Vous êtes sur la page 1sur 4

Les pannes

Situation du composant Types de profils usuels Systèmes d’attache


Sollicitations Modélisation Prédimensionnement
- Flexion : Dépression < 0
ou Pression > 0
Neige Vent longitudinal
l
Poids Vent transversal
Entretien
- Compression : Gravité > 0
profil laminé : hprofil ~ l / 40
report des charges d’appuis sur
potelet de pignon pour un vent Chargement d’un profil Σ α profilé formé à froid : hprofil ~ l / 30
longitudinal

Bilan de charges et conversion en charges linéiques : s, g, w


e
Neige : S par m² au sol α Permanentes : G par m² - bac acier 5 daN/m²
os
Sc
Poids Propre profil par m - fibro-ciment 17 daN /m²
e
s = S x entraxe x cos α - bac acier + multicouche
g = G x entraxe + Poids Propre 8 à 12 daN/m²
S

Vent : W par m² de couverture Entretien : non cumulable avec w et s


Transversal : WT Longitudinal : W L 1/ Couverture sur charpente : 2/ Toiture non accessible avec
deux charges concentrées de 1kN étanchéité.
w = W L x entraxe
chacune, au 1/3 et 2/3 de la portée panne
w = W T x entraxe N : compression 1 kN

2,80 m
( report des actions du pignon) 1 kN /m ²
l /3 > 1m l /3
3 ,6 0 m

Modélisation mécanique des pannes Modélisation mécanique des bacs

Modèles de calcul Dans le plan de la couverture Orthogonal au plan de la couverture


α angle de la toiture =
l arba lierne l arba
arctg (pente% / 100)

Projection des charges Gravité (g) et neige (s) x cos α ( > 0 )


dans le repère local Gravité (g) et neige (s) x sin α ( > 0 )
de la panne. + Vent (w) x 1 ( > 0 ou < 0)

Gravité (g) et neige (s)


Gravité (g) et neige (s)
Combinaisons Charges de vent ( w )
des charges et N effort de compression
sous vent longitudinal seulement et N effort de compression
sous vent longitudinal seulement
Formulaire l l
M = q. l ² / 8 0,857 M 0,857 M 0,857 M M

p = q. l 0,393 p
0,617 M
0,485 f
1,143 p
0,292 M
0,149 f
0,929 p
0,292 M
0,149 f
1,143 p
0,617 M
0,485 f
0,393 p 0,375 p
0,562 M
0,415 f
1,25 p
0,562 M
0,415 f
0,375 p

f = 5.q. l 4 / 384 E I

Pannes – Modélisation – Calepinage de couverture

BON MAUVAIS

0.5 0.375 0.5 0.375 0.5 0.5 0.5 0.5

0.5 1.25 0.5 1.25 0.5 0.5 0.5 0.5


0.375 0.375 0.375 0.375 0.375 0.375

1.25 0.37 1.25 0.37 1.25 1.25 1.25 1.25


5 5
0.5 0.5

0.375 0.5 0.37 5 0.5 0.37 5 0.37 5 0.375 0.375

Le calepinage distribue au mieux l’effets des Une des poutre est surchargée ( 1.25 ). Cette
appuis hyperstatiques. On peut adopter un disposition des panneaux pénalise le
coefficient global d’appuis égal à 1. dimensionnement des pannes.

Cette proposition est théorique et ne correspond pas toujours aux applications réelles.
Types de montages