Vous êtes sur la page 1sur 1

Université Med Boudiaf de M’sila

Faculté de Technologie ; Département de Génie-Électrique


3ème Année Licence –Option : ELM+ELT
Matière : S.A.L.C Chargé de la matière: Y. LAAMARI
Série d'exercices N°3
(Analyse temporelle des S.A.L.C)
Exercice 1
Considérons le système mécanique représenté par la Fig.1a ci-dessous: Quand une force P=2Newton est
appliquée au système, la masse (m) oscille comme le montre la Fig.1b (réponse du système) .Sachant que le
dépassement D1=0.0095m. On donne: tpic= π/ωd [sec] où ωd est la pulsation d'oscillations en [rad/sec].
1°- Déterminer la fonction de transfert du système X(p)/F(p)
2°- Déterminer les paramètres du système: m, f et k.
Où m: masse en [kg], f : coefficient de frottements et k la raideur de ressort [N/m].
x(t) [m]
k
Fig.1a: P 0.0095m
Système mécanique 0.1
m

x
f
1 2 3 t (sec)

Fig.1b: Réponse indicielle du système


Exercice 2
Le contrôle efficace d’injection de l’insuline peut assurer un meilleur comportement pour les personnes
diabétiques. L’injection de l’insuline automatiquement contrôlée au moyen d’une pompe et une sonde
(capteur) qui mesure la glycémie [taux de sucre (glucose) dans le sang] peut être très efficace.
Ce système d’injection automatique peut être représenté par le schéma fonctionnel de la figure suivante:
On désigne par: R(p) le niveau désirée de la glycémie et C(p) le niveau actuel de la glycémie.
R(p) P+2 C(p)
K P(p+1)
Pompe Corps humain
Sonde
1
Calculer le gain k pour lequel le dépassement dans la réponse indicielle du à l’injection d’insuline, soit
approximativement égale à 15%.
Exercice 3
Soit un processus représenté par un schéma bloc ci-dessous et dont la fonction de transfert F(p) =1/p(p+1):
R(p) C(p)
k1 F(p)

pk2

1/ Quelles sont les valeurs de k1 et k2 qui permettent de modéliser le système en boucle fermée par une
transmittance du second ordre avec un coefficient d'amortissement de 0.6 et une pulsation propre non
amortie de 10 rad/s. 2/ Quel est le pourcentage du dépassement de la réponse indicielle du système.
3/ Calculer l'erreur permanente du système pour une entrée en échelon.