

II - Quelle est la nature de la liaison hydrogène ? Comment se forme-t-elle ?

/3

III - Les liaisons hydrogène donnent à l’eau de nombreuses propriétés.


Quelles sont-elles ?
/3

IV- Quels sont les ions qui rendent l’eau dure ?


/2

V - Une eau équilibrée a un titre hydrotimétrique compris entre 15 et


18 °TH. Expliquer le titre hydrotimérique.
/2

VI - A quelles normes doit répondre l’eau pour être utilisée dans les produits
cosmétiques ?( expliquez-les) /3

VII – Citez 3 effets néfastes du tartre.


/3

VIII - Quelles sont les méthodes de purification de l’eau ? (citez-en 4)


/3

Vous aimerez peut-être aussi