Vous êtes sur la page 1sur 1

NOUVEAU PROGRAMME

ITEM 6
L’ORGANISATION DE L’EXERCICE CLINIQUE ET LES METHODES
QUI PERMETTENT DE SECURISER LE PARCOURS DU PATIENT
- Décrire les principes d'organisation et les conditions de mise en œuvre :
. du travail en équipe (pluriprofessionnelle).
. des protocoles pluriprofessionnels (incluant la notion de comorbidité).
. des réunions de concertation pluridisciplinaire.
. des listes de vérification « check lists ».
. des réunions de morbi-mortalité.
Zéros ORGANISATION DE L’EXERCICE CLINIQUE
- Travail en équipe 1. Travail en équipe :
centré sur le patient - Groupe de professionnels qui s’engagent à travailler ensemble
- Protocoles pluri- Equipe - Travail centré autour d’un projet commun centré sur le patient
professionnels pour - L’équipe se compose de professionnels avec des compétences complémentaires
des problèmes Travail en - L’équipe conjugue ses actions afin de fournir le bon soin et service
identifiés équipe - Les patients sont au centre du travail de l’équipe
- Les patients sont encouragés à prendre part aux décisions et à gérer leurs soins
- RCP : nom des - Situation : Identification de la personne qui appelle/demande un avis
participants, médecin Identification du patient
référent, décision Outil Motif de l’appel
argumenté SAED Constantes/signes cliniques
- Check-list : - Antécédents : antécédents utiles au contexte actuel
vérification croisée des - Evaluation de l’état actuel : suspicion diagnostique et mesures mises en œuvre
éléments - Demande : d’avis, de décision…
indispensables avant
intervention 2. Protocoles pluri-professionnels :
Définition - Volonté partagée d’associer des compétences médicales, paramédicales, soignantes
- Ils s’inscrivent dans la démarche qualité des équipes de soins
- S’appuient sur l’expérience et les compétences des professionnels concernés
Principe - Prise en compte des données actualisées de la littérature
- Formalisent et harmonisent des pratiques existantes
- Facilement consultables au cours des soins
- Définition du protocole : repérage de patient, procédure diagnostique…
- Formalisation du protocole sous la forme d’un document simple et court
Modalités - Vérification de l’absence d’obstacle légal
- Terminer par une large validation du protocole
- Mise à jour régulière en fonction des effets indésirables, de l’expérience…
3. Réunions de concertation pluridisciplinaire :
- Réunion de professionnels de santé de différentes disciplines dont les compétences
Définition sont indispensables pour prendre une décision accordant au patient la meilleure prise
en charge en fonction de l’état de la science du moment
- En oncologie, tous les dossiers de patient doivent être présentés en RCP
- Organisation : Au moins 3 médecins de spécialités différentes
Modalités Coordonnateur : établie la liste des patients
Secrétariat
- Au moins deux fois par mois en oncologie
- Présence du médecin traitant sollicitée mais non obligatoire
- Date
Avis de la - Proposition thérapeutique
RCP - Raisons de la décision argumentées par le médecin référent
- Nom et qualification de tous les participants, nom du médecin référent
4. Listes de vérification « check-lists » :
Principes - Amélioration du partage des informations
- Vérification croisée de tous les critères essentiels avant une procédure
- Identité du patient, intervention et site opératoire confirmés
Avant induction - Mode d’installation connu, préparation cutanée
Exemple anesthésique - Equipement nécessaire vérifié
de la - Risque allergique, de saignement, d’inhalation
check-list Avant - Identité, intervention, site, installation
au bloc intervention - Partage d’informations chirurgicales/anesthésiques
opératoire chirurgicale - Antibioprophylaxie effectuée
- Intervention enregistrée
Après - Compte final des aiguilles, des compresses, du matériel
intervention - Etiquetage des prélèvements
- Notification des effets indésirables le cas échéant
- Prescription pour les suites opératoires