Vous êtes sur la page 1sur 10

Objectifs ciblés : liquider l’IS

Déroulement du TP 1 :

Enoncé TP 1:

Le bénéfice comptable tel qu'il a été calculé par le comptable de la société au


31/12/2002 s'élève à 220 000 DH. La vérification de la comptabilité a permis de reveler
les opérations suivantes :

I – Les produits de l'exercice composent de :

C.A 1 700 000


Produits accessoires 102 000
Produits financiers 85 000
Produits de cession d'immobilisation 75 000

* Les produits financiers sont constitués de :


50 000 DH de dividendes nets.
35 000 DH d'intérêts nets sur compte bloqué.
* Le produit de cession correspond au prix de vente de 250 titres de participation achetés
pour 50 000 DH en Janvier 1999. La société d'engage par écrit à réinvestir le produit de
cession.

II – Les charges :

Parmi les charges comptabilisées, on relève :

 Des achats non stockés pour 12 000 DH ont été payés en espèces.
 Des cadeaux publicitaires ont été distribués pour une valeur unitaire de 130 DH l'unité
dont le total s'élève à 26 000 DH.
 Des dépenses d'entretien de la voiture personnel du PDG pour 2 000 DH.
 Dans le compte impôts et taxes figurent :
- La vignette de la voiture personnelle du PDG de 3 000 DH.
- Les acomptes sur l'IS pour 80 000 DH.
 Intérêts sur avances aux comptes courants des associés effectués le 01/04/02, 10%
sur 80 000 DH (taux fiscal 6%).
 Provisions pour créance douteuse, le client est en difficulté de paiement et le recours
judiciaire n'est pas entamé : 8 000 DH.
 Majoration pour paiement tardif de l'impôt de patente : 1 000 DH.
 Pénalité pour excès de vitesse : 500 DH.
 Dons octroyé aux œuvres sociales d'un établissement public : 3 000 DH.

Travail demandé :

1) Calculer le bénéfice fiscal au titre de l'exercice 2002.


2) Calculer le montant de l'impôt dû au titre de l'exercice 2002.
3) procéder à la liquidation de l'impôt.
4) déterminer le montant et préciser la date d'exigibilité de tous les versements d'acomptes
provisionnels à effectuer e 2003.
5) passer au journal les écritures comptables correspondantes.
Corrigé :

Eléments Réintégrations Déductions

* Bénéfice comptable
220 000
Les produits :
* Les produits financiers (imposables).
* Dividendes : abattement 100%.
érêts nets sur compte bloqué : 35 000 x 0.2 =
8 750
0,8 8 750
* Le produit de cession d'immobilisation bénéficiés d'un
abattement 100 % car l'entreprise s'engage à réinvestir le
produit de cession.

+value : Px de vente – Px d'achats


7 5000 – 50 000 = 25 000

Les charges :
* Les achats non stockés ne sont déductibles qu'à hauteur de
50 % car le paiement est en espèces et le montant dépasse
10 000.
12 000 x 50% = 6 000
6 000
* Les cadeaux publicitaires : PU > 100
26 000 x 30 = 6 000 6 000
130
* Dépenses d'entretien de la voiture personnelle du PDG :
Non déductible 2 000
* La vignette de la voiture personnelle du PDG : Non
déductible. 3 000
* Les acomptes sur l'IS.
* Intérêts dur avances aux comptes courants d'associés. 80 000
10% - 6% = 4%. 50 000
800 000 x 4% x 9/12 = 24 000
* Provision pour créances et le recours judiciaire n'est pas
entamé : Non déductible. 24 000
* Majoration pour paiement tardif de la patente : Non
déductible. 8 000
* Pénalités pour excès de vitesse.
* Dons octroyés aux œuvres sociales d'un établissement 1 000
public : déductible il dépasse 2 pour mille du CA. 500 25 000

Total 359 250 75 000


RF = 359 250 – 75 000 = 284 250.
IS = 284 250 x 30 % = 85 275
CM = (1 700 000 + 102 000 + 35 000 + 8750) x 0.5% = 9228,75

IS>CM
L'impôt dû = 85 275 – 80 000 = 5 275
Le 31/03 = 5 275.
Montant des acomptes = 85 275 = 21318
4
Paiement du 1er acompte : 31 Mars 2003.
Comptabilité analytique

L’entreprise ALPHA est une entreprise individuelle spécialisée dans la fabrication des
produits agroalimentaires, Son capital s’élève à 840000 DH, elle commercialise deux types de
produits : P1 et P2 destinés au grand public. L’entreprise connus des déficits aux niveaux de
rentabilité. Dans ce contexte le responsable de ALPHA souhaite réaliser une analyse des coûts
de ces deux produits, il met à votre disposition les informations suivantes

Les deux produits sont fabriqués à la base de la matière M1, chaque produit fabriqué
incorpore deux matières premières. La matière première M1 est traitée dans l’atelier <<A>>,
une partie de cette matière première M1 traitée passe dans un atelier <<B>> où elle sera
mélangée avec M2 pour fabriquer P1.Une autre partie de la matière M1 traitée se mélange
avec M3 dans un atelier <<C>> pour donner lieu au produit P2 .
1. Les stocks au 01/12/11 :

 M1 : 650 kg à 13 dhs le kg.


 M2 : 320 kg à 31 dhs le kg .
 M3: 310 kg à 20 dhs le kg.
L’entreprise ne dispose pas le stock de produit finis.

2. Les achats du mois de Décembre 11 :

 M1 : 1300 kg à 17 dhs le kg.


 M2 : 620 kg à 30 dhs le kg .
 M3: 410 kg à 15 dhs le kg.
3. Les charges directes mensuelles :

4. Les charges indirectes mensuelles :


Les charges indirectes s’élèvent à 994.400 dhs, ce montant intègre une dotation non courante
de 20.000 dhs. Par ailleurs, le coût annuel du capital est estimé à 8%. Le tableau de répartition
des charges indirectes se présente comme suit :

5. La production du mois :
La production du mois s’élève à 16.000 P1 ; 9.800 P2.

6. Les ventes du mois :


Les ventes du mois s’élèvent à 16.000 P1 ; 9528 P2.
Les prix de vente unitaires sont de 49,90 dhs pour P1;25 dhs pourP2.

N.B. La méthode de valorisation des stocks retenue est le CMUP.

Travail à faire :

1. Établir Le tableau de répartition des charges indirectes.


2. Calculer le cout d’achat des matières M1,M2 et M3. Établir leur inventaire permanent.
3. Calculer Le coût de production du produit 1 et 2.
4. Calculer Le coût de revient et le résultat analytique.
5. Commenter le résultat.
Solution:
L’entreprise ALPHA , son capital est : 840000 DH
le cycle de production :
_ le P1 et P2 sont fabriqué a la base de M1 traité dans l’atelier A
_ pour fabriqué P1 ont mélange M1 avec M2 dans l’atelier B
_ pour fabriqué P2 ont mélange M1 avec M3 dans l’atelier C Les charges de la comptabilité
analytique :
Charges de la comptabilité analytique = charges de la comptabilité général – charges non
incorporable + les charges supplétives
Charges de la comptabilité analytique= 994400-20000+ (840000*0,08/12)
Charges de la comptabilité analytique= 980000

Le tableau de répartition des charges indirectes :

Comment vous trouvée les Montant souligné :


Dans cet examen on a un problème de prestations réciproques on peut donner deux équation :
_ Administration = 98000 + (10%Entretien)
_ Entretien = 49000 + (20% Administration)

On va résoudre ces deux équations et on trouver :


A = 105000
E = 70000

On trouve le Montant du nombre d’U.O de la distribution par :


100dh de CA = Total de vente /100 = (16000*49,90) + (9528*25) / 100 = 10366

On passe maintenant aux coûts :


Le coût d’achat :
Le coût d’achat = Prix d’achat + les charges d’approvisionnement

L’inventaire permanent :
Les calculs des Coûts moyen unitaire pondéré (CMUP) :

Le coût de production :
Le coût de production = le coût d’achat des matières consommés + charges de production
L’entreprise ne dispose pas le stock de produit finis (PF) donc il n’y pas un inventaire
permanent pour le coût de production.

Le coût de revient :
Le coût de revient = coût de production des produits vendus + les charges de Distribution
Le résultat Analytique :
RA = Prix de ventes + coût de revient

Exemple de commentaire :
On constate que l’Entreprise ALPHA affiche une résultat global déficitaire de (-66690,96
DH) , mais c’est seulement a cause de le produit 2 qui dégage une déficit au niveau de résultat
analytique (-242412,8 DH ) . alors le responsable de l’entreprise est obligé de prend des
décisions relative a ce produit est pour cela soit il faut éliminé la production de ce produit est
la spécialisation aux production de produit 1 qui réalise des bénéfice important ( +175721,84
DH) , Soit il doit rechercher a des nouveaux marché pour augmenter les ventes au aussi doit
avoir une bonne investissement au niveau des politique de distribution (le marketing), Si non
le responsable doit revient au niveau des couts pour avoir une solution qui peut faire diminuer
ses charges qui perturbent l’augmentation du résultat analytique bénéficiaire comme les
charges d’approvisionnement par la négociation avec des nouveaux fournisseurs pour jouer
sur la concurrence afin de diminuer le prix d’achat des matières premier , le dernier choix
pour l’entreprise est d’augmente le prix de vente pour ce produit 2 mais c’est pas favorable
car il entre aussi concurrence de marché est peut perdus plus que ça .