Vous êtes sur la page 1sur 7

CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion

CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE 2013

XII - La culée :
La culée est l’un des éléments fondamentaux de l’ensemble de la structure du pont, il est appelle
aussi les appuis d’extrémité, partiellement ou totalement enterrées, implantées en crête ou en
flacon de talus. On peut également réaliser des culées massives remblayées, à mur de front
apparent, implantées en pied de talus, principalement lorsqu’on souhaite limiter au strict
nécessaire la longueur de tablier, les murs latéraux associés sont soit des murs en aile, soit des
murs en retour.

Fig. XV .1.Les éléments constitutifs de la culée.

1) Mur garde grève.


2) Muret cache.
3) Corbeau arrière.
4) Mur de front ou frontal.
5) Mur en retour (mur en aile).
6) Dés d’appui.
7) Semelle.

XII -1. Sollicitation verticale sur la culée :


 Poids de la culée.
 Réaction d’appui du tablier.
 Poids des terres.

125
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
2013
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE

XII -2. Sollicitations horizontaux :


Effet de freinage.
Poussée des terres : nous considérons que les terres sont l’équilibre de rakine p=1/2.k a.ɣr.h²
Avec ka=tg² (ɸ/4- ɣr/2)
ɸ : angle de frottement interne égale a 30° donc Ka=0.33
ɣr : la densité de remblai
Poussé due aux surcharge de remblai 1 t/m, disposé :
Poussé horizontale du remblai : Qh=ka.q.l.h
Poussé verticale du remblai : QV=q.l.B

XII -3. Implantation des culées :

La hauteur de la culée sera évaluée par la formule suivante:


H culée= côte projet – côte fondation
L’ensemble des cotes définissants la position des culées est mentionnée dans le tableau
suivant :
Tableau
Désignation Culée1 Culée2

Côte projet (m) 912.98 904.5


Côte de la 904.2 895.812
fondation (m)

Hauteur de la culée 8.48 7.51


(m)
Tableau-XV-1.implantation de la culée

XII -4. Pré dimensionnement de la culée :


Le pré dimensionnement a été fait selon l’ouvrage de Mr J.A. calgaro intitulé : projet et
construction des ponts
 La hauteur du mur garde grève :
h=hauteur de dernier caisson+hauteur de l’appareil d’appui+ hauteur de
dés d’appui
h=3+0.16+0.14=3.3m

Epaisseur de mur :
e=max(0.3,h/8)=max(0.3,0.38)
e =0.4 cm
 Dalle de transition :
La dalle de transition présente la même dimension transversale que le mur garde grève. Sa
longueur est dimensionnée par la formule suivante :
L = Min 6m , Max ( 3m , 0,6 H ) avec H étant la hauteur de remblai =8.4
L=5m, généralement elle a une épaisseur e = 30cm

La dalle de transition suit une pente de 5%.


Généralement elle a une épaisseur : e= 30cm

126
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE2013

 Le mur frontal :

Hauteur de mur frontal : h=5m


L’épaisseur emf= 2 m

 Semelle :
ES=2 m
La longueur de la semelle : L=16.8 m
Le largueur de la semelle : l= 8 m

 Murs en retours :
Epaisseur du mur en retour varie entre 0.3 et 0.45cm : e=0.4cm

 Corbeau :
Le corbeau sert d’appuis pour la dalle de transition.
Il à une forme de trapèze ayant une base de base 85 cm et une petite base de40 une hauteur de 45
cm

Fig-XV-2. Vue en élévation de la culée

127
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
2013
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE

Désignation Dimension F(t) Dh/A(m) Dv/A(m) MS/A(t.m) MR/A(t.m)

Mur garde 0.4*3.3*9*2.5 29.7 2.3 / 68.31 /


grève
Corbeau 0.3(0.2+0.5)/2.7x2.5 1.83 2.65 / 4.85 /

Mur frontal 2*5*9*2.5 112.5 2 / 225 /

Murs en 2*3*6*0.3*2.5 27 5.5 / 148.5 /


retour
2*2.5*(6+2)/2*0.3*2.5 15 5.8 / 87 /

2*2.9*2*0,3*2.5 8.7 3.5 / 30.45 /

Dalle de 0.3*4*8*2.5 24 4.5 / 60 /


transition
Poids des 4.5*9*5.4.1.8 393.66 4.75 / 1869.88 /
terres
1.5*9*4*1.8 97.2 0.75 / 72.9 /

Semelle 2*7*10*2.5 350 3.5 / 647.5 /

Réaction 1079.106 1.85 / 1996.346 /


du tablier
Poussé des 0.5*0.33*9*1.8*(8.4)² 188.61 / 2.8 / 528.1
terres
0.5*0.33*9*1.8*(2.7)² 19.49 / 8.1 / 157.87

Force de 31.5 / 7 220.5


freinage
Totale 5210.69 906.47

tableau- XV-2-Vérification de culée

Force de freinage : selon le livret 2.01 on trouve 31.5 t


MR : moment de renversement.
MS : moment stabilité.

Remarque :
Les moments sont calculé par rapport au point A.

128
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
2013
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE

 Effet résultant :
N =2138.7 KN
H =239.6
Ms=5210.69 t.m
MR=906.47 t.m
 Vérification au renversement :
Ms/MR=5.74>1.5
La condition est vérifiée.
 La vérification au glissement :
H/N=0.112<0.4
La condition est vérifiée

XII -5. Etude et ferraillage de la culée :


Puisque la culée est un élément massif : on va adapter le ferraillage minimal suivant :
As=0.6%Ab, Pour les étriers At=0,2%
Mur de garde grève :
 Armatures longitudinales :

As=0,6% 0,4 1=24 cm2


Soit 12HA16 As= 24.12cm2 St=25cm
 Armatures transversale :
As=0.6% 3,3 1=198cm2
64HA20 As= 200.96cm2 St=26cm

2/Mur frontal:

 Armatures longitudinales :

As=0,6% 1 1=60cm2

Soit 20HA20 As =62.8cm2 St=27cm

 Armatures transversale :

As=0,6% 5 1=300cm2

Soit 100HA20 As =314,16cm2 St=26cm

129
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
2013
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE

3/Dalle de transition :
 Armatures longitudinales :

As=0,6% 5 1=300cm2

Soit 100HA20 As= 314 cm2 St=25cm

 Armatures transversale :

As=0,6% 0,3 1=18cm2

Soit 10HA16 As =20,16cm2 St=20cm

4/Mur en retour :
 Armatures longitudinales :

As=0,6% 0,5 1=30cm2


Soit 15HA16 As=30,16cm2 St=3cm

 Armatures transversale :
 Mur en retour 1:

As=0,6% 0.4 1=24cm2

Soit 13HA16 As= 26.13 cm2 St=20cm


 Mur en retour 2:
As=0,6% 2.5 1 0,4=150cm2
Soit 75HA16 As =150.75cm2 St=20cm
 Mur en retour 3:

As=0,6% 2.9 1 0,4=69.6cm2


Soit 35HA16 As =70.35cm2 St=20cm
Corbeau:
 Armatures longitudinales :

As=0,6% 0,45 1=27cm2

Soit 14HA16 As =28.14 cm2 St=20cm

 Armatures transversale :

130
CONCEPTION ET ETUDE D’UN PONT FERROVIAIRE Promotion
2013
CHAPITRE VIII : ETUDE DE LA CULEE

As=0,6% 0,85 1=51cm2

Soit 26 HA16 As=52.26 cm2 St=16cm

Ferraillage de la semelle de liaison :


A-Ferraillage transversal :
Armature inférieure transversale :

Puisque on a une semelle rigide, le ferraillage est de :


As, min  0,6 % Ab , Avec : Ab =11 m2
As, min  660 cm2 ; Soit : 12 25 / ml

Armatures transversales supérieures :

Les armatures des fibres supérieures de la semelle ont pour valeur :

A2 = As, min / 10 =66 cm2 ; soit : 14  25/ ml


Ferraillage longitudinale :
Les armatures longitudinales A3 sont disposées dans le sens de la longueur de la semelle pour
jouer le rôle de répartition dans la transmission des efforts
AS,min =0.6%Ab=420 cm²; Soit : 13  25 / ml

Les armatures de construction seront placées au niveau de la fibre supérieure de la


semelle de valeur As,min / 10=42 cm² soit 825/ml.

131

Vous aimerez peut-être aussi